1 THESSALONICIENS #5 - LE TEST DU SAINTETE AIMANTE

(1 THESSALONICIENS 3-4)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre cinquième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Thessaloniciens.



RÉSUMÉ

Le message de 1 Thessaloniciens est la vie chrétienne présente à la lumière de l'aspect positif du retour de Christ. J'aimerais à nouveau essayer de souligner que 1 Thessaloniciens n'est pas le futur, le fait que Jésus reviendra un jour. 1 Thessaloniciens est la vie chrétienne présente à la lumière du fait que Jésus reviendra un jour. En d'autres termes, 1 Thessaloniciens nous donne l'aspect positif et 2 Thessaloniciens nous donne l'aspect négatif. La question à se poser est: comme Jésus va revenir un jour, à quoi devrais-je ressembler dès maintenant? Vous avez la réponse positive dans 1 Thessaloniciens et 2 Thessaloniciens vous donne l'autre facette.

Comme chaque chapitre de 1 Thessaloniciens se termine avec une parole sur la seconde venue de Christ, le cinquième chapitre commence également avec la seconde venue de Christ, nous nous sommes posé ces questions: de quelle façon est-ce que je peux être préparé à la seconde venue de Christ? Nous avons pris chacun de ces chapitres comme une étape différente dans la préparation. Le premier chapitre contient le test du salut. Il ne s'agit pas uniquement du salut passé, mais du salut passé, présent et futur. La chose principale, si je veux être prêt pour Son retour, est que je sois sauvé et que je vive une vie victorieuse ayant Christ dans mon coeur. Si je ne profite pas de la présence du Seigneur dans mon âme, alors je ne suis pas prêt pour son retour. Voilà pour la première préparation.

Dans notre précédente leçon, nous avons vu le test du service qui conduit à gagner des âmes. A la fin de la leçon nous avons parlé des récompenses. Un jour nous serons récompensés dans le ciel. J'aimerais encore faire quelques commentaires à ce sujet. Les versets 2:19-20 disent: « Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire? N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement? Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. » Le grand accent mis ici est qu'un jour Paul sera dans la présence du Seigneur, dans la présence de tous ceux envers qui il a exercé une action pour les amener à Christ.

Il y a de nombreuses références dans le Nouveau Testament qui parlent de récompenses. En d'autres termes, tout le monde n'aura pas la même récompense dans le ciel. Certaines personnes auront un certain degré de récompense et d'autres un autre degré, plus grand ou plus petit. La question est: quel est le facteur déterminant pour savoir si une récompense sera grande ou petite? Voici les références qui parlent des récompenses.

Matthieu 25:14-30 c'est l'histoire des talents.
Luc 19:11-27, c'est l'histoire des serviteurs à qui l'on donne à chacun un certain talent.
1 Corinthiens 3:11-15, c'est l'image de personnes qui bâtissent avec du bois, du foin, du chaume, de l'or, de l'argent et des pierres précieuses. Tout ce que vous avez fait sera un jour testé par le feu.
2 Corinthiens 4:16-18 et Romains 8:18, Paul compare les souffrances de cette vie avec la gloire de la vie future, puis ensuite il dit qu'il ne peut même pas les comparer. Cela n'a pas de sens de les comparer. Il ne dit pas que le ciel est bien mieux que cette vie. Il ne les compare même pas. Le ciel est si grand qu'il doit être mis en contraste et non pas comparé.



LA FIDÉLITÉ SUR TERRE DÉTERMINE LES RÉCOMPENSES AU CIEL

Très bien, dans tous ces passages, 1 Thessaloniciens inclut, quel est le facteur déterminant dans le degré de récompense? En d'autres termes, il semble clair que certains chrétiens recevront de plus grandes récompenses que d'autres. Mais sur quelle base? Je pense que la réponse est que le degré de récompense est en lien avec le degré de fidélité. C'est cela le message de la Bible. C'est la fidélité sur la terre qui détermine la récompense dans le ciel. La Bible est très claire sur ce sujet.

Laissez-moi illustrer certains des différents aspects de la fidélité sur terre. En Matthieu 25, on nous parle de la fidélité dans l'usage des talents que Dieu nous a donnés. Je suis responsable et je vais devoir répondre pour cela. Je suis responsable de tout ce que Dieu m'a donné. Si j'utilise tout ce qu'Il m'a donné pour Sa gloire, si j'utilise tout à sa pleine mesure alors je n'aurai qu'accompli mon devoir. En lien avec Luc 17:10 qui dit: « Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire. » Le principe ici est que Dieu vous a donné certaines choses, Il vous a donné une certaine quantité de force, Il vous a donné une certaine capacité mentale, certaines opportunités. Et voici ce qu'Il dit: « Lorsque tu utilises tout ce que je t'ai donné à sa pleine capacité, alors tu n'as fait que remplir ton devoir, ce que je t'ai demandé de faire. »

En d'autres termes, vous ne pouvez jamais rien mériter avec le Seigneur, parce que vous ne pouvez jamais faire plus que votre devoir. Si vous utilisez toute votre intelligence pour le Seigneur, vous n'avez que fait ce que Dieu attend de vous. A certains Dieu a donné une intelligence brillante, à d'autres Il a donné certaines sortes de personnalités, à d'autres des opportunités, des capacités ou des talents, à d'autres des dons matériels. Quoi que vous ayez, c'est Dieu qui vous l'a donné et vous êtes fidèles lorsque vous donnez 100 % en retour au Seigneur, lorsque vous donnez 100 % de votre pensée, 100 % de vos opportunités, 100 % de vos capacités, 100 % de vos habiletés et 100 % de tout ce que vous possédez.

Vous voyez ici de quelle manière la fidélité entre en jeu. Tout le monde ne donne pas 100 % de ce qu'il a. Vous êtes fidèles lorsque vous avez fait tout ce qui est attendu de vous, lorsque vous remplissez vos obligations et vos responsabilités. Il est difficile de croire que cela est l'enseignement de la Bible, mais c'est vrai. 100 % est le minimum que Dieu attend de vous. Peut-être que quelqu'un dira: « C'est le maximum. » Non en réalité c'est le minimum. C'est cela votre devoir, c'est cela qui est attendu de vous. Si vous pouviez donner plus que cela, vous pourriez mériter quelque chose de la part de Dieu. Mais avant que vous puissiez donner plus que tout, alors vous ne mériterez rien de la part de Dieu.

Cela est vrai de toutes les créatures. Les anges sont bien plus intelligents que les hommes. Les anges sont bien plus puissants que les hommes. Les anges sont bien plus agiles que les hommes. On ne leur demande pas de faire ce que les hommes doivent faire, ils ont pour obligation d'accomplir leurs propres responsabilités. Et lorsqu'un ange donne 100 % de tout ce que Dieu lui a donné, il n'a fait qu'accomplir ses responsabilités. Aucun ange dans le monde ne peut surpasser ses responsabilités. Aucune créature ne pourra jamais rien mériter de la part de Dieu.

Est-ce que vous réalisez que si vous êtes un étudiant et que vous pouvez avoir un 15 sur 20 de moyenne mais que vous ne travaillez que pour avoir un 10 sur 20, alors vous n'êtes pas fidèle par rapport au Seigneur? C'est ce que Dieu nous dit ici.

1 Corinthiens 9:24-27 nous parle de la fidélité dans le contrôle de soi. Paul dit dans ce passage: « Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » Nous serons donc récompensés au ciel pour notre contrôle de soi. L'image que le Saint-Esprit utilise ici est celle d'un athlète qui s'entraîne car il s'apprête à courir une course. Les qualifications pour cela sont sévères, il faut suivre un certain régime et certaines habitudes de vies saines. J'ai lu qu'un homme ne pouvait même pas se présenter à la course s'il ne pouvait pas prouver par un certificat qu'il avait suivi une discipline stricte pendant au moins six mois. N'est-ce pas une chose incroyable? Il ne pouvait même pas s'inscrire pour la course sans être passé par une stricte discipline pendant six mois. En d'autres termes, cette grande illustration pour laquelle il y a des applications illimitées, est là pour nous montrer que nous devons être fidèles au Seigneur.

Dans 2 Corinthiens 4:16-18 nous trouvons la fidélité dans la souffrance. Nous utilisons souvent ce mot fidèle sans le laisser pénétrer profondément notre coeur pour le laisser dire tout ce qu'il signifie. La fidélité signifie utiliser tout ce que Dieu nous a donné. La fidélité signifie que vous allez être disciplinés dans votre marche avec le Seigneur. Ici nous trouvons également que plus nous sommes fidèles dans la souffrance, plus grande sera un jour notre récompense devant le tribunal du Seigneur Jésus.

Bien que le degré de récompense dans le ciel dépende de notre fidélité sur la terre, il y a tout de même un danger à dire cela aux chrétiens moyens. Est-ce que vous voyez ce que peut-être ce danger? Le danger est qu'un chrétien moyen n'ait pas la moindre idée de ce que signifie être fidèle. Le mot fidélité doit être défini et expliqué. Il arrive parfois que ce que les gens entendent par fidèle ne soit pas ce que la Bible entend par fidèlité. Par exemple si vous parlez avec une mère de famille qui s'occupe de cinq ou six enfants et que vous lui demandiez: « Etes-vous fidèle au Seigneur? » Il se peut qu'elle comprenne quelque chose comme la fidélité est la routine et la consistance. C'est-à-dire qu'elle peut penser que cela signifie qu'elle cuisine, elle recoud, elle va faire les courses, elle lave le linge, elle lave la vaisselle et qu'elle fait tous les jours la même chose.

Il se peut qu'elle soit ou pas fidèle, mais la fidélité n'est pas la routine. Ce n'est pas être consistant dans les activités de la journée. Cela ne signifie pas nécessairement que nous sommes reconnaissants envers le Seigneur. La façon dont de nombreuses personnes prêchent la vérité du tribunal de Christ, et des récompenses sur la base de la fidélité, ressemble davantage à un somnifère qu'à un stimulant. Cela semble pousser les gens à dormir. Est-ce que vous comprenez que vous pouvez suivre une routine disciplinée sans jamais être ouverts au Seigneur Jésus-Christ, sans que votre coeur ne soit tourné vers le Seigneur? Cette mère que j'ai décrite peut avoir un coeur fermé au Seigneur. Est-ce que vous pensez qu'elle est fidèle? Peu importe à quel point elle garde cette routine et comment elle pourvoit aux besoins de sa famille, elle ne sera pas récompensée sur la base de sa fidélité. Cela n'est pas de la fidélité. La fidélité peut inclure la routine, mais la fidélité n'est pas la routine.

Dans mon dictionnaire la définition de fidélité est plein de foi. Voilà d'où vient le mot fidélité. Vous serez récompensés à cause de votre fidélité, c'est-à-dire selon le degré auquel vous êtes plein de foi, selon le degré où vous êtes ouvert au Seigneur Jésus, selon le degré où votre foi est fixée sur Lui. Vous pouvez suivre une bonne routine et rater le point. Par exemple du point de vue humain, nous parlons d'un mari qui est fidèle à sa femme ou d'une épouse fidèle à son mari. Est-ce que cela signifie vivre dans la routine? Non, bien entendu. Ce qui est triste c'est que des milliers de personnes remplissent les conditions dans la mesure où la routine est concernée. Elles disent tous les bons mots et envoient des fleurs, mais dans leur coeur elles ont des pensées qui vont à l'encontre du bien de leur conjoint.



LA FIDÉLITÉ EST LA RESSEMBLANCE À CHRIST

La fidélité est en lien avec votre relation avec le Seigneur. La fidélité est en lien avec le coeur, ce n'est pas faire tout un tas de choses. J'aime utiliser le terme ressemblance à Christ. Qu'est-ce que cela signifie que d'être fidèle? Cela signifie être comme Christ. Voilà ce que cela signifie. Qu'est-ce qui va déterminer le degré de récompense que je recevrai un jour dans le ciel? La réponse est le degré de ressemblance à Christ qu'il y a dans mon coeur maintenant. C'est une incroyable vérité. A quel degré êtes-vous semblables à Christ? Vous voyez, plus vous avez de Christ maintenant dans votre coeur, plus Christ a le droit de régner dans votre vie, plus votre récompense sera grande dans le ciel. Vous voyez il ne s'agit pas d'attendre un jour dans le futur où vous aurez des récompenses extérieures, mais de profiter et d'embrasser Jésus dès maintenant. Parce que c'est dans la mesure où Christ remplit votre vie maintenant que vous serez récompensés au ciel.

Cela inclut automatiquement les autres choses comme les épreuves, la gestion des biens, gagner des âmes, aimer votre voisin. Cela inclut tout le reste. Il faut juste être rempli de Christ Lui-même. N'est-ce pas une chose incroyable que de réaliser que Dieu va récompenser tous les chrétiens dans la mesure où Christ aura rempli leur vie et leur coeur? Dieu va récompenser la ressemblance à Christ dans notre vie.

Nous avons vu que cette seconde préparation de la venue du Seigneur est un service qui conduit à gagner des âmes, à être en Christ dans la présence de croyants. Rappelez-vous le principe que j'ai déjà souligné. La Bible ne vous parle jamais du futur pour que vous puissiez savoir quelque chose au sujet du futur. La Bible ne vous parle du futur que pour que vous puissiez dès maintenant connaître et marcher avec le Seigneur. Voici le principe concernant le futur selon 1 Thessaloniciens 2:19-20. Ce sera un jour d'une joie et d'une exaltation indescriptibles, lorsque nous nous tiendrons dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. Essayez juste d'imaginer cela. Pensez à cela. Un jour chaque chrétien se tiendra littéralement dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. Il sera dans son corps glorifié, brillant comme mille feux et courbé devant Celui qui est lumière. Nous n'aurons pas de soleil là-bas, parce que l'agneau illuminera tout l'univers avec sa face. Quel moment que cela sera lorsque tous les chrétiens se tiendront devant le Seigneur Lui-même!

Cela est pour le futur, mais quelle est la vérité présente? Quel est le principe présent derrière cette vérité et de quelle manière est-ce que le chapitre 2 souligne cela? Dans le futur ce sera une indescriptible joie que d'être dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. Mais il y a un avant-goût de cela dès maintenant. C'est une joie déjà maintenant que d'être dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. Je sais que ce sera une plus grande joie dans le futur et une plus grande manifestation de la joie, parce que nous aurons notre corps de résurrection, nous profiterons de nouvelles capacités et nous verrons le Seigneur face à face sans la déformation des miroirs. C'est certain que cela sera alors une plus grande joie, mais cela est vrai déjà maintenant.

Laissez-moi vous montrer de quelle façon le chapitre 2 décrit tout cela. Dans les versets 2:1-2 Paul dit que cela leur a coûté de venir les voir: « nous avons souffert. » Cela a beaucoup coûté à Paul mais cela ne faisait rien pour lui. Dans les versets 2:3-6 Paul dit: « Lorsque nous étions chez vous, nous étions transparents. Nous n'avons pas essayé de plaire aux hommes, nous sommes simplement venus avec notre coeur fixé sur le Seigneur. Nous ne recherchions pas à plaire aux hommes mais à Dieu. » Dans les versets 2:7-12 Paul se nomme lui-même une nourrice et comme un père qui implore. Voilà comment il décrit sa relation avec eux. 2 Thessaloniciens 2:8 dit: « Nous aurions voulu, dans notre vive affection pour vous, non seulement vous donner l'Evangile de Dieu, mais encore nos propres vies, tant vous nous étiez devenus chers. » N'est-ce pas une chose incroyable? Paul était prêt à mourir pour être avec ces chrétiens.

Dans les versets 2:13-16, il loue Dieu pour ces chrétiens. Ils aspirent après eux. 2 Thessaloniciens 2:17 dit: « Pour nous, frères, après avoir été quelque temps séparés de vous, de corps mais non de coeur, nous avons eu d'autant plus ardemment le vif désir de vous voir. » Il dit ici qu'il ne peut pas attendre avant d'être avec les chrétiens, et même si cela implique la souffrance il désire les rejoindre. Il va les voir avec des motifs purs, les aimer comme une nourrice et comme un père, mettre de côté sa vie pour s'occuper d'eux.

Dans les six premiers versets du chapitre 3 on voit son impatience pour les revoir au plus tôt. C'est pour cette raison qu'il a envoyé Timothée. Ne serait-ce pas merveilleux si les chrétiens de nos jours pensaient cela les uns des autres? On voit dans ce chapitre les chrétiens avoir un amour pur sans arrière-pensée les uns pour les autres, ils sont prêts à vivre un service sacrificiel les uns pour les autres de telle sorte qu'ils sont prêts à donner leur propre vie pour leurs frères et soeurs chrétiens. Peut-être que vous vous dites maintenant que ce chapitre 2 est un grand chapitre et un grand appel à la communion? Examinons cela.

Est-ce que vous avez remarqué qu'en lisant ce passage, il ne semble pas y avoir de choses artificielles? Paul aspire à revoir les chrétiens mais c'est une vraie aspiration. Il les aime et c'est un vrai amour. Il s'intéresse à eux et c'est un réel intérêt. Lorsque vous lisez ce chapitre, il n'y a rien qui vous semble artificiel. Il n'y a rien qui vous semble mécanique ou préfabriqué. Tout est vrai. Je peux vous le dire, il y a certains chrétiens envers lesquels je ne fais pas beaucoup d'efforts pour avoir une communion avec eux et tout spécialement si cela doit me coûter quelque chose. Il y a certains chrétiens pour lesquels je ne ferais pas cet effort et il y a certains chrétiens pour lesquels je ne donnerais pas ma vie.

J'aimerais être une nourrice et un père pour chaque chrétien mais ce n'est pas le cas. Il y a certains chrétiens pour lesquels je n'ai aucun vif désir de les voir. Est-ce que cela est également vrai dans votre vie? C'est ce qu'il y a dans notre coeur naturel. Peut-être que quelqu'un dira que nous devons avoir davantage d'occasions de communion, parce que la communion est importante. Laissez-moi vous poser cette question: est-ce que c'est cela que ce chapitre enseigne? Ce n'est pas ce que ce chapitre enseigne, ni ce que la Bible enseigne.

Voici le principe. Est-ce que l'apôtre aspire à être en communion avec ces chrétiens? La réponse est non, ce n'est pas le cas. Paul dit qu'il est impatient de les voir, mais pourtant je dis qu'il n'aspire pas à être avec les chrétiens et c'est vrai. Le principe est qu'il aspire à être dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. C'est cela qui va arriver dans le futur et c'est également la base de notre communion dès maintenant. Son aspiration n'est pas au niveau terrestre mais c'est être dans la présence du Seigneur dans la présence des chrétiens. Vous ne devez pas désirer avoir de la communion avec les chrétiens, mais vous devez désirer avoir la communion avec Dieu dans la présence des chrétiens. Si vous trouvez deux chrétiens qui regardent à Christ, peu importe où ils sont dans le monde, cela sera une bénédiction d'être avec eux.

La communion est exprimée, elle n'est pas créée. C'est un sous-produit d'une relation intérieure. Si vous trouvez deux chrétiens qui regardent à Jésus, personne ne peut les séparer. C'est cela qui les tient ensemble. Je ne suis pas attaché à vous à cause de mon amour pour vous. Je suis lié à vous à cause de notre amour mutuel pour Jésus. Alors que nous nous attachons à Christ nous sommes automatiquement reliés les uns aux autres. Les repas communs, les jeux, les intérêts communs, la coopération et les activités communes cela ne crée même pas une goutte de communion. Lorsque je vois tant de chrétiens qui essaient de créer la communion, mon coeur saigne. Vous ne pouvez pas la créer, c'est exprimé et non pas créé. Je ne veux pas dire que vous ne serez pas dans la joie d'être dans la maison de chrétiens qui ne regardent pas à Jésus, vous en jouirez beaucoup mais votre communion ne sera pas autour du Seigneur. Il ne s'agit pas de la communion dont la Bible parle.

De quelle communion est-ce que Dieu parle en 2 Thessaloniciens 2? Il s'agit de la communion avec le Seigneur dans la présence des croyants. C'est de cette façon que Dieu fait les choses. C'est comme cela que seront les choses après et c'est également le principe qui s'applique dès maintenant. Personne ne peut séparer ce genre de communion.

Pour bien souligner cette vérité, j'aimerais que nous prenions Malachie 3. C'est mon verset préféré sur la communion dans l'Ancien Testament. Malachie 3:16 dit: « Alors ceux qui craignent l'Eternel se parlèrent l'un à l'autre; l'Eternel fut attentif, et il écouta; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l'Eternel et qui honorent son nom. » Est-ce que vous voyez comment cela commence? Cela commence avec une relation verticale. Puis ils se parlèrent les uns aux autres, ça c'est la relation horizontale. Cela commence avec une relation avec le Seigneur. Certaines personnes pensent peut-être que si nous voulons avoir une relation spirituelle alors nous devons nous rencontrer et passer tout notre temps à prier, à témoigner, à mémoriser les Ecritures ou à lire la Bible. Non, ce n'est pas ce que la Bible dit. Cela ne rend pas les gens spirituels.

Qu'est-ce que dit Malachie 3:16? Ils se parlèrent les uns aux autres. Ils n'ont fait que parler. Peut-être que vous direz: « Mais de quoi est-ce qu'ils parlaient? » Je ne sais pas, peut-être du Seigneur, peut-être du temps, du sport, des amis, des nouvelles. Ce n'est pas important, tout ce que je sais est que ceux qui craignent l'Eternel se parlèrent l'un à l'autre. Voici ce qui est si précieux à ce sujet. Quelle a été la réponse de Dieu à cela? « L'Eternel fut attentif et il écouta; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l'Eternel et qui honorent son nom. » J'aime le dire de cette manière, lorsque ceux qui craignent l'Eternel se retrouvent, cela est si précieux pour Dieu, qu'Il l'écrit dans son journal intime.

Peut-être que certaines personnes peuvent mal interpréter ce que je dis, en pensant que je dénigre la communion, mais je ne dénigre pas la communion, je la mets en valeur. Avant je pensais que la communion était une sorte d'interruption aux choses importantes de la vie courante. Je pensais que lorsque j'étais occupé dans le travail du Seigneur et qu'un chrétien venait, je devais interrompre le travail pour prendre du temps pour la communion. Mais ce n'est pas de cette façon que Dieu voit les choses. Il ne dit pas que nous interrompons les choses importantes et principales que nous faisons. Dieu dit que c'est la communion qui est la chose principale. Mais pas la communion avec les hommes uniquement, c'est être dans la présence du Seigneur dans la présence des hommes. Comme cela est précieux, il n'y a rien d'autre comme cela sur la terre! Rappelez-vous quand a été votre plus grande expérience avec le Seigneur. Vous verrez que cela a été dans la présence du Seigneur dans la présence des autres chrétiens. C'est une grande joie d'être avec des chrétiens regardant au Seigneur.

Je ne peux pas assez souligner cela parce que ce genre de communion est réel, et ce n'est le cas d'aucune autre communion. Lorsqu'un groupe regarde à Christ, il peut avoir la communion avec un autre groupe qui regarde à Christ. Lorsqu'un individu regarde à Christ, il peut avoir la communion avec un autre individu qui regarde à Christ. L'Eglise est le Corps et lorsqu'un des membres vit pour le plaisir de la tête, alors il est en union avec les autres membres du corps. Mais si mon bras est égoïste et vit pour le plaisir de mon bras, alors mon corps ne peut jamais s'en sortir. Et c'est ce qui arrive de nos jours dans l'église. Il y a beaucoup de mouvements de nos jours qui veulent nous faire penser que la communion est la réponse. Les gens essaient ainsi de créer la communion mais vous ne le pouvez pas. Peu importe qui sont les personnes avec qui vous êtes, elles peuvent être aussi orthodoxes que l'apôtre Paul, elles peuvent aller dans la même église que vous, elles peuvent lire les mêmes livres et chanter les mêmes hymnes et elles peuvent être engagées dans le même service, mais il se peut qu'il n'y ait pas la moindre communion entre vous et elles si vous ne regardez pas à Jésus.

Dans le futur nous serons dans la présence du Seigneur dans la présence des croyants. Et dès maintenant nous pouvons être dans la présence du Seigneur dans la présence des croyants. Il n'y a pas de substitut pour cela. L'uniformité n'est pas l'unité et être d'accord ensemble n'est pas la communion. Nous pouvons être d'accord et coopérer mais ce n'est pas la communion. La communion c'est être dans la présence du Seigneur dans la présence des croyants.



LE TEST D'UNE SAINTETÉ AIMANTE

Très bien, le troisième test de la préparation se trouve dans le chapitre 3. Les versets 3:11-13 disent: « Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre route pour que nous allions à vous! Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l'égard de tous, cet amour que nous avons nous-mêmes pour vous, afin d'affermir vos coeurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! »

Comme le verset 3:12 insiste fortement sur l'amour et le verset 3:13 insiste fortement sur la sainteté, nous avons intitulé cette troisième préparation le test d'une sainteté aimante. Il ne s'agit pas juste de l'amour et pas juste de la sainteté. Mais il s'agit de l'amour saint. L'amour et la sainteté vont ensemble dans ce passage. J'aime le dire de cette manière, tout vrai amour est un amour saint. Il n'y a rien de tel qu'un amour qui ne soit pas saint. Cela ne serait pas de l'amour si ce n'était pas saint. De l'autre côté il n'y a rien de tel que la sainteté si ce n'est pas amour. Toute vraie sainteté est une sainteté aimante, il n'y a rien de tel qu'une sainteté qui ne soit pas amour. Nous, nous les séparons mais ces deux choses vont ensemble. Une des préparations pour la venue de Christ est que ma vie soit remplie d'une sainteté aimante.

Avant que je ne développe cela, laissez-moi donner le petit plan que nous allons suivre. Les versets 3:1-10 sont la suite des pensées du chapitre 2. C'est davantage en lien avec la dernière préparation qui est le service qui conduit à gagner des âmes, que ce n'est en lien avec les derniers versets du chapitre 3. J'ai donc appelé ces dix premiers versets l'introduction à l'amour saint. Puis avec les versets 3:11-13, nous avons l'amour saint explicité en tant que qualité, en tant que préparation pour Sa venue. Puis les versets 4:1-12 nous donnent une illustration d'une sainteté aimante. C'est le sous-produit d'un amour saint.

A partir des versets 4:1-12 j'aimerais vous donner deux caractéristiques d'une vraie sainteté aimante. Pour rendre cela assez pratique, je vais essayer d'illustrer cela à partir de ma propre vie. Puis vous pourrez prendre le test et voir si vous êtes préparés pour la venue du Seigneur. Si je ne passe pas les tests du salut en trois volets, le test du service qui conduit à gagner des âmes et le test d'une sainteté aimante, alors je peux dire tout ce que je veux au sujet du retour du Seigneur et je peux avoir tous les schémas que je veux sur mes murs, je ne suis pas prêt pour le retour de Christ.

La première caractéristique d'une sainteté aimante se trouve dans les versets 4:1-8, c'est la pureté morale, la sanctification. Le verset 4:3 dit: « Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification. » Je pense qu'il est triste que de nos jours, nous considérions le mot sanctification comme un terme théologique. Nous ratons beaucoup de choses en faisant cela. La plupart des personnes n'utilisent jamais ce précieux mot à moins qu'elles ne discutent au sujet d'une certaine position théologique. Mais vous n'entendez pas ce mot dans les conversations. Trois fois dans ces huit versets, dans les versets 3, 4 et 7 Paul mentionne le mot sanctification. Et à chaque fois le contexte est la pureté morale. En d'autres termes Paul n'essaie pas de vous faire entrer dans une certaine controverse théologique.

Lorsqu'il parle de sanctification, il l'utilise en opposition avec la fornication. Je pense qu'une des raisons qui fait que les gens négligent cette vérité est que cela apparaît dans 1 Thessaloniciens 4. Si je venais vers vous pour vous demander « Qu'est-ce que vous avez retenu de 1 Thessaloniciens 4? » Je pense que sans exception tout le monde dirait l'enlèvement. L'église va être enlevée et c'est une merveilleuse vérité, et je ne désire pas amoindrir cela. Mais est-ce que vous vous rendez compte que plus de la moitié de ce chapitre est consacré à la pureté morale, à la sanctification, à être propre dans son coeur?

J'aime le dire de cette façon: le chapitre 4 commence avec un avertissement contre l'immoralité et il se termine avec une promesse pour l'immortalité. J'appelle les douze premiers versets le présent de mon corps et cela se termine avec les versets 13 à 18, le futur de mon corps. Ce que la Bible dit au sujet du futur de mon corps est en lien avec le présent de mon corps.

1 Thessaloniciens 4 est bien plus que l'enlèvement. Nous devons en donner une vue complète et pas incomplète. Cela parle de l'enlèvement mais également de la sainteté. Je pense qu'une des raisons pour lesquelles Dieu fait le lien entre l'immoralité et l'immortalité dans ce chapitre et dans d'autres endroits est parce que le futur a une forte implication dans notre présent.

1 Corinthiens 6:13-15 dit: « Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance. Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée? » On peut se demander ce que le verset 14 fait là en plein milieu. Paul parle d'être pur et tout d'un coup il parle de la résurrection. Pourquoi est-ce qu'il mentionne que Dieu va ressusciter mon corps? C'est parce qu'il ne veut pas vous parler de votre résurrection, mais il demande d'être saint dès maintenant. La raison est parce que c'est le corps dans lequel vous allez vivre pour l'éternité.

C'est ce qu'il veut dire, le futur a une forte implication sur notre corps dès maintenant. Vous serez ressuscités dans le même corps que celui dans lequel vous vivez déjà aujourd'hui. Il y aura des changements glorieux, mais vous aurez le même corps. L'appel est donc puisque vous vivrez toute l'éternité dans ce corps, gardez-le pur dès maintenant. C'est de cette manière que le futur est en lien avec le présent. Lorsque nous disons: « Merci Seigneur d'avoir sauvé mon âme », nous ne disons pas toute la vérité. L'autre côté est « Merci Seigneur d'avoir sauvé mon corps. » Il va tout autant sauver mon corps qu'Il a sauvé mon âme. C'est cela la pleine vérité.

La première caractéristique d'une sainteté aimante est la pureté morale. Pour que nous soyons sûrs de ce que cela signifie que la sainteté aimante, Dieu nous donne des illustrations et ici il nous demande si nous sommes purs dans notre corps. Si nous ne sommes pas purs dans notre corps, alors nous n'avons pas une sainteté aimante et vous n'êtes pas prêts pour le retour de Jésus. Nous avons besoin d'être avertis contre cela. Le chrétien le plus fort a besoin d'être averti contre les pires péchés. Vous voyez le retour de Christ devient ainsi très concret et n'est pas cantonné à du papier et à un crayon pour en faire la chronologie. Ce n'est pas comme cela que vous pouvez vous préparer. Vous pouvez être préparés en étant enracinés dans le salut en trois volets, en étant à la place où Dieu peut vous utiliser d'une façon fidèle et en étant remplis d'une sainteté aimante qui se manifeste par la pureté de votre corps.

La deuxième caractéristique d'une sainteté aimante se trouve dans les versets 4:9-12. Il s'agit d'un travail honnête. Les versets 4:9-12 disent: « Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c'est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour, et à mettre votre ambition à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé, en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n'ayez besoin de personne. »

Satan hait le travail honnête. Il ne peut pas le supporter. Est-ce que vous réalisez que si je suis fainéant et que je n'aime pas le travail honnête alors je n'aime pas la venue du Seigneur Jésus? Ces deux choses vont ensemble. Pourquoi est-ce que c'est quelque chose de sérieux que d'être fainéant? C'est sérieux parce que si vous êtes fainéants, vous ne vivez pas à la lumière du retour de Christ. Nous verrons que le même accent est mis dans 2 Thessaloniciens. Le Seigneur va revenir et pour cette raison aimez le bon et honnête travail.

Quelle est votre ambition dans la vie? Si quelqu'un venait chez vous et disait: « Quelle est votre ambition dans la vie? » Ne pensez-vous pas que vous pourriez répondre avec le verset 4:11: « et à mettre votre ambition à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé. » Peut-être que cette personne dirait: « Oh, tu n'es pas vraiment spirituel, cela n'est pas une bonne ambition. » Même si cela peut sonner non spirituel, je peux vous dire que c'est la réponse la plus spirituelle que nous pouvons jamais donner.

Dieu ne nous a pas appelés à mettre le monde à feu, et contrairement à l'opinion populaire, Dieu ne nous a pas non plus appelés à gagner notre génération pour Christ. Ce n'est pas à cela que Dieu nous a appelés. Dieu nous a appelés à regarder à Christ et à nous occuper de notre propre travail, à vivre une vie tranquille, à travailler dur. C'est cela que la Bible nous dit. Même si cela ne semble pas au premier abord spirituel, c'est pourtant ce que le texte nous dit. Une des façons de faire entrer cela dans votre âme est de prendre l'opposé de toutes ces caractéristiques. Malheureusement lorsque je prends le contraire de cela je décris les chrétiens moyens de nos jours.

Quel est l'opposé de vivre une vie tranquille? C'est de vivre une vie active, occupée et bruyante. Si vous vivez de cette façon vous n'êtes pas prêts pour le retour de Christ. Quel est l'opposé de ses propres affaires? C'est s'occuper de toutes les affaires des autres. Dieu nous dit de ne pas faire cela. Et vous devez tout particulièrement rester éloignés des affaires de Dieu. Quel est l'opposé de travailler dur avec ses propres mains? La réponse c'est être fainéant, passif et inactif. Quel est l'opposé de se conduire honnêtement envers ceux du dehors? La réponse c'est être inconsistant devant les perdus, se comporter de façon impopulaire envers les gens du dehors, avoir un mauvais témoignage.

Quel est l'opposé que vous n'ayez besoin de personne? La réponse est être dans une situation financière qui soit embarrassante, avoir une dépression ou être écrasés par toutes les sollicitations de la vie. Ce que je viens de décrire est l'opposé de ce que Dieu attend. La plupart des chrétiens ne sont jamais entrés dans ces vérités et ne sont pas préparés pour le retour de Christ. Ils ont une vie occupée et bruyante, ils s'occupent des affaires des autres, ils sont fainéants, se conduisent d'une façon qui n'est pas correcte envers les gens du dehors et ce sont des personnes anxieuses qui ont peur de toutes les choses. C'est l'opposé de ce qui est décrit ici.

Est-ce que vous voulez manifester de l'ambition dans votre vie? Alors mettez votre ambition à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires et à travailler de vos mains, comme Paul nous le recommande, en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors et que vous n'ayez besoin de personne. Un témoignage comme celui-là ne peut être refusé.

Cela est le message de la vie dans le repos. Ce n'est pas quelqu'un qui essaie de sortir pour forcer le monde à entrer. Voici quelques versets qui vont dans le même sens.

Psaumes 46:10: « Relaxez-vous, et sachez que je suis Dieu. » Quand est-ce que vous avez fait cela pour la dernière fois?
Deutéronome 33:25: « Que ton repos dure autant que tes jours! »
Matthieu 11:28: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

Est-ce que je suis prêt pour le retour de Christ? Est-ce que je vis une vie pure? Est-ce que je vis une vie tranquille dans le repos de Dieu ou êtes-vous à l'opposé de cela? Je n'aimerais pas terminer avant de vous donner le comment. Il est si facile de dire: « Faites tout ceci. Soyez purs, arrêtez de pécher et reposez-vous dans le Seigneur. » Quelle est mon espérance pour aimer? Le verset 3:12 répond: « Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l'égard de tous, l'amour. » Quelle est mon espérance pour la sainteté? Le verset 3:13 répond: « afin d'affermir vos coeurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père. » Quelle est mon espérance? C'est que Dieu le fasse. Si jamais je veux avoir une sainteté aimante qui se manifeste dans la pureté et le dur labeur, alors Dieu doit mettre cela dans mon coeur.

Laissez-moi terminer avec le verset de Galates 6:7: « Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » Est-ce que vous avez déjà pensé à cela en lien avec le ciel? Tout ce que Dieu a semé dans votre vie, Il le moissonnera un jour. N'est-ce pas précieux? Dieu va faire les choses en vous et tout ce qu'Il aura semé dans votre vie, Il le moissonnera également. Celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. Regardons au Seigneur pour qu'Il rende tout cela réel.

Prions:

Père nous Te remercions parce que nous ne sommes pas laissés tout seuls pour accomplir une seule de ces choses. Nous ne pourrions jamais être enracinés dans le salut, nous ne pourrions jamais offrir un service qui pourrait être acceptable par Toi et que Tu pourrais récompenser, nous ne pourrions jamais être fidèles, nous ne pourrions jamais être remplis d'une sainteté aimante, nous ne pourrions jamais être purs, nous ne pourrions jamais travailler dur, nous ne pourrions jamais accomplir une seule de ces choses sans Toi. Ce que Tu nous appelles à faire, Tu nous rends également capables de l'accomplir. Nous prions comme jamais auparavant que nous puissions regarder à Christ et que notre ambition puisse être de vivre une vie tranquille en nous occupant de nos affaires et en travaillant de nos mains, et en nous comportant de façon honnête par rapport aux gens de l'extérieur et sans dépendre des autres. Merci parce que Tu veux manifester cela en nous. Au nom de Jésus. Amen!

1 Thessaloniciens #6