ROMAINS #20

(Romains 11:1-36)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre vingtième leçon sur cette merveilleuse épître aux Romains.

Prions: Père, si nous Te cherchons, Tu as promis que nous Te trouverions certainement par Ton esprit et que Tu nous enseignerais. Par conséquent Seigneur, nous nous attendons à Toi et nous Te demandons de nous ouvrir Ta parole pour nous montrer le Seigneur Jésus. Nous prions que Tu illumines les yeux de notre coeur, et que Tu parles afin que nous entendions. Nous savons Seigneur que si nous avons la révélation de Christ, si Tu oins nos yeux, alors en Le voyant, nous serons transformés. Nous prions au nom de Jésus. Amen.



RESUME

Nous avons intitulé les cinq premiers chapitres « l'oeuvre achevée » parce que dans ces cinq chapitres, Dieu nous montre « le salut passé. » C'est la justification - tout ce qu'Il a achevé sur la Croix. La révélation de Christ dans les cinq premiers chapitres est qu'Il a été ressuscité pour notre justification. Nous avons donc un Christ vivant. Ensuite nous avons intitulé les chapitres 6 à 8 « l'oeuvre inachevée » - la sanctification. Vous voyez, il est vrai qu'à la Croix, Dieu a achevé le salut mais l'autre facette est que dans les chapitres 6 à 8, nous trouvons la sanctification. Et cette révélation de Christ est: « Christ dans nos coeurs par le Saint-Esprit. » Comment Dieu achève-t-Il l'oeuvre inachevée? Par Sa vie dans nos coeurs. Les chapitres 1 à 5 correspondent donc à Christ sur la Croix et à Sa résurrection, et les chapitres 6 à 8 à Christ dans nos coeurs, l'oeuvre inachevée. Ensuite nous avons intitulé les chapitres 9 à 11, l'oeuvre inachevée achevée - la glorification, la dernière partie de notre salut. Là nous voyons Christ sur le trône. Christ sur la Croix, Christ dans nos coeurs, et Christ sur le trône. Voici le message de Romains.

Enfin dans la dernière partie de Romains, les chapitres 12 à 16, nous trouvons le résultat de ce salut complet. En d'autres termes, si j'ai réellement embrassé Christ comme mon Sauveur complet, je deviendrai un chrétien complet. Romains 12 à 16 décrit donc le chrétien complet dans toutes ses relations avec Dieu et avec la société. Mais il ne faut pas commencer avec les chapitres 12 à 16. De nombreux chrétiens font les choses à l'envers. Lorsqu'ils voient qu'il leur manque des attributs comme l'amour et la patience, ils essaient de les mettre dans leur vie. Mais vous ne pouvez pas les mettre dans votre vie. C'est un fruit qui résulte de la connaissance de Jésus. Ces chapitres vous ramènent donc à la fondation, et vous poussent à regarder à Christ. Lorsque vous regardez à Christ dans la réalité, lorsque je regarde réellement à Christ, je peux expérimenter tous ces fruits issus de la rédemption.

J'ai suggéré la dernière fois une façon simple de considérer les chapitres 9 à 11. Laissez-moi à nouveau vous la montrer. Ces chapitres s'occupent de la dernière étape de notre salut, la glorification. La glorification sera réalisée lorsque le Seigneur Jésus sera le roi indiscutable de toutes choses. C'est vrai dans votre vie et c'est vrai dans l'histoire. Un jour lorsque le Seigneur Jésus reviendra, il sera le roi indiscutable de ce monde. C'est cela la gloire, c'est cela la glorification. C'est également vrai en tant qu'avant goût dans ma vie. Lorsque Christ est le roi indiscutable de ma vie, c'est le millénium, c'est la gloire. Selon Romains 9 à 11, l'Evangile, la bonne nouvelle, le message du Seigneur Jésus atteindra un jour une glorieuse consommation et la connaissance de Dieu couvrira la terre comme l'eau remplit les mers. Les gens seront partout changés. Vous aurez du mal à trouver quelqu'un pour Lui annoncer l'évangile, parce que la Bible dit que du plus petit au plus grand, de plus bête au plus intelligent, tout le monde connaîtra Dieu. C'est ce qui vient et c'est ce dont parlent ces chapitres.

Les chapitres 9 à 11 décrivent la fondation de cette rédemption mondiale. La fondation de cette rédemption est la souveraineté de Dieu. C'est la seule chose qui puisse faire que cela se produise. Nous avons ensuite considéré le canal de la rédemption mondiale. Le canal de cette rédemption est le peuple de Dieu. Finalement la consommation de la rédemption mondiale que nous verrons dans cette leçon est la gloire. C'est lorsque Christ sera finalement roi.

Avant que nous en arrivions à la troisième partie, laissez-moi vous rappeler ce qu'est le canal de la rédemption mondiale. Le canal de rédemption n'est pas les juifs, ce n'est pas Israël. Le canal de rédemption n'est pas l'Eglise, ce n'est pas les chrétiens. Le canal de la rédemption mondiale est le peuple de Dieu. Dire que c'est juste Israël et ou que c'est juste l'Eglise est trop limitatif. A chaque époque le peuple de Dieu est fondamentalement un, et c'est le peuple de Dieu qui est le canal de la rédemption.

Laissez-moi vous résumer cette parabole de l'Olivier. Lisons les versets 11:17-24: « Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse greffé. Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et greffé contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils greffés selon leur nature sur leur propre olivier. »

Dans cette analogie de la greffe de l'olivier sauvage, dans le tronc du bon olivier, Dieu nous a donné une des illustrations les plus visuelles sur la manière dont Il va apporter la rédemption jusqu'au bout du monde. Ce processus est un processus de crise dans la culture des oliviers, dans les pays du bassin méditerranéen. C'est une sorte de dernière chance. Une procédure d'urgence. Lorsqu'une branche d'olivier ne produisait rien, même après plusieurs greffes, on faisait un dernier essai, en imposant à l'arbre un gros choc, un traumatisme. Il fallait réveiller l'olivier.

Voilà ce qui arrive, presque toutes les branches sont coupées du haut en bas. Pas toutes mais presque toutes. A travers toutes ces coupes, l'arbre subit un choc. Il est dramatiquement réveillé. La sève commence à se précipiter vers les blessures de l'arbre. Ensuite une branche d'un olivier sauvage qui est d'une espèce différente de l'olivier cultivé, est greffée dans l'arbre, ce qui lui cause un choc supplémentaire et avec cette étrange greffe, l'olivier est souvent revitalisé. La sève commence alors à couler dans cette branche étrangère, et plus tard les autres branches peuvent elles aussi être à nouveau greffées. C'était un processus bien connu, et Paul utilise cela pour décrire le canal de la rédemption.

Lorsque vous lisez la parabole de l'olivier, n'oubliez pas que l'olivier n'est pas Israël. L'olivier n'est pas l'Eglise. La nation d'Israël sont les branches naturelles, mais elle n'est ni le tronc ni les racines. Les branches de l'olivier sauvage sont les païens, les non juifs, mais ce ne sont pas l'arbre. Qu'est-ce que l'arbre alors? Cela dépend du commentaire que vous lisez. De nombreux commentateurs disent que l'arbre est l'Evangile. Les autres disent que l'arbre est le message de l'Evangile, la bonne nouvelle. D'autres disent: « Non, c'est trop limitatif. C'est la grâce, la faveur de Dieu. » D'autres disent: « Il faut que vous regardiez à tout le contexte de Romains 9 à 11, ce sont les décrets de Dieu, les objectifs de Dieu, l'élection. » Toutes ces choses sont correctes. Mais il y a une façon plus simple de la dire. Vous voyez, qu'est-ce que l'Evangile? C'est Jésus. C'est cela l'Evangile, c'est cela la bonne nouvelle. Qu'est-ce que la grâce de Dieu et la faveur de Dieu? Le Seigneur Jésus. Quels sont les objectifs de Dieu? C'est Jésus. Quels sont les décrets de Dieu et les choses vers lesquelles tout se dirige? C'est Christ. Qu'est-ce que l'arbre? C'est Jésus. L'arbre est Jésus. Et pourquoi les juifs ont-ils été retranchés? C'est parce qu'ils ne croyaient pas en Jésus. Et pourquoi avons-nous été greffés? Parce que nous croyons en Jésus. L'arbre est Jésus. Et les branches sont les canaux de la rédemption.

Vous voyez, le plan de Dieu était que le monde reçoive le message et que le Seigneur Jésus soit la source de vie, les racines et le tronc. Et que Son peuple Israël boive de cet arbre, qu'il soit ainsi vivifié par cet arbre et que leurs branches se répandent par toute la terre pour apporter les richesses de Christ, la vie de Christ jusqu'au bout du monde. Mais Israël n'a pas fait cela, il a essayé de produire son propre fruit, sa propre justice, sa propre huile. Ils ont refusé de boire de l'arbre. Romains 11:20 dit: « Les branches ont été retranchées pour cause d'incrédulité. » Il y a eu greffe après greffe. Dieu a tellement essayé avant ce choc dramatique, Dieu a essayé pendant 6000 ans de travailler avec les branches d'Israël. Mais ils ont refusé. Romains 10:21 dit: « Mais au sujet d'Israël, il dit: J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle et contredisant. » La même vérité est exposée en Matthieu 23:37-38: « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! Voici, votre maison vous sera laissée déserte. » Toujours à nouveau Dieu a essayé de greffer la branche d'origine. Mais ils ne l'ont pas voulu.

C'est le grand sujet dont parlent ces chapitres, c'est-à-dire Israël en tant que canal de Dieu, en tant que branche qui a été retranchée à cause de son incrédulité. Ils ont rejeté Christ, et maintenant Christ doit les rejeter. Il y a deux choses qui sont plusieurs fois soulignées dans ces merveilleux chapitres concernant les branches naturelles. Premièrement leur chute n'a pas été totale. Et deuxièmement leur chute n'a pas été définitive. Leur chute n'a pas été totale, car toutes les branches n'ont pas été coupées. Regardez simplement le verset 11:1: « Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin. » Le verset 11:5 dit: « De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l'élection de la grâce. » Vous voyez, leur chute n'est pas totale. Dieu a sauvé des centaines et mêmes des milliers de juifs. Il n'a pas retranché tout le monde. Mais en tant que nation, les juifs l'ont rejeté et ils ont été retranchés.

De la même manière, leur chute n'a pas été définitive. Regardez le verset 11:11: « Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? » Les versets 11:23-24 dit: « Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et greffé contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils greffés selon leur nature sur leur propre olivier. » Israël en tant que canal de la rédemption a été retranché, pas totalement, pas définitivement, mais ils ont été retranchés. A la place des branches naturelles, nous les gentils, les non juifs, nous avons été greffés en Christ par la grâce de Dieu, et maintenant nous sommes les branches. Cela apporte le message, l'huile et la vie jusqu'au bout du monde. Ce sont les chrétiens qui boivent maintenant Christ et alors qu'ils boivent Christ, cela apporte automatiquement du fruit au bout du monde. La plupart du temps, les branches ne savent mêmes pas qu'elles sont utilisées.

Dans le plan originel, l'idée de Dieu était qu'Israël soit la branche qui boive Christ et apporte le message au bout de la terre. Mais ils ont péché, et maintenant nous en tant que peuple de Dieu par Sa grâce, nous avons été greffés, pas pour faire quelque chose dans le monde mais pour boire de Christ. Nous avons été greffés dans l'arbre, ce sont les racines qui nous portent et c'est la vie qui vient de l'arbre qui donne du fruit et de l'huile. Voilà pour ce qui concerne le rappel.



LA CONSOMMATION DE LA REDEMPTION MONDIALE EST LA GLOIRE DE CHRIST

Cela nous amène à la consommation de la rédemption mondiale. La consommation de la rédemption mondiale est la gloire de Christ. Lorsque finalement l'Evangile à travers son instrument, à travers son canal, à travers ses branches, atteindra les extrémités de la terre et que Christ sera couronné de façon indiscutable comme le Roi de toute la terre, la gloire de Dieu sera en plénitude sur la terre. A travers ces onze chapitres, nous sommes conduits jusqu'à ce moment. Depuis onze chapitres, le Saint-Esprit nous parle du jour où Christ sera capable d'être Seigneur dans tout ce que cela signifie. La justification n'est qu'une partie de tout cela, la sanctification n'en est qu'une partie. Le Seigneur Jésus ne sera pas satisfait avant que le monde entier ne soit rempli de Sa gloire comme l'eau remplit les mers. Cela vient. C'est de cela dont parlent ces trois chapitres, ils parlent du moment où Christ sera un Sauveur complet, pas seulement pour des individus mais pour toute la terre.

Romains expose de quelle façon Dieu sera capable d'accomplir tout cela. Pour vous le montrer, je vais vous rendre attentifs à une chose, que je vais nommer selon le nom qu'on lui donne habituellement parce que c'est ainsi que les gens la connaissent. Mais après vous avoir dit ce que c'est, je vais changer son nom, et lui donner un nom plus biblique, parce que je crois que son nom populaire a entraîné les gens sur une mauvaise voie. A cause du nom populaire, ils ne comprennent pas réellement ce que Dieu veut dire. Nous commencerons donc par nommer cette chose selon son nom populaire et ensuite je vous donnerai pour elle un nom biblique et je pense que cela éclaircira le tout.

Le grand évènement par lequel Dieu apportera finalement la rédemption mondiale, est appelé la « restauration d'Israël », la restauration des juifs. C'est son nom populaire. Je vous ai dit tout à l'heure que leur chute n'était ni complète, ni définitive, Dieu n'a pas oublié Son peuple. Dieu n'a pas oublié Israël en tant que Son canal de rédemption. C'est une des vérités les plus terribles à laquelle l'apôtre Paul a dû faire face, parce que c'était un homme avec un coeur juif. Il était sauvé mais il avait un coeur de juif. Son coeur battait tellement fort à cause de son amour pour son peuple. Il ne voulait pas avoir à leur dire ce que Dieu lui avait dit: « Ils vont être retranchés. Ils vont être retranchés à cause de leur incrédulité. Ils vont être mis de côté pour un temps. » Paul haïssait ce travail. Il devait leur dire que l'aveuglement judiciaire allait tomber sur eux. Les versets 11:7-8 disent: « Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour. » Nous avons le même enseignement dans le verset 11:25: « Une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. » Paul avait comme message qu'à cause de leur incrédulité, à cause de leur rejet de Christ, Christ allait les rejeter. Cela a brisé son coeur de leur annoncer cela. Son coeur saignait. Il a même déclaré que s'il était possible pour lui de prendre leur place, il le ferait. Il aimait les juifs.

Mais Dieu a également montré l'autre côté à Paul. Oui, ils ont dû être retranchés à cause de leur incrédulité, mais un jour dans le futur, il y aura une restauration. Un jour ils vont être restaurés. Leur endurcissement et leur aveuglement vont être enlevés, et la miséricorde de Dieu viendra de nouveau sur eux pour les attirer à Lui-même. La bénédiction mondiale dont Dieu parle est clairement connectée avec la restauration d'Israël.



DIEU PEUT FAIRE SORTIR UNE BENEDICTION D'UNE MALEDICTION

Laissez-moi vous montrer ici la sagesse de Dieu dans Son raisonnement dans les versets que nous allons lire. Regardez les bénédictions qui sont arrivées sur le monde lorsqu'Israël a rejeté Christ. Rejeter Jésus est une chose si terrible, comme c'est horrible, peut-il en sortir quelque chose de bon? Pourtant regardez ce que Paul dit au verset 11:11: « Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. » Parce qu'ils ont péché, l'Evangile leur a été pris en tant que canal qu'ils étaient destinés à être, et il a été offert au monde. Quelle dette nous devons à Dieu par rapport aux juifs, parce qu'ils ont rejeté Christ. Cela arrive parfois à un sportif. Il est sur le banc, inconnu, en train de regarder le match et d'attendre pendant que son équipe joue, jusqu'à ce que la star de l'équipe se blesse, et tout d'un coup l'entraîneur le regarde et lui dit: « Toi! Vas-y! C'est ta chance, c'est ton opportunité. » Ce sportif se lève alors du banc et d'un côté se dit: « C'est dommage qu'il se soit blessé. » Mais d'un autre côté il se dit: « C'est une grande chance pour moi. Je suis content qu'il se soit blessé parce que maintenant j'ai la chance de rentrer sur le terrain. » Il ne peut pas être heureux que son coéquipier se soit blessé mais cette blessure est une bonne opportunité pour notre sportif. C'est peut-être une faible illustration, mais cela nous permet de voir un peu l'idée de ce qui est arrivé ici.

Le verset 11:17 dit: « Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier. » Vous avez presque envie de dire: « Alléluia! Ils L'ont rejeté. » Mais ensuite vous vous dîtes: « Non, je ne peux pas dire cela. Il y a quelque chose qui est faux là-dedans. » Le verset 11:30 dit: « De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance. » Vous êtes bénis parce que les juifs ont rejeté Jésus. Parce qu'ils ont trébuché, parce qu'ils sont tombés, nous avons une bonne opportunité. Nous sommes arrivés à connaître Christ parce qu'ils l'ont rejeté. Partout où il y a des chrétiens sur cette terre, c'est parce que les juifs ont rejeté Christ. Dans le verset 11:12 leur chute est appelée « la richesse du monde. » Leur amoindrissement est appelé « la richesse des païens. » Au verset 11:15, leur rejet est appelé « la réconciliation du monde. » Le verset 11:22dit: « Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi. » Je sais que l'on peut abuser de cette vérité. Proverbes 24:17-18: « Ne te réjouis pas de la chute de ton ennemi, Et que ton coeur ne soit pas dans l'allégresse quand il chancelle, De peur que l'Éternel ne le voie, que cela ne lui déplaise. » Il y a une mauvaise façon de se glorifier des bénéfices que nous avons reçus de la chute de quelqu'un d'autre. Je suis une fois tombé sur un sermon qui montrait à quel point après la chute d'Adam, Dieu avait transformé les choses pour qu'il sorte une bénédiction de cette malédiction. C'était comme si la chute d'Adam était une bonne chose. Il est vrai que parce qu'Adam a chuté, nous en savons beaucoup plus sur Dieu que nous n'en saurions s'il n'avait jamais péché, mais ce n'était pas pour autant une bonne chose.

Pourtant il faut qu'il y ait de l'humilité dans notre gratitude. Je ne comprends pas tout cela, mais d'une certaine façon nous devons reconnaître que dans Sa bonté, Il nous a fait entrer parce qu'ils ont chuté. Pourtant dans ce passage, l'apôtre Paul continue de mettre en garde les chrétiens comme dans le verset 11:18: « Ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. » On voit la même chose dans les versets 11:20-21: « Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. » Voilà une merveilleuse vérité, le fait qu'ils aient été greffés a apporté de grandes bénédictions au monde.

Selon Dieu, lorsque Dieu est devenu miséricordieux envers nous, c'était supposé rendre les juifs jaloux. De même que le fils aîné dans la parabole du Fils prodigue, en Luc 15, n'est jamais entré dans tout ce qui était à lui. Il l'avait mais il n'en profitait pas. Il ne vivait pas vraiment de son héritage. Il n'appréciait pas tout ce qu'il avait. Jusqu'au jour où tout fut donné à son frère renégat, et qu'il devint jaloux. Il a dit: « Pourquoi a-t-il droit à un anneau, à une robe et à des souliers? Et pourquoi y-a-t-il une fête pour lui? » Mais le Père lui a dit: « Tout cela a toujours été à toi. Tu ne t'en es tout simplement jamais saisi. » C'est cette jalousie que les juifs étaient supposés avoir. Ils sont supposés voir les chrétiens vivre « à partir de l'arbre », qui est Christ. Et alors que les chrétiens profitent de la vie et des privilèges de Christ, les juifs peuvent voir ce qu'ils ont perdu et ensuite ils désirent également Christ. Mais le problème est combien de chrétiens vivent « à partir de l'arbre? » Vous savez, nous ne rendons pas vraiment les juifs jaloux par la façon dont nous vivons notre vie.

Si souvent nos vies chrétiennes ne sont qu'une suite de règles et d'observations, de « fais cela », et « ne fais pas ceci. » Nous avons plein de règles stupides mais sans relation avec Dieu, sans communion avec le Seigneur. Nous ne tirons rien de Sa vie, nous ne recevons pas la vie des racines. C'est pourtant ainsi que les juifs seront rendus jaloux. Et ces chapitres nous demandent de vivre comme cela, de vivre à partir de l'Arbre pour le bien du peuple de Dieu.

Le verset 11:11 dit: « Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. » Voilà l'objectif de tout cela. Les versets 11:13-14 disent: « Je vous le dis à vous, païens: en tant qu'apôtre des païens, je glorifie mon ministère, afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns. » Le verset 11:31 dit: « De même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde. » C'est le plan de Dieu qu'ils soient poussés à la jalousie.



L'EXISTENCE DES JUIFS EST UN MIRACLE

Réalisez-vous que devant nos yeux, il y a tous les jours deux des plus incroyables miracles dans le monde. Je ne connais pas de plus grands miracles que ces deux là. Les juifs existent encore. C'est un miracle de Dieu. C'est phénoménal de voir que les juifs existent encore. Ils ont été dispersés à travers tout le monde, ils ont été en contact avec toutes les cultures possibles, ils ont été persécutés, ils ont été opprimés de toutes les façons possibles et ils ont perdu leur terre. Et bien qu'ils se soient soumis à toutes les formes de gouvernement, bien qu'ils se soient adaptés à toutes les cultures, bien qu'ils aient appris toutes les langues, d'une certaine façon, bien que dispersés, ils sont parvenus à garder leur identité. Ils sont encore les juifs. Ils ont encore un héritage national. Cela n'a pas son parallèle dans l'histoire de l'humanité. Cela ne s'est jamais produit auparavant avec aucune autre nation. Lorsque les autres nations sont dispersées, elles cessent d'exister, elles sont amalgamées dans les autres sociétés. Elles sont perdues. C'est comme cela que des grandes nations ont cessé d'exister. Il vous faut par exemple fouiller profondément pour savoir qui sont les Hittites. Mais ce n'est pas le cas des Juifs. Les juifs n'ont jamais perdu leur identité. Le fait qu'Israël existe encore est un des mystères qui ne trouve son explication que dans la toute-puissance de Dieu. C'est un miracle de Dieu.



L'INCREDULITE DES JUIFS EST UN MIRACLE

Le second miracle est le suivant. Leur existence est un miracle, mais leur incrédulité est également un miracle. Il est incroyable pour moi que les juifs ne soient pas croyants. Avez-vous déjà essayé de témoigner à un Juif? C'est incroyable. Vous aurez davantage de succès avec un cannibale de Nouvelle Guinée ou un aborigène d'Australie qu'avec un Juif. Vous n'avez rien de commun avec les païens. Ils doivent changer tout ce qu'ils ont entendu depuis le jour où ils sont nés. Ils doivent rejeter toutes leurs idées animistes. Et ils le font. Mais lorsque vous allez vers un juif, vous vous rendez compte qu'il n'y a pas beaucoup de chose sur lesquelles nous ne sommes pas d'accord. Nous avons la même Bible, nous avons les mêmes prophètes, nous disons avoir le même Dieu, nous croyons au Messie. Le seul point de différence est: « Est-ce que Jésus est le Messie?» Il y a un seul point de différence. Il n'y a qu'une seule explication que je vois à cela, c'est l'aveuglement judiciaire. Pourquoi est-il si difficile de partager le Seigneur Jésus avec les Juifs ?

Voilà une autre chose. Ne pensez-vous pas que les juifs auraient dû comprendre après un certain temps? Ils disent: « Le Messie va venir. » Et ensuite Ils attendent et attendent, mais Il ne vient pas. Alors ils attendent davantage. Mais Il ne vient toujours pas. Ensuite Ils attendent et attendent, mais Il ne vient toujours pas. Je peux comprendre leur incrédulité au début, mais ne pensez-vous pas que leur incrédulité aurait dû diminuer avec chaque année qui passe?

Voici une illustration. Imaginons que je conduise, et que je recherche une rue particulière pour aller à un rendez-vous. Imaginons que mon épouse Lillian soit avec moi et qu'elle me dise: « C'est la prochaine à gauche ». Mais moi je réponds: « Non, ce n'est pas là, c'est plus loin. » Ensuite elle sort la carte et les indications que nous avons pour la trouver la rue. Mais moi j'insiste en disant: « Allons un peu plus loin. » Comme j'ai une gentille épouse, elle dit: « Ok! » Et nous continuons à rouler. Mais plus je continue, moins cela ressemble à l'endroit que nous cherchons. Combien de temps pensez-vous que je vais attendre avant d'admettre que je me suis trompé? Combien de temps cela va-t-il prendre avant que je ne dise: « Je pense que tu avais raison. »

Ne pensez-vous pas qu'avec chaque année qui passait sans que le Messie ne vienne, les Juifs auraient dû finir par reconnaître que le Messie aurait dû venir. Même s'ils ne reconnaissent pas que Jésus était le Messie, ils savaient que le Messie devait venir alors que le second temple était encore là. Ils s'attendaient à ce qu'Il vienne lors de la soixante neuvième année de Daniel. C'est ce qu'ils prêchaient! Mais les années ont passé, et ils n'ont pas vu venir de Messie. Réalisez-vous que ces Juifs ont attendu depuis 2000 ans et qu'ils ont raté le Messie? Arrivés à ce point, ils auraient au moins dû parvenir à l'une de ces deux conclusions. Ou alors ils embrassent un espoir vain, ou ils se sont trompés. Je dis à nouveau que je ne connais aucune autre explication à cela, à part le fait qu'ils sont sous un aveuglement judicaire. C'est un incroyable miracle. Le fait que les Juifs persévèrent dans l'incrédulité est un des plus incroyables miracles. Mais un jour l'aveuglement judicaire sera levé.

L'apôtre Paul développe cela par le Saint-Esprit de la façon suivante. Si leur aveuglement, leur incrédulité, leur chute a été une telle bénédiction, qu'est-ce que sera leur restauration? Si leur erreur a apporté une si grande chose au monde, qu'apportera leur réintégration. Paul développe cela de façon graduelle par le Saint Esprit. Premièrement il dit au verset 11:23 qu'il est possible pour eux d'être restaurés: « Car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. » Ensuite il dit que ce n'est pas seulement possible, c'est également probable. Le verset 11:24 dit: « Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et greffé contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils greffés selon leur nature sur leur propre olivier. » Et enfin il dit que ce n'est pas uniquement probable, c'est une certitude absolue. Il fait une très claire déclaration au verset 11:26: « Et ainsi tout Israël sera sauvé. » Il y a une merveilleuse exaltation qui vient sur Israël en tant que canal de rédemption et ils doivent encore l'assumer.

La question que Paul soulève au verset 11:12 est la suivante: « Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. » Le verset 11:15 va dans le même sens: « Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts? » Et le verset 11:25 dit: « C'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. » La restauration d'Israël est l'évènement qui va nous faire entrer dans la rédemption mondiale - ce que nous appelons - la « glorification. »



RESTAURATION D'ISRAËL OU CONVERSION D'ISRAËL

Lorsque nous avons commencé cette petite discussion, j'ai dit que j'allais l'appeler avec son nom populaire, « la restauration d'Israël ». Mais ayant dit cela, j'ai besoin de changer le nom, parce que cela risque de tromper les gens. C'est souvent une fausse image qui vient dans la tête des gens lorsque vous dîtes « restauration d'Israël. » Pour la plupart des gens « restauration d'Israël » signifie l'Israël politique, l'Israël national. Ils pensent à une restauration physique des enfants d'Abraham dans leur pays d'origine. Ils pensent à la nation d'Israël qui redevient une nation, avec une terre, un peuple et un gouvernement. C'est pour cette raison que je n'aime pas ce terme populaire. Voilà comment je propose de l'appeler, non pas « restauration d'Israël », mais « conversion d'Israël. » Voyez-vous comment Dieu va apporter la rédemption mondiale? C'est par un Israël spirituel, pas un Israël politique. Ce ne sera pas par un Israël, politique, national ou ethnique, mais un Israël spirituel. Pourquoi ont-ils été retranchés? La réponse est parce qu'ils n'étaient pas spirituels. C'est pour cela qu'ils ont été retranchés. Considérez les versets suivants:

• Versets 9:6-7: « Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. »
• Veret 9:21: « Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, Un reste seulement sera sauvé. »
• Versets 9:31-32: « Qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. Pourquoi? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des oeuvres. »
• Verset 10:3: « Ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. »
• Verset 11:20: « Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité. »

Cela a été spirituel du début à la fin, depuis le jardin d'Eden, jusqu'à nos jours, et jusqu'à ce que le Seigneur Jésus vienne à nouveau. Le canal de la rédemption est toujours Son peuple, Son peuple spirituel. Il en a toujours été ainsi. C'est pour cela que Dieu est passé par Isaac et pas par Ismaël, c'est pour cela qu'Il est passé par Jacob et non par Esaü. Il en a toujours été ainsi. L'Israël politique, même au temps de David et de Salomon, n'a jamais été le canal de la rédemption de Dieu. Et cela ne le sera jamais. Il a toujours été question de l'Israël spirituel, de ceux qui croient. Ils ont été rejetés parce qu'ils n'ont pas reçu le Messie.

Ceci dit, qu'arrivera-t-il lorsqu'ils seront restaurés? Le verset 11:23 dit: « S'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. » Cela dépend de leur foi. Ils ne seront jamais regreffés à moins qu'ils ne croient. Ils ne seront regreffés que lorsqu'ils feront un pas de foi, en recevant le Messie. Jusqu'à ce jour, ils ne seront jamais le canal de la rédemption. Lorsque nous lisons le verset 11:26: « Tout Israël sera sauvé », nous lisons comme s'il était écrit: « Tout Israël sera rassemblé. » Mais ce verset ne dit pas cela. Il dit qu'ils seront sauvés. Savez-vous ce que veut dire être sauvés? Ils seront nés de nouveau. Ils viendront à Jésus, c'est ce qu'il dit ici. Ecoutez ce que dit tout le texte des versets 11:26-27: « Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés. » De quoi parle-t-il ici? Il parle d'avoir un coeur propre, de recevoir le pardon de ses péchés. Voyez-vous pourquoi je veux mettre l'accent là-dessus et pourquoi je dis: « Tout Israël sera sauvé au lieu de tout Israël sera restauré? »

Laissez-moi vous donner un peu d'histoire. Je vais essayer de ne pas vous ennuyer, mais j'aimerais juste vous donner le minimum. Avez-vous déjà entendu parler du sionisme? Savez-vous ce qu'est le sionisme? C'est en 1818 que l'on a parlé pour la première fois du fait que les juifs devaient retourner dans leur terre d'origine. Quelqu'un a écrit un petit pamphlet sur ce sujet, et il a été assez bien reçu. Cela a réveillé le patriotisme chez les juifs. Tout d'un coup, cela a commencé à se répandre dans tous les pays, et il y a eu cette nouvelle faim, ce réveil du nationalisme juif. Ils se disaient: « Retournons dans notre pays natal. Dieu nous l'a donné. Dieu l'a donné à Abraham. » C'est alors qu'ils ont commencé à s'organiser. Ils ont organisé des congrès, pour répandre cette propagande. Ils se disaient: « Encourageons tous les juifs à retourner dans leur pays natal. » En 1897, ils ont tenu leur premier congrès en Suisse. A cette époque la Palestine était aux mains de la Turquie. Elle était sous un dictateur. Ce dictateur était favorable au sionisme et à Israël. Ils envoyaient beaucoup d'argent vers ce dictateur. Mais il y a eu une révolution en Turquie et le dictateur a été renversé. Le gouvernement qui fut mis en place n'était pas autant favorable aux juifs qui perdirent tout l'argent qu'ils avaient donné. Mais ils continuaient d'avoir des congrès, de se réunir et de faire de la propagande.

Lors de la première guerre mondiale, alors qu'il semblait que la Grande Bretagne allait gagner, les sionistes ont commencé à regarder vers eux. C'est là-bas qu'ils trouvèrent un ami appelé Lord Balfour. C'était un homme d'état britannique très influent, il croyait que les juifs devaient avoir une patrie parce que la Genèse en parlait. En tant que politicien, il a finit par permettre que toute la Grande Bretagne reconnaisse que les juifs devaient avoir un pays et qu'ils devaient les défendre. Cela a bien sûr contribué à ce que le sionisme se répande comme du feu. Ce mouvement a grandi dans le monde entier. Du premier congrès qui eu lieu en 1897 jusqu'en 1935, ils ont eu vingt congrès différents à travers tout le monde. Ils disaient: « Allons y, allons y. » Finalement en 1922 une grande conférence s'est tenue à Paris, la ligue des nations a été impliquée et ils ont écrit 28 articles, tous en faveur des juifs qui devaient retourner dans leur pays promis. Les gens sont venus des quatre coins du monde. Des flots de juifs se dirigeaient vers leur pays parce que la Grande Bretagne avait promis de les protéger.

Mais tout le monde n'aimait pas cette idée, il y a eu au même moment un grand mouvement antisémite. Le mot sémite n'est pas dans la Bible, cela vient de Sem, un des fils de Noé. Et antisémite veut dire « contre les juifs. » En tout cas, le 14 mai 1948 à minuit, Israël est devenu officiellement une nation. Onze minutes plus tard, les Etats-Unis l'ont reconnu en tant qu'un état. Deux jours plus tard, la Russie l'a reconnu en tant qu'un état. Et finalement la plupart des états l'ont reconnu en tant qu'un état. Tout le monde n'a bien sûr pas été de cet avis, encore aujourd'hui certains Palestiniens sont quelque peu « fâchés » à cause de cette situation. En 1948, Israël a rejoint les Nations Unis. En 1950, il a été décidé que Jérusalem devait devenir la capitale d'Israël, mais cela n'est pas encore entièrement réalisé.

En Romains 9 à 11, nous lisons qu'un jour Israël sera restauré. Et 1900 ans plus tard des Juifs du monde entier ont déménagé vers Jérusalem. Les étudiants de la Bible ont été tout excités en voyant cela. Ils ont commencé à dire: « Ah! Ah! C'est exactement comme Dieu l'a dit. Ils se rassemblent à nouveau. Les juifs déménagent vers la Palestine exactement comme la Bible l'a dit. Christ doit donc venir rapidement. » Voici la question: « Est-ce que le sionisme est l'accomplissement de Romains 9 à 11. La réponse est: « Non seulement ce n'est pas ça, mais c'en est loin. » L'idée s'est répandue dans l'Eglise dans son ensemble, dans le monde entier, qu'il était bien qu'Israël soit retourné dans son pays et qu'Israël ne peut pas faire de mal. Ils disent que c'est Dieu qui est derrière tout cela. Ils disent que si vous combattez Israël, vous combattez Dieu. Ensuite ils citent de travers des passages comme Matthieu 25: 31-46, qui est la parabole des brebis et des boucs. Ils disent que Dieu est en colère parce que les boucs ont maltraité Son peuple. Ils disent aux nations « Israël, le peuple de Dieu, avait faim, soif, et était étranger, nu et en prison et vous ne les avez pas visités. » Et les nations de répondre: « Mais quand avons-nous vu cela? » Puis Dieu leur dit: « C'est à mon peuple les juifs que vous n'avez pas fait cela. Et par conséquent vous serez maudits. » Ensuite ils citent Genèse 12:1-3 où Dieu dit à Abraham: « Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront. » En lisant cela, ils disent: « Si vous ne vous ralliez pas à Israël, vous serez maudis. Dieu est contre toutes les nations qui ne supportent pas Israël. C'est écrit dans la Bible. » Ensuite ils citent encore Job 3:2-16, Psaume 96:13, Psaume 98: 9 et ainsi de suite. Et ils disent: « Tous ceux qui ne soutiennent pas le sionisme, l'Israël politique, ce qui arrive là-bas au Moyen Orient, sont sous la malédiction de Dieu. Et ils seront jugés parce qu'ils n'ont pas aidé le peuple de Dieu. »

Frères et soeurs en Christ, le sionisme a restauré Israël, mais n'a pas converti Israël. Il n'y a pas d'Israël spirituel là-bas. Ils ne se sont pas tournés vers Jésus. Ils ne se sont pas tournés vers le Seigneur. Ils n'ont pas renoncé aux oeuvres. C'est probablement une des nations les plus fières qui soient sur la terre. Ils sont si loin du message de Dieu et du coeur de Dieu. Ils ne se sont pas tournés vers le Seigneur. Ces passages ne parlent pas de ce qui se passe actuellement. Ce qui se passe n'accomplit pas Romains 9 à 11. Romains 9 à 11 parlent de l'Israël spirituel, lorsqu'ils se tourneront vers Christ.

Ceci dit, je ne doute pas un seul instant que Dieu peut utiliser le sionisme et qu'Il le fera probablement selon Sa méthode pour amener tout le monde dans une connaissance salvatrice de Lui-même. Mais je n'hésite pas à dire que ce qui arrive dans le Moyen Orient de nos jours, n'est pas l'accomplissement de Romains. Ce sont leurs propres mains, leurs propres chairs et ils essaient de faire eux même ce que Dieu a promis qu'Il ferait un jour. Laissez-moi vous donner une parabole d'Israël. Vous comprendrez cela facilement, si vous êtes familiers avec la Bible.

Israël la nation est comme Israël l'homme. Vous rappelez-vous de Jacob dont le nom a été changé en Israël. Israël est comme Jacob. Laissez-moi vous compter l'histoire de Jacob. Dieu a promis à Jacob des bénédictions incroyables. Pour que ces choses se arrivent, il fallait que Dieu fasse un miracle, parce que Jacob n'était pas le premier-né; c'était Esaü. Dieu devait donc faire un incroyable miracle pour réussir à le bénir. Mais vous savez que Jacob désirait « aider » Dieu! Jacob a décidé que comme il ne pouvait pas attendre de voir le miracle, et comme les bénédictions et les miracles étaient à lui, il allait voler Esaü. Par conséquent Jacob a volé le droit d'Ainesse et a menti pour avoir les bénédictions. Esaü s'est mis en colère et l'a poursuivi pendant vingt ans. Son coeur était plein de haine, et il allait tuer Jacob si jamais la possibilité se présentait.

Laissez-moi vous poser cette question: lorsque Jacob a volé Esaü, lorsqu'il l'a trompé pour avoir son droit d'ainesse, lorsqu'il a volé les bénédictions, avait-il le droit d'agir ainsi? Voteriez-vous pour lui? Eh bien la nation d'Israël en est au même point actuellement. Dieu leur a-t-il promis des bénédictions? Oh! oui, Il l'a fait. Mais actuellement ils agissent comme Jacob qui faisait du mal à Esaü. Israël aura mon vote final, mais pour l'instant il ne l'a pas.

Retournons à l'histoire. Après que Jacob eut fui loin d'Esaü, Jacob a vécu un jour très particulier, un tournant dans son existence; cela s'est passé dans un lieu appelé Péniel ce qui signifie » la face de Dieu. » Jacob a dû lutter. Jacob a dû faire face à un conflit. Le Seigneur Jésus Christ lui est apparu sous la forme de l'ange de l'Eternel, et a combattu avec Jacob. Ils ont combattu toute la nuit. Au petit matin, Jacob était infirme. Jacob avait vu Dieu face à face. Jacob avait vu l'ange de l'Eternel. En Genèse 32:28, l'ange de l'Eternel lui a dit: « Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur. » Frères et soeurs en Christ, puis-je suggérer qu'un jour le « Jacob national » se retrouvera dans un combat, dans un conflit appelé en Jérémie 30:7 « les détresses de Jacob. » Le Seigneur Jésus combattra avec cette nation. Et lorsque le Seigneur Jésus combattra avec cette nation, alors ils deviendront Israël, et ils seront sauvés. C'est de cela dont Paul parle ici. Il parle de l'Israël spirituel. Un jour viendra où Israël sera converti, où Israël sera sauvé, Israël mettra sa confiance en Jésus, Israël en viendra à connaître le Seigneur.

Paul ne développe pas les détails en Romains. Il ne fait qu'annoncer les faits. Je ne vais pas rentrer dans ces détails, car mon objectif ici est d'enseigner Romains et pas l'eschatologie. Pourtant, laissez-moi juste vous en dire quelques mots. Voilà ce qui arrivera selon la Bible. Le premier mouvement spirituel vers l'accomplissement de Romains 11, nous est donné en Apocalypse 7. 144000 juifs seront greffés à nouveau dans le Seigneur Jésus. Voilà ce que l'on trouve en Apocalypse 7. Comment ces 144000 seront-ils sauvés? La Bible ne nous en parle pas. Cela dépend en fait de votre « système de théologie » pour le trouver. Certains disent qu'ils seront convaincus lorsque l'enlèvement surviendra. Mais certains ne pensent pas que l'enlèvement arrivera et disent que c'est simplement « les détresses de Jacob » qui les convaincront. D'autres disent que c'est l'AntiChrist qui les convaincra et ainsi de suite. Je peux vous dire honnêtement que je ne sais pas ce qui les convaincra.

La Bible ne nous en parle pas, mais elle nous parle de 12000 juifs de chaque tribu qui seront sauvés. Peut-être me direz vous: « Mais ils sont si dispersés dans le monde entier, ils ne savent même pas de quelle tribu ils sont. Vous pouvez aller vers n'importe quel juif, il ne pourra pas vous répondre. » C'est comme lorsque les frères de Joseph étaient devant lui en Egypte et qu'il est écrit que ses frères ne savaient même pas que c'était Joseph, mais Joseph savait qui ils étaient. Lorsque Dieu parle de 12000 juifs de chaque tribu, il se peut qu'ils ne sachent pas à quelle tribu ils appartiennent mais Dieu Lui le sait. Et Dieu a dit qu'il en sortira 12000 de chaque tribu.

Ces 144000 juifs sont comme Paul. Paul était un juif converti. Je ne sais pas si vous pouvez vous représenter à quoi ressemblera cette terre avec 144000 « apôtres Paul. » Mais lorsque vous aurez 144000 Paul en même temps, c'est un réveil qui prendra place. La Bible dit que ces 144000 commenceront à répandre l'Evangile, et ils seront tués très rapidement. Il n'y a jamais eu sur terre une évangélisation comme il y en aura lorsque ces 144000 seront sauvés. Des foules vont venir à Christ, et l'évangile sera répandu à travers tout le monde. Mais cela ne correspond pas à tout Israël étant sauvé. Les 144000 ne sont pas « tout Israël. » Et alors que les tribulations iront vers la fin, finalement le temps viendra où notre Seigneur Jésus reviendra comme Il l'a promis avec toute Sa gloire et Ses anges. Son pied touchera le mont des Oliviers, et il y aura un tremblement de terre. Il y aura des phénomènes naturels qui prendront place dans les cieux. Et en Zacharie 12:10 il est écrit: « Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. » Et finalement, ils arrêteront d'essayer. Lorsqu'ils verront Celui qu'ils ont percé alors leur coeur sera brisé, et une fontaine sera ouverte en Sion pour la purification du Judas, et une nation naîtra en un jour selon Esaïe. A ce moment, lorsque tout Israël sera sauvé, vous n'aurez pas seulement 144000 apôtres Paul, mais toute la nation se sera repentie. Toute la nation acceptera le Messie lors de sa seconde venue. Le Seigneur Jésus mettra son quartier général à Jérusalem et ce sera le début du millénium et les bénédictions de Dieu couleront jusqu'au bout de la terre. Voilà ce qui vient. C'est de cela dont parle Romains.

Laissez-moi terminer avec ces mots. Regardez les versets 11:33-36: « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car Qui a connu la pensée du Seigneur Ou qui a été son conseiller? Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour? C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »

Prions:

Merci Père, non pas pour ce que nous pensons, nous, que ces choses signifient, mais pour tout ce que Toi, Tu sais qu'elles signifient. Merci pour la miséricorde dont Tu fais preuve envers nous. Merci pour la façon dont Tu nous as amenés vers le Sauveur, pour la façon dont Tu as été si fidèle pour agir dans notre coeur. Seigneur nous lisons qu'il est question d'un jour glorieux, lorsque le monde entier courra vers Jésus. Seigneur nous prions que nous puissions vivre maintenant de façon à pousser le peuple juif à la jalousie. Que nous puissions vivre en tirant notre subsistance de l'arbre qui est notre Seigneur Jésus. Nous désirons jouir de cet avant goût maintenant. Rends-nous capables de porter du fruit. Amen.

Romains #21