GENESE #8 - LES CONSEQUENCES DU PECHE PERDURENT

(Genèse 3:6-19)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre huitième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions:

Père, nous te remercions parce que Satan et toute l'armée de l'enfer doivent s'enfuir à la mention du nom merveilleux de notre Seigneur Jésus, et nous nous en réjouissons. Nous prions, alors que nous regardons de nouveau dans Ta Parole, que Ton Saint-Esprit veuille focaliser nos coeurs d'une manière fraîche et nouvelle sur le Seigneur Jésus. Merci pour toutes les parties de Ta Parole, et particulièrement ici, au début de la Bible, où tout est écrit en images et sous la forme de semences. Nous prions pour que nous ayons la sagesse du Seigneur afin de voir notre Seigneur Jésus. Délivre-nous, nous T'en prions, des idées purement humaines et instruis-nous de Ton propre coeur. Nous Te remercions de ce que Tu le fais alors que nous étudions ensemble. Enracine-nous profondément dans la fondation tandis que nous étudions ce livre merveilleux de la Genèse. Nous le proclamons dans le précieux nom de Jésus. Amen.



RESUME

S'il vous plaît, ouvrez Genèse chapitre 3. Nous avons maintenant terminé notre petit tour sur les deux premiers chapitres que nous avons appelés « Le Créateur et Sa Recréation. » Quant à nos deux dernières sessions, dans le chapitre 3, nous les avons intitulées « La chute dans le péché » et « les résultats de la chute dans le péché ». En fait, nous étudions les chapitres trois et quatre ensemble. Dans notre précédente leçon, j'ai pris beaucoup de temps pour vous montrer que lorsqu'Adam et Eve sont tombés dans le péché, il s'agissait d'une chute complète. En d'autres termes, il n'était pas possible pour l'homme de tomber plus complètement que dans le jardin d'Eden. Ils sont tombés si complètement que le Nouveau Testament résume cela dans cette expression: « La convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie, toute ces choses qui ne viennent pas du Père. » (cf. 1 Jean 2:16) Ils sont tombés de toutes les façons possibles. C'est pour cette raison que les théologiens nous disent que le pécheur est dépravé. La dépravation est ce que nous étudions ici. La dépravation est un mot qui signifie simplement une perversion, une torsion. Il s'agit d'une corruption, d'un détournement, et les coeurs d'Adam et Eve ont été changés. Leurs coeurs ont été détournés, loin de Dieu, loin de la vie, et ils sont tombés dans le péché.

Je pense que la dernière fois, j'ai introduit un peu de confusion en raison du plan que j'ai suggéré. Permettez-moi de le présenter à nouveau à vos coeurs, et voici pourquoi il était un peu confus. Très simplement, le plan devait être le suivant: Je voulais vous montrer quatre résultats du péché dans l'individu. Plus tard, nous l'étudierons dans Caïn et Abel dans la famille, puis après, nous l'étudierons dans toute la race humaine illustrée par les jours de Noé. Mais pour l'instant, nous regardons les premiers résultats, les résultats immédiats du péché dans l'individu. Puis une fois terminé avec ces quatre résultats, je voulais vous montrer six preuves de la grâce merveilleuse de Dieu qui ressort tout au long de cette section particulière.

Maintenant, voyez ce qui aurait été assez simple - quatre résultats de la chute, puis six images de la grâce. Mais, la dernière fois, je n'avais pas envie de finir sur une note amère. Je n'avais pas envie de finir négativement et de vous laisser ici en peine avec votre coeur déchu alors que vous pouviez vous réjouir de la grâce merveilleuse de Dieu. Donc, nous n'avons vu que trois d'entre eux, et au lieu de faire le quatrième, nous avons sauté à la grâce extraordinaire de Dieu et examiné trois des six images. Cela signifie donc que dans cette leçon, nous avons besoin de revenir au quatrième résultat de la chute, puis quand nous aurons terminé avec les quatre résultats de la chute, nous reviendrons sur les trois dernières preuves de la grâce extraordinaire de Dieu.

Permettez-moi de passer en revue les trois premiers résultats de la chute, puis de reprendre là où nous nous sommes arrêtés. Passons en revue les trois choses que nous avons mentionnées à la suite de la chute. Le premier résultat est dans Genèse 3:7-8 qui dit: « Et les yeux de tous deux s'ouvrirent; et ils connurent qu'ils étaient nus; et ils cousirent des feuilles de figuier, et se firent des ceintures. Et ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui se promenait dans le jardin, au vent du jour. Et Adam et sa femme se cachèrent de devant la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. » Le premier résultat de la chute est la culpabilité, et avec la culpabilité, la honte, et avec la honte, la peur, et avec la peur, le désir de courir et de se cacher loin de Dieu. Dès qu'ils ont péché, ils ont connu la culpabilité, la honte, la peur, et l'aversion à la présence du Dieu saint.

Le deuxième résultat de la chute est également dans le verset 3:7, sous cette expression: « Et ils cousirent des feuilles de figuier, et se firent des ceintures. » La première fois qu'ils ont péché, le sentiment - l'émotion - qui a balayé leur être était: « Je suis inapte à être vu par Dieu. »

Le deuxième résultat de la chute est le salut par les oeuvres illustré par la feuille de figuier. Instantanément, ils ont tenté de se couvrir, pour couvrir leur nudité morale. Rappelez-vous, c'était une nudité morale illustrée par le fait que la feuille de figuier aurait dû cacher leur nudité, mais ça n'a pas marché. Après avoir pris des feuilles de figuier, ils couraient encore dans les bois pour essayer de se cacher parce qu'ils étaient encore nus, même s'ils étaient couverts, car c'était une nudité spirituelle et morale. Et maintenant, ils tentent d'être présentables pour se tenir dans la présence de Dieu. Depuis Adam et Eve, cela est toujours vrai. Le pécheur a senti sa culpabilité et sa honte et il a eu peur de Dieu et il essaie de se couvrir et il le fait par les oeuvres. D'une certaine façon, il tente de se rendre présentable en la présence de Dieu.

Le troisième résultat est dans les versets 3:11-13: « Et Dieu dit: Qui t'a montré que tu es nu? As-tu mangé de l'arbre dont je t'avais ordonné de ne pas manger? Et Adam répondit: La femme que tu as mise auprès de moi, m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. Et l'Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? Et la femme répondit: Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé. »

Appelez cela l'auto-justification, la rationalisation. Appelez cela, renvoyer la balle. Appelez cela, un transfert de responsabilité. Blâmer tout le monde. C'est le troisième résultat de la chute. C'est l' idée que ce n'est pas de ma faute - je ne suis pas responsable, jusqu'à ce que finalement, le blâme ait été déplacé sur Dieu Lui-même - la femme que tu m'as donnée... C'est de ta faute. Ce n'est pas du tout de ma faute. » Ce sont les trois résultats immédiats de la chute. On retrouve ces trois résultats dans tous les pécheurs depuis le jardin d'Eden.

Ils pèchent. Ils se sont rendus coupables. Ils ont honte. Ils ont peur. Ils ne peuvent pas faire face à Dieu. Ils essaient un salut par les oeuvres. Ils ont essayé de le faire de mille et une manières. Certains vont le faire en étant bons ou en allant à l'église ou en se faisant baptiser. Ils feront quelques feuilles de figuier. Souvenez-vous qu'Adam et Eve n'avaient aucune idée car ils n'avaient pas encore vu la corruption. Ils ne connaissaient pas la désintégration et la décadence et quand ils ont coupé les feuilles, ils ne se doutaient pas qu'elles seraient bientôt pourries sur leur corps. C'est une illustration de toute personne qui tente de venir à Dieu par ses oeuvres. C'est juste une manière corrompue et ces oeuvres seront détruites. Ainsi nous avons déjà examiné ces trois résultats.

Maintenant, avant d'en venir au quatrième, je vais vous demander de regarder à nouveau les versets 3:6-7 et je veux juste faire quelques observations, des choses intéressantes. À la fin du verset 3:6 et au début du 3:7, Dieu dit: « Elle prit de son fruit et en mangea; et elle en donna aussi à son mari pour qu'il en mangeât avec elle, et il en mangea. Et les yeux de tous deux furent ouverts, et ils connurent qu'ils étaient nus. »

Il semblerait que lorsqu'Ève a mangé de l'arbre, avant Adam, avant l'homme, rien ne s'est passé dans l'immédiat. C'est ce qu'il a semblé apparemment. En d'autres termes, il n'y pas eu de changement immédiat, même si, comme nous l'avons suggéré la semaine dernière, certaines personnes croient qu'il y a effectivement eu un changement physique. Elles pensent qu'avant la chute, Adam et Eve, avaient un rayonnement émanant de leur corps et qu'ils avaient la gloire de Dieu et qu'en fait, ils brillaient. Je pense que si c'était mon épouse Lillian et moi qui étions dans le Jardin d'Eden et que nous étions éclatants et rayonnants et que Lillian ait mangé de l'arbre et tout d'un coup sa lumière s'était éteinte, si j'avais vu ce genre de changement, je pense que j'aurais couru pour préserver ma chère vie! Je ne pense pas que j'en aurais mangé. Donc, je doute que cela se soit passé tout de suite.

Le Genèse 3 :7 dit: « Et les yeux de tous deux furent ouverts », il semble que Dieu attendait Adam. Eve a péché, puis Adam a péché, et dans le même temps leurs yeux furent ouverts et quels que soient les changements, ceux-ci arrivèrent à tous les deux en même temps. Et ils ont commencé à éprouver de la honte, de la culpabilité, de la peur et de l'aversion pour le Seigneur et ainsi de suite. Encore une fois, jetez un coup d'oeil à la fin du verset 3:6. Il est dit: « Elle prit de son fruit et en mangea; et elle en donna aussi à son mari pour qu'il en mangeât avec elle, et il en mangea. » Si vous n'aviez que ce seul verset, il semblerait que l'ensemble de la transaction a été rapide et silencieuse et qu'il n'y a eu aucune conversation, personne n'a parlé. Elle a prit le fruit et en a mangé, puis elle lui en a donné et il en a mangé. Mais, si vous regardez au verset 3:17, lorsque Dieu apporte la malédiction sur l'homme, Il dit: « Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre. » Adam a écouté la voix de sa femme. En d'autres termes, il y a eu une conversation avant qu'elle lui donne du fruit.

Ceci dit la Bible ne nous dit pas ce qu'elle a dit. Nous ne savons pas si Adam a d'abord résisté. Si vous avez de l'imagination, vous pouvez compléter en imaginant leur conversation. Je ne vais pas vous la décrire, mais j'ai ma propre idée sur ce qui s'est passé, alors qu'Adam a été incité à prendre cette chose. Tout ce que nous savons, c'est qu'Eve lui a dit quelque chose, et plutôt que d'écouter la voix de Dieu, Adam a délibérément écouté la voix de sa femme, puis il a péché et que c'est à ce moment que tout est arrivé.

Après avoir vu cela, permettez-moi de vous montrer le quatrième résultat de la chute. Je peux le résumer en un seul mot, c'est le mot malédiction. Dieu nous donne 11 versets décrivant la malédiction qu'Il met désormais sur l'homme en raison de son péché, à partir de Genèse 3:14 jusqu'à la fin du chapitre. Il est facile de décomposer ce passage, parce que les versets 3:14-15 montrent la malédiction de Dieu sur le serpent, car derrière le serpent se tenait en réalité Satan. Puis le verset 3:16, nous parle de la malédiction de Dieu sur la femme et enfin les versets 3:17-19, la malédiction de Dieu sur l'homme. Je voudrais maintenant regarder la malédiction à son niveau le plus faible, c'est-à-dire au niveau des faits eux-mêmes. Plus tard, nous approfondirons le principe, mais d'abord, je veux que vous voyiez juste ce qui est dit. Quels sont les faits ici? Quelle a été la malédiction sur Satan? Quelle a été la malédiction sur la femme? Quelle a été la malédiction sur l'homme, et ainsi de suite, alors qu'elle a été transmise à la race humaine?



LA MALEDICTION SUR LE SERPENT

Prenons-les une par une. Tout d'abord, la malédiction sur le serpent sachant que la réalité derrière le serpent était Satan. Les versets 3:14-15 disent: « Et le Seigneur Dieu dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit par-dessus tout le bétail et par-dessus toutes les bêtes des champs; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie; et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon. »

Permettez-moi de diviser la discussion en deux parties. D'abord ce que Dieu a dit au serpent, puis ce qu'Il a dit à Satan qui était représenté par le serpent. Je veux vous faire remarquer, dans le verset 3:14, que ce n'était pas seulement une malédiction sur le serpent, mais une malédiction générale sur le règne animal tout entier, car Il a dit: « Tu es maudit par-dessus tout le bétail (probablement que le bétail représente tous les animaux domestiques) et sur toutes les bêtes des champs. » En d'autres termes, il y avait une malédiction sur tous les animaux et le serpent était le plus faible parmi les faibles.

Quelqu'un pourra demander, puisque le serpent en tant que création de Dieu n'était pas capable d'un libre choix moral, pourquoi Dieu l'a-t-il maudit? Je pense que la réponse est qu'Il l'a fait comme une illustration pour que nous puissions toujours nous souvenir de ce qui s'est passé ensuite. Certains ont suggéré qu'à cette époque, le serpent était très beau, sans doute l'un des plus beaux de toutes les créations de Dieu. Certains suggèrent qu'il ne rampait pas sur son ventre à ce moment-là. Peut-être qu'il marchait debout sur deux pieds. D'autres suggèrent qu'il avait même des ailes et qu'il volait.

Vous voyez, nous ne savons pas à quoi il ressemblait. Dieu ne nous le dit pas, si ce n'est ce qui est concerne le changement lié à la malédiction, « Sur ton ventre tu iras et poussière tu mangeras. » Puisque Dieu dit qu'à partir de maintenant, tu seras sur ton ventre, certains disent que peut-être, à l'origine, il n'était pas sur le ventre. S'il en est ainsi, alors le serpent a été maudit à titre d'illustration, car il était le plus élevé et maintenant il est tombé au plus bas. Ainsi vous avez une merveilleuse image de ce que Dieu vous donne en Esaïe 14, lorsque l'étoile du matin, Lucifer, est tombée. Le plus élevé est tombé au plus bas dans un état de dégradation et d'humiliation. Il n'y a aucun moyen de savoir et personne ne saura jamais à quoi le serpent ressemblait avant. Mais je sais cela, avant la chute, l'homme était nu et n'avait pas honte. La femme était nue et n'avait pas honte. Et puis après qu'ils soient tombés, leur nudité est devenue une image de leur honte.

Alors, peut-être que le serpent a rampé sur son ventre sans avoir honte avant la chute, puis plus tard, le fait de ramper sur son ventre est juste devenu une image de la honte. Nous ne savons pas vraiment. Tout ce que nous savons maintenant c'est que ramper sur le ventre et manger la poussière est une image de l'humiliation. C'est une image de la dégradation. Cette image représente une très grande bassesse.

Dans le verset 3:14 quand il dit: « Tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie » vous n'avez pas besoin d'être un zoologiste pour savoir que l'alimentation des serpents n'est pas la saleté. Ils ne mangent pas la poussière, mais parce qu'ils sont sur leur ventre en mangeant leurs aliments, la poussière imprègne toute leur nourriture. Certainement, en ce sens, ils doivent manger de la poussière, car ils doivent prendre tout ce qu'ils mangent au raz du sol et c'est juste une autre image pour montrer à quel point Satan est tombé bas. Voici une chose étonnante en relation avec cette image. Comme vous le savez, un jour notre Seigneur Jésus va revenir dans Sa puissance et dans une grande gloire et nous nous rapprochons de jour en jour de cet événement qui surviendra. La Bible dit que quand Il viendra dans la gloire pendant mille ans, Il va régner sur la terre. Il va régner sur cette terre même, en paix, dans la connaissance de Dieu et dans la justice.

Parmi les changements qui vont prendre place durant cette période de mille ans, la Bible parle d'une merveilleuse harmonie entre les animaux. Il va faire un changement et il y aura une grande harmonie. Vous avez besoin de lire Esaïe 11 ainsi qu'Esaïe 65 pour voir cela. Il parle du jour où « le loup habitera avec l'agneau, le léopard se couchera avec le chevreau, la vache et l'ours paîtront ensemble. Le lion mangera de la paille comme le boeuf. » Avez-vous déjà entendu cette expression, « Le lion et l'agneau dormiront ensemble »? Je pense que tout le monde a entendu cela. Ce n'est pas dans la Bible. Les gens ont probablement pris tout cela et ont tout mélangé et ils disent que le lion et l'agneau paîtront ensemble. Ils supposent que s'ils vont paître ensemble, ils pourraient aussi se coucher ensemble, cependant cette expression du lion et de l'agneau qui dormiront ensemble n'est pas dans la Bible.

Mais il va y avoir un énorme changement dans le règne animal. Esaïe 65:25 le décrivant, dit: « Et la poussière sera la nourriture du serpent. » En d'autres termes, malgré tous les changements dans le règne animal, cette première image va rester la même et même pendant les mille ans, ce vieux serpent va toujours manger de la poussière, et toujours continuer à ramper sur son ventre. Mais il y aura un changement pour le serpent. Esaïe 11 en parle et dit qu'un enfant, un enfant sevré, mettra sa main dans l'antre de la vipère et il n'aura pas de mal. Le serpent rampera toujours sur son ventre et mangera de la poussière, mais pendant ces mille ans, il ne sera pas en mesure de mordre, il ne sera pas capable de faire du mal. Il y aura donc au moins ce changement.

Je voulais attirer l'attention sur cette image que Dieu a choisie, le serpent. C'est pour toujours. Et même au cours du millénium, cette créature faible sera sur son ventre. Vous voyez parfois à la télévision des choses contre nature, lorsque des femmes et des hommes qui prennent des serpents et les enroulent autour de leur tête. Ils ont à pratiquer et à travailler à cela et ils doivent dépasser leur aversion naturelle et arriver à une sorte de courage pour le faire. Habituellement, c'est l'orgueil qui les conduit à faire ce genre de choses parce que Dieu a mis en chacun de nous une aversion à l'égard de la vipère. Quand vous voyez un serpent, vous reculez, vous n'aimez pas le serpent.

Maintenant, je ne sais pas si cela est vrai ou non. Je l'ai lu en deux endroits, mais je ne peux pas le vérifier. J'ai lu que tout comme le venin d'un serpent est toxique pour l'être humain, le crachat de l'homme est un poison pour le serpent. Je ne sais pas si c'est vrai ou non. Je l'ai lu dans deux endroits différents, mais en général, beaucoup de ces commentaires ne peuvent être vérifiés et ils ne vous donnent pas la documentation. Je ne sais pas comment le savoir. J'ai regardé partout où je pensais pouvoir trouver quelque chose. S'il en est ainsi, ce serait une autre illustration de cette inimitié que Dieu a mise dans cette leçon merveilleuse et nous devrions reculer devant le péché comme vous le feriez devant un serpent, prendre nos distances avec Satan et la suggestion du mal comme vous le feriez devant un serpent.



LA MALEDICTION SUR SATAN

Ensuite le Seigneur cesse de parler au sujet de l'image qu'est le serpent, Il s'adresse à Satan lui-même. Le verset 3:15 dit: « et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon. » Bien évidemment, nous allons avoir à revenir sur ce verset lorsque nous discuterons de la grâce extraordinaire de Dieu parce qu'il y a beaucoup de grâce dans ce verset. Mais pour l'instant, je veux le regarder du point de vue de la malédiction de Dieu sur Satan et il y a deux parties à la malédiction de Dieu sur Satan.

Tout d'abord, Satan est voué à un conflit sans fin, une guerre. Dieu avait mis l'inimitié entre la descendance du serpent et la semence de la femme et maintenant il est dit à Satan qu'il sera engagé dans une lutte acharnée sans concession et sans compromis jusqu'à la fin. Ne lisez pas Genèse 3:15, à la « va vite. » Il est sans doute le verset clé de toute votre Bible. Il est probablement l'un des passages les plus stratégiques que vous n'ayez jamais vus. Les théologiens ont un mot curieux... Ils appellent cela « proteevangelium ! » Tout cela pour dire qu'il s'agit du premier évangile. C'est la première prophétie, claire, de notre Seigneur Jésus.

Permettez-moi de citer plusieurs commentateurs de ce verset, non pour exalter des hommes, mais pour que vous ressentiez que ce n'est pas un verset ordinaire. Martin Luther a dit: « Ce texte embrasse et comprend en son sein tout ce qui est noble et glorieux et que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans toutes les Écritures. » N'est-ce pas une chose étonnante à dire sur un verset? Charles-Haddon Spurgeon a dit: « Il se trouve dans ce verset, tout comme un chêne se trouve dans un gland, toutes les grandes vérités qui forment l'Evangile du Christ. » Nelson Darby a dit: « Comme une promesse, ce verset est plus complet que n'importe quel verset dans la Bible tout entière. » Henry Melville a dit: « C'est une prophétie tout inclusive se répandant sur l'ensemble du temps, décrivant l'histoire de son début jusqu'à sa consommation finale. » C'est un verset complet! Atkinson. « C'est le plus haut sommet que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans la Bible. En gestation dans ces deux phrases est décrit tout le drame de la rédemption. » Je vous demande d'être attentifs à cela parce que nous sommes tentés de simplement les lire à la légère et de passer rapidement à un autre verset.

Genèse 3:15 prédit cette guerre formidable qui va avoir lieu. Regardez maintenant la dernière partie du verset 3:15. Il est dit: « Elle t'écrasera la tête, et toi tu lui briseras le talon. » Ici le mot « semence », la semence de la femme, est utilisé au singulier. C'est une guerre entre deux personnes. Il doit te meurtrir. Tu dois le meurtrir. Il n'y a seulement deux personnes. Qui est la semence de la femme? Eh bien, au cas où vous ne le sauriez pas, voici ce que dit Galates 3:16: « Il ne dit pas, Et aux semences, comme se référant à plusieurs, mais plutôt à un seul, et à ta postérité, qui est Christ ». Paul dit très directement: « Ta postérité, qui est le Christ. » Vous voyez, Satan a maintenant entendu qu'il sera toujours en guerre avec le Christ.

Savez-vous que cela a rendu Satan fou, quand il a entendu la première fois cette parole, parce que maintenant il est en train d'en réaliser la portée. N'oubliez pas qu'il n'est pas omniscient. Satan ne sait pas tout. Satan tire ses informations de la même manière que nous, à travers la Bible. Voilà comment Satan apprend, à travers la Bible, par la révélation. Satan a entendu ici cette parole, et maintenant, à travers la femme, un Sauveur va venir. Grâce à la femme, une semence va venir qui va lui écraser la tête. Cela l'a rendu « fou. » Chaque fois qu'une femme a eu un bébé, il ne savait pas si c'était ou non « la semence. » Il ne savait pas quand cela allait survenir. Tout ce qu'il savait, c'était qu'une femme allait avoir une semence. Ainsi voyez-vous, Satan, qui dès le début de la Bible, va essayer de corrompre et détruire la semence. Chaque fois qu'une femme a une semence, Satan est en action pour essayer de la corrompre et de la détruire. Et ensuite, Dieu résiste en préservant ou purifiant. En fait, c'est tout ce qui est développé dans la Bible. Toute la Bible est contenue dans Genèse 3:15, la guerre entre la semence du serpent et la semence de la femme.

Vous savez, Satan a dû attendre 2000 ans. Vous voyez, nous pensons simplement: « Oh, oui, il suffit de tourner quelques chapitres et d'aller au chapitre 11... pour trouver Abraham. » Oui, allez au chapitre 11, mais vous avez alors passé 2000 ans de l'histoire humaine. Satan a dû attendre 2000 ans, en Genèse 22:18, avant que Dieu rétrécisse finalement son champ de recherche en disant: « La semence de la femme viendra à travers Abraham. » A ce moment Satan a été soulagé parce que maintenant il n'avait plus besoin de regarder à chaque femme attendant un bébé. Il n'avait plus qu'à s'occuper de la postérité d'Abraham. Mais la descendance d'Abraham est devenue de plus en plus nombreuse, et Satan allait devoir « serpenter » à nouveau. Cent cinquante ans se sont écoulés. Dans Genèse 49:10, Dieu a de nouveau été plus précis et il a dit: « La tribu de Jacob. » Et, Satan dit: « Ouf! Maintenant, je dois travailler sur la tribu de Jacob. » Il s'est concentré sur cette tribu et voyez la façon dont il tente de corrompre la tribu de Jacob.

Mille ans de plus se sont écoulés avant que Dieu ne parle à nouveau. Finalement, en 2 Samuel 7, Dieu dit: « Maison de David. » Satan apprend alors après toutes ces années, que ce sera de la maison de David que naîtra la semence. Et puis il doit attendre encore mille ans, qu'une vierge conçoive, une vierge de Nazareth. Et enfin, il apprend qui est la femme qui aura la semence. Et c'est là qu'il a essayé de corrompre - rappelez-vous d'Hérode qui a décidé de tuer tous les bébés. Il cherche ce bébé, et il les tue tous à cause de lui. C'est pourquoi la Bible ne cesse de nous parler de cette guerre entre la semence de la femme et la semence du serpent. Soit dit en passant, c'est sans doute pour cela que sur la croix, notre Seigneur Jésus fait référence à Marie comme la femme. « Femme, voici ton fils » et ainsi de suite. Sans doute, revient-Il en arrière à cette prophétie et Il l'identifie en disant... c'est la femme. Ce fut un grand honneur. Il était en train de l'accomplir en disant: « Je suis la semence, tu es la femme qui a été prophétisée pour cette bataille. »

Certaines personnes regardent Genèse 3:15 et y voient en fait la naissance virginale, la semence de la femme et non pas celle de l'homme. Il se peut que ce verset sous-entende l'idée de naissance virginale, mais la semence est clairement au singulier et elle se rapporte à deux personnes et à une guerre entre deux semences, le Christ et le serpent, Satan. Mais la semence est également au pluriel. Les semences sont comme des cerfs, comme des moutons, comme des poissons. C'est pluriel et singulier. Quand vous avez la semence de la femme, vous avez les enfants (au pluriel) de la femme. Permettez-moi de le dire de cette façon et d'identifier la semence. La semence de la femme est Christ et tout ce qui appartenait au Christ. En d'autres termes, vous êtes la semence de la femme. J'aime à cet égard le Psaume 22:31 qui dit: « Une postérité doit le servir. » Vous êtes la semence. Psaume 24:6 dit: « C'est la génération, la semence, de ceux qui cherchent sa face. » Nous sommes la semence.

Qui est alors la semence du serpent? La semence du serpent est Satan et tous ceux qui lui appartiennent. C'est pourquoi, dans 1 Jean 3:12, parlant de Caïn, il est dit que Caïn a tué Abel parce qu'il était du malin. C'est aussi pourquoi Jésus a dit: « Vous avez pour père le diable. » (cf. Jean 8:44) C'est pourquoi, dans Matthieu 23:33, Jésus parle aux pharisiens et dit: « Vous Serpents, vous race de vipères, vous, génération de serpents. » Pourquoi les a-t-Il appelés race de vipères et génération de serpents? Il a dit: « Comment pouvez-vous échapper au châtiment de l'enfer? » C'est parce que la semence du serpent est Satan et tous ceux qui suivent Satan. Et ici, en retour, il a été dit à Satan qu'il va y avoir une guerre qui ne finira jamais, une guerre entre Satan et Christ, une guerre entre les disciples de Satan et les disciples du Christ. Cette guerre sera intense et dure et elle ne finira jamais, elle durera indéfiniment. Il n'y aura pas de concession dans cette guerre. Ce sera une guerre inexpiable. Comme je l'ai suggéré toute la Bible, est un compte rendu de cette lutte acharnée.

C'est donc la première chose que Satan a apprise, la première partie de sa malédiction. Satan ne va jamais t'arrêter. C'était si facile pour Satan, lorsqu'il était dans le ciel. Il a appelé tous ceux qui sont en faveur d'une rébellion contre Dieu à venir vers lui. Et un tiers des anges sont venus. Puis il est venu sur la terre et là cela n'est plus pas aussi facile. Il va y avoir une guerre et les gens ne vont pas le suivre simplement. Il va penser qu'il a une victoire et puis quelqu'un va se repentir et il aura tout à recommencer. Et puis il les attaque à nouveau, mais même s'il les blesse, il ne peut les atteindre qu'au talon. Nous en reparlerons dans un autre contexte. Il n'aura jamais la tête, il ne peut pas atteindre la tête. Juste au moment où il pense avoir gagné, il perd. Car Dieu ranime, fortifie et anime Son peuple à nouveau et il y a donc toujours ce conflit. C'est la première chose que Satan a apprise. Il y aura une guerre entre lui et Christ, entre ses disciples et les disciples de Dieu et elle ne finira jamais.

Voici la deuxième chose que Satan a appris. Il est en train de perdre. C'est la deuxième partie de la malédiction. Tu vas perdre après tous ces combats. Tu es condamné à un échec terrible et inévitable. Tu vas perdre! Genèse 3:15 dit: « Celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon. » Le mieux de ce que Satan et sa postérité puissent faire est une blessure au talon, mais sa tête sera écrasée. Voilà qu'elle est la prophétie. Vous savez qu'une une blessure au talon est douloureuse, mais une tête écrasée est mortelle, et c'est là le point important.

Certains comprennent le talon de la semence de la femme comme étant l'humanité du Christ. En d'autres termes, cela ne correspond pas seulement à la croix, mais à son humanité toute entière, le seul endroit où Satan pouvait l'assaillir. D'autres disent: « Eh bien non, cela fait plutôt référence à une victoire partielle. » Si vous avez une blessure au talon, ce n'est pas trop grave. La malédiction, c'est que Satan va perdre. Beaucoup disent qu'à la première venue de Jésus, Satan a meurtri le talon du Christ, mais à Sa seconde venue Christ va écraser la tête du serpent.

Vous pouvez laisser les théologiens débattre si oui ou non la tête de Satan a été écrasée à la Croix ou le sera à la seconde venue. Cela m'est vraiment égal, je sais juste qu'il a été écrasé, et je sais qu'il va être écrasé. Et bientôt, selon Romains 16, Dieu écrasera Satan sous mes pieds. Quoi qu'il en soit, c'est la double malédiction le jour même où l'homme a chuté. Il a entendu qu'il serait dans une lutte acharnée qui ne finirait jamais et il a entendu que lorsque tout serait fini, il serait le perdant et que sa tête allait être écrasée. C'est la malédiction que Satan a entendue.



LA MALEDICTION SUR LA FEMME

Regardons la malédiction sur la femme. Le verset 3:16 dit de la femme: « J'augmenterai beaucoup ta peine et ta grossesse; tu enfanteras des enfants avec douleur, et tes désirs se tourneront vers ton mari, et il dominera sur toi. » Nous ne devons pas lire la malédiction et en déduire que certaines personnes sont exemptées. Aucune femme n'en est dispensée de même qu'aucun l'homme n'échappe à la malédiction sur l'homme. Vous remarquerez qu'il y a deux parties à la malédiction. L'une touche la femme en tant que mère et l'autre touche la femme en tant qu'épouse. Il y a deux parties à la malédiction. Ceci dit, une femme stérile ne peut pas regarder ce verset et dire: « J'ai échappé à la malédiction d'Eve parce je n'aurai jamais les douleurs de l'enfantement, je suis stérile, donc cela ne s'applique pas à moi. » De même, une femme célibataire ne peut pas considérer sur ce verset et dire: « J'ai échappé à la malédiction d'Eve, parce que je n'ai pas de mari pour dominer sur moi donc la malédiction ne s'applique pas à moi. » Vous devez lire la malédiction tant sur la femme que sur l'homme comme s'appliquant universellement à toutes les femmes et à tous les hommes.

Quand j'ai lu pour la première fois la malédiction sur l'homme, j'ai pensé que c'était juste une malédiction sur les agriculteurs. Vous savez, vous allez sortir dans le jardin et vous trouverez des épines et des chardons et toutes ces choses. Cela ressemble à une malédiction juste pour les agriculteurs. Ce n'est pas vrai! Elle embrasse toute l'humanité.

Dieu créa la femme dans sa plus haute destinée pour être une mère, pour être une femme, et être la reine de la maison. C'est son plus haut destin. Et quand une femme est une mère et une épouse et la reine de la maison, elle a atteint son plein accomplissement. C'est pourquoi Dieu l'a créée. Je ne parle pas du point de vue de la rédemption. C'est au niveau terrestre. Bien sûr, il y a d'autres raisons dans le plan de la rédemption, mais je parle au niveau de la terre. Les douleurs de l'enfantement ne correspondent pas à toute la malédiction, elles l'illustrent. Ce que je veux dire par là, est ceci: le fait d'être mère débute par les douleurs du travail, mais le reste de la vie d'une mère est également associée à la douleur. Tout comme la maternité commence avec la douleur (vous pouvez demander à une mère), il en va ainsi de toute la vie. Cette douleur ne s'arrête pas après la naissance du bébé.

J'ai vu à la télévision un forcené en Floride, qui vient d'être condamné, car il a tué plusieurs filles du collège. Ils ont amené sa mère, elle s'est blâmée et elle a dit qu'elle devrait mourir. Elle a dit qu'elle avait élevé son fils et que tout cela était de sa faute. Quelle douleur! J'ai vu cette mère profondément blessée, et il en va ainsi toute la vie. Je ne pense pas qu'il soit possible de mesurer combien de litres de larmes les mères ont versés sur leurs enfants et je ne parle pas des douleurs de l'enfantement, mais après, alors que les enfants continuent de grandir. Ce passage parle donc de la douleur associée à la maternité et qui est le lot de toutes les femmes. C'est le destin de la femme. Son plus haut destin est d'être une mère, mais cela est maintenant associé à la douleur et à son plus haut destin qui est d'être une épouse.

Dieu a créé les hommes et les femmes - je sais que vais avoir « quelques réactions brûlantes » sur ce sujet, mais allons-y! - Dieu a créé les hommes et les femmes pour être égaux et codirigeants. Genèse 1:28 dit: « Dieu les bénit et Dieu leur dit: « Soyez féconds et multipliez-vous. » Notez « les, leur ». Dieu leur dit: « Soyez féconds, multipliez-vous, et remplissez la terre et l'assujettissez; et dominez sur toute chose vivante qui se meut sur la terre. » Lorsque Dieu créa l'homme et la femme, ils ont été rendus égaux. La femme n'était pas sous l'homme. Elle ne dépendait pas de l'homme et l'homme n'était pas au-dessus de la femme. A cette époque, il n'y avait pas d'égoïsme, il n'y avait pas d'orgueil, il n'y avait pas de jalousie. Ils étaient un; ils vivaient comme un tout; ils se sont déplacés comme un seul. Ils ont régné comme un seul; ils ont co-régné. Ils étaient ensemble des seigneurs sur tout ce que Dieu avait créé.

Mais maintenant, il y a le péché. Et avec le péché vient l'égoïsme, l'orgueil et l'ego. Certains prennent le verset 3:16 qui dit: « Ton désir sera pour ton mari » comme étant un désir sexuel. C'est ainsi que beaucoup interprètent cela. Vous désirez encore votre mari, même si vous passez par les douleurs de l'enfantement. Mais le mot désir ne signifie pas nécessairement le désir sexuel. On trouve le même mot Hébreux en Genèse 4:7, c'est la même expression en hébreu. Dieu parle à Caïn après qu'il eut tué son frère. Genèse 4:7 dit: « Mais, si tu ne fais pas bien, le péché est couché à la porte, et son désir est tourné vers toi. » C'est la même expression en hébreu qui exprime le désir qu'Eve aura pour Adam. Que veut dire « le désir du péché est tourné vers toi? » Vous voyez, le désir du péché voulait dominer Caïn, conquérir Caïn, maîtriser Caïn, régner sur Caïn. Voilà ce qu'était le désir du péché, c'était de gouverner Caïn.

Maintenant, concernant Eve, nous lisons: « Il dominera sur toi. » En d'autres termes, la malédiction sur la femme est la suivante, cette égalité domestique et cette intention originelle est maintenant brisée, elle est maintenant détruite. La femme apprend que son destin d'être mère sera accompagné de douleur liée à la maternité, et que dans son destin d'épouse sera perturbé par des conflits. La femme ne va pas être satisfaite avec l'égalité, elle va vouloir s'élever au-dessus du mari et le dominer. Et le mari ne va pas vouloir se laisser dominer, en pensant qu'il est plus fort.!Il suffit de lire vos livres d'histoire, les femmes ont été battues au cours des années parce que l'homme a été plus puissant et a voulu régner sur elles.

Beaucoup prennent ici ce verset - « il dominera sur toi » - et y voient que Dieu a mis l'homme au-dessus de la femme. Mais c'est la malédiction, c'est le résultat de la malédiction! Ce n'était pas la façon dont Dieu a créé les choses. Ce n'était pas l'intention de Dieu. Il n'a jamais eu cette intention. La domination de l'homme sur la femme, c'est la même chose que les épines dans le jardin, ce n'était pas l'intention de Dieu. Ce n'est pas ainsi que Dieu avait créé les choses. Et s'il est juste pour l'homme de se débarrasser des épines dans son jardin, alors je suggère qu'il est juste pour l'homme de tendre vers une égalité dans le mariage, où ils sont un, sur le même niveau et où l'un n'est pas sous l'autre.

Je parie avec vous que chaque divorce qui a un jour eu lieu sur la terre peut être mis en relation directe avec ce sujet. A cause de la fierté est venu le conflit, et l'un essayait d'avoir raison sur l'autre et ils n'étaient pas égaux et ils n'étaient pas unis, et c'est là qu'est tout le problème. Tout cela fait partie de la malédiction, de la double malédiction sur la femme.

Comme je l'ai suggéré, Dieu a créé la femme, toutes les femmes, pour être des mères et devenir des épouses et personne n'est exempté. Vous vous dîtes peut-être: « Eh bien, que dire de celles qui ne peuvent pas avoir d'enfant ou qui ne se sont jamais mariées? » Puis-je suggérer qu'elles sont probablement plus blessées que quiconque car à cause de cela, elles sont coupées de leur destinée et elles sont dans la douleur. Si vous rencontrez quelqu'un qui ne peut pas avoir de bébé, elle est en deuil de ne pas avoir éprouvé les douleurs de l'enfantement. C'est la malédiction que Dieu a mise sur toutes les femmes et cela correspond au domaine de la maison. Ce qui était autrefois aussi naturel que de respirer, à savoir l'égalité dans le mariage, maintenant sera une lutte constante. Je vais vous dire, nous avons besoin de l'Esprit de Dieu pour avoir les familles chrétiennes telles que Dieu les avait prévues et nous sommes loin, très loin de cela.



LA MALEDICTION SUR L'HOMME

Considérons maintenant la malédiction sur l'homme, s'il vous plaît. Les versets 3:17-19 disent: « Puisque tu as obéi à la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi; tu en mangeras les fruits avec peine tous les jours de ta vie. Et il te produira des épines et des chardons; et tu mangeras l'herbe des champs. Tu mangeras le pain à la sueur de ton visage, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » L'homme a été créé en tant que roi sur ses possessions, et maintenant la première chose qui est maudite c'est la possession du roi. Maudit soit le sol - son héritage est maudit. A cause du péché de l'homme, la terre créée pour être un don, l'environnement créé pour être administré par l'homme, va maintenant refuser son abondance spontanée et son rendement.

Le verset 3:18 dit: « Et il te produira des épines et des chardons. » Que sont les épines et les chardons? Si vous recherchez cela dans un livre de botanique vous trouverez qu'une épine est une branche imparfaite. Un chardon des champs est une branche avortée. Partout dans le monde où tout est sans feuille, les branches sont stériles. Grâce à la culture, l'homme a pu se débarrasser des épines et des chardons, mais si l'homme n'avait jamais péché, à chaque endroit où vous voyez une épine, vous verriez une branche et sur chaque branche, vous verriez les feuilles, les fleurs et les fruits; mais Dieu a soumis la nature au feu bactérien et ce sont donc maintenant des branches avortées. C'est du nanisme, ce sont des mutations de la nature. Toutes ces choses sont tordues, ce sont des monstruosités. Notez aussi que maintenant l'homme va se nourrir de plantes. Jusqu'à cette époque, il était un mangeur de fruits. Selon Genèse 1:30, les plantes, les herbes, étaient la nourriture des animaux et seulement des aliments pour animaux. Mais maintenant et cela fait partie de la malédiction, la nature est contre l'homme. Son environnement est contre lui et maintenant il va manger de la nourriture animale.

Remarquez les versets 3:17-19: « Tu en mangeras les fruits avec peine. A la sueur de ton visage tu mangeras du pain. » Encore une fois, rappelez-vous que cette malédiction est universelle. Ne lisez pas la malédiction comme si certains en étaient exemptés. Personne n'en est exempté.

Quand j'ai lu cela, la première fois, comme je l'ai déjà dit, je pensais que c'était seulement pour les agriculteurs. Que m'importe s'il y a des épines ou des chardons là-bas? Je n'ai pas de jardin, du moins pas celui qui est concerné par des épines et des chardons. Cela ne me dérange pas. Si je veux du pain, je n'ai pas à transpirer. Je vais aller au magasin m'acheter une miche de pain. Surtout si vous êtes riches! Peut-être que vous vous dites: « Les riches ont échappé à cela. » C'est vrai pour un grand nombre de riches, mais pas tous, il y a des gens riches qui travaillent dur - mais beaucoup de riches n'ont pas à transpirer et à manger à la sueur de leur front. Ils s'en sont tirés. Ils ont échappé à la malédiction! Non, ils n'ont pas échappé à la malédiction.

Vous voyez, la malédiction n'est pas le travail dur. Le travail acharné n'est pas une malédiction, c'est une bénédiction. Ecclésiaste 5:12 dit: « Travailler dur est bon. » En fait, l'homme avait un travail dur avant la chute. Genèse 2:15 dit: « Le Seigneur Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver, et le garder. » Il a travaillé avant de tomber dans le péché. Le travail n'est pas la malédiction. Voici ce qu'est la malédiction. Tout comme le domaine de Satan a été maudit (le domaine spirituel), la maison, en tant que domaine de la femme a été maudit, c'est maintenant au tour de la nature qui est le domaine de l'homme d'être maudit. Le domaine de l'homme est l'environnement: Le jardin, le sol, les cultures, les épines, les chardons. Mais ce n'est pas là le point essentiel. C'est tout simplement l'illustration de ce point. La malédiction est la suivante. L'environnement qui autrefois a été créé pour servir l'homme va maintenant résister à l'homme. Et tout comme Satan sera dans une guerre qu'il ne peut pas gagner, l'homme sera désormais dans une guerre avec son environnement qu'il ne peut pas gagner. Il ne peut pas gagner. Il luttera et luttera sans cesse et il ne gagnera pas. Cela s'applique à tous les hommes, y compris les riches, qui n'ont apparemment pas à transpirer pour gagner leur pain.

Chaque fois qu'il y a une percée médicale, nous saluons cela comme une victoire sur la suprématie de la nature. Je ne veux pas être trop négatif, mais la nature est là pour vous rattraper. La nature est là pour prendre votre vie. Avez-vous mangé aujourd'hui? Je sais pourquoi vous avez mangé. Pour éviter la mort! C'est pourquoi vous avez mangé, afin de ne pas mourir. C'est pourquoi vous feriez mieux de manger. Avez-vous pris une douche aujourd'hui? Je vais vous dire pourquoi vous prenez des douches et les raisons pour lesquelles vous observez les lois d'hygiène. C'est parce que vous avez peur des microbes parce que les microbes vont vous avoir. Ils sont là pour vous attraper. Et c'est pourquoi vous prenez ce genre de soins. Vous savez pourquoi vous vivez dans une maison? C'est pour avoir un abri, car le climat est là pour vous rattraper. Et c'est pour cela que vous mettez également un manteau, une écharpe et un chapeau. C'est pour cela que vous vous habillez. C'est aussi pourquoi vous prenez des sirops contre la toux. C'est aussi pour cela que vous prenez des vitamines parce que la nature est là pour vous rattraper. Et c'est pour cela que vous vous couvrez et c'est pourquoi vous avez des couvertures. C'est pour cela que vous vous faites vacciner, c'est pourquoi vous avez une marque de vaccination sur votre bras. c'est parce que l'homme a péché et que la nature est prête à le rattraper. C'est pourquoi vous utilisez des sprays et des engrais parce que l'homme a péché et tout l'environnement est contre lui.

J'ai un petit jardin et je ne peux pas sortir et commander à mon jardin de grandir! Je peux commander mon chien. Mais, je ne peux pas commander mon jardin. Je ne peux pas dire à mon jardin, grandit, quand il veut grandir. Frères et soeurs en Christ, c'est pourquoi vous vous entraînez. C'est pourquoi vous vous reposez. C'est pourquoi vous mangez. C'est pourquoi vous mettez un paratonnerre sur votre maison, c'est pourquoi nous légiférons en faveur de l'air pur et de l'eau potable. C'est parce que nous luttons contre la nature. Et devinez quoi? A la fin, vous allez perdre. Le verset 3:19: « Jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » La malédiction sur l'homme sera d'être en guerre avec son environnement et en lutte chaque jour avec la nature, avec la maladie, avec le péché, avec la douleur, avec les épines, avec les chardons, avec la faiblesse, et puis un jour il sera vaincu. « Tu es poussière. » C'est la partie la plus impressionnante de la malédiction. « Et à la poussière tu retourneras. » Peu importe combien vous êtes attentifs ou combien vous luttez ou quelles sont les précautions que vous prenez, tôt ou tard, cela vous vaincra. Vous voyez, c'est ce dont il s'agit. C'est la malédiction.

Job décrit la mort des riches et des pauvres et il dit en Job 21:26: « Ensemble, ils se couchent dans la poussière, et les vers les couvrent. » Il suffit d'aller dans votre concordance et rechercher « dans la poussière. » C'est merveilleux, c'est vraiment merveilleux. Et tellement plein d'espoir! En Esaïe 26:19, la prophétie dit: « Tes morts revivront; mes corps morts se relèveront! Réveillez-vous et chantez de joie, habitants de la poussière! Car ta rosée est comme la rosée de l'aurore, et la terre fera renaître les trépassés. » Il y a de l'espoir pour ceux qui se trouvent dans la poussière. Mais c'est la malédiction sur l'homme, une lutte stérile avec la nature. Vous pouvez survivre pendant un certain temps... 50 ans, 60, 70, 80, 90 ans. Mais au final la nature vaincra, vous perdrez et vous retournerez dans la poussière. Par conséquent le domaine de Satan est maudit, le domaine de la femme (la maison) est maudit et l'homme va combattre rageusement contre les éléments et il va également perdre.

Je veux encore faire une de plus, je ne veux pas vous laisser sur une note amère donc avant que nous quittions la malédiction - nous n'allons pas aller à l'illustration de la grâce merveilleuse - mais je veux que vous tourniez vos yeux vers Christ. Revenez en arrière et regardez le même passage, le passage sur la malédiction, à partir du 3:14 jusqu'à la fin du chapitre et écoutez alors que je cite un verset du Nouveau Testament. Le verset du Nouveau Testament est Galates 3: 13 dit: « Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous - car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu à un arbre. » Si vous regardez bien Genèse 3:14-24, vous remarquerez qu'il y a cinq parties à la malédiction. Permettez-moi de les citer pour vous.

• Verset 3:16, la douleur.
• Verset 3:18, les épines.
• Verset 3:19, la sueur.
• Verset 3:19, encore une fois, la mort physique.
• Et puis une dont je n'ai pas parlé et qui est dans le 3: 24, la séparation.

C'est la séparation d'avec l'Eden, qui représente le ciel et de l'arbre de vie qui représente la vie de Dieu. La douleur, les épines, la sueur, la mort physique et la séparation de la présence de Dieu. C'est une terrible malédiction.

Je ne crois pas que je sois en train de spiritualiser quand je mets en avant Galates 3:13: « Christ a été fait malédiction pour nous » et que je dis que Christ a pris sur Lui les cinq parties de la malédiction. Genèse 3:16 parle de la douleur, tout particulièrement de la douleur lié à la maternité. Esaïe 53:11 décrivant les souffrances du Christ dit: « En raison de l'angoisse de son âme. » La version King James dit: « Le travail de son âme. » Dans la marge il est noté: « En tant que résultat de son travail pénible, Il verra Sa postérité et sera satisfait. » Pour le dire en mots simples, la Bible décrit la croix comme une femme en travail. Et alors que Jésus était sur la croix en prenant notre malédiction Il était en train d'accoucher d'un bébé. Voulez-vous savoir qui était ce bébé? C'est vous, c'est l'Eglise. Et à travers les douleurs de l'enfantement à la croix, Il a donné naissance à l'Eglise; Il a donné naissance à son bébé. Il a été fait malédiction pour vous.

Genèse 3:18 mentionne les épines comme faisant partie de la malédiction. Qui ne pense pas à Jean 19:2 dit: « Et les soldats tressèrent une couronne d'épines et lui mirent sur Sa tête. » Les épines doivent leur existence au péché et maintenant Jésus les porte sur sa tête alors qu'Il vient payer le prix pour le péché. Il a pris notre malédiction. Genèse 3:19 mentionne la sueur comme faisant partie de la malédiction. Luc 22:44 décrit notre Seigneur Jésus dans le jardin de Gethsémané la nuit avant la croix: « Etant en agonie, et priait avec ferveur, et Sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient sur le sol. » Nous ne sommes pas capables de mesurer l'agonie qui provoquerait un écoulement de sang à travers nos pores comme de la sueur qui s'écoulerait goutte à goutte sur le sol!

Galates dit qu'il a été fait malédiction pour nous. Il a pris notre douleur. Il a pris les épines. Il a pris notre sueur. En Genèse 3:19, une partie de la malédiction était la mort, la mort physique. « Tu es poussière et tu retourneras poussière. » Philippiens 2:8 dit: « Il s'est humilié en devenant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort sur la croix. » Et puis, dans Luc 23:46 dit: « Et Jésus, criant d'une voix forte, a déclaré: Père entre tes mains je remets Mon Esprit. Et ayant dit cela, Il rendit le dernier soupir. »

Il est devenu une malédiction pour nous. Il a pris notre douleur. Il a pris nos épines. Il a pris la sueur, la mort physique. Genèse 3 se termine par cette grande séparation. La séparation de l'Eden, une image du ciel. La séparation d'avec l'arbre de vie, une image de la vie de Dieu. De la manière la plus littérale Il est devenu une malédiction pour nous sur la croix. Marc 15:34 nous parle de ce sujet, quand Jésus a crié « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? » Jésus est devenu une malédiction pour nous et a littéralement souffert tout ce que vous auriez souffert en enfer pour toujours, ce que le monde entier aurait souffert pour toujours. Nous sommes temporels. Nous sommes limités et une personne limitée qui a péché contre un Dieu infini mérite une punition infinie. Il nous faudrait une éternité pour payer pour nos péchés. Il était Dieu et donc, en trois heures le Dieu infini a subi l'éternité et Dieu a compressé l'éternité en trois heures et Il a été séparé de Dieu Son Père Saint. La douleur, les épines, la sueur, la mort, la séparation. Il a porté tous les aspects de notre malédiction et Il est devenu une malédiction pour nous.

Encore un mot avant de terminer. Quand j'étais en train d'étudier cela, je méditais sur la douleur, les épines, la sueur, la mort, la séparation. C'est toute la malédiction mise sur la femme et sur l'homme. Qu'en est-il de la malédiction sur le serpent? Y a-t-il un moyen par lequel Il a pris cela? Est-ce que vous réalisez ce que notre Seigneur Jésus a fait pour nous, frères et soeurs en Christ, Il a fait plus que de mourir pour vos péchés. Selon 2 Corinthiens 5:21: « Il est devenu péché pour nous. » C'est différent que de mourir pour le péché. « Il est devenu péché. » Avez-vous déjà remarqué dans Nombres 21, lorsque les gens ont péché contre Dieu, Dieu dit à Moïse de mettre un serpent sur un poteau? Pourquoi n'a-t-il pas dit de mettre un agneau sur un poteau? Pourquoi n'a-t-il pas dit de mettre un pigeon sur un poteau ou une tourterelle? Je crois même que s'il avait dit de mettre une feuille de figuier sur un poteau, cela en aurait dit long, mais il a dit de mettre un serpent sur un poteau. Pourquoi un serpent? Parce qu'il est devenu péché pour nous, et quand Jésus est mort, le serpent est mort. Ce fut l'écrasement de la tête du serpent. Comme le serpent a été élevé, ainsi Christ a été élevé, on trouve en cela en Jean 3: 14-15.

Notre Seigneur Jésus est devenu une malédiction pour nous - chaque partie de la malédiction - la douleur, les épines, la sueur, la mort, la séparation de Dieu et Il est devenu péché. Un cantique dit: « Il a payé ma dette avec son sang rédempteur; Il vit à toujours pour rendre cette promesse bonne; Quand toute l'armée de l'enfer avance avec prétention, elle s'enfuit à la mention de Son nom. C'est notre Sauveur! »

Prions:

Merci beaucoup pour la merveilleuse Bible et l'Evangile qui s'y trouve et la façon dont ils exaltent le Seigneur Jésus, et nous montre comment Il a pris notre malédiction. Nous Te remercions infiniment et encore une fois, non pas pour ce que nous pensons avoir vu, mais pour tout ce que Tu nous as inspiré de ce que cela signifie et tout cela est réel. Nous te louons pour cela. Nous prions au nom de Jésus. Amen.

Genèse #9