EPHESIENS #12

(Ephésiens 5:1-21)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

RESUME

Bonjour et bienvenue dans notre douzième leçon sur cette merveilleuse épître aux Ephésiens. Ephésiens est le livre qui montre à chaque chrétien à quel point il est riche en Christ. C'est un livre sur nos richesses individuelles mais aussi corporatives. Il nous montre qu'en tant que membre individuel du Corps de Christ, nous sommes des multimilliardaires. Mais il nous montre aussi qu'en tant que Corps de Christ, un avec tous les chrétiens, ensemble, nous sommes multimilliardaires en Christ.

Nous avons intitulé les trois premiers chapitres: « des ressources illimitées. » Les trois chapitres suivants nous expliquent comment marcher en tant que « riches. » En d'autres termes, puisque nous sommes si riches, ces chapitres nous montrent comment nous devons nous comporter et ils nous montrent aussi nos responsabilités bénies. Nous avons intitulé cette section, « des responsabilités illimitées. » Les trois premiers chapitres nous emmènent très haut dans les cieux auprès de Dieu et nous déclarent multimilliardaires en Christ. Les trois chapitres suivants nous ramènent à nouveau sur terre, et nous montrent les conséquences dans la vie de tous les jours, dans nos relations et associations, dans toutes les circonstances de notre vie. Nous avons commencé à étudier les chapitres 4 à 6 et les responsabilités bénies qui sont à nous à cause de tout ce que nous avons en Christ. Nous avons regardé ensemble le chapitre 4 à partir duquel nous avons mentionné plusieurs responsabilités. Laissez-moi à nouveau vous les exposer avant de passer au chapitre 5.

Dans le chapitre 4, nous avons vu cinq responsabilités bénies. Elles sont basées sur deux grandes fondations. Les versets 4:1-16nous donnent deux responsabilités bénies. Elles découlent de cette merveilleuse vérité que chaque chrétien pourra atteindre la maturité. Dieu a garanti que chaque chrétien pourra devenir mature grâce aux dons qu'Il accorde à Ses enfants, et qu'il pourra l'être dès ici-bas sur terre si Christ est son Tout. La première de nos deux responsabilités est de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix. Comme chacun d'entre nous est en chemin et n'est pas encore arrivé, et que nous arriverons tous un jour sains et saufs, nous devons vivre en union, en harmonie et en communion avec tous ceux qui sont un en Christ. De façon pratique, cela veut dire, ne soyez pas sectaires. Ne vous laissez pas aller au dénominationnalisme. Ne soyez pas exclusifs. Soyez ouverts à Dieu et à tous les enfants de Dieu. Soyez ouverts au Seigneur pour être instruits et édifiés par ceux que vous considérez comme les plus petits ou les derniers dans le royaume de Dieu. Dieu veut utiliser tous les chrétiens dans notre vie pour nous amener à la pleine connaissance de Christ. Voilà notre première responsabilité bénie, conserver l'unité de l'esprit.

La seconde responsabilité bénie est résumée par ces mots, « soyez humbles. » Considérez les versets 4:1-2: « Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de l'appel qui vous a été adressé, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour. » Lorsque nous serons vraiment entrés dans notre plénitude en Christ alors nous serons patients avec tous les chrétiens et même envers ceux qui, d'après notre propre estimation, semblent « traîner à l'arrière. » Nous serons patients avec tous. Lorsque Dieu manifestera l'humilité dans notre coeur, il se peut que nous réalisions que ceux qui nous semblaient être à la traîne à l'arrière, ne l'étaient en fait pas du tout. Laissez-moi vous donner une illustration de ma propre vie où j'ai appris cette leçon à ma grande déconvenue.

Lorsque j'étais jeune, je n'étais pas vraiment bon en sport et j'ai donc rejoint une équipe de course à pied. Je pensais être au moins capable de courir, car c'est un sport individuel qui n'implique pas de mémoriser toutes sortes de règles. J'étais un des plus mauvais coureurs de toute l'équipe. Lors d'une de mes premières courses de fond dans le stade, je suis arrivé exténué près de la ligne d'arrivée, près à m'effondrer, mais j'étais décidé à aller au bout. En arrivant près de la ligne, j'ai entendu derrière moi les pas d'un gars qui semblait tout aussi essoufflé que moi. J'étais tout content qu'il y ait quelqu'un derrière moi, j'ai donc décidé que j'allais au moins le battre lui. Mais tout d'un coup il s'est mis à accélérer, je ne sais pas d'où lui venait toute cette énergie. J'ai utilisé le peu de force qui me restait encore pour arriver juste avant lui. J'étais vraiment fier de n'être pas arrivé dernier et d'en avoir au moins battu un. Plus tard j'ai appris qu'il passait la ligne pour la seconde fois! C'est pour cela qu'il était derrière moi. C'est parce qu'il était si loin devant moi qu'il est arrivé derrière moi! Le point que je veux souligner c'est qu'il est facile de regarder avec des yeux physiques derrière nous, et de nous dire: « Celui-là ou celui-ci traînent derrière moi dans la vie spirituelle. » C'est possible, mais il se peut aussi qu'ils soient un ou deux tours devant nous. Lorsque Dieu manifeste l'humilité dans votre coeur, vous êtes impressionnés de voir comment Dieu utilise ceux que l'on pense être à la traîne et qui pourtant sont parfois devant nous. Notre deuxième responsabilité est donc d'être humble.

Nos responsabilités suivantes découlent des versets 4:17-32, et de la merveilleuse vérité dont nous avons parlé dans la méditation précédente, à savoir que notre ancienne nature pécheresse n'est plus un problème. De la même façon que notre maturité, notre croissance en Christ n'est plus un problème, mais nous est garantie si nous faisons de Christ notre Tout, de même, l'ancienne nature pécheresse n'est plus un problème pour le chrétien, le combat est terminé. La première responsabilité qui découle de ce merveilleux fait se trouve au verset 4:25, il s'agit de la réalité. C'est la responsabilité bénie d'être réel, d'être vrai. Le fait que la bataille soit terminée nous libère du désir de faire semblant, de jouer un rôle, et de porter un masque. C'est une chose merveilleuse d'être vrai devant Dieu, de juste être vous-mêmes et de ne pas avoir à impressionner quelqu'un, de ne pas rechercher l'approbation de personne, d'être vrai, sans artifice. Tant que vous pensez devoir combattre votre ancienne nature pécheresse, vous ne pouvez pas être vrais, parce que vous essayez toujours d'être victorieux. Mais lorsque vous réalisez que tout cela est fini, alors vous pouvez commencer à être vrais. C'est une libération merveilleuse lorsque se termine ce jeu qui consiste à simuler. Je me rappelle si bien lorsque Dieu a mis fin à ce « jeu » pour moi. Mon coeur était si reconnaissant de ce que je n'avais plus à faire semblant, à prétendre que j'étais victorieux alors que je ne l'étais pas, à prétendre que mes pensées étaient pures alors qu'elles ne l'étaient pas et ce genre de choses. Combien je suis reconnaissant de ce que je peux être maintenant libre, même si certaines personnes pensent de moi que je suis rétrograde. En tout cas, au moins devant Dieu, c'est simple, réel et vrai. La deuxième responsabilité bénie est montrée au verset 4:28, c'est la sainteté, la transformation. Le voleur est devenu un généreux donateur. La troisième responsabilité est simplement la vie de Christ à travers ma propre vie.

Nous en arrivons maintenant au chapitre 5. Afin de pouvoir saisir ce que l'Esprit désire communiquer dans ce chapitre, laissez-moi vous donner un petit plan que nous allons suivre. Comme nous le faisons pour l'ensemble du livre, nous ne verrons ce chapitre que très en surface. Comme j'essaie de suivre le mouvement du Saint-Esprit dans ce livre, nous allons nécessairement sauter des choses sur lesquelles il serait utile de s'arrêter quelques instants. Vous vous demanderez peut-être pourquoi nous sautons cette partie. J'aimerais que l'on voit les grandes choses, notre objectif étant de saisir l'esprit du livre. Toutes les études que nous menons ont pour objectif d'être suggestives et non pas exhaustives. J'espère donc que vous reviendrez souvent dans Ephésiens, seuls avec Dieu, munis d'une loupe pour l'étudier en détail, et méditer devant Dieu. Et je suis sûr que le Seigneur vous fera du bien avec beaucoup de choses que nous avons laissées de côté.



LE SAINT-ESPRIT ILLUSTRE SOUVENT LES REALITES SPIRITUELLES PAR DES REALITES PHYSIQUES

Lorsque je considère le chapitre 5, je vois trois grands mouvements du Saint-Esprit. Sa méthode consiste souvent à prendre des choses spirituelles et à les illustrer par des choses physiques. C'est exactement ce qu'Il fait dans le chapitre 5. Il va dans le monde naturel et en ressort trois illustrations. Il s'agit de la lumière, du vin, et du mariage. Il y a bien sûr d'autres choses dans le chapitre, mais ces trois choses font partie des choses importantes, la lumière, le vin et le mariage. A partir de ces trois illustrations, Il expose trois responsabilités bénies. Il ne fait qu'illustrer ces vérités par des choses physiques. Les versets 5:1-14, correspondent à l'illustration de la lumière. Les versets 5:15-21, correspondent à l'illustration du vin. Enfin, les versets 5:22-33, correspondent à l'illustration du mariage. L'illustration de la lumière nous donne la responsabilité de marcher dans la lumière du Seigneur, c'est la sainteté. L'illustration du vin nous donne la responsabilité bénie de marcher dans la joie du Seigneur. L'illustration du mariage nous donne la responsabilité bénie de marcher en union avec le Seigneur. Il s'agit de marcher dans la lumière du Seigneur, dans la joie du Seigneur et dans l'union avec le Seigneur. Je crois que si nous saisissons ces trois grands mouvements, certains de ces détails trouveront leur juste place.

Les versets 5:1-14 disent: « Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans l'amour, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. Que l'impudicité, qu'aucune espèce d'impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu'il convient à des saints. Qu'on n'entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu'on entende plutôt des actions de grâces. Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N'ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur; et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui devient visible est lumière. C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera. »



LA RESPONSABILITE BENIE DE MARCHER DANS LA LUMIERE DU SEIGNEUR

Veuillez remarquer le verset 4:8 qui dit: « Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! » Le verset 4:9 dit: « Le fruit de la lumière », et le verset 4:11: « oeuvres infructueuses des ténèbres. » Nous avons bien ici l'illustration de la lumière par rapport aux ténèbres. C'est le contraste entre ceux que Paul appelle au verset 5:1:« des enfants bien-aimés » et ceux qu'il appelle « les fils de la rébellion » au verset 5:6. L'Esprit de Dieu aimerait que l'on soit vrai et que l'on ne se contente pas de dire la vérité, Il voudrait que nous l'ayons en réalité au plus profond de notre être. Son argument a beaucoup de poids. Il dit ceci: « Voici quelques caractéristiques des ténèbres. Et voilà quelques caractéristiques de la lumière. Maintenant regardez à votre vie, y trouvez-vous les caractéristiques de la lumière ou des ténèbres, parce qu'il est facile de confesser la lumière de votre bouche, et de ne pas avoir les caractéristiques de la lumière dans votre vie. » En effet, la langue peut être très orthodoxe. La langue de Satan est très orthodoxe. Satan pourrait presque signer le crédo de n'importe quelle église locale. Il est très orthodoxe, il croit en tout, mais pas avec son coeur, pas par sa vie. Notre langue peut être très orthodoxe et notre vie très libérale. Dans les versets 5:3-7, Paul énumère les caractéristiques des ténèbres: l'impudicité, l'impureté, la cupidité, les paroles déshonnêtes et insensées.



IL N'Y A PAS DE CHRETIEN CHARNEL

Ensuite il dit au verset 5:5: « Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. » Vous direz peut être que ce sont des caractéristiques des perdus, des personnes qui ne sont pas sauvées, de ceux qui sont séparés de Dieu. Oui, mais avant de poursuivre, laissez-moi vous donner un avertissement à propos de quelque chose que j'entends et lis de plus en plus. Faites attention à la manière dont vous parlez d'un chrétien charnel, et de cette idée d'être un chrétien charnel. Certaines personnes enseignent que vous pouvez être sauvés, que vous pouvez mettre votre confiance en Christ en tant que votre Sauveur, mais continuer à vivre pour le diable. Ils appellent cela le christianisme charnel. Ils disent que quelqu'un peut être sauvé mais ne pas vivre pour le Seigneur, ne pas avoir les caractéristiques de la Vie. Ils disent que l'on peut accepter Christ mais être encore dans le noir. Une personne a pu lever la main, signer une carte de décision, aller à une réunion ou quelque chose de ce genre. Certains disent que l'on peut naître de nouveau, et ne jamais grandir en Christ, mais simplement rester un « bébé spirituel » toute sa vie et continuer à vivre avec toutes les caractéristiques des ténèbres.

Mais la Bible n'enseigne pas cela, ce n'est pas la vérité. Si vous vivez selon ce qui est décrit dans Ephésiens 5:3-7, vous irez en enfer. Voilà ce que la Bible dit. Vous êtes encore sous la colère de Dieu, vous êtes un fils de la rébellion. Le message de la grâce conduit à une vie sainte, il mène à une vie transformée, pas à une vie de négligence. C'est pour cela que le verset 4:5 commence avec: « Car, sachez-le bien. » Certaines personnes n'en sont pas très sûres, elles le remettent en question. Mais ici il dit: « Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. » Paul dit clairement « aucun », c'est certain, vous n'avez pas besoin de vous poser des questions à ce sujet. Je ne suis pas en train de vous faire peur, j'aimerais que vous en soyez bien conscients alors que vous marchez devant le Seigneur. Il vous faut examiner votre coeur. Je n'essaie pas d'y introduire des doutes, ou de la suspicion. Mais j'aimerais vous dire avec le verset 5:6: « Que personne ne vous séduise par de vains discours. » C'est si important.

Quelles sont ces paroles vaines d'après le contexte? Ce sont les paroles vaines d'une « foi facile. » En d'autres termes la foi facile dit: « Aussi longtemps que vous regardez à Christ, peu importe la façon dont vous vivez. Vous pouvez vivre selon votre ancienne façon de vivre, gardez simplement les yeux sur Christ. Vous n'avez pas besoin de veiller à votre marche, si vous regardez au Seigneur. Vous pouvez pécher en ayant les yeux sur Christ. » Non, c'est faux. Vous ne pouvez pas pécher en ayant les yeux sur Christ. La Bible n'enseigne pas cela, c'est une chose très dangereuse et mensongère. Ce sont des paroles vaines, ne soyez pas trompés, c'est absolument faux. Nous ne pouvons pas trouver de réconfort dans le fait que même si quelqu'un est un chrétien charnel, il est au moins sauvé. Aussi loin que je connaisse ma Bible, il n'y a rien de tel qu'un chrétien charnel. Cela n'existe pas. Il n'y a pas deux chemins pour aller au ciel, l'un en étant spirituel et l'autre en étant charnel. Vous ne pouvez pas aller au ciel en étant charnel. Si vous êtes charnels, vous irez en enfer. Voilà ce qu'enseigne la Bible. Le péché, le moi, les ténèbres, tout cela est décrit ici, et cela caractérise les enfants de la rébellion. Le verset 5:8 dit: « Autrefois vous étiez ténèbres. » C'était comme cela avant, mais plus maintenant, « maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! » C'est là où Paul donne la grande illustration de la lumière. Au verset 5:9 il nous dit en quoi consiste le fruit de la lumière, « Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. »

Regardez ensuite le verset 5:10 qui dit : « Examinez ce qui est agréable au Seigneur. » C'est un mot très fort dans le grec, cela signifie essayer, tester, discerner. C'est plus fort que ce que l'on croit habituellement. En réalité il comporte un côté positif et négatif. Il ne s'agit pas seulement d'accepter ce qui est la volonté de Dieu, mais aussi de rejeter ce qui n'est pas la volonté de Dieu. C'est avoir un coeur totalement centré sur un seul objectif, sur ce qui satisfait Dieu, sur ce qui Lui plaît. Tout ce que je veux, c'est qu'Il soit satisfait, je désire ce qui Lui plaît, et je rejette ce qui ne Lui plaît pas. Mon coeur est simplement centré sur Sa satisfaction. Parfois nous essayons de rechercher ce qui plait à Dieu en raison de ce que cela représentera dans la vie de ceux que nous fréquentons et la bénédiction que cela sera dans le monde. Mais ce n'est pas pour cela que nous recherchons la volonté de Dieu. Parfois nous recherchons la volonté de Dieu par intérêt pour nous, parce que cela nous apportera joie et satisfaction. Mais nous ne devons pas rechercher la joie du Seigneur à cause de la satisfaction que cela nous apporte.

Nous devons rechercher la volonté de Dieu, parce que Dieu veut que nous recherchions Sa volonté. Parce que cela Lui fait plaisir, et pour aucune autre raison. Même si cela vous apporte de la peine et vous occasionne des problèmes, il vous faut rechercher la volonté de Dieu car c'est Sa volonté qu'il en soit ainsi, et non à cause de ce que cela signifie pour les autres ou pour vous-mêmes. Parfois nous pensons que nous serions plus heureux si nous étions davantage impliqués dans le ministère du Seigneur, que nous serions plus heureux si nous faisions ceci ou cela. Nous pensons que nous n'avons pas beaucoup d'importance dans le programme rédempteur de Dieu. Nous pensons que nous serions plus heureux si nous avions un ministère public d'enseignement ou de prédication. Mais l'objectif n'est pas que vous soyez contents ou satisfaits. Parfois pour crucifier votre désir égoïste d'être satisfaits, ce désir qui vous dit que vous seriez plus heureux dans le service du Seigneur, parfois pour crucifier ce désir qui a pour mobile votre propre satisfaction, Dieu ne réagit pas comme vous l'attendiez, Il vous prive de certaines opportunités que vous auriez pu avoir si votre objectif était uniquement Sa joie et Sa satisfaction. Ce mot grec décrit un enfant de Dieu qui en réalité ne désire jamais rien d'autre, et ne refuse jamais rien, mais qui est constamment ouvert, sans aucune réserve, à tout ce que Dieu veut. Ce que Dieu veut, il le veut aussi. Il dit: « Tout ce que je veux c'est ce que Dieu veut, et si Dieu ne le veut pas je ne le veux pas non plus, pour l'unique raison que Dieu ne le veut pas. » Voilà ce qu'est un enfant de lumière.



LA LUMIERE DEVOILE ET DISSIPE LES TENEBRES

Pour être à même de bien saisir tout cela, laissez-moi aller plus avant dans cette illustration de la lumière. J'aimerais souligner quelques principes auxquels l'Esprit de Dieu veut, selon moi, nous rendre tout particulièrement attentifs. Regardez les versets 5:11-13, on y trouve un principe qui peut être énoncé de la façon suivante: la lumière dévoile ou démasque. Dans le contexte elle dévoile les oeuvres infructueuses des ténèbres. Un autre principe se trouve au verset 5:13. Non seulement la lumière dévoile, mais elle dissipe aussi les ténèbres, elle transforme les ténèbres en lumière. Avant de vous montrer combien tout ceci est pratique, laissez-moi vous en donner la réalité spirituelle. La lumière est l'illustration, mais quelle est la réalité spirituelle? Regardez le verset 5:14 qui dit: « C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera. » D'autres versions disent: « Christ te donnera la lumière. » Dans le grec il s'agit du verbe se lever, poindre comme l'aurore, « Christ se lèvera. » C'est le même mot utilisé dans Matthieu 28:1 qui dit: « Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie se rendirent au sépulcre. » De la même façon que la lumière s'est levée le premier jour de la semaine, Christ doit se lever sur vous. Il est présente comme étant le soleil qui se lève. Ce qui est arrivé le matin de pâques doit arriver sur chaque chrétien. D'autres expressions sont appliquées à Christ comme « Le soleil de justice, l'étoile du matin. » Ici Christ est la lumière, Celui qui brille sur vous, Celui qui se lève sur vous.

Retournons à ce qui arrive lorsque Christ se lève sur nous, lorsqu'Il brille sur nous. Premièrement Il dévoile les oeuvres des ténèbres, les oeuvres infructueuses des ténèbres. Voyez-vous combien c'est pratique ? Les versets 5:11-13 disent: « Ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui devient visible est lumière. » Qu'est-ce que la lumière? Le verset 5:14 dit: « Christ t'éclairera. » Comment puis-je découvrir les oeuvres infructueuses des ténèbres dans ma vie? Comment puis-je connaître mon propre coeur et ce qui déplaît au Seigneur? Je veux faire ce qui Lui plaît mais je sais qu'il y a des zones d'ombre dans mon coeur. Comment puis-je les découvrir? Comment les ténèbres sont-elles dévoilées? Voici les réponses que vous trouverez dans le monde: l'examen de soi-même. Certains disent qu'il faut se regarder à l'intérieur; c'est de l'introspection. Ils disent qu'il faut être seul et méditer sur ses propres péchés, essayer de voir ce qu'il y a dans son coeur, creuser profondément. Ils disent de voir si l'on a péché contre Dieu pendant la journée, et au fur et à mesure qu'Il vous montre les choses, vous confessez les péchés, en essayant constamment d'avoir une « vie propre » devant le Seigneur. Je pense que c'est une erreur subtile parmi le peuple de Dieu.



L'ERREUR DE SONDER SOI-MEME SON COEUR

Cela a pris récemment(1) de l'ampleur avec le déferlement des soi-disant « psychologie et psychiatrie chrétiennes. » Un livre d'un de ces chrétiens psychologues s'appelle « découvrez vos péchés et apportez les à Jésus. » Voyez-vous le problème avec cela? Vous n'avez pas plus la possibilité de découvrir vos péchés que vous n'en avez de les résoudre. Réalisez-vous l'esclavage sous lequel vous risquez de vous placer si vous commencez à rechercher vos péchés? Si vous commenciez maintenant à regarder dans votre coeur, pensez-vous que vous trouveriez quelque chose à confesser? Moi, je le pourrais. Et si vous le confessiez et que vous recommenciez à rechercher, pensez-vous que vous pourriez trouver autre chose à confesser? Quand en auriez-vous terminé? Combien de temps cela pourrait-il prendre? Je suggère que cela ne finirait jamais. Si vous suiviez ce chemin, c'est à dire fouiller dans votre coeur pour savoir si vous avez dit cela de la bonne manière, si vous avez fait ceci de la bonne façon, si vous n'avez pas négligé quelque chose ou si vous avez bien utilisé votre temps, vous n'en auriez jamais fini. Nous n'en aurions jamais fini, si nous passions notre temps à sonder le fond de notre coeur. Nous ne pouvons pas le faire. La réalité est qu'en voulant échapper au moi pour aller à Dieu, nous devenons préoccupé par le moi. C'est une erreur très subtile de Satan que d'essayer de regarder à l'intérieur du moi et de découvrir notre propre péché car c'est le moi lui-même qui agit ainsi. Et cette même introspection que nous utilisons pour essayer de nous délivrer du moi nous incite à être préoccupés par le moi. Nous n'avons pas plus la capacité de découvrir nos péchés que de les solutionner.



C'EST LE SEIGNEUR QUI DEVOILE LES CHOSES

Comment vos ténèbres sont-elles dévoilées? Ce n'est pas très compliqué. Le verset 5:14 dit: « Christ t'éclairera. » C'est la lumière qui les dévoile. Christ brillera sur vous, et c'est la seule chose qui peut dévoiler les choses cachées. Il en a toujours été ainsi. Nos coeurs sont dévoilés, non pas lorsque nous les voyons, mais lorsque nous voyons le Seigneur. Esaïe a vu le Seigneur et il a dit: « Qui suis-je? » (cf. Esaïe 6). Il a vu le Seigneur et ensuite il s'est vu lui-même. Job a vu le Seigneur et ensuite il a dit: « Je me repends sur la poussière et sur la cendre. » (cf. Job 42). Daniel a vu la Seigneur et son visage changea de couleur et fut décomposé, et il perdit toute vigueur (cf. Daniel 10:8). Pierre a vu le Seigneur et il a dit: « Retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur. » (cf. Luc 5). Jean a vu le Seigneur et il est tombé à ses pieds comme un homme mort. (cf. Apocalypse 1). Dans le Seigneur, vous vous voyez vous-mêmes, et vous êtes mal si vous vous voyez avant d'avoir vu Jésus. Parce que cela va vous décourager, cela peut vous détruire, et si vous n'avez pas de solide fondement, vous pouvez même faire quelque chose d'insensé et vous risquez de vous prendre la vie! Il est profondément frustrant de se voir soi-même sans avoir la révélation correspondante du Seigneur Jésus Christ. La méthode de Dieu est que Christ brillera sur nous, et les oeuvres des ténèbres seront dévoilées lorsque nous serons prêts à les voir. Vous n'êtes pas prêts à voir toutes les saletés dans votre coeur. Si Dieu vous montrait tout, vous seriez détruits. La seule chose pour laquelle vous soyez prêts, c'est de voir Christ. Et en voyant Christ, Il vous montrera votre coeur, comme Il veut que vous le voyez et dans la mesure de ce qu'Il veut que vous voyez. Nous nous plaçons dans une situation dangereuse si nous essayons d'inverser cela. Sa révélation dévoile les ténèbres, lorsque nous Le voyons et qu'ensuite nous nous voyons.

Une autre application de cela est que non seulement nous ne devrions pas essayer de voir nos propres ténèbres, mais il est aussi très dangereux de pointer du doigt les ténèbres de nos frères et soeurs. Nous pensons qu'ils verront leurs ténèbres parce que nous les pointerons du doigt. Ils verront peut-être ce que nous voulons dire mais ils ne verront jamais à quel point c'est un péché avant que Christ ne les éclaire et ne leur montre. Il y a certains groupes de chrétiens qui décident de se surveiller mutuellement. Cela marche de la façon suivante: « Tu observes ma vie et j'observe la tienne. Et si tu vois quoi que ce soit dans ma vie qui te semble déshonorer le Seigneur alors tu me le diras. Et si je vois quoi que ce soit dans ta vie qui déshonore le Seigneur alors je te le dirai. » Et ainsi chacun observe la vie de l'autre et rapporte ce qu'il voit. Cela peut paraître spirituel mais ce n'est pas spirituel. Voilà ce qui est spirituel: « Christ brillera sur toi, et ainsi les ténèbres seront dévoilés. » C'est à Lui de s'occuper de nous. Sinon cela ne se règlera pas.



LE SEIGNEUR VEUT TRANSFORMER NOS TENEBRES EN LUMIERE

Lorsque Christ nous éclaire, une autre chose se produit d’après le verset 5:13. Les ténèbres sont dissipées, tout ce qui devient visible est lumière. La lumière est une magnifique illustration. Les ténèbres ne peuvent être enlevées que d'une seule manière, il n'y en a pas deux. Si cette pièce était pleine de ténèbres, comment pourrions-nous nous en débarrasser? Nous ne pourrions pas les tirer dehors, nous ne pourrions pas les aspirer, nous ne pourrions pas ouvrir une fenêtre et les souffler dehors. Cela ne servirait à rien de crier et de les chasser. Vous ne pourriez pas les combattre. Vous ne pourriez rien faire pour les faire sortir ou les repousser. Pour vous débarrasser des ténèbres, Il n'y a qu'une seule chose à faire, allumer la lumière. Et dès que la lumière est allumée, à la vitesse de la lumière, les ténèbres disparaissent. Je crois que c'est l'illustration de Dieu ici. Lorsque Christ brille sur vous, Il ne fait pas que dévoiler les ténèbres, mais Il les transforme aussi en lumière. Tout ce qui est dévoilé devient lumière. Et ainsi Dieu vous transforme. Jésus est ici décrit comme le jour qui se lève, le soleil levant, l'aube. Lorsque le soleil se lève, c'est simplement pour dire au revoir à la nuit, et bonjour au jour. C'est pour cela qu'Il est appelé le soleil levant. La nuit est réellement transformée en jour à cause du soleil qui s'élève. C'est une sorte de transformation.

La fin du verset 5:13 dit que « tout ce qui devient visible est lumière. » Cela nous ramène aux fondations. Vous voyez mon coeur naturel est un coeur égoïste, et l'égoïsme fait partie des ténèbres. Il n'y a qu'une seule manière de dévoiler l'égoïsme et de le transformer en altruisme. Christ doit m'éclairer. Cela ne servira à rien de s'occuper de l'égoïsme et d'essayer de ne plus l'être, les ténèbres ne s'en vont pas de cette manière. Christ m'éclairera, Christ va briller sur moi, Il va dévoiler les ténèbres et les transformer en lumière. Je sais qu'il y a beaucoup de ténèbres dans ma vie, et il y en a aussi dans votre vie. La question n'est pas de savoir combien il y a de ténèbres dans votre vie mais comment Dieu a prévu de s'en occuper. Il le fait selon le verset 5:14 qui dit: « Christ t'éclairera. » Je ne peux pas rendre mes pensées pures. Je ne peux pas rendre mon coeur reconnaissant, je ne peux pas faire que mon coeur pardonne, je ne peux pas pardonner et oublier. Je ne peux pas créer l'amour, la générosité, la gentillesse ou quelque chose de ce genre. Si ces ténèbres sont en moi, alors je n'ai qu'un seul espoir, c'est que La lumière brille sur moi. Parce que si la lumière brille sur moi, les ténèbres sont dévoilées et changées en lumière. N'oubliez pas que dans le verset 5:14, la lumière est une personne. Ce n'est pas un principe, ce n'est pas une doctrine, ce n'est pas un credo ou une vérité abstraite, c'est la Personne de Jésus Christ, c'est le Fils de Dieu.



CE DONT NOUS AVONS BESOIN C'EST D'UNE VISION DU SEIGNEUR JESUS

Certaines personnes pensent avoir besoin d'une semaine particulière de réveil, d’une conférence biblique, d’un cours sur le salut des âmes ou de l'évangélisation. D'autres pensent qu'elles ont besoin d'entendre un sermon sur le coeur naturel ou la dépravation du péché. Non, vous avez besoin d'une vision de Jésus Christ et j'ai besoin d'une vision du Seigneur Jésus Christ. C'est tout ce dont nous ayons réellement besoin. Il s'occupera de nos ténèbres, et les transformera en lumière et nous serons changés. Le verset 5:8 dit: « Vous êtes lumière dans le Seigneur... des enfants de lumière. » Je ne peux pas me débarrasser de mes ténèbres, il n'y que Lui qui puisse les transformer en lumière. Non seulement la lumière dévoile les ténèbres mais elle change aussi les ténèbres en lumière. Vous voyez, je n'ai pas besoin de plus de foi, de plus d'étude, de plus de discipline, de plus de formation, de plus de communion, j'ai juste besoin de voir davantage Jésus. « Christ t'éclairera. » Et si Christ ne se lève pas sur moi, alors il ne se passera rien dans ma vie.

Ayant cet arrière-plan à l'esprit, laissez-moi vous dire clairement quelle est notre « responsabilité bénie. » Le verset 5:14 dit: « Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera. » En d'autres termes, il y a des milliers de chrétiens qui sont comme les personnes non sauvées et qui ont dans leur vie les caractéristiques des ténèbres. Il y en a partout autour de nous. Ne soyez pas inconscients! REVEILLEZ-VOUS! Relevez-vous d'entre les morts qui sont autour de vous, et Christ vous éclairera (dévoilant, chassant et transformant les ténèbres en lumière.) C'est notre responsabilité bénie de L'écouter, de rechercher la lumière, de poursuivre Christ, de devenir conscient de Lui. C'est un appel à se lever et à laisser Christ briller sur nous. Rien ne vient de nous même là-dedans, tout est grâce - tout est pure et merveilleuse grâce! Réveillez-vous et Christ vous éclairera.

J'aimerais parfois secouer les gens qui me disent qu'ils luttent avec les ténèbres et les puissances des ténèbres. L'un essaie en vain de mettre fin à une mauvaise habitude; un autre essaie de changer sa vie; un autre essaie de vaincre Satan; un autre essaie de créer la lumière, l'amour, la patience, la gentillesse, la générosité, le pardon etc. Mais bien peu nombreux sont ceux qui recherchent Jésus. A Son égard, ils sont comme endormis. Cela fait de la vie chrétienne une lutte futile. Comme il serait frustrant de rentrer à la maison la nuit, de rentrer dans une pièce sombre, et de se plaindre parce qu'il fait si sombre. Vous ne pouvez pas chasser les ténèbres au Nom de Jésus! Vous ne pouvez pas prier pour cela; cela ne sert à rien de se lamenter ou de l'étudier. Il serait frustrant de s'occuper de ces ténèbres autrement qu'en allumant la lumière! Pourtant des centaines de personnes agissent ainsi! Je l'ai fait moi-même pendant 7 ans. Et cela m'arrive encore de le faire. Que Dieu nous envoie une grande délivrance. Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera.



LA RESPONSABILITE BENIE DE MARCHER DANS LA JOIE DU SEIGNEUR

En plus de la responsabilité bénie qui consiste à laisser Christ nous éclairer, il en est une autre qui est illustrée par le « vin. » Les versets 5:15-21 disent: « Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et psalmodiant de votre coeur au Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. » Avant de considérer la vérité illustrée par le vin: « la joie dans le Seigneur », laissez-moi dire un mot au sujet des versets 5:16-17, « rachetez le temps » dans d'autres versions, on trouve « saisissez l'occasion » ou « utilisez au maximum les opportunités. » Beaucoup de sermons ont été prêchés au sujet du verset 5:16, et sur la bonne utilisation du temps. C'est un grand passage contre le fait de gâcher son temps ou de gâcher le temps d'un frère ou d'une soeur... MAIS dans le contexte, cela va bien au-delà.

Lorsque j'étais encore dans les liens, je me rappelle avoir essayé de vivre chaque heure sans en gâcher un seul instant. Je ne voulais pas faire de mauvaises choses; je ne voulais pas que l'on me trouve à ne rien faire; je ne voulais pas faire des choses mêmes bonnes que j'avais déjà faites, mais uniquement la volonté précise de Dieu pour chaque instant. Eh bien, je peux vous dire que cela ne marche pas, même pas un peu! Tout dépendait de mon humeur, selon que j'étais fatigué, sensible, stupide ou anxieux. Parfois j'étais zélé, à d'autres moments paresseux. Il y avait de grands conflits dans mon coeur; je ressentais d'étranges émotions selon que les choses me semblaient agréables ou non. Essayer de racheter le temps était pour moi une perte de temps. Je suis passé par des moments de zèle sans connaître le repos. J'étais un chrétien misérable.

« Utiliser au mieux le maximum de son temps » veut littéralement dire « racheter chaque opportunité. » Des opportunités pour quoi? Pendant des années on m'a dit: « Pour témoigner! Pour partager Christ! Ne gâche aucune opportunité pour parler du Seigneur. » Peut-être, mais pas dans ce contexte. Selon le verset 5:17, ce sont des opportunités pour connaître la volonté du Seigneur. Seul Dieu sait combien d'opportunités vous avez eues aujourd'hui pour comprendre la volonté de Dieu. Regardez l'illustration physique qu'Il utilise. Le verset 5:18 dit : « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. » Habituellement ce verset est sorti de son contexte pour enseigner qu'il est mauvais de boire quelque chose de fermenté. Personnellement je suis défavorable à toute forme d'alcool, mais ce n'est pas le sujet ici. Ici le vin fermenté est comparé et mis en contraste avec la plénitude de l'Esprit de Dieu. Le contexte est la joie, la musique, les chants, les réjouissances, les actions de grâce. Il fait le contraste entre la joie non naturelle qui provient du vin et la joie surnaturelle qui provient du fait d'être rempli avec l'Esprit de Dieu. Avant je pensais que le sujet ici était le contrôle, « ne laissez pas le vin vous contrôler, mais laissez plutôt l'Esprit de Dieu vous contrôler. » C'est vrai, mais le contexte est la joie. Nous sommes appelés à marcher dans la joie du Seigneur. Le vin est la version contrefaite par Satan de la vraie joie.



C'EST AUTANT UN PECHE DE NE PAS ETRE REMPLI DU SAINT-ESPRIT QUE D'ETRE IVRE

Cela ne prend pas beaucoup de temps pour voir les limitations d'une telle joie et à quel point elle est superficielle, vide et temporaire. Beaucoup de chansons « country » parlent du vin comme une échappatoire aux problèmes. C'est le genre de joie qui se termine avec une formidable « gueule de bois. » Mais ce passage insiste plutôt sur le fait d'être rempli avec le Saint-Esprit. Selon ce verset, c'est autant un péché de ne pas être rempli du Saint-Esprit que d'être ivre à cause du vin. Les chrétiens frissonnent à l'idée de sortir et de s'enivrer, mais ils pensent rarement au problème de ne pas être rempli par le Saint-Esprit. Assez étrangement c'est le seul endroit dans toutes les épîtres où nous avons l'expression « être rempli du Saint-Esprit. » Cela devrait donc nous servir de clé pour comprendre ce que veut dire, être rempli de l'Esprit. Le contexte fait que c'est un merveilleux passage. Pendant des années j'ai été assez confus au sujet du verset 5:19. Je ne savais pas si nous étions supposés aller les uns vers les autres en chantant ou non. Pouvez-vous imaginer cela? « Comment allez-vous aujourd'hui, alléluia. » Mais regardez attentivement. Est-ce que ce sont de vrais chants? Est-ce que ce sont de vraies paroles? Cela commence avec « vous entretenant par des psaumes » et se termine par « chantant et psalmodiant de votre coeur au Seigneur. » Notez bien cette phrase « chantant de votre coeur. » Ce n'est pas physique; c'est spirituel. Laissez-moi essayez de résumer l'enseignement d'Ephésiens 5:19.

Lorsque la vie d'une personne est comme un chant pour le Seigneur, eh bien cette vie parlera aussi aux hommes! Voici de quelle manière l'illustration va au-delà de la joie naturelle. Regardez le verset 5:20 qui dit: « Rendez continuellement grâces pour toutes choses. » Certains disent que nous devrions rendre grâce en tout temps (cf. 1 Thessaloniciens 5:18) mais pas pour toutes choses. Pourtant ce verset dit: « pour toutes choses. » N'est ce pas un contexte merveilleux? Il ne me faut rien de moins que la plénitude du Saint-Esprit pour chanter au Seigneur et pour rendre grâce pour toutes choses. Nous entendons beaucoup parler de témoignage de nos jours; de parler aux autres; de leur parler au sujet du Seigneur. Souhaitez-vous savoir comment parler aux autres d'une manière plus efficace? Par la plénitude de l'Esprit (Sa puissance) faisant de nos vies un chant pour Lui! Ce genre de vie parlera aux autres, d'une façon qu'aucune autre vie ne pourra parler. Vous voyez, c'est le résultat des vérités qui se trouvent dans les chapitres 1 à 3. Ensuite je pourrai marcher dans la lumière du Seigneur et dans la joie du Seigneur.

Avez-vous déjà rencontré un chrétien du genre de celui décrit dans Ephésiens 5? Christ l'éclaire, les ténèbres sont chassées; il démontre ce qu'est la volonté de Dieu, et évite ce qui n'est pas Sa volonté; il rachète le temps, utilisant chaque opportunité pour connaître la volonté de Dieu. Par la puissance du Saint-Esprit, il est une mélodie pour le coeur du Seigneur, rendant toujours grâce et étant toujours humble. Avez-vous déjà rencontré une personne comme celle-là? Ont-elles été un chant pour votre coeur? Ce sont des vies qui ne peuvent pas faire autrement que de vous parler. Qui est décrit dans ces versets? Vous direz peut-être : « Cela doit être un super saint! Un chrétien « bionic! » Non! Le chapitre 5 d'Ephésiens... et nous n'avons pas encore tout vu... décrit chaque chrétien qui EST EN CHRIST JESUS. C’est pour ceux qui croient les chapitres 1 à 3; pour tous ceux qui disent posséder les richesses des chapitres 1 à 3. C'est pour chacun, il n'y a pas besoin d'une formation spécifique, d'une grande bibliothèque, d'un grand cerveau, de beaucoup d'expériences ou de nombreux talents. Il faut juste reconnaître par la foi que vous êtes en Christ, un Seigneur très riche! C'est ce qui fait que votre coeur est un chant pour Lui. Ne faites pas les choses à l'envers; n'essayez pas de trouver la volonté de Dieu, de parler les uns aux autres, de vivre en soumission les uns envers les autres ou d'essayer de rendre grâce. Assurez-vous simplement que votre coeur est sur la même longueur d'onde que Lui, et qu'il est un chant, une mélodie pour Lui. Si vous vivez pour être une musique pour Son coeur, pour Sa satisfaction, toutes les autres choses prendront leur juste place. C'est ce qui arrive lorsque Christ nous éclaire; lorsque nous sommes remplis avec Son Esprit-Saint. Une telle vie est une oeuvre de Dieu et non une oeuvre humaine.

Laissez-moi encore dire une dernière chose au sujet du verset 5:18. « Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. » On m'a dit que l'on ne pouvait pas être rempli avant d'être vidé. J'ai été profondément exténué en essayant de me vider moi-même. L'enseignement de la Bible est que l'on est vidé en étant rempli. Imaginez un verre rempli de balles de ping-pong. Si vous voulez le vider, alors remplissez-le. Nous reprendrons cela dans notre prochaine leçon.

Ephésiens #13

(1) L'article date de 1982 NdT[retour]