ACTES #6 LA PENTECÔTE

(Actes 2:1-11)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre sixième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Nous avons vu que le grand thème du livre des Actes est le ministère actuel de notre Sauveur ressuscité à travers Son corps qui est l'Église. Nous trouvons le thème de ce livre dès le premier verset du livre. Actes 1:1 dit: « Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement. » Ainsi les Évangiles nous parlent de ce que Jésus a commencé à faire et à enseigner. Et le livre des Actes nous parle de ce qu'Il continue à faire et à enseigner maintenant qu'Il a été exalté à la droite de Dieu le Père.

Il est faux de croire que le ministère de notre Seigneur Jésus a cessé il y a deux mille ans, lorsqu'Il est retourné dans le Ciel. Non, Il continue Son ministère de la même manière que lorsqu'Il était sur terre. La seule différence est que maintenant Il n'utilise plus le corps que Dieu Lui a donné à travers la vierge Marie. Il utilise le corps que Dieu Lui a donné en tant que don par le Saint-Esprit. Vous êtes Son corps. Nous sommes maintenant le corps du Seigneur et Il est maintenant incarné en nous par le Saint-Esprit. C'est donc comme cela qu'Il continue Son ministère.

Alors que nous parcourrons ce merveilleux livre des Actes nous suivrons le verset d'Actes 1:8 qui dit: « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. » Le livre des Actes nous explique de quelle manière Dieu a fait cela lorsqu'Il est venu par le Saint-Esprit durant le premier siècle. Et Il agit de la sorte depuis lors.

Dans notre précédente leçon nous avons terminé notre discussion sur le chapitre 1 et nous avons commencé à introduire le chapitre 2. A cette occasion je vous ai rappelé que Dieu ne change pas. Il arrive que de temps en temps Il change Ses méthodes parce que c'est un Dieu d'une variété infinie. Mais même s'Il change Ses méthodes, Lui-même ne peut pas changer. Il ne change jamais. Je désire souligner cette vérité en faisant le lien avec l'idée que certains ont que la mission au loin, à l'étranger, a commencé dans le livre des Actes. Non, la mission à l'étranger n'a pas commencé dans le livre des Actes.

Il y a des personnes qui sont prêtes à dire que c'est à ce moment que Dieu va pour la première fois toucher les gentils. Non, Il a tout le temps eu un coeur missionnaire. Il a tout le temps désiré toucher les gentils. L'Ancien Testament est rempli d'illustrations où Dieu touche le monde au-delà de simplement les juifs.

Qu'est-ce qui a changé en Actes 2? Ce n'est pas Dieu. Il ne peut pas changer. Ses méthodes ont changé. Dans l'Ancien Testament juste avant le début d'Actes 2, Sa méthode était que le monde entier vienne à Lui. Cela est illustré par la reine de Séba qui est venue des extrémités de la terre. Si vous désiriez connaître Dieu, vous deviez venir à Jérusalem et la grande attraction était le saint Temple dont tous les détails et tout son symbolisme illustrent le Seigneur Jésus. Ainsi si vous désiriez connaître Dieu vous deviez venir à Jérusalem attiré par le Temple, dans la cité de la paix et là vous pouviez découvrir le Seigneur. C'est de cette manière que Dieu a touché les gentils dans l'Ancien Testament. Maintenant dans le Nouveau Testament, commençant avec Actes 2, Dieu introduit Sa nouvelle méthode. Son coeur est le même, Il désire toujours toucher les gentils, mais au lieu que le monde vienne à cette cité de la paix, attiré par le Temple, c'est maintenant le Temple qui va dans le monde entier. Le Temple est encore l'attraction. Mais maintenant ce n'est plus un bâtiment. C'est un temple vivant. Nous sommes le Temple du Seigneur. Maintenant au lieu que le monde vienne à nous, nous allons dans le monde entier. Jésus a dit: « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. »

Nous avons ici affaire à une nouvelle méthode. Il s'agit de la façon de faire la mission maintenant. Ce n'est pas vous qui partez ou moi qui part mais c'est Dieu Lui-même qui part en vous et en moi. Nous sommes maintenant Son Temple, et Il continue d'agir et d'enseigner. Nous allons essayer de retracer cela à travers tout le livre des Actes. C'est là où nous nous sommes arrêtés dans notre précédente leçon dans notre introduction à la Pentecôte.

La première étape de cette mission se passe à Jérusalem et nous est rapportée dans les premiers chapitres des Actes. Les sept premiers chapitres des Actes présentent la proclamation de la rédemption par le Seigneur exalté à travers Ses témoins à Jérusalem. Pendant cette période il y a eu quatre invitations à se repentir, faites aux juifs dans leur pays d'origine. Chaque section est marquée par des miracles et une opposition croissante.

Dans cette leçon nous verrons la première invitation à se repentir qui est illustrée par la merveille de la Pentecôte. Nous en arrivons au plus grand des miracles. Et c'est ce que Dieu avait promis qu'Il allait faire. Actes 1:4-5 dit: « Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. » Actes 1:8 dit: « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous... »

Ce n'est pas la première fois qu'ils ont entendu que Dieu allait envoyer le Saint-Esprit. Nous trouvons cela en Jean 13-17. Ce passage est vraiment comme un lieu saint, vous devriez méditer sur ce passage.

Mais le Seigneur a tout spécialement promis en Jean 14 et en Jean 16 que le Saint-Esprit allait venir. Nous y lisons par exemple: « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité », « Quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement. » Nous voyons donc que les disciples avaient reçu la promesse et maintenant ils attendent et nous en sommes presque au cinquantième jour.

Actes 2:1-13 dit: « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? Ils étaient tous dans l'étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. »

En dehors du miracle par lequel le Seigneur est mort sur la croix puis est ressuscité, je pense que ce que nous allons voir ici est probablement le plus grand miracle que Dieu n'ait jamais fait dans toute l'histoire de l'humanité. C'est lorsqu'Il est descendu pour demeurer dans les êtres humains. Il est venu pour vivre dans Son peuple. C'est une chose incroyable.

Voici de quelle manière j'aimerais étudier ce chapitre. Il contient bien entendu tant de merveilleuses choses et il y a plusieurs façons de les considérer. J'aimerais premièrement simplement considérer la merveille de la Pentecôte. Puis lorsque nous aurons vu la merveille de la Pentecôte, nous verrons le sermon de Pierre. J'aimerais appeler cela les explications inspirées de Pierre, au sujet des merveilles de la Pentecôte. Puis nous verrons la réponse des gens aux explications inspirées de Pierre, au sujet des merveilles de la Pentecôte. En découpant les choses de cette façon, nous aurons l'essentiel du contenu du chapitre 2. Une chose merveilleuse est arrivée, Pierre a expliqué ce qui s'est passé et les gens ont répondu à cela. Voilà de quelle manière nous étudierons ce chapitre.



LE RETOUR DU SEIGNEUR SUR TERRE POUR DEMEURER DANS SON PEUPLE

Commençons par cette merveille. C'est bien entendu le fait que le Seigneur Jésus vient de revenir sur terre après Son ascension dans la personne du Saint-Esprit pour demeurer dans Son nouveau corps et continuer d'agir et d'enseigner jusqu'à la fin des temps.

Je pense que nous pouvons entrer de façon plus profonde dans la merveille de la Pentecôte en soulignant les trois symboles que Dieu a choisi d'utiliser alors qu'Il nous a donné ce grand évènement. Les trois symboles sont premièrement en Actes 2:1: « Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux. » Le deuxième symbole se trouve en Actes 2:3: « Des langues... se posèrent sur chacun d'eux. » Nous savons qu'il y avait au moins 120 personnes. Les langues se sont donc partagées et sont descendues sur chacun d'entre eux. Le troisième symbole se trouve également en Actes 2:3: « semblables à des langues de feu. » Ces trois symboles le vent, les langues, et le feu sont les symboles choisis par Dieu pour ce qu'Il désire illustrer dans ce miracle de la Pentecôte.

Ce n'est pas la première fois que ces symboles sont utilisés par le Saint-Esprit. Je ne sais pas si vous savez que le mot vent dans l'hébreu est le même mot Esprit. Il y a un merveilleux passage dans Ézéchiel 37 qui parle du Saint-Esprit comme étant le vent. Voici la promesse que l'on trouve en Ézéchiel 37:14: « Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez... » N'est-ce pas un grand verset? C'est en lien avec la vision de la vallée des ossements asséchés.

Ézéchiel 37:1-3 dit: « La main de l'Éternel fut sur moi, et l'Éternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements. Il me fit passer auprès d'eux, tout autour; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. Il me dit: Fils de l'homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis: Seigneur Éternel, tu le sais. » Ézéchiel 37:9 dit: « Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent! » Voilà la puissance du vent, de l'Esprit.

Vous vous rappelez également lorsque Jésus a parlé avec Nicodème au sujet de la merveille de la nouvelle naissance. Jean 3:8 dit: « Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. »

Le point important ici est de voir que ceux qui sont nés de l'esprit sont nés du vent. Ce n'est pas une nouvelle image que nous trouvons en Actes 2. Lorsque notre Seigneur est ressuscité d'entre les morts en Jean 20 et qu'Il a rencontré les disciples dans la chambre haute, qu'Il leur a montré Ses mains et Son côté, la Bible dit qu'Il a soufflé sur eux et a dit « recevez le Saint-Esprit. » C'est le souffle de Dieu parce que c'est une nouvelle création. C'est comme cela que Dieu a commencé en Genèse 2:7. Dieu a fait l'homme à partir de la boue, et a ensuite soufflé en lui le souffle de la vie.

Ainsi lorsque vous en arrivez à la Pentecôte, vous pouvez voir le vent, mais il ne s'agit pas d'une nouvelle illustration du cher Esprit de Dieu. Dans le verset 2:2 nous voyons qu'il ne s'agit pas d'un vent réel. Il ne s'agissait pas d'un vent impétueux. Il s'agissait d'un bruit comme celui d'un vent impétueux. Mais il n'y avait pas de vent réel.

Je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion d'être proche d'une tornade. Cela ne m'est pas arrivé, mais j'en ai vu à la télévision et j'ai entendu des témoignages. Les gens disent que c'est comme le grondement d'un train. C'est à priori ce qui a pris place ici. Il y a eu des bruits mais sans le vent. S'il y avait eu un vent ils auraient tous été soufflés. Il n'y a donc pas eu de véritable vent, mais juste un terrible bruit. Cela nous parle de toute évidence de la puissance qui accompagne la présence du Seigneur. Actes 2:6 dit: « Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. » C'était l'époque de la fête des semaines dont nous parlerons plus loin. Il y avait probablement quelque chose comme 2 millions de personnes et lorsqu'ils ont entendu ce bruit ils se sont rassemblés pour savoir ce qui se passait.

J'ai quelques commentaires qui disent que ce n'est pas le son du vent qui a rassemblé les gens, mais le son des disciples qui louaient Dieu dans des langues différentes. Personnellement je pense qu'il s'agit du son d'un vent impétueux qui a rassemblé la foule. Voici pour ce qui est du premier symbole.

Le deuxième symbole est les langues. C'est un incroyable symbole. Je ne sais pas si vous pouvez vous imaginer ce qui est arrivé exactement ce jour-là, mais selon Actes 2:3 voici l'image qui me vient à l'esprit, mais je peux bien entendu avoir tort, ce n'est que mon idée. Puisque le verset 2:3 dit: que les langues étaient séparées les unes des autres, je pense qu'il y a eu comme une image d'une langue humaine dans la salle et elle s'est séparée en 120 morceaux dont chacun est descendu sur la tête des 120 personnes qui étaient tout autour. Cela a été une chose incroyable à voir.

En lien avec ce symbole il y a le fait qu'ils ont parlé en langue. Ce passage mentionne 16 langues différentes. Ce sont des langues d'Asie, d'Europe et d'Afrique. Ne lisez pas cela à la légère. Même si ce ne sont pas les langues que l'on trouve dans le livre des Actes, laissez-moi utiliser les langues contemporaines pour illustrer ce qui s'est passé.

Nous avons ces Galiléens, ces personnes du peuple qui sont assis ensemble et la Bible dit qu'ils priaient et attendaient que la promesse vienne. Tout d'un coup lorsque cela est arrivé ils étaient alors capables de parler des langues qu'ils n'ont jamais apprises, qu'ils ne connaissaient pas. Je m'imagine donc Pierre qui se lève et tout d'un coup il essaie de dire: « Mais que se passe-t-il? » Mais il le dit en chinois. Il n'a jamais appris le chinois avant et tout d'un coup il parle en chinois. Jacques parle espagnol. Thomas parle en italien. Une autre personne parle en arabe et Marie parle en anglais. C'est ce miracle qui est arrivé. Ils n'ont jamais étudié ces langues.

Actes 2:8 dit: « Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? » J'ai un commentaire qui dit qu'il n'y a pas eu de miracle des langues, il n'y a qu'un miracle des oreilles. Dans ce commentaire l'auteur dit que les disciples ont parlé en grec, la langue commune, mais que tout le monde les a entendus dans sa propre langue. Par exemple je parle en anglais et quelqu'un me comprend en chinois, quelqu'un en italien, quelqu'un en arabe et quelqu'un en grec. Personnellement je ne crois pas en cela. Je suis sûr que notre Dieu pourrait faire un miracle des oreilles. Il pourrait faire cela, ce n'est pas un problème pour le Seigneur.

Mais je pense que lorsque vous lisez le récit, il est clair qu'il s'agissait de langues, parce que Dieu désire illustrer quelque chose avec les langues. Je pense que cela a été le grand miracle. Si quelqu'un a entendu les merveilles de Dieu en allemand c'est parce que quelqu'un a parlé en allemand. Si quelqu'un a entendu les merveilles de Dieu en français c'est parce que quelqu'un a parlé en français. Cela a été une chose incroyable. Tout d'un coup sans entraînement ils étaient capables de prier dans une langue étrangère de façon courante.



LE SAINT-ESPRIT EST LE DON

Alors que vous parcourrez le Nouveau Testament, vous lirez au sujet d'un autre miracle appelé langue et tout spécialement lorsque vous irez dans le livre de 1 Corinthiens. Plus tard alors que Dieu développe cela vous lirez au sujet du don des langues du Saint-Esprit. Mais ici dans les Actes il ne s'agit pas du don des langues du Saint-Esprit. Vous lisez au sujet du don du Saint-Esprit. C'est le Saint-Esprit qui est le don! Ici Dieu donne Son Esprit. Plus tard Il donnera des dons et l'un d'eux est appelé les langues.

Une des raisons pour lesquelles je sais que les langues en Actes 2, à Pentecôte, est différents du don des langues au sujet duquel nous lisons plus loin, est qu'avec le don des langues, vous aviez besoin d'un interprète. Avec ce miracle vous n'aviez pas besoin d'un interprète. Nous avons ici à faire face à une langue connue et non pas à une langue céleste. Il y a également d'autres différences. En Actes 2 nous avons un événement unique qui ne se répétera probablement jamais plus.

Ce n'est pas un accident si Dieu utilise le symbole des langues pour la Pentecôte. Il aurait pu utiliser le symbole qu'Il veut comme un oeil, un pied, une main et avec cela Il aurait pu partager une autre vérité. Il aurait pu utiliser une colombe. Il fait cela avant avec le Saint-Esprit. Mais c'est le symbole des langues qu'Il a utilisé. Il y a une raison pour cela. Je crois que c'est le symbole de Dieu pour Son église.

Je sais que l'homme a choisi ses propres symboles pour le christianisme, il s'agit du poisson. Est-ce que vous savez pour quelle raison ils ont choisi le poisson? A cette époque il y avait de nombreuses persécutions. Les chrétiens devaient se cacher dans des grottes où ils tenaient des réunions secrètes. Le mot poisson dans la langue grecque contient cinq lettres. Il se prononce « Ichthus. » Il a été utilisé en tant qu'acrostiche. La première lettre est pour Jésus. La deuxième lettre est pour Christ. La troisième lettre est pour Dieu. La quatrième lettre est pour Fils. La dernière lettre est pour Sauveur. Cela donne: « Jésus-Christ Fils de Dieu Sauveur. »

Ainsi lorsque l'on voyait le symbole du poisson, les gens pouvaient savoir qu'il s'agissait d'un rassemblement chrétien. Ils croyaient que Jésus-Christ est le Fils de Dieu le Sauveur. Il y a des personnes qui ont choisi un autre symbole. C'est la croix. Je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer pourquoi la croix est un symbole du christianisme. D'autres ont choisi le symbole du pain et de la coupe. Même si j'ai déjà vu les symboles du poisson, par exemple à l'arrière d'une voiture, de la croix autour du cou de quelqu'un où de la coupe et du pain gravé sur un tableau, je n'ai jamais vu une langue sur un autocollant, suspendu autour d'un cou ou sur un tableau.

Pourtant je pense que c'est le symbole de Dieu pour l'église. Il ne s'agit pas du poisson, de la croix ou de la coupe et du pain. Je crois que le symbole de Dieu est la langue. C'est parce qu'Il désire se communiquer Lui-même au monde. Il nous a donc donné ce merveilleux symbole. Vous verrez cela alors que vous parcourrez les Actes. Je vous rends attentifs à cela parce que j'ai vu que les langues sont utilisées de trois façons dans le livre des Actes. Il s'agit des langues de la louange, des langues de la prière et des langues de prophétie ou de la prédication. Nous retrouvons cette merveilleuse expression à travers tout le livre des Actes. C'est l'instrument que Dieu a choisi. Il a décidé de répandre le christianisme par le moyen de la langue, pas par l'épée et ni par un autre moyen, uniquement par la langue. Romains 10:17 dit: « La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. » Voici pour ce qui est du second symbole.

Le troisième symbole est les flammes. Veuillez noter que les flammes étaient comme le vent. C'est-à-dire qu'il ne s'agissait pas réellement du vent mais uniquement du son du vent. Et vous noterez qu'il ne s'agit pas réellement de flammes mais c'est comme des flammes. Actes 2:1 parle de: « langues, semblables à des langues de feu. »

Un symbole est la représentation de quelque chose d'autre. Que représentent les langues de feu? Certaines personnes désirent retourner jusqu'à Matthieu 3. Voici ce que Jean-Baptiste dit en Matthieu 3:11: « Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. » A partir de cela certaines personnes disent que le feu doit représenter le jugement de Dieu, la colère de Dieu. Il y a d'autres personnes qui disent que ce n'est pas ce que Jean-Baptiste désirait dire. Elles disent que Dieu désirait baptiser dans le Saint-Esprit et ensuite dans le futur, à la fin des temps, Il baptisera avec le feu et le jugement. De quoi le feu est-il une image? Certaines personnes disent que l'Ancien Testament se termine en Malachie 3 avec le feu de la pureté. Il est écrit que Dieu va purifier les fils de Lévi.

Je crois que ceux qui associent Actes 2 avec Exode 3:2, sont probablement plus proches du vrai symbolisme que l'on trouve ici. Exode 3:2 dit: « L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point. » Le feu dans le buisson ardent était la présence du Seigneur Lui-même. Dieu est descendu et a rempli le buisson sans le consumer. La seule explication pour ce feu était la présence du Seigneur. Je pense que c'est probablement ce que le texte veut nous dire ici.

En Jacques 3, qui est un grand chapitre au sujet de la langue, elle y est représentée comme un feu et un monde d'iniquité. C'est la langue du mal. Il est écrit qu'elle est enflammée par la géhenne.

Mais les langues que l'on trouve en Actes n'ont pas été enflammées par la géhenne. Elles ont été enflammées par le ciel. Lorsque la langue est enflammée par la géhenne, alors elle sème l'iniquité. Par contre lorsque la langue est enflammée par le ciel, elle apporte la sainteté, ce qui est l'opposé. Je pense donc que trouvons ici avec le feu l'image de la présence de Dieu.

Reprenons les trois symboles ensemble. Quel est le principe derrière l'évènement de la Pentecôte qui est illustré par le vent, les langues et le feu? Il est sûr que par la puissance du Saint-Esprit, Dieu va venir en tant que feu pour se communiquer Lui-même à la terre. Lorsque Dieu remplit nos vies de Lui-même nous voyons en Actes 2:11 que nous ne pouvons que parler des merveilles de Dieu.

Je pense que l'on peut résumer tout cela ainsi. Par le son du vent je pense que le Seigneur désire nous dire: « Je viens avec une grande puissance. » Par les langues je pense que le Seigneur désire nous dire: « Je viens pour communiquer. » Par le feu je pense que le Seigneur désire nous dire: « Je viens pour demeurer dans Mon peuple de la même façon que j'ai un jour demeuré sur le buisson ardent. Je vais purifier, rayonner et illuminer Mon peuple et cela va se répandre jusqu'aux extrémités de la terre. » Je pense que c'est le point de tout cela.

Nous pouvons nous poser la question de comment la langue grecque était connue de tous. C'était une langue très commune comme l'anglais l'est aujourd'hui. A ceux qui se demandent de quelle façon tout le monde a compris les explications de Pierre qui n'a parlé qu'en une seule langue, nous pouvons répondre que tout le monde parlait grec. Si c'est le cas, qu'est-ce que Dieu a accompli en parlant à chacun dans sa propre langue? Pourquoi n'est-il pas simplement venu parler en grec? Tout le monde aurait compris cela. Actes 2:6 dit: « Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. » Je pense que Dieu a agi ainsi pour montrer que lorsqu'Il se communique Lui-même Il le fera dans votre langue. Il s'agit de la langue du coeur. Il va parler à chacun dans sa propre langue de coeur.

Je ne veux pas parler de vocabulaire, d'un certain style, d'un niveau de langue ou d'un dialecte. Dieu désire se communiquer Lui-même, et Il parlera à chacun dans sa propre langue. Je ne veux pas parler du français ou de l'allemand mais du langage du coeur. Ceux qui souffrent doivent être touchés dans leur propre langage. Les adolescents ont besoin d'être touchés dans leur propre langage. Les veufs et les veuves ont besoin d'être touchés dans leur propre langage.

Dieu a un langage pour chacun. Alors que nous représentons le Sauveur, nous devons prier le Seigneur que Dieu puisse nous aider lorsque nous parlons, pour parler dans le langage de la personne en face de nous.

N'êtes-vous pas reconnaissants lorsque vous êtes venu au Seigneur qu'Il vous a parlé avec votre langage? Qu'Il vous a atteint là où vous étiez et qu'Il vous a dit ce que vous aviez besoin d'entendre?

De la même façon que la gloire de Dieu a rempli le Temple de Salomon dans l'Ancien Testament, maintenant le Saint-Esprit, la vie de Dieu, le Seigneur Lui-même vient pour remplir Son peuple de la même façon qu'Il a rempli le Temple pour qu'Il puisse revenir et continuer Son ministère sur la Terre.

Prenons l'explication inspirée donnée par Pierre de ce qui est arrivé. Actes 2:16-20 dit: « Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »



L'ESPRIT DE DIEU EST POUR TOUT LE MONDE

Pierre cite Joël 2:28-32 dans son discours. Joël a dit tout cela des centaines d'années avant. Je pense que la clé pour comprendre ce que Joël a dit est dans le verset 2:17: « Je répandrai de mon Esprit sur toute chair. » Cela est nouveau. Parce que dans l'Ancien Testament l'Esprit de Dieu ne venait pas sur toute chair, ce n'était que pour les personnes officielles. Dieu a répandu Son Esprit sur les juges, sur les rois, sur les prophètes, sur les prêtres et sur ceux qui étaient appelés à faire une oeuvre artistique spéciale comme les personnes qui ont travaillé sur le voile du temple.

Mais l'Esprit ne venait pas sur les gens ordinaires. De plus toutes les personnes qui recevaient l'esprit étaient juives. Mais tout d'un coup Pierre se lève et dit « Il s'agit de la promesse de Dieu. C'est la promesse que l'Esprit n'allait pas uniquement se répandre sur toutes les personnes qui ont des positions officielles, mais sur toute chair. Et non pas seulement sur toutes les chairs circoncises, mais sur toute chair. »

Puis Pierre détaille son point. Il dit: « Vos fils et vos filles prophétiseront. » Dieu dit qu'Il va répandre Son esprit indépendamment du sexe. En lisant ce passage je n'arrive pas à comprendre pourquoi certaines personnes disent que les femmes ne devraient pas enseigner. Dieu a dit à travers Pierre: « Je répandrai de mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront. » Peut-être que vous direz qu'il y a d'autres versets qui semblent ne pas aller dans ce sens. Et bien vous devez les interpréter en vous basant sur ce passage. On peut facilement les expliquer.

Pierre continue en disant: « Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. » Dieu dit qu'Il va répandre Son esprit indépendamment de l'âge. Ce que cela signifie que d'avoir des visions et des songes est une question à part. Je pense que le principe là-derrière est d'avoir une expectation sans limite de ce que Dieu va faire. Mais le point important est que Dieu dit qu'Il ne fera plus de discrimination. Il répandra Son Esprit sur chacun indépendamment du sexe et de l'âge.

Pierre continue en disant: « Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. » En ces « ces jours-là » il y avait des esclaves. Ce sont des personnes qui n'étaient pas considérées. Dieu nous dit que dans les jours du Saint-Esprit, Il va répandre Son Esprit peu importe le sexe que vous avez, peu importe à quel point vous êtes vieux ou jeunes, et peu importe quelle est votre position sociale. Que vous soyez un esclave ou un maître d'esclave Dieu va répandre Son Esprit sur tout le monde.

Vous savez il y a une grande tendance dans notre coeur qui est de penser que le Saint-Esprit vient uniquement sur des gens particuliers. Ce sont par exemple des personnes qui sont allées à l'école biblique ou au séminaire, qui ont été ordonnées, qui ont une recommandation quelconque, qui sont spécialement douées ou qui sont éduquées. Je pense qu'à la fin des temps nous serons surpris de voir celles que Dieu a réellement utilisées. Certaines des personnes les plus simples et humbles qui ont même des difficultés avec la langue sont celles que Dieu va utiliser.

En lien avec cela j'aime ce qui est écrit en Actes 4:13 qui dit: « Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c'étaient des hommes du peuple sans instruction et ignorants. » Le mot grec pour ignorant est « idiotes. » C'est de là que vient notre mot idiot. Je ne dis pas qu'ils étaient des idiots, mais du point de vue des ennemis de Christ, les disciples étaient des idiots. Lorsque vous disiez de quelqu'un qu'il est un Galiléen ce n'était pas un compliment à cette époque. Les disciples étaient simplement des gens du peuple, non éduqués, et les membres du Sanhédrin disent que ce sont des idiots. C'étaient pour ainsi dire « des idiots » remplis du Saint-Esprit!

Si vous trouvez un « idiot » rempli de l'Esprit de Dieu alors Jésus peut continuer Son ministère. Voilà de quoi il est question ici. Dieu nous dit qu'Il va répandre Son Esprit sur toute chair, peu importe le sexe, l'âge, la classe sociale et l'éducation. Tout cela est nouveau. Cela est merveilleux. Voilà pour ce qui est de l'introduction.

Il y a davantage de choses dans cette prophétie et nous y reviendrons, mais pour l'instant concentrons-nous sur deux versets de la fin du chapitre. Actes 2:47 dit: « Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés. » Actes 2:41 dit: « Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ trois mille âmes. » Trois mille personnes furent ajoutées à l'église ce jour-là. Et le Seigneur en ajoutait jour après jour. Et ma question est : n'y a-t-il pas eu du vent, des langues ou du feu? Comment cela se fait-il? Il y a toutes ces personnes qui sont ajoutées dans l'église et pourquoi elles n'ont pas de Pentecôte?

La Pentecôte a été une expérience unique. Dieu a baptisé Son église une seule fois. Il n'a jamais besoin de baptiser à nouveau. La Pentecôte ne s'est passé qu'une seule fois. Il a baptisé une seule fois Son église et ensuite Il a ajouté à l'église. Et lorsque les gens ont été ajoutés à l'église, ils ont été ajoutés à une église baptisée. C'est en 1958 que j'ai mis pour la première fois ma foi dans le Seigneur. En 1958 lorsque j'ai mis ma confiance dans le Seigneur je suis devenu un membre d'une église baptisée. Plus tard Dieu va montrer la différence entre le baptême de l'Esprit et être rempli de l'Esprit. Il y a des différences.

Mais le baptême de l'Esprit prend place une seule fois et tous ceux qui connaissent le Seigneur ont été baptisés avec l'Esprit. Si vous êtes un croyant vous avez été baptisé avec l'Esprit.

Vous me direz peut-être qu'il y a des personnes qui enseignent que vous devez recevoir le Seigneur et qu'ensuite vous devez recevoir une seconde bénédiction et un baptême de l'Esprit. Je vais vous dire d'où elles tirent cela. Elles tirent cela des Actes. Elles tirent cela du livre que nous allons étudier. Il semblerait, si l'on regarde rapidement, qu'il y a quatre Pentecôte dans le livre des Actes. Il semblerait qu'il y a la Pentecôte à Jérusalem en Actes 2, la Pentecôte en Samarie en Actes 8, la Pentecôte à Césarée en Actes 1 et la Pentecôte à Éphèse en Actes 19. Il semblerait que l'Esprit revienne plusieurs fois à nouveau. Nous verrons cela plus tard plus en détail.



NOUS AVONS REÇU UN DIEU COMPLET

Laissez-moi terminer avec cette merveilleuse vérité. Êtes-vous familier avec le mot « Shekina? » Est-ce que vous avez entendu parler de la gloire « Shekina » de Dieu? Ce n'est pas un mot qui est dans la Bible. C'est un mot que les Hébreux ont trouvé pour expliquer un incroyable mystère. Le mystère est le suivant. Dieu est omniprésent. Cela signifie qu'Il est partout. Mais il arrive parfois qu'un Dieu omniprésent « limite » Son omniprésence à un seul endroit. Par exemple le nuage de la gloire de Dieu qui a guidé le peuple à travers le désert. Combien y avait-il de Dieu dans ce nuage? Trente pour cent, soixante-dix pour cent? Non, tout de Dieu était à un endroit précis. Combien de Dieu était dans le buisson ardent? Quarante pour cent, soixante-dix pour cent, quatre-vingt-dix pour cent? C'est cent pour cent de Dieu qui était dans le buisson ardent. Un Dieu omniprésent est maintenant en un seul endroit.

C'est lorsque le tout de Dieu se retrouve en un seul endroit que l'on utilise ce merveilleux mot « Shekina. » Lorsque la gloire de Dieu a rempli le Temple de Salomon, quelle quantité de Dieu a rempli le Temple? Je pense que vous voyez où je désire en venir. Combien de Dieu est dans votre vie parce que vous êtes un chrétien? Est-ce qu'Il se divise de telle sorte à ce que chacun d'entre nous puisse avoir une petite partie? Est-ce que c'est comme cela que sont les choses? Tout de Dieu est dans votre coeur. C'est cela qu'est la Pentecôte. Le Dieu complet et entier dans Sa gloire « Shekina » est venu pour habiter dans Son peuple.

Le message est donc que tout de Dieu est dans votre vie et non pas uniquement un pourcentage. Lorsque Dieu touchera votre coeur avec cela, vous ne serez plus jamais le même. Vous réaliserez que Dieu vous a communiqué Sa vie et par conséquent la dynamique de l'expérience chrétienne, ce n'est pas moi qui essaie de l'imiter Lui, en essayant de me demander ce que Jésus ferait à ma place. Non, c'est Dieu qui se reproduit dans ma vie. Il a été un ami des disciples avant la Pentecôte, mais Il était un ami qui marchait à côté d'eux. Maintenant c'est un ami qui vit dans leur coeur. C'est si incroyable! Avant ils étaient Ses serviteurs. Il leur disait d'aller ici ou là et ils y allaient. Il leur disait de faire cela et ils le faisaient. Maintenant Il est venu en eux pas pour leur dire quoi faire, mais pour qu'Il puisse le faire à travers eux. Maintenant Il va là où Il désire aller. Il s'agit d'une vie chrétienne incroyable! Voilà ce qui est arrivé à la Pentecôte.

Nous avons ici la naissance de l'église, Dieu est venu avec une grande puissance pour demeurer dans Son peuple avec Sa gloire « Shekina » pour qu'Il puisse Le communiquer au monde et jusqu'aux extrémités du monde. C'est cela la Pentecôte.

Prions:

Père céleste, nous Te remercions pour cette incroyable Parole qui est La Bible. Nous ne Te remercions pas uniquement pour ce que nous pensons que cela signifie mais Tu l'as inspiré Seigneur et Tu nous enseignes comment tout a commencé et de quelle façon Tu es revenu pour vivre en nous. Nous sommes là devant Toi, nous sommes Tes enfants, Ton Temple. Tu es présent dans nos coeurs et dans nos vies. Pardonne-nous de ne pas Te donner un accès complet à nos vies. Nous avons oublié que nous ne nous appartenons pas. Nous avons oublié que nous sommes Ton Temple. Nous Te demandons Seigneur d'avoir la liberté de continuer Ton ministère jusqu'aux extrémités de la terre à travers nous, alors que nous étudions le livre des Actes et ce que cela signifie que de T'avoir en tant que quelqu'un de résidant en nous. Au nom de Jésus. Amen.