HEBREUX #5

JESUS SUPERIEUR AUX ANGES (Fin Hébreux 1)

JESUS HOMME (Début Hébreux 2)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre cinquième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.

Prions:

Père, nous Te remercions de nous aider à fixer nos regards sur le Seigneur Jésus d'une manière toute nouvelle. Pendant cette étude de l'épître aux Hébreux, aide-nous à tourner nos yeux vers Christ. Nous Te remercions pour le Saint Esprit qui vit dans nos coeurs et dont le privilège et le ministère est de nous conduire toujours vers le Seigneur. Nous nous attendons à Toi, et nous Te remettons cette étude. Merci parce que Tu vas Te manifester à nous. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.



RAPPELS

Nous sommes arrivés à la fin du chapitre 1, et au début du chapitre 2. Avant de continuer, permettez-moi juste de faire quelques rappels pour nous remettre dans le fil conducteur de cette épître. Comme souligné dans nos leçons d'introduction, l'épître aux Hébreux est unique en son genre: c'est le seul livre de la Bible, qui traite du ministère actuel de notre Seigneur. Jésus nous y est présenté en tant que prêtre. Aucun autre livre dans la Bible ne nous présente le Seigneur Jésus-Christ à la droite de Dieu, en tant que prêtre. Les chrétiens connaissent le ministère passé du Seigneur. En d'autres termes, on sait que Jésus est né, a mené une vie parfaite, est mort sur la croix, a été enseveli, est ressuscité et qu'Il est monté au ciel. Voilà ce qu'Il a fait. C'est le ministère passé de Christ. Et même si l'on ne peut approfondir tout cela pleinement, les chrétiens, en majorité, savent ce que Jésus a fait dans le passé.

Mais que fait-Il maintenant qu'Il est dans les cieux? Examinons à nouveau notre passage clé, Hébreux 8:1-2: « Le point capital de tout ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme. »

Nous apprenons ici, que Jésus est devenu ministre du sanctuaire, du véritable tabernacle. Un ministre, c'est quelqu'un qui exerce un ministère. En d'autres termes, Jésus n'est pas oisif dans le ciel. Il n'est pas assis là à attendre que sonne l'horloge de Son Retour. Il est occupé, Il est actif, Il exerce un ministère, Il fait quelque chose actuellement. Nous verrons dans la suite de notre étude qu'Il est notre avocat, notre intercesseur et le médiateur de la Nouvelle Alliance.

Nous développerons tout cela plus loin, mais pour l'instant, rappelons ce que dit le verset 8:1: « Le point capital de tout ce qui vient d'être dit, c'est... » Il faut se pencher sérieusement sur ce que le Seigneur veut nous faire comprendre là. Il importe certes de savoir que Jésus est prêtre et même grand prêtre, il importe de Lui faire confiance, de Le suivre, d'obéir à ce qu'Il dit, de L'honorer, de nous soumettre à Lui. Mais le point capital souligné ici n'est pas en cela. Le point capital, c'est que nous avons Jésus comme Grand Prêtre.



RAPPEL DU CHAPITRE 1: JESUS-CHRIST EST DIEU

Dans notre précédente leçon nous avons eu une vue d'ensemble des chapitres 1 et 2, qui, à notre avis, doivent être étudiés ensemble. Hébreux 1 est l'un des plus importants chapitres de la Bible, concernant la déité de Christ, c'est à dire qui déclare que Jésus est Dieu. On trouve trois chapitres dans la Bible qui l'attestent: Jean 1, Colossiens 1 et Hébreux 1. Ils enseignent que Jésus est Dieu. Voici ce qu'en dit Hébreux 1:1-3: « Dans ces derniers temps, Dieu nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » Jésus Christ est reflet de la gloire de Dieu et l'empreinte de Sa personne. Et de compléter au verset 1:8: « Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. »

Le Fils est appelé Dieu. Tout au long de cette dernière leçon, nous avons insisté sur ce fait merveilleux. Et de même que le chapitre 1 nous présente Jésus en tant que Dieu, le chapitre 2 nous le présente en tant qu'Homme. Il nous parle de Son humanité. Car Jésus n'est pas Fils de Dieu seulement, il est également Fils de l'homme. Voici ce que disent les versets 2:14-15 à cet égard: « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable, et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. »

Jésus est Dieu, mais Jésus est aussi homme. Dans le contexte de cette épître, je voudrais mettre en évidence que Jésus qui est notre prêtre, Jésus-Dieu est en train de prier pour nous et Jésus-Homme prie aussi pour nous. Dieu seul sait tout ce que cela signifie, mais c'est une vérité très précieuse. Nous avons un tel Souverain Sacrificateur.



LES ANGES

Avant d'entrer au coeur du chapitre 2 traitant de Jésus-Homme qui prie pour nous, j'aimerais aborder un autre thème du premier chapitre: il s'agit d'une des façons par lesquelles Dieu nous montre que Jésus est Dieu. Jésus nous y est présenté comme étant supérieur aux anges. Il est écrit dans Hébreux 1:4-8: « Devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un Nom plus excellent que le leur. Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui? Et encore: Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils? Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l'adorent! De plus, il dit des anges: Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu. Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. »

Et en Hébreux 1:13-14: « Et auquel des anges a-t-il jamais dit: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied? Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? »

Dans le message précédent, nous avons insisté sur la supériorité de Jésus sur les anges. Mais combien de fois leur est-Il supérieur? Il l'est autant de fois que le Créateur l'est par rapport à la créature. Jésus n'est pas 10 fois supérieur aux anges. ni 100 fois, ni même 1 million de fois supérieur, car les anges sont des créatures, et Jésus est Dieu. Il leur est infiniment supérieur, dans la proportion de la supériorité de Dieu par rapport à Sa création.

On a beaucoup écrit au sujet des anges, il y a de nombreux ouvrages à leur sujet, mais ce qui est dit n'est pas toujours biblique. Nombre de choses concernant leur apparition et leur ministère sur terre ne sont que des idées humaines. En 1975, Billy Graham a écrit un livre intitulé « Les anges, agents secrets de Dieu. » Il aborde longuement la façon dont les anges nous protègent et nous aident, particulièrement dans nos dernières heures avant la mort. Arno C. Gaebelein a aussi écrit un livre sur les anges publié par Baker Book House.

Ce livre me semble plus théologique et répond davantage à nos questions. J'apprécie le soin apporté par Arno C. Gaebelein pour séparer les faits de la fantaisie.

Nous sommes principalement axés sur l'épître aux Hébreux, et il ne faut pas trop bifurquer sur l'étude des anges, Cependant, comme il est question des anges dans les deux premiers chapitres, j'aimerais donner quelques principes qui peuvent nous éclairer. Il est tentant de dévier vers l'étude des anges à cause de leur intelligence énorme, de leur puissance formidable, de l'importance de leur ministère, de leur fidélité à faire la volonté de Dieu, de leur pureté, de leur vitesse de déplacement et de leur relation avec Dieu et avec les hommes. Il y aurait beaucoup à dire sur eux. Hébreux 13:2 recommande de ne pas oublier l'hospitalité, car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.

Il y a de nombreux récits d'auto-stoppeurs qui auraient été des anges déguisés. Il y a également bien des histoires de malades qui disent avoir reçu la visite d'anges. Certaines personnes disent qu'un ange est intervenu lorsqu'elles étaient sur le point de subir une désastre, un incendie, un accident ou une catastrophe naturelle. Il y a de nombreux témoignages d'apparitions et de disparitions brusques d'anges, en particulier lors de difficultés.

Sans base biblique, de nombreuses personnes enseignent ces choses. Habituellement vous les entendrez dire que les anges apparaissent en vêtement blanc, sous une forme féminine ou masculine. D'autres disent qu'elles n'ont rien vu mais qu'elles ont entendu le battement de leurs ailes ou qu'elles ont senti leur parfum. Personnellement je ne sais pas ce qui peut être vrai dans tout cela, mais j'aimerais vous donner quelques indications sur la manière d'approfondir le sujet.



ETUDIEZ LES ANGES D'UNE FACON CHRISTOCENTRIQUE

Quel que soit le sujet étudié, les démons, le Saint-Esprit ou les prophéties, faites-le de façon Christocentrique. Tout, dans la Bible, a pour objectif de nous amener à fixer nos regards sur Jésus. Les commentateurs ont dénombré quelques 300 références sur les anges dans la Bible. Elles sont toutes données avec un objectif Christocentique. Dieu nous parle des anges pour nous en apprendre davantage sur Jésus.

Hébreux 1:6 déclare: « Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l'adorent! » L'auteur fait ici référence à Noël, à Bethléhem et à la crèche. Lorsque Dieu a introduit Jésus dans le monde, qu'a-t-Il dit aux anges? Il a dit: « Que tous les anges de Dieu l'adorent! » Combien d'anges y-a-t-il au ciel? Daniel 7:10 parle de mille milliers servant Dieu, et dix mille millions se tenant en Sa présence. Apocalypse 5:11 dit: « Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des anciens, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. »

Hébreux 12:22 parle des myriades qui forment le choeur des anges. Combien pourraient-ils être? On peut déduire de ces versets qu'ils sont innombrables! Mais tous ont adoré Jésus lorsqu'Il est né, car Dieu a dit: « Que tous les anges de Dieu l'adorent! » Il ne s'agit pas uniquement de ceux que les bergers ont vus. Il y en avait beaucoup cette nuit là. Mais tous les autres anges du ciel ont aussi dû L'adorer. Il ne faut donc pas passer trop de temps sur l'étude des anges qui adorent Jésus, mais passer du temps à étudier Jésus que les anges adorent. Voilà ce qui importe. Répétons-le. Soyons centrés sur Christ. Il est bien plus important d'étudier Jésus que d'étudier les anges.



ETUDIEZ LES ANGES EN RELATION AVEC LES CHRETIENS

Ma seconde suggestion est d'étudier les anges dans leurs relations aux chrétiens, avec nous. Généralement on procède à l'étude des anges de façon intrinsèque. Je suggère de le faire de façon relationnelle. Quel est le rapport de Christ avec les anges? La Bible les dit inférieurs à Christ. Mais pourtant certains diront, l'homme est de peu inférieur aux anges. C'est vrai mais les hommes sont plus importants que les anges. Vous êtes plus importants que les millions d'anges dans le ciel.

Hébreux 1:14 déclare: « Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? » Est-ce que vous le réalisez? Ils sont vos serviteurs. Ce sont des esprits à votre service. En Christ, le chrétien est supérieur aux anges. Nous verrons cela en détail dans le chapitre 2. Ephésiens 3:10 dit: « Afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu. » Ainsi donc les anges apprennent à connaître la sagesse infiniment variée de Dieu en regardant l'Eglise. Nous enseignons les anges!

Comprenez-moi bien. Je ne dis pas que les anges viennent dans nos réunions pour recueillir des informations en nous écoutant. Ce n'est pas ainsi qu'ils s'instruisent. C'est plutôt en observant la façon Dieu dont s'occupe de nous. Ils constatent, par exemple, à quel point le Seigneur est patient, compatissant et aimant à notre égard. C'est ainsi qu'ils découvrent la sagesse infiniment variée de Dieu par l'Eglise. Ils sont probablement abasourdis en constatant la patience de Dieu à l'égard des hommes.

Rappelez-vous des anges annonçant la naissance du Seigneur Jésus: « Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux. Ils furent saisis d'une grande frayeur. Mais l'ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d'une grande joie: c'est qu'aujourd'hui, dans la ville de David, Il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée! (cf. Luc 2:8-14) » Ce passage nous est très familier, mais j'aimerais mettre en évidence le verset de Luc 2:11: « C'est pour vous qu'est né aujourd'hui un sauveur. » Le Sauveur n'est pas venu pour les anges.

C'est exactement ce qu'Esaïe a prophétisé en Esaïe 9:6: « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » Là encore le texte dit qu'un enfant va naître pour nous et qu'un fils nous sera donné. Ce don n'est pas fait aux anges, mais à nous. Aucun ange n'a jamais été créé à l'image de Dieu. Aucun ange n'est jamais né de nouveau. Aucun ange n'a jamais ressenti la joie du pardon de ses péchés. Tout ce que les anges savent du salut, ils l'ont appris en nous regardant vous et moi. C'est ce que l'épître aux Ephésiens au verset 3:10 déclare. Les anges regardent aux chrétiens et apprennent ce qu'est le salut.



LES ANGES GARDIENS

Je ne veux pas rabaisser les anges, mais lorsque vous les étudiez, faites-le en relation avec Jésus et avec les chrétiens. Les anges sont nos serviteurs. Permettez-moi aussi de vous demander si vous croyez que chaque personne a un ange gardien? » En avez-vous entendu parler? D'aucuns disent que les anges gardiens nous protègent des accidents. On m'a un jour dit: « Tu ferais bien de respecter les limitations de vitesse, car ton ange gardien les respecte et si tu vas plus vite que lui, tu risques d'avoir des problèmes. » On dit aussi que notre ange gardien nous aide à retrouver notre chemin si nous le perdons.

Je pense que tout cela est déduit de Matthieu 18:10: « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. » La Bible dit clairement que les enfants ont des anges. Mais permettez-moi de préciser mon interprétation à cet égard. Je ne trouve pas que ce passage affirme que nous avons chacun un ange gardien. La déclaration n'est pas faite au singulier, mais au pluriel. Tout comme les anges ont dû tous adorer Jésus, je pense que les anges de Dieu sont tous à notre service. Vous ne croyez peut-être pas qu'un million d'anges veillent sur vous et vous gardent, mais c'est ce qu'enseignent les Ecritures. Vous pouvez le vérifier. Hébreux 1:14 déclare: « Les anges sont tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut. » Pouvez-vous imaginer que depuis votre réveil ce matin, que l'ange qui a roulé la pierre du tombeau de notre Seigneur Jésus a pu exercer un ministère à votre service? Les anges qui ont servi Jésus à Gethsémané ont également pu vous servir ainsi que les anges qui ont servi Jésus lorsqu'Il fut tenté dans le désert. Tous les anges du ciel exercent un ministère, c'est à dire, sont au service des enfants de Dieu.

Je ne sais pas exactement de quelle manière ils nous protègent, mais je pense qu'il y a un passage de la Bible disant qu'ils nous remettent en mémoire des versets de la Bible. Je pense également qu'ils nous guident... Sans tout comprendre à leur sujet, je constate que 1Corinthiens 6:3 déclare qu'un jour nous jugerons les anges! On peut en déduire que les chrétiens sont bien plus importants que les anges. Mais nous en avons assez dit sur les anges, Passons maintenant à Hébreux 2 qui dévoile notre Grand Prêtre en tant qu'homme.



JESUS-CHRIST EST UN VRAI HOMME (Ch. 2)

Nous délaisserons les quatre premiers versets du chapitre. Ils forment le premier avertissement de cette épître. Nous les reprendrons par la suite de façon groupée avec les autres avertissements. A partir d'ici, notre leçon peut être considérée comme une introduction au chapitre 2 attestant que Jésus-Christ est vraiment homme. C'est si important qu'on ne peut se permettre de survoler la leçon superficiellement. Que Dieu inscrive profondément dans nos coeurs que Christ est à la fois vraiment homme, et vraiment Dieu.

En déclarant que Jésus est « Dieu et Homme », nous ne disons pas qu'il est Dieu à 50 pour cent et Homme à 50 pour cent. Il est Dieu à 100 pour cent et Homme à 100 pour cent, en même temps. Au chapitre 1 nous avons vu qu'il était infiniment supérieur aux anges. Réexaminons le verset 1:4: « Devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un nom plus excellent que le leur. »

Puis considérons maintenant le verset 2:9: « Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous. » Il est bien au dessus des anges en tant que Dieu, mais pour un peu de temps il a été abaissé au-dessous des anges. C'est incroyable!

Il y a deux choses que l'on peut affirmer concernant les anges: Aucun ange n'a jamais été Dieu, et aucun ange n'a jamais été homme. Je ne serais pas si touché par l'infinie supériorité de Jésus sur les anges, s'Il ne leur était pas devenu inférieur pour un peu de temps. Voilà tout le sujet de ce chapitre 2.

Pourriez-vous imaginer l'abaissement qu'aurait été celui de Jésus s'Il avait revêtu la nature angélique? En d'autres termes, s'Il avait pris la nature de Gabriel, de Michaël, des chérubins ou des Séraphins, cela aurait été un immense abaissement. Or le verset 2:16 déclare qu'Il leur est devenu inférieur! « Car assurément ce n'est pas à des anges qu'il vient en aide, mais c'est à la postérité d'Abraham. » Jésus est devenu inférieur aux anges! Il y a un abîme infranchissable entre Dieu et le plus grand des anges! Et pourtant, en devenant homme, Jésus s'est abaissé au dessous d'eux pour nous!

Notez bien qu'il n'est pas dit que Jésus, notre Grand Prêtre, était homme, mais qu'Il est homme. Je crois que tout vrai chrétien sait qu'Il a été homme. Jean 1:14 dit: « La Parole est devenue chair et a tabernaclé parmi nous. » Tous les chrétiens le croient. Mais nombreux sont ceux qui pensent que cela n'a duré que 33 ans et demi? Ils ne savent pas bien ce qui s'est passé ensuite, lorsqu'Il est retourné au ciel. Est-Il encore Dieu-Homme? Est-Il redevenu ce qu'Il était avant de s'incarner? Est-Il retourné dans la trinité pour être simplement Dieu là-haut? Beaucoup de chrétiens ne sont pas très au clair à ce sujet et n'y ont pas même réfléchi. Ils déclarent ne pas vraiment être sûrs que Jésus soit encore homme. Ils disent: « Je sais qu'Il l'était. Il est devenu homme, mais depuis Sa glorification à la droite de Dieu, l'est-Il encore?»

Laissez-moi vous donner ma réponse avant d'en faire la démonstration biblique. Il est toujours réellement homme. Je souhaite que Dieu imprime cela profondément dans nos coeurs. Lorsque Jésus a pris la décision de devenir homme, dans votre intérêt et le mien, c'était à toujours et pour toujours. C'était une décision définitive. Actuellement dans les cieux, Jésus est tout autant homme que lorsqu'Il marchait sur terre.

Dans ma bibliothèque j'ai de nombreux écrits des Frères de Plymouth, et l'une des expressions qu'ils utilisaient souvent à ce propos, c'est l'Homme dans la Gloire. C'était l'une de leurs expressions favorites. Tous l'utilisaient. Pour eux, Jésus a été parfaitement homme sur terre, et maintenant il est parfaitement homme dans les cieux.

Un passage qui m'a beaucoup impressionné se trouve en Matthieu 28:10: « Alors Jésus leur dit: Ne craignez pas; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c'est là qu'ils me verront. » Cela se passe après la résurrection: il nous appelle Ses frères. Certains chrétiens, dont les frères de Plymouth font référence à Jésus en tant que leur frère ainé. Mais, personnellement je ne me sens pas très à l'aise avec cette façon de s'exprimer. Cela me semble un peu trop familier et je ne veux pas être irrévérencieux. Mais ceci est une autre question, nous n'insisterons pas. Voyons plutôt ce que rapporte Hébreux 2:11 qui dit: « Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères. »

N'est-ce pas incroyable? Il se peut que j'hésite à appeler Jésus mon frère aîné, mais Lui n'a pas honte de le faire. Il n'a pas honte de nous appeler frères. Cela ne prête pas à discussion. Le mot honte dans ce verset est celui utilisé par Paul en Romains 1:16 lorsqu'il dit: « Je n'ai point honte de l'Evangile. » En fait cela veut dire que Paul est fier de l'Evangile. Paul ne dit pas: « J'ai un peu honte, mais pas vraiment honte. » Sachez de même que Jésus dit: « Je suis fier de vous appeler frère. Je suis fier de vous appeler soeur. Et quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère. » (cf. Matthieu 12:50). Est-ce que par la foi vous avez déjà entendu Dieu vous dire: Tu es mon Fils? Avez-vous déjà reçu cette bénédiction? Par la foi, avez-vous entendu Christ vous dire: « Tu es mon Frère? » C'est ce que cette épître enseigne. Jésus-Christ est tout autant homme qu'Il est Dieu et Il est notre frère.



LE NAZAREEN

Avant de plonger au coeur du chapitre 2 pour approfondir ce que signifie l'Homme priant Dieu pour moi au ciel, laissez-moi vous montrer la merveilleuse humanité de Jésus, au travers de l'un des titres les plus connus de Christ: Jésus de Nazareth. Vous connaissez certainement la prophétie de Matthieu 2:23 qui dit: « Il vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen. »

Ce passage dit que Son arrivée à Nazareth était l'accomplissement de prophéties (prophéties aux pluriel). On a vainement essayé de trouver son emplacement dans l'Ancien Testament. Où est-il dit qu'Il sera appelé Nazaréen? Est-ce en Esaïe? Dans Jérémie? Où en parle-t-on? On ne trouve aucune réponse écrite à ce sujet dans l'Ancien Testament. Mais alors pourquoi est-il dit que c'est pour accomplir ce qu'ont annoncé les prophètes? En effet, bien d'autres prophéties mentionnées en Matthieu 2 ont été identifiées. Par exemple son nom est Emmanuel comme l'a dit Esaïe. Il est né à Bethléhem comme Michée l'a dit.

L'auteur ici se contente de dire que les prophètes en ont parlé. Rappelez-vous de la déclaration de Nathanaël en Jean 1:46: « Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? »Nazareth était une place de rejet. C'était le village le moins estimé de Galilée. C'était même le village le plus méprisé de Galilée, un endroit maudit. Or les prophètes ont prophétisé que Christ allait être une personne rejetée. On ne trouve pas de verset dans l'Ancien Testament l'appelant Nazaréen. Mais tous les prophètes ont dit qu'Il allait être rejeté et donc qu'Il serait nazaréen.

L'inscription mise sur la croix dit: « Jésus de Nazareth, roi des juifs. » (cf. Jean 19:19-20). J'ai toujours pensé que cela mettait fin à cet attribut. Mais, qu'en est-t-il depuis qu'Il est exalté dans les cieux et à la droite de Dieu le Père? A-t-Il fini d'être le Nazaréen? Est-ce terminé depuis Sa mort à la croix ou lorsqu'Il est sorti du tombeau? J'ai été vraiment abasourdi en étudiant le livre des Actes. Paul y donne trois fois son témoignage. 25 ans après sa conversion, il donne ce témoignage en Actes 22:7-8: « Je tombai par terre, et j'entendis une voix qui me disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes tu? Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Et il me dit: Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes. »

N'est-ce pas incroyable? Sept ans après que Jésus soit monté au ciel, sur la route de Damas, Paul demande: « Qui es-tu? » Et le Seigneur de répondre: « Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes. » Même au ciel, Il est encore le Nazaréen. Ce jour là, Jésus n'a pas dit: « J'ai été le Nazaréen sur la terre. » Il a dit: « Je suis Jésus le Nazaréen. » Il est encore le Nazaréen. Et à travers toute l'Eternité, Il sera l'Homme de Nazareth. Lorsque nous courberons les genoux devant l'Agneau immolé avant la fondation du monde, lorsque nous serons au ciel avec un nouveau corps, nous adorerons Jésus le Nazaréen. L'Agneau de Dieu, L'Homme-Dieu sera toujours Jésus le Nazaréen.

Rappelez-vous aussi l'épisode de Pierre et Jean à la porte du temple appelée la Belle. Pierre dit à l'homme boiteux de naissance: « Je n'ai ni argent, ni or; mais ce que j'ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche. Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes. » N'est ce pas une chose incroyable? Cela se passe après la résurrection. Pierre a parlé au nom de Jésus de Nazareth, et le boiteux s'est levé et a marché. Plus loin Pierre explique ce miracle (cf. Actes 4:29-30): « Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. »

C'est incroyable. Pierre a étendu sa main et il a fait lever le boiteux en disant « au nom de Jésus de Nazareth, marche. » Lorsque Pierre a parlé à ce boiteux, il a tendu sa main pour le faire lever. Mais il a prié disant: « Seigneur continue d'étendre Ta main. » De quelle main s'agit-il? Est-ce que cela a été la main de Dieu, ou la main de l'homme? La réponse est évidente, c'est la main du Nazaréen à travers Pierre. De la même façon, Il étend encore sa main aujourd'hui à travers vous et moi.



JESUS HOMME ET DIEU

Le chapitre 1 de l'épître aux Hébreux décrit Jésus en tant que Dieu. Il est notre Prêtre, Il est à nous et nous L'avons. Le chapitre 2 nous décrit Jésus en tant qu'Homme. Il est notre Prêtre et nous L'avons. Le premier chapitre est stupéfiant en attestant que Jésus est Dieu. Mais ensuite l'auteur descend à notre niveau et parle de Son humanité. Cela, dans la perspective de notre rédemption. Ce n'est plus quelqu'un de lointain, Il est maintenant tout proche.

Nous dépensons beaucoup d'énergie en essayant de prouver qu'Il est Dieu. Réalisez-vous que votre foi serait inexistante s'Il n'était pas Homme et inexistante aussi s'Il n'était pas Dieu? Il fallait qu'Il soit à la fois Dieu et Homme. Un pont est connecté à ses deux extrémités. Jésus est ce pont. S'Il n'est pas Dieu, le pont est brisé dans les cieux. S'Il n'est pas Homme, le pont est brisé sur la terre. Il fallait qu'Il soit les deux.



JESUS CHRIST, NOTRE SUBSTITUT

Avant de terminer, dressons un petit plan du chapitre 2. Pourquoi Jésus est-Il devenu homme? Nous dénombrons quatre réponses dans ce chapitre:

• Il y a la réponse générale conduisant aux trois réponses suivantes.
• Versets 2:5-10: Il est devenu homme pour restaurer.
• Versets 2:14-15: Il est devenu homme pour délivrer.
• Versets 2:17-18: Il est devenu homme pour secourir.

J'aimerais esquisser dés maintenant la réponse générale concernant Son incarnation. Hébreux 2:9-10 dit: « Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous. Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut. »

La raison globale de Son incarnation, c'est que nous avions besoin qu'Il goûte à la mort pour nous, mort physique, mort spirituelle et mort éternelle. Remarquons la mention du verset 2:10: « Il voulait conduire à la gloire beaucoup de fils. » J'aime cette petite expression des versets 2:7 et 2:9 qui nous apprend qu'Il a été couronné de gloire et d'honneur, et maintenant Il désire vous y mener, nous mener où Il demeure. Pourquoi est-Il devenu homme? Il est devenu homme pour nous saisir de l'endroit où nous sommes et nous élever au niveau où Il est. En résumé, Il est devenu homme parce que nous avions besoin d'un substitut. C'est la raison générale qui inclut toutes les autres. Nous les examinerons dans notre prochaine leçon.

Prions:

Père, nous Te remercions pour cette merveilleuse vérité que Jésus est Dieu à 100 pour cent et homme à 100 pour cent, capable de s'identifier à nous parce qu'Il est Dieu et connaît tout de nous par omniscience divine et parce qu'Il est homme et connaît tout de nous par Son expérience humaine. Tandis que nous considérons ce merveilleux chapitre, fais-nous connaître à quel point il est merveilleux d'avoir un Grand Prêtre qui est Dieu-Homme. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #6