JEAN #46 - AU NOM DE JESUS - DEUX AVOCATS

(Jean 14:1-31)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-sixième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

J'aimerais commencer avec ce qui est dit de Lydie, marchande de pourpre en Actes 16:14: « Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu'elle fût attentive à ce que disait Paul. » N'est-ce pas un merveilleux verset? Nous avons un grand Dieu et cela est une grande requête. Je ne pense pas que cela soit trop de Lui demander d'ouvrir nos coeurs pour que nous puissions répondre.

Prions:

Père céleste nous Te remercions à nouveau pour le grand privilège que nous avons de nous réunir pour nous focaliser pour un moment sur notre Seigneur Jésus-Christ. Nous Te remercions pour toutes les parties de la Bible mais d'une façon toute spéciale pour Jean 14-17. Nous prions que Tu puisses guider notre méditation et que Tu puisses focaliser notre coeur d'une façon vivante sur notre Seigneur Jésus. Merci parce que Tu vas nous guider parce que nous Te remettons cette étude dans le nom merveilleux du Seigneur Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Dans notre étude, nous avons commencé à parler de ces cinq merveilleux chapitres de Jean 13-17 que certaines personnes ont appelés « les Alpes du Nouveau Testament. » Comme vous le savez ils prennent place le soir avant la Croix. La nuit, le Seigneur Jésus a été trahi. Il a maintenant fini son ministère envers le monde, et s'adresse en particulier à ceux qu'Il appelle les siens, ses disciples. Les vérités présentées dans ces cinq chapitres, ont occupé les étudiants de la Bible et les théologiens pendant de nombreuses années, depuis qu'ils ont été prononcés. Je vous rappelle que ce qui prend place dans ces chapitres, est en fait une conversation. C'est un dialogue. Ce n'est pas réellement un sermon. C'est-à-dire que le Seigneur Jésus ne s'est pas tenu avec beaucoup de notes derrière un pupitre en train de dire: « Très bien, avant que je ne vous quitte j'ai besoin de parler des sujets suivants. Nous devons passer en revue tous ces sujets parce que le temps qui nous reste est court. »

Nous savons que cela ne s'est pas du tout passé ainsi. Le Seigneur Jésus a simplement partagé ce qu'Il avait sur le coeur, le jour avant Sa mort, à tous ceux qu'Il a appelés les siens. Le partage de ses vérités a déclenché des questions. Puis après avoir répondu à ces questions, cela a soulevé d'autres autres questions. Et ainsi de suite. Nous avons donc là un dialogue. Cela a duré cinq chapitres. Jésus partageait quelque chose et eux étaient confus. Les disciples posaient des questions, Jésus essayait d'expliquer et pendant qu'Il expliquait, Il partageait une autre vérité. Puis ils se demandaient mais qu'est-ce que cela signifie? Et ainsi de suite. Voilà comment se déroulent ces cinq chapitres.

Je vous rends attentif à cela parce que cela fait des chapitres 13-17 un passage des Ecritures qui est unique dans l’évangile de Jean. C'est unique par rapport à ce qui vient avant ou après. En d'autres termes, le reste du livre comporte des histoires rédemptrices. Ce sont des récits réels que Jean a sélectionnés pour un objectif précis. Il parle de notre Seigneur qui transforme l'eau en vin, qui nettoie le Temple, qui guérit l'homme malade à Bethesda. Il parle de la femme au puits, de la femme prise en flagrant délit d'adultère, de la guérison d'un homme né aveugle ou de la guérison de Lazare d'entre les morts. Ce sont là des histoires. Après cela nous verrons des faits sur l'histoire de Jésus. Nous verrons le jardin de Gethsémané, le procès de Christ et la crucifixion. Mais ici nous n'avons que des dialogues.

Il est assez facile de suivre le thème de cet évangile lorsque nous avons affaire à des histoires. Le thème se trouve en Jean 20:31 qui dit: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. » Jean nous dit pourquoi il a écrit ce livre, c'est pour que nous puissions connaître Christ, pour que nous puissions mettre notre confiance en Christ et pour qu'en mettant notre confiance en Lui, nous puissions trouver la vie en Son nom. C'est pour toutes ces raisons qu'il a écrit cet évangile. Pour Le connaître, pour Lui faire confiance et pour profiter de Lui.

Lorsque vous étudiez un récit il est facile de se poser cette question, qui est Christ, qu'est-ce que la foi et qu'est-ce que la vie? Mais dans ce passage des Ecritures, il est un peu plus difficile de répondre à partir de cette discussion aux questions qui est Christ, qu'est-ce que la foi et qu'est-ce que la vie? Par conséquent ce que j'essaie de faire est de me concentrer sur certains des thèmes principaux que l'on trouve dans cette discussion et ensuite répondre à nos questions.

Il faut que vous vous rappeliez que nous sommes un jour avant la Croix et Jésus est en train de leur présenter des vérités dont Il n'a jamais donné le moindre indice pendant 3 ans et demi. Il y a certaines de ces choses dont les disciples n'ont jamais entendu parler comme le fait que le Saint-Esprit vient habiter en nous. Ils n'ont pas compris cela. Ou bien encore ce que cela signifie de prier au nom de Jésus, ou que Christ est la révélation de Son père, ou au sujet de Son sacerdoce, ou de Son impeccabilité. Jésus partage ici des choses incroyables et Il a attendu un jour avant la Croix. Vous pourriez imaginer qu'Il allait peu à peu partager ces vérités et les expliquer au fur et à mesure. La réalité est que Jésus fait cela juste un jour avant la Croix.

Nous avons pris le premier thème et voici les réponses que nous avons trouvées. Jean 14:1 dit: « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. » Qui est Christ dans la première partie de ce discours? La réponse est Il est le remède pour les coeurs troublés. Le même verset répond à la question qu'est-ce que la foi? La foi c'est croire en Jésus. Dans notre précédente leçon nous avons développé cela un peu davantage. C'est non seulement croire en Jésus, mais également croire en Jésus en tant que Dieu. Enfin qu'est-ce que la vie? Jean 14:27 dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. » La vie est la paix, la vie est le repos, voici l'héritage que Christ nous a légué. Lorsque je mets ma confiance en Jésus avec une simple foi, je n'ai jamais à avoir peur au sujet de n'importe quoi dans le monde entier. C'est ce que Jésus nous présente ici.

Nous n'en n'avons pas encore tout à fait fini avec cette première section. J'aimerais que l'on retourne à la question deux: qu'est-ce que la foi et à la question trois: qu'est-ce que la vie? J'aimerais répéter la question et ensuite l'élargir. C'est ce que nous verrons dans cette leçon. La foi c'est croire en Jésus et croire en Jésus en tant que Dieu. Mais comment est-ce que je peux faire cela? Qu'est-ce que la vie? La vie est la paix. La vie est le repos. Mais qu'est-ce que cela signifie? J'aimerais que nous allions un peu plus loin dans cela.

Alors comment est-ce que je peux faire confiance à Jésus? Et comment est-ce que je peux connaître Sa paix? Si nous pouvons rendre la foi un peu plus pratique et si nous pouvons rentrer un peu plus dans ce qu'est la vie alors je pense que ce temps ensemble aura été profitable.

Retournons à la foi et considérons les versets suivants:

Jean 14:13-14 dit: « et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. »
Jean 16:23-24 dit: « En ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. »
Jean 16:26-27 dit: « En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous; car le Père lui-même vous aime, parce que vous m'avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. »

Qu'est-ce que la foi? La foi c'est croire en Jésus en tant que Dieu. Mais comment est-ce que je peux faire cela? Nous avons maintenant accès à Dieu le Père à travers le Fils. Jésus a dit: « Qui m’a vu a vu le Père. » Comment est-ce que je peux croire en Jésus? Voici une simple réponse, priez. Jésus nous donne cette réponse en tant que façon pratique pour croire en Lui. Mais il n'y a pas que la prière, Il introduit également quelque chose qu'Il n'a pas mentionné pendant ces 3 ans et demi. Il s'agit de prier au nom de Jésus. Jésus a attendu jusqu'à la veille du jour où Il allait être trahi pour partager cela avec ses disciples. Nous pouvons prier au nom de Jésus. Il n'a jamais mentionné cela avant, pendant tout Son ministère. Il a utilisé l'expression en mon nom, Il les a habitués à cela. Voici quelques exemples:

Matthieu 18:5 Jésus dit: « quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. »
Matthieu 24:5 il dit: « Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. »
Marc 9:41 il dit: « quiconque vous donnera à boire un verre d'eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. »

Cette expression en mon nom n'est donc pas nouvelle. Il a déjà introduit cela avant. Mais cette idée de prier en son nom, c'est ici dans la chambre haute qu'Il l'exprime pour la première fois, un jour avant la croix.

Nous entendons souvent des témoignages de comment Dieu a répondu aux prières et des grands miracles que le Seigneur a faits. Dieu répond aux prières. C'est une merveilleuse réalité et un grand miracle, mais cela n'est pas le plus grand miracle. Le plus grand miracle n'est pas que Dieu puisse faire des choses incroyables, le plus grand miracle est que nous puissions prier. Cela est un miracle. Le miracle est que Dieu dans les cieux va nous écouter, de ce que nous pouvons Lui parler, et croire que Dieu fait attention à nous. Ajoutez à cela qu'Il ne va pas uniquement écouter les prières, Il va également y répondre. C'est une incroyable chose.



PRIER AU NOM DE JÉSUS C'EST S'APPUYER SUR SES MÉRITES

Qu'est-ce que cela signifie que de prier au nom de Jésus? Pour de nombreux chrétiens cela signifie que la prière est terminée. D'autres personnes pensent que c'est comme une formule magique, comme si vous pouviez faire certaines choses en disant ces mots. Certaines enseignent qu'en employant ces mots vous pouvez faire peur au diable, que vous pouvez avoir autorité et réclamer des choses du ciel, tout ce que vous désirez de Dieu et également délivrer les gens de démons ou de maladies. Ces personnes pensent qu'il y a de la puissance dans cette expression.

Ce qui est vrai c'est que Dieu ne s'arrête jamais aux paroles. Dieu regarde tout le temps au coeur et pas uniquement aux paroles. N'importe qui peut utiliser des paroles. Je pense à la façon dont Jésus a terminé son serment sur la montagne, juste avant qu'Il ne donne la parole de celui qui a bâti sur le sable ou sur le roc. Voici ce que dit Matthieu 7:21: « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Vous voyez les mots ne coûtent pas chers. Tout le monde peut dire: « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! » Mais 1 Corinthiens 12:3 dit: « nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit. » Il s'agit donc d'un puissant miracle de Dieu. En conclusion simplement en terminant mes prières par « au nom de Jésus amen » cela ne signifie pas que je prie au nom de Jésus.

D'un autre côté imaginons que quelqu'un finisse sa prière et ne dise pas: « au nom de Jésus » cela ne signifie pas que cette personne ne prie pas au nom de Jésus. Il y a des personnes qui ne prononcent jamais ces paroles mais qui prient au nom de Jésus. Il s'agit d'une attitude du coeur. Dieu regarde tout le temps au coeur.

Il y a de nombreuses personnes qui utilisent ces paroles mais qui ratent totalement la signification. Dans la Bible le nom d'une personne et la personne sont équivalents. En d'autres termes le nom a la même force que la personne. Si vous utilisez le nom de la personne, alors c'est la personne. C'est sa nature, c'est son caractère, c'est qui est cette personne. Rappelez-vous la réponse de Dieu à Moïse lorsque ce dernier a demandé: « Que dirais-je s'ils me demandent quel est Ton nom? » La réponse est en Exode 3:14: « Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'je suis' m'a envoyé vers vous. » Le nom est la personne.

Vous trouvez la même chose dans le Psaume 135:1 et 3 qui dit: « Louez l'Éternel! Louez le nom de l'Éternel, Louez-le, serviteurs de l'Éternel, Louez l'Éternel! car l'Éternel est bon. Chantez à son nom! car il est favorable. » Louez l'Éternel! Louez le nom de l'Éternel, c'est la même chose mais ce sont simplement des mots différents. Le Seigneur et son nom sont la même chose. Qu'est-ce que cela signifie que de prendre le nom du Seigneur en vain? Cela signifie déshonorer le Seigneur, c'est déshonorer la personne car le nom est la personne.

Mais cela n'est pas uniquement dans la Bible c'est également utilisé comme cela dans la vie quotidienne et dans la société. Si quelqu'un n'a pas une bonne réputation il a un mauvais nom. La raison pour laquelle il a un mauvais nom est parce que c'est la personne. Lorsque vous signez un contrat ce n'est pas votre signature qui donne une bonne impression au banquier mais c'est votre personne, qui vous êtes, la personne qui est derrière la signature.

Si une personne très riche vous tendait un chèque et vous demande d'inscrire le montant dont vous avez besoin pourquoi est-ce que vous pourriez apporter cela à la banque? La réponse est à cause du nom qui est derrière le chèque, à cause de la personne qui se tient derrière le chèque.

Laissez-moi vous montrer ce que cela signifie que de prier au nom de Jésus. Je vais vous donner quelques principes. Prier en Son nom, signifie prier en se basant sur Ses mérites plutôt qu'en se basant sur nos mérites. Il y a deux façons par lesquelles vous pouvez venir vers le Seigneur. Vous pouvez venir en votre propre nom, ou alors vous pouvez répudier votre nom et venir en Son nom. C'est cela l'idée. Comme le nom représente la personne je peux venir vers le Seigneur et dire: « Seigneur, je présente tout ce que je suis en lien avec ce problème. » Ou alors je peux dire: « Seigneur, je présente tout ce que Tu es en lien avec ce problème. » Je suggérerais que vous suiviez la deuxième voie.

Est-ce que vous vous rappelez lorsque David a rencontré Goliath, est-ce que vous vous rappelez ce qu'il a dit? 1 Samuel 17:45 dit: « David dit au Philistin: Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l'Éternel des armées, du Dieu de l'armée d'Israël, que tu as insultée.» Quelle aurait été la fin de David s'il était venu au nom de David le berger? Il aurait été balayé. Il ne pouvait pas venir en son propre nom. Il dit: « Je marche contre toi au nom de l'Éternel d'Israël. » S'il était venu dans sa propre sagesse, dans sa propre force, avec ses qualités propres, avec sa propre expérience, il aurait été balayé par Goliath. Ce que David a dit est: « Pour ce problème je mets de côté tout ce que je suis et je réclame tout ce que Dieu est. » C'est cela ce que signifie prier dans le nom de Jésus.

C'est lorsque vous venez vers Dieu et que vous dites: « Je rejette tout ce que je suis et je réclame maintenant tout ce que Tu es. » Lorsque je viens dans le nom du Seigneur je déconsidère automatiquement mon propre nom. Mon nom n'a aucune valeur devant Dieu. Je ne m'attendrais pas à ce que vous lisiez cette étude biblique si je venais en mon propre nom. Je viens au nom du Seigneur et j'essaie de vous montrer ce que je pense être le coeur dans ce précieux livre.

Imaginez que le président se présente devant les nations unies et dise: « Je me présente devant vous vous au nom de Ed Miller. » Cela ne représenterait rien. Mais si quelqu'un d'autre se présentait au nom du président alors cela pourrait avoir un certain poids. C'est l'idée qu'il y a ici.

Lorsqu'un policier veut arrêter quelqu'un il crie « stop, au nom de la loi. » La raison est que parce qu'en tant que simple citoyen il n'a pas beaucoup de puissance. Lorsqu'un policier se tient au milieu de la rue et qu'il lève le bras, il y a des semi-remorques qui s'arrêtent, il y a des bus qui s'arrêtent, et toutes sortes de véhicules. On pourrait se dire: « Quel bras puissant que cet homme a! » Non, il n'a pas de bras puissant, c'est au nom de la loi. Tout le gouvernement du pays est derrière son uniforme. C'est l'idée ici. Il vient au nom de la loi.

Ici nous parlons de quelqu'un qui a un nom qui est au-dessus de tout autre nom, car au nom de Jésus tout genou fléchira. Ainsi lorsque je prie en Son nom je mets automatiquement de côté mon nom. La seule chose que je mérite est d'être séparé de Dieu pour toujours. C'est cela que je mérite. Il serait désespéré que de venir au nom de Jésus en mon propre nom. Dieu ne me donnerait ni attention ni accès auprès de Lui pour une nanoseconde si je venais au nom de ma justice, de ma sagesse et ma puissance. Si je viens de l'autre autre façon il se peut que je ne prononce pas ces paroles mais c'est çà que cela signifie: « Seigneur je rejette ma propre sagesse, à cause de ce problème je ne sais pas quoi faire. Je rejette me propre puissance, je ne peux rien faire. Je rejette tout à mon sujet, je rejette même ma sincérité, et je viens en dépendant de Toi. »

Il y a un vieux chant qui est tout à nouveau devenu nouveau pour moi dans le sens de ce que cela signifie que de prier au nom de Jésus. Il s'appelle le roc solide et dit: « Je ne connais d'autre espérance, Qu'en Sa justice et dans Son sang. Et je ne mets ma confiance même en un ami, Que dans Son nom entièrement. » Jésus me rends attentif à ne pas mettre ma confiance en mes émotions, lorsque je viens à Lui dans la prière mais à m'appuyer uniquement sur le nom de Jésus.

Il se peut que nous ayons un ami spirituel. Par exemple lorsque j'ai commencé à grandir dans le Seigneur je pensais que si je ratais le moment de méditation du matin, toute ma journée allait être fichue et tout irait de travers pour le restant de la journée. Non, je ne désire pas m'appuyer sur un de mes amis mais uniquement sur le nom de Jésus. Lorsque je viens à Jésus je rejette mon nom, et mon plus proche ami et je viens en Son nom, Son autorité et Ses mérites. Je rejette tout ce que je suis et je réclame tout ce qu'Il est.



PRIER AU NOM DE JÉSUS C'EST PRIER À LA PLACE DE JÉSUS

Mais prier au nom de Jésus c'est encore mieux que cela, ce n'est que la première partie. Prier au nom de Jésus signifie que je dois venir en Sa personne. En d'autres termes c'est Christ qui est Celui qui prie. Lorsque je prie au nom de Jésus, ce que je prie atteint les oreilles du Père, mais en réalité, c'est Christ que le Père entend et non pas moi. Il prie en moi et je Le représente.

Une des choses que j'aime au sujet de cette vérité est en Jean 11:42 qui dit: « Pour moi, je savais que tu m'exauces toujours; mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé. » Je suis reconnaissant de ce que Jésus prie à travers moi parce que Ses prières sont tout le temps exaucées. Il est bien de savoir que lorsque je prie au nom de Jésus, je prie réellement à la place du Seigneur Jésus.

Laissez-moi vous donner une illustration de cela à partir du Psaume 72. C'est un Psaume messianique. Cela signifie que c'est un Psaume qui a été écrit pour illustrer le Messie. Salomon est le roi et ici il est appelé le Roi des rois. Et cette description de Salomon en tant que Roi des rois est en réalité une image de Jésus en tant que Roi des rois. Psaume 72:11-15 dit: « Tous les rois se prosterneront devant lui, Toutes les nations le serviront. Car il délivrera le pauvre qui crie, et le malheureux qui n'a point d'aide. Il aura pitié du misérable et de l'indigent, et il sauvera la vie des pauvres; il les affranchira de l'oppression et de la violence, et leur sang aura du prix à ses yeux. Ils vivront, et lui donneront de l'or de Séba; ils prieront pour lui sans cesse, ils le béniront chaque jour. »

C'est un passage sur Salomon mais également sur Jésus. Lorsqu'il est écrit: « Ils prieront pour lui sans cesse » cela ne signifie pas qu'ils prient pour Jésus mais qu'ils prient à la place de Jésus. Ils ont prié pour Jésus c'est Jésus qui a prié. Lorsqu'Abraham a envoyé son serviteur pour qu'il ramène une femme pour son fils, de quelle façon a-t-il mis cela en prière? Genèse 24:12 dit: « Et il dit: Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi, je te prie, rencontrer aujourd'hui ce que je désire, et use de bonté envers mon seigneur Abraham! » Le serviteur a prié au nom d'Abraham. C'était en fait Abraham qui priait et non pas le serviteur.

Lorsque vous venez au nom de Jésus c'est Christ qui demande à Son Père de vous recevoir comme Il Le recevrait. Et Dieu ne peut rien refuser à Son Fils. Et lorsque vous priez au nom de Jésus vous répudiez votre propre nom, et vous priez au nom du Seigneur Jésus.

Certaines personnes ont été quelque peu étonnées de voir à quel point l'offre de Dieu est large, parce que Jésus nous dit: « tout ce que vous demanderez en mon nom je le ferai. » Cela semble ne pas avoir de limite. Vous pouvez tout demander. La raison est parce que vous demandez en Son nom. C'est la même chose que de dire « selon Ta volonté. » C'est Jésus qui prie. C'est pour cette raison que c'est si illimité. Plus loin dans la Bible, Dieu développera davantage ce que cela signifie que de prier au nom de Jésus et Il utilisera une nouvelle expression qui est « prier dans l'esprit. » Prier dans l'esprit est la même chose que de prier dans le nom de Jésus, c'est la même chose que de dire que Ta volonté soit faite. C'est Lui qui prie. Venir au nom de Jésus, pour Jésus c'est prier que les choses soient réalisées pour Lui, pour Sa gloire et pour l'avancement de Son royaume.

Revenons à notre seconde question qui est qu'est-ce que la vie? Jean 14:27 dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. » Qu'est-ce que la vie? La vie est la paix. Mais qu'est-ce que la paix? Est-ce qu'Il nous donne juste quelque chose appelée la paix ou est-ce qu'il y a quelque chose de plus spirituel et de plus profond?

Lorsque vous étudiez ces merveilleux chapitres vous êtes saisis par les merveilleuses choses qu'Il a écrites ces derniers jours. Et une des choses qui vous touchent est qu'Il commence à vous parler du Saint-Esprit. Il a déjà donné quelques indices ici et là mais maintenant une des choses que vous trouvez ici est le développement le plus complet au sujet du Saint-Esprit que vous trouvez dans la Bible. Nous avons dit que la vie est la paix. Mais la vie est une personne, la vie est le Saint-Esprit. Et donc vous ne pouvez pas séparer la paix de l'Esprit de Dieu. Les chapitres 14 à 16, forment la révélation la plus complète du Saint-Esprit dans la Bible.

Le Seigneur Jésus dit plusieurs choses au sujet du Saint-Esprit. J'aimerais encore vous en partager une dans cette étude. C'est la plus fondamentale. Vous ne pourrez pas comprendre ce qui se passe dans votre vie si vous ne comprenez pas cette grande vérité. Jean 14:16-18 dit: « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. »

Il dit la même chose en Jean 14:26, en Jean 15:26, en Jean 16:7. Le consolateur est comme quelqu'un qui se place à côté de nous pour nous aider. Dans certaines traductions le mot n'est pas traduit mais juste translittéré on utilise alors le mot « paraclet. » Parfois c'est le mot avocat qui est utilisé ou intercesseur.

Pourquoi est-ce que la Bible utilise tant de mots différents? Je vous enverrai un autre consolateur, paraclet ou avocat, intercesseur, quelqu'un qui reste à côté de vous pour aider. Pour bien comprendre cela prenons 1 Jean 2:1-2 qui dit: « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. » Si quelqu'un pèche il a un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Ce mot avocat est exactement le même mot employé dans Jean 14, 15 et 16.

Un avocat est une personne qui est appelée à se mettre à côté de quelqu'un et l'aider. Vous demanderez peut-être pourquoi il y a tant de mots différents? C'est parce que les mots changent avec le temps et leur sens change. Le mot pour aide était un mot du domaine judiciaire, il signifie avocat. Et ce mot est plus tard devenu consolateur. Notre avocat va nous réconforter et nous consoler.

Les romains étaient connus pour être une société légale. Il y avait des lois pour tout. Il est facile d'étudier cela. Et il y avait également la loi de l'avocat. Lorsque j'ai lu les prérogatives d'un avocat j'ai presque eu envie de sauter et de crier, parce que Jésus est mon avocat. Voilà les quatre choses nécessaires pour être un avocat chez les romains. Si vous n'êtes pas d'accord avec les cinq choses vous ne pouvez pas être un avocat.

Premièrement, l'avocat va vous représenter à 100 %. En d'autres termes, si le juge me demande d'approcher de la barre, je dois rester assis, c'est l'avocat qui se lève et s'approche de la barre. Deuxièmement, c'est l'avocat qui fait toute la discussion, il utilise ses propre arguments, il met sur pied sa propre défense que je sois d'accord avec cela ou pas. Il se peut que je ne sois pas d'accord mais je ne peux rien dire, je dois lui faire confiance. Troisièmement, l'avocat ne devait pas avoir d'intérêt propre dans l'affaire parce qu'il allait défendre mon nom et ma réputation et il doit faire objection à tout ce qui pourrait se lever contre moi. Quatrièmement, je devais confier toutes mes affaires à mon avocat. Il prenait à son compte toutes mes propriétés. Il prenait à son compte toutes mes affaires. Il prenait à son compte tout mon argent. Il était en charge de toutes choses et avait le droit légal de faire avec tout ce qu'il désire.

Est-ce que vous êtes prêt à faire confiance à un tel avocat? C'est une chose incroyable. Cinquièmement vous ne pouvez pas changer d'avocat une fois que vous en avez choisi un. Imaginez que vous remarquiez que votre avocat n'était pas honnête. Je vous rends attentif à cela, parce que nous avons lu que si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Jésus est un avocat désirant me représenter. Il a des arguments de sagesse, Il présente ses propres cicatrices et les oeuvres achevées de la croix. C'est un avocat désintéressé, Il va me défendre et se lever pour moi. Il s'occupe de toutes mes affaires, je Lui remets toutes choses et Il gère tout. Voilà qui est mon défenseur.

Je vous donne tout cela à partir de 1 Jean 2:1-2, pour soulever cette question. Reprenons Jean 14:16 qui dit: « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous. » Il va nous envoyer un autre avocat, un autre consolateur, un autre défenseur. C'est une autre personne qui se met à nos côtés et qui plaide notre cas. Le mot un autre ici en grec signifie un autre du même genre.



CHRIST EST MON AVOCAT ET LE SAINT-ESPRIT EST L'AVOCAT DE CHRIST

Je ne veux pas jouer avec cela mais voici la question qui m'est venue. Si Jésus est mon avocat parfait qui plaide mon cas, mon consolateur, mon paraclet, mon conseiller, mon défenseur, mon aide qui se tient à mes côtés, s’Il fait tout cela, pourquoi est-ce que j'ai besoin d'un autre? Pourquoi est-ce que j'ai besoin du Saint-Esprit dans mon coeur si j'ai un avocat parfait qui est assis à la droite de Dieu le Père tout puissant? Est-ce qu'il ne plaide pas mon cas devant Dieu? Est-ce qu'il ne me défend pas? Est-ce qu'il ne prend pas soin de toutes mes affaires? Pourquoi est-ce que j'ai besoin de deux avocats? La réponse à cette question nous aide à répondre à la question qu'est-ce que la vie.

Nous devons nous poser cette question. Si vous avez un avocat vous avez automatiquement un client. Si quelqu'un pèche il a un avocat. Jésus est un avocat: qui est Son client? C'est moi Son client, Il me défend. Le Saint-Esprit vient dans mon coeur et nous devons nous poser cette question: qui est Son client? Jean 16:12-15 dit: « J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera. »

C'est assez incroyable de lire cela et je prie que Dieu nous aide à réaliser tout cela. Je ne suis pas son client. Vous n'êtes pas son client. Le chrétien n'est pas le client du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est l'avocat du Seigneur Jésus-Christ. Son client est le Fils de Dieu. Il est vrai qu'il y a un autre avocat dans votre coeur mais ce n'est pas le vôtre. Votre avocat est dans le ciel. Votre avocat est Jésus. C'est Lui qui vous représente. L'avocat dans votre coeur vit dans votre coeur pour défendre le nom, la réputation et la cause de Christ. C'est Christ qui est Son client. Cela nous aide à comprendre tant de choses au sujet de l'expérience chrétienne !

Vous direz peut-être que le Saint-Esprit dans votre coeur est pour vous. Ce n'est pas nécessairement le cas. Il est pour Jésus. Et parce qu'Il est pour Jésus alors Il est aussi pour vous. Vous direz peut-être que le Saint-Esprit dans votre coeur recherche ce qui est le mieux dans votre intérêt. Ce n'est pas le cas, il recherche ce qui est le mieux dans l'intérêt de Christ. Pour quelle cause est-ce qu'Il combat? Il combat pour Son client. Il combat pour la cause de Christ. Si ma santé, ma prospérité, mon succès, ma popularité, ma réputation ou mes opportunités devaient aller contre les objectifs de Dieu et la cause de Dieu alors Il les mettra de côté. Il va me conformer à l'image de Christ. C'est pour cela que combat le Saint-Esprit.

Et je peux vous promettre qu'au final il fera aboutir Sa cause. Est-ce que vous réalisez à quel point il est fou de se rebeller contre Dieu et de résister au Saint-Esprit? Le Saint-Esprit passe tout Son temps dans votre coeur à se battre pour la cause de Christ. C'est Lui l'avocat qui défend la réputation de Jésus. Jean 15:26 dit: « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi. » Tout est au sujet de Jésus. C'est pour cette raison qu'il arrive parfois que les choses deviennent difficiles dans ma vie et dans votre vie. C'est la raison pour laquelle Dieu nous reprend et nous corrige. Vous voyez, Il défend la réputation de Son client. Il ne va pas permettre au chrétien de traîner le nom de Jésus dans la boue. Il ne va pas permettre au chrétien de déshonorer la réputation de Jésus mais Il va plutôt défendre Sa réputation.

Nous avons dit que la vie est la paix. Oui, et le Saint-Esprit détruit tout ce qui empêche la paix. Christ ne donne pas comme le monde donne, Sa méthode n'est pas comme celle du monde. Il arrive que nous pensions que tout va de travers dans notre vie. C'est peut-être parce que le Saint-Esprit combat pour Jésus et nous, nous résistons.

Ainsi nous avons un avocat au ciel, Jésus-Christ le juste, c'est un parfait avocat qui nous représente. Mais il y a un avocat dans notre coeur qui représente le nom, la cause et les objectifs du Seigneur Jésus. Et voici la meilleure partie. Pour que Jésus puisse avoir ce client Il a dû remettre toutes Ses affaires, toutes Ses propriétés, et tout Son héritage, Il a dû tout donner au Saint-Esprit pour qu'Il puisse Le garder.

Que Dieu vous fasse grâce de mettre de côté tout ce qui peut vous empêcher de croire cela. J'aimerais vous demander quel est le bien de Jésus, quel est l’héritage de Jésus? Quelle est la propriété du Seigneur Jésus? Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, vous avez été racheté avec un prix. Vous êtes la propriété de Christ. Ephésiens 1:18 dit: « et qu'il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage dans les saints. » J'aimerais souligner l'expression « Son héritage dans les saints. » C'est de vous, de moi et de l'église dont il est question ici.

Le Seigneur Jésus a donné tout Son héritage au Saint-Esprit pour le garder. C'est pour cette raison que nous sommes sains et saufs. C'est parce que le Saint-Esprit nous garde et nous préserve pour Jésus. Jude 1 dit: « Jude, serviteur de Jésus-Christ, et frère de Jacques, à ceux qui ont été appelés, qui sont aimés en Dieu le Père, et gardés pour Jésus-Christ. » Nous sommes gardés par Dieu et pour Jésus. Le Saint-Esprit nous garde pour Christ.

Il y a donc deux avocats. Un dans le ciel, Jésus-Christ le juste et vous êtes Son client. Et il y en a un autre qui vit dans votre coeur mais vous n'êtes pas Son client. C'est le Seigneur Jésus qui est Son client. Et tout ce qui prend place dans votre vie et dans la mienne peut-être compris par le fait que cet avocat est fidèle pour Son client le Seigneur Jésus.

Est-ce que vous pouvez imaginer que Jésus a attendu le dernier jour juste avant la Croix, pour partager des vérités comme celles-ci, ces incroyables vérités? Ils n'avaient jamais entendu parler de cela avant. Et tout d'un coup Il leur partage plein de nouvelles vérités ces derniers jours en les laissant la bouche grande ouverte. Le reste du Nouveau Testament va développer et révéler tout cela davantage.

Pour conclure, qu'est-ce que cela signifie de prier au nom de Jésus? Cela signifie mettre de côté votre propre nom et venir dans la personne du Seigneur et nous serons acceptés avec Dieu. Dieu ne détournera jamais les regards de Son Fils. Qu'est-ce que cela signifie que d'avoir la paix dans votre coeur? Cela signifie savoir que le Saint-Esprit défend le Seigneur Jésus, Son nom, Sa cause, Sa réputation et sa renommée.

Prions:

Père céleste, nous Te remercions tellement de ce que Tu as écrit cet évangile pour que nous puissions savoir qui est Jésus, de quelle façon nous pouvons Te faire confiance et de quelle façon nous pouvons profiter de Toi. Nous aimerions Te remercier pour Ta précieuse Parole, enseigne-nous à prier. Nous savons pourtant que nous ne serons jamais capables de prier parce que Tu as dit que nous ne savons pas comment prier comme nous devrions. Mais emmène-nous plus loin dans ce que cela signifie que de vivre et de prier au nom de Jésus et de faire ce que nous devons faire dans le nom de Jésus. Nous prions que Tu puisses manifester cela dans notre coeur et merci d'être un si parfait avocat. Au nom de Jésus. Amen.