JEAN #54 - LES SUJETS DE PRIERE

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre cinquante-quatrième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

Avant de commencer notre étude, j'aimerais vous partager le verset d'Hébreux 1:2 qui dit: « Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé dans le Fils. » Ce que le Grec nous dit en fait est: « Dieu nous a parlé en Fils. » Vous comprenez si je vous dis qu'Il nous a parlé en Allemand, en Anglais ou en Espagnol. Le point ici est que Jésus est considéré comme étant une langue. C'est une langue du coeur et nous avons donc besoin d'un interprète. De la même façon que je ne peux pas parler les langues allemande ou espagnole, pour lesquelles j'aurais besoin d'un interprète, nous avons besoin d'un interprète pour connaître la Bible et Il nous a donné Son Saint-Esprit pour que nous puissions connaître la langue de Jésus. Prions et demandons au Saint-Esprit de nous enseigner Sa langue.

Prions:

Père nous Te remercions parce que dans ces derniers temps Tu as parlé en Jésus. Nous Te remercions parce que le Saint-Esprit vit dans notre coeur pour ouvrir nos yeux et notre compréhension pour connaître Ton coeur et Te connaître Toi. Nous Te remettons cette petite méditation et nous Te demandons de venir à notre rencontre où nous sommes et de nous emmener là où Tu désires que nous soyons. Nous Te remercions pour chaque partie de ce précieux livre et d'une manière spéciale nous Te remercions pour Jean 17. Merci de guider nos pensées. Nous Te prions dans le nom merveilleux du Seigneur Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Nous sommes en train d'étudier la prière sacerdotale de notre Seigneur Jésus. Vous vous rappelez que cette prière a été faite juste quelques heures avant que notre Seigneur accomplisse la rédemption. C'est un jour avant la croix que Jésus a fait cette prière. Vous ne trouverez jamais rien de pareil dans tout le ministère de prière de notre Seigneur Jésus-Christ comme ce que nous avons en Jean 17. Il a habituellement prié seul. Avant ce moment Il n'a jamais prié avec Ses disciples. Mais à cette occasion le jour avant la croix Il a simplement éclaté en prière et tout le monde était là en train d'écouter alors qu'Il a partagé ces incroyables sujets de prière à Son Père.

Dans nos leçons d'introduction j'ai souligné le fait que Dieu a consigné ce passage pour nous parce que c'est un exemple du ministère présent de notre Seigneur Jésus. En d'autres termes lorsque Jésus est monté au ciel, ce n'était pas simplement pour s'asseoir à la droite de Dieu le Père tout puissant. Cela est vrai, Jésus s'est assis et cela est très instructif. Le livre d'Hébreux nous enseigne ce que cela signifie. Mais Il n'est pas simplement assis là-bas en attendant de revenir. Ce n'est pas ce qu'Il fait. Il a un ministère. Il est monté en tant que Grand Prêtre. Hébreux 8:1-2 dit: « Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme. »

Vous voyez la relation entre ces deux versets, et c'est le point principal de tout le livre d'Hébreux, est qu'Il est monté et s'est assis mais Il est également un ministre dans le sanctuaire, le vrai sanctuaire, pas celui que l'homme a construit, mais celui que Dieu a construit. Il est occupé, Il a un ministère.

Sur la croix Il a dit c'est terminé. Oui, c'est vrai. La rédemption est Son oeuvre achevée. Mais il y a également une oeuvre inachevée et c'est pour cela qu’Il décale Son retour. Jésus Christ est au ciel en tant que notre Grand Prêtre et selon Hébreux Il a trois fonctions dans Son ministère. L'une est la prière et c'est sur celle-ci que nous nous concentrons.

Jean 17 est comme un avant-goût du ministère actuel de notre Seigneur Jésus. En d'autres termes, l'étude de cette prière vous donne un exemple de ce pour quoi Il prie actuellement. Si vous désirez savoir pour quoi Il prie actuellement, lisez Jean 17 parce que c’est exactement ce qu'Il prie. Nous avons donc une fenêtre qui a eu lieu le jour avant la croix pour voir le ministère dans lequel Il est entré.

Une façon de rendre cela pratique est d'isoler les sujets de prière. En d'autres termes de quoi est-ce que Jésus a parlé à Son Père? Quelles ont été les passions sur Son coeur cette nuit-là? Jésus exprime les passions qui sont sur Son coeur dans cette merveilleuse prière, et c'est un exemple de ce qu'Il est en train de faire maintenant. Il a les mêmes passions au Ciel maintenant.

En lien avec cela il est important de se rappeler que Jean 17 est juste un petit exemple de Son ministère actuel. En d'autres termes vous pouvez isoler six ou sept demandes mais je ne pense pas que vous aurez besoin de plus de cinq minutes pour lire ce chapitre. Mais c'est différent maintenant dans le Ciel. En Jean 17 nous avons tout cela sous forme de semence, au ciel nous l'avons sous sa forme pleinement développée. Ici Il mentionne Ses sujets, au ciel et pendant les 2000 dernières années Il plaide pour Ses sujets. Par conséquent comprenez que Jean 17 n'est qu'une petite image.

A la fin de notre précédente leçon j'ai mentionné les sept sujets de prière que j'ai trouvés. Mais il est possible que vous en trouviez davantage. Personnellement j'ai pensé que certains se recoupaient.

En Jean 17:3, Jésus Christ prie pour que nous puissions connaître Dieu. En Jean 17:11 Il prie pour que nous puissions être préservés du péché. En Jean 17:17 Il prie pour que nous puissions être sanctifiés. En Jean 17:21 Il prie pour que tous les chrétiens puissent être un. En Jean 17:23 Il prie pour que le monde puisse croire. En Jean 17:24 Il prie pour que nous puissions admirer Sa gloire. En Jean 17:26 Il prie pour que nous puissions savoir que le Père nous aime comme Il aime le Fils.

Nous avons déjà commencé à parler du premier sujet, qu'ils puissent connaître Dieu le Père et le Seigneur Jésus Christ. Jean 17:1-3: « Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. »

Nous nous sommes focalisés sur le verset 17:3 qui dit: « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » Dans notre précédente leçon je vous ai montré de quelle façon Dieu utilise ici le mot éternel. Habituellement nous pensons à la durée. Nous pensons que ceux qui ont la vie éternelle continueront de vivre sans fin dans le ciel.

C'est plus grand que cela. Cela inclut la durée mais c'est plus grand que cela. Vous savez les gens en enfer continueront aussi de vivre pour toujours mais ils n'ont pas la vie éternelle, pas de la façon dont Dieu utilise le mot éternel. Eternel est utilisé en tant que qualité de vie, plutôt que quantité. Essayez d'y penser de cette façon. Avoir la vie éternelle, c'est avoir la vie de Celui qui est éternel qui vit dans mon coeur. « La vie éternelle est qu'ils te connaissent toi, le seul vrai Dieu et Jésus Christ que tu as envoyé. » C'était quelque chose d'important sur le coeur du Seigneur Jésus que Son peuple puisse Le connaître Lui.

Jean 17:3 dit: « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » Nous nous sommes concentrés sur le mot éternel, la vie de Dieu lui-même et maintenant j'aimerais me focaliser sur le même verset sur le mot connaître. Qu'ils puissent nous connaitre. Dans la langue originelle, vous pouvez dire quel mot est souligné à travers sa place dans la phrase. Les mots soulignés viennent en premier.

Le mot qui est souligné est connaître. Voici ce que dit la traduction de Kenneth Samuel Wuest. « Voici la vie éternelle, c'est qu'ils puissent avoir une connaissance expérimentale de Toi, le seul vrai Dieu et Celui que tu as envoyé en mission Jésus-Christ. » Voici ce que dit le grec original. Ce n'est pas seulement qu'ils puissent connaître, c'est traduit par une connaissance expérimentale de Toi.

Je pense qu'il peut être utile que l'on se rappelle la façon dont le mot connaître est utilisé dans la Bible. Nous autres occidentaux ne le comprenons pas de cette façon. Voici quelques passages:

Genèse 4:1: « Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. »
1 Samuel 1:19: « Elkana connut Anne, sa femme, et l'Éternel se souvint d'elle. »

Ce mot est utilisé de cette façon à travers toute la Bible. Le mot connaître est utilisé pour décrire les relations intimes dans le mariage. C'est dans ce sens, dans le sens d'une union intime que Jésus prie qu'ils puissent Te connaître Toi. Et cela avec une connaissance expérimentale et pas uniquement intellectuelle et académique. Mais le Seigneur Jésus prie dans le ciel que chacun de Ses enfants puissent Le connaître dans toute l'intimité des liens du mariage. C'est un mot très tendre qui est utilisé ici.

Un des grands livres dans la Bible au sujet de l'union de Dieu avec Son peuple, est le livre du prophète Osée. Il présente la vérité de façon négative. Voici l'idée, le peuple de Dieu s'est éloigné du Seigneur, et le Seigneur essaie de communiquer l'idée qu'ils ont brisé Son coeur. L'arrière-plan triste de ce livre est qu’Osée le prophète avait une femme très infidèle. Une fois mariée elle est devenue infidèle. Son épouse Gommer est devenue une femme très immorale, elle a couché avec de nombreux hommes.

Vous voyez, elle connaissait tous les hommes dans le village et elle a arrêté de connaître Osée. Cela ne signifie pas qu'elle a oublié qui il était. Cela signifie qu'elle n'avait pas d'union intime avec son propre époux. Dieu a vu cette horrible situation et a dit « Osée comment est-ce que tu te sens au sujet du fait que ta femme te trompe avec plein d'hommes? » Osée a répondu: « J'ai le coeur brisé à cause de cela. » Et Dieu a dit: « J'ai aussi le coeur brisé. C'est exactement ce que mon peuple fait. Ils se rendent adultères en courant après d'autres dieux. »

C'est dans ce contexte que nous trouvons ces merveilleux versets. Tout le livre d'Osée devient une illustration graphique de l'amour brisé de Dieu. Et c'est en lien avec cela que nous trouvons ces merveilleux versets. Osée 6:1-3 dit: « Venez, retournons à l'Eternel! Car il a déchiré, mais il nous guérira; Il a frappé, mais il bandera nos plaies. Il nous rendra la vie dans deux jours; Le troisième jour il nous relèvera, Et nous vivrons devant lui. Connaissons, cherchons à connaître l'Eternel; Sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre. »

Nous retrouvons le verbe connaître dans le sens de l'intimité du mariage. Le peuple juif est encouragé ici à chercher à connaître Dieu dans l'intimité du mariage. Vous voyez de quelle façon ce mot est utilisé. Tout cela pour dire que lorsque notre Seigneur Jésus un jour avant la croix a fait cette prière, parmi les sujets évoqués, Il a demandé que Son peuple puisse connaitre Dieu dans toute l'intimité possible et imaginable, dans la même profondeur que le lien du mariage qui est l'union la plus profonde sur cette terre. C'est ici le premier sujet de prière que Christ a eu pour Ses enfants

Ceci dit, cela n'est pas le premier sujet que l'on rencontre dans cette prière. Le premier sujet est pour la gloire de Dieu, c'est la fondation de toutes choses. Mais alors que le Seigneur Jésus commence à prier pour Son peuple, le premier sujet est que les disciples puissent avoir la vie du Dieu éternel et qu'ils puissent Le connaître d'une façon intime.

Vous savez le peuple de Dieu ne connaît pas réellement le Seigneur de cette façon. Les gens pensent que s'ils ont des doctrines, s'ils étudient la Bible, s'ils ont des bons crédos, et qu'ils ont accepté Christ lorsqu'ils étaient des petits enfants sur les genoux de leur maman alors ils connaissent le Seigneur. Mais voilà ce que le Seigneur désire, c'est une communion intime et continue avec Lui. C'est que nous puissions expérimenter la vie de Celui qui est éternel. Et Le connaître dans cette réalité.

Laissez-moi résumer cette demande à travers le témoignage de l'apôtre Paul que l'on trouve en Philippiens. Lorsqu'il a écrit cette épitre, Paul était en prison et il est intéressant de savoir qu'il était chrétien depuis trente années lorsqu'il a écrit ce livre. Il avait déjà été élevé dans le troisième ciel, il avait déjà vu le Seigneur face à face. Vous savez tout ce que Paul a traversé.

Trente années plus tard, il écrit ce témoignage. Philippiens 3:8-10 dit: « Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort. »

N'est-ce pas quelque chose d'incroyable? Après trente années il dit qu'il n'a qu'une seule passion dans sa vie. Paul regarde tout le reste comme de la boue afin de gagner Christ. C'est ici sa prière après 30 années, qu'il puisse connaître Christ et c'est bien entendu ce que le Seigneur a prié pour nous.

Est-ce que vous réalisez cela? Vingt-quatre heures sur vingt-quatre de chaque jour de l'année, le Seigneur Jésus prie pour nous en nous nommant par notre nom et une des choses pour laquelle Il prie est que nous puissions Le connaître selon toute l'intimité de la plus grande illustration sur la terre qui est le lien du mariage. Il désire que nous expérimentions la vie de Celui qui est éternel.

Laissez-moi vous poser cette question, lorsque vous priez est-ce que vous modelez vos prières selon celles du Seigneur Jésus? Je suggère que vous fassiez cela. Si vous me demandez si vous pouvez prier pour moi je vous répondrai: « Oui si vous priez selon le modèle du Seigneur Jésus. » Il y a tant de prière les uns pour les autres qui ne touchent que la superstructure. Par exemple: « Seigneur bénis-le, guide-le, pourvois à ses besoins, protège-le », et ce genre de chose. Ce n'est pas de cette façon que Jésus a prié.

Jésus a prié que nous puissions Le connaître selon toute l'intimité du mariage. Si vous désirez prier pour moi, je serai content si vous priez pour moi de cette façon: « Seigneur aide Ed à entrer plus profondément dans ce que cela signifie que d'avoir la vie de Celui qui est éternel et ainsi Le connaître d'une façon plus intime. »

Retournons aux autres sujets de prière. J'aimerais combiner deux des sujets parce que je pense qu'ils touchent au même point. Jésus l'exprime d'abord de façon négative puis positive. Jean 17:11 dit: « Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous. » J'aimerais souligner ces trois merveilleux mots: « Père saint, garde. » Jean 17:15 dit: « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les garder du mal. » Ici l'expression devient: « garder du mal. » C'est une façon négative d'exprimer la même chose. « Père saint garde-les dans le monde et garde-les du mal. » C'est à nouveau écrit plus loin de façon positive Jean 17:17-19 dit: « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » En d'autres termes Jésus prie pour que nous soyons saints, que nous soyons préservés du mal, c'est la même chose. D'un côté c'est de façon négative et de l'autre positive.

J'ai trouvé récemment un joli verset au sujet d'être gardé du péché et cela a grandement réconforté mon coeur. Il s'agit du passage lorsqu'Abraham a détourné son regard du Seigneur et il a mis son épouse dans une situation très dangereuse. Il a menti à son sujet. Il l’a laissée se faire enlever par les hommes de Guérar. Il est très possible qu'elle aurait pu être violée et même tuée. C'était des hommes impies. Abraham a sans aucun doute fait une chose très mauvaise lorsqu'il a livré sa propre femme à ces hommes pour sauver sa peau. Dieu a miraculeusement préservé Sara. Genèse 20:6 dit: « Dieu lui dit en songe: Je sais que tu as agi avec un coeur pur; aussi t'ai-je empêché de pécher contre moi. C'est pourquoi je n'ai pas permis que tu la touchasses. »

Ce verset me donne du réconfort parce que cela est dit à un homme impie qui ne Le connaît pas. Et si Dieu peut préserver des personnes impies qui ne Le connaissent pas de pécher contre Lui, alors je peux venir à Lui et dire: « Père saint garde-moi aussi. Je désire être pieux. Je désire faire Ta volonté et si Tu peux garder des personnes impies de pécher, tu peux également m'empêcher de pécher. Et si Tu peux les empêcher de toucher ce que Tu ne désires pas alors Tu peux également m'empêcher de toucher ce que Tu ne désires pas. »

Vous voyez, nous ne voyons pas habituellement les choses de cette façon. Nous pensons que notre espérance pour vivre une vie sainte est que nous devons consacrer notre vie au Seigneur, avoir une forte volonté et arrêter de pécher en disant: « non. » Essayez simplement cela, et vous verrez de quelle façon vous chuterez. Quelle est mon espérance pour ne pas pécher? C'est « Père saint garde-moi de pécher. » C'est la seule espérance que j'ai. Je suis un homme pécheur, une créature de poussière.

Nous sommes des personnes pécheresses et il n'y a aucune possibilité pour que nous puissions vivre une vie sainte en dehors des prières du Seigneur Jésus. J'aime lorsque les gens disent: « Je prie pour toi. » Je suis reconnaissant pour cela mais je ne veux pas trop m'appuyer là-dessus. Ce que je sais c'est que le Seigneur Jésus prie pour moi. C'est de là que je retire mon réconfort.

Lorsque des personnes passent par des moments très difficiles comme la perte d'un être cher ou une maladie incurable, je ne peux pas me mettre à leur place, mais j'aime à les aider à se tourner vers le Seigneur en leur rappelant: « Le Seigneur Jésus prie pour vous. »

Je ne sais pas ce que vous traversez, je ne peux pas comprendre cela. Je ne peux pas entrer là-dedans. Mais le Seigneur, Lui Il prie pour vous. Il le fait en ce moment où nous parlons et Il connaît nos infirmités. Nous n'avons pas l'habitude de saisir ce qu'est Son ministère actuel comme nous le devrions et qui est « Père saint garde. » Voici la grande bénédiction à la fin de Jude. Jude 24-25 dit: « Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse, à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles! Amen! » N'est-ce pas une merveilleuse bénédiction?

Pendant un certain temps je me suis cramponné de façon malsaine à une doctrine appelée la sécurité éternelle. Je me disais quelque chose comme: « Je suis en sécurité à cause de quelque chose appelée la sécurité éternelle. » Non, je ne suis pas en sécurité à cause d'une vieille doctrine appelée la sécurité éternelle. Pourquoi est-ce que nous sommes en sécurité? La réponse est parce qu'Il nous garde. Nous ne pourrions pas durer plus d'une heure si le Seigneur ne nous gardait pas.

En lien avec cela laissez-moi voir avec l'autre côté. Le Seigneur n'a pas uniquement prié pour que nous soyons gardés du mal et du malin, mais également pour que nous soyons mis à part pour Lui. Que nous puissions être sanctifiés. Habituellement lorsque les chrétiens parlent de séparation, ils ne pensent qu'à un aspect et c'est le plus souvent le mauvais aspect. Ils pensent à la « séparation de. » Ils disent désirer être des chrétiens qui vivent « une vie séparée. » Ils ont alors tout une liste, qui n'est pas forcément la même, des choses qu'ils ne peuvent pas faire. Ils essaient d'éviter de s'habiller d'une certaine manière, d'aller dans cette réunion ou endroit et de pratiquer certains loisirs. Mais il y a un autre aspect à la séparation. C'est être séparé « pour Dieu », pour la communion avec Lui.

J'aime à comparer le groupe de l'Ancien Testament connu pour être des séparatistes et celui du Nouveau Testament. Est-ce que vous pouvez penser à un groupe dans l'Ancien Testament connu pour être séparés des autres? C'était le groupe des Nazaréens. Nombres 6: 6-7 dit: « Pendant tout le temps qu'il a voué à l'Éternel, il ne s'approchera point d'une personne morte; il ne se souillera point à la mort de son père, de sa mère, de son frère ou de sa soeur, car il porte sur sa tête la consécration de son Dieu. »

Vous voyez, les Nazaréens étaient séparés pour Dieu. Il ne fait aucun doute qu'ils étaient également séparés de. Ils ne pouvaient pas manger certaines choses et ils devaient s'habiller d'une certaine façon. Ils étaient séparés de, mais c’était un sous-produit du fait qu'ils étaient séparés pour.

Quel est le groupe du Nouveau Testament connu pour être séparés? C'était les pharisiens, d'ailleurs ce mot signifie ceux qui sont séparés. Mais vous pouvez voir la différence entre les Nazaréens et les pharisiens. Les premiers étaient séparés pour Dieu et les seconds étaient séparés de toutes choses. Ils pensaient qu'ils pouvaient être saints s'ils vivaient une vie séparée. Vous savez bien entendu que tout cela n'était qu'externe. En Matthieu Jésus les condamne en les maudissant. Matthieu 23:27 dit: « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impureté. »

Jésus était très en colère parce que tout n'était qu'externe. C'étaient des hypocrites, ils n'étaient pas réels. Mais une des prières que le Seigneur a faite en Jean 17 est que Ses enfants puissent être saints. Il a prié: « Père saint garde les du péché, garde-les du malin, sanctifie-les, qu'ils puissent être sanctifiés pour Toi. », J'aime ces trois mots dans le verset 17:11: « Père saint garde », mais voici ce que dit Jean 17:16-17: « Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. »

Dans notre précédente leçon nous avons parlé de notre position devant Dieu. Tout est achevé, je suis déjà au ciel en tous les cas de façon positionnelle. Mais mon expérience est quelque peu différente. Ainsi lorsque Jésus prie Il dit au verset 17:15, que nous sommes dans le monde. C'est une des facettes de la vérité. Puis Il dit au verset 17:15: « Ils ne sont pas du monde. » C'est une autre facette de la vérité. Ces deux facettes sont vraies car c'est un processus appelé la sanctification.

Jean 17:15 dit: « préserve-les du mal. » Certaines traductions ont: « préserve-les du malin. » Le grec permet les deux traductions. On peut lire: « Préserve-les du mal, le péché » ou «Préserve-les du malin, le diable. »



NOUS RESTONS SUR TERRE POUR CONNAITRE DIEU

Certaines personnes pensent que pour être saints, vous devez presque quitter cette terre. Mais notez ce que Jésus dit au verset 17:15: « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. » Je ne sais pas si vous avez étudié l'histoire de l'Eglise. Dans ma recherche d'intimité avec Dieu je suis passé par une période où j'ai lu des livres d'histoire sur les mystiques parce que je pensais qu’eux avaient compris. Mais en passant par-là, j'ai pensé que pour être saint je devais presque être un ermite et vivre dans une caverne ou dans un monastère pour se cacher du monde. Le problème avec cela est que lorsque vous vous cachez dans une caverne vous emmenez votre moi avec vous. Le problème est en moi et en vous, c'est dans le coeur.

Par conséquent Jésus ne demande pas à Dieu de nous enlever du monde, mais de nous garder du malin. Nous sommes dans le monde et ce n'est pas la volonté de Dieu de nous faire sortir. Pourquoi est-ce que Dieu ne me prend pas directement avec Lui au Ciel, dès que j'ai été sauvé? Est-ce qu'Il ne m'aime pas suffisamment? Lorsque vous avez pour la première fois mis votre confiance dans le Seigneur pourquoi est-ce qu'Il n'a pas dit: « Tu as eu une période de test. Tu as mis Ta confiance dans le Seigneur, eh bien! monte maintenant au ciel. » La réponse est que nous serions des étrangers pour Dieu. Comme Jésus l'a prié Il nous laisse ici pour que nous puissions Le connaître. Il y a un Dieu à connaître. Ne croyez pas ceux qui disent: « Nous sommes sur terre parce que nous avons un travail à faire. » Vous ne trouverez pas cela dans la Bible. Vous n'êtes pas ici parce que vous avez un job à faire mais parce que vous avez un Dieu à connaître.

Et il y a une façon de connaître Dieu sur terre que même le ciel ne peut pas donner. Si vous la ratez ici, vous la raterez pour toujours. Par exemple Il désire être Celui qui vous réconforte. Vous voyez, vous ne pouvez pas recevoir cela au ciel, parce que vous n'avez pas besoin de réconfort dans le ciel. Vous devez apprendre à Le connaître comme Celui qui vous délivre ici sur terre, parce que vous n'avez pas besoin de délivrance dans le Ciel. Vous désirez Le connaître en tant que Celui qui restaure votre âme, eh bien! vous devez Le connaître de cette manière ici-bas sur terre, parce que dans le ciel vous n'aurez pas à être restauré. Si vous désirez Le connaître comme votre défenseur et votre avocat lorsque vous péchez alors vous devez connaître cela ici-bas.

En fait toutes les révélations de Christ dans la Bible sont pour ici-bas. Dans le ciel vous Le verrez d'une façon que la Bible ne mentionne même pas. Les théologiens nous disent qu'il y a 21 attributs de Dieu. Non, il y a une infinité d'attributs de Dieu, mais nous ici-bas nous ne pouvons qu'en gérer difficilement 21. Ainsi nous sommes encore sur terre parce que nous avons un Dieu à connaître. Là-haut vous ne Le connaîtrez pas comme Celui qui réconforte, qui protège, qui délivre, qui restaure, comme le cep, la tête ou l'époux. Tout cela est pour cette vie. Et de façon tragique si vous ne Le connaissez pas de cette façon sur terre, même si vous continuerez à apprendre à Le connaître vous raterez ces différentes facettes que vous pouvez découvrir ici-bas.

Plus loin dans Sa prière le Seigneur nous donne une seconde raison pour laquelle Il nous a laissé sur terre, c'est pour Le faire connaître. Il désire que vous Le connaissiez et Il désire se faire connaître à travers vous. Nous reviendrons à cela lorsque nous arriverons à la partie missionnaire de Sa prière.

On peut dire les choses de cette façon, il est bien d'être dans le monde, mais nous devons faire attention à ce que le monde ne vienne pas en nous. Nous pouvons illustrer cela avec un bateau. Il est normal qu'un bateau soit dans l'eau mais il n'est pas normal que l'eau soit dans le bateau, parce que c’est ensuite qu’arrivent les problèmes.

J'aimerais dire quelques mots sur les aspects positifs et négatifs de la sanctification. Jean 17:17 dit: « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » Jean 17:19 dit: « Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » Ce verset 17:19 est vraiment merveilleux. Qu'est-ce que cela signifie qu'Il se sanctifie Lui-même afin que nous soyons sanctifiés?

Techniquement ce mot signifie être mis à part, mais c'est plus profond que cela. Ce n'est pas juste être mis à part. C'est être mis à part pour l'objectif dans lequel cela a été créé. Par exemple quand est-ce qu'un marteau est sanctifié? La réponse est lorsqu'il est mis à part pour effectuer l'objectif pour lequel il a été créé. Je pourrais essayer d'enfoncer un clou avec l'aide d'un tournevis. Mais si je faisais cela le tournevis ne serait pas sanctifié, parce qu'il n'a pas été fait pour cela. C'est cela que signifie la sanctification. Lorsque mes chaussures sont à mes pieds mes pieds ont des chaussures sanctifiées.

Nous avons l'habitude de penser de façon trop spirituelle à ce mot sanctifié. Ce n'est pas un mot qui a été créé pour des grands hommes de Dieu, mais pour toutes choses qui accomplissent ce pour quoi elles ont été créées.

En lien avec cela j'aime 1 Corinthiens 6:13 & 19-20 qui disent: « Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »

Quand est-ce que la nourriture est sanctifiée? La réponse est lorsque cela va dans l'estomac. C'est pour cela que c'est utilisé. Et quand est-ce que l'estomac est sanctifié? C'est lorsqu'il reçoit la nourriture il est prévu pour cela. Et Paul ajoute après « le corps est pour le Seigneur et le Seigneur est pour le corps. » Quand est-ce que votre corps est sanctifié? La réponse est lorsque c’est pour le Seigneur. J'ai dit que quelque chose est sanctifié lorsqu'il est utilisé pour ce qu’il a été prévu. Paul va un pas plus loin, il dit que nous ne sommes pas uniquement sanctifiés lorsque nous accomplissons la raison pour laquelle nous avons été créés, mais également lorsque vous accomplissez la raison pour laquelle vous avez été rachetés par le sang de Christ. Non seulement créés mais également rachetés. « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »

Vous avez saisi l'idée principale. Alors que Jésus est sur le point de quitter le monde, Il prie que Son peuple puisse être saint, qu'ils puissent être gardés du péché, qu'ils puissent être gardés du malin, qu'ils puissent être sanctifiés. Puis Il fait cette incroyable déclaration au verset 17:19: « Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » En d'autres termes Il se consacre Lui-même à Son objectif qui est que vous puissiez être consacrés pour Lui.

N'est-ce pas une merveilleuse chose? Peut-être que vous vous demandez: « Quelle est mon espérance d'être sanctifié? » La réponse est que Jésus se consacre Lui-même, pour être certain que nous soyons consacrés. Quelle merveilleuse prière que notre Seigneur fait ici!

Jean 17:17 dit: « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » Une des choses que j'aime au sujet de ce verset est qu'il vous dit comment Il va vous sanctifier. C'est à travers la Bible, à travers les Ecritures, que nous apprenons à connaître Christ et lorsque nous apprenons à connaître Christ dans les Ecritures alors nous devenons comme Lui, nous devenons saints et conformés à Son image. Si j'étudie la Bible pour voir le Seigneur et pour connaître le Seigneur dans le sens de l'intimité du mariage, quelle est la garantie que j'ai que je serai sanctifié? Jean 17:24 dit: « Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde. »

Plus tard dans les épitres nous trouverons une plus complète exposition de tout cela, mais ce que Jésus dit est que je dois venir vers la Bible pour voir le Seigneur, et lorsque je contemple la gloire du Seigneur je suis transformé en Son image. Et Jésus prie pour cela. Il prie pour que nous puissions être préservés du péché, que nous puissions être mis à part pour l'objectif pour lequel nous avons été créés et rachetés en Le voyant Lui et en voyant Sa gloire dans ce livre et tout cela sera développé plus tard.

Jean 17:21-23 dit: « Afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. » Jésus prie pour l'unité des chrétiens. N'est-ce pas une incroyable prière? Il a prié que Son peuple puisse être un. Lorsque vous considérez le monde chrétien de nos jours, vous pouvez comprendre pourquoi le Seigneur avait cela à coeur. Cela doit briser Son coeur de voir Son peuple tellement divisé de nos jours. Je crois que le dénominationalisme est un des plus grands « isme » qui soit dans le monde, c'est une chose dangereuse.

Je ne suis pas contre les dénominations mais contre le dénominationalisme. Je ne pense pas que le Seigneur soit gêné par les dénominations lorsque cela ne correspond qu'à une certaine façon de voir les choses. La division n'est pas mauvaise mais être un diviseur l'est. Dieu a utilisé la division à travers les siècles pour faire avancer Son peuple plus loin, mais je pense qu'être un diviseur entre les chrétiens n'est jamais la volonté de Dieu.

Notre Seigneur Jésus a prié pour que Son peuple puisse être un, pas à travers une certaine unité sur laquelle l'on pourrait légiférer mais en partageant une vie commune. Est-ce que vous avez remarqué ce qu'Il ne mentionne pas dans Sa prière? Il ne prie pas pour que Son peuple puisse apprendre à partager les uns avec les autres et à se pardonner les uns les autres, où s'impliquer dans la vie les uns des autres, pour porter les fardeaux les uns des autres où servir les uns les autres. Il prie pour qu'ils puissent être un. Peut-être que vous demanderez si cela signifie que nous devons croire la même chose et avoir le même crédo? Non ce n'est pas cela qui fera que nous serons un.

Je me rappelle lorsque j'étais encore pasteur une des pires réunions que nous avons eu a fini avec des larmes et une petite division dans l'église. Vous me demanderez quel a été le problème? Eh! c'était la question de savoir comment nous devions refaire l'allée centrale. C'est cela qui a causé la grande division. Cela a dû briser le coeur du Seigneur Jésus. J'ai entendu parler d'un séminaire de théologie qui a dû se diviser parce que les gens ne pouvaient pas se mettre d'accord sur le moment où le Seigneur allait revenir. Certains disaient que c'était juste avant la tribulation, certains disaient que c'était au milieu de la tribulation et certains ont dit après la tribulation. Cela fait maintenant 2000 ans que nous attendons Son retour et eux ils se battent pour une durée de plus ou moins sept ans.

Ces façons de faire doivent faire du mal au Seigneur Jésus, parce que Son peuple n'est pas un. Mon corps physique a une seule et même vie. J'ai une vie dans mon bras, et cette même vie va jusqu'à mon doigt. Cette même vie va de ma jambe jusqu'à mon pied. J'ai cette même vie dans ma tête. La vie qui fait bouger mon cou est également la vie qui fait bouger mes bras et mes jambes. J'ai une seule vie. Nous sommes le corps de Christ et Christ prie que nous puissions connaître la vie par laquelle nous vivons. Christ prie que nous puissions tous être un.

J'ai lu cette merveilleuse illustration de Henry Allen Ironside, qui a été pasteur de la célèbre église Moody de Chicago. Il était en voyage dans un train et a vu une femme ouvrir sa Bible pour lire. Il a alors sorti la sienne et a demandé à la femme s'il pouvait lire avec elle. D'autres personnes ont vu cela et ont également sorti leur Bible. M. Ironside a alors partagé des richesses sur Christ; lorsque cela a été fini une personne a dit que cela avait été merveilleux et lui a demandé à quelle dénomination il appartenait. Il a répondu qu'il appartenait à la dénomination du roi David. Cette personne, très étonnée par sa réponse a alors demandé de quelle dénomination est le roi David? M. Ironside lui a alors demandé de lire Psaume 119:63 qui dit: « Je suis l'ami de tous ceux qui te craignent, Et de ceux qui gardent tes ordonnances. » C'est également la dénomination à laquelle j'appartiens.

Personnellement, j'ai le privilège de pouvoir avoir un ministère auprès de nombreuses dénominations. Peut-être que vous me demanderez pourquoi j'ai autant d'opportunités? La réponse est parce que je prêche Christ. Si je prêchais le baptême, la communion ou les dons du Saint-Esprit il y a de nombreuses églises où je ne serais pas invité. Lorsque des personnes me demandent si je suis contre les dénominations, je leur réponds que je ne le suis pas. Lorsqu'elles me demandent si je suis antidénominationnel je leur réponds que je ne le suis pas. Lorsqu'elles me demandent si je suis interdénominationnel je leur réponds que je ne le suis pas. Lorsqu'elles me demandent si je suis nondénominationnel je leur réponds que je ne le suis pas. Si elles me demandent ce que je suis alors je leur dis que si elles désirent absolument utiliser le mot dénominationnel alors dites que je suis transdénominationnel. Je suis transdénominationnel parce que vous pouvez transcender toutes les différences en vous focalisant sur Christ. Et c'était là la prière du Seigneur Jésus.

Il y a différentes images de l'union dans la Bible comme le cep et les sarments, la tête et le corps, la super structure et la fondation, l'épouse et l'époux, les enfants et les parents. Il existe de nombreuses images de l'union. Mais ici le Seigneur ne nous donne pas d'image de l'union Il dit: « Père, qu'ils puissent être un comme nous sommes un, comme Je suis en Toi et que Toi Tu es en Moi et le Saint-Esprit est en nous. » Jésus utilise la trinité, pour illustrer l'union que le peuple de Dieu a les uns avec les autres. Il n'existe pas d'illustration plus forte et cela était si fort sur le coeur de notre Seigneur Jésus et Il a désiré que les chrétiens fuient leurs petites différences et qu'ils apprennent qu'ils sont un, comme nous sommes un, eux en moi comme vous êtes en moi. C'est une merveilleuse prière de notre Seigneur Jésus, que nous puissions Le connaître dans toute l'intimité des liens du mariage. Que nous puissions être saints et préservés du péché. Il s'est consacré Lui-même, pour que nous devenions saints et pour que nous soyons un. Ce sont des grands sujets, et ils étaient sur le coeur de Jésus la nuit avant qu'Il n'aille sur la croix.

Prions: Père, nous Te remercions que Tes prières s'accomplissent tout le temps. Merci d'imprimer cela dans notre coeur. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen

Jean 55