ACTES #7 LE SERMON DE PIERRE À LA PENTECÔTE

(Actes 2:12-39)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre septième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Le thème du livre se trouve dès le premier verset du livre des Actes. Actes 1:1 dit: « Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement. » Si vous vous rappelez qui est l'auteur humain du livre des Actes alors vous vous rappellerez également quel est ce premier livre. L'auteur humain du livre des Actes est Luc le médecin. Lorsqu'il parle du premier récit il parle de l'évangile de Luc.

Si le premier livre de Luc était au sujet de tout ce que Jésus a commencé à faire et à enseigner, que pensez-vous que sera le sujet du second livre? La réponse est tout ce que Jésus continue de faire et d'enseigner. Ne pensez pas que juste parce qu'Il est ressuscité d'entre les morts et qu'Il est monté dans le ciel Il ne continue pas d'agir et d'enseigner!

Lorsqu'Il était ici pour la première fois sur terre pendant trente ans et demi, Il a marché sur la terre dans le corps que Dieu lui a donné à travers la vierge Marie. Maintenant Il revient à nouveau et c'est ce que nous étudions. C'est la Pentecôte. Il a un nouveau corps. Ce n'est pas le corps que Marie Lui a donné, il s'agit de l'Église. Nous sommes Son corps. Nous sommes membres de Son corps. De la même façon que Jésus a marché sur la terre, dans Son corps humain, Il continue de marcher sur terre, dans Son corps mystique.

Le livre des Actes est ce glorieux recueil de récits de ce que Jésus continue maintenant de faire et d'enseigner. De la même façon qu'Il a agi alors qu'Il était sur terre, Il est revenu demeurer dans les apôtres, dans l'église du premier siècle et maintenant en nous, tout cela pour continuer Son ministère.

Le livre des Actes devient alors un exemple de ce à quoi nous pouvons nous attendre jusqu'à la fin du monde. Comment est-ce que Dieu va accomplir Son oeuvre rédemptrice dans le monde? Lisez le livre des Actes et regardez Jésus alors qu'Il bouge à travers Ses enfants. C'est encore Lui et cela a été la gloire de tout cela. Cela a été la merveille de la Pentecôte, c'est la vie que Dieu impartit aux hommes.

Les disciples étaient d'abord tristes parce qu'ils ont pensé qu'Il était mort. Puis Il est ressuscité et pendant quarante jours Il s'est manifesté dans onze endroits différents. Puis Il les a quittés. Et donc les disciples encore tristes se sont dit: « Il n'est pas mort. Il est parti. » Ils se sentaient mal parce qu'Il était parti. Mais ensuite Il est revenu et les disciples ont commencé à apprendre les leçons de la Pentecôte. Il n'est ni mort, ni parti, mais Il est vivant et vivant en moi.

Il est vivant et vivant en vous. Cela a été une grande dynamique, qui a rendu cette église brûlante lors du premier siècle. Voici le thème de ce livre, c'est tout ce que Jésus continue de faire et d'enseigner.

Au début du livre des Actes nous trouvons quatre invitations faites aux juifs pour se repentir et pour recevoir à nouveau Jésus en tant que le Messie. Nous avons commencé à voir la première invitation que le Seigneur a faite aux Juifs en Actes 2. Dans notre précédente leçon j'ai divisé ce texte en trois parties. La première partie est la merveille de la Pentecôte elle-même. La seconde partie a été l'explication inspirée de Pierre au sujet de la merveille de la Pentecôte. Et dans la dernière partie il y a la réponse des gens à la révélation de l'explication inspirée de Pierre.

Nous avons donc vu la Pentecôte, puis nous avons considéré les explications de Pierre concernant la Pentecôte et ensuite de quelle façon les gens ont répondu à cela. Nous en avons terminé avec la Pentecôte et nous avons commencé les explications de Pierre.

Laissez-moi vous redire un mot au sujet de la Pentecôte. Dans notre introduction nous avons pris les trois symboles de la Pentecôte. Le premier symbole est le son du vent. Le deuxième symbole est les langues qui sont apparues dans la pièce. Le troisième symbole est le feu. Ces trois symboles illustrent le message de la Pentecôte. En d'autres termes à travers le vent Dieu nous dit qu'Il vient avec une grande puissance. A travers les langues Dieu nous dit qu'Il vient pour communiquer et par le feu Dieu nous dit qu'Il vient pour demeurer dans Son peuple comme Il a un jour demeuré sur un buisson, c'est-à-dire pour purifier et pour irradier Sa vie à travers Ses instruments.

C'est cela le message de la Pentecôte. C'est le retour de Jésus à travers Son Esprit-Saint qui vient avec une grande puissance pour communiquer à travers Son église. Nous avons vu l'interprétation inspirée que Pierre a faite de ce merveilleux évènement. Nous avons commencé en citant ce que Pierre a rapporté à partir de Joël 2.

Actes 2:16 dit: « Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël... » Pierre fait le lien entre la Pentecôte et des écrits d'il y a plusieurs siècles en arrière. Il dit que ce qui se passe est ce dont Joël a parlé. C'est ce qui a été prophétisé par Joël.

Ensuite Pierre explique que Dieu a répandu Son esprit sur toute chair; plus précisément sur toute chair sans considération de sexe en d'autres termes sur Ses Fils et Ses filles; sur toute chair sans considération d'âge, sur les jeunes et sur les vieux; sur toute chair sans considération de rang social, même sur les serviteurs. L'Esprit de Dieu n'a pas uniquement été répandu sur le clergé mais aussi sur les laïcs. Ce sont des mots utilisés par les hommes.

Toute personne a reçu l'esprit de Dieu que ce soit des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, qu'ils soient éduqués ou non éduqués. Dieu a dit qu'Il a répandu Son esprit sur toute chair.

A la fin de notre précédente leçon j'ai fait référence aux trois autres passages où le Saint-Esprit s'est à nouveau manifesté. Il se manifeste à nouveau en Actes 8 en Samarie, en Actes 10 à Césarée et en Actes 19 à Éphèse. Le Saint-Esprit est uniquement venu une seule fois pour baptiser l'église et ensuite Il s'est manifesté encore trois fois de façon particulière. Nous verrons ces trois évènements dans la suite de nos études.

Revenons à Actes 2 et à l'explication inspirée donnée par Pierre au sujet de l'évènement de la Pentecôte. Nous n'avons jusque-là que considéré une partie du passage de Joël cité par Pierre. Voici la deuxième partie dont nous n'avons pas parlé. Actes 2:19-21 dit: « Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

Pierre commence en disant que ce qui se passe devant les yeux des juifs de Jérusalem, la Pentecôte, est ce dont Joël a parlé des centaines d'années avant. Mais l'on peut se poser la question de si ce que Joël dit est l'illustration avec la Pentecôte, lorsqu'il parle des filles et des fils, des jeunes et des vieux, des hommes et des femmes et de l'esprit répandu sur toute chair, où est alors le sang, le feu, où est la vapeur de fumée? Est-ce que le soleil s'est changé en ténèbres et la lune en sang?

Vous voyez, en se tournant vers les gens, Pierre leur dit: « Est-ce que vous désirez une explication? Eh bien ceci est-ce dont Joël a parlé? » Lors de la Pentecôte il y a eu des manifestations avec des langues comme des langues de feu et du vent, mais pas de lune qui se change en sang. Qu'est-ce que Pierre avait à l'esprit lorsqu'il a cité cela?

Peut-être que certains feront remarquer que le soleil se changeant en ténèbres peut faire référence à Jésus qui est mort sur la croix. A midi les ténèbres ont tout recouvert. Cela a été une chose incroyable. Mais je ne me rappelle pas que la lune se soit changée en sang et je ne sais pas ce que cela signifie...

Actes 2:17 parle « des derniers jours. » Si vous désirez comprendre la prophétie, vous devez comprendre ce que signifient « les derniers jours. » En voyant tout ce qui se passe, j'ai souvent entendu les gens me demande: « Est-ce que tu crois que nous sommes dans les derniers jours? » Ce qu'ils désirent dire par cela est: est-ce que tu penses que la fin est proche et que Jésus va bientôt revenir sur la terre?

Voici de quelle manière la Bible utilise l'expression « les derniers jours. » Hébreux 1:2 dit: « Dans ces derniers jours, Dieu nous a parlé par le Fils. » Quand est-ce que commencent ces derniers jours? La réponse est à la Croix. Dans les épîtres vous retrouvez cette expression « dans ces derniers jours. » Quand est-ce que les derniers jours se terminent? 2 Timothée 3:1 dit: « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. » 2 Pierre 3:3 dit: « Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises. »

Ainsi l'expression « Les derniers jours » commence avec la Croix et se termine avec la deuxième venue de Christ. Toute cette période s'appelle « les derniers jours. » C'est pour cette raison que lorsque quelqu'un me demande si je pense que nous sommes dans « les derniers jours », je réponds « oui et nous y sommes depuis deux mille ans. » Ce qu'ils demandent réellement est: est-ce que nous sommes dans les dernier temps des derniers temps? Voilà quelle est leur question. Ils se demandent si nous sommes proches de la fin « des derniers jours. » Je dois admettre que je ne suis pas qualifié pour répondre à cela.

Ce que j'aimerais que vous voyiez est que « les derniers jours » couvrent toute une période de temps. Lorsque Pierre dit que ce qui se passe à la Pentecôte est ce que l'on trouve dans le livre de Joël, il veut dire deux choses. Premièrement la première partie de ce que Joël dit se réfère à la première partie « des derniers jours » dont Pierre parle. Deuxièmement la seconde partie du passage de Joël qui parle du soleil se changeant en ténèbres et de la lune en sang, fait référence à la dernière partie « des derniers jours. »

Dans les passages comme Matthieu 24 et 25 et Luc 21 lorsque Jésus donne les signes de la fin, Il fait souvent référence aux merveilles dans le ciel. Je ne sais pas mettre toutes ces choses ensemble mais il va y avoir des choses incroyables qui vont prendre place dans la dernière partie « des derniers jours. » Dans les versets 2:17-18 Pierre a donc simplement cité le début de la prophétie de Joël en lien avec le début de la période « des derniers jours » et dans les versets 2:19-20il a cité la fin de la prophétie de Joël en lien avec la fin de la période « des derniers jours. »



JÉHOVAH DE L'ANCIEN TESTAMENT EST JÉSUS CHRIST DU NOUVEAU TESTAMENT

Le dernier verset dans la prophétie de Joël couvre toute la période « des derniers jours. » Actes 2:21 dit: « Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » Nous lisons cela à la légère mais le mot Seigneur ici est Jéhovah. Pourquoi est-il si important que ces personnes entendent ce mot Jéhovah? Parce que Pierre dit que le Dieu Jéhovah de l'Ancien Testament est Jésus dans le Nouveau Testament. Le Dieu de l'Ancien Testament est le même que Celui du Nouveau Testament. Jésus est présenté de plusieurs façons différentes dans l'Ancien Testament et une de celles-là est qu'Il est Jéhovah.

Les disciples vont souffrir à cause de cela. Plus tard, lorsque Étienne va suggérer que Jésus est Jéhovah, les juifs prendront des pierres pour le mettre à mort. Les juifs ne pouvaient pas supporter cela, parce qu'ils savaient qu'ils avaient rejeté leur Messie.

Laissez-moi faire une observation finale au sujet de l'explication donnée par Pierre de la Pentecôte. Pierre a non seulement cité une prophétie de Joël au sujet « des derniers jours », mais il a également prêché. Après son grand sermon trois mille personnes ont répondu et sont venues au Seigneur ce jour-là. Ce sermon se trouve en Actes 2:14-41.

C'est le second sermon que Pierre a prêché. Je ne sais pas si vous êtes familiers avec le fait que les Actes est un grand livre sur l'homilétique, c'est-à-dire comment prêcher. On retrouve de nombreux sermons dans le livre des Actes. Pierre a cinq sermons dans le livre des Actes. L'apôtre Paul en a huit. Étienne a un sermon. Jacques a un sermon. Philippe a un sermon. Ce livre est rempli d'incroyables sermons.

Pierre est celui que Dieu a choisi pour prêcher lors de la Pentecôte. Tout le livre contient des prédications, mais la première est importante parce que cela présente le genre d'hommes que Dieu va utiliser. Christ est venu en nous et Pierre illustre ce qu'est un vrai prédicateur. J'aimerais donc vous donner quelques caractéristiques de ce qu'est un vrai prédicateur en l'illustrant à travers l'apôtre Pierre. Bien entendu nous allons essayer de nous en tenir au grand thème des Actes.



CHRIST EST LE PRÉDICATEUR

La première caractéristique d'un vrai prédicateur est que le prédicateur n'est pas un prédicateur. Ce n'est qu'un canal. Qui est le prédicateur? C'est le Seigneur. Et c'est cela qui excite Pierre, ce n'est pas lui, c'est le Seigneur. Et lorsque Pierre dit que ce qui se passe à la Pentecôte est ce que Joël a prophétisé, il fait référence à ce qui lui est arrivé à lui-même. Il parle du Saint-Esprit qui est venu sur lui, et il dit que lorsque l'Esprit vient sur vous alors vous prophétisez, vous prêchez.

Je n'oublierai jamais la première opportunité que j'ai eue de m'adresser à un groupe. Cela fait déjà très longtemps en 1958, j'avais 16 ans. Je suis venu au Seigneur à travers un groupe appelé « Jeunesse pour Christ. » C'était un groupe important là où j'allais à l'école dans l'état du Connecticut. Lorsque je suis venu au Seigneur à cette époque je ne connaissais absolument rien à la Bible. Il n'y avait pas de personne plus ignorante que moi au sujet de la Bible. Je ne savais même pas qu'il y avait deux parties à la Bible. Je ne savais pas qu'il y avait le Nouveau Testament et l'Ancien Testament.

Une semaine après que j'ai reçu le Seigneur, on m'a demandé de prier dans une assemblée publique. Je ne connaissais rien à la prière. J'ai prié pour que Satan puisse être sauvé! J'ai trouvé que cela était un bon plan, parce que si Satan venait au Seigneur cela résoudrait tous les problèmes. Plus tard on m'a pris à part et on m'a expliqué que je ne pouvais pas faire cela et que je n'étais pas sensé prier de cette manière. Je n'en savais rien.

Dans le Connecticut il y avait également un endroit appelé la « Mission à coeur ouvert. » Nous allions là-bas une fois par mois le samedi soir, il s'y trouvait de nombreux alcooliques, des personnes sans domicile fixe et des gens avec différentes addictions. On m'a demandé si je désirais prêcher. J'ai répondu: « Je n'ai jamais fait cela, je ne sais pas comment faire cela. Qu'est-ce que je suis supposé faire? » On m'a dit de faire confiance au Seigneur, qu'Il va me donner ce que je devrais dire, qu'Il va parler à travers moi. Je me suis dit que cela serait vraiment super et que je serais heureux de le faire. Tout au long du mois qui a suivi, on m'a demandé toujours à nouveau est-ce que tu es préparé? Je répondais: « bien sûr, je suis pressé. » Vous savez ce que je pensais? Je pensais que Dieu allait me donner quelque chose parce que c'est ce que l'on m'avait dit.

Est-ce que j'ai étudié la Bible? Non, pas du tout. Je ne savais pas comment étudier la Bible. Je n'avais même pas de texte. Ils avaient dit que Dieu allait me donner tout cela. Je suis donc allé à cette réunion et j'étais très excité. Vous ne pouvez pas imaginer. Je n'attendais que ce moment de me lever et de prêcher l'évangile parce que Dieu allait me donner quelque chose. On est donc venu vers moi et on m'a demandé: « Es-tu préparé? » J'ai répondu: « Je suis prêt. » Je suis donc allé devant, et j'ai attendu mais rien ne s'est passé. Pourtant je connaissais un verset biblique alors je l'ai cité. J'ai cité Jean 3:3 qui dit: « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » Et rien ne s'est passé. Et j'ai simplement commencé à pleurer parce que je pensais que Dieu ne désirait pas que je prêche, parce qu'Il ne m'avait rien donné.

Ma première opportunité pour prêcher a donc duré 30 secondes. On est venu me chercher et on m'a dit que j'étais supposé étudier. J'ai répondu: « Pourquoi est-ce que vous ne m'avez pas dit cela? » Je n'avais aucune idée de ce que je devais faire.

Pierre a cité des versets comme Psaume 110, Psaume 16, Psaume 8 et Joël, c'était un étudiant de la Parole de Dieu. Il connaissait la Parole de Dieu. Mais c'était Dieu qui a parlé à travers elle.

Depuis cette expérience dans ma jeunesse, j'ai fait des progrès mais je ne désire toujours pas être l'enseignant. Cela ne signifie pas que je n'étudie pas. Pierre était un étudiant mais Actes 2:18 dit: « Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. » Dieu va utiliser ma langue et ma personnalité mais c'est le Seigneur qui fait les choses.



DIEU RESTAURE PLEINEMENT APRÈS LA CHUTE

Laissez-moi illustrer à quel point cela a été merveilleux dans la vie de Pierre en vous rendant attentif à son troisième sermon à la porte du temple appelée la Belle. Actes 3:14-15 dit: « Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu'on vous accordât la grâce d'un meurtrier. Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins. » Mes amis en Christ ne lisez pas cela à la légère. Pierre est le prédicateur et il regarde dans les yeux de ceux qui sont en face de lui et il leur dit: « Vous avez renié le Seigneur. »

Qu'est-ce qui est si incroyable dans le fait que Pierre dise: « Vous avez renié le Seigneur? » Est-ce que vous vous rappelez qui était Pierre? Il n'y a pas encore deux mois qui se sont écoulés depuis que Pierre a renié le Seigneur! Est-ce que vous ne seriez pas prêt à dire: « Regardez cet hypocrite. Il est là-bas en train de prêcher et leur dit qu'ils ont renié le Seigneur! » Personnellement à la place de Pierre je n'aurais jamais utilisé ce mot. J'aurais dit: « Vous avez rejeté le Seigneur. Vous avez crucifié le Seigneur » ou « Vous avez haï le Seigneur. » Si Pierre avait été le prédicateur, il aurait évité ce mot « renier », parce que lui-même a renié trois fois le Seigneur en jurant.

Pourquoi est-ce qu'il a pu utiliser ce mot sans crainte, sans se sentir coupable? La réponse est parce qu'il a été si pardonné! C'était un canal propre par lequel le Seigneur pouvait s'exprimer. Dieu parlait à travers lui.

J'ai lu ce commentaire de quelqu'un qui est considéré comme un « Père de l'église » et je n'en croyais pas mes yeux. Il a dit que depuis le jour où Pierre a été restauré par le Seigneur jusqu'au jour où il est mort, chaque fois qu'il entendait le champ d'un coq il sortait pour pleurer amèrement. Est-ce que vous pensez que c'était le cas? Je ne crois pas cela un seul instant. Pierre a été complètement pardonné. Il n'a pas pleuré chaque fois qu'un coq a chanté. Dieu lui a pardonné et maintenant Dieu parle à travers un canal propre.

La réalité est que Pierre a été bien plus utilisé après son reniement qu'avant son reniement. J'ai tout le temps souhaité que quelqu'un écrive un livre sur Osée 13. Parce qu'il y a un principe dans Osée 13 qui dit que Dieu restaure quelqu'un pour qu'il soit davantage utile. Quelle chose incroyable! Lorsque j'étais un jeune chrétien il y a des personnes qui nous avertissaient en disant: « Dieu aimerait vous utiliser mais ne péchez pas, parce que si vous péchez Dieu vous mettra de côté sur une étagère ou alors vous serez relayé au deuxième choix de Dieu pour votre vie. Ne ratez pas le meilleur de ce que Dieu a pour vous sinon vous n'aurez que Son deuxième choix. »

Il y avait une expression qui disait: « L'oiseau dont l'aile a été brisée n'atteint plus jamais les sommets. » Cela est peut-être de la bonne poésie, mais c'est de la mauvaise théologie. Cela dépend de qui répare l'aile brisée. Si c'est le Seigneur qui répare l'aile brisée alors l'oiseau volera à nouveau. Et lorsque Dieu restaure, alors Il restaure pleinement. Pierre a été pleinement restauré, parce que c'était le Seigneur qui a parlé à travers lui. Il est vrai que mon passé peut affecter mon présent, mais mon passé ne peut pas rendre la volonté de Dieu imparfaite. Dieu n'a qu'une seule volonté et elle est bonne, agréable et parfaite.

A tout moment de ma vie, indépendamment de ce que j'ai pu faire, je peux profiter de la volonté parfaite de Dieu. Je n'échangerai cette vérité pour rien au monde. Peu importe ce qui arrive, vous pouvez vous tourner vers le Seigneur et être parfaitement restauré et Dieu peut continuer à vous utiliser.

C'est une incroyable chose à lire, parce que ce n'est pas Pierre qui était le prédicateur ce jour-là, c'est le Seigneur et trois mille personnes sont venues au Seigneur ce jour-là. Il y a eu un sermon et trois mille personnes ont répondu. Lorsque c'est l'homme qui est le prédicateur il se peut qu'il prêche trois mille sermons et pas un seul ne viendra au Seigneur et cela est généralement le cas.

Voilà la première caractéristique d'un vrai prédicateur. C'est le fait que Jésus est Celui qui parle. En lien avec cela j'aime Ésaïe 55:11 qui dit: « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins. » Nous citons souvent ce verset lorsque nous disons que le Seigneur nous utilise. Dieu n'a jamais promis de bénir ce que Ed Miller dit. Il n'a que promis de bénir ce que Lui dit. C'est pour cette raison qu'il est important que ce soit Lui qui parle et non pas Ed Miller. Vous devez entendre le Seigneur et ensuite Sa Parole ne repartira pas sans effet sans avoir accompli Sa volonté.

Il y a très peu de personnes qui ont compris cela. Elles disent quelque chose comme: « Je vais prêcher pour Dieu. » Non, vous ne prêchez pas pour Dieu. Dieu prêche à travers vous. Ce n'est pas simplement d'autres mots, c'est une toute autre direction.



CHRIST EST LE THÈME

Une seconde caractéristique d'un vrai prédicateur est que non seulement Jésus est le prédicateur mais Jésus est également le thème de la prédication. Est-ce que vous avez noté le sermon que Pierre a prêché?

Pierre a cité l'Ancien Testament. Comme je l'ai dit, il a cité Joël, les Psaumes. Pourquoi est-ce que Pierre a cité la Parole écrite? La réponse est pour qu'il puisse présenter la Parole vivante. La Parole vivante est Christ Lui-même. Considérez de quelle façon il présente Jésus en tant que le Messie. En Actes 2:22-23 le point de Pierre est: « Jésus est le Messie regardez le miracle merveilleux qu'Il a fait. » En Actes 2:24-32 il dit: « Jésus est le Messie cela est prouvé par le fait qu'il est ressuscité d'entre les morts. » En Actes 2:33 il dit: « Jésus est le Messie cela est prouvé parce qu'Il est celui qui a envoyé le Saint-Esprit. »

Toute la prédication de Pierre était Christ. Il a dit: « Christ est le Messie regardez Son oeuvre. Christ est le Messie, Il est vivant. Christ est le Messie, Il a envoyé le Saint-Esprit. » Est-ce que vous désirez voir un réel prédicateur? C'est quelqu'un qui présente Christ. Pour lui, Jésus est le prédicateur, Jésus est le message et ensuite Jésus est l'invitation.



CHRIST EST L'INVITATION

Actes 2:37 dit: « Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

C'est ici la fin de son message, « vous recevrez le don du Saint-Esprit. » Pierre désirait qu'ils aient également ce que lui possède. Ils allaient recevoir la vie de Dieu. Ils allaient recevoir le Saint-Esprit. Lorsque Pierre a terminé son sermon, il n'a pas terminé en disant: « Très bien, est-ce que quelqu'un aimerait rejoindre une église? » Il n'a pas terminé en disant: « Très bien qui va être impliqué dans le programme? » Il n'a pas terminé en disant: « Très bien nous avons besoin de volontaires pour évangéliser le voisinage. » Non, il dit: « Je Le connais Il est venu vivre en moi. Repentez-vous et Il viendra vivre en vous. »

Voilà quel était son message. Le Seigneur a parlé à travers Pierre. Le Seigneur était le message de Pierre. Et le Seigneur était la finalité de son message, l'invitation. Voilà ce qui préoccupait Pierre. Vous voyez au verset 2:38, que les gens ont eu le coeur vivement touché. Il est facile de remarquer un chrétien qui permet à Dieu de parler à travers lui et qu'il présente tout simplement le Seigneur.

Dans les évangiles il est écrit que les gens étaient si étonnés parce que Jésus parlait avec autorité! Est-ce que vous avez déjà fait une étude de mot sur le mot autorité? Avant je pensais que pour parler avec autorité, vous deviez parler fort, on devait voir vos veines sortir, votre visage devait devenir rouge et vous deviez frapper sur le pupitre. Mais cela n'est pas l'autorité. Le mot autorité vient d'une racine qui signifie « pincer une corde. » L'idée est celle d'un diapason. Si vous utilisez un diapason et qu'il y a quelque chose à proximité avec la même longueur d'onde cela va vibrer.

Ainsi vous n'avez pas besoin de vous en prendre au pupitre, d'utiliser des grands mots ou d'être éloquent pour insister sur cette position ou sur celle-là. Je pense qu'une des raisons pour lesquelles vous répondez si favorablement à la vérité, n'est pas parce que je fais beaucoup de gestes ou de bruit, mais parce que je vous dirige vers le Seigneur et il y a dans votre coeur quelque chose qui vibre. Dans votre coeur vous vous dites: « Oui, cela est juste. Cela a du sens. Cela est vrai. » Et alors que je vous montre le Seigneur votre coeur vibre. C'est cela l'autorité. Vous pouvez chuchoter la vérité. Mais si vous faites vibrer la corde, votre coeur va répondre. C'est ce qui est arrivé ici.

Pierre a laissé Jésus prêcher et leur a dit qu'ils pouvaient également Le recevoir. C'est pour cette raison que leur coeur a commencé à vibrer. Leur coeur a répondu et ils ont été touchés dans leur esprit. Ainsi trois mille personnes ont répondu et sont venues au Seigneur en un jour. Cela parce que Pierre a parlé avec autorité. Peu importe ce qu'une personne peut apporter, son message ne va pas faire vibrer votre coeur à moins que ce soit le Seigneur qui parle, que ce soit Lui qui vienne se manifester et irradier à travers vous et que ce soit Lui qui soit le message et le thème. Ensuite seulement les coeurs vont être touchés. C'est pour cette raison que Pierre est une si grande illustration.

Le sermon que Pierre a prêché en Actes 2 était son explication de la Pentecôte. Il y présente le Christ en tant que le Messie. Voilà tout le sujet de ce sermon. Puis il y a eu une réponse à cela.

Dans les quatre invitations faites aux juifs que nous allons développer, la première réponse est la moquerie. La seconde réponse a été les menaces. La troisième réponse a été un peu plus dure, cela a été les coups. Et la quatrième réponse a été le meurtre de sang-froid. En d'autres termes lorsque Jésus a été présenté, la grande majorité a dit: « Non. » Puis Christ a de nouveau été présenté et ils ont dit: « Non » de façon plus forte. Puis Christ a de nouveau été présenté et ils ont dit: « Non » de façon plus forte encore. Puis Christ a de nouveau été présenté et l'opposition a grandi et ils ont dit: « Non » en prenant des pierres pour lapider Étienne. Ici nous sommes au début et nous ne voyons que des moqueries. Mais alors que vous parcourrez les Actes vous verrez une opposition grandissante. Et voilà pourquoi:

Il y avait trois puissances à l'époque du Nouveau Testament qui ont influencé la société. Premièrement il y avait la puissance religieuse, c'est-à-dire le sanhédrin, les pharisiens, les sadducéens, les esséniens, les prêtres et les scribes. Vous ne pouvez pas imaginer l'influence qu'avait la religion dans ce premier siècle. Cela a été une puissante influence. Puis il y avait l'influence militaire qui était Rome. Finalement il y avait l'influence culturelle et à cette époque elle était grecque. Vous avez donc ces trois puissances.

Voici notre petit groupe de 120 chrétiens, le Saint-Esprit descend sur eux et tout d'un coup ils reçoivent la vie de Dieu en eux, Dieu vient vivre en eux et ils vont dans la société où se trouvent trois grandes puissances; une puissance religieuse, une puissance militaire et une puissance culturelle. Laissez-moi vous poser cette question: combien de ces trois puissances agit avec cette petite église? Est-ce que vous pensez que la puissance religieuse était de leur côté? Non, pas un seul instant. Vous ne pouvez pas imaginer l'opposition à laquelle ils ont dû faire face. Alors que nous parcourrons le livre des Actes, nous verrons à quel point la puissance religieuse a milité contre ce petit groupe de chrétiens.

Est-ce que vous pensez que la puissance militaire de Rome était du côté de l'église? Pas du tout. Vous voyez, la puissance militaire de Rome avait ce que l'on appelle le Panthéon. Cela vient de deux mots qui sont « Pan » qui signifie « tout » et « theos » qui signifie « divin. » C'était un bâtiment où ils avaient tous les dieux. Ils avaient des milliers de dieux. En leur centre se trouvait Jupiter. Bien entendu Rome faisait la promotion du tourisme. Ils disaient que tout un chacun pouvait venir à Rome parce qu'il pouvait y adorer son dieu car il était dans le Panthéon. Ils sont donc allés vers les chrétiens et leur ont dit: « Regardez, nous ne sommes pas contre le christianisme. Venez faire une image de Jésus et placez-la dans le Panthéon. Ainsi vous pourrez également venir au Panthéon et adorer. » Mais les chrétiens ont répondu: « nous ne pouvons pas faire cela. Parce que notre Dieu n'est pas proéminent, ce n'est pas un dieu parmi de nombreux dieux, mais il est prééminent, c'est à dire un et un seul. » Mais lorsque Rome a entendu que les chrétiens considéraient leur Dieu comme le seul et unique, ils leur ont dit qu'ils ne pouvaient pas faire cela. C'est pour cette raison qu'ils ont rendu le christianisme illégal.



CHRIST EST-IL PROÉMINENT OÙ PRÉÉMINENT?

Ainsi si vous étiez un chrétien vous ne deviez pas uniquement fuir la puissance religieuse mais également la puissance romaine parce que votre Dieu est un et un seul. De plus ce n'est que si votre dieu étant représenté dans le Panthéon que vous pouviez avoir un endroit où adorer votre dieu.

Mahatma Gandhi a un jour dit: « Je ne peux pas permettre à Jésus de s'asseoir seul sur un trône. » Il ne pouvait pas concevoir que Jésus-Christ soit le seul et unique. Mais nous, nous disons que Christ est le seul et unique.

En lien avec cela laissez-moi vous poser cette question. Est-ce que Christ est proéminent dans votre vie où est-il prééminent? Est-Il juste une chose parmi d'autres choses dans votre vie? Où est-Il le seul et unique dans votre vie? Il désire être le seul et unique.

Ainsi les chrétiens avaient la puissance militaire romaine contre eux, et finalement ils avaient également la puissance culturelle contre eux. C'était la culture grecque avec toute son architecture, sa culture, toute sa philosophie, mais les chrétiens étaient si simples. Vous savez que les chrétiens n'avaient pas le droit de se réunir dans les temples. Ils se réunissaient dans les maisons. Il s'est passé 200 ans avant qu'ils aient leur propre bâtiment d'église. Il n'y avait pas de vitraux, de grands bâtiments, mais ils se retrouvaient de maisons en maisons. Et ce petit groupe de chrétiens contre qui s'opposaient les puissances religieuse, militaire et culturelle, était habité par Dieu. Il a grandi et les chrétiens ont affecté la politique, la religion, et la culture. C'est incroyable.

Lorsque les juifs ont dit en se moquant: « ils sont pleins de vin doux », ils n'avaient pas si tort, parce que dans Marc 2:22 Jésus appelle l'évangile le vin nouveau! Et en Éphésiens 5:18 il est écrit: « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. »

Est-ce que vous connaissez l'histoire du toast? Lorsque quelqu'un porte un toast il souhaite la joie à travers le verre de vin ou d'alcool. On m'a un jour demandé de faire un toast lors d'un mariage et j'en ai profité pour donner cet arrière-plan. J'ai donc levé la Bible et j'ai souhaité la joie aux gens à travers ce livre. La différence est que la joie terrestre donne la gueule de bois, tandis que la joie de Dieu ne donne pas cet effet. Les disciples étaient remplis mais pas de vin, c'était la vie de Dieu.

J'ai encore des choses à dire au sujet de cette opposition. Pour l'instant nous pouvons penser que l'opposition n'est pas très forte, mais nous sommes au début des Actes. Nous allons voir l'opposition grandir et nous verrons les disciples venir en conflit avec ces grandes forces dans la société que sont la politique, la religion et la culture. Nous verrons de quelle façon Dieu influence cela et transforme toute la société.

De nos jours notre société est encore transformée par le Dieu vivant qui continue d'agir et d'enseigner à travers Son peuple.

Prions: Père merci pour le livre des Actes. Pas pour ce que nous pensons qu'il puisse signifier. Mais pour tout ce que Tu as inspiré qu'il puisse signifier. Je Te remercie pour Tes instruments. Aussi sales qu'ils aient été Tu les as lavés et Tu les as utilisés comme Ton canal. Merci pour Pierre et pour le grand exemple de ce que cela signifie que d'être un canal de la rédemption, en Te permettant à Toi de vivre et de parler en T'ayant Toi comme prééminent et la finalité de toutes choses. Nous prions que nous puissions apprendre de ces incroyables illustrations. Nous prions que Tu puisses agir dans nos coeurs et faire que toujours davantage Tu puisses ne plus être pour nous un parmi d'autres mais Le seul et l'unique. Nous savons que c'est le même Dieu qui a vécu en eux et qui vit en nous maintenant et nous désirons que Tu puisses avoir un accès complet dans nos vies. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen.

Actes 8