GENESE #5 - LE MARIAGE
Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre cinquième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions

Père, nous sommes reconnaissants de ce que nous pouvons nous réunir et nous nous confions en Ton Saint Esprit pour focaliser notre coeur, notre esprit et notre foi sur le Seigneur Jésus. Nous Te remercions pour toutes les parties de Ta parole, et pour cet Ancien Testament, qui est une merveilleuse section contenant des images de la rédemption. Nous Te prions simplement de nous donner des yeux pour voir et un coeur pour comprendre et ensuite nous rendre capables de nous approprier ces grandes vérités. Merci pour Ta parole et guide-nous maintenant dans notre méditation. Nous Te prions de nous délivrer de la futilité et de tout ce qui est simplement sagesse et idée du monde. Manifeste-toi à nous et montre-nous le Seigneur Jésus. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.



RESUME

Le Seigneur m'a rappelé une expérience que j'ai faite, il y a un certain temps. J'aimerais la partager avec vous. Cela me servira d'introduction pour cette leçon. Alors que nous étudions la Parole de Dieu, nous désirons nous confier dans le Saint Esprit. J'ai eu l'occasion de parler via un interprète. Je parlais en Anglais et la traduction était assurée en Chinois. Je disais une phrase et ensuite l'interprète la traduisait. Au début, c'était assez gênant, parce que je ne savais pas quand il avait terminé de traduire. Plus tard, il m'a dit avoir changé des choses que j'avais dites. Si je partage cela avec vous, c'est parce que le Chinois est certes très différent de l'Anglais, mais le langage céleste est encore plus différent de l'Anglais, et je vais vous parler en Anglais. Je pense donc que nous avons besoin d'un interprète, son nom est le Saint Esprit. C'est son Langage. Je vais parler en Anglais et Il va parler dans le langage céleste. Ecoutez-le. Ne m'écoutez pas moi. Ecoutez le Seigneur et laissez-Le toucher votre coeur.

Merci de prendre Genèse 2. Dans notre discussion, nous n'avons parcouru que les deux premiers chapitres que nous avons appelés le Créateur et la recréation. Je ne peux pas prendre beaucoup de temps pour revoir tout ce dont nous avons discuté, mais laissez-moi vous en redonner une vue d'ensemble, puis nous reprendrons là où nous nous sommes arrêtés.

La Bible, c'est-à-dire Genèse 1, commence avec Dieu en pleine rédemption, Dieu en train de réparer, Dieu en train de restaurer. Il remet en ordre tout ce qui a été détérioré. Sa merveilleuse création qui correspond à Genèse 1:1 a été ruinée par le péché et réduite à ce que l'on trouve au verset 2:2, à ce grand gâchis froid et sombre. La terre était informe et vide, les ténèbres recouvraient l'abîme et l'Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Le prophète Esaïe nous dit en Esaïe 45 que Dieu n'a pas fait les choses de cette façon. Ce que vous voyez en Genèse 1:2, n'est pas ce que Dieu a créé. Quelque chose s'est passé après le verset 1:1. C'est probablement arrivé à l'occasion de la chute de Satan. Quelque chose s'est passé et a tout réduit à néant. Nous n'avons parcouru que deux versets et Dieu, le Saint Esprit se manifeste. Le mot Hébreux signifie « couver », comme une poule couve ses oeufs. Le Saint Esprit couve, se meut et recouvre la planète qui a été bouleversée.

Le récit qui va des versets 1:3 à 2:25, raconte comment Dieu a tout restauré, tout recréé, ce que Dieu a fait pendant ces jours de recréation. Le physique est toujours une image du spirituel et lorsque vous êtes dans le chapitre 1 et que vous voyez la recréation, vous pouvez presque immédiatement voir que c'est une image de ce que Dieu aimerait réaliser dans votre coeur. Il aimerait nous recréer. Il aimerait faire de nous des gens nouveaux. C'est réellement merveilleux de méditer sur ces deux premiers chapitres et de voir de quelle façon Dieu a fait tout cela, comment Il a recréé tout l'univers et ainsi voir comment Il va nous recréer nous. Dans ce récit nous pouvons y voir notre propre histoire spirituelle, notre propre expérience.

Voilà les images que nous avons examinées. Il y en a trois. La première est toute cette semaine de recréation. Il y a eu six jours de création et un septième de repos. Cette semaine nous raconte une histoire. La seconde image est le jardin d'Eden. Le jardin d'Eden nous raconte une histoire. La troisième image est l'institution du mariage qui est également une image, elle nous raconte une histoire. Ces trois choses prises ensemble, la semaine de recréation, le jardin d'Eden et le mariage illustrent pour nous ce que Dieu est en train de faire dans nos vies. Dans notre discussion, nous avons terminé de voir la semaine de recréation. Cela commence avec une lumière surnaturelle et cela se termine avec le repos. Entre la lumière et le repos, entre le premier et le septième jour, nous trouvons les jours deux, trois, quatre, cinq et six. De même que la lumière est la première chose que Dieu a faite dans la recréation, Il commence également à mettre la lumière dans notre vie. De même que la semaine se termine avec le repos, Son action dans nos vies a également pour objectif le repos. Par conséquent les jours deux, trois, quatre, cinq et six contiennent également des principes divins. On y trouve une progression spirituelle jour après jour. Les jours apparaissent dans le même ordre dans lequel Dieu agit dans notre vie. Par conséquent étudier l'oeuvre achevée de la création, c'est comme étudier l'oeuvre de rédemption achevée.

Dans notre précédente leçon nous avons commencé à parler du jardin d'Eden que l'on trouve dans les versets 2:7-17, ainsi que dans les versets 3:8 et 3:22. Laissez-moi juste vous en redonner une petite vue d'ensemble avant de reprendre où nous nous sommes arrêtés. Le mot traduit par « jardin » dans jardin d'Eden ou jardin de Dieu signifie une place gardée, un abri fermé, une place protégée. J'aime l'imaginer comme étant un parc royal. Le mot « paradis », qui selon Apocalypse 2:7 s'applique au jardin d'Eden, signifie une enceinte, un jardin, une belle région. Le mot « Eden » lui-même signifie plaisir, beauté, excellence. Le Nouveau Testament mentionne ce parc royal, cette place, cette enceinte, cet endroit sécurisé et secret, cette merveilleuse place si plaisante et agréable.

Un des voleurs qui étaient sur la croix, a vu ce qui était écrit sur le panneau juste au-dessus de la tête du Seigneur Jésus et il a dit: « Seigneur, souviens-toi de moi lorsque tu viendras dans Ton règne. » Le Seigneur Jésus lui a répondu en Luc 23:43: « Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » C'est la même chose que de dire: « Aujourd'hui tu seras avec moi dans le jardin d'Eden, dans la présence de Dieu. » Plus tard l'apôtre Paul a décrit son expérience lorsqu'il a été élevé dans la présence de Dieu dans le troisième ciel. En 2 Corinthiens 12:3-4 il dit: « Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait). Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) fut enlevé dans le paradis, dans la présence de Dieu. »

Ce que vous lisez sur le jardin d'Eden dans la Genèse, est l'image de Dieu pour le paradis, c'est le ciel sur la terre. Le désir de Dieu est que chaque chrétien reçoive premièrement la lumière, puis que les choses soient séparées dans sa vie, puis qu'il porte du fruit et ainsi de suite comme on le voit dans les différents jours. Ensuite, le chrétien peut entrer dans le repos et commencer à profiter d'un ciel sur la terre. La Bible dit que Dieu a marché avec eux dans la fraîcheur du soir. L'Eden décrit les merveilleuses possibilités de jouir de Dieu ici-bas sur la terre. Il s'agit du ciel sur la terre, c'est une merveilleuse image de la vie chrétienne.

Dans notre dernière leçon, je vous ai rendus attentifs au fait qu'il y avait une grande source au milieu du jardin d'Eden, qui se divisait en quatre fleuves qui se répandaient sur toute la terre pour la rafraîchir. S'il est vrai que de nombreuses personnes ont des idées et des suggestions, personne n'a été capable de localiser l'Eden. Nous en avons bien une idée grossière, mais personne ne sait où cela se trouve. Les noms des quatre fleuves ont tous une signification. Le premier fleuve s'appelait le Pishon, le second Guihon, le troisième le Tigre et le quatrième l'Euphrate. J'aime prendre le sens de ces mots. Le premier fleuve signifie « débordant », « abondant ». Le deuxième signifie « profond », « source jaillissante ». Le troisième signifie « rapide », « puissant ». Et le dernier signifie « doux ». Lorsque l'on met ensemble tous ces éléments que Dieu nous donne, cela donne un ciel sur terre du milieu duquel une source jaillit et cette source devient un fleuve abondant, profond, rapide, puissant et doux qui coule jusqu'aux extrémités de la terre. Voilà ce qui sort du jardin d'Eden.

Le verset 3:8 dit: « Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. » C'était comme le ciel sur la terre, c'était une communion avec Dieu. C'était le Paradis. A la fin de notre précédente leçon, nous avons parlé des deux arbres qui se trouvaient au centre du jardin, l'arbre de la connaissance du bien et du mal et l'arbre de la Vie. Laissez-moi juste revoir une chose au sujet de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Nous en reparlerons ensuite lorsque nous verrons les chapitres 3 et 4, la chute dans le péché; mais je vous rappelle que pour l'instant, nous n'avons fait référence à l'arbre de la connaissance du bien et du mal qu'en tant qu'arbre que Dieu a utilisé pour tester Ses enfants. C'était l'arbre du test. Je vous rappelle qu'une des choses importantes dans le jardin d'Eden, c'est que l'homme s'est vu offrir la possibilité d'un salut par les oeuvres. N'imaginez pas que l'Eden est une image de la grâce de Dieu et de la façon d'être sauvé. Ce n'est pas le cas. Le ciel était garanti de façon conditionnelle, il y avait un « si » — il y avait une condition.

J'essaie parfois de comprendre ce qu'Adam a dû ressentir. A un instant il n'existait pas et tout d'un coup il est apparu. Ce n'est pas comme pour nous. Nous, nous avons des petits bébés qui grandissent, qui apprennent un langage, et qui s'habituent à leur entourage. Cela n'a pas été le cas avec Adam. Il a été créé avec un langage, il a été créé avec une incroyable connaissance. Je me demande parfois quelles ont été ses premières pensées lorsqu'il a ouvert les yeux pour la première fois, lorsqu'il est devenu conscient et qu'il s'est retrouvé au milieu d'un merveilleux monde, qui avait été préparé pour qu'il y habite et qu'ils en prennent possession.

Le texte ne dit rien sur ses premières pensées, mais on nous rapporte les premières paroles qu'il a entendues. Pour autant qu'on le sache, les premières paroles que Dieu lui a dites se trouvent aux versets 2:16-17. Il se peut que Dieu ait parlé plus tôt mais on ne nous le rapporte pas. Cette première parole a été: « L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger librement de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. »

Voilà une chose vraiment incroyable. Dieu a créé l'homme à partir de la poussière de la terre et les premières paroles qu'il a entendues concernaient la Loi qui disait: « Ne mange pas de ce fruit ou tu mourras certainement. » Voilà les premiers mots qu'Adam a entendus. C'était la Loi. L'homme allait bientôt apprendre que même dans un merveilleux environnement comme le jardin d'Eden, l'homme ne pouvait pas trouver le chemin de la gloire à travers la Loi. Il ne pouvait pas aller au ciel à travers l'obéissance. Les oeuvres ne pouvaient rien apporter dans le jardin d'Eden. Si cela est vrai, je suggère que si cela n'a pas marché dans le jardin d'Eden, il n'y a aucune chance pour que cela fonctionne de nos jours. Si vous ne pouviez pas le faire à cette époque dans cet état d'innocence, vous ne pourrez pas le faire maintenant. Ceci dit, laissez-moi vous rappeler ce qu'a été le test.

Certains pensent à tort que le test consistait à choisir entre l'arbre de la connaissance du bien et du mal et l'arbre de la Vie. Mais ce n'était pas cela le test. Adam et Eve ne savaient pas qu'il existait un arbre de la Vie. Lisez le récit. Dieu ne leur en a jamais parlé. Il ne leur a parlé que de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. C'est tout ce qu'ils savaient parce que Dieu était en train de tester leur coeur. Ce n'est pas un bon test si vous dites: « Voici deux choses: laquelle désirez-vous? » Vous savez bien que dans ces conditions, ils auraient fait le bon choix. Un seul acte ne suffit pas pour tester l'obéissance. Par contre un seul acte peut manifester la désobéissance. Si un parent dit: « Ne faites pas cela! », et que les enfants le font, vous pouvez voir ce qu'il y a dans leur coeur. Mais si vous leur dites: « Si tu m'aimes, va me cueillir des fleurs. », ils iront certainement cueillir des fleurs. Vous ne pouvez pas réellement savoir s'ils vous aiment juste par un seul acte d'obéissance.

Par conséquent, Dieu a testé leur désobéissance par un seul acte mais Il a testé leur obéissance par un cheminement. Il a dit: « Vous pouvez manger librement de tous les arbres du jardin », et Dieu savait que s'ils obéissaient, ils allaient un jour arriver près de l'arbre de la Vie, ils allaient en manger et vivre pour toujours. Ils auraient été revêtus de justice parce qu'alors, Dieu aurait vu que la direction de leur vie était la direction de l'obéissance et ils auraient pu accéder au paradis. Mais ils n'ont pas pu faire cela, le résultat est qu'ils ont échoué au test.

Jusqu'à présent nous avons discuté du jardin d'Eden, de l'eau vive qui coulait du milieu du jardin, et de l'arbre de Vie. Nous n'avons pas besoin de chercher très loin pour voir ce que Dieu désirait communiquer à travers ces images. Il ne s'agit pas de l'idée d'un enseignant ou d'un auteur d'hymne chrétien. Nous n'avons pas non plus à essayer de tout allégoriser pour en faire ressortir quelque chose. Ce n'est pas comme cela que l'on étudie la Bible. Le Nouveau Testament explique tout cela pour nous. On ne nous donne pas l'occasion de deviner. La Bible commence avec un paradis perdu. Elle commence avec un fleuve de Vie. Elle commence avec un arbre de Vie et de la même façon elle se termine avec un Paradis qui a été regagné. On y trouve également un fleuve, une mer de cristal qui coule de sous le trône de Dieu et il y a également un arbre de Vie au ciel. Ainsi, la Bible résume toutes ces choses et nous ramène au jardin d'Eden.



L'ARBRE DE VIE EST UNE IMAGE DE CHRIST

Voici ce que dit Apocalypse 2:7 alors qu'il s'adresse à l'Eglise d'Ephèse: « Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: « A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. » Tout ce que nous avons en Genèse 1 et 2 est sous forme de semence, et est complètement réalisé dans l'Apocalypse sous une forme pleinement développée. Le paradis que l'on retrouve à la fin est infiniment meilleur qu'au début. La mer de cristal que l'on trouve à la fin est infiniment meilleure que la source qui jaillit du jardin au début. L'arbre de Vie à la fin est infiniment meilleur que l'arbre de Vie que l'on trouve au début. Vous me direz peut-être: « Pourquoi est-ce infiniment mieux? » C'est infiniment meilleur parce que c'est l'image de Celui qui est infini. Ce n'est qu'une image et Christ est bien entendu la réalité. Au début, le jardin a été perdu à cause des oeuvres. A la fin, il sera retrouvé à cause de la grâce. C'est un don de la grâce de Dieu.

Je sais que nous étudions le livre de la Genèse, mais j'aimerais que vous puissiez voir la forme pleinement développée de tout cela. Nous sommes en train de discuter au sujet de l'arbre de Vie, afin de ne rien rater, laissez-moi vous partager quelque chose en de simples mots. Le jardin d'Eden est une image du ciel sur la terre, et Dieu marche avec nous dans la fraîcheur du soir. Pouvez-vous voir la trinité dans cette image? Dieu le Père marche avec nous dans le jardin d'Eden. Au milieu de ce jardin, il y a une source qui jaillit et se transforme en un fleuve qui est abondant, profond, rapide et doux. C'est l'Esprit de Dieu. Jean nous dit que c'est le fleuve de la Vie qui jaillit de nous et qui est l'Esprit de Dieu. Ensuite l'arbre de Vie est notre Seigneur Jésus. Par conséquent, nous trouvons Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit. C'est Lui qui est Celui dont nous nous nourrissons et dont nous partagerons la Vie, et par qui nous vivons pour toujours. Par conséquent, nous avons Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit.

Prenons Apocalypse 22 pour bien saisir tout ce que l'arbre de Vie signifie, puis nous reviendrons ensuite à Genèse. Apocalypse 22:1-5 dit: « Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. »

Voici encore ce que disent les versets 22:13-14: « Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! »

Je ne vais pas essayer de prouver que l'arbre de Vie est une image de Jésus. Je pense que c'est tout à fait évident. J'aimerais que vous puissiez visualiser le ciel et l'éternité à partir de cette image qu'est l'arbre de Vie. Veuillez premièrement noter ce que dit Apocalypse 22:14: « Bénis ceux qui ont droit à l'arbre de vie, ils peuvent entrer dans les portes de la ville. » Oh oui qu'ils sont bénis! Vous voyez, il y a ici à nouveau une référence au livre de la Genèse et aux chérubins qui en gardent l'entrée. Nous avons vu cela dans notre précédente leçon. Rappelez-vous que les chérubins avaient été placés à l'entrée du jardin avec une épée tournoyante et enflammée. Elle tournait dans toutes les directions pour garder l'entrée de l'arbre de Vie, Dieu y a mis des gardes. Mais maintenant au verset 22:3, il est dit qu'il n'y aura plus d'anathème, plus de malédiction.

En d'autres termes, le travail des chérubins est terminé. Christ nous a lavés et nous avons à nouveau accès au jardin. Il ne dit pas seulement que nous y avons accès, il dit aussi: « Heureux ceux qui ont droit à l'arbre de vie. » C'est un privilège les amis. Nous n'y avons pas uniquement accès c'est un droit. La porte est grande ouverte. Il n'y a plus d'épée tournoyante et enflammée. Nous avons accès à l'arbre de la Vie. Est-ce que cela ne nous montre pas à quel point le salut est merveilleux? Qu'est-ce que l'homme a perdu en Genèse? Il a perdu l'accès à l'arbre de Vie. Qu'est-ce qu'il a maintenant en Apocalypse? Il a le droit de profiter de l'arbre de Vie. Jésus est l'arbre de Vie, c'est une formidable image.

Regardez encore Apocalypse 22:2, on y parle des feuilles qui servent à guérir, on voit également que l'arbre se trouve sur les deux bords de la rivière. J'aimerais vous faire remarquer que l'arbre de Vie porte douze sortes de fruits, chaque mois un différent. Je ne sais pas si le fruit est littéral ou pas, et très honnêtement je ne m'en soucie guère lorsque je lis quelque chose comme cela. Soit c'est littéral, soit c'est mieux que cela. Peu importe si les rues sont faites d'or réel ou pas. Peu importe si les portes sont faites d'une perle. Si c'est le cas, c'est très bien. Peu importe s'il y a une mer de glace littérale ou s'il y a un arbre de Vie littéral. Tout cela n'est au mieux qu'une image. Qu'est-ce que tout cela illustre ou plutôt Qui est-ce que cela illustre? La réponse est, bien sûr, que c'est une image de Jésus au ciel qui suppléera aux besoins de nos corps ressuscités. Nous festoierons « de Lui » pour toujours. Voilà de quoi cela parle. Il est l'arbre de Vie dans le ciel et Il est chargé de fruits qu'Il produira continuellement.

Pour nous aider avec notre cerveau limité, le Saint Esprit divise ici l'éternité en mois. Mais vous savez qu'il n'y a pas de temps qui s'écoule au ciel. Vous voyez, tout ce que nous lisons au sujet du ciel, nous donne « mal à la tête » rien que d'y penser. Prenons par exemple ces feuilles qui servent à la guérison des nations. Il n'y a pas de maladie au ciel, nous n'avons pas besoin de guérison. Il n'y a pas non plus de nations, il n'y en a pas besoin là-haut. Il y a un arbre sur les deux rives du fleuve... à moins que ce ne soit un arbre comme le Banian, comment est-ce que cela sera possible? Nous ne comprenons pas tout cela. Il n'y pas de temps dans l'éternité, pourtant Dieu aimerait ici souligner un point important. C'est pour cela qu'Il divise le temps pour nous. Il y a 12 mois dans une année. Il y a 120 mois dans une décade. Il y a 1 200 mois dans un siècle. Il y a 12 000 mois dans un millénaire. Combien y-a-t-il de mois dans un millénium? Combien y-a-t-il de mois dans l'éternité? C'est une merveilleuse image. Par conséquent, il ne fait que découper l'éternité en mois que personne ne sait compter.

Je vous rends attentifs à cela parce qu'Apocalypse 22:2 dit: « ... il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois... » Je pense que cela signifie des fruits perpétuels. L'arbre produit et porte tout le temps des fruits. C'est cela, mais c'est encore mieux que cela. Non seulement c'est perpétuel, mais c'est également varié. Peut-être que vous vous dites: « Lorsque je serai au ciel, je finirai par m'ennuyer. J'aime bien chanter, mais après un milliard d'années, qu'est-ce que nous pourrons bien faire là-bas? Nous allons nous ennuyer là-haut. » L'arbre, qui est une image de notre Seigneur Jésus, n'arrête jamais de produire et chaque mois il y a 12 sortes de fruits. Comme nous n'avons qu'un petit cerveau limité, nous raisonnons à l'image de ce qui se trouve sur la terre et nous pensons à un arbre qui a 12 sortes de fruits différents. Nous imaginons cet arbre avec des pommes, des oranges, des bananes, des pêches, des poires, etc. Et le mois suivant, il y a à nouveau les mêmes fruits. Et le mois suivant à nouveau les mêmes. Mais ce n'est pas ce qui est dit ici.

Le texte dit qu'il y aura 12 sortes de fruits différents chaque mois pour toujours. C'est le mot qui est utilisé ici. Il portera continuellement douze sortes de fruits différents chaque mois. Ce ne seront jamais les mêmes fruits. Alors que les siècles des siècles passeront et que vous serez au ciel, vous n'arriverez jamais à la fin de Jésus. Vous vous nourrirez « de Lui » pour toujours. Après un million d'années dans le ciel, vos yeux seront un million de fois plus ouverts d'étonnement et votre bouche sera un million de fois plus ouverte d'étonnement. Peut-être que vous direz: « Je savais qu'Il était merveilleux, lorsque je suis arrivé ici, mais je ne savais pas qu'Il était comme cela. » Et ensuite 10 milliards d'années après, vos yeux seront 10 milliards de fois plus ouverts et vous direz: « Je savais qu'Il était merveilleux il y a 10 milliards d'années, mais je ne savais pas qu'Il était comme cela. » Et cela se passera ainsi pour l'éternité. Nous lisons le verset de Genèse un peu à la légère en disant: « Il y avait un arbre de Vie. » C'est Christ! C'est Christ! Et comme nous ne pouvons pas avoir accès à cela par les oeuvres c'est pour cela que dans Apocalypse, nous voyons que nous avons le droit. Nos robes ont été lavées, et par conséquent nous avons le droit de venir pour toujours et toujours et toujours. Nous n'arriverons jamais à la fin de notre précieux Seigneur Jésus.

Tout ce qui nous est présenté sous forme d'image, dans le jardin d'Eden, peut être expérimenté maintenant par la foi et sera complètement réalisé un jour dans le Ciel. Dieu a prévu que nous ayons un avant-goût de la gloire future dès maintenant. Je n'ai pas besoin d'attendre de mourir pour manger de l'arbre de Vie. En passant, si jamais vous êtes découragés comme je l'ai été parce que vous ne grandissez pas assez vite et que vous vous dites: « Je me sens comme un petit nain, je ne grandis pas dans le Seigneur, je ne sais rien », eh, bien pensez à tout ce qu'il y a à connaître. Vous passerez votre temps à festoyer pour toujours et toujours. Peut-être que vous êtes découragés et que vous vous dites: « Je ne sais rien ». Eh, bien vous ne saurez jamais rien! Lorsque vous mourrez, vous ne serez qu'au seuil de ce qu'il y a à connaître. Nous sommes tous des petits bébés.

Personne ne connaît Dieu. Nous ne sommes qu'en train de commencer à connaître Dieu. Nous n'avons vu qu'une ou deux petites choses, mais nous ne saurons jamais rien. Jamais et cela pour toujours. Car Dieu est infini. Nous, nous ne sommes qu'éternels. Nous ne sommes éternels que d'un seul côté. Lui, Il est éternel des deux côtés. Nous avons un commencement. Lui, Il n'a jamais eu de commencement. Nous ne pouvons que poursuivre ce qui est infini; nous ne pouvons jamais le saisir complètement. Et pour toujours et toujours, nous découvrirons à quel point Il est merveilleux. Voilà ce que représente le jardin d'Eden. Voilà notre Paradis. Voilà notre Ciel et notre vie chrétienne. Voilà quel est notre environnement, nous marchons avec Dieu dans la fraîcheur de la soirée, en expérimentant une source jaillissante dans notre vie qui s'écoule dans les quatre directions, nous nous nourrissons du Fils de Dieu qui est l'arbre de la Vie. Voilà le plan de Dieu pour chaque chrétien. C'est Son plan pour vous. C'est Son plan pour moi.



LE MARIAGE, IMAGE DE NOTRE UNION AVEC CHRIST

Très bien, retournons à Genèse. Considérons maintenant la troisième image. Nous trouvons d'abord la nouvelle création, qui est basée sur l'oeuvre achevée de Dieu et qui est illustrée par la semaine, les six jours de recréation et le jour de repos. Ensuite nous trouvons la vie dans l'Eden. C'est une vie vécue dans la présence de Dieu, où l'on se nourrit des provisions de Dieu, des bontés de Dieu. Nous y trouvons la communion entre l'homme et Dieu. C'est une image de la vie chrétienne sur terre.

Cela nous amène à notre troisième illustration qui est le mariage. C'est l'apogée de la nouvelle création. C'est la dernière image que Dieu nous donne, après cette image Il parlera de la chute. C'est donc l'apogée de tout ce récit. Regardons d'abord le récit général, puis nous verrons le récit détaillé. Les versets 1:26-31 disent: « Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu a créé l'homme à sa propre image. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour. »

Les versets 2:18-25 disent: « L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme. Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui. Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme. C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte. »

Selon les versets 1:26-31, nous apprenons que Dieu a créé l'homme et la femme le même jour. Il les a créés le sixième jour. Cela devrait donc nous conduire à penser que peu de temps s'est écoulé entre les moments où Adam et Eve ont été créés. Eve n'a sans doute été créée que quelques heures après Adam. Certaines personnes seront peut être amenées à se poser des questions sur le sixième jour, parce que dans les versets 2:19-21, il semble qu'Adam a donné un nom a tous les animaux avant qu'Eve n'apparaisse. Il semble vraiment incroyable d'avoir pu faire tout cela le sixième jour. Comment a-t-il pu faire cela? Cela n'a-t-il pris que quelques heures? A-t-il pu comprendre, juste en quelques heures, qu'il n'y avait pas d'animaux avec lesquels il pouvait avoir de la communion et à laquelle son coeur soupirait. Certains disent que cela démontre le fait que les jours sont en fait des périodes. Vous savez c'est l'idée qu'un jour ne fait pas 24 heures. Peut-être qu'ils ont duré plus longtemps que cela. Certains disent que cela a pu durer une année et qu'une année correspond à une journée. Certains disent que cela correspond à 10 ans, 100 ans, 1 000 ans ou même des siècles. Personnellement, je pense encore (mais c'est mon idée, vous pouvez ne pas être d'accord avec cela) qu'une journée a duré 24 heures. Pour moi, lorsque je regarde à cela, j'y vois une journée normale. Lorsque je lis qu'il y a eu un soir et un matin, le soleil et la lune - cela sonne pour moi comme une journée de 24 heures.

Peut-être que vous me direz: « Mais est-ce que cela ne te pose pas de problème qu'Adam ait pu donner un nom à tous les animaux, à tous les oiseaux et ainsi de suite? » Eh bien, je n'ai pas de problème pour deux raisons. La première est que je ne sais pas quelle était l'intelligence de l'homme avant la chute. De ce que je peux imaginer, elle était vraiment élevée. Les scientifiques nous disent que nous n'utilisons que 10 % de notre intelligence. Je n'ose imaginer ce que cela peut donner si on utilise à sa pleine capacité. Voyez à quel point certains ordinateurs calculent rapidement. Je ne sais pas combien de temps cela a pris, à un homme d'avant la chute, pour donner un nom à tous les animaux. Peut-être très peu de temps. Je ne sais pas.

L'autre raison est que cela ne me gêne pas, parce que je crois aux miracles et Dieu aurait pu faire une chose surnaturelle. Je n'ai pas besoin d'avoir une formule scientifique pour toutes choses. C'est ce que je crois avec la lumière que j'ai. Est-ce que je peux tout comprendre et saisir? Non. Est-ce que cela me pose un problème? Non. Cela ne me gêne vraiment pas. Nous verrons bientôt Noé et l'arche ensemble et les gens diront: « Parlez-moi de ces animaux? Comment ont-ils fait pour les avoir? Comment ont-ils migré? Comment ont-ils hiberné? Comment les ont-ils nourris? Où ont-ils mis les déchets? » Et ainsi de suite. A toutes ces questions je souris et je dis: « Je ne sais pas. Je ne sais pas. » Mais je crois que cela est arrivé, alors je n'ai pas de problème avec cela. Je sais qu'ils ont été créés à la fin du sixième jour, et je sais que Dieu a pourvu à une compagne de vie pour Adam, de sorte qu'il soit complet et ainsi Il a institué ce que nous appelons le mariage.

De même que nous avons évité de nous enliser dans le côté physique des sept jours de la recréation, mais que nous nous sommes empressés de voir le côté spirituel, et que nous avons évité de nous enliser dans le côté physique du jardin d'Eden et que nous nous sommes dépêchés de voir le côté spirituel, je n'aimerais pas m'enliser dans le côté physique de l'institution du mariage mais le voir comme une image. Nous avons besoin de considérer le côté physique ou alors nous ne serons pas capables de voir la réalité. Nous devons au moins voir les faits. Comme le mariage est une image si merveilleuse et comme c'est quelque chose qui est tellement mis à mal dans notre société, je vais passer un peu plus de temps là-dessus, mais j'aimerais que vous puissiez voir toute l'image pour saisir ce qui est illustré. Je pense que cela sera plus instructif pour nous maintenant que de faire une série de leçons sur la famille, sur le mariage et ce genre de chose.

J'aimerais vous présenter cela à partir de tout le conseil de Dieu. Ce que je veux dire par là, c'est que nous ne voulons pas uniquement nous baser sur la Genèse mais sur toutes les Ecritures, sur tout le conseil de Dieu. Laissez-moi faire trois observations au sujet du mariage dans son ensemble.



LE MARIAGE EST UNE PROTECTION DE DIEU CONTRE L'IMMORALITE

Ma première observation est basée sur 1 Corinthiens 7:9. Si je donne ce passage, c'est parce qu'il est si pratique pour les temps où nous vivons et je pense que nous devons le connaître. Voici ce que dit 1 Corinthiens 7:9: « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler. » Lorsque j'étais un jeune chrétien, je pensais que cela signifiait qu'il valait mieux se marier que de brûler en enfer. Je pensais que si on ne se mariait pas, on irait en enfer. J'ai longtemps pensé cela. Mais le texte ne signifie pas cela, cela signifie qu'il vaut mieux se marier que de brûler de passion, de brûler de désir sexuel. Voilà donc mon observation. Le mariage est la grande protection de Dieu contre l'immoralité. Est-ce que vous avez saisi cela? Le mariage est la grande protection de Dieu contre l'immoralité. Je sais que cela ne sonne pas trop spirituel, mais cela nous vient du coeur de Dieu.

Si c'est moi qui avais écrit cela, je parle comme un fou, je l'aurais fait « sonner plus spirituel ». Voilà ma version: « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils mettent leur confiance en Jésus. » Cela ne sonne-t-il pas spirituel? Je pourrais également dire: « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils prient ensemble »; ou encore: « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils exercent une discipline personnelle »; ou encore: « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils aillent voir un conseiller matrimonial »; ou encore « Mais s'ils manquent de continence, qu'ils soient assez sages pour se voir dans un groupe plutôt que tout seul. » Vous voyez, c'est comme cela que je l'aurais écrit et cela aurait « sonné spirituel ». Et j'aurais pensé, comme ce sont de sages conseils!

Mais écoutez ce que Paul dit. Paul ne semble pas aussi « spirituel ». Il dit: «Mais s'ils manquent de continence, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler. » C'est très pratique. Pourquoi? Parce que le mariage est la protection de Dieu contre l'immoralité. C'est pour cette raison qu'il dit cela. C'est le meilleur conseil que vous pouvez donner. Le mariage est la solution pour cela. Ce n'est pas sans raison que, lorsque Dieu a institué le mariage, Il n'a pas donné deux épouses à Adam. Il ne lui en a donnée qu'une. Malachie nous dit pourquoi. Malachie 2:15 dit: « Pourquoi une seule? Pour qu'ils puissent avoir une descendance pure. » Tout est en lien avec le fruit. Le plan de Dieu était d'avoir une seule épouse. Savez-vous ce que j'aime à ce sujet? Il n'était pas possible pour Adam de commettre d'adultère. Et il n'était pas possible pour Eve de commettre l'adultère. Vous savez bien entendu pourquoi. Il n'y avait personne d'autre autour d'eux ou avec eux. Ils ne pouvaient donc pas commettre d'adultère. Et je peux vous dire que c'est une très belle image, parce que cela montre qu'il est possible d'avoir une relation exclusive non seulement sur la terre, mais également dans le ciel. Ne serait-ce pas merveilleux si Dieu agissait tellement dans notre coeur, de telle sorte qu'il soit absolument impossible pour nous d'être infidèles à Dieu. Voici ma première observation. Le mariage est une protection contre l'immoralité. Vous n'entendrez pas cela de la part des conseillers matrimoniaux. Si quelqu'un a du mal à gérer ses passions alors qu'il se marie! Les conseillers diront qu'il ne faut pas donner ce conseil, c'est pourtant ce que Dieu nous dit de faire.



LE MARIAGE EST LA PROVISION DE DIEU POUR APPORTER LA COMPLEMENTARITE

La seconde observation est que Dieu a institué le mariage pour apporter de la complémentarité. Au niveau terrestre, j'ai vu des personnes essayer de faire se contredire Paul et Moïse sur ce point. Mais il n'y a pas de contradiction. La raison est simple, Moïse a écrit ce que le Saint-Esprit lui a demandé d'écrire et Paul écrit ce que le Saint Esprit lui a dit d'écrire, par conséquent Paul et Moïse ne peuvent pas se contredire. Le Saint Esprit a écrit les deux choses. Dans le verset 2:18, Dieu dit: « Il n'est pas bon que l'homme soit seul. » Puis les gens aiment citer 1 Corinthiens 7:26 où Paul dit: « Voici donc ce que j'estime bon, à cause des temps difficiles qui s'approchent: il est bon à un homme de rester comme il est. » En se basant sur cela, certaines personnes disent: « Vous voyez, Paul dit que c'est bien d'être célibataire et Moïse dit que ce n'est pas bien. » Mais Paul n'a jamais dit que c'est bien d'être célibataire. Paul a dit: « A cause des temps difficiles qui s'approchent... » Il y avait un problème à venir. Il y avait de la persécution. Les gens étaient jetés aux lions. Et Paul dit qu'à la lumière de tout cela, il est préférable de rester célibataire. Mais il n'était pas en train de contredire Dieu, parce que Dieu a institué le mariage pour rendre un homme complet. La règle générale est: il n'est pas bon pour un homme de rester célibataire. Voilà la règle de Dieu. Il n'est pas bon de rester célibataire. Il n'est pas bon pour une femme de rester célibataire.

Nous savons que Dieu a pris une côte de l'homme pour en faire une femme. Il aurait pourtant juste pu dire: « Qu'il y ait une femme » — et il y aurait eu une femme, ou alors il aurait pu en faire une à partir de la terre. Mais ce n'est pas comme cela qu'Il a procédé. Il a fait cela pour une certaine raison. Il est allé dans l'homme qui était complet et en a sorti quelque chose. Lorsque vous prenez quelque chose à ce qui est complet, cette chose n'est plus complète, ce sont de simples mathématiques. C'est pour cette raison que Dieu a agi de la sorte, c'était pour montrer que l'homme est incomplet sans la femme. Et Dieu a institué le mariage pour permettre que ce qui est incomplet soit à nouveau complet. L'homme a besoin de la femme et la femme a besoin de l'homme.

Il y a peut-être des personnes qui suivent ces études et qui se disent: « Tout cela sonne bien, mais où est-elle? C'est bien d'être marié. Mais où est-il? Je ne vois pas le bon mari ou la bonne épouse. Qu'est-ce que je suis supposé faire? » La règle générale est qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul. Et si cela était vrai avant la chute, c'est encore plus vrai maintenant. Il y a bien entendu des exceptions. Paul parle « des temps difficiles », mais avec les exceptions, Dieu donne également la grâce. C'est toujours le cas, Dieu donne toujours Sa grâce. Mais à moins qu'Il désire faire quelque chose de très spécial, attendez-vous simplement à ce qu'Il vous conduise au mariage. Voilà pour ce qui est la règle générale. Dieu va vous conduire dans le mariage et soyez près pour cela. Avez-vous les yeux ouverts pour cela? Je ne suggère pas que vous partiez « à la chasse ». Je ne m'attends pas à ce que vous fassiez cela et je ne pense pas que Dieu désire que vous fassiez cela. Cela n'honore pas Dieu.

Mais je vais vous dire cela. Vous feriez bien d'ouvrir vos yeux parce que c'est une exception si Dieu ne vous donne pas un conjoint pour la vie. Cela sera une exception. D'après Genèse 2:24, il semble que la famille soit la provision provisoire de Dieu pour permettre cette complétude. Ce verset dit: « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Jusqu'à ce que Dieu vous donne une aide semblable à vous, la volonté de Dieu est que vous restiez à la maison avec votre père et votre mère. Pour quelle raison quitter la maison? C'est pour se marier. C'est pour cette raison que nous pouvons la quitter. Dieu a prévu que la famille soit l'aide temporaire pour avoir cette complétude. Je sais que cela va à l'encontre de notre culture; cela va à l'encontre de notre société. La tendance est plutôt que les enfants quittent les parents dès qu'ils le peuvent. Mais avant de quitter, vous feriez mieux d'abord de vous placer devant Dieu pour mettre cela au clair. Il se peut que vous vous détourniez de l'aide que Dieu vous apporte pour vivre la complétude dans votre vie. Voilà pour quelle raison Il a donné cette provision.

Ceci dit il y a des exceptions, et avec les exceptions Dieu donne la grâce. Cela se passe tout le temps comme cela. Je n'en fais pas une règle coulée dans le béton, mais Dieu a donné le mariage pour que l'on puisse être complet et jusqu'à ce moment, Il a donné la famille pour jouer ce rôle. C'est au moment où Dieu vous donne un conjoint pour la vie, que vous pouvez quitter la famille et vous attacher à votre partenaire. Et si jamais vous faites partie des exceptions, alors vous devez vous appuyer sur la grâce de Dieu. Vous avez besoin de cette grâce parce que maintenant Dieu va devoir pourvoir à cette complétude d'une autre manière. Tout cela a bien sûr trait au côté terrestre du mariage, plus tard nous verrons son côté céleste.

Il peut y avoir de nombreuses raisons humaines pour un jeune homme ou une jeune femme de quitter la maison, mais voici la raison de Dieu: « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Voilà la raison de Dieu. Lorsque nous disons que Dieu a institué le mariage pour apporter la complétude à l'homme, la première question qui vient à l'esprit est, qu'est-ce qui constitue le mariage? Aux yeux de Dieu, quand Dieu dit-Il que maintenant ils sont mariés? Qu'est-ce qui constitue le mariage? Est-ce que c'est lorsqu'ils s'engagent ensemble pour la vie? Peut-être que quelqu'un dira: « Ce n'est pas uniquement un acte de la volonté. C'est un acte de la volonté, mais aussi du coeur, de la tête, de l'âme et pour la vie durant, et pas uniquement pour une nuit. C'est lorsque tout l'être décide: Nous serons ensemble pour toujours. » Est-ce que cela constitue le mariage? Peut-être que quelqu'un dira: « C'est après l'acte physique, l'acte sexuel qu'un homme et une femme ont ensemble qu'ils sont mariés. » Que dit la Bible sur ce que constitue le mariage? La Bible est-elle claire sur ce sujet? Laissez-moi vous le dire de cette façon. Si la Bible est claire sur ce sujet je ne l'ai pas encore vu. Peut-être que vous l'avez vu et que vous pouvez me le montrer clairement.

J'ai prié et cherché pour voir exactement ce qui constitue le mariage, mais je ne peux pas, je n'arrive pas à dire exactement ce qui le constitue. Mais, je sais que deux choses sont vraies: premièrement, la Bible utilise un langage très fort concernant les unions en-dehors du mariage, et la responsabilité de prouver qu'il n'y a pas mariage, aux yeux de Dieu, est sur ceux qui ont des relations sexuelles sans être mariés. L'union sexuelle a été instituée par Dieu et prévue pour le mariage. Il faut bien peser la chose devant Dieu avant de conclure que l'on peut jouir de l'intimité et du fruit du mariage, et ensuite dire que l'on n'est pas marié. La responsabilité de prouver cela repose sur ces personnes.

Deuxièmement, un des quatre objectifs pour lesquels Dieu a ordonné le mariage était pour nous donner une image de notre union avec Christ. Dieu prend ces images très au sérieux. Lorsque Moïse a frappé le rocher pour la deuxième fois, il a ruiné l'image de Christ, nous apportant un plein salut par le fait qu'Il a été frappé une fois pour toute (cf. Exode 17:5-6 et Nombres 20:8-11). Dieu a ensuite interdit à Moïse de rentrer dans le pays promis parce qu'il a fait preuve de négligence par rapport à cette image. Le mariage est la plus haute image de notre union avec Lui-même. Ceux qui prennent l'image de Dieu à la légère devront avoir à faire à Dieu. La violation du mariage était une offense si grande dans l'Ancien Testament que la sentence encourue était la peine de mort (Deutéronome 2:13-30).

Qu'est-ce qui constitue le mariage? Je ne peux pas vous donner une définition. Marie, la mère de notre Seigneur Jésus, est l'illustration de quelqu'un qui était marié avant d'avoir eu une union physique. Il y a également la femme au puit dont il est fait mention en Jean 4, qui d'après Jésus n'était pas mariée avec l'homme avec lequel elle vivait, et qui pourtant avait des relations sexuelles avec lui. Ce qui est clair, c'est que l'acte physique ne constitue pas le mariage, cela le ratifie. Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire? Cela ne constitue pas le mariage, cela le prouve. C'est vrai même s'il n'y a pas d'engagement pour la vie. Même si cela ne dure qu'une seule nuit. Peut-être que vous direz: « Mais d'où tires- tu cela? » Je tire cela de 1 Corinthiens 6:16, où Paul utilise l'illustration d'une prostituée. Paul dit dans ce passage: « Loin de là! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. » Il cite le verset pour le mariage même dans le cas d'une prostituée. Le côté physique du mariage est quelque chose de très précieux pour le Seigneur.

Par conséquent, je résumerai le tout en disant que Dieu prend le mariage très au sérieux. C'est à ceux qui disent avoir le droit de jouir du mariage sans être mariés, qu'il revient de prouver cela par la Bible. Si vous violez l'image de Dieu, vous aurez à faire à Lui par rapport à cette image, parce que vous l'avez dévalorisée. C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. (cf. Hébreux 10:31)



LE MARIAGE EST L'IMAGE DE NOTRE UNION AVEC CHRIST ET LE RESULTAT EST LE FRUIT DE L'ESPRIT

J'aimerais faire une troisième observation. Non seulement le mariage est une grande protection contre l'immoralité, non seulement Dieu a institué le mariage pour apporter la complétude dans une vie, mais le mariage est l'illustration de Dieu de notre union avec Jésus-Christ. Nous n'avons, là non plus, pas besoin de nous poser trop de questions sur ce sujet parce que Paul nous l'énonce clairement en Ephésiens 5. Ephésiens 5:21-22 disent: « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. » Le mariage est une histoire d'amour entre deux mondes; c'est une histoire d'amour de l'union sur la terre entre un homme et une femme, qui ont trouvé la complétude l'un dans l'autre, et qui illustre une relation avec Dieu Lui-même. En Genèse 1:28, Dieu a bénit l'homme et la femme et Il a dit: « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre. » Voici ce que dit Romains 7:4: « De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. » Oh, quel verset! N'est-ce pas une chose incroyable? Qui a été ressuscité d'entre les morts? C'est notre Seigneur Jésus-Christ. Vous êtes unis à Lui par le mariage. Vous êtes unis à Celui qui est ressuscité d'entre les morts. Pour quelle raison? Pour que vous puissiez porter des fruits pour Dieu.

Lorsque qu'un homme et une femme s'unissent selon cette image au niveau terrestre, le mieux qu'ils puissent faire c'est de se joindre dans la chair. C'est pour cela qu'il est dit: « os de mes os, et chair de ma chair ». C'est le mieux qu'ils puissent faire. Ce que je veux dire c'est que nous pouvons proclamer que nous sommes un en pensée et un en esprit mais ce n'est pas le cas. Au niveau terrestre il n'y a que la chair. C'est pour cette raison que l'adultère, qui est chair, brise la relation et l'image. Il existe une base pour le divorce parce que l'image a été ruinée. Voilà pour ce qui est de l'union terrestre, mais voilà pour ce qui concerne le Seigneur. 1 Corinthiens 6:17 dit: « Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. » Dans l'image il s'agit de la même chair, mais dans la réalité il s'agit du même esprit. Il n'y a pas de plus grande intimité que cette combinaison entre les esprits. Le côté physique du mariage est l'image de notre relation conjugale avec Lui, de notre union avec Lui. C'est la plus grande image de notre union sur la terre. Je vais vous dire quelque chose. J'ai beaucoup de sympathie pour les milliers de croyants qui n'ont pas vu le secret de la vie, qui est l'union avec Christ.

J'ai six enfants, six merveilleux enfants. Et maintenant ils ont eux-mêmes eu des enfants, et j'ai des petits-enfants. Ce que je peux vous dire, c'est que chacun de ces enfants est le fruit d'une relation personnelle, secrète et profonde, d'une relation intime avec mon épouse Lillian. C'est comme cela que pouvez avoir du fruit. C'est l'image de Dieu pour nous montrer comment avoir du fruit. Puis-je vous faire une suggestion? Il y a tant de chrétiens qui luttent pour porter du fruit. Ils disent: « Oh, je n'ai pas le fruit de l'Esprit. Je n'ai pas les dons pour gagner des âmes, pour l'évangélisation ou pour la mission. Il n'y a pas de fruit dans ma vie. » Et ces personnes travaillent sur le fruit. S'il vous plait ne travaillez pas sur votre fruit, travaillez sur votre union avec le Seigneur. Le fruit est un sous-produit de votre union avec le Seigneur, c'est de cela dont il parle ici. Entrez dans cette relation.



COMMENT DIEU PREPARE UNE EPOUSE POUR LE SEIGNEUR JESUS-CHRIST

Nous allons conclure avec un dernier point que l'on trouve dans les versets 1:21-22: « Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. » La méthode que Dieu emploie pour créer l'épouse est si instructive. Il aurait juste pu dire, qu'il y ait « une femme ». Mais Il n'a pas agi de cette manière. A la place Dieu passe par cette méthode étrange et bizarre. Premièrement, Il désire qu'il y ait la complétude, ensuite au verset 1:21, un profond sommeil tombe sur Adam puis Dieu fait de la chirurgie sur son côté. Il ouvre son côté. Ensuite il sort de sa chair, de ses os et de ses côtes, une épouse qu'Il lui redonne et Adam redevient à nouveau complet.

Dieu a premièrement créé Adam complet. Ensuite Il l'a rendu incomplet en lui prenant quelque chose. Puis tout cela lui a été à nouveau redonné par addition. Enfin il été à nouveau complet. Qu'est-ce que tout cela signifie? Je sais qu'il y davantage de chose ici que ce que j'ai vu, mais je pense qu'il y a au moins cela. Vous voyez, ici nous sommes en train d'étudier le premier Adam, et le Nouveau Testament nous parle du dernier Adam, notre Seigneur Jésus. Notre Seigneur Jésus désire ardemment une épouse; Il n'a pas besoin d'une épouse de la même façon qu'Adam en avait besoin, mais le besoin d'Adam nous montre le profond désir qu'Il a! Le Seigneur désire ardemment une épouse. Pour qu'Adam numéro 1 puisse avoir une épouse, il a dû passer par un sommeil profond. Puis-je vous suggérer, qu'Adam numéro 2 est aussi passé par un profond sommeil? J'utilise cette image pour parler de la croix parce que c'est ici qu'Il a obtenu Son épouse. Je ne sais pas tout ce qui est inclus dans les ténèbres qui ont entouré la croix, mais même s'Il n'était pas inconscient comme Adam l'a été, c'est une image d'un sommeil profond.

Ensuite, nous lisons cette chose étrange de ce que son côté a été ouvert et qu'une épouse est sortie de la côte d'Adam. Et je vois le Seigneur sur la croix, et le soldat qui perce son côté et de l'eau et du sang qui en sortent. Il se peut que je fasse preuve de trop d'imagination sur ce point, je ne sais pas. C'est comme si Dieu désirait nous dire cela ici. Ensuite pour Adam numéro 1, Dieu a pris l'épouse et l'a présentée à Adam. Il fait la même chose pour Adam numéro 2. C'est comme cela que nous pouvons connaître le Seigneur. Dieu nous prend et nous présente à Christ, Il nous attire à Christ. Ce n'est pas une coïncidence si Colossiens 2:10 dit: « Vous êtes complets en Lui ». C'est l'image de la complétude, nous aussi maintenant unis à Lui à travers cette merveilleuse image.

Les sept jours sont l'image de la nouvelle création. Le jardin d'Eden est l'image du ciel sur la terre. Et le mariage est le point culminant de toutes les images. Elle représente notre union avec Christ et cette union produit du fruit jusqu'au bout de la terre, car Dieu a dit: « Soyez féconds, multipliez-vous. » C'est comme cela que nous portons du fruit sur la terre. Il y a s'en doute probablement davantage de choses qui pourraient être dites au sujet des chapitres 1 et 2, mais terminons ici et la prochaine fois, nous commencerons avec la chute.

Prions:

Père, nous Te remercions pour Ta Parole et encore une fois, pas uniquement pour ce que nous pensons que cela signifie. Tu nous as donné ces merveilleuses images; Tu nous as recréés et emmenés dans Ton repos. Tu nous as donné le ciel sur la terre. Tu marches en communion avec nous. Tu as mis une fontaine dans notre coeur. Nous nous nourrissons de notre Seigneur Jésus en tant qu'arbre de la Vie. Nous entrons dans une union conjugale avec le Seigneur et nous portons du fruit pour Dieu. Nous te remercions pour toutes ces images. Nous prions que tu puisses rendre ces choses réelles dans nos vies, que tu puisses faire brûler ces choses dans nos coeurs. Nous Te demandons cela dans le précieux nom de Jésus. Amen.

Genèse #6