HEBREUX #47 - CONCLUSION

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-septième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux. J'aimerais vous partager la fin du verset d'Ezéchiel 1:1 qui dit: « Les cieux s'ouvrirent, et j'eus des visions de Dieu. » Voilà de quelle façon le livre commence. Le principe ici est que Dieu nous a appelés à vivre sous les cieux ouverts où nous pouvons voir des visions de Dieu. La façon de voir Dieu est d'avoir des cieux ouverts. Pour de nombreuses personnes et même pour de nombreux chrétiens les cieux sont fermés. Mais pour ceux qui viennent comme des petits enfants, impuissants, nous pouvons contempler le Seigneur et Sa parole. Par conséquent demandons au Seigneur de vivre sous les cieux ouverts, de voir une vision de Dieu et ensuite d'aller vivre dans la réalité de tout ce que cela signifie.

Prions

Père, nous Te remercions tellement parce que Tu nous as donné ce précieux verset. Merci parce que par le Saint-Esprit le ciel nous est ouvert, et que Tu révèles tes vérités aux enfants. Nous Te remettons notre méditation et Te demandons que les choses que nous allons voir puissent être réelles dans notre vie. Montre-toi à nous d'une façon toute nouvelle et fraîche Seigneur et cela tout spécialement alors que nous arrivons à la fin de ce livre. Nous Te demandons de nous montrer à nouveau Christ. Merci par avance parce que Tu vas le faire au nom de Jésus. Amen



RESUME

Dans notre étude d'Hébreux, nous sommes arrivés au chapitre 13 et à la conclusion de ce livre. J'aimerais que nous considérions encore deux choses avant que nous terminions l'étude de ce livre. L'une est en lien avec les principes d'études bibliques et l'autre avec la conclusion du livre. Mais pour bien saisir ce deuxième point, nous aurons à revenir sur quelque chose qui précède le chapitre 13.

J'aimerais premièrement, à travers Hébreux 13:1-6, illustrer un important principe d'étude de la Bible qui m'a énormément aidé pendant toutes ces années. Comme cela est magnifiquement illustré dans ces six versets, j'ai pensé que ce serait le bon moment de parler de ce principe. Ensuite lorsque nous en aurons fini avec cela, nous considérerons la conclusion du livre. Hébreux 8:1 a été notre verset clé pour tout le livre. Il dit: « Le point capital de tout ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme. » C'est une image de notre Seigneur Jésus élevé dans la victoire, assis à la droite de Dieu le Père et exerçant Son sacerdoce. C'est le thème de tout le livre. Le thème n'est pas que Jésus est Prêtre, bien entendu que l'on trouve cela dans le livre, mais ce n'est pas le thème. Il ne s'agit pas du fait que nous faisons confiance à Jésus en tant que Prêtre. J'espère que vous le faites. Et il ne s'agit pas du fait que nous aimons Jésus en tant que Prêtre. Il ne s'agit pas du fait que nous nous soumettons à Lui. J'espère que vous le faites. Les mots ne pourraient pas être plus clairs que ce que l'on trouve dans le verset 8:1. Le point capital de ce que nous avons vu est que nous avons un tel Grand Prêtre. Le message du livre est que nous L'avons. Il se peut que nous ne le comprenions pas bien, que nous ne le suivions pas comme nous le devrions, que nous ne Lui obéissions pas, que nous ne nous soumettions pas à Lui, que nous ne Lui fassions pas confiance, que nous ne L'adorions pas comme nous le devrions, mais nous L'avons. Le Prêtre vit dans votre coeur.

Comment Dieu pourrait-Il terminer un livre dont le thème est Melchisédek, le Prêtre céleste assis dans les cieux? La réponse est que le Prêtre habite maintenant dans votre coeur et par conséquent vous êtes un prêtre. A la fin de ce livre, Dieu nous montre ce que cela signifie que d'être un prêtre, lorsque le Grand Prêtre vit dans votre coeur. Nous allons donc terminer en concluant tout le livre en considérant le chapitre 13 qui parle du sacerdoce de tous les croyants, alors que Christ vit Son sacerdoce en nous.

Rappelez-vous que très souvent les gens regardent le sacerdoce universel des chrétiens en pensant à Aaron et à l'ancienne alliance. Ils se disent: « Je suis prêtre et je vais donc étudier l'ancienne alliance. » Non, vous êtes des prêtres selon l'ordre de Melchisédek. Vous n'êtes pas un prêtre selon l'ordre d'Aaron. Nous verrons donc cela en tant que conclusion.



ETRE ORIENTE VERS LES PRINCIPES

Avant de voir cela ensemble, j'aimerais ajouter quelque chose qui nous est suggéré par le livre, mais qui ne fait pas réellement partie du livre, c'est un principe d'étude biblique. Hébreux 13:1-6 dit: « Persévérez dans l'amour fraternel. N'oubliez pas l'hospitalité; car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; que peut me faire un homme ? »

J'aimerais prendre ces six versets en tant que puissante illustration d'un principe d'étude biblique. Vous vous demandez peut-être quelle est la bonne façon d'étudier la Bible? J'aimerais vous faire une suggestion qui m'a aidé plus que n'importe quel principe pendant ces années. J'aimerais vous l'exposer puis vous l'illustrer. Demandez à Dieu de vous aider à être orientés vers les principes alors que vous étudiez la Bible.

Je ne veux pas dire par là que vous devez venir à ce livre comme si c'était un livre magique, dans lequel on devrait trouver des significations secrètes ou des vérités profondes cachées qui seraient dans ses pages. Ce n'est pas ce que nous faisons. Les gens ne ratent pas les simples vérités en venant en tant que simples enfants. Ils ratent les simples vérités en essayant de penser qu'il y a des choses spirituelles profondes de cachées. Dieu cache Ses vérités à la surface et pas sous la surface. Ses vérités sont dans le tiroir d'en bas, là où tout le monde peut les atteindre et non pas dans les tiroirs d'en haut. Les vérités de Dieu sont toujours simples, parce que la vérité est une personne et une personne est tout le temps simple.

Bien entendu le principe d'étude biblique le plus important est ce que nous appelons le principe indispensable. C'est une totale dépendance envers le Saint-Esprit. Vous n'irez jamais au-delà de cela. Je pense que la chose la plus sûre que vous pouvez faire lorsque vous venez à la Bible, est de la prendre de façon littérale, à moins que cela ne soit vraiment une figure de style. Si c'est clairement une figure de style, alors interprétez cette figure de style en tant que figure de style. En d'autres termes, si c'est une métaphore vous devez voir comment interpréter une métaphore. Si c'est une similitude, vous devez voir comment interpréter une similitude. Si c'est une hyperbole, vous devez voir comment interpréter une hyperbole. Si c'est une métonymie, vous devez voir comment interpréter une métonymie. Il y a des choses que vous savez clairement être des figures de style.

Voici par exemple ce que Actes 5:9 dit au sujet d'Ananias et de Saphira: « Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, les pieds de ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront. » Vous savez que cela n'est pas littéral, vous savez qu'il y quelqu'un là-bas à côté des pieds. Ce serait assez incroyable de juste voir des pieds lorsque vous ouvrez la porte. Vous interprétez donc cela en tant que métonymie, qui est une figure de style. Vous savez que quelque chose est clairement imagé par là. D'autres textes disent par exemple que Christ est la porte, le cep, la lumière, le pain, l'eau. Mais Il n'est pas réellement tout cela. Toutes ces choses sont des images, des figures de style. Et c'est comme cela que vous devez les interpréter.

Je ne veux pas suggérer que vous devez allégoriser, à moins que vous ne considériez une allégorie comme celle de Galates 5. Si vous êtes face à une allégorie, il est normal que vous allégorisiez parce que Dieu le fait. Allégoriser c'est dire que ce n'est pas littéral. Vous seriez choqués de lire certains des commentaires que l'on peut trouver dans certains de mes livres. Il y en a par exemple un qui dit que les cinq maris de la femme samaritaine correspondent aux cinq sens. Est-ce que vous pouvez voir un lien entre ses cinq maris et nos cinq sens? Quelqu'un a dit qu'Adam et Eve ne sont qu'une image et qu'ils n'ont pas réellement existé. Ils ne représentent que le mal et le bien. Non c'est littéral et nous devons tout prendre de façon littérale.

Certains disent que les disciples n'ont pas réellement attrapé cent cinquante-trois gros poissons en Jean 21. Cela représente simplement le fait qu'à cette époque, il y avait cent cinquante-trois pays et il s'agit simplement d'une image d'évangélisation. Nous ne devons pas utiliser les Ecritures de cette façon. Beaucoup de personnes lisent la Bible de façon littérale et se disent: « Je vais appliquer cela à ma vie. » Mais en agissant de cette façon, ils ratent de grandes bénédictions de la part de Dieu. C'est parce que si vous prenez cela de façon littérale et que vous essayez de l'appliquer, vous serez limités dans votre application.

Laissez-moi vous donner un exemple. Habituellement tout le monde tire le bon principe du passage de Matthieu 14:28-31 qui dit: « Pierre lui répondit: Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. Et il dit: « Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? » Est-ce que cela est littéral, est-ce que cela est réellement arrivé? Oui, cela est arrivé. Est-ce que Pierre a réellement marché sur l'eau? Oui, il a marché. La Bible dit que lorsque Pierre a vu les vagues et le vent, il a pris peur. Est-ce que cela s'est réellement passé? Oui tout à fait. Lorsqu'il a commencé à couler après avoir détourné les yeux du Seigneur, il a crié: « A l'aide. » Est-ce que Jésus l'a aidé? Oui, Il l'a aidé avant que sa tête ne passe sous l'eau. Est-ce que Pierre a ensuite de nouveau marché sur l'eau ? Oui il est retourné au bateau. Tout cela est littéral.

Si vous venez à la Bible en disant que cela est littéral et que vous désirez l'appliquer à votre vie pensant que ce que Jésus a fait pour Pierre, Il le fera également avec vous, vous aurez raison. Ce que Jésus a fait pour Pierre, Il le fera également pour vous. Il est vrai que si un jour Christ vous appelle à marcher sur l'eau et qu'il arrive que vous sombriez parce que vous détournez les yeux de Christ, Jésus interviendra et vous sauvera. Mais si vous considérez les choses de cette façon, vous ne pourrez pas souvent les appliquer! Et je pense même pouvoir dire que vous ne l'appliquerez jamais. Je ne pense pas que vous ou moi marchions un jour sur l'eau. Que direz-vous alors? Vous direz que ce passage ne s'applique pas à vous.

Mais si vous découvrez le principe, si vous venez à Dieu en disant: « Enseigne-moi le principe qui est derrière cela et sur lequel cette histoire est basée », vous verrez que cette vérité sera vraie. Par un puissant miracle de Dieu, je pense marcher en opposition à la nature dans mon union avec Jésus Christ. Est-ce que cela est vrai? Est-ce que c'est illustré par cette histoire? Oui, cela est tout à fait vrai. Si je détourne mes yeux de Jésus et que je regarde aux circonstances menaçantes, est-ce que la nature prendra le dessus et me poussera à sombrer? Oui tout à fait. Mais même à ce moment, si je fais appel au Seigneur est-ce que je peux m'attendre à une libération instantanée, et à un retour à ma marche dans l'union avec Christ? Oui, tout à fait.

Est-ce que vous voyez ce que je veux dire? Maintenant avec le principe, il y a un nombre illimité d'applications et je peux maintenant appliquer tout cela. Je ne suis pas en train de spiritualiser tout cela, je dis que tout cela s'est réellement passé, mais je peux maintenant appliquer ce principe de nombreuses façons. De nombreux chrétiens ratent des bénédictions parce qu'ils essaient d'étudier la Bible pour ensuite l'appliquer. Ma suggestion est d'étudier la Bible, puis de demander au Seigneur de vous montrer le principe et ensuite d'appliquer le principe. N'appliquez pas le littéral, trouvez le principe. Une fois que vous aurez le principe, vous aurez un nombre d'applications illimitées et cela s'appliquera à tous les croyants de toutes les époques.

A la lumière de tout cela, j'ai choisi Hébreux 13:1-6 parce que ce passage illustre probablement mieux ce principe que tous les versets que je connais. Ce verset peut se passer de façon littérale. Les étrangers existent, ils peuvent venir dans votre maison et cela peut être des anges. Il y a de nombreux exemples dans la Bible où les anges ont communiqué avec les hommes. Abraham a reçu des anges chez Lui. Gédéon a parlé à un ange. Les anges sont apparus aux bergers, Pierre et Paul ont vu des anges. Les anges sont littéraux. Ils sont réels. Est-ce qu'il existe quelque chose comme des prisonniers? Oui, bien entendu. Le mariage existe-il? Oui, tout à fait, ce n'est pas une figure de style. Est-ce que l'argent dont il est parlé ici, existe? Oui, bien entendu. Vous savez également qu'il existe malheureusement quelque chose comme l'amour de l'argent. C'est la première partie de l'étude de la Bible. Lisez les choses littéralement, mais ne vous arrêtez pas là. Venez ensuite au Seigneur pour vous montrer le principe qui est mis en avant dans ce passage particulier. Vous serez ensuite merveilleusement bénis.

Retournons à notre passage. Nous avons dit qu'un étranger est quelque chose de littéral. Mais est-il possible que dans toute votre vie chrétienne, vous n'ayez jamais l'occasion de donner l'hospitalité aux étrangers? Je pense que cela est possible. Tout le monde n'a pas cette opportunité. Les anges sont réels, mais combien de personnes en ont déjà vu un? Ils sont réels et je pense qu'ils vous servent tous les jours, ce sont des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut. Autant que je le sache, je peux honnêtement dire que je n'ai jamais entendu ou vu un ange. Mais certaines personnes ne sont pas aussi sûres et ont vécu des expériences lors desquelles elles ne savent pas si elles ont vu des anges ou des êtres humains.

Il est possible que certains chrétiens vivent ou meurent sans jamais avoir vu d'anges. Il est également possible que certains chrétiens vivent ou meurent sans jamais avoir rencontré de prisonniers ou vu l'intérieur d'une prison. Les prisonniers sont réels, ils existent, mais certaines personnes n'en ont jamais rencontrés et n'en rencontreront peut-être jamais. Mais ils sont réels. Le mariage est littéral, mais est-ce que tout le monde est marié? Pourtant le mariage est très très réel. Alors qu'est-ce qu'une personne est censée faire lorsqu'elle en arrive à un passage comme cela? Va-t-elle dire que cela ne s'applique pas à elle? Comment approchez-vous alors la Bible? Qu'en est-il de l'argent dans ce passage? Si tout ce que vous aviez est la signification littérale des mots, en disant: « Je vais lire la Bible et l'appliquer à ma vie », il se peut que vous ayez un problème, parce que si vous n'avez jamais vu ou entendu un ange, si vous n'avez jamais rencontré de prisonnier, si vous êtes célibataires et pas mariés, vous serez tentés de dire que ces six versets ne s'appliquent pas à vous.

Que ferez-vous alors? Est-ce que vous allez les supprimer de votre Bible? Est-ce que la Bible est applicable pour toutes les personnes à toutes les époques? Bien entendu que cela l'est. Mais comment faire pour la rendre applicable? Vous lisez la Bible, vous prenez la partie littérale et vous demandez au Seigneur de vous montrer les principes et ensuite il n'y aura pas de fin à son application. Parce que ces six versets donnent tellement de possibilités de ne pas pouvoir appliquer les Ecritures, j'ai pensé que nous pouvions les étudier. Laissez-moi vous suggérer plusieurs principes qui soulignent ces grandes réalités qui ont des applications illimitées.

Bien entendu le principe ne va pas mettre de côté la partie littérale, il va la prendre en compte, mais cela va également ouvrir grande la porte pour beaucoup d'autres possibilités. Hébreux 13:2 dit: « N'oubliez pas l'hospitalité; car, en l'exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. » Nous avons déjà la raison pour laquelle je pense que ce sont des étrangers chrétiens et non pas des non chrétiens. Mais indépendamment de cela, nous pouvons simplement prendre le mot « étranger. » C'est une personne avec laquelle vous n'êtes pas familiers. C'est une personne que vous ne connaissez pas. L'hospitalité c'est être ouvert, c'est être réceptif, c'est montrer de la gentillesse. Il se peut que vous n'ayez jamais connu de façon littérale un étranger que vous pouviez faire entrer pour le faire assoir à votre table, ou le laisser dormir dans votre lit. Mais en tant que principe, est-ce que quelqu'un ou quelque chose qui ne soit pas familier s'est déjà manifesté à votre porte ou dans votre vie? Quelle est alors votre réponse? Avez-vous été hospitaliers et ouverts ou avez-vous été rudes lorsque quelqu'un est venu à votre porte?

Lorsque vous courez le chemin de la vie avec vos yeux sur Jésus, comme Dieu rend toutes choses rédemptrices, beaucoup de choses, de personnes, de circonstances et d'événements viendront dans votre vie qui sont étrangers. Au niveau terrestre, les étrangers rendent souvent les gens nerveux.

De façon naturelle, notre coeur dit: « Je veux bien accueillir un ami, mais pas un étranger. » Il y a tout le temps un risque d'accueillir un étranger, et tout spécialement si cet étranger est une circonstance. Il se peut que vous appreniez que vous venez de perdre votre emploi, que vous venez de rater un rendez-vous ou un examen. Il se peut que votre bien-aimée vous laisse tomber, ou qu'un chrétien vous trompe. Comment allez-vous accueillir tout cela lorsque cela vient dans votre vie?

Nous avons déjà touché à ce sujet dans nos précédentes leçons, en disant que toutes choses sont rédemptrices. Lorsque Dieu permet quelque chose dans la vie d'un chrétien soumis, il n'a pas besoin de se demander: « Est-ce que cela va me faire du mal? Est-ce que cela va me voler? Est-ce que cela va prendre l'avantage sur moi? » Nous avons vu que nous pouvons rendre grâce pour toutes choses en toutes choses. Au moment où cela arrive dans votre vie, cet étranger a reçu de Dieu l'objectif de frapper à votre porte et si vous êtes ouverts et réceptifs, alors quelques personnes ont logé des anges sans le savoir. Avant j'avais peur que Dieu puisse envoyer un étranger qui soit vraiment le mal venu à ma porte et qu'il puisse prendre ma vie, ma santé, mon épouse ou mes enfants. Le Seigneur s'est occupé de cela en moi et je n'en ai plus peur, vous savez pourquoi? C'est parce qu'Il ne peut pas prendre ma vie, ma santé, mon épouse, mes enfants ou mon ministère. Et vous savez pourquoi? Parce que ces choses sont déjà à Lui. Je les lui ai déjà données. Je dis parfois ma femme, mes enfants et mon ministère. Mais je n'ai pas le droit de dire que c'est à moi parce que c'est à Lui. Vous ne pouvez pas prendre ce que vous avez déjà. Et Dieu a déjà tout cela.

En lien avec cela, j'aimerais lire le merveilleux verset de 1 Corinthiens 7:29 qui dit: « Voici ce que je dis, frères, c'est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas, ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas, et ceux qui usent du monde comme n'en usant pas, car la figure de ce monde passe. Or, je voudrais que vous soyez sans inquiétude. »

C'est un passage très intéressant. Comment est-ce que je peux appliquer cela: « que ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas? » Qu'est-ce que tout cela signifie? Il y a deux raisons qui nous sont données dans ce passage, qui nous disent pourquoi nous devrions nous tenir à cela. Une des raisons est que nous tenons à ces choses d'une façon qui montre que ce n'est pas à nous. Cela appartient au Seigneur. Il est impossible pour Dieu de voler quelqu'un, car Il a tout créé et tout Lui appartient, Il ne peut rien prendre. La seconde raison est que la figure de ce monde passe. Ce mot figure est en lien avec le théâtre, c'est en lien avec les actes d'une pièce. Le rideau se lève et redescend toujours à nouveau et cela change à chaque acte, le monde change chaque fois.

Je pense que des personnes connaissent cette sentence de Shakespeare qui dit: « Le monde entier est un théâtre, Et tous, hommes et femmes, sont de simples acteurs. Ils ont leurs entrées et leurs sorties, Et un homme dans sa vie joue plusieurs personnages. » C'est exactement ce que l'apôtre Paul dit par le Saint-Esprit. Laissez-moi le dire avec mes propres mots. Frères et soeurs en Christ, ne prenez pas cette vie de pèlerinage trop au sérieux. Vous ne faites que passer, vous n'habitez pas ici, ne prenez pas cela de façon trop sérieuse, le rideau va se lever et redescendre de nombreuses fois. J'étais une fois assis dans un parc et d'un côté je pouvais voir la procession des mariés et de l'autre côté je pouvais voir la procession d'un enterrement. Cela m'a fait un drôle d'effet. Il y avait des fleurs et des pleurs des deux côtés, mais pour des raisons différentes. Le rideau monte, le rideau redescend, la figure de ce siècle passe. Pour ceux qui vivent en union avec Jésus, l'auteur dit: « Comme toutes les choses sont rédemptrices, n'ayez pas peur de ce qui vient à votre porte, même si c'est un étranger. » Le point du Saint-Esprit est que ceux qui sont ouverts pour recevoir ce que Dieu permet, ont souvent été bénis et ont logé des anges. Comme vous le savez le mot « ange » signifie simplement « messager. » Nous avons les sept anges des sept églises dans Apocalypse. Ce sont des messagers du Seigneur.

Le principe ici est donc que si nous sommes ouverts pour recevoir ce que Dieu envoie dans nos vies, même si cela n'est pas connu, nous verrons souvent une grande bénédiction de la part du Seigneur. Nous logerons les messagers du Seigneur, sans même le savoir. Une des illustrations de l'Ancien Testament à ce sujet est Elie. Est-ce que vous vous rappelez qui lui a apporté de la nourriture? C'était des corbeaux. On ne s'attend pas à ce que des corbeaux nous apportent de la nourriture, mais plutôt à ce qu'ils la mangent. Pourtant dans ce cas, ils ont apporté les provisions du Seigneur. Faites attention, n'ayez pas peur de ce grand oiseau noir. Si vous regardez dans son bec, vous y trouverez peut-être quelque chose du Seigneur. Est-ce que vous vous rappelez de l'écharde dans la chair? Paul l'appelle un messager de Satan. Mais il portait le message de Dieu. Quel était le message de l'écharde dans la chair? Le message était: « Sois humble. » C'était pour le garder de l'orgueil. Nous devons recevoir ces étrangers qui viennent dans notre vie et nous logerons peut-être des anges sans le savoir.

Maintenant que vous avez le principe, vous ne pouvez plus dire que ce verset ne s'applique pas à vous parce que vous n'avez pas rencontré d'étranger. Mais maintenant soyez ouverts à tout ce qui vient dans votre vie, et vous verrez que cela peut être une des plus grandes bénédictions qui vous soient peut-être arrivées. Si vous trouvez le principe, il n'y aura pas de fin à son application. Voilà maintenant que vous savez que les anges voyagent parfois incognito, priez Dieu qu'Il ne vous laisse pas froids et sans réponse lorsque des choses viennent à votre porte.

Nous pouvons avoir la même approche avec le verset 13:3 qui dit: « Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. » Peut-être que vous direz que vous n'avez jamais rencontré de prisonniers. Avez-vous déjà rencontré quelqu'un dans les liens? C'est ce qu'est un prisonnier. C'est quelqu'un qui est dans les liens. Nous devons nous rappeler de ceux qui sont dans les liens parce que nous faisons également partie du Corps. Nous avons aussi été dans les liens et délivrés. Est-ce que vous réalisez que chaque fois que vous voyez Christ dans la Bible vous êtes délivrés? Parfois vous ne savez même pas que vous êtes dans les liens jusqu'à ce que vous voyiez Jésus, puis les chaînes tombent et ensuite vous savez que vous étiez dans les liens.

Si jamais quelqu'un me demandait: « Maintenant êtes-vous dans les liens dans l'un ou l'autre domaine? » Je crois que je pourrais répondre honnêtement que je ne le pense pas. Il se peut que je le sois, mais je n'en sais rien. L'autre jour par exemple, j'ai passé un merveilleux moment avec Jésus et Il m'a délivré de quelque chose à laquelle je ne savais même pas que j'étais liée. Il y a donc maintenant un principe qui est de se rappeler de tous ceux qui sont dans les liens, parce que nous sommes également dans le Corps et il y a également des liens dans votre vie. Vous pouvez donc appliquer cela de milliers de façons, il n'y a pas de fin une fois que vous avez trouvé le principe.

Vous n'avez pas besoin d'être mariés pour embrasser le principe derrière la sainte union d'un homme avec une femme. Il s'agit juste de moralité et de sainteté. C'est simplement être saint et les personnes célibataires peuvent tout autant appliquer cela que les gens mariés.

Le verset 13:5 dit: « Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. » Demandez à Dieu de vous donner le principe le plus large. Ce verset contient une application universelle, avec des applications illimitées. Dans chaque société l'argent représente toutes choses. En d'autres termes, si j'avais de l'argent j'aurais des propriétés, si j'avais de l'argent j'aurais des chaussures, des équipements sportifs, je pourrais payer mon loyer, aller en vacances, me faire plaisir et recevoir de l'éducation. L'argent est « convertible. » Dans l'argent il y a des habits, des chaussures, des voitures et des maisons. Tout est dans l'argent.

Puis-je suggérer que si vous avez Jésus, vous avez tout ce dont vous avez besoin. Il est aussi « convertible. » En Jésus il y a la joie, la paix, la force, la sagesse, la justice et la puissance. Il est comme l'argent du ciel et nous avons Christ. Le principe dont l'auteur parle ici est le contentement. Nous devons être contents sans aimer l'argent et tout ce que cela représente. Nous devons être contents en Jésus parce qu'Il a dit: « Je ne vous abandonnerai jamais. » Maintenant vous avez un principe. N'essayez pas de trouver votre contentement dans ce monde. Trouvez votre contentement en Christ. Nous avons donc maintenant un principe. Dans ce contexte, le contentement c'est avoir ce que Jésus désire que j'aie, ce n'est pas avoir ce que Jésus ne désire pas que j'aie. Nous devons être satisfaits avec Christ car nous avons Christ.

Regardez maintenant de quelle façon les versets 13:5-6 sont en lien avec le contexte du contentement en Christ Jésus. Parce que Christ tout comme la monnaie est convertible, toutes choses se trouvent en Lui. Frères et soeurs en Christ, alors que nous arrivons à la fin, demandez à Dieu de faire de vous des gens qui soient orientés vers les principes. Pour être honnête avec vous, c'est amusant. C'est amusant d'étudier la Bible. Peut-être que vous dites: « J'ai essayé de lire la Bible, mais je n'arrive pas à l'appliquer à ma vie. Je ne la saisis pas. » Commencez à demander à Dieu de vous montrer le principe. C'est si amusant de commencer à voir les principes qui sont sous-jacents et ensuite vous serez étonnés de voir le nombre de façons que vous pouvez appliquer ces choses.



LES SIX AVERTISSEMENTS DANS HEBREUX

Très bien, comme je l'ai dit après l'étude de ce livre, j'aimerais revenir sur les six avertissements que l'on trouve dans le livre d'Hébreux. Nous n'allons pas tous les voir maintenant, mais j'aimerais juste les lire. Il y a un avertissement contre l'indifférence. Il y a un avertissement contre l'incrédulité qui empêche le repos. Il y a un avertissement contre l'immaturité spirituelle. Il y a un avertissement contre l'hypocrisie. Il y a un avertissement contre le péché volontaire. Il y a un avertissement sur le fait de rater la grâce de Dieu. Il y a plus que ces six avertissements dans Hébreux, mais j'ai listé ces six à cause de la façon dont ils sont présentés dans ce livre. Ils sont tous présentés de la même façon. On trouve une exhortation, puis un exemple de l'Ancien Testament de cette exhortation et à cause de cela ils sont uniques dans le livre d'Hébreux.

Tous les avertissements dans Hébreux, sans exception, peuvent laisser faire croire qu'une personne peut perdre son salut. Ils font partie des paroles les plus fortes dans la Bible. J'aimerais maintenant vous lire ces passages sans faire de commentaire.

Premier avertissement:

Hébreux 2:2-3: « Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. »

Deuxième avertissement:

Hébreux 3:19: « Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. »
Hébreux 4:6: « Or, puisqu'il est encore réservé à quelques-uns d'y entrer, et que ceux à qui d'abord la promesse a été faite n'y sont pas entrés à cause de leur désobéissance. »
Hébreux 4:11: « Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. »

Troisième avertissement:

Hébreux 5:11-14: « Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. »

Quatrième avertissement:

Hébreux 6:4-6: « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie. »
Hébreux 6:8: « Mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu. »

Cinquième avertissement:

Hébreux 10:26-27: « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. »
Hébreux 10:29: « De quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce? Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution! et encore: Le Seigneur jugera son peuple. C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. »

Sixième avertissement:

Hébreux 12:16-17: « A ce qu'il n'y ait ni impudique, ni profane comme Ésaü, qui pour un mets vendit son droit d'aînesse. Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu'il la sollicitât avec larmes; car son repentir ne put avoir aucun effet. »
Hébreux 12:25: « Gardez-vous de refuser d'entendre celui qui parle; car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent d'entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux. »

Ce n'est pas un accident si chacun de ces six avertissements utilise un langage très sévère pour faire peur au chrétien. C'est leur objectif. Chacun de ces avertissements, sans exception, semble sous-entendre qu'un chrétien peut perdre son salut. C'est pour cette raison qu'il est important, avant que nous considérions ces avertissements, que nous voyions l'enseignement complet de la Bible au sujet de la sécurité du croyant. C'est ensuite à partir de cette fondation, que nous pourrons revenir et considérer ces avertissements. Pour qu'il n'y ait pas de mal entendu, j'aimerais ajouter que je crois de tout mon coeur en la sécurité du croyant.

Voici donc ce que nous allons étudier dans nos prochaines leçons, quel est l'enseignement de chaque avertissement et de quelle façon cela est en lien avec la doctrine de la sécurité éternelle du croyant.

Prions:

Père nous Te remercions tellement parce que Tu nous donnes le privilège de méditer Ta parole. Seigneur je Te prie pour qu'en tant que chrétiens, alors que nous parcourons Ta parole, nous puissions être orientés vers les principes, afin que chaque chapitre et chaque mot puisse être appliqué à notre vie. Merci Seigneur parce que Tu désires faire cela. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #48