HEBREUX #40 - LES REALITES SPIRITUELLES

(Hébreux 12)

Par Ed Miller

Bonjour et bienvenue dans notre quarantième leçon sur cette merveilleuse épître aux Hébreux.

Alors que nous commençons cette nouvelle leçon, j'aimerais vous rappeler que le secret de l'étude de la Bible, est de permettre au Saint-Esprit de dévoiler le Seigneur Jésus, peu importe les autres principes bibliques que vous utilisez, celui-ci est indispensable. Nous devons faire confiance à Dieu pour qu'Il se révèle Lui-même. Seul le Seigneur peut révéler le Seigneur et c'est ce qu'Il désire faire. En guise d'introduction j'aimerais partager Esaïe 60:1-3 avec vous qui dit: « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi. Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l'obscurité les peuples; Mais sur toi l'Éternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît. Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons. » C'est un beau passage où Dieu dit qu'Il va apporter la lumière à son peuple et qu'ensuite la lumière va briller à travers lui.

Prions:

Père, nous Te remercions à nouveau pour chaque livre, chapitre, verset et mot dans cette précieuse Bible. Nous Te remercions tout spécialement pour Hébreux 12 et nous Te demandons à nouveau d'ouvrir les yeux de notre coeur. Enlève le voile afin que nous puissions à nouveau admirer notre Seigneur Jésus. Nous Te remercions pour cette section et Te prions que notre méditation puisse T'honorer et être acceptable, nous Te remettons ces moments et mettons notre confiance dans le Saint-Esprit pour nous montrer Christ. Nous prions dans le nom merveilleux de Jésus. Amen.



RESUME

J'aimerais vous rappeler rapidement qu'Hébreux 12 est le chapitre d'ouverture de ce que nous appelons la section pratique d'Hébreux. En d'autres termes les chapitres 12 et 13 deviennent le résultat du ministère présent de notre Seigneur Jésus, en tant que Grand Prêtre dans les cieux. Si nous entrons réellement dans Son sacerdoce, notre vie ressemblera aux chapitres 12 et 13. En fait, ces chapitres ne décrivent pas uniquement à quoi ressemble une vie chrétienne pratique, mais cela nous enseigne également de quelle façon vivre une telle vie. Nous avons donc essayé de montrer ce qu'il y a sur le coeur de Dieu en lien avec ces sujets.

Comme je l'ai fait remarquer, cette section commence avec une illustration de la vie chrétienne pratique. Cette illustration est celle d'une course. Hébreux 12:1 dit: « Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la course qui nous est ouverte. » Comme je l'ai souligné la dernière fois à partir de Romains 9:16 qui dit: « Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde », il s'agit d'une course toute particulière, nous sommes appelés à la courir mais cela ne dépend pas de nous. C'est une course qui dépend de la miséricorde de Dieu.

Nous ne pouvons pas vivre une vie chrétienne pratique, à moins que nous ne courions cette course. Comme vous le savez si vous courez ou essayez de courir cette course avec vos propres forces vous êtes morts. Cela ne fonctionnera pas. Nous avons besoin du Seigneur pour courir cette course. Les chapitres 12 et 13 donnent ce que j'appelle quatre principes fondamentaux, sur comment courir la course, ou sur comment courir la vie chrétienne pratique. J'ai essayé de vous montrer le premier principe lors des quatre précédentes sessions. Le premier principe est que si vous désirez courir la course il faut que vous sachiez que Dieu est très occupé dans votre vie. Il est soit en train de vous châtier, soit en train de vous émonder.

Le châtiment a pour objectif de vous ramener dans une vie vécue en union avec Lui. L'émondage est ce qu'Il permet après que vous demeuriez en Lui et qui fait que tout ce qui survient dans votre vie est rédempteur. Ce sont les bonnes choses et les mauvaises choses, les choses positives et négatives. Nous avons passé la semaine dernière à regarder à cette grande chose. Considérez les versets 12:6-8 qui disent: « Car le Seigneur discipline celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. C'est pour la discipline: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne discipline pas? Mais si vous êtes exempts de la discipline auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. »

Notre père céleste nous corrige pour nous emmener à la place où nous demeurerons en Christ. L'objectif du châtiment est de nous ramener dans Ses bras afin que nous puissions demeurer en Lui. La deuxième chose est que Dieu ne nous châtie pas seulement mais Il fait aussi ce que nous avons appelé toutes les autres choses et qui sont en dehors du châtiment. Dieu est très occupé pour rendre toutes les autres choses rédemptrices dans notre vie. Le verset que nous avons utilisé pour illustrer cela est Jean 15:2 qui dit: «Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. »

Lorsque je demeure en Christ, tout ce qui arrive dans ma vie est rédempteur. D'une certaine façon nous ne considérons pas les causes secondaires. Job 1:21 ne dit pas: « Les Sabéens ont ôté », il dit: « L'Éternel a donné, et l'Éternel a ôté; que le nom de l'Éternel soit béni! » Cela ne signifie pas que nous ignorons tout simplement les causes secondaires. Matthieu 10:23 dit: « Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. » Nous n'ignorons pas les causes secondaires mais à la fin de la journée vous pouvez dire: « Le Seigneur a permis cela, le Seigneur a permis cela » et vous êtes remplis de louange, de remerciement, de victoire car vous êtes tout le temps conduits dans Son triomphe, et même si c'est difficile pour nous de croire cela, il n'y a jamais un moment où un chrétien a besoin d'être anxieux au sujet de quoi que ce soit dans ce monde où nous vivons. Nous pouvons tout le temps avoir la paix du Seigneur dans toutes les situations. C'est parce que le Seigneur sait ce qu'Il fait, soit Il m'emmène dans l'union avec Lui, soit maintenant que je suis en union avec Lui, Il utilise toutes les choses pour mon bien.

Finalement quel est l'objectif de l'émondage? Il y a deux aspects. C'est me conformer à Jésus, et manifester Christ en moi. Comme c'est merveilleux et comme c'est simple. C'est juste Christ. Par conséquent tout ce qui vient dans ma vie a pour objectif de me conformer à Christ, et je le répète Il ne fait pas cela pour m'enseigner une leçon. Il y a tant de chrétiens qui disent: « Mais qu'est-ce que Dieu aimerait m'enseigner avec cela? » Dieu n'essaie pas de nous enseigner des leçons. Il désire que nous Le connaissions Lui. Par conséquent toutes choses ont pour objectif de nous conformer à Christ, et de manifester Christ en moi. C'est le premier principe. Plus je comprends ce principe fondamental, plus je serai capable de courir la course qui est devant, regardant loin de toutes les choses et vers le Seigneur Jésus. Voilà pour le premier principe.

Si pour une raison ou une autre nous ne croyons pas que tout est rédempteur, il se peut que nous ayons le même problème que le Psalmiste dans Psaumes 31:20-23 qui dit: « Tu les protèges sous l'abri secret de Ta présence contre ceux qui les persécutent, Tu les protèges dans ta tente contre les langues qui les attaquent. Béni soit l'Éternel! Car il a signalé sa grâce envers moi, Comme si j'avais été dans une ville forte. Je disais dans ma précipitation: Je suis chassé loin de ton regard! Mais tu as entendu la voix de mes supplications, Quand j'ai crié vers toi. » Le Psalmiste nous dit ici qu'il y a un endroit secret qui s'appelle « l'abri secret de Ta présence. » Cet abri secret est donc Dieu Lui-même. Le Psalmiste dit qu'il est ainsi protégé de ceux qui le persécutent et des langues qui attaquent. Il décrit cet abri comme une ville assiégée et toutes les choses se liguent contre lui. Mais le Psalmiste sort ensuite de cet abri secret, et nous voyons alors ce qui arrive lorsque je ne crois pas que toutes choses sont rédemptrices, qu'elles me conforment à Christ et manifestent Christ. Il est dit en Psaumes 31:22: « Je disais dans ma précipitation: Je suis chassé loin de ton regard! » Nous gémissons et nous disons des choses qui ne sont pas justes.

Le Psalmiste a pensé ici qu'il avait été chassé loin de Dieu, mais ce n'était pas le cas. Lorsque vous sortez de la présence du Seigneur vous ne savez pas ce qui vous arrive. Vous aurez toujours du mal à comprendre ce qui arrive dans votre vie, abandonnez cette idée. L'histoire de Job est un grand exemple parce que nous sommes vraiment dans un champ de bataille où Dieu et Satan s'affrontent. Nous ne savons pas un millième de ce qui se passe dans notre vie parce que cela est en lien avec des choses célestes. Le point important est de rester dans l'abri secret de la présence du Seigneur, protégés contre ceux qui nous persécutent et contre les langues qui nous attaquent. Ou alors nous dirons beaucoup de choses qui ne sont pas vraies et nous ne ferons que gémir en disant: « Mais que se passe-t-il? Pourquoi est-ce que cela se passe comme cela dans ma vie? » Et ainsi de suite... Si nous désirons courir cette course, alors restons dans l'abri secret de Sa présence et nous serons étonnés de voir à quel point c'est facile de courir la course.

Très bien, dans cette leçon j'aimerais commencer à regarder le deuxième principe fondamental. Non seulement Dieu est très occupé à travailler en nous châtiant ou en nous émondant, mais Dieu fait également autre chose, et nous avons besoin de voir cela. Hébreux 12:12-14 dit: « Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse. Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » D'un certain point de vue il est presque comique de penser à ces images parce que ce sont des images très vivantes.

Lorsque j'étais jeune, j'étais un coureur de fond et j'ai été dans plusieurs stades pour participer à des courses; c'est peut-être pour cette raison que tout cela me frappe. Imaginez quelqu'un sur la piste de course, imaginez-le dans les starting-blocks. Son genou est posé à terre, prêt à partir au coup de feu. Le coup de feu part, ses bras ne tombent pas comme pour courir mais sont branlants le long de son corps. Imaginez cet athlète, qui est en fait un invalide dans cette image et qui au lieu de suivre la piste commence à faire des ronds. Puis, alors qu'il court, sa jambe se déboite de sa hanche et l'homme continue à courir. C'est un peu l'image que nous avons là d'un homme boiteux dont tous les membres sont désarticulés. C'est de cette façon que je cours si je ne regarde pas au Seigneur. Si je ne crois pas que Dieu est en train d'agir soit en me châtiant, soit en m'émondant alors je cours comme une personne dont les membres sont désarticulés. C'est pour cette raison que l'auteur dit: « Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse. » Nous devons courir la course mais à la façon de Dieu.



NOUS SOMMES SANCTIFIES POUR MANIFESTER CHRIST

Toutes les personnes qui ne se voient pas elles-mêmes dans cet abri secret, et que c'est Dieu qui agit, courent en fait comme une personne désarticulée. J'ai dit que dans un sens c'est presque comique d'imaginer cet homme désarticulé essayant de courir la course, mais allons au bout de l'illustration. Cette illustration n'a pas pour objectif d'être amusante, c'est en réalité très tragique, cela devrait me faire pleurer. Ce n'est pas du tout comique. C'est très triste. Considérez à nouveau le verset 12:13: « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » De nombreuses personnes aiment ce verset, mais peu de personnes aiment ce verset dans Hébreux 12. Ils aiment ce verset en dehors d'Hébreux 12. Ils sortent ce verset de son contexte pour essayer de montrer l'importance de la sanctification. Ils disent quelque chose de ce genre: « Il faut que vous viviez d'une façon sainte ou alors vous ne verrez jamais le Seigneur. » Cela est tout particulièrement utilisé par ceux qui croient que vous pouvez perdre votre salut. Ils aiment tout particulièrement ce verset parce qu'à partir de là ils disent: « Si vous n'êtes pas sanctifiés vous ne pourrez pas aller au ciel. Vous ne verrez pas le Seigneur. »

Cela est un sujet à part et je ne prendrai pas le temps de traiter ce sujet de la sécurité éternelle maintenant, mais j'aimerais remettre ce verset dans Hébreux 12 auquel il appartient, j'aimerais le voir dans son contexte. Vous voyez, le Saint-Esprit n'a pas changé de sujet. Qu'est-ce que Dieu est en train de faire dans votre vie? Et la réponse est: « Il est en train de me rendre semblable à Jésus, et Il se manifeste Lui-même à travers moi. » C'est l'objectif du châtiment et de l'émondage. En parlant des parents humains, Hébreux 12:10-11 dit: « Nos pères nous disciplinaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous discipline pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Il est vrai que toute discipline semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice. » Qu'est-ce qu'est la sainteté? C'est la sanctification, c'est Son caractère, c'est Christ. Qu'est-ce qu'un fruit paisible de justice? C'est la sainteté, c'est la sanctification. C'est Christ. C'est le caractère de Christ. L'auteur nous rend attentifs à cela, parce que Dieu est en train de nous rendre semblables à Jésus afin que Christ puisse se manifester à travers nous.

Si je ne suis pas rendu conforme à Jésus, en partageant Sa sainteté, le fruit paisible de la justice, personne ne verra le Seigneur. Ce texte a pour sujet les autres, il traite du témoignage, ce passage ne dit pas que si vous n'êtes pas sanctifiés, vous n'irez pas au ciel. Il ne dit pas cela. Il dit que si vous ne courez pas à la manière dont Dieu désire que vous courriez, personne ne verra le Seigneur en vous. C'est de cela dont il parle ici dans ce contexte, c'est en lien avec le témoignage. C'est pour cette raison que le texte dit qu'il n'est pas drôle de voir marcher un homme boiteux.

Savez-vous de quelle façon le monde voit l'église de nos jours? Nous lisons ce texte à la légère, mais l'église court en étant désarticulée et boiteuse. Le monde voit l'église marchant tantôt à gauche tantôt à droite et le monde regarde mais ne voit pas la sainteté en Christ et c'est pour cette raison qu'elle ne voit pas le Seigneur. C'est pour cette raison que c'est si triste. Alors que l'auteur commence cette section, il nous dit: « Vous devez courir mais vous devez savoir que Dieu est occupé à faire quelque chose. Il est occupé à vous faire connaître Jésus et à manifester Christ en vous et si vous ne savez pas cela, ils vont vous voir aller de droite à gauche, les membres désarticulés, alors fortifiez-vous, et courez de la bonne façon afin que les gens puissent voir le Seigneur. » C'est de cela dont il s'agit ici.

Si vous parcourez la Bible, vous verrez que toutes les vérités se terminent par la mission. Si vous trouvez une vérité qui ne se termine pas par la mission, il faut que vous la vérifiiez. Toutes les vérités se terminent par la mission. Toutes les vérités se terminent avec le salut des âmes. Toutes les vérités se terminent avec l'évangélisation. Dieu a un coeur pour le monde entier, et Il désire toucher tout le monde. C'est ce que nous voulons dire lorsque nous disons que toutes choses dans nos vies sont rédemptrices. C'est pour les autres, le fruit n'est pas pour vous, le fruit est pour les autres. C'est pour cette raison que lorsque nous sommes en Christ, Dieu nous fait porter des fruits.

J'aimerais maintenant vous rendre attentifs au verset 12:15 qui dit: « Veillez à ce que... » Le verset 12:25 dit: « Gardez-vous... » Nous avons à faire à un passage d'avertissement. J'ai souligné plus tôt dans notre étude du livre d'Hébreux que l'on y trouve 5 grands passages d'avertissements. Ces passages ont en commun qu'ils contiennent une exhortation et une illustration de l'Ancien Testament. Voici ces cinq passages:

• Versets 2:1-4: avertissement contre l'éloignement du Seigneur
• Versets 3:7-4:13: avertissement contre l'incrédulité
• Versets 5:11-6:20: avertissement contre l'immaturité spirituelle
• Versets 10:19-39: avertissement contre le péché
• Versets 12:14-29: avertissement contre le fait de se priver de la grâce

Je vous ai déjà dit que nous ne nous arrêterons pas aux avertissements lors de l'étude de ce livre et que nous les étudierons ensemble à la fin du livre. Tout cela pour dire que nous n'allons pas maintenant nous arrêter sur la partie de ce passage qui concerne l'avertissement mais que nous verrons la partie qui concerne la course chrétienne. Nous allons donc voir ces versets dans le contexte de la course, et nous verrons à nouveau ce passage lors de l'étude des avertissements dans leur ensemble. Je ne veux pas que vous pensiez que je saute ou que j'évite ce passage, parce que plus vous avancez dans le Seigneur, plus vous avez besoin d'avertissement, c'est ce que nous voyons dans la vie des saints de l'Ancien Testament.



LA COURSE EST SPIRITUELLE

Nous voyons le deuxième principe en observant le contraste entre les versets 12:18-21 et 12:22-24. Lisons ces deux passages: « Vous ne vous êtes pas approchés d'une montagne qu'on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête, ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l'entendirent demandèrent qu'il ne leur en fût adressé aucune de plus, car ils ne supportaient pas cette déclaration: Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée. Et ce spectacle était si terrible que Moïse dit: Je suis épouvanté et tout tremblant! Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le choeur des anges, de l'assemblé des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des hommes justes parvenus à la perfection, de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. »

Le verset 12:18 commence par: « Vous ne vous êtes pas approchés » et le verset 12:22 commence par « Mais vous vous êtes approchés. » Le principe est lié au fait que nous ne nous sommes pas approchés de cela, mais que nous nous sommes approchés de cela. Vous pouvez facilement voir que le contraste ici est le même que le Saint-Esprit a fait à travers tout le livre d'Hébreux. Dans les versets 12:18-21 il parle du Mont Sinaï, et le mont Sinaï représente la loi. Vous pouvez donc dire qu'il fait un contraste entre la loi et la grâce. Ils ne sont pas venus à la loi, ils sont venus à la grâce. Vous pouvez également dire qu'ils ne sont pas venus à la vue, ils sont venus à la foi. Vous pouvez également dire: vous n'êtes pas venus à l'Ancienne Alliance, vous êtes venus à la Nouvelle Alliance. En parlant des émotions vous pouvez également dire: « Vous n'êtes pas venus à la crainte, à l'esclavage et à la condamnation. A la place vous êtes venus à la joie, à la liberté et à la fin de la condamnation. »

Quel est le principe qui embrasse ce contraste? Parce que sans cela vous ne serez pas capables de courir la course qui est devant vous. Je pense que l'auteur fait ici le contraste entre ce qui est physique et il l'appelle une montagne qui peut être touchée, et ce qui est spirituel. Si vous désirez courir la course je suggère que vous suiviez le principe suivant, il s'agit d'une course spirituelle. Nous devons savoir qu'il s'agit d'une course spirituelle. Les choses spirituelles sont en contact avec les choses physiques, elles touchent la réalité, le temporel et le matériel, mais pour courir avec succès il ne s'agit pas d'observer des principes religieux et ce genre de choses.



L'EGLISE RAYONNANTE

Laissez-moi parcourir la liste des choses spirituelles auxquelles il a dit que nous sommes arrivés. Je ne suis pas à cheval sur les nombres. Certaines personnes disent qu'il y a 8 choses dans cette liste, d'autres 10 choses. Un de mes commentateurs dit avoir trouvé 12 choses. Personnellement j'en ai trouvé sept. Mais vous pouvez en trouver davantage selon la façon dont vous divisez le texte; ce n'est pas si important. Je pense que les trois premiers éléments du verset 12:22: « la montagne de Sion, la cité du Dieu vivant et la Jérusalem céleste » ne sont pas trois mais une seule et même chose. Je pense que cela sera plus clair si nous allons directement à la pleine mention de ce premier élément. Laissez-moi donc vous donner la pleine mention de cette image puis nous reviendrons à Hébreux.

Apocalypse 21:1-2 dit: « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. » Si tout ce que vous aviez est ce passage vous verriez la nouvelle Jérusalem descendre des cieux, belle comme une épouse dans ses habits de mariage. Mais voici maintenant ce que dit Apocalypse 21:9-10: « Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. » L'agneau, c'est le Seigneur Jésus. L'ange dit à Jean: « Laisse-moi te montrer l'épouse. » Puis il lui montre une ville! C'est la Nouvelle Jérusalem. Ici la Nouvelle Jérusalem n'est plus seulement belle comme une épouse, elle est l'épouse. Par conséquent la Nouvelle Jérusalem est l'épouse de l'agneau.

La raison pour laquelle c'est important est parce que c'est la dernière image de l'Eglise dans la Parole de Dieu, et parce que c'est la dernière c'est également la plus complète, c'est la plus glorieuse. C'est la plus merveilleuse image. C'est l'Eglise dans sa maturité. C'est l'Eglise qui est arrivée. C'est l'Eglise sans tâche, ni ride. C'est l'Eglise, l'épouse que l'époux reçoit. C'est l'Eglise à son apogée. Vous savez que l'Eglise est très importante. Elle est dépeinte de nombreuses manières. Est-ce que vous connaissez la première image de l'Eglise dans le Nouveau Testament? C'est Marie qui est la première image de l'Eglise. Quel a été son rôle dans l'histoire de la rédemption? Le privilège de Marie a été de donner Christ au monde. Comment est-ce qu'elle a fait cela? C'est le Saint-Esprit qui a formé Christ en elle, et lorsque le temps est venu, elle a donné Christ au monde.

Vous êtes l'Eglise et c'est votre privilège de donner Christ au monde. Comment allez-vous faire cela? Le Saint-Esprit va former Christ en vous et au temps favorable vous pourrez donner Christ au monde. Par conséquent, Marie devient la première image de l'Eglise et elle devient l'image complète. Vous la rencontrez également « hors du camp » (cf. Hébreux 13:11) ne sachant pas expliquer aux autres ce qui se passe en elle. Mais c'est une autre histoire. Il y a de nombreuses images de l'Eglise. Nous voyons l'Eglise en tant que Corps et Christ est la tête. Nous voyons l'Eglise en tant qu'épouse et Christ est l'époux. Nous voyons l'Eglise en tant que bâtiment et Christ est le fondement. Nous voyons que l'Eglise est un temple et Christ est la gloire. Il y a de nombreuses images et elles avancent toutes vers cette dernière, qui est la plus complète et la plus glorieuse de toutes les images de l'Eglise: c'est la Nouvelle Jérusalem, qui descend des cieux comme une épouse préparée pour son époux.

Dans cette révélation finale de l'Eglise, la Nouvelle Jérusalem, l'épouse de l'Agneau, on souligne le fait que ce qui la rend si glorieuse est la gloire de l'époux qui se reflète sur l'épouse. Apocalypse 21: 10-11 dit: « Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. »

Son éclat était semblable à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal. Cette nouvelle Jérusalem, cette ville, cette épouse de l'Agneau est décrite comme un grand diamant. Apocalypse 21:10-11 dit: « La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur. » Ensuite le texte décrit les fondements de la muraille faite de différentes pierres précieuses de toutes sortes et de toutes tailles. Vous ne pouvez pas trouver une image plus belle que cela. L'épouse est comme une pierre précieuse très chère et faite de toutes sortes d'autres pierres précieuses auxquelles vous pouvez penser. En plus elle est transparente, la ville est transparente. Vous pouviez voir à travers elle, c'était clair comme du cristal. Il y avait de l'or mais de l'or transparent. Et ce n'est pas une petite pierre précieuse, elle fait 2220 kilomètres de long, 2220 kilomètres de large et 2220 kilomètres de haut. C'était une énorme pierre précieuse qui venait du ciel, et elle est transparente.

Apocalypse 22:5 ajoute: « Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. » Dans cette nouvelle ville, vous n'aurez pas besoin de lune ou de soleil, de lumière naturelle ou non, parce que l'Agneau et Dieu sont sur le trône au milieu de la ville. Et ils vont briller à l'intérieur de la ville. Pouvez-vous imaginez cela? Lorsque la lumière frappe un diamant il rayonne, et là ce sont de très très nombreux diamants qui composent cette ville.

Qui est l'Eglise? L'Eglise est l'épouse de l'Agneau, elle est plus belle que tout ce que vous pouvez imaginer. Sa gloire est la gloire de Dieu lui-même. Et sa gloire est la gloire de Christ Lui-même, qui brille dans les siècles des siècles. C'est cela la gloire de l'Eglise. Je ne pense pas que quelqu'un puisse communiquer la beauté, la majesté et la gloire de cela. Je me sens un peu désolé pour le pauvre apôtre Jean parce qu'il a dû décrire cette église et il n'y a rien sur la terre avec lequel nous pouvons comparer l'Eglise. Peut être qu'en lisant ces lignes de Jean vous vous dites: « Oh, là, là, c'est vraiment une merveilleuse image de l'Eglise, c'est pour le futur pour un jour prochain. »

Retournons à Hébreux, ce n'est pas quelque chose pour le futur, Hébreux 12:22 dit: « Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste. » C'est cela la gloire de courir la course. C'est de réaliser que ce n'est pas pour le futur mais que c'est maintenant la montagne de Sion. Qu'est-ce que le mont Sion? C'est la montagne sur laquelle le roi David a mis son trône. Nous sommes arrivés à la cité du Dieu vivant, qu'est-ce que c'est? C'est l'endroit où vit le Dieu vivant dans cette merveilleuse cité appelée l'Eglise, Son épouse. L'auteur d'Hébreux nous dit que si nous désirons courir la course nous devons comprendre que c'est une course spirituelle, et dont tout le sujet est notre relation avec Jésus. C'est au sujet de Christ vivant en moi et rayonnant en moi jusqu'au bout de la terre. Cela ne sera pas uniquement vrai dans le futur. Si je veux courir la course j'ai besoin de voir que cela se passe déjà aujourd'hui. Christ vit dans cette cité, et nous sommes la cité du Dieu vivant et Il est en nous et désire rayonner à travers nous et notre seule beauté est la beauté du Seigneur alors que l'époux brille à travers cette pierre précieuse. Nous sommes des pierres précieuses.

Mais malheureusement et c'est triste, le peuple de Dieu ne sait pas de quoi il s'est approché. Dieu dit: « Vous vous êtes approchés de tout cela. » Mais la plupart des chrétiens ne savent rien du tout à ce sujet, au sujet de cette relation, au sujet de qui ils sont, au sujet de qui est Christ en eux, au sujet de son désir de tout simplement rayonner à travers eux. Il ne s'agit pas ici de faire, mais d'être et Il nous appelle ici à être afin qu'Il puisse briller à travers nous. Voilà la première chose de laquelle nous nous sommes approchés, c'est la montagne de Sion, la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, l'église, son épouse, c'est la place où Il vit.



LE MINISTERE CELESTE

Il y a une seconde chose de laquelle, ils se sont approchés selon Hébreux 12:22: « Mais vous vous êtes approchés... des myriades qui forment le choeur des anges. » J'aime faire le lien avec le verset 12:23 qui dit: « de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection? » Nous ne sommes pas uniquement la pierre précieuse dans laquelle Christ vit mais nous nous sommes également approchés des myriades qui forment le choeur des anges, des esprits des justes parvenus à la perfection. Qu'est-ce que cela signifie que nous nous sommes approchés « des myriades qui forment le choeur des anges. »?

Lorsque Dieu a donné la loi sur le mont Sinaï, il nous est dit le nombre d'anges qu'il y avait là-bas. Il n'y avait pas uniquement Dieu et Moïse. Il y avait Dieu, les anges et Moïse. Dieu a donné la loi à Moïse par la médiation des anges. Est-ce que vous savez combien d'anges il y avait là-bas? Il est dit qu'il y en avait 10000 fois 10000. Est-ce que vous savez combien font 10000 fois 10000? Cela fait 100 millions d'anges. Et le texte ne dit pas seulement 10000 fois 10000, mais il dit 10000 fois 10000 et des milliers de milliers. Qui sait combien cela fait, mais il y avait au moins eu 100 millions d'anges lorsque la loi a été donnée. Et ici l'auteur fait le contraste avec le fait qu'ils ne sont pas venus vers 100 millions d'anges, ils se sont approchés vers une myriade d'anges. Il n'y a pas de calculatrices qui puissent compter le nombre d'anges desquels vous vous êtes approchés, c'est au-delà de tout calcul.

J'aime prendre ce verset et faire le lien avec Hébreux 12:14 qui dit: « Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? » Il se peut que vous gémissiez en disant: « Je suis tout seul! » Est-ce que vous savez combien de centaines de millions d'anges vous servent parce que vous appartenez à Jésus? » Il est écrit tous les anges de Dieu. Peut-être que vous dites: « J'ai un ange gardien »? Ce n'est pas vrai, vous avez des millions d'anges gardiens. Tous les anges de Dieu servent les saints, ceux qui doivent hériter du salut. Il est possible que le même ange qui a roulé la pierre de la tombe de notre Seigneur Jésus vous ait servi cette semaine. Peut-être que l'ange qui l'a servi dans le jardin ou Gabriel ou Michaël vous a servi. Qui le sait?

Est-ce que c'est cela que l'auteur veut dire là lorsqu'il dit: « Vous vous êtes approchés des myriades qui forment le choeur des anges? » C'est une tout autre question et nous n'allons pas en parler maintenant. Hébreux 1:6 dit: « Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l'adorent! » Tous les anges l'ont adoré à Bethléhem! Pour nous, nous ne voyons que les parents de Jésus et quelques bergers, plus des animaux. Mais dans le ciel tous les anges de Dieu l'adorent. Lorsque Christ est venu dans le monde, tous les anges de Dieu l'ont adoré.

Qui sont ces « esprits des justes parvenus à la perfection »? Ce sont peut-être vos parents qui sont déjà allés au ciel. Mais qu'est-ce qu'ils font là-haut, vos amis, vos biens aimés, votre mère, votre père et vos frères, qu'est-ce qu'ils font là-haut? Apocalypse 7:15 dit: « C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux; ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur. » Apocalypse 22:3 dit: « Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face. » Ils sont là-haut et servent le Seigneur comme les anges.

Avez-vous déjà entendu parler du service chrétien, au niveau terrestre, du ministère chrétien de servir le Seigneur. Puis-je suggérer que vous n'êtes pas encore arrivés à cela. De quoi l'auteur parle-t-il ici lorsqu'il dit: « Vous vous êtes approchés... des myriades qui forment le choeur des anges? » Cela signifie que nous avons acquis le privilège des anges. Nous avons prié durant toute notre vie chrétienne que ton royaume vienne et que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Comment est-ce que Sa volonté est faite au ciel? Est-il possible de faire Sa volonté ici-bas de la façon dont elle est faite là-haut? Vous avez acquis le privilège des anges. Qu'est-ce qu'ils font? Ils servent Dieu jour et nuit sans interruption.

Je pense que je peux dire que vos biens aimés qui sont partis vers le Seigneur sont très occupés. Je ne veux pas jouer avec cela, mais est-il vrai que vos biens aimés qui sont partis sont très occupés avec l'évangélisation, avec le salut des âmes, et avec le fait d'emmener des gens à Christ? Non, ils ne sont pas occupés avec cela. Alors est-ce qu'ils visitent les malades et les veuves et les orphelins là-haut? Non, pas là-haut. Est-ce qu'ils visitent les prisonniers? Non. Est-ce qu'ils font office de conseillers, parce qu'ils s'occupent des rétrogrades et des personnes déprimées? Non. Quel est leur ministère, est-ce que c'est la bonne gestion des biens, bien utiliser son argent? Le point important est qu'ils servent là-haut et il ne s'agit pas de prières d'intercession. Il ne s'agit pas d'enseignement, de prédication, d'évangélisation ou de donner des tracts. Vous pensez peut-être que je suis contre cela, mais je ne suis pas du tout contre cela. Je dis simplement qu'il y a un niveau plus élevé, une façon plus excellente, et la course que nous courons est en lien avec notre relation avec Dieu, c'est une course spirituelle et c'est en lien avec servir Dieu.

Lorsque nous serons dans le chapitre 13, je vous dirai ce qu'est servir le Seigneur en tant que prêtre, parce qu'il y a six ou sept offrandes que nous devons donner en tant que Prêtre. Mais ce que nous devons voir pour l'instant c'est que c'est une course spirituelle à laquelle nous sommes appelés, et nous sommes arrivés à voir que nous sommes Son Eglise, qu'Il est l'époux, qu'Il vit en nous et Il rayonne en nous. J'espère que c'est à cela que vous êtes arrivés, à un service céleste. Je ne veux pas dénigrer les autres services, mais je veux juste dire que pour ceux qui courent vraiment la course, il y a une façon de faire Sa volonté sur la terre comme cela est fait dans les cieux. C'est à cela que nous sommes arrivés.

Nous verrons le reste des choses desquelles nous nous sommes approchés dans nos prochaines leçons. J'aimerais que vous voyez tout cela et alors vous direz: « Oh, c'est une autre sorte de course que j'ai courue et c'est une autre sorte de course que celle de l'Eglise là-dehors! » Que Dieu puisse imprimer cela dans nos coeurs. Reprenons le verset que nous avons choisi pour l'introduction, Esaïe 60:1-3 qui dit: « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi. Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l'obscurité les peuples; Mais sur toi l'Éternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît. Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons. »

Prions:

Père nous Te remercions tellement de ce que Tu nous as amenés à l'endroit où tout est relation avec Toi. Nous Te prions de rayonner en nous. Tu nous as emmenés à la place où nos coeurs sont enclins à une adoration céleste. Nous nous fatiguons tellement à Te servir ici-bas. Apprends-nous à avoir une adoration céleste. Aide-nous à nous approcher de ce dont nous nous sommes approchés, et prépare nos coeurs à voir les autres choses auxquelles nous nous sommes approchés. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.

Hébreux #41