ACTES #20 LA CONVERSION DE PAUL - PARTIE 3

(Actes 9 et Actes 22)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre vingtième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Nous sommes en train d'étudier les chapitres 8 à 11 du livre des Actes. Dieu est en train d'emmener l'Évangile des Juifs vers les Gentils. Il le fait de façon graduelle. Il ne va pas directement des Juifs vers les païens, mais Il passe d'abord vers les demi-juifs, les Samaritains, puis Il passe par les prosélytes de la justice et ensuite par les prosélytes de la porte. Il s'agit là d'un mouvement graduel.

Nous avons eu une vue d'ensemble de tout cela mais maintenant nous revenons à la conversion de Saul de Tarse. Je ne pense pas que quelqu'un qui a étudié la Bible en ayant son coeur sur le Seigneur peut manquer le fait que cette conversion de Saul de Tarse a été une arme puissante pour le bien dans la propagation de l'Évangile vers les païens.

Il est presque impossible de penser à la mission et à la propagation de l'Évangile sans penser au serviteur de Dieu qu'est l'apôtre Paul. En Romains 11:13 Paul se dit « l'apôtre des païens. » Nous avons parlé de cette merveilleuse conversion que l'on trouve en Actes 9.

Dans notre précédente leçon j'ai commencé à vous montrer de quelle façon la conversion de Saul est la conversion modèle. En d'autres mots, chaque vraie conversion qui a eu lieu suit le modèle de cette conversion dans le chapitre 9. Tous les principes d'une vraie conversion sont inclus dans ce récit.

J'ai donc commencé à vous donner cinq principes de ce qu'est une vraie conversion et qui sont illustrés par la conversion de Saul de Tarse. Nous en avons déjà vu quatre et nous verrons donc le cinquième dans cette leçon.

Revoyons ensemble ces quatre principes que nous trouvons dans la conversion de Saul. Premièrement une réelle conversion est tout le temps le fruit de la grâce de Dieu. Nous avons divisé cela en grâce préventive, c'est-à-dire la grâce que Dieu nous manifeste avant la grâce qui nous permet de venir au Seigneur. Paul a été préparé à son grand appel depuis le sein de sa mère. Puis il y a bien entendu la grâce qui vient à notre rencontre sur le chemin de la vie. Dieu est donc l'auteur de la vraie conversion, c'est par grâce que nous sommes sauvés.

Deuxièmement une réelle conversion n'est pas une décision, c'est une révélation de Christ qui conduit à une décision. Il ne s'agit pas du tout de la même chose. La révélation du Seigneur vient au début. Lorsque vous parcourez rapidement le récit de sa conversion vous lisez que Paul a vu une grande lumière. Oui, il a vu une grande lumière mais cette lumière avait un nom. Le nom de cette lumière était Jésus. Il a vu Jésus. Il a vu le Seigneur. 1 Corinthiens 9:1 dit: « N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? » En 1 Corinthiens 15:1-8 Paul dresse la liste de ceux à qui Christ est apparu après Sa résurrection. 1 Corinthiens 15:8 dit: « Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton. » Il n'a pas uniquement vu la lumière, il a également vu Jésus. Il a rencontré le Seigneur.

Il fait référence à cela lorsqu'Ananias est venu vers lui. Actes 9:17 dit: « Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. » C'est Jésus que Paul a vu. Une vraie conversion est une révélation du Seigneur. Nous devons rencontrer le Seigneur.

Troisièmement une réelle conversion a pour conséquence d'humilier l'homme. Ce pharisien fier qu'il était en est une illustration alors qu'il tombe de son cheval, devant le Seigneur. Il est venu avec arrogance jusqu'à Damas. Mais après cette révélation du Seigneur il doit être guidé par la main comme un aveugle. Dieu l'a humilié d'une manière incroyable. Comme cela a dû être humiliant! Il est venu tuer des chrétiens, mais a fini par entendre Ananias dire: « Saul, mon frère! » Cela a dû être si humiliant pour lui! C'est la nature de la vraie conversion de mettre à bas la fierté des hommes. Voici les trois premiers principes, une vraie conversion est le fruit de la grâce. Une vraie conversion est une révélation du Seigneur. Une vraie conversion conduit à l'humiliation de l'homme.

Quatrièmement une réelle conversion est une révélation de la Seigneurie de Jésus-Christ de façon individuelle et corporative. Paul ne s'est pas uniquement soumis à la Seigneurie de Christ pour sa propre vie, mais il a également compris Christ comme étant la tête lorsque Jésus a dit: « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? » Il n'est sauvé que depuis une minute lorsque Christ l'introduit à la réalité de l'union avec Christ. Vous ne pouvez pas toucher les chrétiens sans toucher la tête, sans toucher Christ. Pourquoi en est-il ainsi? C'est parce qu'ils sont un, parce qu'ils sont unis. Paul ne s'est pas uniquement retrouvé face à face avec le Seigneur Jésus-Christ, mais il s'est également retrouvé face à face avec sa nouvelle famille.

Lorsque ses yeux se sont ouverts après trois jours, la première personne qu'il a vue était Ananias son frère. Il avait maintenant une nouvelle famille, il était dans une nouvelle famille. Il a de nouveaux amis et ils sont chrétiens. C'est là où nous nous sommes arrêtés la dernière fois. Une réelle conversion, illustrée par la conversion de Saul en Actes 9, est une question de pure grâce, c'est la révélation de Christ, c'est l'humiliation des hommes, et c'est en lien avec la Seigneurie de Jésus-Christ.

J'aimerais continuer avec un cinquième principe qui est que toute vraie conversion a pour résultat une transformation radicale. On peut même se demander s'il n'y a jamais eu de transformation comme celle de Saul de Tarse. Quel merveilleux changement Dieu a manifesté dans son coeur! Il est passé de la nuit au jour, des ténèbres à la lumière, du royaume de Satan au royaume de Dieu.

Lorsque Saul était en chemin pour Damas il était l'ennemi numéro 1 du Seigneur Jésus. Après cette expérience il est devenu l'ami numéro 1 du Seigneur Jésus. Quel merveilleux changement!

Si jamais un homme peut illustrer 2 Corinthiens 5:17, c'est bien Saul de Tarse. 2 Corinthiens 5:17 dit: « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. » Cela était certainement vrai de Saul de Tarse. Dieu ne l'a pas rendu meilleur, Il l'a rendu tout différent. Dieu ne s'est pas contenté d'améliorer qui il était, Il a transformé qui il était. Il a été changé.



UNE VRAIE CONVERSION IMPLIQUE UNE TRANSFORMATION DE VISION

Pour vous présenter cela, laissez-moi vous donner trois illustrations d'une transformation radicale qui sont tout le temps présentes dans une réelle conversion. Elles sont illustrées par la conversion de Paul mais elles sont tout le temps vraies.

La première est que lorsque Dieu nous convertit réellement, lorsqu'Il vient à notre rencontre, lorsque nous devenons des chrétiens, il se passe une transformation de vision. Dans le récit que nous trouvons en Actes 9, le Saint-Esprit fait l'aller et le retour entre deux types d'yeux.

Il est question des yeux naturels, les yeux avec lesquels nous voyons le monde naturel. Mais Dieu ouvre une autre paire d'yeux, il s'agit des yeux de son coeur. Il s'agit des yeux spirituels. Il semblerait que le Saint-Esprit fasse l'aller et le retour entre ces deux sortes d'yeux. Nous devons donc faire attention pour comprendre de quelles paires d'yeux Il parle. Lorsqu'il est venu à Damas, Paul a utilisé ses yeux physiques. Puis il a vu le Seigneur qui a aveuglé ses yeux physiques et il a donc dû utiliser ses yeux spirituels. Alors que ses yeux physiques étaient aveuglés, Dieu lui a donné la vision qu'Ananias allait venir: il pouvait donc voir de ses yeux spirituels.

Mais ensuite Dieu a ouvert à nouveau ses yeux physiques après trois jours passés dans les ténèbres et des écailles en tombèrent. Tout cela est instructif et c'est en lien avec le principe de la vision. Nous allons étudier les faits puis voir le grand principe qui est illustré.

Il y a cinq faits qui sont la lumière venant du ciel accompagné d'une voix, les jours de ténèbres, la vision d'Ananias venant vers lui, les écailles qui tombent et lorsque tout fut terminé les deux paires d'yeux que Paul possédait ensuite, les yeux de sa tête et de son coeur. Ces cinq faits pris ensemble nous narrent une merveilleuse histoire.

Le principe là-derrière est simple. Lorsque Dieu nous transforme, Il transforme notre vision. Il nous donne une nouvelle paire d'yeux par lesquels nous pouvons voir toutes les choses de façons différentes. Nous pouvons voir deux mondes en même temps. C'est une chose incroyable.

Laissez-moi vous parler de ces détails avant de voir le principe sous-jacent. Le premier fait est cette lumière aveuglante venant du ciel et de quelle façon cela a affecté Saul et ceux qui l'ont accompagné. Avec cela nous incluons également la voix qui est venue du ciel.

Il y a trois récits de la conversion de Saul. Il y a le récit en Actes 9 qui a pris place approximativement en l'an 36 ou 37. Vingt-cinq ans plus tard, il a redonné son témoignage en Actes 22 et deux années après cela il a redonné à nouveau son témoignage devant Agrippa en Actes 26. Je vais donc réunir ces trois récits ensemble parce que certains donnent des détails que les autres ne donnent pas.

Actes 9:3-7 dit: « Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tremblant et saisi d'effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. Les hommes qui l'accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. »

Si l'on s'en tient à ce récit il semblerait qu'il n'y ait que Paul qui soit tombé à terre lorsque la lumière est venue. Il semblerait à partir du verset 9:7, que ceux qui voyageaient avec lui ont entendu une voix mais n'ont vu personne. Voilà ce que semble être la situation.

Voici un autre récit du même évènement. Actes 22:9-11 dit: « Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui parlait. Alors je dis: Que ferai-je, Seigneur? Et le Seigneur me dit: Lève-toi, va à Damas, et là on te dira tout ce que tu dois faire. Comme je ne voyais rien, à cause de l'éclat de cette lumière, ceux qui étaient avec moi me prirent par la main, et j'arrivai à Damas. »

A partir de ce passage, nous apprenons que ceux qui étaient avec Paul ont entendu une voix mais ne l'ont pas comprise. Paul, lui, a entendu la voix et l'a également comprise. Peut-être que les choses se sont passées comme en Jean 12. Jean 12:28 dit: « Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient: Un ange lui a parlé. » Jésus a entendu la voix de Dieu, de Son Saint Père, et Il l'a comprise.

Ainsi en Jean 12 il n'y a que Jésus qui a compris la voix et en Actes 9 seul Paul a compris la voix. Tout le monde a entendu quelque chose, mais seul Paul a distinctement entendu une voix. À partir d'Actes 22:11 nous apprenons également que c'était l'éclat de la lumière qui a aveuglé Saul.

Voici un dernier récit de la rencontre entre le Seigneur Jésus et Paul sur le chemin de Damas. Actes 26:13-14 dit: « Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l'éclat surpassait celui du soleil. Nous tombâmes tous par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. »

Dans ce récit nous apprenons que ce n'est pas uniquement Saul qui est tombé mais tout le monde est tombé. Nous ne savons pas exactement combien de personnes accompagnaient Paul. Il est parti à Damas pour persécuter les chrétiens. Actes 8:1 nous apprend qu'il y a eu une grande persécution dans l'église. Elle a pris place quelque temps après qu'Étienne a été tué et est parti avec le Seigneur. Actes 8:3 dit: « Saul, de son côté, ravageait l'Église... » Ne lisez pas cela à la légère. Je ne sais pas à combien de personnes vous pensez lorsque vous lisez cela. Je sais que l'historien Josèphe exagère parfois lorsqu'il cite des nombres. Voici ce qu'il dit : « Après la conversion de Saul, la persécution a continué à Damas, et entre dix et dix-huit mille personnes ont été massacrées juste dans Damas. »

Peut-être que vous direz que les chrétiens de Damas ont eu un sentiment de libération lorsqu'ils ont vu que leur persécuteur a été transformé. Non, cela n'a pas été le cas. Ils ont couru pour sauver leur vie, parce que la persécution a continué. Même si Paul n'a pas été impliqué là-dedans, les autres l'ont été, et plus de dix mille personnes ont été tuées.

Même si cela n'est pas indiqué, je pense qu'il devait y avoir un grand groupe d'homme avec l'apôtre Paul et chacun d'entre eux a vu la lumière. Chacun d'entre eux a entendu du bruit. Et chacun d'entre eux est tombé impuissant par terre. Lorsque la lumière du Seigneur s'est manifestée du ciel, une autre paire d'yeux a été donnée à celui qui allait devenir l'apôtre Paul. Il est venu à Damas avec des yeux physiques, parce que c'est tout ce qu'il avait. Il a vu les choses comme toutes les autres personnes voient les choses, mais ensuite Dieu a mis la lumière, il a rencontré le Seigneur et tout d'un coup il a rencontré un monde spirituel. Les personnes qui étaient avec Saul ont vu la lumière, lui il a vu le Seigneur. Les personnes qui étaient avec Saul ont entendu un bruit, lui il a entendu la voix de Dieu. Les personnes qui étaient avec Saul sont tombées par terre, lui il est tombé aux pieds du Seigneur Jésus-Christ. Il a eu une nouvelle vision, Saul a vu des choses qu'eux ne voyaient pas, c'était une lumière intérieure.

Voici la première partie de l'image. Saul vient à Damas avec une paire d'yeux, puis il rencontre le Seigneur. Il a une nouvelle paire d'yeux et toutes les personnes autour de lui n'ont toujours qu'une paire d'yeux. Elles peuvent voir une lumière, elles peuvent entendre du bruit, elles peuvent tomber par terre, mais elles ne voient pas ce que lui voit, elles n'entendent pas ce que lui entend et elles ne sont pas tombées devant qui Paul est tombé.

Alors que ces personnes ont vu une lumière, Saul a vu le Seigneur. Alors que ces personnes ont entendu un bruit, Saul a entendu la voix de Dieu de façon intelligible, il a pu la comprendre. Alors que ces personnes sont uniquement tombées par terre, Saul est tombé aux pieds du Seigneur Jésus.

Avant que nous continuions, laissez-moi vous donner une application pratique de tout cela. Chaque fois que nous venons à la Parole de Dieu, nous retrouvons ce principe. Ce serait une honte si le Seigneur était réellement en train de parler, et que tout ce que nous voyions serait une lumière et tout ce que nous entendrions serait un bruit. Quelle honte cela serait si Dieu essayait de nous parler et de communiquer et que nous n'entendions qu'un bruit de tonnerre! Ce serait une honte. Lorsque Dieu parle nous désirons entendre Sa voix et non pas un bruit de tonnerre. Nous ne désirons pas voir un ange, nous désirons voir Le Seigneur. C'est pour cette raison que nous devons toujours demander au Seigneur de nous mettre sur la bonne longueur d'onde, d'ouvrir nos yeux spirituels pour que nous entendions davantage qu'un bruit et voyions davantage qu'une lumière et que nous fassions plus que de tomber par terre. Nous désirons voir le Seigneur, entendre Sa voix et tomber à Ses pieds.

Le deuxième fait est les trois jours que Paul a passés dans les ténèbres. Actes 9:9 dit: « Il resta trois jours sans voir, et il ne mangea ni ne but. » Actes 9:17 dit: « Ananias sortit; et, lorsqu'il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant: Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé; »

Saul a vécu trois jours sans rien voir, trois jours dans les ténèbres, trois jours dans l'aveuglement. Dieu ne nous dit pas ce qui s'est passé pendant ces trois jours, nous ne savons pas à quoi il a pensé. Peut-être qu'il a pensé à Étienne, au merveilleux témoignage qu'il a donné à travers le témoignage de sa mort. Nous ne savons pas ce qui s'est passé dans le coeur de Saul pendant ces trois jours d'aveuglement. Dieu lui a donné la vision qu'Ananias allait venir. Il l'a appelé par son nom. Il a dit: « Un homme prénommé Ananias va venir et te redonner la vue. »

Paul savait cela, mais Dieu n'a pas dit quand cela allait se passer. Il ne lui a pas dit s'il devait attendre trois jours, trois mois ou trois années. Il n'avait aucune idée de quand il allait à nouveau recevoir la vue. Il savait qu'il allait la recevoir à nouveau mais il n'avait aucune idée de quand. A un moment donné pendant cette période d'aveuglement il a eu cette vision qu'Ananias allait venir. Je pense qu'il est important de saisir que pendant trois jours il n'a pas pu voir avec ses yeux physiques mais qu'il a pu voir avec ses yeux spirituels.

Je pense qu'il est instructif de voir que cela a pris trois jours. On m'a souvent accusé d'étudier la Bible de façon allégorique et de l'interpréter de façon allégorique. Je pense que j'ai souvent été coupable de cela. Je ne sais pas à quoi vous pensez lorsque vous méditez sur ces trois jours, mais pour ma part je ne pense pas être trop allégorique lorsque je dis que cela me fait penser à notre Seigneur Jésus qui était également dans les ténèbres, dans la tombe pendant trois jours. Je pense donc qu'il se peut que ces trois jours soient une référence à la résurrection. Le fait que cette période chez Paul soit suivie par le baptême d'eau me fait dire que Dieu désire sûrement nous donner là une image de la résurrection parce que nous sommes ensevelis avec Lui dans la mort et que nous sommes ensuite ressuscités avec Lui.

A travers la lumière éclatante, Dieu a aveuglé ses yeux physiques puis Dieu a ouvert ses yeux spirituels, illustré par la vision avec Ananias; maintenant Paul peut voir les choses de façon spirituelle. Puis il passe trois jours dans les ténèbres et ensuite il y a cette résurrection. Actes 9:18 dit: « Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé. » Au début cela m'a embarrassé que Paul ait recouvré la vue physique; moi je pensais qu'il serait mieux s'il ne voyait plus jamais, parce qu'il n'avait qu'à vivre avec ses nouveaux yeux.

Que symbolisent les écailles? Je parle comme un fou mais personnellement j'aurais écrit: « il y avait des écailles sur son coeur, les écailles sont tombées puis il a été capable de voir à nouveau. » Mais les écailles n'étaient pas sur son coeur, mais sur ses yeux physiques. Qu'est-ce que Dieu désire illustrer avec cela? Pourquoi est-ce que Dieu a rouvert ses yeux physiques? Dieu est bien plus sage que nous.

Moi j'aurais tendance à dire: « Avant que nous rencontrions le Seigneur nous voyions avec les yeux physiques et après avoir rencontré le Seigneur nous voyons avec les yeux spirituels. » Mais cela n'est pas vrai. Nous gardons nos yeux physiques. Je pense que c'est le point qui est souligné ici. Lorsque Dieu nous sauve, lorsque nous devenons chrétiens, nous n'arrêtons pas de vivre dans ce monde. Nous voyons encore avec nos yeux physiques, mais nous avons également une nouvelle paire d'yeux. Nous avons des yeux dans la tête et dans le coeur. Nous avons des yeux naturels et super naturels.



LORSQUE NOUS DEVENONS CHRÉTIENS NOUS NE VOYONS PLUS DE LA MÊME FAÇON

Je pense qu'en faisant tomber les écailles des yeux de l'apôtre Paul, Dieu nous enseigne cette merveilleuse vérité: une fois que vous voyez Jésus, en réalité vous voyez encore avec les yeux physiques mais vous ne verrez plus jamais de la même façon.

Vous connaissez peut-être ce petit refrain:
Tourne les yeux vers Jésus,
Contemple Son visage merveilleux,
Et les choses de la terre pâliront peu à peu,
à la lumière de Sa gloire et de Sa grâce.

C'est cela qui est arrivé à l'apôtre Paul. Les récits qui suivent nous montrent qu'à partir de ce moment, Paul n'a plus jamais vu les choses de la même façon. Je veux parler de la vue physique, il avait une maladie des yeux. Il y a plusieurs références à cette maladie dans les récits. Il en parle dans l'épître aux Galates. Alors que Paul parle de son amour pour les gens de Galatie et de leur amour pour lui, il écrit en Galates 4:15: « Où donc est l'expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner. » Pour prouver que c'est bien lui qui rédige la lettre Paul écrit en Galates 6:11: « Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main. » Pourquoi est-ce qu'il devait écrire avec de grandes lettres? C'est parce qu'il ne pouvait plus rien voir, sa vue était devenue très mauvaise. Lorsqu'il regardait à ce monde tout était trouble.

Certains érudits pensent que c'est à cela qu'il fait référence lorsqu'il parle de son écharde dans la chair en 2 Corinthiens 12:7 alors qu'il a prié trois fois pour que Dieu le délivre de cela. Paul avait une très mauvaise vue et vous savez pourquoi? C'est parce qu'Il a vu le Seigneur et les choses de la terre ont pâli peu à peu.

Est-ce que cela signifie que vous aurez une mauvaise vue si vous mettez votre confiance en Jésus? Non, mais cela signifie que lorsque vous mettrez votre confiance dans le Seigneur vous ne verrez plus jamais ce monde de la même manière. Tout ce que vous voyez avec vos yeux physiques sera transformé et cela est merveilleusement illustré par Paul. Pendant trente années, l'apôtre Paul a porté avec lui cette illustration qui doit nous rappeler qu'il a une nouvelle paire d'yeux, des yeux spirituels.

Par conséquent une vraie conversion signifie une transformation de la vision.



UNE VRAIE CONVERSION IMPLIQUE UNE TRANSFORMATION DU COEUR

Voici une seconde caractéristique d'une transformation radicale. Lorsque quelqu'un se convertit réellement il reçoit un nouveau coeur. Si jamais quelqu'un illustre et accomplit Ézéchiel 36:26 alors c'est bien Saul. Ézéchiel 36:26 dit: « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. »

Avant que Saul ne rencontre Jésus il avait un coeur de pierre. Il ne faisait preuve d'aucune pitié, d'aucune miséricorde, d'aucun amour et d'aucune compassion. Il pénétrait dans les maisons et emmenait les hommes, les femmes et les enfants. Il les forçait à blasphémer. Il les torturait. Il n'avait pas de coeur. Celui qu'il avait était un coeur de pierre. Il péchait de sang-froid avant qu'il ne rencontre Jésus. J'aime à dire qu'après sa conversion Dieu a fait sortir de l'eau du rocher.

J'ai un livre d'Adolphe Monod sur la vie de Paul et le titre du deuxième chapitre est « Ses larmes. » Il dit que vous pouvez passer en revue toute la vie de Paul et la résumer avec ses larmes. Il souligne le fait que les larmes de Jésus dans le jardin de Getsémané représentent des larmes de souffrance. Lorsqu'Il pleure sur Jérusalem cela représente des larmes de compassion. Et lorsqu'Il a pleuré sur la tombe de Lazare cela représente des larmes d'amour. Paul avait également des larmes d'amour, des larmes de compassion et des larmes de souffrance.

En Actes 9:16 Jésus dit à Ananias: « Je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom. » Personnellement je pense qu'après le Seigneur Jésus, Paul a été l'homme qui a le plus souffert. Même Job n'a pas souffert autant que Paul. Une des raisons est que Job a vécu cent quarante années après ses souffrances sans souffrir, mais Paul a souffert jusqu'à la fin de sa vie.

Dieu a tellement transformé le coeur de pierre de Paul en coeur de chair que les biographes peuvent écrire au sujet de sa vie en s'appuyant sur ses larmes. Qu'est-ce qui a fait que cet homme a tellement pleuré? Il a pleuré à cause de son amour et de sa compassion. La réponse est qu'il a rencontré le Seigneur.



UNE VRAIE CONVERSION IMPLIQUE UNE TRANSFORMATION DE DIRECTION

Voici une troisième caractéristique d'une transformation radicale. Dieu ne va pas uniquement nous donner une nouvelle vision et un nouveau coeur mais également une nouvelle direction. Lorsque quelqu'un se convertit réellement, il reçoit une nouvelle direction, ses objectifs sont différents, ses buts sont différents, ses finalités sont différentes et ses aspirations sont différentes.

Actes 22:12-15 dit: « Or, un nommé Ananias, homme pieux selon la loi, et de qui tous les Juifs demeurant à Damas rendaient un bon témoignage, vint se présenter à moi, et me dit: Saul, mon frère, recouvre la vue. Au même instant, je recouvrai la vue et je le regardai. Il dit: Le Dieu de nos pères t'a destiné à connaître sa volonté, à voir le Juste, et à entendre les paroles de sa bouche; car tu lui serviras de témoin, auprès de tous les hommes, des choses que tu as vues et entendues. »

C'est le récit le plus complet de ce qu'Ananias a dit à Paul, trois jours après qu'il a rencontré Jésus. Après que Paul a recouvré la vue, la première parole qu'il a entendue a été: « Dieu t'a destiné à connaître sa volonté, à voir le Juste, et à entendre les paroles de sa bouche. » C'est ensuite que la vie de Paul est devenue rédemptrice. C'est la nouvelle direction que Paul a prise. Vous demanderez peut-être si cela sera également vrai dans votre vie. Oui, cela sera également vrai en vous. Si vous mettez votre confiance dans le Seigneur voici la nouvelle direction, vous connaîtrez Sa volonté, vous verrez le Seigneur et vous entendrez Sa parole.

Voilà quelle sera votre nouvelle direction. C'est la direction que Dieu a donnée à l'apôtre. Actes 26:16 dit: « Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t'établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai. » Jésus n'est pas uniquement apparu à Saul sur la route qui mène à Damas, mais Il lui a promis qu'il y aurait d'autres apparitions.

Je vous rendrai attentif à d'autres apparitions alors que nous atteindrons les derniers chapitres des Actes. Il y a une des apparitions que le livre des Actes ne mentionne pas et c'est peut-être une des plus grandes. Galates la mentionne. Galates 1:15-18 dit: « Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonce parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang, et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l'Arabie. Puis je revins encore à Damas. Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem... »

Actes 9:23 dit: « Au bout d'un certain temps. » Et bien dans ce certain temps vous pouvez inclure Galates 1:15-18. C'est à ce moment qu'il est allé en Arabie. Actes ne vous parle pas de ce moment passé en Arabie, mais Galates nous dit ce qui s'est passé. Saul est donc allé à Damas, puis en Arabie, puis retour à Damas et enfin départ pour Jérusalem.

Il se peut qu'il soit resté à Damas jusqu'à trois années, nous n'en sommes pas sûrs parce que Damas et l'Arabie sont reliées entre elles et nous ne savons pas combien de temps il a passé dans chacune d'elle. Pourquoi est-il allé en Arabie, qu'est-ce que l'Arabie? C'est simplement un désert. Il a fait cela parce qu'Abraham y était, Jacob y était, Moïse y était, Elie y était, David y était, Jean-Baptiste y était et notre Seigneur Jésus y était. Il s'est retrouvé seul avec le Seigneur et pendant à peu près trois ans, juste après sa conversion le Seigneur lui est apparu et c'est à ce moment qu'il a tout appris au sujet de notre union avec Christ et qu'il a reçu l'explication de ce qu'Étienne avait vu.

Lorsqu'il revient d'Arabie nous avons affaire à un homme qui a été instruit par le Seigneur Lui-même. En Galates 1:12 Paul écrit que les hommes ne l'ont pas instruit, qu'il ne l'a pas reçu de la chair et du sang. C'est Jésus qui lui a donné tout cela et c'est là qu'il a appris la plupart des choses qu'il a enseignées par la suite. Ainsi Paul a été enseigné par Dieu.

Lorsqu'une personne est réellement convertie, elle aura une nouvelle vision, ses yeux seront ouverts. Elle continuera de voir avec ses yeux physiques mais pas de la même façon. Lorsqu'une personne est réellement convertie elle aura un nouveau coeur. Son ancien coeur dur, insensible et sans compassion disparaîtra.

J'ai l'occasion de participer à des conférences d'hommes et je vois souvent des hommes se mettre à pleurer. Pourquoi? C'est parce que Dieu enlève leur coeur de pierre et leur donne un coeur de chair. Puis Il leur donne une nouvelle direction. Cette nouvelle direction est qu'ils désirent ensuite connaître Sa direction. Ils désirent ensuite connaître le Seigneur. Ils désirent connaître Sa voix. Après sa conversion le Seigneur a dit à Paul en Actes 26:17-18: « Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés. » Ce qui est arrivé à Paul est maintenant le ministère qu'il va avoir envers les païens.

J'espère qu'avec ces cinq principes vous pouvez voir de quelle façon la conversion de Paul est une conversion modèle pour toute conversion.

De la même façon que nous avons considéré la conversion de Paul comme la conversion modèle, nous allons dans nos prochaines leçons considérer Philippe comme le modèle de l'évangélisation, Cornélius comme modèle de comment Dieu s'occupe tout le temps des pécheurs, Pierre en tant que modèle de la sanctification progressive, l'église d'Antioche comme église modèle de ce qu'est une vraie église, puis nous verrons l'apôtre Paul en tant que modèle de l'activité missionnaire alors que le Seigneur Jésus continue de vivre dans Ses serviteurs pour aller jusqu'aux extrémités de la terre.

Prions:

Père céleste, nous Te remercions pour ce petit refrain « Tourne les yeux vers Jésus, Contemple Son visage merveilleux, et les choses de la terre pâliront peu à peu, à la lumière de Sa gloire et de Sa grâce. » Nous Te remercions pour cette illustration dans Ton serviteur Saul et la transformation qui a pris place dans son coeur. Nous Te remercions parce que la même transformation prend également place en nous. Par Ta grâce Tu nous sers, par Ta grâce Tu nous montres le Seigneur Jésus, par Ta grâce Tu nous dévoiles la Seigneurie de Christ de façon corporative et individuelle. Par Ta grâce Tu transformes notre vision, notre coeur et notre direction. Nous Te remercions Seigneur pour une telle conversion. Guide-nous et prépare nos coeurs alors que nous continuons d'étudier le Seigneur Jésus dans ce merveilleux livre des Actes. Merci de manifester ces choses dans nos coeurs. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.

Actes 21