JEAN

LE DIEU DE GLOIRE

Ed Miller

Le message de ce livre est annoncé dans le livre Lui-même: « Que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. » Pour l'étude de ce livre, nous suivrons le plan suggéré par Frank Sells, qui a été enseignant dans le Collège Biblique de Columbia. Ce verset de la Bible nous suggère trois questions: Qui est Christ? Qu'est-ce que la Foi? Qu'est-ce que la Vie? Chaque chapitre de l'Evangile de Jean met en lumière ses trois questions. Cet Evangile présente le Seigneur Jésus Christ dans Sa pleine gloire en tant que le Seul vrai Dieu!

Jean #1 - Introduction (cliquez sur ce lien pour accéder au message)

Pourquoi devrions-nous étudier l'évangile de Jean? L'Evangile de Jean diffère de ceux de Matthieu, Marc et Luc. Jean est l'un des plus simples livres de la Bible. Il utilise des mots très simples pour exprimer des pensées très profondes. Au final, l'évangile de Jean est un livre qui nous vient du coeur et qui répond aux questions qui est Jésus Christ, qu'est-ce que la foi et qu'est-ce que la vie?

Jean #2 - Prologue: Christ, la Parole (1:1-18)

Le prologue de l'évangile de Jean est comme une description très détaillé de notre Seigneur Jésus! Cela commence avec Christ qui est Parole et cela se termine au 18, on l'on voit Christ qui est Celui qui explique le Père. On nous présente ici un Dieu qui désire se révéler, être découvert et se dévoiler. Jésus Christ est Celui qui nous Le révèle.

Jean #3 - Christ, la Parole (Suite) (1:1-18)

Dieu désire être connu, c'est pour cette raison qu'Il a créé tout un univers et qu'Il a écrit l'éternité (la conscience) dans le coeur de chaque homme. C'est en Christ seul que nous avons la révélation de Dieu. Par conséquent la seule façon de ne pas négliger le Père et le Saint Esprit est de poursuivre Jésus Christ.

Jean #4 - Christ, la Parole (Suite) (1:1-51;Colossiens 2:6)

Jean a rempli son premier chapitre avec une succession de titres pour nous montrer la plénitude de Celui que nous allons étudier. Qu'est-ce que la foi? La foi c'est simplement recevoir un Don. La vie chrétienne n'est jamais plus compliquée que de s'approprier Christ Lui-même.

Jean #5 - La Foi et la Vie (1:1-51)

La foi c'est simplement recevoir le Seigneur Jésus toujours à nouveau. Le chapitre se termine avec plusieurs personnes qui ont cherché et fini par trouver. Qu'est-ce que la Vie? La vie c'est découvrir Jésus (Eureka!) Jean le Baptiste signifie que chaque vrai ministère est un ministère précurseur qui nous prépare pour Celui qui vient après pour accomplir le vrai ministère!

Jean #6 - Les Noces de Cana (2:1-11)

Le premier miracle du Seigneur Jésus est un miracle clé qui nous permet de comprendre tous Ses autres miracles. Les miracles ne sont pas une fin en soi, mais ils nous dirigent vers quelque chose de meilleur. Dans ce passage, Christ est Celui qui apporte la joie à travers la transformation ! Si Jésus ne se manifeste pas ce que nous apportons finira par tarir, que ce soit une fête, un mariage, une difficulté ou toute la vie chrétienne.

Jean #7 - Les Noces de Cana - Qu'est-ce que la Foi? (2:1-11)

La réponse à « Qu'est-ce que la foi? » est illustrée par Marie, les serviteurs du marié et les disciples. La foi c'est mettre de côté mes souhaits pour ceux du Père. La foi est l'obéissance inconditionnelle selon la Nouvelle Alliance.

Jean #8 - Les noces de Cana - Qu'est-ce que la vie? (2:1-11)

Le chrétien peut s'attendre au meilleur pendant que le monde s'attend au pire. Votre meilleur ministère est encore à venir. Le meilleur vin est lorsque Christ est capable de se manifester Lui-même à travers nous. La vie c'est regarder Dieu agir dans ma vie, en connaissant Ses secrets alors que les autres restent dans le noir. La vie c'est six cents litres de joie. Christ est également le nettoyeur tout puissant du temple, Il n'est pas uniquement quelqu'un qui donne la joie mais aussi quelqu'un qui élimine le péché.

Jean #9 - Jésus chasse les marchands du temple (2:2-25)

Avoir une vision complète de Jésus, c'est l'imaginer un sourire sur le visage lorsqu'Il transforme l'eau en vin, mais également avec un fouet à la main lorsqu'Il nettoie le temple. Jésus est venu pour s'occuper du péché en tant qu'amant jaloux de notre âme. Le temple est une image de la condition dans laquelle est la vie spirituelle de son peuple. Quand est-ce que le péché peut sortir de votre coeur en tant que temple de Dieu? C'est lorsque Jésus rentre!

Jean #10 - Jésus chasse les marchands du temple (suite) (2:2-25)

La passion de Jésus pour la pureté se manifeste lorsque nous nous éloignons de la croix (le sacrifice des animaux) et de la réalité que nous sommes l'habitation de Dieu (le Temple). Lorsqu'Il fait le ménage ce n'est pas pour nous faire du tort, mais pour nous ramener à l'expiation. La vraie foi c'est la réalité, c'est rechercher Christ Lui-même. La vie est un temple pur. C'est se confier en Jésus Lui-même.

Jean #11 - Nicodème, Introduction au chapitre 3 (3:1-21)

Le premier des 14 discours que nous trouvons dans l'Evangile de Jean concerne Nicodème. C'est quelqu'un qui recherche réellement le Seigneur, mais c'était un disciple de Jésus en secret. Comme l'a expliqué Jésus, le serpent de bronze est un type de Jésus, Il a dit que Nicodème était comme un pécheur mourant mordu par le serpent. La simplicité de la foi c'est regarder à notre Sauveur substitut.

Jean #12 - Nicodème, Qu'est-ce que la vie? (3:1-21)

La foi s'est « regarder. » La vue est une image de croire mais pas un substitut pour croire. 700 années après que Moïse ait élevé le serpent dans le désert comme un symbole, le peuple l'a adoré. Les signes sont merveilleux aussi longtemps qu'ils restent des signes qui pointent vers la réalité (comme le sont le baptême et le repas du Seigneur de nos jours). Qu'est que la vie ? C'est le remède éternel pour des pécheurs mourants.

Jean #13 - Les texte problématiques (3:1-18)

La nouvelle naissance est lorsque Dieu entre dans la vie d'un pécheur. Il y a un grand encouragement a approché « les textes à problème » en sachant ce que cela ne signifie pas. En Jean 3:5, Ed discute des différentes approches prises au sujet de « l'eau et de l'esprit. » Le second texte à problème est en lien avec les croyants de la pré-pentecôte et leur relation avec le Saint Esprit. Alors que nous nous reposons sur les faits éternels nous trouverons de la paix pour nos vies.

Jean #14 - Comment approcher les textes problématiques (Jean 3:8 et 3:16-17)

Le vieux débat entre Calviniste et Arménien au sujet de la signification du mot « Monde » que l'on trouve dans les versets 3:16-17, est pour nous ici l'occasion de voir les principes à suivre pour approcher les textes à problème. Un de ces principes est de laisser les vérités de Dieu là où Il les a placés dans la Bible. La vérité est dans la pleine acceptation des deux extrêmes en s'attachent pleinement à ce que les Ecritures disent clairement sans s'appuyer sur la sagesse humaine, la raison ou la logique humaine.

Jean #15 - L'ami de l'époux (Jean 3:22-36)

Les disciples de Jean Baptiste étaient irrités parce qu'il y avait de nombreuses personnes qui se regroupaient autour de Jésus. Jean savait lui que dans le service pour le Seigneur nous ne sommes que les amis de l'époux, une sorte de témoin du marié. Jean n'a pas essayé de se constituer un royaume pour lui-même. L'épouse appartient uniquement à l'époux. La vie est la plénitude de la joie alors que nous sommes possédés par l'époux.

Jean #16 - La Femme du Puits - Partie 1 (Jean 4:5-42)

Le récit de la femme Samaritaine est une merveilleuse histoire d'amour d'un coeur sans préjugé. Christ est Celui qui donne l'eau de la vie, c'est une source que nous pouvons porter dans nos coeurs! Il tend à nous donner ce qu'Il attend de nous. En d'autre mot Il nous dit ce que nous pouvons Lui demander. La foi s'est boire, la vie est la satisfaction en Jésus.

Jean #17 - La Femme du Puits - Partie 2 (Jean 4:5-42)

Ed partage six principes au sujet de comment s'occuper des personnes qui ont soifs, et de quelle façon le Seigneur agit à travers Son corps de nos jours. Dieu planifiera une voie pour que les gens qui ont soifs puissent rencontrer Jésus. Il arrive parfois que Jésus laisse Son Corps (l'église) se fatiguer de telle sorte à ce qu'Il puisse vivre en nous pour atteindre les assoiffés.

Jean #18 - La Femme du Puits - Conclusion (Jean 4:5-42)

Jésus a détourné l'attention de la femme de ses considerations purement géographiques pour la diriger vers Sa personne. Tous les types et les ombres se dissipent devant Christ. Les personnes qui ont soifs n'ont pas besoin d'une liste de règles pour les garder en sécurité. Les assoifés sont préservés à travers leur soif. Dans les choses spirituelles nous sommes tous des semeurs et des moissonneurs.

Jean #19 - Le Fils de l'Officier du Roi (Jean 4:46-54)

Qui est Christ? Il est le Sauveur omnipotent et omniprésent. Une foi faible et tremblante peut toucher un Sauveur présent et toucher ensuite n'importe qui et n'importe où. La foi s'est croire que Jésus parle (sans voir de signes ou de miracles) et continuer son chemin. La vie c'est expérimenter à quel point Dieu est fidèle.

Jean #20 - Conclusion et Introduction au chapitre 5 (Jean 4:46-5:15)

La foi c'est observer Jésus garder ses promesses. Dans sa compasson, Sa patience et sa fidèlité, le Seigneur s'occupe de nous de telle sorte à ce que nous puissions Lui faire confiance sans avoir besoin de signe. Le chapitre 5 nous présente Christ en tant que guérisseur miséricordieux de pécheurs infirmes. La foi c'est la volonté d'être rétabli. Nous n'avons pas besoin de davantage d'informations, nous avons simplement besoin de davantage de volonté.

Jean #21 - Bethesda qu'est-ce que la vie? (Jean 5:1-5:30)

La vie c'est l'habileté à marcher, à obéir au Seigneur maintenant pour entrer dans la liberté, la joie et le repos dans le Seigneur! La foi d'enfant est la possibilité instantanée et à tout moment dans notre vie d'être le chrétien que Dieu aimerait que nous soyons. Dès que nous commençons dans cette direction nous subirons l'opposition du monde religieux, c'est-à-dire de ceux qui pensent règles et observances et non pas identifications avec la Personne de Jésus Christ.

Jean #22 - La réponse de Jésus aux juifs - Introduction au chapitre 6

Jésus n'a pas violé le Sabbat, uniquement la distorsion qu'ont en fait les leaders religieux qui n'ont pas compris le repos et la relation unique que nous avons avec Dieu. Il y a un grand danger qui est de substituer la Bible à Christ Lui-même. Dans le chapitre 6 nous voyons que Jésus est le maître-enseignant, celui qui marche de façon victorieuse au-dessus de toutes les tempêtes.

Jean #23 - La multiplication des pains pour les 5 000 hommes (Jean 6:1-15)

Jésus n'est pas uniquement le maître-enseignant, mais il est également l'objectif. Le but de l'enseignement est de venir à Christ, et non pas d'apprendre une leçon. La foi s'est venir à Jésus pour pouvoir obéir à d'impossibles commandements. Christ est le Tout suffisant, qui peut nourrir les affamés à travers moi! Jésus est plus que suffisant pour vous et pour toutes les autres personnes même si cela ne semble pas être le cas de prime abord.

Jean #24 - La mer déchainée (Jean 6:16-21)

Le contexte de la mer déchaînée est l'enseignement du Maître-Enseignant. Notre coeur naturel a tout le temps tendance à graviter autour de la vue. Mais le grand désire de notre Seigneur Jésus est que nous puissions Lui faire confiance lorsqu'Il reste sur la montagne lorsqu'Il est hors de notre vue. Même lorsque nous échouons, Il s'occupe tout le temps de nous en partant de qui nous sommes et de là où nous en sommes pour pouvoir nous emmener à la place où Il désire que nous soyons.

Jean #25 - Discours sur le pain de vie (Jean 6:22-71)

Christ est le pain et la boisson de la vie. Il est en même temps le donateur et le don. La Père attire les personnes qui le désir, Christ met un rocher de scandale devant les personnes qui ne sont pas réelles pour les repousser. La pleine explication de ce qu'est la foi est illustrée par le fait de manger et de boire.

Jean #26 - Conclusion du chapitre 6 - Introduction du chapitre 7

Dans le chapitre 6 le Saint Esprit se focalise sur la vérité de l'obéissance. Le récit sur la multiplication des pains pour les 5000 hommes nous enseigne que l'obéissance est de retourner aux pieds de Jésus pour ce qui est nécessaire et ainsi accomplir Ses attentes. Pierre qui marche sur l'eau nous enseigne que nous ne pouvons pas obéir au Seigneur sans un puissance miracle de la part de Dieu. En Jean 7 lors de la plus grande de toutes les fêtes, la fête des Tabernacle, le Seigneur Jésus utilise l'image d'une source d'eau vive comme moyen pour la mission, ce sont des torrents d'eaux vives qui jailliront de nous.

Jean #27 - La fête des Tabernacles (Jean 7:1-53)

Plus la révélation de Christ est grande plus sera grande l'opposition contre Lui. Christ est la source d'eau vive. La foi c'est la volonté de faire sa volonté. La foi c'est également boire. La vie c'est satisfaire sa soif, et ensuite le partage des bénédictions personnelles qui peuvent s'écouler vers les autres.

Jean #28 - La femme adultère (Jean 8:1-11)

Les leaders religieux ont pensé qu'ils avaient pris Jésus au piège entre d'une part les lois romaines et d'autre part les lois de Moïse. Jésus a écrit la Parole (de Dieu) sur la terre avec Son doigt (un symbole du Saint Esprit). En effet ce sont la Parole et le Saint Esprit qui donne la conviction de péché. Les personnes adultères comme nous se rendent compte qu'il n'y a pas de condamnation lorsque nous sommes entre les mains de Jésus.

Jean #29 - Je suis (Jean 8:12-59)

Dans ce passage Jésus révèle davantage que nulle part ailleurs Sa relation avec Dieu Son Saint Père. Qui est Christ? Il est le Fils du Père. « Il est le Je suis », le même qui est apparu à Moïse dans le buisson ardent, Il proclame ainsi Son existence éternel.

Jean #30 - Je suis (Jean 8:12-59)

Dans le chapitre 8 Christ est présenté comme étant le Fils de Dieu, la foi comme étant suivre Christ en tant que la lumière du monde et la vie comme étant la libération de la lapidation (ce qui correspond à la justification) et du péché (ce qui correspond à la sanctification). Dans le chapitre 9, Christ est présenté comme étant le donateur omnipotent de la vue à ceux qui sont aveugles et sans espoir. La foi est l'obéissance. La vie est la capacité progressive pour voir. Cette vue ne coûte rien lors de sa réception mais coûte tout lors de sa manifestation (comme ici l'excommunication).

Jean #31 - Le problème de la souffrance

Quelle que soit la gravité de la situation dans laquelle nous nous trouvons, nous pouvons nous tourner vers Dieu et nous attendre à la manifestation de sa gloire. Dieu sait gérer toutes les situations. Ne vous inquiétez pas de savoir pourquoi cet homme est né aveugle, (c'est-à-dire comment la souffrance est arrivée), la mission de Jésus est de rendre cette condition rédemptrice.

Jean #32 - Conclusion du chapitre 9 - Introduction du chapitre 10

Le chapitre 9 nous montre un grand contraste entre la vue spirituelle et l'aveuglement spirituel. L'aveuglement spirituel est progressif, elle passe de l'ignorance à l'ignorance volontaire jusqu'à l'empêchement d'être enseigné. L'attitude d'un enfant que nous devrions avoir est celle d'être ouvert à la vérité de la part de n'importe qui et fermé à l'erreur. Le discours de notre Seigneur lors de la fête de la dédicace montre Christ en tant que le Bon Berger. Nous ne verrons jamais à quel point Dieu est grand jusqu'à ce que nous voyions à quel point nous sommes frêles comme des brebis.

Jean #33 - La Foi et la Vie (Jean 10:1-42)

La vie est une relation comme illustrée par le Berger et Ses brebis. La vie c'est entrer pour adorer et sortir pour témoigner. La vie c'est le repos et la sécurité dans la main du Dieu Tout puissant. L'aveugle qui a été guéri pouvait être jeté hors de la synagogue mais ne pouvait pas être ravi de la main du Berger.

Jean #34 - Conclusion du Chapitre 10 - Introduction du Chapitre 11

Alors que le Seigneur guide Ses brebis, et Il les conduit de façon claire et directe. Lorsqu'Il nous donne la conviction des péchés Il s'occupe d'un domaine spécifique. A l'opposé Satan aime à narguer les chrétiens, lorsqu'il nous rappelle nos péchés il le fait de manière générale pour nous apporter la condamnation. Dans le chapitre 10, l'erreur de Marthe a été de regarder à une doctrine (la résurrection) plutôt qu'au Seigneur Jésus Lui-même. L'invitation qu'Il donne aux brebis est: « Le maître est ici, et Il t'appelle à la vérité et à la vie de résurrection. »

Jean #35 - La Foi (Jean 11:1-57)

Pour tous les chrétiens c'est un grand test à travers lequel ils passent lorsque comme pour Marie et Marthe, Jésus semble si lointain. Nous pouvons alors oublier à quel point Il nous aime et que nous sommes Ses amis. Jésus a été délibérément confus en leur donnant une parole claire qui ne l'était pas. La réalité à laquelle nous serons confrontés est que Dieu outre passera la prière qui est sur nos lèvres (celle d'un instant) pour répondre à la prière qui est dans notre cœur (celle de toute notre vie).

Jean #36 - Christ la vie - Partie 1 (Jean 11:1-57)

La vie c'est connaître Christ en tant que la résurrection et la vie. La vie c'est être libéré des habits de la corruption. Dans la première étape qui consiste à connaître Christ en tant que la résurrection, vous laissez tout tomber; dans la deuxième étape qui consiste à connaître Christ en tant que la vie, vous prenez tout. ( Vous vous appropriez Sa vie. )

Jean #37 - Christ la vie - Partie 2 (Jean 11:1-57)

La vie c'est connaître Christ en tant que la résurrection et la vie. La vie c'est être libéré des habits de la corruption. Dans la première étape qui consiste à connaître Christ en tant que la résurrection, vous laissez tout tomber; dans la deuxième étape qui consiste à connaître Christ en tant que la vie, vous prenez tout. ( Vous vous appropriez Sa vie. )

Jean #38 - Conclusion du chapitre 11 - Introduction 12

Tous les endroits qui ne sont pas la volonté de Dieu sont des endroits dangereux. Jésus pouvait faire face à l'hostilité des Juifs parce qu'Il savait qu'Il était dans la volonté de Dieu. La résurrection de Lazare nous enseigne que chaque fois que Dieu fait quelque chose dans notre vie, Il le fait pour tout les personnes qui sont dans notre cercle d'influence. Dans le chapitre 12 Marie illustre le fait que la foi est l'adoration et l'adoration est un ministère qui est pour le coeur de Jésus. Le vrai service n'est pas tourné vers l'homme et ce n'est pas répondre à des besoins.

Jean #39 - Le Vrai Ministère

La motivation de tout vrai ministère devrait être celui de satisfaire le coeur de Jésus et non pas de celui de satisfaire un besoin. Marie de Béthanie est l'illustration de cette merveilleuse vérité à travers son acte prémédité lorsqu'elle a brisé le vase d'Albâtre et versé le parfum sur Jésus. Alors que Judas n'y voyait là qu'une perte, Marie a glorifié Christ comme étant Celui qui mérite un amour sans limite.

Jean #40 - Le Grain de Blé (Jean 12:20-36)

Le ministère public de Jésus se termine avec l'image de Jésus comme étant le grain de blé. Cela illustre sa volonté de mourir pour ceux qui le recherchent (comme les grecs qui sont venus Le voir), à la lumière de la future moisson. Ces grecs qui représentent les personnes en recherchent, tout comme les mages au début des Evangiles, introduisent le moment où le Fils de l'homme va être glorifié.

Jean #41 - Le Lavement des Pieds (Jean 13:1-12)

Les chapitres 13 à 17 de Jean sont uniques dans le sens où Jésus se détourne de la foule pour se concentrer sur les siens. Christ ne lave pas uniquement les pieds, mais de la tête aux pieds, ce qui décrit le salut. La supposée haute vision qu'à Pierre du Seigneur doit être ajustée pour lui permettre de profiter d'une union intime avec Lui, ce qui est illustré par le lavement des pieds.