ACTES #15 ÉTIENNE TRIOMPHANT DANS LA VIE

(Actes 6:7-60)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quinzième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Le thème du livre des Actes nous est suggéré dès le premier verset. Actes 1:1 dit: « Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement. » Au niveau terrestre c'est Luc qui a écrit l'évangile de Luc et le livre des Actes. Bien entendu, le vrai auteur est le Saint-Esprit, mais l'auteur humain est Luc. Le premier livre dont il est question ici est l'évangile de Luc et il contient tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner.

L'évangile couvre à peu près trente-trois ans et demi et le livre des Actes couvre également trente-trois ans et demi. Quelle est la différence entre la vie de Jésus dans les Évangiles et la vie de Jésus dans les Actes? La réponse est Son corps. Dans les Évangiles Il a agi dans Son corps incarné, le corps que Dieu Lui a donné à travers la vierge Marie, c'est Son corps humain. Il a vécu trente-trois ans sur la terre et nous avons les récits de Sa vie et de Son ministère dans Son corps incarné.

Puis Il est mort, Il est ressuscité et est monté au ciel. Puis Il est revenu à la Pentecôte. C'est là où le livre des Actes commence. Il est revenu dans la personne de Son Saint -Esprit pour vivre à nouveau, pour oeuvrer à nouveau, pour servir à nouveau, pour enseigner à nouveau. C'est tout autant Lui que lorsqu'Il était ici dans Son corps incarné. Mais maintenant Il a un nouveau corps. Il s'agit de Son corps mystique. Il s'agit de l'Église. Il s'agit de Son peuple. C'est vous, c'est moi. Nous sommes maintenant Son Temple. Pourtant il s'agit du même Jésus. Le même Jésus qui a commencé à faire et à enseigner dans l'évangile continue maintenant de faire et d'enseigner dans le livre des Actes. Ce que nous trouvons dans les Actes est un exemple de la façon dont nous pouvons nous attendre à ce que Jésus vive à nouveau sur terre, jusqu'à la fin des temps. Nous étudions donc le livre des Actes pour regarder de quelle manière Jésus a vécu dans Ses enfants, dans Son peuple.

Dans notre étude des Actes nous sommes à la quatrième invitation qui a été donnée aux Juifs de Jérusalem pour recevoir Jésus comme leur Messie. En d'autres termes les Juifs L'ont rejeté alors qu'Il était sur terre. Ils L'ont crucifié, puis Dieu a donné quatre opportunités supplémentaires aux Juifs pour qu'ils reçoivent Jésus en tant que leur Messie. Cela nous est rapporté dans les premiers chapitres des Actes.

La première fois qu'ils ont dit non, les Juifs se sont moqués des disciples. La seconde fois ils ont menacé les disciples. La troisième fois ils ont frappé les disciples. Et la quatrième fois ils ont lapidé Étienne le serviteur du Seigneur. Ils l'ont tué de sang-froid. De la même façon qu'ils ont crucifié Christ dans Son corps incarné, ils le lapident maintenant dans Son corps mystique. Ils ont ainsi dit qu'ils ne désiraient pas que cet homme règne sur eux.

J'aimerais que nous continuions notre méditation au sujet d'Étienne comme étant un personnage stratégique choisi par Dieu dans l'histoire de la rédemption. Nous ne pouvons pas lire le récit d'Étienne à la légère. L'expérience d'Étienne est un virage dans l'histoire de la rédemption. Après le récit d'Étienne le livre des Actes ne sera plus jamais le même. Il y a quelque chose qui se passe avec Étienne qui fera changer l'histoire de l'Église. Dieu lui donne une vision et après cette vision rien ne sera plus pareil.

Dans notre précédente leçon j'ai essayé de vous montrer l'importance de la vision que Dieu a donnée à Étienne.

Voici l'image que nous avons utilisée pour illustrer la vision d'Étienne. Voici ce que dit notre Seigneur Jésus en Luc 5:37-38: « Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin nouveau fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. »

À la Pentecôte, lorsque Dieu est venu dans la personne de Son Esprit, dans Son nouveau corps, nous pouvons dire que Son peuple a été rempli avec du vin nouveau, avec la vie de Dieu Lui-même. C'est la première fois dans le récit de la Bible où Dieu va habiter dans Son peuple. Il est venu pour vivre à l'intérieur. Sa gloire ne remplit plus le Temple de Jérusalem, maintenant Dieu remplit le Temple qui est notre corps. Nous sommes le Temple du Seigneur.

Même s'il y a de nombreuses choses que les disciples ne savaient pas, ils savaient qu'ils avaient un vin nouveau. Tout d'un coup ils ont eu une nouvelle Bible et une nouvelle assurance. Pierre a pu se lever en Actes 2:16 et dire: « Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël. » Puis il cite les Psaumes et Ésaïe. Les choses lui semblent si claires! Lorsqu'ils ont reçu le vin nouveau, ils ont également reçu une nouvelle Bible.

Avant ce moment ils avaient peur et se cachaient dans des pièces dont les portes étaient fermées. Plus rien n'était important, ils sont sortis en proclamant les vérités de Dieu parce qu'ils avaient ce vin nouveau.

Ils avaient également un nouvel amour les uns pour les autres. Les chrétiens ont commencé à s'aimer les uns les autres. Tout d'un coup ils ont été détachés de ce monde physique. Ils ont commencé à vendre leurs maisons et leurs propriétés, et utiliser l'argent pour s'aider les uns les autres. C'était une chose incroyable, ils avaient du vin nouveau. Ils avaient également une puissance nouvelle. Partout où ils allaient il y avait des signes, des miracles et des guérisons. Les gens sortaient juste pour essayer de se placer à l'ombre des chrétiens lorsqu'ils passaient près d'eux.

Les disciples savaient qu'ils avaient du vin nouveau. Ils ont commencé à se multiplier. Ils étaient d'abord trois mille, puis cinq mille et où moment où nous sommes arrivés ils sont probablement dix mille. Ils savaient tous que quelque chose s'était passé, que quelque chose est différent. Ils ont du vin nouveau.

Mais comme je l'ai suggéré, il y a quelque chose qu'ils ne savaient pas. Ils savaient qu'ils avaient du vin nouveau, mais Jésus a dit que le vin nouveau doit être mis dans des outres neuves. Si on ne le met pas dans une nouvelle outre alors la vieille outre va se rompre et le vin nouveau va se répandre.

Ils ne connaissaient rien au sujet des nouvelles outres. Ils savaient qu'ils avaient du vin nouveau mais ils ne savaient rien au sujet de la nouvelle outre. Ainsi dans les premiers chapitres des Actes, les chrétiens ne savaient pas qui ils étaient.

Nous, nous disons quelque chose comme cela: « ouvrons les Actes et étudions l'église primitive. » Nous, nous savons qu'il s'agit de l'église primitive mais eux ne le savaient pas! Personne ne leur a dit qu'ils étaient une église. Tout ce qu'ils savaient est qu'ils étaient réunis et tout d'un coup Dieu est venu pour demeurer en eux. C'est tout ce qu'ils savaient. Ils ne savaient pas qu'ils étaient une église. Nous, nous disons: « étudions les chrétiens. » Mais eux ne savaient pas qu'ils étaient des chrétiens.

Ce n'est qu'en Actes 11:26 que nous lisons: « Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. » Cela s'est probablement passé cinq années après. Ils ne savaient pas qu'ils étaient des chrétiens pendant cinq années. Ils ont entendu qu'ils avaient du vin nouveau, mais tout ce qu'ils savaient est qu'ils étaient des Juifs. Ils pensaient qu'ils n'étaient que des Juifs avec une nouvelle expérience. Ils étaient nés Juifs, ils ont été circoncis en tant que Juifs, ils ont été élevés en tant que Juifs, ils ont été formés en tant que Juifs. Tout ce qu'ils connaissaient était le temple. Tout ce qu'ils connaissaient était la synagogue. Tout ce qu'ils connaissaient était le sacerdoce. Tout ce qu'ils connaissaient était les symboles. Tout ce qu'ils connaissaient était les heures de prière qu'il fallait respecter. Tout ce qu'ils connaissaient était les fêtes qu'ils avaient durant l'année. Ils connaissaient le clergé, les scribes, les pharisiens et les sadducéens. C'est pour cela qu'ils se disaient « nous sommes des Juifs avec du nouveau vin. »

Ils ont vécu une tragédie dans ces premiers chapitres des Actes. Voici des personnes remplies de vin nouveau, essayant de l'expérimenter et de l'exprimer à travers la vieille outre. Il fallait que quelque chose change. Cela n'allait pas fonctionner. Ils devaient découvrir à un moment donné qu'ils n'étaient plus des Juifs. Il fallait que quelque chose se passe pour que le vin nouveau soit mis dans de nouvelles outres.

Dans notre précédente leçon j'ai souligné le fait que c'est Étienne qui a été le premier à avoir la vision. Dieu lui a donné la vision qu'il s'agissait de vin nouveau et de nouvelles outres. Une fois qu'il a vu cela, plus rien n'a été pareil.

J'ai également énuméré les caractéristiques de la vieille outre. Nous, nous disons que le judaïsme est la vieille outre. Dans notre société un autre mot utilisé pour cela est religion. C'est la religion qui est la vieille outre. Ce qui arrive de nos jours est également ce qui est arrivé au début des Actes. Lorsque Dieu fait une oeuvre dans la vie de quelqu'un, cette personne voit qu'il y a une différence, mais elle ne sait pas qu'il existe une nouvelle outre. C'est pour cette raison qu'elle gravite autour de la vieille outre. Elle essaie d'être religieuse à travers la vieille outre. Mais cela ne fonctionnera jamais. Cela n'a pas fonctionné à l'époque des apôtres et cela ne fonctionnera pas non plus de nos jours. Cette personne a besoin comme chacun d'entre nous de la révélation que Dieu a donnée à Étienne.



LA RELIGION LIMITE DIEU DANS UN CERTAIN ENDROIT

Voici les deux caractéristiques de la religion que nous avons déjà vues. La première caractéristique du judaïsme est de limiter Dieu à un certain endroit et à une certaine façon pour se révéler Lui-même. Ce sont les accusations du sanhédrin contre Étienne. En Actes 6:13 il est écrit: « Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint. » Les Juifs disaient que c'est à Jérusalem et dans le Temple que Dieu venait à la rencontre des hommes et qu'Il se faisait connaître.

Dans notre précédente leçon j'ai essayé de vous montrer ce qu'Étienne a vu lorsqu'il a passé en revue l'histoire des patriarches. Il demande par exemple: « À quel endroit est-ce que Dieu est apparu à Abraham? Est-ce que cela a été dans le Temple à Jérusalem? Non cela a été en Mésopotamie. Et qu'en est-il de Joseph? Est-ce que Dieu ne lui est pas apparu en Égypte? Et qu'en est-il de Moïse? Est-ce que Dieu ne lui est pas apparu en Arabie? Et le lieu où le buisson a brûlé ne l'a-t-Il pas appelé une terre sainte? Où la loi a-t-elle été donnée? Cela ne s'est-il pas passé sur le mont Horeb dans le Sinaï en Arabie? » Ainsi à travers tout son sermon Étienne montre que Dieu est sans aucun doute apparu, dans de nombreux endroits et alors qu'il voit la nouvelle outre, Étienne dit qu'il ne va plus jamais limiter Dieu a un endroit et à une façon de se faire connaître. Étienne a reçu un nouveau vin et il a besoin d'une nouvelle outre. Il ne désire pas limiter Dieu à un seul endroit.



LA RELIGION SE DOIT D'AVOIR UN CODE DE LOIS

La seconde caractéristique du Judaïsme est qu'il doit avoir un code de lois. Actes 6:13 dit: « Cet homme ne cesse de proférer des paroles ... contre la loi. » Les personnes religieuses doivent avoir un système de règles et d'ordonnances, de choses à faire et à ne pas faire, de choses interdites et ainsi de suite. Ainsi l'ancien système, la vieille outre, le judaïsme, nous dit à quelle place nous pouvons servir et où nous ne pouvons pas servir, il nous dit comment nous pouvons servir et comment nous ne pouvons pas servir.

De son côté Étienne dit: « non ce n'est plus pour moi. J'ai du vin nouveau et une outre neuve. » Les Juifs lui disent: « Tu dois te conformer à ce groupe de lois. Tu ne peux pas faire ceci et cela. Tu ne peux pas aller là et là-bas. Tu ne peux pas t'associer avec cette personne et avec cette autre. » Les Juifs ne jurent que par les traditions, les cérémonies et les observances, mais cela c'est la vieille outre. Étienne, lui, a reçu une vision de la part de Dieu et il ne peut plus vivre de cette façon.

Nous, nous lisons cela un peu à la légère mais cela a été si transformateur pour les nouveaux chrétiens et Étienne a été par la grâce de Dieu, le premier à voir cela! Il est la première personne après la Pentecôte, qui a compris qui il était et qui était l'Église. Il a vu le vin nouveau et la nouvelle outre. Lorsqu'il a vu qu'il n'était plus juif et qu'il ne pouvait plus vivre dans l'ancienne outre il y a eu une incroyable persécution qui est arrivée. Le livre des Actes prend alors un virage.

En Actes 7:55-56 nous lisons: « Mais Étienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. » Il ne s'agit pas uniquement d'un martyr et d'un chrétien qui est en train de mourir. C'est la vision d'un chrétien.

Ne pensez pas que pour avoir une telle vision vous devez être lapidé par les ennemis. Voici les caractéristiques que l'on trouve chez Étienne. Il est rempli avec l'Esprit. Est-ce que vous pensez que l'on doit être en train de mourir pour avoir cela? Il est debout sous un ciel ouvert. Cela fait partie du vin nouveau et de la nouvelle outre. Il fixait les regards vers un Sauveur glorifié. Vous n'avez pas besoin d'être en train de mourir pour avoir cette vision.

Étienne était rempli du Saint-Esprit, debout sous les cieux ouverts, les regards fixés vers un Sauveur glorifié. C'est la vision de ce qu'est être un chrétien. C'est qui nous sommes. Nous sommes des personnes remplies avec la vie de Dieu, debout sous des cieux ouverts, qui contemplons le Sauveur glorifié qui est assis à la droite de Dieu. Et cette vision nous transforme. Étienne est tombé par terre et a pardonné à ceux qui le lapidaient. Voici la vision qu'Étienne a eue, c'est la vision d'un chrétien. Un chrétien est quelqu'un qui est rempli avec la vie de Dieu, qui est debout devant les cieux ouverts, qui contemple le Sauveur glorifié et qui est transformé en contemplant cette vision. Voilà qui nous sommes.

Actes 8:1 dit: « Saul avait approuvé le meurtre d'Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. » Je vous ai dit qu'il y a eu un changement, il est écrit: « ce jour-là! » Une fois qu'Étienne a partagé sa vision, une fois que le vin s'est répandu, et que l'Église a réalisé qu'elle ne ferait plus partie de l'ancienne outre mais que maintenant elle serait un peuple rempli avec la vie de Dieu, debout devant un ciel ouvert, contemplant un Sauveur glorifié, transformé par cette vision, une grande persécution a commencé.

En passant j'aimerais vous dire que si jamais Dieu nous donnait la même vision qu'Il a donnée à Étienne, de qui nous sommes, c'est-à-dire que nous avons du vin nouveau et que cela doit aller dans une nouvelle outre alors nous commencerons à être lapidés. Cela ne fait aucun doute. Cela se passe toujours lorsque vous vous identifiez avec Christ en dehors du camp. C'est parce que le judaïsme a une attraction magnétique, ils désirent que les chrétiens restent attachés à leur ancienne outre.

Le chrétien, lui, a du nouveau vin et ne peut plus être religieux. Le christianisme n'est pas une religion, c'est une relation. Les religieux disent tout le temps: « Vous devez venir dans cet endroit. Vous devez faire les choses de cette manière. Vous devez suivre ces règles. » Mais le vrai chrétien dira: « Non, ce n'est pas possible. Je ne le peux pas. » C'est trop limitatif. Je ne peux plus limiter Dieu. Je ne peux plus vivre selon les règles. Il y a une vie en moi, c'est Christ qui vit Sa vie à travers moi. »

Voilà pour le résumé de ce que nous avons vu jusqu'ici. Il y a deux autres caractéristiques que j'aimerais voir dans cette leçon. Non seulement le judaïsme insiste sur une certaine place et sur un certain moyen par lequel nous devons adorer Dieu. Non seulement le judaïsme insiste sur un code de loi, sur les coutumes, les traditions et les rituels et un système d'adoration mais le judaïsme insiste sur l'aspect physique plutôt que sur l'aspect spirituel, sur le temple plutôt que sur ce qui est éternel.

Actes 6:12 dit: « Ils émurent le peuple, les anciens et les scribes, et, se jetant sur lui, ils le saisirent, et l'emmenèrent au sanhédrin. » Voici une chose intéressante. Nous avons affaire aux responsables des juifs. C'étaient les plus grands responsables religieux. Ils ont considéré les récits bibliques historiques de leur côté et Étienne a également considéré les récits bibliques historiques de son côté. Mais lorsqu'eux ont considéré les mêmes récits qu'Étienne, ils ont vu quelque chose d'entièrement différent de ce qu'Étienne a vu.

Qu'est-ce que les Juifs ont vu lorsqu'ils ont considéré leur propre histoire avec Abraham, Isaac, Jacob Joseph et Moïse? Ils y ont vu des récits remplis de promesses terrestres et de bénédictions terrestres. Comme vous le savez ils attendaient un Messie politique. Ils se réjouissaient du jour où Dieu allait envoyer un champion militaire pour renverser Rome et les rétablir dans ce qu'ils avaient à l'époque de David et de Salomon et faire à nouveau d'Israël une grande nation. Pour eux tout était physique.

Qu'est-ce qu'Étienne a vu de son côté? Il a considéré les mêmes récits historiques que les responsables juifs. Est-ce qu'il a vu un ensemble de promesses terrestres, un ensemble de bénédictions spirituelles ou un Messie politique? Dieu a ouvert ses yeux intérieurs. D'après Actes 7:5 ce ne sont pas des bénédictions matérielles que Dieu a promises à Abraham. Il ne lui a donné aucun héritage dans le pays de Canaan, même pas de quoi poser le pied, mais Il lui a promis de lui en donner la possession, et à sa postérité après lui, quoiqu'il n'eût point d'enfant.

De leur côté les Juifs disaient: « Tout est physique. Mais Étienne considère Abraham et dit: « Alors comment est-ce que cela se fait qu'il ne possède aucune terre physique? » C'était un pèlerin. Le morceau de terre qu'Abraham a possédé, dont il avait la propriété, était une tombe. C'est parce que c'est tout ce que ce monde a à nous proposer. Ce n'est qu'une tombe. Il a acheté un morceau de terrain pour enterrer sa famille. C'est tout ce qu'il avait.

Étienne nous rend attentif au fait qu'Abraham attendait « une cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur » comme c'est exprimé en Hébreux 11:10.

Actes 7:9-10 dit:« Les patriarches, jaloux de Joseph, le vendirent pour être emmené en Égypte. Mais Dieu fut avec lui, et le délivra de toutes ses tribulations; il lui donna de la sagesse et lui fit trouver grâce devant Pharaon, roi d'Égypte, qui l'établit gouverneur d'Égypte et de toute sa maison. » Lorsque les Juifs ont considéré l'histoire de Joseph ils ont vu Joseph; lorsqu'Étienne a considéré l'histoire de Joseph, il a vu Jésus. Joseph est une image de Jésus. Dieu n'a-t-il pas choisi Joseph pour être le Seigneur de toutes choses? Ne l'ont-ils pas rejeté? Dieu ne l'a-t-il pas tout de même fait Seigneur? C'est un point important qu'Étienne souligne là.

Ensuite nous en arrivons à Moïse. Actes 7:23-30 dit: « Il avait quarante ans, lorsqu'il lui vint dans le coeur de visiter ses frères, les fils d'Israël. Il en vit un qu'on outrageait, et, prenant sa défense, il vengea celui qui était maltraité, et frappa l'Égyptien. Il pensait que ses frères comprendraient que Dieu leur accordait la délivrance par sa main; mais ils ne comprirent pas. Le jour suivant, il parut au milieu d'eux comme ils se battaient, et il les exhorta à la paix: Hommes, dit-il, vous êtes frères; pourquoi vous maltraitez-vous l'un l'autre? Mais celui qui maltraitait son prochain le repoussa, en disant: Qui t'a établi chef et juge sur nous? Veux-tu me tuer, comme tu as tué hier l'Égyptien? A cette parole, Moïse prit la fuite, et il alla séjourner dans le pays de Madian, où il engendra deux fils. Quarante ans plus tard, un ange lui apparut, au désert de la montagne de Sinaï, dans la flamme d'un buisson en feu. »

Actes 7:35 dit: « Ce Moïse, qu'ils avaient renié, en disant: Qui t'a établi chef et juge? C'est lui que Dieu envoya comme chef et comme libérateur avec l'aide de l'ange qui lui était apparu dans le buisson. »

Essayez de vous mettre à la place du sanhédrin. Ce sont les leaders religieux. Étienne reprend les récits qu'ils connaissent bien et dit: « Dieu a ordonné qu'il soit Seigneur mais le peuple n'en voulait pas. Pourtant Dieu l'a tout de même fait Seigneur. Regardez Moïse, Dieu a ordonné qu'il soit un serviteur, un libérateur, mais le peuple n'en voulait pas. Pourtant Dieu l'a tout de même fait Seigneur. »

Étienne fait ensuite la même chose avec le Temple et avec Salomon, il regarde au-delà des choses physiques. Actes 7:48-50 dit: « Mais le Très Haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme, comme dit le prophète: Le ciel est mon trône, Et la terre mon marchepied. Quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, Ou quel sera le lieu de mon repos? N'est-ce pas ma main qui a fait toutes ces choses? » Les juifs disent que ce qui est important est le Temple mais Étienne dit que ce qui est important est le spirituel et que Dieu n'habite pas dans un Temple fait de mains d'hommes. Le ciel est Son trône, Et la terre son marchepied. Quel genre de Temple allons-nous Lui faire pour qu'Il puisse y régner? Tout est spirituel. Dieu a ordonné que Joseph soit un leader, le peuple l'a rejeté mais Dieu en a tout de même fait un leader. Dieu a envoyé Moïse pour qu'il soit un sauveur, le peuple l'a rejeté mais Dieu en a tout de même fait un sauveur.

On en arrive ensuite au sujet délicat. Actes 7:51 dit: « Hommes au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreilles! vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi. Lequel des prophètes vos pères n'ont-ils pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, que vous avez livré maintenant, et dont vous avez été les meurtriers. » Voilà en d'autres mots ce qu'Étienne dit aux Juifs: « Dieu a choisi Joseph pour être leur Seigneur, mais ils ne l'ont pas accepté. Dieu l'a tout de même fait Seigneur. Dieu a choisi Moïse pour être leur chef et libérateur, mais ils ne l'ont pas accepté. Dieu l'a tout de même fait chef et libérateur. Dieu a choisi Jésus, pour être le Sauveur et vous avez dit non. » Et c'est à ce moment qu'il a levé les yeux et qu'il a dit: « Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. »

Les Juifs eux ne voyaient que la partie physique, mais Étienne essaie de leur expliquer que tout est maintenant spirituel. Jésus n'est pas venu en tant qu'un Messie politique. Il est venu pour les délivrer du péché et d'une autre sorte d'esclavage, d'un esclavage spirituel.

Lorsqu'Étienne considère l'histoire, il ne voit pas l'histoire des hommes et du peuple juif mais l'histoire du Messie. Il a vu le Seigneur Jésus. La vieille outre voit tout le temps les choses avec les yeux physiques. Elle voit les choses matérielles et temporelles.

Je suis très nerveux lorsque j'entends les gens dire quelque chose comme: « Voici l'endroit où vous devez adorer et voici la façon. » Cela me rend nerveux parce qu'il s'agit de la vieille outre. Ne limitez pas Dieu à cela. Je deviens très nerveux lorsque j'entends les gens dire quelque chose comme: « Voici les règles pour les chrétiens. Si vous désirez être un vrai chrétien alors vous devez vous lever tôt. Vous devez lire la Bible, la mémoriser, aller ici et là. » Lorsque j'entends cela je deviens nerveux et vous savez pourquoi? Il s'agit de la vieille outre.

Je deviens très nerveux lorsque j'entends des personnes essayer de judaïser le christianisme en insistant sur les bénédictions terrestres, l'autorité, les signes, les miracles, la santé, la prospérité et les choses physiques. Cela fait partie de la vieille outre. Ce sont des bénédictions spirituelles que Dieu nous a promis et non pas des bénédictions physiques. Toute cette attraction aux choses physiques et au fait de limiter Dieu à un endroit et à une place, à des règles et des observances, fait tout simplement partie de la vieille outre.

Il est triste de constater qu'une grande partie du christianisme a dégénéré vers la vieille outre. Nous avons reçu le vin nouveau, que Dieu nous aide à voir la nouvelle outre! Il y a une dernière caractéristique de la vieille outre que j'aimerais illustrer avec l'histoire d'Étienne.

Comme vous le savez, Étienne a été emmené pour être jugé devant le sanhédrin. Ce sont les soixante et onze spécialistes choisis parmi les scribes, les prêtres, les pharisiens et les sadducéens. Ils représentaient l'élite. C'était la cour la plus élevée dans tout le pays.

Est-ce que vous vous rappelez que lorsque j'ai débuté le récit d'Étienne en Actes 1:1-6, j'ai souligné deux principes? Le premier principe est que tous les chrétiens sont sur un plan d'égalité, ce qui est illustré par les juifs hellénistes et les juifs hébreux. Il n'y a pas de différence. Tous les chrétiens sont au même niveau.

Le deuxième principe est que tous les ouvriers chrétiens sont sur un plan d'égalité. Cela est illustré par les diacres et les apôtres. Les qualifications demandées pour être un apôtre étaient également demandées pour servir aux tables. Que vous serviez de la nourriture spirituelle ou physique vous avez besoin de la vie de Dieu, vous avez besoin d'être rempli du Saint-Esprit.

Le sanhédrin juif pensait qu'eux étaient le clergé, les prêtres, les leaders religieux. Le sanhédrin considérait qu'eux avaient été ordonnés, qu'eux étaient les prêtres et que les autres étaient les laïcs. Ils considéraient que les autres devaient répondre de leurs actes devant eux. C'est pour cela qu'Étienne a été amené devant le sanhédrin, pour qu'il puisse répondre de ses actes devant eux.

Il est assez incroyable de lire le récit, parce qu'au début ils accusent Étienne mais à la fin c'est Étienne qui accuse le sanhédrin. On peut alors se demander qui est mis en accusation! Est-ce que c'est le sanhédrin ou est-ce que c'est Étienne? Ils l'ont accusé de parler contre Moïse. Est-ce que vous avez remarqué ce que Dieu a fait en Actes 6:15? Actes 6:15 dit: « Tous ceux qui siégeaient au sanhédrin ayant fixé les regards sur Étienne, son visage leur parut comme celui d'un ange. » Au début je pensais qu'il avait juste un joli sourire sur son visage et qu'il souriait comme un ange.

Non, je ne crois pas que c'est çà qui est arrivé! Rappelez-vous les accusations! On a dit de lui qu'il proférait des paroles blasphématoires contre Moïse. Est-ce que vous vous rappelez ce que Dieu a fait 1500 ans avant lorsque Moïse est entré dans la présence immédiate de Dieu? En Exode 34 on lit que le visage de Moïse rayonnait comme celui d'un ange. Dieu a permis à Étienne d'avoir le même halo de lumière que celui qu'Il a donné à Moïse. Les Juifs disaient d'Étienne qu'il parlait contre Moïse et en réponse à cela Dieu lui a permis de profiter de ce dont Moïse a profité!

Pourquoi est-ce que Dieu a pu accorder cela à Étienne? C'est parce qu'il n'y avait pas de différence entre Étienne et Moïse. Tous les chrétiens qui vivent dans la présence de Dieu sont égaux à tous les autres chrétiens. Il est dit qu'il y a trois vérités que Dieu a remises en avant durant la réforme. Luther insistait sur ces trois choses. Premièrement la foi seule. Deuxièmement les Écritures seules. Troisièmement tous les chrétiens sont des prêtres.

Voilà ce que la réforme nous a apporté, la foi seule, les Écritures seules et tous les chrétiens sont égaux aux autres chrétiens. La vieille outre veut faire une division entre le clergé et les laïcs. La vieille outre veut mettre en avant certaines personnes parce qu'elles ont étudié, qu'elles ont été ordonnées, qu'elles sont allées à l'école biblique et dans les séminaires. Elles connaissent le grec, l'hébreu et l'araméen et tout ce genre de chose.

Étienne nous dit qu'il a vu la nouvelle outre, tous les chrétiens sont les mêmes. Ils ont la vie de Dieu. Ils sont remplis avec la vie de Dieu, qu'ils servent à table ou qu'ils soient des apôtres. Ils ont besoin d'être remplis avec le Saint-Esprit. Voici la vision que Dieu leur a donnée. Lorsqu'Étienne a vu le Seigneur sous les cieux ouverts, étant rempli de l'Esprit, lorsqu'il a vu Christ exalté, il en est arrivé à savoir qui il est réellement et Dieu lui a montré la vieille outre. Il a décidé qu'il n'allait plus jamais limiter Dieu à un certain endroit ou une certaine façon de faire. Il a décidé qu'il n'allait plus jamais vivre selon des règles, des observations ou des rituels. Dieu a ouvert ses yeux. Il a décidé de ne plus jamais courir après les bénédictions physiques, car tout est spirituel. Il a décidé qu'il n'allait plus jamais élever un chrétien au-dessus d'un autre. Tous les chrétiens sont au même niveau.

Cela lui a tellement ouvert les yeux et ce qu'il a vu explique la persécution qui a suivi. À partir de là les disciples ne seront plus longtemps des Juifs. Ils savent maintenant qui ils sont et ils ne vont plus essayer de vivre selon des règles. C'est à ce moment que la persécution a commencé.

Après le livre des Actes, Dieu va expliquer tout cela. Il appelle la vieille outre, l'ancienne alliance et Il appelle la nouvelle outre la nouvelle alliance. Il appelle la vieille outre, la loi et il appelle la nouvelle outre la grâce. Cela viendra à travers ce que l'apôtre Paul va développer. C'est ce qu'Étienne a vu à ce moment de l'histoire.

J'aimerais souligner ce que de nombreux commentateurs ont vu lors de leur défense d'Étienne. Certaines personnes nous disent qu'il y a au moins 10 erreurs historiques qu'Étienne a faites en récapitulant l'histoire d'Israël. J'ai lu de nombreuses explications qui essaient d'expliquer ces erreurs. Certains par exemple disent qu'il n'avait pas de temps pour étudier, qu'il n'avait pas de notes sur lui, qu'il a dû parler sous la pression et qu'il est donc normal qu'il ait oublié certains faits.

Je ne vais pas prendre beaucoup de temps pour passer cela en revue et essayer d'y répondre, mais je pense que vous devriez au moins être au courant parce qu'Actes 7 a été grandement utilisé par les critiques désirant détruire la Bible. Ils s'appuyent sur ce chapitre pour dire qu'il y a des contradictions dans la Bible. Je pense que vous devriez au moins être au courant de cela.

Laissez-moi juste faire deux commentaires au sujet de ces soi-disant erreurs. Ma première suggestion est que ce ne sont que des erreurs apparentes. On peut trouver une simple réponse pour chacune d'entre elles. Il faut se rappeler qu'Étienne était devant le groupe d'érudits juifs le plus important de cette époque, c'est le sanhédrin. Selon Actes 6:10: « ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l'Esprit par lequel il parlait. » Pas une seule personne du sanhédrin ne s'est levé pour dire: « Tu as fait une erreur historique ici. »

Étienne n'a commis aucune erreur dans ce qu'il a dit. Ce ne sont que des erreurs apparentes et elles ont toutes une réponse. Je pense que lorsque nous en arrivons à une réponse nous devons appliquer à Étienne la règle qu'il est considéré comme innocent jusqu'à preuve du contraire. Et en 2000 ans personne n'a prouvé qu'il fût coupable. Je sais qu'il était rempli du Saint-Esprit lorsqu'il a dit cela. Ce qu'il a dit est inspiré, il s'agit de la sainte Parole de Dieu. Il n'y a pas de contradictions.

Ma deuxième suggestion est que lorsque vous en arrivez à un problème dans la Bible et vous y arriverez si vous étudiez la Parole de Dieu, rappelez-vous que Dieu a mis des problèmes dans la Bible pour la même raison qu'Il a mis des problèmes dans votre vie. C'est pour vous attirer à Christ. Pour vous pousser à mettre votre confiance en Lui et pour dépendre de Lui. Ne soyez pas gênés par les problèmes que vous trouvez dans la Bible, même si vous ne pouvez pas les comprendre. Je ne désire pas vous laisser croire que j'ai les réponses à tout cela. Je ne sais pas tout ce que cela signifie mais je sais ce que cela ne signifie pas. Je sais qu'il n'y a pas de contradiction dans ce précieux livre. Il y a peut-être des contradictions apparentes, mais aucune contradiction réelle.

Retournons à la grande contribution que nous a apportée Étienne. Étienne a été celui que Dieu a utilisé pour nous apporter cette grande vision du vin nouveau et de la nouvelle outre. Il a été le pionnier de la vision céleste et plus tard Dieu va expliquer cela à travers l'apôtre Paul.



LE CHRÉTIEN EST TRIOMPHANT DANS LA VIE ET DANS LA MORT

Comme Étienne nous montre qui nous sommes et que nous n'avons plus besoin de l'ancienne outre, sa vision nous présente le chrétien idéal. La vie d'Étienne n'est qu'un aperçu de quelqu'un qui est triomphant dans la vie et triomphant dans la mort. Nous allons maintenant voir de quelle façon Étienne était triomphant dans la vie et dans notre prochaine leçon nous verrons de quelle façon Étienne était triomphant dans la mort.

Premièrement, Étienne était triomphant dans la vie parce qu'il était un chrétien complet. Considérez ce qui est dit d'Étienne dans les versets suivants:

Actes 6:3: « pleins d'Esprit Saint. » Actes 6:5: « homme plein d'Esprit Saint. » Actes 7:55: « rempli du Saint-Esprit. »

Nous sommes un esprit. Votre vrai moi est l'esprit qui est en vous. C'est vous. Vous êtes un esprit. Dieu est un esprit. Lorsque nous parlons de Saint-Esprit nous parlons de la vie de Dieu. C'est Sa vie. Être rempli du Saint-Esprit c'est être rempli avec la vie de Dieu. Étienne était rempli de la vie de Dieu.

Actes 6:3: « pleins de sagesse. » Actes 6:5: « plein de foi. » Actes 6:8: « plein de grâce et de puissance. »

Il n'y a pas d'autre personne qui soit autant remplie qu'Étienne. Il est plein du Saint-Esprit, plein de sagesse, plein de foi, plein de grâce et plein de puissance. Pourquoi est-il si rempli? C'est parce qu'il a eu une vision, les cieux ouverts et il a fixé ses yeux sur le Seigneur.

C'est cela qui a fait qu'il était rempli et c'est cela qui fait qu'un chrétien triomphant est rempli.

Deuxièmement, Étienne était triomphant dans la vie parce qu'il était focalisé sur le Seigneur. Une personne qui regarde au Seigneur est triomphante dans la vie dans le sens où elle est complète. Elle est pleine et elle déborde. Il n'était pas uniquement rempli mais il fixait continuellement les yeux sur le Seigneur. Ne pensez pas que le regard qu'il fixe sur le Seigneur à la fin de sa vie est quelque chose qu'il a juste fait au dernier moment. C'est en fait le résumé de toute sa vie. C'est comme cela qu'il a vécu une fois que Dieu lui a donné la vision. Il a continuellement regardé à Christ.

Peut-être que vous me direz: « Tu ne connais pas les problèmes par lesquels je passe, Ed. Il arrive parfois qu'il y ait tant de choses dans ma vie qui sont comme des distractions et qui m'empêchent de regarder à Christ. » Étienne était en train d'être lapidé alors qu'il regardait au Seigneur. On peut appeler cela une distraction n'est-ce pas? Étienne était distrait mais il regardait continuellement au Seigneur.

Un chrétien triomphant n'est pas uniquement quelqu'un qui est rempli, mais il est également constamment focalisé sur le Seigneur. Étienne est passé en jugement et a risqué sa vie. Il a été faussement accusé. Est-ce que vous avez remarqué sa défense? Il ne se défend jamais. Ils mentent à son sujet. Ils déforment ce qu'il a dit, et pas une seule fois il n'essaie de se défendre. Il n'a pas essayé de sauver sa réputation. Il n'a pas essayé de prouver qu'il est innocent. Il n'a pas essayé d'expliquer ce qu'il désirait réellement dire lorsqu'il a dit ces choses. En Actes 6:14 les Juifs disent: « nous l'avons entendu dire. » Et c'est probablement vrai qu'ils l'ont entendu mais ils ont certainement déformé ses propos.

Pour être honnête avec vous il n'y a jamais eu personne qui ne m'ait lancé une pierre, même s'il est vrai qu'il y a parfois des personnes qui m'ont appelé au téléphone pour m'incendier. Une fois j'ai été si stupéfait que je ne savais pas quoi répondre et j'ai dit: « Merci d'avoir appelé. »

Je vais vous donner une liste de choses au sujet desquelles les gens pourraient dire, j'ai entendu Ed dire. Et c'est vrai, j'ai dit ces choses. J'ai dit par exemple: « Plus un chrétien grandit dans le Seigneur, moins il va prier. » Et je crois cela. Parce que toutes les prières qui sont légalistes disparaissent. J'ai entendu des personnes citer cela. Ils ont dit: « Ed a dit si vous grandissez dans le Seigneur vous allez moins prier. » Mais ce n'est pas ce que je voulais dire.

J'ai également dit: « N'étudiez pas la Bible pour étudier la Bible. » J'ai ensuite entendu des personnes citer cela, en laissant penser que j'encourage les gens à ne pas étudier la Bible. J'ai également dit: « Ne recherchez pas la volonté de Dieu. » J'ai dit cela. Ce sont mes paroles, j'encourage à ne pas rechercher la volonté de Dieu, mais à rechercher le Dieu dont c'est la volonté. Ce n'est pas la même chose. Mais certaines personnes ne citent pas toute la phrase. Elles disent juste: « Il a dit de ne pas recherchez pas la volonté de Dieu. »

J'ai également dit: « Mettez votre confiance en Christ et non pas en Son sang. » Et cela a été utilisé contre moi. J'ai dit: « Regardez à Jésus et toutes les choses prendront leur juste place. » J'ai également accusé des gens d'être coupables d'idolâtrie à cause de leur approche de 1 Jean 1:9 qui dit: « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

J'ai dit: « la prière ne change pas les choses. Mais le Dieu que vous priez le fait. » J'essaie simplement de souligner de grandes vérités. Il m'arrive de dire que Dieu ne répond jamais aux prières. Il ne le fait pas. Il répond toujours au-delà de nos prières. Cela est une vérité d'Éphésiens 3:20. Mais les gens ont dit que j'enseigne que Dieu ne répond jamais aux prières. D'autres disent que j'ai dit qu'il est mieux de dormir que de lire sa Bible. Oui, j'ai dit ces choses. Mais vous devez comprendre le contexte.

J'ai été accusé d'être un passif, d'encourager la fainéantise et de dire aux gens de laisser tomber leur service chrétien. J'ai été appelé ennemi de l'église chrétienne et de l'église locale. Les gens disent cela à cause de ce que j'ai dit. Je dois admettre que lorsque les gens disent ce genre de choses je suis tenté d'essayer de me défendre et d'expliquer ce que je voulais vraiment dire.

Mais Étienne n'a pas fait cela. Ils ont tordu ses paroles mais lui les a simplement laissés avec le Seigneur. Il n'a pas essayé de se défendre lui-même. J'ai essayé de mettre cela en pratique avec la grâce de Dieu. Les gens ont dit des choses fausses à mon sujet et moi j'ai simplement souri. C'est le genre de chose qui se passera tout le temps.

Étienne a tout simplement laissé cela au Seigneur. Il était triomphant dans la vie. C'était un chrétien rempli. Il était focalisé sur le Seigneur en tout temps.

Troisièmement, Étienne était triomphant dans la vie parce qu'il était comme Jésus. Il était conforme à Jésus. Est-ce que vous avez noté que, comme Jésus, il était rempli du Saint-Esprit? Est-ce que vous avez remarqué que lorsqu'ils ont menti au sujet d'Étienne, ce sont les mêmes mensonges qu'ils ont dit au sujet de Jésus? Est-ce que vous avez remarqué que lorsqu'ils ont pris Jésus pour Le tuer, ils L'ont emmené en dehors de la ville? Ils ont emmené Étienne au même endroit. Lorsque Jésus est mort, Il avait des paroles de pardon sur ses lèvres. Est-ce que vous avez remarqué que lorsqu'Étienne est mort, il est tombé sur ses genoux et il a dit: « Seigneur, ne leur impute pas ce péché? »

Il ressemble tellement au Seigneur Jésus! Jésus a poussé un cri fort lorsqu'Il est mort. Il est également écrit au sujet d'Étienne en Actes 7:60 « il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit. » Jésus a dit en Luc 23:46 « Je remets mon esprit entre Tes mains. » Lorsqu'Étienne est mort il a dit en Actes 7:59 « Seigneur Jésus, reçois mon esprit! » C'est la même chose il est comme Jésus. Pourquoi? Est-ce qu'Étienne est en train de copier Jésus? Non, ce n'est pas le cas. Jésus est en train de vivre en Étienne. Il est donc normal qu'il va y avoir des similitudes entre ces deux vies. C'est Jésus qui vit en Étienne, Il refait ce qu'il a déjà fait, Il revit à nouveau en lui.

Est-ce que vous pensez que lorsqu'Étienne a été lapidé il a dû lutter pour essayer de pardonner? Est-ce que vous pensez qu'Étienne s'est dit: « Maintenant je suis un chrétien et l'on attend de moi que je tende l'autre joue. Et même si vous avez jeté des pierres sur moi, je sais que ma responsabilité et mon obligation en tant que chrétien est de vous pardonner? » Non, il n'a pas lutté avec cela, parce qu'il était conformé avec l'image de Christ.

Si vous devez lutter pour profiter d'une vertu chrétienne, si vous devez lutter pour manifester de la générosité, si vous devez lutter pour manifester de l'amour, si vous devez lutter pour manifester de la patience, si vous devez lutter pour manifester le pardon, c'est que cela n'est pas réel dans votre vie. Si vous recherchez la patience, vous ne trouverez jamais la patience. Étienne regardait au Seigneur et Dieu a manifesté ces choses dans sa vie.

La vie chrétienne n'est pas une lutte. Certaines personnes disent que « La vie chrétienne est si difficile. » Non, elle n'est pas si difficile et elle n'est pas facile! Elle est impossible à vivre. Nous avons besoin de la vie de Dieu en nous, nous avons besoin d'un miracle. Étienne est cette illustration. Il a regardé à Christ et il a été plein de patience, plein de sagesse, plein de puissance, plein de grâce et plein de vie de Christ. Il était tout le temps focalisé sur Christ, peu importe ce qui se passait dans sa vie et indépendamment des circonstances, qu'il soit lapidé ou que l'on dise des mensonges sur lui. Il ne faisait que regarder à Christ et c'est comme cela qu'il a été conformé à l'image de Christ.

Est-ce que vous connaissez Romains 8:28? Romains 8:28 dit: « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » Quel est ce bien vers lequel toutes choses concourent? Nous trouvons cela dans le verset suivant: Romains 8:29 dit: « Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils. »

Est-ce que vous avez une passion pour être conformé à Christ? Alors Romains 8:28 sera une bénédiction pour vous. Mais si vous n'avez pas une passion pour être conformé à Christ, alors Romains 8:28 sera une occasion de chute pour vous. Il n'y a que ceux qui désirent être comme Christ qui peuvent se réjouir que toutes choses agissent pour les conformer à Christ. Peut-être que vous me demanderez: « Est-ce que tu veux dire que lorsqu'ils me lancent des pierres cela est bon et rédempteur? » Oui cela l'est certainement, cela vous rendra davantage semblable à Jésus.

Ainsi Étienne était simplement une merveilleuse illustration de quelqu'un qui est rempli et focalisé sur Christ, triomphant dans son ministère. Romains 5:17 dit: « Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. » J'aime cette expression. Régner dans la vie. Est-ce que vous régnez dans votre vie? Est-ce que vous êtes le roi? Est-ce que vous régnez de façon royale?

Dans notre prochaine leçon nous verrons qu'Étienne a également été triomphant dans la mort. Avec Étienne nous avons le plus long récit concernant la mort de quelqu'un. Ainsi Dieu nous invite à étudier ici de quelle façon un chrétien meurt! Cela ne signifie pas que nous allons tous mourir d'une mort violente. Nous n'avons ici qu'une illustration. Dieu nous a appelé à vivre comme Étienne et à mourir comme Étienne. C'est le troisième récit de la mort de quelqu'un dans les Actes. Nous avons eu la mort de Judas, d'Ananias et de Saphira, et maintenant nous avons la mort d'Étienne. Dieu a donné de voir ici la mort triomphante d'Étienne. Parce qu'il a eu une vision céleste, parce qu'il a vu le fils de l'homme assis à la droite de Dieu, cela a changé sa vie. Ce n'est pas ce regard qu'Étienne a eu sur Jésus qui a crée la vision. La vision était là avant qu'Étienne ne la voie. Dieu a ouvert ses yeux pour qu'il la voit mais elle était là qu'il la voit ou pas. Et elle est également là que nous la voyions ou pas. J'espère que Dieu ouvrira nos yeux pour le voir. J'espère que ce qui a été dit d'Étienne dans sa mort sera également dit de moi au sujet de ma vie c'est-à-dire « Voici un homme rempli de l'Esprit de Dieu qui vit sous les cieux ouvert et qui regarde constamment au Sauveur glorifié de telle sorte à ce qu'il est transformé en Le fixant. » J'espère que les gens peuvent dire cela de moi et de vous. C'est cela la vision et une fois que vous avez cette vision, comme dans le livre des Actes, vous ne serez plus jamais le même. Vous vous éloignerez de la vieille outre et vous serez une nouvelle outre et c'est cela que nous narre le reste du livre des Actes.

Prions: Père nous Te remercions à nouveau d'avoir mis dans ces récits bibliques Tes grandes réalités. Nous pensons à Étienne et à la façon dont son regard sur Christ a changé l'histoire de l'Église. Nous aimerions faire partie de ceux qui vivent sous les cieux ouverts. Délivre-nous complètement de la vieille outre sous toutes ses formes subtiles. Nous Te le demandons dans le nom de Jésus. Amen.

Actes 16