JEAN #29 - JE SUIS

(Jean 8:12-59)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre vingt-neuvième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

Avant de prier, j'aimerais vous partager le Psaume 119:162 qui dit: « Je me réjouis de ta parole, Comme celui qui trouve un grand butin. » N'est-ce pas un merveilleux verset? J'ai un jour vu un documentaire sur des chasseurs de trésors qui sont descendus sous l'eau pour fouiller un navire espagnol et l'on pouvait voir un large sourire sur leurs visages lorsqu'ils ont aperçu le trésor. Mais en fait il n'existe pas de chasseur de trésor qui ait découvert un grand trésor qui peut se réjouir autant que nous lorsque nous ouvrons la Parole de Dieu.

Prions:

Notre Père céleste, nous Te remercions tellement pour Ta Parole. Nous savons, Seigneur que c'est comme un trésor. Nous prions que Tu ouvres nos yeux pour que nous puissions voir à quel point la révélation de Ton Fils a de la valeur. Nous Te demandons de nous permettre de focaliser les yeux de notre coeur d'une manière toute nouvelle sur Toi. Merci pour toutes les parties de l'évangile selon Jean et tout spécialement pendant cette leçon pour Jean 8. Merci de manifester cette révélation de Christ dans nos vies. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Merci de prendre Jean 8. Dans notre précédente leçon nous avons considéré la première partie de ce chapitre que j'appelle l'illustration. Il y a ensuite une grande discussion qui suit ce chapitre. L'illustration se trouve dans les onze premiers versets. Il s'agit du récit d'une femme prise en plein adultère. Elle a été amenée devant le Seigneur Jésus dans le temple alors qu'Il enseignait les gens. Cela s'est passé juste après la fête des Tabernacles. Comme je vous l'ai dit lors de la précédente leçon, il y a des personnes qui ont des difficultés avec cette petite section qui va des versets 7:53 à 8:11, à cause d'une question d'autorité de manuscrit. Ils disent que ces versets ne devraient pas être dans la Bible.

Je ne vais pas reprendre ce que j'ai dit la dernière fois au sujet de l'inspiration des Ecritures. Mais laissez-moi souligner une évidence à partir du texte lui-même, qui je pense, nous pousse à croire qu'il a toutes les raisons de se trouver là où il est. Il y a en fait un verset qui devrait nous donner cet indice.

Les personnes qui disent que nous devrions laisser ce passage de côté, nous explique que nous devrions lire Jean 7:52 puis sauter à Jean 8:12 parce que cela est simplement une continuation et qu'il ne devrait pas y avoir d'interruption. Voici ce que cela donne lorsque nous lisons ces deux versets l'un après l'autre: « Ils lui répondirent: Es-tu aussi Galiléen? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète. Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

En mettant ces deux versets à la suite l'un de l'autre, vous réalisez que Jésus est en train de parler à des groupes différents. Dans Jean 7 Il est encore à la fête des Tabernacles, Il parle à toute une foule qui s'était réunie ce jour-là à l'extérieur.

Mais si vous considérez le verset 8:20, on Le voit dans un autre endroit. Le verset 8:20 dit: « Jésus dit ces paroles, enseignant dans le temple, au lieu où était le trésor; et personne ne le saisit, parce que son heure n'était pas encore venue. » Il n'est plus à l'extérieur comme on le voit dans Jean 7. Il enseigne maintenant dans le temple où était le trésor. Il s'agit de la cour extérieure, même les païens pouvaient se réunir dans cet endroit. Cet endroit était appelé le trésor parce que les juifs voulaient l'argent de tout le monde, même des païens!

Voici maintenant ce que dit le verset 8:2: « Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. » Nous voyons dans ce passage qui est pourtant remis en cause par certaines personnes que Jésus est entré dans le temple. Je pense donc que cela montre qu'il y a un lien entre ces deux parties de Jean.

Dans notre précédente leçon, nous avons considéré cette merveilleuse illustration de la femme infidèle. Jésus était en pleine étude biblique. Il y a des personnes assises tout autour de Lui, et cette étude biblique a été interrompue par deux fois. La première fois lorsque les juifs ont fait venir cette femme et la deuxième fois par une discussion très rude.

Qui sont ceux qui ont interrompu l'étude biblique par deux fois? Si vous lisez attentivement vous verrez qu'il s'agissait des pharisiens et des scribes qui voulaient en découdre avec Jésus. Dans le verset 8:12 après la première interruption, Jésus a repris son étude biblique. Le verset 8:12 dit: « Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Le verset suivant montre qu'Il a été interrompu. Le verset 8:12 dit: « Là-dessus, les pharisiens lui dirent: Tu rends témoignage de toi-même; ton témoignage n'est pas vrai. » Jésus venait juste de dire qu'Il est la lumière du monde lorsqu'Il a été violemment interrompu par les juifs qui ont dit que son témoignage n'était pas vrai. Cela a lancé une discussion et toute l'étude biblique a dégénéré au point que les juifs ont voulu Le lapider.

Dans cette leçon nous aimerions considérer ce qui est ressorti de cette discussion, parce que dans cette discussion nous trouvons une merveilleuse révélation du Seigneur Lui-même. Selon moi Jean 8 nous donne la révélation la plus claire dans le Nouveau Testament de qui est Jésus et c'est Jésus Lui-même qui nous le dit. Il n'y a pas d'autres endroits dans la Bible comme le chapitre 8 de Jean où Jésus nous dit clairement qui Il est.



TENIR COMPTE DU CONTEXTE

Dans cette leçon, j'aimerais considérer une partie négligée de Jean 8. Il s'agit de Jean 8:12-59. Si vous allez voir les chrétiens moyens en leur demandant de quoi parle Jean 8, je pense que nombreux sont ceux qui répondront: la femme prise en flagrant délit d'adultère. C'est de cet épisode que les gens se rappellent de ce merveilleux chapitre. Mais il ne s'agit que de onze versets. Il ne s'agit que des onze premiers versets. Ce chapitre a cinquante-neuf versets et il y a donc une grande partie de ce chapitre qui a été négligée parce qu'ils se sont focalisés sur cette première interruption lors de l'étude biblique. Certaines personnes se rappellent de ce chapitre à cause de deux versets très connus. En dehors des vrais croyants, je pense pourtant que je n'ai jamais entendu ces deux versets cités dans leur contexte.

Le premier verset est Jean 8:7 qui dit: « Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. » Combien de fois avez-vous entendu ce verset: « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle? » Ce passage est habituellement cité pour excuser le péché. En d'autres termes, on l'utilise pour signifier quelque chose comme: « Qui es-tu pour me juger? » La réalité est que Jésus a donné ce verset pour convaincre les gens de péché et non pas pour excuser leur péché.

Le deuxième verset très connu et qui est cité en dehors de son contexte est Jean 8:32 qui dit: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » Combien de fois avez-vous entendu ce verset? Habituellement cela est utilisé dans le sens de « vous connaîtrez la vérité au sujet de la politique et la vérité vous libérera », ou alors « vous connaîtrez la vérité au sujet de la science et la vérité vous libérera » ou encore « vous connaîtrez la vérité au sujet de l'économie et la vérité vous libérera. » Mais là encore cette façon de comprendre le verset rate le coche. Voici le contexte: Jean 8:34-36 dit: « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. »

Vous voyez, l'esclavage dont Jésus parlait est l'esclavage du péché et la vérité dont Il parlait n'est pas abstraite. C'est pour cela qu'Il dit: « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. » C'est le Fils de Dieu qui est le Dieu qui vous libère. Voilà ce dont il est en train de parler. Si l'on cite correctement ce passage, cela donne donc: « Vous connaîtrez Jésus et Jésus vous affranchira de la puissance du péché. » Mais bien entendu les gens ne le citent pas de cette façon, ils n'ont aucune idée à ce sujet.

Par conséquent, nous voulons considérer Jean 8 non pas selon certains versets pris en dehors de leur contexte, mais en lien avec cette grande discussion que Jésus a eue avec les pharisiens. Dans Jean 8 Jésus tenait une étude biblique et Il été interrompu deux fois. La première fois les juifs ont fait venir cette femme adultère et la deuxième fois ils L'ont interrompu en disant que Son témoignage n'était pas vrai. Cela a provoqué une discussion et Jésus n'a jamais pu reprendre son enseignement. Voici une liste de références qui souligne à quel point les échanges ont été vifs.

• Verset 8:12: « Jésus leur parla de nouveau… »
• Verset 8:13: « Là-dessus, les pharisiens lui dirent… »
• Verset 8:14: « Jésus leur répondit… »
• Verset 8:19: « Ils lui dirent donc: … »
• Verset 8:22: « Sur quoi les Juifs dirent: … »
• Verset 8:23: « Et il leur dit: … »
• Verset 8:25: « Qui es-tu? lui dirent-ils… »
• Verset 8:25: « Jésus leur répondit… »
• Verset 8:33: « Ils lui répondirent… »
• Verset 8:34: « Leur répliqua Jésus, … »
• Verset 8:39: « Ils lui répondirent… »
• Verset 8:33: « Jésus leur dit… »
• Verset 8:33: « Ils lui répondirent… »
• Verset 8:41: « Ils lui dirent… »
• Verset 8:42: « Jésus leur dit… »
• Verset 8:48: « Les Juifs lui répondirent… »
• Verset 8:49: « Jésus répliqua… »
• Verset 8:52: « Maintenant, lui dirent les Juifs… »
• Verset 8:54: « Jésus répondit… »
• Verset 8:57: « Les Juifs lui dirent… »
• Verset 8:58: « Jésus leur dit… »

Et tout ce débat se termine avec le verset 8:59 qui dit: « Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple. » Est-ce que vous voyez ce que je veux dire lorsque je dis que l'étude biblique était terminée? C'est comme cela que tout s'est terminé, les juifs voulaient lapider Jésus.

Nous aimerions étudier cette discussion pour voir la révélation de Christ. Mais juste avant cela laissez-moi vous présenter les groupes de personnes impliqués dans cette discussion. Il y avait bien sûr le Seigneur Jésus et il y avait bien entendu les pharisiens, parce que ce sont eux qui ont tout commencé. Mais il y a également deux autres groupes. Jean 8:30-32 est très intéressant. Ces versets disent: « Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »

Au milieu de la discussion, certains ont cru. Jésus s'est alors tourné vers eux et a commencé une sorte de mini étude biblique. Il désirait parler aux croyants et s'est donc focalisé sur les croyants. Mais cela n'a pas duré longtemps parce que les pharisiens ont sauté sur cette discussion et Jésus n'a jamais plus pu parler à ces croyants. Mais je pense qu'il est important pour nous de savoir que dans la foule il y a eu des personnes qui ont cru dans le Seigneur.

Enfin dans les versets 8:22, 48, 52 et 57, il y avait un groupe appelé les juifs. Il se peut que les pharisiens soient inclus dans ce groupe mais ils sont également différents du groupe. Les pharisiens étaient les investigateurs, ils ont excité les juifs. Ce qu'ils faisaient habituellement c'est pousser le peuple juif et ensuite le laisser faire la sale besogne. Les pharisiens voulaient tuer Jésus, alors ils ont excité les juifs qui ont pris des pierres pour Le tuer. Dans cette conversation vous trouvez donc le Seigneur Jésus, les pharisiens, ce petit groupe de croyants et ensuite vous avez les juifs qui représentent le peuple.

Voilà fondamentalement le contexte du chapitre 8.

L'étude biblique a été interrompue deux fois, une grande discussion a pris place, et notre Seigneur Jésus utilise cette discussion pour présenter cette glorieuse image de qui Il est. Nous avons vu qu'après la première interruption, Jésus a repris un court moment son étude biblique, mais laissez-moi vous montrer ce qu'Il a enseigné juste avant la seconde interruption.

Vous vous rappelez que lors de la multiplication des pains et des poissons pour les 5 000 hommes, Jésus s'est présenté Lui-même comme étant la nourriture et la boisson qui donnent la vie, c'était dans le chapitre 6. Puis nous lisons aux versets 7:37-38: « Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture. » Qui est Jésus? Il est la nourriture de la vie. Qui est Jésus? Il est la boisson de la vie. Qui est Jésus? Il est l'eau de la vie. Ensuite nous lisons dans le verset 8:2: « Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. » La Bible ne nous dit pas à quel point c'était tôt dans la matinée. Mais tout cela a pris place très tôt dans la matinée. Alfred Edersheim a écrit un merveilleux livre au sujet du temple du Jérusalem. Et parmi les descriptions variées qu'il donne dans ce livre au sujet du temple, il le décrit comme un diamant brillant sur une colline. En d'autres termes, il était si bien situé, que son revêtement de bronze poli, d'or et de marbre avait été prévu pour refléter les rayons matinaux du soleil.

J'ai lu que les gens qui se levaient tôt le matin ne pouvaient même pas voir le temple parce qu'il reflétait trop la lumière. Ils devaient se cacher les yeux parce que c'était comme un diamant qui brille sur une colline. Je ne peux pas le prouver mais peut-être que comme cette étude biblique s'est faite tôt le matin, comme cela se faisait dans la cour extérieure et que cela est exactement là où le soleil se levait, peut être que Jésus s'est basé sur cette grande illustration lorsqu'Il dit au verset 8:12: « Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

Lors de cette étude biblique, Il se présente Lui-même comme la lumière du monde qui annonce un nouveau jour. Vous voyez Il vient juste de donner un nouveau jour à cette femme prise en flagrant délit d'adultère. Et Il a aussi manifesté cela à beaucoup d'autres personnes. Ainsi Il est le pain de vie, Il est la boisson de la vie, Il est l'eau de la vie et maintenant Il se présente Lui-même en tant que la lumière de la vie. C'est à ce moment que l'étude biblique a été interrompue, c'est dès qu'Il a donné cette illustration qu'Il est la lumière de la vie.

Notre Seigneur Jésus retournera à cette illustration lorsqu'Il guérira l'homme aveugle dans le chapitre 9 qui suit. Il réaffirmera qu'Il est la lumière de la vie, Celui qui donne la vue aux aveugles. Mais pour l'instant nous sommes dans l'interruption et c'est cela que nous allons considérer. Ceux qui ont participé à cette étude biblique matinale ont dû être très émus lorsqu'Il a utilisé cette illustration et dit qu'Il est la lumière.

J'aimerais vous rendre attentifs au fait que lorsque vous étudiez la Bible sous la conduite du Saint-Esprit, il y a une bonne règle à suivre. Vous savez, nous avons un avantage lorsque nous étudions cette Bible, c'est que nous avons toutes les informations. C'est-à-dire que lorsque nous venons à la Bible, nous la lisons d'après tout ce que nous avons entendu, appris et lu. Mais lorsque ces personnes ont entendu Jésus, elles ne disposaient pas de ce que nous avons. Les juifs du peuple ne l'avaient pas, les scribes et les pharisiens ne l'avaient pas. Ils n'avaient pas le livre de Romains, d'Ephésiens et de Galates et le reste du Nouveau Testament. En fait ils n'avaient même pas Matthieu, Marc, Jean et Luc. Ils n'avaient rien de tout cela. Mais nous nous l'avons, donc lorsque nous venons à ces textes nous disons: « Voici ce que Jésus voulait dire... » Mais si vous désirez réellement aller au coeur de tout cela, demandez au Seigneur de pouvoir vous mettre dans les chaussures de ceux qui l'ont entendu pour la première fois. Et alors que nous parcourrons ce passage nous verrons que Jésus va dire des choses incroyables dans cette discussion. Mais les juifs ne comprennent pas cela. Ils n'ont aucune idée de ce qu'Il est en train de dire.



JÉSUS A DIEU POUR PÈRE

Nous, nous comprenons ce que Jésus veut dire parce que nous avons d'autres textes et nous l'avons déjà étudié. Mais ce n'est pas leur cas. Ainsi essayons avec l'aide du Seigneur de nous mettre à leur place. Faisons comme si nous l'entendions pour la première fois comme eux l'ont entendu pour la première fois.

Laissez-moi vous donner un exemple de cela. Lors de cette discussion que Jésus a eue avec différents groupes, Il révèle sa relation avec Dieu le Père. En fait il s'agit du plus grand chapitre dans votre Bible au sujet de la relation que Jésus avait avec Son Père. Il n'y a pas de chapitre qui donne davantage d'informations sur ce sujet que Jean 8. Ecoutez ce que Jésus nous apprend sur Lui et Son Père.

• Verset 8:18: « Je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m'a envoyé rend témoignage de moi. »
• Verset 8:28: « Jésus donc leur dit: Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m'a enseigné. »
• Verset 8:38: « Je dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. »
• Verset 8:49: « Jésus répliqua: Je n'ai point de démon; mais j'honore mon Père, et vous m'outragez. »
• Verset 8:54: « Jésus répondit: Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien. C'est mon père qui me glorifie, lui que vous dites être votre Dieu. »

Nous n'avons pas lu tous les versets dans lesquels Jésus mentionne Son Père. Jésus ici nous dit: « Le Père témoigne de moi. Le Père m'a envoyé. Je fais tout le temps plaisir au Père. Le Père me dit ce que je dois dire. Le Père m'honore. J'honore le Père. Le Père glorifie le Fils. » Jésus parle encore et encore de Son Père. Nous, nous savons de quoi Il parle lorsqu'Il dit: « Je suis dans mon Père, je viens de mon Père. » Nous savons qu'Il est en train de parler de Dieu Son Saint Père, de Dieu le Père dans le ciel. Mais eux n'ont jamais entendu parler de cela avant. C'est tout à fait nouveau pour eux.

Vous pouvez commencer à Genèse et aller jusqu'à Malachie, vous ne trouverez pas une seule fois un endroit où Dieu est appelé le Père d'un individu. Il n'est pas appelé le Père de Moïse ou le Père d'Abraham, ni le Père de Jacob, ni le Père d'Isaac, ni d'un seul prophète. Il est appelé Père dans l'Ancien Testament mais seulement le Père des nations. Il est appelé le Père d'Israël. Les juifs avaient cette idée générale que Dieu est le Père de leur nation. Mais ils n'ont pas entendu une seule fois qu'un individu ait pu avoir Dieu pour Père.

Nous savons que le Psaume 103:13 dit: « Comme un père a compassion de ses enfants, l'Éternel a compassion de ceux qui le craignent. » Il s'agit là d'une comparaison avec un père terrestre, mais Dieu n'est jamais appelé Père dans l'Ancien Testament. Cette notion était à des millions d'années lumière de leurs pensées. Même de nos jours les gens ont du mal à comprendre cela. Nous entendons parfois parler de la paternité universelle de Dieu et de la fraternité universelle entre les hommes. Cette idée insiste sur le fait que Dieu est le Père de tout le monde et que tout le monde est frère et soeur. Ils tirent cela d'Actes 17:22-31, en prenant ces versets en dehors de leur contexte. Non, Dieu n'est pas le Père de tout le monde.

J'aimerais vous rendre attentifs à cela pas parce que je pense savoir qu'ils ne comprenaient pas mais parce que Dieu nous le dit en Jean 8:27 qui dit: « Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père. » Ils n'ont pas pu comprendre que Jésus leur parlait de Dieu Son Père. Jésus leur a dit que Dieu témoigne de Lui, qu'Il L'a envoyé, qu'Il est avec Lui, qu'Il L'honore, qu'Il L'enseigne, qu'Il Le glorifie et ils n'ont pas compris.

Rappelez-vous lorsque Jésus a dit être le pain qui descend du ciel. Jean 6:42 dit: « Et ils disaient: N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel? »

Vous voyez, lorsque Jésus a dit: « Je suis le pain du ciel qui est descendu du ciel », ils ont répondu: « Mais nous connaissons sa mère. Nous connaissons son père. Nous l'avons vu grandir, il a vécu dans notre voisinage. Nous le connaissons. » Lorsque Jésus a dit: « Mon Père rend témoignage de moi », les juifs pensaient à Joseph, son beau-père. Ils ne pensaient qu'au niveau terrestre. En fait dans toute cette conversation, ils n'ont jamais pu voir plus loin que ce qui est terrestre. Ils n'ont jamais pu saisir le concept spirituel. Laissez-moi vous donner quelques illustrations.

Le verset 8:15 dit: « Vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne. » Ils ont jugé tout ce que Jésus a dit selon la chair, c'est-à-dire au niveau terrestre. Par exemple, Jésus a parlé de Son Père et eux ils pensaient à Joseph. Lorsqu'Il a dit « Je vais m'en aller vers mon Père », écoutez ce qu'ils pensaient qu'Il voulait dire. Les versets 8:21-22 disent: « Jésus leur dit encore: Je m'en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez venir où je vais. Sur quoi les Juifs dirent: Se tuera-t-il lui-même, puisqu'il dit: Vous ne pouvez venir où je vais? » Jésus dit: « Je dois m'en aller » et eux ils pensent: « Oh, mais il va commettre un suicide. » Ils n'ont rien saisi. Ils ne comprenaient pas de quoi Il était en train de parler.

Puis Jésus a dit: « Le péché est votre maître et vous tient sous sa coupe. » Voici ce qu'ils ont pensé au verset 8:33: « Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? » Ils pensaient à la politique. Lorsqu'ils répondent qu'ils n'étaient jamais esclaves, il semble qu'ils ne connaissaient même pas leur propre histoire. Qu'en est-il de la Syrie, de Babylone ou de Rome? Pourtant eux ils pensaient qu'ils étaient libres. Ils n'arrivent pas à comprendre ce qu'Il voulait dire.

Jésus leur a dit: « Vous faites les oeuvres de votre père. » Et voici leur réponse au verset 8:39: « Ils lui répondirent: Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les oeuvres d'Abraham. » Nous reviendrons plus tard sur ce sujet mais ils ne comprenaient tout simplement pas ce que Jésus disait. Lorsqu'Il a dit: « Vous faites les oeuvres de votre Père... », eux ils pensaient qu'Il parlait d'Abraham et que cela avait un lien avec la généalogie. Ils pensaient à leurs ancêtres.

Jésus a aussi dit: « Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. » Voici la réponse des juifs au verset 8:53: « Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être? » Vous voyez ils n'arrivaient pas à saisir. Ils n'arrivent qu'à penser au niveau terrestre.

Lorsque Jésus parle de Son Père, eux ils pensent à Joseph. Lorsque Jésus dit qu'Il va s'en aller, ils pensaient qu'Il allait se suicider. Lorsque Jésus dit que le péché les tient sous son esclavage, ils disent qu'ils n'ont jamais été esclaves de qui que ce soit. Lorsque Jésus leur dit que la diable est leur Père ils répondent: « Non, c'est Abraham qui est notre Père. » Lorsque Jésus leur dit: « Celui qui garde mes paroles ne mourra jamais », ils répondent: « Moïse est mort, les prophètes sont morts et Abraham est mort. » Tout cela montre qu'ils n'arrivent tout simplement pas à comprendre ce qu'Il veut dire. Ils n'arrivent pas à comprendre les choses spirituelles et Jésus leur dit pourquoi au verset 8:43: « Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. » Ils ne peuvent pas comprendre.

C'est la même chose que Jésus a dit à Nicodème en Jean 3:3: « Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » Ce mot voir est très important. Il signifie que nous ne pouvons pas comprendre, que nous ne pouvons pas saisir. Jésus est en train de parler mais eux n'arrivent pas à comprendre. Ils n'ont aucune idée de ce qu'Il essaie de dire parce que cela doit être discerné de façon spirituelle.

En gardant cela à l'esprit, nous allons commencer à considérer nos grandes questions de qui est Christ, qu'est-ce que la foi, et qu'est-ce que la vie illustrée dans cette merveilleuse discussion. J'aimerais répondre à ces questions de la même façon que les auditeurs de Jésus l'ont reçu. J'aimerais vous montrer la façon dont Jésus leur a communiqué cela.



JÉSUS-CHRIST EST LE FILS DE DIEU

Laissez-moi vous donner quelques brides de réponses sur qui est Christ dans ce passage. La première est en lien avec ces nombreuses références envers Dieu son Père. Qui est Christ? Voici la première partie de la réponse. Il est le Fils du Père. Il est le Fils de Dieu. Les juifs n'ont pas compris cela au début. Lorsque Jésus parlait de Son Père, ils pensaient qu'Il parlait de Joseph. Ils n'avaient pas idée que Jésus clamait que Dieu était Son Père. Le verset 8:27 nous le montre, il dit: « Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père. » Jésus va les choquer avec la vérité que Dieu est le Père, qu'Il a un Fils et qu'Il est ce Fils qui est venu du ciel. C'était une chose vraiment incroyable pour eux. Jésus utilise l'argument tel Père tel Fils ou encore un arbre se reconnaît à ses fruits. En d'autres termes, vous allez ressembler à votre Père. Voici ce que dit le verset 8:29: « Celui qui m'a envoyé est avec moi; il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Et le verset 8:38 dit: « Je dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. »

Jésus dit: « Regardez-moi et vous connaîtrez le Père, parce que je suis du Père et je fais toujours ce que le Père fait. » Mais les juifs ne comprennent pas cela, c'est pour cela qu'ils disent dans les versets 8:39-40: « Ils lui répondirent: Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les oeuvres d'Abraham. Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait. »

Jésus est en train de parler de Père et de Fils, Il dit que le Fils ressemble au Père. Et les juifs répondent: « Mais c'est Abraham notre Père. » Et Jésus de répondre: « Je ne sais pas. Lorsque je vous regarde vous ne ressemblez pas à Abraham. Vous ne faites pas les oeuvres qu'Abraham a faites. » Est-ce que vous réalisez ce que le Seigneur Jésus est en train de dire ici? Ce que le Seigneur Jésus présente ici sous forme de semence, l'apôtre Paul va le développer plus loin en Romains et en Galates et c'est que les vrais juifs ne sont pas ceux qui sont biologiquement liés à Abraham, mais ceux qui sont connectés par la foi. Voici deux versets qui expriment cela. Galates 3:29 dit: « Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse. » Est-ce que vous réalisez que selon ce verset les chrétiens qui ont foi en Christ sont des juifs? Si vous appartenez à Christ vous êtes les enfants d'Abraham. Les juifs pouvaient retracer leur généalogie jusqu'à Abraham, ils disaient que Dieu était leur Père, et Jésus répond: « Non ce n'est pas le cas. » Voici comment Paul le développe en Romains 2:28-29 au niveau de la nation: « Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. »

Les juifs sont des juifs intérieurs, c'est en lien avec le coeur et l'esprit. Par conséquent tous les chrétiens qui ont mis leur foi en Christ sont plus juifs que ceux qui vont à la synagogue. Nous sommes des juifs, des juifs spirituels et c'est de cela dont Jésus parle. C'est alors que les juifs se justifient en disant: « Si Abraham n'est pas notre Père alors nous allons prendre la même position que Toi tu prends, Dieu est notre Père. » Voici ce que dit le verset 8:41: « Vous faites les oeuvres de votre père. Ils lui dirent: Nous ne sommes pas des enfants illégitimes; nous avons un seul Père, Dieu. »

Je ne sais pas si cela est vrai, certaines personnes pensent que lorsque les juifs font référence à la naissance illégitime, ils veulent parler du fait que Marie la mère de Jésus a été enceinte en dehors du mariage. Certaines personnes pensent donc qu'ils veulent dire à Jésus: « Nous ne sommes pas nés de la fornication comme toi », et que c'est donc une façon de lui reprocher son passé. D'autres personnes pensent qu'ils veulent simplement dire: « Nous ne sommes pas sans Père, nous avons Abraham pour père. »

Puis les juifs disent: « Nous avons un seul Père c'est Dieu. » Voici comment Jésus répond en Jean 8:42 « Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé. » Nous, nous lisons cela à la légère mais Jésus dit à ces pharisiens, à ces juifs: « Il n'y a pas de lien entre vous et Abraham et il n'y a pas de lien entre vous et Dieu. » Pour les juifs religieux ce que Jésus a dit là était tout simplement insupportable.

Les juifs répondent donc à Jésus: « Si Abraham n'est pas notre Père, et si Dieu n'est pas notre Père alors peux-tu nous dire qui est notre Père? » Jean 8:44 dit: « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. » Est-ce que vous pensez que Jésus a passé quoi que ce soit sous silence? Il leur dit d'abord: « Vous n'avez aucun lien avec Abraham. » Puis Il dit: « Vous n'avez aucun lien avec Dieu. » Enfin Il leur dit: « Vous avez pour père le diable, Satan. »

Ce n'est pas la seule fois où Jésus a fait cela. Il utilise ailleurs l'expression de « race de vipère. » Il utilisait parfois des paroles très fortes. Quelle est la première partie de la question « qui est Christ? » Il est le Fils de Dieu. Et les juifs ne sont ni reliés à Abraham, ni reliés à Dieu, mais ils font les oeuvres de leur vrai père et leur père est le diable. Ils sont en lien avec Satan. Les juifs n'ont pas pris de pierre à ce moment de la confrontation, mais ils le feront plus tard.



CHRIST EST DIEU LE FILS

Voilà pour la première partie de la réponse. Bien que cela soit des paroles très dures, Jésus les appelant des menteurs, des enfants du diable et qu'ils ne sont pas en lien avec Abraham, et bien ce n'est rien en comparaison de ce que Jésus est sur le point de leur dire. C'est assez minime par rapport à ce que Jésus va dire.

Jean 8:24 dit: « C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis vous mourrez dans vos péchés. » Jean 8:28 dit: « Jésus donc leur dit: Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m'a enseigné. » Veuillez noter l'expression « je suis » dans ces deux versets. Jésus nous dit ici tout simplement: « Je suis. » Jean 8:58 dit: « Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. » C'est juste après ce verset que les juifs ont pris des pierres. Il se peut que le fait que Jésus dise « Je suis » ne vous fasse pas hérisser les poils, mais essayez de vous mettre à la place de ces pharisiens, de ces leaders religieux. Cette expression leur a hérissé les poils à cause d'Exode 3 et de l'épisode où Moise est devant le buisson ardent. Exode 3:13-14 dit: « Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je? Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle je suis m'a envoyé vers vous. »

C'est une chose incroyable. Jésus est en train de dire aux juifs que le Dieu qui est apparu à Moïse dans le buisson ardent est debout devant eux. Jésus leur a dit cela trois fois mais ils ne l'ont pas compris les deux premières fois. Ils n'ont compris cela que la troisième fois et ensuite ils ont pris des pierres pour les jeter sur Jésus. Lorsque Jésus dit « Je suis », Il s'identifie lui-même avec le « Je suis » de l'Ancien Testament.

De leur point de vue Abraham a vécu deux mille ans avant cet épisode. Pourtant voici ce que Jésus dit en Jean 8:56: « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui. » Est-ce que vous pouvez imaginer Jésus en train de dire cela aux pharisiens? Voici leur réponse en Jean 8:57-58: « Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. » Quelle incroyable phrase! Vous voyez au niveau terrestre Jésus avait à peu près 33 ans et les juifs Lui disent: « Tu n'as pas encore cinquante ans. » Je ne sais pas si Jésus avait l'air plus vieux que cela. On disait que de 30 à 50 ans c'était la force de l'âge et les pharisiens voulaient peut-être dire qu'Il n'était pas encore dans la force de l'âge. Mais le point important est que Jésus dit: « Avant qu'Abraham soit né, Je suis. » Les pharisiens ont exactement compris ce qu'Il voulait dire, c'est pour cela que tout est allé ensuite très vite. Au verset 8:59 on lit: « Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple. »

J'aimerais que vous fassiez très attention à la nouvelle réponse à la question « qui est Christ? » Dans la première partie de Sa réponse, Il a dit: « Je suis le Fils de Dieu. » Dans la seconde partie de Sa réponse, Il dit: « Je suis Dieu le Fils. » Il ne s'agit pas de la même chose. Lorsque Jésus a dit: « Je suis le Fils de Dieu » ils n'ont pas essayé de le tuer pour cela. Mais ensuite il a dit: « Je suis Dieu, le Fils. »

Pour les leaders juifs cela sonnait comme un blasphème. En Jean 8:41 les juifs se sont vantés en disant: « Vous faites les oeuvres de votre père. Ils lui dirent: Nous ne sommes pas des enfants illégitimes; nous avons un seul Père, Dieu. » Ils ont dit: « Dieu est notre Père. » Jean 8:42 dit: « Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé. »



REJETER CHRIST C'EST REJETER DIEU

Est-ce que vous voyez de quelle façon ces versets montrent à quel point rejeter le Seigneur Jésus est sérieux? Pourquoi est-ce que cela est si sérieux que de rejeter Christ? La réponse est parce que si vous rejetez Christ, vous rejetez Dieu le Père. C'est cela que Jésus voulait dire. Jésus leur dit: « Si vous connaissiez Dieu vous m'aimeriez et le fait que vous ne m'aimez pas montre que vous n'aimez pas Dieu. » Dans le verset 8:47 Jésus leur dit très clairement qu'ils ne sont pas de Dieu.

Vous savez que Jean écrira plus tard trois autres épîtres où il développera cela. 1 Jean 2:23 dit: « Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. » Vous entendez parfois les chrétiens dire quelque chose comme cela: « Nous les chrétiens nous croyons en Jésus, nous croyons dans le Nouveau Testament. Les juifs eux ils croient dans l'Ancien Testament. » Non ce n'est pas le cas. Les juifs ne croient pas dans l'Ancien Testament. S'ils croyaient dans l'Ancien Testament, alors ils croiraient en Jésus. C'est ce que Jean nous dit ici.

D'autres disent: « Nous trouvons Dieu le Père dans l'Ancien Testament, puis nous avons Christ dans les évangiles et le Saint-Esprit est dans le reste de la Bible. » Non, ce n'est pas le cas. L'Ancien Testament a pour sujet Dieu le Fils, les évangiles ont pour sujet Dieu le Fils et les épîtres ont pour sujet Dieu le Fils. Dans Sa révélation aux hommes, Dieu a mis Christ au centre de la trinité qui est Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit.

Jésus nous montre ici qu'Il est central. En Jean 14:9 Jésus dit :« Celui qui m'a vu a vu le Père. » La seule révélation que Dieu ait jamais donnée de Lui-même, est dans le Fils. Si vous rejetez le Fils alors vous avez rejeté le Père. Personne ne connaît Dieu s'il n'aime pas Jésus, s'il n'est pas venu à Dieu par Jésus.

La raison pour laquelle cela est important est parce que de nos jours les témoins de Jéhovah viennent et disent: « Jésus est le Fils de Dieu. » Demandez-leur alors: « Est-Il Dieu le Fils? » Ils répondront: « Non. » Les Mormons disent: « Jésus est le Fils de Dieu. » Demandez-leur s'Il est Dieu le Fils, ils répondront: « Non. » Pourtant ce chapitre clame haut et fort qu'Il est Dieu. C'est pour cette raison que j'ai dit que ce chapitre parle davantage du Fils que tous les autres. Il nous dit ici: « Je suis le Fils de Dieu. Je suis le Fils du Père. Et non seulement cela, je suis aussi Dieu le Fils. »

Est-ce que vous réalisez que lorsque le Fils est venu vous sauver, lorsque le Père a envoyé Son Fils, Il est venu Lui-même? Est-ce que vous réalisez cela? Lorsque le Père a envoyé Son Fils Il est venu Lui-même. Il est venu dans la personne du Fils. Même après avoir été au ciel pendant un million d'années, nous serons au ciel en train de nous demander: mais où est Dieu le Père? Vous ne verrez jamais Dieu le Père et vous ne verrez jamais Dieu l'Esprit. La révélation de Dieu, de Lui-même est Christ. A travers toute l'éternité tout ce que nous verrons est l'Agneau de Dieu. C'est comme cela que Dieu s'est fait connaître à nous. Jésus nous dit tout cela dans ce chapitre.

Qu'est-ce que Jésus veut dire lorsqu'Il dit: « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui? » Il y a deux choses qui sont absolument claires. Premièrement Abraham a vu son jour dans la prophétie concernant la semence. Parce que Galates développe cela, et il dit que cette semence était Christ. Lorsqu'Il dit: « Je te bénirai et toutes les nations de la terre seront bénies en toi », Il parlait de Christ. Abraham a vu cela par la foi. Il a aussi vu le jour de Christ dans les sacrifices d'animaux. Lorsqu'Abraham a vu le bélier retenu par les cornes dans les buissons sur le mont Morijah, il a vu Christ. Abraham a donc vu le jour de Christ et s'est réjoui.

Par conséquent qui est Christ? Il n'est pas uniquement le Fils de Dieu, mais Il est Dieu le Fils. Les gens qui sont dans les sectes diraient: « Il est le Fils de Dieu dans le sens qu'Il est le premier de la création. » Ils disent que Dieu a créé Jésus. Mais Jésus nous dit ici: « Je suis », cela signifie que Jésus n'a pas reçu son existence de quelqu'un d'autre. Personnellement je peux dire je suis et je peux le prouver parce que j'existe. Mais je ne pouvais pas tout le temps dire je suis, parce qu'il y a un temps où je n'étais pas. Il y a un moment vous n'étiez pas et donc vous ne pouviez pas dire je suis. Mais il n'y avait jamais un moment où Jésus ne pouvait pas dire: « Je suis », parce que le « Je suis » est l'existence éternelle. Il s'agit de l'éternité du Fils. En Jean 8, Jésus nous dit qu'Il n'a pas débuté son existence à Bethléem et qu'Il est le Fils éternel de Dieu et Dieu le Fils, Il a tout le temps existé. C'est pour cette raison que les pharisiens ont pris des pierres pour le lapider. Pour les juifs cela était un blasphème. Ils pensaient qu'Il n'y avait qu'un seul Dieu dans l'Ancien Testament et c'était Jéhovah. Jésus leur dit que cela est vrai et qu'Il est ce Jéhovah venu en chair. Il s'agit réellement d'un incroyable chapitre et ce que Jésus dit est tellement incroyable!



JÉSUS EST TOUT CE DONT NOUS AVONS BESOIN

Dans tout le livre de Jean, Jésus reprend cette réalité de « Je suis » et la décline en « Je suis le pain de vie », « Je suis l'eau de la vie », « Je suis la vérité qui vous libère », « Je suis la lumière du monde », « Je suis le bon berger », « Je suis la porte des brebis », « Je suis le cep. » Il va revenir sur cette vérité alors que nous avançons dans cet évangile. Jésus reprend cette vérité de « Je suis », nous demande de la compléter parce qu'Il est tout ce dont nous avons besoin. Il nous dit: « Je suis ta force, je suis ta patience, je suis ton réconfort, je suis tes provisions, je suis ta toute suffisance, je suis ton père, je suis ton prêtre, je suis la lumière. » Il nous montre que le Dieu Tout puissant est tout ce dont nous avons besoin et tout ce qu'Il veut être pour nous. J'aime à faire cette prière: « Seigneur sois pour moi aujourd'hui tout ce que Tu es. » Est-ce que vous avez déjà fait cette prière « Sois aujourd'hui pour moi tout ce que tu es? » Parce que c'est cela que Dieu aimerait être. J'aimerais développer cela un peu davantage dans notre prochaine leçon et j'aimerais également vous montrer dans ce chapitre ce qu'est la vie et ce qu'est la foi.

Nous n'en avons pas encore fini avec notre première question, parce que Jésus dit: « Je suis le Fils de Dieu, je suis Dieu le Fils et quand est-ce que vous pourrez comprendre cela? » C'est lorsque le Fils de l'homme sera élevé. Jésus-Christ est également le Dieu homme. Nous avons avec Jean 8 un incroyable chapitre, nulle part Jésus se met davantage en avant que dans Jean 8.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour la vérité que notre Seigneur Jésus est le Fils de Dieu. Nous savons aussi qu'Il est Dieu le Fils. Il est le « Je suis » qui est apparu dans le buisson ardent. Il est le préexistant et Celui qui a toujours existé qui désire tout le temps être pour nous tout ce que Dieu est. Aide-nous à réclamer un tel Sauveur. Seigneur nous Te remercions pour ce chapitre. Nous savons que dans ce chapitre Tu dis que si nous ne croyons pas cela, alors nous devons mourir dans notre péché.

Jean 30