EXODE PARTIE 15 - L'ORAGE DE GRÊLE
L'IDOLÂTRIE DE L'ADORATION DE LA TERRE

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quinzième leçon sur ce merveilleux livre de l'Exode.

Lorsque nous examinons la parole de Dieu, il y a un principe indispensable à l'étude de la Bible dont nous devons tenir compte, il s'agit de la dépendance totale envers le Saint-Esprit de Dieu. Dieu est Celui qui a écrit notre Bible et Il est le seul à pouvoir l'interpréter pour nos esprits, afin que nous voyions Christ. Psaume 113:5-7 dit: « Qui est semblable à l'Éternel, notre Dieu? Il a sa demeure en haut; Il abaisse les regards Sur les cieux et sur la terre. De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l'indigent. » Ce passage est si puissant! Dieu doit s'humilier pour regarder l'univers, les galaxies et la terre. Et Il retire les pauvres de la poussière. Psaume 138:6 dit la même chose: « L'Éternel est élevé: il voit les humbles... » En gardant cela à l'esprit, vous savez qui vous êtes, et je sais qui je suis, et le fait que Dieu passe ne serait-ce qu'une minute avec nous est incroyable, et pourtant Il ne nous quitte jamais des yeux vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Louons le Seigneur qui dans Sa grandeur s'intéresse aux humbles!

Prions:

Père, nous Te remercions infiniment d'être si grand. Alors que nous regardons à nouveau l'Exode et que nous méditons sur la septième plaie, nous prions pour que nous allions au-delà de l'histoire et des mots et que nous puissions Te contempler. Nous Te remercions de pouvoir Te faire confiance pour nous guider dans cette tâche. Nous Te confions ces instants, au nom précieux de Jésus. Amen!



RÉSUMÉ

J'aimerais vous redonner le coeur de la partie sur laquelle nous avons médité, juste pour reprendre le fil de notre discussion. Notre grande section va du chapitre 4 au chapitre 14, ou en d'autres termes, du buisson ardent lorsque Moïse et Aaron sont arrivés en Égypte jusqu'au moment où le peuple de Dieu a quitté l'Égypte en tant que peuple racheté. C'est la section que nous examinons. La partie que nous examinons est ce que nous appelons « les plaies. » C'est ce que Dieu a dit à Moïse au buisson ardent, parlant au sujet des anciens, dans les versets 3:18-19: « Ils écouteront ta voix; et tu iras, toi et les anciens d'Israël, auprès du roi d'Égypte, et vous lui direz: L'Éternel, le Dieu des Hébreux, nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans le désert, pour offrir des sacrifices à l'Éternel, notre Dieu. Je sais que le roi d'Égypte ne vous laissera point aller, si ce n'est par une main puissante. »

Ces plaies représentent la main puissante de Dieu. C'est ce qui a obligé Pharaon à les laisser partir. Les plaies étaient la méthode de Dieu, non seulement pour amadouer Pharaon afin qu'il laisse finalement partir le peuple, mais aussi pour témoigner qu'Il est le seul et unique Dieu vivant. Permettez-moi de citer deux versets pour nous ramener à l'idée de cette section. Le premier est Exode 12:12 qui dit: « Cette nuit-là, je passerai dans le pays d'Égypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d'Égypte, depuis les hommes jusqu'aux animaux, et j'exercerai des jugements contre tous les dieux de l'Égypte. Je suis l'Éternel. » L'accent est ici mis sur le fait que Dieu a combattu les dieux de l'Égypte, il s'agit de l'aspect guerrier de Dieu. L'Égypte était un pays idolâtre; ils adoraient de nombreux dieux. Bien sûr, ce n'étaient pas des dieux, mais ils pensaient l'être. Les plaies étaient l'oeuvre de Dieu contre ces idoles, contre ces dieux. Chaque plaie visait un ou plusieurs de leurs dieux ou déesses, et Il montrait par-là qu'Il était le seul et unique Dieu, le Dieu vrai et vivant.

Le deuxième verset sur lequel j'aimerais attirer votre attention nous donne la raison pour laquelle Dieu s'en est pris à leur idolâtrie. Deutéronome 32:16 dit: « Ils ont excité sa jalousie par des dieux étrangers... » Dieu aimait les Égyptiens. Dieu aimait Pharaon. Dieu aimait Israël. Dieu aime tous ceux qui ont été créés à Son image. Son coeur jaloux était brisé de les voir se détourner de Lui pour se tourner vers une idole, et adorer quelque chose qui était inférieur à Lui. C'est Son amour jaloux qui L'a poussé à partir en guerre contre ces dieux. Il voulait avoir une relation avec ceux qui avaient été créés à Son image! Il désirait qu'ils trouvent en Lui ce qu'ils pensaient pouvoir trouver dans l'idolâtrie. C'est de cela qu'il s'agit dans ces fléaux. Nous y voyons l'Amant jaloux de nos âmes en guerre contre tout ce qui rivalise avec son amour pour nous, et Il désire le siège de nos affections.



DIEU A RENDU L'IDOLÂTRIE VISIBLE

En examinant les neuf plus une plaie, nous avons essayé de découvrir les dieux ou les déesses, qui étaient attaqués et que les Égyptiens adoraient pour leur malheur. Nous avons souligné le fait que Dieu a rendu l'idolâtrie visible. Ils adoraient des idoles dans leur esprit, et Dieu a rendu cela visible pour qu'ils puissent le voir et le sentir. Par exemple, nous avons souligné le fait que l'idolâtrie pue. Eh bien, Dieu l'a rendue très visible lorsque le fleuve s'est transformé en sang, que tous les poissons sont morts, que toutes les grenouilles sont mortes et que tous les animaux sont morts. Ils ont alors pu sentir ce qu'ils adoraient. Au bout d'un moment, ils ont fini par dire: « L'idolâtrie pue. » De la même manière, ils étaient déjà piqués par l'idolâtrie, mais ils ne le savaient pas. Dieu a donc envoyé une invasion d'insectes, des frelons, des guêpes, des moustiques et des taons, munis d'aiguillons, de telle sorte qu'ils ont été piqués. Ils étaient déjà piqués par l'idolâtrie, mais ensuite ils l'ont senti.

L'idolâtrie les corrompait aussi, mais ils ne le savaient pas, alors Dieu a rempli le pays de poux. Ils détestaient les poux, et c'était leur dieu. Cela leur a permis de voir à quel point l'idolâtrie les corrompait. Dieu leur a aussi montré l'esclavage de leur idolâtrie à travers la plaie des grenouilles. Ils adoraient les grenouilles et devaient maintenant marcher sur la pointe des pieds pour s'assurer qu'ils ne marchaient pas sur une grenouille, ne s'asseyaient pas sur une grenouille, ne se retournaient pas dans leur lit sur une grenouille ou ne faisaient pas cuire une grenouille dans leurs gâteaux. Dieu leur a montré à quel point c'était une servitude. Ensuite, quand tout fut terminé, les Égyptiens devaient nettoyer le désordre, ils devaient balayer leurs dieux, ramasser les grenouilles et les mettre en tas. Leurs dieux étaient devenus un fardeau pour eux. Ainsi Dieu rendait visible ce qui était déjà vrai dans leur vie.

Je ne vais passer en revue les principes derrière chacune des plaies que nous avons déjà examinées, et voir comment Dieu les a délivrés et comment Il nous a délivrés de cette même idolâtrie. Nous arrivons à la septième plaie, et nous allons suivre le même schéma que pour les autres. Exode 9:18 dit: « Voici, je ferai pleuvoir demain, à cette heure, une grêle tellement forte, qu'il n'y en a point eu de semblable en Égypte depuis le jour où elle a été fondée jusqu'à présent. » Nous allons examiner cette plaie. Elle est décrite dans Exode 9:18-35. Avant d'en arriver là, je pense que les versets qui précèdent nous donnent une sorte d'introduction à ce que sera ce fléau. Exode 9:14 dit: « Car, cette fois, je vais envoyer toutes mes plaies contre ton coeur, contre tes serviteurs et contre ton peuple, afin que tu saches que nul n'est semblable à moi sur toute la terre. » J'aimerais que vous remarquiez l'accent mis sur « nul n'est semblable à moi sur toute la terre. »

Puis Exode 9:15 dit: « Si j'avais étendu ma main, et que je t'eusse frappé par la mortalité, toi et ton peuple, tu aurais disparu de la terre. » C'est plus fort que « Je peux vous tuer », c'est « disparu de la terre. » Ils adoraient la terre et Dieu a dit: « Je peux vous retrancher de cette idolâtrie. » Exode 9:16 dit: « Mais, je t'ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l'on publie mon nom par toute la terre. » Considérez l'expression « par toute la terre. » Exode 9:23 dit: « Moïse étendit sa verge vers le ciel; et l'Éternel envoya des tonnerres et de la grêle, et le feu se promenait sur la terre. L'Éternel fit pleuvoir de la grêle sur le pays d'Égypte. » Exode 9:29 dit: « Moïse lui dit: Quand je sortirai de la ville, je lèverai mes mains vers l'Éternel, les tonnerres cesseront et il n'y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à l'Éternel. » Tout tourne autour des expressions « mon nom par toute la terre » et « la terre est à l'Éternel. » Exode 9:33 dit: « Moïse sortit de chez Pharaon, pour aller hors de la ville; il leva ses mains vers l'Éternel, les tonnerres et la grêle cessèrent, et la pluie ne tomba plus sur la terre. »

Le Dieu jaloux va s'en prendre à nouveau au dieu de la terre. Mais j'aimerais souligner une différence. Lors de la troisième plaie, la plaie des poux, nous lisons en Exode 8:16-17: « L'Éternel dit à Moïse: Dis à Aaron: Étends ta verge, et frappe la poussière de la terre. Elle se changera en poux, dans tout le pays d'Égypte. Ils firent ainsi. Aaron étendit sa main, avec sa verge, et il frappa la poussière de la terre; et elle fut changée en poux sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout le pays d'Égypte. » Lors de la troisième plaie, Dieu a frappé la terre. Il va également s'occuper de la terre lors de la septième plaie, mais c'est différent. Lorsque Dieu a frappé la terre lors de la troisième plaie, c'est parce que les Égyptiens adoraient la terre, ils adoraient la créature plutôt que le Créateur. Il s'agissait plutôt d'une attaque contre le matérialisme, ils étaient devenus des adorateurs de ce monde, ils étaient mondains. Lors de la septième plaie, Dieu va à nouveau frapper la terre, mais il s'agit là d'un autre type d'idolâtrie. Ce n'est pas vraiment une action contre la mondanité. C'est plutôt une action contre l'adoration de la nature. Il s'agissait plutôt d'une action contre l'adoration de la terre en tant qu'un dieu. Ils adoraient la terre et l'environnement. Ils adoraient la nature comme un dieu. Ils essayaient de ne pas offenser le dieu de la terre. Ils voulaient de bonnes récoltes et du beau temps. Dieu était jaloux et Il désirait qu'ils le sachent; la fin du verset 9:29 dit: « ...afin que tu saches que la terre est à l'Éternel. » Psaume 24:1 dit: « Psaume de David. À l'Éternel la terre et ce qu'elle renferme, Le monde et ceux qui l'habitent! » Tout appartient à l'Éternel.

Bien que le Dieu du ciel ait attaqué de nombreux dieux lors de cette plaie, le dieu principal s'appelait Isis, c'était le dieu de la nature et c'est le dieu qu'ils adoraient. Ils croyaient en mère Nature. Ils ne croyaient pas en Dieu le père. Ils adoraient le soleil, la pluie, les saisons, les lois de la nature, le temps, le climat, mais pas le Créateur, le Gouverneur de l'univers. Ils ne croyaient pas que la terre appartenait au Seigneur, mais à la fin de l'histoire, ils ont eu de bonnes raisons de penser que la terre appartient au Seigneur. Je pense que le prophète Ésaïe résume le coeur de Dieu qui a envoyé ce fléau. Ésaïe 28:17: dit: « La grêle emportera le refuge de la fausseté... » N'est-ce pas là un grand verset? C'est exactement ce qui s'est passé.

Les Égyptiens étaient panthéistes. Theos est le mot qui signifie Dieu, Pan signifie tout; et par conséquent le mot panthéiste signifie tous les dieux. Nous connaissons bien le mot pan lorsque nous parlons d'un panorama; c'est une vue d'ensemble, une vue large. Une pandémie, et nous sommes en plein milieu d'une pandémie, signifie partout. Si elle n'était que locale, il s'agirait d'une épidémie. Les Égyptiens ne voyaient pas Dieu derrière la nature, qui la contrôlait. Ils croyaient que la nature était Dieu, tout était Dieu, et qu'il ne se manifestait pas à travers la nature, comme dans Psaume 19:2 qui dit: « Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. » Romains 1:20 dit: « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables. » Ils ne croyaient pas, mais la vérité était là, devant eux. Éphésiens 1:11 dit: « ...celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, » Psaume 148:8 dit: « Feu et grêle, neige et brouillards, Vents impétueux, qui exécutez ses ordres. » En fait, ce passage continue et mentionne les montagnes et les collines, les arbres fruitiers et les cèdres, les bêtes et le bétail, les reptiles, les oiseaux du ciel, les oiseaux ailés, les rois de la terre et tous les peuples, les princes et les juges, les jeunes gens et les vieillards, les vierges, et ensuite dit, « ...qui exécutez ses ordres. » Colossiens 1:17 dit: « Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. »



ÊTRE CENTRÉ SUR CHRIST, CE N'EST PAS VOIR CHRIST EN TOUT

Les Égyptiens pensaient qu'il n'y avait pas de dieu derrière la nature qui la contrôlait, la surveillait, la guidait, la dirigeait. Ils pensaient que la nature était Dieu. Je vais passer un peu plus de temps sur ce point parce qu'il s'agit d'une idolâtrie très subtile. Certains mystiques chrétiens s'en sont dangereusement rapprochés, et d'autres sont tombés dans cette forme d'idolâtrie, parce qu'ils voulaient voir le Christ dans tout, et voulaient voir le Christ partout. Ils regardaient le temps qu'il faisait et disaient: « Je vois le Christ là-dedans. » Ils regardaient un arbre et disaient: « Je vois le Christ dans l'arbre. » Ou bien ils disaient: « Je regarde la fleur, et je vois le Christ dans la fleur. Je regarde l'écureuil, et je vois le Christ dans l'écureuil. Je vois le Christ dans l'homme, et je vois le Christ dans la femme. Je vois le Christ dans les hommes bons. Je vois le Christ dans les hommes mauvais. Je vois le Christ dans les fausses religions. Je vois le Christ dans l'hindouisme. Je vois le Christ dans le bouddhisme. Je le vois dans l'islam. Je le vois même dans l'animisme. » Ils se sont tellement centrés sur le Christ, mais ils l'ont fait dans la mauvaise direction. Si Satan ne peut pas vous empêcher de monter à cheval, il vous poussera de l'autre côté. C'est exactement ce qui s'est passé. Ils ont essayé de dire: « Je vois Dieu là-dedans », mais ensuite ils ont dit: « Le Christ est dans l'arbre; l'arbre est le Christ. L'arbre est Dieu. » Et ils se sont tournés vers le panthéisme. La ligne est très mince, et ils l'ont également fait avec eux-mêmes. Ils disent des choses comme: « Le Christ vit en moi. Le Christ vit en moi en tant que moi. Parce qu'il vit en moi en tant que moi, je ne vis pas. Je suis Dieu. » Ils sont allés aussi loin que cela. J'affirme qu'il s'agit d'une forme dangereuse d'idolâtrie.

Dans la Bible, la relation entre le Dieu créateur et Sa création n'est pas floue, mais dans notre esprit, elle l'est parfois, parce que Dieu utilise parfois des moyens, des causes secondaires et des lois qu'Il a créées comme les lois du mouvement, les lois de la gravité, les lois de la pression, les lois de l'évaporation, l'affaissement des plaques tectoniques sur la terre, les lois de la température, la génétique et les marées. Les Égyptiens ne voyaient pas Dieu utiliser des moyens. Ils se sont tournés vers la cause secondaire, vers les moyens employés par Dieu, et ont dit: « C'est pour cela que cela s'est produit », et Dieu a été jaloux. Il a dit: « Ce n'est pas la bonne explication. J'utilise cela, mais ce n'est pas la raison principale. Regardez vers Moi et non vers les causes, ni pour les blâmer ni pour les louer. »

Chaque fois que nous nous sommes tournés vers le moyen employé par le Seigneur au lieu du Seigneur, chaque fois que nous nous sommes tournés vers la cause secondaire au lieu du Seigneur, nous nous sommes rendus coupables de cette idolâtrie, et le coeur du Dieu jaloux bat à tout rompre pour nous en délivrer. À cause de la subtilité de cette forme particulière d'idolâtrie, et du nombre de chrétiens qui y tombent, même sans s'en rendre compte, je vais vous demander d'être patients. Nous finirons par arriver à la septième plaie, car elle illustre tout cela, mais je veux prendre quelques instants pour exposer pour ce qu'elle représente, surtout de nos jours. Je pense que cela nous éclairera. Comme nous le lisons en Ésaïe 28:17, tout cela est un refuge de mensonges qui doit être balayé. Nous finirons par aborder le septième fléau, mais pour l'instant, au nom de son amour jaloux, il est important de voir pourquoi Dieu s'est acharné à balayer ce refuge du mensonge, et à démolir cette idolâtrie. Il les aimait tellement, et Il savait que s'ils ne comprenaient pas Sa souveraineté sur les éléments extérieurs, ils ne pourraient jamais avoir la paix à l'intérieur d'eux-mêmes. C'était impossible. C'est pour cela que Dieu a dit: « Je fais cela, afin que vous sachiez que la terre appartient au Seigneur, et que Je suis le Seigneur du ciel et de la terre. Je suis le gouverneur. » Ce n'est pas qu'une partie de la terre, mais c'est toute la création qui est entre les mains du Seigneur.

Dans ce contexte, j'aime Psaume 50:10-11 qui dit: « Car tous les animaux des forêts sont à moi, Toutes les bêtes des montagnes par milliers; Je connais tous les oiseaux des montagnes, Et tout ce qui se meut dans les champs m'appartient. » Savez-vous combien de choses se déplacent dans les champs? Il y a les petites bestioles et les insectes. Allez vers n'importe quel arbre, arrachez un morceau d'écorce, et vous verrez de petites créatures. Dieu dit qu'Il connaît chacune d'entre elles. En fait, Il les connaît si bien qu'Il leur a donné la capacité de voir et de voler, un système digestif, un système respiratoire, et un système de reproduction. Tout cela est dans un petit moucheron minuscule. Pour avoir la paix, la vraie paix, je dois croire de tout mon coeur, qu'Il est souverain là-dehors. Plus nous y croirons avec une conviction croissante, plus nous croirons qu'Il est également souverain ici, dans notre coeur.

Psaume 135:6 dit: « Tout ce que l'Éternel veut, il le fait, Dans les cieux et sur la terre, Dans les mers et dans tous les abîmes. » Nous devons absolument croire cela. Il peut utiliser des instruments, mais c'est Lui qui est derrière tout cela; c'est Lui qui agit. Je sais d'après Ézéchiel 1 et d'autres passages qu'Il contrôle les ailes des anges. Je sais qu'Il contrôle également les ailes des insectes. Nous ne devons en aucun cas limiter Sa souveraineté absolue. Son contrôle, Sa surintendance s'étendent à tout, à l'infime, mais aussi à toute la création, à toutes les lois de l'univers entier. Il en a toujours été ainsi. Job mentionne la constellation de l'ours, Orion et les Pléiades, ainsi que certaines des galaxies. Job n'est pas seulement le plus ancien livre de la Bible, c'est aussi le plus ancien livre existant. On n'a jamais trouvé de livre plus ancien que le livre de Job.

Psaume 97:1 dit: « L'Éternel règne: que la terre soit dans l'allégresse, Que les îles nombreuses se réjouissent! » Psaume 99:1 dit: « L'Éternel règne: les peuples tremblent; Il est assis sur les chérubins: la terre chancelle. » Les deux sont vrais. Je pense qu'Exode 34:23-24 est une merveilleuse preuve de Sa souveraineté. Ces versets disent: « trois fois par an, tous les mâles se présenteront devant le Seigneur, l'Éternel, Dieu d'Israël. Car je chasserai les nations devant toi, et j'étendrai tes frontières; et personne ne convoitera ton pays, pendant que tu monteras pour te présenter devant l'Éternel, ton Dieu, trois fois par an. » Ces fêtes annuelles duraient parfois deux semaines à quoi vous ajoutez deux semaines pour aller et deux semaines pour revenir. Certains pouvaient être absents pendant six semaines. Quelle est la probabilité que quelqu'un vienne profiter de la situation? Les familles étaient vulnérables. Mais Dieu a dit: « Vos enfants sont à la maison et vos femmes sont seules. Ne vous inquiétez pas. Tant que vous m'obéirez, je prendrai soin de vos familles. Il ne viendra pas à l'esprit d'un seul ennemi de venir profiter de cette situation. » Et Dieu a fait cela trois fois par an pendant des années et des années. Quelle belle image! Dieu est aux commandes.

Certaines personnes pensent que Dieu ne peut pas être aux commandes. J'ai un commentaire qui dit qu'il est indigne pour Dieu de penser qu'Il tient compte des bancs de poissons et que chaque poisson est dans Son esprit. C'est pourquoi nous avons commencé par Psaume 138:6 qui dit: « L'Éternel est élevé: il voit les humbles, Et il reconnaît de loin les orgueilleux. » Cela fait partie de Sa grandeur de penser à vous toute la journée et toute la nuit, et de considérer ce qui est insignifiant. Dans le Psaume 104 nous lisons que les jeunes lions crient vers Lui pour obtenir de la nourriture, et que tous les animaux espèrent en Lui pour recevoir leur nourriture. Dans Job 39, il est écrit que l'autruche pond un oeuf et l'enterre, puis nous lisons que Dieu ne lui a pas donné de sagesse. Alors, cette mère s'en va. Job pose alors la question suivante: « Qui empêche un autre animal de marcher sur cet oeuf et de l'écraser? Qui empêche un animal de le déterrer et de le manger? » Dieu dit: « Je veillerai sur cet oeuf. » C'est incroyable! Dieu veille sur tout cela. Il habille les lys des champs. Il connaît chaque moineau qui tombe. Ce n'est pas une question de cause et d'effet, ni d'une loi créée par Dieu.

Je ne vous demande pas de comprendre tout cela, je vous demande simplement d'y croire. Vous ne pouvez pas le comprendre. C'est écrasant, et plus vous y croirez, plus vous admirerez, plus vous louerez le Seigneur, plus vous adorerez, et plus vous Le verrez là-bas, plus vous Le verrez ici. Si je ne suis pas absolument certain de Sa souveraineté à l'extérieur, je ne L'aurai jamais dans mon propre coeur.

Les théologiens ont essayé de décrire cela, et ont proposé deux termes techniques. Je pense que vous comprendrez ce qu'ils veulent dire avec: « Dieu a une volonté exécutive, et Dieu a une volonté permissive. » La volonté exécutive, Il l'ordonne et la détermine et la volonté permissive, Il la permet. Lorsque Dieu agit immédiatement il s'agit de Sa volonté exécutive. Il transcende alors les lois de la nature et toutes les causes secondaires. Par exemple Il a ordonné aux animaux de monter dans l'arche deux par deux et sept par sept. Noé n'a pas rassemblé ces animaux. Ils sont venus jusqu'à lui. Dieu n'est pas lié à Sa propre création. Il est au-dessus de l'univers. Il a ouvert la mer Rouge. Il a ouvert le Jourdain, et Il a fait s'arrêter le soleil. Il a fait reculer le soleil sur le cadran d'Achaz. Sur Son ordre la terre s'est ouverte pour engloutir Dathan, Abiram et Kora, et ainsi de suite.

Par Sa volonté permissive, Dieu utilise des moyens secondaires. Nous savons qu'aux yeux de Dieu, les nations ne sont pas grand-chose - pas seulement l'Amérique, mais toutes les nations. Ésaïe 40:15 dit: « Voici, les nations sont comme une goutte d'un seau, Elles sont comme de la poussière sur une balance; Voici, les îles sont comme une fine poussière qui s'envole. » Il s'agit de toutes les nations, et Il peut les utiliser comme Il le désire. Dieu a utilisé l'Assyrie, Ésaïe 10:5-7 dit: « Malheur à l'Assyrien, verge de ma colère! La verge dans sa main, c'est l'instrument de ma fureur. Je l'ai lâché contre une nation impie, Je l'ai fait marcher contre le peuple de mon courroux, Pour qu'il se livre au pillage et fasse du butin, Pour qu'il le foule aux pieds comme la boue des rues.

Mais il n'en juge pas ainsi, Et ce n'est pas là la pensée de son coeur; Il ne songe qu'à détruire, Qu'à exterminer les nations en foule. » Dieu nous dit qu'Il se sert de cela. En Ésaïe 5:26 il est dit: « Il élève une bannière pour les peuples lointains, Et il en siffle un des extrémités de la terre: Et voici, il arrive avec promptitude et légèreté. » Ces nations n'étaient pas conscientes de cela, leur but était de détruire et de conquérir, mais Dieu dit: « Je les utilise pour châtier mon peuple. »

La réalité n'est pas seulement que les nations sont comme une goutte d'eau dans un seau, et comme un morceau de poussière sur une balance. Ésaïe 40:17 dit: « Toutes les nations sont devant lui comme un rien, Elles ne sont pour lui que néant et vanité. » De toutes les nations de la terre, la Russie, la Chine, le Moyen-Orient, l'Amérique, Dieu dit qu'elles ne sont rien, qu'elles sont moins que rien pour Lui, pour Dieu elles sont comme des instruments. Dans le livre de Jonas, Il a parlé à un vent d'est, Il a parlé à un poisson, Il a parlé à un ver, Il a parlé à une plante, Il a parlé au soleil pour qu'Il augmente son intensité. Il utilise des moyens. Il utilise Satan. Il utilise les anges. Il utilise les gens, les bons comme les mauvais. Rappelez-vous Joseph qui dit en Genèse 50:20: « Vous aviez médité de me faire du mal: Dieu l'a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd'hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. » Il accomplit toujours Son dessein. Il utilise les catastrophes naturelles, mais c'est Lui qui agit. Il utilise la maladie, mais c'est Lui qui agit. C'est toujours Lui, et parfois nous ne pensons pas que c'est Lui. Il utilise les courants de vent, les hautes et basses pressions. Il utilise les inondations, les tremblements de terre, les gouffres, les incendies et les violentes tempêtes. Nous devons voir ces choses, mais derrière tout cela, nous devons voir que c'est Lui qui contrôle la situation. Nous ne devons jamais donner le blâme ou le crédit à une cause secondaire, comme s'Il n'avait rien à voir avec cela.

Je vais vous lire un verset qui dérange certains chrétiens. Voyons ce qu'il en est pour vous. Job 36:32 dit: « Il couvre ses mains de l'éclair, et lui commande où il doit frapper . » (Darby) Croyez-vous que chaque fois que l'éclair frappe, il atteint la cible de Dieu? Voici un homme sur un terrain de golf qui porte un sac rempli de clubs et qui est frappé par la foudre. Est-ce que c'est Dieu qui l'a dirigé? Ou bien il frappe un petit enfant. Est-ce que c'est Dieu qui l'a dirigé? Rien ne s'est jamais produit, rien ne se produit aujourd'hui et rien ne se produira jamais dans l'univers créé par Dieu sans Sa direction ou Sa permission souveraine. Ce n'est pas uniquement un choc entre de l'air chaud et de l'air froid. C'est le Seigneur qui supervise cela! Un tremblement de terre n'est pas uniquement le tassement des plaques tectoniques. C'est le Seigneur qui dit: « Je veux un tremblement de terre à cet endroit maintenant. » C'est le Seigneur qui est derrière tout cela.



DIEU AGIT POUR CORRIGER, POUR SA TERRE OU PAR BONTÉ

Daniel 4:35 dit: « Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant: il agit comme il lui plaît avec l'armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n'y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise: Que fais-tu? » La question qui se pose est si nous pouvons savoir avec certitude pourquoi Dieu fait ou permet certaines choses. Bien sûr, la Bible donne la grande réponse, et elle est incontestable. C'est pour Sa gloire. Partout dans la Bible, il y a des versets qui le soulignent. Mais il y a un passage qui donne une réponse générale. Job 37:13 dit: « Il les envoie, soit pour châtier, si sa terre en a besoin, Soit en témoignage de bonté. » (Bible Annotée) C'est toujours l'une de ces trois choses ou une combinaison de ces trois choses. C'est soit pour la correction, et je soupçonne fortement que c'est ce qui est en train de se produire aux États-Unis. Soit pour Son monde, en effet Il arrose la terre, Il purifie l'air, Il nourrit les poissons ou les oiseaux, ou quelque chose comme cela. Soit c'est à cause de Sa bonté. C'est ce que j'appelle la rédemption. Il a l'intention d'utiliser cela d'une manière ou d'une autre pour amener les gens à Le connaître. Ainsi, toutes les choses qui se produisent sont pour la correction, ou pour Sa terre, ou à cause de Sa bonté, et souvent c'est une combinaison de tout cela.

Nous commençons ici par l'assurance que la terre appartient au Seigneur, parce que j'ai dit que si vous ne croyez pas cela sans douter, comment croire ce que nous lisons en Matthieu 10:29-31, qui enseigne que Dieu connaît chaque cheveu de votre tête, qu'Il connaît chaque oiseau qui tombe. Le Psaume 46 est appelé le psaume le plus bruyant de la Bible. Vous connaissez sûrement Psaume 46:10 qui dit: « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu. » Une autre traduction dit: « Détendez-vous et sachez que je suis Dieu » ou encore: « Ne vous inquiétez pas, reposez-vous. » Comment puis-je faire cela? Ça c'était Psaume 46:10. Passons à Psaume 46:2 qui dit: « C'est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, Et que les montagnes chancellent au coeur des mers, Quand les flots de la mer mugissent, écument, Se soulèvent jusqu'à faire trembler les montagnes. » Psaume 46:6-10 dit: « Des nations s'agitent, des royaumes s'ébranlent; Il fait entendre sa voix: la terre se fond d'épouvante. L'Éternel des armées est avec nous, Le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. -Pause. Venez, contemplez les oeuvres de l'Éternel, Les ravages qu'il a opérés sur la terre! C'est lui qui a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre; Il a brisé l'arc, et il a rompu la lance, Il a consumé par le feu les chars de guerre. - Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la terre. » Je dois savoir que c'est Lui qui contrôle tout, et alors je n'aurai pas besoin d'être anxieux.

Je pense qu'une image merveilleuse de ce que j'essaie de dire, se trouve dans Matthieu 8:23-24 qui dit: « Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. » Matthieu 8:26 dit: « Il leur dit: Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. » Parfois, lorsqu'il y a une tempête, on a l'impression que Jésus dort. On dirait qu'Il est inconscient, qu'Il ne voit rien, qu'Il n'entend rien, qu'Il ne sent rien, et qu'Il ne contrôle rien. Il dormait, mais Il contrôlait la tempête et le bateau. Il est parfois difficile de voir Dieu, mais comme je l'ai dit, la paix que j'ai ici dans mon coeur dépend beaucoup de ce que je vois de la souveraineté de Dieu à l'extérieur.

Je sais, et j'espère que vous le savez, que notre coeur naturel est un coeur idolâtre; il est panthéiste. Nous avons trop tendance à chercher des causes secondaires, à attribuer les choses qui arrivent à des causes secondaires. Mon épouse Lillian est atteinte d'une maladie, la dystrophie musculaire. Pourquoi a-t-elle cette maladie? Je pourrais dire que c'est la génétique. Mais non! Dieu a utilisé la génétique. C'est un moyen que Dieu utilise. C'est le Seigneur qui est derrière cela. J'ai un fils qui est profondément sourd. C'est dans la famille, et je peux donc dire que c'est génétique. Non, ce n'est pas la génétique; c'est en lien avec ce que Dieu a dit à Moïse au buisson ardent en Exode 4:11: « Qui a fait la bouche de l'homme? et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle? N'est-ce pas moi, l'Éternel? » Il est vrai que Dieu utilise des instruments intermédiaires, mais nous ne pouvons pas nous tourner vers les causes secondaires, ou vers les lois naturelles, nous ne pouvons pas nous tourner vers Satan et dire que c'est Satan qui l'a fait. Que Dieu nous délivre de cette idolâtrie! Il ne partagera pas Sa gloire avec un autre, et Il ne partagera pas Sa gloire avec quelque chose qui s'appelle « un moyen ou une cause secondaire. »

Quand tout fut terminé et que les disciples ont enfin compris, nous lisons en Matthieu 8:27: « Ces hommes furent saisis d'étonnement: Quel est celui-ci, disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer? » Frères et soeurs en Christ, je n'ai pas besoin de vous le dire. Le monde est devenu fou de nos jours. Partout, il y a du péché, de la superstition et de l'idolâtrie. C'est de la folie. Et nous, en tant que Ses enfants, nous devons savoir qu'Il contrôle la situation. Lorsqu'une grande secousse se produit de nos jours, le monde est agité et confus. Il y a une grande peur. L'ordre est bouleversé. Les lois ne sont pas respectées. La méchanceté est omniprésente. La corruption règne en haut lieu. Nous pouvons tous le constater. La liberté religieuse est bafouée et nous est retirée. Un virus ravage la terre. Nous voyons ces choses. Mais Dieu en a-t-Il le contrôle? Oh, que Dieu nous délivre de l'idolâtrie et nous donne des yeux pour voir que même s'Il est invisible et semble dormir, Il est au contrôle. Nous ne le comprendrons jamais, mais le Seigneur règne. Alors qu'au moins, Son peuple se réjouisse!

Considérons maintenant ce septième fléau. Il s'agit du fléau de la grêle. Dieu s'attaque à plusieurs dieux, et comme je l'ai dit principalement au dieu de la nature Isis, au dieu de la terre Zed, au dieu de l'atmosphère Shu, et au dieu de la paix Zoka. C'est l'un des grands jugements de Dieu qui s'annonce. Parfois, il faut beaucoup de jugement pour attirer l'attention, et Dieu s'en sert. Exode 9:29 dit: « Moïse lui dit: Quand je sortirai de la ville, je lèverai mes mains vers l'Éternel, les tonnerres cesseront et il n'y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à l'Éternel. » Ce que j'ai dit en préambule à tout ceci, à savoir que Dieu est souverain à l'extérieur, et donc qu'Il est souverain à l'intérieur, tout cela est illustré dans cette septième plaie. Je l'ai divisée en quatre catégories et j'aimerais vous montrer tout cela. Dieu va maintenant nous donner quelques détails. Je sais qu'Il est souverain, que la terre est à Lui et qu'Il a le contrôle, mais comment et de quelle manière? Je vais mentionner les différents points, et essayer ensuite de les développer. Premièrement, la terre appartient au Seigneur en termes de timing de ce qu'Il permet. Deuxièmement, la terre appartient au Seigneur pour ce qui est de l'intensité de ce qu'il permet. Troisièmement, la terre appartient au Seigneur pour ce qui est de la portée et de l'étendue de ce qu'Il permet. Quatrièmement, Il contrôle les moyens qu'Il choisit et qu'Il permet. Tout cela est illustré dans cette septième plaie. Nous allons les décortiquer un par un.



DIEU EST SOUVERAIN SUR LE TIMING

Premièrement, la terre appartient au Seigneur en termes de timing de ce qu'Il permet. Dans cette plaie il y a deux illustrations du timing du Seigneur. Exode 9:18 dit: « Voici, je ferai pleuvoir demain, à cette heure, une grêle tellement forte, qu'il n'y en a point eu de semblable en Égypte depuis le jour où elle a été fondée jusqu'à présent. » Dieu sait quand cela commencera. Exode 9:29 dit: « Quand je sortirai de la ville, je lèverai mes mains vers l'Éternel, les tonnerres cesseront et il n'y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à l'Éternel. » Dieu sait quand cela se terminera. Nous devons le savoir. C'est Dieu qui commande, et je dois savoir que lorsque quelque chose entre dans ma vie, Dieu sait quand cela va commencer, combien de temps cela va durer, et Il sait quand cela va finir. Il est souverain sur le timing. Tout est sous Son contrôle.

Une seconde illustration se trouve dans les versets 9:31-32 qui disent: « Le lin et l'orge avaient été frappés, parce que l'orge était en épis et que c'était la floraison du lin; le froment et l'épeautre n'avaient point été frappés, parce qu'ils sont tardifs. » Ce passage ne me dit pas seulement que Dieu connaît le moment exact où quelque chose vient dans ma vie et sa durée, mais qu'Il connaît aussi la saison à laquelle cela va entrer dans ma vie. Selon notre calendrier, ce passage se passe vers la fin du mois de janvier. L'orge est semée en août, mais elle est récoltée à la fin du mois de janvier ou au début du mois de février. Le lin était utilisé pour les vêtements. L'orge servait principalement à nourrir les animaux. Ils ne dépendaient pas tellement de cela pour leur propre alimentation; celle-ci était destinée aux animaux. L'épeautre et le froment ont été épargnés parce qu'ils ne sortaient qu'en mars. Le froment était destiné à la consommation humaine. L'épeautre était une sorte d'herbe. L'important, c'est que Dieu sait exactement à quel moment cela se produit. Mais parce que leurs coeurs étaient endurcis, parce qu'ils étaient si endurcis, lors de la prochaine invasion de sauterelles, ces dernières allaient s'occuper de l'épeautre et du froment. Le Seigneur a programmé tout ce qui se passe dans notre vie. Il sait quand cela va arriver, combien de temps cela va durer, tout ce qui concerne la saison et quand cela va se terminer.



DIEU EST SOUVERAIN SUR L'INTENSITÉ

Deuxièmement, la terre appartient au Seigneur pour ce qui est de l'intensité de ce qu'il permet. Exode 9:18 dit: « voici, je ferai pleuvoir demain, à cette heure, une grêle tellement forte, qu'il n'y en a point eu de semblable en Égypte depuis le jour où elle a été fondée jusqu'à présent. » Exode 9:24 dit: « Il tomba de la grêle, et le feu se mêlait avec la grêle; elle était tellement forte qu'il n'y en avait point eu de semblable dans tout le pays d'Égypte depuis qu'il existe comme nation. » Ce fléau est propre à l'Égypte. Il ne pleut pas beaucoup en Égypte. La moyenne est de 50 millimètres par an, parfois 200 millimètres mais la moyenne est de 50 millimètres par an. Pourtant il y a eu une forte pluie, du tonnerre, des éclairs et de la grêle assez forte pour tuer des animaux? Vous savez peut-être à quel point certaines têtes d'animaux sont dures? Mais cela a !ourtant tué des animaux et des gens.

Cela n'était jamais arrivé auparavant en Égypte depuis sa fondation. C'est une chose unique. Si Moïse était venu et avait dit: « Demain, à la même heure, Dieu va envoyer des ours, des tigres et des gorilles », cela aurait été tout aussi improbable que ce qu'Il a envoyé. Il s'agit d'une chose unique, et de la même façon Dieu peut permettre dans notre vie une expérience unique dont on n'a jamais entendu parler, et qui est faite sur mesure pour nous. Il contrôle non seulement le commencement, la durée et la fin de l'expérience, mais aussi son intensité. Rappelez-vous en 1 Rois 19 lorsqu'Élie a prié: « C'est assez! Maintenant, Éternel, prends mon âme. » Dieu a répondu: « Je te dirai quand ce sera assez. » Qu'est-ce qu'Élie aurait manqué si Dieu avait répondu à sa prière? Plus tard Élie a été enlevé au ciel. Si Dieu avait répondu à sa prière, il aurait manqué l'enlèvement. Quel repos de savoir que c'est Dieu qui contrôle, ce qui vient dans ma vie, quand cela vient, combien de temps cela dure, quand cela va s'arrêter, à quel point cela va être intense, et à quel point cela va être unique! Ne croyez pas le mensonge de quelqu'un qui dit: « La Bible enseigne que Dieu ne vous donnera pas plus que vous ne pouvez supporter. » Ce n'est pas dans la Bible. Dieu vous donnera certainement plus que vous ne pouvez supporter, parce que si vous pouvez le supporter, vous ne lui ferez pas confiance. Il doit aller plus loin. En effet en 2 Corinthiens 1:8 Paul dit: « ... nous avons été excessivement accablés, au-delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie. » C'est tout à fait exact!



DIEU EST SOUVERAIN SUR LA PORTÉE ET L'ÉTENDUE

Troisièmement, Dieu est également souverain sur la portée et l'étendue de ce qu'Il permet. Exode 9:19 dit: « Fais donc mettre en sûreté tes troupeaux et tout ce qui est à toi dans les champs. La grêle tombera sur tous les hommes et sur tous les animaux qui se trouveront dans les champs et qui n'auront pas été recueillis dans les maisons, et ils périront. » Cette plaie a touché les animaux et les hommes. Le Psalmiste nous donne les détails. Psaume 78:48 dit: « Il abandonna leur bétail à la grêle, Et leurs troupeaux au feu du ciel. » Est-ce que vous pouvez imaginer cela? C'était leur gagne-pain! Exode 9:25 dit: « La grêle frappa, dans tout le pays d'Égypte, tout ce qui était dans les champs, depuis les hommes jusqu'aux animaux; la grêle frappa aussi toutes les herbes des champs, et brisa tous les arbres des champs. » C'est très général, il est question de toutes les plantes et tous les arbres. Le psalmiste l'a précisé. Psaume 78:47 dit: « Il fit périr leurs vignes par la grêle, Et leurs sycomores par la gelée. » Psaume 105:33 dit: « Il frappa leurs vignes et leurs figuiers, Et brisa les arbres de leur contrée. » Lorsque Dieu envoie quelque chose, lorsqu'Il permet quelque chose dans notre vie, Il contrôle le moment, Il contrôle l'intensité et Il contrôle l'étendue. Il a frappé les troupeaux, Il a frappé les humains, Il a frappé les enfants, Il a frappé les plantes, Il a frappé les buissons, Il a frappé les arbres, Il a anéanti la vigne, Il a anéanti le sycomore, Il a anéanti le figuier. Il fait ce qu'Il a toujours fait. Il rend visible. L'idolâtrie était invisible pour eux. Mais Dieu les a fait sentir, Il les a fait ressentir, Il les a fait nettoyer, et cette idolâtrie est devenu un fardeau pour eux. Maintenant, pour la première fois, cela allait les tuer. Ils devaient voir que l'idolâtrie était en train de les tuer.

Dieu détermine également ce qui ne sera pas affecté. Exode 9:26 dit: « Ce fut seulement dans le pays de Gosen, où étaient les enfants d'Israël, qu'il n'y eut point de grêle. L'épeautre et le froment n'ont pas été touchés. Lorsque Dieu envoie quelque chose dans votre vie, c'est Lui qui contrôle tout. Il connaît le moment, Il sait quand cela commence, Il sait combien de temps cela dure, Il sait quand cela se termine, Il sait quelle sera l'intensité de la grêle et Il sait ce qui ne sera pas touché et ce qui sera épargné. J'aimerais simplement que vous voyiez la souveraineté de Dieu dans tout cela.



DIEU EST SOUVERAIN SUR LES MOYENS

Quatrièmement, Dieu contrôle les moyens qu'Il choisit et qu'Il permet et la providence en est une preuve éclatante. Je pense que vous pouvez voir le verset très familier de Romains 8:28 dans cette histoire. Ce verset dit: « Nous savons d'ailleurs que Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui l'aiment, ceux qui sont appelés conformément à son dessein. » (Osty et Trinquet) Demandez à n'importe quel chrétien de citer Romains 8:28, et je suis sûr qu'il le fera de travers. Il commencera par dire: « Toutes choses concourent... » Cela ne commence pas par « Toutes choses concourent. » Elle commence par « Dieu fait concourir toutes choses. » N'oubliez pas que Dieu est à l'origine de tout. C'est le sujet du verset.

Cette septième plaie mentionne plusieurs de ces « choses. » Exode 9:23 dit: « ... l'Éternel envoya des tonnerres et de la grêle, et le feu se promenait sur la terre. L'Éternel fit pleuvoir de la grêle sur le pays d'Égypte. » Le tonnerre, la grêle, le feu, les éclairs. Vous vous souvenez que je vous ai dit que dans Job, il y a un verset qui dit: « L'éclair atteint toujours sa cible. » Permettez-moi de développer ce point. Job 37:11-12 dit: « Il charge de vapeurs les nuages, Il les disperse étincelants; Leurs évolutions varient selon ses desseins, Pour l'accomplissement de tout ce qu'il leur ordonne, Sur la face de la terre habitée; » Quelle souveraineté! Il n'y a pas que le tonnerre, la grêle et les éclairs. Exode 9:33 dit: « ...les tonnerres et la grêle cessèrent, et la pluie ne tomba plus sur la terre. » Il y avait aussi une pluie battante. Psaume 78:47 le mentionne: « Il fit périr leurs vignes par la grêle, Et leurs sycomores par la gelée. » L'Exode ne mentionne pas la gelée. N'est-ce pas étonnant? Quelle tempête! Dieu a fait concourir toutes les choses: le tonnerre, la grêle, les éclairs, le feu, la pluie et la gelée. Dieu a fait tout cela pour qu'ils apprennent, cette vérité « la terre est à l'Éternel. » Ce n'est pas la nature, ce n'est pas le changement climatique, ce n'est pas une loi que Dieu aurait créée mais c'est Dieu qui est la cause de tout cela.

Ce qui a le plus affecté Pharaon dans cette plaie se trouve en Exode 9:27 qui dit: « Pharaon fit appeler Moïse et Aaron, et leur dit: Cette fois, j'ai péché; c'est l'Éternel qui est le juste, et moi et mon peuple nous sommes les coupables. Priez l'Éternel, pour qu'il n'y ait plus de tonnerres ni de grêle; et je vous laisserai aller, et l'on ne vous retiendra plus. » C'est ce qui l'a eu, le tonnerre et la grêle. Vous connaissez le pouvoir du tonnerre. Mais bien entendu, Pharaon ne pensait pas ce qu'il disait.

C'est ce qui est arrivé à Pharaon, et il semble qu'il se soit repenti aux versets 9:27-28, mais Dieu a donné à Moïse un aperçu de la situation. Le verset 9:30 dit: « Mais je sais que toi et tes serviteurs, vous ne craindrez pas encore l'Éternel Dieu. » Pharaon dit: « Assez du tonnerre de Dieu. » Si vous suivez cela dans la Bible, vous verrez que le tonnerre de Dieu est souvent une image de la voix de Dieu. Par exemple Job 37:5 dit: « Dieu tonne avec sa voix d'une manière merveilleuse; Il fait de grandes choses que nous ne comprenons pas. » Dieu est souverain et parfois Il parle à travers le tonnerre, d'une voix forte. Mais il y a aussi un tout autre enseignement dans l'Écriture; il s'agit de la petite voix tranquille. Dieu utilise parfois la petite voix tranquille, mais ce n'est jamais, jamais, jamais, une cause secondaire. Ce n'est pas arbitraire, ce n'est pas de la chance et ce n'est pas le hasard. Tout est contrôlé par le Seigneur. Il est responsable de tout. J'espère que vous pouvez croire cela.

Nous n'allons pas prendre le temps de regarder Lévitique 26, Deutéronome 28, 2 Chroniques 6 et 1 Rois 8. Je les ai parcourus, cela traite de la malédiction et de la bénédiction, et cela indique les choses que Dieu utilisera dans notre vie, pour manifester Sa souveraineté. J'en ai fait une liste. Dieu a dit qu'Il utiliserait les fruits, la prospérité, le soleil, la famine, la peste, la pluie, le mildiou, les sauterelles, la guerre, la peste, la fièvre, la consommation, l'inflammation, les démangeaisons, les furoncles, les tumeurs, la cécité, la folie, la neige, la grêle, le gel, les morsures de serpent, les attaques d'animaux, la peur, les fausses couches, la foudre, les incendies, les grillons, dans la ville, dans la campagne, dans la maison, dans le jardin, quand vous sortez et quand vous rentrez. Est-Il responsable de quoi que ce soit? Il a beaucoup de moyens à Sa disposition, mais bénissez Dieu en tout, parce que vous savez que cela vient de Lui. Si nous savons que c'est Lui qui est derrière tout cela, alors nous pouvons rendre grâce en toute chose. Si nous savons que cela vient de Lui, alors nous pouvons toujours être triomphant et nous laisser conduire par Lui. Dieu utilise même la méchanceté. Il n'y aurait pas de salut s'Il n'utilisait pas la méchanceté. Actes 2:30 dit que selon le conseil prédéterminé de Dieu, Jésus est mort et a été tué par des hommes méchants. Dieu utilise donc tout. Plus je sais qu'Il est souverain à l'extérieur, plus je peux me détendre ici à l'intérieur, et cela concerne toute chose.

Psaume 139:1-8 dit: « Au chef des chantres. De David. Psaume. Éternel! tu me sondes et tu me connais, Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée; Tu sais quand je marche et quand je me couche, Et tu pénètres toutes mes voies. Car la parole n'est pas sur ma langue, Que déjà, ô Éternel! tu la connais entièrement. Tu m'entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur moi. Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir. » N'en doutez pas un seul instant, Il est souverain là-dehors et souverain ici dans votre coeur. Il est en charge de chaque détail. Même des élections! Vous n'avez pas à vous inquiéter, ni à être nerveux. Vous pouvez vous détendre et reconnaître qu'Il est Dieu. Plus nous comprenons qu'Il est souverain là dehors, plus Il sera souverain ici en nous.

J'aimerais terminer par un dernier passage qui a trait à Sa souveraineté à l'extérieur et à la façon dont Il fait tout pour l'Église. Éphésiens 1:18-23 dit: « et qu'il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. Il l'a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. » Tout est pour vous. Tout ce qui se passe sur la terre est pour l'Église. Il est le chef de toutes choses pour l'Église.

Prions:

Père, merci pour Ta précieuse parole, pas seulement pour la petite partie que nous pensons connaître, mais pour tout ce que Tu as inspiré. Aide-nous à voir cela et à ne pas donner de gloire à un moyen ou à une cause secondaire, et également à savoir qu'en tout temps, en tout lieu et en toute circonstance, c'est Toi qui as le contrôle. Seigneur, nous T'aimons pour cela et nous Te remercions. Accorde-nous le repos et aide-nous à nous libérer de l'anxiété, à nous réjouir sans cesse, à rendre grâce pour tout, et à savoir avec une conviction inébranlable que la terre appartient au Seigneur. Nous prions au nom de Jésus. Amen

Exode #16