HEBREUX #48 - LA SECURITE ETERNELLE

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-huitième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.

J'aimerais vous partager Esaïe 44:3 qui dit: « Car je répandrai des eaux sur celui qui est assoiffé. » Le Seigneur Lui-même va répandre abondamment de l'eau sur celui qui a soif. Notre qualification pour venir auprès du Seigneur c'est notre soif, notre faim et nos besoins. Si nous venons à sec le Seigneur nous dit qu'Il répandra de l'eau sur celui qui a soif. Il a donc garanti qu'Il allait répondre au besoin de celui qui a soif.

Prions:

Père céleste, nous Te remercions encore une fois pour le privilège que nous avons de nous réunir, en mettant notre confiance dans le Saint-Esprit pour qu'Il tourne nos yeux d'une manière toute nouvelle vers le Seigneur Jésus. Nous remettons notre étude d'Hébreux entre tes mains, tout spécialement alors que nous en arrivons à certaines questions épineuses. Nous Te prions pour la sagesse d'en-haut. Nous Te prions pour que nous puissions avoir Tes yeux et Ton coeur, pour que nous puissions comprendre Tes objectifs. Merci parce que Tu vas nous guider, parce que notre Seigneur Jésus le mérite et nous venons dans le nom tout suffisant de notre Seigneur. Amen.



RESUME

Dans notre étude d'Hébreux, nous sommes arrivés dans ce que nous appelons les annexes. En d'autres termes, c'est ce que nous avons ajouté à notre étude d'Hébreux. Nous avons terminé notre étude du livre d'Hébreux. Cela a sûrement été une étude de surface et je prie que vous alliez plus en profondeur que ce que nous avons fait. Nous avons encore deux choses que nous avons commencées, mais que nous n'avons pas terminées. L'une est cet ensemble d'avertissements qui est réparti dans le livre d'Hébreux. Il y a un grand avertissement dans le chapitre 2, un dans le chapitre 3, un dans le chapitre 5, un dans le chapitre 6, un dans le chapitre 10 et le dernier est dans le chapitre 12. Vous voyez qu'ils sont répartis dans tout le livre. Le Saint-Esprit a fait cela exprès. J'essaierai de vous montrer la raison qui L'a conduit à faire cela.

Ces avertissements sont peut-être les plus grands avertissements dans toute la Bible. Dans notre précédente leçon, je vous ai dit qu'il y avait un lien commun entre ces avertissements. Chacun de ces avertissements contient une suggestion, qui selon la façon dont vous la considérez, peut sembler dire que les croyants peuvent être en danger de perdre leur salut. En d'autres termes, lorsqu'une personne vient réellement vers le Seigneur et est réellement sauvée, alors on peut se poser la question de savoir si cela est une garantie: est-ce que c'est pour toujours ou est-il possible, d'une façon ou d'une autre, par le péché ou par la rébellion, de chuter et de finir séparé du Seigneur et perdu? Chaque avertissement dans Hébreux contient au moins une phrase qui peut faire naître certains doutes dans un coeur mal affermi. C'est pour cette raison que nous désirons considérer ces passages de plus près.

Voici le passage le plus connu et le plus fort pour illustrer tous les autres. Hébreux 6:4-6 dit: « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie. » Vous pouvez imaginer de quelle façon certaines personnes pourraient se méprendre sur le sens de ces paroles.

Je pense que Dieu a de bonnes raisons d'inspirer des passages des Ecritures qui semblent renier la sécurité des croyants. Dieu sait ce que nous allions penser lorsque nous lirions des passages comme celui-ci. Il aurait pu écrire en un seul verset qu'une fois qu'une personne est sauvée, elle ne peut plus jamais être perdue, quelle que soit ce qu'elle peut croire ou quelle que soit sa manière de vivre ou d'agir. Il aurait pu y avoir un verset comme cela, mais ce n'est pas le cas. Dieu n'a pas fait cela.

Voici une raison pour laquelle Dieu ne l'a pas fait. Il désirait que vous soyez nerveux! Il désirait tout spécialement que ceux qui sont tournés vers le monde, qui vivent dans le monde et pour eux-mêmes, puissent avoir peur. Dieu a mis ici ces versets pour une certaine raison et ils font partie de la Bible. Ils font partie de la Parole de Dieu. Nous ne pouvons pas les déformer, nous devons lire ces paroles de la façon où elles sont données. Nous ne pouvons pas non plus prétendre qu'elles ne sont pas là. Certaines personnes sautent tout simplement par-dessus ces passages et les ignorent tout simplement comme s'ils n'étaient pas dans la Bible. Ils sont ici et ils signifient quelque chose, je pense que nous sommes tous d'accord avec cela. Ils ne peuvent par conséquent pas être négligés. Nous ne pouvons tout simplement pas passer par-dessus. Nous avons le droit de nous gratter la tête et de dire: « Je ne sais vraiment pas ce que cela signifie ». Cela est honnête, mais nous ne pouvons pas simplement les ignorer.

Avant que nous explicitions clairement ce que Dieu a sur le coeur au sujet de la sécurité du croyant, laissez-moi vous suggérer deux raisons pour lesquelles je pense que Dieu a inclus des versets comme ceux-ci, et qui semblent contredire la doctrine de la sécurité éternelle.



CES VERSETS FORTS NOUS PRESERVENT DES ABUS

Une des raisons et je vais fortement la souligner, est que des versets comme ceux que l'on trouve dans les avertissements d'Hébreux, nous préservent des abus commis au nom de la doctrine de la sécurité éternelle. Je pense que toutes les doctrines de la Bible ont été une fois l'objet d'abus. Mais je crois que la doctrine de la sécurité éternelle est une des doctrines qui a subi le plus d'abus de toute la Bible. Et je ne suis pas surpris car Satan aimerait tellement mettre la confusion dans cette dernière. De nombreuses personnes ont une fausse base pour leur assurance du salut. Je pense donc que ces avertissements nous empêchent d'avoir une fausse assurance. Dieu désire que vous vous examiniez vous-mêmes pour savoir si vous êtes dans la foi. Il désire que vous fassiez sérieusement face au problème du salut éternel devant Dieu. Il désire que vous viviez dans le repos, mais Il désire que votre repos se base sur quelque chose de solide et de certain. Je crois qu'il n'y a pas de plus grand danger que de prendre le salut comme allant de soi. C'est un terrible danger de prendre le salut pour acquis sans avoir un fondement solide et sûr. Sur quoi notre sécurité est-elle basée? C'est donc une raison pour laquelle Dieu nous donne ces effrayants passages. C'est pour vous effrayer. Pour que vous soyez tout à fait sûrs et certains que vous êtes réellement un des enfants de Dieu et que vous puissiez ensuite vous reposer sur une sûre fondation.



LES AVERTISSEMENTS NOUS DETOURNENT DES DOCTRINES ET NOUS TOURNENT VERS CHRIST

Une deuxième raison pour laquelle Dieu aurait pu inspirer des passages qui semblent remettre en question la sécurité du croyant, est que nous puissions pour toujours apprendre à ne plus regarder aux doctrines pour fixer nos regards vers le Seigneur. Notre repos est toujours basé sur une personne. Ce n'est pas un plan. Nous entendons tellement parler de plan du salut. Dans un sens vous pouvez l'appeler un plan. Toute notre sécurité est placée dans une personne et pas dans une doctrine appelée la sécurité éternelle. Si nous plaçons notre confiance dans une doctrine appelée doctrine de la sécurité éternelle, il se peut que nous ne soyons pas si sûrs. Je peux vous dire que la doctrine de la sécurité éternelle n'a jamais donné de sécurité à une mouche. La doctrine de la sécurité éternelle n'a jamais donné la sécurité à qui que ce soit. Nous devons mettre notre confiance dans un Sauveur vivant qui nous garde. C'est très différent que de faire confiance à une doctrine. Il est donc très important pour nous d'étudier cette doctrine et également toutes les autres, en étant centrés sur Christ plutôt qu'en étant centrés sur les doctrines. Je connais beaucoup de chrétiens qui aiment la doctrine de la sécurité éternelle, mais je pense que nombreux parmi eux s'y accrochent pour être assurés qu'ils ont la sécurité éternelle au lieu de s'accrocher à Christ. Cela est vrai pour tout ce que la Bible enseigne car cela a pour objectif de tourner nos yeux vers le précieux Seigneur Jésus.

Nous devons être centrés sur Christ lorsque nous étudions les prophéties et ne pas être centrés sur les prophéties. Nous devons être centrés sur Christ lorsque nous étudions les dons spirituels et ne pas être centrés sur les dons spirituels. Nous devons être centrés sur Christ lorsque nous étudions le service chrétien et ne pas être centrés sur le service chrétien. Nous devons être centrés sur Christ lorsque nous étudions les anges, la foi, la soumission, la famille et l'étude de la doctrine de la sécurité éternelle. Tout cela est pour nous montrer le Seigneur Jésus. Il est tout à fait possible pour quelqu'un de mettre sa confiance dans la doctrine et de rater le Seigneur.

Laissez-moi vous donner une illustration. Est-il important de sonder les Ecritures? Je pense que tous les chrétiens répondront oui. Mais voici ce que dit Jean 5:13-14: « Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie! » Jésus parle ici à des juifs et les juifs sondaient les Ecritures. Il reconnaît qu'ils sondent les Ecritures. En fait les juifs étaient sans doute les plus grands sondeurs des Ecritures de tous les temps. Mais est-ce qu'ils ont raté Jésus? La réponse est « oui. » Jésus leur dit: « Vous sondez les Ecritures, mais vous ne désirez pas venir à moi. » Quel verset tragique! Vous voyez ils étaient centrés sur la Bible et pas sur Christ.

Lorsque notre Seigneur Jésus est né, les juifs qui étudiaient la Bible ont donné la bonne direction aux mages pour qu'ils aillent à Bethléem. Ils savaient où aller, mais ils ne sont pas aller à Bethléem. Vous pouvez donc étudier la Bible et rater Christ. Dans le même ordre d'idée, vous pouvez étudier la sécurité éternelle d'une façon qui n'est pas centrée sur Christ et faire confiance à cela pour vous garder. Mais je peux vous dire que c'est une chose très dangereuse que de mettre sa confiance dans une doctrine pour vous garder. Je pense qu'il y a quelque chose comme l'idolâtrie de la sécurité éternelle. Chaque fois que la doctrine prend la place du Sauveur vivant, elle doit être abattue. Tout est au sujet de notre cher Seigneur.

Par conséquent, une juste approche de la doctrine ne va pas uniquement nous délivrer d'une fausse assurance, mais également de tout ce envers quoi nous pouvons être asservis. Et nous espérons que nous pouvons délivrer les autres d'une fausse assurance éternelle. Notre Seigneur Jésus a vu par avance les terribles dommages qui auraient pu être faits à cause d'une mauvaise compréhension de cette doctrine, par conséquent alors qu'Il s'apprête à achever la Bible, Il donne six fois ce même avertissement pour nous empêcher d'avoir une fausse assurance. Il désire que lorsque nous fermons notre Bible, nous puissions dire: « Je suis sauvé, j'en suis sûr, je suis dans le repos et voici pourquoi: je ne me repose pas dans quelque chose de faux mais en Christ. » Dieu ne nous effraie jamais pour nous effrayer, mais pour nous conduire sous Son aile, pour nous conduire à Lui.

Vous savez qu'à la fin d'Hébreux, il est dit que toutes les choses qui doivent être ébranlées seront ébranlées, et que toutes ces choses peuvent inclure la doctrine de la sécurité éternelle. Il se peut que cela soit secoué afin que nous nous reposions dans ce que Dieu dit qui est notre sécurité éternelle. Ce qui est sûr, c'est qu'à la fin, seul le Dieu omniscient sait avec certitude qui est sauvé et qui n'est pas sauvé. Seul Dieu sait si une personne ira ou pas au ciel. Vous ne pouvez pas voir dans mon coeur et je ne peux pas voir dans votre coeur. Je ne pense pas non plus que quelqu'un ait eu la possibilité de mettre son nez dans le livre de la Vie. C'est l'affaire de Dieu, Dieu sait tout cela, seul Dieu sait cela. Nous devons donc faire très attention de nous en approcher de la façon dont Dieu l'a prévue.

Il y a eu un moment dans ma vie où j'étais très odieux. J'ai fait du tort à beaucoup de personnes à cause de cette doctrine de la sécurité éternelle, parce que je pensais que c'était l'une des plus essentielles et importantes. Je pensais que si vous ne croyez pas à cela, vous étiez maudits et deviez vous mettre en règle avec Dieu. J'étais si dur et je pense réellement que j'ai fait du tort à de nombreuses personnes à cause de mon approche de la sécurité éternelle.

Il y a des personnes très saintes qui ne seront pas en accord avec mon approche actuelle, et nous devons être attentifs à ne pas nous juger les uns les autres. Il y a tant de divisions qui viennent de la sémantique des mots. Je pense que ceux qui sont d'accord avec la doctrine et ceux qui n'y croient pas ne sont pas très éloignés les uns des autres. Je le pense et j'espère que je pourrai vous le montrer. Il y a tant de divisions parce que les choses ne sont pas clairement explicitées et définies. Avec l'assistance de Dieu, j'aimerais rendre les choses claires sur ce que la Bible enseigne au sujet de la sécurité éternelle. Avant que nous considérions les six avertissements, j'ai pensé qu'il serait bien de d'abord se concentrer sur le véritable enseignement au sujet de la doctrine de la sécurité éternelle. Nous ferons cela en premier, puis nous nous tournerons vers les avertissements. Je pense que lorsque nous avons la fondation, puis que nous retournons vers les avertissements, cela aura plus de sens pour nous.

Ce que je pense que le Seigneur aimerait que je fasse dans cette leçon est de vous donner une explication claire de la doctrine de la sécurité éternelle telle que c'est présenté dans la Bible. Je vais essayer de résumer cela dans les termes les plus simples. Il se peut que vous disiez: « C'est facile, il suffit de la réduire au mot « éternelle. » Est-ce que Jean 6:40 ne dit pas: « Et c'est ici la volonté de celui qui m'a envoyé, que quiconque contemple le Fils, et croit en lui, ait la vie éternelle; c'est pourquoi je le ressusciterai au dernier jour. » Nous avons notre mot c'est « éternelle », on peut rentrer à la maison. La nature d'éternel est d'être éternelle donc j'ai prouvé la doctrine de la sécurité éternelle avec un seul mot, le mot éternel. » Est-ce que dire cela est vrai? Non, c'est faux. Cela ne prouve rien, parce qu'utiliser la vie éternelle pour prouver la doctrine de la sécurité éternelle est un argument très faible. Démontrer la nature de la vie éternelle ne fait que prouver que la vie que Dieu donne est éternelle. Prouver que la vie éternelle est éternelle prouve qu'elle est éternelle, mais cela ne prouve pas que vous la possédiez de façon éternelle. Et c'est cela qu'il faut montrer. Elle est éternelle, mais est-ce que vous pourrez la posséder pour l'éternité?

Vous voyez, la vie éternelle était éternelle avant que je ne la possède en 1958. Elle sera éternelle, même si je la perdais. Prouver que la vie est éternelle ne prouve donc pas que vous soyez en sécurité et que vous la possédiez pour toujours. Nous allons donc éviter d'utiliser les arguments que de nombreuses personnes utilisent et qui ne sont pas réellement solides. Nous allons plutôt considérer cela avec l'aide du Saint-Esprit. En plus de cela, le mot « éternel » peut même ne pas faire référence à la durée, pour toujours et toujours. Eternel est également une qualité de vie. Par exemple Jean 17:3 dit: « Et c'est ici la vie éternelle, qu'ils te connaissent toi seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » La vie éternelle est la vie de l'Eternel. Par conséquent, j'aimerais être aussi clair qu'il est possible de l'être, afin que nous n'ayons plus aucune fausse assurance. Nous avons besoin de voir la révélation de Dieu sur ce sujet. Si j'essaie de prouver quelque chose avec de faibles arguments et que vous découvriez des faiblesses dans mon argumention, cela va automatiquement affaiblir tous les autres arguments. Si vous avez six arguments pour une chose particulière, quatre étant faibles et deux forts, éliminez les quatre faibles, utilisez uniquement les arguments forts, sinon les faibles vont affaiblir les forts. Nous aimerions donc proposer des arguments clairs sur ce que Dieu enseigne au sujet de cette vérité.

J'ai par exemple entendu une argumentation basée sur l'analogie de la naissance humaine. En d'autres termes, certaines personnes disent que comme vous êtes nés dans votre famille, vous ne pouvez pas ne pas être nés, vous êtes bloqués dans votre famille. Peu importe à quel point vous êtes infidèles, vous êtes bloqués dans votre famille. Il se peut que vous soyez une terrible fille ou un terrible fils, vous êtes bloqués dans votre famille. Votre ADN ne change pas. Peu importe ce qui se passe, vous êtes assurés d'être dans cette famille. Est-ce que vous voyez le problème avec cette image? Le problème c'est que c'est une analogie. C'est une illustration. Je ne sais pas pour vous, mais je ne désire pas que ma sécurité éternelle se base sur une illustration. J'aimerais avoir une meilleure fondation qu'une analogie humaine. Nous avons besoin de plus que cela pour que notre coeur puisse trouver le repos.

La base sur laquelle nous sommes fondés est 1 Jean 5:13 qui dit: « Je vous ai écrit ces choses, à vous qui croyez au nom du Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, et afin que vous croyiez au nom du Fils de Dieu. » Dieu dit que nous pouvons savoir à cause de ce qui est écrit. C'est cela qui sera notre fondement. Le témoignage des Ecritures est le témoignage de Dieu Lui-même. Si nous savons par Son Esprit ce qui a été écrit, nous pouvons nous reposer dessus. J'ai de nombreux amis dans les deux camps par rapport à cette idée et certains d'entre eux disent: « Vous savez il est très présomptueux de dire que vous savez que vous êtes sauvés et que vous allez au ciel. » Je vais vous dire ce qui est présomptueux: c'est de douter de Dieu. C'est cela qui est présomptueux. C'est l'incrédulité qui est présomptueuse. Dieu dit que si nous ne Le croyons pas, nous faisons de Lui un menteur. C'est un verset de la Bible.

Ceci dit, est-ce que je vais pouvoir répondre à toutes les questions et mettre tout le monde d'accord? Probablement que non. Si Dieu me permet juste de calmer les tensions, je serai satisfait et heureux que Dieu ait pu utiliser cette étude. Ce n'est pas une doctrine qui devrait empêcher l'unité de l'esprit de quelque façon que ce soit, mais cela l'a été et j'aimerais utiliser cette approche afin que cela puisse au moins adoucir votre coeur envers l'un ou l'autre des deux camps. Il se peut que certains parmi vous n'aient jamais entendu cela et que ce soit tout nouveau pour vous. Je peux vous dire que ce sujet est comme un champ de mines.

Très bien, je pense qu'il y a un passage clair des Ecritures qui a été donné par notre Seigneur Jésus dans le discours sur le mont des Oliviers en Matthieu 24. Il se peut que vous soyez surpris de ce que j'ai choisi ce passage pour prouver la sécurité du croyant. Il se peut que certains disent que cela enseigne l'exact opposé de la sécurité. Je pense pourtant que c'est un des passages les plus simples et complets au sujet de la sécurité dans toutes les Ecritures. Je veux parler de Matthieu 24:13 qui dit: « Mais qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé. » Certaines personnes regardent ce verset et disent: « Mais cela ne prouve pas la sécurité, cela affaiblit plutôt la sécurité. Si vous utilisez ce verset, vous devrez trouver comment répondre à toutes les critiques. » Je peux vous dire qu'il n'y a rien à répondre dans ce passage. C'est exactement l'enseignement de la Bible sur la sécurité éternelle. En considérant ce verset, certaines personnes demandent: « Mais comment pouvez-vous trouver de la sécurité dans un passage qui enseigne que persévérer jusqu'à la fin est la condition du salut? » Certains disent: « Si je ne persévère pas, je ne serai pas sauvé. » Mais ce n'est pas ce que ce passage dit. Ce n'est pas ce que ce passage enseigne.



PERSEVERER JUSQU'A LA FIN EST LA PREUVE DU SALUT

Persévérer jusqu'à la fin n'est pas le fondement du salut. Cela serait un salut par les oeuvres. Ce n'est pas ce que ce passage nous dit. Persévérer jusqu'à la fin est l'évidence du salut, c'est la preuve du salut, c'est le test du salut. Celui qui est réellement sauvé, persévère jusqu'à la fin. Je suis un croyant convaincu dans l'enseignement biblique de l'assurance et de la sécurité du croyant. Mais je ne suis pas d'accord sur la façon dont cela a souvent été présenté et abusé depuis des années. J'évite de dire quelque chose comme: « Une fois sauvé, toujours sauvé, peu importe comment vous vivez! » A la fin, lorsque cette vérité de l'assurance est bien comprise cela peut être une parole juste. Mais cela hérisse les poils de certains chrétiens qui pensent que certaines personnes risquent d'être encouragées à vivre d'une façon mondaine et négligée. Certaines personnes l'enseignent de cette manière: « Peu importe comment vous vivez et à quel point vous tombez dans le péché, une fois que vous êtes sauvés vous êtes cadenassés, il ne peut plus rien vous arriver, vous n'avez plus besoin de vous soucier de quoi que ce soit. » C'est de cette manière que des personnes enseignent cela. Elles disent: « Vous avez accepté Christ en tant qu'enfant à l'école du dimanche, mais vous avez vécu comme un diable depuis, cela n'est pas grave. Aussi longtemps que vous avez accepté Christ à l'école du dimanche vous êtes en sécurité, vous êtes sains et saufs. »



LE SALUT N'EST PAS UNE DECISION OU UNE EXPERIENCE, C'EST UNE PERSONNE

Nous devons faire très attention à ce sujet. Ce n'est pas l'enseignement de la Bible et je vais vous montrer cela. Ceux qui se tiennent sur ce genre de fondement, se tiennent sur du sable mouvant. J'essaie d'éviter toutes les expressions qui laisseraient penser que la sainteté est optionnelle! Je ne pense pas que des chrétiens oseraient enseigner qu'il y a deux chemins qui mènent au ciel, mais la façon dont certains enseignent peut le laisser penser. Ils laissent entendre que je peux aller au ciel en étant un chrétien spirituel ou un chrétien charnel. Ils enseignent donc qu'il y a deux chemins pour le ciel car selon eux, vous pouvez être un chrétien spirituel ou charnel. Le problème est que ce n'est pas un enseignement de la Bible. Il n'y a qu'un seul chemin qui mène au ciel. D'une façon ou d'une autre ces personnes laissent entendre que tant que vous avez un jour pris une décision pour Christ, vous pouvez vous sentir en sécurité.

J'espère que vous commencez à voir pourquoi il est important de saisir ce que Dieu a sur le coeur sur ce sujet. C'est parce que des milliers de personnes vivent avec une fausse assurance qui n'est pas basée sur la Bible, mais sur une certaine expérience qu'ils ont pu avoir dans leur vie ou basée sur une décision qu'ils ont pu prendre dans leur vie. En se basant sur une expérience ou sur une décision, ils pensent que ce n'est pas grave de s'écarter de Dieu, de s'écarter de la Bible, de s'écarter du peuple de Dieu, de s'écarter des choses spirituelles, de s'écarter de ce qui est saint et de dire: « Je suis en sécurité, parce que j'ai eu une expérience et parce que j'ai pris une décision. » J'ai peur pour ceux qui basent leur sécurité sur une expérience ou une décision. Le salut n'est pas une expérience, ou une décision, c'est une personne, c'est la révélation de Christ.

Nous louons et nous ne désirons pas abaisser cet homme de Dieu qu'est Billy Graham. Mon épouse est devenue croyante lors d'une croisade de Billy Graham à la fin des années 50 à Madison Square Garden, c'est là où elle a accepté le Seigneur Jésus. Par conséquent, je ne désire rien dire contre Billy Graham, mais comme le Seigneur l'a tant utilisé et que sa parole était si puissante, depuis qu'il est apparu sur la scène chrétienne, de nombreux croyants ont fini par croire que le salut est une décision pour Christ. Il ne fait aucun doute que votre volonté doit être engagée et que vous devez vous décider pour Christ. Mais le salut est une révélation de Christ, pas une décision pour Christ. Galates 1:15-16 dit: « Lorsqu'il plut à Dieu de révéler Son Fils en moi. » C'est cela le salut. Par conséquent, cette idée de persévérer jusqu'à la fin n'est pas une condition, c'est une description. Si vous me demandez de décrire un croyant je vous répondrai: « Un croyant est quelqu'un qui aime Jésus, quelqu'un qui aime le Seigneur, quelqu'un qui aime la Parole de Dieu, quelqu'un qui aime le peuple de Dieu, quelqu'un qui aime la volonté de Dieu et quelqu'un qui persévère jusqu'à la fin. » Il s'agit de la description du croyant.

Vous êtes sans doute familiers avec l'expression « la persévérance des saints. » Cette idée d'endurer jusqu'à la fin est appelée persévérance des saints. C'est l'un des cinq points du calvinisme. Ce que j'aime dans cette expression est qu'elle nous rend attentifs à l'opposé de ce que certaines personnes enseignent en disant: « Peu importe comment je vis, à la fin je serai sauvé. » Ça c'est la non persévérance des saints. Nous ne croyons pas dans la non persévérance des saints. Ce que je n'aime pas au sujet de la persévérance des saints, c'est que cela peut faire penser à quelques-uns qu'il s'agit d'un salut par les oeuvres. En d'autres termes que ma sécurité dépend de ma persévérance. J'aime souligner la vérité de Jude 24-25 qui dit: « Or, à celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l'allégresse, à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles! Amen! » Ce n'est pas à cause d'une certaine doctrine que je suis en sécurité, mais parce que je suis gardé. Dieu est mon gardien. Ma sécurité est dans une personne, pas dans une doctrine. C'est Dieu qui me garde.

Lorsque l'expression est bien comprise, je sais que cela signifie la même chose, mais je préfère l'expression préservation des saints. C'est la même idée, mais l'accent est mis sur Dieu qui me préserve. Il me semble que l'expression persévérance des saints met trop l'accent sur l'homme. Je suis convaincu qu'une partie de la description d'un vrai croyant est que c'est une personne qui persévère jusqu'à la fin. Mais de quelle façon une personne persévère-t-elle jusqu'à la fin? Cela est une autre question. Ceci dit, ce qui est important et dangereux, chers frères et soeurs, c'est de dire que la façon dont vous vivez ou que ce que vous faites n'est pas important. La direction principale de la vie d'une personne est quelque chose de très important.

La question que nous pouvons alors avoir est: comment expliquer que certains semblent bien aller pendant un certain temps et tout d'un coup cela ne va plus? Les chrétiens qui penchent vers une théologie arminienne et qui se sentent proches de Jacob Arminius, disent que ces personnes ont tout simplement perdu leur salut. Les arminiens insistent fortement sur la libre volonté de l'homme. Ils pensent que l'homme est responsable de persévérer jusqu'à la fin et que si l'homme par un acte de sa volonté persiste, alors il continuera à être sauvé. Mais si jamais il arrête de persister, alors il ne sera plus sauvé, en d'autres termes il perdra son salut parce qu'il n'a pas persévéré. Les frères John et Charles Wesley étaient tous deux arminiens et croyaient qu'un vrai chrétien pouvait perdre son salut. Les chrétiens arminiens placent donc la destinée finale d'un chrétien entre ses mains, c'est donc un des grands dangers de ce point de vue.

Comment est-ce que la Bible explique le fait que certains ne persistent pas jusqu'à la fin? Je pense que le verset le plus clair sur ce sujet est 1 Jean 2:19 qui dit: « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. » Mes chers amis en Christ, voici l'explication de la Bible concernant ceux qui se sont détournés. Ils n'ont pas perdu leur salut. Ils ne l'ont jamais eu. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres car s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Malheureusement la vision des deux courants calvinistes et arminiens sur ce sujet place les personnes qui ne sont pas saintes en enfer. Les arminiens disent: « Il a perdu son salut et est allé en enfer. » Les calvinistes disent: « Il n'a jamais eu le salut et est allé en enfer. » Ils ne sont pas si différents que l'on peut le penser. Les calvinistes n'ont pas de problème avec les gens qui vivent sous la Seigneurie de Jésus-Christ. Les arminiens n'ont pas de problème avec les gens qui vivent sous la Seigneurie de Jésus-Christ. Chacun est préoccupé avec cette pauvre personne qui a pris le mauvais chemin. Ils se demandent ce qui lui est arrivé. C'est cela que devrait être notre fardeau. Dans 1 Corinthiens 5:11, l'apôtre Paul a refusé d'appeler frère un homme qui vivait consciemment dans le péché. Il l'appelle quelqu'un qui « se nomme frère. » Il ne désirait pas appeler frère quelqu'un qui vivait de façon impure parce qu'il n'était pas sûr qu'il soit chrétien et ne voulait pas lui laisser croire qu'il pouvait vivre de cette façon et que tout irait pour le mieux.



MEFIONS-NOUS DES EXPERIENCES

Vous voyez dans ce verset de 1 Jean 2:19, cette explication de la Bible concernant ceux qui vont de l'autre côté souligne ce principe important que nous ne pouvons pas prouver la Bible par l'expérience. Il faut que cela se passe dans l'autre sens. Vous pouvez illustrer les principes de la Bible par l'expérience, mais vous ne pouvez pas la prouver. Voici ce que j'ai souvent entendu: « Oh, je connais cette personne qui est très loin du Seigneur en ce moment, mais je sais qu'elle a accepté le Seigneur en tant qu'enfant. Elle a prié à l'école du dimanche et a accepté Christ. Ou en tant qu'adulte, elle s'est avancée, elle a levé la main, elle a signé une carte, elle a été baptisée, elle s'est jointe à une église ou elle a eu une expérience. Et je trouve du réconfort dans le fait que même si elle vit actuellement comme un diable, il y a longtemps qu'elle a fait une profession de foi. Cela me réconforte car je sais au moins qu'elle ira au ciel. » Mes amis, cela n'est pas l'explication de Dieu envers ceux qui sont sur le mauvais chemin! L'explication de Dieu concernant ceux qui ont choisi cette voie est très suspicieuse par rapport aux expériences que ces personnes ont eues. Elles se sont totalement détournées de Dieu, Dieu dit qu'ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils auraient persévéré jusqu'à la fin. Les chrétiens persévèrent jusqu'à la fin. C'est ceux-là qui seront sauvés. Il se peut qu'ils aient eu une réelle expérience, mais cela ne signifie pas que c'était une expérience de salut.

Comme je l'ai déjà dit, seul le Dieu omniscient sait avec certitude qui est sauvé et qui ne l'est pas. N'allez pas essayer de lire dans les coeurs. Il se peut qu'il vous arrive de dire: « Oh, oh, celui-ci est sorti du milieu de nous. » Vous ne savez pas cela, parce qu'il se peut que vous soyez en train d'analyser le coeur de quelqu'un qui est en plein milieu d'une histoire de salut. Imaginez que vous alliez observer la vie du roi David, juste après qu'il ait commis un adultère avec Bath Schéba et fait tuer Urie un de ses hommes forts. Il se peut que vous en concluiez: « Regardez cet homme, c'est un meurtrier. C'est un adultère. Il est sorti du milieu de nous, parce qu'il n'était pas des nôtres. » Il se peut que vous disiez cela de Lui. Mais il est revenu. Considérez par exemple le Psaume 51, quel grand Psaume de repentance! Il est revenu au Seigneur. Vous ne pouvez pas dire qu'il est sorti du milieu de nous. David n'a pas prié « Seigneur restaure mon salut. » Qu'a-t-il prié? Il a dit: « Rends-moi la joie de ton salut. » Il y a eu plusieurs moments dans la vie de David où vous auriez pu l'observer et conclure: « Il est sorti du milieu de nous, mais il n'était pas des nôtres », comme lors de son alliance avec les Philistins pour aller à la guerre contre le peuple de Dieu. Seul le Dieu omniscient sait ces choses avec certitude. Par conséquent, nous ne savons pas si quelqu'un est sorti du milieu de nous.

Lorsque la Bible parle de se détourner ou de marcher dans la lumière, elle parle de la direction principale d'une vie. Apocalypse 21:8 dit: « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. » C'est un passage qui est vraiment très fort. Considérez par exemple les menteurs, il est dit que « tous les menteurs ont leur part dans l'étang ardent de feu et de soufre. » Avez-vous déjà dit un mensonge? Oui, qui n'a jamais dit de mensonge? Nous avons tous menti un jour. Mais si ce n'est pas la direction principale de votre vie, alors vous n'êtes pas un menteur. Nous n'enseignons pas le perfectionnisme, nous parlons de marcher dans la lumière, mais de marcher de façon imparfaite. Nous parlons de la direction principale d'une vie.

Il est vrai que David a tué Urie. Mais il n'était pas un meurtrier. Ce n'était pas la direction principale de sa vie. Il a commis un adultère, mais il n'était pas un adultère. Ce n'était pas la direction principale de sa vie. Il se peut que vous mentiez, sans être un menteur, si ce n'est pas la direction principale de votre vie. 1 Jean 3:9 dit: « Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu. » Est-ce que cela signifie qu'un chrétien ne pèche jamais? Cela signifie qu'il ne pratique pas le péché en tant que direction principale de sa vie. Nous n'enseignons pas le perfectionnisme, nous parlons de marcher de façon imparfaite dans la lumière de Dieu. Lorsque mes yeux ne sont pas fixés sur Jésus, je suis capable de commettre tous les péchés qu'un incroyant peut faire. Ce qui est chair est chair. Notre chair restera chair et ne sera jamais améliorée. C'est pour cette raison que nous devons apprendre à marcher dans l'esprit pour ne pas accomplir les désirs de la chair. (Cf. Galates 5:16)

Lorsqu'une personne dit être chrétienne et qu'il n'y a aucune évidence qu'elle suit bien le Seigneur, en tant que direction principale de sa vie, on peut grandement douter du fait qu'elle soit réellement née de nouveau. La Bible ne donnera pas la moindre petite fausse sécurité ou assurance à quelqu'un qui ne vit pas une vie pieuse. La doctrine de la sécurité éternelle n'a pas été donnée pour encourager les gens à vivre d'une manière négligée. Comme je l'ai dit, seul le Dieu omniscient sait avec certitude, qui est rétrograde et qui ne l'est pas. J'aime le Proverbe 24:16 qui dit: « Car sept fois le juste tombe, et il se relève... » Je pense que cela signifie que nous n'arrêterons pas de tomber jusqu'à ce que nous allions au ciel. Nous continuerons de tomber, mais nous nous relèverons chaque fois. Un chrétien se relèvera toujours et persévèrera jusqu'à la fin.

C'est la caractéristique d'un chrétien de toujours à nouveau se relever, de se repentir, de revenir et d'avancer. Il persévèrera jusqu'à la fin, peu importe le nombre de fois où il ou elle tombera. Voilà le clair enseignement de la Bible. Celui qui persévèrera jusqu'à la fin sera sauvé. Une brebis chrétienne n'est pas comme une brebis naturelle. Les brebis naturelles sont connues pour se disperser. Mais Jean 10:4 dit: « Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. » Les brebis du Seigneur Le suivent. Je ne dis pas de mettre un anathème sur quelqu'un qui ne suit pas le Seigneur, Lui seul sait. Moi, je ne le sais pas, mais je sais cela: lorsque tout est terminé celui qui est sauvé est celui qui a persévéré jusqu'à la fin.

Ce qu'il faut retenir c'est ce que dit 1 Jean 2:19: « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. » Vous savez ce que j'ai trouvé incroyable alors que j'ai préparé et pensé à tout cela, c'est le grand nombre de sectes qui ont commencé en disant qu'ils étaient chrétiens. Mary Baker Eddy qui a fondé la science chrétienne était au début membre de l'église congrégationaliste. Joseph Smith le fondateur de l'église mormone, était ancien dans l'église presbytérienne. Ellen Gould White qui a été une des leaders de l'église des adventistes du septième jour, qui est également une secte, a grandi dans l'église méthodiste. Est-ce que ces personnes étaient sauvées puis ont perdu leur salut? Ou n'ont-elles jamais été sauvées? La Bible dit: « Ils sont sortis du milieu de nous, parce qu'ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils auraient continué avec nous. Ils sont partis pour qu'il fût manifesté qu'ils n'étaient pas des nôtres. »



NE NOUS JUGEONS PAS LES UNS LES AUTRES

Comme seul le Dieu omniscient sait toute chose, ne nous jugeons pas les uns les autres. Il se peut que vous connaissiez quelqu'un que vous aimez et qui en ce moment vit loin du Seigneur. Lorsque mes yeux sont loin du Seigneur, je peux commettre n'importe quel péché. Je peux vivre une vie de péché et devenir un drogué et tout de même être un croyant. Mais Dieu nous ramènera. Cela fait parti de ce que nous avons vu dans les précédentes leçons concernant le châtiment que Dieu manifeste pour nous ramener à Lui. Comme nous ne savons pas, nous devons donc être prudents, car Dieu seul sait.

Ce qui est certain, frères et soeurs en Christ, c'est que je ne désire pas que vous ayez une fausse assurance. C'est pour cette raison que vous ne devez pas dire: « J'ai accepté Christ et je peux vivre comme je le désire. » Que Dieu nous fasse grâce d'avoir un coeur qui recherche la sainteté, un coeur qui recherche Dieu et qui vit la vie échangée avec Christ. Comme je l'ai dit, ce sujet est quelque chose qui provoque des tensions au sein des enfants de Dieu et j'ai personnellement fait du tort à des enfants de Dieu à cause de mon approche de cette doctrine. Pour vous montrer à quel point ce sujet fait du mal, voici ce que j'ai lu d'une personne très connue: « Si John Wesley et Charles Wesley vont au ciel, j'espère que j'irai en enfer. » Est-ce que vous pouvez imaginer quelqu'un pouvoir dire une chose pareille? C'est une personne qui est très connue qui a dit cela. Cette personne a dit cela parce que ces deux frères ne croyaient pas dans la sécurité éternelle.

Dans notre prochaine leçon, nous verrons comment nous pouvons savoir que nous avons l'assurance et nous considérerons ces versets qui semblent enseigner l'opposé. Nous verrons également les principes d'étude de la Bible dont nous avons besoin pour les comprendre. Je pense que c'est un complément très important au livre d'Hébreux. J'aimerais vraiment que nous puissions voir ce que Dieu a sur le coeur à ce sujet.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour Ta précieuse parole. Merci pour la sécurité que nous pouvons avoir. Nous Te prions que Tu ébranles toutes les fausses sécurités dans lesquelles nous nous reposons qui sont ébranlables, de telle sorte à ce que nous puissions nous appuyer sur ce qui est inébranlable. Nous savons que Tu désires que nous ayons tous un repos, une assurance et une sécurité, mais elle doit être en Toi. Nous Te prions donc d'imprimer cela en nous, alors que nous considérons ce sujet. Merci pour les avertissements en Hébreux, qui nous ont permis de creuser cette vérité. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #49