GENESE #11 - LA LIGNÉE IMPIE DE CAIN

(Genèse 4:16-24)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre onzième leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse.

Prions:

Père céleste nous aspirons après Toi et après le ciel parce que nous ne nous sentons plus à la maison sur cette terre. Nous Te remercions pour Ton miracle dans nos vies. Pourtant, Seigneur alors que nous ouvrons à nouveau ce livre de la Genèse, et que nous étudions l'origine du péché et les conséquences du péché, nous prions que Tu puisses illuminer nos yeux et nos coeurs de telle sorte à ce que nous puissions comprendre Ta Parole et Tes voies, et plus important encore que nous puissions Te comprendre Toi et voir Ton coeur. Nous Te remercions pour Ta Parole. Merci de nous guider maintenant dans notre discussion et notre méditation. Nous Te prions que Tu puisses nous délivrer des idées des hommes et ainsi être fermement enracinés dans Ta vérité. Nous savons que Genèse est un livre de fondations et nous désirons être profondément ancrés dans Tes fondations. Merci de nous instruire et de tourner nos yeux vers le Seigneur Jésus. Merci pour cette portion des Écritures. Nous prions maintenant que Tu puisses nous focaliser sur le Seigneur Jésus. Nous Te le demandons dans le précieux nom de Jésus.



RÉSUMÉ

Dans nos précédentes leçons, nous avons discuté des chapitres 3 et 4 qui correspondent à la chute dans le péché et les terribles conséquences qui en ont résulté. Nous avons étudié les résultats du péché dans la vie d'individus tels qu'illustrés par Adam et Eve et également dans la famille tels qu'illustrés par Caïn et Abel. Dans cette leçon, j'aimerais conclure ce point puis nous verrons l'étape suivante qui est la chute de la race humaine dans son ensemble, telle qu'illustrée dans la lignée impie de Caïn avec son point culminant dans le déluge.

Dans notre précédente étude, j'ai partagé avec vous certaines observations issues des versets 4:1-16. En d'autres termes, il s'agit du récit de Caïn et Abel. Nous avons considéré cela selon le point de vue de la bienveillance de Dieu. En d'autres termes, nous avons essayé d'étudier ce récit pour voir Dieu. Avant d'étudier le texte, nous avons essayé de regarder au Seigneur pour ainsi nous assurer que nous nous focalisons sur le Seigneur et sur Son coeur et Sa miséricorde dans Sa façon de s'occuper de Caïn. Nous ne désirons pas nous perdre dans les histoires de la Bible et ainsi rater le Seigneur. J'ai peur que comme l'histoire d'Abel et Caïn est si connue, qu'il soit facile pour nous de simplement lire le récit et de se dire que nous connaissons cela et ainsi rater le Seigneur. Nous avons utilisé une autre approche pour éviter cela. Nous avons étudié ce passage en terme de huit illustrations ou indications de ce qu'il y a sur le coeur du Seigneur telles que partagées dans cette histoire. Nous en avions déjà vu cinq. Je ne vais pas prendre le temps pour les développer toutes à nouveau, mais je vais mentionner les cinq que nous avons déjà vues et nous étudierons ensuite les trois restantes.

Genèse 4:1-16 dit: « Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur. Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. L'Éternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère? Et Dieu dit: Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. Caïn dit à l'Éternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. L'Éternel lui dit: Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. »

Laissez-moi mentionner les cinq caractéristiques que nous avons soulignées dans notre précédente leçon. La première se trouve dans au verset 4:1, c'est en lien avec la grâce de Dieu. Rappelez-vous qu'Eve pensait que Caïn allait être le Messie promis. Elle pensait que son fils allait être le Christ. Elle a donc été très déçue. Non seulement il n'était pas le Christ mais en plus il était l'Antichrist. Non seulement il n'était pas la « postérité de la femme », mais il finit par se manifester comme étant la « postérité du serpent. » Elle fut découragée et c'est pour cette raison que lorsqu'Abel est né, elle l'a appelé Vanité. Le verset 4:25 dit qu'elle l'a appelé « vent », « rien » et « vide. » En d'autres termes, elle n'avait aucun espoir à mettre en lui. C'est pourtant lui que Dieu a choisi. Combien de fois l'homme se trompe complètement au sujet des choix de Dieu, qui en a souvent des totalement opposés aux nôtres. Je trouve que cela est une merveilleuse illustration de l'élection selon la grâce de Dieu.

La seconde observation qu'enseigne ce récit est que Dieu a pourvu à un moyen de grâce pour que l'on puisse avoir accès à Lui. C'est le sang de l'agneau de substitution. On trouve là-dedans une grande assurance. Abel savait qu'il était accepté par Dieu. Caïn savait que lui était rejeté. C'est une merveilleuse illustration. Nous voyons ici la grâce de Dieu, c'est-à-dire que ceux qui s'approchent de Lui selon la façon que Dieu a choisie seront acceptés et auront l'assurance. La façon choisie par Dieu est l'agneau et le sang de l'agneau.

La troisième observation est illustrée dans les versets 4:6-7, il s'agit de Dieu qui avertit Caïn avant qu'il accomplisse son terrible acte, avant qu'il ne tue Abel. Dieu n'avait pas besoin de l'avertir, mais c'est un Dieu bon et il avertit le pécheur même avant qu'il n'ait commis le mal.

La quatrième image, qui montre que Dieu a un grand coeur, est qu'après que l'acte irréparable fut accompli, une fois que Caïn a tué Abel, il méritait de mourir. C'est ce que l'on appelle une vérité primaire. Nous parlons là de la peine capitale. La peine capitale n'a pas été instituée après le déluge, c'était déjà écrit dans le coeur de l'homme. Caïn savait qu'il méritait de mourir. Il a tué un homme et c'est dit: « Si jamais quelqu'un me trouve, il me tuera. » C'était dans son coeur, il le savait. Il a tué un homme et c'est dit: « toute personne qui me retrouvera me tuera. » C'était dans son coeur, il le savait. Dieu a mis cela dans le coeur de l'homme. Mais voici quelque chose d'incroyable. C'est que Dieu lui propose encore un espoir même après son mauvais acte et cela est illustré dans le verset 4:7 où il est écrit: « Le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. » Le mot péché dans ce chapitre peut-être traduit par « offrande pour le péché. » En d'autres termes, Dieu est en train de dire: « Caïn, l'agneau est encore disponible pour toi. C'est aussi près qu'une porte et il a un grand désir pour toi. » C'est une grande illustration qui montre à quel point Dieu nous désire, c'est une image de la grâce de Dieu.

A la fin de notre précédente leçon, nous avons parlé de la protection surnaturelle que Dieu a placée sur Caïn, c'est notre cinquième observation. Dieu lui a donné un signe, Il a mis une marque sur Caïn. Personne ne sait ce qu'était cette marque, mais cela ne change pas le fait qu'il était un homme marqué. Même après que Caïn ait péché, après qu'il ait rejeté le Seigneur et même s'il méritait de mourir, nous voyons là encore la manifestation de la grande grâce de Dieu qui lui permet de rester en vie. Le monde entier mérite de mourir. Combien de fois avons-nous dit « Non » au Seigneur mais pourtant nous continuons de vivre, Dieu ne nous a pas pris avec Lui. C'est ce que nous voyons ici. Caïn méritait de mourir, mais Dieu l'a protégé. Dieu l'a gardé en vie même après qu'il méritait de mourir. Cela illustre à nouveau la grâce du Seigneur. Voici donc les cinq observations qui montrent que Dieu a encore lutté avec la race pécheresse, même après qu'elle ait été entièrement polluée. J'aimerais encore faire trois autres observations. J'aimerais les faire en lien avec le récit de Caïn et Abel, puis nous verrons les conséquences du péché dans la race elle-même. Très bien cela met fin à nos rappels, prenons maintenant la sixième observation.



L'INSPIRATION DES ÉCRITURES

Notre sixième observation est en lien avec l'inspiration des Ecritures. En d'autres termes, c'est en lien avec la façon dont Dieu a écrit notre Bible. Vous voyez, il ne s'agit pas uniquement de l'histoire de Caïn et Abel. Ce n'est pas uniquement un récit historique. C'est également un récit du salut. C'est une histoire de rédemption. Dieu ne nous dit pas tout au sujet de l'histoire du monde, mais Il nous dit tout ce dont nous avons besoin de savoir au sujet du salut. Il est clair qu'ici Dieu s'occupe de la famille d'Adam et Eve, cela ne fait aucun doute, mais Il est également en train d'écrire une Bible. Dès le début de l'histoire de l'humanité Dieu divise l'humanité en deux groupes. Premièrement, ce que nous appelons la « postérité du serpent », et deuxièmement ce que nous appelons la « postérité de la femme. » C'est à partir de Genèse 3:15 que nous voyons ces deux divisions. Toutes les personnes qui sont un jour sur la terre, sont soit issues de la « postérité du serpent » ou de la « postérité de la femme. » Soit elles se sont alignées avec Christ et font partie de la postérité sainte, soit elles ont rejeté Christ et elles se sont alignées avec Satan et la postérité impie.

Dans le récit de Caïn et Abel, Dieu prend ces deux divisions, la « postérité du serpent » et la « postérité de la femme » et les détaille un peu davantage. Il va maintenant faire cela à travers toute la Bible. Nous verrons la même chose alors que nous parcourrons la Bible. Dieu va diviser l'humanité et apporter plus de lumière. Maintenant la « postérité de la femme » est désignée comme ceux s'approchant avec le sang versé. C'est cela la postérité de la femme, ce sont ceux qui s'approchent comme Abel, par la foi en se basant sur le sang de l'agneau. La lignée de Caïn, la « postérité du serpent » sont ceux qui s'approchent de Dieu en se basant sur les oeuvres de leurs mains. C'est une illustration de la grâce et des oeuvres. Dès le début de la Bible, toute l'humanité est divisée de cette façon. Je pense que de nombreux chrétiens connaissent l'hymne « Rocher des Âges » écrit par Augustus M. Toplady. Voici ce que disent les strophes 2 et 3. Caïn ne connaissait pas ce chant, mais il aurait dû l'apprendre.

Aucune action de mes mains,
 ne peut accomplir ce que Ta Loi demande;
 même si mon zèle était sans répit,
 et que je pleurais en continue,
 Rien ne pourrait expier mon péché;
 Toi seul peux me sauver!

Venant  sans  rien d ans la  main,
 simplement à Ta  croix  je  m'accroche;
 je suis nu, je viens à Toi pour m'habiller,
 je suis impuissant, je regarde à Toi pour recevoir la grâce;
 je suis sale, je cours  à  la  Source d'eau,
 Lave-moi, Sauveur ou je meurs!

C'est si triste que Caïn n'ait pas connu ce chant, parce qu'il pensait qu'il pouvait apporter quelque chose dans ses mains et qu'il pouvait présenter le travail de ses mains. C'est merveilleux de voir que dès le début de la Bible Dieu rend tout cela si clair. Certaines personnes disent que nous devons attendre jusqu'au Nouveau Testament avant que Dieu ne commence à expliquer les vérités de la grâce et la loi. Mais ici nous n'avons que parcouru trois ou quatre chapitres. Chaque religion sur la surface de la terre, chaque tentative que l'homme ait essayé de faire pour atteindre Dieu, suit soit le chemin d'Abel ou de Caïn. Soit vous venez vers Dieu selon la façon acceptée par Dieu, c'est-à-dire sur la base du sang de l'agneau, soit vous venez comme Caïn l'a fait en offrant des oeuvres, les oeuvres de vos mains.

Le verset 4:8 dit: « Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. » Nous voyons ici que Caïn s'élèvera tout le temps contre Abel. Il n'y a jamais d'exception à cela. C'est la suite de la guerre qui a été prédite en Genèse 3.15, c'est-à-dire qu'il y aura inimitié entre les deux postérités, la « postérité de la femme » et la « postérité du serpent. »

Voilà de quelle façon le Nouveau Testament exprime cela. Galates 4:29 dit: « De même qu'alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l'Esprit... » Puis Paul ajoute: « ainsi en est-il encore maintenant. » Cela n'a jamais changé. Caïn se lèvera tout le temps contre Abel. Ismaël se lèvera tout le temps contre Isaac. Esaü se lèvera tout le temps contre Jacob. Et c'est comme cela tout le temps. La chair s'opposera tout le temps à l'esprit. Si vous êtes sauvés, l'incroyant s'élèvera contre vous. Ce sera toujours le cas. Voici ce que Jésus dit en Jean 15:18-21: « Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. » Voici de quelle façon le Nouveau Testament exprime cette réalité.

En lien avec cela laissez-moi dire quelques mots au sujet de la persistance de Satan. C'est illustré ici. Ne vous attendriez-vous pas à ce que comme Dieu a désigné Seth de façon surnaturelle pour remplacer Abel, que Satan allait finir par se manifester à nouveau? Il est vrai que bien qu'il puisse corrompre la « postérité de la femme » et même détruire cette postérité, Dieu a toujours fini par donner une compensation. Il a toujours fini par donner un « Seth » pour remplacer un « Abel. » Considérez le verset 4:25 qui dit: « Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donnée un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué. »

Pendant un certain je me suis demandé si Adam et Eve savaient que Caïn avait tué Abel. Eh bien, ils le savaient sûrement. C'est peut-être à cause de la marque que portait Caïn ou peut-être parce que Dieu le leur a dit. Je ne sais pas comment ils l'ont su, mais la Bible dit qu'ils le savaient. Eve le dit très clairement dans le verset 4:25. Cela a dû être dur pour les parents, tout particulièrement parce que ce sont eux qui ont introduit le péché dans le monde et que Dieu leur avait dit au verset 3:5: « Vous ne mangerez point du fruit de peur que vous ne mouriez. » Je ne pense pas qu'ils s'attendaient à ce que leurs enfants meurent avant eux, mais c'est pourtant ce qui est arrivé.

Le mot Seth signifie « remplacer, compenser. » Comme Satan savait qu'il ne pourrait jamais empêcher la venue de Jésus, car il ne pouvait pas stopper la lignée d'Abel, pourquoi est-ce qu'il a toujours à nouveau essayé d'y parvenir? Dieu va continuer de donner un « Seth » pour remplacer un « Abel. » Moïse va mourir et Dieu va élever un Josué à sa place. Elie va être enlevé de la terre et Dieu va donner un Elisée pour le remplacer. S'il y aura tout le temps quelqu'un pour reprendre la place, pourquoi est-ce que Satan persiste autant?

Laissez-moi suggérer trois raisons pour lesquelles Satan continue de corrompre et de détruire la postérité sainte. Cela n'est pas très profond et vous pouvez sûrement penser à d'autres raisons. La première raison que je vois est que Satan hait Dieu et par conséquent il hait également la « postérité de la femme » avec une haine éternelle. Nous nous lisons cela à la légère, mais vous êtes tout comme moi au courant de tous les crimes et de la haine qu'il y a sur terre. C'est incroyable de voir ce que l'homme peut faire à un autre homme lorsqu'il le hait. Est-ce que vous pouvez imaginer tout ce que la haine est capable de faire? Il n'y a pourtant rien sur terre qui puisse illustrer la haine que Satan a contre Dieu. Nous n'avons que ce petit mot « haine. » Mais il n'y a pas de mot pour décrire à quel point Satan hait Dieu, et à quel point il nous hait parce que nous appartenons à Dieu. Une des façons par lesquelles Satan peut toucher Dieu est en faisant du mal à ses enfants. Cela est la même chose au niveau terrestre. Vous désirez faire du mal à quelqu'un alors touchez à ses enfants. C'est comme cela que vous pourrez le toucher. Je pense que c'est une des raisons pour lesquelles Satan persiste dans son action. C'est parce qu'il hait Dieu. Il Le hait tellement. Même s'il ne peut que blesser le talon de la femme (cf. Genèse 3:15), il sait qu'il aura ainsi touché le Sauveur. C'est une des raisons pour lesquelles il insiste autant.

Une seconde possibilité est qu'il est aveugle, jaloux et fier. Satan est la personne la plus fière dans le monde. Pendant six mille ans il a « blessé le talon des enfants de Dieu » et il est trop fier pour abandonner. Je ne suis pas sûr que Satan pense qu'il puisse un jour avoir la victoire, mais il est aveuglé par sa fierté. C'est incroyable de voir à quel point la fierté peut nous aveugler. Et comme Satan est la personne la plus fière de l'univers, c'est également celle qui est la plus trompée par son propre aveuglement. Voilà je pense une autre raison qui montre son obstination.

La troisième raison est prise d'Apocalypse 12:12 qui dit: « Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps. » Je pense donc qu'une autre raison qui explique pourquoi il continue d'essayer est parce qu'il sait que son temps est de plus en plus court. Satan sait que Dieu va finir par l'éjecter et c'est pour cela qu'il essaie de créer le maximum de difficultés sur la terre. Il essaie de faire tout ce qu'il peut pour détruire le peuple de Dieu, parce que son temps est court. D'une certaine façon, chaque fois qu'il remporte une victoire sur la « postérité de la femme » il en retire une satisfaction diabolique.

En d'autres termes, je pense que Satan sait qu'il est perdu. Il sait qu'il va aller en enfer. Je pense que je peux prouver cela à partir de Matthieu 8:29 où nous trouvons deux hommes possédés par des démons qui s'écrièrent: « Qu'y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps? » Vous voyez ils savent qu'ils vont être tourmentés et disent: « Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps? » J'aime prendre ces questions hypothétiques et y répondre. La réponse à leur question est: « Oui. » Est-ce que vous avez déjà réalisé cela? Chaque fois que la postérité de la femme, c'est-à-dire vous, chaque fois qu'un chrétien a la victoire sur le péché il tourmente Satan avant le temps. Chaque fois qu'un chrétien résiste à la tentation, chaque fois qu'un chrétien met sa confiance dans le Seigneur, chaque fois qu'un chrétien aime Dieu, chaque fois qu'il fait un pas dans la connaissance de Jésus Christ, chaque fois que vous croyez en Dieu, vous tourmentez Satan avant le temps. Cela le tourmente, il sait qu'il va aller en enfer et qu'il va sombrer.

Vous entendez parfois les gens dire: « Je vais peut-être tomber, mais tu vas tomber avec moi! » Eh bien, Satan sait qu'il va bientôt tomber, il sait que son temps est court et il va essayer de faire chuter les autres avec lui. Ce n'est pas qu'il croit qu'il va pouvoir avoir la victoire. Il sait qu'il ne va pas gagner, mais il est si malicieux et mauvais. Il est rempli de haine, plein de venin. C'est un serpent et il va essayer de faire le maximum de dommages qu'il peut.

Alors que nous parcourrons Genèse, nous verrons que la Bible n'est rien de plus qu'un grand développement de Genèse 3:15. Genèse 3:15 nous parle de la guerre entre la « postérité du serpent » et la « postérité de la femme. » Satan veut corrompre et détruire la postérité sainte. Dieu contrattaque en purifiant et en préservant la postérité sainte. A travers toute la Bible vous verrez Satan en train d'essayer de corrompre et de détruire, puis vous verrez Dieu intervenant pour purifier, préserver ou faire une compensation à la race sainte.

Nous avons donc dit que Caïn et Abel illustrent la façon dont Dieu écrit la Bible. Dès le début de l'humanité Dieu divise l'humanité en deux parties. Ce sont ceux qui sont dans la lignée d'Abel et ceux qui sont dans la lignée de Caïn. Il n'y a pas d'autre possibilité. Vous n'avez pas besoin d'attendre jusqu'à Matthieu et la Pentecôte pour trouver la grâce et la loi. Vous trouvez cela dès le commencement. Nous avons ici une image de la loi et de la grâce, de ceux qui s'approchent de Dieu par la loi et de ceux qui s'approchent par la grâce.



ABEL, LA CONTRE-OFFENSIVE DE DIEU

Voici maintenant ma septième observation. Nous y avons déjà fait référence, il s'agit de la grâce et de la miséricorde de Dieu lorsqu'Il accorde Abel en tant que compensation et en tant qu'arme pour contrer la lignée impie. Ce n'est pas un accident si après que Dieu ait parlé de Caïn et de sa lignée impie, Il nous parle de Seth et de la lignée sainte. Lorsque Dieu nous présente la lignée de Caïn, Il mentionne sept générations. La dernière génération se termine avec Lémec. Je ne sais pas si vous avez déjà étudié ce personnage, mais vous ne pouvez pas devenir pire que cet homme. Il est le grand méchant et il est septième dans la lignée d'Adam à travers Caïn.

Ensuite dans le chapitre 5, Dieu mentionne la lignée de Seth. N'oubliez pas qu'Il ne nomme que les premiers-nés, il y aura d'autres fils et filles. Dans les versets 5:18-19 nous lisons: « Jéred, âgé de cent soixante-deux ans, engendra Hénoc. Jéred vécut, après la naissance d'Hénoc, huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. » Le septième dans la lignée de Seth est donc Hénoc. Du côté de Caïn, nous avons donc une terrible génération qui se termine avec Lémec et du côté de Seth, nous avons une merveilleuse génération qui se termine avec Hénoc. Hénoc a marché avec Dieu. Dieu met délibérément ces deux lignées côte à côte dans les versets 4:16-24 et 4:25-5:32.

De quelle façon est-ce que Dieu réagit contre cette terrible lignée impie? Comme est-ce qu'Il a agi à cette époque? Comment est-ce qu'Il agit de nos jours? Les versets 4:25-26 disent: « Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donnée un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué. Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Énosch. C'est alors que les hommes commencèrent à invoquer le nom de l'Éternel. »

Dieu commence à nous parler de la lignée pieuse en disant: « C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Éternel. » De quelle façon est-ce que Dieu agit pour contenir la lignée de Caïn? La réponse est le réveil, le renouveau! C'est comme cela qu'Il agit. L'homme a commencé à invoquer le nom de l'Eternel. C'est le premier réveil mentionné dans la Bible. Ce n'est pas le début des prières élevées vers Dieu. Les hommes ont déjà prié Dieu avant cela. Il s'agit plutôt du commencement des prières en groupe. Les hommes commencèrent à prier, il s'agit de tout un groupe de personnes, d'un reste. En d'autres termes, nous dirions que de nos jours, c'est le moment pour l'église de vivre le réveil parce que la lignée impie de Caïn est partout et il est temps pour nous d'invoquer le nom de l'Eternel. Dieu utilise le réveil comme une arme contre la lignée impie de Caïn. Il s'agit d'un vrai réveil. Les hommes ont invoqué Dieu. Ils ne sont pas passés par une expérience émotionnelle, mais ils ont vraiment fait appel au Seigneur. Seth a eu un enfant et il l'a appelé Énosch ce qui signifie « dépendance impuissante ».

Ce que je veux souligner est que c'est une nouvelle illustration de la grâce de Dieu. Dieu contre-attaque tout le temps. Il va pourvoir et donner un Seth. Il y aura tout le temps des hommes saints. Il y aura tout le temps un reste. Il y aura tout le temps des personnes qui invoqueront le Seigneur et Dieu en réponse enverra alors le réveil.



L'AGNEAU D'ABEL EST UNE IMAGE DE CHRIST

La huitième et dernière observation au sujet du récit de Caïn et Abel et qui montre à quel point Dieu est grand, est tout ce qu'il y a de plus évident. Bien entendu l'histoire de Caïn et Abel est réelle mais c'est également une image, une illustration. Loué soit Dieu pour cela mais ce n'est qu'une image. La réalité est tout le temps plus grande que l'image. Vous direz qu'Abel a offert un agneau, oui mais ce n'est qu'une image. La réalité est tout le temps plus grande que l'image. La réalité est notre Seigneur Jésus et c'est Lui le grand agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. L'agneau d'Abel est simplement une petite image de Christ.

Abel a fait un pas de foi. Il est venu vers Dieu selon la façon prévue par Dieu. Il s'est approché sur la base du sang de l'agneau qui s'est substitué et il a été persécuté à cause de cela. Selon la Bible, il est le premier qui soit allé au ciel. C'est la première personne qui ne soit jamais allée dans la présence du Seigneur. Cela fait maintenant 6000 ans qu'il est là-bas. Mais cela n'est qu'une image parce que la réalité est que depuis ce jour, les gens selon la lignée d'Abel sont venus vers Dieu par la foi tout comme Abel l'a fait. Ils se sont approchés de Dieu sur la base du sang de l'agneau, ils ont été persécutés pour cela, sont morts et sont allés dans la présence du Seigneur. Il y a une réalité là-dedans, pourtant tout cela n'est qu'une image et la réalité est infiniment plus grande que l'image. Je suis sûr que vous pourriez faire d'autres observations, mais voici au moins quelques illustrations de la grâce, de la miséricorde et de la patience de Dieu qui sont illustrées par le récit de Caïn et Abel.



LES CONSÉQUENCES DE LA CHUTE DANS LA RACE HUMAINE

J'aimerais que nous allions maintenant un peu plus loin. Nous avons vu la chute et ses conséquences dans la vie des individus telles qu'illustrées en Adam et Eve. Nous avons vu la chute et ses conséquences dans la famille telles qu'illustrées dans la vie de Caïn et Abel. Et maintenant nous allons aller plus loin dans les deux lignées pour voir les résultats du péché dans la race humaine. Nous avons vu la lignée de Caïn, nous avons vu la lignée d'Abel et maintenant nous allons étudier cela dans toute la race humaine.

Pour commencer j'aimerais vous donner un petit plan pour les chapitres 4 à 9. Il n'est pas trop difficile de voir ce que Dieu a fait ici. Dans les versets 4:17-24, vous avez la lignée impie qui culmine avec Lémec. Lémec est une sorte d'apogée du mal. Dans les versets 4:25-5-24, nous trouvons la lignée pieuse qui culmine avec Hénoc. Et après qu'est-ce que nous avons? Dans les versets 5:25-9:29, nous trouvons l'association de la lignée impie avec la lignée pieuse qui culmine dans le déluge. C'est pour cette raison que Dieu les a détruits. Voilà le programme de ce que nous verrons lors de nos prochaines leçons. Vous avez la lignée impie, vous avez la lignée pieuse et ensuite elles se marient. Nous trouvons ici la notion de joug étranger (cf. 2 Corinthiens 6:14). La lignée impie se lie avec la lignée pieuse et ensuite Dieu les détruit. Voilà le résultat du péché dans la race jusqu'à ce que la violence remplisse la terre et que Dieu doive tout nettoyer avec le déluge. Voilà ce que nous avons considéré ensemble.

Dans cette leçon, j'aimerais que nous considérions les versets 4:16-24 qui parlent de la lignée impie, de la famille impie de Caïn. J'aimerais que nous considérions ces versets comme un exemple des caractéristiques d'une lignée impie. Ce sont ceux qui comme Caïn ont rejeté Jésus. Ils ont rejeté la façon prévue par Dieu pour s'approcher de Lui. Comme ils ne sont pas en règle avec Dieu, ils ne sont pas non plus en règle avec leur frère. Vous voyez cela dès le commencement. Dieu a illustré cela avec le fait que Caïn a tué Abel. En Genèse 3, Satan est représenté sous la forme d'un serpent. En Genèse 4, ceux qui s'alignent avec Lui sont appelés la « postérité du serpent. » Dieu utilise cette image à travers toute la Bible. En Luc 3:7 Jean Baptiste a appelé les gens « race de vipère » et notre Seigneur Jésus a appelé les Pharisiens en Matthieu 23:33: « Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne? » Et ainsi de suite. C'est pour cette raison que j'ai écrit dans ma Bible au-dessus de ce passage: la tanière du serpent. Nous avons ici affaire à la race impie, à un repaire de serpents.

Genèse 4:16-24 dit: « Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc. Hénoc engendra Irad, Irad engendra Mehujaël, Mehujaël engendra Metuschaël, et Metuschaël engendra Lémec prit deux femmes: le nom de l'une était Ada, et le nom de l'autre Tsilla. Ada enfanta Jabal: il fut le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux. Le nom de son frère était Jubal: il fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. Tsilla, de son côté, enfanta Tubal Caïn, qui forgeait tous les instruments d'airain et de fer. La soeur de Tubal Caïn était Naama. Lémec dit à ses femmes: Ada et Tsilla, écoutez ma voix! Femmes de Lémec, écoutez ma parole! J'ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma meurtrissure. Caïn sera vengé sept fois, et Lémec soixante-dix-sept fois. »

Avant que je ne vous donne les caractéristiques de la lignée impie, laissez-moi faire une sorte de résumé de ce passage. Il semble qu'il y ait cinq noms que le Saint-Esprit aimerait souligner ici. Lémec et ses quatre enfants, Jabal, Jubal, Tubal Caïn et Naame sont très importants. Jabal le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux. Jubal le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. Tubal Caïn qui forgeait tous les instruments d'airain et de fer et la soeur de Tubal Caïn était Naama. J'aimerais revenir sur ces personnages sous la forme de principe. J'aimerais vous montrer quatre caractéristiques de la lignée impie telle qu'illustrées ici et qui ont toujours été vraies dans tous les âges et toutes les dispensations.



LA LIGNÉE IMPIE VIT DANS UNE MONDANITÉ SANS REPOS

La première caractéristique est que la lignée impie est tout le temps caractérisée par ce que je vais appeler une « mondanité sans repos. » Laissez-moi vous montrer d'où je tire cela. Dans le verset 4:12 Dieu dit à Caïn: « Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. » Dieu a donc maudit Caïn en faisant de lui un vagabond et un errant sur la terre. Mais qu'est-ce que nous lisons au verset 4:16? « Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. » Vous vous direz peut-être: « Je pensais qu'il allait finir comme un vagabond et le voici qui s'installe sur la terre de Nod. » Certaines personnes diront que Nod n'est pas une véritable région parce qu'en hébreu Nod signifie « vagabonder. » Il se serait donc installé dans le vagabondage! Ces mêmes personnes disent aussi que vous ne pourrez pas trouver Nod sur une carte.

Une des raisons pour laquelle vous ne trouverez pas Nod sur une carte est que cela a existé avant le déluge. Tout a été balayé. Il est certain que vous ne trouverez pas Nod sur une carte, mais le vagabond s'est installé dans le pays du vagabondage. On peut trouver des indications qui montrent que Caïn n'était pas errant sur la terre. En fait au verset 4:17 nous lisons qu'il a construit une ville et qu'il l'a nommée selon le nom de son fils, Hénoc. Je pense que nous devons comprendre ce point de façon spirituelle. Au verset 4:16 nous lisons: « Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel... » Je peux vous dire que c'est de cette façon qu'il est devenu un vagabond. Nous ne parlons pas nécessairement de géographie. Nous parlons plutôt d'une des caractéristiques de la lignée impie, il s'agit du vagabondage de coeur. Ils se sont éloignés de la présence du Seigneur, c'est de l'errance spirituelle. C'est en lien avec la séparation d'avec Dieu suivi d'une errance sans repos, sans jamais s'installer. Caïn était un vagabond de coeur. Abraham était un pèlerin. Est-ce que Abraham n'était pas également supposé voyager et habiter sous une tente sur la terre sans jamais s'installer nulle part? Oui, mais il y a une différence. La différence entre l'errance et le pèlerinage est en lien avec la destination. Abraham n'a pas simplement marché en faisant des cercles.

Peut-être que vous direz: « Est-ce que cela signifie que les personnes non sauvées changent tout le temps d'endroit et de travail? » Non, nous parlons ici d'une errance du coeur. Le manque de repos s'exprime parfois de cette manière, mais ce n'est pas tout le temps le cas. Leur coeur ne sera jamais dans le repos. Le manque de repos qu'ils manifestent dans leur coeur est en lien avec la présence du Seigneur. Avec tous les problèmes que Caïn a eus et avec toutes ses préoccupations, il n'a jamais trouvé le repos. Nous chantons parfois ce refrain: « Ce monde n'est pas ma maison. Je ne fais que passer. Mon trésor est quelque part par-delà le ciel bleu. Je ne peux plus me sentir ici à la maison. » Eh bien, la lignée de Caïn a essayé de se sentir à la maison dans ce monde. Ils ont essayé de s'installer, mais dans leur coeur ils sont restés pour toujours des vagabonds.

J'appelle cette caractéristique la « mondanité sans repos. » Voici comment nous pouvons illustrer cela à partir de Jabal, Jubal, Tubal Caïn et Naama. Le verset 4:20 dit: « Jabal fut le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux. » Peut-être que vous direz: « Attendez un instant est-ce que ce n'est pas Abel qui est le père des premiers bergers? N'est-ce pas lui qui a eu des troupeaux en premier? » Le mot hébreu pour troupeau ne désigne pas les chèvres, mais toutes sortes d'animaux. Cela peut-être des chameaux, des chevaux, des ânes, des vaches, des brebis ou des chèvres. De même cette notion d'habiter sous les tentes est plus large que simplement camper. Peut-être que vous vous demandez pourquoi il a élevé des animaux? Il était interdit de manger la viande. Est-ce qu'ils ont élevé des vaches pour en manger la viande? C'est possible, parce qu'il ne faut pas oublier que l'on parle ici de la lignée impie. Ils ne s'intéressaient pas réellement aux commandements de Dieu. Mais nous ne le savons pas. S'ils ont vécu sous des tentes et s'ils ont eu des troupeaux cela n'a été pour gagner de l'argent, c'était pour les richesses. Il s'agit des premiers hommes d'affaire sur la terre. Ce sont les premières personnes qui ont lancé leur propre affaire, et qui ont par là élever leur statut social. Le commentaire fait sur Jabal est en lien avec l'argent, les richesses et les grosses affaires.

Voici ce que l'on apprend sur son frère Jubal. Le verset 4:21 dit: « Jubal fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. » Nous avons ici les instruments à corde et à vent. En d'autres termes, ce sont des instruments représentatifs et Jubal est le premier a commencé la musique dans le monde. Ce n'est pas un hasard si cela a commencé avec la lignée de Caïn. Nous avions déjà l'argent, la réussite, la richesse et les grosses affaires et maintenant nous avons la musique, le chant, la danse et la gaieté.

Voici ce que nous apprenons sur Tubal Caïn. Le verset 4:22 dit: « Tubal Caïn forgeait tous les instruments d'airain et de fer. » Le mot hébreu pour cela est instruments coupants. Vous me direz sûrement qu'une charrue est un instrument coupant, parce que cela coupe la terre. Oui, mais c'est également vrai d'une épée, cela coupe la chair. Certaines personnes pensent donc qu'il s'agit du commencement de la fabrication des armes et de la violence. Le point important est que c'est certainement le début de la technologie. Tubal Caïn est le père de la métallurgie. Il est le père des civilisations hautement développées. Vous savez que la science nous parle de l'âge de pierre et de l'évolution de l'humanité. Mais là nous sommes au début de l'humanité, mais je ne vois pas d'âge de pierre, et vous? Dès le début où l'on a commencé avec l'utilisation du fer et du bronze: nous avons donc le développement des richesses, des affaires, de la musique et de la technologie.

Il a été souligné que les trois enfants de Lémec « Jabal, Jubal et Tubal » avaient tous des noms festifs. En d'autres termes, le nom de Jabal signifie « emmener en procession, emmener en parade. » Le nom de Jubal signifie « la parade nous est apportée. » Et le nom de Tubal signifie « procession. » On pourrait se demander pourquoi tout le monde semble si heureux. Voici un homme dont les enfants s'appellent: « emmener en procession », « la parade nous est apportée » et « procession. »

Vous voyez, la terre a péché et elle est sous une malédiction. Les hommes ont été rejetés du jardin d'Eden. Caïn a été banni de la présence du Seigneur. Et qu'est-ce qu'ils font? Si je lis correctement, ils se demandent: « Mais qui a besoin de Dieu? On peut vivre sans Lui. Nous réussirons sans Lui. » Ils ont été coupés du Seigneur et ils vont essayer de bâtir un paradis sur cette terre. L'esprit de Jabal, Jubal et Tubal est l'esprit du monde. Voilà ce que ce passage souligne. Ils se disent: « Si nous ne pouvons pas avoir Dieu, alors nous allons courir après les richesses. Si nous ne pouvons pas avoir Dieu, alors nous allons faire la fête. Dansons, chantons et amusons-nous. Si nous ne pouvons pas avoir Dieu, alors courons après la technologie. Recherchons les minerais dans la terre. Nous allons utiliser nos capacités. Nous allons chanter et faire la fête. Nous deviendrons riches. Nous utiliserons la technologie pour avoir une vie plus confortable. »

Est-ce que je peux vous suggérer que c'est cela qui caractérise la lignée impie de Caïn? C'est un monde séparé de Dieu essayant d'échapper aux inconvénients liés à la chute. Dieu les a maudits. Est-ce que vous désirez entendre les réjouissances qui nous viennent de la famille de Caïn? La joie de la famille de Caïn provient de l'amour des troupeaux et des animaux. Ils jouent de la musique et le bruit du fer résonne. Nous ne l'avons pas encore lu, mais il y a un poème de Lémec à la fin où il se vante et manifeste de la fierté.

Ceci dit ne me comprenez pas mal. Je ne veux pas dire qu'il est mal d'avoir de l'argent. Je ne veux pas dire qu'il est mal de chanter et de faire de la musique. Je ne veux pas dire qu'il est mal d'utiliser la technologie pour rendre votre vie plus simple et plus confortable. Je veux simplement dire que lorsque l'argent, la musique et la technologie deviennent les caractéristiques principales, l'objectif dans votre vie, alors nous pouvons parler de mondanité. Abraham était riche. Cela n'a rien à voir avec avoir de l'argent. David était musicien. En fait les instruments ont même été à son époque. Ils ont été utilisés pour adorer le Seigneur. L'arche a été emmenée dans le temple de Dieu avec des instruments, des chants et de la musique. Lisez le Psaume 150, si vous voulez lire quelque chose au sujet de la musique. La trompette, le luth, la harpe, le tambourin, des danses, les instruments à cordes, le chalumeau et les cymbales étaient utilisés pour célébrer le Seigneur.

Au niveau de la technologie, Betsaleel et Oholiab, qui étaient remplis avec l'esprit de Dieu, avaient des capacités pour travailler les métaux comme le bronze et le fer. Si je comprends bien ce passage, la lignée de Caïn vivait pour cela. C'était leur vie. C'est le monde dans la maison. Ils pensent qu'ils sont quelque chose avec cela, mais ce n'est pas le cas. Tout cela est un substitut pour le Seigneur. Vous pouvez presque voir le monde. Le soit disant le progrès nous vient presque tout le temps de la lignée impie. Considérez les grecs et tout l'art et la philosophie qu'ils ont développés. Regardez Rome d'où viennent la politique et les législations. Tout cela nous vient habituellement de la lignée impie.

Peut-être que certaines personnes se demanderont pourquoi Naama, la soeur est citée au verset 4:22. Lorsque nous suivons la lignée de Seth nous voyons au verset 5:4 qu'Adam et Eve ont eu d'autres fils et filles. Mais il n'y a aucune fille qui ne soit mentionnée. Pourquoi cette fille est donc citée ici? Pourquoi est-ce que Dieu nous parle de celle-ci? Peut-être qu'il y a un indice dans son nom. Naama signifie magnifique ou mignonne. C'est un mot hébreu qui signifie quelque chose de plus fort que beau. C'est une vraie « poupée. » Elle est très mignonne. Je pense que notre attention est maintenant dirigée vers le côté physique et sensuel. Lorsqu'Adam a rencontré sa femme il l'a appelée Eve, ce qui signifie la vie. Maintenant nous sommes du côté de la lignée impie et cette fille est appelée mignonne. Je pense qu'il y a une vérité qui est que la vie est substituée par la beauté. Une des caractéristiques de la lignée impie est qu'elle est caractérisée par un coeur errant essayant d'être à la maison sur cette terre. Qui court après l'argent, la musique, la technologie et la sensualité? C'est une bien triste image.



LA LIGNÉE IMPIE EST ORGUEILLEUSE

Il y a une seconde caractéristique de la lignée des impies qui est illustrée plusieurs fois. Le verset 4:17 dit: « Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc. » La lignée de Caïn est également caractérisée par le péché de la fierté. En lien avec cela voici ce que dit le Psaume 49:10-11: « L'insensé et le stupide périssent également, et ils laissent à d'autres leurs biens. Ils s'imaginent que leurs maisons seront éternelles, que leurs demeures subsisteront d'âge en âge, eux dont les noms sont honorés sur la terre. » Eh bien c'est cela que Caïn a fait. Caïn a manifesté sa fierté en essayant de propager le nom de son fils lorsqu'il a bâti « Hénocville. » Il a bâti une ville du nom de son fils. N'oubliez pas qu'il n'y avait pas beaucoup de personnes sur terre à cette époque. Lorsque nous parlons ici de ville nous ne devons pas penser à New York, Chicago ou Los Angeles. Il s'agissait plutôt d'un fort entouré de palissades pour mettre en sécurité ceux qui vivaient à l'intérieur. Le point important est qu'il a construit une place forte ou un village et qu'il lui a donné le nom de son fils. Je pense que le fait que la lignée de Caïn construise une ville peut être compris comme un signe de rébellion contre Dieu qui les avait maudits en disant qu'ils devaient errer sur la surface de la terre. Il y a beaucoup de choses qui sont nommées selon le nom d'un homme: les fêtes, les ponts, les rues, les bâtiments, les salles et ainsi de suite. Hénoc lui avait toute une ville à son nom.

Je pense que vous avez déjà pensé à cela, mais j'aime à comparer le Hénoc de la lignée de Caïn au Hénoc de la lignée de Seth. Le Hénoc de la lignée de Seth a marché avec Dieu, puis Dieu le prit auprès de Lui. Il n'est pas mort, il partit pour être avec le Seigneur.

Je suis sûr que si je rassemblais une centaine de chrétiens, qui ont un peu étudié la Bible, et que je leur demande ce qui leur vient à l'esprit lorsque je prononce le nom de Hénoc, la plupart répondraient: « Il a marché avec Dieu, il n'est jamais mort car Dieu l'a pris avec Lui. » Il est l'une des deux personnes de l'Ancien Testament qui ne soit jamais décédé. Voilà à quoi j'aimerais vous rendre attentifs: pourquoi est-ce que l'on se rappelle de lui? C'est parce qu'il a marché avec Dieu. Il n'a rien fait. L'autre personne a une ville qui porte son nom mais personne ne la connaît. Il y avait toute une ville qui portait son nom mais on l'a oublié. Je pense que c'est parce que c'est dans le monde que Hénoc a essayé de se faire un nom. L'autre Hénoc n'a pas essayé de faire quelque chose pour que l'on se souvienne de lui. Il a simplement embrassé ce que Dieu considère comme étant digne que l'on se remémore. Il a simplement marché avec Dieu.

Ainsi tout le monde connaît le Hénoc de la lignée de Seth et non pas de celui de la lignée de Caïn. Je pense que cette histoire d'Hénoc est la plus grande illustration de 1 Jean 2:17 qui dit: « Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » C'est ce que l'on retrouve dans la vie de Hénoc. Vous voyez Noé est un descendant de Hénoc selon la lignée pieuse. L'autre Noé a été balayé par le déluge. La ville d'Hénoc n'existe plus. En fait, Hénoc n'est plus. Proverbe 16:18 dit: « L'arrogance précède la ruine, et l'orgueil précède la chute. » Voilà la lignée de Caïn elle est tout ce qu'il y a de fier. Je ne veux pas dire qu'il n'existe pas de chrétiens fiers ou d'église fière. Les caractéristiques de la lignée impie pénètrent également dans la lignée pieuse, mais ce n'est pas une caractéristique de la lignée pieuse. Je pense également que l'on pourrait montrer la fierté qu'il y a dans la lignée impie à partir du poème de Lémec.



LA LIGNÉE IMPIE EST LA LUXURE ET L'IMMORALITÉ

Laissez-moi vous donner la troisième caractéristique de la lignée impie. Il s'agit de la luxure, de l'immoralité. Cela nous amène à ce très étrange poème de Lémec que l'on trouve dans les versets 4:23-24. Il y a un auteur qui a écrit deux livres complets sur ce poème, il y a donc beaucoup de choses à dire dessus. Les versets 4:23-24 disent: « Lémec dit à ses femmes: Ada et Tsilla, écoutez ma voix! Femmes de Lémec, écoutez ma parole! J'ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma meurtrissure. Caïn sera vengé sept fois, et Lémec soixante-dix-sept fois. » Il s'agit du premier poème dans le monde, du premier poème mentionné dans la Bible. De la même façon que nous avons déjà le développement des civilisations, la construction des villes, l'acquisition de propriétés, le développement des arts mécaniques et l'introduction de la musique, Dieu introduit maintenant la poésie et la littérature.

Les deux caractéristiques de ce poème sont le sexe et la violence. Vous pouvez voir de quelle façon cela est bien adapté à la lignée impie. La façon dont cela est exprimé en hébreu ne nous permet pas de dire avec assurance si l'homme et le jeune dont il est question sont la même personne ou si ce sont des personnes différentes à cause du parallélisme qui est typique de cette langue. En lisant ce texte vous êtes enclins à penser que Lémec est un meurtrier.

Il a tué au moins une voir deux personnes. Mais la langue hébraïque utilise un temps qui peut exprimer une action au futur. En d'autres termes, il se peut que le texte ne dise pas qu'il ait tué quelqu'un. Il peut également dire: « Je suis prêt à tuer quiconque qui me blessera, qui osera se dresser sur mon chemin. Si vous me touchez, vous êtes morts. Je n'ai pas peur de faire cela même s'il s'agit d'un enfant. Je vais même tuer un enfant s'il me touche. » Même s'il n'est pas 100 % certain si Lémec a tué ou pas cet homme, je pense que vous pouvez voir ce qu'il y a sur son coeur.

Certaines personnes considèrent qu'avec ce poème Lémec a pour objectif de réconforter ses épouses. Ce n'est pas tout un fait un poème romantique mais plus de réconfort. En d'autres termes, il serait en train de dire: « Ecoutez mes femmes. Il est vrai que j'ai tué une ou deux personnes, mais il faut que vous sachiez que c'était de la self-défense. Et si Dieu a protégé Caïn alors que ce n'était pas de la self-défense à combien plus forte raison va-t-il me protéger. Ce sera soixante-dix-sept fois parce que j'étais en état de self-défense. Par conséquent vous n'avez pas besoin d'être préoccupées mes femmes, je ne vais pas mourir. »

D'autres personnes pensent que ce poème est davantage une menace contre ses épouses parce que le verset 4:23 dit: « Ecoutez ma voix! Femmes de Lémec, écoutez ma parole! » Ce ne serait donc ni un poème romantique, ni un poème de réconfort mais un poème de menace contre ses femmes.

Peu importe la façon dont vous interprétez ce texte, il est clair qu'il s'agit de l'apogée de la lignée impie, que ce poème exprime la menace, la fierté ou le réconfort. Certains pensent même qu'il s'agit de la première mention des sacrifices humains et que Lémec utilise des morts pour adorer Dieu. Il est clair que ce passage est plein de violence.

Le verset 4:23 parle des épouses de Lémec au pluriel. Il en avait plus qu'une. Il s'agit donc du début de la polygamie. C'est pour cela que je dis qu'une des caractéristiques est la luxure et l'immoralité. Nous avons ici le premier récit qui montre que la règle de la monogamie a été transgressée. Lémec a été le premier polygame. Le nom de sa première femme est Ada. Cela signifie beauté. C'est une illustration qui montre à quel point la convoitise du monde est vanité. Il a épousé une très belle femme mais il manifeste rapidement des signes d'insatisfaction. Est-ce que vous pouvez voir cela? Il a épousé cette merveilleuse femme, mais rapidement il se marie avec une autre femme appelée Tsilla, ce qui signifie ombre ou ténèbres. Certaines personnes ont suggéré qu'elle n'était que l'ombre de sa précédente épouse. Nous avons peut-être là l'introduction des ténèbres dans le mariage.

C'est l'apogée de la lignée de Caïn. Lémec n'est pas uniquement un meurtrier comme Caïn, mais c'est également un homme de luxure et il l'exprime dans sa littérature. Il écrit là un poème au sujet de ses épouses et de ses meurtres. Peut-être que quelqu'un dira: « Si vous considérez la lignée pieuse vous verrez que Dieu approuvait la polygamie. Regardez la lignée de Seth, d'Abraham, de Jacob, de Moïse, de David et de Salomon. Ils avaient tous de nombreuses épouses. Dieu a approuvé cela dans l'Ancien Testament. » Non, c'est faux, Dieu n'approuvait pas cela! Ce n'est pas parce qu'Il n'a pas jugé cela qu'Il l'approuvait. Ce n'est pas parce qu'Il approuve tout ce que vous faites qu'Il vous bénit. Si vous vous dites: « Dieu me bénit donc Il doit approuver ce que je fais. » Vous avez tort. Non, ces bénédictions ne sont pas un signe de son approbation. Il nous bénit parce qu'Il est bon et Il se peut qu'Il n'approuve pas ce qu'Il bénit. Dieu n'a pas empêché la polygamie dans l'Ancien Testament, mais Il ne nous dit pas pourquoi. Ce qui est sûr c'est qu'Il ne l'a jamais approuvée. Cela n'a jamais été la volonté de Dieu.

Malachie le dernier livre de la Bible traite de ce sujet. Voilà ce que le prophète dit en substance: « Lorsque Dieu a créé Adam et Eve, n'avait-Il pas encore assez de puissance pour créer d'autres épouse? Est-ce qu'Il aurait pu faire une autre épouse à Adam s'Il l'avait voulu? Il aurait pu faire de nombreuses épouses. » La réponse que le prophète donne à la question pourquoi est-ce que Dieu n'a donné qu'une seule femme a Adam, est pour qu'il puisse en tirer une postérité pieuse. La polygamie ne conduit pas à une postérité sainte. Le fait que la polygamie apparaît si souvent dans la lignée pieuse devrait servir d'avertissement au peuple de Dieu.

J'espère qu'il ne vous arrivera jamais de penser qu'en tant que chrétien l'impureté et l'immoralité ne peuvent pas entrer dans votre vie. A tout moment dans notre vie, si nous détournons les regards de Christ, nous pouvons accomplir chacun des actes impies commis par la lignée de Caïn. Je crois que Satan aimerait gâcher nos vies avec les caractéristiques de la lignée impie, en nous faisant tomber dans la mondanité, la fierté, la luxure et l'immoralité. Au début nos coeurs sont tendres et sensibles, mais avec le temps ils peuvent devenir durs et insensibles. De nos jours vous ne pouvez pas ouvrir les yeux sans voir l'immoralité. Vous la voyez à la télévision, sur les posters, marchant dans la rue, sur les plages et dans les kiosques de journaux. Vous voyez cela partout où vous regardez. A force cela rend votre coeur insensible. Ce n'est que par le Saint-Esprit que vous pouvez rester sensible à la pureté.

Lémec était impur et n'avait pas honte d'écrire un poème au sujet du sexe et de la violence. Il glorifiait tout cela, comme nous le voyons de nos jours. Satan aime à utiliser la littérature corrompue. J'ai lu cette citation de Aiden Wilson Tozer: « Nous demandons à nos enfants de s'essuyer les pieds avant d'entrer dans la maison. » Et ensuite il ajoute: « Peut-on en demander moins à la littérature qui entre dans notre maison? » C'est tout à fait exact. Pour résumer, on peut donc dire que la lignée de Caïn est caractérisée par la fuite loin de Dieu, la mondanité, l'accumulation des richesses, se perdre dans la musique, la course après la technologie, la science et la sagesse humaine et l'immoralité.



LA LIGNÉE IMPIE NE VEUT PAS SE REPENTIR

Laissez-moi encore mentionner une dernière caractéristique. La lignée de Caïn ne veut pas se repentir. Ils ne sont pas du tout désolés pour leurs péchés. Lémec est polygame, c'est un meurtrier et il est immoral. Il a écrit ce poème pour s'exonérer, pour défendre son crime. Il n'est pas du tout repentant. Je ne peux pas lire son poème sans faire le lien avec Genèse 3:15 qui parle de la promesse concernant la venue du Messie, la postérité de la femme qui tuera celui qui le blessera. Il y a une connexion entre les deux. Je comprends ce poème comme un écrit pour se moquer de Dieu. Si je comprends bien, je pense qu'il dit: « Je suis indépendant. Je me suis fait tout seul. Je n'ai pas besoin d'un sauveur. Je n'ai pas besoin de Dieu. Je n'ai pas besoin de Sa protection. Je n'ai besoin de rien qui vienne de Dieu. En fait, je suis Dieu. Je suis mon propre Dieu. Si Dieu écrasera celui qui lui blessera le talon, eh bien moi je ferai pareil. Je suis comme Dieu. Si quelqu'un se met en travers de ma route, je le tuerai même si c'est un enfant. Je suis mon propre sauveur et je n'ai pas besoin d'un Messie, je n'ai pas besoin de la postérité de la femme. »

Lorsque le péché de l'humanité sera à son comble, nous lirons plus loin en Genèse 6:5: « L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » Nous voyons là de quelle façon le péché est passé de l'individu à la famille, et de la famille à toute l'humanité. Dans l'humanité nous pouvons maintenant voir la fuite loin de Dieu, la recherche des richesses matérielles, la mondanité, la fierté, la luxure, l'immoralité, la dureté, la défiance, l'orgueil, la course après les affaires et la technologie, la non-repentance et la moquerie contre Dieu. Il n'y a plus de crainte de Dieu. Lémec est tout simplement l'apogée de tout cela. Dans notre prochaine leçon, nous étudierons la lignée pieuse et nous verrons de quelle manière ces deux lignées se sont liées et les tragédies qui ont suivi et comment Dieu traite cela.

Prions:

Père céleste nous n'avons que parcouru quatre chapitres dans Ta parole et nous voyons le monde entier qui nous est dépeint. Seigneur lorsque nous pensons aux caractéristiques de ce monde impie, nous nous rappelons que si souvent nous trouvons cette fierté, cette immoralité, cette amour des richesses, cette poursuite des technologies et de la musique et cette mondanité dans nos propres coeurs. Nous Te demandons de nous conformer à Christ et de nous libérer de telle sorte à ce que nous puissions « tourmenter Satan avant le temps. » Nous Te prions dans le nom de Jésus.