GENESE #14 - NOÉ, L'HOMME

(Genèse 6:1-8:22)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quatorzième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions:

Père, nous Te remercions pour notre merveilleux Sauveur. Nous Te prions pour que la voix que nous entendons soit la voix de Ton Esprit et que nous puissions être enseignés par Dieu. Nous savons Seigneur que Tu te réjouis de nous enseigner et nous Te demandons de nous protéger de tout ce qui pourrait gêner, et nous distraire d'entendre Ta voix. Nous Te remercions simplement Seigneur de ce que nous pouvons nous confier en Toi pour que Tu appliques Ta parole en nous. Merci de nous délivrer de la lettre morte et de toutes les idées qui pourraient venir des hommes. Nous Te le demandons dans le précieux nom de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Laissez-moi vous redonner un petit rappel de ce que nous avons vu. Dans notre précédente leçon, nous avons commencé à parler du résultat de la chute dans le péché, la manière dont cela s'est propagée à travers l'humanité entière et comment cela a finalement culminé dans le déluge universel.

Laissez-moi juste revoir avec vous une vérité et vous redonner le plan que nous allons suivre. Pour nous exposer les différents événements qui ont pris place, le Saint-Esprit commence par nous donner un récit sur la lignée impie. Nous avons étudié les versets 4:17-24, la lignée impie qui culmine avec Lémec. Lémec est comme le condensé de l'impiété. Puis le Saint-Esprit nous donne le récit de la lignée pieuse de Seth dans les versets 4:25-5:24 qui culmine avec Hénoc. Hénoc a marché avec Dieu. C'est l'exact opposé de Lémec. Dans notre précédente leçon, nous avons vu ce très triste mélange entre les deux lignées, récit que l'on trouve à partir du verset 5:25.

Je vous ai dit que nous n'allons pas entrer dans le débat pour savoir si les « fils de Dieu », dont il est question, étaient des anges ou des êtres humains. L'essentiel est de savoir qu'il s'agit de mélange. C'est un mélange entre l'esprit et la chair et vous trouvez le même principe quelle que soit l'interprétation que vous retenez. L'application que nous en tirons est bien entendu que toute alliance entre ce qui est saint et ce qui est impie attire le jugement de Dieu sur elle. C'est le mélange de la chair et de l'esprit qui a apporté le déluge sur terre.

Depuis le début Satan n'a jamais arrêté d'essayer de corrompre le peuple de Dieu à travers les mélanges. C'est un de ses plus grands stratagèmes. Il essaie de faire l'union à travers le joug étranger en unissant ce que Dieu n'a jamais prévu qui soit uni, comme le péché avec la sainteté. Ces choses ne peuvent pas aller ensemble, elles ne le doivent pas. C'est la même chose avec la vérité et l'erreur, avec Dieu et Satan, avec la chair et l'esprit ou dans le contexte du déluge avec la vie de Christ et la vie du monde. Ces choses ne peuvent pas aller ensemble. Si Satan arrive à faire un mélange entre ces choses, s'il arrive à faire de la dilution à travers le mélange, il a remporté une grande victoire dans votre vie. C'est sûrement ce qu'il a fait dans votre vie. J'ai lu ce commentaire de A.W. Tozer. Il a dit: « Satan aime le mélange. Si c'était du poison cela ne vous tuerait pas et si c'était un médicament cela ne vous aiderait pas. »

À la fin de notre précédente leçon, je vous ai expliqué l'approche que nous prendrons concernant ces chapitres particuliers. J'aimerais à nouveau insister là-dessus pour éviter que vous pensiez que je renie l'approche traditionnelle. Je ne renie pas l'approche traditionnelle. Cette approche dit que Noé, l'arche, le déluge et le jugement de Dieu sont une image du salut de Dieu. Je n'ai pas de soucis avec cela. Vous pouvez difficilement lire cela et ne pas le voir. Il est certain qu'un déluge universel comme celui-ci a tout balayé sur son passage. On nous dit qu'il s'est élevé à sept mètres au-dessus de la plus haute montagne. L'eau avait deux sources, une était d'en-haut et une était d'en bas. Elle est restée au-dessus de la plus haute montagne pendant cinq mois. Un tel déluge peut être vu comme l'illustration que Dieu utilise pour parler du jugement sur le péché. Je ne vais donc pas argumenter contre cela. C'est une merveilleuse image. Un jugement tel que celui-ci va très certainement détruire toute chair et tout être vivant, tout spécialement parce que c'est la première fois que nous avons eu un océan sans plage. Vous avez donc là une image du jugement éternel, c'est-à-dire un océan sans plage en tant que jugement éternel.

Qui peut argumenter contre le fait que cette unique arche qui vogue représente notre unique Sauveur? C'est clairement une image du salut. Le Seigneur Jésus est la seule arche du salut, et c'est l'arche et pas ceux qui sont dans l'arche qui subit l'orage. C'est une merveilleuse image du salut. Je ne crois pas qu'un quelconque étudiant sérieux de la Parole de Dieu, peut lire le récit de Noé et de sa famille dans l'arche et ne pas y voir le peuple de Dieu en Christ. Ils sont attachés au Seigneur et séparés du monde et tout ce qui est sous le jugement de Dieu. C'est donc une merveilleuse image. C'est une image du Seigneur et de Son salut.

Pourtant ce que nous avons suggéré est que nous n'allons pas suivre l'approche traditionnelle, pas parce que nous ne pensons pas que cela soit juste, nous pensons que cette image inclut cela, mais elle est également plus grande que cela. J'aimerais donc souligner la partie qui a été négligée.

Je suis d'accord avec la première partie. Le déluge, l'arche et les personnes qui sont dans l'arche sont une image du merveilleux salut et la justification par la foi. Mais c'est également une image du salut présent de Dieu, la sanctification. On ne considère pas souvent ce récit de cette manière. Il s'agit pourtant d'une victoire présente, d'une victoire sur la puissance de la chair, d'une victoire sur le monde, et ainsi de suite. De la même manière que le déluge a recouvert le monde en tant qu'image du jugement de Dieu, c'est également une image de la victoire de Dieu sur le monde. En Genèse 6:13 Dieu dit: « La fin de toute chair est arrêtée par devers moi. » Vous pouvez lire cela de façon spirituelle. Ne serait-ce pas merveilleux si Dieu vous disait cela? Je serais heureux si Dieu me disait: « Ed Miller c'est la fin de la chair. » Loué soit Dieu, je n'ai pas besoin de vivre dans la chair. Je suis heureux que cela ce soit passé comme cela. C'est une image de la victoire de Dieu sur le monde. Dieu a la victoire sur la chair. 2 Pierre 2:5 dit: « Dieu fit venir le déluge sur un monde d'impies. » Il s'agit d'un déluge contre l'impiété.

Prenez simplement les mots du Nouveau Testament que sont le monde, la chair et l'impiété. Je suggère sans l'ombre d'un doute que le Seigneur Jésus est encore l'arche dans le temps présent. Lorsque nous voyons Noé et sa famille dans l'arche, lorsque nous voyons Noé et sa famille en Christ, s'élevant en Christ au-dessus du monde et de la chair, je suggère que nous avons sous forme de semence exactement ce que Paul enseigne sous sa forme pleinement développée en Romains et en Éphésiens. Il est possible en Christ de s'élever au-dessus du monde, au-dessus de la chair et au-dessus de l'impiété et de la puissance du péché très haut jusque dans les lieux très hauts, au-dessus de tout ce qui est sous le jugement de Dieu. Comme vous le savez Noé et sa famille sont une sorte de second Adam. Et comme nous le verrons dans notre prochaine leçon, l'arche est une sorte de jardin d'Éden. Tout ce qui était là-bas est ici. Dieu recommence tout à nouveau, mais cette fois en Christ. Dieu est en train de dire: « Recommençons tout à nouveau, mais cette fois en Christ. »

Comme je l'ai souligné dans notre précédente leçon, l'arche a été construite en forme d'un cercueil. C'est délibéré. C'était pour représenter la mort. Noé et ceux qui étaient à l'intérieur sont morts en Christ. Alors que l'eau s'élevait, ils s'élevaient en Christ. Et lorsque l'arche s'est reposée sur le mont Ararat, ils se sont également reposés en Christ. Tout cela est une image de mourir en Christ, s'élever en Christ et se reposer en Christ et ensuite ressortir pour vivre sous l'arc-en-ciel. L'arc-en-ciel est une image de l'alliance et de la nouvelle alliance. Tout cela est simplement la vérité de la sanctification que vous trouvez dans le Nouveau Testament. C'est une raison pour laquelle je pense que les fils de Dieu représentent le mélange entre les impies et les saints.

La question que l'on peut légitimement se poser est: Si ce sont des hommes, si ces personnes sont des fils de Dieu, s'ils sont sauvés, alors pourquoi est-ce qu'ils ne sont pas dans l'arche? S'ils se sont noyés, est-ce que cela signifie que je peux perdre mon salut? Est-ce que l'on peut être un fils de Dieu et mourir? Pas si le déluge est une image de la mondanité. Vous connaissez sûrement des chrétiens qui sont partis dans le monde. Cela brise votre coeur de voir cela. Mais il y a des fils de Dieu qui sont tombés dans le monde et il y a ceux qui se sont élevés au-dessus. Le message de Noé est le message de comment s'élever au-dessus du monde, de la chair et de l'impiété, de comment vivre une vie victorieuse jusqu'à la fin du monde.

Je vous ai dit que je considère que l'homme Noé, de l'Ancien Testament, comme une contrepartie de l'apôtre Paul - davantage que Joseph, David, Job, Daniel et Abraham. Je pense que Dieu a prévu que Noé soit une image de l'apôtre dans l'Ancien Testament. Vous voyez, Paul nous a montré comment vivre la vie victorieuse jusqu'à la fin des temps. Eh bien, Noé en a fait tout autant sous forme d'image. L'apôtre Paul a écrit au sujet de comment avoir la victoire sur le monde et sur la chair et ensuite profiter de cette victoire. Eh bien, Noé en a fait de même en Christ Jésus.

Vous dites: « L'apôtre Paul était un apôtre de la grâce de Dieu. » Eh bien, c'est la première chose que vous lisez au sujet de Noé en Genèse 6:8: « Noé a trouvé grâce aux yeux de l'Éternel. » Paul et Noé sont tous les deux appelés héritiers de la justice. Hébreux 11:7 dit: «Noé, devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi. » L'apôtre respirait et vivait la nouvelle alliance. Chaque fois que vous lisez Paul, vous lisez au sujet de la nouvelle alliance. Il était un chrétien selon la nouvelle alliance. Noé a vécu sous l'arc-en-ciel qui est appelé l'alliance éternelle. Il s'agit de la même alliance à part que vous l'avez sous forme d'image. Il n'y a donc pas de différence entre Genèse 6-9 et Romains 5-8. C'est exactement la même chose. Dieu nous donne l'image en Noé et ensuite la doctrine avec l'apôtre Paul, mais il s'agit du même message.

Comme ces passages sont habituellement riches, j'aimerais qu'on les considère cinq fois mais sous des angles différents. Pour cette première étude, j'aimerais vous parler de Noé l'homme et sa famille en tant qu'image de la nouvelle alliance dans l'Ancien Testament. Ensuite j'aimerais vous parler de l'arche en tant qu'image du Seigneur Jésus-Christ. Puis j'aimerais vous parler de la colombe et des corbeaux en tant qu'image de l'homme spirituel et de l'homme naturel. Enfin j'aimerais vous montrer l'alliance de l'arc-en-ciel en tant qu'image de la nouvelle alliance. Puis à la fin, j'aimerais voir une dernière chose qui est les deux péchés mortels qui sont entrés dans la famille de Noé, c'est-à-dire l'ivrognerie et l'immoralité. Vous avez entendu parler de ces deux péchés et vous pouvez voir pourquoi dès le début le Saint-Esprit souligne ces deux péchés en particulier. Nous verrons de quelle façon cela est en lien avec le message de la sanctification. Très bien, voilà pour ce qui est des rappels.

J'aimerais que nous voyions ensemble Noé, l'homme. Nous n'allons pas uniquement voir ce que Genèse en dit, mais également ce que Dieu en dit dans toute Sa Parole. Laissez-moi commencer avec une vision large de cet homme. Genèse 6:8 dit:« Noé a trouvé grâce aux yeux de l'Éternel. » Très tôt dans le récit nous apprenons que Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Je vous rends attentif à cela, parce que nous pouvons être tentés de penser qu'il y a quelque chose en Noé qui est recommandable aux yeux de Dieu et qu'il était différent des autres pécheurs, et que c'est pour cette raison que Dieu a décidé de le sauver. La réponse est non, Noé était un pécheur comme les autres, qui a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Ne pensez-vous pas qu'à l'époque de Noé toute la population méritait de mourir noyée? Noé méritait de mourir noyé. C'est aussi le cas pour Sem, Cham, Japhet et pour la femme et les belles-filles de Noé. Ils méritaient tous d'être noyés. Tous méritaient de mourir, mais Noé à trouver grâce aux yeux de l'Éternel.

Le livre du Cantique des cantiques est un merveilleux livre pour l'âme. Dans ce livre, l'épouse lutte parce qu'elle ne se sent pas digne de l'époux. Elle a dû mal à entrer dans tout ce qu'Il désire partager avec elle. Mais à la fin du livre, Il lui montre qu'Il est sérieux et qu'Il l'aime simplement pour qui elle est et qu'elle n'a pas besoin de se rendre attirante. Elle est déjà attirante pour Lui, et tous ses efforts pour l'impressionner ne sont que folie. A la fin du livre, où elle est mature, elle dit au verset 8:10: « J'ai été à ses yeux comme celle qui trouve la grâce. » Avant que Dieu ne nous dise quoi que ce soit sur Noé, Il aimerait que nous sachions que Noé a trouvé grâce à ses yeux. C'est ici qu'Il commence parce qu'Il pense que nous avons besoin de savoir cela.

Voici encore ce que nous apprenons au verset 6:9: « Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu. » Est-ce que vous aimeriez que Dieu écrive cela à votre sujet? Noé était un homme juste, intègre et il a marché avec Dieu. Même si nous ne sommes qu'au sixième chapitre de la Bible, nous sommes mille cinq cents ans après le début de l'humanité. Nous avons donc déjà parcouru beaucoup de chemin. C'est pourtant la première personne dans la Bible que Dieu appelle juste. Noé était un homme juste devant Dieu. Ceci ne doit toutefois pas nous laisser croire que Noé était juste devant Dieu par lui-même. Voici ce que dit Hébreux 11:7: « Noé, devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi. » Noé n'était pas juste en lui-même. La justice que Noé avait ne venait pas du dedans de lui. Sa justice venait d'en-haut, elle venait du Seigneur, il l'a simplement pris par la foi. Il s'agissait de la justice de Dieu. Noé n'était pas juste à cause de sa propre justice. Il n'était pas juste à cause de ce qu'il a fait, il était juste à cause de ce qu'il croyait. Il était juste par la foi. C'est donc la seconde chose que Dieu nous dit. Est-ce que vous avez remarqué que la fin du verset 6:9 nous dit que Noé a marché avec Dieu? Est-ce que vous vous rappelez de Genèse 5:22? Qui d'autre a marché avec Dieu? Hénoc. Hénoc a marché avec Dieu.

Est-ce que ce ne sont pas des descriptions de Noé? Il a trouvé grâce, il était juste par la foi, il était sans faute devant les yeux de ses concitoyens. Noé a marché avec Dieu. Genèse 6:22 est une sorte de sommaire de la vie de Noé. Ce verset dit: « C'est ce que fit Noé: il exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné. » Noé était obéissant. Il a reçu la révélation de Dieu et il a obéi par la grâce de Dieu. Genèse 7:1 dit: « L'Éternel dit à Noé: Entre dans l'arche, toi et toute ta maison; car je t'ai vu juste devant moi parmi cette génération. » Là non plus ne lisez pas cela à la légère. Noé a trouvé grâce. Noé a mis sa foi en Dieu pour obtenir la justification, était sans tâche, a marché avec Dieu, a obéi au Seigneur et ainsi de suite. En 2 Pierre 2:5, nous lisons que Noé était un prédicateur de la justice. Hébreux 11:7 dit qu'il avait la foi et qu'il vivait avec crainte devant Dieu.

Il ne s'agit pas ici de la biographie complète de Noé, nous pourrions encore passer beaucoup de temps sur ce sujet. Nous pourrions voir de quelle façon il a reçu une révélation de Dieu, de quelle façon il était un homme de prière, de quelle façon il était séparé, comment il a offert des sacrifices d'animaux selon le plaisir de Dieu et ainsi de suite. Peut-être même qu'il a été rejeté à cause de sa position pour le Seigneur. Plus tard lorsque nous en viendrons à ces deux péchés mortels dans sa famille, nous serons abasourdis de voir de quelle façon il n'a pas été sous la condamnation même à cause de ces péchés. C'est l'oeuvre de l'incroyable grâce de Dieu.

Mais je n'aimerais pas juste vous donner quarante-sept caractéristiques différentes de Noé, juste pour que vous puissiez les écrire dans votre carnet et ensuite dire: « Noé était comme cela et comme cela. » Dieu nous donne deux passages qui résument sa vie. Un dans l'Ancien Testament que nous venons de voir et un dans le Nouveau Testament. il y a un verset dans Hébreux qui résume aussi sa vie. Ce que j'aimerais faire dans cette leçon, c'est d'abord vous montrer Noé à partir du sommaire de l'Ancien Testament, puis à partir du passage du Nouveau Testament. J'espère que lorsque nous en aurons terminé, vous pourrez voir que Noé est réellement une illustration du chrétien de la nouvelle alliance - de ceux qui s'élèvent en Jésus-Christ au-dessus du monde. Voilà ce que j'aimerais que vous voyiez.

Genèse 6:28-31 dit: « Lémec, âgé de cent quatre-vingt-deux ans, engendra un fils. Il lui donna le nom de Noé, en disant: Celui-ci nous donnera du repos et nous consolera du travail pénible de nos mains, provenant de cette terre que l'Éternel a maudite. Lémec vécut, après la naissance de Noé, cinq cent quatre-vingt-quinze ans; et il engendra des fils et des filles. Tous les jours de Lémec furent de sept cent soixante-dix-sept ans; puis il mourut. » J'aimerais vous rappeler que le Lémec dont il est question ici n'est pas celui de la lignée de Caïn dont il est question dans les versets 4:18-24. Il s'agit du même nom, mais de deux personnes différentes. Le Lémec de la lignée de Caïn était une méchante personne, Il n'aimait pas du tout le Seigneur. Il était polythéiste et meurtrier, le summum de l'impiété.

Le Lémec du chapitre 5 est le père de Noé. C'est le fils de Metuschélah. C'est un bon Lémec. Comme je vous l'ai dit dans les précédentes leçons, dès le début, il y avait une conscience messianique chez les parents. En d'autres termes, les pères et les mères pensaient que leurs bébés allaient être le Christ. Ils attendaient tout le temps le Messie, parce que Dieu avait promis de donner une postérité victorieuse. Un jour la femme allait avoir un bébé et elle allait écraser la tête du serpent. Tout le monde désirait être ce père et cette mère. C'est pour cette raison que dans l'Ancien Testament lorsque les femmes ne pouvaient pas avoir d'enfant elles se sentaient maudites, parce qu'elles se sentaient éloignées de la promesse du Messie. Elle se sentait si loin de cela.

Lorsque Lémec est né, ses parents ont repensé à l'espérance messianique. Ils ont regardé leur bébé en face et se sont dit: « Peut-être que c'est le Messie? Peut-être que ce fils est le Christ? Peut-être que ce fils est le Messie? » Adam a vécu trois cents ans années après qu'Hénoc soit né. Adam a enseigné la vérité. Puis Hénoc a également était un prédicateur, il a enseigné la vérité. Nous avons vu dans une précédente leçon que Metuschélah était l'enfant parabole. Son nom signifiait: « Lorsqu'il mourra cela viendra. » C'est pour cette raison qu'il est l'homme le plus vieux qui n'est jamais vécu. C'est une grande illustration de la patience de Dieu dans l'Ancien Testament. Lorsqu'il mourra le déluge viendra.

Noé est donc le petit-fils de Hénoc qui a marché avec Dieu. Je pense que c'est la même chose pour chaque parent. Lorsqu'il regarde son enfant, il se demande ce qu'il adviendra de lui. Lorsque Lémec a regardé son bébé Noé en face alors que le péché était rampant, il ressentait le fardeau d'une terre remplie de péché. Il était témoin de l'impiété tout autour de lui. Il se rappelait le message que représentait le nom de son père. Lorsqu'Il mourra le déluge viendra. Ce qu'il a dit a été noté pour nous. Ces paroles se trouvent en Jude 14-15 qui dit: « C'est aussi pour eux qu'Énoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d'impiété qu'ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu'ont proférées contre lui des pécheurs impies. »

Une des pensées était un soupir après le repos et l'autre un soupir après la résurrection. C'est de là que Noé a reçu son nom. Lémec a regardé vers Noé et il a fait une prophétie que l'on trouve au verset 5:29. Il a fait une prophétie et il a appelé son fils repos. C'est ce que signifie le nom de Noé. Il y a en fait une double prophétie dans le verset 5:29: « Il lui donna le nom de Noé, en disant: Celui-ci nous donnera du repos et nous consolera du travail pénible de nos mains. » Vous devriez plutôt penser à cette prophétie sous forme spirituelle. Vous avez déjà peut-être vu qu'une même phrase est appliquée à Josué et au Seigneur Jésus. C'est une merveilleuse prophétie en particulier lorsque vous la lisez dans le contexte du Nouveau Testament. Noé va nous donner du repos de l'oeuvre de nos mains.

La seconde partie de la prophétie est « provenant de cette terre que l'Éternel a maudite ». Le cri de victoire est encore là. Dans un sens vous pouvez dire: « Celui qui nous donnera du repos de notre travail, de notre labeur, de nos préoccupations » et vous ajoutez « provenant de cette terre que l'Éternel a maudite ». Et c'est exactement ce que Noé a fait. Il a apporté le message du repos et de la victoire, de la liberté du labeur et du travail en s'élevant au-dessus de cela à travers l'arche en Christ Jésus. Noé a commencé à raconter l'histoire de son oeuvre de ces deux façons, même lorsqu'il était un petit bébé. Dieu avait déjà ordonné qu'il soit une image sous forme de semence de la nouvelle alliance chrétienne.

Lémec avait cent quatre-vingt-deux ans lorsque son bébé est né, mais il n'a pas vécu assez longtemps pour voir sa prophétie se réaliser. Il a vu son fils grandir, il a vu son fils se marier. Il a même vu ses petits-enfants. Lémec avait six cent soixante-dix ans lorsque Dieu est venu vers Noé pour lui dire de construire l'arche. Qui sait peut-être que Lémec l'a aidé à construire l'arche. Nous ne le savons pas. Mais nous savons que Lémec n'a pas vécu assez longtemps pour monter à bord. Le père de Noé est décédé cinq ans avant le déluge. Mais c'est Lémec qui nous donne les premières informations lorsqu'il était encore un petit bébé. Il a dit: « J'aimerais que vous sachiez deux choses au sujet de ce bébé. C'est celui qui va nous apporter le repos - qui nous délivrera de nos fatigues et du travail pénible de nos mains. Il va nous donner du repos. C'est lui qui va nous enseigner comment nous élever au-dessus de la malédiction, comment nous élever en Christ au-dessus de toutes choses. » Noé allait devenir un homme de repos, un homme de la résurrection.

Je pense que vous avez déjà testé cela, vous savez ce dont je veux parler. Qui est un chrétien selon le Nouveau Testament? C'est celui qui est entré dans le repos, qui a cessé le travail et le labeur. C'est celui qui a appris à s'élever en Christ Jésus au-dessus de ce monde. Plus vous êtes enseigné par Dieu au sujet du repos et de la résurrection, plus vous pourrez expérimenter la victoire en Christ Jésus.

Allons maintenant voir dans le Nouveau Testament ce que nous apprenons sur Noé. Ici ce n'est pas sous la forme d'une vague image, comme cette prophétie que le père de Noé a prophétisée - Il nous donnera le repos - il s'agit d'une version plus développée. Hébreux 11:7 dit: « C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi. » Quelle lumière nous apporte ce verset d'Hébreux sur Noé? C'est un homme de repos et de résurrection.

N'est-il est intéressant de voir qu'en Hébreux 11:7 il n'y a pas un mot au sujet de la méchanceté du monde à l'époque de Noé? Il n'y a pas un seul mot au sujet des animaux qui sont venus vers l'arche, pas une seule parole au sujet du l'arc-en-ciel ou du mont Ararat. Hébreux commence lorsque Noé a quatre cent quatre-vingts ans. Il a déjà vécu quatre cent quatre-vingts années et pas un seul mot sur ces premières quatre cent quatre-vingts années. Dieu aimerait que nous commencions avec le jour où Il a donné une révélation à Noé. Est-ce que Dieu a utilisé une voix, un rêve, une vision, est-t-il venu en personne? Nous ne savons pas comment, mais d'une façon ou d'une autre Il a donné une révélation à Noé. Il lui a parlé de l'arche, Il lui a dit ce qu'il y avait sur son coeur, Il lui a parlé de ses plans, Il lui a parlé du déluge, Il a tout mis devant lui et à un moment Noé a reçu toute cette révélation de la part de Dieu. Dieu a ouvert ses yeux au sujet de ces choses invisibles. Des choses dont le monde ne savait rien. Des choses qui ne sont que dans le coeur de Dieu.

Nous devons voir les choses selon la perspective de Noé. Il y a plus de la moitié de sa vie qui est passée avant que Dieu ne lui ouvre les yeux. Le récit de la Bible dit qu'il a entendu des choses qu'aucune oreille n'avait entendu avant lui. Il a reçu une vision que personne d'autre n'a reçu avant lui. Genèse 2:6 dit: « Mais une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol. » Certaines personnes pensent qu'avant le déluge il n'a jamais plu. Elles pensent qu'il y avait juste cette vapeur sur la terre et donc les conditions atmosphériques que l'on trouve dans une serre. Certaines personnes pensent que c'est pour cette raison que les hommes ont vécu aussi longtemps. Il est en effet possible qu'il n'ait jamais plu. Si cela est vrai alors il n'a jamais plu pendant mille cinq cents ans. Noé reçoit donc maintenant une révélation de la part de Dieu. Une révélation que personne n'a jamais entendue. Une révélation que personne n'a sûrement jamais expérimentée. Dieu dit à Noé qu'il va pleuvoir. Mais qu'est-ce que la pluie? Il n'a jamais entendu parler de cela. Il n'a jamais vu cela. Il est appelé à faire un pas de foi. Il n'a aucune idée de ce que cela peut être. Dieu vient vers Noé pour lui donner cette extraordinaire révélation d'un jugement à venir sur toute chair, une révélation sur les choses que l'on ne voit pas, sur les choses à venir, sur le futur. Vous ne pouviez pas voir cela avec vos yeux. Et le plus important est qu'il a reçu une révélation de l'arche. Je pense que vous savez ce qu'est l'arche? Il a reçu une révélation de Jésus-Christ sous forme d'image. Il a reçu et c'est là que commence Hébreux. Où est-ce que Hébreux commence? Quatre cent quatre-vingts années après sa naissance parce qu'il n'y a rien à dire avant. Hébreux veut nous parler du jour où il a vu Jésus. Il veut nous parler du jour où il a vu l'arche. Dieu veut nous parler du jour où Il lui a révélé Son salut, Son arche et Son cher Fils.

Que nous dit Hébreux d'autre? Non seulement Hébreux 11:7 nous dit que Noé n'a pas uniquement reçu cette révélation, cette vérité spirituelle que personne d'autre n'a entendu avant, mais en la recevant sa vie a été transformée. Sa vie a été absolument changée. Nous lisons en Genèse 6:3: « Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. » Certains pensent qu'avant les gens vivaient plus de neuf cents ans et que maintenant ils n'allaient plus que vivre cent vingt ans et que cela allait être la moyenne. Et plus tard Dieu aurait encore raccourci la durée de vie à 70 ans. Mais ce n'est pas ce que la Bible veut dire par cent vingt années. Il ne s'agit pas de la durée d'une vie. Dieu n'a pas diminué la durée de leur vie.

Ce qu'Il est en train de dire est qu'Il va donner cent vingt années de grâce. Le déluge va venir dans cent vingt ans. Vous voyez Noé savait dès le début quand le déluge allait venir. Il connaissait l'année exacte où le déluge allait venir. Il n'a pas été laissé dans le flou. Après la cinquantième année de construction il ne s'est pas dit: « Oh, mais qu'est-ce que je vais faire si jamais il se met à pleuvoir, l'arche n'est pas prête. » Il savait combien d'années la construction allait durer.

Voici ce que dit 1 Pierre 3:20: « qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire huit, furent sauvées à travers l'eau. » Alors que Noé construisait l'arche pendant ces cent vingt ans, Dieu était patient. Bien entendu Noé était complètement submergé par l'énormité de l'arche. Cela vous coupe le souffle que de penser aux proportions de cette arche. Si nous prenons la longueur moyenne d'une coudée, qui est de quarante-cinq centimètres, on peut évaluer les dimensions à cent trente-cinq mètres de long, vingt-deux mètres de large et treize mètres de haut. Si nous prenons la longueur de la coudée utilisée dans le sanctuaire, qui est à peu près de cinquante-cinq centimètres, on peut évaluer les dimensions à cent soixante-cinq mètres de long, vingt-huit mètres de large et seize mètres de haut. Cela correspond soixante-quatorze mille mètres cubes. C'est une arche incroyablement grande.

Cette arche était une image de Christ. Lorsque Noé a reçu la révélation de l'arche de Christ, cela a changé sa vie. A partir de cet instant, on ne peut plus parler de Noé sans parler de l'arche. Noé est devenu connu à cause de l'arche. Il est devenu monomaniaque. C'est une personne qui n'est fanatique que d'une seule chose. L'arche a rempli toute la sphère de sa vie. Tout ce que Noé pouvait maintenant faire c'est construire une arche. « Il marchait arche, il parlait arche, il mangeait arche. » Lorsqu'il partait en vacances, il bâtissait une arche. Cela a duré cent vingt ans.

Je vous mets au défi d'aller voir le chrétien le plus instruit que vous connaissez et de faire ce petit jeu avec lui. Vous lui dites un mot et il doit dire ce qui lui vient à l'esprit. Si vous dites « Noé », il répondra « arche ». Peut-être qu'il dira animal ou déluge, mais ce sera en lien avec l'arche. Même si Noé a vécu deux cent vingt-neuf ans après le déluge, on se rappellera pour tout le temps de lui à cause de l'arche. Il a reçu une révélation de Dieu et cette révélation l'a complètement consumé. Ceci dit ne soyons pas trop noyés dans l'image. N'oubliez pas que l'arche est une image de Christ et que lorsque Noé a reçu une révélation de l'arche, Il lui a donné une révélation de Christ.



RECEVOIR LA RÉVÉLATION DE CHRIST ET ÊTRE OCCUPÉ PAR LUI

Lorsque je dis qu'il était occupé jour et nuit avec l'arche, je décris quelqu'un qui a reçu une révélation de Christ et à partir de là, il est occupé jour et nuit avec Christ. C'est de cela que nous voulons parler. Qu'est-ce qui est réellement important dans un monde qui va bientôt périr? Lorsque Dieu vous ouvrira les yeux sur Christ et que vous verrez la vérité, vous serez occupés avec Lui. Si nous désirons avoir le même impact que Noé dans l'histoire de la rédemption nous avons besoin de voir Christ, que nous soyons entièrement enveloppés par Lui et occupés par cette révélation.

Vous pouvez voir la simplicité de la vie de Noé à la façon dont Hébreux 11:7 est écrit. Si vous me demandiez qu'est-ce qui préoccupe Noé, je répondrai en deux mots. L'arche et sa famille. C'est tout. Est-ce que je peux vous suggérer, frères et soeurs chrétiens que plus vous grandirez dans le Seigneur, plus vous serez préoccupés par l'arche et votre famille. Vous voyez, c'est là une image que Dieu nous a donnée. Peut-être que quelqu'un dira: « Est-ce que Noé n'était pas préoccupé par ses voisins? N'était-il pas préoccupé par son prochain en bas de chez lui? » Il ne fait aucun doute, que c'était le cas. En Ézéchiel 14, il nous est dit que même si Noé, Daniel et Job étaient ensemble leur justice ne suffirait pas pour sauver la ville. Pierre appelle Noé un prédicateur de la justice. Il était préoccupé par le sort de son prochain. Il ne fait aucun doute qu'il a averti ses voisins. Mais ce n'était pas cela la puissance de son témoignage. Ce n'est pas sa prédication qui était puissante, ce n'est pas ses prières qui étaient puissantes. Il est vrai qu'il a prié. Hébreux 11:7 dit: « et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde. » C'est la préparation de l'arche qui est devenue son témoignage. C'est par cela qu'il a condamné le monde. Il y a d'abord eu la révélation, puis la transformation par la révélation. Puis vient le témoignage. Noé n'a pas arrêté de construire l'arche en se disant: « Très bien, il est temps de témoigner. Il est temps de parler à notre entourage et de les avertir au sujet du jugement. » Ce n'est pas ce qu'il a fait. C'est la construction de l'arche qui était son témoignage. C'est cela qui était son puissant témoignage. C'est à travers la construction de l'arche qu'il a condamné le monde. Je ne veux pas que vous puissiez rater la puissance de la simplicité de cela. Noé, l'homme de repos et de résurrection, a reçu une révélation de Christ et a été consumé par cette révélation de telle sorte que c'est maintenant tout ce qu'il sait. Il ne sait de plus dire qu'une seule chose: « arche, arche, arche. » C'est tout ce qu'il savait dire. C'est son occupation, il est absorbé à plein temps par l'arche qui a condamné le monde. C'est cela l'incroyable témoignage qu'il a eu.

Peut-être que vous me demanderez: « Si l'arche est Christ, alors qu'est-ce que cela signifie que de bâtir l'arche? Comment pouvons-nous bâtir l'arche? » Je pense que la réponse est en lien avec le témoignage qu'il a eu. Lorsque Dieu a donné la révélation de l'arche à Noé, elle n'était pas visible. Elle était invisible. Tout était dans sa tête, dans sa pensée. Même si Dieu avait communiqué elle n'était pas encore visible, ce n'était que visible dans la pensée de Noé. Il savait à quoi elle allait ressembler parce que Dieu le lui a montré. Mais progressivement, jour après jour, pendant cent vingt ans, alors que Noé était occupé avec l'arche, graduellement ce qui est invisible a commencé à devenir visible aux voisins de Noé. Plus il était occupé avec l'arche, plus il savait ce qu'il y avait sur le coeur de Dieu, plus l'arche devenait visible et les gens pouvaient regarder dans son jardin et voir Christ, parce que cela est une image de Christ. Ainsi alors que les jours passaient, ce qui était spirituel, devenait physique. En passant, à quoi est-ce que cela sert d'être un prédicateur de la justice, si vos voisins ne peuvent pas voir l'arche dans votre jardin, s'ils ne peuvent pas voir l'arche dans votre propre famille?

Nous avons ici une si merveilleuse image. Plus vous êtes préoccupés avec Jésus, plus vos voisins, vos parents et vos connaissances verront clairement que vous avez espoir dans le salut de votre famille. Je le redis le témoignage que Noé avait n'était pas courir ici et là en témoignant à chaque passant, et en bombardant le quartier avec de la littérature. Ce n'était pas cela son témoignage. Noé a fait une seule chose. Il a simplement bâtit l'arche. Tous les jours il a bâti l'arche et tous les jours les gens ont plus clairement vu Christ. Et plus ils la voyaient, plus ils étaient condamnés.

Il est important de lire ce qu'Hébreux 11:7 dit: « et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche. » Il a agi avec révérence. L'admiration est liée à la révérence. Noé n'a pas une attitude désintéressée envers ses voisins. Ce n'est pas comme s'il ne s'intéressait pas à eux. Son attitude n'était pas: « Tandis pour le monde, les gens méritent cela, ils ne sont pas bons, ils sont pécheurs. Je ne m'en soucie pas. » Ce n'était pas là son attitude. Ils les aimaient. Il leur a prêché. Il les a avertis. Et peut-être, nous ne le savons pas, mais de nombreuses personnes le pensent il a souffert des moqueries de ses compatriotes. Mais la Bible ne nous dit pas s'ils ont agi ainsi. Jude 15 nous dit pourtant qu'à l'époque de Noé les gens impies ont dit des choses dures contre Dieu. Comme les choses n'ont pas changé depuis, on peut supposer que les hommes se sont également moqués de Noé.

Ce que nous savons avec certitude c'est que Noé ne jouait pas à un jeu. C'était quelque chose de sérieux pour Noé. Il a agi avec une crainte respectueuse et a construit l'arche. Je ne peux pas imaginer Noé faisant des blagues sur le déluge. Je ne peux pas m'imaginer Noé faisant des blagues sur les péchés ou l'arche. Je ne pense pas qu'il a fait cela. Il était très sérieux au sujet de Christ et de son témoignage public est qu'il a construit l'arche jour après jour dans une crainte respectueuse.

J'aimerais vous montrer une dernière chose dans le verset d'Hébreux 11:7. Ce sont ces trois mots: « C'est par la foi que Noé... » Si je désire comprendre Noé en tant qu'image - un homme de repos et de résurrection, un homme qui sait ce que veut dire s'élever en Christ au-dessus de toutes choses, un homme qui est un héritier de la justice - si je désire comprendre ce que cela signifie de recevoir la révélation de Christ et être changé par cette révélation, puis être occupé par cette même révélation, pour que cela devienne mon témoignage et ma renommée, alors je dois voir par la foi comme Noé l'a fait. En fait, il a été un pionnier de la foi. Comme je l'ai suggéré il n'y a personne qui ait expérimenté avant lui ce par quoi il est passé.

Chaque fois que je suis découragé je cours vers mes commentaires, ou un livre ou un frère ou une soeur dans le Seigneur. C'est bien de lire des biographies. Lorsque nous lisons certains récits, nous sommes alors émerveillés de ce que Dieu a pu faire à travers la vie de frère Laurent, George Muller, Jim Elliot, Charles Studd, Hudson Taylor, Alexander White, Dwight Moody, Charles Spurgeon, Corrie Ten Boom et plein d'autres personnes. Cela vous encourage. Mais Noé n'avait pas tous ces livres. En fait, il n'y avait personne qui vécût une expérience qui pouvait aider Noé. Ils n'avaient pas toutes ces biographies parce que Dieu ce que était sur le point de faire pour Noé, Il ne l'avait jamais fait avant pour quelqu'un d'autre. Noé était donc un pionnier de la foi. C'était tout nouveau pour lui. Dieu lui a demandé de lui faire confiance pour quelque chose de tout nouveau. J'espère que vous êtes ouvert envers Dieu, si jamais Il vous appelle à Lui faire confiance pour quelque chose de nouveau, lorsque vous n'avez personne qui puisse vous aider qu'il n'y a personne à appeler et aucun livre à lire.

Ceci dit je n'essaie pas d'exalter la foi de Noé parce que ce n'est pas une prise de position forte qu'il a prise pour la vérité de Dieu, il n'a pas non plus eu de grand résultat. Pensez à cela, après cent vingt ans de ministère combien de personnes ont cru? Juste sa famille. C'est tout. Ces trois fils et ses épouses. Ce n'était pas non plus à cause de sa persévérance. Ce n'est pas sa foi qui l'a mis à part. C'est l'objet de sa foi qui l'a mis à part. L'objet de sa foi est Christ Lui-même. Ne vous méprenez pas sur la relation de Noé par rapport à l'arche. Nous devenons parfois trop techniques. Nous essayons d'imaginer les dimensions de l'arche. Certaines personnes essaient de calculer la quantité de nourriture nécessaire et la place qu'a pris chaque espèce.

Pour Noé ce n'est pas un très grand bateau. Mettez-vous à la place de Noé. Ce n'est pas un monstrueux navire pour lui qui va l'emmener lui et sa famille sur une mer démontée. Pour Noé cette arche est son salut. Cette arche est son Sauveur. Cette arche est son meilleur ami. Vous devez vous imaginer ce par quoi Noé est en train de passer. Nous nous asseyons et nous disons: « Étudions l'arche, étudions ces dimensions. » Mais nous ne pouvons pas étudier l'arche comme si c'était un grand bateau. Ce n'est pas un grand bateau. C'est Jésus. C'est notre Sauveur. Et j'espère que nous étudions aussi cela comme étant notre meilleur ami. Il s'agit de notre salut. C'est la même chose que Noé avait. C'est merveilleusement illustré dans Genèse 7.

Genèse 7:1-10 dit: « L'Éternel dit à Noé: Viens dans l'arche, toi et toute ta maison; car je t'ai vu juste devant moi parmi cette génération. Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle; une paire des animaux qui ne sont pas purs, le mâle et sa femelle; sept couples aussi des oiseaux du ciel, mâle et femelle, afin de conserver leur race en vie sur la face de toute la terre. Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits. Noé exécuta tout ce que l'Éternel lui avait ordonné. Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d'eaux fut sur la terre. Et Noé entra dans l'arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge. D'entre les animaux purs et les animaux qui ne sont pas purs, les oiseaux et tout ce qui se meut sur la terre, il entra dans l'arche auprès de Noé, deux à deux, un mâle et une femelle, comme Dieu l'avait ordonné à Noé. Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. »

J'aimerais vous faire remarquer que Noé et sa famille sont montés dans l'arche une semaine complète avant que le déluge ne vienne. Sept jours avant qu'il ne tombe une seule goutte d'eau. Il y a un incroyable déluge qui allait tomber sur la tête des pécheurs. L'eau allait arriver d'en haut. Les sources de la terre allait exploser et l'eau allait arriver d'en bas. Par la foi, cet homme de repos et de résurrection est entré dans l'arche, suite à un commandement de Dieu, sept jours avant qu'il n'y ait une seule goutte d'eau sur la terre. Genèse 7:1 précise: « Viens dans l'arche, toi et toute ta maison. » Lorsque Dieu dit: « Viens dans l'arche », où est Dieu? Il n'a pas dit: « Va dans l'arche », comme s'Il était en dehors de l'arche. Mais Il dit: « Viens dedans, devines où je suis. » Il est dans l'arche et Il dit simplement: « Viens dedans. »

Genèse 7:4 dit: « Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits. » Genèse 7:10 dit: « Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. » J'aimerais que vous utilisiez votre imagination sanctifiée pour vous faire une idée de cette merveilleuse semaine. Noé et sa famille entendent une voix qui vient de l'arche et qui dit: « Viens à l'intérieur. » Noé et sa famille sont entrés dans l'arche et pour la première fois leurs voisins ne les voient plus. Tout est maintenant terminé et ils sont partis. Ils sont dans l'arche.

Certains érudits affirment que Metuschélah est mort pendant cette année. Beaucoup pensent qu'il est mort cette semaine. Son nom signifie: « Lorsqu'il mourra cela viendra. » Ils ont entendu cela depuis maintenant nef cents ans. Maintenant il est mort. Lorsqu'il mourra cela viendra. Genèse 6:19 dit: « De tout ce qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l'arche deux de chaque espèce, pour les conserver en vie avec toi: il y aura un mâle et une femelle. »

Genèse 7:2 dit: « Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle; une paire des animaux qui ne sont pas purs, le mâle et sa femelle; » Dieu aimerait que Noé prenne chaque sorte d'animaux. Mais avant qu'il ne puisse faire cela Dieu dit: « Viens dans l'arche. » Qu'est-ce qu'il va faire maintenant? Il est dans l'arche et les animaux sont éparpillés dans le monde entier, est-ce qu'il est supposé aller les récupérer? Dieu lui a dit: « Viens dans l'arche. » C'est ainsi qu'il entre dans l'arche. Avant je m'imaginais Noé courir partout avec un fouet dans la main et un filet à papillon en essayant de faire entrer chaque animal dans l'arche, rassemblant les animaux pour la croisière qu'il était sur le point de faire. Mais cela ne s'est pas passé comme cela.

Genèse 7:15 dit: « Ils entrèrent dans l'arche auprès de Noé, deux à deux, de toute chair ayant souffle de vie. » J'aimerais que vous vous représentiez cela. Ne lisez pas cela à la légère. Cela a dû être quelque chose d'incroyable à voir. Cela a été le miracle des miracles. Cela a été la plus grande migration d'animaux qui n'a jamais pris place sur la terre. Noé et sa femme, Sem, Cham et Japhet et leurs femmes sont dans l'arche. Ils ne sont pas allés pour rassembler ces animaux; sept de chaque animal pur et deux des impurs. C'est Dieu qui les a faits entrer dans l'arche. Ils sont venus d'eux-mêmes. C'est Dieu qui a fait cela. Dieu les fit entrer. J'aimerais que vous vous imaginiez les voisins lorsqu'ils ont vu cela se passer. Cela a dû être incroyable à voir. Ne limitez pas l'importance de cela. Il s'agit de l'un des plus grands miracles de l'Ancien Testament.

Est-ce que vous pouvez vous imaginer les animaux montant sur la passerelle qui mène au bateau? Il n'y avait pas un troupeau de boeufs, de chèvres ou de brebis, il n'y en avait que sept de chacun. Et les autres, je ne sais pas pourquoi ils ne sont pas venus. Puis tout d'un coup nous voyions deux chameaux, deux lapins, deux cochons et sept antilopes, sept chevreuils. Les animaux viennent soit par deux ou par sept. Puis ce sont les oiseaux qui commencent à venir, pas en grandes quantités, juste par deux ou sept. Voilà comment ils sont venus. Ce sont sept hiboux puis sept corbeaux qui sont venus. Il y a aussi eu deux colombes, deux oies, sept pélicans et deux dindes. Cela a duré une semaine. J'aimerais que vous puissiez vous imaginez cela. Des animaux et des oiseaux sont venus de toutes les directions. N'oubliez pas ce que dit Genèse 6:20: « Des oiseaux selon leur espèce, du bétail selon son espèce, et de tous les reptiles de la terre selon leur espèce, deux de chaque espèce viendront vers toi, pour que tu leur conserves la vie. » Il est également arrivé deux scarabées, deux serpents, deux araignées, sept criquets, sept sauterelles, deux mouffettes, deux lézards et deux taupes. Ils sont venus en marchant. C'est une chose incroyable! Ils ont vu passer ces animaux pendant une semaine. Ils ont regardé passer les insectes, par deux, par sept qui venaient du ciel, de la forêt et de toutes les directions.

Noé a agi par la foi. Il a juste regardé les choses se passer. Il était à l'intérieur de l'arche. Dieu a tout fait. Noé n'a pas fait la moindre chose. Je parle comme un fou, mais si rien ne s'était passé après une semaine, il aurait eu l'air d'un idiot, lui qui avait passé son temps à prêcher: « Lorsqu'il mourra cela viendra. »

Noé a agi par la foi et il a cru en Dieu. Noé a été occupé avec Christ pendant cent vingt années. Mais il arrive un jour dans le témoignage des chrétiens de la nouvelle alliance où il disparaît. C'est ce qui est arrivé ici. Noé est parti, il a disparu. On n'entend plus de coup de marteau. On n'entend plus de prédication. Il n'y a plus d'avertissement. Avant les voisins pouvaient voir Noé bâtir l'arche, en rendant les choses visibles, invisibles, mais maintenant il a complètement disparu. L'histoire de Noé est l'histoire du chrétien de la nouvelle alliance. Il arrive un jour à toutes les personnes qui désirent entrer dans le repos et s'élever dans la résurrection, toutes les personnes qui reçoivent la révélation de Christ et qui deviennent occupées avec la révélation et qui à travers leur préoccupation ont un témoignage dans le monde, que l'instrument humain finalement disparaît. Cela arrive parfois par la mort, et les gens à qui cette personne a témoigné n'ont plus rien si ce n'est Christ. Ils ne l'ont plus, il est parti.

Mais parfois cela n'arrive pas par la mort. Cela arrive parfois à travers la maturité. Alors que vous avancez dans le Seigneur, vous bâtissez Christ, vous rendez Christ visible. Les gens commencent à voir Christ, et après un certain temps, vous disparaissez de la scène. Vous êtes tellement en Christ que les gens ne vous voient plus. Tout ce qu'ils voient c'est Christ. Et c'est sûrement à ce point qu'ils n'ont plus d'excuse. Genèse 7:16 dit: « Puis l'Éternel ferma la porte sur lui. » Je pense que ce sont parmi les mots les plus tristes de l'Ancien Testament. Dieu a fermé la porte. Les jours d'opportunité étaient passés. Le jour du privilège, le jour de la lumière, le jour de toutes les réponses était terminé. Tout était terminé. Le témoignage était terminé. Dieu va maintenant nous emmener à un nouveau stade. Nous allons entrer dans l'arche. Le chrétien de la nouvelle alliance est un homme qui est enfermé en Christ et en dehors du monde. Nous allons maintenant voir ce que cela signifie que de s'élever en Christ. C'est l'étape suivante. Mais pour l'instant nous le voyons enfermé en Christ et en dehors du monde. Le témoignage a été donné. C'est le témoignage de Christ. C'est tout. Maintenant même l'homme a disparu et tout ce qu'ils voient est Christ. Son témoignage est passé. Il va maintenant s'élever et ils vont être laissés derrière.

Prions:

Père, nous Te remercions pour Ta précieuse Parole. Il y a tant de choses que nous ne voyons pas mais il y a déjà tant de choses que nous avons vues. Nous voyons notre Seigneur Jésus. Nous voyons cette merveilleuse image de Christ, de l'arche et que Noé n'a rien fait. Il est juste entré dedans et a commencé à partager la destinée de l'arche. Seigneur instruit nous pour savoir ce que signifie que d'être en Christ, ce que cela signifie de s'élever en Lui et de partager la destinée du Seigneur Jésus. Rends ces choses réelles en nous. Nous Te prions au nom de Jésus. Amen.