JEAN #6 - LES NOCES DE CANA

(Jean 2:1-11)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre sixième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

J'aimerais commencer par vous lire une demande de prière que Paul a faite. Il désirait que l'on prie pour lui, alors il a écrit aux gens de Colosses, et voici ce qu'il leur a demandé en Colossiens 4:3-4: « Priez en même temps pour nous, afin que Dieu nous ouvre une porte pour la parole, en sorte que je puisse annoncer le mystère de Christ, pour lequel je suis dans les chaînes, et le faire connaître comme je dois en parler. » Voilà quelle était la demande de Paul: Le faire connaitre comme je dois en parler. Remettons ce moment entre les mains du Seigneur.

Prions:

Père, nous Te remercions parce que Tu nous donnes l'occasion de partager ce que nous appelons le mystère de Christ. Nous Te remercions de ce que Paul en connaissait suffisamment pour demander la prière, pour qu'il puisse parler clairement comme il devait le faire. Par conséquent, je prie que je puisse parler de telle sorte à ce que je puisse dire les choses clairement, et nous savons que les choses seront claires non pas à cause de ce que je pourrais dire, mais parce que Tu es fidèle et que Tu ouvres nos coeurs pour comprendre. Nous Te demandons simplement que Tu puisses parler clairement parce que Tu nous as rassemblés en Ton nom, par Ton Saint-Esprit autour de ce livre pour que nous ne soyons plus jamais les mêmes. Merci de nous servir, nous te prions. Dans le nom de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Avant de commencer avec Jean 2 et le premier miracle de notre Seigneur Jésus, qui a transformé l'eau en vin, j'aimerais faire une sorte de résumé du chapitre 1, un principe supplémentaire. Nous avons parcouru le chapitre 1, selon les raisons pour lesquelles Jean dit avoir écrit son livre. Le verset 20:31 dit: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. » Nous avons parcouru le prologue, les 18 premiers versets, puis tout le chapitre en répondant à ces trois questions: qui est Christ afin que je puisse Le connaître? Qu'est-ce que la foi, afin que je puisse mettre ma confiance en Lui ? Et qu'est-ce que la vie afin que je puisse profiter de Lui? Jean nous dit que c'est pour cette raison qu'il a écrit cette lettre. Nous allons donc passer à travers toutes les sections du livre et nous poser ces trois questions. Qu'est-ce que ces sections nous montrent au sujet de Christ? Qu'est-ce que ces sections nous montrent sur la foi? Et qu'est-ce que ces sections nous montrent sur la vie? Nous avons fait cela au sujet du chapitre 1. Je ne vais pas revoir cela avec vous parce que nous sommes déjà assez loin dans notre série.

Avant que nous commencions avec le chapitre 2 de Jean, j'aimerais encore vous énoncer un principe final que l'on trouve dans le chapitre 1. Comme je vous l'ai montré, Dieu commence ce livre avec ce merveilleux prologue des versets 1:1-18. Dieu commence avec ce prologue parce qu'Il est sur le point de nous parler de cette vie merveilleuse, la vie de Notre Seigneur Jésus.

Il est sur le point de faire des choses qui vont nous abasourdir. Il est sur le point de dire des choses qui vont faire que vous allez être dans l'étonnement. Il s'agit d'une vie incroyable. Ainsi alors que Jean s'apprête à présenter cette vie, il pense qu'il est préférable de nous donner un prologue. Une des choses que fait ce prologue est qu'il nous prépare à l'étude la vie du Seigneur en nous donnant une explication de la Vie. Comment pouvons-nous expliquer la vie que nous sommes sur le point d'étudier? Selon ce prologue la réponse est dans le verset 1:14 qui dit: « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Le prologue essaie de répondre à la question, mais qu'est-ce qui fait avancer le Seigneur? Ou encore comment pouvons-nous expliquer une vie comme celle que nous allons étudier? La réponse se trouve dans le verset 1:14, il s'agit de Dieu manifesté dans la chair. Il n'y a aucune autre explication pour Sa vie. Il s'agit de Dieu vivant dans un corps humain. C'est donc pour cela que Jean nous prépare.

Je vous rends attentifs à cela parce qu'alors que vous avancez dans la Bible, vous apprendrez ce principe et c'est que le chemin que suit le Roi est le chemin que suit le serviteur du Roi. Cela signifie que nous marchons comme Il a marché. Il arrive souvent que lorsque vous voyez le chemin que le Roi a pris vous puissiez ensuite l'appliquer ici-bas dans votre vie quotidienne. Dans ce cas c'est la même chose.



EST-CE QUE CHRIST EST L'EXPLICATION DE NOTRE VIE?

Il est triste de dire et d'admettre que de nombreux chrétiens n'ont pas besoin de prologue pour expliquer leur vie chrétienne. Ils n'ont pas besoin d'explication. En d'autres termes, les gens se regardent eux-mêmes et ne se grattent pas la tête en se demandant ce qui peut bien faire avancer cette personne. Ils ne se demandent pas comment l'on peut expliquer leur vie. C'est parce que de nombreux chrétiens vivent au niveau terrestre, tout est si naturel, si humain et si normal pour eux, personne n'est impressionné par leur vie. Ils n'ont donc pas besoin d'explication. En d'autres termes, beaucoup de chrétiens ressemblent à leur voisin. Le voisin se fâche, eh bien le chrétien perd également son calme. Le voisin devient très découragé lorsque les circonstances adverses le submergent et le chrétien tombe également dans le découragement dans les mêmes circonstances. Lorsque le voisin entretient des ressentiments envers quelqu'un, le chrétien en fait autant. Le voisin devient fier, le chrétien devient également fier. Le voisin est matérialiste, le chrétien est tout autant matérialiste.

Par conséquent, la seule explication que ce voisin a au sujet de la vie de ce chrétien est qu'il est comme lui à part qu'ils ont des goûts et des loisirs différents. Il se dira tout simplement: « J'aime chanter et ils aiment chanter. Mais eux ils aiment chanter des chants dans l'église et moi j'aime le Rock and Roll. Ils aiment lire des livres religieux et moi j'aime lire des romans et ce genre de chose. Ils aiment être ensemble avec leurs amis et moi aussi mais dans des endroits différents. Ils donnent aux oeuvres de charité et moi aussi. » Il n'y a donc rien de radicalement différent entre eux. Ces chrétiens n'ont pas besoin de prologue. Il n'y a pas d'explication nécessaire.

Mais il y a certains chrétiens auxquels les gens regardent et desquels ils peuvent dire: « Il n'y a pas d'explication à leur vie si ce n'est que Dieu s'est manifesté dans leur vie. » Si vous avez besoin d'un prologue pour expliquer votre vie, alors Dieu sera reconnu et Sa renommée, Son témoignage et Sa gloire augmenteront. Dieu nous a donné ce prologue pour expliquer la vie de Christ. Mais ce qui est vrai pour le Roi est également vrai pour le serviteur du Roi. Lorsque nous en aurons fini avec les questions, qui est Christ, qu'est-ce que la foi et qu'est-ce que la vie, je prie pour que nous ayons également besoin d'un prologue dans notre vie, et qu'il n'y ait pas d'autre explication dans votre vie.

Lorsque votre voisin doit froncer les sourcils et dire: « Comment fait-il pour répondre de cette façon? Que se passe-t-il chez cet homme? Comment se fait-il qu'il peut être satisfait avec sa vie? D'où lui vient ce repos et cette paix? Comment fait-il pour traverser ces circonstances et être victorieux? » Bien entendu, la seule réponse est le prologue. C'est Dieu manifesté dans la chair.

Tout cela n'est pas uniquement disponible pour les chrétiens qui sont au-dessus des chrétiens normaux. Vous vous dites peut-être que l'on peut s'attendre à ce que ces chrétiens expérimentés puissent mettre leur confiance dans le Seigneur car ils sont forts dans la foi et ce sont des géants. Non, cela est vrai pour tous les chrétiens. C'est également pour les chrétiens en dessous de la moyenne comme vous et moi. Il y a quelque temps, un de mes fils a eu une opération à la tête et cela s'est bien passé. Mais qu'est-ce qui se serait passé si cela ne s'était pas bien terminé? Le Seigneur est tout de même sur le trône; Il règne tout de même. Cela ne signifie pas que nous ne serons pas anxieux, que nous ne nous sentirons pas concernés, que nous ne serons pas préoccupés et que nous ne pleurerons pas. Mais nous ne deviendrons pas fous. Nous ne tomberons pas dans la dépression et la seule explication pour cela est que Dieu est manifesté dans la chair.

Dans tout ce qui nous arrive Christ est suffisant, plus que suffisant pour nous porter. Eh bien c'est de cette façon que Jean commence son prologue pour expliquer la vie de Christ. C'est Dieu qui a été manifesté en chair. C'est cette vie qu'Il aimerait que nous vivions, afin qu'Il devienne notre vie.

Voilà, nous en avons maintenant terminé avec le chapitre 1 et nous allons commencer le chapitre 2, comme je vous l'ai promis, je vais considérer ce chapitre en terme de ces trois questions. A partir de ce miracle qui est l'eau transformée en vin dans la ville de Cana en Galilée, nous verrons qui est Christ et de quelle façon cette histoire Le révèle. Nous verrons également ce qu'est la foi et ce qu'est la vie.

Jean 2:1-11 dit: « Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont plus de vin. Jésus lui répondit: Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n'est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs: Faites ce qu'il vous dira. Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord. Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin, -ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien, - il appela l'époux, et lui dit: Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent. Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. »

Avant que nous arrivions à notre question, qui est Christ, j'aimerais faire quelques observations au sujet des miracles dans leur ensemble. Jean 2:11 dit: « Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. » Selon ce verset, c'est le premier miracle que notre Seigneur a fait durant Son ministère terrestre. En d'autres termes, nous rejetons tous ces autres miracles qu'on Lui attribue dans les écrits apocryphes lors de son enfance. Il n'a jamais fait de miracle en tant qu'enfant. C'est le premier miracle qu'Il a fait.

Ayant dit cela, je pense que vous savez ce que je ne veux pas dire. Je ne veux pas dire qu'il n'y a pas de miracles en lien avec Jésus avant celui-ci. Il y en a bien entendu eu. Par exemple, le fait qu'Il soit né d'une vierge est un miracle. Lorsqu'Il était un petit bébé, nous avons un passage en Hébreux 10 qui reprend des paroles que le Seigneur a dites en entrant dans le monde. Le fait que Gabriel est apparu et qu'il a parlé à Marie est également un miracle. Plus tard tous les anges sont apparus et cela est également un miracle. L'étoile surnaturelle qui est apparue a également été un miracle. Puis le Saint-Esprit est descendu sous la forme d'une colombe lorsqu'Il a été baptisé, et cela s'est passé avant ce miracle. Il ne s'agit pas du premier miracle d'une façon absolue, mais du premier miracle que Jésus a fait.



LES MIRACLES DE JÉSUS SONT DES SIGNES QUI RENVOIENT A UNE RÉALITÉ SPIRITUELLE

Je pense que je vous ai déjà partagé le principe de la première mention dans la Bible. Lorsque vous voyez une première mention dans la Bible, vous devez bien l'étudier, parce que cela nous donne souvent la clé pour savoir de quelle façon les choses vont être développées. Comme nous avons ici la première mention d'un miracle que Jésus a fait, je crois que c'est une grande clé pour comprendre les miracles. En d'autres termes, tous les miracles sont modelés selon celui-ci. Nous devons donc considérer les autres miracles selon ce premier miracle.

Jean 2:11 dit: « Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. » Veuillez noter que cela est appelé un signe. Ce miracle est le début des signes. Quelqu'un a souligné le fait que l'évangile de Jean ne contient que huit miracles. En se basant sur Matthieu, Marc et Luc, nous savons que Jésus en a fait 35. Il se peut qu'il y en ait davantage si vous divisez certains miracles, mais il y en a au moins 35 différents. Six des miracles que l'on trouve dans Jean ne se trouvent nulle part ailleurs que dans Jean. En d'autres termes, Matthieu, Marc et Luc ne nous parlent pas au sujet de l'eau transformée en vin, au sujet de la guérison du fils de l'officier du Roi, au sujet de l'homme né aveugle, au sujet de la résurrection de Lazare ou au sujet de l'homme malade à la piscine de Bethesda.

Comme Jean nous dit que cela a été le commencement des signes que Jésus a fait, la question que nous pouvons nous poser est: est-ce que seuls les huit miracles dont Jean a parlé sont des signes ou est-ce que tous les miracles le sont? Je crois que comme Jean inclut deux miracles que l'on trouve également en Matthieu, Marc et Luc, il voulait parler de TOUS les miracles et pas uniquement de ceux-là. En d'autres termes, le miracle n'est pas une fin en soi. Les miracles nous pointent vers quelque chose de meilleur. Les miracles nous dirigent vers quelque chose de spirituel. C'est comme un signe qui nous dirige vers une destination. Cela vous montre vers où aller. Le miracle est donc un signe.

Jésus a guéri des lépreux pas uniquement pour guérir des lépreux, mais également pour nous montrer qu'Il peut guérir des lépreux spirituels. Il a redonné la vue aux aveugles pour montrer qu'Il a la puissance de donner la vue spirituelle. Il a ouvert la bouche des muets pour montrer qu'Il peut ouvrir la bouche spirituelle des chrétiens. Il en est de même des sourds, Il montre par là qu'Il peut ouvrir les oreilles des sourds. Il a guéri les boiteux pour montrer qu'Il peut faire marcher les hommes devant Dieu et devant les hommes. C'est pour cette raison qu'Il a chassé des démons et c'est pour cette raison qu'Il a ressuscité des morts. Il y a tout le temps une contrepartie spirituelle. C'est aussi pour cette raison qu'Il a calmé la mer. C'est pour montrer qu'Il peut calmer les circonstances. Chaque miracle est un signe. Si tout ce que vous voyez ce sont des miracles, vous ne verrez pas réellement ce que Dieu a sur le coeur. Dieu a écrit cela afin que nous puissions voir les réalités spirituelles derrière cela.

Je ne recommande pas souvent des livres mais si vous désirez étudier les miracles, je vous recommande le livre de Richard Chenevix Trench appelé « Notes on the Miracles of our Lord. » Il y développe vraiment l'idée que tous les miracles sont des promesses et des signes, et que tous les miracles nous dirigent vers une plus grande réalité, vers un miracle spirituel qu'Il désire faire dans notre coeur. Par conséquent, lorsque nous étudions les miracles, nous allons également faire attention à ce vers quoi Il nous dirige, c'est-à-dire vers la réalité.

J'ai déjà mentionné ma seconde observation, mais j'aimerais la développer un petit peu. Cette idée est que le premier miracle est comme la clé pour tous les autres miracles. La question est que, connaissant ce miracle et ce qu'il m'enseigne, qu'est-ce que je peux attendre de tous les autres miracles? Laissez-moi vous faire trois simples suggestions.



LES MIRACLES SONT DES SIGNES DE MISÉRICORDE

Ma première suggestion est la suivante: le premier miracle de notre Seigneur est un miracle de miséricorde et je peux donc m'attendre à ce que Ses miracles soient des miracles de miséricorde. En étudiant cette question, j'ai trouvé des commentateurs qui n'étaient pas d'accord avec moi sur ce point. Lorsque vous faites face à une idée très répandue dans l'histoire de l'Eglise, vous pouvez vous demander si vous n'êtes pas dans l'erreur.

Plusieurs personnes font remarquer qu'il y a eu trois miracles de jugement, il s'agit de la malédiction du figuier, faire entrer les démons dans les cochons et puis les miracles en lien avec le calvaire, la croix. Ils disent que ces miracles ont été un jugement.

Personnellement, je vois de la miséricorde en chacun d'eux. J'ai remarqué que Jésus a maudit un figuier, un arbre, et un arbre n'est pas un homme ou une femme. C'est un miracle de miséricorde parce que cela a été un avertissement. Je sais comment est mon coeur, je ne mérite pas d'avertissement. Je mérite d'être immédiatement incinéré. Et vous ne méritez pas non plus d'avertissement. Cela a donc été un miracle de miséricorde. Je pense que permettre aux démons d'aller dans les cochons a été un miracle de miséricorde. Pourquoi? Parce que Lévitique 11 interdit cela. Les juifs n'étaient pas supposés faire cela. Ils ne devaient pas élever de cochons. Je pense donc que cela a été un miracle de miséricorde. Je ne vais pas prendre du temps pour vous montrer de quelle façon la croix est remplie de miséricorde. Oui, il y a eu des jugements mais également de la miséricorde.

En lien avec cela, j'aime Jean 1:17 qui dit: « Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. » Est-ce que vous pouvez voir le contraste entre cela? La loi est venue par Moïse, la grâce et la vérité par Jésus. Moïse était aussi en lien avec les miracles. Est-ce que vous vous rappelez les dix plaies d'Egypte? Est-ce que vous vous rappelez de la première plaie? Il a transformé l'eau en quoi? En sang. Vous voyez la loi est venue par Moïse. Mais Jésus n'a pas transformé l'eau en sang parce que c'était un jugement, mais en vin. C'est un signe de miséricorde. Je pense donc que tous les miracles sont des signes de miséricorde.



LES MIRACLES SONT DES SIGNES D'UNE VIE JOYEUSE

Ma deuxième suggestion est que je peux également m'attendre à ce que chaque aspect d'un miracle soit le signe d'une vie joyeuse. Ce miracle a pris place lors d'un mariage, lors d'une occasion de grande joie. Dans le verset 2:11, il est écrit que Jésus a manifesté Sa gloire dans ce miracle. De quelle façon est-ce qu'Il a fait cela? La réponse est en apportant la joie. Ce n'est pas un accident si cela est le premier miracle que notre Seigneur Jésus a fait lors de ce mariage, parce qu'alors que vous avancez dans le Seigneur vous apprendrez à Le connaître de mieux en mieux et vous verrez que Dieu est un Dieu de joie. Chaque miracle est une bonne nouvelle. Chaque miracle apporte de la joie. Je peux m'attendre à cela.

Une des illustrations de cela se trouve en Matthieu 9 lorsque Jean le Baptiste est venu vers Jésus. Les gens étaient très perplexes. Matthieu 9:14-15 dit: « Alors les disciples de Jean vinrent auprès de Jésus, et dirent: Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent point? Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. »

Est-ce que vous avez entendu la réponse de Jésus? C'est une chose si merveilleuse. Les gens étaient perplexes et se grattaient la tête. Ils se demandaient: « Comment se fait-il que nous renions toutes choses, que nous jeûnons, que nous avons une vie difficile et stricte, que nous faisons très attention et que tes disciples semblent être si joyeux? Ils semblent être si libres, ils vivent dans un tel repos. Explique-nous cela. » En paraphrasant, je dirais que son explication a été: « C'est parce que la vie chrétienne n'est pas un enterrement... c'est un mariage. » Les disciples de Jésus ont maintenant l'époux et c'est pour cette raison qu'ils sont si heureux. Ils seront heureux aussi longtemps qu'ils marcheront avec l'époux. Le jour où ils seront séparés de l'époux sera sûrement un jour de peine et de tristesse, mais tant qu'ils sont avec l'époux ils seront heureux. Ce n'est donc pas étonnant que tout cela commence avec un mariage parce que cela décrit la vie chrétienne comme un merveilleux mariage.



LES MIRACLES NE SONT PAS ÉGOISTES

Troisièmement, un miracle n'est pas uniquement le signe de la miséricorde et d'une vie joyeuse, mais je peux également m'attendre à ce que chaque miracle soit un miracle non égoïste. En d'autres mots, Jésus a fait un miracle pour les autres. Il est clair que tous les miracles que Jésus a faits n'étaient pas égoïstes. Il était tout le temps en train de pourvoir aux besoins des autres, et de bénir les autres. Les miracles sont des signes, et ils nous dirigent vers le fait que Dieu désire faire quelque chose pour nous. La façon dont les gens considèrent les miracles est comme si Jésus produisait un show de magie. En d'autres mots, beaucoup pensent que les miracles sont justes là pour prouver qui est Jésus, c'est-à-dire Dieu. Il est vrai que les miracles prouvent qui Il est, mais ce n'est pas l'objectif des miracles. C'est un sous-produit. Ce qu'Il fait en réalité c'est pourvoir à des besoins. Il ne fait que se donner Lui-même aux autres.

Juste quelque temps avant ce miracle, Il aurait pu être égoïste si jamais Il l'avait voulu. Est-ce que vous vous rappelez que lors de la tentation dans le désert, Il a prié et jeûné quarante jours et quarante nuits? La Bible nous dit qu'Il avait très faim et que Satan Lui a suggéré de transformer les pierres en pain. Il aurait pu faire cela mais Il n'a jamais fait cela pour Lui-même. Bien entendu, les commentateurs ont essayé de prouver que cela était faux et ils disent que lorsque Pierre a dû pécher un poisson dans lequel il y avait une pièce pour payer l'impôt du temple, cela a été un miracle qu'Il a fait pour Lui-même. Il faut pourtant souligner que juste avant cela Jésus a expliqué à Pierre qu'Il était exempté de taxe et qu'Il n'avait pas besoin de faire cela, car Il était enfant du roi. Non, Il explique qu'Il a fait cela pour témoigner. Jésus a tout le temps fait des miracles pour les autres. Aucun coeur n'était plus désintéressé que celui du Seigneur Jésus. Laissez-moi encore faire un autre commentaire au sujet des miracles, puis nous considérerons la question, qui est Christ ?

Pendant des années, j'ai approché les versets 2:1-11 pour avoir quelques principes concernant les opinions de Dieu au sujet de la boisson. Comme Il a transformé l'eau en vin, je me suis dit qu'il devait y avoir un lien avec le fait de boire, avec l'alcool et ainsi de suite. Mais depuis quelque temps, je me suis éloigné un peu de cela, parce que personne ne s'intéressait comme moi de savoir s'il s'agissait de jus de raisin fermenté ou pas. Et d'un autre côté, je perdais un temps précieux sur un sujet controversé qui est de boire ou de ne pas boire d'alcool. Dieu ne nous parle pas des noces de Cana afin que je puisse avoir un texte pour prouver mes convictions personnelles au sujet de l'alcool.

Pour vous préparer à la première question qui est Christ, j'aimerais vous rendre attentifs au fait que c'est le récit des noces le plus inhabituel que vous trouverez. Si jamais vous trouvez le récit d'un mariage dans un journal, vous ne trouverez jamais de récit comme celui-ci. Si vous lisez un récit de mariage, vous lirez la description de la robe et de la parure de la mariée.



CHRIST EST RECRÉATEUR

Mais lorsque je lis les versets 2:1-11 nous ne savons même pas qui se marie. Il s'agit d'un récit de mariage assez original. En fait, la mariée n'est même pas mentionnée. Et l'ordonnateur du mariage n'est mentionné qu'en passant. Et le marié n'est également cité qu'une seule fois en passant. Alors quelle sorte de récit de mariage vous avez lorsque l'on n'apprend rien de ce que la mariée portait et que la mariée n'est que citée en passant? Vous pouvez même vous demander qui se marie? Mais quel genre de récit est-ce que cela est? Certaines personnes pensent que cela devait être des gens de la famille de Marie. Certaines personnes pensent que cela devait être des gens pauvres parce qu'ils ont manqué de vin. Nous ne savons rien en lien avec ce mariage qui a eu lieu il y a 2 000 ans. C'est un récit incroyable.

Ne lisez pas cela à la légère parce que le projecteur n'est pas pointé sur l'épouse, ni sur le prédicateur, ni sur le marié, ni sur les personnes qui participent, ni sur les décorations et les fleurs.

Le projecteur s'arrête sur un des invités qui est venu au mariage. Bien entendu vous connaissez Son nom et je connais Son nom. Cet invité a été mis en avant et tout d'un coup, ce mariage a été transformé parce que cet invité est intervenu sur le devant de la scène.

Le verset 2:3 dit : « Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont plus de vin. »

Dans la préface nous voyons que Jésus est le créateur de toutes choses. Il n'a donc pas créé de vin lors de ce mariage. Il a créé l'eau en premier. C'est ce que nous avons vu. Par conséquent, Il a créé toutes choses et Il a donc également créé l'eau et ensuite Il a transformé l'eau qu'Il a créée en vin. Cela n'est pas un miracle de la création, c'est un miracle de recréation. C'est un miracle de transformation. Il a transformé l'eau en vin. Par conséquent, lorsque vous posez la question qui est Christ, vous devez inclure cette partie. Il est Celui qui vient pour transformer une chose en une autre. Il ne transforme pas le mauvais vin en bon vin. Il transforme l'eau en vin. Lorsqu'Il a repoussé les vagues, la Bible dit qu'Il a prononcé des paroles, cela a été une parole de puissance. Lorsqu'Il a ressuscité Lazare d'entre les morts, Il a prié à voix haute. Lorsqu'Il a guéri le lépreux, Il a tendu le bras et l'a touché. Mais lorsqu'Il transforme l'eau en vin, nous ne lisons rien au sujet d'un regard, d'un toucher, d'une parole ou d'une prière. Il l'a juste voulu. Il a simplement décidé de le faire. Tout est une question de Sa volonté. C'est par Sa parole qu'Il a créé l'eau et par Sa volonté Il a recréé cette eau et l'a transformée en vin. Voici donc la première réponse à la question de qui est Christ?



CHRIST DONNE LA JOIE PAR LA RECRÉATION

Il y a une seconde réponse. Le verset 2:10 dit: « Et lui dit: Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent. »

La qualité du vin que le Seigneur Jésus a créé était très supérieure au vin qu'ils avaient avant ou à l'eau qu'Il a utilisée pour le créer. En fait, voici ce que disent les versets 2:6-7: « Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord. »

D'après les commentateurs les vases contenaient entre 560 et 680 litres. Dans le verset 2:6, Jésus parle au sujet d'une coutume de purification. Ne lisez pas cela à la légère. Est-ce que vous réalisez cela? Chaque invité à ce mariage devait avoir les pieds lavés, c'était une coutume de purification. C'était de l'eau pour la purification. Il n'a donc pas transformé de l'eau ordinaire en vin. Il est sur le point de transformer quelque chose de basse qualité en quelque chose de surnaturel et de merveilleux. Il a pris l'eau pour laver les pieds et l'a transformée en du parfait vin.

Le vin est une image dans la Bible. Voici ce que dit le Psaume 104:15: « Le vin qui réjouit le coeur de l'homme, et fait plus que l'huile resplendir son visage, et le pain qui soutient le coeur de l'homme. »

Le vin est utilisé comme une image de joie. Le vin réjouit le coeur de l'homme. C'est un symbole de la joie du monde. C'est pour cette raison que lorsque l'auteur de l'Ecclésiaste appelle toutes choses vanités, il utilise le vin en tant qu'illustration. Le vin est tout simplement la plus grande joie que le monde puisse donner et habituellement cela conduit à la « gueule de bois. » C'est cela la joie que le monde donne. Paul fait clairement un contraste entre la joie du monde et celle de Dieu.

Ephésiens 5:18-20 dit: « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ. »

Il y a ici clairement un contraste entre les deux. Nous ne devons pas être remplis de vin, mais remplis de l'Esprit. En d'autres termes, le vin est le contrôle et la joie du monde, et il y a aussi la joie que le Seigneur donne. Il s'agit de la joie naturelle contre la joie surnaturelle. Christ n'est donc pas uniquement le recréateur, mais Il est également le recréateur de la vie pour apporter la vie. C'est une joyeuse vie de miracle. Il s'agit d'un miracle surnaturel. Mais Sa joie ne donne pas de gueule de bois. La joie qu'Il donne est une joie surnaturelle.

Ceci dit, nous ne devons pas confondre l'expression de la joie avec la source de la joie. Jésus est l'UNIQUE source de joie, mais il y a de nombreuses expressions de la joie. Par exemple, il y a les bonnes communions chrétiennes. C'est une grande expression de la joie et j'aime lorsque les chrétiens se réunissent et qu'ils profitent du Seigneur et les uns des autres. Mais vous pouvez vivre sans la communion chrétienne. Ce n'est qu'une expression de la joie. Ce n'est pas la source de la joie. La famille est une expression de la joie. La prospérité n'est pas une source de la joie, c'est l'expression de la joie. Les situations favorables, la bonne santé sont toutes des expressions de la joie. Ici Jean nous montre que Jésus est Celui qui donne la joie par transformation. Il est Celui qui désire venir et transformer notre vie.

Un de mes versets favoris est Cantique des Cantiques 1:2 qui dit: « Qu'il me baise des baisers de sa bouche! Car ton amour vaut mieux que le vin. » Nous retrouvons cette notion ici. L'amour est meilleur que le vin. Combien meilleur est-il? Dix fois meilleur? Cinq fois meilleur? Mille fois meilleur? Son amour est infiniment meilleur que toute joie que ce monde ne pourra jamais vous donner. C'est pour cette raison que le Cantiques des Cantiques suit l'Ecclésiaste. L'Ecclésiaste présente le vin du monde et le Cantique présente le vin, qui est la communion avec Dieu. Alors qui est Christ? Il est Celui qui donne la joie par transformation.

Jésus a sauvé ce mariage. Si vous lisez le récit, vous verrez que l'épouse et l'époux étaient dans une situation très embarrassante, parce qu'ils vont bientôt ne plus avoir de vin. La première application de cette histoire je pense est pour tous les mariages. Mais il y a aussi d'autres applications. Je vais donc appliquer cela en premier mariage et ensuite je vais vous montrer d'autres applications. Laissez-moi vous exprimer l'embarras que Jésus a résolu ici.

Dans cette histoire, l'époux et l'épouse font des réserves pour le mariage et à la surprise de tout le monde et à leur propre surprise, ils ont épuisé leurs réserves. Il n'y avait pas assez pour pourvoir au besoin du mariage. Le verset 2:3 dit: « Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont plus de vin. »

Le vin est arrivé à manquer, c'est une situation embarrassante pour les hôtes. Le vieux vin représente la nature, les provisions, ce que nous apportons sur la table. Je peux vous dire que quoi que vous apportiez à la table, cela finira par ne plus suffire. C'est cela le point de tout cela. Ce qu'ils ont apporté au mariage semblait bien au début, mais cela n'était pas suffisant pour satisfaire tout le monde. Cela s'est rapidement terminé. Ce n'était pas suffisant, cela finira tout le temps par tarir. Si Christ ne se manifeste pas et qu'Il ne fait pas de miracle de transformation, vous n'aurez pas suffisamment de choses, et pas seulement pour la cérémonie mais également pour le mariage, pas seulement pour le mariage mais pour toute la vie chrétienne.

Ceci dit, toutes les épouses et tous les époux ont de bonnes intentions lorsqu'ils viennent à leur cérémonie de mariage et ils pensent tout le temps que ce qu'ils apportent dans le mariage sera suffisant. Ils apportent leurs provisions. Ils veulent apporter leur patience, ils veulent apporter leur amour, ils veulent apporter leur communication, ils veulent apporter leur compréhension, ils veulent apporter leur esprit de pardon. Ils décident de ne pas être égoïstes et tout cela. Mais je peux vous promettre que cela n'est pas assez.

Peu importe le nombre de litres d'amour qu'un homme apporte lors de la cérémonie de mariage, peu importe combien il peut encourager son épouse, peu importe combien de fleurs il peut envoyer à sa femme, peu importe le nombre de tasses et d'assiettes qu'il peut laver, cela ne sera jamais suffisant. Je peux vous dire que tout cela finira par disparaître. Peu importe le nombre de litres d'amour que l'homme apporte, que la femme apporte ou à quel point l'épouse peut pardonner, ou à quel point elle peut être patiente ou compréhensive ou déterminée, il y aura tout le temps une fin à cela. Chaque mariage a besoin du vin de la nouvelle création, et c'est ce que Jésus a fait lors de ce mariage particulier. Il a apporté de la joie. Il a sauvé ce mariage en apportant une nouvelle création.

Est-ce que vous avez noté le verset 2:7 qui dit: « Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord. » Ils ont donc rempli les vases jusqu'au ras bord. Cela signifie que Jésus n'a rien ajouté parce qu'il n'y a pas de place pour ajouter quoi que ce soit. Ils ont rempli le vase jusqu'à ras bord.

Dans notre société nous ajoutons tout le temps quelque chose. Nous ajoutons des composants chimiques. Nous pouvons ajouter du sel. Nous pouvons ajouter du sucre. Nous pouvons ajouter de la farine. Nous ajoutons tout le temps quelque chose. Mais Jésus n'a rien ajouté. Il ne vient pas pour ajouter quelque chose à ce que nous avons fait pour qu'ensuite nous ayons assez de choses. En d'autres termes, on peut supposer que j'ai trois heures de patience. Donc je vais vers Dieu et je prie: « Seigneur, j'ai besoin de plus que cela. Donne-moi encore trois heures de plus. » Mais ce n'est pas comme cela que les choses fonctionnent. Il ne faut pas dire: « Je suis arrivé à pardonner pendant une semaine, mais maintenant j'ai besoin d'aide. » Puis vous pouvez utiliser votre esprit de pardon pendant une semaine.

Ce n'est pas ce que Jésus fait! Jésus n'ajoute pas Son oeuvre à mon oeuvre. Il fait une nouvelle création. Il transforme ce que nous Lui apportons. Nous pensons que nous L'aidons tellement lorsque nous Lui offrons notre eau pour nous laver les pieds. Ou alors nous pensons que nous nous soumettons tellement lorsque nous Lui abandonnons notre eau qui sert à laver les pieds. Mais ce que nous avons n'est rien. Si seulement nous pouvions voir! Jean a écrit ces choses afin que nous puissions connaître qui Il est. Et qui est-Il? Il est Celui qui donne la joie par la recréation. Il ne désire pas ajouter quelque chose à votre oeuvre ou à mon oeuvre. Il ne désire pas nous donner des choses en plus, Il désire transformer tout ce que nous déposons devant Lui.

Laissez-moi essayer d'appliquer cela d'autres façons pour que cela ne reste pas simplement une idée générale. La joie surnaturelle qu'Il donne ne concerne pas seulement le mariage, mais elle concerne toutes choses. Nos ressources naturelles finiront par se tarir. Je pense que je pécherais devant Dieu, si je ne me préparais pas avant de présenter mes études bibliques que je partage avec les gens. Je dois étudier; je dois faire des recherches; je dois lire; je dois m'organiser. Mais à la fin il vaut mieux que je crois que tout ce que j'ai fait n'est que rassembler de l'eau, et que s'Il ne transforme pas cela en vin, je n'ai rien à vous donner. Ma seule espérance est qu'Il puisse transformer cela en vin. Il ne va pas ajouter Sa bénédiction à mon étude, mais Il va transformer mon étude.



CHRIST SUFFISANT DANS LES DIFFICULTES

Nous avons vu que l'époux et l'épouse ne peuvent jamais apporter assez dans leur mariage. De la même façon, cela est vrai de tous les aspects de la vie chrétienne. Par exemple, vous n'avez pas assez de choses à apporter aux difficultés qui viennent dans notre vie. Peut-être que vous direz: « Mais qu'est-ce que nous pouvons apporter de façon naturelle? » Eh bien de façon naturelle, nous apportons notre courage, notre patience, notre foi et notre force. Nous savons que nous allons passer par ces choses et que cela va être un moment difficile, c'est pour cette raison que nous apportons ces choses avec nous.

Est-ce que vous pensez que toutes ces choses sont suffisantes pour traverser les difficultés? Non, ce n'est pas le cas. Lui, ne tarira pas de ressources. Lorsque la perte de quelque chose intervient, lorsque des revers apparaissent, lorsqu'un deuil intervient, lorsque les troubles apparaissent, nous n'aurons pas les capacités. C'est pour cette raison que 1 Pierre 4:19 dit: « Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien. » Pourquoi parle-t-il du créateur dans le cadre de la souffrance? Vous pourriez penser à un grand prêtre fidèle, à un ami qui manifeste de la compassion, mais pas à un créateur. C'est parce que nous n'avons pas ce dont nous avons besoin, mais nous l'avons Lui qui peut créer ce dont nous avons besoin. Et c'est cela qu'Il désire faire.

Jamais nous n'aurons ce dont nous avons besoin pour faire face à nos difficultés. Notre courage, notre patience, notre foi et notre force finiront par tarir. Les 600 litres ne durent pas longtemps. Ainsi à moins que Christ ne transforme cela en vin, nous serons bien embarrassés et honteux lorsque nos ressources tariront et parce que cela sera un bien pauvre témoignage.



CHRIST SUFFISANT DANS LA TENTATION

Très bien, nous pouvons également l'appliquer d'une autre façon. Est-ce que vous pensez que vous avez ce dont vous avez besoin à l'heure de la tentation? Je n'ai pas ce dont j'ai besoin et vous n'avez pas ce dont vous avez besoin. Peut-être que vous vous dites que vous pouvez apporter votre propre force lorsque vous êtes tentés. C'est ce que Pierre a apporté. Peut-être que vous vous dites: « Je vais apporter des grandes doctrines, je vais apporter mes convictions, je vais apporter mon bon sens. Je ne veux pas faire de mal à ma famille. Je ne vais pas aller en enfer. » Nous ne pensons pas à cela une seule minute. Non, la seule chose entre nous et la chute qui nous attend dans une heure est le trône de la grâce. C'est pour cette raison que dans Galates 6, il est dit de ne pas critiquer celui qui est tombé. La seule différence entre vous et celui qui a chuté est qu'il a été tenté et pas vous. C'est la seule différence. Nous sommes tous chair, nous ne sommes rien. Jésus désire transformer cela. Il donnera ce dont nous avons besoin le jour de la tentation. Il va transformer et nous finirons par avoir Sa force, Sa puissance et Sa persévérance.

Encore une autre application. Qu'est-ce qui est vrai du mariage? C'est qu'aucun mariage ne peut survire à moins que Jésus ne se manifeste. Qu'est-ce qui est vrai des difficultés? C'est que vous ne pourrez pas passer par les difficultés à moins que Jésus ne se manifeste. Qu'est-ce qui est vrai des tentations? C'est que vous ne pouvez pas survire à moins que Jésus ne se manifeste.



CHRIST SUFFISANT DANS LE MINISTERE

Nous trouvons également cette vérité dans le ministère. Certaines personnes disent: « J'ai un don spirituel. J'ai une formation. J'ai été à l'école biblique. J'ai été au séminaire. J'ai de l'expérience. J'ai un comité de soutien. Les chrétiens pensent que Dieu m'a appelé à cela. » Non, vous finirez par devenir secs. Vous finirez par vous dessécher. Vous reviendrez en boitant du champ missionnaire et comme une loque, comme je l'ai été moi-même. J'ai été un pasteur et j'ai fini exténué, j'ai vécu un « burn out » parce que je n'avais pas la lumière du Seigneur. Je n'avais pas compris cela. Je ne comprenais pas cela, et je pensais que je pouvais apporter ce dont j'avais besoin. J'avais un fardeau pour les âmes. J'avais le désir de servir le Seigneur. J'avais du zèle. J'avais un désir pour l'évangélisation et pour parler aux gens au sujet du Seigneur. Je peux vous dire que vous n'avez pas ce dont vous avez besoin. Personne ne l'a.

Ainsi qui est Christ? Il est Celui qui donne de la joie par la recréation. Il est Celui qui transforme l'eau en vin. Nous Lui apportons des vases d'eau. Nous devons faire cela. Ils doivent être remplis jusqu'au ras bord pour que nous puissions avoir un mariage joyeux, afin que nous puissions être victorieux dans les jours des difficultés, dans les jours de tentation et pour que nous puissions avoir un ministère fructueux. Qui est Christ? Il est Celui qui donne la joie par la recréation.

Prions:

Notre Père, Tu nous as donné cet Evangile pour que nous puissions connaître qui Tu es. Tu es Celui qui se manifeste pour transformer l'eau qui sert à laver les pieds et Tu transformes toutes choses de notre vie en une joyeuse occasion. Seigneur fais de notre vie chrétienne un mariage. Enseigne-nous qui Tu es, nous Te remercions que c'est cela qui est dans notre coeur, c'est cela notre grand désir. Nous Te prions de manifester cela en chacun d'entre nous. Au nom de Jésus. Amen.

Jean 7