ACTES #14 LA VISION D'ÉTIENNE

(Actes 6:7-60)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre quatorzième leçon sur ce merveilleux livre des Actes.



RÉSUMÉ

Le message du livre des Actes nous est présenté au verset 1:1 qui dit: « Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement. »

Comme je l'ai suggéré, dans le premier livre que Luc a écrit, c'est-à-dire l'évangile de Luc, l'auteur a écrit au sujet de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner. Nous ne sommes plus dans les Évangiles nous sommes dans le livre qui suit, Actes, où nous trouvons tout ce que Jésus continue de faire et d'enseigner.

Voici la différence entre le ministère de Christ dans les Évangiles et le ministère de Christ dans les Actes. Lors de Son ministère dans les Évangiles, Jésus Christ vivait dans Son corps incarné que Dieu Lui a donné par la vierge Marie. Pendant trente-trois ans et demi Il a vécu sur terre dans ce corps. Maintenant Il est monté au ciel et Il a envoyé Son Saint-Esprit de telle sorte à ce qu'Il vive à nouveau, mais la seule différence est que maintenant Il a un nouveau corps. Le corps est maintenant Son peuple, le corps est maintenant l'Église. Nous sommes Son corps. Il s'agit du même Christ. Ainsi si l'Évangile de Luc nous dit tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner, le livre des Actes nous parle de tout ce que Jésus continue de faire et d'enseigner dans Son nouveau corps qui est l'Église.

Le récit des Évangiles couvre à peu près trente-trois années et demie. Le récit des Actes couvre également à peu près trente-trois années et demie. C'est exactement la même chose. Dieu nous a donné un aperçu de ce à quoi nous pouvons nous attendre jusqu'à la fin des temps. Dans le livre des Actes nous avons un petit aperçu de la façon dont Jésus vit maintenant dans Son corps mystique qui est l'Église.

Les sept premiers chapitres des Actes parlent des quatre invitations que Dieu a données aux juifs. Ils ont rejeté Christ puis Dieu leur a donné quatre chances supplémentaires pour L'accepter en tant que leur Messie. À chaque fois ils ont répondu: « Non » avec une intensité plus forte. D'abord ils se sont moqués des apôtres, ensuite ils les ont menacés, puis ils les ont fait battre de verges et enfin ils ont dit leur non final car ils ne désiraient pas que Christ règne sur eux.

Nous avons commencé à voir le quatrième et dernier rejet. Les juifs ont déjà crucifié Christ dans Son corps incarné et ils sont sur le point de Le lapider dans Son corps physique qui est l'Église dans la personne d'Étienne. Dans notre précédente étude j'ai introduit Étienne à partir d'Actes 6:1-6. Dans ces versets, nous trouvons un nouvel ennemi de l'Église. Jusqu'à ce moment nous avons vu des ennemis externes qui combattaient depuis l'extérieur. Mais maintenant il y a de la désunion dans l'Église.

Dans ces six versets Dieu nous montre deux choses. Premièrement tous les chrétiens sont au même niveau, ce qui est illustré par les juifs hellénistes et les juifs hébreux. Il y a eu comme une distinction qui aurait pu laisser penser que les juifs hébreux étaient supérieurs.

Dieu dit non, tous les chrétiens sont égaux. Peu importe votre arrière-plan, d'où vous venez et ainsi de suite. Ensuite nous voyons que non seulement tous les chrétiens sont au même niveau mais tous les ouvriers chrétiens sont également au même niveau ce qui est illustré par les apôtres et les sept diacres qui ont été choisis. Dieu ne voit pas la différence que nous faisons entre le clergé et les laïcs. Tous les chrétiens sont les mêmes, et tous les ouvriers chrétiens sont également les mêmes. Le même Saint-Esprit qui était nécessaire aux apôtres était nécessaire pour servir aux tables.

C'est dans ce contexte où l'on voit que tous les chrétiens sont les mêmes et que tous les ouvriers chrétiens sont les mêmes que l'on nous présente Étienne.

Dans notre précédente leçon j'ai essayé de vous montrer la place stratégique que tient Étienne dans l'histoire de la rédemption. Pourquoi est-il important? Quelle est sa contribution au livre des Actes, à l'histoire de l'Église et à toute l'histoire de la rédemption? Dans cette leçon j'aimerais reprendre ce que j'ai partagé dans notre précédente leçon, reprendre et voir de nouveaux éléments au sujet d'Étienne.



UN VIN NOUVEAU A BESOIN D'UNE NOUVELLE OUTRE

Repartons du passage de Luc 5:37-38 qui dit: « Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin nouveau fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. » Il ne fait aucun doute qu'à la Pentecôte spirituellement parlant, Dieu a rempli Son peuple avec du vin nouveau. En Actes 2:13 nous lisons: « Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux. » Comme les juifs ne savaient pas comment expliquer le fait qu'ils parlaient dans une autre langue, ils ont dit qu'ils étaient pleins de vin. Ils se moquaient d'eux en disant cela. Mais même s'ils se moquaient, ils n'étaient pas conscients à quel point ils étaient proches de la vérité parce que Jésus a utilisé le nouveau vin en tant que symbole spirituel. Ce qui est arrivé à la Pentecôte est que Dieu a répandu du vin nouveau. Ils avaient du vin nouveau. Il s'agit du vin spirituel, il s'agit de la Vie de Dieu, il s'agit de l'Esprit de Dieu qui est venu en eux.

Plus tard dans l'épître aux Éphésiens, Paul rassemble ces deux idées ensemble. Ephésiens 5:18 dit: « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit. » Il y a un lien entre les deux. Paul nous dit ici de ne pas être contrôlé par le vin naturel qui laisse un goût amer après, mais d'être rempli de l'Esprit de Dieu.

À la Pentecôte les 120 ont été remplis avec un nouveau vin venu des cieux qui est la Vie de Dieu. Cela ne fait aucun doute que ces 120 savaient que quelque chose était en train de se passer, mais ils ne savaient pas ce qui se passait. Tout ce qu'ils savaient était que quelque chose se passait en eux.

Tout d'un coup leurs yeux intérieurs ont été ouverts et ils ont commencé à voir les choses comme ils ne les ont jamais vues avant. Pierre se lève et dit: « C'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël. » Et tout d'un coup les choses ont commencé à prendre sens pour eux, ils ont compris que quelque chose s'est passé. Tout d'un coup la Bible nous dit qu'ils avaient de l'assurance. Rappelez-vous que quelque temps auparavant ils se sont cachés de peur des juifs. Ils avaient fermé leur porte et s'étaient réfugiés dans la chambre haute. Et tout d'un coup ils sont dans la rue avec une incroyable assurance. Il y a quelque chose qui s'est passé. Nous savons ce qui s'est passé. C'est le vin nouveau. Ils ont été réunis par un même amour les uns pour les autres. Cela ne s'est pas passé avant.

Avant les disciples ont argumenté pour savoir qui serait le plus grand dans le royaume. Tout d'un coup ils ont essayé d'aider leur frère dans le besoin. Ils ont vu les veuves et ont désiré les aider. Tout d'un coup ce monde n'avait plus de valeur pour eux. Ils ont commencé à vendre leur maison et leur propriété pour donner l'argent aux apôtres.

Ils étaient conscients que quelque chose s'était passé, mais ils ne savaient pas quoi. Tout d'un coup ils pouvaient voir comme ils n'ont jamais vu avant. Ils avaient de l'assurance comme ils n'en avaient jamais eu avant. Ils ont commencé à s'aimer les uns les autres comme ils ne se sont jamais aimés avant. Ils ont commencé à se détacher de ce monde visible. Ils ont vu que tout était vanité. Ils ont commencé à déposer leurs biens matériels aux pieds des apôtres pour qu'ils les distribuent aux personnes dans le besoin. Ils savaient que quelque chose s'était passé. Mais ils ne savaient pas quoi.

Puis ils ont vu qu'ils étaient merveilleusement utilisés par Dieu. Des signes et des miracles ont pris place. Les gens les suppliaient de juste pouvoir passer dans leur ombre afin qu'ils puissent être bénis et guéris. Des démons étaient chassés des gens. De merveilleux signes et des miracles ont pris place. Je cite tout cela pour vous rendre attentif à ce nouveau vin. Ils savaient que quelque chose s'était passé à la Pentecôte.



LE RÔLE D'ÉTIENNE EST DE NOUS FAIRE DÉCOUVRIR QUI NOUS SOMMES

Vous n'allez pas réellement apprécier le rôle d'Étienne dans la Bible, si vous ne comprenez pas l'autre côté de cela. Ils savaient qu'ils avaient du vin nouveau, de nouveaux yeux, une nouvelle assurance, un nouveau coeur pour aimer, qu'ils étaient détachés du monde et qu'ils avaient la puissance de Dieu. Ils savaient cela. Mais qu'est-ce qu'ils ne savaient pas? La réponse est qu'ils ne savaient pas qui ils étaient. Ils n'avaient aucune identité.

Nous, nous disons que nous allons ouvrir le livre des Actes pour étudier l'église primitive. Mais lorsque nous disons cela nous le plaquons sur le livre. Eux ne savaient pas qu'ils étaient l'église primitive. Ils n'avaient aucun indice qui leur montre qu'ils étaient une église. Personne ne leur a dit: « Regardez, voici l'église. » Ils ne savaient pas qu'ils étaient l'Église. Ils allaient au temple. Mais tout d'un coup Dieu est descendu et Sa vie est descendue et tout d'un coup ils étaient des juifs qui avaient la vie de Dieu en eux. C'est tout ce qu'ils savaient. Ils pensaient qu'ils étaient des juifs. Ils ont été élevés en tant que juifs et maintenant ce sont des juifs avec du vin nouveau.

Nous, nous chantons que l'Église est née à la Pentecôte et cela est vrai. Mais il faut que vous compreniez que nous essayons de voir les choses comme eux les ont vues, comment eux les ont vécues. A ce moment ils n'ont pas compris qu'ils étaient une église.

Peut-être que vous vous dites: « étudions les premiers chrétiens. » Ils ne savaient pas qu'ils étaient des chrétiens. Ils n'avaient aucune idée qu'ils étaient des chrétiens.

Actes 11:22-26 dit: « Le bruit en parvint aux oreilles des membres de l'Église de Jérusalem, et ils envoyèrent Barnabas jusqu'à Antioche. Lorsqu'il fut arrivé, et qu'il eut vu la grâce de Dieu, il s'en réjouit, et il les exhorta tous à rester d'un coeur ferme attachés au Seigneur. Car c'était un homme de bien, plein d'Esprit Saint et de foi. Et une foule assez nombreuse se joignit au Seigneur. Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul; et, l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'Église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. »

Cela ne s'est pas passé quelques semaines ou quelques mois après la Pentecôte. Ce sont plusieurs années qui sont passées depuis la Pentecôte. Ce n'est pas avant Antioche qu'ils ont été appelés chrétiens. Ils étaient appelés ceux qui suivent le Nazaréen, ceux qui suivent Jésus, la secte des Nazaréens. Comme leur façon de vivre était différente ils étaient également appelés ceux qui suivent la voie. Mais eux ne savaient pas qui ils étaient.

Vous direz peut-être: « ils sont l'église. » Oui, mais ils ne le savaient pas. Ou bien vous direz: « ce sont des chrétiens. » Oui, mais ils ne le savaient pas. Ils n'avaient aucune idée de cela. Tout ce qu'ils savaient était qu'ils étaient des juifs, des juifs chez qui quelque chose s'était passé.

Étienne est en lien avec la découverte de qui vous êtes! Je ne parle pas ici de juste donner un nom, un titre ou une appellation. Je veux parler de qui vous êtes. Je veux parler d'identité. Ils sont nés juifs, ils ont été élevés en tant que juifs, ils ont été circoncis en tant que juifs et ils ont été entraînés dans le judaïsme. Tout ce qu'ils connaissaient était le Temple. Tout ce qu'ils connaissaient était la synagogue. Tout ce qu'ils connaissaient était les heures de la prière. Tout ce qu'ils connaissaient était le système sacrificiel.

Mais tout d'un coup ils ont reçu un nouveau vin à la Pentecôte. Il s'est passé quelque chose de différent, quelque chose de merveilleux et ils savaient cela. Dieu vivait en eux, mais ils ne pouvaient pas encore l'expliquer.

Est-ce que vous vous rappelez où Pierre et Jean se rendaient lorsqu'ils ont rencontré l'homme boiteux de naissance à la porte du temple appelée la Belle? Actes 3:1 dit: « Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière: c'était la neuvième heure. »

Pourquoi sont-ils allés au temple? C'est parce que ce sont des juifs et c'était l'heure de la prière. C'est ce que les juifs font. Ils agissaient tout simplement comme des juifs. Mais ils avaient reçu un nouveau vin de la part de Dieu. Nous lisons qu'ils ont été amenés devant le sanhédrin. Nous avons déjà vu qui était le sanhédrin. C'était une cour juive. Pourquoi ont-ils été amenés devant la cour juive? Parce que ce sont de mauvais juifs. Ils se sont mal comportés. Comme ce sont des juifs, ils ont été amenés devant une cour juive. Voilà quelles étaient leur pensée.

Demandez au Seigneur de vous aider à comprendre cela, parce qu'Étienne va faire son apparition et cette apparition est si stratégique! Ils avaient du vin nouveau mais ils n'ont pas compris la parole de Jésus qui a dit que le vin nouveau doit être mis dans de nouvelles outres. Ils n'ont pas compris ce qu'était la nouvelle outre.

Comprenez bien ce que Jésus désirait souligner en Luc 5:38 lorsqu'Il a dit cela. Les outres étaient faites de peau de chèvre. Les vieilles outres devenaient dures et rigides. En mettant du nouveau vin dans les outres, les outres se dilatent et elles éclatent et vous perdez donc l'outre et le vin qui s'écoule. Jésus dit que le nouveau vin doit être mis dans une nouvelle outre. Les disciples avaient le vin nouveau, mais ils ont essayé de le faire entrer dans de vieilles outres. Cela ne peut pas fonctionner.

À ce moment donné ils ne savaient pas qui ils étaient. Ils essayaient de continuer de se conformer à cette vieille outre. En faisant ainsi ils allaient perdre l'ancienne outre et le nouveau vin.

Nous voyons que le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés et que le groupe allait en grandissant. Je pense qu'il était très naturel pour eux d'essayer d'une façon ou d'une autre de se conformer à cette ancienne outre du judaïsme. Ce n'est pas uniquement les pharisiens, les sadducéens, les scribes, les prêtres et les anciens qui pensaient qu'ils étaient des juifs, mais le gouvernement romain pensait également qu'ils étaient des juifs.

À cette époque le gouvernement romain ne persécutait pas l'Église. Il faudra encore attendre un moment avant de voir Rome prendre les armes contre l'Église. À ce moment ils toléraient les juifs. Et maintenant tout d'un coup surgit « une secte un peu folle. » Ils sont encore juifs mais ce sont des juifs un peu bizarres. Ce groupe va grandir et Rome le considère comme un mouvement assez étrange qui prend place au milieu des juifs. La chose la plus triste dans cette histoire est que les disciples pensaient qu'ils étaient des juifs. Si vous aviez demandé à Pierre: « Qui es-tu? », il aurait répondu: « Je suis un juif, mais rempli de nouveau vin. » Il se sentait encore juif. Il se conformait encore au judaïsme. Les disciples n'avaient pas encore compris quelle était leur propre identité.

Avant que nous considérions la place d'Étienne, laissez-moi vous donner une petite description à partir du récit de l'ancienne outre. Lorsque je parle de l'ancienne outre, je parle du judaïsme, je parle du système religieux de cette époque.

Si vous considérez les accusations qu'ils ont faites contre Étienne, elles portent les idées de l'ancienne outre.

Actes 6:11-14 dit: « Alors ils subornèrent des hommes qui dirent: Nous l'avons entendu proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. Ils émurent le peuple, les anciens et les scribes, et, se jetant sur lui, ils le saisirent, et l'emmenèrent au sanhédrin. Ils produisirent de faux témoins, qui dirent: Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi; car nous l'avons entendu dire que Jésus, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données. »

Dans ce passage on accuse Étienne de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi et de dire que Jésus va détruire le temple et les coutumes données par Moïse. Est-ce que je peux suggérer que le temple et les lois de Moïse sont deux caractéristiques de l'ancienne outre? Pour les juifs le temple était tout. À cette époque on disait aux gens que pour connaître Dieu il fallait venir à Jérusalem, dans le temple, et que si vous n'alliez pas là-bas vous ne pouviez pas connaître Dieu.

Pour les juifs cet endroit représentait tout. C'est pourquoi en 70AD, le général romain Titus est entré à Jérusalem et a détruit et le temple et la ville. Lorsque cet endroit a disparu, le judaïsme s'est effondré et il ne leur restait rien parce que les hommes ont pris leur temple et leur ville et cela était tout pour eux. Jérusalem, le saint temple de Dieu, cela est l'ancienne outre.

Est-ce que vous vous rappelez de la discussion que notre Seigneur Jésus a eue avec la femme samaritaine auprès du puits en Jean 4? Pendant la conversation elle a dit: « Vous juifs vous dites que c'est à Jérusalem qu'il faut adorer et nous nous disons que c'est sur le mont Garizim. » Est-ce que vous vous rappelez ce que Jésus a dit? Il a répondu « l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. » Il a anticipé le fait que le nouveau vin devait être versé dans une nouvelle outre.

Considérons maintenant le discours qu'Étienne a fait devant le sanhédrin. C'est une chose assez incroyable. Dieu lui a donné de nouveaux yeux. Alors qu'il considère l'histoire, il ne la voit pas comme les autres personnes la voient. N'oubliez pas que le sanhédrin était le groupe des érudits de la Bible. Ils connaissaient leur Bible. Pour sa défense, Étienne ouvre les Écritures.

Je vais paraphraser les arguments d'Étienne pour souligner ce que je crois être son point de vue. Au verset 7:2, il demande aux juifs où Dieu est apparu à Abraham. Est-ce que cela a été en Judée? Est-ce que cela a été à Jérusalem? Non, Dieu est apparu à Abraham dans le pays païen de la Mésopotamie. Les juifs sont devenus fous lorsqu'ils ont entendu cela. Abraham était leur héros et tout d'un coup Étienne leur dit que Dieu n'apparaît pas uniquement dans cette ville de Jérusalem et dans le temple. Inutile de vous rappeler que tout cela s'est passé avant qu'il n'y ait la loi, des prêtres, un tabernacle et un temple.

Au verset 7:6 Étienne parle du moment où les juifs étaient des étrangers dans un pays étranger. Ils ne désiraient pas entendre parler de ce pays étranger. Au verset 7:6 Il leur demande s'ils savent quand est-ce que Dieu a été avec Joseph? C'est lorsqu'il était en Égypte. Dans les versets 7:15 et 7:16 il demande s'ils ont remarqué où les patriarches Abraham, Isaac et Jacob ont été enterrés? C'est à Sichem. Mais où est Sichem? C'est en Samarie. Mais les juifs n'ont pas de relations avec les Samaritains. Tout d'un coup Étienne rappelle aux juifs que leurs ancêtres reposent en Samarie.

Ils se sont tellement mis en colère alors qu'Étienne donnait son sermon! Parce que de leur côté les juifs disaient que Jérusalem était l'endroit où adorer Dieu! Mais ce n'est pas le cas pour Abraham, Isaac, Jacob et pour Joseph. Plus Étienne parlait, plus les juifs se mettaient en colère, parce qu'il était en train de leur montrer que Dieu est apparu en dehors de Jérusalem et du temple.

Dans les versets 7:19-22, Étienne leur parle de leur cher Moïse et demande où il est né. La réponse est en Égypte et ce n'est donc ni à Jérusalem ni dans le temple. Dans les versets 7:32-33, il leur parle de l'apparition de Dieu à Moïse dans le buisson ardent. Où était ce buisson ardent? Il était dans désert de la montagne de Sinaï dans le pays de Madian, c'était en Arabie. Et qu'est-ce que Dieu dit au sujet du sol de ce buisson ardent? Que cela était une terre sainte!

Le sanhédrin était tellement en colère, alors qu'Étienne a commencé à ouvrir les Écritures pour montrer que Dieu avait rencontré les patriarches dans des lieux saints en Arabie, en Égypte, en Mésopotamie et en Samarie! Ne lisez pas ce sermon à la légère.

Les juifs insistaient sur le fait que Jérusalem et le temple étaient l'endroit où il fallait adorer Dieu. Mais où est-ce qu'Actes 7:36 dit que Dieu est apparu? Ce n'est pas en Palestine. C'est dans le désert pendant quarante ans. C'est là où Dieu a donné la loi, ce n'était donc pas à Jérusalem.

Actes 7:48-50 dit: « Mais le Très Haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme, comme dit le prophète: Le ciel est mon trône, Et la terre mon marchepied. Quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, Ou quel sera le lieu de mon repos? N'est-ce pas ma main qui a fait toutes ces choses?... » Ne lisez pas ce sermon d'Étienne à la légère. Étienne avait de nouveaux yeux. Il a commencé à voir que le vin nouveau avait besoin d'une nouvelle outre. Il a vu qu'ils ne pouvaient pas plus longtemps réduire Dieu et limiter Dieu à une ville et à un endroit. Le judaïsme insistait sur le fait que Dieu n'apparaissait que dans un endroit parce qu'ils disaient que c'est là que Dieu devait venir à leur rencontre. Deuxièmement le judaïsme insistait sur la loi et les chefs juifs disaient qu'Étienne allait rejeter la loi et les coutumes de Moïse. Ils disaient que pour être un bon juif il fallait suivre des règles comme prier, donner la dîme, suivre un régime, suivre des ordonnances et s'habiller de certaines façons. Mais Étienne avait un vin nouveau.

Dieu a commencé à ouvrir ses yeux, et il a vu l'histoire à travers les yeux de Dieu. Ce que j'aimerais que vous voyiez est que Dieu a appelé Étienne pour être la première personne à voir que le vin nouveau doit être versé dans des outres neuves. Les disciples ont commencé à voir qu'ils ne pouvaient plus être des juifs. Étienne est le premier qui ait pu goûter à sa nouvelle identité. Voici la contribution d'Étienne à l'histoire de la rédemption.

Cela s'est passé à une époque où les chrétiens ne savaient pas qui ils étaient. Ils ne savaient pas qu'ils étaient l'Église. Ils ne savaient même pas qu'ils étaient des chrétiens. Même s'ils savaient qu'ils avaient quelque chose de différent ils ne l'ont pas compris. Étienne a été le premier à comprendre, le premier à voir; Dieu lui a donné la vision que le vin nouveau devait être versé dans de nouvelles outres. Les disciples ne pouvaient pas plus longtemps être inculturés dans l'ancien système. Avec Étienne, Dieu a mis un coup d'arrêt à cela. L'histoire a changé à partir de là. Elle ne sera plus jamais la même. Étienne a tracé une ligne entre les disciples et les juifs. Il a été le premier qui a eu une vision de qui est réellement un chrétien. Comme Paul a compris plus tard, il a compris qui il est en Christ Jésus. Il n'est pas uniquement un nouveau vin, mais un nouveau vin dans une nouvelle outre. Il a décidé qu'il ne limiterait plus jamais Dieu à un seul endroit et il n'allait plus jamais se mettre sous des règles et des lois.

Considérons le témoignage qu'il donne alors qu'il meurt en tant que témoignage pour toute sa vie. Actes 7:55-56 dit: « Mais Étienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. »

Plus tard nous verrons cela en tant que la vision d'un martyr mais nous ne devons pas limiter cela à la vision d'un martyr. Il ne s'agit pas de la vision d'un martyr. Il s'agit de la vision d'un chrétien. C'est la nouvelle vie que Dieu lui a donnée. Qu'est-ce qu'un chrétien selon ces versets? C'est quelqu'un qui se tient sous les cieux ouverts. Il voit le Seigneur Jésus exalté à la droite de Dieu. Cela n'est pas uniquement la situation dans laquelle se trouvent les martyrs mourants. C'est la situation dans laquelle nous sommes et Étienne a été la première personne à voir cela.

Dieu l'a placé sous les cieux ouverts et il a vu Christ exalté dans les cieux debout à la droite de Dieu. Cela est le témoignage de tous les chrétiens et non pas uniquement le témoignage des martyrs. Vous n'avez pas besoin d'être lapidé, pour en arriver là.

Dans l'histoire de la rédemption on avait besoin de quelqu'un qui ait une vision claire et réponde à la question de qui nous sommes. Dieu a utilisé Étienne pour être le premier homme à avoir la vision céleste et cela avant Paul. Il a compris les chrétiens. Il a compris sa place. Il a compris qui il était en Christ Jésus.

Il y a deux choses que les commentateurs bibliques reconnaissent en lien avec Étienne. L'une est sa relation proche avec Paul. Actes 7:58-8:1 dit: « Ils le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s'endormit. Saul avait approuvé le meurtre d'Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. »

Les commentateurs nous rendent attentifs à cette unique relation entre Étienne et Paul. C'est ici notre première rencontre avec Paul. Il doit avoir quelque chose comme trente ans. Vous connaissez la place qu'il va avoir dans l'histoire de la rédemption. Dieu va utiliser cet homme pour expliquer le christianisme. Il va nous donner 13 épîtres différentes où il explique le christianisme. Mais c'est en relation avec Étienne que Paul fait son apparition sur le devant de la scène. Presque vingt ans plus tard, Paul donne ce témoignage devant le sanhédrin en Actes 22:19 où il dit: « Et je dis: Seigneur, ils savent eux-mêmes que je faisais mettre en prison et battre de verges dans les synagogues ceux qui croyaient en toi, et que, lorsqu'on répandit le sang d'Étienne, ton témoin, j'étais moi-même présent, joignant mon approbation à celle des autres, et gardant les vêtements de ceux qui le faisaient mourir. »

Dieu a utilisé Étienne pour emmener Paul à Christ. Il a approuvé son meurtre. Peut-être que vous demanderez: « Si Paul est l'image du chrétien selon la nouvelle alliance, pourquoi est-ce que j'ai besoin d'Étienne? Pourquoi est-ce que j'ai besoin de deux images? » La réponse est parce qu'Étienne a été le premier à voir qui nous sommes mais il ne l'a pas expliqué. Étienne sait qui il est, il sait qui est l'Église, il l'a vue, il a vu Christ. Il a été le premier à voir cela. Ensuite Dieu emmène Paul pour l'expliquer. Nous avons besoin d'une explication. Étienne n'a jamais dit que nous sommes crucifiés avec Christ, que nous sommes ressuscités avec Christ, que nous sommes assis avec Dieu dans les cieux et que notre vie est cachée avec Christ. Il n'a jamais expliqué cela. Il l'a juste vu et personne d'autre ne l'a vu avant. Étienne a vu que le vin nouveau avait besoin de nouvelles outres et qu'il ne pouvait que dégénérer dans ce système juif. Il a vu que l'on ne pouvait pas limiter Dieu et que l'on ne pouvait pas vivre avec des règles. Il a vu que les disciples avaient besoin d'une nouvelle outre. Dieu lui a donné cette vision et a ensuite il a appelé Paul pour expliquer, dans le reste du Nouveau Testament, ce qu'Étienne a vu pendant un instant.

C'est pour cette raison qu'Étienne est si stratégique; les choses vont prendre une nouvelle direction à partir de lui. Non seulement les commentateurs ont fait remarquer la relation entre Étienne et Paul mais Actes 8:1 dit également: « Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. »

Pourquoi cela? C'est parce que le vin s'est échappé. Les disciples ne sont plus des juifs. Maintenant les juifs, les disciples et tout le monde en sont conscients. Une fois qu'Étienne a vu cela, tout s'est arrêté. Ils sont maintenant différents. Pour la première fois vous avez eu du vin nouveau dans de nouvelles outres.

Lorsque vous commencez à voir Christ comme Étienne a vu Christ, faites attention aux pierres, elles vont venir! Une fois que vous réalisez que vous avez du vin nouveau et que vous ne pouvez plus être à l'aise dans le système religieux, ils vont commencer à vous persécuter. Rien n'a réellement changé. Nous profitons de la même réalité qu'Étienne, et Dieu désire nous donner cette vision.

Actes 8:3 dit: « Saul, de son côté, ravageait l'Église; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison. » Dès que vous voyez que le vin nouveau a besoin d'une nouvelle outre, l'Église ne peut plus jamais être la même. À partir de ce moment nous allons voir dans le livre des Actes la séparation entre les juifs et les chrétiens. Les chrétiens ne vont plus essayer d'être un avec les Juifs et essayer de changer et de réformer la synagogue. À partir d'Étienne le vin s'est échappé.

C'est pour cette raison que je passe tellement de temps sur ce sujet. Rien n'a changé et nous ne pouvons pas confiner Dieu dans les limites d'un système religieux. Nous ne pouvons plus vivre sous la loi, les règles et les ordonnances. Je peux vous promettre que le monde religieux est là dehors en train de dire: « Conforme-toi à nous. Viens là où nous sommes. C'est dans cet endroit que tu dois être. Voilà nos règles. Merci de vivre selon nos règles. » Il se peut que vous fassiez cela pendant un certain temps, mais vous vous rendez ensuite compte que vous ne pouvez pas vivre dans ce système. C'est alors que Dieu vous donne la vision qu'il a donnée à Étienne lorsqu'il a levé les yeux et qu'il a vu Christ exalté. Et tout d'un coup vous ne pouvez plus limiter Dieu et vivre selon des règles. Il y a une cassure qui se fait et vous devenez un hérétique et ils commencent à vous jeter des pierres. Voici la vision qu'Étienne a eue et voici sa place dans l'histoire de la rédemption.



IL Y A DES CHRÉTIENS QUI NE SAVENT PAS QUI ILS SONT

Je pense réellement que la plus grande tragédie dans l'église de nos jours est qu'il y a des chrétiens qui ne savent pas qui ils sont. C'est si tragique! Ce n'est pas que Dieu n'ait pas fait une oeuvre en eux, mais ils ne le savent pas. Ils ne savent pas qu'ils sont crucifiés avec Christ. Ils ne savent pas qu'ils sont assis avec Christ dans les lieux célestes. Ils ne savent pas qu'ils sont vainqueurs en Christ qui est plus que vainqueur. Ils ne savent pas qu'ils sont les enfants de Dieu. Ils ne savent pas qu'ils sont adoptés. Ils ne savent pas qu'ils sont les élus. Ils ne savent pas qui ils sont. Les chrétiens, vivant tout le temps de cette façon, se fondent dans l'ancien moule et deviennent religieux, jusqu'à ce qu'un jour Dieu leur donne la vision qu'Il a donnée à Étienne du vin nouveau dans de nouvelles outres. Voici cet endroit stratégique selon la façon dont je l'entends.

Avant de conclure, laissez-moi encore vous donner des caractéristiques des hommes et des femmes qui ont vu cette vision, des personnes qui ont vu ce qu'Étienne a vu. Si j'ai eu la vision qu'Étienne a eue qu'est-ce qui sera vrai dans ma vie? Je verrai un Sauveur glorifié. Étienne a vu un Sauveur glorifié, fixant les regards vers le ciel, il vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Cela n'est pas uniquement un épisode de la fin de sa vie. Il regardait à Jésus en toute circonstance. Il arrive que vous entendiez parfois les chrétiens dirent: « Je suis si distrait je n'arrive pas à regarder au Seigneur. Tu ne sais pas ce qui se passe dans ma vie. Je suis facilement distrait. » Mais Étienne était en train d'être lapidé! Vous pouvez parler d'une distraction et cela ne l'a pas empêché de regarder au Seigneur. Cela illustre que quoi qu'il arrive dans votre vie il n'y a pas d'excuse pour ne pas regarder au Seigneur.

Est-ce que vous avez remarqué de quelle façon Dieu décrit Étienne? Vous ne trouverez pas cela dans la Bible au sujet d'aucun autre homme. Il était rempli d'Esprit Saint, de sagesse, de foi, de grâce et de puissance. Vous ne lirez pas cela au sujet de quelqu'un d'autre. En passant, voici le genre d'homme qui faisait le service aux tables!

Étienne est l'illustration de Dieu du chrétien complet. Il est celui qui a vu le Seigneur et il est rempli parce qu'il est rempli de la vie de Dieu, il est rempli du Saint-Esprit. Il ne manque pas de sagesse, de foi, de grâce, ni de puissance. Il ne lui manque rien du tout. Il est l'image d'un chrétien complet. Il voit Christ dans chaque situation et c'est ce qui était si grand au sujet de son sermon. Il a parcouru toute l'histoire et je vais vous montrer que tout ce qu'il a vu est le Messie. Il regardait constamment à Christ. Les juifs pouvaient également réciter leur histoire mais ils n'y ont pas vu le Seigneur. Il n'est pas uniquement quelqu'un qui voit Jésus, mais la seconde caractéristique de quelqu'un qui a la vision d'Étienne, est qu'il se conforme à Jésus. Il est comme Jésus.

J'ai relevé quatre points dans le récit d'Étienne qui m'ont fait penser à Jésus. Actes 6:13-14 dit: « Ils produisirent de faux témoins, qui dirent: Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi; car nous l'avons entendu dire que Jésus, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données. » Ils ont fait cela à Jésus en Matthieu 26:59-60. Ils ont embauché des personnes pour mentir. L'accusation est la même, ils disent qu'Étienne est contre la loi, contre Moïse et qu'il détruira le temple. C'est cela leur crainte. Et pourquoi est-ce qu'ils font cela? C'est parce qu'Étienne est comme Jésus dans Sa souffrance.

Un deuxième point que j'ai relevé est qu'en lisant le chapitre 7, vous ne pouvez pas ne pas penser à Jésus. Étienne est en train de mourir et il dit en Actes 7:60: « Seigneur, ne leur impute pas ce péché! » Est-ce que cela ne vous rappelle pas le Seigneur Jésus en Luc 23:34 lorsqu'il dit: « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font? » Étienne avait un esprit prêt à pardonner.

La troisième façon par laquelle il est comme le Seigneur Jésus se trouve en Actes 7:59 qui dit: « Seigneur Jésus, reçois mon esprit! » Voici ce que Jésus dit en Luc 23:46: « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » Cela ressemble tellement à Jésus! Étienne a souffert comme Jésus a souffert. Il avait un esprit qui pardonne comme Jésus l'avait. Il avait cette confiance d'enfant que Jésus avait.

La quatrième façon par laquelle il est comme le Seigneur Jésus se trouve en Actes 7:60 où on lit qu'Étienne s'est écrié d'une voix forte, comme Jésus en Luc 23:46. Il est mort en criant, c'est une mort triomphante. Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion d'être près d'une personne mourante. Personnellement j'ai probablement vu une centaine de personnes en train de mourir. J'étais avec elles alors qu'elles sont entrées dans l'Éternité. C'est merveilleux de voir quelqu'un qui connaît le Seigneur, mourir. Habituellement vous devez tendre l'oreille pour entendre ce qu'elles disent en rendant leur dernier souffle. Jésus, lui, est mort en criant d'une voix forte et Étienne est mort en criant d'une voix forte. Tout le monde a pu entendre ce qu'ils ont dit.

Pourquoi est-ce qu'Étienne était comme Jésus? La réponse est le livre des Actes! C'est Jésus! Il s'agit de Son nouveau corps. C'est Jésus qui vit en lui. Il n'est pas étonnant qu'il ait souffert comme Christ. C'est Christ qui est en lui. Il n'est pas étonnant qu'Étienne ait eu un esprit qui pardonne comme Christ, parce que c'est Christ en Lui. Il n'est pas étonnant qu'Étienne ait eu une attitude d'enfant comme Christ, parce que c'est Christ en lui. Ainsi lorsque vous recevez la vision d'Étienne non seulement vous voyez Jésus mais vous devenez également comme Jésus.

Dans notre prochaine leçon nous verrons également qu'Étienne avait une vie et une mort triomphantes. Tout cela parce qu'Étienne a eu cette grande vision.

Laissez-moi encore mentionner une dernière chose avant de terminer. En Actes 7:56 Étienne regarde vers le ciel et dit: « Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. » Qu'est-ce que cela signifie qu'il a vu le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu? Hébreux nous rappelle plusieurs fois que lorsque Jésus est monté au ciel Il s'est assis à la droite de Dieu.

Hébreux 8:1 dit: « Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux. » Le livre d'Hébreux explique ce que cela signifie que de s'assoir. Selon Hébreux s'assoir signifie que l'oeuvre est achevée. Jésus s'est assis parce que Son oeuvre était terminée. Le livre d'Hébreux parle également des prêtres qui n'avaient pas le droit de s'assoir, pourquoi? C'est parce que leur oeuvre n'était jamais terminée. Ils devaient toujours à nouveau offrir de nouveaux sacrifices. Leur travail n'était jamais terminé, ils ne pouvaient jamais s'assoir. S'assoir signifie que l'oeuvre est achevée.

Dans notre société se lever signifie que l'on est fainéant. On dit par exemple: « Ne reste pas là debout à ne rien faire. » Est-ce que vous pouvez vous imaginer Étienne en train d'être lapidé, il reçoit cette vision du Seigneur et Il est juste debout là. Ici Jésus debout ne signifie pas qu'Il est inactif. Lorsqu'Il est assis cela signifie qu'Il a tout achevé et lorsqu'Il est debout cela signifie qu'Il est actif.

Le fait que Christ soit debout était la clé de la vie d'Étienne. C'est également le thème des Actes. Jésus-Christ continue de vivre et de travailler. Alors qu'il était en train d'être lapidé Étienne a levé les yeux et a vu que Dieu était encore actif, que Dieu agissait encore et qu'Il n'était pas détaché. Voilà la vision d'Étienne.

En résumé, pourquoi est-ce qu'Étienne est si stratégique dans l'histoire de la rédemption? C'est le premier qui a compris l'expérience chrétienne. Il a vu Christ, il était comme Christ et il est entré dans cette grande victoire en disant: « je ne peux plus jamais dégénérer dans un système religieux. Un vin nouveau demande une outre neuve. » Dieu a utilisé Étienne pour voir tout cela. A partir de ce moment dans les Actes, l'Église ne sera plus jamais la même. Ils ont découvert qui ils sont! Et pour la première fois ils ne profitent pas uniquement du vin nouveau mais également de la nouvelle outre et cette outre va être attaquée.

Prions:

Père céleste nous Te remercions de ce que par Ta grâce, Tu puisses nous donner la vision qu'Étienne a eue. Dans toutes circonstances nous pouvons vivre sous les cieux ouverts avec un Sauveur glorifié qui agit en notre faveur. Seigneur donne-nous cette vision pour que nous puissions savoir qui nous sommes. Nous prions que Tu puisses nous préserver de dégénérer vers l'ancienne outre. Amen.

Actes 15