HEBREUX #43 - MEDIATEUR DE LA NOUVELLE ALLIANCE

(Hébreux 12:24)

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre quarante-troisième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.

Pour l'introduire, j'aimerais vous partager le verset de Néhémie 9:5 qui dit: « Que l'on bénisse ton nom glorieux, qui est au-dessus de toute bénédiction et de toute louange! » Le nom de Dieu est au-dessus de toute bénédiction et de toute louange. Ce verset dit que nous pouvons louer autant que nous voulons, mais nous n'arriverons pas au niveau de ce qu'Il mérite. Dieu est prêt à s'abaisser pour recevoir notre louange.

Prions:

Père nous Te remercions parce que nous pouvons nous réunir pour étudier Ta parole. Nous Te prions de nous guider et nous prions que notre méditation puisse être belle pour Toi. Merci de tourner nos yeux vers le Seigneur Jésus. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.



RESUME

Reprenons notre passage d'Hébreux 12:22-24 qui dit: « Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le choeur des anges, de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. » Dans les méditations qui ont précédé, nous avons essayé de réfléchir sur la nature de la course spirituelle dans laquelle le chrétien est engagé. Il s'agit de la course de la vie chrétienne pratique.

Nous avons mis en avant quatre principes sur la façon de courir la course et nous en avons déjà vu deux. Le second principe est simplement que la course est spirituelle. Sous la conduite du Saint-Esprit, l'auteur du livre aux hébreux nous donne sept illustrations au sujet de la nature spirituelle de la course. Nous en avons déjà vu cinq et demie. Voici le principe que nous trouvons dans ce passage d'Hébreux 12. Nous nous sommes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, c'est-à-dire que nous sommes arrivés à une relation avec le Seigneur. Il s'agit de Sa présence en nous. La dernière image de l'Eglise dans le Nouveau Testament est celle de la nouvelle Jérusalem. Elle est décrite comme une merveilleuse pierre précieuse remplie de la présence de Dieu, dont la lumière rayonne à travers cette pierre dans tout l'univers.

Le second principe est que nous nous sommes approchés des myriades qui forment le choeur des anges. Nous prions que Ton règne vienne, et que Ta volonté soit faite sur la terre comme elle est dans le ciel. C'est une autre façon de dire comme cela est fait dans le ciel. De quelle façon les anges adorent et servent? C'est de cette manière également que nous adorons et servons.

Le troisième principe est que nous nous sommes approchés de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux. Nous nous sommes approchés de l'Eglise invisible, de l'Eglise universelle. Il ne s'agit pas d'une quelconque dénomination ou non dénomination, entre et dans lesquelles il y a si souvent des conflits et des divisions. Nous ne nous sommes pas approchés d'un quelconque système de théologie qu'il soit dispensationaliste, arminien ou calviniste. Nous sommes arrivés à des choses spirituelles, à une Eglise universelle et invisible qui contient toutes les personnes qui ont été sauvées et qui vivent dans le ciel et sur la terre.

Le quatrième principe est que nous nous sommes approchés du juge qui est le Dieu de tous. Il ne s'agit pas du juge qui est sur le trône pour nous condamner. Il a déjà fait cela en la personne de Jésus-Christ sur la croix. C'est le mot qui est utilisé pour celui qui décide, qui fait et rend des jugements. Nous nous sommes approchés du seul qui puisse décider de ce qui est le mieux et le plus rédempteur dans notre vie.

Le cinquième principe est que nous nous sommes approchés des esprits des justes parvenus à la perfection. C'est-à-dire que nous nous sommes approchés de la réalité qu'il y a des personnes qui ont couru la course avant nous. Par la grâce de Dieu elles sont arrivées saines et sauves et cela sera donc également notre cas. Nous sommes arrivés à l'assurance et à la conviction que nous y arriverons.

Dans notre précédente leçon, nous avons commencé à parler de la sixième illustration. Nous nous sommes approchés de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance. Nous avons vu la moitié de ce principe et nous verrons le reste dans cette leçon. Je vous rappelle que la signification de base du mot « médiateur » est « dans le milieu. » Nous nous sommes approchés de celui qui est au milieu, entre Dieu et les hommes. Cette vérité merveilleuse est résumée en 1 Timothée 2:5 qui dit: « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme. » Un chérubin est une grande créature de Dieu, mais il n'est pas un médiateur. Aucun des anges n'est médiateur. Aucun des hommes ou des femmes n'est médiateur. Aucune organisation n'est médiatrice. Aucun comité de direction n'est médiateur. Aucune liste de discipline spirituelle que nous pouvons faire n'est médiatrice. Il n'y a aucun sacrifice que nous puissions faire qui puisse l'apaiser.



NOUS AVONS ENCORE BESOIN DE CHRIST EN TANT QUE MEDIATEUR

Il n'y a qu'un seul médiateur et c'est le Seigneur Jésus-Christ. Il est le seul médiateur entre notre âme et Dieu. De nombreuses personnes pensent que cela était vrai sur la croix. Il est vrai qu'Il était le médiateur à la croix. 2 Corinthiens 5:19 dit: « Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui-même. » Christ nous a apporté la réconciliation. Mais c'est également vrai à tout moment de la journée. Jésus-Christ n'a pas arrêté d'être un médiateur lorsqu'Il est ressuscité des morts. Sa médiation n'a pas été une action d'un seul jour, c'est un ministère continu. Il est actuellement assis à la droite de Dieu en tant que notre médiateur. Il travaille encore et Il agit encore en tant que médiateur et c'est tout le temps sur la base de la nouvelle alliance qu'Il fait Sa médiation. Par conséquent, le chrétien ne peut pas dire: « J'ai un jour eu besoin d'un médiateur. J'étais un pécheur coupable et perdu, je méritais la séparation éternelle d'avec Dieu. Mais loué soit Dieu, Jésus était mon médiateur. Il est mort à la croix et Il est ressuscité. » Cela est vrai, 100 % vrai, croyez à cela de tout votre coeur. Cela est vrai. Mais il n'est pas uniquement vrai qu'Il a été mon médiateur, il est également vrai qu'Il est encore maintenant mon médiateur à la droite de Dieu.

J'ai essayé d'expliciter cette vérité dans notre précédente leçon avec ces mots: toutes les relations que Dieu a avec moi passent par Jésus. Cela m'a pris des années pour commencer à comprendre et à vivre cette vérité. Des milliers de chrétiens ne sont pas encore arrivés à saisir cette vérité. Parce que Jésus est le seul médiateur, toutes les relations que Dieu a avec moi passent par Jésus. La réciproque est également vraie. Toutes mes relations avec Dieu doivent passer par Jésus le médiateur. La réalité spirituelle est que nous sommes venus à cet endroit où nous croyons que nos yeux doivent être sur Jésus. Il est le seul médiateur qu'Il a choisi pour nous. Nous nous faisons du mal lorsque nous détournons nos yeux de Jésus et que nous essayons de regarder à un autre médiateur. Ma connaissance de Dieu le Père et ma connaissance de Dieu le Saint-Esprit ne peuvent se faire qu'à travers mon médiateur, à travers Jésus-Christ. Aussi merveilleuse que soit la révélation de Dieu le Père, Dieu le Père n'est pas le médiateur. Aussi merveilleuse que soit la révélation de Dieu le Saint-Esprit, Dieu le Saint-Esprit n'est pas le médiateur. L'Eglise n'est pas la médiatrice entre Dieu et les hommes. J'aime la Bible, mais elle n'est pas ma médiatrice. Notre union et notre communion avec Dieu le Père, notre communion avec Dieu le Saint-Esprit sont uniquement possibles lorsque nos yeux sont fixés sur Jésus. C'est de cela dont je dois m'approcher, si jamais je désire courir la course. C'est pour cela qu'Hébreux 12:1-2 dit: « Courons avec persévérance dans la course qui nous est ouverte, ayant les regards fixés sur Jésus, l'auteur de la foi, et celui qui la porte à la perfection. »

Voilà pour le résumé, nous en arrivons maintenant à la deuxième partie de cette sixième illustration de la foi. Christ n'est pas uniquement le médiateur, mais le verset 12:24 dit: « Nous nous sommes approchés du médiateur de la nouvelle alliance. » Nous aimerions donc voir maintenant ce que cela signifie que Jésus n'est pas uniquement le seul lien qui permet que j'aie des relations avec Dieu et Dieu avec moi, mais qu'Il est le médiateur de la nouvelle alliance. Qu'est-ce que cela signifie? Nous avons déjà vu cela dans une précédente leçon, mais comme cela fait longtemps je ne pense pas que vous vous rappeliez de tout. Par conséquent avec l'assistance de Dieu, laissez-moi vous redonner l'essence et le coeur de ce que nous avons appelé la nouvelle alliance.

L'expression « la nouvelle alliance » est interchangeable avec beaucoup de choses. Nous utilisons par conséquent le mot « grâce. » La nouvelle alliance est le message de la grâce de Dieu, à travers tout le livre d'Hébreux et il est mis en contraste avec la loi de Dieu, l'ancienne alliance. L'ancienne alliance est la loi et la nouvelle alliance est la grâce. Lorsque vous parcourez votre Nouveau Testament, vous verrez parfois mis en contraste le fait de vivre par la loi et de vivre par la grâce. Vous verrez parfois les expressions « marcher par la foi » et « marcher par la vue. » Vous verrez parfois le contraste entre ce qui est fruit et ce qui est oeuvre. Vous verrez parfois le contraste entre la loi et la grâce. Lorsque je parle de loi, je veux parler de ce que je fais par ma propre énergie et ma propre force. Lorsque Dieu agit Lui-même, cela s'appelle la grâce.

Dans une de mes Bibles j'ai parcouru le livre de Galates, qui est sûrement le livre où le contraste entre la loi et la grâce est le plus marqué, où l'on retrouve souvent les mots « loi » et « grâce. » Chaque fois que le mot « loi » apparaissait j'ai écrit à côté: ce que je fais. Chaque fois que le mot « grâce » apparaissait j'ai écrit à côté: ce que Dieu fait. Si vous lisez le livre de Galates de cette manière, vous pourrez saisir ce que Dieu avait sur le coeur en donnant ce livre. La nouvelle alliance n'est rien de plus que Dieu nous promettant ce que nous ne méritons pas. C'est pour cette raison que nous l'appelons grâce. Qu'est-ce que Dieu a promis? Il a promis qu'Il allait faire les choses à notre place. Voilà ce que Dieu a promis. Dieu nous dit: « Vous devez me demander, mais Je dois le faire à votre place. »



LA NOUVELLE ALLIANCE EST ABSOLUMENT INCONDITIONNELLE

Lorsque j'ai introduit la nouvelle alliance dans la leçon 15, j'ai essayé de la décrire sous la forme d'un chrétien de la nouvelle alliance. Nous avons vu à quoi ressemblait un chrétien de la nouvelle alliance et quelles étaient ses caractéristiques. J'avais donné trois caractéristiques que je vais mentionner à nouveau, puis en redonner deux de plus. La première caractéristique, et cela est souvent souligné en Hébreux, est qu'elle est inconditionnelle. Il n'y a pas de « si » dans la nouvelle alliance, pas même un. Les chrétiens ont malheureusement tendance à mettre des « si. » Nous nous sommes approchés d'une alliance sans condition. L'ancienne alliance est pleine de « si. »

Elle dit par exemple que nous serons de meilleurs chrétiens et que nous connaîtrons mieux Dieu, si nous sommes êtes fidèles, si nous sommes loyaux, si nous sommes sincères, si nous nous levons tôt, si nous étudions, si nous prions, si nous jeûnons, si nous donnons, si nous venons, si nous rompons le pain, si nous profitons de la communion des saints, si nous nous engageons dans une bonne église, si nous donnons à la mission. Il y a plein de « si. » Tout cela fait partie de l'ancienne alliance, chaque morceau. Cela n'est pratique que lorsque c'est un fruit de notre relation avec Dieu et non pas la condition. C'est un miracle de Dieu d'être capables de comprendre cela, parce qu'ajouter des conditions est une pratique écrite en nous depuis la chute de l'homme. Les hommes disent: « Je dois aider. Je dois faire quelque chose. Je dois contribuer. Dieu a sa part à faire et moi la mienne. » Certaines personnes semblent incurables par rapport à cela. Non, il n'y a pas de « si. »



LA NOUVELLE ALLIANCE EST QUELQUE CHOSE D'INTERIEUR

La seconde caractéristique de la nouvelle alliance est quelle est intérieure et non pas extérieure. Cela est illustré dans le verset 8:10 qui dit: « Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, je les écrirai dans leur coeur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » Lorsque Dieu dit qu'Il la mettra dans notre esprit, c'est qu'Il va faire le miracle qui vous permettra de connaître Sa volonté. Lorsque Dieu dit qu'Il va l'écrire dans notre coeur, Il est en train de dire qu'Il va nous donner d'aimer et de prendre plaisir dans la loi de Dieu. Nous pouvons simuler l'obéissance, mais nous ne pouvons pas simuler le plaisir. Psaumes 40:8 dit: « C'est mes délices, ô mon Dieu, de faire ce qui est ton bon plaisir. » C'est Dieu qui doit inscrire cela dans nos coeurs. A travers la nouvelle alliance, Dieu a donné la promesse inconditionnelle qu'Il allait écrire dans notre pensée et dans notre coeur, afin que nous puissions connaître et aimer la volonté de Dieu. Seul Dieu peut faire une telle chose.



SOUS LA NOUVELLE ALLIANCE TOUT LE MONDE CONNAIT LE SEIGNEUR

La troisième caractéristique que nous avons soulignée est la principale. Sous la nouvelle alliance vous n'avez pas à dire aux gens: « Connaissez Le Seigneur. » Ils le connaîtront tous, du plus jeune au plus vieux, du plus intelligent au moins intelligent parce que la nouvelle alliance a pour sujet de connaître le Seigneur. Il s'agit d'une relation avec Dieu, d'une communion intime avec Dieu.

C'est de cette manière que nous sommes arrivés à connaître la nouvelle alliance, elle est inconditionnelle, elle est intérieure, Dieu l'écrit dans nos pensées et dans nos coeurs et elle m'emmène dans une union spéciale avec le Seigneur. J'aimerais encore ajouter une autre caractéristique, puis vous montrer de quelle manière Jésus est le médiateur de cette alliance.



LA NOUVELLE ALLIANCE EST UNE ALLIANCE ETERNELLE

La nouvelle alliance est une alliance éternelle. Elle n'a jamais eu de commencement. Jérémie 31:3 dit: « Je t'aime d'un amour éternel. » Cela signifie qu'Il n'a jamais commencé à vous aimer. Il n'y a jamais eu un temps dans l'éternité où Dieu a dit: « Je pense que je vais les aimer. » Il vous a tout le temps aimés. C'est une alliance qui est éternelle des deux côtés, de l'éternité passée à l'éternité future.

Voici quelques versets qui illustrent cela:

Genèse 17:7: « J'établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations: ce sera une alliance éternelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi. »
Jérémie 32:39-40: « Je leur donnerai un même coeur et une même voie, afin qu'ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux. Je traiterai avec eux une alliance éternelle, je ne me détournerai plus d'eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur coeur, afin qu'ils ne s'éloignent pas de moi. »
Hébreux 13:20: « Que le Dieu de paix, qui a ramené d'entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d'une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus. »
1 Corinthiens 11:25: « De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. »

Il a toujours été question de la nouvelle alliance. Laissez-moi essayer de clarifier tout cela. J'ai lutté longtemps avec cela car je ne pouvais pas mettre cela au clair dans mes pensées. Je sais que Dieu nous dit que nous devons vivre par la grâce, parfois Il dit que nous devons vivre par la foi. Parfois Il nous dit que nous devons vivre par la puissance de l'Esprit. Parfois Il dit qu'il s'agit de Christ en nous, voilà notre puissance pour la vie. Mais qu'est-ce que la grâce? Dieu nous dit qu'Il va nous donner la grâce et qu'il s'agit d'une alliance de grâce: « Venez au trône de la grâce. Je vais vous donner la grâce. » Mais qu'est-ce qu'Il nous donne? Qu'est-ce que la grâce? Est-ce que la grâce c'est lorsque Dieu m'aide à accomplir quelque chose? Est-ce que c'est cela la grâce? Ou est-ce que c'est Dieu qui le fait Lui-même?



LA GRACE EST LA VIE NON MERITEE DE DIEU

Vous voyez, la grâce c'est la vie non méritée de Dieu, c'est lorsque Dieu fait et agit. Nous regardons parfois à la grâce comme si c'était une chose. Nous venons vers le Seigneur comme si nous allions vers le divin pharmacien en disant: « J'ai un besoin. Voilà ma prescription. J'ai besoin d'une dose de grâce. Je pense que j'ai besoin de beaucoup de grâce pour le mois qui vient. » Mais la grâce n'est pas un liquide que Dieu donne dans une petite bouteille. Non, ce n'est pas comme cela. Mais c'est souvent de cette manière que nous venons vers le Seigneur en disant: « Seigneur j'ai besoin d'un kilogramme de puissance pour me faire passer à travers cette situation » ou « j'ai besoin de six doses de patience. J'ai besoin d'un carton d'amour ou d'un esprit de pardon. » Nous venons vers Dieu pour avoir des choses spirituelles. Mais Dieu ne nous donne jamais de choses.

Romains 8:32 dit: « Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses librement avec lui? » Toutes ces choses sont en Christ. Si j'ai ces choses j'ai la patience, si j'ai Christ j'ai la puissance, si j'ai Christ j'ai l'amour, si j'ai Christ j'ai un esprit qui pardonne. Lorsque Dieu donne la grâce, Il se donne Lui-même. Les théologies ont des listes d'attributs de Dieu, mais vous ne trouverez jamais la gloire dans ces listes. La gloire n'est pas un des attributs de Dieu, c'est la somme totale de tous Ses attributs. Il est amour, mais Il est glorieux dans Son amour. Il est puissance, mais Il est glorieux dans Sa puissance. Il est bon, mais Il est glorieux dans Sa bonté. La gloire est tout ce que Dieu est.

Vous voyez la gloire est la grâce qui a évolué dans son état final. La gloire est tout ce que Dieu est dans sa forme pleinement développée. Lorsque nous irons au ciel, nous verrons le Dieu de gloire, c'est-à-dire qui Il est. La gloire c'est Christ dans sa forme pleinement développée. La grâce est tout ce que Dieu est sous forme de semence. Lorsque la grâce qui est semence se développera, cela deviendra la gloire. Il n'y a pas de différence entre la grâce et la gloire. La grâce est la gloire. Lorsque la grâce devient mature, elle devient de la gloire. Si la gloire est tout ce que Christ est sous une forme pleinement développée, alors la grâce est tout ce que Christ est maintenant sous forme de semence. J'explique tout cela pour que vous ne soyez pas confus en pensant que Dieu vous donne quelque chose appelée grâce et qui peut être indépendant de Lui. Non, Dieu ne donne que Son Fils et lorsqu'Il donne Son Fils, Il donne toutes choses.

De la même façon que nous nous sommes approchés du seul médiateur pour courir la course, tôt ou tard Dieu devra nous emmener à la place où seule la vie imméritée de Christ peut nous porter. Non seulement je ne mérite pas la vie de Christ, mais je mérite l'exact opposé: la mort. La grâce c'est Dieu qui donne Sa vie pour ceux qui ne la méritent pas et qui méritent en plus l'exact opposé. Il a promis que tout ce qui est dans la grâce vient avec la grâce et tout cela est en Christ Jésus. Hébreux 6:17-18 dit: « C'est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d'évidence aux héritiers de la promesse l'immutabilité de sa résolution, intervint par un serment, afin que, par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente, nous trouvions un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée. »

Parce que c'était Son alliance, parce que c'est Lui qui l'a préparée, la nouvelle alliance de Dieu était toute aussi sûre avant qu'Il n'ait fait un serment qu'après qu'Il ait fait un serment. Ce que Dieu dit devait être suffisant. Dieu dit: « J'ai pour objectif de donner ma vie. » Cela aurait dû être suffisant. Dieu n'a pas besoin de le jurer pour le rendre plus sûr! C'était déjà assez certain. Mais Dieu désirait ratifier cette alliance. Mais alors sur qui Dieu pouvait-Il jurer? Comme il n'y a personne de plus grand que Lui, Il a juré par Lui-même. Dieu a donc une fois levé la main droite et a juré par Dieu que cela sera toujours par Lui et par une grâce non méritée. Et cela ne se passera jamais d'une autre façon. En lien avec cela voici ce que dit 2 Corinthiens 1:20: « Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c'est en lui qu'est le oui; c'est pourquoi encore l'Amen par Lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu. » Ce livre est rempli de promesses et il faut encore ajouter les commandements, parce que chaque commandement est une promesse. Tout ce que Dieu nous ordonne, Il nous rend capables de le faire, par conséquent chaque commandement est une promesse. Dieu dit oui à tous les commandements et à toutes les promesses et dans mon coeur moi je dis amen. Le oui est pour Dieu et l'amen pour les hommes. Tout cela est inconditionnel. C'est de cette manière que Dieu désire agir.

Laissez-moi vous donner un verset en lien avec cela qui je l'espère vous aidera à saisir la beauté de cette merveilleuse chose de laquelle nous nous sommes approchés. Hébreux 4:16 dit: « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Je ne connais rien de plus réconfortant dans mon coeur que cette image décrivant le roi de gloire assis sur un trône de grâce. Je me représente le roi de gloire assis sur un trône de gloire. C'est Dieu dans Sa forme pleinement développée, la gloire qui rencontre Dieu dans sa forme de semence pour nous.

Apocalypse 2:27 parle du règne du messie sur la terre et dit: « Il les paîtra avec une verge de fer. » Qu'est-ce qu'une verge de fer? C'est une verge faite de fer. Dans sa vision de la statue en Daniel 2:32 Nebucadnetsar a vu des bras d'argent. Qu'est-ce que sont des bras d'argent? Ce sont des bras faits d'argent. Dans le même verset le roi a vu que la statue avait des cuisses faites de bronze. Que sont des cuisses de bronze? Ce sont des cuisses faites de bronze. Très bien, qu'est-ce qu'un morceau de bois? C'est un morceau fait de bois. Qu'est-ce qu'un panier de paille? C'est un panier fait de paille. Qu'est-ce qu'une barre d'or? C'est une barre faite d'or. Je pense que vous avez saisi ce que je veux dire. Qu'est-ce qu'un trône de grâce? C'est un trône fait de grâce. Le haut est grâce, le milieu est grâce et le bas est grâce, les repose-bras sont grâce, l'assise est grâce, l'extérieur est grâce, l'intérieur est grâce. C'est simplement un trône fait de grâce sur lequel s'assoit le roi de gloire. Il s'assoit là en attendant que vous veniez. Approchez-vous avec assurance du trône de la grâce. Comme nous ne méritons pas Sa vie, Il nous dit qu'Il va nous la donner, c'est un don. Mais je ne la donnerai pas si vous ne venez pas et vous ne demandez pas. Dieu nous la donnera, mais nous devons venir au trône de la grâce. La grâce est Christ dans toute Sa beauté, dans toutes Ses formes, dans toute Sa puissance et dans toute Sa sagesse. Et Il est assis sur ce trône de grâce.

C'est la réponse à toutes les situations, cela répond à tous les cas et à tous les besoins. Est-ce que vous vous rendez compte que cette expression « trône de la grâce » ne se trouve qu'une seule fois dans toute la Bible? C'est quelque chose d'assez incroyable surtout lorsque vous réalisez que même si ce n'est mentionné qu'une seule fois, il semble que tous les chrétiens sur cette planète connaissent cette expression. Tout le monde parle du trône de la grâce. Pourquoi est-ce que tout le monde connaît cela, si l'on ne trouve cette expression qu'une seule fois dans la Bible? C'est parce que Dieu a imprimé cela dans notre coeur, nous avons besoin du trône de la grâce. C'est pour cette raison que tous les chrétiens s'attachent à cette expression du roi de gloire qui est assis sur le trône de la grâce. Nous ne méritons absolument pas cette vie, mais Dieu a promis de donner de façon inconditionnelle, de façon intérieure et éternelle Sa propre vie, afin qu'Il puisse vivre à notre place.

Par conséquent, l'auteur écrit que nous nous sommes approchés de tout cela. Est-ce que vous êtes arrivés à cet endroit où vous pouvez dire: « Je dois garder mes yeux sur Jésus et je ne mérite rien? » Mais Dieu nous dit qu'Il nous donnera tout par grâce. Reprenons encore Hébreux 4:16 qui dit: « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Dans l'original grec le mot « assurance » signifie « liberté de parole. » Le texte dit: « Approchons-nous avec liberté de parole. » Une des choses que j'aime à ce sujet est que la Bible dit en Romains 3:19 que sous la loi toutes les bouches sont fermées. Mais ici on nous dit que sous la grâce toutes les bouches sont ouvertes. Nous pouvons venir avec la bouche grande ouverte, avec une grande liberté de parole. A tout moment de la journée, je peux venir à Lui pour partager Sa grâce.

Le Seigneur m'a donné une prière que je dois faire très souvent dans la journée et c'est: « Ta vie pour la mienne dans ces choses. » Il arrive régulièrement des situations où je suis énervé, frustré ou impatient, alors je m'arrête et je dis: « Ta vie pour la mienne dans ces choses. » J'ai besoin de mettre ma confiance dans le Seigneur car j'ai besoin de Sa vie. Chaque fois que je fais cela, je viens au trône de la grâce. Nous sommes invités à venir au trône de la grâce. Notre seule espérance est que nous avons un seul médiateur. Il faut que je passe par Jésus et cela doit être par la grâce. Mais est-ce que vous réalisez que d'après ce verset, nous ne devons pas uniquement venir au trône de la grâce par invitation, nous devons également venir par commandement? C'est un acte de désobéissance si nous ne venons pas. Nous n'avons pas uniquement le droit de venir, on nous commande de venir et de venir avec assurance.

Nous ne pouvons pas courir la course avant que nous ne venions à Lui. Nous venons donc à Jésus-Christ le seul médiateur et Il promet que si nous venons et que nous le Lui demandons, Il vivra à notre place et c'est la grâce de Dieu. Nous ne désirons pas glorifier les dons de Dieu comme s'ils étaient quelque chose en eux-mêmes. Ils ne se trouvent qu'en Christ. Je ne peux pas courir par la loi (ce que je fais) et je ne peux pas non plus courir avec un mélange entre la loi de Dieu et la grâce de Dieu. Nous devons courir par la grâce seule, c'est-à-dire seulement par ce que Dieu fait.

Frères et soeurs en Christ que Dieu nous aide à ne pas prendre ces précieuses choses à la légère. Ces choses sont si réelles! Nous nous sommes approchés de Christ le médiateur de la nouvelle alliance. Nous devons venir à Lui. Pour tous les chrétiens qui sont sérieux au sujet de courir la course, il arrive un moment critique dans leur vie où ils renoncent absolument et où ils perdent toute espérance de courir d'une autre façon que par la seule vie du Seigneur Jésus en eux, par la puissance du Saint-Esprit. Si vous n'avez pas encore appris cela, vous l'apprendrez. Vous ne pouvez pas faire confiance à votre propre sagesse, vous ne pouvez pas faire confiance à votre propre force, vous ne pouvez pas faire confiance à votre loyauté, vous ne pouvez pas faire confiance à votre propre dévotion, vous ne pouvez pas faire confiance à votre sincérité, vous ne pouvez pas faire confiance à votre propre discipline, vous ne pouvez pas faire confiance à votre prière, vous ne pouvez pas faire confiance à votre étude de la Bible, vous ne pouvez pas faire confiance à ce que vous faites. Vous ne pouvez pas faire confiance à votre confession. Il arrive un moment dans la vie d'une personne où elle voit que toutes ses réserves ne sont que des citernes fissurées, elles se vident, elles s'assèchent. Elles ne peuvent pas aider.

C'est ce que nous lisons ici. Le verset 12:18 commence avec: « Nous nous sommes approchés... » Il y a pourtant tant de chrétiens qui ne se sont jamais approchés de quoi que ce soit. Nous devons nous approcher par la foi près de quoi Dieu nous a emmenés. Nous ne pouvons pas mettre notre confiance en nous. Nous devons mettre complètement et uniquement notre confiance en Christ, le seul médiateur entre Dieu et les hommes. Et Il fait cela à travers la nouvelle alliance. Nous ne méritons pas un seul moment la grâce de Dieu. Voilà tout le sujet de la grâce.

Laissez-moi encore résumer tout ce que nous avons vu. Nous nous sommes approchés d'une course spirituelle, c'est une relation avec Dieu. Nous nous sommes approchés d'un service spirituel, la façon dont ils font les choses là-haut. Nous nous sommes approchés d'une Eglise invisible. Nous nous sommes approchés de Celui qui décide tout pour nous. Nous nous sommes approchés d'une pleine assurance que par Sa bonté nous arriverons un jour au bout. Nous nous sommes approchés de Christ en tant que seul médiateur. Il est le médiateur de la grâce de Dieu. C'est de cette manière que nous devons courir. Il s'agit d'une course spirituelle.

Prions:

Père nous Te remercions pour l'alliance éternelle. Nous Te remercions parce que lorsque Tu nous donnes la grâce, Tu nous donnes tout ce que Tu es sous forme de semence. C'est tout ce que nous pouvons saisir ici bas. Un jour nous aurons tout ce que Tu as sous une forme pleinement développée. Nous Te prions maintenant que nous puissions venir librement, avec une grande liberté de parole, à tout moment à ce trône de la grâce afin que nous puissions avoir Ta vie en échange de la nôtre. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #44