HEBREUX #8 - QU'EST-CE QUE LE REPOS?

(Hébreux 3 et 4)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre huitième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.



RESUME

Dans notre précédente leçon, nous avons introduit les chapitres 3 et 4. Ce sont les plus grands chapitres de la Bible concernant le repos dans le Seigneur. Ils nous en donnent la signification. J'ai mentionné les deux illustrations qui l'explicitent. Celle du chapitre 3 est négative: c'est l'échec d'Israël à entrer en Canaan par la foi. On sait ainsi comment ne pas entrer dans le repos selon Hébreux 3:18-19: « Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi? Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. »

L'illustration positive se trouve au chapitre 4: c'est l'exemple de Dieu qui se repose le septième jour après la création. Hébreux 4:4 rapporte: « Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres au septième jour. » Et Hébreux 4:9-10 de compléter l'illustration: « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. »

L'illustration positive, c'est la manière dont Dieu s'est reposé le septième jour. Et celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres comme Dieu s'est reposé des siennes. Par conséquent, si je comprends la manière de se reposer de Dieu, je saurai ce que signifie se reposer dans le Seigneur. Voilà l'idée qui se dégage de ces deux illustrations.

Je vous ai indiqué les trois questions qui formeront la trame de notre étude.

Premièrement, qu'est-ce que le repos? Qu'a fait réellement Dieu le septième jour après la création?

La deuxième question concerne la relation entre le repos et la Parole de Dieu? L'auteur s'y réfère à maintes reprises:

• Verset 3:7: « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix... »
• Verset 3:15: « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix... »
• Verset 4:7: « Aujourd'hui si vous entendez sa voix... »

Nous n'entrerons pas dans le repos si nous ne percevons pas cette relation avec la Parole. En Hébreux 4:12-13, l'auteur de l'épître va jusqu'à comparer la Parole de Dieu à une épée tranchante: « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »

La troisième question, c'est de connaître le seul obstacle au repos. Si l'on fait un examen superficiel, on pourrait croire qu'il y a de multiples raisons qui nous empêchent de parvenir à ce repos: Satan, la peur, l'anxiété, la rébellion, les fausses doctrines... Mais en réalité, il n'y a qu'une seule chose qui fait barrière au repos en Jésus!

Dans notre dernière leçon, nous avons examiné l'illustration positive de Dieu que l'on trouve dans les versets 4:9-10: « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. »

En d'autres termes, quelle que soit notre vision du repos spirituel, elle ne peut s'opposer à cette illustration. Il faut savoir ce que signifie: « Dieu s'est reposé de Ses oeuvres. » Nous avons vu qu'il ne s'agit pas d'inactivité ou de passivité. Il y a cependant des chrétiens qui, sous prétexte de se reposer, veulent tout abandonner, ne plus travailler, ne plus servir, ne plus donner. Non, le repos n'est pas l'inactivité.

Le repos n'est pas non plus le fait d'être délivré de la fatigue. En effet, après avoir achevé son oeuvre, Dieu n'était ni fatigué, ni épuisé. On confond parfois délivrance de la fatigue et repos à cause de Matthieu 11:28-30: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Non, le repos n'est pas l'absence de fatigue. Il est vrai que des personnes fatiguées trouvent le repos, mais des personnes actives le trouvent également.

De même, le repos n'est pas la libération de l'anxiété. Il y a bien des chrétiens qui disent: « J'ai besoin de me reposer dans le Seigneur et de ne plus m'inquiéter, de ne plus être anxieux. » Dieu était-il anxieux pendant son ouvrage? Non. Il ne l'a jamais été. Nous devons donc admettre que le repos n'est pas d'être libéré de l'anxiété ou de la fatigue. Ce n'est pas être inactif. Des personnes actives trouvent le repos, des personnes fatiguées et anxieuses le trouvent aussi.

Pour bien comprendre, reprenons l'illustration positive en Hébreux 4:3-4: « Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu'il dit: je jurai dans ma colère: ils n'entreront pas dans mon repos! Il dit cela, quoique ses oeuvres eussent été achevées depuis la création du monde. Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour. » Considérons également les versets 4:9-10: « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. »

Dieu s'est donc reposé, une fois sa création parfaitement achevée.



DIEU EST SATISFAIT DE SA CREATION COMPLETEMENT ACHEVEE

Nous savons maintenant ce que n'est pas le repos dans le Seigneur. Essayons donc de voir ce qu'il est, et ce qu'il signifie? Allons dans le récit de la création en Genèse 1, on y trouve une expression maintes fois répétée. C'est une clé pour la compréhension du repos de Dieu.

Le premier jour, Dieu a créé la lumière. Genèse 1:4: « Dieu vit que la lumière était bonne. »

Le deuxième jour, Genèse 1:10: Il a créé la terre et les océans, « et Dieu vit que cela était bon. »

Le troisième jour, Genèse 1:12: Il a créé la végétation, de l'herbe et des arbres avec leur semence et leur fruit, « et Dieu vit que cela était bon. »

Le quatrième jour, Genèse 1:18: Il a créé la lune, le soleil et les étoiles, « et Dieu vit que cela était bon. »

Je pense que vous voyez déjà l'idée qui se dégage du récit. Dieu a fait quelque chose et dit ensuite: « c'est bon. »

Le cinquième jour, Genèse 1:21: Il a créé les oiseaux et les poissons, « et Dieu vit que cela était bon. »

Le sixième jour, Genèse 1:31: Il a créé les oiseaux, les poissons, et les insectes, et finalement l'homme à Son image pour être Seigneur sur toute Sa création, « et Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon0. »

Le dernier jour, Il n'a pas dit que c'était bon, mais que c'était très bon.

Nous lisons ensuite en Genèse 2:1-2: « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa le septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite. »

Je suggère que la clé concernant le repos de Dieu est dans cette expression maintes fois répétée: « C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est très bon! » Dieu n'est pas là en train de se féliciter Lui-même, en disant: « Bon travail, bien exécuté! » Il ne se congratule pas, mais exprime Sa joie, Sa satisfaction, Son plaisir, Son contentement de l'oeuvre accomplie. La lumière a été créée de façon parfaite. On ne pourra rien y ajouter ni rien en retrancher. L'oeuvre est parfaitement terminée et Dieu manifeste Sa satisfaction complète: « C'est bon, c'est parfait, c'est terminé, je suis satisfait, je suis heureux. » Personne, pas même Dieu ne pourra l'améliorer. L'oeuvre est parfaite et Il est complètement satisfait.

C'est ce qu'Il a probablement exprimé après avoir créé la terre: « Je suis satisfait de mes océans. Personne ne peut ajouter une seule plume à mes oiseaux, ils sont parfaits. Les insectes le sont aussi. Tout est parfait, tout est bien. Je suis heureux, je suis content, je suis satisfait. » Cela ne pouvait pas être amélioré, c'était parfait. Et à la fin Il a dit: « C'est très bon. Tout est terminé. »



DIEU EST SATISFAIT DE LA REDEMPTION COMPLETEMENT ACHEVEE

Ce qui est vrai au sujet de la création l'est pour la rédemption, pour l'oeuvre du salut. Lorsque Christ était sur la croix, Il s'est écrié selon Jean 19:30: « Tout est accompli! »

C'est une exclamation similaire à celle de Dieu lorsqu'Il créa la lumière, les animaux, les océans, les oiseaux, les insectes, les poissons, et ainsi de suite. En achevant la rédemption, Jésus dit littéralement: « Tout est accompli. C'est terminé. Vous ne pouvez rien ajouter, rien enlever. » L'oeuvre de la création a été parfaite et aussi la rédemption, Hébreux 12:2 dit: « Jésus, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. » Cela fut également une oeuvre parfaite et Dieu en a été complètement satisfait. Dans notre introduction générale de l'épître aux Hébreux, j'ai attiré votre attention sur une expression fréquemment utilisée: « Il s'est assis. »

Hébreux 1:3: « Etant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. »
Hébreux 8:1: « Le point capital de tout ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel Souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux.
Hébreux 10:12: « Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu.
Hébreux 12:2: « Ayant les regards fixés sur Jésus, l'auteur de la foi, et celui qui la porte à la perfection, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. »

On voit Jésus assis, dès le troisième verset de l'épître. Pourquoi Jésus s'est-il assis? Pourquoi toutes ces répétitions? Dieu veut nous montrer par là le contraste avec le sacerdoce de l'Ancien Testament. Voici ce que dit Hébreux 10:10-12: « C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes. Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu. »

Pour quelle raison les prêtres de l'Ancien Testament ne pouvaient pas, eux aussi, s'asseoir? C'est parce que leur oeuvre n'était jamais terminée. Ils étaient constamment debout, s'activant et travaillant en permanence. Ils devaient tuer les bêtes, puis les examiner. Ils devaient préparer le parfum, offrir de l'encens, préparer les pains, s'occuper du chandelier et du tabernacle. Ils n'avaient pas le loisir de s'asseoir. Leur sacerdoce était un travail sans fin.

Mais Jésus, Lui, s'est assis, parce que Son travail était terminé. Pour bien comprendre ce qu'est le repos, il faut faire le lien avec la satisfaction de Dieu lorsqu'Il dit: « C'est bon, c'est très bon. » Son coeur était pleinement satisfait par l'oeuvre achevée. Notre Seigneur est monté au ciel une fois Son oeuvre achevée et a été invité à s'asseoir. Là encore Dieu a dit: « C'est bon, c'est très bon. » Dieu était dans la joie et satisfait de l'oeuvre achevée.

Adam a été créé en dernier. Je pense que si Adam avait été créé le deuxième ou troisième jour, il aurait passé son temps à dire: « S'il Te plaît, laisse-moi T'aider, je peux aussi faire quelque chose. » L'homme veut toujours faire. Il aurait dit à Dieu: « S'il Te plaît laisse-moi juste faire une goutte d'eau. Laisse-moi juste faire un grain de sable. Laisse-moi juste faire un brin d'herbe. Est-ce que je peux faire quelque chose? » Mais Dieu a décidé de le créer une fois le travail terminé. Le premier jour d'Adam fut un jour de repos. Et ce qui est vrai de la création, l'est glorieusement de la rédemption. Tout a été fait pour pouvoir dire ensuite: « Il te reste à entrer dans le repos. Ta part est de jouir du salut. »



LE REPOS: DIEU SATISFAIT DE L'ACHEVEMENT DE SON OEUVRE

Il faut bien comprendre ce que nous venons de mettre en lumière, ce que signifie se reposer en Jésus. Et répétons-le, ce qui est vrai de la création, l'est de la rédemption. Jésus a tout accompli et notre part est simplement d'entrer dans le repos acquis. On entend parfois dire: « Je voudrais me reposer dans le Seigneur et je dois prier davantage pour cela ou je vais aller plus souvent à l'église. » D'autres disent: « Je vais me lever plus tôt et avoir du temps pour méditer la Bible », ou encore: « Je vais donner la dîme et jeûner, je vais donner plus aux missions. » Les gens pensent qu'il faut faire pour pouvoir se reposer. Ils sont prêts à se renier eux-mêmes, à abandonner des activités ou à donner plus. On veut toujours faire quelque chose. Mais Dieu dit: « Je ne te permets pas d'ajouter la moindre chose à l'oeuvre du salut. Elle est terminée, elle est achevée, tu n'as rien à y ajouter.» Dieu ne nous demande rien pour le salut, car ce n'est pas par les oeuvres que nous sommes sauvés. Ainsi nul ne se glorifiera. Puissions-nous réaliser que nous n'avons rien à faire en ce domaine. Cela semble trop beau pour être vrai. Pourtant c'est l'évangile de la grâce de Dieu. C'est merveilleux: nous n'avons qu'à recevoir par la foi.

Il faut encore expliciter un autre point pour éviter toute pensée non biblique. Nous venons de dire que Dieu s'est reposé le septième jour, c'est-à-dire qu'Il a éprouvé une pleine satisfaction à l'achèvement de Son oeuvre. On pourrait en conclure que si je veux me reposer, je dois aussi en terminer avec mon oeuvre de façon satisfaisante. Mais c'est inexact. Cela risque de mener à une impasse, ce qui fut longtemps le cas pour moi. Dieu ne dit pas: « Je me repose, je suis satisfait et maintenant, à ton tour, tu dois également te reposer et être satisfait de ton travail. » Ce n'est pas cela.

Veuillez noter les articles possessifs précédant le mot repos, dans les passages suivants:

Hébreux 3:11: « Je jurai donc dans ma colère: ils n'entreront pas dans mon repos! »
Hébreux 3 18: « Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi? »
Hébreux 4:3: « Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu'il dit: je jurai dans ma colère: ils n'entreront pas dans mon repos! »
Hébreux 4:5: « Et ici encore: ils n'entreront pas dans mon repos! »
Hébreux 4:10: « Car celui qui entre dans son repos se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. »

Il s'agit de Dieu qui, satisfait de l'oeuvre achevée, est entré dans le repos, et nous invite à entrer aussi dans le repos que, Lui, éprouve. Il ne s'agit pas d'un repos différent du sien, qu'Il nous donnerait. Dieu est totalement satisfait de l'oeuvre accomplie en Christ. C'est la Bonne Nouvelle. Si l'accomplissement de l'oeuvre dépendait de moi, je serais toujours à me demander si j'en ai terminé: « Suis-je assez soumis, assez consacré, ai-je assez de foi, me suis-je suffisamment repenti, suis-je assez humble? » Nous ne cesserions de nous demander si nous sommes vraiment dans le repos du Seigneur. Dieu ne dit pas qu'Il nous donne Jésus plus quelque chose appelé le repos. Le Seigneur nous dit: « Je vous donne Jésus en qui Je me réjouis. Réjouissez-vous avec moi. » C'est Dieu qui se réjouit en Son Fils et en me réjouissant avec Lui, je découvre Sa joie, Sa liberté et Sa satisfaction qui deviennent miennes.

Laissez-moi vous illustrer cela. En m'examinant, je ne suis pas très satisfait de moi. J'ai connu le Seigneur en 1958. Cela fait de nombreuses années maintenant. Et je me demande parfois: « Comment se fait-il que je ne sois pas allé plus loin? Pourquoi ai-je encore d'horribles pensées? Les gens disent de moi: Oh, c'est un grand homme de foi! Mais moi je connais la vérité, je sais qui je suis. Je vois mes erreurs. J'ai honte de mon passé. Je vois ma culpabilité. »

Mais Dieu de répondre: « Oui Je te vois également, Je te vois en Christ! Et Je ne perçois aucune condamnation. Toi, tu considères ton passé. Moi, Je vois Jésus. »

Vous n'êtes peut-être pas en paix par rapport à votre passé. Mais Dieu l'est. Dieu n'est pas perturbé par vos péchés, alors entrez dans Son repos. Vous vous dites peut-être: « Je suis un pécheur si indigne, si coupable. Que peut bien faire Dieu avec moi? Pourquoi ne se débarrasse-t-Il pas simplement de moi. » Dieu dit: « Je suis dans le repos et me réjouis de l'oeuvre de mon fils. Je te vois en Lui. Je Le regarde Lui et Sa justice qui est parfaite. Entre dans mon repos. »

Pendant des années, je pensais que le Livre de Vie était un genre de gros annuaire, plein de noms, et qu'au ciel, Dieu allait regarder si le nom de Ed Miller s'y trouvait. Mais il n'en sera pas ainsi. Selon la Bible, Dieu aura effectivement trace de tout ce qu'ont fait ceux qui ont vécu sur terre. Mais Il conserve aussi trace de ce que Son Fils a fait. Ce livre s'appelle le Livre de Vie de l'Agneau. C'est le livre dans lequel Sa vie est consignée. Dans Apocalypse 13:8, on voit qu'au jour du jugement, Il ouvrira des livres et parmi eux, il y aura le Livre de Vie. Voyez-vous pourquoi je suis tranquille et calme? C'est parce que mon nom figure dans le Livre de Vie de l'Agneau. Il ne s'agit pas d'un genre d'annuaire téléphonique, d'un répertoire de noms, c'est le livre où Sa vie est consignée. Si Dieu me demandait: « Pourquoi devrais-tu être au ciel? » Je pourrais répondre: « C'est parce que j'ai vécu pendant 33 ans et demi dans la personne de Jésus-Christ, mon substitut. Je n'ai jamais péché avec les mains, ni avec les yeux. Je n'ai jamais péché en pensée. Je suis au bénéfice de la vie qu'Il a menée sur terre. Nos histoires ont été échangées. Je suis devenu justice de Dieu en Lui et Il est devenu péché pour moi. » (cf. 2 Corinthiens 5:21) C'est ainsi que Dieu perçoit les choses. Je trouve le repos de Dieu en percevant toutes choses comme Lui.



ENTRER DANS LE REPOS, C'EST VOIR COMME DIEU

L'expression toutes choses revient trois fois en Romains 8. En dressant une liste du contenu de chacune d'elles, nous saisirons mieux la façon dont Dieu perçoit les choses.

Romains 8:28-29: « Nous savons, du reste, que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né parmi beaucoup de frères. »

Qu'allons-nous mettre dans cette liste de toutes choses? Nous pouvons inscrire les circonstances de notre vie: accidents, situations financières, et même divorces, mauvaise santé, conflits, divisions d'églises ou dépressions. Dieu fait tout (toutes ces choses) concourir à notre bien!

Romains 8:32: « Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? »

C'est une liste différente, mais elle couvre aussi toutes choses. Que nous est-il donné gratuitement en Jésus-Christ? Nous pouvons inscrire les dons spirituels, les bénédictions et les provisions spirituelles, la puissance, le réconfort et le fruit de l'esprit qui sont à nous en Christ. Toutes choses nous sont données en Lui.

Romains 8:35-37: « Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. »

C'est encore une autre liste. Partout où se porte votre regard, en tous domaines, il y a la victoire. Honnêtement, est-ce que votre vie ne deviendrait pas le ciel sur la terre, si vous croyiez vraiment que Dieu fait tout concourir à votre bien, pour vous conformer à Christ; si vous croyiez vraiment que toutes choses vous ont été données en Jésus et si vous croyiez vraiment être plus que vainqueur en toutes choses par celui qui vous a aimés? Pourtant cette victoire, en toutes choses, nous appartient. Tout nous est donné pour le présent, le futur et pour l'éternité.

C'est ainsi que Dieu voit les choses et nous invite à entrer dans Son repos. Il n'y a aucune raison de s'inquiéter pour l'avenir, car Dieu fait tout concourir à notre bien. Croyez-le simplement car c'est Dieu qui le dit. C'est Lui qui affirme que nous sommes plus que vainqueurs en toutes choses. En percevant les choses comme Lui les perçoit, nous entrerons dans Son repos.

Romains 8 n'est pas un écrit légendaire, c'est la Parole de vérité. C'est la manière de voir de Dieu. Puisse-t-Il nous aider à éliminer tout ce qui nous empêche d'entrer dans Son repos. Tout est accompli et Il se repose de toute l'oeuvre qu'Il a faite. Il désire que vous ayez le même regard que Lui, sur toutes choses.

J'ai dernièrement lu un merveilleux passage d'un livre de Watchman Nee appelé « Une table dans le désert. » J'aimerais vous en faire part en terminant. Il est basé sur Ephésiens 2:6: « Dieu nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ. »

Que signifie exactement s'asseoir? En marchant ou en étant debout, nos jambes portent tout le poids de notre corps et nous dépensons beaucoup d'énergie. Assis, notre poids pèse sur le siège. Nous nous fatiguons dans la marche ou en étant debout. Assis, nous nous relaxons, car aucune pression ne s'exerce sur nos muscles et nos tendons, elle s'exerce sur un objet en dehors de notre corps. De même, dans les choses spirituelles, s'asseoir c'est simplement laisser reposer tout notre poids, notre charge, nous-mêmes, notre futur, notre tout sur le Seigneur. Nous le laissons porter les responsabilités et nous cessons de les porter nous-mêmes. Puisse Dieu nous conduire à nous asseoir. La Bible affirme que nous sommes assis avec Jésus dans les lieux célestes!

Prions:

Père céleste, nous Te remercions pour ta précieuse Parole. Enseigne-nous à entrer dans Ton Repos, et à ne plus rechercher un repos par nos propres efforts. Révèle-nous la joie que Tu as éprouvée lorsque Tu as dit: « C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est très bon! » Tu vois notre salut en Christ et Tu nous vois en Lui. En regardant à nous-mêmes, nous disons: « C'est mauvais! C'est mauvais! C'est mauvais! C'est mauvais! C'est mauvais! C'est très mauvais! » Mais Toi Tu dis: « C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est bon! C'est très bon! », parce que Tu nous vois en Christ. Aide-nous à voir les choses comme Tu les vois. Tu fais concourir toutes choses à notre bien. Tu nous donnes toutes choses en Christ. Nous sommes plus que vainqueurs en toutes choses en Christ. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #9