1 JEAN #2 - DIEU EST LUMIERE

(1 Jean 1:5-9)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre deuxième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Jean.



RÉSUMÉ

Pour commencer reprenons les quatre premiers versets de l'épître.

1 Jean 1:1-4 dit: « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, - car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, - ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. »

A la fin de sa vie, Jean nous dit qu'il n'y a rien qui l'émerveille davantage que la communion dont il jouit avec Dieu depuis toutes ces années. Il écrit afin que ses lecteurs puissent aussi partager la communion avec lui et avec Dieu. En effet la communion dont il profite est avec le Père et avec le Fils. Dans le chapitre 1, Jean nous rend attentifs quatre fois à cette merveilleuse communion dont il jouit.

• Verset 1:3: « afin que vous aussi vous soyez en communion, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. »
• Verset 1:6: « Si nous disons que nous sommes en communion avec lui. »
• Verset 1:7: « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. »

Cette communion est la clé de ce livre. Le thème de ces cinq merveilleux chapitres de 1 Jean est la communion avec Dieu. A la fin de sa vie lorsqu'il est sur l'île de Patmos, Jean marchait avec Jésus. C'est cela que Jean désirait que nous sachions. Il n'y avait rien de plus important pour lui que cette communion avec Dieu.

Si vous parcouriez le livre de Jean, vous remarqueriez qu'il y a deux choses qui sont tout particulièrement accentuées. Par cela je veux dire qu'il y a deux choses qui reviennent toujours à nouveau. Dans ces cinq chapitres nous trouvons 32 fois l'expression connaître ou savoir. Il répète tout le temps à nouveau « pour que vous puissiez connaître ou savoir. » Il a été dit que 1 Jean est le plus grand livre sur l'assurance dans toute la Bible. C'est un grand livre sur la confiance. Dieu ne désire pas que vous pensiez, que vous imaginiez, que vous supputiez ou que vous espériez. Non, Il désire que vous sachiez avec certitude. C'est donc un grand livre sur le fait de connaître ou de savoir.

1 Jean 5:11-13 dit: « Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. »

Voilà la raison pour laquelle Jean a écrit, c'est pour que nous puissions connaître.

Considérez encore ces extraits des versets 5:18-20.

• Verset 5:18: « Nous savons... »
• Verset 5:19: « Nous savons... »
• Verset 5:20: « Nous savons... »
• Verset 5:20: « et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable... »

Voici le premier accent qui est mis dans ce livre. Dieu désire avoir la communion avec nous et Il désire que nous le sachions. Le deuxième accent qui est mis dans ce livre est le mot mentir et le fait de prétendre ou de se tromper soi-même. Considérez les versets suivants:

1 Jean 1:6: « Nous mentons... »
1 Jean 1:8: « La vérité n'est point en nous... »
1 Jean 1:10: « Nous le faisons menteur... »
1 Jean 2:4: « Est un menteur, et la vérité n'est point en lui... »
1 Jean 2:21: « Qu'aucun mensonge ne vient de la vérité... »
1 Jean 2:27: « Qu'elle n'est point un mensonge... »
1 Jean 5:10: « Celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur...
1 Jean 1:6: « Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. »
1 Jean 1:10: « Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous. »
1 Jean 2:4: « Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. »
1 Jean 2:6: « Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. »
1 Jean 2:9: « Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. »

Jean nous dit qu'il a écrit au sujet de la communion avec Dieu afin que vous le sachiez, et que vous n'ayez pas besoin de faire semblant en prétendant avoir la communion alors que cela n'est pas réel dans votre vie. Il est facile de parler de la communion, il est facile de dire des mots. Il est facile de mémoriser des crédos. Il est facile de passer à travers les rituels et de réciter des mots. Mais Jean nous dit qu'il a écrit ce livre afin que nous puissions avoir la communion avec Dieu comme lui a aussi la communion avec Dieu. Nous n'avons pas besoin d'en douter et nous n'avons pas besoin de faire semblant.

Il est facile de parler de repos, de parler de victoire, de parler de communion avec Dieu, de parler de la puissance du Saint-Esprit dans votre vie et de parler du fruit. Jean nous dit qu'il a écrit cela afin que nous puissions expérimenter ce qu'il expérimente. Jean a marché avec Dieu pendant longtemps, il sait que c'est réel et il ne fait pas semblant.

Voici donc ce que nous avons vu dans notre précédente leçon. Voici le thème de Jean, c'est connaître Dieu et avoir une communion intime avec Dieu. Il s'agit de Le connaître sans en douter et de l'expérimenter sans faire semblant.

A la fin de notre précédente leçon, je vous ai dit que le message central de ce livre, qui est la communion avec Dieu, tourne autour de quatre titres de Dieu dans ce livre. Voici les versets qui soulignent cela.

1 Jean 1:5: « La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. »
1 Jean 2:29: « Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui. »
1 Jean 4:8: « Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »
1 Jean 4:16: « Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. »
1 Jean 5:11-13: « Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. »

Nous avons donc ces quatre révélations de Dieu. Dieu est lumière, Dieu est juste, Dieu est amour et Dieu est la vie. Tout le message de 1 Jean tourne autour de ces grandes révélations de Dieu. Je ne sais pas ce qu'est la communion avec Dieu si je ne sais pas ce que cela signifie que Dieu est lumière. Je ne peux pas expérimenter la communion avec Dieu sans en douter et sans faire semblant, si je ne sais pas ce que signifie que Dieu est juste. J'ai besoin de Le voir en tant qu'amour et j'ai également besoin de le voir comme étant la vie. Toute la pensée de Jean tourne donc autour de ces révélations de Dieu.



DIEU EST LUMIÈRE

Nous allons commencer avec cette première révélation qui est que Dieu est lumière. Avant que je vous montre ce que je pense que Dieu veut dire par cela, laissez-moi vous montrer les évidences que Jean donne. C'est une chose de dire que Dieu est lumière, mais comment est-ce que je le sais? Jean nous explique que si nous croyons réellement que Dieu est lumière, alors il y aura des choses qui seront vraies dans notre vie. Il nous donne ensuite trois merveilleuses évidences, trois vérités qui montrent réellement si je sais que Dieu est lumière et que je ne joue pas à un jeu.

Cette idée que Dieu est lumière se retrouve dans les deux premiers chapitres. 1 Jean 1:5-10 dit: « La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous. »

Si nous désirons savoir ce que cela signifie que de marcher dans la lumière, nous devons comprendre le verset 1:5. J'aime faire le lien entre ce verset et Jacques 1:17 qui dit: « Il est le Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation. » Dieu n'est que lumière et il n'y a pas de changement en Lui. Il est toute gloire, tout brillant, toute splendeur. Quoi d'autre que cela puisse signifier, ce passage enseigne clairement la perfection de Dieu. Dieu est absolument parfait et saint. Il n'y a de contradictions entre aucun de ses attributs, Il est simplement pure lumière, 100 % lumière.

Nous lisons cela à la légère, mais est-ce que nous réalisons que Dieu est absolument pur, parfait, lumière et sainteté? Puis il y a quelqu'un qui vient et qui dit: « Si vous voulez marcher avec Lui alors vous devez marcher dans la lumière comme Lui est dans la lumière. » Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve cela vraiment difficile. S'Il est absolument lumière, comment est-ce que je peux marcher dans la lumière comme Lui est dans la lumière? En d'autres termes, si je dois être parfait, alors je peux tout simplement dire adieu à la communion, parce que si c'est cela qui est nécessaire alors ce n'est tout simplement pas possible pour moi d'avoir la communion avec Lui. Et pourtant nous lisons bien que nous devons marcher dans la lumière comme Lui-même est dans la lumière.

Je ne connais pas tout ce qu'il y a dans vos vies, mais est-ce que quelqu'un pense qu'il est parfait? Si tout cela dépendait de la perfection, je sais que je ne pourrais même pas avoir une minute de communion avec Dieu et je suis sûr que, sans vous juger trop sévèrement, cela est également le cas pour vous.

Une des raisons pour lesquelles je sais que ce n'est pas ce que Dieu veut dire ici, est à cause de la dernière partie du verset 2:7: « et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » Si la première partie impliquait la perfection alors il n'y aurait pas de référence au besoin du sang de Christ. Je sais donc que cela ne signifie pas la perfection, je sais qu'il ne s'agit pas d'être parfait sinon le sang de Christ n'aurait pas de ministère dans ma vie. Une des explications que j'ai lues, mais que je n'arrive pas à faire mienne, est celle soutenue par certaines personnes qui disent que Dieu est la lumière absolue et que nous marchons dans le même genre de lumière mais pas au même niveau. En d'autres termes, certaines personnes disent que Dieu est lumière, qu'Il aime la sainteté et que moi aussi, mais pas au même degré. C'est comme si Dieu était un océan et moi juste une goutte ou encore c'est comme si Dieu était le soleil et que je ne suis qu'un petit rayon. Dieu aime la vérité et moi aussi d'une manière identique mais pas dans le même degré.

Je pense qu'il y a une vérité là-dedans, mais je ne pense pas que c'est ce que le Saint-Esprit a à l'esprit ici. Je sais que cela ne veut pas dire que nous devons être parfaits, et je ne pense pas que cela signifie que nous avons la même chose mais dans un degré bien moindre. Voici ce que je pense que Dieu désire nous communiquer ici. Comme vous le savez, trop de lumière aveuglerait vos yeux, de la même façon que trop de ténèbres vous rendraient aussi aveugles. Vous pouvez être aveuglés avec la lumière et avec les ténèbres. Nous n'avons pas la capacité de voir Dieu en entier. Dieu est lumière et il n'y a pas du tout de ténèbres en Lui. Si nous regardions ne serait-ce qu'un court instant à Dieu comme Il est, nous serions incinérés, nous serions consumés. Dieu est pur et nous ne pouvons pas regarder à Lui.

Pour essayer de vous expliciter ce que je crois être la pensée de Dieu au sujet de ce texte, j'aimerais que vous imaginiez une grande pièce remplie de trésors de toutes sortes. Il s'y trouve toutes sortes de pièces d'or et d'argent, de rubis, de diamants, d'émeraudes, de saphirs et de tout ce que vous pouvez imaginer de précieux. Cette pièce remplie de trésors de toutes sortes représente votre Sauveur, c'est Jésus. Il vous appartient. Il est une maison remplie de trésors, de merveilleuses vérités.

Le plaisir et le ministère du Saint-Esprit sont maintenant de prendre les chrétiens que nous sommes par la main et de nous mener dans cette pièce. Il désire nous montrer à quel point nous sommes riches et tout ce qui est à nous dans cette pièce. Mais si le Saint-Esprit allume la lumière tout d'un coup, nous serons éblouis au point de mourir, parce que cela est trop d'un coup. C'est trop, nous ne pouvons pas recevoir tout cela d'un coup. Vous n'avez pas les capacités pour cela.

Le Saint-Esprit nous prend donc par la main et nous montre comme nous sommes riches. Nous prenons la main du Saint-Esprit qui nous emmène dans la chambre remplie de trésors. Le Saint- Esprit connaît votre désir, votre faim, vos capacités et Ses plans pour vous. Il nous emmène dans un coin de la chambre, allume la lumière et nous voyons cette fontaine d'or, c'est si incroyable. Nous découvrons là qu'il est écrit El Shaddaï, c'est-à-dire le Dieu qui est plus que suffisant. Puis en dessous nous lisons le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien, Il m'emmène dans de verts pâturages. Notre coeur est alors si rempli par ce que le Saint-Esprit a mis en lumière! Ce que le Saint-Esprit nous montre n'est pourtant qu'un petit morceau de Christ, un petit aspect de Christ qui dépend du coin que le Saint-Esprit éclaire.

Faisons maintenant le lien entre cette illustration et le passage de 1 Jean 1:5-10. Le Saint-Esprit a mis en lumière Christ, donc Christ est dans la lumière, mais nous n'avons pas tout vu. Nous n'avons vu qu'une petite partie qui a été mise en lumière. Si nous avons déjà vu qu'Il est notre berger, alors nous devons simplement, comme l'explique ce passage de 1 Jean, marcher dans la lumière comme Lui-même est dans la lumière.



JE DOIS MARCHER DANS LA RÉVELATION DE CHRIST QUE DIEU ME DONNE

Je ne pense donc pas que ce passage signifie que nous devons être parfaits. Je pense que cela signifie que dans la mesure où Dieu manifeste Christ, alors qu'Il Le dévoile à notre coeur et qu'Il Le met en lumière, la petite façon dont je Le vois peut ne pas être la petite façon dont vous vous Le voyez. Parce que lorsque le Saint-Esprit nous prend par la main, Il peut nous montrer des choses différentes. Christ peut être dans la lumière pour vous d'une certaine façon et pour moi d'une autre façon. Je ne peux donc pas juger votre lumière et vous ne pouvez pas juger ma lumière. Dieu m'a montré Christ et Il vous a aussi montré Christ. Je dois marcher dans la lumière que j'ai et vous devez marcher dans la lumière que vous avez ainsi nous profitons de la communion avec Dieu et les uns avec les autres.

C'est ce que Jean essaie de nous dire. Nous ne voyons pas tous les rubis, les diamants et les pierres précieuses d'un seul coup. Au début Jean nous dit que lorsque Jésus a marché sur terre, Il s'est manifesté à lui parce qu'il pouvait Le voir avec ses yeux physiques, Il pouvait Le toucher avec ses mains, Il pouvait L'entendre avec ses oreilles. Mais ensuite Jésus est allé au ciel, et lorsque Jean écrit son épître cela fait près de 60 ans qu'il ne L'a pas vu avec ses yeux physiques. Mais le verset 1:2 dit: « la vie a été manifestée. » Jésus s'est manifesté d'une autre manière. Et Jean a continué de Le voir de façon graduelle alors que Dieu braquait les projecteurs sur Lui.

Par conséquent, de nos jours je Le vois par sa grâce en tant que Sauveur. Puis plus tard, Dieu pourra Le dévoiler en tant que l'époux. Plus tard, Dieu me Le dévoilera en tant que grand prêtre. Et peut-être plus tard comme étant la fin de la loi, et encore plus tard comme le potier et le cep. Nous ne savons pas tout ce qui peut se passer. Dieu remet le Seigneur Jésus tous les jours en lumière d'une façon nouvelle et il n'y a pas de fin à cela. C'est pour cette raison que je peux Le voir d'une façon et que vous pouvez Le voir d'une autre façon. Et pendant que je me réjouis en Lui en tant que mon cep, vous pouvez vous réjouir en Lui en tant que votre forteresse et votre rocher. Une autre personne peut réaliser qu'Il est la pierre angulaire et encore quelqu'un d'autre peut Le voir comme la tête du corps.

Je dois marcher dans la manifestation de Christ que Dieu m'a donnée et vous devez marcher dans la manifestation de Christ que Dieu vous a donnée. Je ne peux pas être tenu responsable pour le Christ que je n'ai pas vu. Et vous n'êtes pas tenus responsables pour le Christ que vous n'avez pas vu. Mais le point de départ de toute communion avec Dieu est la manifestation de Christ. Vous ne pouvez pas avoir la communion à moins que la lumière ne soit sur Christ. Il faut que vous voyiez Christ. Il n'y a pas de communion possible avec Dieu sans cela.

Alors que Dieu nous révèle Son Fils selon notre faim, notre soif, nos besoins, nos capacités et Son désir souverain, même si cela est un tout petit rayon comme la vérité que Dieu est avec moi, qu'Il ne m'abandonne jamais, qu'Il m'aime, qu'Il répond à mes prières, qu'Il est ma force ou qu'Il contrôle tout, ma seule obligation dans la vie chrétienne est de vivre dans la communion avec Dieu. Comme les gens compliquent souvent tout cela! Les gens donnent tellement de règles et d'ordonnances pour être un chrétien comme faire ceci ou faire cela! Mais je suggère qu'alors que vous arrivez à la fin de votre Bible, Dieu aimerait rendre cela tellement simple. Il nous dit que nous n'avons pas besoin de toutes ces choses si ce n'est la communion avec Dieu. L'objectif de la vie chrétienne est la communion avec Dieu et le point de départ de cela est voir Jésus, la manifestation de Christ. C'est votre seule obligation et votre unique travail.

Alors qu'est-ce que je suis censé faire en tant que chrétien? Je suis supposé voir Jésus. Et ensuite? Eh bien, ensuite je dois marcher dans la lumière comme Lui est dans la lumière. Et ensuite? Ensuite je dois à nouveau Le voir. Peut-être que vous me direz: « Mais vous ne connaissez pas ma vie, j'ai beaucoup de problèmes dans ma vie. J'ai entendu que ma responsabilité est d'arrêter de pécher, d'arrêter d'être fier, d'aimer mon frère, de présenter l'autre joue, de faire un second mile, d'aimer mon épouse comme Christ a aimé l'église, d'étudier la Bible, de prier pour ceux qui me persécutent et de visiter les malades. C'est cela mon devoir en tant que chrétien. N'est-ce pas mon devoir de combattre l'impatience, de combattre la fierté, de combattre l'égoïsme, de briser les mauvaises habitudes dans ma vie, de surmonter la convoitise et les autres tentations et de lutter contre la fainéantise? »

Je vais vous le dire de façon très directe: non, cela n'est pas votre devoir de chrétien. Cela n'est pas la vie chrétienne. La vie chrétienne c'est voir Jésus et lorsque nous Le voyons nous sommes transformés. Peut-être que vous me direz: « Mais qu'en est-il de toutes mes imperfections? Qu'en est-il de tous ces péchés qui sont dans ma vie? » Eh bien, lisez la suite du verset 1:7: « Si nous marchons dans la lumière comme Lui est dans la lumière, alors le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. »

Je peux vous dire que cela est une telle joie que de réaliser qu'alors que je parle et que j'ai dit oui à la révélation que Dieu m'a donnée, le sang de Christ me lave et me purifie. Alors que vous m'écoutez, le sang de Christ vous lave en cet instant. Vous êtes lavés et Dieu s'occupe de tout. Qu'est-ce qui pourrait être plus simple que la vie chrétienne? Regardez à Jésus et ne vous préoccupez de rien, le sang de Christ va s'occuper de toutes les autres choses comme nos imperfections. Voici ce que Jean a appris après une centaine d'années de communion avec Christ.

Avant que nous quittions 1 Jean 1:5-7, est-ce que vous avez remarqué qu'il n'y a aucune condition si ce n'est de marcher dans la lumière pour que le sang de Christ nous purifie de tous péchés? Il n'y a pas de si. Il n'est pas écrit: « Le sang de Christ va vous purifier si vous priez, si vous confessez, si vous vous repentez, si vous lisez votre Bible tous les jours, si vous allez à l'église, si vous donnez la dîme, si vous chantez dans la chorale. »

Les versets 1:8-9 disent: « Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » Peut-être que vous me demanderez: « Mais comment est-ce que tout cela va ensemble? Il semble que vous êtes obligés de confesser pour être en mesure d'être pardonnés. » J'ai vécu de nombreuses années dans cette illusion. Pendant longtemps ce verset était pour moi comme une partie de ping-pong! Selon ce verset, une fois j'étais en communion avec Dieu et ensuite je ne l'étais plus. Je marchais avec Dieu puis tout d'un coup je ne marchais plus avec Dieu, puis je marchais de nouveau avec Dieu. Je pensais que ma communion avec Dieu dépendait de mes capacités à me remémorer tous mes péchés et de les nommer devant Dieu.

Lorsque je marchais avec Dieu et que je perdais patience dans les embouteillages, je pensais que je perdais ma communion avec Dieu. Si quelqu'un disait quelque chose de négatif et que je le prenais mal, je pensais que je perdais ma communion avec Dieu. Si j'étais offensé par ce que quelqu'un disait ou faisait, si j'étais fâché et qu'il y avait de l'amertume dans mon coeur, si j'étais frustré, si j'étais préoccupé, si j'avais peur de quelque chose je pensais que je n'étais plus dans la communion avec Dieu. Pendant un moment j'étais en communion et l'instant d'après je n'étais plus en communion. Cela se passait des centaines de fois par jour!

Est-ce que vous réalisez dans quelle atmosphère la plupart des chrétiens marchent? Ils marchent dans la communion avec Dieu, puis perdent leur communion, puis ils confessent et sont de retour dans la communion. C'est un comme un va-et-vient incessant. Ma vie chrétienne ressemblait à cela. Je peux vous dire que j'ai vécu de cette façon pendant sept années. C'était un terrible lien parce que le verset 1:9 dit: « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » Et peu importe parfois à quel point j'étais « propre », lorsque je pensais assez fort je trouvais tout le temps autre chose à confesser. C'était un cycle sans fin.

Laissez-moi vous expliquer les versets 1:6-9. Le verset 1:6 parle de marcher dans les ténèbres, mais nous, nous parlons de marcher dans la lumière. Il y a une différence entre marcher de façon imparfaite dans la lumière, nous faisons tous cela, et marcher dans les ténèbres. Quelle est la différence entre marcher de façon imparfaite dans la lumière et marcher dans les ténèbres? Marcher de façon imparfaite dans la lumière signifie que lorsque je vois le Seigneur, mon coeur répond oui. Dieu me révèle Christ et lorsque je Le vois, je réponds oui. Je marche de façon imparfaite dans la lumière, mais le sang de Christ continue de me purifier et cela sans confession. Je suis purifié minute après minute si je vois le Seigneur et que je dis oui à la lumière que je reçois.

Qu'est-ce que cela signifie maintenant de marcher dans les ténèbres? Cela signifie que lorsque le Saint-Esprit met le projecteur sur Christ, je réponds non. Et cela parce que je ne m'intéresse pas à ce que Dieu dit, je ne m'intéresse pas à ce que Dieu aimerait que je fasse. Lorsque Dieu m'a montré quelque chose de clair, que je dis non et que je me rebelle, je vais dans les ténèbres et maintenant ma communion avec Lui est brisée. C'est lorsque je dis non à Dieu et que je ferme la porte à Dieu. Maintenant je suis dans les ténèbres et c'est alors que j'ai besoin de la confession. Et ensuite je peux retourner dans la lumière où le sang me purifie automatiquement. Lorsque vous marchez dans les ténèbres parce que vous avez dit non à Dieu, alors vous pouvez confesser ce péché pour revenir dans la lumière avec Dieu.



DIEU EST FIDÈLE ET JUSTE PAR RAPPORT À L'OEUVRE DE SON FILS

Veuillez noter que le verset 1:9 dit: « Il est fidèle et juste pour nous les pardonner. » Est-ce que vous ne vous attendriez pas à ce que le verset dise: « Il est miséricordieux et bon pour nous les pardonner? » C'est l'idée que nous avons habituellement. Nous péchons contre Dieu et ensuite nous disons qu'Il est miséricordieux et bon pour nous pardonner. Pourquoi est-il dit qu'Il est fidèle et juste? C'est parce qu'Il ne parle pas de Sa relation avec nous mais de Sa relation avec Son Fils. Jésus est mort sur la croix et Dieu est fidèle envers Son Fils. Dieu est juste envers Son Fils qui est mort sur la croix pour pardonner nos péchés et pour nous purifier de toute iniquité. Dans 1 Jean 2:1-2 nous verrons que si nous nous rebellons alors Christ est notre avocat, notre représentant et notre défenseur. Mais je n'ai pas besoin de 1 Jean 1:9 si je marche dans 1 Jean 1:7 qui dit: « Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. »

Pourquoi est-ce que Jean nous rend attentifs à la fidélité et à la justice de Christ? La réponse est parce qu'Il vous a pardonné il y a deux mille ans lorsqu'Il est mort. C'est à ce moment qu'Il a pardonné vos péchés. Les péchés que vous avez commis hier sont sur la croix, les péchés que vous commettez aujourd'hui sont sur la croix, et les péchés que vous allez commettre demain sont également sur la croix. Les péchés de la semaine prochaine, du mois prochain, de l'année prochaine et les péchés que vous ferez dans 40 ans sont sur la croix. Tout cela a déjà été payé pour nous sur la croix. Tout cela est terminé. Le pardon n'est plus un problème maintenant, Jésus-Christ a fait tout cela il y a bien longtemps. Et lorsque je me présente devant Dieu, ce qu'Il fait est qu'Il applique à ma condition ce que Jésus a accompli il y a deux mille ans. La question primordiale est donc: est-ce que je suis en communion en train de marcher dans la lumière ou est-ce que je marche dans les ténèbres?

Avant de terminer j'aimerais encore faire une remarque concernant la prière. Je pense que nous avons tous expérimenté des délais dans les réponses aux prières faites à Dieu. J'ai à l'esprit des témoignages de personnes qui ont attendu des années, avant que Dieu ne réponde à leurs prières. C'était des prières pour des bien-aimés, des prières pour des opportunités, des prières pour que des choses s'arrangent. Nous prions et Dieu diffère la réponse. Et cela se passe alors que nous sommes dans la lumière. Pour marcher dans la lumière nous disons oui à Dieu pour la manifestation qu'Il nous a montrée et pourtant Dieu nous fait attendre.

Imaginez maintenant quelqu'un qui se comporte comme le Fils prodigue. Il dit: « Non. Je me rebelle, peu importe ce que Tu dis Dieu, je ne veux rien faire. » Cette personne se rebelle, elle est maintenant dans les ténèbres. Imaginez qu'elle se repente et l'exprime dans sa prière. Ne pensez-vous pas que Dieu va attendre avant de répondre à la prière en disant: « Tu t'es rebellé, tu m'as dit non, tu as désobéi. » Il existe tellement de chrétiens, des soldats de la foi qui sont dans de mauvaises situations et qui doivent attendre. Il y a des gens qui sont malades et qui prient Dieu et qui doivent attendre et attendre et ils ne voient parfois aucune réponse. Et voici une personne qui a dit non à Dieu, qui s'est rebellée, qui est tombée dans le péché, qui est devenue ivrogne et qui prie Dieu pour se confesser et Dieu répond sans délai à cette prière. Si vous lisez votre Bible du début à la fin, vous verrez que c'est la seule prière à laquelle Dieu a promis de répondre sans délai, vous n'attendrez même pas cinq secondes.

Si vous êtes dans les ténèbres et que vous voulez retourner dans la lumière, alors Dieu répondra immédiatement à cette prière. Il n'attendra pas. Il arrive que dans Sa sagesse, Il diffère la réponse aux autres prières, mais Il ne diffère jamais la réponse à cette prière qui nous permet de revenir dans la lumière, où nous pouvons marcher en union avec Lui et où Son sang peut nous purifier de tous les péchés. Il ne différera pas la réponse à cette prière, même pas pour un court moment.

L'apôtre Jean est sur le point de mourir, il a marché tellement d'années avec le Seigneur, il a marché avec Lui et a parlé avec Lui, Dieu lui a dit qu'il Lui appartenait et Jean désire que vous ne doutiez pas, il ne désire pas que vous fassiez semblant, c'est une réalité et c'est simple. La simplicité de cela est que Dieu met Jésus en lumière, afin que vous puissiez dire oui à cela, et si vous dites oui à cette lumière, alors Son sang s'occupera de tout le reste. Puis demain Dieu remettra autre chose en lumière et toute la vie chrétienne revient à parcourir ce coffre de trésors et voir tout ce que nous avons en Christ.

Voici comment je comprends le premier point que Jean souligne, qui est que Dieu est lumière et nous pouvons marcher en union avec Lui.

Prions:

Père céleste nous Te remercions pour la simplicité de la vie chrétienne, nous en faisons parfois quelque chose de si oppressant. Nous essayons de créer des règles et des observances, et nous devenons ensuite l'esclave de ce légalisme, alors que tout ce que Tu désires faire c'est marcher avec nous. Tu désires l'union et la communion avec nous. Comme Tu prends plaisir à mettre en lumière le Seigneur Jésus et ensuite à nous inviter à marcher dans cette lumière. Puis Tu continues sans arrêt à nous purifier de tous nos péchés et de nos imperfections. Si quelqu'un est dans les ténèbres, nous Te remercions pour cette promesse que Tu ne diffères jamais la réponse à la confession de cette situation pour permettre à cette personne de revenir dans la lumière où tout est automatiquement purifié. Merci de prendre ces choses que nous avons vues dans Ta parole et de les imprimer dans nos vies. Préserve-nous de tout ce que j'ai dit et qui n'était pas de Toi. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.

1 Jean #3