JEAN #45 - JESUS EST DIEU

(Jean 14:1-31)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-cinquième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

Psaumes 119:27 dit: « Rends-moi capable de comprendre la voie de tes ordonnances. » Ce que j'aime dans ce verset est que d'habitude ma prière est « aide-moi à comprendre » et je demande au Seigneur de m'aider à comprendre. Mais ici il est écrit: « Rends-moi capable... » Et je pense que parfois j'ai besoin que Dieu me rende capable de comprendre. Il n'est pas écrit « aide-moi à comprendre Tes ordonnances », mais « rends-moi capable de comprendre la voie de tes ordonnances. » En d'autres termes, il y a quelque chose derrière l'enseignement de Dieu. C'est Son coeur. C'est réellement ma prière que, par la grâce, nous puissions aller au-delà des mots et voir le Seigneur Lui-même. Avec cela à l'esprit remettons notre méditation au Seigneur.

Prions:

Père céleste nous Te remercions tellement à nouveau pour le privilège de nous réunir dans le nom du Seigneur Jésus, et de simplement nous focaliser d'une façon vivante sur notre Seigneur Jésus. Nous Te remettons cette étude et nous prions que cela puisse T'honorer. Protège Ton peuple de tout ce qui n'est pas de Toi. Par Ta grâce rends-nous capables de comprendre Tes ordonnances. Nous Te le demandons dans le précieux nom du Seigneur Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Merci de prendre Jean 14. Dans notre étude du Seigneur Jésus dans l'évangile de Jean, nous sommes arrivés à ces cinq précieux chapitres que sont Jean 13-17. Ces cinq chapitres ont été appelés le Saint des saints du Nouveau Testament. C'est parce qu'ils sont si précieux! Notre Seigneur Jésus expose ce qu'Il a sur le coeur aux siens, à ses disciples. Il a fini son ministère envers le monde, et Il se tourne maintenant d'une manière spéciale vers les siens. Il y a certaines des vérités les plus précieuses de la Bible qui se trouvent dans ces cinq chapitres.

Rappelez-vous que nous sommes un jour avant la croix. Nous sommes jeudi, c'est la nuit où le Seigneur a été trahi. Jésus rassemble ses disciples dans la chambre haute et commence à partager ce qu'Il a sur le coeur comme quelqu'un qui va les quitter pour un moment. Il a tant de choses à partager avec eux.

Dans notre précédente leçon, je vous ai dit que ces cinq chapitres sont un peu plus difficiles à enseigner que le reste de l'évangile de Jean, que ce qui vient avant. Les chapitres qui ont précédé étaient des récits. Les chapitres qui suivent ne sont des récits. En d'autres termes, si nous étudions une histoire où l'eau est transformée en vin, où le temple est nettoyé, où le fils de l'officier du roi est guéri, où le Seigneur répond à une femme prise en flagrant délit d'adultère ou bien où l'homme né aveugle est guéri, il est facile de retracer les vérités de Dieu parce que nous avons une histoire pour nous en rappeler.

Mais ces cinq chapitres ne sont pas des histoires, ce sont des sermons. En d'autres termes, Jésus est en train de parler, ce n'est pas un récit. Notre Seigneur est en train d'enseigner. Pourtant il ne s'agit pas d'un commentaire ou d'un cours magistral en continu. Ce n'est pas comme cela que les choses se sont passées. Lorsque notre Seigneur Jésus a parlé, c'était davantage comme une discussion qu'un sermon. Jésus enseignait quelque chose et les uns après les autres posaient des questions en demandant d'expliquer. Et alors que Jésus expliquait cela déclenchait une autre question de quelqu'un d'autre. Ce texte n'est donc pas vraiment comme un sermon en trois points avec une conclusion. C'est Jésus qui partage ce qu'Il a sur le coeur, et les gens répondent et discutent ensemble.

Je vous rends attentifs à cela à cause de notre verset-clé. Jean 20:30-31 dit: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. » Vous vous rappelez que Jean nous dit pourquoi il a écrit cet évangile. Ces choses ont été écrites pour trois raisons: pour que vous puissiez savoir qui est Jésus, pour que vous puissiez mettre votre foi en Jésus et qu'en mettant votre foi en Jésus, vous puissiez profiter de la vie en son nom.

C'est pour cette raison qu'il nous a donné cet évangile. Et comme cela est vrai, nous nous posons ces trois questions au sujet de chaque histoire: qui est Christ, afin que nous puissions Le connaître profondément? Qu'est-ce que la foi, pour que nous puissions mettre notre confiance en Lui implicitement? Et qu'est-ce que la vie, pour que nous puissions profiter de Lui de façon intime? Tous les récits dans l'évangile de Jean donnent une réponse différente à ces trois questions, qui est Jésus, qu'est-ce que la foi, et qu'est-ce que la vie?

Dans notre étude de ce livre nous en venons à ces cinq chapitres que j'appelle des discussions. Même si nous n'y trouvons pas de récits, nous continuerons tout de même à répondre à trois questions: qui est Jésus, qu'est-ce que la foi, et qu'est-ce que la vie parce que Jean a écrit son évangile pour cela. Dans ces cinq chapitres, nous allons donc voir les sujets que Jésus y traite.

Par exemple Jésus parle du péché, du Saint-Esprit, du fait de demeurer sur le cep, de porter du fruit, de prier dans le nom de Jésus. J'ai donc pris les sujets qui reviennent dans ces discussions, et pour chaque sujet je me suis posé les questions: qui est Jésus, qu'est-ce que la foi, et qu'est-ce que la vie? Nous essayons donc encore de répondre aux questions mais ce n'est pas aussi simple que lorsque nous avons lu ces merveilleuses histoires.

Nous avons pris Jean 13:36-14:29, en tant que premier sujet. Voici brièvement les réponses que nous y avons trouvées pour nos trois questions. Selon Jean 13:36-14:29, qui est Christ? Jean 14:1 dit: « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. » Qui est Christ? Il est le remède pour les coeurs troublés. Jean 14:27 dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. » Nous voyons donc que la section commence avec « que votre coeur ne se trouble point » et elle se termine également avec « que votre coeur ne se trouble point. » Et entre ces deux choses nous voyons Christ en tant que le remède pour les coeurs troublés.

J'ai souligné le fait qu'il y avait quatre interruptions différentes dans ce passage.

•Versets 13:36-38: Pierre pose une question.
•Versets 14:5-7: Thomas pose une question.
•Versets 14:8-11: Philippe pose une question.
•Versets 14:22-29: Judas, non pas l'Iscariot, pose une question.

Je vous ai montré dans notre précédente leçon que ces quatre questions illustrent et sont représentatives de tout ce qui peut troubler notre coeur. La question de Pierre était en lien avec le péché. Jésus est le remède pour les coeurs troublés à cause du péché. La question de Thomas est en lien avec le futur. Jésus est le remède pour toutes les questions au sujet du futur. La question de Philippe était au sujet de connaître Dieu. Toutes les questions que nous avons au sujet du Seigneur trouvent leur réponse dans la foi en Jésus. Finalement Judas pose la question au sujet de la façon qui nous semble parfois étrange que Dieu a de s'occuper des hommes.

Jésus est donc le remède pour toutes les questions au sujet du péché, pour toutes les questions au sujet du futur, pour toutes les questions au sujet de la connaissance de Dieu et au sujet de comment Dieu s'occupe des hommes. Jésus est le remède pour les coeurs troublés sous toutes ces formes.

Très bien qu'est-ce que la foi selon cette section? Nous sommes partis du même verset Jean 14:1 qui dit: « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. » Il y a deux réponses à cette question. Nous avons donné les deux mais uniquement développé l'une. Qu'est-ce que la foi selon ce verset? La réponse est la foi c'est croire en Jésus.

Voici la seconde partie. C'est croire en Jésus en tant que Dieu. La foi c'est croire en Jésus. A tout moment dans notre vie lorsque notre coeur est troublé Dieu vous invite à croire dans le Seigneur Jésus-Christ. C'est cela la simplicité de la vie chrétienne.



LA VIE C'EST AVOIR LA PAIX

Puis nous avons vu ce qu'est la vie selon ce passage. Jean 14:27 dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. » Jésus est le remède pour les coeurs troublés et la foi c'est croire en Jésus. Qu'est-ce que la vie? La réponse est la vie c'est la paix. Le don de Christ est la paix. Jésus dit: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. » C'est une chose merveilleuse lorsque Dieu nous enseigne que les troubles ne nous troublent pas. Ce ne sont pas les troubles qui nous troublent. Ce qui nous trouble c'est que nous ne faisons pas confiance au Seigneur. Christ est le remède pour les troubles du coeur et la foi c'est mettre sa foi en Jésus, et la vie c'est la paix en tout temps au sujet de toutes choses. C'est cela que Dieu planifie pour nous.

Retournons aux quatre questions posées par Pierre, Thomas, Philippe et Judas. J'ai souligné le fait que je pense qu'elles sont représentatives. Dieu écrit une Bible mais eux ne savent pas que Dieu les utilise pour écrire une Bible. Dieu utilise simplement ce qu'eux ont fait de façon spontanée. Ils étaient dans une pièce, avaient des questions et les ont posées. Ils n'avaient pas de plan en se disant: « Posons quatre questions représentatives, qui répondront à tout ce qui pourra un jour être une source de trouble. » Ce n'est pas comme cela que les choses se sont passées.

Une question conduit de façon logique à la suivante et ainsi de suite. Laissez-moi illustrer cela à partir du texte. Vous voyez Pierre a été repris par le dur commentaire du Seigneur. Nous avons vu cela il y a quelque temps. Au verset 13:36 Jésus lui dit: « Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard. » Au verset 13:38 Jésus lui dit: « le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois. » Cela a été un coup dans son estomac.

Vous savez que Pierre parlait beaucoup, il avait de nombreuses questions, il ne pouvait pas rester tranquille, mais une fois que Jésus lui a dit qu'il allait le renier, il n'a plus rien dit jusqu'au jardin de Gethsémané. Cela l'a choqué parce que c'était une phrase si puissante. Sa bouche a été fermée par ces paroles et je peux vous dire que cela demande beaucoup d'énergie que de fermer la bouche de Pierre.

Une partie de la réponse de Jésus à Pierre est qu'Il était sur le point de partir pour préparer une place dans la maison du Père. Vous êtes probablement familiers avec ce verset pris hors du contexte. Jean 14:2-3 dit: « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » Cela fait partie de la réponse de Jésus. Nous allons voir la merveille de cette révélation mais indépendamment de cette révélation, est-ce que vous voyez ce qui a pu déclencher la question suivante? En Jean 14:5 Thomas dit: « Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? »

Vous voyez Jésus dit à Pierre: « Je m'en vais vers le Père vous préparer une place. » Et Thomas demande: « Alors mais comment pouvons-nous en connaître le chemin? Nous ne savons pas où Tu vas, où est la maison du Père? » Cela a donc conduit à sa question. Et dans sa réponse à Thomas Jésus dit: « Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père et le chemin vers la maison du Père. » Mais cela a conduit à la question de Philippe au verset 14:8: « Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. » Vous voyez que chaque question conduit à la suivante.

En répondant à Philippe Jésus dit: « Le Saint-Esprit va venir et va tout révéler mais pas au monde. » C'est alors que Jude a posé sa question au verset 14:22: « Jude, non pas l'Iscariot, lui dit: Seigneur, d'où vient que tu te feras connaître à nous, et non au monde? » Vous voyez que chaque question conduit à la suivante.

La raison pour laquelle je souligne cela est à cause de cette grande vérité. Chaque disciple était troublé au sujet de quelque chose d'autre. Mais vous voyez pourtant que toutes ces choses sont reliées, elles sont toutes connectées les unes aux autres.

Je reçois beaucoup d'e-mails et de courrier, et je rencontre de nombreux chrétiens, et il semblerait que tout le monde a ses propres troubles. Pourtant il ne s'agit pas de différents troubles, ils sont tous reliés. Il n'y a qu'une seule source de troubles chez le chrétien. C'est simplement ne pas mettre sa confiance en Jésus. C'est la seule cause de trouble dans notre coeur. Il y a de nombreuses occasions d'être troublé mais il n'y a qu'une seule cause. Toutes ces occasions qui sèment le trouble en nous se réduisent toutes à la seule raison qui est que nous ne mettons pas notre confiance en Jésus.

Et si votre trouble n'est pas le vrai trouble, alors votre remède ne sera pas le vrai remède. Il y a de nombreuses personnes qui ne voient que la partie visible, qui essaient de résoudre cela, mais qui ne vont jamais à la racine, à la source. Le Seigneur nous emmène directement à la source de tous les troubles et nous demande de mettre notre confiance en Lui. Si vous mettez votre confiance dans le Seigneur vous n'aurez pas de trouble. Il y a plein de différentes occasions, mais la seule cause et raison sont de ne pas regarder au Seigneur Jésus.



LA FOI C'EST METTRE SA CONFIANCE EN JÉSUS EN TANT QUE DIEU

J'aimerais maintenant retourner à cette question qui est qu'est-ce que la foi? Dans notre précédente étude nous avons répondu de cette manière: la foi c'est mettre sa confiance en Jésus. J'aimerais maintenant vous donner la réponse complète. La foi c'est mettre sa confiance en Jésus en tant que Dieu. Jean 14:1 dit: « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. » Les commentateurs sont divisés sur le fait que nous devrions avoir ici l'indicatif ou l'impératif. Par cela je veux dire est-ce que le texte se lit: « Vous croyez en Dieu alors croyez en moi » et alors ce sont des faits, ou est-ce que c'est un impératif: « Croyez en moi cela est un ordre? »

Dans les deux cas nous voyons clairement que Jésus clame être Dieu. « Vous croyez en Dieu, croyez également en moi. » Il n'y a pas d'autres êtres humains sur la planète qui peuvent dire cela sans commettre le péché de blasphème. Est-ce que vous réalisez que si l'ange le plus haut placé dans le ciel disait cela, il serait coupable de blasphème. Il n'y a que Jésus qui pouvait dire ces paroles. Pourquoi? La raison est parce qu'Il est Dieu. Jésus est Dieu. Philippiens 2:6 dit: « Existant en forme de Dieu, Il n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu. » En d'autres termes, Il n'a rien volé à Dieu en clamant qu'Il était l'égal de Dieu.

Ce n'est pas la première fois dans l'évangile de Jean que nous apprenons que Jésus est Dieu. Mais jusque-là c'est une des déclarations les plus claires. Dans le chapitre 5 Jésus nous parle de son Père céleste. Dans ce chapitre en Jean 14, nous trouvons plus de renseignements sur Dieu le Père que dans n'importe quel autre endroit dans la Bible. Considérez les versets suivants:

Jean 14:2: « La maison du Père. »
Jean 14:6: « Nul ne vient au Père que par moi. »
Jean 14:8: « Montre-nous le Père. »
Jean 14:9: « Celui qui m'a vu a vu le Père. »
Jean 14:10: « Je suis dans le Père, et le Père est en moi. »
Jean 14:11: « Je suis dans le Père, et le Père est en moi. »
Jean 14:12: « Je m'en vais au Père. »
Jean 14:13: « Le Père est glorifié. »
Jean 14:16: « Le Père vous donnera un autre consolateur. »
Jean 14:20: « Je suis dans le Père. »
Jean 14:21: « aimé par le Père. »
Jean 14:23: « Mon Père l'aimera. »
Jean 14:24: « Ce sont les paroles de mon Père. »
Jean 14:26: « Le Père enverra le Saint-Esprit. »
Jean 14:28: « Je vais au Père; car le Père est plus grand que moi. »
Jean 14:31: « J'aime le Père, et j'agis selon l'ordre que le Père m'a donné. »

Jésus fait 22 fois référence à son Père dans ce chapitre. Pourquoi y a-t-il toute cette discussion au sujet du Père? Plus loin tout d'un coup Jésus arrête de parler du Père et commence à parler du Saint-Esprit. Il en parle plus que dans n'importe quel autre endroit dans la Bible. Pourquoi est-ce que Jésus parle tellement du Père et du Saint-Esprit? Peut-être que vous direz qu'Il désire que nous croyons dans la trinité. Ce n'est pas d'abord pour cette raison. Il est vrai que vous ne pouvez pas lire cette section sans finir par croire dans la trinité.

Mais ce n'est pas son point ici. Ce n'est pas pour cette raison qu'Il nous dit cela. Il veut nous partager quelque chose de bien plus merveilleux qu'une doctrine appelée la trinité. Il arrive que les gens aillent dans la mauvaise direction lorsque l'on parle de trinité parce qu'il y a tellement de mystères associés avec cela. Par exemple comment peut-il y avoir trois personne et pourtant qu'un seul Dieu? Pourquoi est-ce que Jésus dit au verset 14:28: « Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi. » Comment peuvent-Ils être égaux si Jésus dit que le Père est plus grand que Lui? Et comment peuvent-Ils être les mêmes si Jésus prie le Père? Il y a tant de mystère là-derrière et les gens essaient d'expliquer cela à partir de différentes images, d'un oeuf ou des états de l'eau, solide, liquide, en vapeur. Non, ce n'est pas pour cette raison que Jésus nous parle de la trinité, de Dieu le Père et du Saint-Esprit.

Laissez-moi essayer de vous montrer dans ce passage ce que le Seigneur Jésus essaie de faire alors qu'Il répond aux questions profondes qui troublent les disciples. Retournons à la discussion entre Jésus et Pierre parce que c'est là que tout commence. Jean 13:28-14:4 dit: « Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois. » « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. »

Dans notre précédente leçon je vous ai montré qu'il ne devrait pas y avoir d'arrêt entre les chapitres 13 et 14. Le Seigneur Jésus ne dit pas: « Que votre coeur ne se trouble point, il y a beaucoup de places dans la maison de mon Père. » Ce que Jésus dit est: « Tu vas me renier trois fois, que Ton coeur ne se trouble point. » Ne penseriez-vous pas que votre coeur serait très troublé si vous saviez que vous alliez renier le Seigneur? Ce que Jésus dit ici à Pierre est: « Cela est un encouragement pour toi. Je sais tout à ton sujet. Je sais tout sur ton futur. Je connais tes faiblesses et je sais comment tu vas me renier. Je ne suis pas troublé à cause de cela et tu ne devrais pas non plus être troublé. Tu vas me renier, que ton coeur ne soit pas troublé. » Puis lorsque vous lisez la suite, il peut vous sembler que tout d'un coup Jésus change de sujet. Il a parlé du reniement de Pierre, et maintenant Il parle du ciel et des merveilleuses demeures que Jésus va nous préparer. Je pense que chacun d'entre nous a déjà entendu ces merveilleux versets de Jean 14 cités en dehors de leur contexte. Je pense que je n'ai jamais assisté à un enterrement lors duquel ces précieux versets n'ont pas été cités par quelqu'un. Et je ne veux pas dire que ce ne sont pas des versets qui apportent du réconfort et qu'ils ne devraient pas être rappelés lors du départ d'un bien-aimé qui est un chrétien.

Mais la question devant nous est de quelle façon est-ce que cette parole s'applique à Pierre? Quel est le contexte ici? Comment est-ce que Pierre a compris ces paroles? Jésus dit: « Pierre tu vas me renier. Mais que ton coeur ne se trouble pas il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. » Laissez-moi faire ce que je pense être la connexion entre les troubles de coeur de Pierre, et cette merveilleuse réponse. Je pense qu'il est tout le temps sage de laisser les choses dans leur contexte.

Premièrement, Jésus a prédit la mort de Pierre. Jean 13:36 dit: « Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit: Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard. » Tout commence avec le fait que Jésus dit: « Je m'en vais. » Et Pierre répond: « Je vais venir avec Toi. » Puis Jésus de dire: « Tu ne peux pas maintenant. » Et Pierre de répondre: « Pourquoi pas, je donnerai ma vie pour Toi. » Jésus de lui répondre: « Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard. » Jésus a donc prédit ici sa mort sur la croix.

Il est possible que Jésus ait pu dire: « Tu aimerais tellement me suivre. Tu me suivras plus tard. Tu seras un martyr. » Et vous vous rappelez que Pierre finira par mourir martyr, il sera crucifié la tête en bas. Il a donc suivi le Seigneur dans Sa mort. Il est également possible que Jésus dise: « Tu me suivras plus tard, pas uniquement dans la mort mais également dans le ciel. » C'est peut-être pour cette raison qu'Il a parlé du ciel en disant: « Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père. » Jésus voudrait donc dire qu'il y a la vie après la mort.

Ou alors il se peut que Jésus ait utilisé la maison du Père. N'oubliez pas que c'est la première fois que Jésus utilise cela. C'est une vérité très très précieuse. Pierre venait juste d'apprendre qu'il allait renier le Seigneur. Cela est lourd à porter et c'est embarrassant. Jésus ne dit pas « la maison du Père » mais « la maison de mon Père. » En parlant de la maison de son Père Il fait référence à l'atmosphère du foyer. La vision juive de Dieu était celle de quelqu'un qui est très haut, saint et nous nous ne sommes que des créatures pécheresses faites de poussière. Comment dans ces circonstances pourrions-nous nous sentir à la maison dans la présence d'un Dieu infini et saint, et tout spécialement pour Pierre qui venait d'apprendre qu'il allait renier Jésus trois fois?

Je peux vous dire quelque chose. S'il m'arrivait de pécher contre vous d'une façon ou d'une autre, la dernière place où j'aimerais aller est dans la maison de votre père. Vous voyez au niveau terrestre si vous péchez contre mes enfants vous n'êtes pas le bienvenu dans ma maison. C'est cela que le Seigneur était en train de dire. Je ne sais pas si vous êtes déjà allés dans la maison de quelqu'un de célèbre. Je suis personnellement allé dans la maison de quelqu'un que l'on considère comme grand et peu importe ce que l'on essaie de faire pour que vous vous sentiez bien, on se sent tout le temps mal à l'aise.

Eh bien, Jésus dit ici à Pierre: « Bien que tu vas me renier, je vais passer avant toi et je vais préparer le chemin afin que tu puisses terminer dans la maison de mon Père sans en ressentir aucune honte, ou culpabilité et tu pourras ainsi te sentir pleinement à la maison dans la présence d'un Dieu infini et saint. »

Jean 14:2 dit: « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. » Comme je l'ai déjà dit de nombreuses personnes sortent cette phrase de son contexte. Beaucoup de personnes pensent que Jésus dit: « Je vais au ciel pour préparer une place pour toi. » J'ai entendu beaucoup d'illustrations de cette idée comme par exemple qu'il a fallu six jours pour créer tout cet univers, et que si Jésus est déjà au ciel depuis 2000 ans cela doit être un endroit merveilleux!

Mais ce n'est pas ce que Jésus-Christ nous dit ici. Lorsqu'Il dit: « Je m'en vais préparer une place », Il ne voulait pas dire « Je m'en vais au ciel pour préparer une place », Il voulait dire: « Je vais à la croix pour vous préparer une place. » C'est cela le contexte. Jésus nous dit qu'Il doit partir, Il doit devenir le grain de blé et mourir. Et la seule façon par laquelle Il peut faire cela, pour que Pierre puisse se sentir à l'aise dans la maison de Son Père après ce qu'il va faire, est que Jésus aille à la croix pour préparer le chemin. Ensuite grâce à son oeuvre achevée Il sera pour nous tous tout ce qu'il y a de plus sûr de venir dans la maison du Père sans que nous soyons brûlés.

Mettons de côté cette discussion entre Pierre et Jésus et considérons cette phrase en-dehors de son contexte pour voir l'application plus large. Jean 14:2 dit: « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. » C'est mon expression favorite dans la Bible au sujet du ciel. J'aime cette expression « la maison de mon père. » Il y a de nombreuses descriptions du ciel comme le sein d'Abraham, le pays de Canaan, la nouvelle Jérusalem, le royaume de Dieu, le troisième ciel ou la cité qui n'est pas faite de main d'homme. Il y a de nombreuses descriptions du ciel, mais celle-ci a touché mon coeur comme aucune autre. Nous allons dans la maison du Père lorsque nous mourons.

Il arrive parfois que nous laissions les hymnes façonner notre théologie mais pas tout à fait selon la façon dont la Bible l'enseigne. Et de nombreuses personnes sont allées trop loin dans leur imagination au sujet de ce que sont les demeures auxquelles Jésus fait référence. Habituellement nous pensons aux demeures en termes de demeures terrestres. Nous nous imaginons du marbre ou un château quelque part en Europe. On pense aux personnes riches de cette terre, puis nous multiplions cela par l'éternité et disons: « Nos demeures sont tellement mieux que les demeures ici-bas. »

Pourtant l'image que Jésus nous donne ici est tellement plus belle. L'image que Jésus nous donne ici des demeures n'est pas des demeures qui se trouvent de chaque côté d'une rue pavée d'or comme certains chants le laissent entendre. Il n'y a qu'une seule maison, « la maison de son Père. » Et dans cette maison il y a de nombreuses chambres. Il ne s'agit que d'une seule maison. Vous voyez il n'y a qu'une famille, une rue pavée d'or, un arbre de la vie, un fleuve d'eau vive, un trône au milieu, et il y aura une seule maison dans le ciel, c'est « la maison de mon Père. » Ces demeures auxquelles il est fait référence sont de nombreux endroits et places dans la même maison du Père.

Le mot traduit par demeure signifie un endroit pour vivre dans le grec. Mais alors que l'on pourrait croire que ce mot est souvent utilisé dans la Bible, il n'est en fait utilisé que deux fois. Et les deux sont dans ce chapitre. L'autre verset est Jean 14:23 qui dit: « Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » C'est le même mot grec que nous avons au verset 14:2. En d'autres termes voici ce que Jésus dit à Pierre qui va bientôt renier le Seigneur: « Ne laisse pas ton coeur se troubler. Je vais permettre que tu puisses arriver à la maison du Père. Je vais préparer le chemin. Lorsque tu mourras Pierre tu iras dans la maison du Père, et là-bas tu vivras heureux pour toujours. Mais tu n'as pas besoin d'attendre jusqu'à ce que tu meures, parce que mon Père, moi et le Saint-Esprit allons venir pour vivre dans ton coeur et ainsi demeurer avec toi. »

Lorsque je meurs je vais à la maison du Père, mais où est la maison du Père actuellement? C'est ici en moi et ensuite notre corps devient le temple du Saint-Esprit et nous devenons la maison du Père. Nous n'avons donc pas besoin d'attendre de mourir pour aller dans la maison du Père, nous devons simplement savoir que Jésus est présent. C'est comme si Jésus disait à Pierre: « Tu es si concerné par le fait que je parte mais je ne pars pas. Je pars pour revenir et vivre dans ton coeur. »

C'est ce que Dieu dit ici à Pierre. Avec tout cela en arrière-plan, revenons à notre question qu'est-ce que la foi? Nous avons vu que la foi c'est mettre sa confiance en Jésus en tant que Dieu. Je vous ai dit que toute cette discussion au sujet de Dieu le Père et du Saint-Esprit n'est pas pour que vous deveniez des chrétiens orthodoxes, et ainsi avoir un crédo parfait au sujet de ce que l'on appelle trinité. Ce n'est pas ce que Jésus essaie ici de faire. Jésus essaie de vous montrer cette grande vérité. Dans la révélation de Dieu au sujet de Lui-même, Il a fait que Christ soit central dans la trinité. Nous utilisons l'expression Père, Fils et Saint Esprit.



JÉSUS NE MONTRE PAS LE CHEMIN VERS LE PÈRE, IL EST LE CHEMIN

Ce que Jésus dit fondamentalement est: « Vous les disciples dites que tout est au sujet de connaître Dieu, vous désirez connaître Dieu, eh bien Dieu a préparé une façon par laquelle vous pouvez Le connaître. C'est à travers moi. Il n'y a pas d'autre moyen de connaître Dieu, excepté par moi. » Dieu s'est incarné, la parole est devenue chair et a habité parmi nous. Les versets 14:5-6 disent: « Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Lorsque Thomas demande quel est le chemin vers le Père, Jésus répond: « Je suis le chemin. » Il n'a pas dit: « Je vais vous montrer le chemin. » Jésus n'est pas celui qui nous montre le chemin, IL EST LE CHEMIN vers le chemin. Et la seule façon par laquelle je puisse aller vers le Père est à travers Jésus.

Lorsque Philippe demande: « Montre-nous le Père? » Qu'est-ce que Jésus a dit? Le verset 14:9 dit: « Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? » Jésus a déjà parlé de cela en Jean 10. Jean 10:30 dit: « Moi et le Père nous sommes un. » C'est une incroyable phrase, « Moi et le Père nous sommes un. » Je ne peux pas connaître le Père, en dehors du fait de connaître le Fils. Jésus dit: « Philippe si tu me vois, tu as vu le Père. » Dans la révélation de Dieu aux hommes, Dieu a rendu Christ central dans la trinité.

J'ai lu dans un livre de psychologie chrétienne que si une personne avait eu une mauvaise expérience avec son père alors il ne fallait pas Lui présenter l'aspect de Dieu comme étant un père parce qu'elle serait opposée à cela, elle se détournerait. Cela n'est pas vrai. J'ai eu une terrible expérience avec mon père au niveau terrestre. Mon père a été très infidèle à ma mère. Il a abandonné notre famille lorsque j'avais trois ans, il a vécu une vie dans le péché. Il a souvent été en prison pour ses crimes. J'ai grandi avec une très mauvaise expérience de ce qu'est un père. Mais cela ne m'a pas empêché de connaître Dieu en tant que mon Père. Pourquoi? Parce que l'aspect du Père chez Dieu n'est pas révélé par l'aspect du père chez l'homme. L'aspect du Père chez Dieu est révélé par le Seigneur Jésus, parce qu'Il dit: « Celui qui m'a vu a vu le Père. » Lorsque j'ai trouvé Christ en tant que mon Sauveur et que j'ai mis ma confiance dans le Seigneur, je ne me suis pas dit: « J'ai dû mal à accepter le fait que Dieu est Père, parce que j'ai eu une terrible expérience. » C'est l'opposé qui est vrai. Je me suis dit: « J'ai finalement un Père! » Jésus est le seul moyen par lequel nous pourrons connaître le Père.

Hébreux 1:2-3 dit: « Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » Jésus est le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne.

Colossiens 1:15 dit: « Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. »

Qu'est-ce que la foi? La foi s'est mettre sa confiance en Jésus en tant que Dieu. Jésus est Dieu. Et personnellement je pense que dans toute l'éternité le seul Dieu que nous connaîtrons est dans la personne de Jésus-Christ. De nombreuses personnes pensent que lorsqu'elles iront au ciel elles rencontreront Dieu le Père. Je ne vois pas cela dans la Bible. D'autres personnes disent que lorsqu'elles iront au ciel elles verront Dieu le Saint-Esprit. Je ne pense pas comme cela. Je pense que vous ne rencontrerez que Jésus, c'est tout. Il est Lui-même la révélation de Dieu. Il n'y a pas d'autres révélations de Dieu, excepté dans la personne de Son Fils.

Nous aimons citer le crédo des apôtres qui dit: « Nous croyons en Dieu le Père tout puissant créateur du ciel et de la terre. » Et cela est vrai. Mais comment a-t-Il créé le ciel et la terre? Est-ce qu'Il l'a fait avec ses propres mains? La réponse est non pas du tout. Jean 1:3 dit au sujet de Jésus: « Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. » Selon Jean, Jésus a créé toutes choses et rien n'a été créé sans Lui. Colossiens 1:16 dit: « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. » Nous disons: « Je crois en Dieu le Père tout puissant créateur du ciel et de la terre. » Oui, Dieu le Père tout puissant est le créateur du ciel et de la terre, mais comment est-ce qu'Il l'a fait? Et la réponse est: Il a utilisé son Fils. Jésus a été l'agent de la création.

Peut-être que vous direz: « Est-ce que cela est dans l'Ancien Testament? Est-ce que nous voyons cela dans la Genèse? » Oui, vous le voyez, c'est sous forme de semence, ce n'est pas encore explicité dans sa forme développée. Au début de l'Ancien Testament nous lisons: « Dieu a dit: Qu'il y ait la lumière. » Comment est-ce que Dieu a créé l'univers? La réponse est par Sa parole. Dieu a dit. Nous arrivons ensuite dans le Nouveau Testament et nous lisons « Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, elle était Dieu. Toutes choses ont été faites par elle. Et rien n'a été fait sans elle. » Lorsque Genèse dit « Dieu a dit » cela est Jésus.

Nous pouvons dire: « Je crois en Dieu tout puissant. » Mais la seule façon par laquelle je connais Dieu le Père tout puissant est en connaissant Dieu le Fils. Dans la révélation de Lui-même, Dieu a fait que Christ soit central dans la trinité.

Je suis passé dans une phase dans ma vie, où je me sentais quelque peu coupable parce que je me réjouissais en Jésus. Je me sentais coupable parce que je pensais que je négligeais Dieu le Père et Dieu le Saint-Esprit. Il semble naturel de ne pas vouloir négliger une seule des personnes de la trinité. J'ai donc lu au sujet du Saint-Esprit, et on m'a dit que je devais être baptisé dans le Saint-Esprit, parler en langue, et tout ce genre de chose et j'ai réellement couru après cela. Je ne désirais rien rater de ce que Dieu avait pour moi.

Je sais qu'il n'y a pas de jalousie dans la trinité, mais j'ai simplement commencé à courir après Dieu le Père et après Dieu le Saint-Esprit. Est-ce que vous réalisez que j'étais décentré lorsque j'ai essayé de connaître Dieu le Père? Et j'étais décentré lorsque j'ai essayé de courir après le Saint-Esprit. Pourquoi?

Parce que dans la révélation de Dieu de Lui-même aux hommes Il a fait que Christ soit central dans la trinité. La seule façon par laquelle nous ne négligeons pas le Père, est en gardant nos yeux sur Jésus. Et si vous avez vu Jésus, vous avez vu le Père. La seule façon par laquelle je ne vais pas négliger Dieu le Père est en mettant ma confiance en Jésus. C'est cela que Dieu nous a donné. J'aimerais que vous puissiez comprendre que nous n'allons jamais connaître Dieu d'aucune autre façon, excepté en connaissant notre Seigneur Jésus-Christ.

Dieu est venu en chair, je peux Le voir, je peux Le toucher. Ainsi lorsque Jésus a touché le lépreux j'en ai un peu appris au sujet de Dieu. Lorsque Jésus a libéré cet homme qui était rempli de démons, j'ai appris quelque chose au sujet du coeur de Dieu. Lorsque Jésus a ouvert les yeux des aveugles, j'ai appris quelque chose au sujet de Dieu. Lorsque Jésus a ouvert les oreilles qui ne peuvent entendre, j'ai appris quelque chose au sujet de Dieu. Lorsqu'Il a invité les pécheurs à manger avec Lui, j'ai appris quelque chose au sujet de Dieu. Lorsqu'Il a guéri le paralytique, j'ai appris quelque chose au sujet de Dieu le Père. Lorsqu'Il a ressuscité des morts, j'ai appris quelque chose au sujet de Dieu le Père.

Ceci dit il se peut que quelqu'un soit tenté de dire: « Très bien la seule façon de connaître Dieu est de connaître Jésus. Alors je vais l'étudier. Je vais considérer sa vie, je vais considérer son enseignement, je vais considérer ses miracles et ensuite je connaîtrai Dieu. » Jésus a dit: « Non cela ne marchera pas. » Parce qu'il y a de nombreuses personnes qui ont étudié Jésus et qui ont conclu que c'était un grand homme, c'était un grand prophète, c'était une personne merveilleuse, et certains ont même dit que c'était un ange. Mais la réalité est que Jésus-Christ est Dieu. Jésus nous dit qu'Il enverra le Saint-Esprit dans notre coeur et c'est Lui qui nous montrera qui est Jésus. La seule façon par laquelle je peux connaître Dieu le Père, est en connaissant Jésus. Et la seule façon par laquelle je peux connaître le Seigneur Jésus est par le Saint-Esprit qui demeure en moi. Il met en lumière Jésus et je peux commencer à Le connaître. Dans sa révélation aux hommes Dieu a fait que Christ soit central dans la trinité. Dans sa révélation aux hommes Dieu a fait que le Saint-Esprit soit le révélateur de la centralité de Christ. Est-ce que vous comprenez cela? Le Saint-Esprit est Celui qui me fait connaître d'une façon intime le Seigneur Jésus. Et alors que j'avance dans la connaissance du Seigneur Jésus, je pourrai avancer dans la connaissance de Dieu. Qui est Christ? Il est le remède pour un coeur troublé. Qu'est-ce que la foi? La foi s'est mettre sa confiance en Jésus en tant que Dieu. Il est le Dieu tout puissant et la seule connaissance que j'aurai de Dieu, est à travers Lui.

Il y a deux réponses à qu'est-ce que la vie? Dans notre précédente leçon, nous avons vu que la vie est la paix. La paix n'est pas une chose. Dieu ne nous donne pas Son Fils et quelque chose d'autre appelée paix. Il ne nous donne que Son Fils. Voici donc la seconde réponse à qu'est-ce que la vie. La vie est une personne, et Jésus va maintenant nous introduire au Saint-Esprit dans les versets à suivre. Qu'est-ce que la vie? La vie est le Saint-Esprit qui vit dans mon coeur, qui me montre Jésus en produisant la paix dans ma vie.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour Ta précieuse Parole, pas pour ce que nous pensons que cela puisse signifier mais pour tout ce que Tu as inspiré et que cela signifie. Merci Seigneur de nous avoir introduits à notre Seigneur Jésus-Christ, par lequel nous connaissons Dieu. Seigneur conduis-nous plus loin dans une connaissance de Christ dans notre coeur, alors que nous étudions ensemble. Enseigne-nous ce que cela signifie de connaître Christ, de croire en Lui, et ensuite d'avoir la vie en son nom. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen.

Jean 46