1 JEAN #6 - DIEU EST AMOUR

(1 Jean 3:11-4:21)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre sixième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Jean.



RÉSUMÉ

Le message de 1 Jean est la communion avec le Seigneur. Notre verset clé est 1 Jean 1:3: « Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. »

Dans notre introduction je vous ai dit que Jean était un très vieil homme lorsqu'il a écrit cette lettre. Il avait à peu près quatre-vingt-dix ans. Il était donc un vieux vétéran de la croix. En tant que vieux saint, rien n'avait plus d'importance pour lui que la communion avec Son Dieu. C'est ce dont il profitait et c'est ce dont il désirait que les autres profitent également.

Dans cette épître, un de ses titres favoris pour les chrétiens est « petits enfants. » Toujours à nouveau il appelle les chrétiens des petits enfants. Nous retrouvons neuf fois cette expression dans ce livre. D'où tire-t-il ce précieux titre? Dans les évangiles le Seigneur Jésus n'appelle les chrétiens petits enfants qu'une seule fois en Jean 13:33, lors du dernier souper lorsqu'Il a donné le nouveau commandement qui est de s'aimer les uns les autres.

Je vous rends attentifs à cela parce que ce même chapitre de Jean 13 nous indique où était l'apôtre Jean lorsque Jésus a dit petits enfants. Il était couché sur le sein de Jésus. Et pendant qu'il était couché sur le sein de Jésus, il l'a entendu dire une seule fois dans sa vie le mot « petit enfant », si l'on s'en tient au récit. Jean aime cette appellation et son épître est remplie de cela. Jean nous écrit pour nous dire de quelle façon nous pouvons aussi nous reposer de façon spirituelle sur le sein du Seigneur. Jean s'adresse donc à nous en tant que petits enfants.

Dans cette épître nous trouvons quatre révélations du Seigneur Jésus autour desquelles tourne le thème de la communion. J'ai essayé de vous montrer de quelle façon ce message s'appuie sur ces quatre révélations.

1 Jean 1:5: Dieu est lumière
1 Jean 2:29: Dieu est juste
1 Jean 4:8: Dieu est amour
1 Jean 5:11: Dieu est la vie éternelle

Chacune de ces révélations est nécessaire pour comprendre tout le message de la communion avec Dieu. Dans notre discussion nous avons déjà considéré les deux premières révélations qui sont Dieu est lumière et Dieu est juste.

Le message de la révélation que Dieu est lumière peut être résumé par ces mots: Dieu le Saint-Esprit met fidèlement en lumière le Seigneur Jésus, et alors que nous Le voyons dans la lumière, nous devons marcher dans la lumière comme Lui-même est dans la lumière.

Chacun d'entre nous, nous recevons notre propre révélation de la part du Seigneur. Dieu peut mettre Jésus en lumière d'une manière pour vous et d'une autre manière pour moi. Certains chrétiens peuvent Le voir en tant qu'ami. Certains peuvent Le voir dans la lumière comme le vrai cep, comme le conseiller, comme le Dieu puissant, comme la fin de la loi, comme l'époux, etc. Que vous le voyiez comme le prêtre, comme le potier ou d'une centaine d'autres façons, Dieu met la lumière sur Jésus et vous devez ensuite marcher selon cette lumière.

Je ne suis pas responsable pour votre lumière et vous n'êtes pas responsables pour ma lumière. Dieu est la lumière et Il met la lumière sur Christ et nous, nous marchons dans la lumière. Peut-être que vous direz: « Mais qu'en est-il de tout le reste de mes imperfections? » Ne vous inquiétez pas pour cela. Cela est sous le sang. 1 Jean 1:7 dit: « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » Cela est indépendant de la confession de quoi que ce soit. C'est automatique. Marchez dans la lumière comme Il est dans la lumière et le sang s'occupera de toutes les autres choses en attendant le moment où, par une plus grande révélation, vous grandirez et vous pourrez marcher dans une nouvelle vie.

Dans notre précédente leçon, nous avons considéré la seconde révélation du Seigneur Jésus, Il est juste. Cette révélation est résumée par la fin du verset 3:2 qui dit: « Nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. » Peut-être que vous direz: « Mais il s'agit d'une vérité future. Cela parle de la seconde venue, lorsque le Seigneur apparaîtra dans une grande gloire. » Cette vérité inclut cela, mais c'est également un principe présent.

C'est assez similaire au fait que Dieu est lumière, mais cela vous emmène une étape plus loin. Dans le principe précédent, Dieu est lumière, Il se manifeste et nous Le voyons. Dans ce passage Dieu est juste, Il apparaît et nous sommes changés, nous devenons comme Lui. Nous Le voyons et nous devenons comme Lui. Par conséquent, Dieu est lumière, nous Le voyons et nous sommes transformés. Dieu est juste, nous Le voyons et nous sommes transformés. Au fur et à mesure nous devenons de plus en plus comme Lui. C'est le principe de conformité avec Christ.

Selon cette section, un jour lorsque nous serons au ciel nous ne pécherons plus et cela pour la même raison pour laquelle Dieu ne pèche pas. C'est parce qu'Il est juste. C'est ce qu'Il est. Comme nous serons comme Lui, nous ne pécherons plus pour la même raison qu'Il ne pèche pas. Mais dès maintenant nous devenons comme Lui.

Le christianisme se rapporte tout le temps qui nous sommes et pas ce que nous faisons. Nous faisons ce que nous faisons à cause de qui nous sommes. Il s'agit de notre caractère et bien entendu notre caractère affecte notre conduite. Selon 1 Jean 3:9, si nous sommes nés de Dieu Sa semence demeure en nous. Cela est un incroyable passage parce que cela nous parle de l'ADN du ciel, de l'ADN de Dieu. Comment est-ce que je sais qu'un jour je serai comme Lui? C'est parce que la semence produit selon son espèce, selon sa ressemblance. Dieu a expliqué ce principe dès le début de la création. Parce que la semence de Dieu est en vous, c'est une garantie qu'un jour nous serons comme Lui. Voici les deux premières révélations du Seigneur.

Cela nous amène à la troisième révélation du Seigneur, Dieu est amour. Dieu est lumière, je Le vois. Dieu est juste, je Le vois et je deviens comme Lui. Considérons donc maintenant ensemble cette troisième révélation de Dieu est amour. Cette section va des versets 3:11 à 4:21.

1 Jean 4:7-8 dit: « Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute; celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas: c'est par là que nous connaissons l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur. Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »
1 Jean 4:16 dit: « Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. »



LE SENTIMENT AMOUREUX N'EST PAS L'AMOUR SELON LA BIBLE

Laissez-moi vous exposer la vérité que Dieu est amour et ensuite je vais essayer de vous montrer de quelle façon cela s'inscrit dans le message de la communion avec Dieu, et de quelle façon cela est en lien avec les deux premières révélations qui sont Dieu est lumière et Dieu est juste. J'aimerais d'abord vous rappeler que l'amour fait partie du caractère essentiel de Dieu. Dieu est amour. Cela ne signifie pas que l'amour est Dieu. Cela fait partie de Son caractère.

Je dois prendre du temps pour expliquer ce qu'est l'amour parce que cela est très éloigné de la façon superficielle dont nous utilisons ce mot amour dans notre société. Nous utilisons ce mot pour à peu près n'importe quoi. Nous disons: « J'aime le sport. J'aime le ketchup. J'aime mon chien. J'aime ce vieux chant. » Mais ce n'est pas de cette façon dont la Bible utilise ce mot. Même certaines personnes qui sont de jeunes amoureux ne comprennent pas toujours la façon dont la Bible utilise ce mot. Ils peuvent être pris dans une illusion romantique et penser qu'ils s'aiment. Toutes les personnes qui ont des enfants en âge de se marier, savent par quoi passent les jeunes gens lorsque leurs enfants rentrent tout excités et pensent que cela est l'amour. L'amour selon la Bible ce n'est pas lorsque vous marchez dans la rue en ayant l'impression que vous êtes sur un petit nuage. Ça c'est surtout beaucoup d'émotion, d'enthousiasme et de sentimentalisme et tout cela se fait passer pour de l'amour.

Si nous voulons apprécier ce passage, ce que cela signifie que Dieu est amour et quel est le lien avec la communion avec Lui, nous devons avoir un avant-goût de ce mot amour selon la Bible. Je pense que vous êtes familiers avec le fait qu'il existe trois mots grecs qui désignent l'amour. Nous n'allons pas faire une leçon sur le grec parce que nous n'allons que nous concentrer sur l'un d'entre eux. Il y a un de ces mots grecs qui n'est jamais utilisé dans le Nouveau Testament, c'est le mot « eros » qui a donné l'amour érotique. Cela ne se trouve pas du tout dans la Bible.



DIEU AIME PARCE QU'IL EST COMME CELA

L'autre mot est « philia », cela a donné le mot philanthrope. C'est un amour humain. Puis il y a l'amour agape, qui est l'amour divin. Dans ce livre lorsqu'il est dit que Dieu est amour, c'est ce mot qui est utilisé. Il s'agit d'un mot avec un sens divin très fort pour amour. Lorsque nous disons que l'amour fait partie du caractère essentiel de Dieu, nous parlons de la nature du Seigneur. Dieu est esprit, c'est Sa nature. Dieu est vérité. Dieu est lumière. Dieu est juste. Dieu est vie. Dieu est amour. Tout cela fait partie de Sa nature. En d'autres termes, lorsque Dieu aime Il fait ce qui vient de façon naturelle. C'est Sa nature. Lorsqu'Il aime, Il agit parce qu'Il est comme cela. Je ne veux pas le dire d'une façon qui soit irrévérencieuse, mais pour bien comprendre que cela fait partie de Sa nature, on peut dire qu'Il doit aimer. C'est Sa nature, Il n'a pas le choix. Dieu ne peut pas faire autrement que d'aimer, parce qu'Il est amour.

Il y a des choses que Dieu fait parce qu'Il décide de les faire et non pas parce que cela fait partie de Sa nature. Il a choisi de créer. Il n'avait pas besoin de créer. Un jour Il a décidé qu'Il allait créer. Cela ne fait pas partie de Sa nature, Il désirait tout simplement faire cela et c'est pour cela qu'Il l'a fait. Il règne dans Sa souveraineté selon Son bon plaisir. Il élève certains hommes et en abaisse d'autres. Ce n'est pas Sa nature. Bien entendu cela ne va pas contre Sa nature, mais c'est Sa volonté, c'est Son plaisir, c'est Son choix. Dieu désire envoyer une tempête ou Il ne désire pas envoyer une tempête. Dans Son dessein plein de sagesse, il se peut qu'Il envoie des troubles dans votre vie ou dans la mienne. Il choisit de faire cela. Tout cela ne va pas bien sûr contredire Sa nature, mais ce n'est pas contre Sa nature. Il permet les maladies dans la vie de cette personne ou de celle-ci. C'est Son choix et Son plaisir pour atteindre Son grand objectif.

Mais il y a des choses que Dieu fait à cause de qui Il est. Ce n'est pas basé sur Son bon plaisir mais sur Son caractère. Dieu est tout le temps fidèle, c'est Son caractère. Il ne peut pas mentir, Il dit tout le temps la vérité. Cela fait partie de Son essence. Dieu est saint, Il ne peut pas pécher, Il ne peut pas faire de mauvaises choses. Ce n'est pas parce qu'Il se conforme à des standards en-dehors de Lui, mais parce que cela fait partie de Sa nature. La nature humaine est de pécher et la nature de Dieu est d'aimer. Dieu est amour et cela fait partie de Sa nature. Quoi que l'amour soit, cela est une partie essentielle de Son caractère.

La Bible ne définit jamais l'amour. Elle ne définit non plus jamais la foi ou d'autres grands mots comme la gloire. Mais elle décrit l'amour et l'amour de Dieu. Parce que cela est décrit, nous pouvons toucher Sa description, mais nous serions en danger si nous essayons de donner une définition parce que nous risquons de la limiter.

Parce que Dieu est amour et que cela fait partie de l'essence de Son caractère, tout ce qui est vrai de Dieu sera aussi vrai de l'amour. Le caractère de Dieu ne peut pas être en conflit avec Lui-même. Par exemple, comme Dieu n'a pas de commencement et que Dieu est amour, l'amour n'a pas de commencement. Comme Dieu est éternel et que Dieu est amour, l'amour est également éternel. Comme Dieu est infini, l'amour ne peut pas avoir de limite. Comme l'amour est saint, l'amour ne peut pas avoir d'impureté. Comme Dieu est bon, l'amour est bon. Dieu est sage donc l'amour est sage et ainsi de suite. Ces notions ne peuvent pas se mettre en contradiction avec Dieu.

Comme nous ne pouvons que décrire l'amour, laissez-moi vous montrer deux choses qui sont tout le temps incluses dans l'amour de Dieu et ensuite nous prendrons le texte et nous ferons le lien avec la communion avec Dieu.

L'amour de Dieu inclut tout le temps ces deux choses. Premièrement, une bonne volonté envers les hommes. En d'autres termes, l'amour recherche toujours le bien pour les hommes. Il ne veut jamais ce qui est mauvais. Dieu désire le bien éternel de tout homme. C'est tout le temps Son bon plaisir. C'est pour cette raison qu'il n'y a pas de crainte dans l'amour. Il n'y a rien de quoi nous devions avoir peur. L'amour de Dieu est pour nous, il n'est pas contre moi. Et l'amour de Dieu est pour vous, qui que vous soyez et quoi que vous soyez. C'est dans Sa nature.

La seconde chose qui est caractéristique de l'amour de Dieu, est qu'il n'est pas uniquement rempli de bonne volonté, c'est la bonne volonté elle-même. L'amour de Dieu se communique lui-même. Voici ce que je veux dire par cela. L'amour est quelque chose qui veut se donner, c'est cette passion qui se donne pour les autres. C'est dans la nature de Dieu de se vider Lui-même vers celui qui est l'objet de Son amour. Et Il n'arrêtera pas de se donner, de se répandre et de se vider avant que celui qui est l'objet de son amour soit rempli de ce qu'Il a prévu. En d'autres mots, Il se répand et se répand, jusqu'à ce que l'objet qu'Il a choisi soit entièrement rempli de ce qu'Il donne.



L'AMOUR C'EST TOUT DONNER POUR L'AMOUR

C'est pour cette raison que nous aimons Jean 3:16 qui dit: « Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné... » Vous ne pouvez pas dissocier l'amour du fait de donner. Ils vont ensemble. L'amour c'est se donner, se répandre, se vider sur l'autre. J'aime faire le lien entre Jean 3:16 et 1 Jean 3:6 qui dit: « Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. » Dans le même sens 1 Jean 4:9-10 dit: « L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »

Est-ce que vous saisissez ce qui est merveilleux dans cet amour? Nous avons tellement tendance à lire ces choses de façon légère. Ce sont les dispositions de Dieu envers nous, c'est Sa nature, c'est Son essence d'être bon pour nous et de continuellement se répandre sur nous, jusqu'à ce que nous, l'objet de Son amour, soyons remplis de Lui, jusqu'à ce qu'Il se communique Lui-même. C'est Lui l'initiateur, Il ne s'arrête jamais de se donner.

Peut-être avez-vous un jour été choqués en lisant Jean 17:23 et 26 qui dit que Dieu n'aime pas le Fils plus qu'Il ne nous aime nous. Est-ce que savez pourquoi cela est vrai ? Parce que Dieu ne peut pas aimer par degré. C'est Sa nature que d'aimer et Il aime tout le temps complètement. Il a tout le temps un amour parfait. Jérémie 31:3 dit: « Je t'aime d'un amour éternel; c'est pourquoi je te conserve ma bonté. »



DIEU NE PEUT PAS NOUS AIMER PLUS ET NE PEUT PAS NOUS AIMER MOINS

Une des choses que cela signifie est qu'Il n'a jamais commencé à vous aimer. Il vous a tout le temps aimés. Une autre chose que cela signifie est qu'Il n'arrêtera jamais de vous aimer. Il vous aimera tout le temps inconditionnellement. Nous pensons parfois que si nous ne péchons plus, Il nous aimera davantage et si nous péchons moins Il nous aimera moins. Rien ne pourrait être plus éloigné des vérités de la Bible. Il ne va pas vous aimer davantage et Il ne peut pas vous aimer moins. Il ne peut que vous aimer et c'est ce qu'Il fait. Il se répand et se donne à nous tout le temps que nous péchions ou que nous ne péchions pas, que nous soyons pour Lui ou que nous soyons contre Lui, que nous marchions en union avec Lui ou que nous soyons des rétrogrades.

Avant je pensais que lorsque je serai dans le ciel pendant dix millions années, Son amour pour moi sera dix millions de fois plus grand. Non, mes yeux seront peut-être ouvert dix millions de fois plus grand, il se peut que je comprendrai mieux Son amour, mais Lui ne m'aimera pas dix millions de fois plus qu'Il ne m'aime maintenant. Il ne vous aimera pas même un petit peu plus qu'Il ne vous aime maintenant. Vous voyez nous lisons Dieu est amour à la légère, mais c'est une chose incroyable. Dieu est pour vous, et Il se répand et répand pour vous et se déverse Lui-même.

Je ne pense pas que j'ai besoin de vous dire que c'est la nature de Dieu et non pas la vôtre. C'est la nature de Dieu et non pas la mienne. Il n'est pas naturel pour moi de me vider moi-même pour les autres. Il n'est pas naturel pour vous de vous répandre pour les autres et tout spécialement s'ils ne sont pas ouverts pour le recevoir, s'ils sont contre cela. Il n'est pas possible pour moi d'initier l'amour et d'aimer de façon inconditionnelle comme Deutéronome 7:7 le dit. Ce verset nous donne la raison pour laquelle Dieu nous aime. Deutéronome 7:7 nous dit qu'Il nous aime parce qu'Il nous aime. C'est la raison pour laquelle Il nous aime. Il nous aime tout simplement et Il nous aime parce qu'Il nous aime.

Même si Galates 5:22 vient avant 1 Jean, je pense qu'il exprime bien ce qu'est l'amour de Dieu. Après avoir listé quinze caractéristiques de la manifestation de la chair, Paul sous la conduite du Saint-Esprit nous dit en Galates 5:22: « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance... » Il y a neuf choses qui sont listées, mais il ne s'agit pas de neuf fruits. Il n'y a qu'un seul fruit de l'esprit, c'est l'amour. Les autres huit mots ne font que décrire l'amour. Si vous ne me croyez pas vous pouvez lire 1 Corinthiens 13. Les caractéristiques sont décrites et ce sont les mêmes que celles que vous trouvez en Galates 5. C'est pour cela que 1 Corinthiens 13:13 dit que l'amour est plus grand que la foi et l'espérance.

Peut-être que vous me demanderez: « Mais pourquoi est-ce que cela est plus grand que la foi et l'espérance? » C'est parce que l'amour croit tout, la foi est dans l'amour. L'amour espère toute chose et l'espérance est dans l'amour. Si vous avez l'amour, alors vous avez tout. Voilà ce que la Bible dit. Si vous avez l'amour de Dieu, alors vous accomplissez toutes les lois des deux tables de la loi. Par conséquent, le fruit de l'esprit est l'amour. Je vous rends attentifs à cela parce que c'est le fruit. Cela vient de Dieu. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez copier. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez imiter. L'amour dont nous sommes en train de parler n'est pas quelque chose sur lequel vous pouvez travailler.

Une des pires choses qui pourrait arriver après cette étude, est que vous disiez : « Oh je n'aime pas assez, je vais faire quelque chose et travailler sur cela. » C'est la plus mauvaise chose qui puisse arriver. Pourquoi? Parce que Dieu est amour et la seule façon par laquelle nous puissions avoir cela est si cela est un fruit dans notre vie. Il s'agit du fruit de l'esprit. Dieu a dit: « Qu'il y ait la lumière. » Mais Il n'a jamais dit: « Qu'il y ait l'amour. » L'amour n'est pas créé, il est généré. Alors qu'Il se déverse sur nous, alors que nous devenons comme Lui, Dieu peut nous remplir de Son amour.

Voici des versets qui soulignent tous la même chose.

• Verset 3:24: « Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. »
• Verset 4:2: « Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu... »
• Verset 4:4: « Vous, petits-enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. »
• Verset 4:7: « Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. »
• Verset 4:12: « Personne n'a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. »
• Verset 4:13: « Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu'il demeure en nous, en ce qu'il nous a donné de son Esprit. »
• Verset 4:16: « Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. »

Chacun de ces versets met l'accent sur Dieu qui demeure en nous. Ces versets nous disent: « Dieu vit en nous par Son esprit. Nous demeurons en Lui et Lui demeure en nous. Par l'esprit qu'Il a mis en nous. La vie de Dieu est en nous. Nous sommes nés de Dieu. » J'aime le verset 4:7 parce que cela résume le tout: « ...car l'amour est de Dieu... » Si Dieu habite en nous et que nous sommes remplis de Lui alors vous l'avez. Si ce n'est pas le cas nous ne l'avons pas. 1 Jean 4:17 dit: « Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde. »

Pendant des années j'ai mal compris les versets 4:2-3 qui disent: « Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. » Je pensais que Jean disait avec ces versets que la façon pour reconnaître un faux enseignant, un faux prophète, une secte, est qu'ils allaient renier l'incarnation, le fait que Jésus est venu en chair. Voilà ce que je croyais que ces versets enseignaient. Il est vrai que certains enseignants renient l'incarnation, le fait que Jésus est venu en chair. Mais ce n'est pas le cas pour tous. Cela m'a importuné, parce que Dieu dit que c'est comme cela que nous reconnaissons les faux enseignants pourtant certains faux enseignants le croient tout de même.

Si l'on tient compte du contexte, on voit que Jean n'est pas en train de parler de cela. Jean n'est pas en train de parler de l'incarnation, c'est-à-dire Jésus venant en chair. Il est en train de parler de Jésus qui vient dans votre chair et dans ma chair. Tout le contexte parle de Dieu en nous, de demeurer en Lui, d'être né de Dieu, de l'Esprit en nous et de la lumière de Dieu en nous. Jean est en train d'expliquer de quelle manière les chrétiens peuvent s'aimer les uns les autres. Il n'y a qu'une seule explication, Dieu est amour et il faut qu'Il vive en nous sinon nous ne serons jamais capables de nous aimer les uns les autres.

Il y a des personnes qui renient cela et elles sont de l'antéchrist. C'est l'esprit de l'antéchrist qui renie le fait que pour être un homme il faut dépendre de Dieu. Il nous faut dépendre de Dieu pour pouvoir être une femme, il nous faut dépendre de Dieu pour être un chrétien. Avant je pensais que je pouvais vivre la vie chrétienne en travaillant dur. Non, vous ne le pouvez pas. Vous ne pouvez pas vivre la vie chrétienne. Il n'y a qu'une seule personne qui ait un jour vécu la vie chrétienne. Il s'agit de Jésus. Il n'y a qu'une seule personne qui peut à nouveau la vivre et Son nom n'a pas changé. Il s'agit de Jésus. Seul Jésus peut vivre la vie chrétienne.

Dieu est lumière et nous avons besoin de Le voir Lui. Dieu est juste et nous devons être conformés à Lui. Dieu est amour et maintenant nous avons besoin de Le manifester. Lorsque les autres personnes nous voient, de quelle manière vont-elles pouvoir voir le Seigneur ? C'est par le grand fruit de l'esprit.

Nous savons donc que Dieu est lumière et nous Le voyons, Dieu est juste et nous devenons comme Lui, et maintenant Dieu est amour et nous pouvons Le refléter, nous Le manifestons. Et lorsque les autres nous voient, alors ils Le voient Lui. Je ne peux pas vous aimer... seul Dieu peut vous aimer. Il peut vous aimer à travers moi et Il peut m'aimer à travers vous. Et Il fait cela, Il se réjouit de faire cela.

Laissez-moi vous montrer le coeur de tout cela. Le verset 4:12 dit: « Personne n'a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. » Savez-vous que cette petite expression « Personne n'a jamais vu Dieu » n'est utilisée que deux fois dans le Nouveau Testament? On la trouve ici et en Jean 1:18. Jean 1:18 nous dit cela: « Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. » En d'autres termes, dans l'Evangile de Jean Jésus était la fenêtre pour voir Dieu, dans 1 Jean les chrétiens sont les fenêtres pour voir Dieu. Personne n'a jamais vu Dieu, mais les gens ont pu regarder à Jésus et voir Dieu. Personne n'a jamais vu Dieu, mais les gens peuvent maintenant regarder aux chrétiens et voir Dieu.

Pourquoi est-ce que cela est le cas? La réponse est: c'est parce que l'amour de Dieu est répandu dans notre coeur par le Saint-Esprit qui nous est donné. Un chrétien est quelqu'un qui vit à la ressemblance de Christ, nous sommes de petits Christ. Alors que nous sommes conformés à Lui, nous commençons à nous donner aux autres, de la même façon qu'Il s'est donné pour nous. Cela n'est pas naturel pour nous. Voilà fondamentalement le sujet de cette section.

Pour rendre tout cela pratique j'aimerais vous donner un petit plan pour les versets 3:11 à 4:21 qui est la section sur Dieu est amour. De la même façon que lorsque nous avons considéré le chapitre 1 et que nous avons trouvé trois tests pour que nous soyons sûrs que nous marchons dans la lumière, il y a également trois évidences pour savoir que nous marchons réellement dans l'amour. Laissez-moi vous donner ces trois tests pour terminer.



SI JE MANIFESTE L'AMOUR DE CHRIST LE MONDE ME HAÏRA

Comment est-ce que je saurai si je marche réellement dans l'amour? La première évidence se trouve dans les versets 3:11-13 qui disent: « Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c'est que nous devons nous aimer les uns les autres, et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? Parce que ses oeuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. » Le verset 3:15 dit: « Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui. »

Si je manifeste réellement l'amour de Christ, alors le monde me haïra. Pourquoi est-ce que Jean nous rappelle l'histoire de Caïn et ensuite utilise ce langage choquant « Quiconque hait son frère est un meurtrier? » Qu'est-ce que l'amour comme défini dans ce chapitre? C'est se répandre et se donner jusqu'à ce que vous ayez tout donné. Et donner tout c'est donner sa vie. C'est lorsque vous répandez votre vie, c'est cela l'amour. C'est se donner jusqu'à ce qu'il ne reste rien, c'est cela l'amour.



L'AMOUR DONNE SA VIE, LA HAINE PREND LA VIE

Par opposition à cela, qu'est-ce que la haine? C'est prendre la vie, c'est être meurtrier, c'est l'opposé de donner sa vie. L'amour c'est donner la vie et la haine c'est prendre la vie. Voici une chose incroyable. Soit je vis par ma nature, soit je vis par la nature de Dieu. Si je vis par ma nature, je suis un meurtrier. Si je vis par la nature de Dieu, je suis quelqu'un qui aime et il n'y a rien entre les deux. Soit je prends la vie, soit je donne la vie. C'est dans la mesure où je deviens comme Jésus que je pourrai donner la vie, que je pourrai me répandre. Il n'y a rien entre les deux. Ne penseriez-vous pas que si le monde savait cela, s'il savait que les chrétiens sont prêts à se répandre et à se donner eux-mêmes, il aimerait profiter de cela? Pourquoi est-ce que le monde hait les gens qui aiment? Pourquoi est-ce que le monde hait les chrétiens si tout ce qu'ils font c'est donner, donner, donner? On pourrait se dire que le monde devrait aimer cela.

La réponse est parce que l'amour condamne, l'amour donne la conviction du péché, l'amour révèle qu'ils sont des meurtriers, des égoïstes, des fiers et des gens qui prennent, et le monde n'aime pas cela. C'est pour cette raison qu'ils ont tué Jésus, et c'est pour cette raison qu'ils n'aiment pas les chrétiens. Ne soyez pas choqués lorsque vous répandez votre vie pour les autres et que vous êtes rejetés, même si c'est votre propre famille. Ne soyez pas choqués par cela. Par nature, vous et moi nous sommes des personnes qui ne prenons pas, qui donnons. Et notre seule espérance de donner de l'amour est par le fruit de l'esprit.

Caïn a vu Christ en Abel et l'a tué. Dans sa traduction Kenneth Wuest souligne que le mot grec montre comment il a tué Abel. Il a égorgé son frère avec un couteau. Il avait de toute évidence vu de quelle façon son frère avait tué l'agneau et il savait comment le faire et c'est comme cela qu'il s'y est pris avec son frère. Caïn représente le monde et il nous hait. Ils ne peuvent pas supporter les gens qui donnent leur vie. Comment est-ce que je sais que je marche dans l'amour? C'est lorsque tout le monde ne vous aime pas. Plus vous vous positionnez pour Christ, plus les gens s'opposeront à vous. Le chemin que prend le Roi est tout le temps le même chemin que prendra le sujet du Roi, le chemin du serviteur du Roi.

La seconde évidence qui montre que je manifeste Christ à travers le fruit de l'esprit, est l'opposé de cela. Il y a des personnes qui me rejetteront, mais par opposition j'aimerai les gens. Dans 1 Jean le mot « frère » n'est pas l'équivalent de frère chrétien. Lorsque Paul parle de frère, il parle de frère chrétien. Mais Jean parle de frère au niveau humain. Lorsque Caïn demande à Dieu en Genèse 4:9: « Suis-je le gardien de mon frère? » Il parle de frère au niveau humain.

En lien avec cela j'aime le test objectif. De quelle façon est-ce que je sais réellement que j'aime mon frère? Les versets 3:16-18 disent: « Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. »

Cela est bien plus profond que de donner à quelqu'un un panier repas pour la fête de Thanksgiving, que de payer le loyer de quelqu'un ou d'inviter quelqu'un à dîner. Comment est-ce que je sais réellement que je me répands pour les autres? Dieu me donne ici un test. Il me demande: « Jusqu'à quel point es-tu attaché aux choses matérielles? » C'est un test pour moi. Il est écrit: « Si quelqu'un possède les biens du monde » et pas « si quelqu'un possède l'abondance des biens du monde. » Personne n'est préservé du danger d'aimer les biens matériels, tout le monde a quelque chose et notre attachement à cela est l'évidence que nous avons ou pas l'amour de Dieu.

Avant je pensais que si je me donnais de cette façon, alors les gens allaient prendre avantage de cela et ils allaient en profiter. Je pensais que les gens allaient faire la queue devant ma porte. Mais selon 1 Jean 4:18 l'amour parfait bannit la crainte. Donc si j'aime je ne vais pas penser à cela. Est-ce que cela signifie que chaque fois que quelqu'un demande quelque chose vous allez lui donner? Non, nous devons être parfaits comme notre Père céleste est parfait. Il s'agit d'un fruit de l'esprit. Il arrive parfois que Dieu ne donne pas pour de bonnes raisons et si vous marchez en union avec Lui, Il vous guidera pour que vous sachiez quand donner et quand ne pas donner. Mais vous devez toujours être prêts à donner.

Nous devons faire attention au sujet de notre façon de donner parce que parfois nous pouvons être si généreux que nous pouvons travailler contre l'action de Dieu. Dieu peut vouloir abaisser une personne à travers des difficultés financières, et nous nous venons la secourir parce que nous pensons que c'est un signe d'amour. C'est pour cette raison que nous devons marcher dans l'esprit. Nous ne désirons pas aller contre l'action de Dieu mais agir en union avec Lui.

Avant de terminer, j'aimerais encore vous rendre attentifs à un incroyable paradoxe que nous trouvons ici. A cause de toute cette idée que l'amour se répand et donne et donne, il y a tout le temps la tentation de sortir cela de son contexte de la communion avec Dieu. En d'autres termes, comme l'amour est une preuve de la communion, je peux être amené à penser que si je commence à me donner pour les autres, je serai plus proche de Dieu. Mais cela c'est faire les choses à l'envers. Notre objectif n'est pas de nous vider nous-mêmes. Notre objectif n'est pas de nous donner aux autres. Notre objectif est de marcher avec le Seigneur. Notre objectif est d'être en communion avec Lui. Il s'agit d'un livre sur la communion. Il s'agit d'un livre sur la communion avec Dieu. Lorsque nous Le verrons, nous serons comme Lui. Alors que nous sommes changés et que nous devenons comme Lui, comme Il est amour, alors nous nous répandrons pour les autres. C'est automatique. Si vous devez travailler à cela, alors cela ne vient pas de Dieu.

Pendant des années, j'ai essayé de mourir à moi-même pour pouvoir vivre pour Dieu. Mais vous ne mourez pas à vous-mêmes pour vivre pour Dieu, vous vivez par Dieu pour mourir à vous-mêmes. Cela se passe dans l'autre sens. C'est pour cette raison que dans Philippiens Dieu parle d'abord de la résurrection. Il ne dit pas : « D'abord vous mourez et ensuite vous ressuscitez. » Non, non, Paul dit en Philippiens 3:10: « Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort. » J'ai besoin de la résurrection et de la vie pour pouvoir mourir. Et j'ai besoin du Seigneur pour pouvoir me répandre pour les autres. Par conséquent, ne travaillez pas à cela. C'est lorsque nous marchons avec Lui et que nous sommes en communion avec Lui que nous pouvons ensuite donner aux autres.

Je me rappelle de moments dans ma vie où je pensais que je n'aimais pas assez les gens. Il m'arrivait de m'isoler dans le noir et d'essayer de visualiser des pécheurs loin de Dieu en train de tomber dans le feu de l'enfer et criant de douleur pour essayer d'avoir un fardeau pour les âmes. J'essayais donc de penser aux pécheurs souffrant afin que je puisse sortir et partager l'évangile avec eux. Je peux vous dire de façon très directe que je ne désire pas avoir un fardeau pour les âmes. Mais où trouvez-vous cela dans la Bible?

Moi j'aimerais avoir un fardeau pour le Seigneur. J'aimerais avoir un fardeau pour Jésus. Et si j'ai un fardeau pour Jésus, alors tôt ou tard je pleurerai sur quoi Jésus pleure. Je deviendrai comme Lui et je pleurerai sur Jérusalem quand Il le fait, et ainsi de suite. Vous n'avez donc pas besoin d'essayer de vous inventer un fardeau en vous demandant de quelle façon vous allez pouvoir aimer les autres, penser aux autres ou vous donner aux autres. Non, non, non, apprenez à connaître le Seigneur, Dieu fera de vous quelqu'un qui aime.

Nous avons donc vu qu'une première évidence qui montre que je marche dans l'amour est que les gens ne m'aimeront pas. Deuxièmement, je me répandrai pour les autres et il y aura une preuve pratique de cela à travers mon degré d'attachement aux choses matérielles.

Voici encore une troisième évidence qui montre que je marche dans l'amour. Le fruit de ma vie, le fruit de l'esprit, l'amour, deviendra pour moi une assurance. Les versets 3:19-22 disent: « Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos coeurs devant lui; car si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur, et Il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. »

Pendant longtemps je n'ai pas du tout compris ce point. Je pensais que si ma conscience me donnait une conviction de péché sur quelque chose, alors j'avais un gros problème parce que Dieu en connaît plus que ma conscience et voit plus de chose. Et si Dieu voit mon coeur, alors je serai balayé de devant Lui. Mais ce n'est pas ce que ce passage nous dit, pas du tout. Ce que ce passage dit réellement est qu'il y a une opinion sur moi qui est plus élevée que ne l'a ma conscience. Si ma conscience me convainc de quelque chose, alors Dieu est plus grand que mon coeur, et Lui sait toutes choses.

Laissez-moi essayer d'illustrer cela. Prenons un pommier pour illustrer cela. Vous savez que le fruit n'est jamais pour le bénéfice d'un arbre. Mais qu'est-ce qu'un arbre pourrait bien faire avec une pomme? Il ne produit pas de pommes pour lui-même. Nous prions si souvent: « Seigneur j'aimerais du fruit dans ma vie », comme si cela pouvait nous être bénéfique. Le fruit n'est pas pour nous, il est pour les autres. C'est tout le temps pour les autres personnes. Ce n'est pas pour nous. Le fruit appartient aux autres. Peut-être que vous demanderez: « Mais est-ce que cela n'a aucun ministère dans ma vie? » Oui cela a un ministère, c'est le ministère de l'assurance. Voilà ce que je veux dire par cela.

Nous allons dire que le fruit de l'esprit, l'amour, est la pomme. Dieu dit que si nous sommes réellement un pommier, alors vous verrez des pommes. Lorsque je regarde dans mon miroir, ma conscience ne cesse de dire que je ne suis pas un pommier, mais un chêne. Ma conscience me dit sans relâche que je ne suis qu'un chêne. Mais ensuite je vois une pomme, le fruit de l'esprit, l'amour, et cela me donne de l'assurance. Si jamais vous avez vu que Dieu a fait quelque chose dans votre vie, alors cela a pour objectif de vous donner de l'assurance et plus vous Le connaissez, plus vous Le voyez, plus vous aurez de l'assurance. C'est cela que fait le fruit dans votre vie. Cela vous montre que vous êtes réels, cela montre que c'est vrai.

C'est pour cette raison qu'il est bon de regarder en arrière, et de voir ce que Dieu a fait en vous et pour vous. Voilà donc trois évidences pour savoir si vous marchez réellement dans l'amour. Premièrement, le monde va vous haïr. Deuxièmement, vous allez aimer et vous répandre. Troisièmement, ce fruit sera une assurance pour vous et cela même au jour du jugement.

Pour résumer, Dieu est lumière, je dois Le contempler. Dieu est juste, en Le contemplant je dois devenir comme Lui. Dieu est amour, je deviens la fenêtre par laquelle les autres peuvent voir le Seigneur, c'est le fruit de l'Esprit.

Prions:

Père nous Te remercions pour cette merveilleuse section des Ecritures, si remplie et riche de Tes vérités. Nous prions Seigneur que comme Tu es amour, Tu puisses nous emmener dans la compréhension de la manière dont Tu t'es répandu pour nous, de quelle manière Tu continues de Te répandre pour nous et de quelle manière Tu prends plaisir à Te répandre vers les autres à travers nous. Merci de nous emmener plus loin dans la communion avec Toi, de telle sorte qu'il sera automatique pour nous de répandre notre vie pour les autres. Nous Te prions de manifester cela dans notre coeur. Dans le nom du Seigneur Jésus. Amen.

1 Jean #7