HEBREUX - NOUS AVONS UN TEL GRAND PRETRE

Ed Miller

Ce que Romains est pour les « épitres sur l'église » (1 Corinthiens à Philémon), Hébreux l'est pour les « épîtres de la réalité » (Jacques à Apocalypse) ! C'est un livre de fondement, qui souligne le ministère présent de notre Seigneur glorifié dans les lieux célestes. C'est une réalité. Cette épitre nous apporte la vie qui est dans les cieux (chapitres 1 à 10) pour que nous puissions vivre notre vie sur la terre (chapitre 11 à 13). Christ est la substance de toutes les images que l'on trouve de Lui dans les Ecritures. Mais Christ est infiniment meilleur que toutes les images qui nous sont données de Lui. Nous avons la réalité ! Ces messages ont été donnés entre 2010 et 2012

Hébreux #1 - Introduction (cliquez sur ce lien pour accéder au message)

Le message principal de l'épitre aux Hébreux est que nous avons un tel souverain sacrificateur (Hébreux 8:1). Tout ce que je dois savoir au sujet de Son oeuvre achevée c'est qu'elle est terminée et que je suis assis avec Lui. Tout ce que je dois savoir au sujet de son oeuvre présente est que je L'ai, et qu'Il est mon prêtre et le reste prendra sa bonne place. Il est mon intercesseur avant que je ne pèche, et Il est mon avocat après que j'ai péché. La grande révélation de Christ dans Hébreux est que nous avons un Grand Prêtre et que nous pouvons saisir cela par une simple foi.

Hébreux #2 - Introduction Suite

Hébreux nous rappelle plusieurs fois que Christ, notre Souverain, s'est assis à la droite de Dieu. Cela signifie que son travail est terminé et vous pouvez vous reposer sur son oeuvre achevée sans avoir rien à y ajouter. Le livre peut être divisé en deux grandes parties. Les versets 1:1-10:21 nous parlent de « La vie du ciel. » Les versets 10:22-13:25 décrivent « Notre vie sur la terre. » Le message d'Hébreux est donc que Dieu nous offre « la vie du ciel pour notre vie sur la terre. »

Hébreux #3 - Fin de l'Introduction et Avertissements

Le livre d'Hébreux renferme de très sérieux avertissements exprimés en des termes très forts. A première vue on pourrait penser que l'auteur nous donne six avertissements différents au sujet de six choses différentes, mais il donne six avertissements différents au sujet d'une seule et même chose, cela touche à la possibilité de rater le ministère présent de notre Seigneur Jésus Christ.

Hébreux #4 - Jésus-Christ est Dieu - (Chapitre 1)

Avec Jean 1 et Colossiens 1, Hébreux 1 est un des plus grands chapitres au sujet de la déité de notre Seigneur Jésus-Christ. Notre grand Prêtre est un homme, Il est l'homme Dieu et cet homme parfait est notre merveilleux représentant qui ne change pas et qui est également le message ultime et final de Dieu.

Hébreux #5 - Jésus supérieur aux anges - Jésus Homme - (Chapitres 1 et 2)

Nous dépensons beaucoup d'énergie en essayant de prouver qu'Il est Dieu. Réalisez-vous que votre foi serait inexistante s'Il n'était pas Homme et inexistante aussi s'Il n'était pas Dieu? Il fallait qu'Il soit à la fois Dieu et Homme. Un pont est connecté à ses deux extrémités. Jésus est ce pont. S'Il n'est pas Dieu, le pont est brisé dans les cieux. S'Il n'est pas Homme, le pont est brisé sur la terre. Il fallait qu'Il soit les deux.

Hébreux #6 - Jésus restaure, délivre, secourt - (Chapitre 2)

Jésus s'est incarné parce que nous avions perdu la seigneurie et Il est venu la récupérer, parce que nous avions besoin d'être délivrés du diable, du péché, de nos mauvaises inclinations, de la peur et de la mort et parce qu'Il voulait nous secourir, compatir avec nous.

Hébreux #7 - Introduction aux chapitres 3 et 4

Hébreux nous donne deux illustrations sur ce qu'est le repos, l'une est négative et l'autre positive. La première se trouve au chapitre 3 et elle montre comment on ne trouve pas le repos. C'est l'échec d'Israël d'entrer dans le pays de Canaan, image du repos. Si vous ne désirez pas vous reposer dans le Seigneur, suivez cet exemple. L'illustration positive, c'est Dieu, elle se trouve dans le chapitre 4. Par conséquent, si je comprends ce qu'Il a fait, ce qui s'est passé ce septième jour lorsque Dieu s'est reposé, je saurai ce que signifie se reposer dans le Seigneur.

Hébreux #8 - Qu'est-ce que le repos? - (Chapitres 3 et 4)

Si les prêtres de l'Ancien Testament étaient toujours actifs et ne pouvaient pas se reposer, Hébreux affirme que Jésus s'est assis pour toujours à la droite de Dieu dans les lieux célestes. Dieu est à jamais pleinement satisfait de l'oeuvre de son Fils à la croix, car tout est achevé. Il nous invite donc à entrer dans Sa satisfaction, dans Son repos.

Hébreux #9 - Les obstacles à notre repos en Christ - (Chapitres 3 et 4)

Une seule chose peut nous empêcher de nous reposer en Christ c'est notre incrédulité. L'image que nous donne Dieu pour illustrer cela est celle du peuple d'Israël qui n'a pas pu entrer dans le repos à cause de son incrédulité. Cela est arrivé parce que dix des douze espions envoyés par Moïse pour silloner le pays, ont marché par la vue et non par la foi.

Hébreux #10 - Repos et Parole - (Chapitres 3 et 4)

Nous devons faire la différence entre foi et présomption. Il faut avoir foi en Dieu, sans être présomptueux. Comprenons bien que la foi n'est rien par elle-même. Lorsque l'on met notre foi dans la foi elle ne sert à rien. Cette foi ne peut pas être authentique parce qu'elle n'est pas centrée sur Dieu. Une petite foi est suffisante si elle est mise en Christ. Nous ne devons pas être centré sur la foi mais sur Christ.

Hébreux #11 - Introduction à Christ notre Grand Prêtre

Notre Grand Prêtre nous connaît de part en part, Il sait tout ce qui nous concerne. Il connaît nos pensées, nos motifs, nos intentions, nos secrets et nos sentiments. Il ne sait pas tout de nous uniquement en tant que Dieu, mais également en tant qu'homme car Il est l'Homme-Dieu et Il sait tout de nous à travers Son expérience humaine. Il sait tout de nous en tant que Dieu et Il sait tout de nous en tant qu'homme parce qu'Il a été moi. Il a pris ma place et votre place.

Hébreux #12 - Vue d'ensemble de notre Grand Prêtre

Nous commençons ici à découvrir Jésus en tant que notre Grand Prêtre. Voici les trois aspects de Son ministère dans les cieux:

• Si je pèche, Il est mon Avocat.
• Avant que je ne pèche, Il est mon intercesseur.
• Mais pour que je ne pèche pas Il est le médiateur de la Nouvelle Alliance.

Hébreux #13 - L'ordre de Melchisédek

Deux sacerdoces sont mentionnés dans la Bible, celui selon Aaron et celui selon Melchisédek. Jésus n'est pas prêtre selon le sacerdoce d'Aaron, mais selon celui de Melchisédek. Sous certains aspects, le sacerdoce de notre Seigneur présente des similitudes avec celui d'Aaron, mais il en diffère aussi de plusieurs façons. Que fait donc actuellement notre « Melchisédek » au ciel ? Il est là-haut pour nous bénir, pour nous rafraîchir, et percevoir ce que nous voulons Lui donner.

Hébreux #14 - Le type de Melchisédek

Nous pouvons distinguer six aspects de Melchisédek comme archétype ou image de Jésus. Trois de ces aspects sont inhérents à sa personne et trois autres sont inhérents à son ministère.

Inhérents à sa personne

• A travers son nom (racines du nom : Melchi et Sedec)
• A travers ses titres (Roi et prêtre)
• Prêtre unique (sans prédécesseur, ni de successeur)

Inhérents à son ministère de prêtre

• Melkisédec bénit
• Melkisédec rafraichit
• Melkisédec perçoit les dons

Hébreux #15 - Introduction à la Nouvelle Alliance

Le message de base de l'Ancienne Alliance est « fais et vis », le message de base de la Nouvelle Alliance est « Vis et fais. » Il n'est pas exact de dire que les saints de l'Ancien Testament étaient sauvés d'une façon et ceux du Nouveau Testament d'une autre façon. Les saints de l'Ancien Testament ont vécu à l'époque de la loi, mais ils n'ont jamais vécu sous la loi, ils ont vécu sous la grâce.

Hébreux #16 - L'Ancien Ordre

Le livre d'Hébreux nous appelle à quitter l'Ancien Ordre pour saisir le Nouvel Ordre. Mais le coeur de l'homme résiste à cela et essaie encore de le faire fonctionner. En partant du travail des prêtres dans le parvis et dans le lieu saint, Ed nous montre en quoi consiste l'Ancien Ordre et pourquoi il faut le laisser tomber pour embrasser le Nouvel Ordre basé sur la connaissance de Christ qui contient tout ce dont nous avons besoin.

Hébreux #17 - Le Nouvel Ordre

Christ est notre Melchisédek, mais Il nous a également appelés à être des prêtres royaux, un royaume de prêtres, des prêtres selon l'ordre de Melchisédek. Les caractéristiques de Nouvel Ordre sont la guerre est terminée, vous êtes riches en Christ-Jésus, laissez-Le vous servir, vivez dans la victoire qu'Il vous a donnée et le fruit de cette victoire sera votre soumission à Lui.

Hébreux #18

Il y a deux dangers dans lesquels nous risquons de tomber en étudiant le chapitre 11 de Hébreux, le premier danger est que nous devenions centrés sur l'homme. Le second danger est que même si je ne deviens pas centré sur une personne, je risque de devenir centré sur la foi. Un des grands enseignements de ce chapitre est que parfois, la foi c'est faire et parfois la foi c'est lorsque l'on nous fait quelque chose. Les deux sont la foi.

Hébreux #19 - Introduction au chapitre 11

Une des choses merveilleuses que fait Hébreux 11 est qu'il nous donne l'image complète de la foi. La foi est parfois active: elle fait; mais elle est également parfois passive: c'est lorsque l'on nous fait quelque chose. Ces deux facettes sont la foi. Il s'agit de la volonté pour faire quelque chose et de la volonté à ce que l'on nous fasse quelque chose. Il faut sûrement davantage de foi pour accepter que l'on nous fasse quelque chose que pour faire quelque chose.

Hébreux #20 - La création et Abel (11:1-4)

C'est par la foi que nous comprenons que le monde a été formé par la parole de Dieu et non pas par la science. De la même façon que Dieu a crée la première création à partir de rien, Il récréera la nouvelle en nous à partir de rien. Il n'a pas besoin de trouver un peu de patience ou un peu d'amour en nous. Abel a apporté un agneau par la foi pas parce qu'il était un berger, mais parce qu'il était un pécheur. Abel a été accepté parce qu'il est venu par la foi, Caïn était du malin, il n'est pas venu par la foi.

Hébreux #21 - Hénoc et Noé (11:5-7)

Qu'est-ce que la foi selon l'illustration d'Hénoc? C'est répondre à sa révélation de telle manière que je marche avec Dieu et que je sois élevé au-dessus de cette terre, et au-dessus de la mort. Qu'est-ce que la foi selon l'illustration de Noé? La foi, c'est condamner ce monde. En laissant Christ grandir, alors que je diminue.

Hébreux #22 - Abraham Le Pélerin de la Foi (11:8-10)

Par sa foi, Abraham illustre pour nous la grande vérité qui est lorsque le Dieu de gloire apparaît et que nous Lui répondons par la foi, Dieu fait de nous des pèlerins. Dès que nous voyons le Dieu de gloire, nous ne vivons plus réellement ici. Abraham a vécu sur terre, mais pas réellement. C'est illustré par sa tente et ses déplacements constants. Je deviens détaché de ce monde, lorsque je vois le Seigneur et ainsi toutes les autres choses du monde pâlissent.

Hébreux #23 - Abraham offrant Isaac (11:17-19)

Le Seigneur est encore un grand étranger pour beaucoup de chrétiens. Nous n'avons pas besoin de plus de foi ou d'une foi plus forte. Nous n'avons pas besoin d'aide pour notre foi. Nous devons plutôt cultiver notre relation avec le Seigneur. Nous devons avoir une union avec le Seigneur. Lorsqu'Il est notre ami, il est alors très simple de Lui faire confiance.

Hébreux #24 - La Foi de Sarah (11:11-12)

Au début Abraham a ri et c'était de la foi, mais Sara a ri et c'était de l'incrédulité. Finalement Sara est arrivée à la place au-delà du sein épuisé, jusqu'au sein mort où il était risible de penser qu'il pouvait en sortir quelque chose et ensuite par la foi, elle va être capable de produire du fruit. Vous ne pouvez pas venir en aide à votre sein stérile et mort. Sara est arrivée au-delà de cela, elle a accepté qu'elle ne pouvait rien faire, et elle a appris à demeurer en Christ.

Hébreux #25 - La Foi d'Isaac (11:20)

Au début Isaac a clairement résisté à la volonté révélée de Dieu en essayant de bénir son fils favori, Esaü, au détriment de Jacob, le fils choisit par Dieu. Mais plus tard lorsque Isaac n'avait plus le choix et que la volonté de Dieu s'est accomplie, c'est par la foi qu'il a béni ses fils. Par la miséricorde souveraine de Dieu, lorsqu'il y a été forcé, Isaac a accepté la volonté de Dieu et Dieu lui a donné tout le crédit de la foi pour cela.

Hébreux #26 - Jacob et Joseph (11:21)

Nous voyons ici deux actes symboliques de Jacob. En bénissant le plus jeune de ses petits fils en premier Jacob montre qu'il a appris à bénir ses enfants et sa famille, selon la grâce et non pas selon la nature. Dieu lui avait révélé que le plus âgé allait servir le plus jeune. Le deuxième acte est Jacob mourant appuyé sur un bâton. C'est une illustration spirituelle du fait de s'appuyer sur le Seigneur. Jacob avait le genre de foi qui bénit par la foi et qui meurt en adorant et en s'appuyant sur le Seigneur.

Hébreux #27 - La foi de Joseph (11:22)

La foi de la foi de Joseph peut être appelée « la foi selon l'alliance. » C'est une foi en les promesses de Dieu. Joseph est mort en s'appuyant sur les promesses de Dieu, en s'appuyant sur l'alliance de Dieu, qui avait promis d'emmener le peuple dans le pays promis. Il croyait qu'un jour Dieu allait respecter Sa parole, c'est pour cela qu'il a dit: « Ne m'enterrez pas avant que Dieu ne tienne Sa parole. »

Hébreux #28 - Les parents de Moïse (11:23)

La foi des parents de Moïse, nous enseigne qu'il faut une foi puissante de la part de Dieu, lorsque Sa volonté va dans le même sens que votre affection naturelle. Et il faut également une foi puissante de la part de Dieu pour faire confiance au Seigneur, lorsque Sa volonté va à l'encontre de tout ce que votre coeur désire. Toute foi est un puissant miracle de Dieu.

Hébreux #29 - La foi de Moïse (11:24-28)

Un jour Moïse a compris que Dieu l'appelait à délivrer le peuple d'Israël de l'esclavage dans lequel Pharaon l'avait mis. Pourtant Moïse était un pécheur racheté essayant de faire la volonté de Dieu avec sa propre force. Ce n'est que plus tard, qu'il a compris que seul Dieu peut faire la volonté de Dieu ! Le problème de Moïse était Moïse et avant qu'il ne puisse libérer quelqu'un, il devait être lui-même libéré, il avait besoin de la grâce de Dieu.

Hébreux #30 - La Pâque de Moïse (11:24-28)

Voici les cinq choses qui sont incluses dans l'expression: « C'est par la foi que Moïse fit la Pâque. » C'est par la foi que Moïse choisit la manière de faire de Dieu pour sortir d'Egypte, c'est à travers la mort d'un agneau qui a été substitué, qui a été immolé, dont le sang a été mis sur la porte de la maison, dans laquelle il a pu entrer pour se nourrir de l'agneau, habillé comme un pèlerin et être prêt à être conduit comme un conquérant.

Hébreux #31 - Israël traversant la mer rouge (11:29)

Le peuple d'Israël avait à faire face aux craintes du passé, à la pression du présent et à l'incertitude du futur. Tout cela est inclus dans les mots: « C'est par la foi qu'ils traversèrent la mer Rouge comme un lieu sec. » L'exemple d'Israël qui traverse la mer à sec illustre pour nous la merveilleuse vérité que la foi est une affaire de volonté et non pas une affaire d'intellect ou d'émotions. Nous pouvons avoir de la crainte et des doutes et tout de même faire confiance à Dieu en même temps.

Hébreux #32 - Israël traversant la mer rouge (11:29) (suite)

A travers l'exemple du peuple d'Israël traversant la mer rouge, une des grandes vérité qui est illustrée est que la foi est une affaire de la volonté. La théologie en elle-même, peu importe à quel point elle est dogmatique et vraie, ne pourra pas nous aider à moins que nous ne fassions de la foi une affaire de la volonté. Dans Sa grâce tout ce que Dieu nous demande de faire, Il nous rend également capables de le faire.

Hébreux #33 - Jéricho (11:30)

Qu'est-ce que la foi illustrée par Jéricho? C'est faire confiance à Dieu et non pas aux hommes. C'est continuellement faire confiance à Dieu jusqu'à la victoire. Marchez simplement avec la lumière que vous avez et ensuite Dieu vous donnera une conviction dans votre coeur lorsqu'Il sera sur le point de bouger, puis vous crierez et vous verrez le miracle de Dieu. Il fera tomber les murailles.

Hébreux #34 - LA FOI DE RAHAB (11:31)

La foi de Rahab est comme une conclusion. Nous avons un merveilleux sauveur, et alors que le Saint-Esprit termine ce grand chapitre sur la foi, Il décide d'utiliser le plus grand exemple. Il a commencé le chapitre avec la foi d'un juif et Il termine avec la foi d'une païenne. Il nous montre que l'essence de toute foi est un coeur ouvert. C'est être réceptif. Rahab a reçu le message et le messager de Dieu et montre que l'apogée de toute foi est que cela magnifie Jésus Christ.

Hébreux #35 - CONCLUSION D'HEBREUX 11

La foi est en même temps active et passive. La foi active est la foi est la volonté de faire. Avec La foi passive, il ne s'agit plus de ce que vous faites mais de ce que l'on vous fait. A la lumière de ces deux foi, nous ne pouvons pas conclure que les bons moments sont un signe de l'approbation de Dieu, et que les mauvais moments sont un signe de la désapprobation de Dieu.

Hébreux #36 - INTRODUCTION HEBREUX 12

Nous ne pouvons pas réellement regarder à quelque chose à moins que nous détournions nos yeux de ce que nous sommes en train de regarder. Pour regarder à Jésus, il nous faut détourner les yeux des autres choses que nous sommes en train de regarder. Nous devons solidement fixer nos yeux sur Jésus, et ne même pas donner le moindre coup d'oeil à tout ce qui est à côté. Regardez juste à Jésus, est notre unique responsabilité.

Hébreux #37 - LA DISCIPLINE (12:4-11)

Nos pères terrestres nous disciplinent sur terre pour un court instant et de la façon dont ils le jugent le mieux, mais ils ne peuvent pas toujours avoir toutes les informations. Il se peut qu'ils perdent leur calme sans attendre d'explication. Mais notre Père céleste n'est pas comme cela. Lui Il est omniprésent, omnipotent, omniscient, et Il ne corrige pas pour un peu de temps mais pour l'Eternité. Il ne le fait pas uniquement pour notre corps mais également pour notre esprit et toujours pour notre bien, pour nous conformer à Son image et à Sa sainteté.

Hébreux #38 - L'OBJECTIF DE LA DISCIPLINE (12:4-11)

Lorsque nous passons à travers les épreuves, il se peut que vous nous disions: « Est-ce que Dieu m'aime encore? » Mais lorsque tout est terminé, nous ne pouvons pas arrêter de louer Dieu, parce qu'Il nous a fait passer par là afin de nous remener vers Lui et qu'Il puisse avoir Sa fête!

Hébreux #39 - L'EMONDAGE (12:4-11)

Il n'y a que deux choses que Dieu fait dans votre vie, soit Il vous châtie, soit Il vous émonde. Il ne fait rien d'autre. Soit Il vous emmène dans une union avec Lui, soit Il rend tout rédempteur dans votre vie afin que vous puissiez manifester Christ aux autres.

Hébreux #40 - LES REALITES SPIRITUELLES

Toutes les choses qui arrivent dans nos vies sont rédemptrices. Christ se manifeste en nous par le fruit de la sainteté pour que les autres puissent voir Christ. C'est pour cette raison que lorsque nous sommes en Christ, Dieu nous fait porter des fruits. Dieu forme Christ en nous par Son Esprit et ensuite nous pouvons le partager au monde entier car Christ peut rayonner à travers nous!

Hébreux #41 - LES PREMIERS-NES (12:22-24)

Toutes les personnes dont le nom est écrit dans les cieux font partie de l'assemblée des premiers-nés. Dieu ne nous a pas appelés à vivre pour Lui. Il désire vivre pour Lui-même. Il ne désire pas que vous viviez pour Lui. Il désire venir et vivre de nouveau.

Hébreux #42 - UNE COURSE SPIRITUELLE (12:23)

Le Seigneur Jésus, le Dieu-homme est le seul dans l'univers qui peut mettre Sa main sur l'épaule de Dieu parce qu'Il est Dieu et qui peut poser sa main sur l'épaule de l'homme parce qu'Il est homme et arbitrer en étant le médiateur entre nous. Jésus-Christ est le seul lien entre moi et Dieu. Jésus-Christ est le médiateur entre l'homme et Dieu, cela signifie que chaque fois que Dieu s'occupe de moi, Il passe par Christ.

Hébreux #43 - UNE COURSE SPIRITUELLE (12:24)

Nous ne pouvons pas courir la course avant que nous ne venions à Christ. Nous venons donc à Jésus-Christ le seul médiateur et Il promet que si nous venons et que nous le Lui demandons, Il vivra à notre place et c'est la grâce de Dieu. Je ne peux pas courir par la loi (ce que je fais) et je ne peux pas non plus courir avec un mélange entre la loi de Dieu et la grâce de Dieu. Nous devons courir par la grâce seule, c'est-à-dire seulement par ce que Dieu fait.

Hébreux #44 - CHRIST LE DESIR DE TOUTES LES NATIONS (12:25-29)

Rien ne peut vous ébranler lorsque Christ est votre seul désir. Tant que Christ n'est pas votre seul et unique, toutes les choses peuvent vous ébranler. C'est pour cette raison que les chrétiens sont si anxieux de nos jours. C'est pour cela qu'ils sont si préoccupés au sujet de leur famille, de leur finance, du futur et de toutes ces choses. Que Dieu puisse vous montrer Christ en tant que désir des nations. Toutes les aspirations de toutes les personnes, dans toutes les nations, sont satisfaites en Jésus.

Hébreux #45 - LA VIE DE PELERINS (13:1-19)

Nous sommes appelés à vivre en dehors du camp et derrière le voile... Jésus nous a ancrés au trône de la grâce dans les cieux. Nous sommes derrière le voile. Et peu importe ce qui se passe ici-bas, nous sommes ici-bas en dehors du camp. Par conséquent vivons en tant que pèlerins, et n'attendons rien de ce monde! La seule que nous ayons de sûr et certain ce sont nos frères et soeurs et le Seigneur Jésus!

Hébreux #46 - LE MESSAGER DE LA GRACE (13:20-21)

Le Messager de la grâce ne peut pas se contenter d'apporter un message, il doit vivre le message de la grâce. Une fois que l'on voit que le message de la grâce fonctionne dans la vie du messager, alors sachant que Jésus est le même hier, aujourd'hui et éternellement, si cela fonctionne pour Lui cela va également fonctionner pour nous, car tout est par grâce.

Hébreux #47 - CONCLUSION

Pour bien saisir l'enseigne de la Bible nous devons aller au-delà des applications et voir les principes sous-jacents. Dans ce passage nous sommes encouragés :

- A être ouverts à tout ce qui vient dans notre vie, et nous verrons que cela peut être une des plus grandes bénédictions qui peut nous arriver.
- A vivre dans le contentement, c'est-à-dire être content d'avoir ce que Jésus désire que j'aie, et être content ne pas avoir ce que Jésus ne désire pas que j'aie. Nous devons être satisfaits avec Christ car nous avons Christ.

Hébreux #48 - LA SECURITE ETERNELLE

De nombreuses personnes ont une fausse base concernant leur assurance du salut. Les avertissements contenus dans Hébreux doivent nous empêcher d'avoir une fausse assurance. Dieu aimerait que nous vivions dans le repos, mais Il désire que notre repos se base sur quelque chose de solide et de certain. C'est un terrible danger que de prendre le salut pour acquis sans avoir un fondement solide et sûr. Certains passages peuvent nous effrayer, mais Dieu ne nous effraie jamais pour nous effrayer, c'est pour nous conduire sous Son aile, pour nous conduire à Lui.

Hébreux #49 - L'ASSURANCE DU CROYANT

Notre sécurité dépend premièrement du fait que nous sommes gardés par Jésus et pour Jésus. Dieu nous aime tellement qu'Il ne nous laissera pas tomber, mais l'autre réalité est qu'Il aime tellement Jésus qu'Il ne nous laissera pas tomber, tout tourne autour de Christ. Notre sécurité dépend également de quelque chose d'accompli. C'est fait, c'est terminé. Enfin, comme Dieu ne peut pas mentir, tout ce qu'Il dit est sûr et certain!

Hébreux #50 - PRINCIPE D'ETUDE BIBLIQUE

La Bible est comme notre Seigneur Jésus, il y a un côté humain et un côté divin. Vous avez besoin du Saint-Esprit pour le côté divin, vous ne comprendrez pas ce livre sans le Saint-Esprit. Mais du côté humain, vous avez besoin de la loi des langues humaines, vous avez besoin d'étudier la Bible en suivant les règles de la littérature humaine. Nous avons besoin de ces deux aspects pour ne pas mal interprété un passage.

Hébreux #51 - PRINCIPE D'ETUDE BIBLIQUE

Alors que nous avons parcouru le livre d'Hébreux, nous avons souligné six fois que nous avons un tel Grand Prêtre. C'est un message si positif. En plein milieu du développement de ce sujet du Grand Prêtre, Dieu stoppe, Il marque une pause et Il dit: « Il faut que vous soyez avertis. » La façon dont je réponds à l'avertissement de Dieu est un signe qui indique ma relation avec Dieu. Si je ne suis pas ouvert à Ses avertissements, alors ne je suis pas ouvert à Jésus. Les avertissements de Dieu révèlent Sa sainteté et nous avons besoin de cela.