GENESE #3 - LES JOURS 4,5,6 et 7

(Genèse 1:20-2:7)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre troisième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions:

Père, nous revenons encore une fois devant Toi et nous sommes si reconnaissants d'avoir le privilège d'ouvrir Ta parole et de faire confiance au Saint Esprit pour qu'Il nous focalise sur notre Seigneur Jésus Christ. Merci de nous guider alors que nous regardons dans Ta parole, merci pour la réalité de ce que nous sommes une nouvelle création; nous sommes nés de nouveau et nous nous réjouissons pour cela. Merci de nous guider, nous Te prions dans le précieux nom de Jésus. Amen.



RESUME

Merci de prendre Genèse 1. Le mot Genèse signifie commencement, c'est le sujet de ce livre. C'est un livre d'ABC, un livre de rudiments, un livre de fondation, et avec l'étude de ce livre, Dieu a sur le coeur de nous enraciner plus profondément dans les fondations, dans le commencement, dans l'ABC. Je vous ai suggéré un plan pour le livre. Je ne vais pas prendre beaucoup de temps pour revoir tout cela, mais j'aimerais vous redonner une vision d'ensemble. Les onze premiers chapitres couvrent 2000 ans d'histoire humaine, dans ces onze chapitres, Dieu nous donne des vérités fondamentales. Nous n'allons pas regarder à tout, mais seulement ce à quoi Dieu nous rend attentifs.

Nous allons considérer le Créateur et Sa création. Nous allons considérer la chute dans le péché et les résultats de la chute dans la vie de Caïn et d'Abel. Nous allons considérer le déluge et la tour de Babel, voilà pour ce qui concerne les onze premiers chapitres, les vérités fondamentales. Ensuite dans les chapitres 12 jusqu'à la fin du livre, nous trouvons les personnages fondamentaux que sont Abraham, Isaac, Jacob et Joseph. C'est dans ces hommes que sont résumées toutes les caractéristiques d'un chrétien tel que Dieu l'a prévu. Abraham illustre la foi. Isaac illustre la soumission. Jacob illustre la toute suffisance de Dieu, et Joseph illustre toutes ces trois choses. Il a la foi d'Abraham, la soumission d'Isaac et la toute suffisance de Dieu pour Jacob. On trouve tout cela en une seule personne.



DIEU EST LE DIEU DE LA BIBLE ET DE LA SCIENCE

Dans notre discussion, nous sommes arrivés à la première image que Dieu nous donne dans la Genèse. Combien le Saint Esprit aimerait que nous puissions voir cela! Je fais référence aux chapitres 1 et 2, qui parlent du créateur et de Sa recréation. En réalité il s'agit de Sa création et de Sa recréation. Dans notre étude, nous avons proposé d'étudier ces merveilleux chapitres en tant que chrétiens et non pas en tant que scientifiques. De nombreuses personnes trébuchent dès le premier chapitre parce qu'elles l'approchent avec la sagesse humaine et au niveau terrestre. Je me suis récemment entretenu avec un frère à ce sujet et il a dit: « Comment se fait-il que Dieu ne nous ait pas donné le récit de Genèse 1 et 2 sous forme de faits scientifiques? » C'est pour une simple raison. Il ne s'agit pas d'un livre scientifique. C'est un livre sur la rédemption. Il fait référence à la science, et là où il en parle, il le fait de façon juste. La Bible est vraie.

Vous savez, il est incroyable de voir la folie, la suffisance et l'arrogance de l'homme moderne. Pourquoi l'homme du 20ème siècle pense-t-il que sa génération est la génération à laquelle Dieu s'adresse en Genèse 1 et 2? Combien l'homme moderne peut être naïf pour penser que « sa science » est la vérité finale! En d'autres termes, qu'est-ce qui nous fait penser que la science que nous avons aujourd'hui sera encore vraie demain? La réalité est qu'elle ne le sera probablement pas. Depuis le début, chaque génération a vu « sa science » s'effondrer tel un empilement d'erreurs et d'inexactitudes. Et si jamais le Seigneur reporte son retour d'encore deux cents ans, je sais que les scientifiques du 22ème et 23ème siècle seront étonnés en regardant en arrière vers la science de notre siècle. Ils vont rire de nos puérilités, et de la folie de ce que nous appelons science. La Bible n'a pas peur de la science, et la science sera en accord avec la Bible et bien entendu, chaque fois qu'ils toucheront au même point, ils seront d'accord parce que Dieu est le Dieu de la science et qu'Il est également le Dieu de la Bible.

Je vous encourage à lire Genèse 1 et 2 de la façon dont Dieu l'a inspirée. Habituellement, nous disons: « Très bien, étudions la création. » Mais Dieu ne nous donne pas les choses de cette façon. Il commence avec Dieu, pas avec la création. Il commence avec le créateur et nous devrions étudier ces chapitres pour connaître le créateur. Considérez simplement ces versets:

• Verset 1:1: « Dieu créa. »
• Verset 1:2: « L'Esprit de Dieu se mouvait. »
• Verset 1:3: « Dieu dit. »
• Verset 1:4: « Dieu vit. »
• Verset 1:5: « Dieu appela. »
• Verset 1:7: « Dieu fit.
• Verset 1:8: « Dieu sépara. »
• Verset 1:17: « Dieu les plaça. »
• Verset 1:22: « Dieu bénit. »
• Verset 2:2: « Dieu acheva. »
• Verset 2:3: « Dieu sanctifia. »
• Verset 2:3: « Dieu se reposa. »

Vous verrez que le même accent est mis sur Dieu si vous parcourez le chapitre 2.

Le chapitre 1 est le récit général de la création. Le chapitre 2 est un récit plus spécifique qui met l'accent sur l'homme, le couronnement de la création de Dieu. Regardez à nouveau le verset 1:2. Nous devrions concentrer toutes nos pensées autour de ce verset: « La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. »

Dieu n'a pas créé le monde tel qu'il est décrit au verset 2:2. Lorsqu'Il a créé les cieux et la terre dans le verset 1:1, tout était parfait. C'était merveilleux. C'était magnifique. Mais vous n'avez lu que deux versets lorsque vous découvrez qu'une tragédie a déjà eu lieu. Quelque chose s'est passé, quelque chose de terrible. Tout a été ruiné. Peut-être me direz-vous: « Comment sais-tu que Dieu n'a pas créé les choses de cette façon? » Je le sais parce qu'Esaïe 45:18 me le dit. Ce verset dit: « Car ainsi parle l'Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée. » Dieu n'a donc pas fait la terre de façon informe et vide.

Regardez ce que dit le verset 1:2: « Il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme. » Je ne connais ni l'Hébreux ni le Grec, et je ne veux pas donner l'impression que je les connais, mais loué soit Dieu parce que j'ai des livres écrits par des érudits et que je peux les lire et les citer. Ces érudits nous disent que le mot « abîme » du verset 1:2 signifie « des eaux en furie. » Il y avait donc des ténèbres à la surface des eaux en furie. Regardez maintenant le reste du verset. « L'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » Les érudits nous disent que ce mot « eau » en Hébreux ne correspond pas à de l'eau en furie. C'est plutôt le mot pour de la glace fondue. Si cela est vrai, alors nous avons là une image peu réjouissante.

Dans le verset 1:1, Dieu a créé le monde de façon parfaite, il était merveilleux. Ensuite quelque chose de terrible s'est passé. C'était probablement la chute de Satan. C'est ce que pensent la plupart des gens. En tous cas, quelque chose de terrible s'est passé et ensuite Dieu a envoyé un déluge de flots en furie. Puis ces eaux en furie se sont transformées en glace et toute la terre a été recouverte de glace. Puis Dieu a recouvert tout cela avec les ténèbres de telle sorte que ni la lumière ni la chaleur ne pouvait pénétrer. La glace ne pouvait jamais fondre. Vous aviez alors une énorme boule de glace. La terre n'était rien d'autre qu'un glacier couvert de ténèbres de sorte que la glace ne pouvait jamais fondre. Si vous désirez avoir une image de désespoir, vous avez Genèse 1:2. Qu'est-ce qui pourrait être plus désespéré qu'une boule de glace recouverte de ténèbres et qui ne peut donc jamais fondre?

C'est ce genre de chose qui vous pousse à rire très fort lorsque quelqu'un parle d'évolution de la vie. Si jamais vous pouvez imaginer une « évolution de la vie » à partir d'une boule de glace c'est que vous avez davantage de foi que moi, parce que ce n'est pas possible. S'il n'y avait pas la grâce de Dieu, s'il n'y avait pas le miracle de la recréation, cette terre sans espérance ne serait encore rien de plus qu'un glacier. Comme la Bible est tellement remplie de Jésus, du salut et de la grâce, il n'est pas surprenant pour moi que juste après deux versets, tout au début de la Bible, la première chose que vous voyiez est Dieu en train de réparer quelque chose qui a été brisé, Dieu en train de mettre de l'ordre, Dieu en train de recréer, Dieu apportant de la vie, Dieu faisant quelque chose de nouveau. La Bible commence avec le Fils de Dieu qui est appelé dans le Nouveau Testament « la Parole » et qui apparaît. Dieu parle et Christ apparaît en tant que la lumière et l'Esprit de Dieu commence à se mouvoir sur les eaux fondues, sur ce terrible chaos, sur cette place vide et ensuite Dieu a bien entendu sauvé tout cela.

Nous sommes si habitués à dire que Genèse 1 nous donne le récit des six jours de la création, mais de façon plus exacte, plus technique, Genèse 1 nous donne le récit des six jours de la recréation. Dieu a déjà créé puis le désordre est apparu, et maintenant ce qu'Il fait, c'est de tout restaurer et de faire toutes choses nouvelles. A la fin de notre dernière leçon, nous étions en train de faire le parallèle entre la recréation physique et la recréation que Dieu manifeste dans nos coeurs lorsque nous mettons notre confiance dans le Seigneur. C'est exactement la même chose et chaque fait est simplement une image de Son merveilleux salut. Sachant que Dieu est le même dans les deux créations, que Christ en tant que « Parole » est le même agent dans les deux créations, que les deux créations doivent être acceptées par la simplicité de la foi, nous essayons de voir le parallèle au niveau des jours de la création.

Nous savons que la première journée est une image de la nouvelle création en Christ. Genèse 1:3 dit: « Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. » Nous savons que c'est une image de 2 Corinthiens 4:6 qui dit: « Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! Il a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. » Nous savons donc que la première journée est une image. Nous savons également à partir de Hébreux 4:9-10 que le septième jour est une image parce que Dieu s'est reposé de Ses oeuvres et qu'Il est entré dans Son repos. Voici quelle est notre approche. Nous nous basons sur la supposition que si le premier jour est une image et que le jour sept est une image, pourquoi les jours deux, trois, quatre, cinq et six ne feraient pas également partie de cette grande image de la recréation? C'est de cette manière que nous avons considéré cela.

Je ne pense pas que nous ayons toute la lumière sur ces choses. Je pense que c'est quelque chose de merveilleux et j'aimerais vous encourager à l'étudier et si vous recevez de la lumière sur ce sujet, je vous encouragerais à écrire un petit livre. Je ne connais personne qui ait écrit sur ce sujet et ce serait merveilleux de voir chaque jour comme une image de la nouvelle création. Ce que je vous présente sont simplement quelques pensées, quelques idées. Je pense que ce que je dis est vrai mais je pense également qu'il y a beaucoup d'autres choses que je n'ai pas encore vues et nous avons réellement besoin de rentrer là-dedans. Je sais simplement qu'il y a beaucoup de choses ici, mais je n'en sais pas davantage que ce que je vais vous apporter.

En plus de ces sept jours de la création, nous aimerions nous poser cette question. Comme le mariage vient ensuite, ne serait-ce pas également une image? Il est si étrange que Dieu puisse tirer la femme de l'homme, le rendant ainsi incomplet, pour ensuite rendre à l'homme quelque chose qui vient de lui et le rendre à nouveau complet. Cela doit certainement être une image, tout spécialement lorsque vous voyez dans le Nouveau Testament que nous sommes complets en Lui et ainsi de suite. C'est une image. Nous ferons donc du mariage une image. Comme le jardin d'Eden est unique et que Dieu y a marché dans la fraîcheur du jour, ne serait-ce pas également une image de quelque chose? Nous allons donc considérer ces merveilleuses images que sont les sept jours de la recréation, puis le mariage et le jardin, qui sont toutes je le crois, des merveilleuses images de la recréation que nous avons en Christ.

Encore une chose en guise de rappel, nous ne désirons pas simplement considérer les sept jours plus le mariage et le jardin en tant qu'images mais si je lis bien, chaque principe est classé dans l'ordre de l'expérience spirituelle. Ils sont dans le bon ordre. En d'autres termes, dans votre vie dans le Seigneur Jésus, il faut que vous passiez par le premier jour avant de pouvoir rêver du deuxième jour. Ensuite il faut que vous ayez les jours un et deux avant de penser au troisième jour et ainsi de suite, jusqu'au jardin d'Eden. Je pense que nous verrons que cela est vrai. En plus, les jours n'apparaissent pas uniquement en séquence, mais ils se chevauchent également. Après que Dieu nous ait donné le premier jour, Il ne ferme pas la porte en disant: « Le premier jour est terminé, il y a assez de lumière. » Non vous aurez toujours besoin de lumière. Lorsque vous serez dans le deuxième jour, vous aurez encore besoin du premier jour. Lorsque vous serez dans le quatrième jour, vous aurez encore besoin des jours un, deux et trois. Par conséquent il n'y a pas seulement une séquence, mais il y a également une superposition de tous ces principes spirituels qui seront toujours vrais dans votre vie.

Pour l'instant, nous n'avons considéré que les quatre premiers jours. Laissez-moi vous rappeler les principes que nous avons mis en avant. Dans les versets 1:3-5 le principe du premier jour illustre le principe de l'illumination, le principe de la lumière. Dieu commence toujours avec la lumière. Dans les versets 1:6-8, le principe du deuxième jour est celui de la séparation. Dieu a séparé la lumière des ténèbres, les choses d'en-haut des choses d'en-bas et les choses solides des choses liquides. Dans les versets 1:9-13, après la lumière et la séparation, vous pouvez maintenant parler de fruit, de production, et de végétation de ce qui croit naturellement. Il s'agit du principe du fruit.

A la fin de notre dernière leçon, nous avons parlé des versets 1:14-19. Dieu a créé les corps célestes: le soleil, la lune, les étoiles, les luminaires qui gouvernent le jour, et qui gouvernent la nuit, qui nous guident et nous conduisent. J'ai suggéré que, comme Dieu a créé la lumière le premier jour et les luminaires le quatrième jour, ceux qui reflètent la lumière, il est possible que Dieu soit en train d'illustrer les instruments de la lumière. En d'autres termes, c'est une image du ministère. Il n'est pas surprenant de lire les versets suivants:

Matthieu 5:14: « Vous êtes la lumière du monde. »
Actes 13:47: « Je t'ai établi pour être la lumière des nations... »
Ephésiens 5:8: « Maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! »
Apocalypse 1:16: Les anciens sont appelés « des étoiles. »
Jude 13: les apostats sont appelés « Des astres errants. »
• L'Eglise dans Cantiques des cantiques 6:10 est: « Belle comme la lune, pure comme le soleil. »
Daniel 12: 3: « Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. »
Matthieu 13:43: « Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. »

Il y a de nombreuses raisons de croire que le quatrième jour est en lien avec le ministère, la mission, l'évangélisation, gagner des âmes. Dieu a choisi les anciens et donné des dons aux hommes et aux femmes à travers lesquels Il peut guider, à travers lesquels Il peut briller. Ce sont comme des luminaires pour gouverner le jour et la nuit et pour nous guider sur le chemin. Ainsi le jour premier jour correspond à la lumière, le deuxième à la séparation, le troisième aux fruits et le quatrième au ministère. Cela nous amène au cinquième jour.



LE CINQUIEME JOUR, LE PRINCIPE DE L'AUTORITE ET DE L'HERITAGE

Les versets 1:20-23 disent: « Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux se multiplient sur la terre. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour. »

Laissez-moi vous rappeler comment se souvenir des six jours de la création. Vous pouvez les mettre en parallèle deux par deux. Les jours un et quatre, deux et cinq et trois et six vont ensemble. Le premier jour Dieu a créé la lumière et le quatrième jour les luminaires. Le deuxième jour Il a créé le ciel et la mer, le quatrième jour les oiseaux dans le ciel et les poissons dans la mer. Le troisième jour Il a créé la végétation, le sixième jour Il a créé les animaux et l'homme pour manger la végétation. Ainsi si vous les mettez en parallèle, il est facile de se souvenir des six jours de création.

Considérez s'il vous plait les versets 2:18-20. Dieu nous donne un récit avec davantage de détails sur la même création: « L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme. Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui. » Vous voyez à partir du verset 1:21, il semblerait que Dieu dise simplement: « Qu'il y ait des oiseaux et qu'il y ait des poissons. » Et les oiseaux et les poissons sont apparus. Mais selon le verset 2:19, nous voyons que Dieu les a en fait modelés à partir du sol. Il a modelé les oiseaux de la terre de la même façon qu'Il l'a fait pour l'homme. Ils ont donc été créés à partir d'un matériel qui existait déjà. Il ne les a pas créés à partir de rien. C'est pour cela qu'Il est en train de tout recréer. Il ne fait rien à partir de rien. Il utilise quelque chose qui était déjà là et ensuite Il fait toutes ces choses. Les érudits nous disent que les « animaux vivants » produits par les eaux au verset 1:20 comprennent davantage de choses que des poissons. Le mot Hébreux est également utilisé pour décrire les insectes. C'est ce mot qui est utilisé dans certaines plaies d'Egypte lorsque les insectes sont apparus. Ceci dit, Il n'a pas fait tous les insectes le cinquième jour parce que la Bible dit qu'Il a créé les choses rampantes le sixième jour. Nous savons donc qu'Il a fait certains des insectes le sixième jour et d'autres le cinquième.

Il est également intéressant de noter que dans le verset 1:22, c'est la première fois que Dieu bénit. Regardez comme cela est consigné dans: « Dieu les bénit en disant Soyez féconds, multipliez... » Il est clair qu'ici la bénédiction consiste en la capacité de se reproduire. Voilà ce qu'était la bénédiction. Les animaux et tout spécialement les poissons devaient être féconds et se reproduire. J'ai lu que les poissons font tellement d'oeufs que si les autres poissons n'avaient pas la capacité d'en manger, au bout d'une année la mer ne pourrait plus contenir tous les poissons. Voilà à quel point les poissons peuvent se reproduire. La même chose est vraie avec les oiseaux.

Ceci dit, quel est le principe du cinquième jour qui est illustré par les oiseaux du ciel et les poisons de la mer? Je pense que cela se recoupe également avec le sixième jour, lorsque Dieu créa les animaux sur la terre. Laissez-moi à nouveau vous présenter les faits, puis je vous donnerai le principe. Il n'y a pas eu de bénédictions lors des quatre premiers jours. C'est lors du cinquième jour que Dieu bénit pour la première fois. Nous voyons également que la terre et la mer sont peuplées d'animaux. Cela va de l'aigle dans le ciel au poisson dans la mer et tout ce qui est entre, du plus haut au plus bas. Enfin, le Psaume 8:6-8 peut nous aider pour bien saisir le principe du cinquième jour. Ce verset dit: « Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l'as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds. Les brebis comme les boeufs, Et les animaux des champs. »

Je considère donc que le cinquième jour est une image de l'autorité de l'homme. Les animaux de la terre, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer faisaient partie de l'héritage de l'homme. Il a été créé pour être seigneur et pour régner sur toute la création de Dieu. Voilà quelle est sa bénédiction. Toutes choses ont été faites pour les hommes et maintenant comme il y a de la lumière, comme Dieu a commencé à séparer ce qui est bon de ce qui est mauvais, les ténèbres de la lumière, ce qui est en-haut de ce qui est en-bas, ce qui est solide de ce qui est fluide, et comme les fruits ont maintenant commencé à pousser, Dieu peut dire: « Maintenant vous pouvez commencer à profiter de votre héritage. »

Je pense qu'il s'agit de la prochaine étape et c'est illustré par ces choses qui ont été faites pour être mise sous les pieds de l'homme. 1 Timothée 6:17 dit: « Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. » 1 Corinthiens 3:21-23: « Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. » Quel glorieux verset que celui-là! Un jour j'aimerais l'utiliser lors d'un enterrement. J'ai médité sur ce sujet dernièrement. Il dit: « Tout est à vous » et une des choses qui y est mentionné est la mort. Dans quel sens la mort vous appartient-elle? Toutes choses vous appartiennent; la mort vous appartient. Cela fait partie de votre héritage et c'est une chose merveilleuse. Méditez là-dessus.



LE SIXIEME JOUR, LE PRINCIPE D'ETRE RENDU SEMBLABLE A CHRIST

Considérons maintenant le sixième jour. Les versets 1:24-30 disent: « Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour. »

Je pense que la clé pour le sixième jour se trouve au verset 1:27: « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. » J'ai déjà dit que nous ne devions pas étudier cela pour devenir des scientifiques. De la même façon, j'aimerais dire, n'étudiez pas cela pour devenir des théologiens. Ne soyez pas happés par les approches philosophiques sur ce que signifie l'expression « image de Dieu ». Il y a tant de commentaires qui ont été écrits sur ce sujet. Laissez-moi juste vous en donner certains que j'ai trouvés dans mes livres. Certains disent que cela correspond au fait que l'homme est corps, âme et esprit. D'autres que cela parle de la responsabilité morale. Certains disent que c'est l'habilité pour l'homme de raisonner. D'autres encore disent que c'est lié avec sa volonté et son habileté à raisonner. D'autres encore pensent que cela signifie qu'il est conscient de lui-même, qu'il possède la domination. D'autres disent que c'est parce qu'il a été créé avec une âme immortelle. D'autres pensent que cela fait référence à sa capacité morale de connaître et d'avoir la communion avec Dieu. Certains pensent que cela signifie que l'homme est le représentant de Dieu sur la terre. Enfin certains pensent que c'est une combinaison de la personnalité, de l'intelligence, de la volonté, des capacités spirituelles, de la domination et ainsi de suite.

Au verset 1:26, Dieu dit: « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance. » Vous seriez étonnés de voir le nombre de livres qui ont été écrits pour essayer de montrer la différence entre l'image de Dieu et la ressemblance de Dieu plutôt que de dire que c'est un parallèle que l'auteur fait ici. Je ne veux pas dire qu'il n'y a pas de différence technique, mais je veux dire que vous pouvez étudier cela d'une telle façon que vous en faites sortir toute vie. Nous avons ici une précieuse expression, l'image de Dieu. Si vous vous attachez à ces choses techniques - corps, âme, esprit, volonté, pensé, émotion, personnalité - vous risquez d'avoir ce problème. Lorsque l'homme a été créé, était-il trichotomique, ou dichotomique? Etait-il composé de trois ou de deux parties? Disons que l'homme soit corps, âme et esprit, Peut-être que ceux qui ne sont pas sauvés ont un esprit qui est mort de telle sorte que lorsqu'ils sont nés, ils sont nés dichotomiques. Ils ont un corps, une âme et un esprit qui est mort. Ensuite le Saint Esprit vient et peut-être que leur esprit reprend vie et ils deviennent trichotomiques, et toutes sortes d'autres choses qui n'en finissent pas.

Mais voici une approche bien plus simple. Colossiens 1:15 dit: « Il est l'image du Dieu invisible. » 2 Corinthiens 4:4 dit: « Christ, l'image de Dieu. » Désirez-vous savoir ce qu'est l'image de Dieu? Christ est l'image de Dieu. Hébreux 1:3 dit: « Il est le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne. » La Nouveau Testament nous dit ce qu'est l'image de Dieu, c'est Jésus Christ. Christ est l'image de Dieu. Jésus est l'homme comme Dieu avait prévu qu'Il soit.

Est-ce surprenant que la création commence avec la lumière et se termine avec l'image de Dieu? Non, ce n'est pas une surprise; c'est vers cela que nous nous dirigeons. A travers toute la Bible, on nous dit que nous serons transformés à l'image de Jésus. Nous deviendrons comme Lui, nous serons conformés à Lui. Le sixième jour est le point culminant de la nouvelle création, et c'est être rendu semblable à Dieu. L'image de Dieu, c'est d'être comme Jésus. N'est-ce pas comme cela que Dieu agit dans votre vie? Il vous a premièrement donné la lumière et vous a ouvert les yeux; maintenant vous pouvez voir. Ensuite Il a commencé à vous enseigner et à séparer ce qui était en-haut de ce qui était en-bas, ce qui était solide de ce qui est liquide, et la lumière des ténèbres. Ensuite vous avez commencé à voir des fruits dans votre vie, puis Il vous a utilisé et vous avez commencé à entrer dans votre héritage, à le réclamer et à jouir de la vie. Enfin vous avez commencé à devenir comme Jésus. Voilà tout ce dont il s'agit. Voilà ce que représente le sixième jour.

Peut-être que certains m'accuseront de trop simplifier, mais je peux vous dire que cela satisfait mon coeur de savoir que le sixième jour signifie que je serai comme Christ. J'ai été créé à l'image de Dieu. Aussi merveilleux qu'ont été les cinq premiers jours, il manquait quelqu'un pour adorer. Il manquait quelqu'un qui pouvait entrer dans tout cela.

Les versets 2:4-7 nous donnent quelques explications complémentaires. Ces versets disent: « Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés. Lorsque l'Éternel Dieu fit une terre et des cieux, aucun arbuste des champs n'était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore: car l'Éternel Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait point d'homme pour cultiver le sol. Mais une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol. L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. » Quel formidable verset le verset 2:7!

Voici un potier et de la terre, et le potier souffle son esprit, sa vie dans l'homme. Vous voyez, c'est pour cela que j'aime prendre le chapitre 1 comme un récit général et le chapitre 2 en tant que récit spécifique et ensuite les mettre ensemble. Le chapitre 1 laisse de côté le souffle de Dieu. Mais n'oubliez pas que vous êtes dans le chapitre 1 et que tout est écrit sous forme de semence. Vous êtes en présence d'une petite image, mais ce que vous avez là est si merveilleux. Vous avez, sous forme de semence, une image du fait que le Saint Esprit vient habiter en nous. C'est exactement ce que vous avez là. En d'autres termes, Dieu nous dit qu'Il nous a fait pour être comme Jésus. Mais comment cela pourra-t-il arriver? C'est par le souffle de Sa vie en nous pour nous rendre semblables à Jésus. Voilà l'illustration de la présence du Saint Esprit en nous.

Considérez les versets suivants:

Romains 8:29: « Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. »
Colossiens 3:10: « Ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. »
2 Corinthiens 3:18: «Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. »

L'image que nous renvoie le sixième jour est que je serai comme Jésus. Il faut que Dieu termine avec cela. Il faut que nous devenions conformes à Christ. Comment cela sera-t-il possible? La réponse est par Son propre Esprit, par Sa vie, par Son souffle. Ceci dit, je sais qu'il y a davantage de choses techniques qui sont incluses dans l'expression « image de Dieu. »

Par exemple, les animaux qui ne sont pas créés à l'image de Dieu, n'ont pas de conscience. En d'autres termes, ils ne sont pas moralement responsables. Un animal ne peut pas pécher, ce n'est pas possible. Le geai bleu qui vole les oeufs dans les nids des rouges-gorges et qui semblent si cruel ne ressent pas de scrupules et de regrets à cause de son péché. Vous voyez, c'est cela que recherche en réalité les tenants de l'évolution. Pourquoi est-ce que l'Ennemi est si insistant pour nous faire croire que nous descendons des animaux? Vous voyez, si nous venons des animaux alors nous ne sommes plus sous le coup d'une responsabilité morale. Nous n'avons plus de compte à rendre. C'est pour cette raison que tout le monde pousse pour faire croire à l'évolution. Ils ne désirent pas passer pour des pécheurs. Ils ne veulent pas faire face à cela. Mais il y aura toujours un chaînon manquant parce que l'homme a été fait à l'image de Dieu. Il a une responsabilité morale. L'homme n'a pas été créé un peu supérieur aux animaux. Il a été créé un peu inférieur aux anges. Il y a un gouffre infranchissable entre l'homme et les animaux et il y aura toujours un chaînon manquant.



TOUS LES HOMMES SONT IMMORTELS

Je pense également que l'image de Dieu doit inclure l'immortalité de l'âme. En d'autres termes, lorsque Dieu a créé l'homme, Il l'a créé pour vivre à toujours. Peut-être vous demanderez-vous si l'homme est immortel? Pas encore, mais il est destiné à l'immortalité. Pour l'instant, il est mortel. Un jour cette mortalité va revêtir l'immortalité. Dans 1 Timothée 6:16, nous lisons que Christ habite une lumière inaccessible, et qu'Il est le seul qui possède l'immortalité. Pour le moment, il n'y a qu'une seule personne au ciel ayant un corps de résurrection. C'est Jésus et personne d'autre. Il se peut que vos biens aimés soient au ciel, mais ils n'ont pas encore un corps de résurrection. Seul Christ a l'immortalité. Nous finirons par le revêtir, mais pas pour le moment. Tout le monde a été créé pour être immortel, tout le monde est à l'image de Dieu. Les animaux n'iront pas au ciel. S'il y a des animaux au ciel alors ce sont des nouveaux. L'âne qui a porté Marie et le Seigneur Jésus ne sera pas au ciel. L'ânon qui a porté Jésus le dimanche des rameaux ne sera pas au ciel.

Les adventistes du septième jour ont une doctrine qui s'appelle l'immortalité conditionnelle. En d'autres termes, ils disent que l'immortalité n'est pas pour tout le monde. Ils pensent que seuls les chrétiens sont immortels et que les méchants seront annihilés. Ils seront traités comme les animaux; ils mourront et ne seront plus. En réalité la Bible enseigne l'immortalité inconditionnelle. Toutes les personnes qui ont été créées à l'image de Dieu, qu'elles soient sauvées ou non, sont destinées à l'immortalité. Elles vivront pour toujours quelque part et vous savez que toute la Bible enseigne à ce sujet. L'esprit ne mourra pas. Avant je pensais que je ne serais pas déçu si Dieu me disait que les méchants allaient être annihilés et que j'en serais même heureux. Mais j'ai changé d'avis à ce sujet. J'ai médité et prié à ce sujet un soir et j'ai dit: « Seigneur, ne peut il pas y avoir simplement une annihilation? Pourquoi faut-il qu'il y ait une damnation éternelle? » Ne serait-ce pas merveilleux si les méchants étaient simplement annihilés et disparaissaient? J'ai pensé à tout cela lors de ma méditation et voilà où j'en suis arrivé. Le salaire du péché c'est la mort, et c'est pourquoi la mort a frappé le Seigneur Jésus, qui a été fait péché pour nous. Si le salaire du péché, c'était l'annihilation, notre Seigneur Jésus aurait dû être annihilé! Il ne serait plus. C'est pour cette raison que je ne crois pas en l'annihilation. Il faut qu'il en soit ainsi parce que Dieu n'a pas désiré annihiler son Fils.

Retournons à notre sixième jour. L'image de Dieu, dans sa plus simple expression, signifie être comme Jésus. Voilà de quoi il s'agit. Etre conformé à Christ est l'objectif de la recréation. Ainsi la première journée correspond à la lumière, le deuxième jour à la séparation, le troisième jour au fruit, le quatrième jour au ministère, le cinquième jour à l'autorité et le sixième jour à être rendu conforme à Christ. C'est dans cet ordre que nous expérimentons les choses.



LE SEPTIEME JOUR, LE PRINCIPE DU REPOS

Prenons maintenant le chapitre 2 pour étudier le septième jour. Lisons les versets 2:1-7: « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant. » Il y a probablement davantage de lumière sur le septième jour dans le Nouveau Testament que sur tous les autres jours mis ensemble. C'est parce que le repos est la pierre angulaire de la nouvelle création. Il ne fait aucun doute que Dieu s'est reposé et que nous sommes invités à nous reposer également. Voici ce que dit Hébreux 4:4: « Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour. » Hébreux 4:9-10: « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes. » C'est bien une image. Dieu s'est reposé et Il dit que nous devons nous reposer de la même façon. Nous devons donc comprendre ce qu'est le repos de Dieu. Laissez-moi donc vous le montrer.

Premièrement, êtes-vous familiers avec Matthieu 11:28: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » Le repos de Dieu ne correspond pas à Matthieu 11:28. Ce n'était pas ce repos parce que Dieu n'était pas fatigué et chargé. Dieu n'était pas fatigué après une journée de travail. Il n'était pas exténué. Il ne s'est pas dit: « Oh, quelle journée, Je viens juste de créer une centaine de millions de galaxies, Je suis épuisé. » Non, Dieu n'est pas comme cela.

Voici ce que dit Esaïe 40:28: « Ne le sais-tu pas? Ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'éternité, l'Éternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point; On ne peut sonder son intelligence. » Par conséquent, quand il est dit que Dieu s'est reposé, cela ne veut pas dire que Dieu était si fatigué qu'Il a dû prendre du recul par rapport à Son oeuvre, pour faire reposer ses muscles et ainsi de suite.

Certains diront peut-être que quand Dieu s'est reposé, Il est devenu inactif. Ce n'est pas dans la Bible mais certains enseignent que lorsque Dieu a créé l'univers, Il l'a remonté comme une grande horloge et maintenant, Il le laisse tout simplement tourner, sous l'effet de différentes lois et forces, et Dieu n'y touche plus. C'est comme s'Il disait: « J'ai terminé. J'ai mis en place des lois et des forces. Maintenant je vais simplement m'asseoir et regarder comment tout cela fonctionne. Et à cause de la loi de l'entropie, tôt ou tard tout se désagrégera et je regarderai cela tranquillement dans mon coin. Je ne vais plus intervenir. Je me repose. » Ce n'est pas ce que la Bible enseigne. Je le répète, il n'est pas possible qu'il en soit ainsi. Jean 5:17 dit: « Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu'à présent; moi aussi, j'agis. » Colossiens 1:17 dit: « Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. »

Lorsque Dieu a créé l'univers à travers Son Fils, Jésus-Christ était le puissant créateur. Et maintenant Il est celui qui soutient toutes choses. Il n'est pas inactif. Il est occupé. Il tient toutes choses ensemble. Si à l'heure actuelle, Il n'était pas en train de tout faire tenir ensemble, nous ne serions pas là, tout ce qui est dans cette pièce partirait dans les airs. Il est comme la colle. Il tient toutes les choses ensemble. Ce que l'homme appelle la loi de la nature est en réalité la fidélité de Dieu. Voilà ce que c'est. En d'autres termes, Dieu agit souvent de cette manière. Il le fait de manière si fidèle que les hommes disent qu'ils existent des lois qui font tomber les choses vers le bas. Mais ce n'est pas une loi, c'est comme cela que Dieu agit toujours. Dieu n'a pas seulement fait que les choses fonctionnent, Il continue de les faire fonctionner. C'est l'activité de Dieu actuellement dans la création. Par conséquent, quelle que soit la signification du repos de Dieu, cela ne veut pas dire qu'Il était exténué. Quoi que cela signifie, cela ne signifie pas qu'Il s'est retiré, qu'Il a raccroché Ses outils et qu'Il ne fait rien.

Ce n'est pas non plus le repos qui est mentionné dans Psaumes 37:7 et qui dit: « Garde le silence devant l'Éternel, et repose-toi en lui. » Ici le mot repos signifie s'appuyer. Il s'agit d'une personne qui s'appuie sur quelqu'un ou sur quelque chose. C'est comme si vous disiez le bâtiment s'appuie sur les fondations, ou alors un enfant dépend de ses parents. Dieu ne se repose pas non plus de cette manière. Imaginer que Dieu devrait s'appuyer contre quelque chose, se reposer sur quelque chose est très éloigné des Ecritures, c'est ridicule.

Dieu s'est reposé mais ce n'est pas à cause de la fatigue. Dieu s'est reposé mais ce n'est pour cela qu'Il est resté inactif. Dieu s'est reposé mais Il n'avait pas besoin de s'appuyer sur quoi que ce soit. Alors quel est le sens de Son repos? Considérez à nouveau les versets suivants:

•Verset 1:4: « Dieu vit que la lumière était bonne. »
• Verset 1:10: « Dieu vit que cela était bon. »
• Verset 1:12: « Dieu vit que cela était bon. »
• Verset 1:18: « Dieu vit que cela était bon. »
• Verset 1:21: «Dieu vit que cela était bon. »
• Verset 1:25: « Dieu vit que cela était bon. »
• Verset 1:31: «Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon »

Qu'est-ce que cela signifie? Dieu a vu que tout était bon, et ensuite à la fin, Il a vu que tout était très bon. Pensez-vous que Dieu a simplement fait quelque chose et qu'ensuite Il s'est félicité Lui-même? Pensez-vous qu'Il s'est encouragé Lui-même en disant: « Bien joué. Bon travail. » Ce n'est pas ce qu'Il fait ici. Lorsque Dieu appose Son verdict et dit que tout est bien, Il le dit dans tous les sens du terme. Lorsqu'Il manifeste Son approbation, Il manifeste aussi Sa joie et Sa satisfaction. Colossiens 1:16 dit: « Tout a été créé par lui et pour lui. » Exode 31:17 dit: « Ce sera entre moi et les enfants d'Israël un signe qui devra durer à perpétuité; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s'est reposé. » Ici, Il s'est reposé signifie « Il était satisfait. »



SE REPOSER SUR L'OEUVRE ACHEVEE ET PARFAITE DE CHRIST SUR LA CROIX

Quel a donc été le repos de Dieu? Le repos de Dieu était Sa satisfaction suite à l'oeuvre achevée. Dieu s'est reposé. Il était satisfait. En fait en Hébreux le mot « bon », est celui d'un enfant qui frappe des mains lorsque vous lui donnez quelque chose en disant: « Bien, bien, bien! » C'est ce que Dieu a fait. Il a créé le premier jour, puis Il a dit: « Bien, bien, bien! » Puis il a créé le deuxième jour et Il a dit: « Bien, bien, bien! » Et enfin lorsque tout été fini, Il a applaudi et a dit: « Bien, bien, bien! Très bien! »

Dieu ne s'est donc pas reposé parce qu'Il était fatigué. Il s'est reposé parce qu'Il avait terminé et qu'Il était très satisfait. Les choses étaient exactement comme Il le voulait. Tout était achevé! Tout était terminé! La création était maintenant une oeuvre achevée. Elle ne pouvait pas être améliorée. Vous ne pouvez rien y ajouter, vous ne pouvez rien en enlever. Vous ne pouvez pas comprendre ce que Dieu a fait le septième jour, lorsqu'Il s'est reposé, si vous ne faites pas la connexion avec les six premiers jours, et l'oeuvre achevée. Il avait terminé Son oeuvre; Il a dit que c'était bon, et la Bible dit que Son coeur était content, Il était satisfait, parce que tout était terminé et il n'y avait rien d'autre à faire.

Eh, bien tout cela est une image de la recréation. Il n'est pas surprenant ensuite d'entendre ce que notre Seigneur Jésus a dit lorsqu'Il était sur la croix. Après qu'Il ait pris le péché sur Lui (le vôtre et le mien), et qu'Il soit devenu péché, il dit en Jean 19:30: « Tout est accompli. » De la même façon qu'Il avait achevé l'oeuvre de la création, et qu'Il avait dit: « Très bien, très bien », Il a achevé l'oeuvre de la rédemption sur la croix. Il a dit « Tout est accompli » et ensuite Il a pris plaisir dans cette oeuvre et en disant: « Très, très, très bien. Ma rédemption est complète. Ma rédemption est terminée; tout est fini; c'est très bien. »

De nos jours, nous entendons tellement, et en particulier dans nos milieux, parler de se reposer dans le Seigneur. On parle des chrétiens qui se reposent et de ceux qui ne se reposent pas. Que signifie le fait que Dieu se soit reposé? C'est que Dieu était satisfait par Son oeuvre achevée. Que signifie pour un chrétien le fait de se reposer? Cela signifie être satisfait par l'oeuvre achevée. Ce n'est pas difficile. Certains chrétiens ont du mal à avoir les idées claires. Ils sont constamment en train de se poser la question: « Quelle est ma part dans l'oeuvre? » Votre part est de croire que tout est terminé. Voilà quelle est votre part. Ma part est de croire que tout est achevé. La plupart des chrétiens ne croient pas que tout est achevé. C'est pour cette raison qu'Ils ne peuvent pas se reposer, ils ne peuvent entrer dans le repos. Ils se répètent inlassablement: « Je vais essayer d'y entrer. Je vais essayer d'être un meilleur chrétien. Je vais faire davantage d'efforts. Je vais prier davantage. Je vais donner davantage la dîme. Je vais faire plus d'études bibliques. Je vais servir davantage. Je vais faire plus d'évangélisation. Je vais témoigner. Je vais jeûner. Je vais me repentir. Je vais faire quelque chose. » L'homme pense qu'Il doit faire tout cela. Le septième jour est une image de Dieu entrant dans Son repos, étant complètement satisfait avec une oeuvre achevée.

Dans notre précédente leçon, je vous ai fait part de cette merveilleuse observation de Watchman Nee concernant le fait que l'homme a été créé à la fin du sixième jour. Watchman Nee a dit: « L'homme a été créé à la fin du sixième jour parce que Dieu ne désirait pas avoir son aide. » Il a fait en sorte que tout soit terminé avant que l'homme n'entre en scène parce que sinon, l'homme aurait dit: « Laisse-moi T'aider, laisse-moi faire quelque chose. » Lorsque l'homme est apparu, il n'a pas pu aider Dieu à créer la moindre goutte d'eau, le plus petit grain de sable, ou même un brin d'herbe. Tout était terminé, et le premier jour de l'homme a été le repos de Dieu. L'homme a été créé de telle manière qu'Il pouvait entrer dans une oeuvre achevée et dans le repos qui y est lié. C'est de cette manière que l'homme a été créé. Tout était fait. Et c'est devenu une image de la nouvelle création. Tout est terminé. Dieu a tout fait à la croix et Il nous appelle simplement à le croire et à y entrer.

Comme c'est une réalité très importante, j'aimerais juste quitter Genèse quelques instants et souligner un autre petit point. Laissez-moi vous décrire un chrétien qui se repose. J'ai déjà dit qu'un chrétien au repos est une personne entièrement satisfaite par l'oeuvre achevée de Christ, mais cela ne va pas assez loin. Ce n'est pas la pleine vérité. C'est encore mieux que cela! Vous voyez, si tout était basé sur votre satisfaction de ce que Dieu a fait, il se peut que cela ne soit pas un merveilleux repos parce que tout ce qui dépend de l'homme finira tôt ou tard par se briser. Peut-être que vous direz: « Je ne sais pas si je suis cent pour cent satisfait par tout ce que Dieu a fait. » Mais ce n'est pas la fondation. Il ne s'agit pas de savoir à quel point vous êtes satisfait. La question est plutôt: « A quel point Dieu est-Il satisfait par l'oeuvre que Jésus a faite, par l'oeuvre achevée? » Dieu est cent pour cent satisfait par tout ce que Jésus a fait. Pour Lui, c'est bien, très bien. Pour Lui, c'est parfait.

Vous savez, le chrétien de Hébreux 4 n'est pas appelé à demander à Dieu de Lui donner du repos. Dieu ne dit pas: « Fais appel à moi, et Je te donnerai du repos. » Savez-vous ce qu'Il dit? Il dit: « Entrez dans Mon repos. Ce n'est pas un repos que Je donne, mais que J'ai. » En d'autres termes, le chrétien au repos n'est pas quelqu'un qui est satisfait par l'oeuvre achevée, mais c'est quelqu'un croit que Dieu est satisfait par l'oeuvre achevée et qui voit les choses telles que Dieu les voit, il regarde à travers les yeux de Dieu. Des milliers de chrétiens essaient de mettre des conditions sur l'alliance. Ils aiment les mots « si », mais moi je hais les mots « si », parce que c'est conditionnel. Ils disent: « Si je fais cela, alors Dieu va me bénir, alors Dieu va pourvoir, alors Dieu va guérir. » Il y a partout des « si, si, si, si. » Si vous ne mettez, ne serait-ce qu'un seul « si » dans la Nouvelle Alliance, alors vous ne vous reposez jamais. Il n'y a aucun « si » dans la Nouvelle Alliance. Entrer dans le repos c'est croire que Dieu est satisfait. C'est terminé; c'est fini. Voilà ce qu'est un chrétien qui se repose.



IL N'Y PLUS DE CONDAMNATION POUR LES CHRETIENS

Des milliers de chrétiens vivent sous la condamnation. Ils ne croient pas qu'ils sont réellement pardonnés, et qu'ils sont réellement acceptés en Christ. Ils se sentent tout le temps coupables, ils regardent à l'intérieur. Ils font de l'introspection morbide, creusant pour y trouver des choses sales. Ils regardent à eux-mêmes et ils disent: « Je ne sais pas si Dieu m'a réellement déjà accepté. » Ils essaient de se rendre attirants pour le Seigneur. Vous êtes déjà attirants pour le Seigneur! Il ne vous aime pas, Il est amoureux de vous! Dieu vous voit en Christ. Vous êtes revêtus de la justice de Christ. Vous devez commencer à voir les choses comme Dieu les voit. Et plus vous voyez les choses comme Dieu les voit, plus vous pourrez expérimenter la même satisfaction que Dieu a. Il ne va pas vous donner du repos; vous allez entrer dans Son repos.

Regardez votre vie. Etes-vous préoccupés au sujet de quoi que ce soit? Pensez-vous que Dieu est préoccupé au sujet de quoi que ce soit dans votre vie? Pensez-vous que Dieu est tracassé? Croyez-vous que vous pouvez avoir la même attitude de tranquillité, et de sérénité que celle qu'a Dieu concernant votre vie? Vous n'avez pas à vous inquiéter plus que Dieu ne le fait au sujet de votre vie. Vous pouvez entrer dans Son repos, dans le repos dont Il profite parce que l'oeuvre est achevée.

Encore une chose avant de terminer. Des milliers de chrétiens et je le sais parce que j'en ai fait partie, passent tout leur temps à demander à Dieu de leur donner ce qu'Ils ont déjà en Christ. Ils ont déjà tout reçu en Christ. Dieu nous dit qu'Il nous a donné Christ. En Lui sont cachés tous les trésors de sagesse et de connaissance, pourtant ils recherchent Jésus plus quelque chose. Ils courent après la sainteté, les dons spirituels, le ministère ou les opportunités. Ils tombent amoureux des attributs de Dieu ou de l'amour de Dieu au lieu du Dieu qui les aime. Ils recherchent la volonté de Dieu au lieu du Dieu dont c'est la volonté. Ils courent après la Bible au lieu du Dieu dont c'est le livre et ainsi de suite. Pourtant Il a dit: « C'est achevée! » Il n'y a aucune condition! C'est achevé! Vous n'avez pas besoin de continuer de demander à Dieu des choses que vous avez déjà en Christ Jésus. C'est terminé! Vous avez besoin de commencer à voir cela à travers Ses yeux. Il n'y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. Aucune! Nous n'avons pas besoin de porter la culpabilité. Si vous venez à Dieu avec un gros fardeau du péché, que vous le lui donnez, que vous Le remerciez de vous avoir pardonnés et qu'ensuite vous repartez sous un nuage, vous n'êtes pas en train de repartir sous un nuage de culpabilité, mais d'incrédulité. Ce n'est pas le même nuage que celui avec lequel vous êtes venu. C'est un nouveau nuage, c'est un nuage différent; c'est un nuage d'incrédulité parce que tout est achevé. Tout est achevé, nous sommes dans le septième jour.

Nous reparlerons davantage de ce septième jour dans notre prochaine leçon. Nous n'en avons pas encore fini avec la création. J'aimerais que nous puissions voir que la façon dont Dieu a écrit, n'est pas anodine. Ce n'est pas une erreur si l'homme a été créé à partir de la terre parce que Dieu a recréé la terre et Il va recréer l'homme. D'abord Il a donné la lumière ensuite il a enseigné la séparation, et puis les fruits sont venus, puis le ministère, puis l'autorité, l'héritage et la bénédiction, et enfin vient l'image de Dieu, puis le repos. Ce sont toutes ces choses que Dieu aimerait nous donner.

Genèse #4