EPHESIENS #2

(Ephésiens 1:1-14)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre deuxième leçon sur cette merveilleuse épitre d'Ephésiens. Notre première leçon a été une introduction qui nous a permis, je le pense, d'avoir une petite vue d'ensemble sur le livre. Cette deuxième étude est une sorte de transition, puisqu'elle contient aussi une partie d'introduction mais elle s'attache également à l'analyse plus profonde du texte. Dans un premier temps, nous finirons le survol du livre avant de commencer l'étude du livre en lui-même.



RESUME

Laissez-moi vous résumer rapidement ce que nous avons vu la dernière fois, afin que nous prenions conscience du message et de l'esprit de ce livre. Le message du livre d'Ephésiens peut être résumé par les cinq derniers mots du verset 3:8: « les richesses insondables de Christ. » Les richesses dont nous disposons en Christ sont absolument illimitées et inépuisables. Il n'y a pas de fin à ce que l'on peut y chercher, pas de fin aux merveilles que l'on peut y puiser pour rafraîchir notre coeur. Il n'y a aucune limitation, aucune limite et aucun fond aux richesses que nous avons en Christ.

Nous nous sommes posés la question: Qui est riche en Christ? La réponse est: Tous les chrétiens. La réponse n'est pas tous les baptistes, tous les méthodistes, tous les pentecôtistes, tous les congrégationalistes ou tous les indépendants mais tous les chrétiens, sans exception! Chaque chrétien est un multimilliardaire en Christ Jésus. La seule condition est qu'il soit sauvé, né de nouveau. Car il n'y a pas d'autre moyen d'être chrétien que d'avoir l'Esprit de Dieu. Ce n'est pas réservé à une petite poignée de privilégiés. C'est une vérité qui est pour tous les chrétiens, peu importe qu'ils soient faibles, rétrogrades, limités, ou pécheurs. Chaque chrétien est un multimilliardaire dans l'union avec Jésus-Christ. Voilà le thème de l'épitre aux Ephésiens.

Dieu doit nous montrer cela. Malheureusement, lorsque vous commencez à parler de multimilliardaire, beaucoup n'y prêtent pas une grande attention. Pour certains, cela semble trop beau pour être vrai, et ils pensent donc qu'il y a quelque chose qui cloche. Lorsque vous parlez ainsi, certains pensent que vous exagérez. Seul l'Esprit de Dieu peut nous révéler que cette vérité de notre richesse en Jésus Christ ne peut pas être exagérée. Nous pouvons à peine commencer à en gratter la surface, à toucher ce que nous avons dans l'union avec Christ. C'est Dieu qui doit nous révéler cela.

Le thème est donc que chaque chrétien est un multimilliardaire en Jésus Christ. En parcourant le livre, nous verrons qu'avoir des richesses est une chose, et que les dépenser en est une autre. Tous les chrétiens ont ces richesses, mais malheureusement tous les chrétiens ne les dépensent pas. Tout le monde n'y entre pas, tout le monde ne réclame pas ce qui est à lui en Jésus Christ. C'est pourquoi certains chrétiens vivent des vies très pauvres, ils vivent en-dessous de leur héritage. A travers cette étude des Ephésiens, Dieu veut nous encourager à nous approprier pleinement tout ce qui est contenu dans notre position de multimilliardaire en Jésus Christ.



PLAN DU LIVRE

Le plan du livre que nous allons suivre, correspond à celui de presque tous les commentateurs évangéliques. Nous avons divisé le livre en deux parties. Les différents commentateurs utilisent des mots différents, il n'y a pas de bonnes ou mauvaises manières, mais voici comment nous avons exprimé cette division.

• Chapitre 1 à 3: Les ressources illimitées
• Chapitre 4 à 6: Les responsabilités illimitées

Rappelez-vous, le Seigneur Jésus a dit: « On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié. » C'est parce que nous sommes si riches que nous avons des responsabilités illimitées. Bien sûr, Dieu nous montrera comment remplir ces responsabilités afin que nous ne nous écroulions pas, car ce mot responsabilité peut être un incroyable esclavage, si on ne comprend pas comment Dieu nous permet d'y faire face. Voilà donc le plan que nous suivrons. Dieu nous dit d'abord combien nous sommes riches et nous montre ensuite le genre de vie qui découle d'une vie si riche. Voici maintenant comment nous avons divisé le livre de façon plus précise.

I. Chapitre 1 à 3: Les ressources illimitées
a. Chapitre 1: Le point de vue de Dieu
b. Chapitre 2: Le point de vue de l'homme
c. Chapitre 3: Comment s'approprier les richesses, comment y entrer
II. Chapitre 4 à 6: Les responsabilités illimitées
a. Chapitre 4: Le point de vue de Dieu
b. Chapitre 5: Le point de vue de l'homme
c. Chapitre 6: Comment y entrer

Dieu ne nous laisse pas seul pour comprendre et saisir ces vérités, mais Il nous donne les moyens pour que tout cela devienne très pratique dans nos vies. Voici maintenant une nouvelle remarque concernant le livre dans son ensemble. A la fin de notre précédente leçon, j'ai dit qu'Ephésiens était un des plus grands livres sur l'Eglise dans le Nouveau Testament. C'est ce que j'aimerais maintenant développer quelque peu. L'Eglise est si proéminente dans le livre d'Ephésiens que beaucoup de commentateurs en font le thème du livre. Ils ne disent pas que le thème est les richesses en Christ, ou que nous sommes multimilliardaires, mais ils disent qu'il s'agit de la révélation de l'Eglise. Par exemple, certains donnent le plan suivant: Chapitre 1 à 3 La gloire de l'Eglise de Jésus Christ, Chapitre 4 à 6 L'esprit qui règne sur l'Eglise. Ephésiens est rempli de l'Eglise. Un autre commentateur a dit: « la pensée fondamentale d'Ephésiens est l'Eglise. » Voici maintenant une liste de versets qui reprennent ce thème de l'Eglise:

• Verset 1:22: « Il l'a donné pour tête suprême à l'Église. »
• Verset 3:10: « Afin que les dominations et les autorités dans les lieu célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu. »
• Verset 3:21: « A lui soit la gloire dans l'Église et en Jésus Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen! »
• Verset 5:23: « Car le mari est la tête de la femme, comme Christ est la tête de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. »
• Verset 5:24: « Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. »
• Verset 5:27: « Afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. »
• Verset 5:29: « Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Église. »
• Verset 5:32: « Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. »

Vous voyez, tout au long du livre d'Ephésiens, nous trouvons des références à l'Eglise. Il y actuellement une grande confusion au sein du peuple de Dieu en ce qui concerne le mot « église. » Parce qu'il a été mal utilisé, le mot « église » fait parfois référence à de drôles de choses dans la tête des gens. Il y a une énorme confusion autour du mot « église. » Certains disent, c'est cela qui est juste, d'autres disent c'est ceci qui est juste et d'autres disent, rien n'est juste. Certains vont ici, d'autres vont là, certains vont partout, d'autres ne vont nulle part. L'église fait référence à de drôles de choses. L'église s'est divisée et s'est éparpillée en plein de petits groupes, et maintenant lorsque vous dîtes « église », chacun pense à quelque chose de différent qui dépend de son arrière-plan ou de son association. Pour certaines personnes, cela fait référence à une dénomination, pour d'autres à un bâtiment, presque tout le monde pense à un groupe local organisé qui a été formé par les hommes, qui est maintenu par les ressources humaines et qui est géré par un système plus ou moins élaboré de responsables désignés officiellement ou quelque chose comme cela.

A cause de toute cette confusion concernant l'Eglise, beaucoup considèrent maintenant ce mot « église » comme repoussant, c'est devenu un mot avec une mauvaise connotation. Ils ont du mal à le supporter, il renvoie l'image de quelque chose de dur, froid, légal, formel, mécanique et dans certain cas tyrannique. Certains n'aiment pas ce mot, et n'essayez pas de leur en parler. Certains ont en marre, car ils ont trop souvent fini exténués. D'autres qui ont vu la précieuse vérité de l'Eglise dans la Bible, ont essayé de sauver l'église. C'est pourquoi on entend beaucoup parler de nos jours de « l'église locale », de « l'église du Nouveau Testament. » Ils disent, « retournons à l'idée de l'Eglise dans le Nouveau Testament, retournons au premier siècle. » Vous entendez des expressions comme « l'église locale, la vie corporative, la vie du corps, le mouvement du corps, la vie d'église, la vérité sur l'église. » Ce sont des expressions qui se répandent dans tous les pays parmi le peuple de Dieu.

EPHESIENS, LA PLEINE EXPLICATION DE L'EGLISE

Ephésiens est un livre au sujet de l'Eglise, et la façon dont l'Esprit de Dieu développe la vérité concernant l'Eglise dans Ephésiens est d'une valeur inestimable, c'est incroyable. Dans Ephésiens vous trouvez le fondement de l'Eglise, vous y trouvez le plein développement de l'Eglise dans le Nouveau Testament. Vous me direz peut être: « Attends un instant, il est beaucoup question de l'Eglise dans Timothée! » Oui c'est vrai, mais tout ce qui est dans Timothée est basé sur Ephésiens. Vous me direz: « Il est beaucoup question de l'Eglise dans Tite! » Oui c'est vrai, mais tout ce qui est dans Tite est basé sur Ephésiens. Vous me direz: « Il y a beaucoup de choses concernant l'Eglise dans 1 Corinthiens! » Oui c'est vrai, mais tout ce que l'on trouve dans 1 Corinthiens au sujet de l'Eglise est basé sur Ephésiens. Il y beaucoup de choses dans le livre des Actes, mais rien qui ne soit pas basé sur Ephésiens.

Ephésiens contient la pleine mention, la doctrine et l'explication de l'Eglise, et tout est basé là-dessus. Les livres de Timothée et de Tite sont des expressions de l'Eglise. Dans le livre des Actes, vous avez une illustration de l'Eglise. Dans 1 Corinthiens, vous trouvez l'objectif de l'Eglise et certains de ses problèmes. Mais ce n'est que dans le livre d'Ephésiens, et nulle part ailleurs, que vous trouvez la doctrine de l'Eglise, l'explication de l'Eglise, la fondation de l'Eglise, le système nerveux de l'Eglise. Sans la vérité que l'on trouve dans Ephésiens, les Timothée, Tite, 1 Corinthiens et Actes tombent en morceaux par rapport à l'Eglise. Malheureusement c'est souvent ce qui arrive dans le monde. L'Eglise que l'on y rencontre n'est pas bâtie sur ce livre et sans les vérités qui s'y trouvent, elle ne peut pas tenir.



L'EGLISE DANS EPHESIENS EST SPIRITUELLE

Même si nous allons le voir en détail en parcourant ce livre, regardons maintenant le principe de l'Eglise que présente l'Esprit de Dieu dans l'épître aux Ephésiens. Laissez-moi le dire dans ces mots: « Dans le livre aux Ephésiens, vous ne trouverez que l'Eglise spirituelle. » Vous n'y trouverez rien au sujet des membres d'églises, rien sur les fonctions dans l'Eglise, rien sur le baptême d'eau et le repas du Seigneur, pas un mot sur le gouvernement de l'Eglise, pas un mot sur l'organisation, pas un mot sur les réunions, pas un mot sur les ministres du culte, et pourtant l'épitre est remplie de l'Eglise. N'est-il pas étonnant que même en laissant tout cela de côté, vous ayez quand même la doctrine, le coeur, le système nerveux, la tête de l'Eglise! C'est parce que l'Eglise dans Ephésiens est une église spirituelle, c'est une église invisible. L'Eglise dans Ephésiens est l'Eglise dans les lieux célestes. Elle comprend tous les chrétiens indépendamment de leur association sectaire, tous les chrétiens dans leur union avec le Seigneur Jésus Christ. Il s'agit du Corps de Christ, c'est tous les croyants.

Voilà l'Eglise que l'on trouve dans Ephésiens. Elle plonge ses racines dans l'Eternité passée, avant la fondation du monde, et elle élève sa tête dans l'Eternité future, devant le trône de Dieu. En ce moment même, elle vit dans une union vivante avec Son Seigneur ressuscité. Voilà l'Eglise que l'on trouve dans Ephésiens. C'est une présentation non sectaire, elle inclut tous les chrétiens, c'est une Eglise qui est dans les lieux célestes. Voilà le secret de la vie d'Eglise, et le fondement de l'Eglise. Ce que l'on peut voir avec nos yeux physiques ne sont que des expressions de l'Eglise mais ce n'est pas l'Eglise. Ce qui est ici-bas et qui est représenté par toutes ces dénominations, est l'expression de l'Eglise. C'est dans la mesure où Dieu imprime le message d'Ephésiens dans la vie des individus, qu'ils pourront exprimer l'Eglise que l'on trouve dans Ephésiens, l'Eglise spirituelle.

Il n'y a rien de faux dans l'expression de l'Eglise, dans les expressions et les représentations locales de la vérité spirituelle, mais ce n'est pas le fondement. La fondation se trouve dans Ephésiens, et c'est là où vous devez commencer. Toute église locale qui n'exprime pas la doctrine, la vie, et les principes que l'on trouve dans le livre d'Ephésiens n'a pas de raison légitime d'exister et devrait même disparaitre pour le bien du royaume. Que Dieu puisse susciter des expressions locales, des assemblées et des corps qui expriment le message du livre d'Ephésiens, des personnes qui savent qu'elles sont multimilliardaires en Christ, et qui savent qu'elles sont unies à une tête commune. Et qu'ensuite elles puissent exprimer ensemble cette grande relation en Christ. Dans ce livre des Ephésiens, nous ne considérerons l'Eglise que sous l‘angle où Dieu la présente ici et non sous sa forme d'expression locale, comme on la trouve dans d'autres livres.



L'EGLISE EST LA POSSESSION, L'OUVRAGE ET L'HABITATION DE DIEU

Avant de quitter ce thème de l'Eglise, voyons maintenant quelques descriptions que Dieu en donne, et sa grande illustration dans Ephésiens. Ensuite vous aurez, je pense, une bonne idée de la merveilleuse et sainte façon dont Dieu la considère. J'aimerais attirer votre attention sur trois expressions merveilleuses. La première se trouve au verset 1:14: « Ceux que Dieu s'est acquis », d'autres disent « sa possession » ainsi qu'au verset 1:18: « Son héritage dans les saints. » Voici encore une autre expression, verset 2:10: « Son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres. » Nous sommes « sa possession » et « son ouvrage. » Regardez encore les versets 2:21-22: « En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit », « l'habitation de Dieu. » Maintenant que nous avons isolé ses trois expressions, rassemblons-les en une seule phrase. L'Eglise du Nouveau Testament, l'Eglise spirituelle est Sa possession, Son ouvrage, Son habitation. Le mot ouvrage en grec est « poiema », c'est une oeuvre d'art, c'est en lien avec le mot beauté. Dieu utilise ces trois expressions, pour décrire l'Eglise.

La première est Sa possession, je Lui appartiens et l'Eglise Lui appartient.

La deuxième expression est on ouvrage, Son oeuvre d'art, Son « poiema. » C'est qu'Il n'en a pas encore fini avec moi. Je suis à Lui, mais Il n'a pas encore fini, Il y travaille encore, Il a un dessein, Il a un plan et Il y travaille. Son oeuvre en moi est un processus. Il agit par l'enseignement, la discipline, par l'affliction, par le feu, par la douleur, par l'émondage et le nettoyage, par les problèmes de la vie et dans toutes les situations, par Satan et tous les ennemis, par l'ancienne nature mauvaise et par toutes les impulsions de mon coeur naturel. Il est le modeleur, Il est le potier et je suis l'argile. C'est cela l'Eglise, c'est bien plus grand que « Mais où allez-vous à l'église? » Vous êtes son « poiema », Son ouvrage.

La troisième expression est Son habitation, Sa demeure. La semaine dernière, un père a demandé à sa petite fille: « Où habite Jésus? » Et elle a répondu: « dans l'Eglise. » Elle voulait parler de l'église locale, là elle où elle va, c'est ce qu'elle avait à l'esprit et pourtant elle a bien répondu! Où Dieu vit-Il? Dans l'Eglise, c'est là où Il vit, c'est Sa maison, c'est Son adresse. Là où est Christ, là est l'Eglise.

Voici l'Eglise que l'on trouve dans Ephésiens. Nous sommes à Lui, nous sommes Son ouvrage et Il vit en nous. On trouve encore d'autres descriptions de Son peuple:

• Verset 1:23: Son Corps
• Verset 2:10: Son ouvrage
• Verset 2:19: Une maison
• Verset 2:21: Un édifice, Un temple saint
• Verset 3:6: Des cohéritiers
• Verset 3:15: Une famille
• Versets 5:22-27: Une épouse



LE POINT COMMUN DES IMAGES CONCERNANT L'EGLISE: L'UNION AVEC CHRIST

Quel est le dénominateur commun de toutes ces descriptions? Le point commun de ces appellations de l'Eglise spirituelle dans Ephésiens, peut être résumé en trois mots: « union avec Christ. » Chaque description de l'Eglise dans Ephésiens vous ramène à la vérité de l'union avec Jésus-Christ. L'Eglise spirituelle a pour centre la merveilleuse vérité de l'union avec le Seigneur Jésus-Christ. Toutes nos richesses sont décrites en termes d'union avec Lui. C'est comme si le Saint-Esprit avait un sujet favori auquel Il fait toujours référence, Il le répète encore et encore, Il met l'accent sur lui.

Le premier est le corps humain. Il me semble que cela doit être l'illustration favorite du Saint-Esprit concernant l'Eglise, et cela non seulement dans Ephésiens mais dans toute la Bible. Il donne beaucoup d'images de l'Eglise dans la Bible comme par exemple le chandelier, mais son illustration préférée semble être le corps. Sur les six chapitres d'Ephésiens, cinq font référence au Corps de Christ, à l'Eglise en tant que Son Corps. Pourquoi suis-je riche, pourquoi êtes-vous riches, pourquoi en tant qu'Eglise, sommes-nous riches? Parce que nous sommes le Corps de Christ. C'est une union de vie. La même vie qui traverse ma tête, traverse aussi ma main. Je peux bouger ma main, je peux bouger mes doigts. Je peux bouger mes doigts parce que la vie qui est dans ma tête est aussi dans mes mains ou dans mon bras. C'est la même vie. Pourquoi l'Eglise peut-elle vivre et se déplacer? Parce que la vie qui est dans les membres est la vie qui est dans la Tête et Christ est la Tête, et Il est la Vie de l'Eglise.



L'UNITE DANS L'EGLISE C'EST AVOIR CHRIST COMME SA TETE

Regardez les versets 4:15-16: « Professant la vérité dans l'amour, nous croissions à tous égards en celui qui est la tête, Christ. C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour. » Si les gens pouvaient comprendre l'Eglise que l'on trouve dans Ephésiens, s'ils pouvaient comprendre l'illustration du Corps, cela règlerait tout un tas de problèmes dans l'Eglise physique. L'illustration du Corps dans Ephésiens nous aide à mettre en lumière ce qui est appelé l'unité chrétienne. On entend beaucoup parler de l'unité, mais il faut toujours faire la différence entre l'unité et l'expression de l'unité. Ce que je veux dire c'est que l'unité n'est pas la coopération. Vous pouvez coopérer pendant cent ans avec quelqu'un sans pour autant être unis. Beaucoup pensent que nous avons besoin dans l'Eglise de plus de coopération. Non, c'est plus profond que cela, l'unité n'est pas la coopération, elle s'exprime dans la coopération, mais l'unité n'est pas la coopération.

D'autres pensent que l'unité c'est la proximité, ils pensent que c'est un problème de géographie. Non, il y a malheureusement des épouses et des maris qui vivent sous le même toit mais sans unité. Ce n'est pas parce que vous habitez près l'un de l'autre, parce que vous vous réunissez au même endroit qu'il y a l'unité. L'unité, ce n'est pas non plus des occasions de se rencontrer. Je suis triste pour les groupes qui pensent qu'en organisant des rencontres entre les gens, ils pourront créer une sorte d'unité. C'est souvent utilisé parmi les jeunes gens dans l'église. Ils sortent faire du bowling, manger un morceau de pizza, ou quelque chose comme cela pour attirer les gens. Oui vous serez capables d'attirer les autres en faisant ainsi, mais cela ne créera pas l'unité. L'unité s'exprime en coopération, en proximité, dans des rencontres, mais ces choses ne sont pas l'unité. Il y a d'autres choses que vous pourriez ajouter à la liste, l'unité n'est pas non plus une doctrine commune. Certains pensent que si nous pouvions tous signer le même crédo, et si nous pouvions être d'accord sur la même doctrine, alors nous serions tous unis. Oh non, ce n'est pas vrai.

Le livre d'Ephésiens, parce qu'il vous présente l'Eglise spirituelle, vous donne la définition de l'unité. La définition de l'unité est avoir une « tête commune. » C'est cela l'unité chrétienne, c'est avoir une tête commune. Si vous avez vu cela, vous serez préservés de toutes sortes de luttes pour obtenir l'unité. Imaginez qu'en cet instant je sois entièrement soumis à Christ en tant que Tête, et que je vive pour le plaisir de ma Tête. Imaginez aussi qu'en cet instant que mon ami Jack, soit entièrement soumis à Christ en tant que Tête, et qu'il vive pour le plaisir de sa tête. Parce que Christ est ma Tête et que Christ est la Tête de Jack, il y aura une parfaite unité entre nous. C'est cela l'unité chrétienne. Lorsque ma main gauche vit pour le plaisir de ma tête, alors lorsque ma tête dit à ma main de bouger, elle va bouger, et lorsque ma tête dit à ma main de s'arrêter, elle va s'arrêter. C'est ma tête qui dit à ma main gauche et à ma main droite ce qu'elles doivent faire. Lorsque tout va bien, que je suis en bonne santé, et que mes deux mains vivent pour le plaisir de ma tête, elles n'agissent jamais l'une contre l'autre. Je n'ai pas besoin d'avoir une réunion le matin avec tous mes membres en disant: « Ok, pieds voici les instructions, pied droit tu iras en premier et pied gauche tu iras en second! Et vous mains, faites cela, et vous bras, assurez-vous de faire cela. » Vous n'avez pas besoin d'avoir une réunion avec tous vos membres pour vous déplacer, si tous les membres vivent pour le plaisir de la tête. C'est cela l'Eglise spirituelle. Lorsque le peuple de Dieu vit en relation avec la Tête, ils iront tous bien ensemble, voilà l'unité que Dieu donne dans l'Eglise.

Imaginons qu'il y ait un chrétien quelque part au coeur de l'Afrique, en Nouvelle Guinée, ou en Inde, et qu'il soit entièrement soumis à Christ en tant que sa Tête. Il se peut que vous ne rencontriez jamais ce frère, ou cette soeur, mais réalisez-vous que même si vous êtes ici et qu'il est là-bas, vous êtes dans une unité complète si Christ est entièrement votre Tête. C'est cela l'Eglise spirituelle. C'est cela l'Eglise dans Ephésiens. Christ est la Tête et nous sommes le Corps, et tous les chrétiens sont des membres de ce Corps et sont liés à la Tête. Souvent, lorsque l'on parle de s'aimer les uns les autres, de s'occuper les uns des autres, et de s'intéresser aux problèmes les uns des autres, c'est simplement superficiel, cela ne reste qu'en surface. Cela ne marche pas si ce n'est pas basé sur ce que l'on trouve dans Ephésiens. Cela fonctionne si c'est basé sur l'unité mais pas si c'est la source de l'unité. C'est ce que l'on trouve dans Ephésiens qui est le fondement, c'est cela la base de l'Eglise spirituelle. L'unité c'est avoir la même Tête. Tous ceux qui sont en règle avec Christ sont automatiquement en règle les uns avec les autres. Si vous avez des problèmes sur le plan horizontal, si vous avez n'importe quel problème de relation avec les gens, c'est parce que vous n'êtes pas en règle verticalement. C'est toujours un problème spirituel.



L'EGLISE EN TANT QUE TEMPLE

Pour illustrer l'Eglise, l'Esprit de Dieu semble aussi apprécier l'image du temple. C'est l'idée que nous sommes Son habitation, Sa maison. Lorsque vous lisez les versets 2:20-22, faites attention à ne pas passer à côté de ce qu'Il veut dire car nous sommes très loin du contexte des Ephésiens. Rappelez-vous que lorsque l'Esprit de Dieu a choisi le mot temple, Il savait ce que cela allait évoquer pour les premiers chrétiens. Ils pouvaient penser au temple de Jérusalem, car un tel temple existait à cette époque. Le temple de Jérusalem avait été agrandi et embelli par Hérode le Grand, il comportait beaucoup d'or, c'était une des choses les plus merveilleuses sur terre. Il resplendissait, éblouissant au soleil, et pouvait presque vous aveugler. Lorsqu'ils entendaient le mot temple, ils pensaient à brillant, magnifique, impressionnant. Mais ce magnifique temple terrestre n'était qu'une petite image. Lorsque Dieu dit: « Vous êtes Mon temple », les gens pensaient au temple à Jérusalem, à sa beauté, à ses richesses et à l'or. Hé bien, ce qu'était le temple physique, vous l'êtes spirituellement pour Dieu. Nous Lui appartenons et Il vit en nous.



L'EGLISE EN TANT QU'EPOUSE

Dans les versets 5:22-27, nous trouvons encore une autre image. L'Eglise est l'épouse, l'épouse de Christ. Quelle merveilleuse image de l'Eglise spirituelle. Réalisez-vous qu'au moment même où vous êtes sauvés, vous êtes mariés au créateur, au rédempteur, à Celui qui a créé l'univers et qui est le rédempteur de toute l'humanité. Lorsque l'on se marie, on promet de pourvoir à tous les besoins de son conjoint avec tous ses biens. Personnellement lorsque j'ai épousé Lillian, je n'avais que ma guitare, je n'avais pas de travail, et en réalité j'avais beaucoup de dettes! Lorsque j'ai dit à Lillian que j'allais pourvoir à tous ses besoins avec tous mes biens, cela ne voulait pas dire grand-chose.

Mais écoutez bien, au moment où vous mettez votre confiance en Jésus Christ comme votre sauveur, le Seigneur Jésus vous dit ce que l'époux dit à l'épouse: « Je vais pourvoir à tous tes besoins avec tous mes biens. » Il est riche et vous êtes riches dans votre relation avec Lui. Pourquoi suis-je si riche, pourquoi êtes-vous si riches, pourquoi l'Eglise est-elle si riche? Parce que nous sommes Son Corps, parce que nous sommes Son Temple, parce que nous sommes Son Epouse. Et tout ce qui Lui appartient est maintenant à nous par notre union mutuelle.

Mon épouse et moi avons un compte joint à la banque. Et nous pouvons tous les deux en retirer tout ce que nous voulons. Il lui appartient autant qu'à moi et il m'appartient autant qu'à elle. Nous en sommes copropriétaires. En Ephésiens 3:6, nous sommes appelés cohéritiers avec Jésus Christ. Vous avez accès au compte céleste. Tout ce qui est à Lui est à vous. Personnellement, je dois confesser que je suis très lent à prélever dans les richesses spirituelles qui sont à moi en Christ. Je suis si lent, si faible, si loin de pouvoir y entrer et en profiter. Il y a tant de territoires qui doivent encore être conquis dans mon propre coeur. Mais cela ne change pas les faits, je sais que je suis riche et je sais que vous êtes riches. Et je sais que toute l'Église de Jésus-Christ est riche. Tous les chrétiens dans toutes les nations sont riches. Tous sont des multimilliardaires en Christ. Voilà pour ce qui concerne l'introduction de ce livre. On pourrait dire d'autres choses, mais je pense que c'est suffisant pour vous donner un aperçu de l'esprit du livre.

Commençons maintenant l'étude proprement dite du livre. Laissez-moi vous suggérer un petit plan que nous allons suivre. Dans cette leçon, nous verrons les versets 1:1-14. Ces versets comprennent tout le thème du livre. Je pourrais presque dire qu'ils comprennent le thème de toute la Bible. Et je ne pense pas être très loin de la vérité en disant cela. Les quatorze premiers versets contiennent le thème de tout le livre. Il y a tant de choses là-dedans, vous pourriez vous arrêter à tous les mots, toutes les phrases et commencer à en parler, mais il y a au moins trois choses que nous devons saisir, pour bien comprendre le coeur de ce passage.



CELUI QUI BENIT, CEUX QUI SONT BENIS ET LES BENEDICTIONS

Premièrement, il est question de celui qui bénit, ensuite de celui qui est béni, et enfin des bénédictions. Il commence ce grand livre qui nous parle de notre richesse et nos ressources illimitées, en attirant notre attention sur Celui qui bénit et sur ce qui est inclus dans les incroyables richesses que nous avons.

Lisons les versets 1:1-14: « Paul, apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Éphèse et aux fidèles en Jésus Christ: Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ! Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d'intelligence, nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre. En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté, afin que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d'avance avons espéré en Christ. En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire. »



EPHESIENS 1:3-14 LE THEME DE TOUT LE LIVRE

Réalisez-vous que les versets 3 à 14 représentent la plus longue phrase dans la Bible? C'est une phrase qui résume tout le sujet du livre, et probablement toute la Bible. Certaines versions la découpent en trois phrases, d'autres en quatre. Mais dans le Grec, c'est une seule et même longue phrase. Les grammairiens nous disent qu'une phrase ne devrait jamais avoir plus de trente mots. Eh bien, il faudrait que l'on en parle au Saint-Esprit, parce que dans cette phrase nous trouvons 270 mots dans le grec. Cette seule phrase comporte 270 mots ce qui fait neuf fois la limite que les grammairiens nous conseillent. Pourquoi cette phrase est elle si longue? Je vais vous le dire. C'est parce Paul est en train de nous dire combien nous sommes riches en Christ, et il ne peut pas s'arrêter. C'est pour cela que c'est si long.

La phrase la plus longue de la Bible décrit nos richesses, les richesses insondables de Christ. C'est une description de tout ce que Dieu a fait pour nous et c'est comme si le Saint-Esprit ne pouvait arrêter. Laissez-moi vous lancer un défi. Lorsque vous serez à la maison, et seul pour que les gens ne vous prennent pas pour un fou, ouvrez votre Bible et prenez une profonde respiration. Remplissez tous vos poumons, et ensuite essayez de lire les versets 3 à 14 en une seule fois. Lisez aussi vite que vous le pouvez pour avoir assez d'air et ne pas mourir. Vous ne serez pas capable de le faire en une seule inspiration. Parce que c'est une phrase qui coupe le souffle à cause de tout ce qui y est inclus. Si votre coeur est droit, cela risque vraiment de vous couper le souffle. Quand Dieu dévoile à votre coeur tout ce que vous avez en Christ, vous restez bouche bée en voyant la majesté de vos richesses.

On pourrait prendre beaucoup de temps pour parler de tous les sujets que l'on y trouve: prédestiné, béni, choisi, adopté, mystère, rédemption par son sang, scellé. Tout cela est mentionné dans cette seule phrase. Vous pouvez écrire des livres complets de théologie juste avec ces mots. Chacun d'entre eux est un joyau et à une valeur inestimable. Dans ce passage, l'apôtre lutte avec l'inadéquation des langues humaines. C'est pour cela qu'il utilise des virgules, des points virgules et des parenthèses. Il est confronté à l'insuffisance des langues humaines lorsqu'il s'agit de traduire par des mots les richesses de Christ envers tous les saints, l'Eglise spirituelle. Peu importe tout ce que vous retirez de votre héritage, peu importe à quel point vous y êtes entrés, vous n'en connaissez en fait pas grand-chose. Nous sommes encore tous des bébés, nous sommes tous des débutants quand il s'agit de Le connaître. Nous n'avons aucun outil pour essayer d'évaluer l'infini. Et c'est dans la sphère de l'infini que sont vos richesses et les miennes. Tout ce que nous pouvons faire, c'est commencer à les découvrir puis à baisser notre tête dans le silence et adorer le Seigneur.

Allons maintenant un peu plus loin. Qui est celui qui bénit? Ce n'est pas un accident si ce passage commence avec cette parole du verset 1:3: « Béni soit Dieu. » et que cela termine avec Dieu au verset 1:14: « A la louange de Sa gloire. » Non seulement cela commence et termine avec Dieu, mais dans les 12 versets qui composent cette phrase de 270 mots, Dieu est appelé plus de 20 fois par Son nom.

• Verset 1:3: En Christ
• Verset 1:4: En Lui; devant Lui
• Verset 1:5: Par Jésus Christ; Sa volonté
• Verset 1:6: Sa grâce; en Son Bien-aimé
• Verset 1:7: En lui; Son sang; Sa grâce
• Verset 1:8: Dieu a répandue;
• Verset 1:9: Sa volonté; en Lui-même
• Verset 1:10: En Christ
• Verset 1:11: En lui; Sa volonté
• Verset 1:12: Sa gloire; en Christ
• Verset 1:13: En lui; scellés en Lui
• Verset 1:14: Ceux que Dieu s'est acquis; la louange de Sa gloire

Je ne sais pas s'il est possible d'avoir une phrase qui soit davantage Christocentrique. Cela commence par Dieu, se termine par Dieu et Dieu est dans chaque phrase. Remarquez bien que Dieu a écrit cette phrase afin que vous ne soyez pas centrés sur les dons, afin que vous commenciez par Dieu, Celui qui donne les dons, et que vos yeux soient tournés vers Lui. La Bible ne présente jamais la bénédiction pour que nous soyons centrés sur elle ou sur les expériences. Ephésiens est centré sur Dieu du début à la fin, et cette phrase qui reprend le thème du livre est une phrase centrée sur Dieu. Nous mettons souvent l'accent sur nos bénédictions ou nos expériences et ce n'est pas faux si nous le faisons en restant centrés sur Dieu. Ephésiens va nous dire à quel point nous sommes riches. Mais cela ne commence pas ici, cela commence par « Béni soit Dieu. » Je ne suis pas le seul à avoir découvert, en analysant ce passage, que les versets 1:1-6 parlent du Père, les versets 1:7-12 parlent du Fils, et les versets 1:13-14 parlent du Saint-Esprit.

J'ai un livre de John Flavel dans ma bibliothèque. A cette époque, quand les gens écrivaient des livres, les titres étaient plus longs que les livres que nous écrivons de nos jours. Voici le titre de ce livre: « The method of grace in the holy spirit's applying to the souls of men the eternal redemption contrived by the father and accomplished by the son. » (La rédemption éternelle et la méthode de grâce élaborées par le Père, accomplies par le Fils et appliquées par le Saint Esprit à l'âme humaine.) Le titre de ce livre reflète l'accent de ce grand passage. Dit simplement, on peut résumer cela par:

• Le Père l'a planifié
• Le Fils l'a fait
• Le Saint-Esprit l'applique à nos coeurs

Voilà Celui qui bénit dans ce passage. Il est incroyable de voir que la Trinité est une des premières choses dont vous ayez besoin en arrivant dans Éphésiens. Si vous n'y venez pas avec votre coeur, vous êtes en danger. Si vous y venez avec votre tête, vous aurez des soucis, parce que dans les premières choses qui sont dites, il y a: élus, prédestinés avant la fondation du monde et Trinité! Vous ne pourrez que lever les bras en l'air comme signe de votre incompréhension. Puis-je suggérer que la Trinité n'est pas un problème dans cette phrase, Dieu présente la Trinité comme la solution à tous les problèmes. Cela n'est pas seulement des mots différents, c'est une direction différente.

Chaque fois que j'ai entendu quelqu'un parler de la Trinité, on la présentait comme un problème. Ils disent: « Comment expliquez-vous cela? Je ne comprends pas trois en un! Comment mettez-vous tout cela ensemble? » L'objectif de la Trinité c'est d'en profiter, pas de l'expliquer ou de la comprendre. Après se l'être appropriée, vous en avez une compréhension limitée, mais il faut d'abord se l'approprier. Dieu est Celui qui bénit, et Il se présente comme la Trinité: Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit. Dieu n'essaie pas d'expliquer cela. Il ne dit pas: « Essayez de penser aux trois parties d'un oeuf, ou à trois doigts de la main, ou encore à l'eau dans ses trois différents états, solide, liquide et gazeux. Ou bien pensez à un papillon, il est d'abord chenille, puis chrysalide, puis papillon. Ou bien pensez à vos fonctions dans la vie, vous êtes père, mari et salarié. » Dieu ne fait rien de cela. Il fait l'inverse. Le monde infini ne peut pas être illustré par le monde fini. Il n'essaie pas d'illustrer cela. Il parle juste du Père, du Fils et du Saint-Esprit et c'est suffisant pour la foi.



DANS SA REVELATION DE LUI-MEME, DIEU MET CHRIST AU CENTRE

Avant de quitter ce sujet de Celui qui bénit, laissez-moi juste vous dire la chose suivante. En abordant la vérité concernant Dieu, rappelez-vous qu'en se révélant Lui-même aux hommes, Dieu a mis Christ au centre de la divinité. Qu'est-ce que je veux dire par là? Parfois je me sens si coupable de négliger le Père parce que je passe tant de temps avec Jésus. Je sais qu'Il n'y a pas de jalousie chez Dieu mais je ne veux pas négliger le Père. Et je ne veux pas non plus négliger l'Esprit Saint. Pourtant si vous ne voulez pas négliger le Père, et que vous ne voulez pas négliger l'Esprit, passez tout votre temps avec Jésus. Parce que Christ est au centre de la révélation de Dieu aux hommes. Lorsque vous voyez le Fils, vous voyez le Père. La réalité c'est que si vous passez du temps avec le Père, vous Le négligez. Et si vous passez du temps avec l'Esprit et les dons spirituels, vous négligez l'Esprit, parce que vous L'empêchez d'accomplir son objectif qui est de révéler Christ à votre coeur. C'est l'objectif de l'Esprit, c'est Son ministère.

Dans Sa révélation de Lui-même aux hommes, Dieu a mis Christ au centre. Vous ne négligez jamais aucune partie de la Trinité, en passant du temps avec le Fils de Dieu. C'est ainsi que Dieu se révèle. Celui qui bénit est Dieu Lui-même. N'essayez pas de tout comprendre, croyez-le simplement! Au saut en hauteur, on enseigne qu'il ne faut pas essayer de passer la tête, mais le coeur. Si le coeur passe, la tête suivra. C'est une bonne illustration pour savoir comment étudier la Bible, passez d'abord le coeur et votre tête suivra. Prenez par exemple le verset 1:4: « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui. » Avez-vous déjà médité sur ce sujet, vous êtes une de Ses pensées éternelles. Il pense à vous depuis l'éternité passée. Oubliez les arguments des calvinistes et des Arminiens. Et oubliez la controverse sur la part de Dieu et celle de l'homme. Venez à ce passage avec une foi simple, et sachez que derrière toutes vos repentances et toutes vos confessions, toutes vos croyances, toute la confiance en Dieu dont vous avez fait preuve, et toutes vos prières et vos recherches, il y a Dieu. Il y a Dieu derrière tout cela. C'est une grâce souveraine, laissez-le comme cela. C'est le glorieux mystère d'un amour éternel, laissez-le ainsi. Vous êtes une de Ses pensées éternelles, et derrière le fait que vous L'avez choisi, il y a Son objectif, Son alliance, Son décret, Sa volonté. Je ne comprends pas tout cela mais je sais que Dieu est le créateur.

Quel est le premier verset dans votre Bible? Est-ce que c'est Genèse 1:1? Ce n'est pas le premier verset dans ma Bible. Dans ma Bible le premier verset est Ephésiens 1:4. Parce qu'il vient avant Genèse 1:1. Genèse 1:1 dit: « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. » Ephésiens 1:4 dit: « Avant la fondation de la terre. » Au début de ma Bible j'ai un petit verset qui est Ephésiens 1:4 où j'ai écrit « J'ai été choisi avant la fondation de la terre. » Avant de lireGenèse 1:1 voici ce que je lis dans ma Bible, Ephésiens 1:4: « Ed Miller, Lillian Miller, David, Daniel, John, Cathi, Carri, Steven. » Ma Bible commence ainsi, et voici pourquoi.

Avant la fondation du monde, Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ont eu des pensées éternelles et vous en faites partie. Il n'a jamais commencé à vous aimer, et Il n'a jamais commencé à penser à vous. Il m'arrive parfois de demander à ma femme: « Si tu devais tout recommencer en sachant ce que tu sais maintenant après 18 ans de mariage, est-ce que tu m'épouserais à nouveau? » A ce moment là, elle sourit, et elle répond: « Oh oui, bien sûr. » Ce que je sais c'est que lorsque je regarde à ma propre vie, à mes échecs, je me pose sérieusement la question de savoir si, en me connaissant comme je me connais, je me choisirais encore. Réalisez-vous cela: avant la fondation du monde, avant que vous soyez né, Il connaissait tout de vous, combien de fois vous alliez tomber, vous rebeller et pécher. Combien de fois vous alliez être en désaccord avec Lui et que votre coeur allait s'endurcir. Pourtant Il vous a choisi. N'est-ce pas merveilleux. Il vous a quand même choisi. Seule la foi peut accéder à une chose aussi grande. Laissez Dieu imprimer cela dans votre coeur. Avant la fondation de monde, votre nom était connu ainsi que tout ce qui vous concerne et pourtant Dieu vous a choisi.

Regardez ce titre de Dieu au verset 1:3, « Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. » C'est une grande chose d'avoir le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob, le Dieu de l'apôtre Paul et le Dieu de Pierre. Mais ici il parle de Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Vous savez ce qu'Il veut dire en disant cela? Y-a-t-il une seule bénédiction que Dieu refuserait à Son propre Fils? Vous direz sûrement: « Oh non, Il ne peut rien refuser à Jésus. » Vous avez Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ et Il va vous bénir de la même manière qu'Il a béni Son propre Fils. Vous rendez vous compte que les Ecritures enseignent que Dieu le Père n'a jamais eu une seule once d'amour en plus pour Son Fils qu'Il n'en a pour vous. Jésus prie en Jean 17:23: « Pour que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. » Dieu le Père du Seigneur Jésus Christ, le Dieu de l'univers, la Trinité, Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit, vous a choisis, élus, scellés et adoptés.



QUI SONT LES SAINTS?

Voyons maintenant qui sont ceux qui sont bénis? La réponse est tous les chrétiens. Ils tous font partis de Son Eglise spirituelle. Tous les chrétiens sont unis à Christ. Regardez le verset 1:1: « Aux saints qui sont à Éphèse » et le verset 1:18: « Son héritage dans les saints. » De la même façon que le mot « église » a souffert d'abus en étant détourné de son sens initial biblique, le mot « saint » a aussi été mal utilisé. Même en sachant comment la Bible utilise ce mot, nous sommes encore tellement liés à la tradition des hommes. Le mot « saint » a été mal interprété et mal appliqué, à travers presque toute l'histoire. Dans la prédication, dans la poésie, dans l'art, et dans toutes sortes de littérature. Voici ce que « saint » signifie pour bien des gens. Un saint, c'est un chrétien mort. Pour eux, c'est quelqu'un dans le ciel, quelqu'un qui est glorifié et qui a rejoint sa dernière demeure. Voilà ce qu'est un saint. Pour d'autres, un saint est une personne qui n'est pas vraiment concernée par la vie de tous les jours, et c'est la vocation d'un petit groupe d'individus particuliers. Ils pensent qu'un saint est une personne qui s'est isolée loin de la vie mondaine, dans une union mystique avec Dieu. Avez-vous déjà entendu cette expression: « Je ne dis pas que je suis un saint. » Cela montre à quel point nous sommes éloignés de sa vraie signification.

Mais comment la Bible et Ephésiens utilisent ce mot? Selon la Bible, chaque chrétien est un saint. Un saint dans la Bible est simplement un chrétien. Ce n'est pas un chrétien qui s'est isolé quelque part sur une montagne, mais qui est en plein dans ce qui se passe dans le monde. On le trouve dans l'usine et dans la rue. C’est un chrétien de « tous les jours », qui n'a pas perdu le contact avec les gens. Il sait encore ce que sont les difficultés, les problèmes et la vie quotidienne. Lorsque vous enlevez les saints de l'usine, de la rue et de la vie de tous les jours, alors vous affaiblissez le sens du mot, vous le déshumanisez, et vous enlevez le sens que la Bible lui donne. Dans le Nouveau Testament, le sens est tous les chrétiens. Et au verset 1:4 lorsqu'il parle des « fidèles » il ne veut pas dire ceux qui sont loyaux. Le mot « fidèles » veut dire ceux qui sont plein de foi, ceux qui font confiance. Il s'agit de ceux qui vivent selon la foi. Tous les chrétiens sont des saints. Vous verrez cela dans le verset 5:3, car ce verset dit que nous devons vivre « comme il convient à des saints. » Vous voyez Celui qui bénit c'est Dieu, et qui bénit-Il? Ce sont les saints, tous les chrétiens. Car tous les chrétiens sont des saints.



PRIER POUR LES BENEDICTIONS OU REMERCIER POUR LES BENEDICTIONS?

Regardez bien le verset 1:3, il n'est pas écrit qu'Il va bénir. Il n'est pas écrit qu'Il désire bénir. Il n'est pas écrit qu'il se peut qu'Il bénisse. Il n'est pas écrit, rassemblez-vous et priez que Dieu vous bénisse. Il est écrit « Il nous a bénis », le temps est au passé. Il a déjà béni tous les saints. Avec quoi? Avec « toutes les bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ! » Il l'a déjà fait dans l'histoire à travers la Croix et la résurrection de notre Seigneur victorieux. Il l'a aussi déjà fait dans l'éternité passée, dans Sa pensée et dans Son dessein éternel. Il nous a déjà bénis. Que Dieu puisse imprimer cela dans notre coeur.

Avez-vous déjà participé à une réunion de prière, ou avez-vous déjà prié « Seigneur, bénis celui-ci et celui-là » ou encore « Bénis les missionnaires? » Réalisez-vous que cette prière n'est pas scripturaire? Lorsque vous priez que Dieu bénisse quelqu'un, vous êtes en train de dire: « Je ne crois pas Ephésiens 1:3 », car il y est écrit qu'Il a déjà béni tous les saints avec toutes les bénédictions. Si nous demandons à Dieu de bénir quelqu'un, cela montre souvent que l'on ne croit pas. La seule façon scripturaire de demander que Dieu bénisse quelqu'un est dans le sens de réclamer, de demander la bénédiction parce qu'elle est déjà là. Dieu a déjà béni, et tout ce qu'Il peut faire maintenant c'est ouvrir nos yeux sur ce qui est déjà à notre disposition. Il ne peut pas nous donner autre chose. Lorsque vous avez été sauvés, vous avez tout reçu. Nous ne recevrons jamais autre chose à part des yeux pour voir. Lorsque nous verrons la prière de Paul dans la suite du chapitre, vous verrez comment Paul prie pour que les yeux de leurs coeurs puissent être illuminés afin qu'ils voient les richesses incroyables qui sont les leurs.

Mes amis chrétiens, mes amis les saints, mes amis milliardaires, nous avons été bénis par Dieu et nous avons été bénis avec toutes les bénédictions. Lorsque je signe ma lettre avec « Que le Seigneur vous bénisse », ce n'est que de l'incrédulité. La plupart du temps, les gens ne comprennent pas ce qu'ils ont déjà reçu et ils demandent à Dieu ce qu'Il leur a déjà donné. Je parle comme un insensé, mais je peux imaginer que Dieu, dans les cieux, est frustré car Il ne peut pas à nouveau donner ce qu'Il a déjà donné. Nous avons besoin d'apprendre, et vous allez apprendre dans les chapitres 3 et 5 d'Ephésiens comment nous l'approprier. Il va nous apprendre comment le prendre, comment nous en revêtir, comment le recevoir, comment le réclamer, comment y rentrer. Mais Il ne peut pas faire autre chose.

Un grand nombre de nos prières consistent à demander à Dieu des choses qu'Il nous a déjà données. Lorsque nous verrons ce que nous avons déjà, au lieu de mendier auprès de Dieu, nous commencerons à Le louer pour ce qui est déjà vrai. Je peux vous dire que cela va changer la qualité de votre vie. Vous ne marcherez plus comme des mendiants affublés de haillons, mais vous commencerez à vivre comme les milliardaires que vous êtes. Nous deviendrons des Saints, et nous vivrons comme il convient à des saints. Nous sommes des saints, nous sommes riches et nous ne devrions pas vivre à un niveau inférieur à ce merveilleux appel. C'est une position merveilleuse, un grand privilège, un prix inestimable et tout cela grâce au Sang de Christ. Il a bien trop payé pour nous, pour que nos vies soient des vies ordinaires. Elles doivent être exaltantes en étant vécues dans notre relation avec Lui. D'après le verset 1:7, il est écrit que nous avons été bénis « selon la richesse de sa grâce. » Ce verset ne dit pas que Dieu nous a bénis « en prenant de Sa richesse » mais « selon Sa richesse. » C'est très différent. Si j'ai 100 euros et que je vous donne 5 euros, je m'appauvris de 5 euros, je n'ai plus que 95 euros. Mais Dieu ne s'appauvrit jamais, peu importe combien Il peut donner, car Il ne donne pas « de Ses richesses » mais « selon Ses richesses. » A quel point Dieu est riche? C'est à ce point que je suis riche et c'est à ce point que vous êtes riches.



TOUTES CES RICHESSES ONT UN SEUL OBJECTIF

Laissez-moi encore vous dire quelque chose. Lorsque vous êtes dans le « ministère » ou le « service » pour Dieu, il y a quelque chose que vous apprenez très rapidement parce qu'il y a des gens qui vous donnent des dons. Il y a des dons qui sont « désignés », c'est-à-dire prévus pour un certain usage. Parfois lorsque les gens vous donnent un don, ils vous disent comment l'utiliser. Ils disent: « Je te donne tant et tu devras l'utiliser pour cela. » Lorsque vous recevez un tel don, pour être honnête, vous devez l'utiliser pour la destination prévue. Je parle de cela parce que lorsque vous regardez dans Ephésiens 1 et que vous voyez toutes ces richesses que Dieu a données et données et données, vous pouvez finir par penser que vous êtes riches pour être riches! Mais selon Ephésiens 1 toutes ces richesses sont désignées. Tout cela doit être utilisé pour un objectif et un seul. Il nous en parle trois fois dans ce chapitre. Il nous a donné cela, et cela et cela pour que. Il a donné cela et cela pour que vous puissiez... A quoi ces richesses sont-elles destinées? Pourquoi sommes-nous si riches? A quoi servent ces richesses?

Le verset 1:4 dit: « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui. » Dieu a créé les cieux et la terre. Dieu nous a offert un merveilleux salut. Dieu a payé un prix incroyable, et Dieu nous a tout donné en Christ pour que... nous soyons saints! Pour que nous soyons comme Jésus. Malheureusement, il se développe « une foi facile » parmi le peuple de Dieu qui dit: « Vivez comme vous le souhaitez, agissez comme vous voulez, faite simplement confiance à Jésus, reposez-vous dans le Seigneur. Vous pouvez vivre une vie médiocre aussi longtemps que vous croyez dans le Seigneur. » Non, ces dons sont « désignés », et ils ne conduisent pas à une vie médiocre, ils sont prévus pour vous rendre saints, ils sont prévus pour vous rendre purs, ils sont prévus pour vous délivrer du péché, pour que nous puissions être saints. Dieu recherche un peuple saint. C'est Lui qui bénit et c'est nous qui sommes bénis, et les bénédictions sont les provisions de Dieu pour un peuple saint qui vit en union avec Lui à Sa gloire. Nous reviendrons sur certains de ces détails dans notre prochaine leçon.

Ephésiens #3