HEBREUX #51 - LES AVERTISSEMENTS

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre cinquante-et-unième et dernière leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.

J'aimerais commencer par vous donner ce merveilleux verset de Proverbes 4:23 qui dit: « Garde ton coeur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. » Notre responsabilité est de garder notre coeur, mais j'espère que vous savez que la puissance pour le faire n'est pas en nous. Nous ne pouvons pas être notre sauveur et notre propre gardien. Nous ne pouvons pas garder notre coeur, mais Dieu a promis de nous donner ce dont nous avons besoin pour garder notre coeur. Garde ton coeur plus que toute autre chose, inclut être sensible à la voix de Dieu. C'est pour cette raison que j'ai choisi ce verset. Avec cela à l'esprit, demandons au Seigneur de garder notre coeur avec diligence, parce que de Lui viennent les sources de la vie. Tout sort du coeur, les bonnes et les mauvaises choses, nous avons donc besoin d'être sûrs que notre coeur est gardé.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour le privilège de pouvoir nous rassembler. Alors que nous nous réunissons autour de Ta parole, nous Te demandons que notre Seigneur Jésus puisse être très précieux pour nous. Nous Te prions alors que nous concluons ce merveilleux livre d'Hébreux, que Tu puisses nous montrer le Seigneur Jésus d'une manière vivante. Nous Te remettons cette étude. Au nom de Jésus. Amen.



RESUME

Nous avons déjà fini le livre d'Hébreux, mais cela fait maintenant trois leçons pendant lesquelles nous nous concentrons sur les avertissements que l'on trouve dans ce livre. Il y a au moins six avertissements qui sont répartis dans ce livre. On en trouve dans les chapitres 2, 4, 5, 6, 10 et 12. Nous les avons laissés de côté pendant l'étude détaillée du livre, pour les étudier ensemble à la fin de notre étude. Alors que j'ai étudié ces avertissements, j'ai été touché de voir le langage très fort employé par ces avertissements. Le langage est si fort qu'il y a des risques que cela ébranle les chrétiens mal affermis au sujet de leur assurance et sécurité dans le Seigneur Jésus-Christ.

Hébreux est un livre qui donne une forte assurance. Ce livre a été écrit quelques années avant que toutes les choses visibles de l'ancienne alliance soient balayées. Ce livre a pour objectif d'encourager des chrétiens qui sont sur le point de tout perdre. Même si c'est un livre avec de très grands encouragements, c'est aussi un livre avec de très forts avertissements. Les deux choses sont vraies. Nous trouvons par exemple deux parties distinctes dans Hébreux 6. Dans les versets 6:4-8, nous trouvons des paroles très fortes et qui font peur. Hébreux 6:4-6 dit: « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie. » Comme ces paroles sont terribles! Vous tremblez lorsque vous lisez des paroles comme celles-là.

Mais considérez de quelle façon le chapitre se termine. Hébreux 6:17-19 dit: « C'est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d'évidence aux héritiers de la promesse l'immutabilité de sa résolution, intervint par un serment, afin que, par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente, nous trouvions un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée. Cette espérance, nous l'avons comme une ancre de l'âme, sûre et solide; elle pénètre au delà du voile. » Le même chapitre qui fait terriblement peur au début, devient un très grand réconfort à la fin. Vous pouvez même vous demander: « Est-ce que je suis supposé avoir peur, ou est-ce que je suis supposé avoir confiance? » Le chapitre 6 est juste un extrait du livre, tout le livre est comme cela. Il est rempli de paroles qui rassurent et de paroles qui font peur. Ces avertissements en sont une illustration.

Une personne m'a un jour demandé: « Mais que fais-tu d'Hébreux 6? » Je lui ai répondu: « Quelle partie, la première ou la seconde partie? » Lorsque cette personne a posé la question, j'étais certain qu'elle parlait de la première partie, c'est-à-dire: « Qu'est-ce que vous faites avec les avertissements? » La réponse est qu'il faut que vous lisiez cela dans son contexte pour avoir une vue d'ensemble. Le livre d'Hébreux fait les deux choses. Il nous avertit, mais il nous donne également une incroyable certitude et assurance.

Alors que j'ai étudié ces six avertissements, j'ai remarqué que chacun d'entre eux, sans exception, possédait une expression ou deux qui pouvaient laisser penser qu'une personne pouvait être sauvée et plus tard chuter, perdre son salut. Avant que nous considérions ces avertissements, j'ai pensé qu'il était bien d'avoir une profonde et solide fondation au sujet de l'assurance du salut. Nous avons donc étudié en premier la sécurité et la stabilité que nous avons en Christ. Ce n'est que lorsque nous sommes établis sur cette sûre fondation que nous pouvons étudier les avertissements.

Nous avons également vu les principes d'études bibliques qui viennent en plus du principe indispensable. Chaque fois que vous ouvrez la bible, faites confiance au Saint-Esprit pour qu'Il vous montre le Seigneur. C'est cela le principe qui est indispensable. Mais en plus de cela, nous avons vu d'autres principes bibliques qui nous aident à étudier des passages problématiques. Il faut les étudier dans leur contexte. Rappelez-vous que les mots peuvent être utilisés de façons différentes. Ils peuvent parfois être utilisés de façon relative ou absolue. Nous devons commencer avec ce qui est 100 % clair puis aller vers ce qui est plus épineux. Ne faites pas du silence de la bible un argument, si la bible n'en parle pas, alors n'en déduisez rien. Nous avons donc vu plusieurs principes.

Ce que j'aimerais maintenant faire, plutôt que de passer en revue chaque avertissement, c'est de voir ce qu'il y a de commun et à la base de chaque avertissement. Nous allons donc étudier de façon générale tous les six avertissements du livre d'Hébreux. Pourtant avant de faire cela, j'aimerais voir de façon générale les avertissements dans toute la bible et pas uniquement dans Hébreux. Nous avons besoin d'être avertis. En isolant ces six avertissements, je ne veux pas laisser croire qu'il n'y a que ces six avertissements. Il y en a d'autres. Mais je les ai isolés parce qu'il y a quelque chose de très particulier au sujet de ces six.

Colossiens 1:28 dit: « C'est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. » Ce verset commence en disant: « C'est Lui que nous proclamons. » C'est l'objectif de notre ministère. Il ne s'agit pas de proclamer une doctrine. Il ne s'agit pas de proclamer une église. Il ne s'agit pas de proclamer une dénomination particulière. Il ne s'agit pas de proclamer un programme. Il ne s'agit pas de proclamer une quelconque organisation. Nous Le proclamons Lui. C'est ce que nous nous sommes efforcés de faire depuis près de trente-sept ans. Ce que nous désirons à la fin, avec ces études bibliques, c'est que vous profitiez davantage d'une union intime avec Jésus-Christ. Nous le proclamons Lui, c'est là notre désir.



IL FAUT ETRE RECONNAISSANT POUR LES PROMESSES ET POUR LES AVERTISSEMENTS

Mais le verset continue en disant: « C'est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme. » L'annoncer veut également dire exhorter, instruire et enseigner. Si je suis fidèle pour proclamer Christ, alors je serai également fidèle pour vous avertir. Si je suis pleinement fidèle pour vous annoncer Christ, alors je serai également fidèle pour vous exhorter. Tout cela fait partie de proclamer Christ. Ceci dit, il est vrai que vous devez présenter les avertissements d'une façon centrée sur Christ. Certaines personnes présentent les avertissements d'une façon qui est centrée sur les avertissements. Mais cela ne fait que vous faire sentir coupables. Vous devez annoncer Christ en exhortant tout homme.

Vous voyez, les mots sont faciles à dire. Il est facile pour moi de dire: « Je suis ouvert à Jésus. » Mais laissez-moi vous poser cette question: est-ce que votre coeur est ouvert aux avertissements dans la Parole de Dieu, autant qu'il l'est aux promesses? Il est facile de dire: « Je suis ouvert à Jésus. » Si je suis réellement ouvert à Jésus, je serai ouvert à toute Sa Parole. Je serai ouvert à toutes Ses promesses, à tout ce qui est positif, et je serai également ouvert à Ses avertissements et à tout ce qui est négatif.

Lorsque j'étais un jeune croyant, j'avais souvent l'occasion de chanter dans le groupe avec lequel je me réunissais, un chant qui dit: « toutes les promesses dans la bible sont à moi. » Mais je ne me rappelle pas avoir chanté: « tous les avertissements de la bible sont à moi. » Nous n'avons jamais chanté cela, mais c'est pourtant vrai et nous avons tous besoin d'être avertis. La réalité est que si les avertissements de Dieu ne sont pas précieux pour moi, alors Jésus n'est pas précieux pour moi. C'est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme.

Alors que nous avons parcouru le livre d'Hébreux, nous avons souligné six fois que nous avons un tel Grand Prêtre. C'est un message si positif. Dieu s'arrête également six fois pour avertir. Régulièrement en plein milieu du développement de ce sujet du Grand Prêtre, Dieu stoppe, Il marque une pause et Il dit: « Il faut que vous soyez avertis. » La façon dont je réponds à l'avertissement de Dieu est un signe qui indique ma relation avec Dieu. Si je ne suis pas ouvert à Ses avertissements, alors ne je suis pas ouvert à Jésus, peu importe à quel point le sourire sur mon visage est beau lorsque je pense à Lui. Si je ne suis pas ouvert à Ses avertissements, alors ne je suis pas ouvert à Jésus, peu importe à quel point je me tiens de façon révérencieuse devant Lui. Si je ne suis pas ouvert à Ses avertissements, alors ne je suis pas ouvert à Jésus, peu importe à quel point je fonds en adoration à l'invocation du nom de Jésus. Les avertissements de Dieu révèlent un côté du caractère de Dieu. Cela révèle Sa sainteté et nous avons besoin de cela.

Avant je pensais qu'il fallait avertir les jeunes chrétiens parce qu'ils ont besoin d'avertissements, ils viennent juste de commencer la course. Je pensais que lorsque vous grandissez dans le Seigneur vous devenez matures et que vous avez toujours besoin de moins d'avertissements. En fait dans les fidèles écrits et comptes-rendus concernant les chutes des membres de Son peuple, à quel moment de leur vie voit-on qu'ils ont chuté? Est-ce que c'était lorsqu'ils étaient jeunes ou vieux dans le Seigneur? Noé, Elisée, David, Saül, Elie, Démas, Pierre étaient mûrs dans le Seigneur lorsqu'ils ont chuté. Le chrétien le plus avancé a besoin des avertissements les plus forts, parce que nous nous faisons trop d'illusions sur nos capacités. Le chrétien le plus fort a donc besoin des avertissements les plus forts.

Je n'oublierai jamais une réunion à laquelle j'ai un jour participé. J'y ai vu un homme qui avait plus de quatre-vingt-dix ans se lever en tremblant parce qu'il avait du mal à rester debout. Il y avait des larmes dans ses yeux et il a dit: « J'ai besoin de prière. Je suis attaqué par des pensées de convoitises qui font la guerre à mon âme. » Il était sérieux, il avait plus de quatre-vingts-dix ans et il se préoccupait des convoitises qui faisaient la guerre à son âme. Il avait des problèmes de coeur et il avait besoin de la prière. Par conséquent, nous avons besoin d'avertissements. Que Dieu nous aide donc à savoir à quel point les avertissements nous sont bénéfiques.

Proverbe 12:1 dit: « Celui qui hait les réprimandes est stupide! » Au début j'ai pensé qu'avec ces réprimandes, Dieu avait dévié de ce qu'Il désirait dire en insérant ces avertissements en Hébreux. Non, Il n'a pas dévié et n'a pas fait une pause lorsqu'Il nous a donné ces avertissements. Dieu est resté sur les rails et nous a donné des avertissements pour nous garder sur les rails. Comme je l'ai dit, nous ne désirons pas être centrés sur les avertissements mais sur Christ. C'est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme. Il y a deux choses qui vont se passer si nous ratons les avertissements de Dieu. Nous allons premièrement les négliger pour nous et nous ne serons pas fidèles pour les transmettre aux autres.

Laissez-moi vous montrer pourquoi j'ai isolé ces avertissements. Il y a des choses que l'on retrouve dans les six avertissements. Ce que j'aimerais faire à partir de là c'est en tirer un principe. Si je vois de quelle manière Dieu nous avertit, je peux alors également avertir les autres. En voyant de quelle façon Dieu avertit dans chacun de ces exemples, nous pouvons avoir un principe sur comment avertir les autres.

Nous trouvons trois choses dans chacun des avertissements dans Hébreux. Premièrement, l'avertissement est clairement affirmé. Voici chacun des six avertissements.

Hébreux 2:1: « C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. »
Hébreux 3:12: « Prenez garde, frères, que quelqu'un de vous n'ait un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. »
Hébreux 5:11: « Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. »
Hébreux 6:4-6: « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie. »
Hébreux 10:26-27: « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. »
Hébreux 12:15: « Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés. »

Premier principe, il faut expliciter l'avertissement. Si vous désirez donner un avertissement à quelqu'un, faites en sorte que ce soit clair. Nous voyons ensuite qu'il y a une illustration de l'Ancien Testament avec chaque avertissement.

Hébreux 2:2: Illustration de la loi qui a été donnée à Moïse par les anges.
Hébreux 3:17-19: Illustration d'Israël qui n'a pas pu entrer dans le pays promis à cause de l'incrédulité.
Hébreux 6:2: Illustration de la loi cérémoniale du lavement et de l'imposition des mains.
Hébreux 6:12: Illustration de ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.
Hébreux 10:28: Illustration de celui qui a violé la loi de Moïse et qui meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins.
Hébreux 12:16: Illustration d'Esaü qui a vendu son droit d'aînesse.

Le point souligné ici est que nous devons donner clairement l'avertissement puis l'illustrer et enfin nous devons l'appliquer. Ces trois étapes ne sont pas uniquement bonnes et à utiliser pour un avertissement, mais également chaque fois que vous avez besoin de partager la Parole de Dieu. J'essaie de suivre ce principe lorsque je prends la Parole. J'explicite, j'illustre et j'applique. C'est la méthode du Saint-Esprit pour toucher le coeur avec une vérité, il ne s'agit pas de la méthode d'un homme.



LES AVERTISSEMENTS SONT TRES LARGES

Ces six avertissements sont très larges, ils incluent beaucoup de choses. Ils ne sont pas restrictifs. Par exemple, vous ne trouverez pas d'avertissement contre la boisson excessive dans Hébreux. Ce n'est pas contre cela que nous sommes avertis. Vous ne trouverez pas d'avertissement contre l'impatience, la colère, la jalousie ou contre un esprit qui ne veut pas pardonner. Vous ne serez pas avertis contre le plaisir excessif ou le matérialisme. Je ne veux pas dire que nous n'avons pas besoin d'être avertis contre ces choses. Nous avons besoin d'être avertis contre l'impatience, l'ambition et les excès. Nous avons vraiment besoin d'avertissements mais les avertissements dans Hébreux sont plus grands, plus larges et incluent plus de choses. Ce ne sont pas des avertissements contre les manifestations de la chair, ce sont des avertissements contre la chair elle-même. Ils ne m'avertissent pas contre ce que je pourrais faire, ils m'avertissent contre qui je suis et contre ce que je pourrais produire à cause de qui je suis. Dieu nous demande d'être méfiants de la chair elle-même.

Jean 10 nous parle du bon berger et nous dit qu'à l'époque de Jésus les prêtres n'étaient pas réellement de vrais bergers, ils sont appelés des mercenaires. Ils faisaient tout cela pour de l'argent. Jésus pose cette question: « Lorsque le loup vient attraper les brebis que va faire le bon berger? » Jean 10:11 dit: « Le bon berger donne sa vie pour ses brebis, parce qu'il est un bon berger. » Ensuite Il demande ce que va faire le mercenaire lorsque le loup va venir. Jean 10:13 dit: « Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. » Le mercenaire va s'enfuir, mais pourquoi? Tout simplement parce qu'il est un mercenaire. Pourquoi est-ce qu'un voleur vole? C'est parce qu'il est un voleur. Pourquoi est-ce que le menteur ment? Parce qu'il est un menteur. Vous voyez le point que je veux souligner.

Il faut voir qui vous êtes et pas nécessairement ce que vous faites. L'avertissement ici est qu'un homme fait ce qu'il fait à cause de qui il est. Les avertissements ne sont pas contre le vol, le mensonge et la convoitise et les choses comme celles-là, mais c'est plus grand que cela.

Je ne pense pas personnellement qu'Hébreux nous donne la parole finale concernant les avertissements. Je pense que c'est plutôt une préparation pour l'avertissement final de Dieu. Dieu nous donne plus loin un groupe de sept avertissements qui sont davantage complets que ceux-ci. Ces avertissements ne font pas que nous préparer pour le dernier groupe. Ce groupe d'avertissements final se trouve dans la lettre écrite par le Seigneur aux sept églises que l'on trouve dans l'Apocalypse. C'est l'avertissement final de Dieu où Il dit: « Ecoutez ce que l'esprit dit aux églises. » J'ai remarqué que ces avertissements en Hébreux me préparent pour les avertissements en Apocalypse et c'est de cette façon que nous aimerions les considérer.

Regardons maintenant le coeur de chacun de ces avertissements.



ATTENTION A NE PAS NEGLIGER UN SI GRAND SALUT

Hébreux 2:1: « C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. »

Le point souligné ici est que nous pouvons être emportés au loin. Il n'est pas question ici d'être emportés parce que nous n'aurions pas fait attention. Il se peut que dans votre vie chrétienne vous vous aperceviez tout d'un coup que vous êtes emportés loin, sans l'avoir remarqué et d'un coup vous êtes loin de la communion avec Dieu. C'était imperceptible et tout d'un coup vous vous retrouvez loin de Dieu. Mais ce dont parle ce passage ici, être emporté au loin est en lien avec votre volonté. Ce n'est pas inconscient, cela ne vient pas petit à petit, imperceptiblement sur vous. En effet Hébreux 2:3 dit: « Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut? » Le mot qui caractérise cet avertissement est « négligence. » Nous avons ici un avertissement contre le fait de négliger le salut offert par Dieu, contre le fait de négliger les vérités spirituelles, contre le fait de négliger les moyens du salut.

C'est nous qui choisissons ou pas de lire la bible. C'est nous qui choisissons ou pas d'avoir la communion avec le peuple de Dieu. C'est nous qui choisissons de rechercher la communion avec le Seigneur. On ne peut pas dire: « C'est arrivé comme cela, j'ai été emporté sans m'en rendre compte. » Non, vous avez été emportés parce que vous avez soulevé l'ancre et vous avez choisi de soulever l'ancre. Vous ne pouvez tout simplement pas être emportés sans vous en rendre compte, c'est un acte de la volonté. Nous trouvons la même réalité en Apocalypse 2:4. Ce verset ne dit pas « Ce que j'ai contre toi, c'est que tu as perdu ton premier amour. » Il dit: « Ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. » Vous ne pouvez pas le perdre, vous pouvez l'abandonner.

De la même façon si nous sommes emportés loin de Dieu, c'est à cause de notre négligence. Si nous négligeons les choses de Dieu, il se peut qu'après quelques temps nous ouvrions les yeux en disant: « Qu'est-ce que je fais, je me suis éloigné et je me retrouve au milieu de l'océan. » Il se peut que vous soyez emportés mais pas avant que vous souleviez l'ancre. Le premier avertissement est donc un avertissement contre la négligence.



ATTENTION A NE PAS ETRE INCREDULES

Le second avertissement se trouve en Hébreux 3:7-4:2. Dieu a donné plus de place à cet avertissement qu'aux autres avertissements. Il est donc très important. L'illustration se trouve dans les versets 3:10-11 qui disent: « Aussi je fus irrité contre cette génération, et je dis: Ils ont toujours un coeur qui s'égare. Ils n'ont pas connu mes voies. Je jurai donc dans ma colère: Ils n'entreront pas dans mon repos! » Le verset 3:12 dit la même chose: « Prenez garde, frère, que quelqu'un de vous n'ait un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. »

Il arrive à tous les chrétiens de douter. Mais est-ce qu'il est vrai que chaque chrétien a un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant? J'espère que non! C'est un terrible avertissement. Il ne s'agit donc pas là de simples doutes. Les versets 3:18-19 disent: « Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi? Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. » Le mot qui caractérise cet avertissement est « incrédulité. » Dans le grec, la racine du mot « incrédulité » est la même que celle de « désobéissance. » Chaque fois que je crois, j'obéis. Par conséquent l'incrédulité est la désobéissance.

L'avertissement ici est donc: ne détournez pas vos yeux de Jésus de sorte que vous perdiez votre repos. C'est contre cela que nous sommes avertis, contre nous éloigner du Dieu vivant. Il s'agit donc d'un très grand avertissement contre l'incrédulité.



ATTENTION A NE PAS RESTER IMMATURES

Le troisième avertissement se trouve en Hébreux 5:11-6:3. Hébreux 5:11 dit: « Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. » Le contexte nous rappelle que dans moins de deux à trois ans tout ce qu'ils ont et à quoi ils tiennent allait être balayé. Cela va arriver en 70 après Jésus-Christ. Ils allaient perdre le temple et tout ce qui va avec. Plusieurs milliers de personnes vont être crucifiées. Il va se passer quelque chose de terrible. Le problème ici n'est donc pas simplement qu'ils sont lents à comprendre. Les versets 5:12-14 disent: « Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. » L'avertissement ici est contre l'immaturité. C'est contre le fait de ne pas grandir, de ne pas avancer et d'avoir besoin de lait et non de nourriture solide.

Laissez-moi clarifier quelque chose au sujet du lait et de la nourriture solide, de la viande. Pour beaucoup de chrétiens, le lait représente « les vérités simples » et la viande représente « les vérités plus profondes. » Ils disent: « Le lait est pour les enfants et la viande pour les personnes mûres. C'est là la différence. Donnons les choses simples aux enfants et les choses profondes aux grandes personnes. » Est-ce que vous réalisez qu'il n'y a rien de tel qu'une chose profonde? Il n'y a rien de tel qu'une vérité profonde. Cela est si ridicule.

La réalité est que la vérité est simple parce que ce n'est pas quelque chose d'académique. C'est une personne. Toutes les vérités sont simples et toutes les erreurs sont compliquées. Certaines personnes fuient la simple vérité pour courir après « les erreurs compliquées » parce que les vérités simples poussent à s'engager, mais les erreurs compliquées glorifient la chair et permettent aux gens de se cacher.

Laissez-moi vous poser cette question. Jésus vous aime, est-ce que c'est du lait ou de la viande? Même après avoir été au ciel pendant des milliers d'années, vous n'arriverez pas au début de la vérité qui est que Jésus vous aime. Nous, nous disons: « Le fait que Jésus m'aime, ça c'est du lait, mais le fait que je suis élu, c'est de la viande. » Non, tout est du lait. Mais voici la différence. Le lait est une simple vérité et la nourriture solide est une simple vérité appliquée. La nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. Si vous intégrez la vérité, alors cela devient de la viande. La nourriture solide est pour ceux qui reçoivent les simples vérités. Toutes les vérités sont simples.

Voici les sujets que l'on trouve dans 1 Pierre 1: la vie de pèlerinage, la prescience de Dieu, l'oeuvre de sanctification du Saint-Esprit, la puissance du sang de Jésus, la vérité de la grâce, la paix, la trinité, la nouvelle naissance, la résurrection de Christ, la vérité sur le ciel, la puissance de Dieu, la foi, la joie, l'inspiration des Ecritures, la seconde venue de Christ, l'élection, l'amour et la parole vivante. Est-ce que cela est du lait ou de la nourriture solide? Peut-être que vous direz: « Oh, ça c'est de la viande, il y a beaucoup de choses là. » Voici ce que dit 1 Pierre 2:2: « Comme des enfants nouveau-nés, désirez le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut. »

Les chrétiens grandissent à l'envers, ils deviennent des enfants dépendants. Le moment où vous avez fait preuve de la plus grande maturité est celui où vous avez mis votre foi en Jésus pour la première fois. C'est là où vous avez tout reçu et pour grandir vous devez retourner à ce premier instant. C'est de cette façon que vous grandissez. C'est pour cela que Paul dit en Colossiens 2:6: « Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui. » Les choses ne deviennent jamais plus difficiles que le premier moment où vous avez mis votre confiance en Jésus. Cet avertissement nous met donc en garde de ne pas arrêter de grandir, de ne pas rester éloignés des vérités de Dieu. Nous ne devons pas rester immatures. Nous devons être la vraie sorte de bébés, celle de 1 Pierre 2, et non pas la fausse sorte de bébés. Voilà contre quoi nous sommes avertis ici.



ATTENTION A NE PAS ETRE HYPOCRITES

J'aimerais encore rapidement résumer le coeur des trois derniers passages. Nous avons passé notre précédente leçon à parler d'Hébreux 6:4-9 qui contient le quatrième avertissement. Le mot que j'utilise pour caractériser cet avertissement est « hypocrisie. » Ne soyez pas hypocrites, ne soyez pas trompés. Dans le chapitre 6 nous sommes en présence de chrétiens qui pensaient être sauvés sans réellement l'être. Il s'agit du danger de commettre le péché impardonnable. Ce que Paul dit dans ce passage est ce que Jésus dit dans Luc 11:35: « Prends donc garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres. » C'est un avertissement à ne pas faire semblant, à ne pas jouer à un jeu, à ne pas se tromper soi-même, à ne pas être religieux. C'est un avertissement contre l'hypocrisie. Satan ne dira rien contre la fausse espérance des hypocrites. Il va même l'encourager. L'hypocrisie est dangereuse parce que l'on met sa confiance dans une fausse sécurité.

L'hypocrite parle beaucoup de la grâce, des vérités et de la bible. Il est déguisé en ange de lumière. Le quatrième avertissement est donc un avertissement contre l'hypocrisie.



ATTENTION A NE PAS ABANDONNER

Le cinquième avertissement se trouve en Hébreux 10:26-39. Dans le verset 10:26, il est parlé de pécher volontairement. La raison pour laquelle je ne désire pas utiliser cette expression pour caractériser cet avertissement est parce que tous les péchés sont volontaires. Je sais qu'il y a une différence avec les péchés volontaires que l'on fait et où l'on dit: « Peu importe ce que Dieu dit, je vais le faire à ma façon. » Mais à la base tous les péchés sont volontaires.

Je pense que ce qui caractérise cet avertissement nous est donné au verset 10:32: « Souvenez-vous de ces premiers jours, où, après avoir été éclairés, vous avez soutenu un grand combat au milieu des souffrances. » Les versets 10:35-36 disent: « N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. » Le verset 10:38 dit: « Et mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. »

Nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour aller à la destruction. Nous sommes de ceux qui persévèreront. Dans le contexte des versets 10:32-33 ces personnes ont bien commencé. Elles ont soutenu un grand combat au milieu des souffrances, elles ont été exposées comme en spectacle aux opprobres et aux tribulations. Elles se sont identifiées à ceux qui étaient rejetés. Mais à un moment donné pendant la route, et voilà l'avertissement, elles ont été tentées d'abandonner. Elles ont été tentées de se retirer. Même si elles ont bien commencé, elles ont été tentées de dire: « Je ne peux plus rien supporter. C'est assez pour moi. » Puis Dieu a dit: « Faites attention. N'abandonnez pas. Vous avez Celui qui vous permet de persévérer jusqu'à la fin. Ne faites pas demi-tour. »



ATTENTION A NE PAS SE PRIVER DE LA GRACE DE DIEU

Le sixième et dernier avertissement se trouve en Hébreux 12:15-25 et est illustré par Esaü. L'avertissement se trouve en Hébreux 12:15: « Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu. » Ne nous privons pas de la grâce de Dieu. L'opposé de la grâce est la loi. La grâce est ce que Dieu fait et la loi ce que l'homme fait. Il y a deux façons de vivre. Vous pouvez vivre par votre vie ou vous pouvez vivre par Sa vie.

J'ai entendu ce témoignage d'une missionnaire qui voulait dire: « Laissez Dieu manifester Ses voies dans votre vie. » Mais comme elle était un peu nerveuse elle a dit: « Laissez Dieu manifester Sa vie dans vos voies. » Ce qu'elle a dit était un million de fois mieux que ce qu'elle désirait dire.

Le verset 12:15 dit: « Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés. » Ce mot « plusieurs » fait ici référence à l'église. Il s'agit du Corps. Chaque fois que nous vivons pour nous, nous ne ratons pas uniquement la bénédiction, mais nous faisons également du tort au Corps. Ecoutez attentivement: c'est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme. Pour terminer, je vais vous redonner les six avertissements que l'on trouve en Hébreux.

• Soyez avertis, ne négligez pas les vérités spirituelles.
• Soyez avertis, ne détournez pas vos yeux de Jésus et ainsi rater Son repos.
• Soyez avertis, grandissez, soyez la bonne sorte de bébés, désirant le lait de la Parole.
• Soyez avertis, ne soyez pas trompés, ne soyez pas un hypocrite, n'ayez pas de fausse assurance.
• Soyez avertis, peu importe à quel point cela devient difficile, n'abandonnez pas, ne vous retirez pas.
• Soyez avertis, ne vous privez pas de la grâce de Dieu, c'est votre seul espoir pour vivre la vie chrétienne.

Voilà selon ce que je comprends, le coeur de ces merveilleux avertissements que l'on trouve en Hébreux et avec cela s'achève l'étude de ce livre.

Prions:

Père, merci tellement pour Ta parole, merci pour les avertissements. Nous ne désirons pas haïr les avertissements et être stupides. Nous désirons connaître ce qu'il y a sur Ton coeur. Alors fais-nous grâce de prendre ces avertissements pour nous. Merci de nous avoir guidés dans ce merveilleux livre d'Hébreux. Nous Te le demandons au nom de Jésus.