GENESE #1 - INTRODUCTION
Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre première leçon sur ce merveilleux livre de la Genèse, le premier livre de la Bible.

Prions:

Père, nous Te remercions tellement pour Ta Parole et pour le Saint-Esprit qui vit dans nos coeurs. Seigneur nous n'aurions pas la moindre chance de comprendre Ta parole s'il n'y avait pas Ton Esprit vivant dans notre coeur. Nous savons que c'est dans une langue céleste et nous avons besoin d'un interprète. Nous aimerions donc Te demander Seigneur d'être pour nous un interprète et de tourner nos yeux vers Christ. Nous Te remercions pour ce livre, nous Te remercions pour ce qu'il y sur Ton coeur et pour ce que Tu aimerais nous communiquer. Nous Te demandons de nous délivrer de nous-mêmes et de notre propre sagesse pour que nous puissions avoir des coeurs et des oreilles qui Te soient ouverts. Merci parce que Tu vas manifester cela en nous parce que nous Te le demandons dans le précieux nom de Jésus. Amen.

Cette leçon sera une leçon d'introduction et j'aimerais juste vous rappeler ce que cela signifie. Dans nos leçons d'introduction, nous ne commençons pas au verset 1 du chapitre 1, pour ensuite parcourir le livre verset par verset. Dans une leçon d'introduction, nous essayons de voir tout le livre d'un seul coup. Nous essayons d'en avoir une vue d'ensemble.

Dans une leçon d'introduction, je fais habituellement trois choses. Comme je l'ai déjà dit, mon premier objectif est que vous puissiez voir le livre dans son ensemble, que vous puissiez voir tout le panorama d'un des livres que nous étudions. Je ne désire pas seulement que vous ayez une vue globale du livre, c'est-à-dire son contenu et son plan, mais aussi de sa place dans le canon des Ecritures. En d'autres termes, pourquoi Dieu l'a placé là où il se trouve? Dans notre cas, c'est le premier livre. Genèse est le premier livre de la Bible. En tant que premier livre, il est donc l'introduction au Pentateuque, les cinq premiers livres de la Bible. En tant que premier livre, il introduit également toute la Bible et nous devons voir ce que cela signifie. Genèse le premier livre de l'Ancien Testament est comme Matthieu le premier livre du Nouveau Testament. Genèse le premier livre est comme Apocalypse le dernier livre. En passant, je vous fais remarquer qu'il y a de nombreux parallèles entre Genèse et Apocalypse. Nous devons donc voir ce livre comme un tout. Nous devons voir de quelle façon il nous prépare pour le reste de la Bible. Lorsque nous en aurons fini avec cette leçon, j'espère que vous comprendrez pourquoi Dieu a inspiré Genèse pour que nous l'étudiions.



ETUDIER UN LIVRE POUR QUE DIEU PUISSE ACCOMPLIR LE POURQUOI IL L'A INSPIRE

En lien avec cela, j'aimerais également que vous puissiez voir la contribution particulière de Genèse. Chaque livre de la Bible nous donne une révélation de Christ qu'aucun autre livre ne nous donne de la même façon. J'ai lu cette citation dans un de mes commentaires: « Aucun livre de la Bible n'est un luxe, chaque livre de la Bible est une nécessité. » Je pense que c'est juste. Si vous enleviez Genèse de votre Bible, votre Bible serait incomplète. De la même façon vous avez besoin des vérités de Genèse pour avoir une vie complète, et Dieu nous a donné les différents livres de la Bible pour nous donner une révélation différente de Christ. Nous étudions Genèse pour que Dieu puisse accomplir dans nos vies ce pourquoi Il l'a inspiré. Voilà la deuxième chose que nous voyons dans une leçon d'introduction. Le troisième objectif d'une leçon d'introduction, et que Dieu puisse nous aider en cela, est de créer dans nos coeurs une faim, une soif, d'aiguiser votre appétit, afin que nous puissions désirer étudier sérieusement ce livre et voir ce que Dieu a pour nous dans Genèse. L'objectif de cette leçon d'introduction est donc d'avoir une vue d'ensemble du livre, d'en saisir la contribution particulière et d'aiguiser votre appétit de telle sorte que lorsque nous en aurons terminé, vous disiez: « Je ne peux pas attendre jusqu'au moment où nous reprendrons ce livre à nouveau pour y voir les merveilleuses vérités de Dieu. »



ETUDIER LA BIBLE POUR CONNAITRE DIEU

Très bien, avant que nous retroussions nos manches pour aller dans ce merveilleux livre, j'aimerais vous donner trois principes, trois vérités qui, je le pense, nous aideront à mieux saisir le livre de Genèse. Ces vérités sont également vraies pour la Bible en général. Cela pourra nous aider dans chaque partie de la Bible. Mais vous pouvez l'appliquer d'une façon toute spéciale au livre de la Genèse. Le premier principe est vrai, que vous soyez dans Genèse, dans les Chroniques, dans les Proverbes ou dans Lamentations de Jérémie. Il s'agit d'étudier la Bible pour connaître le Seigneur. Nous le répétons si souvent, mais nous ne pouvons pourtant pas le prendre comme allant de soi. C'est pour cette raison que vous avez reçu la Bible. Nous avons reçu la Bible afin de connaître le Seigneur. Ceci dit, je sais que de nombreux critiques essaient de dénigrer l'Ancien Testament et tout particulièrement le livre de la Genèse. Ils essaient de le découper en petits morceaux. Au niveau terrestre, nous connaissons l'auteur humain. Qui a écrit la Genèse? C'est Moïse qui a écrit la Genèse. Je ne vais pas ouvrir une discussion sur qui l'a écrit. Il y a de nombreuses évidences que c'est Moïse qui l'a écrit. Jésus croyait que c'est Moïse qui l'avait écrit. Et c'est suffisant pour moi. Voici ce que dit Jean 5:46: « Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. » Voilà ce que dit Jésus concernant Moïse. Quel est le sujet de Genèse? La réponse est Jésus. C'est Moïse qui a écrit au sujet de Genèse et c'est de Jésus dont il parle. Quel est le sujet d'Exode? C'est Jésus, parce que Moïse l'a écrit et Jésus dit qu'il a écrit à son sujet. Quel est le sujet de Lévitique? C'est Jésus, parce que Moïse l'a écrit et Jésus dit qu'il a écrit à son sujet. Quel est le sujet de Deutéronome? C'est Jésus. Vous pouvez passer en revue les livres de la Bible et répondre la même chose. Ce n'est pas uniquement Moïse mais tous les 40 auteurs de la Bible ont écrit au sujet du Seigneur Jésus. Rappelez-vous de Luc 24, après la résurrection sur le route de Damas, le Seigneur ressuscité a ouvert les yeux des disciples et en Luc 24:27 il est dit: « Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait. »

Nous allons donc étudier Genèse, mais nous allons l'étudier pour pouvoir étudier notre Seigneur Jésus. Toute étude de la Genèse qui passe à coté de Christ est décentrée. Elle manque l'objectif pour lequel Dieu a inspiré ce livre. Je le répète ce qui est vrai de Moïse est également vrai des autres auteurs de la Bible. Je souligne fortement cela parce qu'il y a une tentation particulière dans le livre de Genèse et spécialement dans le chapitre 1. Lorsque vous étudiez le Créateur et Sa création, vous pouvez être tentés de l'étudier comme des scientifiques plutôt que comme des chrétiens. Mais Dieu ne nous a pas donné Genèse 1 pour que nous devenions des scientifiques. Il nous a donné ce livre afin nous puissions apprendre ce que nous devons savoir sur Dieu. Je suis en train d'essayer de vous tracer une direction. Je n'ai pas peur de la science. Je n'ai pas peur de ce qu'ils peuvent trouver avec leur système de datation au carbone. Je n'ai pas peur des os de dinosaures. Je n'ai pas peur que les archéologues puissent déterrer un manuscrit qui pourrait contredire la Bible. Ce n'est pas possible. C'est le même Dieu qui a inspiré la Bible et qui a aussi créé l'univers. Le Dieu de la science et le Dieu de la révélation sont les mêmes, et il n'y a aucune contradiction. Ne me comprenez pas mal. Il est agréable de lire des livres sur la Genèse, qui font un parallèle entre la science et la parole de Dieu. C'est très excitant à lire. Mais la Bible n'est pas un livre de science. La Bible est une révélation du coeur de Dieu.

Elle est juste lorsqu'elle touche à des sujets liés à la science. En réalité, elle est juste, quel que soit le domaine auquel elle fait référence. En lien avec cela? j'aime ce que dit Psaume 119:28: « C'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances, Je hais toute voie de mensonge. » Par conséquent tout ce que Dieu dit, que cela touche à la géologie, à la science, aux mathématiques, quoi que Dieu dise, c'est vrai. Nous désirons voir le maximum de choses qu'il est possible de voir pour des hommes finis. Nous désirons comprendre la création et apprécier toutes Ses merveilles, mais ne perdons pas notre simplicité. Ne perdons pas notre âme d'enfant. Nous n'étudions pas cela pour devenir une sorte de scientifiques. Dieu ne nous appelle pas à être des cosmologistes qui étudient l'univers. Il ne nous appelle pas à cela. Il nous appelle à connaître le Seigneur, et nous désirons étudier ce livre dans ce but. Vous savez maintenant pour quelle raison nous nous rassemblons pour étudier la Bible. Jean 6:45 dit: « Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. » Voilà ce que Jésus a dit. Si vous êtes conduits à Jésus, vous savez que vous avez entendu quelque chose de Dieu. Tous ceux qui ont entendu quelque chose du Père viennent à Jésus-Christ.

Voici le premier principe, et je prie personnellement que je ne puisse jamais m'éloigner de cela alors que je lis ce livre. La Bible est la révélation de Christ du début à la fin. Peu importe où nous nous trouvons dans la Bible, nous désirons nous focaliser sur Christ parce que c'est de Lui dont il s'agit, et nous faisons ces leçons dans cette optique. Voilà pour le premier principe: Etudier les Ecritures pour Le connaître. Nous allons étudier Genèse et je prie Dieu que lorsque nous en aurons terminé, vous en connaissiez plus qu'auparavant mais je prie aussi que vous connaissiez mieux le Seigneur que jamais auparavant. C'est pour cela que nous étudions Genèse.



GENESE EST LA VERITE SOUS FORME DE SEMENCE

Un second principe nécessaire pour bien entrer dans la Genèse et dans toute la Bible, c'est de réaliser que dans la Genèse, Dieu nous donne la vérité sous forme de semence. Une semence c'est de la vie latente. Il y a de la vie dans la semence. Toute la Bible est une semence. Nous parlons de 66 livres, mais en réalité elle est une. C'est comme notre corps. Il a de nombreux membres, mais il n'y a qu'un seul corps et il est un, organiquement parlant.

Ce n'est pas comme une machine ou une grosse horloge; la Bible n'est pas assemblée de façon mécanique. C'est une chose vivante. J'ai lu un commentaire qui décrit la Bible comme la construction d'une maison. Dans la Genèse, Dieu commence par poser les fondations, dans Exode il le fait un peu davantage et plus tard Il pose la superstructure, et chaque livre apporte sa brique de telle sorte que vous arriviez finalement à l'Apocalypse, puis la dernière brique est posée et la maison est construite. Mais ce n'est pas de cette façon que Dieu nous a donné la Bible. Si vous étudiez la Bible en essayant d'empiler les briques afin de voir toute l'image entièrement, vous ne pourrez jamais arriver à comprendre toute la Bible.

D'autres personnes décrivent la chose d'une autre manière. Ils disent que c'est comme si Dieu plaçait un grand rideau qui cache la scène. Dans la Genèse, Il tire un peu le rideau, et vous pouvez voir un peu ce qu'il y a sur la scène. Ensuite, dans l'Exode, Il tire davantage le rideau, et Il continue ainsi à le tirer jusqu'à ce que vous soyez finalement arrivés dans l'Apocalypse et que vous puissiez tout voir. Mais ce n'est pas de cette façon non plus que Dieu nous a donné la Bible. Dieu ne tire pas un rideau afin que vous puissiez voir tout ce qui se passe dans l'histoire humaine. Ce n'est pas de cette façon qu'Il nous a donné la Bible. La Bible est vivante. La Genèse est la vérité sous forme de semence. Quelle quantité de chêne y-a-t-il dans un gland? La réponse est: il y a tout le chêne dans le gland. Si vous désirez comprendre la Bible, vous devez comprendre que Dieu nous a donné la Bible de la même façon qu'Il nous a donné un corps humain. Genèse est comme un oeuf fertilisé. Lorsque vous allez dans l'Exode, vous commencez à voir un embryon, puis le foetus, ensuite cela devient un bébé, puis un enfant, un adolescent et enfin, un adulte.

C'est vivant d'un bout à l'autre de la chaîne. Tout est déjà là. En d'autres termes, nous étudions le livre de la Genèse. Jésus n'est pas 1/66 de la Bible. Combien y-a-t-il de la Bible dans Genèse? La réponse c'est: Tout. Tout est dans Genèse comme dans une semence, comme dans un oeuf fertilisé. Lorsque vous en arrivez au livre de Romains et que vous étudiez le salut, qu'apprendrez-vous dans Romains qui ne soit pas dans la Genèse? La réponse est: rien du tout. Il n'y a rien dans Romains au sujet du Salut, qui ne soit déjà dans la Genèse. Tout est dans Genèse sous forme de semence, et alors que vous parcourrez le Bible, le tout commence à se découvrir et à se développer devant vos yeux. C'est cela qui est si époustouflant! Par conséquent chaque fois que vous étudiez n'importe quelle partie de la Bible, vous étudiez toute la vérité. Vous dites que le Nouveau Testament est la vérité, c'est vrai. Mais, l'Ancien Testament est également la vérité. Voilà quelle est la différence entre les deux. L'Ancien Testament est la vérité sous forme de semence, le Nouveau Testament est la vérité sous une forme pleinement développée. Il ne s'agit pas de deux vérités. C'est la même vérité. C'est la révélation de Christ.

Vous verrez cela dès le début. Vous le verrez très rapidement lorsque nous en arriverons à Genèse 3:15. Personnellement, je considère que Genèse 3:15, pris isolément, est le verset le plus important de toute la Bible. C'est la première promesse de l'Evangile que Christ va venir. C'est là où l'on trouve la promesse que la semence de la femme va écraser la tête du serpent. Regardez ce verset! Voilà un verset dont on peut dire qu'il est un résumé et un concentré. Vous avez toute la vérité sous forme de semence. Vous trouvez tout dans ce verset. Vous avez le combat entre Christ et Satan. Vous avez la victoire de Christ. Vous avez la Croix; vous avez Sa mort; vous avez Sa résurrection; vous avez le message de la grâce. Tout est dans ce verset. Lorsque nous y arriverons, vous verrez à quel point c'est une merveilleuse semence. Voilà une vérité qui est habituellement juste. Il se peut qu'il y ait quelques exceptions, même si c'est vrai d'une façon générale. En utilisant l'image d'une fleur, si vous considérez l'Ancien Testament comme une semence, les Evangiles selon Matthieu, Marc, Luc, et Jean sont le bourgeon, les épîtres sont alors la fleur qui est la pleine explication de cette vérité. C'est à peu près de cette façon, je le pense, que Dieu nous a donné la Bible. La semence doit toujours être considérée à la lumière de ce qui est complètement développé. Par conséquent si, lorsque nous étudions la Genèse, nous n'avions que la Genèse, il se peut que nous ayons quelques difficultés.

Mais Dieu nous montre la forme complètement développée, afin qu'à partir d'elle, nous puissions regarder en arrière et qu'ensuite, cela devienne vivant. Je prie que Dieu puisse vraiment nous aider à voir cela. Parfois la partie sous forme de semence est plus facile à saisir que la partie pleinement développée. La partie pleinement développée est parfois si technique et si profonde. Lorsque vous lisez certains des écrits de Paul, votre tête semble être sur le point d'exploser. C'est pour cela que parfois, je retourne à l'Ancien Testament et je me dis: « Je me sens mieux ici, car je peux y voir la vérité sous forme d'image. » C'est bien plus simple. Pour moi, il est par exemple bien plus simple de comprendre la vie chrétienne en lisant Josué qu'en étudiant Ephésiens. C'est le même message, et en fait, je ne peux pas comprendre Josué sans Ephésiens. Ephésiens explique Josué. Mais il est bien plus simple pour moi de voir un peuple qui part à la conquête d'un pays, pour en faire sortir les ennemis, et pour apprendre comment s'y établir, comment y vivre et comment en réclamer l'héritage. C'est plus simple de voir tout cela sous forme d'image. C'est pourtant la même vérité.

Lorsque vous arrivez dans Ephésiens, vous êtes aspirés avec Christ dans les lieux célestes et vous êtes au-dessus de tout nom qui peut être nommé, au-dessus de toute puissance et de toute principauté. Vous êtes au même endroit, mais parfois, la forme pleinement développée vous ramène à la forme embryonnaire, afin que vous puissiez comprendre à partir des images. D'une façon toute spéciale, comme la Genèse est le premier livre de la Bible, tout y est vraiment sous forme de semence. Je veux dire par-là que nous pouvons y regarder comme à un oeuf fertilisé. Vous regardez à une vraie semence. Le mot Genèse signifie « Origine / Commencement. » C'est un mot grec. Cela nous vient de la version des Septante qui n'était rien d'autre que l'Ancien Testament traduit en Grec. Vous savez, il y a eu un moment où ce livre ne s'appelait pas Genèse. Savez-vous comment il s'appelait? Il s'appelait « Au commencement. » Et l'Exode ne s'appelait pas l'Exode. Il s'appelait « Voici les noms des fils d'Israël. » Lévitique ne s'appelait pas Lévitique, il s'appelait « L'Éternel appela Moïse. »

En d'autres termes, les titres correspondaient aux quatre ou cinq premiers mots du livre. Comme le premier livre de la Bible commence par « Au commencement » cela a été changé en « Genèse. » A l'époque de Jésus, lorsque vous disiez à quelqu'un: « Merci de prendre le livre de Deutéronome », personne n'aurait su où aller, parce que le livre n'avait pas ce titre. Ce n'est pas avant le quatrième siècle qu'il a été appelé Deutéronome. En tant que livre du commencement, Genèse est donc le livre de la Bible qui présente le plus les choses sous forme de semence. Nous commençons par le début de la Bible et nous verrons des choses qui sont mentionnées pour la première fois... Voici certains de ces commencements. Genèse est le commencement de la création, le commencement de la race humaine, le commencement des avertissements, le commencement de la loi, le commencement du mariage, du péché, de la tentation, de la prophétie, du sang répandu, de la famille, de la maison, de l'adoration, de la civilisation, de la musique et de la polygamie. C'est également le commencement des nations, des races, du salut, de la prière, du commerce, des échanges, des gouvernements, de la mort, de la poésie, de la repentance, de la foi, de la Nouvelle Alliance, et la liste s'allonge. Tout cela, ce sont des commencements, et ils sont tous mentionnés dans le livre de la Genèse. Par conséquent, je pense que cela va certainement nous aider dans notre étude, si nous reconnaissons que nous étudions la vérité vous forme de semence. C'est ce qui rend Genèse si passionnant.



LA BIBLE SUIT L'HISTOIRE DE LA REDEMPTION

Voici un dernier principe qui donnera de la lumière sur ce livre. Nous avons besoin d'étudier Genèse à la lumière de l'histoire de la rédemption. Cela signifie que la Bible ne contient pas toutes les informations sur tout. Elle nous donne un aperçu du coeur du Dieu au sujet de la rédemption. C'est son sujet. De nombreuses personnes ont remarqué que la Genèse est coupée en deux parties, la première contient les chapitres 1 à 11 et la deuxième les chapitres 12 à 50. Juste pour votre information, savez-vous combien d'années sont couvertes par les chapitres 1 à 11? Cela couvre 2000 ans de l'histoire humaine. C'est presque plus que le reste de la Bible. Onze chapitres couvrent 2000 ans! Prenez ensuite par exemple, Exode 19 jusqu'à la fin de Deutéronome. Cela fait 119 chapitres. Savez-vous combien d'années sont couvertes par ces 119 chapitres? Quarante années. C'est incroyable! Les trois quarts de la Genèse sont en lien avec Abraham et sa famille. Un quart de la Genèse parle du début de la création jusqu'à la naissance d'Abraham.

Les chapitres 1 et 2 de la Genèse couvrent la création de l'univers entier. Deux chapitres couvrent donc la création de l'univers en entier. Dieu nous donne treize chapitres au sujet de la formation du Tabernacle. Pourquoi nous parle-t-Il davantage du Tabernacle que de tout l'univers? Lorsque vous en arrivez au Nouveau Testament, vous étudiez Matthieu, Marc, Luc et Jean. Cela représente 89 chapitres et vous réalisez que les deux tiers des 89 chapitres sont consacrés à la dernière semaine de la vie du Seigneur Jésus. Deux tiers de Mathieu, Marc Luc et Jean décrivent la dernière semaine, et le reste est consacré aux trois années et demi de ministère de Jésus. C'est incroyable. Voilà quelles sont les proportions entre les différents sujets de la Bible et elles semblent si déséquilibrées. Pourquoi? C'est à cause du principe que les théologiens appellent: « Le principe de la sélection intentionnelle. » Le Saint-Esprit n'a pas tout noté, mais uniquement les choses qui sont en rapport avec l'histoire de rédemption de Dieu. Il a noté les évènements, les personnages, les incidents dans la vie de ces personnages, et les histoires qui contiennent en elles les vérités sur le salut. Alors que vous parcourrez la Bible, c'est incroyable de réaliser que Dieu ne s'écarte jamais de sa première intention. Il reste toujours aligné avec le même objectif, Il parle toujours de ces choses.

Nous allons nous attacher à suivre l'histoire de la rédemption. En d'autres termes, nous allons suivre le projecteur du Saint-Esprit. Nous allons aller là où Dieu va, et si jamais Dieu s'arrête, nous nous arrêterons également. Si Dieu désire passer un peu plus de temps sur un sujet, nous y passerons aussi plus de temps. Alors que nous étudions la Genèse et toute la Bible, nous aimerions avancer au même pas que Dieu, c'est ce qui est important. Il y a de nombreuses choses sur lesquelles j'aurais désiré qu'Il nous donne davantage de lumière. J'aurais aimé connaître davantage de choses sur le deuxième jour de la création. J'aurais aimé qu'Il m'en parle plus, mais Il m'a dit tout ce que j'avais besoin de savoir. J'aurais souhaité en savoir un peu plus au sujet de l'arche de Noé, et de la façon dont Il s'est occupé des animaux pendant cette période et ainsi de suite. Cela aurait été intéressant. J'aurais voulu savoir ce qui est arrivé à Jonas. Cela semble se terminer brusquement. Qu'est-il arrivé à Jonas? Qu'était-il arrivé à Marie? Qu'était-il arrivé à Joseph? Comment Paul est-il mort? Il semble que Actes se termine également de façon brusque. Pourquoi Dieu passe-Il Son temps à parler de certaines choses et nous laisse-t-Il dans l'expectative au sujet d'autres? La réponse est que c'est à cause de l'histoire de la rédemption. Je souhaiterais en savoir davantage sur les anges. Je souhaiterais en savoir davantage sur la mort. Je souhaiterais en savoir davantage sur l'état intermédiaire, et sur ce que ma mère défunte vit actuellement. J'aimerais en savoir plus sur le ciel. Pourquoi Dieu ne nous parle-t-Il pas de ces choses?

Dieu nous parle uniquement des choses qui sont en lien avec la grande histoire de la rédemption. Par conséquent nous avons besoin de suivre l'histoire de la rédemption. Je vous rends attentifs au fait que c'est de l'histoire. Avez-vous remarqué que Dieu utilise la poésie dans la Bible? Mais Genèse n'est pas écrit sous forme de poésie. C'est l'histoire de la rédemption parce que c'est basé sur des faits. L'histoire est basée sur des faits. Certaines personnes en ont fait un jeu de mot et parlent de « Son Histoire(1) »» lorsqu'ils parlent de l'histoire . C'est tout à fait exact. C'est ce qu'est l'histoire. C'est simplement Son histoire, l'histoire de Christ(1). ».Si vous désirez comprendre la Bible et pas seulement Genèse, vous devez suivre l'histoire de la rédemption et, comme vous le savez, une grande partie de l'histoire de la rédemption tourne autour d'Abraham et d'Israël. Vous devez suivre Israël. C'est lui qui est le canal de la rédemption. Vous devez voir le peuple de Dieu, Israël, en tant que famille à l'époque des patriarches et ensuite vous devez le voir en tant que nation à l'époque de Moïse, puis en tant que tribus à l'époque de Josué et des juges. Ensuite, vous devez le considérer comme un royaume à l'époque de David. Puis, vous devez les voir sous la dépendance des babyloniens et des Perses. Vous devez suivre l'histoire du peuple de Dieu si vous désirez saisir l'histoire de la rédemption et cela vous conduira toujours à Christ. A travers toute l'histoire humaine, nous allons voir le coeur de Dieu, et ces trois vérités. Rappelez-vous que nous étudions la Bible pour connaître Dieu, que l'Ancien Testament est la vérité sous forme de semence, et que nous devons suivre l'histoire de la rédemption.



PLAN DU LIVRE

Avec cela comme arrière-plan, laissez-moi vous donner une vue d'ensemble du livre de Genèse. Nous allons suivre les divisions que suivent presque tous les étudiants sérieux de la Bible. On peut regrouper les chapitres 1 à 11 ensemble et les chapitres 12 à 50 ensemble. Voilà le découpage que nous suivrons. Nous allons montrer que les onze premiers chapitres nous donnent les grandes vérités fondamentales et comment toute la race humaine a un besoin désespéré du salut de Dieu. Tout au début, l'homme s'est rebellé contre Dieu son créateur; il a besoin de rédemption. Lorsque nous arriverons à la fin des onze premiers chapitres vous direz: « Oh! Mais combien l'homme a besoin de salut. » Dieu utilise les onze premiers chapitres pour nous montrer notre incroyable besoin. Ensuite, à partir du chapitre 12 le projecteur se braque sur Abraham. Il sera le premier maillon du canal de la rédemption de Dieu. J'aimerais que vous parcouriez les onze premiers chapitres à pas de géant avec moi. Prenez le chapitre 1. De quoi parle-t-il? Il parle de la création. Quel est le sujet du chapitre 2. C'est la même histoire de la création mais d'une manière plus détaillée. Quel est le sujet du chapitre 3? L'homme est tombé dans le péché. Quel est le sujet du chapitre 4? Caïn et Abel. Maintenant, jetez un coup d'oeil au chapitre 5. Voyez-vous une différence? Il ne s'agit plus d'une histoire, mais d'une généalogie. En passant, notons qu'il n'y a pas une seule personne du livre de la Genèse qui soit morte avant 110 ans. Dix hommes ont vécu plus de 500 ans et sept ont vécu au-delà de 900 ans. Il s'agit donc de généalogies.

Je désire que vous voyez que Dieu commence la Bible en disant: « J'aimerais que vous voyiez la création. J'aimerais que vous voyiez la chute. J'aimerais que vous voyiez Caïn et Abel. » Et ensuite tout d'un coup vous avez des généalogies. Le temps passe très vite. Si je comprends bien ce que Dieu est en train de dire, c'est: « Continuez d'avancer, ce n'est pas si important. Ne vous arrêtez pas à cet homme et à cette famille. Passez cette génération. Ce n'est pas important. Continuez d'avancer. » Et nous en arrivons aux versets 5:18-29 qui disent: « Lémec, âgé de cent quatre-vingt-deux ans, engendra un fils. Il lui donna le nom de Noé, en disant: Celui-ci nous consolera de nos fatigues et du travail pénible de nos mains, provenant de cette terre que l'Éternel a maudite. » Dieu s'arrête tout d'un coup. Il pose son drapeau et dit: « J'aimerais que vous étudiiez Noé. » Il y a quelque chose de particulier ici. Quel est le sujet du chapitre 6? C'est Noé. Quel est le sujet du chapitre 7? C'est Noé. Quel est le sujet du chapitre 8? C'est Noé. Quel est le sujet du chapitre 9? C'est Noé. Quel est le sujet du chapitre 10? Ce sont des généalogies. Voyez-vous ce que Dieu fait? Il s'arrête et dit: « Attendez un instant, j'aimerais que vous puissiez voir le déluge. J'aimerais que vous l'étudiiez. Il y a quelque chose ici que j'aimerais que vous voyez. » Ensuite il en vient au chapitre 10 et dit: « Maintenant nous pouvons continuer. Nous pouvons laisser de côté cette famille et cette génération. » Rien n'est important là-dedans dans le cadre de l'histoire de la rédemption. Par-là je ne veux pas dire que rien n'est important dans leur vie, mais que Dieu laisse cela de côté dans le cadre de la révélation de la Bible. Il dit « J'aimerais que vous puissiez voir la création, la chute, Cain, Abel et ensuite j'aimerais sauter des centaines d'années qui n'ont pas d'importance pour nous arrêter au déluge. Il y a quelque chose d'important ici. »

Ensuite Il dit encore: « Continuez, continuez. Ce n'est pas important, avancez. » Et cela jusqu'à ce qu'Il arrive aux versets 11:1-9. De quoi s'agit-il? Il s'agit de la tour de Babel et Dieu redit « Stop. Il y a quelque chose ici et j'aimerais que vous puissiez le voir. » Que voyez- vous à nouveau à partir du verset 11:10. Il y a à nouveau une liste de génération jusqu'à ce que vous arriviez au verset 11:27 qui dit: « Voici la postérité de Térach. Térach engendra Abram, Nachor et Haran. - Haran engendra Lot. » Dieu s'arrête à nouveau. A partir de là et pour le reste de la Genèse, vous allez étudier Abraham. Dieu couvre une période de 2000 ans d'histoire humaine et Il dit: « J'aimerais que vous puissiez voir trois choses. J'aimerais que vous voyiez de quelle façon l'homme a chuté, s'est séparé de son créateur et le résultat de la chute. Ensuite j'aimerais que vous voyiez le déluge. Et enfin la tour de Babel. Et si vous voyez ces trois choses, vous aurez vu tout ce que Je désirais que vous voyiez dans ces onze premiers chapitres, qui est en lien avec l'histoire de la rédemption. » C'est parce que dans ces trois évènements, vous avez toutes les vérités fondamentales qui sont dans toute la Bible. Il se trouve là tout ce qui est sur le coeur de Dieu en lien avec le salut et la grâce de Dieu. Tout! Il s'y trouve toutes les vérités fondamentales qui seront développées dans le reste de la Bible. Tout se trouve dans ces trois choses. Nous avons besoin de nous arrêter là où Dieu s'arrête, et c'est ce que nous ferons alors que nous étudierons Genèse en détail. Nous passerons au-dessus des choses sur lesquelles Dieu passe. Nous nous arrêterons sur les choses sur lesquelles Dieu s'arrête pour voir ces grandes fondations.

Après voir vu ces trois choses, Dieu met un coup de projecteur sur quatre hommes: Abraham, Isaac, Jacob et Joseph et c'est ainsi qu'Il termine Genèse. Il nous dit: « Avez-vous vu la création et la chute? Avez-vous vu le déluge? Avez-vous vu la tour de Babel? Avez-vous vu Abraham, Isaac, Jacob et Joseph? C'est cela la Genèse, c'est tout ce qu'il y a. » Pourquoi Dieu met-Il l'accent sur ces trois hommes? Je vous ai dit que chaque livre de la Bible apporte une contribution particulière et a pour objectif d'accomplir quelque chose de particulier. Le livre de la Genèse est un livre fondamental. Tout est ensuite bâti sur la Genèse. C'est le premier livre de la Bible et tout est bâti dessus. C'est le terreau à partir duquel toutes les autres choses peuvent pousser. Pourquoi dans ces 2000 premières années, Dieu veut-Il que nous voyons en priorité la création, le déluge et la tour de Babel? La réponse c'est que ce sont des vérités fondamentales. Pourquoi Dieu désire que nous voyons Abraham, Isaac, Jacob et Joseph? La réponse est aussi parce que ce sont des personnages fondamentaux.

Avez-vous déjà entendu cette expression? Je suis le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob? Vous êtes-vous déjà posé la question, pourquoi Dieu n'a-t-Il pas dit: « Je suis le Dieu d'Abraham, d'Isaac, de Jacob, de Moïse, de Samuel, de David et de Malachie? » Pourquoi parle-t-Il juste d'Abraham, d'Isaac et de Jacob? Il parle d'Abraham, d'Isaac et de Jacob parce qu'Abraham, Isaac et Jacob sont des personnages fondamentaux. Ils nous donnent tout ce dont nous avons besoin pour entrer dans la rédemption de Dieu. Abraham est appelé le Père de la foi. Dieu nous donne 20 ou 24 témoignages au sujet d'Abraham. Chacun de ces témoignages met en lumière un aspect différent de la foi. Réalisez-vous cela? Lorsque vous aurez fini d'étudier ces 20 ou 24 témoignages au sujet d'Abraham, vous saurez tout ce que la Bible enseigne au sujet de la foi. Il n'y a rien d'autre. Tout est dans Abraham sous forme de semence. Tout est ici sous forme d'images. Par conséquent Dieu dit: « Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu de la foi. » Ensuite il passe à Isaac. Savez-vous quelle est la contribution d'Isaac? Isaac est la plus grande illustration dans la Bible d'une totale soumission. Vous ne trouverez personne, à part Christ, qui soit davantage soumis dans la Bible. Lorsque vous en aurez terminé avec l'étude d'Isaac, vous saurez tout ce qu'il y a à savoir sur la soumission. Tout est là.

Ensuite, après que Dieu nous a donné Isaac, Il dit: « J'aimerais que vous considériez la vie de Jacob. Vous savez, le supplanteur, le trompeur. » Jacob est celui qui se sentait suffisant en lui-même, et qui, à travers sa lutte avec l'Ange de l'Eternel, a appris la toute suffisance de Dieu. Tout ce qu'il faut savoir du passage de la propre suffisance à la suffisance de Dieu est raconté dans la vie de Jacob. Voilà donc les trois caractéristiques: la foi, la soumission et la toute-suffisance de Dieu. Imaginez que Dieu puisse mettre toutes ces choses dans votre vie, de telle sorte que vous deveniez un homme ou une femme de foi, que vous soyez totalement soumis au Seigneur, et que vous passiez de votre propre suffisance à la suffisance de Dieu. Vous seriez très proche du Millenium, n'est-ce pas? Je veux dire par là que ce serait très bien si vous pouviez avoir ces choses.

Je suggère donc que Dieu est le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Il est le Dieu de tous ceux qui vivent par la foi, qui sont soumis et qui connaissent la toute-suffisance de Dieu, ceux qui passent de leur propre suffisance à la toute-suffisance de Dieu. Vous me direz peut-être: « Mais alors pourquoi la Genèse se termine-t-elle avec l'histoire de Joseph? Et pourquoi ne dit-on pas le Dieu d'Abraham, d'Isaac, de Jacob et de Joseph? Pourquoi dit-on simplement le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob? » Est-ce que Joseph a des caractéristiques que Dieu désire souligner? La réponse est non. Dieu termine avec Joseph parce que Joseph a « tous les oeufs dans un même panier. » Joseph est un croyant mature. Joseph est quelqu'un qui est entré dans la réalité. Joseph a la foi d'Abraham, il a la soumission d'Isaac, et il a la toute suffisance de Jacob. Joseph devient donc l'image de l'homme de Dieu complet. Celui qui est entré dans toutes ces choses.

Dieu commence donc ce livre avec des vérités fondamentales et Il le termine avec des personnages fondamentaux. Quelle est la contribution particulière de Genèse? Je pense que c'est aussi clair que cela peut l'être. L'objectif de la Genèse est de nous donner de profondes fondations. Voilà quel est son but. Alors que nous avançons dans ce livre ensemble, ce que Dieu a sur le coeur, c'est que nous soyons profondément enracinés dans des vérités fondamentales et dans des personnages fondamentaux. Il désire que nous puissions savoir tout ce qu'il y a savoir au sujet du salut de Dieu et que nous puissions nous approprier cela en étant des hommes et des femmes de foi, de soumission, que nous dépendions de la toute suffisance de Dieu et que nous soyons conformés à Joseph en atteignant sa maturité. Voilà ce que je pense être la contribution principale du livre de la Genèse. Cela devrait nous ramener aux fondations, à l'ABC, aux choses élémentaires. Tous ceux qui sont fondés dans la Genèse sont également fondés dans toutes les vérités de Dieu. C'est ce que Dieu aimerait accomplir dans nos coeurs et la façon d'y entrer est illustrée par Abraham, Isaac et Jacob.



DIEU PREND COMME ALLANT DE SOI L'EXISTENCE DE DIEU

Laissez-moi juste encore introduire la partie suivante que nous reprendrons dans notre prochaine leçon. Les versets 1:1-3 disent: « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. » Il y a de nombreuses choses qui pourraient être dites au sujet de ces trois premiers versets. Laissez-moi juste vous dire deux choses pour vous aider à voir dans quelle direction nous irons lorsque nous reprendrons ce sujet. La première chose que j'aimerais que vous remarquiez est très simple, c'est que la Bible prend comme allant de soi l'existence de Dieu. La Bible n'essaie jamais de prouver que Dieu existe. C'est incroyable de voir combien d'erreurs sont réfutées dans ces trois premiers versets. La Bible dit: « Au commencement, Dieu. » C'est une vérité primaire. Une vérité primaire est une vérité qu'un cerveau normal considère comme allant de soi. C'est une vérité qui est inhérente. C'est une vérité innée. Dieu a mis l'éternité dans le coeur des hommes. Est-ce que vous réalisez cela? Le premier verset réfute l'athéisme.

Je ne sais pas si vous avez déjà rencontré quelqu'un qui dit être un athée, mais la Bible enseigne qu'il n'existe pas de chose appelée athée. Il y a des anti-théistes, c'est-à-dire des personnes qui sont contre Dieu. Certaines personnes citent mal le Psaume 53:1 qui dit « L'insensé dit en son coeur: Il n'y a point de Dieu! » mais, l'Hébreux dit: « Pas de Dieu pour moi. » Tout le monde croit qu'il y a un Dieu. Il se peut qu'il le dénie mais tout le monde croit qu'il y a un Dieu. Il est inscrit en nous qu'il y a un Dieu, et ce premier verset réfute l'athéisme. C'est une logique simple. J'existe, je ne me suis pas créé moi-même. Il faut qu'il y ait un Dieu. Tout le monde sait qu'il y a un Dieu. En lien avec cela, lorsque vous témoignez, lorsque vous partagez Christ, ne puisez pas uniquement votre message de la Bible mais puisez-y également votre méthode. En d'autres termes, la méthode de la Bible c'est qu'elle n'essaie jamais de prouver qu'il y a un Dieu. Lorsque vous partagez Christ avec quelqu'un, n'essayez jamais de prouver qu'il y a un Dieu. Les gens le savent déjà. Nous reviendrons là-dessus à un autre moment. Le premier verset réfute également le polythéisme et le matérialisme. Certains disent que la matière est éternelle, et qu'elle a toujours existé. La Bible commence avec Dieu. Elle dit: « Au commencement Dieu. » Il vient en premier. Il intervient le premier dans la création et le premier dans la grâce. Il est premier dans tous les domaines.



IL Y A EU CREATION ET RE-CREATION

La seconde chose que j'aimerais que vous puissiez voir est la façon dont la création est décrite dans le verset 1:2. « Elle était informe et vide, il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » Ecoutez cette citation de Esaïe 45:18: « Car ainsi parle l'Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée. » Ecoutez bien cela. Dieu n'a pas créé une place déserte. Il l'a formée pour qu'elle soit habitée. Est-ce que vous comprenez ce que dit Esaïe 45:18. Il n'a pas créé de place vide. Lorsque vous lisez le verset de Genèse 1:2, lisez-le avec Esaïe 45:18. Est-ce que mon Dieu a réellement créé quelque chose sans forme et vide? Non, Dieu ne l'a pas fait ainsi. Il y a quelque chose qui s'est passé et qui a tout mis sens dessus-dessous. Dieu a tout fait de façon parfaite. Dieu n'a pas fait les choses comme elles sont décrites au verset 1:2. Il y a de nombreux enseignants de la Bible qui disent savoir ce qui s'est passé et ils remplissent les blancs. Ils disent que c'est le moment où Satan a chuté et où Dieu l'a jeté sur la terre. Je ne sais rien de tout cela. Je sais seulement que Dieu ne l'a pas faite de cette façon. Je sais qu'il y a quelque chose de terrible qui s'est passé. Peut-être avez-vous entendu parler de la « théorie de l'intervalle(1). » La théorie de l'intervalle est ce qui se trouve entre les deux premiers versets. Dieu a tout fait de façon parfaite et ensuite quelque chose s'est passé et cela a fini comme étant vide et informe.

Certaines personnes mettent beaucoup d'années entre les versets 1 et 2 de Genèse 1. Certaines personnes y mettent des milliards d'années. Personnellement je suis plus à l'aise en y mettant une période correspondant aux âges géologiques comme l'âge de glace et ce genre de chose et en considérant un jour de la création comment étant une période de temps. Nous reviendrons là-dessus plus loin dans notre étude. Quel âge a la création? Est-ce que la Bible nous le dit? A-t-elle 10 000 ans? A-t-elle 10 millions d'années? Quel âge a la création selon la Bible? La réponse est que la Bible ne nous le dit pas. La Bible dit: « Au commencement. » - vous pouvez mettre n'importe âge là-dessus. Maintenant, si vous parlez de quel âge a l'homme, cela, c'est une autre histoire. Personnellement dans la mesure où la re-création est concernée, j'ai dû mal à penser que cela va au-delà de 10 000 ans. Nous verrons cela plus en détails, mais pour l'instant j'aimerais que vous puissiez reconnaître cela. Ce que nous appelons les six jours de la création ne sont pas réellement les six jours de la création. Ce sont en réalité les six jours de la re-création. Ce sont six jours de reconstruction, de renouveau, de régénération, de salut et Dieu a tout fait de façon parfaite. Quelque chose s'est mal passé et maintenant Dieu le répare. Il est en train de réparer ce qui a été ruiné et brisé.



LA TRINITE APPARAIT DES LE COMMENCEMENT

Une dernière chose encore. De nombreux étudiants de la Bible ont souligné le fait que la Trinité apparaît en Genèse, au début de la Bible. Ils nous rendent attentifs au nom de Elohim. Etes-vous familiers avec ce Nom? Elohim est un pluriel pour Dieu, c'est un mot pluriel bien qu'il ne s'agisse que d'un seul Dieu. Le verset 1:26 dit: « Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image... » Il n'a pas dit: « Laissez-moi faire... » Il a dit « Faisons... » C'est un pluriel. Le verset 3:22 dit: « L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. » C'est encore un pluriel. Dans le verset 11:7 il est écrit: « Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue les uns des autres. » C'est encore un pluriel. Ces références nous montrent qu'il y a une pluralité en Dieu. La Trinité apparaît très tôt dans la Genèse, on la voit déjà dans le verset 1:26. Mais la Trinité apparaît également dans les deux premiers versets de la Bible. Une des vérités les plus claires de la Bible est que le Seigneur Jésus a été l'agent de la création. C'est-à-dire que dans la Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) c'est Dieu le Fils qui est le créateur. Dieu le Père n'a pas été le créateur. Dieu le Saint-Esprit n'était pas le créateur. C'était Jésus. C'est Dieu le Fils qui était le créateur. Laissez-moi vous donner quelques versets sur ce sujet.

• Jean 1:1: « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »
• Jean 1:3: « Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. »
• Jean 1:14: « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

La Parole est Christ, et toutes choses ont été créées par Lui.

Voici ce que dit Colossiens 1:16-17 sur le Seigneur Jésus: « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. » Jésus a tout créé. Hébreux 1:2 dit: « Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde. » Hébreux 1:10 dit: « Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l'ouvrage de tes mains. » Proverbes 8 décrit notre Seigneur Jésus sous l'image de la sagesse. Il décrit la création et la sagesse comme ayant la parole et disant: « J'étais là lorsque Dieu a créé. » La sagesse est Christ. Jésus était là en tant que maître d'oeuvre. Ceci dit, je n'essaie pas de scinder Dieu en deux ou de diviser la divinité. Dieu est indivisible. Je n'essaie pas de diviser la Trinité. Mais Dieu prend beaucoup de soin pour nous dire que Jésus était le créateur. Voilà la raison. Nous verrons cela dans notre prochaine leçon. C'est ce que nous dit tout cela. Je désirais vous rendre attentifs au fait que Christ est appelé la Parole dans Jean 1 et qu'au commencement il y avait la Parole.

Retournons maintenant à Genèse. Genèse 1:3 dit: « Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. » Vous pouvez écrire Christ à cet emplacement. Voilà la Parole. Dieu a parlé. Vous n'avez lu que trois versets et Dieu parle et cette Parole est Christ. Christ vient de Dieu et sous quelle forme vient-il? Sous la forme de la lumière. La première apparition de Christ dans la Bible, est sous forme de la lumière, la lumière du monde. Peut-être que plusieurs d'entre vous ont été tout aussi étonnés que moi lorsqu'ils ont vu que Dieu a créé la lumière le premier jour mais qu'Ils n'a créé les luminaires que le quatrième jour. Ce sont le soleil, les étoiles et la lune. Cela n'est pas apparu avant le quatrième jour. Savez-vous pourquoi? Parce que c'est Christ qui était la lumière de la création pendant les trois premiers jours. Dieu a donné une Parole. Cette Parole était Christ et Christ était la lumière du monde. Un jour dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, nous retournerons à cette réalité. Rappelez-vous ce que dit Apocalypse 21:23: « La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau. » Apocalypse 22:5 dit encore: « Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. »

Nous avons donc la Trinité dans Genèse 1:1-3. Dieu le Père parle, Dieu le Fils se manifeste sous forme de lumière et Dieu le Saint-Esprit se meut au-dessus des eaux. Il y a bien Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Concernant les six jours, je vous ai dit chers frères et soeurs que nous n'étudions pas cela pour devenir des scientifiques. Nous étudions cela pour être des chrétiens, cela nous raconte une histoire que Dieu a prévue. C'est sous forme d'image. Il ne s'agit pas d'une histoire de création mais de re-création. La raison pour laquelle je souligne cela, c'est qu'avant que vous veniez à Christ, vous étiez sans forme, vide, sombre et l'Esprit de Dieu se manifestait au-dessus de vous. Vous allez étudier cette histoire et vous allez y voir votre histoire. Vous allez voir Dieu mettre la lumière; vous allez voir Dieu mettre de l'ordre. Vous allez voir Dieu apporter la Vie. Vous allez voir Dieu vous conduire dans le repos. Vous allez voir Dieu instituer le mariage en tant qu'image d'union, de communion et de marche avec Lui. Je ne suis pas en train de lire entre les lignes. Dieu a prévu cela. C'est Dieu qui a mis cette image tout au début de la Bible. Dieu a eu pitié d'une création en ruine et l'élève à une situation de repos et de relation avec Lui. Voilà tout le sujet de ce passage.

Nous considérerons les jours 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 comme l'illustration de Dieu de la nouvelle création ensuite vous regarderez dans votre vie et vous direz: « C'est vrai, il y a eu le jour 1 et 2. » Vous verrez tout cela dans votre propre vie. Voilà quel est le sujet de ce passage. Ceci dit, je ne crois pas dans la théorie des jours périodiques de façon littérale, mais je crois que c'est le cas spirituellement parce que ces choses semblent parfois prendre de longs moments alors que nous passons d'un jour à l'autre et que Dieu nous recrées et nous rend semblables aux Seigneur. Voilà ce que nous verrons dans notre prochaine leçon. J'espère que le Saint-Esprit a commencé à mettre cette faim dans votre coeur pour le Genèse. C'est un livre merveilleux. Ce sont toutes des vérités fondamentales. Ce livre contient toutes les caractéristiques fondamentales pour entrer dans ces vérités. Si vous savez ce qu'est la création, la chute, le déluge, Babel, Abraham, Isaac, Jacob et Joseph vous savez tout ce que vous avez besoin de savoir au sujet du salut sous forme de semence. Voilà ce que nous verrons dans ce livre.

Prions:

Père, merci pour ce merveilleux livre et pour la façon dont il s'ouvre. Tu es le commencement de toutes choses, et nous prions Seigneur qu'à travers nos études de ce merveilleux Livre, nous puissions être fermement fondés dans toutes les fondations de la rédemption. Nous prions que nous puissions être fondés dans toutes ces caractéristiques que sont la foi, la soumission, la pleine suffisance de Dieu et que nous puissions être conformés à Christ comme Joseph l'était. Merci Seigneur de ce que Tu vas nous aider alors que nous parcourrons ce livre. Emmène-nous plus loin, pas à pas, de telle sorte que nous puissions être cette nouvelle création. Merci de ce que Tu vas travailler dans nos coeurs. Au nom de Jésus-Christ, amen.

(1)En Anglais, Histoire se dit ?History? et Son histoire ?His Story? d'où le jeu de mot entre l'histoire en général et l'Histoire de Jésus-Christ en particulier. (NdT)[retour]
(1)En Anglais, The Gap Theory. (NdT).[retour]

Genèse #2