JEAN #55 - CONCLUSION DU CHAPITRE 17 ET INTRODUCTION DES CHAPITRES 18 et 19

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre cinquante-cinquième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

Avant de commencer notre étude, j'aimerais vous partager les versets d'Actes 10:40-41 qui disent: « Dieu l'a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu'il apparût, non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu'il fut ressuscité des morts. » J'aimerais souligner cette idée que manger et boire à travers toute la Bible est une image de la communion avec Dieu. Vous vous asseyez à table et vous mangez et buvez. Il est écrit qu'après qu'Il fut ressuscité des morts Il n'est pas apparu à tout le monde mais uniquement à ceux qui ont bu et mangé avec Lui. Le principe là derrière est que Christ se rend visible aux personnes qui ont communion avec Lui. Alors mettons notre confiance en Lui pour qu'Il se rende visible à notre foi.

Prions:

Père nous Te remercions à nouveau pour Ta merveilleuse Parole, et de ce que Tu prennes plaisir à Te rendre visible à ceux qui ont communion avec Toi. Nous Te demandons de guider notre méditation alors que nous terminons de regarder à ce merveilleux chapitre 17 et que nous introduisons le chapitre suivant. Nous Te remettons simplement notre méditation et nous prions de ce que par Ta grâce, Tu puisses prendre les yeux de notre foi et nous rendre capables de contempler le Seigneur Jésus, d'une manière vivante. Nous n'avons pas les capacités de comprendre toutes ces choses mais nous connaissons les faits, c'est qu'à Ta droite il y a Celui qui est Ton sauveur, qui nous représente. Ainsi Seigneur nous Te demandons de venir à notre rencontre avec Ta toute suffisance. Nous prions dans le nom précieux de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Nous sommes en train d'étudier la prière sacerdotale de notre Seigneur Jésus que l'on trouve dans le chapitre 17 de l'Evangile de Jean. Vous vous rappelez que notre Seigneur Jésus a dit cette prière la nuit où Il a été trahi, en d'autres termes un jour avant la croix. J'ai essayé de souligner qu'il s'agissait d'une prière exemplaire. En d'autres termes Il est actuellement au ciel et Il a un ministère. La plupart des chrétiens savent ce qu'Il a fait pour eux. Il est mort, Il est ressuscité et Il est monté au ciel. Les chrétiens savent ce qu'Il a fait, mais la plupart n'ont pas la moindre idée de ce qu'Il fait actuellement. Il a encore un ministère à la droite de Dieu.

Il est très occupé pour vous. Il n'y a qu'un seul livre dans la Bible qui nous parle de ce ministère. C'est le livre d'Hébreux. Tout le livre d'Hébreux a pour objectif de nous expliquer ce qu'Il est en train de faire actuellement. Hébreux cite trois choses qu'Il fait actuellement. Je suggère que comme une des choses qu'Il fait est la prière et que comme cette prière de Jean 17 n'est pas habituelle, le Seigneur Jésus a prié cela pour nous préparer pour le ministère qu'Il a maintenant au ciel. En d'autres termes si nous trouvons ces sujets de prières dans ce chapitre alors nous saurons ce qu'Il prie pour nous en ce moment à la droite de Dieu. Il s'agit donc d'un prélude et d'un avant-goût de Son ministère présent. C'est de cette manière que nous étudions cela.

Pour faire de cela quelque chose de pratique nous avons isolé certaines des demandes qu'Il a faites. J'aimerais dire un ou deux mots à ce sujet. Nous en avons déjà vu trois. Jean 17:1-3 dit: « Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » La première demande de Jésus est que nous puissions expérimenter la vie éternelle en connaissant Dieu. C'est ce que Jésus a prié il y a deux mille ans et c'est ce qu'Il prie actuellement.

Nous avons expliqué les deux mots « éternel » et « connaître » que nous trouvons dans l'expression « pour que vous puissiez connaître le seul vrai Dieu. » Le mot éternel n'est pas ce à quoi vous vous attendriez. Il n'est pas ici question de durée, d'une vie qui dure et dure et ne s'arrête jamais. Ce n'est pas de cela dont Jésus parle. Il parle d'une qualité de vie. Et nous avons résumé cela en disant que la vie éternelle est la vie de Celui qui est éternel et qui vit dans nos coeurs.

Puis nous avons expliqué le mot connaître, pour qu'ils puissent connaître le seul vrai Dieu. Dans la Bible ce mot est utilisé pour décrire l'intimité du mariage. En d'autres termes Adam a connu sa femme et elle a conçu. Abraham a connu sa femme et elle a conçu. Le mot connaître est en lien avec l'intimité. Et le premier sujet abordé par notre Seigneur Jésus dans Sa prière sacerdotale est que nous puissions connaître Dieu dans toute l'étendue de l'intimité du mariage, de façon réelle et personnelle et ainsi expérimenter la vie de Celui qui est éternel.

Nous avons ensuite combiné le deuxième et le troisième sujet parce que l'un était exprimé de façon négative et le deuxième de façon positive. Mais c'est en réalité la même chose. Jésus a premièrement prié pour que nous soyons gardés. Jean 17:11 dit: « Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous. » Jean 17:15 dit: « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. »

Vous voyez ici pour quoi Il a prié. Nous nous sommes arrêtés quelque temps sur ces trois merveilleux mots: « Père Saint, garde. » Nous sommes dépendants du fait que Dieu nous garde. Puis Jésus dit: « garde-les du mal. » Certaines versions disent: « garde-les du malin. » Le grec ne permet pas de savoir clairement s'il s'agit de garde-les du mal ou du malin.

Quelle est la façon positive de dire la même chose? Jésus a prié que nous soyons préservés du péché et en Jean 17:17 et 19 Il prie: « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » Il s'agit de la vérité de la sanctification. Christ demande de les garder du mal et de les sanctifier pour Dieu, de les séparer pour Dieu. Dans ce cadre nous avons souligné ce merveilleux verset de Jean 17:19 qui dit: « Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » En d'autres termes mon espoir pour être saint est que Christ s'est Lui-même sanctifié pour nous sanctifier nous. Comment est-ce qu'Il fait cela? La réponse est dans le verset Jean 17:17: « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » Nous avons vu que Dieu fait cela à travers la Bible, à travers la Parole de Dieu, à travers les Ecritures. Voici donc les deux premiers sujets, que nous puissions connaître Dieu de façon intime et que nous puissions être gardés du péché et séparés pour Dieu.

Rappelez-vous que qu’une chose est sanctifiée lorsqu'elle est utilisée dans l'objectif pour lequel elle a été créée. Cela peut être utilisé pour n'importe quoi. Les chaussures sont sanctifiées lorsqu'elles sont à vos pieds. Tout est sanctifié lorsque cela est utilisé selon l'objectif pour lequel il a été créé. Comme nous parlons de Christ qui vit dans les chrétiens, la sanctification ce n'est pas uniquement être utilisé dans l'optique pour laquelle vous avez été créés mais également dans l'optique pour laquelle vous avez été rachetés par le précieux sang de Christ.

Nous avons ensuite vu le troisième sujet que l'on trouve dans les versets 17:21-23 dit: « afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi, - afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. »



JESUS A PRIÉ POUR QUE NOUS SOYONS UN EN LUI

A la fin de notre précédente leçon nous avons parlé du troisième sujet. Jésus n'a pas uniquement prié pour que nous puissions Le connaître de façon intime. Jésus n'a pas uniquement prié pour que nous puissions vivre des vies saintes, préservées du péché, mais Il a prié pour que tous les chrétiens puissent être un. Il a prié pour l'unité chrétienne.

J'aimerais encore continuer sur ce sujet de l'unité chrétienne. Laissez-moi commencer en disant ce pour quoi Il n'a pas prié. Le Seigneur Jésus n'a pas prié pour ce qui est appelé de nos jours l'unité oecuménique. Jésus n'a pas prié pour cela. Il y a un grand mouvement qui a pour objectif de faire que tous les chrétiens soient un. Peu importe votre dénomination, peu importe votre arrière-plan, peu importe ce que vous croyez, tous les chrétiens unis ensemble sous le même drapeau, c'est appelé le mouvement oecuménique.

Certaines personnes disent que c'est pour cela que Jésus a prié, que tous les chrétiens puissent être un. Ils essaient de mettre de côté toutes les différences et être en complète harmonie. Le conseil oecuménique des églises est le grand groupe qui soutient ce processus. Ils disent que les chrétiens devraient être un à tout prix. Par exemple on peut les entendre dire des choses comme: « Si je crois que la Bible est inspirée et que vous ne le croyez pas alors nous devons mettre cela de côté pour que nous puissions être un, cela n'est pas important. Nous devrions mettre de côté les rochers de scandale. » Voici encore un autre exemple: « Si je crois que Christ est réellement Dieu et que quelqu'un d'autre ne le croit pas alors nous pouvons tout de même être un et nous ne devrions pas être arc-boutés sur nos croyances. Mettons-nous d'accord pour être un. » Encore un exemple: « Si je ne crois pas dans la naissance virginale alors mettons cela de côté parce que nous ne désirons pas causer de problème. Nous ne désirons pas avoir des sujets de scandale. » Un autre exemple: « Si la résurrection corporelle de Jésus et de tous les chrétiens vous cause des soucis, alors nous devons mettre cela de côté et faire des compromis. »

En d'autres termes le mouvement oecuménique pense que nous devrions réduire la foi au plus petit dénominateur commun et ensuite nous serons tous un comme Christ le désire, nous devons mettre de côté nos différences, peu importe ce que nous croyons.

La chose pour laquelle Jésus a prié n'était pas l'unité à tout prix. Mais qu'ils puissent être « un en moi et moi en vous. » En d'autres termes pas uniquement un dans les doctrines, mais un en Christ Jésus. Le mouvement oecuménique dirait qu'il n'est pas important si vous êtes unitariens, si vous ne croyez pas les doctrines de la Bible, si vous êtes un libéral, peu importe la dénomination à laquelle vous appartenez, en fait ils ont même inclus des sectes et ils disent que tous devraient être un. Jésus n'a jamais prié pour cela.

En lien avec cela j'aime 2 Jean 9-11 qui dit: « Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres. »

C'est un passage très puissant. Je sais que différents chrétiens interprètent ce passage de façon différente et selon moi il me semble assez clair que si une personne d'une secte vient à votre porte vous ne devez pas lui parler, nous ne devons pas les écouter, nous ne devons pas discuter avec eux et nous ne devons pas prendre leur littérature. Il est écrit « car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres. » Il est un avec lui.

2 Jean 9-11 signifie quelque chose. Je pense que je sais ce que cela signifie, mais si j'ai tort, cela signifie quelque chose d'autre. Cela est clair. Ainsi chaque chrétien a la responsabilité devant Dieu d'étudier cela et de voir ce que cela signifie.

Voici un autre passage sur le même sujet. 2 Corinthiens 6:14-18 dit: « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout puissant. »

Paul nous dit ici qu'il n'est pas possible de s'unir avec un incroyant. Il n'y a pas de compatibilité entre la justice et l'injustice. La lumière et les ténèbres ne sont pas compatibles. Christ et Bélial ne sont pas compatibles. Les croyants et les incroyants ne sont pas compatibles.

Dans ce contexte j'aime à faire le lien avec les jeunes chrétiens, les chrétiens célibataires qui sont tentés de tomber amoureux d’incroyants. Vous connaissez ce passage sur le « joug étranger. » Laissez-moi vous poser cette question, est-il possible pour un croyant en Jésus que ce soit un homme ou une femme, de tomber amoureux d’un incroyant? La Bible enseigne ici que cela est tout à fait possible. Un croyant et un incroyant peuvent tomber amoureux. Certaines personnes disent: « l'amour est la fondation de toutes choses et tant que nous nous aimons l'un l'autre alors ce mariage restera à flot. Tout se passera bien. »

Mais l'amour n'est pas la fondation d'un mariage. Lorsque vous lisez la Bible attentivement, est-ce que vous voyez que ce n'est pas l'amour qui maintient les choses ensemble? Il y a quelque chose de plus fondamental que l'amour. Qu'est-ce que c'est? Selon 2 Corinthiens 6:14-18 c'est l'union. Il se peut qu'un incroyant et un croyant s'aiment mais ils ne peuvent jamais être un! C'est impossible, à moins que Dieu ne soit miséricordieux et sauve le conjoint incroyant.

Est-ce que vous connaissez la différence entre le mot concentrique et excentrique? Imaginez-vous un cercle avec un point en son centre, puis imaginez un autre cercle qui a le même centre. Ce sont des cercles concentriques. Pourquoi est-ce que ce sont des cercles concentriques? C'est parce qu'ils ont le même centre. Vous voyez, la taille de notre cercle n'est pas importante si nous avons le même centre.

Imaginez-vous maintenant un autre cercle avec un point au milieu et un deuxième cercle avec un centre différent. Cela ne fonctionnera pas. C'est cela que signifie excentrique, c'est avoir un centre différent. C'est ce qu'est quelqu'un qui est excentrique. Ils n'ont pas le même centre. Les chrétiens qui ont Christ en tant que centre peuvent avoir la communion avec n'importe quel autre chrétien qui a Christ en tant que son centre même si leur cercle ont des tailles différentes.

Je peux vous promettre que si vous avez deux cercles excentriques qui se mettent ensemble, cela aura du mal à aller de l'avant. Un incroyant et un croyant peuvent être amoureux mais ils ne peuvent jamais être un. Christ a prié pour que nous ne combattions pas au sujet de la taille de notre cercle mais que si nous avons le même cercle, que nous soyons un. Si vous avez Christ en tant que centre et que mon centre est également Christ, nous sommes un. Vous ne pouvez pas nous séparer, car nous sommes un. Mais si vous avez un centre différent vous ne pouvez pas être un. C'est impossible. Pourquoi est-ce que Jésus priait?

Vous voyez le mouvement oecuménique a un centre différent. Ce n'est pas un en Christ. Ils se disent simplement un quel que soit le coût et c'est pour cette raison qu'il est impossible d'être un. Mais si nous avons Christ en tant que centre nous pouvons être un et c'est pour cela qu'Il a prié la nuit avant la croix et pour les dernières 2000 années.

Chaque mois de décembre lorsque je suis invité à parler quelque part c'est difficile parce que c'est Noël et tout le monde s'attend à entendre un message de Noël. Mais pendant toutes ces années il y a un message de Noël que je n'ai jamais entendu. L'idée de Noël est: pourquoi est-ce que Jésus est venu? Pourquoi est-ce que Jésus est venu la première fois? Il existe un texte de Noël qui est assez négligé.

Matthieu 10:34-36 dit: « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison. » N'est-ce pas un incroyable passage de Noël? Vous voyez la raison pour laquelle nous disons que Jésus est venu, c'est apporter « la paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée! » selon Luc 2:14.

Cela est une facette de sa venue, voici l'autre facette. Il est venu pour apporter l'épée et pour diviser ceux qui n'ont pas le même centre et pour causer la division. Je n'ai pas peur de la division. Le peuple de Dieu se divise tout le temps. Ne vous inquiétez pas au sujet de la division, méfiez-vous de la discorde car cela est en lien avec les motivations de votre coeur. Selon Ephésiens nous devons « conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi. » En d'autres termes Paul a ici prédit que nous n'aurions pas un cercle de la même taille. Il se peut que nous ne parvenions pas à l'unité de la foi mais nous pouvons garder l'unité de l'esprit. Jésus a donc prié que nous soyons un mais un en Christ Jésus.



JESUS A PRIÉ POUR LA MISSION

Voici maintenant un autre sujet pour lequel Jésus a prié cette nuit-là. Jean 17:20-21 et 23 disent: « Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Moi en eux, et toi en moi, afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. »

Jésus a prié pour la mission. Il a prié pour que nous connaissions Dieu, Il a prié que nous vivions des vies saintes, Il a prié que nous soyons un en Christ et ensuite Il a prié pour la mission. Jean 17:20 dit: « Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole. »

Indépendamment de la controverse pour savoir s'Il a prié pour le monde entier ou juste pour les élus qui allaient connaitre Christ, Il a eu ces propos: « pour que le monde croie, que le monde connaisse. » Ces versets sont importants pour moi parce qu'ils m'ont poussé à faire des ajustements à ma pensée.

J'avais l'habitude de dire quelque chose comme: « Etudiez la Bible et vous ne trouverez jamais un exemple spécifique ou un commandement de quelqu'un qui a prié pour une personne non sauvée, pour une personne rétrograde ou pour un faux enseignant. Paul n'a jamais prié pour une personne non sauvée, pour une personne rétrograde ou prié pour un faux enseignant. » Je suis allé dans de nombreuses réunions où les gens ne prient que pour les personnes non sauvées, pour les personnes rétrogrades ou pour les faux enseignants.

Il se peut que vous entendiez quelqu'un citer Romains 10:1 qui dit: « Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés » et ensuite dire « Voici une illustration de quelqu'un qui prie pour les non croyants. » Mais ce n'est pas réellement une prière, il s'agit de la prière de son coeur, c'est son désir mais ce n'est pas exprimé en tant que prière.

Voilà donc ce que j'ai enseigné à travers les années. D'un autre côté je crois que la requête la plus fréquente que j'ai reçue à travers les années a été: « S'il vous plaît priez pour mon mari non sauvé, priez pour mon épouse non sauvée, priez pour mon enfant non sauvé, priez pour ma famille non sauvée. S'il vous plaît priez pour mon voisin non sauvé, priez pour les gens avec qui je travaille, ils ne connaissent pas le Seigneur. S'il vous plaît priez pour mon patron non sauvé. S'il vous plaît priez pour mon ami non sauvé. » Ou alors je reçois des demandes comme: « Cette personne est rétrograde, merci de prier pour elle. »

Mon approche était: « J'aimerais le faire mais je ne le vois pas dans la Bible, parce que Dieu ne va pas forcer une volonté. » Lorsque je réponds de cette façon j'éprouve bien entendu beaucoup de sympathie pour ces personnes parce que je pense aux membres de ma famille et à mes amis qui ne sont pas sauvés. Pourtant je désire prier pour ces personnes qui ne sont pas sauvées et je le fais, mais voici comment je le fais. J'essaie de prier selon ce que j'appelle la fondation. Si vous me demandiez de prier pour vos bien-aimés comment est-ce que je ferais? Je le ferais en priant pour vous. Je le ferais en priant pour les chrétiens. Je vais prier pour que vous soyez si amoureux du Seigneur que vos bien- aimés qui ne sont pas sauvés puissent voir Christ irradier de votre vie et vous vous réjouirez dans le Seigneur.

Vous êtes la lumière du monde, vous êtes le sel de la terre. Je vais prier que vous soyez une lumière à leurs ténèbres, et une attraction, pour que vous créiez une soif par la manière dont vous vivez. C'est de cette manière que je ferais les choses.

L'apôtre Paul a toujours à nouveau prié pour les chrétiens victorieux, pour qu'ils puissent être remplis de la connaissance de Dieu, et qu'ils connaissent l'amour de Dieu qui dépasse l'intelligence et qu'ils soient remplis jusqu'au rebord, et qu'ils puissent déborder de tous côtés et en tout temps.

J'essaie de modeler mes prières selon les prières de Jésus et de l'apôtre Paul. Les prières de l'apôtre Paul se retrouvent en particulier dans Philippiens 1, Colossiens 1, Ephésiens 1 et Ephésiens 3. Nous avons ici de grandes prières et j'essaie de modeler mes prières selon cela.

Ceci étant dit retournons à Jean 17:20. J'ai dit que j'avais besoin d'être ajusté dans ma pensée sur ce sujet de la prière. De quelle façon ce verset a modifié la façon dont j'exprime les choses? La réponse est que j'ai au moins trouvé un exemple dans le Nouveau Testament de quelqu'un qui a prié pour les incroyants. J'ai dit qu'il n'y avait pas d'exemple mais j'en ai trouvé un. Dans ce verset Jésus n'a pas uniquement prié pour ceux qui étaient dans la chambre haute avec Lui, c’est-à-dire les disciples, mais Il a également prié pour ceux qui allaient croire à travers leur témoignage, à travers leur parole, puis pour les personnes qui allaient croire à travers ces chrétiens et cela jusqu'à aujourd'hui.

En d'autres termes Jésus a prié pour toutes les personnes qui allaient croire. Dit d'une autre façon, la nuit où Il a été trahi, Jésus a prié pour Ed Miller. Lorsque Jésus a prié cette nuit-là, approximativement en l'An 30 AD, je n'étais même pas encore né. Il fallait encore attendre 1912 années, jusqu'à ce que je naisse. Non seulement Il a prié pour moi alors que je n'étais pas né mais il est clair que cela inclut que je n'étais pas encore sauvé. Je n'étais pas sauvé avant l'âge de 16 ans.

Voici donc une illustration, et je ne peux plus dire qu'il n'y a pas d'exemple dans le Nouveau Testament de quelqu'un qui aurait prié pour les personnes non sauvées parce que Jésus a prié pour moi lorsque j'étais encore un incroyant et Jésus a également prié pour vous. Et maintenant lorsque quelqu'un me demande de prier pour leurs bien-aimés non sauvés je ne prie pas uniquement pour eux mais je leur rappelle également que le Seigneur Jésus a prié pour les membres de leur famille non sauvés. Quel incroyable réconfort que cela est! Une des passions qui était sur Son coeur cette nuit-là, la nuit où Il a été trahi était pour la mission, pour les âmes. Dieu a un coeur pour le monde entier et Il a un fardeau pour ceux qui ne Le connaissent pas.

Dieu sait des choses que je ne sais pas. Ainsi lorsque quelqu'un me demande par exemple de prier pour une personne qui a le cancer et bien je ne peux qu'hésiter parce que je ne sais pas comment prier, je ne connais pas la volonté de Dieu. Mais je peux toutefois prier: « Eloigne cette coupe s'il est possible. Mais que Ta volonté soit faite. » Je peux également prier: « Glorifie ton nom. » Je peux prier ces grandes prières, mais je ne connais pas les détails de la volonté de Dieu. Pourtant Jésus Lui l'a fait et Jésus le fait encore. Il connaît la vie de tout le monde, Il voit dans le futur et Il prie de façon fervente pour ceux qui vont croire.

Laissez-moi passer en revue ses différents sujets de prières. Jésus a prié pour que nous puissions Le connaître de façon intime. Il a prié pour que nous ne péchions pas, pour que nous vivions des vies saintes. Il a prié pour que nous expérimentions l'unité autour de nous, peu importe la taille de notre cercle. Il a prié pour ceux qui ne sont pas sauvés, et qui allait un jour entendre la parole à travers Ses enfants.

Il reste encore deux autres sujets avant d'en avoir fini avec cette prière. Il y en a une que nous avons déjà vue lorsque nous avons parlé de connaître Dieu de façon intime. Jean 17:24 dit: « Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde. » Nous nous sommes déjà posé la question, quand est-ce que je vois la gloire de Jésus? La réponse est lorsque je vois Jésus dans les Ecritures.

Cela nous amène donc au sujet de la prière finale du Seigneur Jésus. Nous prendrons deux listes de versets. La première est en lien avec le nombre de fois où Jésus mentionne dans Sa prière que les chrétiens sont le don du Père pour le Fils.

• Verset 17:2: « Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. »
• Verset 17:6: « J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole. »
• Verset 17:9: « C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi; »
• Verset 17:11: « Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous. »
• Verset 17:12: « Lorsque j'étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J'ai gardé ceux que tu m'as donnés, et aucun d'eux ne s'est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l'Écriture fût accomplie. »
• Verset 17:24: « Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde. »

Veuillez noter ces expressions: « à tous ceux que tu lui as donnés », « aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde », « ceux que tu m'as donnés. » Dieu nous a donné à Jésus. On retrouve sept fois cette idée dans le chapitre 17. C'est une de ces vérités qui est à couper le souffle. Nous sommes un don de Dieu pour Jésus. Il se peut que vous disiez: « Je peux voir de quelle manière Christ est le don de Dieu pour moi. Cela a du sens. Mais est-ce qu'il est possible que Jésus me voie moi comme le plus grand don que le Père ne lui ait jamais fait? » C'est tout à fait le cas selon cette prière.

Nous pouvons voir à quel point cela est puissant en faisant le lien avec Colossiens 1:16-17 qui dit: « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. »

L'univers appartient à notre Seigneur Jésus. Le Père l'a fait Seigneur de toutes choses. Il est le Seigneur de la création, des choses visibles, invisibles, des choses vivantes et de la matière. Toutes les choses ont été faites pour Lui et par Lui.

Imaginez un instant si vous possédiez tout l'univers. Toutes les galaxies, toutes choses, et que je vous demande quel est votre cadeau préféré. Quelle part de tout l'univers que vous possédez pensez-vous qui soit la meilleure? Jésus répond: « De toutes les choses que tu m'as demandées, le meilleure est l'église. Tu m'as donné ces personnes. » Jésus nous considère le plus grand don que le Père ne Lui ait jamais donné. Voici une facette, nous sommes le don de Dieu à Son Fils.



DIEU LE PERE NOUS AIME AUTANT QU'IL AIME DIEU SON FILS

Jean 17:23 et 26 qui dit: « moi en eux, et toi en moi, afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux. »

Je vais juste énoncer la prochaine grande vérité et vous devez de votre côté demander à Dieu d'enlever de votre coeur tout ce qui pourrait vous empêcher de croire cela. Dans le verset 17:23 Jésus ne dit pas: « pour que le monde puisse connaître l'amour avec lequel Tu les aimes. » Il ne dit pas cela. Jésus dit: « pour que le monde puisse connaître l'amour avec lequel Tu m'as aimé. » Dieu le Père vous aime vous, en ce moment même, autant qu'il aime Dieu le Fils. Il n'a jamais eu autant d'amour pour Dieu le Fils qu'Il en a pour vous en cet instant!

Il n'a jamais eu plus d'amour pour Jésus qu'Il n'en a pour moi. Et Jésus prie que nous puissions connaître à quel point Il nous aime. A quel point Dieu nous aime! Pas uniquement à la mesure de l'amour que Dieu a démontré à la croix qui est déjà un amour incroyable, mais à la mesure que Dieu le Père aime Dieu le Fils.

Cela serait incroyable si seulement nous pouvions croire que Dieu nous aime et combien d'amour Il nous manifeste! Mais c'est déjà incroyable de commencer à contempler qu'Il nous aime autant qu'Il aime Dieu le Fils. C'est simplement incroyable! A quel point Dieu le Père peut-Il aimer Dieu le Fils? J'espère que le Saint-Esprit souffle à votre coeur: « Je t'aime autant que cela. Je n'ai jamais aimé Jésus autant que je t'aime en ce moment présent. »

A cause des difficultés de la vie, il nous arrive parfois de douter de Son intérêt pour nous et de Son amour, c'est pour cela qu'Il a prié ainsi. C'est pour cette raison qu'Il prie cela. Il n'est pas naturel de Le connaître et c'est pour cela qu'Il prie que nous puissions Le connaître de façon intime. Mon coeur a une tendance naturelle à pécher et c'est pour cela qu'Il prie pour que nous puissions être gardés.

Je désire tout le temps combattre avec mon frère et je ne désire pas être un avec Lui, c'est pour cela qu'Il prie pour l'unité chrétienne. Je suis embarrassé de partager l'Evangile avec les autres, c'est pour cela qu'Il prie pour que l'Evangile soit partagé. Il arrive parfois que je lise la Bible juste pour lire la Bible, c'est pour cela qu'Il prie pour que nous puissions contempler Sa gloire et Le voir dans la Parole. Il arrive parfois que je doute de Son amour et c'est pour cela qu'Il prie pour que je puisse connaître Son amour.

Vous voyez Jésus a prié cela et Il continue de prier cela. Cela fait déjà 2000 ans qu'Il prie pour cela. Alors que la journée passe et que vous accomplissez les tâches qui vous sont assignées Jésus prie cela pour vous. Et lorsque vous irez au lit ce soir, que vous vous endormirez et que vous serez inconscients, Jésus n'arrêtera pas de prier à ce sujet pour vous.

Il prie cela durant les 24 heures de chaque jour de chaque mois pendant toute l'année, année après année. Il prie pendant toute votre vie. Voici les sujets pour lesquels Il a prié la nuit avant qu'Il n'aille sur la croix et c'est également Son ministère actuel. Si nous pouvions juste commencer à profiter un petit peu des réponses à Ses prières, quels chrétiens victorieux nous serions! Nous profiterions de Son triomphe moment par moment. Je sais que ce n'est qu'une faible étude pour une prière si merveilleuse, mais nous allons nous arrêter ici.

Voici un petit rappel de ce que nous avons vu. Selon Jean 17 qui est Christ? La réponse est: Il est le Grand Prêtre qui prie pour tous ces sujets. Selon Jean 17 qu'est-ce que la foi? La foi c'est croire que Jésus désire réellement que je puisse expérimenter ces choses. Selon Jean 17 qu'est-ce que la vie? La vie c'est les prières qui sont exaucées. La vie c'est entrer dans les sujets de prière du Seigneur Jésus.

J'aimerais maintenant introduire la prochaine section constituée des chapitres 18 et 19 qu'il faut étudier ensemble. Jean 18:1-2 dit: « Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis. » J'aimerais que vous notiez que Jean fait l'impasse sur de nombreux merveilleux faits.

Voici une citation de Frederick Brotherton Meyer sur la première partie de Jean: « La séquence des évènements est si bien détaillée par les autres Evangélistes, qu'il n'y a pas eu de besoin pour l'écrivain de l'Evangile de Jean de parler de la terrible angoisse, des cris perçants, des gouttes de sang qu'Il a suées, de l'aller-retour de et vers les disciples, de l'assoupissement des trois plus proches disciples de Jésus ou de l'ange qui est venu Le fortifier. Jean se limite lui-même presque entièrement aux circonstances de l'arrestation du Seigneur. » Nous sommes en route pour le jardin de Gethsémané, et Jean va sauter au-dessus de toute une histoire. Jean ne nous parle pas de cela.

Comme nous nous consacrons à l'Evangile de Jean, je vais suivre le texte de Jean. Et je vais mettre de côté ces choses que lui met de côté. Il se peut que vous vous demandiez pourquoi je commence avec cette petite confession? C'est parce que j'ai eu un peu de mal lors de mon étude de Jean 18 et 19 parce que c'est l'apogée de l'histoire rédemptrice de notre Jésus, de Sa souffrance, de Sa mort et de Sa résurrection.

Lorsque je viens à Jean, l'écrivain le plus spirituel des quatre écrivains des Evangiles, il n'y a pas un seul mot au sujet de l'agonie du Seigneur dans le jardin de Gethsémané, au sujet du fait qu'Il a sué des gouttes de sang. Il n'y a rien au sujet de Judas qui L'a vendu pour le prix d'un esclave. Il n'y a rien au sujet de la guérison miraculeuse de l'oreille de Malchus. Il n'y a rien au sujet des douze légions d'anges qui étaient prêts à intervenir dans les lieux célestes pour secourir le Seigneur. Il n'y a rien au sujet de la fuite des disciples. Jean semble avoir sauté au-dessus des faits les plus importants. Il passe sous silence la réunion de nuit du sanhédrin avec Caïphe qui présidait. Il n'y a rien au sujet de la confession de Christ devant Pilate qu'Il est le Messie. Il n'y a rien au sujet des pleurs et de la repentance de Pierre. Et lorsque Jean cite les sept paroles de Christ sur la croix il en laisse quatre de côté. Pourquoi ne fait-il référence qu'à ces trois paroles?

Vous voyez que lorsque nous arrivons à l'Evangile de Jean ma tentation est d'aller dans Matthieu, Marc et Luc pour étudier tout cela. J'ai donc envie de remplir les blancs que Jean a laissés, mais je vais faire un effort pour ne pas le faire. Pour moi Psaume 11:4 est comme un résumé des chapitres 18 et 19. Psaume 11:4 dit: « L'Éternel est dans son saint temple, L'Éternel a son trône dans les cieux; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les fils de l'homme. »

Jean aimerait que nous nous focalisions sur le passage de Jésus devant le tribunal. Si nous avions les autres éléments il ne fait aucun doute pour moi que nous nous focaliserions sur les autres choses. Jean les laisse de côté. C'est ce que l'on appelle le principe de la sélection intentionnelle. Lorsqu'il a été inspiré pour écrire il a intentionnellement sélectionné certaines choses. Comme Matthieu désirait montrer que Jésus est un roi et il a donc sélectionné les éléments qui pouvaient montrer qu'Il était roi. Comme Matthieu désirait montrer que Jésus est un serviteur, il a donc sélectionné les éléments qui pouvaient montrer qu'Il était serviteur et ainsi de suite.

Nous appelons, nous disons que ces chapitres contiennent le procès de Christ. Mais il s'agit du procès de ceux qui font un procès au Seigneur. C'est assez incroyable de le voir de cette façon. Il y a en réalité deux procès, l'un est appelé le procès ecclésiastique, c'est le procès religieux. Jésus a été mis en procès par les juifs. Nous appelons l'autre le procès civil. En d'autres termes Jésus a été mis en procès par les romains.

Vous voyez à l'époque du Nouveau Testament, les juifs n'avaient pas la permission de Rome de prononcer la peine capitale. Il y a quelques exceptions à cela mais c'était la règle générale et ils désiraient que Jésus meure. C'est pour cela que vous avez deux procès.

On peut souligner le fait que le procès ecclésiastique s'est déroulé en trois parties, tout comme le procès civil. La première partie du procès ecclésiastique se passe en présence de Anne le Grand Prêtre. En fait, il est le Grand Prêtre non officiel, c'est Caïphe qui est le Grand Prêtre. Puis Jésus est passé devant Caïphe et enfin devant le Sanhédrin qui était la cour officielle. Puis pour le procès civil, Il est d'abord apparu devant Pilate, puis Il est apparu devant Hérode, seul Luc en parle, et enfin Il est à nouveau apparu devant Pilate.

Mais comme je l'ai dit ce n'est pas Christ qui est mis en procès par Anne, c'est Anne qui est en procès et c'est incroyable d'étudier les choses de cette façon. C'est comme cela que Jean a exprimé les choses. Il ne s'agit pas de Christ devant Caïphe, il s'agit de Caïphe devant Christ. Il ne s'agit pas de Christ devant le Sanhédrin, il s'agit du Sanhédrin devant Christ. Il ne s'agit pas de Christ devant Pilate, c'est Pilate devant Christ. Il ne s'agit pas de Christ devant Hérode, c'est Hérode devant Christ.

Nous allons donc analyser les choses de cette manière. Je ne vais que chercher des références dans les autres Evangiles, lorsque cela m'aide pour souligner les principes auxquels Jean nous rend attentifs. Dans notre prochaine leçon avant de voir le procès, la façon dont on L'a traité et Son ensevelissement, j'aimerais souligner ce fait incroyable dont vous avez sûrement déjà la réponse: qui est derrière tout cela? Les hommes L'ont attaché, L'ont pris et L'ont frappé mais j'aimerais vous montrer qui est derrière tout cela.

A travers tout l'évangile de Jean nous nous sommes posé cette question, qui est Christ? De toutes les réponses à ces questions, la plus incroyable de tout le livre de Jean se trouve dans les chapitres 18 et 19. La réponse à cette question dans les chapitres 18 et 19 est absolument incroyable.

Prions:

Père Céleste nous Te remercions pour Hébreux 8:1, la somme de toutes les choses que nous avons dites est que nous avons un tel Grand Prêtre, assis à la droite de la majesté dans les cieux. Merci Seigneur de ce que Tu n'as pas dit « Il est un Tel Grand Prêtre », mais nous L'avons. La somme de toutes choses est que nous L'avons. Seigneur il y a tant de choses que nous ne savons pas et je n'ai pas les capacités pour comprendre quelle est la volonté de Dieu et quel est Ton plan. Je sais simplement qu'à la droite de Dieu il y a Celui qui est Mon Sauveur. Merci pour Tes prières pour nous et alors que nous allons étudier la passion, ces dernières heures de notre rédemption, nous prions que Tu nous emmènes plus loin dans la connaissance de Christ. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen

Jean 56