JEAN #14 - COMMENT APPROCHER LES TEXTES PROBLEMATIQUES

(Jean 3:8 et 3:16-17)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quatorzième leçon sur ce merveilleux évangile de Jean.

Prions:

Père nous Te remercions parce que nous pouvons nous rassembler autour de Ta Parole. Nous savons Seigneur que notre seul souci est de Te contempler d'une façon toute nouvelle. Tu nous as promis que si nous venions comme des petits enfants, Tu allais Te révéler à nous. Tu as promis que si nous venions en tant que terre asséchée, Tu allais faire tomber sur nous une pluie rafraîchissante. Tu as promis que si nous venions avec une bouche grande ouverte, Tu allais nous rassasier. Manifeste en nous cette attitude d'enfant qui est prêt à recevoir de Toi. Nous remettons cette étude entre Tes mains. Nous prions que nous puissions contempler le Seigneur d'une façon toute vivante. Nous prions dans le nom de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Très bien, nous allons reprendre le chapitre 3 de Jean. Dans notre discussion sur l'évangile de Jean, nous sommes arrivés au premier des 14 discours qui sont rapportés de notre Seigneur Jésus, il s'agit de celui avec Nicodème. Vous vous rappelez que nous avons basé cette série d'études de Jean sur ce merveilleux passage de Jean 20:31 qui dit: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. » Jean nous dit ici pour quelle raison il a écrit cet évangile. Il nous dit qu'il a écrit cela pour que nous puissions connaître le Seigneur Jésus, que nous puissions mettre notre confiance en Lui, et ensuite que nous puissions avoir la vie en Son nom. C'est à cause de ces trois versets que nous nous sommes posé ces trois questions dans chaque passage de Jean. Qui est Christ afin que nous puissions Le connaître? Qu'est-ce que la foi pour que nous puissions mettre notre confiance en Lui? Qu'est-ce que la vie afin que nous puissions profiter de Lui? C'est pour ces raisons que Dieu nous a donné ce livre.

Nous venons de passer en revue le chapitre 3 avec ces trois questions à l'esprit. Laissez-moi juste revoir cela avec vous. Selon la discussion de Jésus avec Nicodème, qui est Christ? La réponse est qu'Il est le Sauveur substitut pour les pécheurs qui ont été mordus par les serpents, pour les pécheurs qui meurent. Selon ce chapitre qu'est-ce que la foi? La foi c'est regarder en tant que pécheur mordu par un serpent vers le Sauveur substitut. C'est simplement regarder au Seigneur.

Ensuite qu'est-ce que la vie? La vie est la Vie de Celui qui est éternel. Rappelez-vous que la vie éternelle ne fait pas d'abord référence à la durée - à la vie qui continue sans arrêt - pas dans l'évangile de Jean. Dans l'évangile de Jean il s'agit d'une qualité de vie. Jean 17:3 dit: « La vie éternelle c'est qu'ils te connaissent. » Il s'agit donc de connaître le Seigneur, nous disons donc que la vie est la Vie de Celui qui est éternel, qui vit dans mon coeur. Voici les réponses à ces questions selon ce passage.

Dans notre précédente leçon, nous avons introduit quatre affirmations qui sont faites dans cette discussion. Il y a quatre affirmations de ce récit qui sont considérées comme pouvant prêter à controverse. Par cela je veux dire qu'elles ont été interprétées de façons diverses par le peuple de Dieu. Je ne fais pas référence ici à une critique destructive qui n'essaie que de critiquer la Parole de Dieu. Je veux parler de ceux qui aiment le Seigneur Jésus, mais qui ne voient pas les choses de la même façon. Ils ont tous un coeur pour le Seigneur. Ils désirent comprendre ce qu'il y a sur le coeur de Dieu, mais ils voient ces versets de diverses façons. Laissez-moi juste à nouveau mentionner ces quatre problèmes, puis nous reprendrons là où nous nous sommes arrêtés.

Jean 3:5 qui dit: « Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. »

Le premier verset qui peut poser problème se trouve en Jean 3:5 qui dit: « Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. »

Le premier problème ici est en lien avec le mot « eau. » Nous avons vu cela dans notre précédente leçon. Nous sommes nés d'eau et d'Esprit. Qu'est-ce que cela signifie? Nous pouvons trouver différentes interprétations de cela. Je ne vais pas revenir là-dessus.

Le second verset qui peut poser problème se trouve en Jean 3:5-8 qui dit: « Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit. Ne t'étonne pas que je t'aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. »

Le troisième verset qui peut poser problème se trouve en Jean 3:16-17. Vous pouvez peut-être être surpris qu'il y ait une difficulté dans ces versets, mais c'est pourtant le cas. Jean 3:16-17 dit: « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »

Le problème ici est que les gens comprennent le monde de façon différente. Certains disent qu'il s'agit d'un mot très large et qu'il fait référence à toute l'humanité, à tous les individus dans le monde. D'autres personnes disent qu'il faut le prendre dans un sens plus restreint, et qu'il s'agit ici uniquement des chrétiens. Il s'agit d'une controverse très ancienne entre d'un côté les calvinistes et de l'autre les arminiens. Certaines personnes disent que Dieu fait tout et d'autres que l'homme a sa part à faire. Voilà la grande controverse.

Le quatrième verset qui peut poser problème se trouve en Jean 3:8 qui dit: « Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. »

La controverse ici est en lien avec la métaphore concernant le vent. Jésus utilise cela en tant qu'illustration, qu'est-ce que le vent en tant qu'image? Les gens ne sont pas d'accord sur ce que cela représente.

Dans notre précédente leçon, je vous ai présenté des principes qui sont derrière les deux premiers problèmes. Nous aimerions donc maintenant voir les deux problèmes suivants.

Avant que nous considérions ce troisième problème, j'ai besoin de vous rappeler à nouveau de quelle façon nous nous occupons des problèmes. Je ne prétends pas du tout que j'ai les réponses aux problèmes sur lesquels le peuple de Dieu n'a pas pu se mettre d'accord pendant les siècles passés. Je ne vais pas me lever contre la voix unie de l'histoire de l'église et contre les gens qui aiment le Seigneur en disant: « Moi je sais, ils ont tous tort et vous devez croire ce que je dis. » Nous ne désirons pas approcher les choses de cette façon. Je n'essaie pas de régler tous les problèmes, j'admets les problèmes. Je veux souligner le fait qu'ils existent et que le peuple de Dieu les approche de différentes façons.

Je pense que le Seigneur m'a donné des principes sur la façon d'approcher les problèmes. Il ne m'a pas donné toutes les réponses mais des principes sur comment approcher les problèmes. Je crois honnêtement que la façon par laquelle vous approcher les problèmes est plus importante que la solution à laquelle vous arrivez lorsque vous résolvez le problème.

Vous savez, il est possible d'avoir des arguments très forts et de devenir très dogmatiques, et de prendre très fortement position contre quelque chose, mais vous pouvez perdre un ami en faisant comme cela. Vous pouvez faire cela de telle sorte que vous devenez arrogants, que vous devenez fiers, que vous ayez un esprit de jugement et que vous ayez une influence de division au lieu d'une influence d'unification. La façon d'approcher ces passages est donc tout ce qu'il y a de plus important. J'aimerais juste vous partager quelques principes que Dieu m'a donnés et que j'applique lorsqu'on arrive à des passages difficiles comme ceux-ci. En voyant les principes vous ne finirez pas par dire: « Maintenant je sais ce que cela signifie », mais j'espère que Dieu pourra utiliser certaines des choses que je vais dire pour vous aider à avoir une façon qui honore Dieu pour vous approcher de ces passages difficiles. Jean 3:16 dit: « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. »

Je dis simplement que le problème ou la difficulté que certains ont avec ce passage est ce que les théologiens appellent l'expiation limitée. Ils veulent dire par là que Jésus-Christ n'est pas mort pour l'ensemble des êtres humains sur le globe, Il n'est mort que pour ceux qui l'ont finalement accepté. En d'autres mots, Il est mort pour les élus. Il est mort pour l'église. Il n'est pas mort pout tout le monde. Que cette position soit scripturaire ou pas est une question en elle-même. Il s'agit sûrement d'une position logique. La logique qui est derrière est que si Christ était mort pour tout le monde, alors tout le monde serait sauvé et nous savons que la Bible n'enseigne pas que tout le monde sera sauvé.

Il est important de noter que ceux qui soutiennent la doctrine de l'expiation limitée - que Christ n'est pas mort pour tout le monde mais que pour un groupe d'élus - n'ont pas une basse vision du sang de Christ, ce dont on les a pafois accusés. Certaines personnes les accusent de minimiser l'oeuvre et le sang de Christ. La réalité est qu'ils disent qu'il y a une infinie valeur dans le sang de Christ. En d'autres mots, le sang que Christ a versé est suffisamment efficace pour toutes les personnes sur cette planète, si elles voulaient en profiter. Vous voyez tout est ramené au choix des personnes. S'il existait 10 milliards de planètes en plus, son sang serait aussi suffisant pour pardonner chaque péché de chaque personne dans chaque monde que Dieu aurait créé. Leur argument n'est donc pas que le sang de Christ ne peut pas pardonner.

Ce qu'ils mettent en avant est que Dieu a décidé qu'Il n'allait sauver qu'un groupe. Ce n'est donc pas le sang qui limite le salut, mais il s'agit du choix souverain de Dieu qui limite le salut. S'Il avait désiré sauver tout le monde Il l'aurait sûrement fait, mais Il a décidé de ne sauver qu'un groupe. Nous appelons ce groupe, l'église ou les élus. Puis Il a permis au reste d'aller au jugement, dans l'enfer que leur péché mérite.

Voilà de quelle façon ils expriment cela. Ils disent: « Sa mort est suffisante pour tous, mais elle n'est qu'efficace pour les élus. Cela n'est efficace que pour les personnes qui finiront par répondre. » Vous pouvez donc voir de quelle façon certaines personnes en arrivent à comprendre l'expression « Car Dieu a tant aimé le monde » de Jean 3:16.

Et si on leur répond que le mot « monde » inclut le monde entier, elles disent: « Non, le mot monde ne signifie pas tout le temps monde. Par exemple en Romains 1:8 il est dit que la foi des chrétiens de Rome est renommée dans le monde entier, et chacun sait que cela ne signifie pas réellement le monde entier. Paul est juste simplement allé dans le monde connu de son époque. Au commencement de Luc 2, on lit que César Auguste a ordonné un recensement dans le monde entier, mais cette expression signifie simplement l'empire romain. » Ils disent que le monde ne signifie donc pas toute la terre.

Ce mot « monde » est parfois restrictif. On parle d'une renommée mondiale. Est-ce que cela signifie que toutes les personnes dans le monde connaissent cela? Pas nécessairement. C'est parfois restrictif. Vous pouvez donc voir pourquoi il y a ici une controverse. Certaines personnes enseignent que le mot monde fait référence à un groupe et que Christ est mort pour un groupe limité de personnes et d'autres personnes qu'Il est mort pour chaque individu dans le monde et que le mot « monde » signifie chaque personne.

Je ne vais pas le faire, mais je pense que j'ai assez souvent étudié cette controverse pour vous donner une liste de versets qui montre qu'Il est mort pour chaque individu et une autre liste qui montre qu'Il est mort uniquement pour un groupe appelé les élus. Mais comme je l'ai dit je ne vais pas le faire, parce que vous n'auriez qu'une autre opinion d'un homme pécheur, et vous n'avez pas besoin de cela. Je pense que vous n'avez pas besoin de mon opinion. Nous ne nous réunissons pas pour connaître l'opinion des hommes et je ne vais pas vous ennuyer avec cela.

Laissez-moi vous suggérer cinq ou six principes pour approcher cela. Lorsque j'arrive à un problème comme celui-ci, on est en droit de se demander: qu'est-ce qui honore Dieu? De quelle façon est-ce que je peux approcher ce problème? Laissez-moi donc vous faire quelques suggestions.



DIEU EST SOUVERAIN ET L'HOMME EST RESPONSABLE

Le premier principe est donc celui-ci. Laissez les vérités de Dieu, les versets de Dieu dans la Bible là où Dieu les a mis. Ne sortez pas un verset de la Bible en disant: « J'ai raison et voici le verset. » Laissez les vérités de la Bible dans la Bible. Par exemple, voici ce que dit Jean 6:37: « Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi. »

Les calvinistes aiment la première partie de ce verset: « Tous ceux que le Père me donne viendront à moi. » Les arminiens aiment la seconde partie: « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi. » Dans la première partie on voit la part de Dieu, Dieu les attire et ils viennent. Dans la seconde partie, on voit notre responsabilité « celui qui vient à moi. »

Dans le même ordre d'idée voici ce que dit Actes 2:23: « Cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies. »

Est-ce que vous voyez la première partie? Est-ce que vous pouvez y voir la souveraineté de Dieu dans l'affirmation: « Cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu. »

Les calvinistes disent: « Est-ce que vous pouvez voir que la croix n'a pas été un accident? Dieu a planifié tout cela depuis le début. » La seconde partie du même verset dit: « Vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies. » Cette partie souligne la responsabilité des hommes. Dieu a planifié Sa mort, mais vous l'avez tué, vous êtes responsables de sa mort. C'est dans le même verset. Ma suggestion est donc que lorsque vous arrivez à la Bible, laissez les versets dans la Bible. Toute vision de la Bible qui diminue la souveraineté de Dieu est probablement incorrecte. Toute vision de la Bible qui diminue la responsabilité de l'homme est probablement incorrecte.

Le Seigneur m'a donné une merveilleuse bibliothèque et je remercie le Seigneur pour cela. Un des livres que j'ai est un vrai trésor. Ce n'est pas seulement un livre mais toute une série d'un homme appelé Charles Simeon. Est-ce que vous avez déjà entendu parler de lui? C'est un vieil anglican qui est né en 1759. Les livres que j'ai en ma possession datent de 1810. Il a donc écrit une série de commentaires et un merveilleux livre sur les types dans l'Ancien Testament. A cette époque les chrétiens étaient bien entendu déjà confrontés à ce sujet de la souveraineté de Dieu et de la responsabilité de l'homme. Charles Simeon pose alors la question: « Est-ce que la vérité est avec Jean Calvin dans cet extrême ou est-ce que la vérité est avec Jacobus Arminius dans cet extrême? ou est-ce que la vérité est entre ces deux extrêmes? »

Voilà quelle a été sa réponse. Il a dit: « La vérité n'est pas dans cet extrême avec Jean Calvin. Et la vérité n'est pas dans cet extrême avec Jacobus Arminius. La vérité n'est pas non plus quelque part entre les deux extrêmes. » Puis il a donné cette merveilleuse parole. Il a dit: « La vérité est dans la pleine acceptation des deux extrêmes. » Je pense réellement que cet homme a été instruit par Dieu. Il a vraiment reçu une sagesse d'en-haut lorsqu'il a dit cela. Il nous faut accepter l'ensemble des choses. Nous devons laisser les vérités de Dieu dans la Bible.

Vous dites par exemple que Dieu est amour. Il est tout à fait vrai que Dieu est amour, et cela ne contredit pas Sa sainteté. Par conséquent, lorsque vous lisez des versets sur le fait qu'Il est amour, croyez-le de tout votre coeur. Enlevez tout ce qui vous gêne et croyez cela. Lorsque vous lisez des versets qui disent que Dieu est saint et que cela nécessite un jugement, croyez-le aussi de tout votre coeur. Lorsque vous lisez les versets suivants, croyez-les aussi de tout votre coeur.

Hébreux 2:9 qui dit: « Il souffrît la mort pour tous. »
2 Pierre 2:1 qui dit: « Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. »
Jude 1:4 qui dit: « Il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ. »

Et lorsque vous lisez Ephésiens 5:25-26 qui dit: « Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » Vous devez aussi le croire de tout votre coeur.

Lorsque vous lisez que Dieu n'est pas l'auteur du péché et de la confusion, croyez-le de tout votre coeur. Lorsque vous lisez que Dieu est sage et qu'Il peut permettre ce qu'Il hait parce qu'Il agit par le bien et malgré le mal, alors croyez-le aussi de tout votre coeur. En d'autres termes, croyez chaque partie de la Bible que vous lisez. N'essayez pas de réconcilier toutes les choses. Lorsque vous lisez que dans la divinité il y a un Père, un Fils et un Saint-Esprit croyez-le de tout coeur. Puis lorsque vous lisez qu'il n'y a qu'un seul Dieu croyez-le aussi. Parce que Dieu l'a dit! C'est un appel à notre foi qui est lancé et nous sommes appelés à croire cela. Enlevez toutes les choses qui vous bloquent, puis croyez à toute la parole de Dieu.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais lorsque j'en arrive à un mystère dans la Bible, cela ne me décourage pas du tout. Je me courbe devant cela. Si je pouvais tout comprendre cela voudrait dire que la Parole de Dieu serait de la taille de ma boîte crânienne. Je suis reconnaissant que je ne comprenne pas tout cela parce que cela transcende la sagesse des hommes et nous devons venir à ces choses par une simple foi.

Voici un autre exemple. Est-ce que Dieu a endurci le coeur de pharaon? Oui, Il l'a fait. Est-ce que pharaon a endurci son propre coeur? Oui, il l'a fait. C'est la Bible qui le dit. Est-il vrai que nul ne cherche Dieu, pas même un seul? Oui, c'est tout à fait vrai, la Bible le dit. Est-il vrai que ceux qui le cherchent le trouveront? Oui, c'est tout à fait vrai, la Bible le dit. Est-ce vrai que personne ne vient vers Dieu à moins que le Père ne l'attire? Est-il vrai que lorsque le Fils sera élevé, Il attirera toutes les personnes à lui? Oui, cela est également vrai. Laissons-donc cela dans la Bible. Il n'y a pas de contradiction entre ces versets. Ils sont transcendants et que Dieu nous aide à simplement laisser la vérité dans la Bible et en croire chaque partie de tout notre coeur. Cela nous épargnera beaucoup de problèmes.



BASEZ LES VÉRITÉS SUR LA BIBLE ET NON SUR VOTRE RAISONNEMENT

Ma seconde suggestion est que lorsque vous considérez une vérité, basez-la sur les Ecritures et non sur la sagesse humaine, sur la raison ou la logique humaine. Il arrive parfois que les hommes partent d'une vérité de la Bible pour faire des déductions qui ne sont pas justes.

Par exemple, est-ce que Dieu désire que les élus croient et soient sauvés? Oui, il y a de nombreux versets qui enseignent cela. Mais est-ce que l'on peut en déduire que les non élus vont être condamnés? Vous voyez, de nombreuses personnes utilisent Romains 9:22 qui dit: « Si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition... » pour prouver cela, mais ce passage n'est pas si clair parce qu'il commence avec si.

La Bible ne dit jamais clairement que Dieu a prédestiné les personnes perdues avant la fondation du monde. Mais il y a un verset qui dit que Dieu a prédestiné les personnes sauvées. Si vous êtes chrétiens, votre nom est dans le livre de vie depuis la fondation du monde. Certaines personnes diront donc qu'il est logique de dire que comme Dieu a choisi les élus avant la fondation du monde, on peut aussi penser qu'Il a également choisi les personnes non élues pour être perdues. Peut-être, mais la Bible ne dit pas cela. La Bible ne dit pas cela. Par conséquent, vous ne devez pas conclure cela. Ne basez pas vos conclusions sur la sagesse humaine ou sur la logique. Peu importe si vous pensez que cela semble raisonnable.

Voici de quelle façon la Bible explicite cela. Premièrement, la volonté de Dieu est que les croyants élus soient sauvés. Cela ne fait aucun doute et loué soit Dieu pour cela. Nous avons été élus en Lui avant la fondation du monde. Que savons-nous de clair au sujet des personnes non élues? Dieu va sauver ces personnes si elles croient. Mais elles ne croiront probablement pas. Nous savons qu'elles ne croiront pas, mais c'est de cette façon que c'est explicité. Dieu sauve les élus et Il désire que ceux qui ne sont pas élus croient et soient sauvés. Voilà de quelle façon les choses sont explicitées. Je suggère donc simplement que nous devons expliciter les choses comme cela l'est dans la Bible. C'est Son bon plaisir que toutes les personnes viennent à Lui et soient sauvées.

Vous avez probablement entendu des personnes dire: « Dieu est un Dieu d'amour comment peut-Il alors permettre la souffrance? Comment peut-Il permettre la maladie? Comment peut-Il permettre le péché? » Elles partent de la vérité que Dieu est un Dieu d'amour et ensuite elles utilisent leurs pensées et en tirent des conclusions qui peuvent être erronées. Mais nous ne devons pas utiliser notre raisonnement, nous devons utiliser la Bible. Dieu est un Dieu d'amour, mais Il est également un Dieu de sagesse. Il est assez sage pour permettre les choses qu'Il hait, parce qu'Il peut transformer la malédiction en bénédiction et renverser les choses. C'est pour cette raison qu'Il n'est pas écrit en Jacques 1 que si quelqu'un passe par des épreuves il doit demander de la grâce, mais il est dit que nous devons demander de la sagesse. Si nous manquons de sagesse, nous devons demander à Dieu de la sagesse. Nous avons besoin de sagesse, parce que Dieu qui est souverain est assez sage pour permettre ce qu'Il hait dans ce monde, et c'est de cette façon qu'Il nous emmène plus loin dans la sagesse.

Par conséquent, ne soyez pas effrayés de dire aux chrétiens que Dieu les a choisis avant la fondation du monde. Laissez-les croire cela et profiter de cela. Mais je n'oserais pas dire à quelqu'un qu'il a été élu pour la condamnation et qu'il n'y a aucune chance pour qu'il rencontre le Seigneur. Soyez très très prudents avant de dire cela, parce que la Bible n'affirme pas cela.



NE PAS OPPOSER LES ATTRIBUTS DE DIEU ENTRE EUX

La troisième suggestion est que nous devons faire attention de ne pas opposer les différents attributs de Dieu. En d'autres mots, Dieu est sage, Dieu est bon, Dieu est souverain, Dieu est miséricordieux, Dieu est omniscient et tout cela. Son amour ne contredira jamais Sa justice et Sa sainteté. Son immuabilité ne contredira jamais Sa vérité. Est-ce que Dieu change? Vous répondrez sûrement: « Non Dieu ne change pas. » Est-ce que vous pouvez pourtant trouver des versets qui disent que Dieu a changé de pensée et qu'Il s'est repenti? Oui, vous pouvez en trouver. Est-ce que cela est une contradiction? Non. Est-ce que cela transcende la raison humaine? Oui, certainement. Sa sagesse ne peut jamais contredire Sa bonté. Je vous rends attentifs à cela, parce qu'il y a deux attributs de Dieu qui sont en lien avec cette difficulté particulière. Voici ce que dit Romains 8:29: « Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » Est-ce que vous avez remarqué de quelle façon est souligné la souveraineté et la préconnaissance de Dieu dans ce verset?

Il est dit que ceux qu'Il a connus d'avance, Il les a aussi prédestinés. N'essayez pas de comprendre la prédestination en dehors de la préconnaissance de Dieu. Voici ce que dit 1 Pierre 1:1-2: « Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie, et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! »

Veuillez noter la fin du verset 1 et le début du verset 2. Il est écrit: « ... élus selon la prescience de Dieu le Père... » Ainsi lorsque vous étudiez des textes à problèmes, soyez sûrs d'avoir une vue équilibrée des attributs de Dieu, de tous les attributs de Dieu. Voici donc quelques simples suggestions, et je ne pense pas qu'elles poussent à la controverse. Laissez les vérités de la Bible, et croyez ce que la Bible dit. Ne basez rien sur votre propre sagesse et logique. Basez vos déductions et vos conclusions sur les Ecritures. Etudiez toutes les choses à la lumière de qui est Dieu. Ce sont des principes vraiment merveilleux.



NE PAS RENDRE DIEU COUPABLE DE PÉCHÉ

Voici une quatrième suggestion, lorsque vous explicitez la vérité, soyez attentifs au fait ne pas laisser penser aux gens que le Seigneur peut être coupable de péché. En d'autres mots, pensez avant de parler, et demandez à Dieu de vous aider pour que vous ne fassiez pas penser à quelqu'un que Dieu est faible, qu'Il a une infirmité, qu'Il puisse pécher, qu'Il est injuste, qu'Il est hypocrite, qu'Il ne dit pas la vérité ou quelque chose comme cela.

Par exemple, j'ai entendu quelqu'un dire que Dieu sauve les élus et Il laisse les non élus de côté. Vous voyez, je n'expliquerais pas les choses de cette façon. Je sais ce que cette personne veut dire, mais je ne le dirais pas de cette façon. Je ne le dirais pas de cette façon parce que lorsque vous dites que Dieu laisse de côté les non élus, vous pouvez penser à la parabole du bon samaritain. Rappelez-vous que dans la parabole du bon samaritain, les lévites et les pharisiens sont passés à côté d'une personne qui avait été battue et laissée pour morte sur le côté de la route. Dieu condamne les lévites et les pharisiens et dit qu'ils ont péché parce qu'ils sont passés à côté d'une personne qui avait besoin d'aide. Il se peut donc qu'une personne puisse en conclure que Dieu a fait la même chose avec les non élus en les négligeant.

Par exemple, la Bible nous dit d'aller dans le monde entier et de prêcher l'évangile à toutes les créatures. Puis si nous disons que certaines personnes ne seront jamais attirées par Dieu, nous disons qu'il n'y a aucune chance qu'elles acceptent l'évangile, peu importe le nombre de fois que nous pouvons leur prêcher. Cela peut faire penser à certaines personnes que Dieu n'est pas sincère lorsqu'Il offre l'évangile à tout le monde. En d'autres mots, certaines personnes peuvent en déduire que même si Dieu dit de venir, comme Il n'attire pas tout le monde, alors cela n'est pas une réelle invitation. Je veux donc juste vous dire de faire très attention lorsque vous dites quelque chose comme cela. Je ne veux pas dire que nous devons changer d'avis à ce sujet, mais que nous devons le dire d'une telle manière que personne ne puisse accuser Dieu d'hypocrisie, de péché ou de quelque chose comme cela.

Par exemple, ceux qui s'appuient sur l'élection de Dieu disent que l'élection est basée sur le plaisir de Dieu. Ils disent que Dieu choisit les gens selon Son bon plaisir. Mais Ezéchiel 18:23 dit également: « Je ne prends pas plaisir dans la mort du méchant, dit le Seigneur. » Ainsi certaines personnes pensent que Dieu agit comme un hypocrite. Je veux donc simplement dire que nous devons être attentifs à la façon dont nous exprimons les choses afin que nous ne rendions pas Dieu coupable de péché.



DEMANDER À DIEU DE VOUS DONNER UNE APPROCHE CENTRÉE SUR CHRIST

Voici ma dernière suggestion, demandez à Dieu de vous donner une approche centrée sur Christ qui recherche un dénominateur commun. Alors que j'avance avec le Seigneur, je suis si convaincu que même si le peuple de Dieu diffère sur certaines choses, ils ont davantage de choses en commun que de différences, mais il semble qu'ils mettent plus l'accent sur les choses qui les différencient. Je ne veux pas dire que nous devons diluer la vérité. Je ne veux pas dire que nous devons faire des compromis. Je veux dire que nous devons essayer de trouver un équilibre. Je dis qu'il y a un dénominateur commun.

Par exemple, les calvinistes et les arminiens croient que le sang de Christ est suffisant pour sauver tout le monde. Mettez l'accent sur cela. Nous devons mettre l'accent sur cela plutôt que sur ce qui nous divise. Les calvinistes et les arminiens croient que toutes les personnes qui viennent à Christ par la foi seront sauvées. Mettez l'accent sur cela. Voilà sur quel point ils sont d'accord, il n'y a pas de division sur ce sujet. Les calvinistes et les arminiens croient que Dieu a une église composée des élus sur toute la surface de la terre, dans chaque tribu, chaque nation et chaque langue. Mettez l'accent sur cela. C'est une merveilleuse vérité autour de laquelle nous pouvons avoir la communion. Je pense que c'est sur ces sujets que nous devons mettre l'accent.

Je suis si triste dans mon coeur de voir qu'une partie accuse l'autre d'hérésie. Certaines personnes disent: « Si tu crois cela alors c'est un salut par les oeuvres. Tout cela est humain et nous n'avons rien rien à voir avec cela» Les autres diront: « Ils pensent que tout n'est que par grâce et que l'homme n'a aucune responsabilité dans tout cela. » Je suis convaincu que notre approche des problèmes est bien plus importante que toutes les autres solutions que vous trouverez. Demandez à Dieu de vous donner une bonne approche. Par conséquent, recherchons un dénominateur commun qui est centré sur Christ autour duquel nous pouvons avoir la communion avec le peuple de Dieu.

Depuis que Dieu a commencé à m'enseigner cela, lorsque quelqu'un me demande à quelle dénomination j'appartiens, je réponds que je suis transdénominationel et non pas interdénominationel. C'est parce que j'ai l'occasion de prêcher dans des églises charismatiques, dans des conférences luthériennes ou dans des églises épiscopales.

Nous sommes tous en Jésus-Christ. Est-ce que Christ est le Fils de Dieu? Vous répondrez: « Oui c'est le cas, Il est le Fils de Dieu. » Est-ce que les membres de Son peuple sont fils de Dieu? Oui, parce que vous êtes en Christ. Est-ce que Christ est un vainqueur? Oui. Etes-vous en Christ? Oui, donc vous êtes des vainqueurs. Est-ce que Christ est mort au péché et vivant pour Dieu? Oui. Etes-vous en Christ? Oui, donc vous êtes morts au péché et vivants en Christ.

Est-ce que Christ est héritier de Dieu? Oui. Etes-vous en Christ? Oui, donc vous êtes héritiers avec Christ. Est-ce que Christ est juste? Oui. Est-ce que vous êtes en Christ? Oui, donc vous êtes également justes par imputation. Christ a été fait pour nous sanctification, rédemption, sagesse de Dieu et justice. (cf. 1 Corinthiens 1:30) Tout ce qu'Il a, je l'ai également. Je vous rends attentifs à cela, parce que j'aimerais que vous écoutiez ce qu'Esaïe 42:1 dit. Ce verset messiaque est appliqué à Jésus en Matthieu 12.

Esaïe 42:1 dit: « Voici mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; il annoncera la justice aux nations. »

Christ est ici appelé l'élu. En fait, Il est le premier dans la Bible à être appelé élu. Il est l'élu. Etes-vous un élu? Etes-vous en Christ? Etes-vous justes parce que vous êtes en Christ? Vous êtes un élu parce que vous êtes en Christ. Vous êtes un vainqueur parce que vous êtes en Christ. Vous êtes un Fils de Dieu parce que vous êtes en Christ. Vous êtes victorieux parce que vous êtes en Christ. Il nous conduit tout le temps dans Son triomphe. Il a vaincu le monde pour vous. Christ a le repos. Etes-vous en Christ? Alors vous avez le repos. Il est l'élu. Vous êtes en Christ alors vous êtes aussi un élu. Nous devons expliciter les choses de façon centrée sur Christ et que nous mettions le dénominateur commun en avant. Que Dieu puisse nous aider à approcher ces passages difficiles d'une façon qui l'honore.

Le Seigneur Jésus utilise ici une image, c'est le vent. Il parle d'un mystère, de quelle façon le vent commence, où il va et où il se termine. On ne peut qu'en voir les effets. Certaines personnes disent donc que le vent est ici l'image du Saint-Esprit. Je pense que vous savez que les mots « vent » et « esprit » sont les mêmes en grec. Le mot qui est ici traduit par vent est traduit par esprit dans 350 autres passages du Nouveau Testament.

En fait, vingt fois dans le livre de Jean lorsque vous lisez le mot « esprit » il s'agit du mot « vent. » Certaines personnes disent donc qu'il s'agit du mot « Saint-Esprit. » Vous pouvez voir les effets de l'Esprit de la même façon que vous pouvez voir les effets d'un ouragan, mais vous ne pouvez pas voir le vent en lui-même. Il y a pourtant une autre approche, reprenons Jean 3:8: « Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. »

J'aimerais vous rendre attentifs à la dernière partie du verset: « Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. » A partir de là certaines personnes disent que le vent n'est pas réellement une image du Saint-Esprit. Elles disent que c'est une image du chrétien car c'est écrit: « Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. » En d'autres termes c'est comme si Jésus disait: « Nicodème lorsque tu expérimenteras cette nouvelle naissance dont je te parle, cela sera comme un vent. Tu auras une grande liberté dans Ta vie. Tu seras aussi libre que le vent. Il y aura des manifestations dans Ta vie qui ne seront pas le fruit de ton énergie, mais ce sera le fruit de l'Esprit de Dieu. C'est Dieu qui fera ces choses dans Ta vie. Tout comme avec le vent, tu verras les effets et ressentiras les effets. Il y aura de grands changements. Tout cela parce que tu es né de l'Esprit. »

Pendant des années j'ai pensé que cela ne faisait que référence à l'Esprit, et que cela signifiait que l'Esprit de Dieu est comme un vent. Mais maintenant je penche de plus en plus pour la deuxième idée qui dit que le croyant est comme le vent. J'ai rencontré des personnes qui se sentaient tellement accablées parce que quelqu'un les pressait pour savoir quand elles avaient été sauvées. On leur demande: « Quand avez-vous été sauvé? Quand êtes-vous né de nouveau? Quand êtes-vous devenu chrétien? » Ces personnes deviennent donc nerveuses parce qu'elles n'ont pas de date à donner.

Ma chère épouse Lillian vient d'un arrière-plan luthérien. Au début de notre mariage, elle n'avait pas d'assurance de son salut. Chaque fois que quelqu'un prêchait, elle désirait à nouveau être sauvée. Elle levait la main, elle signait les cartes, elle s'avançait, elle pleurait, elle se consacrait et se consacrait. Elle revenait chaque fois vers moi pour dire: « Je ne sais pas si je suis sauvée. Je ne sais pas si je le pensais réellement. Je ne peux pas faire référence à un jour où quelque chose s'est passé. Je ne sais pas exactement quand est-ce que j'ai été sauvée. »

Un jour alors qu'elle revenait en pleurs d'une réunion à l'église, je lui ai dit que tout cela devait être réglé. Je lui ai dit: « Si tu ne l'as jamais fait, alors, fais-le maintenant. Sois en sûre. »

Nous avons donc prié ensemble. Puis elle a dit: « Je ne sais pas si je le pensais réellement. Je ne sais pas si j'ai la bonne foi. Je ne sais pas si j'étais sincère. » Puis j'ai été frappé par le fait qu'elle faisait tant de demandes pressantes au Seigneur. Elle disait: « S'il te plaît sauve-moi, sauve-moi, sauve-moi. » Je lui ai dit: « Chérie ne demande plus. Ne Lui demande plus rien. Dis simplement merci. Essaie simplement de Le remercier de ce qu'Il a fait. Il est déjà mort. Remercie-le simplement. » Eh bien, elle ne pouvait pas le faire. Elle a continué à dire: « S'il te plaît, Seigneur viens dans mon coeur. S'il te plaît sauve-moi. » Nous avons donc continué de la même façon que d'habitude. Finalement j'ai commencé à chanter le refrain: « Merci Seigneur, d'avoir sauvé mon âme. » Je l'ai chanté seul une première fois, et elle continuait à pleurer. Puis j'ai à nouveau chanté ce refrain et elle pleurait. La troisième fois elle a chanté avec moi.

Merci Seigneur d'avoir sauvé mon âme,
Merci Seigneur de m'avoir rendu la vie,
Merci Seigneur de m'avoir donné,
Librement un si grand salut.

Elle a dit merci et nous sommes tombés sur nos genoux. Cela s'est passé il y a plus de trente ans, et elle n'a pas eu de doute depuis ce moment parce qu'elle a dit merci.

Quel est le lien avec ce verset de Jean et le fait que le vent souffle où il veut? Le lien est que vous ne savez pas quand cela a commencé. Vous n'êtes pas supposés avoir une date de quand Dieu a commencé à travailler dans votre vie. Personne ne sait réellement cela. Certaines personnes savent peut-être la date de leur nouvelle naissance mais pas la date de leur conception. Dieu m'a appelé bien longtemps avant que je l'ai entendu, avant que mon coeur pécheur n'ait été attiré. Quand est-ce que Dieu a commencé à travailler dans votre coeur? Vous ne pourrez pas savoir cela. Quand est-ce que vous vous êtes décidés et vous avez fait le pas? Il se peut que vous sachiez cela, mais pas davantage.

Le point important est que tout le monde essaie de plus ou moins deviner le moment où cela s'est passé. Cela est vrai pour toutes les personnes qui sont nées de l'esprit! Vous ne savez pas quand est-ce que cela a commencé, vous ne savez pas où cela vous emmène, parce que tout est caché en Jésus-Christ. Nous pouvons simplement savoir que c'est le cas. Voici donc ces quatre passages que les différentes personnes considèrent de différentes façons.

Prions:

Père, nous Te remercions tellement pour Ta précieuse Parole. Seigneur, alors que nous abordons ces passages délicats, nous Te demandons de nous donner une approche qui T'honore. Nous prions que Tu puisses nous apprendre à venir à Ta Parole avec une simple foi. Nous Te demandons que nous puissions accepter tous ceux envers qui Tu as manifesté Ta grâce et que nous ne nous divisions pas au sujet de choses qui ne sont pas essentielles. Aide-nous Seigneur à être une influence unificatrice dans le corps de Christ, aide-nous à approcher ces choses d'une façon qui est en bénédiction pour Ton nom. Manifeste ces choses dans notre coeur. Au nom de Jésus. Amen.

Jean 15