COLOSSIENS #3 - CHRISTPREEMINENT DANS LA REDEMPTION

(Colossiens 1:12-14; 20-23 et 2:11-15)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre troisième leçon sur cette merveilleuse épitre de Colossiens. Laissez-moi vous rappeler à nouveau le message principal de Colossiens, et son arrière-plan.



RESUME

Vous vous souvenez qu'une erreur subtile s'était glissée dans cette église de Colosses. Il y avait un groupe de chrétiens professant. Etaient-ils réellement sauvés ou non? Nous ne le savons pas car Dieu seul connaît les coeurs, mais en tout état de cause, ils avaient une basse estime de Christ. Ils s'appelaient eux-mêmes gnostiques, et l'erreur s'appelait le gnosticisme. Le mot gnostique vient du mot grec « gnosis » et signifie « celui qui connait. » Ils se prenaient pour une élite dans l'Eglise de Dieu et pour des « connaisseurs. » Ils s'estimaient plus sages que les autres, et pensaient avoir une sorte de monopole sur Dieu. Ils disaient avoir une relation exclusive avec Dieu. Ils disaient: « rejoignez-nous et devenez des connaisseurs. » Ils se considéraient comme étant arrivés à un niveau bien plus élevé que les autres chrétiens. Ils disaient: « si vous devenez l'un d'entre nous, vous saurez tout ce que nous savons. » Ils avaient une basse estime de Christ, même s'ils Le considéraient comme quelqu'un de très important et élevé. Laissez-moi vous expliquer ce que je veux dire par là, car c'est vraiment la clé pour comprendre le livre.

Vous voyez, ils ne faisaient pas partie de ces gens qui disent, oubliez Dieu, mettez le dehors, nous n'avons pas de place pour le Seigneur. Ils ne disaient pas cela. Ils n'ont jamais dit: « nous ne voulons pas de Christ dans notre vie, bien au contraire. » Ils enseignaient qu'il fallait élever Jésus très haut. Ils disaient qu'il fallait faire grand cas de Jésus. Ils encourageaient les gens à donner à Jésus une place proéminente dans leur vie, à Lui donner la plus haute priorité. Cela sonne bien, et vous pouvez vous demander ce qu'il y a de faux en cela. Il n'y a rien de faux, si vous ne lui donnez pas le sens que les gnostiques lui donnaient. Eux voulaient dire, donnez à Jésus une place élevée, mais pas la place la plus haute. Voilà ce qu'ils voulaient dire. Ils disaient, faites grand cas de Jésus, mais ne soyez pas assez fous pour faire de Jésus votre Tout. Même s'ils tenaient Jésus en haute estime, ils n'en avaient pas une vue très élevée puisqu'ils Le rabaissaient. Ils disaient qu'il fallait Lui donner une place proéminente, mais pas une place prééminente.

Les gnostiques prêchaient que Jésus était un parmi plusieurs, mais Paul, dans Colossiens, enseigne que Christ n'est pas un parmi plusieurs, Il est le seul et unique. Nous avons besoin de faire de Lui notre seul et unique. Il n'est pas le numéro 1, comme si la famille était numéro 2, l'église numéro 3 et le ministère numéro 4. Christ est le numéro 1, mais il est aussi les numéros 2 et 3 et 4, Il est tous les nombres en même temps. Dès que Christ est Tout dans votre vie alors votre famille trouve sa juste place. Dès que Christ est Tout dans votre vie alors votre église trouve sa juste place. Dès que Christ est Tout dans votre vie alors le service chrétien trouve sa juste place. Il n'y a pas de numéro 2 derrière Jésus. Jésus est l'alpha et l'oméga, le « A » et le « Z. » Il est le nombre 1 et le nombre infini.

Les versets clés que nous avons utilisés pour souligner le thème se trouvent en:

Colossiens 1:18: « Il est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, pour qu'en toutes choses il puisse avoir la prééminence. »
Colossiens 2:8: « Vous êtes complets en lui. »
• La dernière partie de Colossiens 3:11: « Christ est tout et en tous. »

N'est-ce pas une merveilleuse expression: « Christ est tout et en tous. » A travers Colossiens, Dieu veut nous montrer ce que signifie d'avoir Christ comme notre Tout, pour qu'Il ne soit pas seulement élevé dans notre vie, mais Tout. L'expression que nous avons utilisée pour expliciter cela est Christocentrique. C'est l'expression la plus claire que j'ai trouvée pour désigner le genre de vie qu'Il aimerait que nous ayons. Il aimerait que nous soyons centrés sur Lui de telle sorte que toutes les autres parties de notre vie soit enracinées en Lui. Lorsqu'une autre chose, aussi bonne, aussi spirituelle soit elle, lorsqu'autre chose que Christ est le sujet de notre affection alors nous sommes décentrés, alors nous Le ratons. Même si c'est une chose aussi merveilleuse que la communion des enfants de Dieu qui est centrale dans notre vie alors nous avons raté le vrai centre. Même si c'est quelque chose d'aussi merveilleux que l'étude de la Bible ou le service chrétien. Vous savez que j'aime l'étude de la Bible, mais cela ne doit pas avoir la place centrale. C'est Christ seul qui doit avoir la place centrale et ensuite, lorsque Lui est au centre, alors vous saurez comment la communion avec les chrétiens trouve sa juste place, comment l'étude de la Bible trouve sa juste place, le service chrétien et ainsi de suite. Voilà ce que le Seigneur aimerait accomplir. Lorsque Christ est prééminent alors toutes les autres choses trouvent leur juste place.

Le message particulier de Colossiens est donc, comment avoir une vie remplie de Christ. Comment avoir Christ en tant que Tout et en tous, pas seulement élevé, mais le Plus Haut, pas seulement proéminent, mais Prééminent. Pas un parmi plusieurs, mais le Seul et Unique. Voilà ce qu'Il veut être. Le plan que j'ai proposé est chapitre 1 et 2 la doctrine de la prééminence de Christ, et chapitre 3 et 4, le fruit, le résultat pratique de la prééminence de Christ. En passant je vous fais remarquer que c'est ainsi que sont composées toutes les épitres de Paul, ses 14 lettres. Dans la première partie, il explique la doctrine, et dans la deuxième partie il passe à la pratique. Si je comprends les chapitres 1 et 2 qui traitent de la prééminence de Christ, alors certaines choses seront vraies dans ma vie, et ces choses sont explicitées dans les chapitres 3 et 4.

Pour nous permettre de bien comprendre les deux chapitres, Dieu nous donne cinq domaines dans lesquels Christ est prééminent. Son appel est, faites de Christ Celui qui est prééminent dans votre vie. Dans les chapitres 1 et 2, pour bien illustrer cela, le Saint-Esprit nous montre que Christ est prééminent dans la création, dans la rédemption, dans l'Eglise, dans l'éducation et dans l'adoration. Quand vous aurez vu à quel point Dieu a rendu Christ prééminent dans tous ces domaines, vous commencerez à comprendre plus clairement ce que veut dire d'avoir Christ prééminent dans notre vie.

Dans la précédente leçon, nous avons parlé du premier domaine, de la première illustration, Christ prééminent dans la création physique. Laissez-moi vous rappeler le concept principal avant de voir une nouvelle illustration. Versets 1:15-17: « Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, pour qu'en toutes choses il puisse avoir la prééminence. » Cette image est vraiment merveilleuse. Pour illustrer Son propos, le Saint-Esprit prend comme exemple l'univers tout entier. Toute la création de Dieu, tout ce qu'Il a jamais fait, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, les trônes, les dominations, les autorités, toutes ces choses que Dieu a faites font partie de Son image. Il semble que vous ne puissiez pas avoir d'image plus forte. Comment Dieu montre-t-Il que Christ est prééminent dans la création? C'est ce que nous avons vu la dernière fois.

Premièrement le verset 1:16 dit: « en lui ont été créées toutes les choses. » Il est prééminent car Il est la source de toutes choses. Il est le commencement. Toutes choses commencent avec Dieu, et émanent de Dieu. Il est le Père de toute existence. Deuxièmement, le verset 1:17 dit: « et toutes choses subsistent en lui. » Non seulement toutes choses viennent de Lui, mais Il les maintient aussi toutes ensemble. Il est la force qui maintient la cohésion, c'est Lui qui maintient les atomes ensemble. Tout l'univers se désagrégerait si Christ ne le maintenait pas ensemble. C'est Lui qui maintient toutes choses. Dans cet ordre d'idée, j'aime le Psaumes 145:16: « Tu ouvres ta main, et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie. » Non seulement Il a fait toutes choses, mais chaque être vivant doit venir vers Lui pour subsister.

Quel Dieu! Combien Christ est riche! Les anges, les hommes, les animaux, les poissons et les insectes de toutes sortes subsistent par Lui. Ils mourraient tous s'Il n'en prenait pas soin. Il est prééminent dans la création parce qu'Il a tout créé, parce qu'Il maintient tout. Maintenant regardez le verset 1:16, « Tout a été créé pour lui. » Troisièmement, toutes les choses dans l'univers existent pour le rendre heureux, pour Son plaisir, pour faire plaisir à Son coeur. Vous pensez peut-être que Dieu a fait les oiseaux pour vous, que Dieu a créé les animaux pour vous. Il ne les a pas faits pour vous. C'est pour Christ qu'Il a tout fait. Vous pouvez en jouir à travers Christ, mais Il n'a pas fait tout cela pour vous, Il l'a fait pour le Seigneur Jésus. C'est Lui qui jouit des étoiles et qui prend plaisir dans les fleurs et les animaux. Bien sûr cela vous inclus aussi, vous avez aussi été créés par Lui et pour Lui.

Ces trois vérités, toutes choses viennent de Lui, Il les fait subsister, et elles sont pour Lui, sont nécessaires pour comprendre la doctrine de la prééminence de Christ. Tout cela est vrai du Seigneur Jésus dans le monde physique, mais c'est aussi vrai de Lui dans le monde spirituel. Il l'a fait, Il le fait subsister et il existe pour Lui. Il a fait les étoiles, Il fait subsister les étoiles et les étoiles sont pour Lui. Il a fait les montagnes, Il fait subsister les montagnes et les montagnes sont pour Lui. Il a fait les anges, Il fait subsister les anges et les anges sont pour Lui. Il a fait les animaux, Il fait subsister les animaux et les animaux sont pour Lui. Il a fait les hommes, Il fait subsister les hommes et les hommes sont pour Lui.

C'est le cheminement que nous suivons dans notre vie chrétienne. Plus Christ devient le centre de ma vie, plus Il deviendra la source de ma vie, plus c'est Lui qui pourvoira à ma vie, et plus ma vie sera pour Lui et pour Sa gloire. Vous voyez, le matériel n'est qu'une illustration du spirituel. Il veut être la source de ma vie, Il veut pourvoir à ma vie, et Il veut qu'elle serve à Son honneur et à Sa gloire. Plus je Le vois comme étant prééminent, plus ces choses seront vraies. J'aimerais résumer tout cela par une bénédiction que l'on trouve dans Romains 11:36: « C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! » N'est-ce pas merveilleux? « C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. » Il est le créateur, c'est Lui qui pourvoit, et Il est l'objectif, le but de toutes choses.



CHRIST PREEMINENT DANS LA REDEMPTION

Dans cette leçon, nous verrons la deuxième grande illustration de la prééminence de Christ. Non seulement Il est prééminent dans la création, mais Il est aussi prééminent dans la rédemption, pas seulement dans le domaine physique et visible, mais aussi dans le domaine spirituel. Il est prééminent dans la grâce. Dans cette épître, Paul nous parle de la prééminence de Christ dans la rédemption à travers trois groupes de versets.

• Aux versets 1:12-14, Paul vient de finir sa prière et arrive à la rédemption. « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. »

• Versets 1:19-23: «Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre. »

• Versets 2:11-15: « Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. »

Laissez-moi vous montrer de quelle façon le Saint-Esprit développe l'image de la prééminence de Christ dans la rédemption. Si nous voulons vraiment l'apprécier, il nous est utile de voir que cette illustration est en contraste avec celle de Christ prééminent dans la création. Sa prééminence dans la rédemption est en contraste avec Sa prééminence dans la création.



AVOIR LES BONS MOTS MAIS SANS LA REALITE

De toutes les vérités de la vie chrétienne, je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que la vérité de la rédemption, la vérité du salut, la croix, le sang, est certainement une des vérités bibliques les plus fondamentales. Je veux dire par là que c'est réellement le fondement de la vie chrétienne. Nous parlons d'être sauvés, de connaître le Seigneur, d'avoir le salut. Tout ce que nous sommes ou avons est nôtre parce que Christ est mort pour nous. C'est donc une vérité de base, et la marque de fabrique du christianisme. Malheureusement, comme nous sommes des créatures faites de poussière et liées au temps, il semble que nous prenions les choses les plus communes comme allant de soi. Cela ne devrait pas être mais c'est ce que nous faisons.

Nous chantons au sujet du salut, nous parlons du salut, nous insistons sur le salut dans tous nos crédos, mais c'est devenu si commun que cela peut devenir un simple fait. Notre salut, la chose la plus précieuse, s'est transformé en une sorte de cliché religieux, en une succession de mots.

Il m'est arrivé une fois de discuter avec deux de mes enfants au sujet de la raison de la mort de Christ. Et je dois dire que j'ai été un peu surpris de ce qu'ils ne le savaient pas. Ils avaient les bonnes réponses mais ils ne le savaient pas. Comprenez-vous ce que je veux dire par là? Ils ont pu donner la bonne réponse, ils avaient les bons mots, mais lorsque je « les ai pressés », ils ne comprenaient pas vraiment ce qu'ils disaient. Ils en avaient tant entendu parler qu'ils pouvaient tout répéter mais comme un perroquet. Tout ce qu'ils faisaient c'était simplement le répéter. Ne me comprenez pas mal, je crois de tout mon coeur qu'il n'y a pas de désavantage à grandir dans une famille chrétienne par rapport à une famille non chrétienne. Il n'y a aucun désavantage à avoir des connaissances de la Bible plutôt que ne pas en avoir. Pourtant un des dangers pour ceux qui ont grandi dans une famille chrétienne c'est de connaître la vérité mais sans en avoir la réalité! D'avoir juste les mots, les bonnes réponses, les bonnes expressions, d'être familier avec les mots sauvé, né de nouveau, chrétien, Christ est mort pour mes péchés ou encore justifié par la foi. On peut connaitre ces mots, sans avoir la profondeur des réalités qui sont dans ces mots. Il est bien sûr préférable d'avoir les bons mots que de n'avoir aucun mot, car en ayant les bons mots, Dieu peut à tout moment ouvrir votre coeur aux réalités qu'ils renferment.

Je vous dis tout cela parce que dans cette leçon nous parlerons de « Christ mort pour nous. » Nous devons donc préparer notre coeur pour que, alors que nous considérons ces simples vérités, nous soyons attentifs et réceptifs, et que nous ne disions pas simplement: « Oh, je connais tout cela, je l'ai déjà entendu avant! » Que Dieu puisse nous faire réaliser tout à nouveau la grandeur de notre rédemption. Que nous puissions à nouveau voir toute la portée de la mort de Jésus, afin d'adorer le Seigneur pour un salut si merveilleux et que cela ne soit pas simplement des mots. Laissez-moi vous partager différents aspects qui montrent combien Christ est prééminent dans la rédemption.



NOTRE REDEMPTION EST GRANDE PARCE QUE NOTRE REDEMPTEUR EST GRAND

Notre première observation est en relation avec la personne de Christ elle-même. Telle qu'elle est montrée ici, la prééminence de Christ dans la rédemption est en contraste avec la prééminence de Christ dans la création. Voilà ce que j'aimerais vous montrer maintenant. Nous ne pouvons pas réellement percevoir la grandeur de la rédemption sans percevoir la grandeur de notre Rédempteur. Pourquoi la rédemption est-elle si grande? La réponse est parce que le Rédempteur est si grand, à cause de la grandeur du Rédempteur. Toutes les choses que j'apprends au sujet de la grandeur de Jésus apporteront aussi de la lumière sur la grandeur de ma rédemption. Vous n'avez pas besoin d'étudier la rédemption, vous avez besoin d'étudier votre Rédempteur. Plus vous verrez Christ, plus vous apprécierez votre rédemption. Et j'espère que vous Le verrez davantage alors que nous parcourons ces passages.

Dans notre dernière leçon, nous avons mesuré Sa grandeur en considérant Sa création. La création nous a servi de règle pour mesurer à quel point Il est grand. J'ai souligné la vérité que, indépendamment du fait que l'univers soit merveilleux, indépendamment de sa taille et de son immensité et indépendamment de la variété des formes de vie qu'il renferme, la Bible dit que c'est « là où se cache Sa puissance. » La création n'est pas la révélation de sa puissance, c'est « là où se cache Sa puissance. » La Bible appelle les galaxies et l'univers « l'ouvrage de ses mains. » Nous, nous pensons qu'après avoir fait tout l'univers, Dieu a dû s'assoir sur un rocher pour reprendre Son souffle car Il devait être exténué. On pense: « Oh! Quelle débauche d'énergie, qu'est-ce qu'Il doit être fatigué après avoir créé tout cet univers. » Mais Dieu est si grand qu'Il n'était pas du tout fatigué. Vous me direz peut-être: « Oui mais la Bible dit que Dieu s'est reposé. » C'était une forme de repos différent, c'était un repos de satisfaction. Ce n'est pas le genre de repos dont les personnes épuisées ont besoin. Dieu n'était pas fatigué après avoir fait cet univers. Il ne s'est pas dit: « Oh! J'ai tant travaillé, maintenant j'ai besoin de repos. C'était vraiment quelque chose d'épuisant que de créer cet univers. » Non! Il n'était même pas un peu fatigué. L'univers est grand, mais c'est une mauvaise unité de mesure pour évaluer la grandeur de Christ. Pourquoi? Parce qu'Il aurait pu faire un million d'univers comme celui-ci sans être fatigué. En fait, Il aurait même pu faire un million d'univers tous différents, sans jamais rien dupliquer, et Il n'aurait toujours pas commencé à effleurer les limites de Sa puissance. Les mots sont relatifs. Je veux dire par là que tout dépend de l'endroit où vous êtes quand vous les dîtes. Laissez-moi vous donner un exemple.

Prenons le mot grand et l'expression « faire quelque chose de grand. » Cette expression dépend de qui l'a dit. Si mon enfant de 5 ans rentre dans la pièce et soulève une chaise au-dessus de sa tête, et me dit: « Regarde papa, j'ai fait quelque chose de grand », je lui répondrai: « Oui, c'est quelque chose de grand... pour toi! » Mais si c'est mon fils de 12 ans qui vient et qui soulève une chaise au-dessus de sa tête en disant: « Regarde papa, j'ai fait quelque chose de grand », je lui répondrai: « Non, ce n'est pas quelque chose de grand pour toi! Pour le petit c'est grand, mais toi tu devrais pouvoir en soulever au moins deux. » Par conséquent tout dépend de votre taille, de votre force, de votre énergie et ainsi de suite. Ce que je fais peut me sembler grand parce que je suis petit par rapport à cette chose. Une chose a l'air grande uniquement parce que je suis petit. Si j'étais assez grand, la chose cesserait d'être grande. L'expression « faire quelque chose de grand » dépend de celui qui le dit, de quel point de vue on se place. Pour moi la création de l'univers me paraît quelque chose de Grand, avec un « G » majuscule. Mais la Bible dit que c'est là « où se cache Sa puissance » et que c'est « l'ouvrage de ses mains. »

J'attire votre attention sur cela parce que nous avons laissé de côté l'illustration de la création et nous sommes allés vers quelque chose de plus grand. Dieu nous montre ici que Christ est prééminent dans la rédemption et Il va le mettre en contraste avec la création. Regardez le verset 1:15: « Il est l'image du Dieu invisible. » Quelqu'un m'a dit un jour que mon fils David me ressemblait comme deux gouttes d'eau. Cela veut dire qu'il me ressemble parfaitement. Christ ressemble à Dieu le père comme deux gouttes d'eau. En d'autres termes, Il est cent pour cent Dieu. Tout ce qui est vrai de Dieu est vrai de Jésus parce qu'Il est l'image exacte de Dieu. Il est de la même essence, de la même nature, Il a les mêmes attributs et les mêmes oeuvres. Lorsque Christ est devenu homme Il n'est pas devenu l'image de Dieu. Il était déjà l'image de Dieu. Lorsqu'Il s'est incarné pour devenir homme, cela n'a fait que mettre cette image à notre portée, nous avons ensuite pu voir à quoi ressemble Dieu. J'ai pris ce temps pour vous montrer combien Jésus est grand, qu'Il est l'image parfaite de Dieu, qu'Il est cent pour cent divin, pour vous faire comprendre à quel point la rédemption est plus grande que la création.

Revenons à notre mot grand. Hébreux 2:3 dit: « comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut. » Le salut est qualifié de « siiiiiii grand. » Vous pouvez vous demander pourquoi le salut est appelé grand. Une des réponses peut être que parce que je suis petit, les choses paraissent grandes. Mais le salut est-il grand parce que l'homme est petit? Non, le salut est grand parce que Dieu le dit et Dieu Lui n'est pas petit. Par conséquent si Dieu dit que quelque chose est grand, alors vous pouvez croire que c'est grand. Le salut n'est pas grand parce que vous êtes petits mais parce que Dieu dit qu'il est grand. Dans notre dernière leçon j‘ai attiré votre attention sur le verset du Psaume 8:3, toutes cette création est « l'ouvrage de ses mains. » Je vais maintenant vous donner un autre verset qui parle de la rédemption, Esaïe 52:10: « L'Éternel découvre le bras de sa sainteté, Aux yeux de toutes les nations; Et toutes les extrémités de la terre verront Le salut de notre Dieu. » Que veut dire, découvrir son bras? Cela veut dire le mettre à nu. J'aime le voir de cette manière, toute la création est l'ouvrage de Ses mains, mais pour le salut Il a dû retrousser Ses manches. Voyez-vous l'idée qui est derrière, Il a dû s'atteler à la tâche. Le salut est bien plus grand que la création qu'Il a faite de ses mains, Il a dû retrousser Ses manches et Se mettre au travail.

Mais même après avoir dit cela, je n'ai encore rien dit de ce que nous trouvons dans Colossiens. Vous verrez, cela semble trop beau pour être vrai. Cela semble être une contradiction, mais ce sont les faits décrits par la Bible et que vous trouvez tout au long du Nouveau Testament. Voici cette incroyable vérité, Dieu s'est donné Lui-même entièrement dans la rédemption, Il « s'est épuisé. » Il est difficile de penser à Dieu comme faisant du mieux qu'Il peut, parce que tout semble si facile pour Dieu. Comment pouvons-nous imaginer Dieu faisant de Son mieux. Pourtant dans le salut, dans la rédemption, la Bible enseigne que Dieu a fait de Son mieux, et qu'Il ne pouvait pas mieux faire! Il est arrivé à la fin de Lui-même. Je sais que c'est une contradiction, mais dans la rédemption Dieu a atteint la limite infinie de Sa propre divinité. Il a fait tout ce qu'Il pouvait et en le faisant, Il ne pouvait pas faire davantage! Du point de vue de Dieu, la création n'est pas grand-chose. Il dit qu'Il en soit ainsi et la chose a été. Mais dans la rédemption, Dieu a dû se vider Lui-même, Dieu a dû donner tout ce qu'Il avait. Nous parlons trop souvent du salut à la légère. Pourtant lorsque Dieu nous a donné le salut, Il a donné tout ce qu'Il avait, c'est pour cela qu'il est important de voir combien Dieu est grand. Parce que, plus vous verrez combien Dieu est grand, plus vous verrez à quel point votre salut est grand. Il s'est vidé Lui-même, Il ne pouvait rien donner de plus, Il s'est donné Lui-même.



LA PENSEE LA PLUS SAGE DE DIEU LE PERE

Laissez-moi vous l'exprimer d'une autre façon en considérant le salut du point de vue de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Je sais que chaque fois que vous voyez un des trois membres de la trinité, vous voyez les trois membres. Mais pour nous aider à comprendre le salut, on peut le voir ainsi:

• Dieu le Père a tout planifié
• Dieu le Fils a tout fait
• Dieu le Saint-Esprit révèle tout

Cela est généralement vrai. La rédemption nous est présentée comme la pensée la plus sage de Dieu, comme Son plan le plus sage. Avec toute Sa sagesse, combien de plans, pensez-vous, Dieu a-t-Il pu concevoir pour mettre en oeuvre le salut? D'après la Bible, malgré toute sa sagesse, Dieu n'a trouvé qu'un seul plan pour le salut! Le problème d'un Dieu saint voulant se réconcilier avec des hommes pécheurs, sans abaisser Sa sainteté et sans faire grâce injustement à des hommes pécheurs n'avait qu'une seule solution. Lorsque Jésus était dans le jardin de Getsémané, Il a prié: « S'il est possible que cette coupe s'éloigne de moi. » Mais ce n'était pas possible, il n'y avait pas d'autre solution. Si Dieu avait eu une autre solution, Il l'aurait fait. Frères et soeurs en Christ, le salut est la pensée de Dieu la plus sage, c'est pour cela qu'Hébreux 2:3 dit: « comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut. »



LA PLUS GRANDE OEUVRE DE DIEU LE FILS

Non seulement le salut a été la pensée la plus sage de Dieu le Père, mais il a aussi été la plus grande oeuvre de Dieu le Fils. Aussi grand que Dieu soit, Il a dû devenir homme. Il a dû devenir une créature. L'homme Christ a dû devenir péché pour le reste des hommes. Lorsque Christ est mort sur la croix, Il est allé aussi loin que Son amour pouvait l'emmener. Romains 5:8 dit: « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » La grandeur de Christ dans la Création est en contraste avec la Grandeur de Christ dans la Rédemption. Ce n'est pas l'univers qui constitue Sa plus grande oeuvre! C'est le Calvaire qui est Sa plus grande oeuvre. Lorsque Christ est mort, Il ne pouvait rien faire de plus! Dieu est arrivé au bout de ce qu'Il pouvait faire... c'est pour cela que l'on appelle cela « Un siiiiiiiiii grand Salut. » (Cf. Hébreux 2:3)

• Le calvaire a été la plus grande pensée du Père!
• Le Calvaire a été la plus grande oeuvre du Fils!



LA PLUS GRANDE OFFRE DE DIEU LE SAINT-ESPRIT

La rédemption a aussi été le plus grand don de Dieu le Saint-Esprit. Après que l'Esprit de Dieu ait offert le Salut par grâce, gratuitement, sans avoir rien à payer, sans avoir à faire des oeuvres, sans l'avoir mérité... Il ne pouvait rien offrir de plus! Dans la rédemption, Il offre tout! Aucun autre don ne peut dépasser ce que le Saint-Esprit veut offrir. Lorsque Dieu considère le Salut, Il dit: « C'est ce qu'il y a de plus grand! » Il n'est pas étonnant que la Bible pose la question: « comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut? » (Hébreux 2:3)

Négliger un si grand Salut c'est:

• Négliger la plus grande pensée de Dieu le Père.
• Négliger la plus grande oeuvre de Dieu le Fils.
• Négliger la plus grande offre, invitation et don de Dieu le Saint-Esprit.

La première raison pour laquelle Christ est prééminent est parce que dans la rédemption, Il s'est donné entièrement, à 100%. La prééminence de Christ dans la Rédemption ne se voit pas seulement parce qu'elle révèle Christ à Son plus haut, mais aussi parce que lorsque vous considérez l'étendue de la Rédemption, vous voyez à quel point son influence est grande et son oeuvre profonde.



LA REDEMPTION DU POINT DE VUE DES PECHEURS

Regardez par exemple la rédemption de Christ en relation avec les pécheurs. Si la rédemption montre Christ à Son plus haut, elle montre aussi l'homme à son plus bas. Considérez les versets suivants qui décrivent ceux qui ont besoin de rédemption.

• Verset 1:13: ils sont sous la puissance des ténèbres.
• Verset 1:14: ils ont besoin d'être rachetés à un grand prix, ils ont besoin d'être pardonnés.
• Verset 1:21: ils étaient autrefois étrangers et ennemis par leurs pensées et par leurs mauvaises oeuvres.
• Verset 2:13: ils sont morts par leurs offenses.

Ce qui est merveilleux dans la rédemption, c'est que Christ peut non seulement sauver des pécheurs mais Il les sauve dans cette terrible condition. Si le pécheur n'était qu'aveugle, fou, stupide et ignorant alors le salut serait déjà grand. Mais le pécheur est aussi corrompu, dépravé, coupable, condamné! Lorsque vous considérez l'état du pécheur que la rédemption de Christ peut toucher, vous avez simplement envie de crier, « Gloire! » Voici un homme, absolument perdu et misérable... mais il ne le sait pas car le péché l'a rendu aveugle. Il ne sait pas qu'Il a besoin du Seigneur. Il n'a aucune idée du moyen par lequel il peut être sauvé. Il ne peut voir ni ses péchés, ni le danger, ni le remède!

Dans le pécheur, il n'y a rien qui justifie qu'il puisse être sauvé; aucune raison qui implique que Dieu doive venir à lui. La rédemption est merveilleuse parce qu'elle peut toucher l'homme là où il est. L'alcoolique n'a pas besoin d'arrêter de boire avant de pouvoir être sauvé. La prostituée est sauvée alors qu'elle est encore une prostituée. L'homosexuel est sauvé alors qu'il est encore perverti. Celui qui maudit est sauvé avant de pouvoir maîtriser sa langue.

Tel que je suis,
Pauvre, misérable, aveugle,
Agneau de Dieu, je viens, je viens!
La vue, les richesses ou la guérison,
Tout ce dont j'ai besoin,
Je le trouve en toi.
Agneau de Dieu, je viens, je viens!
Dieu donne tout à celui qui n'est rien!



LA REDEMPTION DU POINT DE VUE DE LA LOI

Considérons maintenant la rédemption en relation avec la loi de Dieu. Il y a un merveilleux passage aux versets 2:13-14: « Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix. » Nous avons une si petite vision de ce qui s'est passé là-bas sur la croix! Nous disons, sans vraiment y prêter attention: « Christ est mort pour nos péchés. » Aux yeux de Dieu il y avait plus que Jésus sur la croix... Regardez bien la croix... Qu'y a-t-il à côté du corps de Christ? Sur la croix est cloué un document, un rouleau, un livre! Qu'est-ce que c'est? Venez et lisez-le! Alors que vous vous approchez, vous pouvez le voir, c'est la loi de Dieu, le standard de Dieu! Ce sont toutes les charges qui sont contre vous. C'est l'acte d'accusation! Vous êtes étonnés? Est-ce possible! Est-ce vrai? Où sont les charges de Dieu contre vous? Elles sont clouées sur la croix. Qu'est-ce que cela signifie? Simplement cela, l'acte d'accusation est mort! Il a été crucifié avec Christ! L'acte est annulé! La croix est plus que l'échafaud d'un martyr. C'est plus qu'un exemple d'amour! C'est l'endroit où ma dette a été complètement payée!



LA REDEMPTION DU POINT DE VUE DE SATAN

Après l'avoir considérée du point de vue des pécheurs et de la loi, voyons maintenant la rédemption du point de vue de Satan au verset 2:15: « Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. » Pouvez-vous voir ce que dit ce passage? C'était un temps de ténèbres; Satan manifestait sa puissance. Satan avait essayé de tout mettre sens dessus dessous:

• Il a ruiné le paradis et a transformé l'Eden en Enfer.
• Au temps de Noé, il a obligé Dieu à détruire le monde avec un déluge.
• Il a tenté sans merci le Fils de Dieu dans le désert.
• Je suis persuadé qu'il L'a aussi tourmenté dans le jardin de Getsémané.
• Lorsque Jésus était attaché à la croix, les démons étaient tout autour de Lui et se moquaient en pensant à leur prochain triomphe... Pourtant juste face à eux, CHRIST A TRIOMPHE PAR SA MORT.

Dans un sens, Sa croix était une potence; dans un autre, la Croix était un trône de victoire. L'étendue de la Rédemption manifeste la prééminence de Christ parce que:

• Il a pu atteindre l'homme dans sa dépravation et son péché.
• Il a annulé l'acte qui nous condamnait.
• Il a triomphé de Satan et de tous ses démons.

Pourtant, cela ne constitue qu'une petite partie de la rédemption.

Regardez le verset 1:20: « Il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. » C'est un des versets les plus incroyables sur la rédemption dans la Bible. Nous pouvons comprendre que les « CHOSES SUR TERRE » ont besoin d'être réconciliées par le sang de Sa croix, mais qu'en est-il des « CHOSES DANS LES CIEUX? » La réponse est qu'il y a « un gouffre énorme entre Dieu et toute Sa création. » Toutes les parties de la création ont besoin du sang de Christ. En Job 4:18, Éliphaz le plus âgé et le plus sage dit: « Dieu trouve de la folie chez ses anges. »

Lorsque Jésus est mort sur la croix, est-il mort pour les anges? Vous répondrez sûrement, « Non! » Hébreux 2:16 nous éclaire sur ce sujet: « Car assurément ce n'est pas à des anges qu'il vient en aide, mais c'est à la postérité d'Abraham. » Il n'est pas mort pour les anges, comme Il est mort pour les hommes.

Voici une autre vérité qui ne contredit pas mais complète Hébreux 2:16. Même les anges qui n'ont jamais péché ne s'approchent de Dieu que sur la base du sang. Michaël l'archange... le plus grand, ne peut s'approcher du Dieu Saint que sur la base du sang de Jésus. Gabriel, qui n'a jamais péché, ne peut s'approcher de Dieu que sur la base du sang. Christ n'est pas mort pour les anges de la même manière qu'Il est mort pour les hommes. Aucun ange ne peut dire: « Je suis un pécheur sauvé par grâce! » Voici pourtant une autre facette. Le sang de Jésus permet aux anges de vivre en communion avec le Dieu Saint; sans l'apport du sang de Jésus, aucun ange ne pourrait vivre dans la présence du Seigneur. Pouvez-vous voir le lien qui existe avec l'hérésie du gnosticisme? Ses soi-disant « connaisseurs » enseignaient qu'en tant que barreaux intermédiaires, les anges étaient agents de la réconciliation. Oh non! 1000 fois non! Les anges ont besoin du sang de Jésus. Voilà l'étendue de la rédemption. Elle inclut TOUTES CHOSES (1:20). L'influence de la Croix s'étend à l'univers créé tout entier. La création physique et visible a-t-elle été affectée par la Croix? Bien sûr! Aussi vrai qu'elle a été affectée par la malédiction, comme la mort physique, les animaux sauvages et les tempêtes... Tout a été affecté par le péché. Sa puissance de réconciliation va aussi loin que Sa puissance créatrice a été. La puissance de la Croix atteint jusqu'aux profondeurs et aux hauteurs des mystères. Serons-nous un jour satisfaits par un commentaire sur le verset 1:20? Moi pas! C'est trop grand!



CHRIST A TOUT DONNE A CEUX QUI N'AVAIENT RIEN

En résumé, peu importe de quel point de vue vous considérez la rédemption. Que ce soit selon Dieu, les pécheurs, la loi, Satan, les anges ou la création physique et visible, tout est affecté par le sang de Christ. Oh, quelle rédemption! Elle atteint jusqu'aux limites de l'univers et jusqu'aux générations qui ne sont pas encore nées. La prééminence de Christ dans la rédemption se voit dans le fait que Christ a tout donné à ceux qui n'avaient rien.



LE RESULTAT DE LA REDEMPTION

La prééminence de Christ dans la rédemption se voit dans le résultat de la rédemption. Le verset 1:14 dit: « En qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. » Notez le temps, « nous AVONS. » C'est un fait qui ne peut être changé que nous AVONS la rédemption. N'êtes-vous pas reconnaissants qu'il ne soit pas écrit: « nous aurons la rédemption si...? » Le temps est au présent. Nous l'avons maintenant! J'aime comparer les versets 1:17: « Toutes choses subsistent en Christ » et 1:14: « En Christ nous avons la rédemption. » Dans les deux cas, ce sont des faits inchangeables. En Christ, toutes choses sont maintenues ensemble. Dans les deux cas, je suis sur le roc solide des faits qui ne changent pas. En Christ, toutes choses sont maintenues ensemble, Il est la force de cohésion; et en Christ, nous avons aussi la rédemption. Ce sont deux faits inchangeables. Ces faits sont vrais que nous les croyons ou non! C'est un principe qu'il me semble important de toujours souligner à nouveau. J'espère qu'il s'imprimera dans votre coeur avec une force toute nouvelle. Ce n'est jamais en ayant foi dans un fait que vous le rendez réel; en réalité c'est ce que Dieu a fait qui le rend réel; il devient personnel en y croyant.

Pendant de nombreuses années dans ma vie chrétienne, je pensais que les faits de la Bible attendaient ma foi pour devenir réels! Non! Ni l'incrédulité, ni la foi ne peuvent changer un fait. Les faits sont les faits, c'est indépendant de l'incroyance ou de la foi. Par exemple, je suis crucifié avec Christ; toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu; le sang de Christ me purifie des péchés; celui qui a le Fils a la vie; je peux tout faire par Christ qui me fortifie; Ma grâce est suffisante pour toi... PAS SI TU Y CROIS. Ce ne sont pas des promesses, c'est mieux que des promesses... Ce sont des faits de la Bible. Oh, comme j'aime le temps présent! Nous AVONS la rédemption.

Au verset 1:14, nous trouvons un merveilleux mot grec « rémission. » Cela signifie « remettre », on peut le traduire par « mettre nos péchés de côté. » En Christ nous avons la rémission de nos péchés, Dieu a mis nos péchés de côté. Nous avons la rédemption; nous pouvons laisser nos péchés de côté maintenant. Et c'est même plus grand que cela. J'aime mettre en lien les versets 1:20: « Il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix... » et 1:22: « ...pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche. » Aux yeux de Dieu, je suis parfait, saint, sans tâche, sans reproche. C'est là où la rédemption nous a placés. Rappelez-vous où il nous a trouvés (cf. 1:13, 1:21, 2:13), et voyez maintenant où nous sommes.

Le Christianisme, ce n'est pas lutter pour devenir ce que nous ne sommes pas; c'est réaliser ce que nous sommes en Christ. C'est une des vérités de l'Evangile que de nombreux chrétiens n'ont pas vue. Non seulement la rédemption nous délivre de l'Enfer, mais elle nous qualifie aussi pour les Cieux; elle nous identifie avec Christ. Nous ne pouvons pas aller plus haut que là où la rédemption nous a emmenés; nous avons déjà été intronisés avec Christ dans les Cieux. C'est une réalité! Nous avons cela maintenant! La rédemption place le chrétien dans cette position dès maintenant. Nos oeuvres ne peuvent pas nous qualifier; et nos péchés ne peuvent pas nous disqualifier. C'est Christ qui nous qualifie et qui nous place dans les Cieux!



CHRIST LE SEUL DON DE DIEU

Voilà la prééminence de Christ dans la rédemption. Dieu nous donne tout, à nous qui ne sommes rien, pour que nous puissions être quelque chose en Lui. Nous avons besoin d'yeux pour voir et comprendre cela. Nous avons besoin de révélation. Le Seigneur Jésus nous offre constamment Son Tout. Lorsque nous voyons Christ prééminent dans la rédemption, nous voyons que Christ n'est pas un des nombreux dons de Dieu - Il est le seul et unique don; Il n'est pas le premier des dons qui est ensuite suivi par de nombreuses bénédictions; Il est le Seul Don... toutes les autres bénédictions n'existent qu'en Lui.

Prions:

Père céleste, combien nous nous réjouissons pour ces vérités. Nous Te prions que nous puissions être comme des plantes. Nous Te louons pour l'abondance et les grandes provisions qui sont à nous en Christ. Apprends-nous à boire, pour porter du fruit et marcher avec Toi chaque jour. Amen.

Colossiens #4