EPITRE AUX PHILIPPIENS - LA VIE REMPLIE DE CHRIST EST REMPLIE DE JOIE

Ed Miller

Lorsque notre vie est remplie de Christ, elle est également remplie d'une joyeuse confiance (chapitre 1), d'une joyeuse humilité (chapitre 2), d'un joyeux objectif (chapitre 3), et d'une joyeuse force (chapitre 4). Philippiens présente la vie remplie de Christ, comme étant l'expérience normale du chrétien. Ces messages ont été donnés en 1985.

Philippiens #1 - Introduction

Le thème du livre de Philippiens est plus profond que le bonheur et la joie. La vie chrétienne normale est la vie qui est remplie de Christ, et cette vie est débordante de la joie du Seigneur. Cette courte épître est glorieuse parce qu'elle nous ramène à la simplicité de la vie chrétienne qui est une histoire d'amour entre le Seigneur Jésus et nous.

Philippiens #2 - (1:1-18)

Même dans une église « sans problème » comme celle de Philippe, les deux problèmes qui surgissent sont la désunité et le légalisme. Paul avait une joyeuse confiance dans la prière et dans les progrès de l'Evangile à travers les circonstances adverses. En cela nous pouvons nous aussi avoir une joyeuse confiance dans le Seigneur.

Philippiens #3 - (1:19-30)

Qu'est-ce qui donnait à Paul une joyeuse confiance au sujet de la mort? La toute suffisance de Christ lui permettait de s'attendre à Lui dans une ferme assurance pour que Christ soit ce que lui n'était pas. Paul se reposait sur la souveraineté de Dieu, goûtant Christ à travers toutes les souffrances de la vie. L'espérance de Paul était dans la consommation du salut - le Roi de grâce avait vaincu le roi de l'épouvante (la mort)!

Philippiens #4 - Introduction au chapitre 2

Christ est la source d'une joyeuse humilité, qui est l'obéissance. Les dispositions de Jésus étaient: « Pour Moi vivre c'est Mon Père, et mourir est un gain. » Si Christ vous remplit, vous serez vidés des autres choses, ne cherchez pas à vous vider vous-mêmes.

Philippiens #5 - (2:1-30)

Dieu a fait un Nom à Jésus, mais Christ est le suprême exemple de quelqu'un qui n'a pas essayé de se faire un nom par Lui-même. Ed nous montre plusieurs utilisations erronées du « Nom de Jésus » comme quand on l'utilise comme une baguette magique au lieu de voir que le nom représente la personne et tout ce qu'elle est. Comme un magnifique orgue d'église, nous n'avons aucune habileté pour émettre des sons avant qu'un organiste réputé ne s'assoie devant le clavier et en jouant, dévoile toute la beauté qui y est cachée. Dieu n'attend pas de nous la capacité, car c'est Lui qui nous la donne, mais la disponibilité.

Philippiens #6 - (3:1-21)

Comment commençons-nous par courir la course? C'est sur la base de l'oeuvre achevée de Jésus Christ. Je ne suis pas prêt à faire la course s'il y a encore une seule goutte de propre justice dans ma vie. Nous persévérons dans la course en voyant Christ en tant que notre substitut - chaque victoire, honneur et bénédictions appartient à Christ et appartient à chaque chrétien!

Philippiens #7 - (4:1-23)

Le chapitre 7 proclame que Christ est notre joyeuse force. Comme Évodie et Syntyche, nous avons besoin du Seigneur pour qu'Il nous donne la force dans les petites choses comme dans les grandes. Le contentement parfait ne vient pas des choses, des gens ou des circonstances mais du Seigneur seul.