EPHESIENS #7

(Ephésiens 2:11-3:13)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)



RESUME

Bonjour et bienvenue dans notre septième leçon sur cette merveilleuse épître aux Ephésiens. Permettez-moi de faire un petit rappel de ce que nous avons vu, pour saisir à nouveau l'esprit de ce livre. Le message du livre d'Ephésiens est résumé par les mots du verset 3:8: « Les richesses insondables de Christ. » Chaque chrétien est un multimilliardaire dans son union avec Christ. Mais il est aussi vrai que tous les chrétiens n'ont pas encore saisi de la même façon leurs richesses en Christ, bien que chacun possède les mêmes richesses. Nous sommes tous en Christ.

Nous avons séparé le livre en deux parties, les chapitres 1 à 3 et les chapitres 4 à 6. Nous avons appelé les chapitres 1 à 3, « des ressources illimitées. » Nos richesses en Christ sont infinies. Les chapitres 4 à 6, qui résultent des chapitres 1 à 3, ont été appelés « des responsabilités illimitées. » Cela découle de la vérité biblique que l'on demandera beaucoup à celui qui aura beaucoup reçu. Pourtant ces responsabilités ne sont pas terrifiantes, elles sont bénies parce que nous recevons d'en-haut les capacités pour les accomplir. Nous verrons cela dans peu de temps.

Jusqu'à présent, nous nous sommes cantonnés aux trois premiers chapitres, les ressources illimitées. Voici comment nous avons divisé les chapitres. Le chapitre 1 est le premier résumé de nos richesses, du point de vue de Dieu. Il nous voit dans Son Fils Bien-aimé. Tout ce qu'il voit, c'est le Seigneur Jésus. Le chapitre 2 est le deuxième résumé de nos richesses en Christ du point de vue des hommes, ce que cela signifie pour nous. Enfin le chapitre 3 est le comment, comment nous pouvons entrer dans tout cela. Voilà ce dont nous avons parlé. Nous retrouvons la même chose dans la deuxième partie. Le chapitre 4 nous donne un résumé de nos responsabilités du point de vue de Dieu. Le chapitre 5 nous donne un résumé de nos responsabilités du point de vue des hommes. Enfin, le chapitre 6 nous donne le comment, comment puis-je entrer dans toutes ces responsabilités bénies.

La dernière fois, j'ai suggéré que le chapitre 2 peut être divisé autour de ces trois questions. Les versets 2:1-7 posent la question: « De quoi avons-nous été sauvés? » Les versets 2:8-10 posent la question: « Par quoi avons-nous été sauvés? » Les versets 2:11-22 posent la question: « Pour quoi ou plutôt pour Qui avons-nous été sauvés? » Nous avons été sauvés de nos péchés par une grâce créatrice pour être une habitation de Dieu dans l'Esprit. La dernière fois nous avons parlé de cette troisième question, « pour quoi. » Nous avons été sauvés pour être une habitation de Dieu en Esprit. Regardez s'il vous plaît les versets 2:21-22: « En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. » Nous sommes le temple de Dieu. C'est vers cela qu'Il nous conduit. Nous sommes sauvés de nos péchés par une grâce créatrice pour donner à Dieu une maison, pour donner à Dieu une adresse, un endroit où vivre, un sanctuaire. Dans tout l'univers, nous Son peuple, l'Eglise, avons été choisis pour être l'habitation proéminente de Dieu Lui-même par Son Esprit éternel. C'est une chose vraiment merveilleuse.



ETRE UN AVEC TOUS CEUX QUI SONT UN AVEC CHRIST

Dans Ephésiens 2, le Saint-Esprit met tout spécialement l'accent sur le fait que le grand Dieu demeure dans Son Eglise et Son Eglise est une. Dans notre précédente leçon, nous avons passé un certain temps sur le verset 2:14: « Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié. » Le Saint-Esprit utilise l'illustration de ce grand mur entre les juifs et les gentils. Mais ce n'est qu'une illustration. Derrière se cache bien sûr le principe de tous les murs de séparation dans le peuple de Dieu, tous les murs de division. Si l'Eglise de Jésus-Christ souffre de quelque chose, c'est bien des murs de division que le peuple de Dieu a élevés. Il appelle Son peuple à être un. Y a-t-il sur votre coeur le souci d'être un avec tous ceux qui sont un avec le Seigneur? J'aimerais être un avec tous ceux qui sont un avec Christ. C'est ce que la Bible enseigne, c'est le message d'Ephésiens.



MEME MAGNIFIQUES, DES MURS RESTENT DES MURS

On peut tirer de tout cela un autre principe. Dans cette image, c'est-à-dire dans l'illustration historique, les murs dans le temple étaient magnifiques. Le grand mur de séparation était fait de marbre, orné de belles gravures. Il était merveilleusement bien décoré. Les voiles eux-mêmes étaient magnifiques, ils étaient ornés de desseins. Pourtant si un païen se permettait de passer derrière ce merveilleux voile, il devait mourir, il subissait la peine capitale. Si les juifs avaient été cohérents, ils auraient dû installer des fils de fer barbelés. En d'autres termes, ils auraient dû faire un écriteau: « reste dehors et ne rentre pas. » Mais ils ont fait des murs magnifiques. Ils étaient magnifiques aux yeux des hommes, mais horribles aux yeux de Dieu. Je n'ai pas besoin de vous dire que les choses n'ont pas trop changé de nos jours.

Le peuple de Dieu a érigé des murs et cela fait mal au Seigneur. Pour justifier les murs qu'ils ont érigés, ils les ont rendus très beaux aux yeux des hommes. Ils sonnent si juste et bien. Nous passons notre temps à diviser le peuple de Dieu au sujet de choses non essentielles. Par exemple certains disent: « Dieu est honoré par le mur que j'ai élevé, parce qu'après tout, cet autre groupe ne plonge pas complètement la personne sous l'eau. Il ne verse qu'un peu d'eau sur sa tête. Par conséquent je ne peux pas avoir de communion avec eux. » Ainsi nous élevons des murs en pensant que Dieu en sera honoré. D'autres encore disent: « Dieu est honoré par mon mur parce qu'Il ne veut pas que j'ai de communion avec ces chrétiens qui chantent les mains levées. » ou « Dieu est honoré par mon mur, parce que mon mur est le mur de la pure doctrine. J'ai un crédo et ils ne peuvent pas signer mon crédo. Par conséquent Dieu sera sûrement satisfait » ou alors « certains pensent que Christ reviendra sept ans plus tard que ce que moi je pense, alors comment puis-je avoir de communion avec eux. » Ainsi les murs s'élèvent et nous rompons la communion à cause de ce genre de choses.

D'autres dressent des murs au sujet des responsabilités dans l'Eglise. Ils se disputent pour savoir si ce sont les anciens qui doivent diriger, ou les évêques, ou les diacres, ou l'assemblée ou un pasteur. C'est un autre mur de division. Il y a tant de murs qui s'élèvent et cela sonne si bien, ils disent: « Mais nous avons un verset ici pour démontrer cela. » Mais aux yeux de Dieu, ce sont vraiment des murs très répugnants. D'autres se divisent à cause des dons du Saint-Esprit. D'autres mettent l'accent sur l'évangélisation ou la prophétie. D'autres adorent le dimanche et ne peuvent pas avoir la communion avec ceux qui adorent le samedi. Partout où vous regardez, vous trouvez des murs, des murs de division et des murs de démarcation. Chacun se tient sur sa plateforme et affirme que son mur est beau et juste, et combien Dieu est honoré si nous restons de ce côté du mur en excluant les autres qui sont pourtant rachetés par le sang de Jésus et habités par Dieu Lui-même. Non seulement c'est mauvais parce que nous élevons des murs de dénomination mais aussi parce que dans les dénominations, il y a encore d'autres murs.

C'est une tragédie. Il y a des murs d'amertume et de non pardon, des murs de jalousie et de fierté. Ne seriez-vous pas choqués un jour de vous rassembler le Jour du Seigneur et que Dieu rende visible ce qui est invisible? Vous verriez des murs faits d'or et de brique. Personnellement je serais choqué si je voyais un mur séparant littéralement une partie de l'Eglise de l'autre partie. Pourtant spirituellement cela arrive tout le temps, et cela afflige le Seigneur. Selon le verset 2:14: « Car il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié. » C'est la mort de Christ qui a été le prix pour renverser tous les murs de différences. Vous voyez, tous les murs sont répugnants et repoussants pour le Seigneur. Nous sommes donc sauvés pour être une habitation de Dieu en Esprit. C'est vrai pour tout le peuple de Dieu, de tous ceux qui portent le nom de Christ. Il ne souhaite qu'un Corps, pas deux.



LES JUIFS, IMAGES DES ENFANTS DE DIEU

Avant de quitter cette section des versets 2:11-22, laissez-moi encore souligner un principe. Je pense que c'est vraiment une vérité très pratique. J'aimerais donc vous montrer de quelle manière cela s'accorde avec le grand message de nos richesses en Christ. Je veux parler des versets 2:11-13: « C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme, souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. » J'aimerais comparer deux groupes d'expressions. D'un côté nous avons au verset 2:11:

• païens dans la chair
• appelés incirconcis par
• par ceux qu'on appelle
• qui le sont en la chair
• par la main de l'homme

De l'autre côté, nous avons au verset 2:14:

• maintenant, en Jésus Christ
• vous qui étiez jadis éloignés
• vous avez été rapprochés par le sang de Christ

Ici, il met en contraste ce qui est physique et ce qui est spirituel. Dieu avait un peuple qu'Il a appelé les Juifs. Il a donné à ce peuple une alliance et le signe de cette alliance était la circoncision. Les juifs devinrent une image des enfants de Dieu. La circoncision est devenue une image de la séparation de la chair. Comme vous le savez, la circoncision consiste à enlever un morceau de chair du sexe de l'homme. La personne est séparée de ce morceau de peau. C'est une image, c'est une illustration. De l'autre côté, vous aviez les gentils. Si les juifs étaient une image des enfants de Dieu, que représentaient les gentils? C'étaient ceux qui n'étaient pas enfants de Dieu, les non juifs. La circoncision était une image de la séparation de la chair et la non circoncision était une image de l'union avec la chair, de la non séparation de la chair. Ils représentaient les sauvés et les non sauvés.

Lorsque vous lisez les évangiles et les écrits de Paul, il semble que les juifs ne voyaient pas au-delà de l'image et au-delà du bout de leur nez. Les juifs devinrent fiers parce qu'ils étaient une image, mais ils ne se considéraient pas comme une image. Ils ne disaient pas: « nous sommes l'image des enfants de Dieu », mais « nous sommes les enfants de Dieu. » Et ils ne disaient pas « nous avons un signe qui est une image de la séparation de la chair » mais « nous sommes séparés de la chair. » Ils n'ont pas vu que ce n'était qu'une image. Par conséquent ils ont commencé à dénigrer les gentils. Ils disaient: « Nous, nous sommes les enfants de Dieu et vous êtes des chiens. Vous êtes des étrangers, vous n'êtes pas des nôtres. Nous sommes saints pour Dieu, mais vous ne l'êtes pas. Vous êtes des ennemis de Dieu. » Quand les temps furent accomplis, l'Esprit de Dieu commença à révéler et à inspirer Sa bible. Il dit en substance, « attendez un instant, c'est plus profond que des images. Il y a des juifs spirituels et une circoncision spirituelle. Et il y a aussi des païens spirituels et une incirconcision spirituelle. »

Les pharisiens ont toujours eu des problèmes avec cela. Ils ne concevaient pas un Israël spirituel. Ils étaient fiers de pouvoir dire qu'ils pouvaient retracer leur généalogie jusqu'à Abraham. Mais toujours à nouveau, Jésus a essayé de leur expliquer qu'Il pouvait prendre des pierres et en faire des enfants d'Abraham. Le fait de pouvoir retracer sa généalogie jusqu'à Abraham ne représente pas grand-chose. Ils passaient leur temps à mettre en avant qu'ils étaient circoncis dans la chair, mais ils ne pouvaient pas imaginer qu'il puisse exister une circoncision spirituelle et un juif spirituel. Jésus regardait les juifs et leur disait: « vous êtes des païens spirituels. » Oh, combien cela devait leur être insupportable. Ensuite Jésus regardait les gentils et les appelait juifs, car Il disait que les païens étaient des juifs spirituels. Et que même s'ils n'avaient pas la circoncision de la chair, ils avaient la circoncision spirituelle. Et parce que Jésus a dit aux juifs qu'ils étaient des païens spirituels et que les païens étaient des juifs spirituels, ils l'ont mis sur la croix.

Combien ils le haïssaient. Leur fierté ne pouvait pas concevoir cela. En réalité tout cela n'était pas nouveau pour eux, mais ils ne l'ont tout simplement jamais accepté. Ils avaient des oreilles pour entendre mais ils n'ont jamais entendu. Voilà ce que dit Jérémie 4:4: « Circoncisez-vous pour l'Éternel, circoncisez vos coeurs, Hommes de Juda et habitants de Jérusalem. » Je peux vous dire qu'ils en avaient déjà entendu parler avant, l'Ancien Testament en est plein. Voici ce que dit Colossiens 2:11 au sujet de la circoncision spirituelle: « Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. » En d'autres mots, lorsque nous avons été circoncis par Christ, ce n'est pas seulement un peu de peau qui a été enlevée. C'est tout le corps de la chair qui a été enlevé en Christ. C'était si dur pour eux de comprendre que beaucoup de juifs physiques étaient en fait des païens spirituels, et que beaucoup de païens spirituels étaient en fait des juifs spirituels.

Quel est le lien de tout cela avec le contexte d'Ephésiens? Il dit que nous sommes sauvés pour être une habitation de Dieu, et il dit que c'est une union spirituelle, pas une union physique. Nous pouvons être en désaccord sur beaucoup de points physiques et d'une manière externe. Celui-là a ce programme et celui-ci cet autre programme. Et alors? Nous sommes spirituellement un. Si ce juif est un juif spirituel et ce païen un juif spirituel, ils sont un en Christ Jésus. Presque toutes les différences entre les chrétiens que je connais actuellement sont aussi ridicules que de retracer son arbre généalogique jusqu'à Abraham. Tout est physique, cela ne signifie rien. Celui-ci porte un voile, celui-ci lave ses pieds, celui-ci met l'accent sur les dons. Mais cela n'a rien à faire avec le spirituel. Nous sommes un en Christ. Si un baptiste est un avec Jésus, un méthodiste est un avec Jésus, et un presbytérien est un avec Jésus, et la liste pourrait continuer, et bien ils sont tous juifs. Ce sont tous des juifs spirituels. Dieu a un coeur pour l'Israël spirituel. Mais souvent lorsque les gens lisent la Bible, ils ne l'interprètent pas de cette manière. Dieu a un coeur pour Israël, pour l'Israël spirituel, c'est là que Son coeur a toujours été. Et nous sommes tous un en tant que Sa demeure. Parfois je me demande comment certains chrétiens pourront se sentir à l'aise au ciel, car ils auront à donner la main à des chrétiens qui aimaient la liturgie, à des charismatiques ou d'autres qui n'étaient pas baptisés. Je suis content de ce qu'Il nous donnera un nouveau corps et de nouvelles capacités là-haut. Ephésiens 2:11-13 soulignent la nature spirituelle de notre union.



DIEU N'A PAS DE FAVORIS

Par rapport à ce sujet, j'aimerais souligner un problème que l'on trouve parmi les chrétiens. Je réalise que Dieu n'en a pas encore fini avec l'Israël physique. Je le vois lorsque je lis les prophéties. Il a encore un plan pour Israël dans l'histoire. Mais il y a un mouvement non scripturaire au sujet de l'Israël physique. Il se peut que vous ne soyez pas d'accord avec mon exemple, mais retenez au moins le principe. Ce qui me dérange, et qui je pense doit affliger le Seigneur parce que cela porte atteinte à Sa nature, c'est que certaines personnes pensent qu'Israël est le peuple favori de Dieu. Dieu n'a pas de favoris. Dieu n'a pas de chouchous. Il n'aime pas plus ceux qui appartiennent à la nation d'Israël qu'Il ne vous aime vous. Il y a une différence entre dire que Dieu a des favoris et recevoir la faveur de Dieu. Celle-ci est un effet de Sa grâce qu'Il démontre dans Sa relation avec nous, mais Dieu n'a pas de favoris.

La nation d'Israël suit le chemin de l'homme de qui elle tire son nom, Jacob. Jacob a reçu le nom d'Israël et c'est de là qu'ils ont pris ce nom. Jacob a trompé Esaü, lorsqu'il a volé le droit d'ainesse et les bénédictions. Si vous connaissez l'Ancien Testament, vous direz: « je sais qu'un jour Dieu allait donner le droit d'ainesse et les bénédictions à Jacob. » C'est vrai, je sais cela. Mais il n'aurait pas dû le prendre comme il l'a fait. Jacob a eu tort de tromper Esaü. Jacob a eu tort de voler le droit d'ainesse et les bénédictions. Ce n'est que lorsqu'il a lutté avec Dieu à Péniel qu'il est devenu un homme selon Dieu. Et alors Dieu lui a donné les bénédictions qu'il a essayé d'obtenir par la tromperie. Je suggère que même si la nation d'Israël est le choix de Dieu, la façon dont ils essayent de prendre la terre aux Palestiniens n'est pas bonne. (Ce message a été donné en 1982 NdT). Je n'ai pas vu que Dieu leur ait donné cette terre. C'est eux qui l'ont prise. Tout juste comme Jacob l'a prise. Je sais que viendra un temps où Dieu va lutter avec eux, c'est appelé un « temps d'angoisse pour Jacob. » (cf. Jérémie 30:7) Et pendant toute cette période de tribulation, Dieu va lutter avec eux et les transformer en une bénédiction mondiale. Voilà ce que je veux souligner. Ce n'est pas que je sois pour les Palestiniens avec tout leur terrorisme. Mais ce que je dis, c'est qu'il faut faire la différence entre l'Israël physique et spirituel. De nombreuses promesses que Dieu donne à Israël ne concernent pas la nation physique mais vous. Tous ceux qui connaissent Jésus sont des Israélites. Chacun d'entre eux est un enfant d'Abraham. Si vous êtes un enfant par la foi, les promesses sont pour vous. Et le monde sera béni par vous. Vous pouvez ne pas être d'accord avec cela, ce n'est pas grave, de toute façon je ne veux pas rentrer dans des considérations politiques.

Passons maintenant au chapitre 3. Christ nous a rendus si glorieusement riches, comment pouvons y entrer et le saisir. Lisons les versets 3:1-13: « A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens... si du moins vous avez appris quelle est la dispensation de la grâce de Dieu, qui m'a été donnée pour vous. C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots. En les lisant, vous pouvez vous représenter l'intelligence que j'ai du mystère de Christ. Il n'a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l'Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ. Ce mystère, c'est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus Christ par l'Évangile, dont j'ai été fait ministre selon le don de la grâce de Dieu, qui m'a été accordée par l'efficacité de sa à puissance. A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux païens les richesses insondables de Christ, et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu, selon le dessein éternel qu'il a mis à exécution par Jésus Christ notre Seigneur, en qui nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance. Aussi je vous demande de ne pas perdre courage à cause de mes tribulations pour vous: elles sont votre gloire. »

Veuillez remarquer que le chapitre 3 est une sorte de grande parenthèse. Un commentateur a dit: « Il semble que Paul ne voulait pas quitter le thème des chapitres 1 à 2, et il a eu du mal à aller au chapitre 4. » Je pense qu'il a raison. Remarquez que le verset 3:1 est suivi de trois points de suspension: « A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens... » et regardez le verset 4:1 « vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur. » Il y est finalement arrivé. Il semble qu'il soit parti dans cette grande parenthèse comme pour dire: « je ne suis pas encore prêt à vous dire ce que vous devez faire par Lui. Je n'ai pas encore fini de dire ce qu'Il a fait pour vous. » Par conséquent il recommence et récapitule nos richesses en Christ. Si vous lisez attentivement, vous verrez qu'il n'est pas du tout hors sujet, il est simplement en train de revoir ce qui a été dit avant. Il dit en substance: « Je ne vous en ai pas encore assez dit. Jésus a fait d'autres choses encore. Laissez-moi vous en parler une fois de plus avant d'en arriver à vos responsabilités. »

Je pense que pour comprendre le message de ce chapitre, il est bon de voir comment il l'a écrit. Dans ce chapitre, il y a un message, une prière et un chant. Les versets 3:1-13 sont un message. Dans les versets 3:14-19, il se met à genoux pour prier. Dans les versets 3:20-21, il élève un chant. Nous avons donc un message, une prière et un chant. Dans chacune de ces sections, un principe illustre la façon dont je peux entrer dans mes richesses en Christ. Il nous donne un grand principe dans le message, « voici comment entrer dans vos richesses. » Il nous donne un grand principe dans la prière, « voici comment entrer dans vos richesses. » Il nous donne un grand principe dans le chant, « voici comment entrer dans vos richesses. » Dans cette leçon nous verrons le premier principe que l'on trouve dans le message, les versets 3:1-13.



LE MYSTERE DE NOTRE UNION AVEC CHRIST

Considérez s'il vous plaît les versets suivants:

• Verset 3:3 « mystère »
• Verset 3:4 « le mystère de Christ »
• Verset 3:6 « Ce mystère »
• Verset 3:9 « mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses »

De quel mystère s'agit-il? D'après le verset 3:6, il semble que c'est le fait que les païens sont cohéritiers, forment un même Corps, et participent à la même promesse en Jésus Christ par l'Évangile. Il semble que le mystère soit que les gentils ont été inclus. Si vous lisez attentivement, vous verrez que le mystère est plus grand que cela. Il inclut cela mais ce n'est pas le point qu'il souligne ici. Le mystère n'est pas que les gentils ont eu le droit de rentrer, même si c'est très précieux. C'est plus large que cela. A travers toute cette épître et son épître soeur, Colossiens, le mystère est que les gentils sont devenus participants à quoi? A l'union avec Christ. Voilà le mystère, c'est Christ en vous l'espérance de la Gloire (cf. Colossiens 1:27). Le mystère est que l'Eglise, les juifs et les gentils, les murs étant tombés, est en union avec Christ. Voici un beau verset qui en parle, le verset 5:22: « Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. » Ce dont il parle dans le mariage est la même chose dont il parle ici. Le message est l'union avec Christ.



SAISIR PAR REVELATION

De quelle manière cela va nous aider à comprendre « comment » saisir nos richesses en Christ? Dans la Bible, le mot mystère ne veut pas dire ce qui ne peut pas être connu. Cela signifie ce qui ne peut pas être connu en dehors de la révélation. C'est caché par Dieu. C'est un mystère, pas parce qu'on ne peut le connaître, mais parce que Dieu ne l'a pas encore révélé. Regardez ces passages:

• Verset 3:3: « par révélation »
• Verset 3:5: « a été révélé »
• Verset 3:9: « de mettre en lumière »

Avant je pensais de la façon suivante. Puisque Paul a reçu tous les mystères par révélation, ils sont maintenant disponibles pour tous les chrétiens. Mais ce n'est pas le cas. Il est vrai que Paul a reçu tous les mystères par révélation, mais il ne l'a pas fait en tant que substitut pour l'Eglise, mais en tant que représentant de l'Eglise. Qu'est-ce que je veux dire? Il illustre comment lui est entré dans ses propres richesses. Il a saisi les mystères par révélation. C'est ainsi qu'il est rentré dans son union avec Christ. Dieu lui a ouvert les yeux pour qu'il les voie. Il les a saisies par révélation. Comment pouvez-vous alors entrer dans le mystère de votre union avec Christ? La réponse est la même manière que pour Paul, par révélation. Il n'y a aucune autre manière d'entrer dans vos richesses en Christ. Vous ne verrez jamais à quel point vous êtes riches en Christ, à moins d'y entrer comme Paul l'a fait, c'est-à-dire par révélation. Vous voyez, la plupart des chrétiens n'ont pas encore vu le mystère de leur union avec Christ. C'est encore voilé, c'est encore caché, tout est encore sombre. Christ est uni à Son église et tout ce qui en découle, toutes les vérités de notre identification, sont cachées. Et elles sont uniquement données par révélation. Paul l'a reçu par révélation pour illustrer la seule façon dont tous les chrétiens peuvent l'avoir. Considérons quelques versets qui mettent cela en lumière.



CE QUE DIEU PEUT FAIRE AVEC LE PLUS GRAND DES PECHEURS

Le premier est le verset 3:8 et l'expression « le moindre de tous les saints. » Ce n'est pas juste une façon de parler, Paul n'est pas en train de se dévaloriser. En 1 Corinthiens 15:8-9, il fait le même commentaire étrange, « Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton; car je suis le moindre des apôtres. » Certains diront: « allons Paul, nous savons que tu es humble, mais tu n'as pas besoin d'aller jusque là. » En 2 Corinthiens 12:11, il dit « je ne suis rien. » 1 Timothée 1:15: « Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. » Que fait Paul lorsqu'il se désigne comme le moindre de tous les saints, le moindre des apôtres, je ne suis rien et je suis le premier des pécheurs. N'utilise t-il pas juste un langage fort pour souligner un point. Ne sait-il pas ce que je sais et ce que vous savez? Qu'il est en réalité au top. Qu'il n'est pas au plus bas de l'échelle, mais au plus haut. Il fait partie des plus éminents des saints. Il est l'illustration de Dieu d'un chrétien de la nouvelle alliance. Tout le monde nous dit que si nous voulons étudier la vie d'un grand chrétien, il faut étudier la vie de Paul. Il est le modèle, il est le standard. Pourquoi Paul a-t-il une telle réputation parmi les chrétiens? N'est-ce pas parce qu'il semble avoir une telle victoire dans sa vie? Et parce qu'il a écrit au sujet de cette grande vérité qu'est l'identification avec Christ. Il semble être dans le lieu secret, et tous les mystères semblent lui avoir été dévoilés. Il est un exemple de victoire. Comme nous l'avons dit, si vous voulez un exemple, étudiez la vie de Paul. Mais comment sait-il tout cela? C'est par révélation. Dieu le lui a donné. Dieu a ouvert ses yeux.



IL N'EXISTE PAS DE GRAND CHRETIEN

J'espère que Dieu va pouvoir vous communiquer ce que je vais dire. Paul n'utilise pas une tournure de phrase lorsque qu'il dit qu'il est le moindre de tous les saints et des apôtres. C'est littéral. Paul était sur terre parmi les plus petits des petits. Dieu est allé au plus bas lorsqu'Il a sauvé Paul. Je crois que Paul était le cas le plus difficile que Jésus n'ait jamais sauvé. Je crois que lorsqu'il dit « le premier des pécheurs », il le pense littéralement, ce n'est pas une image. Son coeur était plein de la fierté des pharisiens. Il était un blasphémateur, il a persécuté le peuple de Dieu. Il a tué des femmes et des enfants. C'était un meurtrier. Il était le pire cas que Dieu n'ait jamais sauvé. Il faisait partie des bas parmi les plus bas et des plus mauvais parmi les mauvais! Alors comment se fait-il que tout le monde pense tant de bien de lui? Je vais vous dire pourquoi. Parce qu'un jour, Dieu a ouvert ses yeux, c'est la seule raison. Il l'a emmené dans les mystères par révélation. C'est ce qu'il veut souligner et c'est un grand encouragement. Voici ce qu'il dit, lisez attentivement parce que c'est une merveilleuse vérité pleine d'encouragement. Voici ce qu'il dit: « Je suis littéralement le moindre des saints. Si Dieu peut m'ouvrir les yeux sur les mystères, si Dieu peut m'emmener moi dans l'union avec Christ, alors aucun chrétien dans n'importe quel siècle n'a de raison de désespérer. Il peut aussi vous emmener dans l'union avec Christ. »

L'apôtre Paul a été capable de saisir les insondables richesses de Christ, parce que Dieu lui a ouvert les yeux. Et vous êtes aussi capables de saisir les insondables richesses de Christ, si Dieu vous ouvre les yeux. Pourquoi ne croyons-nous pas tout simplement ce qui est écrit? Nous pensons que Paul était quelqu'un de très spécial, qu'il était un grand chrétien. Il n'y a rien de tel qu'un grand chrétien. Il n'y a que des moins que rien. Les chrétiens sont faits de la terre. Si vous prenez un chrétien parmi les moindres et que vous laissez Dieu lui ouvrir les yeux sur quelques vérités, vous savez ce qui va arriver? Aux yeux de ceux qui sont autour de lui, il deviendra le plus grand. C'est incroyable comment cela marche. Vous voyez, Paul n'était pas un plaisantin. Vous avez beaucoup plus de chance que Paul. Et pourtant Dieu l'a rencontré. Si je pouvais soulever 150 kilogrammes, pensez vous que j'aurais des problèmes pour soulever 75 kilogrammes? Si je peux soulever le plus lourd, je peux aussi soulever le moins lourd. Dieu a soulevé Paul, donc Il peut aussi vous soulever. Dieu a soulevé Paul, donc Il peut aussi me soulever.



SE GARDER DE LA FIERTE

Laissez-moi vous donner quelques avertissements liés à cela et isoler un principe. Si Dieu vous donne un peu de lumière, s'Il illumine votre coeur, s'Il vous donne une révélation et que moi, je n'ai pas la révélation, je vais penser que vous êtes vraiment grand. C'est ce que nous faisons avec Paul. Même si vous savez dans votre coeur que vous êtes le moindre de tous les saints, même si vous savez que vous n'êtes rien, si Dieu ouvre vos yeux même un petit peu, tous les gens autour de vous vont vous tenir en haute estime. Et ils vous traiteront parfois comme un petit dieu, comme un ange qui vient du ciel, comme si vous étiez vraiment quelque chose. Lorsque cela arrivera et cela arrivera, si vous êtes sérieux au sujet de Christ, si vous entrez dans vos richesses et que Dieu ouvre vos yeux à ces choses, alors demandez à Dieu de vous garder gracieusement d'enfler d'orgueil.

Vous n'êtes rien, vous êtes un rien avec une révélation. Mais dès que vous avez cette révélation, tout le monde autour de vous commence à se rapprocher et ils peuvent même penser que vous êtes quelqu'un qui n'est pas humain. Et cela pour une seule raison, parce que Dieu a ouvert vos yeux. Pour aucune autre raison que celle-là. Vous, vous savez que vous n'êtes rien. Un autre avertissement qui fait suite à celui-là. Ne laissez-pas les autres vous regarder comme un individu spécial. Ne les laissez pas regarder à vous. Tournez toujours les yeux des gens loin de vous-mêmes et vers le Seigneur. Quelle tragédie lorsque l'homme fait confiance à l'homme. Quelle tragédie lorsque la chair se confie dans le chair. Nous sommes tous des citernes vides, et nous ne pouvons rien retenir. Nous devons tourner les yeux des gens vers le Seigneur. Paul a eu une révélation, et malgré cela il savait qu'il était le moindre d'entre tous les saints, le moindre des apôtres, il n'était rien, le premier des pécheurs. Mais dès qu'il a eu des révélations, tout le monde a dit: « Paul est le plus grand des chrétiens qui n'ait jamais vécu. »

ATTENTION A LA PSYCHOLOGIE

Voilà maintenant le deuxième avertissement. Cet avertissement est lié au mouvement de la psychologie chrétienne qui s'étend sur le peuple de Dieu. Des livres sont écrits qui encouragent les gens à s'analyser eux-mêmes. C'est la victoire psychologique. Regardez à l'intérieur, découvrez vos problèmes et donnez-les à Jésus. La réalité, c'est que vous n'avez pas plus de capacités à découvrir vos problèmes que vous n'en avez à les résoudre. C'est une chose très malsaine que de faire de l'introspection. Votre prière devrait toujours être: « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur! » (cf. Psaumes 139:23) Vous n'avez pas à regarder dans ces « ordures », sinon cela risque de vous faire peur jusqu'à la mort. Vous n'avez pas à regarder à l'intérieur. Vous voyez, il y a une façon juste de dire: « je ne suis rien. Je suis le moindre de tous les saints. Je suis le premier des pécheurs. » Et il y a aussi une mauvaise manière de le dire. Lorsque l'apôtre Paul l'a dit, il n'était pas rempli de pitié envers lui-même, il n'a pas dit: « oh, je ne suis rien. Pauvre de moi, je ne suis bon à rien, c'est désespérant... » Il n'a pas parlé ainsi. Il a eu une révélation de ce qu'il était en Christ. Dieu a ouvert ses yeux sur les mystères, il avait une vue claire sur ces sujets. J'aime le fait que dans le même verset 3:8, dans lequel il dit, je suis le moindre de tous les saints, il parle aussi des richesses insondables de Christ, avec le même souffle. Il dit: « c'est vrai que je suis le moindre des pécheurs, c'est un des côtés de la vérité, l'autre est les richesses insondables de Christ. » Par cela Dieu nous donne une protection. Premièrement de ne pas regarder en-haut aux hommes. Et deuxièmement de ne pas regardez en-bas vers soi. Il faut toujours regarder au Seigneur Jésus.



DIEU INSTRUIT SES ANGES A TRAVERS L'EGLISE

J'ai dit que j'allais vous montrer deux manières par lesquelles ces versets mettent en lumière le comment. Le premier est « le moindre de tous les saints. » Et le deuxième se trouve au verset 3:10. C'est un des passages les plus originaux et les plus merveilleux de tout le livre d'Ephésiens. C'est si merveilleux, vous n'osez presque pas le croire. Verset 3:10: « afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu. » Demandez à dix chrétiens s'ils croient cela. Je ne sais même pas si vous en trouverez un. Combien il est rare de trouver des chrétiens qui ont saisi cela et qui s'en réjouissent infiniment.

Ce verset dit que les vies des chrétiens vécues dans l'union avec Christ démontrent la vérité de Dieu aux anges. Je ne comprends pas Ephésiens 3:10, et je n'ai jamais rencontré un chrétien qui comprenne Ephésiens 3:10. Je n'ai jamais lu de commentaire qui puisse satisfaire mon coeur et manifester toute la plénitude d'Ephésiens 3:10. Dieu instruit Ses anges à travers l'Eglise, à travers les chrétiens. Alors que vous vivez chaque jour votre vie, que vous luttez avec vos problèmes et que vous trébuchez dans votre vie chrétienne en essayant de Lui plaire et de L'honorer avec la petitesse de vos capacités et de votre habileté, êtes-vous conscient que Dieu dit que vous êtes sur la scène, que vous êtes exposés. Que les anges de Dieu regardent et vous observent, pas comme des spectateurs indifférents, mais comme des étudiants attentifs. Les anges apprennent de vous. Et selon le mot grec utilisé ici, ils apprennent les nombreuses couleurs de la sagesse de Dieu, la sagesse infiniment variée de Dieu. Etes-vous d'accord avec cette phrase: « les anges en savent plus. Ils sont plus intelligents que les hommes. » Voici ce que j'ai lu dans un livre de sciences. Un oeil humain normal peut différencier un demi-million de couleurs différentes. Je ne savais même pas qu'il existait un demi-million de couleurs différentes. Voilà pour l'oeil normal, mais si vous possédez un oeil exercé, ils disent que vous pouvez voir un million de couleurs et teintes différentes. C'est incroyable tout ce qu'un oeil peut percevoir.

Si un oeil humain peut voir tout cela, qu'est-ce qu'un ange doit pouvoir voir! Je me demande s'ils peuvent voir tout le paysage de la terre d'un seul coup d'oeil. Les anges étaient là lorsque Dieu a créé l'univers, les anges étaient là lorsque pour la première fois il y a eu la lumière, il n'y avait jamais eu de lumière avant. Les anges ont vu cela. Ils ont vu Dieu en train de faire l'univers, et la Bible dit qu'ils ont éclaté en louanges. Dans le livre de Job, on voit les fils de Dieu chanter de joie à cause de la création (cf. Job 38:4-7). Ils ont vu les anges sans péché, ils ont vu les anges qui ont chuté, ils ont vu la gloire de Dieu dans le ciel. Qu'est-ce que les anges n'ont pas vu? Avez-vous une idée de ce qui pourrait impressionner un ange? Pensez-vous à quelque chose qui pourrait capter leur attention? Pensez-vous pouvoir les épater avec quelque chose que vous pourriez leur montrer? Eh bien ici, il y a quelque chose qu'ils veulent connaître. C'est incroyable.

Les anges, avec toutes leurs capacités, toute leur sagesse et toutes leurs possibilités infinies, ne peuvent pas se passer de voir l'Eglise dans son union avec Christ. Ils vous étudient jour et nuit. Ils m'étudient jour et nuit. Ils regardent fixement, ils admirent, ils s'émerveillent, ils ne peuvent pas y croire. Nous pensons que nous ne connaissons que peu de choses, mais d'après ce passage, il y a plus de sagesse dans la vérité d'être unis à Christ, qu'il n'y en a dans tout l'univers de la création de Dieu. Cet univers n'est pas l'image de la sagesse de Dieu. Les anges regardent toute la sagesse de Dieu dans l'univers, puis ils reviennent pour étudier l'Eglise. Parce que c'est là que la pleine révélation de Dieu, la sagesse de Dieu, est donnée dans toute Sa gloire. Tout au long de la Bible, les anges sont décrits comme désirant voir, méditant sur, et voulant se pencher sur… ils observent l'Eglise. Les anges n'ont jamais vu une telle sagesse. Ils n'ont jamais vu Dieu comme Il le voit dans ma vie et dans vos vies. Ils ont vu Adam, et la chute. Ils ont vu Moïse et Aaron et une longue succession de prêtres. Ils ont observé et ils se sont émerveillés, ils ont vu la nation d'Israël aller vers le Mont Sinaï et chanter des hymnes. Ils ont regardé et se sont émerveillés. Ils ont vu des océans de sang couler des autels juifs. Ils ont vu l'encens s'élever au ciel. Ils ont regardé et ils ont observé.

Dieu est devenu homme et la Bible dit que les anges ont éclaté en louange. « Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu. » (cf. Luc 2:13). Plus tard ils regardèrent avec étonnement le Fils de Dieu mourir sur une croix. Ils l'ont vu ressusciter et remonter à Sa place à la droite de Dieu. Ensuite ils ont vu l'Eglise à la Pentecôte et des chrétiens être sauvés de toutes les parties de la terre. Ils ont vu des hommes, des femmes, des enfants, des jeunes et des vieux, des rois et de princesses, des esclaves, des riches, des pauvres, des malades, des personnes en bonne santé. Ils les ont tous regardés. Ils ont vu des gens se tenir debout et rendre témoignage à leur Seigneur. Ils les ont vus se faire torturer, habillés de peau de bêtes et destitués. Ils les ont vus dans l'affliction, dans la famine, et ils étaient émerveillés. Ils étaient en train d'apprendre la sagesse infiniment variée de Dieu. Les anges ne peuvent s'empêcher de vous regarder. Ils regardent Dieu vous sauver et vous garder, vous nettoyer et vous restaurer. Et ils Le regardent vous emmener vers la perfection. Chaque fois que Dieu fait quelque chose dans votre vie, les yeux des anges sont grands ouverts émerveillés, et leur bouche est grande ouverte d'émerveillement. Tout cela parce que c'est vous et pas eux qui êtes l'Epouse du Sauveur. C'est incroyable. Nous avons une vue tellement superficielle. Parfois quelqu'un vient et demande: « quel est votre but dans la vie? » Eh, bien nous enseignons les anges! C'est déjà un but suffisant. Ils pensent que nous avons ici un petit ministère avec des cassettes. Mais ce n'est pas un ministère, nous enseignons les anges! Je ne m'arrête pas pour parler aux anges, je ne pense pas que cela soit scripturaire. Mais lorsque mes yeux sont sur Jésus Christ, que je suis uni à Christ, je sais que j'enseigne les anges. Seule la foi peut accéder à une chose aussi grande.

Je pense que le verset 3:10 inclut les mauvais anges tout comme les bons anges. 1 Pierre 1:12 nous montre avec certitude que les bons anges sont inclus. Il parle des choses dans « lesquelles les anges désirent plonger leurs regards. » Aucun des anges n'a jamais goûté à la joie du salut. Aucun ange ne peut étudier le salut dans sa propre vie. Il ne peut étudier le salut que dans votre vie ou dans la mienne.

Parfois on se dit que l'on est inutile, mais seul Dieu sait comment Il vous utilise. Avez-vous déjà médité sur la joie qui sera vôtre au ciel, lorsqu'une personne rachetée viendra vers vous, et vous remerciera pour l'influence que vous aurez eue dans sa vie. Voici ce que dit 1 Thessaloniciens 2:19-20 « Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire? N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement? Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. » Je ne sais pas si cela vous fera tressaillir, si un jour quelqu'un vient vers vous au ciel et dit: « j'aimerais vous remercier. Je suis ici parce qu'en tant qu'instrument humain, Dieu vous a utilisé. Vous avez touché ma vie, merci. » Et qu'en sera-t-il si un jour l'archange Michaël vient et vous dit: « Vous m'avez tellement appris au sujet de Dieu. Merci. » Les anges dans le ciel sont déjà parfaits donc ils ne peuvent pas l'être plus. Ils ne peuvent pas grandir en perfection mais en connaissance, et ils augmentent cette connaissance en nous observant et en nous étudiant. Et en vous étudiant, ils se rapprochent de Dieu et ils peuvent voir la sagesse infiniment variée de Dieu. Ce ne sont pas des élucubrations, c'est exactement ce que Paul est en train de dire au verset 3:10. Vous vous dîtes peut être: « je ne suis rien, je ne suis que de la terre, je ne suis pas qualifié pour enseigner les enfants d'Adam. » Peut-être pas, mais vous êtes qualifiés pour enseigner les fils de Dieu, vous enseignez les anges. N'en faites pas un sujet de fierté, mais n'est-ce pas une chose merveilleuse.

Voici ce que Paul veut nous dire ici, il était prêt à mettre de coté nos richesses en Christ, et passer aux responsabilités, mais il dit qu'il ne peut pas encore y aller. Voilà ce qu'il veut encore que nous comprenions, « s'il a été capable de s'abaisser et de m'élever et que j'y suis entré par révélation, la moindre des choses qu'Il peut faire pour vous c'est de vous y faire entrer par révélation. » Ensuite il dit: « ne pensez pas que vous connaissiez toutes vos richesses en Christ. Vous ne pouvez même pas commencer à les connaître. » Enfin, les anges étudient la sagesse de Dieu dans nos vies. Nous enseignons les anges, c'est une chose incroyable pour moi. Je ne sais pas en détail comment cela fonctionne dans la vie mais c'est une précieuse vérité.

Prions:

Père, nous Te remercions pour Ephésiens 3. Nous pensons à Ton enfant, l'apôtre Paul qui n'était rien, et à qui Tu as pourtant donné une révélation dans laquelle il a commencé à entrer, et ensuite tout le monde a pensé qu'il était quelqu'un. Seigneur, nous connaissons la vérité en ce qui nous concerne. Nous ne sommes aussi rien du tout. Ouvre nos yeux pour que nous puissions entrer dans nos richesses. Nous Te prions de nous garder de laisser les gens regarder à nous et penser que nous sommes quelqu'un parce que nous avons des yeux ouverts. Nous prions que tu rendes ces choses réelles dans nos vies. Au nom de Jésus. Amen.

Ephésiens #8