GENESE #6 - LA CHUTE INTRODUCTION

(Genèse 3:1-5)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre sixième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions:

Père céleste, nous Te remercions pour l'opportunité que nous avons de revenir à nouveau à Ta précieuse Parole, de pouvoir mettre notre confiance dans le Saint-Esprit, et pouvoir à nouveau fixer nos yeux sur le Seigneur Jésus. Nous prions que Tu puisses nous délivrer de la sagesse humaine, de la chair et du sang, que Tu puisses faire que ces instants ne soient pas une perte de temps, et que nous puissions tourner nos yeux vers Christ. Merci parce que Tu vas faire cela. Nous Te prions que par la révélation de Christ, nous puissions être libérés. Nous Te prions dans le précieux nom de Jésus.



RESUME

Ces quatre illustrations: les six jours de la recréation, le septième jour du repos, le jardin d'Eden et l'institution du mariage, tout cela décrit la recréation de Dieu dans nos coeurs, lorsque nous connaissons le Seigneur et lorsque nous avançons dans notre union avec Lui. Dieu termine d'abord Son oeuvre et ensuite Il nous conduit dans Son repos. Le jardin d'Eden est le paradis sur terre. C'est l'illustration de Dieu, de ce que la vie chrétienne peut être et devrait être ; c'est le ciel sur la terre. Finalement, nous avons considéré le mariage qui illustre notre union conjugale avec le Seigneur Lui-même, notre relation avec Lui.

C'est ainsi que la Bible commence. La Bible commence avec la bonne nouvelle. La Bible commence avec Dieu, occupé à réparer ce qui est brisé. La Bible commence avec Dieu recréant et faisant sortir du chaos et du vide quelque chose de bon, quelque chose de merveilleux, quelque chose de beau. Toutes ces choses qui sont physiques sont voulues par Dieu pour illustrer les choses spirituelles. Les deux premiers chapitres sont donc vraiment très grands. Ils sont vraiment grands en rapport avec l'amour de Dieu, la grâce de Dieu et les bontés de Dieu. J'espère que dans ces deux chapitres, nous avons vu ce qu'il y a sur Son coeur, quels sont Ses intentions et Son objectif avec nous.



L'HOMME A CHUTE, IL N'A PAS PROGRESSÉ

Mais comme vous le savez, les choses n'ont pas continué de cette manière. Dans cette leçon, nous en arrivons à l'étude des chapitres 3 et 4. Ces deux chapitres devraient être étudiés ensemble, car ils narrent la chute dans le péché et les terribles conséquences qui en ont résulté. J'aimerais introduire la chute et dans notre prochaine leçon, nous reverrons tout cela en détails. Genèse 3 est un chapitre très important dans l'histoire de Dieu, dans la rédemption. Je pense que le mot que nous utilisons « la chute » est un excellent mot, parce que c'est exactement ce qui s'est passé dans Genèse 3. Certaines personnes « soit disant penseurs », je dis « soit disant penseurs » parce qu'en fait, elles ne le sont pas, nous disent que l'homme a été le produit de l'évolution. Et bien entendu, Genèse 3 est l'exact opposé de cela. Vous voyez, l'évolution dit que l'homme a commencé en bas et qu'il a ensuite progressé. En réalité il est tombé très bas. Voilà de quoi parle le chapitre 3.

Genèse 3 est très important dans l'histoire de la rédemption, parce que cela montre le besoin désespéré de l'homme d'avoir un Seigneur. Cela montre son besoin désespéré du salut. Il a besoin d'être sauvé. Le reste de la Bible montre ensuite la façon dont Dieu va répondre à ce besoin. Les deux premiers chapitres de la Bible introduisent ce qu'il y a sur le coeur de Dieu. Et vous avez les deux derniers chapitres de la Bible, qui montrent comment l'homme sera finalement restauré. Et entre les deux, vous avez la réponse de Dieu au chapitre 3. Si vous me demandiez de sortir de la Bible le chapitre qui est le plus stratégique, le plus important dans la Bible, je n'hésiterais pas. Je dirais que le chapitre le plus important dans la Bible est Genèse 3, parce que si vous comprenez Genèse 3, vous avez fait un grand pas dans la compréhension du reste de la Bible. Le reste de la Bible est la solution à Genèse 3. C'est le sujet de toute la Bible et c'est pour cela que c'est un chapitre si stratégique. Nous ne pouvons pas lire ce chapitre à la légère, parce que dans ce chapitre, la race humaine entière a été détruite et le ciel ne sera jamais plus le même à cause de Genèse chapitre 3.

Nous disons que Dieu est immuable, que Dieu ne change pas, que Dieu ne change jamais. C'est vrai à part qu'Il a changé une fois! Il est devenu homme, c'est l'incarnation, et Il ne sera jamais plus le même qu'Il a été avant. Pour toujours et à toujours, alors que les siècles passeront dans le ciel, l'Esprit, le pur Esprit, s'est revêtu Lui-même dans l'humanité et pour toute l'éternité Il sera un homme. Il est le Dieu Homme, et Il a pris un corps pour toujours. A cause de Genèse 3, toute la race humaine a été détruite, et le ciel ne sera plus jamais le même. Je dis cela avec prudence parce que je sais que certaines personnes vont présenter des arguments contraires. Pourtant Dieu a changé à cause de Genèse 3, et je pense que vous comprenez ce que je veux dire par là. C'est donc un incroyable chapitre.

Il y a tant de choses dans ce chapitre que nous pouvons étudier avec profit. Il nous enseigne qu'à cette époque, le péché est venu de l'extérieur, le changement de tempérament dans l'homme, la fausse idée que l'homme est libre, l'acte d'indépendance de l'homme essayant de s'élever au-dessus de Dieu et contestant avec Dieu. Il y a également beaucoup de choses au sujet de Satan dans ce chapitre. On y trouve l'encouragement mutuel à pécher, avec Eve qui encourage Adam à pécher. Il y a également un sens de culpabilité qui est introduit dans ce chapitre. On y voit les conséquences du péché, de la mort et de la séparation d'avec Dieu. On trouve beaucoup de choses sous forme de semences dans ce chapitre. C'est un merveilleux chapitre. Nous ne pouvons que commencer à en gratter la surface.

Avant que nous considérions la chute en détail, j'aimerais que nous ayons une vue d'ensemble de ce chapitre. Je veux dire ceci: c'est qu'au lieu de retrousser simplement nos manches pour nous attaquer tout de suite au verset 3:1, j'aimerais que nous puissions prendre du recul et faire quelques remarques sur le chapitre dans son ensemble. Je pense que si nous pouvons avoir une vision générale du chapitre, ensuite, lorsque nous l'étudierons, cela aura davantage de sens pour nous. Laissez-moi donc vous faire cinq observations au sujet du chapitre dans son ensemble.



ADAM ET EVE AVAIENT ETE AVERTIS

Le verset 2:15 dit: « L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder. » Tant de temps et d'énergie ont été déployés pour essayer de comprendre ce que signifie le mot « cultiver », et les gens ont oublié de prêter attention à l'expression « le garder. » L'homme devait cultiver et garder le jardin. Peut-être que vous me direz: « Mais que signifie cultiver le jardin? » Au début, il n'y avait certainement pas de mauvaises herbes et d'épines. Une épine est une branche qui n'est pas devenue mature. Voilà ce qu'est une épine. Voilà ce que signifie ce mot. Cela devait donner une branche, mais le processus de développement a été arrêté et c'est devenu une épine. A cette époque, il n'y avait aucune utilité d'utiliser des fertilisants pour combler certaines déficiences dans le sol. Alors que signifie que l'homme devait cultiver le jardin d'Eden?

Quel était donc le travail d'Adam en tant que jardinier? Devait-il tailler les arbres?

Devait-il moissonner? Je pense que nous ne le saurons jamais avec certitude. Les gens ont des idées très différentes sur le sujet. Mais nous savons ce que signifie le mot suivant. Adam devait cultiver et garder le jardin. C'est un mot intéressant dans l'hébreu. Cela signifie: surveiller avec un oeil attentif. Voilà une chose surprenante. Dieu a dit à Adam de cultiver et de garder le jardin. Pourquoi lui a-t-on demandé de garder le jardin? J'attire votre attention sur ce détail, pour montrer que, dès le début, Adam a été averti de la présence possible d'un ennemi. Et cela, bien avant que Satan ne se manifeste en tant que serpent. Il avait été dit à Adam de garder le jardin, et le mot garder implique qu'il y ait un possible assaillant.

Cela étant, Dieu ne lui avait pas dit à quoi l'ennemi ressemblerait. Dieu ne lui a pas dit comment il allait attaquer. Dieu a simplement dit: « Sois sur tes gardes. » Je ne pense pas être excessif en suggérant qu'étant donné qu'une seule chose était prohibée – il n'y avait en effet qu'un seul arbre interdit dans tout le jardin – il était logique, en réfléchissant un peu, que si l'homme devait garder le jardin, il devait surveiller avec une attention toute particulière cet endroit. On voit donc qu'il y a ici bien des choses qu'Adam savait, et il ne serait pas juste de penser qu'Adam et Eve ont été pris par surprise lorsque Satan est apparu. Ils avaient été mis en garde.

Cela me rappelle un peu certains hommes à l'époque de Néhémie, qui avaient un outil dans une main et une épée dans l'autre. Il peut sembler que c'est un peu ce que Dieu a demandé à Adam dès le début. C'est comme si Dieu avait dit à Adam: « J'aimerais que tu gardes le jardin » et qu'il ait mis un taille-haies dans une main et une épée dans l'autre. Il lui a en effet demandé de cultiver et de garder le jardin. Dieu n'avait mis qu'une seule restriction à la liberté de l'homme. Il a fait cela pour enseigner à l'homme qu'il devait dépendre de Lui. Si l'homme avait simplement été libre de faire tout ce qu'il désirait, jamais il n'aurait su qu'il était dépendant de Son Créateur. La créature est dépendante de Son créateur. Cette règle, cette loi, cette restriction que Dieu avait donnée, avait pour but de faire comprendre pour toujours à l'homme, qu'il devait obéir à Dieu, qu'il devait se soumettre à Dieu et s'abandonner à Lui.

Il y a un verset dans l'Ecclésiaste qui pour moi résume vraiment bien Genèse 3. C'est Ecclésiaste 10:8 qui dit: « Celui qui renverse une muraille sera mordu par un serpent. » N'est-ce pas un verset intéressant? « Celui qui renverse une muraille sera mordu par un serpent. » C'est ce qu'Adam et Eve ont fait dans le chapitre 3. Ils ont renversé la muraille. Dieu avait fait un mur. Dieu a mis en place une restriction, et l'avertissement est qu'un serpent allait mordre celui qui renverserait le mur. Mes amis, lorsqu'ils ont renversé la muraille, « ils ont été mordus par un serpent! » Vous connaissez bien l'histoire de Genèse 3, nous y viendrons dans quelques instants.

Voilà la première observation que je désirais vous communiquer, c'est qu'Adam et Eve auraient dû être sur leurs gardes. Dieu leur avait dit de garder le jardin, ils auraient dû, de ce fait, être très vigilants à l'égard de l'ennemi.



IL NE S'EST PAS ECOULÉ BEAUCOUP DE TEMPS ENTRE LE COMMANDEMENT ET LA DÉSOBÉISSANCE

La seconde observation que j'aimerais faire est en lien avec cette question. Combien de temps l'homme a-t-il été dans le jardin avant qu'il ne pèche? Personne ne peut avoir assez d'assurance pour dire que c'était trois semaines, six mois, une année ou une autre durée. Nous n'avons pas de texte inspiré pour nous dire combien de temps cela a duré, mais selon moi, cela a sans doute été un temps assez court. Je dis cela car entre le moment où Dieu a créé l'homme à Son image et celui où il a terriblement chuté, il y a eu une autre parole de Dieu le sixième jour de la recréation, que l'on trouve en Genèse 1:28. Le sixième jour, Dieu a dit: « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez. » Rappelez-vous que le fait de mettre des enfants au monde, ne faisait pas partie de la malédiction, ce sont les douleurs liées au fait de mettre au monde des enfants qui faisaient partie de la malédiction. Si l'homme n'avait jamais péché, il n'y aurait pas eu de douleurs lors de la mise au monde. Cela était consécutif à la chute. Nous savons donc que le fait de donner naissance à un enfant faisait clairement partie de la volonté de Dieu avant la chute de l'homme. C'est pour cela que je dis que ce temps a dû être assez court. La réalité, c'est que nous n'en savons rien, et que, de toute façon, il se peut qu'Eve n'ait pas été enceinte tout de suite. Nous ne le savons pas, mais nous savons au moins cela: la chute s'est produite avant qu'ils aient eu un enfant.

Voyez-vous le problème que cela aurait représenté s'ils avaient eu des enfants avant la chute? Il y aurait eu deux races, deux races d'humanité. Il y aurait eu une race sans péché et une race pécheresse. Je ne sais pas comment cela aurait fonctionné ensemble. Nous avons les mêmes interrogations lorsque l'on se demande: « Que serait-il arrivé si Eve avait péché et pas Adam? » Je ne pense pas que quelqu'un puisse répondre à ce genre de question et dire quelle en aurait été l'issue pour la race humaine. Je sais que tout cela n'est que pure spéculation, mais je sais qu'Adam et Eve ont péché avant qu'ils n'aient eu des enfants. Je sais que c'est un fait. Je peux même dire qu'Eve a péché avant qu'elle ne soit enceinte, car, peu importe ce que disent les hommes, mais selon la Bible, la vie commence à la conception et je sais qu'elle n'a pas conçu un enfant sans péché. Il est donc clair que cela a été après la chute et probablement un court moment après.



LES DEUX SEULES CHOSES QU'ILS ONT RECUES A TRAVERS LA DESOBEISSANCE: LE PECHE ET LA SOUFFRANCE

Voici une troisième remarque au sujet du chapitre 3 dans son ensemble. Ils devaient non seulement être mis en garde contre un éventuel ennemi, et de plus, il y a dû y avoir un temps relativement court entre le moment où ils ont été créés et le moment où ils ont péché ; mais laissez-moi dire encore quelque chose en lien avec l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Considérez les versets suivants:

• Verset 2:9: « L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. »
• Versets 2:16-17: « Tu pourras manger librement de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. »
• Versets 3:4-5: « Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »

Il y a un mystère à propos de la connaissance du bien et du mal et de sa signification, et cela très particulièrement en relation avec la connaissance de Dieu. Le verset dit: « Vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. » Dans quel sens Dieu connaît-Il le bien et le mal? Qu'est-il vraiment dit ici? Vous remarquerez que dans le verset 3:22, Dieu parle de Lui-même. Il dit: « Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement. » Ensuite, il a placé des gardiens, des chérubins avec des épées tournoyantes dans toutes les directions pour garder le chemin.

Nous ne savons pas tout ce que cela signifie. Il se peut que certaines personnes en sachent plus que d'autres, mais il est certain, pour ma part, que je ne sais pas tout ce que cela signifie. Cependant, nous savons certaines choses. Laissez-moi vous communiquer ce que nous savons avec certitude. Il faut toujours commencer avec ce qui est 100 % certain et ensuite aller vers ce qui est plus épineux. J'ai remarqué que si nous commençons avec ce qui est 100 % certain, cela satisfait habituellement notre esprit et vous n'avez pas ensuite à aller dans ce qui est plus épineux. Laissez-moi vous dire ce que nous savons avec certitude. Qu'est-ce que Adam et Eve savaient au sujet du bien et du mal? Qu'est-ce qu'ils savaient au sujet du bien? Assurément, ils savaient ce qu'était faire le bien. Ils savaient ce qu'était: obéir à Dieu, garder Sa Parole, et pour un certain temps, rester loin de ce terrible arbre. Ils savaient ce que c'était de faire le bien, et ils savaient ce que c'était de recevoir le bien parce qu'ils étaient certainement les récipiendaires des bontés de Dieu, en vivant dans le jardin d'Eden.

Ils connaissaient donc le fruit qui résulte de faire le bien, c'est-à-dire: la joie et le contentement. Le jardin d'Eden était un paradis miniature et c'est là où ils vivaient. C'était merveilleux. Tous leurs besoins étaient satisfaits. Tout était beau à leurs yeux. Tout sentait bon. Tout était merveilleux. Ils savaient ce qu'était faire le bien et ils connaissaient les bénédictions qui en découlaient: c'est-à-dire le bonheur. Il n'y a aucun doute dans mon esprit que cet arbre de la sagesse humaine, cet arbre de la connaissance du bien et du mal, ne pouvait pas leur dire quoi que ce soit au sujet de ce qui est bien. Je pense donc qu'ils savaient déjà ce qu'était le bien. Ils connaissaient le bien. Ils l'avaient expérimenté ; ils en connaissaient les résultats et ils vivaient dans les conséquences de ce bonheur.

Maintenant que savaient-ils au sujet du mal? Aussi loin que remonte le récit, ils savaient qu'il existait cette possibilité. Cela est clair parce qu'ils avaient reçu un commandement, et une peine était associée à la transgression. Ils savaient donc qu'il y avait la possibilité de faire le mal. Qu'est-ce qu'ils ne savaient pas au sujet du mal? Il y a deux choses qu'ils ne savaient pas au sujet du mal. Ils n'en avaient pas l'expérience et ils n'en connaissaient pas les conséquences. Ils ne connaissaient pas le péché et ils ne connaissaient pas la souffrance liée au péché. C'est-à-dire qu'ils étaient étrangers à ces deux seules choses: le péché et la souffrance. Ce sont les seules choses qu'ils ne connaissaient pas. Réalisez-vous que ce sont les deux seules choses qu'ils pouvaient retirer du fait de manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal: le péché et la souffrance. Voilà ce qui peut être dit à ce propos.

Satan est vraiment un grand menteur. Combien c'est incroyable. Voilà le prix que Satan a offert à Adam et Eve. C'est comme s'il leur avait dit: « Mangez de cet arbre et vous pourrez connaître le péché et la souffrance. » C'est tout ce qu'il avait à leur offrir. Mais bien entendu, eux ne savaient pas cela. En passant, nous ne savons pas quelle sorte de fruit c'était. Je ne sais si cela vous est aussi arrivé, mais je me rappelle qu'une fois ma grand-mère m'a pris à part et m'a expliqué pourquoi les hommes avaient une pomme d'Adam. Elle m'a dit qu'ils avaient des pommes d'Adam parce que la pomme était le fruit défendu, elle s'est logée dans la gorge d'Adam et c'est pour cette raison que les hommes l'ont et pas les femmes. Mais bien entendu ce sont là des histoires de grands-mères. La plupart des gens pensent que c'était une pomme, en raison du mot latin qui correspond à « pomme » et qui sonne comme le mot « mal. » En latin, le mot pour mal est « malus », et le mot pour pomme est « malum. » De ce fait, certains disent qu'il y a un lien entre la pomme et le mal. En réalité, nous ne savons nullement s'il s'agissait d'une pomme. Le seul fruit qui est mentionné dans tout ce récit est celui de la figue. La Bible spécifie qu'ils se firent des ceintures avec des feuilles de figuier.

Le point que je désire souligner, c'est que la seule chose qu'ils pouvaient retirer à manger de l'arbre était l'expérience du péché et les conséquences qui allaient en résulter. Quel arbre cela était! Il leur a montré ce qui est bien, mais pas la façon de l'accomplir. Il leur a montré le mal mais pas la façon d'y résister. Ils n'avaient reçu aucun pouvoir dans ce sens.



ADAM ET EVE ONT PÉCHÉ EN MEME TEMPS

J'aimerais vous soumettre une quatrième observation. Certaines personnes pensent qu'Eve a été la première personne qui a péché, et qu'ensuite, elle a couru chercher son mari et lorsqu'elle l'a trouvé, elle l'a emmené vers l'arbre dont il a également mangé du fruit. Mais cela n'est pas arrivé de cette façon. Regardez bien ce que dit le verset 3:6: « La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. » Le péché qu'elle a commis était très simple. Elle a pris du fruit et en a mangé, elle en a donné à Adam et il en a mangé. Combien cela s'est passé tout simplement.

Mes amis, Adam n'était pas au loin en train de ramasser des feuilles ou de donner des noms aux animaux. Il était là juste à côté d'elle. Il a entendu tous les mots que Satan a dit à la femme et il n'a jamais essayé de parler avec elle, essayant de la remettre sur le droit chemin. Il ne l'a jamais avertie. Ce qui rend la chose si terrible, c'est que Nouveau Testament dit en 1 Timothée 2:14: « Ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. » Adam n'a pas été trompé. Adam savait tout ce qui se passait. Il avait tout compris. Il savait que c'était un acte de rébellion contre Dieu, mais il n'a jamais essayé d'aider sa femme. Il était simplement à côté d'elle et lorsqu'elle lui a donné le fruit, il l'a pris. Cela a donc été un acte de rébellion conscient envers Dieu. C'est pour cette raison que c'est lui qui est crédité de la chute dans le péché. En Romains 5:12 il est dit: « Par un seul homme le péché est entré dans le monde. » Il n'est pas dit: « Par une seule femme le péché est entré dans le monde. » Il est dit: « Par un seul homme le péché est entré dans le monde. » On était en train de lui tendre un piège et Adam comprenait tout ce qui se passait. Il était là, au milieu de la scène. Il aurait pu intervenir. Il aurait pu aider sa femme. Ils auraient pu courir ensemble, mais à la place, il n'a fait qu'écouter et il n'a jamais levé le petit doigt pour l'aider.

Laissez-moi récapituler ces quatre observations. Adam et Eve auraient dû être sur leurs gardes, puisqu'ils avaient été avertis de l'intervention possible d'un ennemi. La désobéissance s'est sans doute produite peu de temps après l'avertissement de Dieu, étant donné qu'Eve n'avait pas encore d'enfant. Ils avaient déjà appris ce qu'était le bien de la part de Dieu. Tout ce qu'ils pouvaient réellement apprendre de cet arbre de la connaissance du bien et du mal, c'était le mal. Enfin, ils étaient ensemble lorsque cela s'est produit. Adam était aux côtés d'Eve. Elle a juste eu à prendre du fruit défendu et lui en donner. Elle n'a donc pas eu à lui courir après.

J'aimerais encore mentionner un autre détail pour introduire ce chapitre. Le verset 2:17 dit: « Tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » J'aimerais souligner cette expression: « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » Les versets 3:4-5 disent: « Alors le serpent dit à la femme: vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » Que signifie l'expression: « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement »? Il semble très clair, à partir de la Bible, qu'Adam a vécu de nombreuses années après cela. Il n'est pas tombé raide mort dès qu'il a mordu dans le fruit. En réalité, il a vécu 800 ans après la naissance de Seth. La Bible nous dit qu'Adam avait 930 ans lorsqu'il est mort. Pourtant nous lisons: « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » C'est une longue vie 930 ans. Qu'est-ce donc que Dieu entendait par cette expression?



LA VIE EST L'UNION, LA MORT EST LA SEPARATION

Selon le verset 2:7, il y a au moins deux choses sous-entendues par l'expression « car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. ». La première chose est qu'une mort spirituelle a immédiatement pris place au moment où il a péché. Nous trouvons la définition de Dieu de la mort dans le Nouveau Testament. Jacques 2:26 dit: « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte. » L'idée de base sur la mort à travers la Bible est la séparation. Voilà ce qu'est la mort. C'est pour cette raison que le mot « vie » est si important.

Qu'est-ce que la vie? La vie est l'union. Vous trouverez à travers toute la Bible l'accent que Dieu met sur la vie. La vie est l'union ; la mort est la séparation, et toutes choses nous dirigent vers la vie. Nous avons besoin de la vie ; nous avons besoin de l'union. Que ce soit littéral ou figuratif, la mort signifie la séparation. Rappelez-vous, dans la parabole du fils prodigue, le père fait ce commentaire en Luc 15:24: « Car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. » Que veut-il dire par « mon fils qui était mort? » Il ne veut pas dire qu'il est (physiquement) mort. Cela signifie qu'il était séparé, séparé de la maison, séparé de la communion, séparé de l'étreinte du Père. Il était séparé. C'est ce que la mort signifie.

Lorsqu'Adam et Eve ont péché, il y a eu une mort immédiate, une séparation, une communion a été brisée. Nous allons davantage discuter de cet aspect par la suite lorsque nous considérerons en détail la chute. Mais le verset 3:8 nous montre Adam et Eve se cachant loin de Dieu. Leurs yeux ont été ouverts ; ils ont vu qu'ils étaient nus, mais il s'agissait davantage d'une nudité intérieure qu'extérieure, et bien qu'ils aient couvert leur nudité avec des feuilles de figuier, ils étaient encore nus. Il s'agit d'une nudité morale. Ils ont donc couru loin de Dieu, et nous voyons là qu'il s'est produit une séparation. Ils ont été séparés de la communion d'avec le Dieu Saint.

Certaines personnes suggèrent que lorsque Dieu a créé l'homme à son image, il l'a créé en trois parties: corps, âme et esprit. Ils disent que lorsque l'homme a péché, son esprit est mort, si bien qu'il n'est plus constitué que de deux parties, corps et âme et il a un esprit mort. Certaines personnes pensent que lorsque quelqu'un naît dans le monde, il a un corps, une âme et un esprit mort jusqu'à ce qu'il naisse de nouveau ; à ce moment-là, son esprit redevient vivant et il commence à vivre à nouveau comme Dieu a prévu que l'homme vive. En lien avec cela, j'aime Proverbes 20:27 qui dit: « Le souffle de l'homme est une lampe de l'Éternel. » D'autres versions parlent de « la chandelle de l'Éternel ». Est-ce que vous avez saisi l'idée? Lorsque l'homme meurt la chandelle est éteinte. L'esprit de l'homme est le chandelier du Seigneur. Lorsque l'homme a péché, la lampe s'est éteinte. Lorsqu'un homme revient vers le Seigneur et vers Christ, alors le Saint-Esprit vient dans sa vie et allume à nouveau la chandelle. Il rallume la lampe et la flamme commence à brûler de nouveau. Nous savons avec certitude au moins une chose, ce que signifie ce verset: « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » C'était une mort spirituelle. Il y a eu séparation. La chandelle s'est éteinte. L'homme est tombé dans les ténèbres et a été séparé de Dieu le Père.

La seconde chose que nous savons, c'est qu'il ne s'agissait pas seulement d'une mort spirituelle, mais également d'une mort physique. De quelle manière est-ce que cela a été physique? Vous voyez, au moment où Adam et Eve ont péché, ils sont devenus mortels. Ils n'ont pas été créés mortels. Regardez dans le dictionnaire ce que mortel signifie. Le mot mortel signifie: sujet à la mort. Voilà ce que signifie mortel. Cela signifie qu'ils finiront par mourir. Avant qu'Adam et Eve n'aient chuté, ils n'étaient pas mortels. Cela dit, j'hésite à les appeler immortels parce que 1 Timothée 6:16 dit que notre Seigneur Jésus habite une lumière inaccessible et Lui « seul possède l'immortalité ». Il est le seul actuellement au ciel qui possède un corps immortel. Personne d'autre au ciel n'a de corps immortel. Ce sera un jour le cas pour tous les chrétiens, lorsque notre corps mortel revêtira l'immortalité et nous ne pourrons plus mourir. J'aime à dire qu'Adam et Eve ont été créés non-mortels. Ils n'étaient pas immortels, parce que cela signifie qu'ils n'auraient jamais pu mourir. Ils étaient non-mortels, mais ils n'étaient pas immortels. A l'instant où ils ont péché, ils sont devenus sujets à la mort.

En réalité, la phrase, dans l'hébreu, est très visuelle. Elle ne dit pas: « Le jour où vous en mangerez, vous mourrez. » Elle dit: « Le jour où vous en mangerez, de mort vous mourrez. » Voilà la version hébreu, il y a redoublement de la forme verbale. En réalité, cela parle d'un processus. Cela ne signifie pas: « dès que vous allez manger, vous allez tomber raide mort » Cela signifie que: « dès que vous allez manger vous deviendrez mortels, et puis un jour vous allez mourir. Vous allez commencer le processus qui conduit à la décadence. »

Lillian et moi avons six enfants mortels. Nous disons que nos enfants sont mortels parce que chacun d'entre eux est en train de mourir. Ils ont commencé à mourir le jour où ils ont respiré pour la première fois. Ils sont nés mortels. Chacun d'entre nous est en train de mourir. Je puis vous dire que plus je vieillis, plus cela a du sens pour moi. Mais nous avons cette espérance qu'un jour, nos corps mortels revêtiront l'immortalité.

Par conséquent, cet avertissement ne nous pose pas de problème. C'est pourtant un problème pour les critiques destructifs qui disent: « Vous voyez la Bible n'est pas vraie. Elle a dit: le jour où vous en mangerez, vous mourrez. Mais cela n'est pas arrivé. » Oh si, je peux vous dire que cela est arrivé! Ils sont morts spirituellement au moment où ils sont devenus mortels. A cet instant-là, ils ont commencé à mourir et mourir et mourir. Si vous prenez Genèse 5, vous lirez: « Puis il mourut, puis il mourut, puis il mourut, puis il mourut. » Romains 5:12 nous dit de quelle façon Adam est mort. Ce verset dit: « C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché. » C'est de cette sorte de mortalité dont nous allons mourir.

J'espère que ces observations pourront vous donner envie d'étudier ce chapitre. Nous pouvons maintenant passer aux faits, et parcourir ensemble ce chapitre très riche. De nombreuses pages ont été écrites par les enfants de Dieu sur ce chapitre 3, sur la chute dans le péché, sur la nature de la tentation, sur la nature de Satan, ses ruses, ses tactiques, sur les étapes de la tentation et du péché et ainsi de suite. Je ne peux d'aucune façon rivaliser avec les merveilleuses choses qui ont été écrites sur ce chapitre en particulier. Il semble que personne n'écrive au sujet de certaines parties de la Bible, mais qu'il y a de nombreux ouvrages sur certaines sections spécifiques de la Bible. Ce que je vous propose, c'est de glaner des « choses » à partir de ces très nombreuses sources. Ce que j'aimerais faire, c'est vous donner un aperçu de ce qu'il y a sur le coeur de Dieu. Mon intention n'est pas de vous aider à faire un plan ou que vous puissiez ensuite citer ce que certaines personnes ont dites, mais j'aimerais que vous puissiez ressentir ce que Dieu ressent. J'aimerais que vous puissiez voir Son coeur et entrer dans ce qu'Il est en train de dire. Si vous êtes capables de saisir cela, alors je pense que Dieu pourra utiliser cette étude.



SATAN EST TRES RUSE

Genèse 3:1 dit: « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait fait. » Genèse 3 n'est pas une fiction, c'est littéral, ce sont des faits. Mais vous savez que ce n'est pas un serpent qui a tenté Eve. D'après la Bible, vous savez que c'est Satan qui était la personne derrière la chute. Pourquoi Satan a-t-il utilisé un serpent? Je ne sais pas si nous avons toute la réponse, mais je sais cela: à ce moment-là Adam et Eve étaient non-mortels. Cela signifie qu'ils n'avaient pas de nature pécheresse, par conséquent s'ils devaient être tentés, cela devait venir de l'extérieur. Ils ne pouvaient pas être tentés de l'intérieur, parce qu'il n'y avait rien à l'intérieur sur quoi Satan pouvait se baser. Maintenant, Satan peut me tenter de l'intérieur parce qu'Il a quelque chose en moi sur laquelle il peut se baser. Mais pour Adam et Eve, des non-mortels, ce n'était pas le cas. C'est une des raisons pour laquelle il a utilisé le serpent.

Une autres des raisons pour laquelle il a utilisé le serpent, c'est que Satan ne disposait pas d'autre être humain qu'il pouvait utiliser. De nos jours, il utilise des personnes pour tenter d'autres personnes. Mais à cette époque, il n'y avait pas d'autres personnes, alors il a choisi un serpent. Comme vous le savez, Satan était la plus haute créature que Dieu avait créée. Il était sûrement très supérieur à Adam et Eve dans leur état de « non-mortels. » Il était bien plus puissant, bien plus fort qu'Adam et Eve et il aurait pu se présenter sous une forme bien supérieure. Vous vous rappelez qu'Adam et Eve étaient maîtres de la création. Ils ont reçu l'autorité pour régner sur les oeuvres des mains de Dieu. Cela signifie qu'ils étaient maîtres sur les reptiles et les serpents. Je pense qu'une des choses que Satan a cherché en apparaissant sous l'aspect d'un serpent, c'était de leur faire croire qu'il leur était inférieur.

S'étant approché d'eux sous la forme d'un des sujets sur lesquels ils étaient censés régner, ils n'ont pas été sur leurs gardes et, avec cet aspect d'humilité, il a pu plus aisément détourner leur attention. Je ne pense pas qu'ils aient pu suspecter qu'un de leurs sujets pouvait leur nuire. Si Satan était venu sous la forme d'un lion rugissant, sans doute qu'ils auraient été terrorisés, ils se seraient enfuis au loin dans les bras de leur protecteur. Mais au contraire, il est venu sous une forme très subtile. La raison que la Bible nous donne se trouve dans le verset 3:1 qui dit: « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs... » Il était le plus subtil, sournois, intelligent et adroit.

La première chose que la Bible nous dit au sujet de Satan est pour nous un rappel de la chute. Je ne peux pas le prouver, mais je pense que Dieu a mis dans les gens une répulsion naturelle envers les serpents. Lorsque quelqu'un voit un serpent, son réflexe est de reculer. Je sais bien qu'il existe des personnes qui manipulent les serpents, mais je pense que cela va contre leur nature. Je pense qu'ils doivent travailler dur, pour pouvoir être à l'aise avec eux. Pour ma part, je pense que lorsque l'on voit un serpent, on a envie de s'enfuir. Dieu a mis cette inclination naturelle dans le coeur de l'homme, et nous devrions reculer devant le péché de la même façon que nous reculons devant les serpents. Je pense que c'est une façon pour Dieu de nous rappeler tout cela. Il y a différentes descriptions de Satan dans la Bible. En Apocalypse 12:3, il est appelé dragon. Il ne ressemble pas à un dragon, il agit comme un dragon. En 1 Pierre 5:8, il est appelé lion. Il ne ressemble pas à un lion, il agit comme un lion. En Genèse 3:1 il est appelé serpent. Il ne ressemble pas à un serpent, il agit comme un serpent. Si vous désirez savoir sous quels dehors il se présente, vous devez vous reporter à 2 Corinthiens 11:14. Il ressemble à un ange de lumière. Il ressemble à un ministre de la justice. Mais en réalité, la Bible le désigne comme un serpent, il est sournois.

Pour le reste des détails, je vous laisse consulter des personnes qui ont davantage de connaissances que moi sur le sujet. Peut-être peuvent-elles répondre à des questions du genre: à quoi ressemblait un serpent avant la chute? Se tenait-il debout? Avait-il des jambes? En effet, c'est à cause de la chute qu'il a dû se mettre à ramper. Certaines personnes disent qu'à cette époque, le serpent se tenait debout. Autre question: pourquoi Adam et Eve n'ont-ils pas été surpris lorsque le serpent a commencé à leur parler? Si un serpent vous parlait, ne seriez-vous pas surpris? Adam et Eve ont-ils eu une conversation avec lui? Je ne sais rien de tout cela. Nous ne pouvons que faire des suppositions sur ces choses. Ce qui est certain, c'est que Dieu nous rend attentifs à sa ruse et à sa sournoiserie.



SATAN POUSSE A L'INCREDULITE

Les premiers mots de Satan qui nous sont rapportés dans la Bible mettent en lumière la façon dont il a tenté l'homme. Genèse 3:1 dit: « Dieu a-t-il réellement dit... » La première étape sur la route de la désobéissance est toujours l'incrédulité. C'est la racine de tout. Si seulement Satan arrive à semer le doute... Si seulement il arrive à vous pousser à l'incrédulité... Satan essaie d'introduire le doute dans le coeur d'Adam et d'Eve. Lorsque Satan a remis en question la Parole de Dieu, il a automatiquement jeté le doute sur Dieu, Son caractère, Sa bonté, Sa justice, Son autorité et ainsi de suite... Il était en train d'attaquer Dieu. Même si je n'aime pas utiliser ce terme, laissez-moi maintenant vous présenter plusieurs points qui montrent que Satan n'a pas changé. Le vieux serpent vient vers nous de la même façon qu'il est venu vers Adam et Eve. J'aimerais donc vous présenter les différentes façons que Satan utilise pour nous approcher.

La première chose qu'il a faite, c'est remettre en question la Bible. Il hait la Parole de Dieu. Avant que nous le voyions dans Genèse, j'aimerais que nous regardions un passage en 2 Corinthiens 11. J'aimerais y lire quelques versets avant de revenir à Genèse. 2 Corinthiens 11:1 dit: « Oh! si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie! Mais vous me supportez! Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ. » Vous savez à cette époque, c'est le père qui cherchait l'époux pour sa fille. Ce n'était pas habituellement la fille qui sortait pour chercher son mari. Et ici, Paul nous dit qu'il a agi comme un père envers les Corinthiens. Il leur dit en quelque sorte: « J'ai choisi un mari parfait pour vous. J'ai désiré que vous soyez unis à Lui dans une dévotion simple et pure comme Eve avant la chute. Mais je suis inquiet, car de la même façon que le serpent a séduit Eve, vous avez été détournés de la simplicité à l'égard de Christ. » Laissez-moi vous montrer de quelle manière Eve s'est détournée de cette simplicité.

Retournons maintenant à Genèse. Il fut un temps où la Bible ne comportait qu'un seul texte tout à la suite. Toute la Parole de Dieu n'était composée que d'un seul texte. De nos jours, nous avons une grosse Bible et nous disons que Satan va attaquer la Bible. Peut-être que vous me direz: « Mais comment va-t-il s'y prendre? » Et bien, c'est difficile à savoir, parce que de nos jours, elle est constituée de soixante six livres. Mais au commencement, elle n'était constituée que d'un seul texte, du début à la fin. Genèse 2:16-17 dit: « Tu pourras manger librement de tous les arbres du jardin ; tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » Cette phrase représentait, constituait, toute leur Bible. C'était là toute la Bible dont Adam et Eve disposaient.



ATTENTION A NE RIEN AJOUTER ET NE RIEN ENLEVER A LA BIBLE

Leur Bible n'étant constituée que d'une seule phrase, il est maintenant plus aisé de comprendre la façon dont Satan va pouvoir les attaquer. Mais auparavant, laissez-moi vous montrer à quoi ressemblait la Bible une fois qu'Eve « s'en est occupée. » Premièrement Eve en a enlevé les mots « tous » et « librement. » La Bible n'était constituée que d'une seule phrase et Eve en a supprimé deux mots. Il ne s'agit pas d'une petite chose. Dieu avait dit: « Mangez librement de tous les arbres. » Le mot « tous » montre à quel point le coeur de Dieu est un coeur qui donne. Nous, nous lisons cela sans y prêter attention. Ensuite nous avons le merveilleux mot « librement. » C'est une révélation de Sa grâce. On voit ici que l'on peut manger librement de tous les arbres. Si je vous disais: « Je pars cet été, et vous pouvez venir et manger de tout ce qu'il y a dans mon jardin » ; il se peut que vous soyez assez courageux pour venir cueillir quelques tomates ou quelques courges. Mais si je vous disais: « Vous pouvez venir et manger de chaque plante qu'il y a dans mon jardin, appliquez-vous à goûter de tout. » Et si de plus, je vous disais: « Je pars, vous pouvez venir et manger librement de tout », alors vous iriez chercher un camion et vous le rempliriez entièrement. Le mot « librement » est une invitation. Prenez librement de tous les arbres. Voilà à quoi ressemble le coeur de Dieu. Voilà ce qu'est la grâce. La Bible est pleine de choses que Dieu donne librement. Elle parle de plénitude et d'abondantes provisions.

Si vous rencontrez une personne qui enlève le mot « librement » de la Bible, vous aurez un problème. C'est cela qui préoccupait Paul chez les Corinthiens ; c'est le fait de se détourner de la simple dévotion envers Christ. Ceux qui ont un coeur entier pour le Seigneur, ceux qui ne sont pas « coupables de polygamie » (avoir de nombreux maris), ceux qui sont unis à Christ par la joie du mariage, ne déprécient pas Sa libéralité ; ils se réjouissent dans Ses grâces.

Lorsqu'Eve en a eu terminé, elle avait enlevé le mot grâce de la Bible. Considérez ces versets. Osée 14:4: « Je les aimerai librement. » Romains 3:24: « Etant justifié gratuitement par sa grâce. » Romains 8:32: « Comment ne nous fera-t-il pas don aussi, librement, de toutes choses avec lui. » Apocalypse 21:6: « Je donnerai de la source de l'eau de vie gratuitement. » Nous avons besoin de connaître la grâce de Dieu. Le pardon nous est donné gratuitement et librement par Dieu. L'assurance nous est donnée gratuitement et librement. Le repos et la victoire nous sont donnés gratuitement et librement par Dieu. Dieu ne donne pas Ses bénédictions au compte-goutte. La réalité c'est qu'Il ne regarde pas à la dépense. Il donne tout librement, gratuitement et des deux mains. Il donne librement. Mais Eve a enlevé cela de la Bible. Dieu a mis l'accent sur le fait qu'ils pouvaient manger de tout le jardin, de chaque arbre. Mais Eve a amoindri cet accent.

Eve a fait encore une seconde chose. Elle n'a pas seulement enlevé certains mots de la Parole de Dieu, mais elle en a également ajoutés. Elle a ajouté le mot « toucher. » Citant les termes censés avoir été prononcés par Dieu, en fait Eve a dit: « Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. » D'où a-t-elle bien pu avoir cette idée, « qu'il ne fallait pas le toucher »? Considérez la portion de la Bible dont elle disposait. Dieu avait-Il dit qu'elle ne devait pas toucher? Vous voyez, Dieu n'a jamais fait mention de cela. Sa Bible consistait en une seule phrase et voyez ce qu'elle en a fait. Elle a premièrement enlevé des termes puis en a ajoutés. Qu'est-ce qu'elle a enlevé? Elle a enlevé « la grâce » , et qu'a-t-elle ajouté? Elle a ajouté « la loi. » N'est-ce pas une chose incroyable? En un seul souffle, elle a déprécié la bonté de Dieu et ensuite elle a exagéré Sa sévérité. Elle a fait de Lui quelqu'un qui est plus sévère qu'Il ne l'est en réalité. Au lieu d'être un Dieu d'amour, de miséricorde et de bonté, Il est à ses yeux sévère et dur, et il est si difficile de Lui plaire. Elle dit que Dieu a dit: « N'en mange pas. N'y touche pas, ne t'en approche même pas. » Mais Dieu n'a jamais dit cela.

Dans le Nouveau Testament, Paul était très vigilant et s'opposait lorsque certaines personnes voulaient enlever la grâce de la Parole de Dieu et y substituerla loi, pour donner ensuite une fausse image de la vie chrétienne. Cela amène les chrétiens à avoir toujours peur de Dieu, croyant qu'Il désire les piéger. C'est une distorsion habituelle de la Parole de Dieu. C'est un mensonge de Satan. Il aime que l'on ait peur de Dieu. Il aime faire croire que Dieu est dur. Est-ce que vous réalisez cela? Dieu est la personne à laquelle il est le plus facile de plaire dans l'univers. Il est difficile de plaire aux chrétiens, mais il n'est pas difficile de plaire à Dieu. Il est difficile de plaire à la famille, mais il n'est pas difficile de plaire à Dieu. C'est la personne à laquelle il est le plus facile de plaire.

Voilà une des tactiques de Satan. Il a toujours agi comme cela. Il essaie de faire passer le christianisme pour une sorte de rabat-joie. Il dit: « Si tu mets ta confiance dans le Seigneur, tu devras tout abandonner. C'est si terrible de mettre sa confiance dans le Seigneur. Etre chrétien c'est comme être en prison. » Oh non, ce n'est pas le cas. Mais c'est ce que Satan nous dit. C'est un mensonge de croire que si vous mettez votre confiance dans le Seigneur, cela signifie marcher sur des oeufs, en faisant attention à ce que Dieu ne vous frappe pas. Il veut nous faire croire que Dieu va nous blesser, que Dieu va être dur avec nous. Vous voyez lorsque vous considérez l'époque où la Bible ne faisait qu'une seule phrase, vous pouvez voir à quel point Satan est sournois. A travers la tromperie de Satan, Eve a enlevé la grâce de la Bible. A travers la tromperie de Satan, Eve a ajouté la loi à la Bible.

Eve a ensuite fait une troisième chose. Non seulement elle a soustrait des mots à la Parole de Dieu, non seulement elle a ajouté des mots à la Parole de Dieu, mais elle a également altéré et changé la Parole de Dieu. Dieu a dit au verset 2:17: « Car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » Mais Eve a dit: « de peur que vous ne mouriez. »

Elle a transformé ce qui était une certitude en « peut-être » et ainsi elle a diminué l'autorité de Dieu. C'est si simple de voir cela lorsque la Bible ne fait qu'une seule phrase. Vous voyez, Satan l'a convaincue en disant: « Vous ne mourez pas. Dieu ne va pas juger. Il n'existe rien de tel que l'enfer ou les peines liées aux péchés. » Voilà quel est son mensonge de nos jours. C'est ce qu'il fait continuellement. Et ce que Satan a fait, il le fait encore. Ce qu'il a fait à cette époque, il essaye encore de le faire maintenant. Il va tenter de nous faire ajouter ou enlever quelque chose à la Parole de Dieu, pour l'altérer d'une façon ou d'une autre. Il désire déprécier la grâce de Dieu ou exagérer Sa sévérité, et diminuer Son autorité. Il y a encore d'autres choses que l'on peut dire sur la tentation, mais je désirais que nous puissions voir que cela est la première chose que Satan fait: il s'attaque à la Bible. Il s'attaque à la révélation de Dieu. Il sait que s'il arrive à vous faire douter de sa grâce et à accentuer la loi, ou à déprécier la Bible, il nous aura eus. Voilà la première chose qu'il a faite.

Laissez-moi encore mentionner une autre chose avant de terminer. Non seulement Satan attaque la Parole de Dieu et le caractère de Dieu, mais voici ce que l'on lit aux versets 3:4-5: « Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » Satan aimerait faire croire à Eve qu'elle peut être davantage que ce qu'elle est en réalité. Il aimerait lui faire croire qu'elle peut être plus que ce que Dieu a prévu qu'elle soit. En d'autres termes, Dieu a placé des limites autour d'Adam et Eve et c'est dans ces limites que Dieu désirait se révéler à Adam et Eve. Satan ne désire pas seulement détruire la Bible, mais il aimerait que vous soyez insatisfaits de qui vous êtes et de la révélation que Dieu vous a donnée. Vous voyez, il est en train d'insinuer que Dieu n'aime pas Eve. C'est comme s'il disait: « Eve, s'Il t'aimait Il ne mettrait pas de restriction. Dieu ne te donne pas tout. Il y a plus de choses, tu peux avoir davantage que ce que Dieu te permet d'avoir. Il y a plus, il te manque quelque chose. Dieu n'est pas suffisant ; Dieu n'est pas adéquat. » C'est comme cela qu'il essayait de la rendre insatisfaite avec la volonté de Dieu. Il veut lui faire croire que pour qu'elle soit heureuse et complète, elle doit aller au-delà de Dieu et de Sa volonté révélée.

Ceci est la seconde attaque subtile de Satan. Premièrement, il essaie de nous faire douter et ensuite il veut nous faire croire que nous pouvons être heureux en dehors de la volonté révélée de Dieu. Mais cela n'est tout simplement pas possible. Il y a encore d'autres choses à dire à ce sujet que nous verrons dans notre prochaine leçon. J'espère que vous commencez à voir à quel point ce chapitre est stratégique.

Prions:

Père, nous Te remercions pour ce chapitre et pas uniquement pour notre petit aperçu, mais pour tout ce qu'il signifie. Seigneur, nous pensons au jour où lorsque en Adam, nous avons été perdus et au jour où en Christ nous avons été ramenés à la vie. Seigneur nous prions simplement qu'alors que nous étudions cela ensemble, nos coeurs puissent se tourner vers Toi, et tout spécialement Seigneur alors que nous arrivons dans les passages où nous verrons les multiples façons par lesquelles Tu nous as montré Tes grâces en Adam et Eve. Prépare nos coeurs pour étudier cet incroyable livre et enracine-nous fermement dans le message du salut, pour que nous puissions toujours regarder à Christ. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen.

Genèse #7