HEBREUX #44 - CHRIST LE DESIR DE TOUTE LES NATIONS

(Hébreux 12:25-29)

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-quatrième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux. Dieu a promis que si nous venions comme des petits enfants, Il se révèlerait à nos coeurs.

Alors que nous reprenons notre étude de la Parole de Dieu, j'aimerais vous rappeler et me rappeler que ce n'est pas Hébreux que nous étudions, mais c'est le Seigneur Jésus que nous essayons de connaître. Personne ne sait qui est Dieu le Père, si ce n'est Dieu le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.



Prions:

Père nous Te remercions à nouveau de ce que nous pouvons nous réunir autour de Ta Parole. Nous Te demandons de nous donner grâce, alors que nous venons devant Ta merveilleuse Parole. Nous prions que Tu puisses protéger Tes enfants de la chair et du sang et de tout ce qui n'est pas de Toi. Je prie, alors que nous nous apprêtons à recevoir d'une manière toute nouvelle le Seigneur Jésus, de Te manifester à notre coeur. Nous Te le demandons au nom de Jésus.



RESUME

Reprenons Hébreux 12:22-24: « Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le choeur des anges, de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. »

Nous avons commencé à discuter des merveilleuses choses auxquelles le chrétien de la Nouvelle Alliance est arrivé. A partir des versets 12:18-21, Dieu nous donne une liste des choses desquelles nous ne nous sommes pas approchés. D'après le contexte, les choses desquelles nous ne nous sommes pas approchés est clairement le mot « Sinaï » et tout ce que cela représente comme la loi et l'Ancienne Alliance. Comme vous le savez, l'église de nos jours est pleine de légalistes et nous louons Dieu parce qu'Il a commencé à ouvrir nos yeux à la pleine grâce de Dieu. Nous nous sommes approchés de la nouvelle alliance et du médiateur de la nouvelle alliance. Nous avons commencé à voir quatre principes dans les chapitres 12 et 13 sur comment courir la course de la vie chrétienne pratique, avec nos yeux fermement fixés sur notre Seigneur Jésus-Christ. Dans les versets 12:22-24 il y a cinq illustrations qui illustrent le principe numéro deux. Le second principe est simplement que la course est spirituelle. Nous sommes appelés à courir une course spirituelle. C'est en lien avec la réalité, pas avec les images, pas avec les rituels, pas avec les formes, pas avec l'extérieur, pas avec les règles, c'est en lien avec des choses spirituelles.

Nous sommes arrivés à l'illustration numéro sept. Nous nous sommes approchés du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. C'est la septième illustration de la vérité que c'est une course spirituelle. Ce n'est pas un accident si le Saint-Esprit a mis cela en dernier. Ce n'est pas uniquement un résumé des six premiers, mais c'est tout spécialement connecté à Jésus le médiateur d'une nouvelle alliance. Le sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel est la dernière illustration de la course spirituelle. Il y a clairement un contraste entre le sang de Jésus et le sang d'Abel comme il est donné ici.

Les commentateurs sont divisés au sujet de ce qu'est exactement ce contraste. Certains disent que c'est le contraste entre le sang littéral de Jésus, celui qui a coulé dans Son corps et le sang littéral d'Abel, c'est-à-dire celui qui a coulé dans son corps et que Caïn a répandu. Si cela est vrai, il y a alors un passage très intéressant qui rend ce contraste très fort. Genèse 4:9-10 dit: « L'Éternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère? Et Dieu dit: Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. » Vous pouvez donc voir ici un contraste. Le sang d'Abel qui est sorti de son corps lorsque Caïn l'a tué, crie de la terre. Que pensez-vous que ce sang crie? C'est probablement: « Vengeance, vengeance. Caïn est coupable, condamnez-le. Il m'a tué. » Certaines personnes disent que c'est là le contraste, car le sang d'Abel crie: « vengeance » et celui de Christ crie: « miséricorde, amour et compassion. » L'un crie le jugement, la colère et la condamnation ce qui est l'ancien système, mais le sang de Christ crie la compassion et la miséricorde sur les pécheurs.

Certains érudits soulignent que le mot hébreu que l'on trouve en Genèse 4:10 n'est pas au singulier mais au pluriel. Autrement dit le verset ne dit pas: « La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi », mais « La voix des sangs de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. ». Il y a plus qu'un sang. Certaines personnes pensent que c'est pluriel parce qu'il ne s'agit pas uniquement du sang d'Abel, mais également de la descendance qu'il aurait eue s'il avait vécu. D'autres disent que cela fait référence à son sang et à celui de son sacrifice. Ils disent que le sang du sacrifice crie également en tant que témoin contre Caïn. Nous devons comprendre quel est ici le contraste. Est-ce que c'est le contraste entre le sang d'Abel qui crie vengeance et celui de Christ qui crie miséricorde en disant: « Je suis mort à la place du pécheur »?

Mais il y a une autre possibilité. On peut dire que le contraste n'est pas vraiment entre le cri pour la vengeance et pour la miséricorde, mais que le contraste est plutôt entre le sang de Christ et d'Abel et celui entre l'Ancienne et la Nouvelle alliance. En d'autres termes, autant que l'on sache, Abel a été le premier à offrir l'agneau et cela devient donc représentatif de tout le système sacrificiel. Le sang d'Abel devient alors une image du sang des animaux qui ont été sacrifiés comme les agneaux et les boeufs. Mais la réalité est bien entendue le sang de Christ. Vous savez que l'image n'est jamais plus grande que la réalité. Hébreux 12:24 dit: « Vous vous êtes approchés du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. » De quelle manière est-ce que le sang versé de Christ parle mieux que le sang du sacrifice d'Abel? La réponse est bien sûr que l'un n'était qu'une image et ne pouvait qu'être extérieur, mais le sang de Christ est infini.

Hébreux 9:13-15 dit: « Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance... » Nous voyons ici à quel point le sang et l'alliance sont proches.

On nous dit ici que le sang de Christ est meilleur car Il est le médiateur d'une nouvelle alliance. Vous voyez, les chrétiens à qui la lettre d'Hébreux est adressée ne pouvaient pas se détacher des images. Ils s'attachaient au temple, à la loi, à la prêtrise, au système sacrificiel et à toutes les cérémonies. L'Ancienne et la Nouvelle alliance devaient être ratifiées par le sang. La Bible dit cela très clairement. Nous aimons la Nouvelle Alliance. J'espère que vous voyez clairement que j'aime cela en lisant ou en écoutant ce que je dis. Je l'ai découvert la première fois en 1965 et depuis ce jour je me suis délecté de la pure grâce de Dieu. Il y a de nombreuses choses dans la Nouvelle Alliance. Il y a le pardon des péchés, le fait que Dieu enlève le coeur de pierre et met un coeur de chair, le fait que Dieu nous donne un nouvel esprit et la connaissance du Seigneur. Toutes ces choses sont dans la Nouvelle Alliance. Est-ce que vous réalisez que pas une seule chose de cette nouvelle alliance ne pourrait être mienne sans le sang de Christ? Tout dépend du fait qu'Il a versé Son sang précieux.



SANS LE SANG DE CHRIST, PAS DE PARDON

Certaines personnes disent: « Dieu est amour, Dieu est bon, Dieu est plein de compassion, Dieu est miséricordieux. Il est vrai que vous avez péché devant Dieu, mais comme Il est si miséricordieux, Il peut venir près de vous mettre Sa main sur votre épaule, vous regarder dans les yeux et vous dire: Je sais que tu as tout fait de travers, mais je te pardonne. » Non, Il ne peut pas faire cela. Il nous appelle, nous, à faire cela parce que la vengeance n'est pas pour nous. La vengeance appartient à Dieu. Par conséquent si vous péchez contre moi, alors Il m'appelle à venir mettre mon bras sur votre épaule, à vous regarder dans les yeux et à dire: « Par la grâce de Dieu je te pardonne. » Je ne demande pas de sang pour vous pardonner et vous ne demandez pas de sang pour me pardonner. Mais Dieu ne peut pas pardonner sans le sang parce qu'Il est également saint et juste. La seule façon de pardonner est que vos péchés sont pris par quelqu'un. Quelqu'un doit mourir pour vos péchés. Son amour est manifesté par le fait qu'Il a donné Son propre Fils pour vous. C'est pour cette raison qu'il est dit en 1 Jean 1:9: « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » Il n'est pas dit que si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et amour ou fidèle et miséricordieux, mais Il est fidèle et juste.

Dieu est fidèle au Seigneur Jésus, pas à nous. Lorsque nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle à l'oeuvre que Christ a faite. Dieu est fidèle et sur la base du sang, sur la base de ce que Jésus a fait, Il peut maintenant vous pardonner. Combien nous avons besoin du précieux sang de notre Seigneur Jésus!

Comme je l'ai dit, l'image n'est jamais plus grande que la réalité. Combien de fois plus grande est la réalité du sang par rapport à l'image? Est-ce que cela est 100 ou 1 000 fois plus grand? Vous savez comme notre Seigneur Jésus est infini, la réalité est donc infiniment plus grande que l'image. Hébreux 9:18-22 dit: « Voilà pourquoi c'est avec du sang que même la première alliance fut inaugurée. Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine écarlate, et de l'hysope; et il fit l'aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple, en disant: Ceci est le sang de l'alliance que Dieu a ordonnée pour vous. Il fit pareillement l'aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du culte. Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. »

Cela était vrai dans l'Ancien Testament, tout devait être ratifié par le sang. C'est donc bien plus vrai dans la nouvelle alliance. Il n'y a pas une seule promesse dans la nouvelle alliance qui peut être à moi sans le sang. Hébreux 9:16-17 dit: « Car là où il y a un testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée. Un testament, en effet, n'est valable qu'en cas de mort, puisqu'il n'a aucune force tant que le testateur vit. » Le testament ne devient valide que lorsqu'un homme décède. Il n'a pas de réalité tant que son testateur est vivant. C'est le sang qui a fait que la nouvelle alliance est devenue effective.

Hébreux 9:22 dit: « Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. » Le livre de la loi était purifié par le sang. Les gens, le tabernacle et les ustensiles également. J'ai passé en revue l'Ancien Testament et j'ai vu qu'ils devaient également purifier l'arche, le propitiatoire, l'autel, les habits des prêtres, le grand prêtre et tous les prêtres. Ils devaient tout purifier avec du sang. Moi, j'ai besoin du sang parce que je suis un pécheur, mais ces choses là étaient des choses saintes, pas des choses pécheresses. Le propitiatoire d'appropriation est une chose sainte, l'arche est une chose sainte. Le livre de la loi était une chose sainte. Le grand prêtre représentait la sainteté de Dieu, il avait une grande pièce sur sa tête qui disait « sainteté à l'Eternel. » Toutes ces choses sont saintes.

Sous l'Ancienne Alliance, presque tout est purifié par le sang. Dans la Nouvelle Alliance ce n'est pas presque tout, c'est tout qui a besoin du sang de Christ. Est-ce que vous vous rendez compte que s'il y a quelque chose de bon dans votre vie c'est parce que Christ est mort? Toutes les choses ont besoin du sang. Toutes les choses sont basées sur l'expiation. Peut-être que vous direz: « J'ai besoin du sang de Christ parce que j'ai péché. » Oui c'est vrai. Mais vous avez également besoin du sang de Christ pour votre étude de la Bible. Vous avez besoin du sang de Christ pour l'enseignement. J'ai autant besoin du sang de Christ pour mon enseignement que j'en ai besoin pour ma rébellion. Est-ce que vous réalisez que vos méditations ont besoin du sang de Christ? Vos prières ont besoin du sang de Christ. Vos témoignages ont besoin du sang de Christ. Votre générosité a besoin du sang du Seigneur Jésus-Christ. Lorsque vous avez la communion avec les autres frères et soeurs, vous avez besoin du sang de Jésus. L'auteur nous dit donc ici qu'il s'agit d'une course spirituelle et que tout est basé sur l'oeuvre achevée de notre Seigneur Jésus-Christ.

Reprenons encore Hébreux 9:22 qui dit: « Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. » Pourquoi est-ce que le verset parle de purifié et non pas de sang versé. Je pense que c'est parce que cela nous parle de l'application du sang de Christ. Vous vous rappelez que le jour de la sortie d'Egypte, le peuple devait appliquer le sang sur les linteaux et sur les battants de la porte. Ces sept caractéristiques illustrent la course spirituelle. Nous courons parce que nous avons une relation spirituelle et comment appliquez-vous cela? En appliquant le sang de Christ. Il s'agit d'un service céleste, est-ce que vous l'avez appliqué? C'est d'une église invisible dont nous nous sommes approchés, est-ce que vous l'avez appliqué? Nous nous sommes également approchés de Celui qui prend toutes les décisions, et nous devons chaque fois appliquer le sang de Christ.



CHRIST, LE DESIR QUI ENGLOBE TOUS LES DESIRS

Très bien, prenons maintenant le troisième principe sur la façon dont nous pouvons courir la course? Vous vous rappelez que le premier principe est que je ne peux pas courir la course si Christ n'est pas agissant dans ma vie. Soit Il me châtie, soit Il m'émonde pour que je porte encore plus de fruits. Il rend toutes les choses rédemptrices. Le deuxième principe est que je ne peux pas courir la course à moins que je ne sache que c'est une course spirituelle. Tout au sujet de la course est spirituel à cause du sang de notre Seigneur Jésus-Christ dans son oeuvre achevée.

Le troisième principe se trouve dans les versets d'Hébreux 12:25-29: « Gardez-vous de refuser d'entendre celui qui parle; car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent d'entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j'ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. Ces mots: une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. »

Nous verrons la partie concernant l'avertissement à la fin de notre étude d'Hébreux. Avant de vous donner le principe, il faut que je vous donne quelques éléments concernant le contexte. Le verset 12:26 est une citation du livre du prophète Aggée. Pour bien apprécier la citation, il est utile de faire un pas en arrière pour voir de quoi parle Aggée. Laissons donc pour un petit moment notre texte et voyons de quoi Aggée a parlé. C'est à travers le contexte d'Aggée que nous pourrons saisir le troisième principe. Voici ce que dit Aggée 2:7: « J'ébranlerai toutes les nations; les trésors de toutes les nations viendront, et je remplirai de gloire cette maison, dit l'Éternel des armées. » Le mot « trésors » n'est pas très bien rendu par rapport à l'original hébreu. La réalité c'est que les érudits nous disent qu'il n'y a pas de mot dans notre langue qui permettrait de traduire ce que ce mot hébreu essaie de communiquer.

Un de mes commentateurs essaie de l'expliquer en disant que c'est un mot pluriel décrivant quelque chose qui est au singulier. On peut par exemple penser à un coffre contenant de nombreux trésors. Le coffre est unique, mais les trésors nombreux. C'est donc une chose qui contient toutes choses et c'est un mot de ce genre qui est utilisé ici. C'est appelé le trésor des nations parce que cela fait référence à la valeur de toutes choses et de toutes personnes dans tous les pays sur toute la planète. Et c'est cela qui va venir. Le mot « trésor » contient toutes choses et c'est pour cette raison qu'ils ont choisi ce mot. Le mot trésor peut faire penser à de l'or, de l'argent, des bijoux, des pierres précieuses et des pièces.

Voilà une version du verset qui est plus proche du sens du texte, Aggée 2:7: « J'ébranlerai toutes les nations; le désir de toutes les nations viendra, et je remplirai de gloire cette maison, dit l'Éternel des armées. » Cela fait référence à une personne. Le désir de toutes les nations est un titre pour le messie. Le messie va venir et c'est Lui le désir de toutes les nations. C'est une prophétie messianique qui parle du Seigneur Jésus. Je suis sûr que cela aura son accomplissement final lorsqu'Il viendra une seconde fois. Dieu va secouer les nations et le désir des nations va venir. Si vous ouvrez le journal ou vos yeux, vous avez l'impression que l'ébranlement a bien commencé.

Pourquoi est-Il appelé le désir de toutes les nations? Ce mot pourrait être pluriel, mais il est mieux de le laisser au singulier. C'est parce que Christ est le désir des nations qui contient tout ce que les nations peuvent désirer. Dieu a mis dans toute personne un désir, une soif, une faim, quelque chose à laquelle elle aspire. Dans le monde entier, lorsque le désir vient, lorsque Christ vient, Il contiendra tout ce qui est désirable dans ce seul désir. Les gens Le désireront Lui. Voici un exemple. Mon épouse Lilian est mon désir. Elle est tout ce que je désire et j'ai trouvé en elle tout ce qui est désirable. Je suis satisfait et comblé. Elle pourvoit à tout ce dont j'ai besoin au niveau terrestre. Elle est mon désir et en elle sont tous mes désirs. Je n'ai pas à regarder quelque part ailleurs parce que j'ai tout en Lilian. De la même manière Dieu nous dit: « Je vais ébranler les nations, et il y aura un moment où le désir qui contient tous les désirs viendra et lorsqu'Il viendra, à ce moment Je remplirai mon temple avec Ma gloire. »

Dans l'histoire de l'église il y a eu un homme appelé Ignace. Il est né à peu près quarante ans après que notre Seigneur Jésus soit allé au ciel. Il a été jeté aux lions dans le Colisée à cause de sa foi en Christ. Ignace avait ce genre de désir. Il a dit: « Je préférerais mourir pour Christ que de régner sur la terre. » C'est une merveilleuse citation. Il fait ensuite ce commentaire: « Que le feu tombe ou que les bêtes sauvages viennent, aussi longtemps que je peux gagner Jésus-Christ, je Le recherche Lui qui est mort pour moi. J'aspire après Celui qui est ressuscité pour moi. » Voilà ce dont nous parlons ici. Lorsque le désir des nations viendra, ce désir qui est singulier et pluriel, car en Lui est tout ce qui est désirable, il y aura un terrible ébranlement. Retenez ce principe parce que c'est en lien avec la course. Dieu est en train de nous dire: « Je vais encore ébranler, secouer et secouer jusqu'à ce que tout ce qui est ébranlable soit ébranlé. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien si ce n'est Le désir. Lorsque Le désir qui contient tout ce qui est désirable sera la seule chose qui reste, je remplirai mon temple et il ne sera plus ébranlé. »

Voilà ce qu'Aggée a prophétisé et c'est une merveilleuse prophétie. Sans comprendre cela, nous ne pouvons pas comprendre de quoi parle Hébreux 12:26, et de quelle manière cela devient le principe suivant sur comment courir la course de la vie chrétienne pratique avec mes yeux fermement fixés sur Jésus-Christ. J'ai besoin de connaître que Dieu est en train d'agir et que la course est spirituelle. Le troisième principe peut être résumé par ces paroles: si je veux courir une course victorieuse, j'ai besoin d'embrasser Christ en tant que le désir de tous les désirs.

Hébreux 12:26-27 dit: « La voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j'ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. Ces mots: Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. » J'aimerais souligner cette expression: « une fois encore ». Lorsque Dieu dit « une fois encore », il semblerait qu'Il parle du futur, lorsque Jésus reviendra. Il est vrai que les Ecritures déclarent qu'il y aura un grand ébranlement à la fin lors du retour de Jésus. Il y aura un incroyable ébranlement. Les incroyants qui rejettent le fait que Dieu a tout créé essayent d'expliquer la création en disant qu'il y avait un « big bang » et que quelque chose a explosé. Bien entendu ils ne peuvent pas expliquer d'où cette chose est venue. Autant que je le sache, il n'y a pas d'écrit où on lit que tout a commencé avec un « big bang », mais il y a un passage qui dit que tout va se terminer avec un « big bang. » Ils ont raison avec leur « big bang », ils l'ont juste mis au mauvais endroit.

2 Pierre 3:10-14 dit: « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée. Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, tandis que vous attendez et hâtez l'avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront! Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. C'est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. » Par conséquent lorsque Dieu dit: « une fois encore », il est clair dans ma tête que cela aura un accomplissement final à la consommation lorsque Jésus reviendra à nouveau.

Mais je ne pense pas que c'est de cela dont parle l'auteur d'Hébreux. Je ne pense pas qu'Il parle de la seconde venue dans Hébreux 12 en disant: « une fois encore j'ébranlerai la terre mais également les cieux. » Vous voyez lorsqu'Aggée a écrit, c'était une prophétie. Lorsqu'Hébreux l'a donnée, cela a été une histoire. Cela a été accompli. Le désir est venu. Le désir est notre Seigneur Jésus-Christ. Ce que l'auteur fait là c'est ce qu'il a fait à travers tout le livre d'Hébreux, il fait le contraste entre l'Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance, la loi avec l'évangile, les oeuvres avec la grâce, ce qui est visible avec ce qui n'est pas visible. Est-ce que je peux suggérer que lorsque le désir des nations est venu et qu'il a introduit la Nouvelle Alliance, et que maintenant Il est le médiateur de la Nouvelle Alliance, l'évangile de la grâce de Dieu est comme un tremblement de terre. L'évangile de la grâce de Dieu ébranle tout. Cela disloque tout. Il n'y a pas de puissance d'ébranlement comme la grâce. Si vous désirez voir cela à l'oeuvre, essayez de parler avec un de vos amis qui est un légaliste. Lorsque vous partagerez avec eux vous verrez que cela disloque tout. Mais Dieu dit: « Je vais encore une fois tout ébranler jusqu'à ce que tout ce qui peut être ébranlé le soit. »

Je vous ai dit qu'en 1965, Dieu a commencé à dévoiler à mon coeur la grâce de Dieu. Cela m'a entièrement ébranlé. Toutes les choses sur lesquelles je m'appuyais ont été détruites. Tout a dû être détruit. Cela a causé l'ébranlement des images, des formes, des choses extérieures, des systèmes théologiques et des systèmes de valeur qu'il y avait dans ma vie. Tout mon système légal a ainsi été ébranlé. Mes règles, mes programmes, mes responsabilités, tout a été ébranlé. Mon mariage a été ébranlé. Ma vie a été ébranlée. Mon service chrétien a été ébranlé. A cette époque, j'étais étudiant à l'école biblique et j'étais si confus que j'ai quitté l'école. J'ai arrêté de lire ma Bible, je ne savais pas vers où me tourner. Tout s'est retrouvé sens dessus dessous. Cela a été un incroyable bouleversement. Tout cela parce que le désir des nations est venu dans mon coeur et à ce moment j'ai expérimenté ce qu'Aggée a dit qui allait arriver. Si jamais il arrive un moment où Dieu ébranle tout et que Christ devient votre tout en tous, alors le temple est rempli avec la gloire de Dieu. Cette gloire est le Saint-Esprit. Le temple est alors rempli avec le Saint-Esprit de Dieu.



UNE FOIS QUE TOUT EST EBRANLE, IL NE RESTE PLUS QUE CE QUI EST STABLE

Dans Hébreux 12:27, ces mots « une fois encore » indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. Lorsque Christ devient le désir, le temple est rempli de la gloire et voici la partie glorieuse. Qu'est-ce qui arrive? Vous ne pouvez plus jamais être à nouveau secoués. C'est simplement parce qu'il n'y a plus que les choses qui ne peuvent être ébranlées qui restent. C'est une glorieuse vérité. Tout devient stable. Tout devient ferme. Tout devient profondément fondé. Tout devient solide et immuable. C'est parce que vous avez vu le désir qui comprend tout ce qui est désirable. Tout est en Lui.

Laissez-moi être un peu plus personnel alors que nous terminons cette leçon. Vous savez, d'un bout à l'autre la Bible est un livre d'amour. Non seulement Dieu vous aime, mais Il est également amoureux de vous. Il désire être votre seul et unique, c'est pour cette raison qu'Il est appelé le Dieu jaloux. La jalousie c'est l'insistance pour une dévotion exclusive. Voilà comment est le coeur de Dieu. Il désire être prééminent et pas proéminant. Proéminant cela signifie être un parmi d'autres, mais prééminent c'est le seul et unique. Il désire être votre seul et unique. Et Il nous aime trop pour nous laisser vivre sous l'ancien système. Par conséquent si vous désirez courir la course, Il va secouer et secouer et secouer. Est-Il votre seul et unique? Est-Il votre seul désir? Parce qu'Il ne va pas tolérer le mélange.

J'aime le Psaume 73:25-26 qui dit: « Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi. Ma chair et mon coeur peuvent se consumer: Dieu sera toujours le rocher de mon coeur et mon partage. » Comment est-ce que je sais avec certitude que le désir est venu? Posez-vous la question: est-ce que vous désirez quelque chose d'autre? Est-Il votre unique désir? Peut-être que vous répondrez: « Oui, mais j'aimerais tout de même une petite opportunité de pouvoir partager Christ. Je désire juste un peu de succès dans ma vie. Je désire profiter de circonstances favorables. Je désire un peu de puissance lorsque je partage l'Evangile. Je désire la victoire sur le péché. J'aimerais voir tout cela. Je désire des relations proches avec d'autres chrétiens. Je désire des amis, une communauté dans laquelle les gens sont fondés dans le Seigneur et avec laquelle je peux avoir la communion ensemble. Je désire la justice, j'ai été injustement traité. Je suis une victime et je désire la justice. Je désire le repos. Je désire la joie. Je désire la paix. »

Si vous vous appuyez sur un de ces désirs, alors vous êtes sur le point d'être secoués. Je ne désire pas vous faire peur, mais vous dire ce qu'enseigne la Parole de Dieu et vous avertir car tous ces désirs sont compris dans Le seul désir. Tout est en Christ. Si vous avez Jésus, vous avez le repos. Si vous avez Jésus, vous avez la victoire. Si vous avez Jésus, vous avez la puissance. Si vous avez Jésus, vous avez la paix. Dieu ne va pas vous donner Son Fils et une chose appelée « puissance ». Dieu ne va pas vous donner Son Fils et une chose appelée « victoire sur le péché » ou une chose appelée « la paix. » Dieu est déterminé à ébranler notre vie jusqu'à ce que Le désir vienne, et lorsque Le désir sera venu et qu'Il devient tout, alors le temple sera rempli avec la gloire de Dieu. Tout sera fait selon Son dessein, pour Sa gloire, pour Sa volonté, pour qu'Il soit satisfait Lui, peu importe ce qui se passe dans ma vie.

En lien avec cela j'aime le Psaume 29:8: « La voix de l'Éternel fait trembler le désert; l'Éternel fait trembler le désert de Kadès. » Laissez les ébranlements venir. Ne soyez pas effrayés par les ébranlements. Laissez-moi terminer avec deux autres versets. Esaïe 54:10 dit: « Quand les montagnes s'éloigneraient, quand les collines chancelleraient, mon amour ne s'éloignera point de toi, et mon alliance de paix ne chancellera point, dit l'Éternel, qui a compassion de toi. » Frères et soeurs en Christ, c'est la seule façon de courir la course. Je dois admettre que si vous n'avez pas expérimenté ce dont nous parlons, alors il se peut que vous ayez peur du fait que Dieu puisse ébranler ce qui peut être ébranlé jusqu'à ce que vous Le voyiez juste Lui. Si vous n'avez pas vécu cela, je ne m'attends pas à ce que vous compreniez ce que je veux dire lorsque je dis qu'Il est le seul et unique. La seule façon par laquelle vous puissiez saisir cela est par la révélation de Dieu. Ce n'est pas en m'écoutant moi, en prenant des notes ou en écoutant quelqu'un d'autre. Dieu Lui-même doit vous emmener à l'endroit où Christ est toutes choses et vous ne serez plus jamais ébranlés.

Est-ce que vous avez remarqué de quelle façon le chapitre se termine? Il se termine par les mots: « Notre Dieu est aussi un feu dévorant. » Est-ce que c'est une parole tendre ou sévère? Lisez le contexte. Notre Dieu nous aime tellement, Il va nous ébranler et Il nous aime tellement qu'Il va consumer toutes choses. C'est un tendre mot. C'est comme le prince de la paix. Les gens pensent que le prince de la paix est doux, calme, aimant, peu importe ce que vous faites. Le prince de paix est violent. Le prince de paix a des yeux comme des flammes de feu. Il a une épée dans la main qui décapite tout ce qui empêche la paix. Voilà notre prince de paix. Dieu est également un feu dévorant et cela est bon. L'idée est que Dieu va secouer les choses dans votre vie qui ne sont pas Christ et Il va consumer toutes les choses dans votre vie qui ne sont pas Christ. Et lorsque le désir vient et que vous êtes finalement concentrés sur Lui, vous apprendrez à courir et je peux vous promettre que vous ne serez plus jamais secoués.

Peu importe ce que le docteur dit, peu importe ce que l'économie dit, peu importe ce que les journaux disent, rien dans votre coeur de bon ou de mauvais ne peut changer cela, votre pensée ne peut pas changer cela. Le diable peut bien sortir de l'enfer, rien ne peut changer cela. Rien ne peut vous ébranler lorsque Christ est votre seul désir. L'autre côté est que tant que Christ n'est pas votre seul et unique, toutes les choses peuvent vous ébranler. C'est pour cette raison que les chrétiens sont si anxieux de nos jours. C'est pour cela qu'ils sont si préoccupés au sujet de leur famille, de leur finance, du futur et de toutes ces choses. Priez que Dieu puisse vous montrer Christ en tant que désir des nations. Toutes les aspirations de toutes les personnes, dans toutes les nations, sont satisfaites en Jésus. Que ce désir puisse venir pour vous remplir de sa gloire de telle sorte à ce que vous ne soyez plus jamais secoués.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour Ta précieuse parole. Merci pour cette prophétie qui dit que Tu vas ébranler les choses jusqu'à ce que le désir des nations vienne. Ensuite Tu rempliras Ton temple avec la gloire de telle sorte que les choses qui ne peuvent pas être ébranlées puissent subsister. Nous Te prions de manifester cela dans notre coeur. Nous Te le demandons dans le nom béni de Jésus. Amen.

Hébreux #45