ACTES #18 La conversion de Paul - Partie 1

(Actes 9:1-43)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre dix-huitième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Le message principal du livre des Actes est important, peu importe la section que nous étudions. Ce message est résumé dans le premier verset du premier chapitre. Actes 1:1 dit: « Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement. » Vous vous rappelez que Luc a écrit deux livres. Il a écrit l'Évangile de Luc, puis il a écrit les Actes. Cela fait de lui la personne qui a le plus écrit dans le Nouveau Testament. Même si vous mettez toutes les épîtres ensemble, cela ne dépassera pas les écrits de Luc.

D'après ce verset, le thème de l'Évangile de Luc est « Tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner. » Quel est alors le thème de son second livre? La réponse est « Tout ce que Jésus continue de faire et d'enseigner. » Actes est une suite de l'Évangile de Luc.

Vous demanderez: quelle est la différence? Dans le livre de Luc nous avons la vie et le ministère de Jésus, ce qu'Il était sur terre dans Son corps incarné pendant trente-trois ans et demi. Maintenant Il est sur terre dans un corps différent, un corps mystique. C'est le même Jésus, ce sont les mêmes actes, ce sont les mêmes oeuvres, c'est le même enseignement, c'est le même ministère. Mais maintenant Il a un nouveau corps qui est l'Église, c'est Son peuple.

Peut-être que vous demanderez combien d'années couvre le livre de Luc? La réponse est trente-trois ans et demi. Et ensuite vous demanderez combien d'années couvre le livre des Actes? La réponse est aussi trente-trois ans et demi. Le livre des Actes est donc une continuité de la vie de notre Seigneur Jésus.

Certaines personnes ont dit que ce livre devrait être appelé le livre des faits parce qu'il est rempli de faits. Il s'agit du ministère de notre Seigneur Jésus. Peut-être que vous direz: « N'est-ce pas dans ce livre que nous découvrons le ministère de l'apôtre Paul? » Non, ce ne sont pas les voyages missionnaires de Paul. Ce sont les voyages missionnaires de Jésus à travers l'apôtre Paul, à travers Son peuple, à travers Son Église. Vous me direz peut-être que cela n'est qu'une distinction technique. Non, cela est une direction toute différente. Nous devons comprendre que le livre des Actes est l'exemple de comment le Seigneur va agir sur terre, jusqu'à la fin des âges. Il va oeuvrer à travers Son peuple. C'est Lui qui fait des miracles, c'est Lui qui donne l'enseignement, c'est Lui qui fait des voyages, mais Il a maintenant un nouveau corps. C'est donc cela le message du livre des Actes.

Dans notre étude du livre des Actes nous avons terminé l'étude des sept premiers chapitres qui correspondent à l'étape « vous serez mes témoins à Jérusalem. » Nous avons déjà discuté du renouvellement de l'offre du Salut faite aux Juifs, et leur rébellion. Les Juifs ont continué quatre fois de dire non. Chaque fois cela a été plus intense.

Dans notre précédente leçon nous avons commencé une vue d'ensemble des chapitres huit à douze qui correspondent à l'étape « vous serez mes témoins dans toute la Judée, dans la Samarie. » Ces cinq chapitres présentent un mouvement de l'Évangile qui va des Juifs vers les Gentils.

Lorsque les Juifs ont prononcé leur « non » final, Dieu n'a pas simplement retiré l'Évangile de leurs mains pour le donner aux Gentils. Il n'a pas dit: « Vous Juifs vous ne désirez pas l'Évangile alors donnez-le aux Gentils. » Les choses ne se sont pas passées de cette façon. Cela s'est passé de façon graduelle. Les chapitres huit à douze nous présentent le mouvement de l'Esprit de Dieu alors qu'Il passe petit à petit des Juifs aux Gentils.

Nous avons ici affaire à une culture des classes. Dans cette société, passer des Juifs sophistiqués aux Gentils ignorants était une chose très compliquée; Dieu a donc agi par étapes. Nous avons appelé cela des étapes de préparation. En d'autres termes Dieu a dû préparer le monde pour emmener l'Évangile des Juifs jusqu'aux Gentils. L'idée que les Gentils pouvaient être inclus dans le corps de Christ, dans l'Église, et que tout homme était égal devant Dieu est la grande chose que Dieu devait communiquer. Il devait faire comprendre que les Juifs n'étaient pas sur un piédestal en tant que peuple particulier de Dieu, et les Gentils mis de côté, mais qu'Il avait réuni les Juifs et les Gentils ensemble. Cela a été une grande révélation.

Dans notre précédente leçon j'ai essayé de donner une vue d'ensemble de ces cinq chapitres. Nous allons continuer cette vue d'ensemble puis reprendre ces chapitres plus en détail. Laissez-moi mentionner les quatre étapes de préparation que nous avons vues dans notre précédente leçon. La première étape se trouve en Actes 8:1-25. Il s'agit du réveil en Samarie. Pourquoi est-ce qu'il s'agit de la première étape de la préparation? Rappelez-vous qui étaient les Samaritains. C'était des semi-juifs. Ils étaient à moitié Juifs et à moitié Gentils. Ils avaient du sang juif et du sang païen. Dieu n'est donc pas directement allé des Juifs vers les Païens, mais Il a procédé en étapes. Il est allé en Samarie et a dit: « voici des demi-juifs et des demi-païens. » Les chrétiens juifs se sont dit: « Cela doit sûrement être juste, ils ont du sang juif. »

La deuxième étape se trouve en Actes 8:26-40. Il s'agit de la conversion de l'eunuque éthiopien à travers Philippe. Vous me demanderez peut-être pourquoi il s'agit de la deuxième étape? La réponse est que l'eunuque éthiopien était un prosélyte complet. En d'autres termes c'était un Gentil qui est devenu Juif par choix. Le fait qu'il lisait les Écritures et qu'il venait de passer la Pâque à Jérusalem est l'évidence de quelqu'un qui est appelé un « prosélyte de la justice. » En d'autres termes un prosélyte complet. Il s'était même soumis à la circoncision.

Cela a été une nouvelle étape. Ainsi les Juifs se sont dit: « Il est vrai que ce n'est pas un Juif, ce n'est pas non plus un demi-juif, il n'a pas de sang juif dans les veines, mais il a décidé de devenir Juif c'est donc d'accord. » C'est de cette façon que Dieu a graduellement transmis l'Évangile vers les Gentils.

La troisième étape de la préparation est celle que j'ai laissé de côté pour y revenir juste après.

La quatrième étape de la préparation se trouve en Actes 10:11-18. Il s'agit de la conversion de Corneille. Qui était Corneille? C'était également un Gentil et un prosélyte. Mais il existait deux sortes de prosélytes. Il y avait les prosélytes complets appelés « prosélytes de la justice » et ceux qui ne faisaient qu'adhérer aux idées juives: ils étaient appelés les « prosélytes de la porte. » Ce genre de prosélytes n'était pas allé au bout de la démarche, ils s'étaient arrêtés à la porte. Ils ne s'étaient pas encore soumis à la circoncision, ils n'avaient pas encore pris de décision à ce sujet. Même s'ils aimaient le judaïsme et aimaient ce qu'ils voyaient, ils n'étaient donc pas autorisés à participer aux fêtes. Ils étaient en train d'être instruits mais n'étaient pas des prosélytes complets.

Est-ce que vous pouvez voir les différentes étapes dans les Actes? Les Juifs ont dit quatre fois non. D'abord ils se sont moqués, puis ils ont menacé les disciples, ensuite ils ont frappé les disciples et enfin ils ont fait mourir Étienne. Ils ont dit quatre fois non et Dieu s'est alors tourné vers les Gentils. Dieu a donc emmené l'Évangile des Juifs vers les semi-juifs, puis vers les « prosélytes de la justice » et enfin vers les « prosélytes de la porte. » Il s'est toujours un peu plus rapproché des Gentils.

La dernière étape se trouve en Actes 11:19-30. Il s'agit du ministère à Antioche. Pourquoi est-ce que cela est si important? La réponse est parce que maintenant l'Évangile est présenté à des personnes cent pour cent Gentils. Ces personnes n'ont pas de sang juif, elles ne prétendent pas être juives et elles n'essaient pas d'être juives.

Ce sont des Gentils complets et l'Évangile s'est déplacé vers les Gentils. C'est ce qui est présenté dans ces cinq chapitres huit à douze, c'est-à-dire de quelle façon la vie de Jésus continue dans Son peuple à faire et à enseigner et à apporter l'Évangile des Juifs qui le rejettent aux Gentils qui l'acceptent.



PAUL EN TANT QU'INSTRUMENT POUR ATTEINDRE LES PAÏENS

Comme je l'ai dit je n'en ai pas fini avec ces chapitres, cela n'a été qu'une vue d'ensemble. J'aimerais continuer cette vue d'ensemble, la troisième étape de la préparation que nous avons laissée de côté jusque-là. Il s'agit de la conversion de l'apôtre Paul.

Vous voyez, lors des autres étapes de la préparation, Dieu préparait le chemin pour aller vers les Gentils. Mais maintenant Dieu prépare le messager pour emmener l'Évangile vers les Gentils. Paul est également une préparation mais maintenant il s'agit de la préparation d'un individu.

Même quelqu'un qui n'a pas une grande connaissance du Nouveau Testament sait que Paul est une figure très importante. Il a au moins écrit treize épîtres dans le Nouveau Testament. Il y a plus d'espace dédié à la conversion de Saul de Tarse qu'à tout autre évènement dans le Nouveau Testament à l'exception de la mort, de l'ensevelissement et de la résurrection de notre Sauveur Jésus-Christ. Mais en dehors de cela il n'y a pas d'évènement qui prend plus de place que la conversion de Saul.

C'est une façon pour Dieu de nous dire: « Si je donne autant de place à la conversion d'un homme dans les Écritures, il serait sage d'étudier cela. » Alors que nous étudions de quelle façon l'Évangile passe des Juifs vers les Gentils, il est donc important d'étudier Paul parce qu'il a été l'instrument que Dieu a utilisé pour emmener l'Évangile des Juifs vers les Gentils. Il s'agit de la préparation de l'homme par le Seigneur. Le Seigneur n'a pas utilisé d'arme plus puissante que l'apôtre Paul pour emmener l'Évangile des Juifs vers les Gentils.

Dans nos études suivantes nous allons voir de quelle façon le Seigneur Jésus est allé jusqu'aux extrémités du monde à travers cet homme. Cela est communément appelé les voyages de l'apôtre Paul. Nous, nous allons l'appeler les voyages du Seigneur Jésus à travers l'apôtre Paul. Comme vous le savez Paul est devenu le grand apôtre pour les Gentils. Il est impossible d'étudier le passage de l'Évangile des Juifs vers les Gentils sans étudier Paul.

En tant qu'introduction à l'étude de la conversion de Paul j'aimerais vous partager un peu de l'arrière-plan de cet homme. Cela nous aidera à bien saisir la façon dont le Saint-Esprit développe cela. Nous allons voir de quelle façon la souveraineté de Dieu a aidé à la préparation de cet homme pour l'oeuvre de sa vie. Il va devenir l'instrument de Dieu pour emmener l'Évangile des Juifs vers les Gentils. C'est l'oeuvre de sa vie.

Voici le témoignage de Paul en Galates 1:15-16: « Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang. » J'aimerais vous rendre attentif à ce verset parce que Paul dit que c'est depuis le ventre de sa mère qu'il a été préparé. Peut-être que vous direz que Dieu a commencé à le préparer sur la route qui le menait à Damas. Non, Dieu a commencé à le préparer bien avant la route de Damas. Paul écrit que cela a commencé dans le ventre de sa mère. En Éphésiens 1:4 il retourne même plus loin en arrière et dit que Dieu l'a élu avant la fondation du monde. Son appel s'est donc passé bien avant cela mais commençons dans le ventre de sa mère.

Alors que Saul était un petit enfant imaginons que quelqu'un soit venu vers lui pour lui demander: « Qu'est-ce que tu aimerais être lorsque tu seras grand? » Je ne pense pas qu'il aurait répondu: « J'ai fait le rêve qu'un jour je serai l'instrument de Dieu pour emmener l'Évangile des Juifs vers les Gentils. » Il n'avait aucune idée de cela. Il n'a pas répondu: « J'ai rêvé qu'un jour je serai un apôtre pour les Gentils. » Il désirait probablement être un grand rabbin ou quelque chose comme cela. Dieu n'a pas commencé à le préparer lors de sa conversion, mais selon ses dires: « dès le sein de ma mère. »

Lorsque ce petit bébé est né, comment est-ce que ses parents l'ont prénommé? Vous répondrez que ses parents l'ont prénommé Saul. C'était son nom. C'est vrai c'est un nom Juif. En Philippiens 3:5 il dit qu'il faisait partie de la tribu de Benjamin. Qui d'autre faisait partie de la tribu de Benjamin et qui était appelé Saul? La réponse se trouve en 1 Samuel 9:1-2. C'est le roi Saül. Je pense que ses parents juifs l'ont appelé Saul à cause du roi Saül. Il est devenu Saul de Tarse. Mais il avait également un nom romain qui est Paul. Saul est un nom juif et le nom latin pour Saul est Paul. Paul signifie petit.

Je mentionne uniquement cela parce qu'il y a de nombreux chrétiens qui croient que Saul était le nom qu'il avait avant de devenir chrétien et Paul était son nom après qu'il soit devenu chrétien. Cela n'est pas cent pour cent exact.

Nous pouvons illustrer cela à partir d'Actes 13:2 qui dit: « Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés. » Pour le premier voyage missionnaire, Dieu a appelé Saul. De par sa naissance Paul avait deux prénoms. Il n'y en a pas un qu'il a reçu avant sa conversion et un après sa conversion. Il avait les deux dès le début. Mais alors que dans son ministère il a davantage été en lien avec les Gentils, il a été connu sous son nom païen, Paul. Je désire vous rendre attentif à cela afin que vous ne tombiez pas dans cette erreur.

À l'époque où Saul est né, le monde consistait en trois puissances. Comme vous le savez la puissance militaire de l'époque était Rome. La puissance religieuse de l'époque était le judaïsme. La puissance culturelle de l'époque était la Grèce, c'était les hellénistes. Ils avaient trois grandes villes; Athènes qui était liée aux philosophes, Alexandrie en Égypte et enfin Tarse en Cilicie. C'est dans ce monde que Paul est né.

Comme cela est le monde de son époque, regardez de quelle façon Dieu a préparé Paul à travers sa relation avec chacune de ces trois grandes puissances. Est-ce que Paul avait une relation avec Rome, la grande puissance militaire? Bien entendu il était un citoyen romain. En Actes 22 lorsqu'il a été arrêté Paul a mis en avant sa citoyenneté romaine en disant: « vous ne pouvez pas m'arrêter je suis citoyen romain. » Le tribun lui a répondu que lui avait dû acheter ce droit pour une forte somme d'argent. Et Paul lui dit que lui était né romain. Le fait que Paul ait la citoyenneté romaine devient très important dans sa vie. Paul n'a pas planifié cela.

Dans l'histoire humaine le Seigneur Jésus est le seul qui ait choisi là où Il allait naître. Il a décidé de naître à Bethlehem. Paul lui n'a pas choisi cela, mais Dieu était en train de le préparer dès le début pour Sa grande oeuvre en le faisant naître en tant que citoyen romain.

Est-ce que Paul avait une relation avec la grande puissance culturelle de son époque, avec la culture grecque? Bien entendu il en avait une. Il est né dans une des grandes cités grecques. Il est né à Tarse de Cilicie. C'était une grande ville culturelle de l'ancien monde. En Actes 17 nous voyons de quelle façon Paul a cité des écrivains séculaires alors qu'il se trouve à Athènes. Il était très au courant de toutes les philosophies de son époque. Ses écrits montrent que c'était un maître de l'argumentation et des débats. Tout cela a fait partie de sa préparation pour un jour emmener l'Évangile vers les Gentils. Il ne savait pas tout cela. Il ne l'a pas planifié. C'est Dieu qui a planifié cela.

Est-ce qu'il avait une relation avec la puissance religieuse de son époque, les Juifs? Vous savez que c'est probablement le Juif le plus connu qui ait vécu, qui n'ait jamais marché sur la terre. À cette époque il y avait deux groupes de juifs, il y avait les Juifs de la dispersion et les Juifs nés dans le pays natal en Israël. Il y a toujours eu un conflit entre ces deux groupes. Est-ce que Paul était en relation avec les Juifs de la dispersion? Oui, il était l'un d'entre eux, il est né en Turquie. C'était un Juif né à l'étranger. Il pouvait donc entrer en relation avec les Juifs de la dispersion.

Est-ce qu'il avait une relation avec les Juifs nés en Israël? Oui, il a été éduqué à Jérusalem. Voici son témoignage en Philippiens 3:5-6: « moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l'Église; irréprochable, à l'égard de la justice de la loi. » En Actes 22:3 il dit: « je suis Juif, né à Tarse en Cilicie; mais j'ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui. »

Paul a été éduqué aux pieds de Gamaliel et nous, nous avons tendance à lire cela à la légère. À cette époque c'était la meilleure éducation possible. Est-ce que vous savez combien de temps pour deviez passer aux pieds de Gamaliel pour avoir votre diplôme? Vous deviez y rester quinze années.

En recevant cette éducation, Paul n'avait aucune idée de ce qu'allait être l'oeuvre de sa vie. C'est Dieu qui était en train de le préparer dès le sein de sa mère. C'est Dieu qui a fait de lui un citoyen romain. Dieu l'a éduqué dans la culture grecque. C'est à cause de la souveraineté de Dieu qu'il est devenu juif en relation avec les Juifs de la dispersion et les Juifs d'Israël. Ces privilèges particuliers que Dieu lui a donnés étaient parce que Dieu l'a préparé. Il était un des plus grands pharisiens de son époque. Les sadducéens comptaient davantage de membres que les pharisiens, mais les pharisiens étaient bien plus populaires. Paul avait une relation avec toutes ces personnes.

Le point que je désire souligner avec cela est que Dieu l'a préparé: de par sa citoyenneté il était romain, de par sa culture il était grec, de par sa religion il était juif. Dieu l'a préparé pour la grande oeuvre qu'il allait accomplir dans le monde.

Nous n'avons aucune idée lorsque nous grandissons des conséquences des décisions que nous prenons. Depuis que vous êtes né, Dieu vous a préparé pour accomplir ce pour quoi il vous a destiné. Je ne sais pas à quoi Il vous a appelé, mais alors que vous prenez des décisions en lien avec votre éducation, avec votre vocation, avec l'endroit où vous désirez vivre, vous devez savoir que la main de Dieu est sur vous. Dieu vous prépare. Tout ce qui se passe dans votre vie vous conduit à ce qui va se passer plus tard. C'est une grande préparation.

Vous direz peut-être que la grande préparation Paul était lié à Rome. Mais cela n'a pas été sa grande préparation. Ou alors vous direz que sa grande préparation était liée à la Grèce. Non, cela n'a pas été sa grande préparation. Ou alors vous direz que sa grande préparation était liée à la religion juive. Non, cela n'a pas été sa grande préparation. Il a dû être lié à Dieu! Il a dû rencontrer Jésus. Voilà quelle a été sa grande préparation pour l'oeuvre de sa vie. Tout ce qui s'est passé avant l'a conduit à cette grande révélation qui a été la révélation de Jésus-Christ. Cela a été la préparation finale pour l'oeuvre de Sa vie.

Je vous ai déjà dit que Dieu donne plus de place à la conversion de Paul qu'à tout autre évènement dans les Écritures. Il existe trois récits de sa conversion uniquement dans le livre des Actes. Nous les trouvons en Actes 9, puis vingt-cinq ans plus tard en Actes 22 et deux ans plus tard en Actes 26. Nous verrons cela plus en détail et nous verrons qu'il y a des différences entre ces détails. Il n'y a pas de contradiction et nous essaierons de voir le tout ensemble.

L'époque du Nouveau Testament a été appelée l'âge d'or du judaïsme. En d'autres termes c'est lorsque le judaïsme a été à son apogée. Et Paul a atteint le sommet pendant l'âge d'or du judaïsme. J'aimerais vous poser cette question. Y a-t-il déjà eu un homme dans l'histoire du monde, qui a davantage donné au monde que l'apôtre Paul? En Actes 17:6 même ses ennemis doivent confesser: « Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici... » Je sais qu'ils désiraient le critiquer mais cela a été un compliment.

Quand est-ce que Paul a bouleversé le monde? Est-ce que cela a été lorsqu'il était le juif le plus connu qui est arrivé à s'élever au sommet du judaïsme lors de son âge d'or? Est-ce que c'est lorsque Paul a été élu au sanhédrin? Est-ce que c'est à ce moment qu'il a bouleversé le monde? La réponse est non, le plus grand impact de Paul sur le monde n'a pas été lorsqu'il était lié au judaïsme dans son âge d'or, mais lorsqu'il est devenu un humble disciple du Seigneur Jésus-Christ. C'est à ce moment qu'il a mis le monde sens dessus dessous.

Quel merveilleux rappel de la vérité, que le Seigneur Jésus peut faire ce que la religion ne peut pas faire! Quelle belle image nous avons dans la conversion de Paul! Même le judaïsme dans son âge d'or n'a pas pu aider Paul. Il avait besoin de Jésus. La conversion de Saul doit être étudiée en tant que la préparation finale dans la vie de Paul pour l'aider à mener à bien sa destinée.

La vie mauvaise de Paul avant sa conversion est une grande illustration de la puissance de transformation de Christ. Avant qu'il ne soit sauvé, avant qu'il ne devienne un chrétien, lorsqu'il était un zélote, lorsqu'il était encore un juif, il était l'ennemi numéro un du Seigneur Jésus-Christ. Il haïssait Christ. Et il haïssait ceux qui suivaient Christ. Il n'était pas neutre. Il était agressif. Considérez les versets suivants:

Actes 9:1-2: « Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur, et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. »
Actes 22:4-5: « J'ai persécuté à mort cette doctrine, liant et mettant en prison hommes et femmes. Le souverain sacrificateur et tout le collège des anciens m'en sont témoins. J'ai même reçu d'eux des lettres pour les frères de Damas, où je me rendis afin d'amener liés à Jérusalem ceux qui se trouvaient là et de les faire punir. »
Actes 26:9-11: « Pour moi, j'avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères. »

En Philippiens 3:6 Paul se nomme lui-même le « persécuteur de l'Église. » Cet homme était mauvais. Il entrait directement dans les maisons et emmenait femme, homme et enfant en prison. Il les liait et les torturait. Il les forçait à blasphémer et les mettait à mort. C'était un meurtrier. Vous devez comprendre le changement qui est arrivé dans la vie de cet homme.

En lien avec cela j'aime Romains 16:7 qui dit: « Saluez Andronicus et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité, qui jouissent d'une grande considération parmi les apôtres, et qui même ont été en Christ avant moi. » Il dit que certains de ses parents étaient en Christ avant lui. Est-ce que vous savez ce que cela signifie de façon pratique? Il a failli tuer des gens de sa famille. Avant qu'il ne devienne chrétien il désirait tuer tous les chrétiens, même les membres de sa famille.

Je pense que les personnes de sa famille qui ont été en Christ avant lui ont beaucoup prié pour lui et Dieu a répondu à leur prière. Si à cette époque vous pouviez demandé à n'importe quel Juif entre Jérusalem et Damas qui est l'ennemi numéro un du Seigneur Jésus dans le monde entier et il aurait répondu sans hésitation que c'est Paul de Tarse! Ce qui est incroyable c'est que l'ennemi numéro un de Christ est devenu son ami numéro un. Quelle merveilleuse conversion cela est Son ennemi numéro un est devenu son ami numéro un! Comment cela est-il arrivé? La réponse est par une vision du Sauveur élevé. Il a vu Jésus et est devenu son ami numéro un.

Certaines personnes nous rendent attentives au fait que juste avant que Dieu ait arrêté Saul sur la route de Damas il semblait devenir encore plus mauvais qu'il ne l'avait été avant. À la fin, avant qu'il ne soit sauvé il avait davantage de haine, davantage de vice et davantage de méchanceté qu'avant. Je pense que cela est une sorte de principe biblique. Vous pouvez voir que cela est illustré plusieurs fois dans les Écritures.

À l'époque de Moïse lorsqu'Israël était en Égypte, Pharaon est devenu bien plus dur juste avant la délivrance. Je pense que lorsque Satan voit la délivrance arriver il essaie de faire un dernier effort pour retenir sa proie. Il semblerait que les choses empire juste avant qu'elles n'aillent bien mieux.

Si les choses semblent aller bien plus mal après que vous ayez prié et que les choses semblent aller dans la direction opposée je pense que vous pouvez trouver un encouragement là-dedans. Il semble que Dieu laisse les choses aller de plus en plus mal juste avant qu'Il n'intervienne pour secourir.



LA CONVERSION DE PAUL EN TANT QUE MODÈLE

Comme je l'ai dit, la conversion de Paul nous est donnée trois fois. Il y a deux raisons pour lesquelles nous devons étudier cela. La première raison pour laquelle nous devons l'étudier est parce que c'est la conversion modèle. Chaque conversion qui a pris place pendant les deux mille dernières années, est modelée selon cette conversion. Cette conversion contient tous les principes d'une vraie conversion. Si notre conversion ne contient pas ces principes c'est que nous ne sommes pas convertis. Nous devons étudier cela en tant que la conversion modèle pour tous les temps.

La seconde raison pour laquelle nous devons l'étudier est parce que Paul est le converti modèle. Il devient l'illustration de Dieu d'un chrétien de la nouvelle alliance. Après que Paul soit venu au Seigneur il a encore vécu trente années en tant que chrétien. Pendant ces trente années, Dieu lui a permis d'expérimenter toutes les choses que les chrétiens peuvent un jour expérimenter, du bébé en Christ avec les dons du Saint-Esprit jusqu'au chrétien mature en Christ.

Si vous désirez étudier ce que cela signifie que d'être un chrétien, vous ne devez pas étudier Jésus. Il n'est pas le modèle du chrétien. Vous me demanderez peut-être pourquoi pas? Galates 4:4 dit: « Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi. » Jésus Christ est né sous la loi, Il a vécu selon la loi. Il a agi selon la loi. Vous ne pouvez pas Le copier, il a vécu par la loi et non par la grâce.

C'est Paul qui est l'illustration de Dieu du chrétien, parce que Paul a reçu ce que Jésus a fait par une simple grâce. Ainsi si nous désirons étudier toutes les parties de la vie chrétienne nous devons étudier l'apôtre Paul.

Comme j'insiste beaucoup sur ce sujet j'ai été accusé de déifier Paul. Mais je ne désire pas le déifier. En Actes 14 lorsque Paul et Barnabas sont à Lystres, les habitants se sont courbés devant eux comme s'ils étaient des dieux. Voici ce que Paul dit en Actes 14:15: « O hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous... » Paul est le dernier homme sur terre qui me laisserait faire de lui un dieu. Je n'essaie pas de faire de lui un dieu. Mais nous ne pouvons pas lire la conversion de Paul à la légère.

En dehors de Christ, il n'y a jamais eu d'individu qui ait autant influencé le monde. Rome a pris plusieurs siècles pour devenir ce qu'elle était à cette époque. En vingt ans, Jésus, à travers Paul a transformé Rome. C'est incroyable de voir ce que Jésus a fait à travers Paul! Il a semé des églises comme un homme sème de la semence. Il a été un incroyable instrument du Seigneur. À son époque c'était les ténèbres. C'était le règne de l'idolâtrie. Les gladiateurs se battaient les uns contre les autres pour l'amusement des femmes romaines. Il n'y avait rien d'autre que l'iniquité et les ténèbres. Ensuite le Seigneur Jésus a trouvé un homme qui serait prêt à se soumettre à Lui. Le monde a pu voir ce que Dieu peut faire avec un homme qui Lui est totalement soumis.

Demandez au monde païen de son époque l'Afrique, l'Europe, l'Asie, Rome, la Grèce qu'est-ce qui les a fait changer et chacun va répondre: « Paul est passé ici! » Dieu est venu dans la personne de Paul.

À Éphèse se trouvait une des sept merveilles du monde, le temple de Diane, et la ville a été changée en quelques années. Si vous demandez à Éphèse ce qui l'a changé elle répondra Paul. Si vous demandez aux villes de Tarse en Cilicie, Thessalonique, Athènes, Corinthe, Philippe ce qui les ont changées elles répondront « Paul. » Paphos, Lystre, Derbe, Icone, Troas, Béré, elles répondront toutes « c'est Paul. » Dieu a utilisé cet homme dans tous les endroits auxquels vous pouvez penser.

Pensez aux choses qu'il a écrites dans la Bible. Que serait votre Bible sans les lettres de Paul? Comment est-ce que Luther, Wesley, Whitefield, Spurgeon sont venus à Christ? C'est grâce à Paul. Beaucoup des grands réformateurs sont venus au Seigneur grâce à Paul. Je ne peux pas imaginer un monde qui n'aurait jamais connu l'apôtre Paul. Et je ne peux pas imaginer une Bible sans les Écrits de l'apôtre Paul.

Nous avons donc besoin d'étudier la conversion de Paul, en tant que la conversion modèle et la vie de Paul en tant que la vie chrétienne modèle. En disant cela je ne veux pas faire croire que Paul serait une exception. Vous devez comprendre que Christ en vous fera ce que Christ a fait en Paul. Il est le modèle de ce que Christ va faire en nous.

Dans nos prochaines leçons nous étudierons la conversion de Paul en tant que la conversion modèle et nous étudierons Paul en tant que le chrétien modèle.

Prions:

Père nous Te remercions parce que rien n'a changé dans Ton coeur envers nous depuis le début. Chacun d'entre nous est si différent! Nous avons des arrière-plans si différents! Et pourtant la réalité est que depuis le sein de notre mère, Tu nous as préparés à prendre le chemin que nous allions prendre, pour recevoir le Seigneur Jésus et pour l'oeuvre de notre vie. Merci Seigneur pour Ta grande grâce et patience dans notre vie alors que Tu guides nos pas et que Tu contrôles toutes choses pour nous emmener à l'endroit où nous sommes aujourd'hui. Comme nous Te louons Seigneur! Alors que nous continuons d'étudier les Actes, nous prions que nous puissions apprendre ce que cela signifie d'avoir la vision que Paul avait et ensuite de ne pas être désobéissants à cette vision céleste. Nous prions que Tu manifestes cela en nous, pas parce que nous le méritons, mais parce que Jésus le mérite. Au nom de Jésus. Amen.

Actes 19