1 JEAN #7 - DIEU EST LA VIE

(1 Jean 5:1-21)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre septième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Jean.

Prions:

Père nous Te remercions pour ces merveilleux moments que nous pouvons prendre devant cette Bible ouverte, en faisant confiance au Saint-Esprit pour qu'Il nous dévoile le Seigneur Jésus. Nous prions que Tu puisses nous garder dans notre méditation. Alors que nous arrivons à ce chapitre final de 1 Jean, nous prions que Tu puisses imprimer cela dans notre coeur. Nous Te remercions par avance de ce que Tu viens à notre rencontre. Que notre médiation pour Toi puisse t'être agréable. Au nom précieux de Jésus. Amen.



RÉSUMÉ

Nous sommes arrivés à la fin de notre petite étude sur l'épître de 1 Jean. Le message de ce livre est la communion avec Dieu, la communion avec le Seigneur. Nous utilisons 1 Jean 1:3 comme notre verset clé qui dit: « Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. »

J'ai présenté le message de ce chapitre en suivant les quatre titres de Dieu que l'on trouve dans ce livre.

1 Jean 1:5: Dieu est lumière
1 Jean 2:29: Dieu est juste
1 Jean 4:8: Dieu est amour
1 Jean 5:11: Dieu est la vie éternelle

Nous avons besoin de ces quatre révélations de Dieu tout comme une table a besoin de ses quatre pieds. C'est sur ces quatre vérités au sujet de Dieu que repose la réalité de notre communion avec le Seigneur.

Dans notre discussion nous avons déjà vu trois titres. Dieu est lumière et nous devons Le voir dans Sa lumière. En d'autres termes, alors que nous étudions la Bible sous la conduite du Saint-Esprit, le Saint-Esprit met Christ en lumière selon notre faim et nos capacités. Nous devons donc marcher dans la lumière comme Lui est dans la lumière. Comme Dieu est juste, alors que nous Le contemplons, nous sommes transformés à Son image. Nous sommes conformés à Lui.

Dans notre précédente leçon, nous avons vu la troisième révélation du Seigneur, Dieu est amour. Voilà maintenant de quelle façon ces révélations sont en lien les unes avec les autres. Dieu est lumière, nous Le voyons. Dieu est juste, en Le voyant nous sommes changés. Dieu est amour, nous commençons maintenant à Le refléter. Les autres peuvent ensuite Le voir par l'amour qui est répandu dans notre coeur. Voici les trois premiers pieds de la table. Nous Le contemplons, nous devenons comme Lui et ensuite nous commençons à Le refléter et les autres peuvent Le voir par notre amour.

Les quatre premiers chapitres de 1 Jean nous enseignent de quelle façon marcher dans la lumière, comment marcher dans la justice et comment marcher dans l'amour. Cela nous emmène maintenant dans le chapitre final qui est Dieu est la VIE avec un V majuscule, un I majuscule et un E majuscule. Qu'est-ce que cela signifie que Dieu est la VIE?



LA VIE ÉTERNELLE EST UNE PERSONNE, LE FILS UNIQUE VENU DU PÈRE

Qu'est-ce que cela signifie que nous marchons dans la VIE? Il est bien plus facile de comprendre ce que signifie marcher dans la lumière, dans la justice ou dans l'amour. Que signifie marcher dans la VIE? Laissez-moi vous montrer de quelle façon ce titre la Vie est utilisé à travers toute l'épître.

1 Jean 1:1-2 dit: « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, - car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée. »

Dans ces deux versets, Jean utilise l'expression la Parole de Vie, la Vie et la Vie éternelle. Si vous considérez la fin du verset 2, vous verrez qu'il ne considère pas que c'est une chose, mais qu'il parle d'une personne dont le nom est la Parole de Vie, dont le nom est la Vie, dont le nom est la Vie éternelle qui a été manifestée. Qui est cette Vie? La réponse est le Seigneur Jésus Lui-même. Il est appelé la Vie, la Parole de la Vie et la Vie éternelle.

1 Jean 5:20-21 dit: « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. » C'est lui qui est le Dieu véritable et la vie éternelle.

Rappelez-vous que le même homme qui a écrit l'épître de 1 Jean a aussi écrit l'évangile selon Jean. Jean 17:3 dit: « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Qu'est-ce que la vie éternelle? C'est la connaissance de Dieu. La vie éternelle c'est qu'ils puissent Te connaître. Je vous rends attentifs à cela parce que j'ai raté ce point pendant de nombreuses années. Je pensais que Jésus était quelque part dans le ciel et que la vie éternelle était quelque part ailleurs dans le ciel de l'autre côté. En d'autres termes, je pensais que la vie éternelle était une chose, quelque chose que Dieu nous donne, une vie qui était éternelle. En d'autres termes, je pensais que c'était une vie qui continuait et continuait et continuait sans arrêt. Je pensais qu'il s'agissait d'une durée éternelle qui ne faisait que continuer et continuer.

Je n'ai pas vu la relation entre les mots Vie, la Vie éternelle et le mot Jésus. 1 Jean 5:11-12 dit: « Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. »

En d'autres termes, vous ne pouvez pas séparer la vie éternelle de Jésus. C'est en Lui. Si vous l'avez Lui, vous avez la Vie. Si vous ne l'avez pas Lui, vous n'avez pas la Vie. La vie éternelle est en Christ et c'est plus qu'une durée éternelle. Lorsque l'apôtre Jean appelle Jésus la parole de Vie, la vie manifestée, la vie éternelle, il est en train de parler d'une personne. Comme je l'ai dit, pendant des années je pensais qu'il s'agissait d'une quantité. Je pensais que c'était une vie qui durait pour toujours. Mais ce n'est pas le cas, il s'agit d'une qualité de vie, plutôt qu'une quantité de vie.



LA VIE ÉTERNELLE EST LA VIE DE CELUI QUI EST ÉTERNEL

Cela inclut une durée sans fin, ne me comprenez pas mal. Je ne veux pas dire que nous n'allons pas vivre pour toujours. Nous vivrons pour toujours, mais j'aime le dire de cette façon, la façon dont Jean le dit, la vie éternelle est la vie de Celui qui est éternel. Qu'est-ce que cela signifie que d'avoir la vie éternelle? Cela signifie avoir la vie de Celui qui est éternel, qui vit dans notre coeur. C'est une Vie Divine. C'est le Fils de Dieu Lui-même. C'est ce qui est merveilleux dans ce chapitre final.

Dans le chapitre 4, nous avons parlé du fait d'être transformé et du fait que Dieu vit en nous et que la vie chrétienne ce n'est pas nous qui vivons pour Dieu, mais c'est Dieu qui vit pour Dieu en nous. Ce n'est pas la même chose, c'est une direction toute différente. Je parle comme un fou, mais imaginez que je puisse avoir la vie de Michel-Ange en moi. Je pense que je serais alors un bon peintre et un bon sculpteur. Si j'avais la vie de Tiger Woods en moi, je pourrais être un bon golfeur. Si j'avais la vie de Félix Mendelssohn, j'en connaîtrais un peu au sujet de la musique. Si j'avais la vie d'Einstein, je pourrais faire des mathématiques.

Nous avons la vie de Dieu. Dieu est juste. Dieu est pur, Dieu est fidèle, Dieu est amour. A quoi ressemblera ma vie si je me soumets à Lui et à Sa vie? C'est à cela que nous arrivons dans ce chapitre final. C'était facile lorsque nous avons dit que le chapitre 1 parle de marcher dans la lumière, que le chapitre 2 parle de marcher dans la justice et que les chapitres 3 et 4 parlent de marcher dans l'amour. Mais qu'est-ce que cela signifie que de marcher dans la Vie? J'aimerais que vous remarquiez l'accent qui est mis dans le chapitre 5.

• Verset 5:1: « Quiconque croit... »
• Verset 5:4: « Parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi. »
• Verset 5:5: « Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? »
• Verset 5:10: « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. »
• Verset 5:13: « Je vous ai écrit... vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. »

Nous trouvons toujours à nouveau le mot « croire » dans ce chapitre. Il s'agit de la victoire de la foi. C'est parce que Dieu a besoin d'un objet qu'Il en parle dans ce chapitre final. J'ai également mal compris cela pendant des années. J'avais l'habitude de glorifier la foi. Je pensais que plus j'avais de foi plus je pouvais être un bon chrétien. Je priais pour avoir plus de foi, une plus grande foi et une foi plus forte. Je considérais cela comme la monnaie du ciel. En d'autres termes, lorsque j'étais riche en foi je pouvais alors acheter de nombreuses choses de Dieu et si j'avais plus de foi je pouvais acheter encore plus. Lorsque j'étais malade et que j'avais assez de foi, je pouvais même acheter la guérison, parce que tout dépendait de la foi.

En réalité la foi n'est rien. La foi a besoin d'un objet, et la seule raison pour laquelle la foi est bonne est à cause de ce en quoi ou en qui vous vous confiez. Christ est l'objet de la foi, mais moi j'avais de la foi dans ma foi. Vous ne pouvez pas avoir de foi dans votre foi, vous devez avoir la foi dans le Seigneur. C'est à Lui que vous faites confiance. Nous devons regarder à travers notre foi vers le Seigneur Jésus et non pas à notre foi. Le point important est que nous devons regarder au Seigneur Jésus car c'est Lui l'objet de la foi.

Il y a un mouvement parmi les jeunes gens appelé WWJD, (What Would Jesus Do?) ce qui signifie « Que ferait Jésus? » en français. Les jeunes portent cela souvent sous la forme d'un bracelet, de chaînette ou sur la ceinture. L'idée est que la vie chrétienne est une imitation de Christ. Vous vous demandez ce que ferait Jésus dans cette situation et ensuite vous Le copiez. Vous vous demandez: « Que ferait Jésus dans ma situation? Comment est-ce qu'Il agirait? Comment est-ce qu'Il réagirait? Où est-ce qu'Il irait? Qu'est-ce qu'Il déciderait? Quels seraient Ses plans? L'idée est d'avoir cela toujours à l'esprit et c'est pour cela qu'ils ont un bracelet sur lequel est inscrit WWJD, « que ferait Jésus à ma place? » Cela les aide à se remémorer le chemin à suivre.

Cela semble très spirituel, mais je pense que cela pourrait être mal compris et même un peu dangereux. Je pense que cela rate totalement le point de 1 Jean 1-5, la communion avec Dieu. La vie chrétienne ce n'est pas imiter Dieu. Ce n'est pas se poser la question de « que ferait Jésus à ma place? » Ce n'est pas Le copier. Vous ne pouvez pas copier Le Seigneur. Vous ne pouvez pas Le suivre. La vie chrétienne n'est pas notre capacité à imiter Dieu. C'est Sa capacité à se reproduire Lui-même en nous. Nous marchons par la foi, nous nous approprions Sa vie. Il ne s'agit pas de ce que nous faisons mais de ce que Lui fait. Nous devons faire confiance au Dieu vivant.

1 Jean 5:11 dit: « Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. » C'est un don, Il nous a donné la vie éternelle et cette vie est dans Son fils. C'est tout aussi simple que de prendre. La vie chrétienne c'est simplement s'approprier Dieu par une simple foi.

Tout cela pour dire que je sais ce que cela signifie que de marcher dans la lumière, je sais ce que cela signifie que de marcher dans la justice, je sais ce que cela signifie que de marcher dans l'amour, mais qu'est-ce que cela signifie que de marcher dans la vie? La réponse est: cela signifie marcher dans la foi. C'est de cette manière que Jean présente cela dans le chapitre 5. C'est marcher dans la foi, c'est mettre sa confiance dans Celui qui est vivant. C'est mettre votre confiance dans Sa vie qui agit en vous et à travers vous.

Après que Dieu nous appelle à marcher dans la lumière, dans la justice et dans l'amour, Il ferme le livre en disant que tout cela est à nous par une simple foi d'enfant. Nous avons besoin de marcher dans la vie et de nous approprier Sa vie. Êtes-vous familiers avec la définition technique du mot « mort » dans le Nouveau Testament? Qu'est-ce que signifie la mort? Il s'agit d'une séparation. C'est de cette manière que la Bible utilise le mot mort.

Jacques 2:26 dit: « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte. » Dans la parabole du fils prodigue le père pouvait dire en Luc 15:24: « Car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. » Le fils était séparé, mais maintenant il est de retour. Je vous rends attentifs à cela parce que si cela est la séparation qu'est-ce que la vie? C'est l'opposé de cela. La vie c'est l'union. A travers tout le Nouveau Testament lorsqu'il est parlé de la vie, vous pouvez remplacer cela par l'union. La raison pour laquelle vous êtes tant en sécurité est parce que votre nom est écrit dans le livre de vie. Votre nom est écrit dans le livre de l'union et nous sommes unis avec Dieu.

Alors que nous terminons ce chapitre sur la communion avec Dieu, il n'est pas étonnant qu'il termine avec la simplicité de la foi et à l'appel de marcher en union avec Dieu. C'est cela l'idée derrière la vie, c'est marcher en union avec Dieu. Jean termine le livre avec cette grande vérité et nous demande simplement de marcher dans la foi. Voici ce que dit1 Jean 5:1-5: « Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'a engendré aime aussi celui qui est né de lui. Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. Car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi. Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? »

Ce chapitre final s'ouvre en nous rendant attentifs à deux choses dans notre vie qui seront vraies si nous avons saisi cette différence entre copier Dieu et s'approprier Sa vie. Une première indication qui montre que quelqu'un met sa confiance dans le Seigneur et qu'il vit par Sa vie se trouve dans le verset 5:3. J'aime la manière dont cela est exprimé dans ce verset. 1 Jean 5:3 dit: « Et ses commandements ne sont pas pénibles. » C'est une glorieuse vérité. Si vous comprenez réellement la différence entre essayer de copier Dieu pour vivre la vie ou essayer de vivre par Sa vie, par la foi en Lui, vous verrez qu'une des différences est que vous ne lutterez pas avec l'obéissance. Ses commandements seront un délice plutôt qu'un fardeau.

Les commandements de Christ sont très lourds à porter pour ceux qui essaient de L'imiter. J'ai vécu de l'autre façon pendant des années. Au début de ma vie chrétienne, je me disais que j'étais un chrétien et que c'était donc ma responsabilité de présenter l'autre joue. Mais avez-vous déjà essayé? Voici une liste de commandements:

Jacques 1:2 dit: « Regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés. »
1 Thessaloniciens 5:8 dit: « Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. »
Ephésiens 5:20 dit: « Rendez continuellement... »
Mathieu 5:41 dit: « Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. »
Ephésiens 5:25 dit: « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle. »

Tout cela peut devenir très lourd après un certain temps, parce que nous essayons de le faire avec nos propres forces et notre propre énergie mais cela ne fonctionne pas. Mais pour ceux qui ont appris à s'approprier la vie de Dieu, les commandements de Dieu ne sont pas des fardeaux, c'est l'opposé qui est vrai. Lorsque vous trouvez un chrétien joyeux, vous avez trouvé quelqu'un qui a appris à mettre sa confiance dans le Seigneur, parce que c'est une des premières choses qui prend place.

La seconde indication qui montre que quelqu'un met sa confiance dans le Seigneur et qu'il vit par Sa vie se trouve dans les versets 5:4-5 qui dit: « parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi. Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? »

J'ai des amis qui ne pensent pas que tous les chrétiens sont des vainqueurs, mais que ce ne sont que les chrétiens les plus spirituels. Ils pensent que si vous n'êtes pas prêts lorsque le Seigneur reviendra, alors vous devrez passer par des temps de tribulations et vous serez laissés derrière et ce genre de choses. Je sais qu'ils tirent beaucoup de choses du livre de l'Apocalypse, où l'on trouve les sept églises dans lesquelles le Seigneur donne des promesses particulières à ceux qui vaincront.

Mais dans 1 Jean 5, qui est Le vainqueur, qui est Celui qui triomphe? 1 Jean 5:4-5 enseigne que tous les chrétiens sont des vainqueurs et je ne vois pas d'autre façon de lire cela. Tous les chrétiens qui sont nés de Dieu sont des vainqueurs et ont triomphé du monde. Peut-être que vous me demanderez: « Mais comment est-ce que cela est possible? » La réponse est que cela nous est imputé. Est-ce que Jésus est juste? Bien entendu qu'Il est juste et donc vous êtes également justes. Est-ce qu'Il est le Fils de Dieu? Oui, et c'est la raison pour laquelle vous pouvez être appelés fils de Dieu. Est-Il le Christ? Oui, alors vous pouvez être appelés chrétiens. Le seul dans la Bible qui est appelé l'élu est Jésus-Christ dans le livre d'Esaïe. Est-ce que vous savez pourquoi vous êtes élus? Parce que vous êtes en Lui. Il est un vainqueur et vous êtes un vainqueur. Il dit: « Prenez courage, j'ai vaincu le monde. » Vous êtes en Lui et vous êtes un vainqueur. Je ne peux pas voler mais l'avion peut voler, et si je suis dans l'avion je vole. C'est parce que je partage les caractéristiques de Celui en qui je suis. Par conséquent, tous les croyants sont des vainqueurs.

Tous les croyants sont des vainqueurs sinon cela serait basé sur les oeuvres. Selon ma petite lumière je pense que lorsque le Seigneur Jésus viendra vous ne resterez pas derrière si vous avez mis votre confiance dans le Fils, parce que cela dépend de Lui et non pas de nous.

Les versets 5:6-13 qui suivent sont vraiment difficiles et je ne veux pas prétendre que je sais de quelle manière expliquer tous les détails. J'ai un jour entendu quelqu'un dire: « J'ai des amis qui pensent de cette manière et j'ai des amis qui pensent de cette autre manière. Et je suis d'accord avec mes amis. » Eh bien je ne suis pas beaucoup plus avancé que cela sur ce sujet.

Les versets 5:6-13 disent: « C'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage dans les cieux, le Père, la Parole et le Saint-Esprit, et ces trois sont d'accord. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu'il a rendu témoignage à son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. »

Cela ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un passage difficile et de nombreuses personnes pensent que cela ne peut pas être compris en dehors de l'arrière-plan du gnosticisme. Les gnostiques ont disséqué le nom de Jésus-Christ, c'est-à-dire qu'ils pensaient que le nom de Jésus signifiait homme et que le nom de Christ signifiait Dieu. Ils pensaient donc que lorsqu'Il est né Il n'était que Jésus, Il n'était qu'homme. Ils disent qu'Il est devenu Jésus-Christ à son baptême, c'est-à-dire Dieu homme. Ils disent aussi que lorsqu'Il est mort sur la croix, Dieu est reparti et qu'Il n'est que mort en tant que Jésus.

Certains commentateurs disent donc que Jean réagit à cela et nous dit ici que nous ne pouvons pas le découper de cette façon et que Celui qui est venu avec l'eau, c'est-à-dire le baptême est le même qui est aussi mort. Ils disent que Celui qui est venu par l'eau, l'incarnation, la première naissance est le même qui est mort sur la croix.

Il est clair que la Bible enseigne que Jésus-Christ est un parfait Seigneur et inséparable Dieu homme. Mais je ne suis pas sûr que Jean se battait contre cette erreur à ce moment-ci. Je pense qu'il y a une façon plus simple de considérer les choses. Je parle d'une façon plus simple parce que je ne pense que toucher la surface sans m'arrêter à tous les détails.

Voici ce que je pense que Jean nous dit: « Pendant cinq chapitres je vous ai parlé de la communion avec Dieu, au sujet de la possibilité d'avoir une intimité avec Dieu et de connaître le Seigneur. Je vous ai montré de quelle manière Dieu est lumière, Dieu est juste et Dieu est amour. Et maintenant comment Dieu est vie et cette vérité de ce que nous pouvons marcher avec Dieu est partout affirmée. »

Le verset 5:7 dit que cette vérité est confirmée dans les cieux. Il est question de Dieu le Père, de Dieu le Fils, la Parole et de Dieu le Saint-Esprit et ces trois témoignent que cela est vrai. Non seulement cela est confirmé dans les cieux, mais considérez le verset 5:8. C'est également confirmé sur la terre dans l'histoire de la rédemption. Il s'agit de toute l'histoire de Christ. L'Esprit de Dieu nous dit qu'Il est venu par l'eau, l'incarnation. L'Esprit de Dieu nous dit qu'Il est mort sur la croix par le sang. Par conséquent, vous regardez dans le ciel et Dieu dit: « Je sais que cela est vrai et l'histoire de Christ dit que cela est vrai. » Puis le verset 5:10 dit: « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même. »

Comment est-ce que je sais que cela est vrai? C'est parce que le ciel dit que c'est vrai, parce que l'histoire humaine dit que cela est vrai, et parce que notre coeur dit que cela est vrai. Il y a un témoignage dans mon coeur. « Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » 1 Jean 5:13 dit: « Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » Ou est-ce qu'il a écrit cela? La réponse est dans ce livre, dans la Bible.

En d'autres termes, Jean nous demande: « De quelle façon est-ce que vous savez que cela est vrai? » Eh bien, parce que le ciel dit que cela est vrai, parce que l'histoire dit que cela est vrai, parce que notre coeur dit que cela est vrai et parce que la Bible dit que cela est vrai. Jean empile donc une assurance sur une autre afin que nous puissions savoir que ces choses sont vraies. Dans les versets 5:7-11, Jean utilise dix fois le mot témoignage.

Il y a encore deux choses que j'aimerais mentionner avant que nous terminions l'étude de ce merveilleux livre. Premièrement, même si les versets 1 Jean 5:16-17 sont aussi difficiles, il y a une précieuse vérité là-dedans. Je ne connais peut-être pas tous les détails mais j'y ai vu une vérité. Deuxièmement, j'aimerais considérer les versets 1 Jean 5:18-21 qui sont une belle conclusion et une apogée à ce grand livre sur la communion avec Dieu.

1 Jean 5:16-17 dit: « Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort; ce n'est pas pour ce péché-là que je dis de prier. Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne mène pas à la mort. »

Mais de quoi est-ce que l'apôtre est en train de nous parler? Il y est question de péchés qui mènent à la mort et de péchés qui ne mènent pas à la mort. Premièrement, ne faites pas de confusion entre 1 Jean 5:16 et ce qui a été appelé le péché impardonnable dont il est question en Matthieu 12, Luc 12 et Marc 3. Le péché qui mène à la mort n'est pas la même chose que le péché impardonnable. Vous vous rendrez compte de cela si vous étudiez les évangiles.

Le péché impardonnable dont on parle en Marc 3:29 est le rejet final du Seigneur Jésus-Christ. Si quelqu'un dit non au dernier moment et ensuite meurt, la raison pour laquelle elle ne peut pas être pardonnée est parce que cela est un péché éternel. Cette personne a rejeté le Seigneur pour l'éternité.

Une des raisons pour laquelle je sais que Jean ne parle pas de cela est à cause du verset 5:16. Il nous dit que nous n'avons pas besoin de prier pour ceux qui commettent ce péché. Il parait clair que si nous sommes encouragés à ne pas prier pour ce genre de péché, nous devons savoir si la personne a commis ce péché. Et je sais avec certitude que nous ne savons pas si quelqu'un a dit son « non » final au Seigneur ou pas. Il peut nous paraître comme si une personne a dit son « non » final, mais vous ne savez jamais si c'est le cas ou pas. Personne sur la terre n'a le droit de regarder dans le livre de la vie. Dieu ne nous l'a pas montré. Nous ne connaissons pas les personnes qui ont commis le péché impardonnable. Dieu seul sait qui a commis le péché impardonnable.

Mais dans ce passage Jean nous dit qu'il y a deux péchés. Il y a un péché qui conduit à la mort et il y a un péché qui ne conduit pas à la mort. Qu'est-ce que le péché qui conduit à la mort et le péché qui ne conduit pas à la mort?

Avant que je réponde à cette question, veuillez noter que la prière n'est pas interdite pour les personnes qui ont commis un péché qui conduit à la mort. Si quelqu'un commet un péché qui conduit à la mort, Dieu ne dit pas que nous ne devons pas prier pour lui. Il est juste dit que Dieu n'a pas dit que nous devrions prier pour cette personne. Dieu ne nous commande pas de ne pas prier, mais Il ne nous demande pas non plus de prier pour cette personne. Il y a une bonne raison pour ne pas prier pour cette personne.

Ce que Jean fait ici est qu'il retourne au début du livre. Lorsque nous avons étudié le chapitre 1, nous avons parlé de la différence entre marcher imparfaitement dans la lumière et marcher dans les ténèbres. Celui qui marche de manière imparfaite dans la lumière, dit fondamentalement « oui » à Dieu. Il Lui dit: « Je veux T'aimer. Je veux Te servir. Autant que je le sache je vis de la façon dont Tu aimerais que je vive. » Mon coeur dit: « Oui. » Cela ne signifie pas que cette personne est parfaite. Il y a encore beaucoup de péché dans sa vie, mais le sang de Christ l'a lavée parce qu'elle vit selon la lumière qu'elle a. Cette personne est imparfaite mais elle est dans la lumière.

D'un autre côté la personne qui est dans les ténèbres dit: « Je ne m'intéresse pas à ce que Dieu dit. Je gère ma vie comme je l'entends. Ne me dites pas ce que Dieu fait, je ne veux pas l'entendre. Je vais mon propre chemin. » Cela est appelé le péché qui mène à la mort parce qu'il arrive parfois que Dieu prenne cette personne avec Lui au ciel. Si cette personne est chrétienne, qu'elle se rebelle continuellement, Dieu préférera l'avoir au ciel avec Lui que sur la terre en train de pécher. Il y a de nombreuses références où l'on voit que Dieu prend parfois des personnes avec Lui au ciel.

Qu'est-ce que Jean nous dit ici au sujet de la prière? Je pense que l'on a totalement raté le point du verset 5:16. Nous sommes si concernés avec le péché qui mène à la mort, que nous oublions qu'il est aussi question d'une prière pour que Dieu donne la vie. C'est dans le même verset. Imaginons que j'ai décidé de suivre le Seigneur selon la lumière que j'ai reçue, cela ne signifie pas que je marche de façon parfaite dans la lumière mais autant que je le sache mon coeur est ouvert.

Il se peut que vous ayez une différence d'appréciation dans votre connaissance de Dieu. En me voyant vivre, il se peut que vous secouiez votre tête en vous disant: « Qu'est-ce qui ne va pas avec Ed Miller? Regardez cet homme il dit être un chrétien, mais il se permet cela et ceci dans sa vie. Il semble si fainéant, dur, égoïste et insensible. Moi je connais le Seigneur et je profite du Seigneur et je vois que ces choses le gênent dans sa vie. » Eh bien, si vous voyez que je pèche et que cela ne conduit pas à la mort, parce que mon coeur est ouvert, alors priez pour moi. C'est ce que ce verset signifie. Si vous rencontrez des personnes comme cela, alors priez pour elles et Dieu leur accordera la vie.

Imaginez que je connaisse une personne qui ait très peu de patience et qui lutte avec cela. Eh bien cette personne n'a pas besoin d'une étude ou d'un verset qu'on lui envoie à la figure. Cette personne est ouverte envers le Seigneur, elle marche avec le Seigneur mais parfois elle s'emporte tellement fortement. Il ne s'agit pas de rapporter des ragots sur cette personne. Nous devons prier pour elle, voilà ce que ce passage nous dit. Il y a des péchés qui ne mènent pas à la mort et si nous voyons des péchés de cette sorte dans la vie de quelqu'un qui marche avec le Seigneur alors nous devons prier. Ce verset dit que si nous voyons cette personne manquer de patience, Dieu ne lui donnera pas de la patience ou de la force, mais j'aime comme c'est écrit. Il est dit Dieu lui donnera la vie. Qu'est-ce que la vie? La vie c'est l'union. La vie c'est la communion avec Dieu. Dieu emmènera cette personne plus loin dans la connaissance de Sa personne.

Je suis si reconnaissant que cela se termine de cette façon. Le livre commence en disant que nous pouvons marcher dans la lumière ou dans les ténèbres. Et ce verset dit que nous ne devons pas prier pour ceux qui marchent dans les ténèbres. Une des raisons est que Dieu ne forcera pas la volonté des gens. Si nous prions pour ces personnes nous prions en vain. Une autre raison est que ces personnes doivent prier pour elles-mêmes, elles doivent se repentir, revenir au Seigneur et confesser leur péché. Ou alors il se peut que Dieu les reprenne auprès de Lui. Vous ne devez donc pas vous faire de soucis pour ces personnes. Mais nous pouvons prier pour les personnes qui marchent dans la lumière dans le Seigneur. Prions les uns pour les autres pour que Dieu nous donne la lumière.

Considérons maintenant les versets finaux qui sont comme une apogée. Les versets 5:18-20 disent: « Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas. Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles. »

Laissez-moi vous montrer trois raisons pour lesquelles cela est une merveilleuse conclusion et ensuite nous terminerons avec ce livre.

Premièrement, le verset 5:19 souligne la puissance que Dieu a pour nous garder. Le verset 5:19 dit: « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. » N'est-ce pas une phrase puissante? Le monde entier est sous la puissance du malin. Ce serait une chose merveilleuse si le monde entier était sous la puissance du malin et que vous puissiez être préservés de la puissance du malin. Mais cela est mieux que cela. Est-ce que vous avez noté ce que dit le verset 5:18? Non seulement nous sommes gardés de la puissance du malin, mais selon le verset 5:18, le malin ne peut même pas nous toucher.

Quelle grande puissance que cela est. Nous sommes gardés de la puissance du malin et il ne peut même pas nous toucher sans la permission du Seigneur Lui-même.

J'aime le verset 5:18. Qui est-ce qui vous garde? La réponse est: c'est celui qui est né de Dieu qui me garde. C'est Jésus qui nous garde. Celui qui est né de Dieu garde ceux qui sont nés de Dieu. Ainsi Dieu ne nous garde donc pas seulement de la puissance du malin, mais même du fait qu'il ne peut pas nous toucher sans une permission divine. Même Satan ne peut pas m'empêcher d'avoir la communion avec Dieu.

Deuxièmement considérez les versets 5:20-21: « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. »

Nous trouvons les quatre titres de Dieu dans ces deux versets. Dieu est lumière, l'intelligence pour connaître. Dieu est juste, Il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable. Dieu est amour, nous sommes dans le Véritable. Dieu est la vie, c'est Lui qui est le Dieu véritable et la vie éternelle.

Lorsque Jean arrive à la fin, il fait comme un résumé du livre en entier, mais pas avec la vérité de la communion mais avec la personne de Son Fils.

Troisièmement, la dernière partie du dernier verset dit: « Petits enfants, gardez-vous des idoles. » Pourquoi est-ce que c'est un merveilleux verset pour terminer 1 Jean? Rappelez-vous du premier commandement dans la Bible, « Tu n'auras pas d'autre dieu devant moi. » Le plus grand commandement est d'aimer le Seigneur ton Dieu de tout notre coeur, de toute notre âme, de toute notre force et de toute notre pensée. L'idolâtrie est l'opposé de cela. Tout ce qui est moins que la communion avec Dieu, est de l'idolâtrie.

En arrivant à la fin du livre, Jean aurait pu simplement dire: « Dieu désire être votre seul et unique. » Parce que c'est l'idée qu'il y a derrière ce dernier verset. Dieu désire être notre seul et unique. Petits enfants, gardez-vous des idoles. Gardez-vous de toutes choses qui peuvent prendre la place du Seigneur dans votre coeur. Dieu désire simplement marcher avec vous. Marchez dans la lumière comme Il est dans la lumière. Et si vous marchez dans la lumière Dieu vous changera, vous deviendrez justes. Marchez dans la justice et alors qu'Il vous transforme, vous commencerez à refléter le Seigneur. Marchez dans l'amour et alors que vous reflétez le Seigneur, vous commencerez à vivre de Sa vie par la foi et Sa vie se manifestera à travers vous. Petits enfants, gardez-vous des idoles.

Voici un petit aperçu de ce merveilleux livre, je suis conscient que nous avons sûrement laissé de côté de nombreuses choses.

Prions:

Père nous Te remercions tellement pour le message de 1 Jean. Nous prions que nous puissions comprendre de façon expérimentale ce que cela signifie de marcher en communion avec le Seigneur. Délivre-nous de regarder à notre foi et à la place apprends-nous comment regarder à Christ qui est notre vie. Nous Te demandons Seigneur de nous garder de l'idolâtrie sous toutes ses formes subtiles afin que Tu sois notre seul et unique. Nous Te prions de manifester cela dans notre coeur. Au nom de Jésus. Amen.