1 CORINTHIENS #19 - L'AMOUR

(1 Corinthiens 13:1-13)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre dix-neuvième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Corinthiens.

Prions:

Père, merci de nous garder alors que nous ouvrons Ta parole; aide-nous à y voir Christ. Délivre-nous de la chair et du sang, de la sagesse humaine, et de toute approche de Ta Parole qui ne serait qu'académique. Instruis-nous dans Tes vérités et dans Tes façons de faire. Nous Te prions de nous montrer le Seigneur Jésus et que nous puissions Le saisir pour être libérés. Nous Te le demandons au nom de Jésus. Amen.



RESUME

Merci de prendre 1 Corinthiens 13. Cela fait plusieurs leçons maintenant que nous étudions les chapitres 12 à 14 qui traitent du problème de l'abus des dons spirituels. Une façon plus correcte de le dire serait de parler du problème de l'immaturité, parce qu'en fait, c'est de cela dont Dieu parle dans ces chapitres. Il s'agit du problème de l'enfance spirituelle et de la vue par rapport à la foi. Nous avons déjà eu plusieurs leçons d'introduction sur cette section particulière, et la dernière fois, nous avons commencé notre analyse, chapitre par chapitre. Nous avons parlé de l'unité du Corps dans le chapitre 12. Christ est la Tête et chaque chrétien est un membre de Son Corps. Dans ce cadre, notre seule responsabilité est de vivre en union avec la Tête. Si je suis bien ajusté avec la Tête, et que vous êtes bien ajustés avec la Tête, nous serons automatiquement bien ajustés les uns avec les autres. Lorsque tous les membres vivent en union avec La Tête, alors tous les membres vivent en union les uns avec les autres.

Cela nous amène à 1 Corinthiens 13. Je vous ai dit la dernière fois que chaque chapitre peut être résumé par un mot. Le chapitre 12 peut être résumé par le mot unité. Le chapitre 13 peut être résumé par le mot amour. Le chapitre 14 peut être résumé par le mot édification. Nous en arrivons donc au chapitre 13, l'amour. Le verset 12:31 désigne cela par « la voie par excellence. » Paul dit: « Je vais encore vous montrer une voie par excellence. »

1 Corinthiens 13 est un chapitre très connu dans le Nouveau Testament. Il est presque aussi connu que le Psaume 23, le Psaume du berger, Matthieu 6, la prière du Seigneur ou 1 Corinthiens 15, le chapitre sur la Résurrection. De nombreux chrétiens sont familiers avec 1 Corinthiens 13, le grand chapitre sur l'amour.

Lorsque vous arrivez à un chapitre très connu de la Bible et tout particulièrement lorsque vous essayez d'enseigner quelque chose, il y a des avantages et des inconvénients. L'avantage est que vous êtes en terrain connu, c'est-à-dire que les gens ont connaissance des faits qui sont décrits dans le chapitre. Vous n'avez alors pas besoin de prendre trop de temps pour bien exposer les choses, vous pouvez aller directement aux principes. Si vous n'êtes pas familiers avec un passage, il faut alors faire pas mal de recherches pour rassembler tous les faits avant de pouvoir en ressortir certains des principes et des vérités qu'il contient.

Mais en présentant un passage que les gens connaissent bien, il y a le risque que tout le monde se mette à dormir en pensant: « Oh, je connais déjà tout cela. J'ai déjà souvent entendu cela. Cela parle de l'amour. Il faut s'aimer les uns les autres et ainsi de suite. » Par conséquent nous devons faire confiance au Seigneur ensemble pour qu'Il puisse toucher notre coeur avec ces précieuses vérités. Il n'est pas très important que ce soit nouveau ou ancien. Ce qui est important, c'est que ce soit vrai, pas que ce soit nouveau. La vérité a pour objectif de nous libérer et de nous rendre plus vivants à Dieu et aux façons de faire de Dieu. Ainsi nous faisons confiance à Dieu alors que nous considérons ce chapitre 13.

Dans le développement de ce chapitre, j'aimerais voir quatre choses. J'aimerais premièrement faire un pas en arrière et dire certaines choses sur le chapitre dans sa globalité. Je pense qu'il est toujours important d'avoir avant tout, une vue d'ensemble, par exemple pour parler du thème et de son lien avec le même thème dans d'autres endroits du Nouveau Testament. Ensuite j'aimerais prendre les trois sections du chapitre 13. Presque tous les commentateurs le divisent de la même façon. La première section est formée par les versets 13:1-3, la deuxième par les versets 13:1-8a et la dernière par les versets 13:8b-13. Chacune de ces sections contient un grand principe de vie. Notre prière est que nous puissions isoler ce principe pour y voir Christ, et faire confiance au Saint-Esprit pour l'appliquer à nos vies.

Voici ce que dit 1 Corinthiens 13:1-13: « Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit. Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien. L'amour est patient, il est plein de bonté; l'amour n'est point envieux; l'amour ne se vante point, il ne s'enfle point d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s'irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L'amour ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant. Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu. Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande de ces choses, c'est l'amour. »



L'AMOUR PASSE AVANT TOUT

Pour retirer le maximum de bénéfice de ce chapitre, laissez-moi vous montrer de quelle façon le thème de ce chapitre, l'amour, est en lien avec ce même sujet dans d'autres parties du Nouveau Testament. Vous êtes sans doute familiers avec les passages que je vais citer car cela souligne la place prééminente que Dieu donne à l'amour dans le Nouveau Testament. J'aimerais que vous remarquiez la façon dont Dieu souligne l'amour dans le Nouveau Testament. En Matthieu 22:37-40, Jésus répond à une question qui Lui a été posée. La question est la suivante: « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? » La réponse de Jésus a été: « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.»

En Romains 13:10 Paul a écrit: « L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi. » Toutes les demandes de Dieu sont accomplies dans ce seul mot « amour ». Si j'ai de l'amour pour Dieu et pour les hommes, j'accomplis tout ce que Dieu demande de moi. C'est incroyable. En Colossiens 3:14 Paul écrit au sujet des caractéristiques de la vie chrétienne: « Mais par-dessus toutes ces choses, revêtez-vous de l'amour qui est le lien de la perfection. » Vous voyez, Dieu met un accent très fort sur l'amour. En Jean 13:35, Jésus dit: « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » Voilà comment le monde doit connaître les disciples. Lorsque les chrétiens de la Galatie étaient retombés dans le légalisme, Paul leur a dit en Galates 5:6: « La foi est agissante par l'amour. » Si vous n'avez pas l'amour, votre foi ne marchera pas car la foi est agissante par l'amour. Enfin lorsque Paul résume l'objectif de tout enseignement en 1 Timothée 1:5 il dit: « Le but du commandement, c'est un amour venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. »

Je vous rends attentifs à ces commandements afin que vous puissiez mieux apprécier 1 Corinthiens 13. Nous trouvons la même chose en 1 Pierre 4:8 où Pierre écrit: « Avant tout, ayez les uns pour les autres un ardent amour, car l'amour couvre une multitude de péchés. » C'est quelque chose que nous devons avoir avant tout.

1 Corinthiens 13 est une épître dans une épître. Au milieu de cette épître sur la Seigneurie de Christ, Paul nous donne cette petite épître sur l'amour. Dans la suite de l'étude, je vous montrerai de quelle manière l'amour et la Seigneurie sont liés l'un avec l'autre. L'amour est indissolublement lié à la Seigneurie de Christ. En fait, si votre amour n'est pas le résultat, le sous-produit de la Seigneurie de Christ alors votre amour n'est que sentiment et ce n'est pas du tout l'amour, ce n'est pas l'amour de la Bible. Cela doit être un résultat de la Seigneurie de Christ. Nous verrons cela par la suite.

S'il est vrai, et cela l'est, que tout ce que vous faites est évalué par l'amour, que le principe qui doit régir tout votre comportement est l'amour, que l'amour justifie toutes vos responsabilités devant Dieu et devant les hommes, que vous avez tout fait une fois que vous avez aimé et que Dieu ne vous demande rien de plus, que l'amour est également le seul témoignage qui convaincra le monde que vous appartenez à Christ, que la foi est agissante par l'amour, que l'amour est l'objectif de tous les enseignements, que l'amour est le lien de la perfection et que nous devons avant tout avoir un ardent amour pour les autres, alors vous voyez à quel point 1 Corinthiens 13 est important. Ce n'est pas seulement important à cause de sa place unique dans 1 Corinthiens entre les deux chapitres sur les dons spirituels, mais c'est également important parce que 1 Corinthiens 13 est le plein développement de l'amour dans le Nouveau Testament. Pour chaque thème de la Bible, vous pouvez trouver un endroit où Dieu le développe pleinement. Le chapitre 13 contient la pleine mention du sujet sur l'amour.

Alors que nous avançons dans le chapitre, nous allons définir clairement ce qu'est l'amour. Si cela doit être pratique dans nos vies, nous devons savoir exactement ce qu'est l'amour. Si tout dans ma vie chrétienne en dépend, je ferais bien de savoir ce que c'est, comment m'en saisir et comment l'avoir dans ma vie! Comme vous le savez, dans nos sociétés, de nombreuses choses passent pour être de l'amour sans être réellement de l'amour, dans le sens de l'amour biblique. Par exemple nous aimons la nature, nous aimons les animaux, nous aimons les bonbons, nous aimons le sport, nous aimons les steaks, nous aimons les programmes TV. Nous disons aimer de nombreuses choses. L'amour est bien entendu également associé à tout ce qui concerne les « romances » entre deux personnes. C'est ainsi que le monde voit l'amour.

Mais lorsque le Saint-Esprit a inspiré les auteurs bibliques pour parler de l'amour dans la Bible, Il signifiait beaucoup plus que cela. Parfois nous avons cette impression que l'amour est une émotion ou une sensation et vous vous sentez bien. Mais ce n'est pas ce que Dieu entend par l'amour. Pour étudier l'amour, nous ne ferons pas comme beaucoup le font en étudiant les mots grecs. De nombreuses personnes l'approchent de cette façon; elles disent: « Il y a trois mots grecs pour amour. Il y a le mot particulier qui est Agape et qui est utilisé pour parler de l'amour de Dieu, qui est différent des mots Phileo et Eros. » Mais d'autres disent que c'est Phileo le grand mot pour l'amour parce qu'il inclut toute la personne. Il nous faut voir davantage que juste une définition de l'amour. Nous devons trouver le coeur, l'essence de ce que Dieu entend par cette grande vertu.

Considérons donc d'un peu plus près ce chapitre 13. Nous l'avons appelé le fondement de tous les dons spirituels. Nous disons cela à cause de sa place entre les deux chapitres qui traitent des dons. Le Saint-Esprit souligne fortement le fait que si vous avez les dons mais que vous n'avez pas l'amour alors vous n'avez rien. Voilà à quoi Il nous rend attentifs. Aussi, voilà comment j'aimerais que nous considérions les trois sections de ce chapitre. La première section du chapitre, les versets 13:1-3, répond à la question « qu'est-ce que l'amour? » La deuxième section, les versets 13:4-8a, répond à la question « quelles sont les manifestations de l'amour? » La dernière section, les versets 13:8b-13, répond à la question « comment puis-je l'avoir dans ma vie, comment puis-je y entrer et l'expérimenter? » Voilà les trois questions auxquelles nous aimerions répondre.



L'AMOUR EST INDISPENSABLE

Commençons par les versets 13:1-3. Notre question est « qu'est-ce que l'amour? » J'aimerais premièrement vous montrer pourquoi c'est important puis nous parlerons de ce que c'est. Il ne fait aucun doute que c'est important. Si vous regardez au contraste que le Saint-Esprit établit dans ces trois versets, vous verrez que c'est très, très important. Certains commentateurs ont compté jusqu'à sept dons spirituels dans ces trois versets, les langues, les prophéties, la sagesse, la connaissance, la foi, l'aide et la libéralité. Je ne sais pas s'ils sont effectivement au nombre de sept dans ces versets. En effet, certains dons semblent se confondre. Par contre, je sais qu'il y en a plusieurs qui sont mentionnés. Voici pourtant ce que je sais avec certitude au sujet de cette liste. Je sais que Paul prend le bas de la liste. Je sais qu'il prend le haut de la liste. Et je sais qu'il prend le milieu de la liste. Je pense que Paul veut dire par-là qu'il prend toute la liste des dons, de A à Z, du bas vers le haut, de haut en bas, et tout ce qu'il y a au milieu.

Pour bien saisir la puissance de cette illustration, veuillez noter ce qu'il fait aux dons. Il prend un don et ensuite il l'exagère, il le pousse à son extrême. Par exemple au verset 13:1, il prend le don le plus bas, les langues. Rappelez-vous que nous avons vu que les langues est le don le plus bas, parce que c'est le seul don qui n'a pas pour objectif d'édifier les autres. C'est le seul don limité à soi-même. Paul prend ce don le plus bas, les langues, et il l'élève très, très haut, jusqu'à ce qu'il atteigne le ciel, jusqu'à ce qu'il atteigne la créature créée la plus intelligente de tout l'univers de Dieu, c'est à dire les anges. Dieu n'a jamais créé d'intelligence plus haute que celles des anges. Si jamais quelqu'un sait comment louer et adorer Dieu, ce sont bien les anges. Ils ne savent peut-être pas tout, mais ils savent comment louer Dieu. Et ensuite Paul dit: « Si vous pouviez parler les langues des anges, la langue des êtres dont l'intelligence est la plus élevée, si vous aviez la capacité pour louer et adorer des séraphins et des chérubins qui n'ont jamais péché, et que vous n'ayez pas l'amour, vous êtes un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit. »

C'est une phrase vraiment incroyable. C'est vraiment comme si Paul essayait d'empiler les superlatifs. C'est comme s'il recherchait les extrêmes. Il utilise des illustrations très fortes dans ces trois versets. Il met en avant les dons en les élevant à ce qu'ils ont de mieux. Le don des langues sans interprétation donne un son incertain. C'est pour cela qu'il dit que si nous désirons parler et aider les autres, nous devons avoir un interprète. Parce que le don des langues sans interprète est comme une cymbale qui retentit. Mais ici, il parle de la langue des anges. Pour cela, vous n'avez pas besoin d'interprètes, c'est une langue tout à fait compréhensible. Pourtant il dit que même si nous avons ce don de langue des anges qui est compréhensible, si nous n'avons pas l'amour alors cela ne sert à rien. La communication sans l'amour est comme le don des langues sans l'interprétation.

Ensuite Paul passe de ce don le plus bas au don le plus haut, le don le plus élevé qu'il a mentionné dans la liste, c'est le don de prophétie. C'était le plus haut à cause de sa puissance pour édifier, pour aider les autres. Au verset 13:2 il le combine encore avec d'autres qualités, il parle de « la science de tous les mystères et toute la connaissance. » Regardez à nouveau ce qu'il fait. Il pousse le don de prophétie à son extrême, il utilise des superlatifs, il parle de tous les mystères et connaissances.

Qu'en serait-il si vous saviez tout? Qu'en serait-il si vous aviez les réponses à tous les mystères de la Bible, et que vous aviez le don de prophétie de telle sorte que vous puissiez communiquer tous les mystères et toutes les connaissances? Et bien Paul dit que si vous n'avez pas l'amour alors vous n'êtes rien. Voyez-vous comment il prend ces dons, il les porte a leur potentiel maximum et ensuite il dit: « Si vous n'avez pas l'amour, vous n'avez rien. »

Je ne pense pas qu'il soit possible de donner des illustrations plus fortes que ce qu'il donne dans ces trois versets. Ensuite il prend le don de la foi et il dit: « Quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien. » Voilà la traduction de Kenneth Samuel Wuest: « Si j'avais toute la foi qui me permette de déplacer montagne après montagne sans m'arrêter. » Il y a une notion de continuité dans le temps employé. Après les langues, la prophétie et la foi, on pourrait penser qu'il a atteint les limites de son illustration. Que pourrait-il dire de plus? Si vous avez les plus grandes capacités pour adorer Dieu, mais que vous n'avez pas l'amour, ce n'est rien. Si vous avez les plus grandes capacités pour édifier les hommes et que vous connaissez tous les mystères et toutes les connaissances, mais que vous n'avez pas l'amour, ce n'est rien. Si vous avez toute la foi dans le monde pour déplacer montagne après montagne mais que vous n'avez pas l'amour, cela ne vous sert à rien.

Paul a encore trouvé d'autres choses et il donne encore une autre illustration. Il veut donner une illustration de soumission absolue. Et il ne pouvait pas en donner une plus forte. Le verset 13:3 commence par: « Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres... » Nous voyons régulièrement des images de famines comme en Ethiopie. Avez-vous déjà imaginé vendre tout ce que vous avez et le leur donner. Je veux dire par là, vendre votre voiture, votre maison et toutes vos possessions. Je ne parle pas de leur donner un peu ou beaucoup mais tout. Voilà l'illustration de Paul. Il parle de donner tout ce que j'ai pour nourrir les pauvres, pas 99 pour cent, mais cent pour cent. Mais que pouvez-vous donner une fois que vous avez donné toutes vos possessions matérielles? C'est votre vie. C'est pour cela qu'il ajoute au verset 13:3: « Quand je livrerais même mon corps pour être brûlé... » Il fait clairement référence à aller jusqu'à la mort. Il parle de se donner entièrement jusqu'à mourir pour une cause. Vous ne pouvez pas trouver une illustration plus absolue. Et il finit par le verset 13:3 par « Si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien. »

Vous voyez, il ne fait aucun doute que Dieu est en train de faire le contraste entre les dons dans ce qu'ils ont de meilleur et l'amour. Vous ne pouvez pas trouver de plus grands contrastes que ceux-ci. Dans ette illustration, l'amour dépasse tout, et de très loin. En fait, sans amour, la meilleure adoration n'est qu'une cymbale qui retentit. Le plus grand enseignement et la foi la plus dynamique ne sont rien. Et la plus grande soumission ne profite absolument à rien, sans cette chose appelée amour. Il est clair que c'est très important mais qu'est-ce? Quelle est donc cette chose appelée amour? Cette chose qui rend toutes les autres choses inutiles? Laissez-moi répondre aussi clairement que je le peux. Je vais vous donner une réponse courte et nous passerons le reste du temps à examiner cela.



L'AMOUR EST LA VIE DE DIEU

Qu'est-ce que l'amour? La réponse biblique fondamentale est que l'amour c'est la Vie de Dieu. Avant de continuer, laissez-moi vous donner des références sur l'amour que je n'ai pas encore mentionnées. J'ai gardé trois des références les plus fondamentales. Je pense que ce sont les références-clés de l'amour dans le Nouveau Testament.

1 Jean 4:8: « Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »
1 Jean 4:16: « Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. »

Dieu est amour, c'est pour cela que j'ai dit que l'amour est la Vie de Dieu. L'autre référence est ce fameux passage de Galates 5:

Galates 5:22: « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la tempérance. »

Le fruit est au singulier, il n'est pas écrit qu'il s'agit de neuf fruits de l'Esprit. Il n'y en a qu'un, les autres choses comme la joie, la paix sont une partie de l'amour. Dieu est amour et le fruit de l'Esprit est l'amour. L'amour est la Vie de Dieu, le caractère de Dieu, l'essence même de Dieu. Il est vrai que Dieu est également d'autres choses. Dieu est Lumière, Dieu est Justice, Dieu est Saint et ainsi de suite. Mais l'amour est l'expression du caractère et de la Vie de Dieu.

Pour rendre tout cela pratique, laissez-moi retourner en arrière et partager avec vous un des principes les plus anciens que Dieu ait mis sur la terre. Dieu a mis ce principe sur la terre avant qu'Adam et Eve ne pèchent. En fait, Il a mis ce principe sur la terre avant même qu'Adam et Eve ne soient créés. On le trouve dans le premier chapitre de votre Bible et cela devient un des principes-clés de toute la Parole de Dieu. Il est explicité dès le début dans Genèse 1. J'aimerais vous lire quelques passages de Genèse 1, puis vous donner le principe.

Genèse 1:11-12: « Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.»
Genèse 1:20-21: « Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. »
Genèse 1:24-25: « Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. »



LA VIE PRODUIT LA VIE SELON SON ESPECE

Avez-vous vu où je veux en venir? Dix fois avant que l'homme ne soit créé, Dieu souligne dans Genèse 1, le principe le plus fondamental et le plus simple de tous les principes physiques et spirituels. La vie doit produire la vie selon son espèce. C'est une des vérités les plus fondamentales et c'est incroyable de voir à quel point l'on peut passer à côté. C'est un des concepts les plus simples dans le monde. Les insectes donnent vie à des insectes. Les oiseaux donnent vie à des oiseaux. Les pommiers donnent vie à des pommiers. Les pétunias donnent vie à des pétunias. Les chiens donnent vie à des chiens. Les hommes donnent vie à des hommes, et ainsi de suite. Cela semble même être trop élémentaire pour être mentionné. C'est si simple. Même si vous faites des croisements, vous devez rester dans la même espèce. Vous pouvez croiser un chien avec un autre et avoir un drôle de chien mais cela reste un chien. Notre chien est une merveilleuse mixture de nombreuses races, mais c'est encore un chien. Il n'est pas en parti kangourou. Ce n'est pas un poisson, ce n'est pas un oiseau. La vie doit produire la vie selon son espèce.

Pourquoi est-ce que je vous dis tout cela? C'est parce que l'amour est la Vie de Dieu et la vie doit produire la vie selon son espèce. Seul Dieu peut produire la Vie de Dieu. La vie doit produire la vie selon son espèce. Il n'y a aucune possibilité pour l'homme de produire la vie de Dieu. Nous lisons Galates 5:22 un peu à la légère: « Le fruit de l'Esprit c'est l'amour... » Est-ce que vous savez ce que cela signifie lorsque vous dites le fruit? Qu'est-ce que le fruit de Ed et de Lilian? Ce sont nos enfants! Voilà notre fruit. Lorsque le texte parle du fruit de l'Esprit, il parle de la progéniture de l'Esprit, des bébés de l'Esprit, des enfants de l'Esprit. Le fruit de L'Esprit est l'amour.

Je peux mettre mes habits à mon chien. Je peux lui mettre mes chaussures, lui mettre mon pantalon et ma chemise, mais il ne sera jamais capable d'imiter ma vie. Il ne sera pas capable de penser, de raisonner, de parler ou de tondre mon gazon. Il sera un chien à tout jamais. Sa vie n'a pas les capacités de faire ce que ma vie peut faire. Imaginons que je désire « christianiser » mon chien. Comme il serait fou de ma part de le faire asseoir et de lui dire: « Notre leçon pour aujourd'hui est que tu partages ton repas avec les autres chiens du voisinage. » Est-ce que vous pensez que je peux lui communiquer cela? Ensuite je lui dirais: « Si un chien te mord sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si un chien prend ta gamelle, donne-lui également ton repas. Et fais un mille de plus avec ce chien. J'aimerais que tu visites les chiens malades. Aie compassion des chiennes qui sont veuves et des chiots orphelins. » Vous voyez, il serait vraiment fou de ma part de lui dire de considérer tous les autres chiens comme supérieurs à lui-même, et de se considérer comme plus petit que tous les autres chiens.

Vous voyez, nous ne pouvons pas enseigner tout cela à un chien. Nous sommes déjà tout excités s'il parvient à vous donner la patte, s'il se roule par terre ou s'il joue le mort. Nous pensons que c'est un grand exploit. Un chien ne peut pas imiter la vie d'un homme. Mais, pourtant, il est tout aussi insensé pour l'homme d'essayer d'imiter la Vie de Dieu. C'est une folie totale, c'est ridicule. Parfois, nous lisons des choses dans la Bible, comme si nous pouvions les accomplir. Nous lisons par exemple: « Aimez votre prochain comme vous-mêmes. Pardonnez comme Christ pardonne. Faites un second mille! Soyez reconnaissant en toutes choses? Regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés! Réjouissez-vous toujours. Maris, aimez vos femmes comme Christ a aimé l'Eglise et s'est livré pour elle. Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. » Avez-vous déjà essayé? Avez-vous déjà essayé de tendre l'autre joue? Avez-vous déjà essayé d'accepter avec joie le fait que vous ayez tout perdu?

La Bible dit encore: « Réjouissez-vous lorsque vous avez une chance de souffrir. Et considérez-vous comme bénis si vous êtes persécutés. » Mais tout cela ne marche pas.



DIEU DOIT PRODUIRE L'AMOUR QU'IL ATTEND DE NOUS

C'est un des principes les plus anciens que Dieu ait institué sur la terre. La vie doit produire la vie selon son espèce, seul Dieu peut produire la Vie de Dieu et ce chapitre nous décrit la Vie de Dieu. Dieu doit produire l'amour qu'Il demande de nous. Pourtant des milliers de chrétiens pensent que la vie chrétienne, c'est l'homme qui obéit à Dieu et c'est l'homme qui essaie de faire les choses que seul Dieu peut faire. Ils essaient de vivre au niveau d'un standard impossible. Je vais être honnête avec vous, il est bien plus facile pour mon chien d'imiter ma vie que pour moi d'essayer d'embrasser les standards de Dieu et de les imiter. Romains 5:5 dit « L'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné. » C'est la seule façon par laquelle nous pourrons avoir l'amour de Dieu et l'exprimer.

C'est pour cela que Paul commence ce chapitre de cette manière: « Si vous aviez les langues des anges, si vous aviez le don de prophétie et la connaissance de tous les mystères, si vous connaissiez toutes ces choses, si vous aviez toute la foi, si vous donniez tout et que vous donniez même votre vie en tant que sacrifice, mais que vous n'ayez pas la Vie de Dieu, si vous n'avez pas l'amour qui vient de Dieu lui-même, alors vous n'avez rien. »

Essayons maintenant de faire le lien avec les vérités que nous avons vues au début de notre discussion sur les dons. J'aimerais vous rappeler l'objectif des dons. Dieu donne des dons parce que nous sommes faibles, parce que nous sommes des bébés, parce que nous avons des besoins, parce que nous avons des déficiences. Les dons spirituels ne sont pas donnés aux forts, ils ne sont pas donnés à ceux qui sont matures, ils ne sont pas donnés à ceux qui sont développés. Ce sont des béquilles, des chaises roulantes, des cannes et des déambulateurs. Dieu donne le don de la foi jusqu'à ce que mon caractère soit transformé par la Vie de Dieu. Lorsque le Saint-Esprit me change par la Vie de Dieu et produit de l'amour en moi, alors je n'ai plus besoin du don de foi parce que l'amour croit toutes choses. C'est inclus dans le changement de caractère. C'est pour cela qu'il est si important d'avoir la Vie de Dieu.

Dieu donne le don de l'aide à ceux qui sont égoïstes, jusqu'à ce qu'ils soient conformés à Christ. Ensuite, ils seront heureux de s'aider les uns les autres. Il donne le don de discernement des esprits à ceux qui risquent d'être emportés à tout vent de doctrine. Mais alors que je connais Christ et que Sa Vie est produite en moi, alors que je deviens fondé, enraciné en Lui, je suis installé dans la vérité et je n'ai plus besoin du don de discernement des esprits. Je ne vais pas passer en revue tous les dons parce que nous l'avons déjà fait. Les dons nous sont donnés comme un échafaudage pour notre vie chrétienne, afin que le bâtiment puisse être solide et ferme. Mais une fois que le bâtiment est établi, on enlève l'échafaudage. L'échafaudage n'est pas important. Ce n'est important que dans les premiers temps alors que nous sommes en train d'être conformés à Christ.

Dieu illustre ici la vérité fondamentale qu'Il donne des dons afin que nous puissions connaître la Vie de Dieu. C'est de cela qu'il s'agit. Il dit: « Si je vous donne tous ces dons mais que vous n'arrivez jamais à la Vie de Dieu, à quoi servent les dons? Si je vous donne ce don de la foi et que vous ne vous en serviez que pour faire bouger les montages sans 12:6eu, sans recevoir la Vie de Dieu, qu'est-ce que vous avez? » C'est pour cela que Paul dit: « Les dons sont un échafaudage, c'est tout ce que c'est. » Ce sont des aides, ils vous maintiennent jusqu'à ce que vous ayez la Vie de Dieu, jusqu'à ce que votre caractère change et que vous soyez conformés à Christ. Ensuite vous pouvez les laisser tomber car vous n'en avez plus besoin.

Vous voyez, lorsque Dieu produit la Vie en nous, nous n'avons plus besoin du don de la foi, parce que le verset 13:7 dit: « L'amour croit tout. » Lorsque Dieu produira la Vie en nous, nous n'aurons plus besoin du don de l'aide, parce que le verset 13:5 dit: « L'amour ne cherche point son intérêt. » Je n'aurai pas besoin du don de discernement des esprits, à cause du verset 13:6 qui dit: « L'amour se réjouit de la vérité. » Je n'aurai plus à lutter avec la vérité. L'amour est la Vie de Dieu que seul Dieu peut donner. Il nous faut Dieu pour être vraiment un homme. Il nous faut Dieu pour être vraiment une femme. Il nous faut Dieu pour être vraiment un chrétien. Il nous faut Dieu pour être vraiment un époux, un père, une mère, un frère et une soeur. Il nous faut Dieu pour être le genre de personne que Dieu a créé. Seule la vie de Dieu peut faire cela. Et d'après cette section, jusqu'à ce que nous ayons cela, nous n'avons rien. Tout le reste n'est qu'une aide pour nous amener là-bas.



L'IMPORTANT, C'EST CE QUE NOUS SOMMES EN UNION AVEC CHRIST

Dieu déverse constamment sur nous Ses grâces, Ses bénédictions et Ses dons pour nous pousser à rechercher la Vie de Dieu. Mais si nous avons toutes ces piles de grâces et de dons et que nous n'avons pas l'amour de Dieu, si nous n'avons pas la vie de Dieu, alors Paul dit que nous ne sommes pas réellement arrivés, nous n'avons rien. De nos jours, nous plaçons beaucoup d'importance sur tous ces dons, sur ces bénéfices, sur ces grâces, et nous mesurons les chrétiens par rapport à cela. Nous disons: « Oh, quel grand don qu'il a! Est-ce que vous avez vu ce grand don? » Nous pensons que le don fait de quelqu'un un grand homme spirituel. Ou alors nous mettons en avant le service que les gens rendent. Nous disons: « Vous avez entendu, il a donné tous ses biens pour les pauvres et il est finalement mort sur le champ missionnaire? » Et nous pensons que c'est quelque chose de grand. Mais Dieu ne place pas cela en premier. Dieu ne place pas l'importance sur ce que vous faites ou avez, mais sur ce que vous êtes en union avec Christ. Pour Lui, le plus important c'est toujours ce qu'est un homme en union avec Christ.

Ils avaient le même problème dans l'Ancien Testament. Miché 6:6-8 dit: « Avec quoi me présenterai-je devant l'Éternel, Pour m'humilier devant le Dieu Très Haut? Me présenterai-je avec des holocaustes, Avec des veaux d'un an? L'Éternel agréera-t-il des milliers de béliers, Des myriades de torrents d'huile? Donnerai-je pour mes transgressions mon premier-né, Pour le péché de mon âme le fruit de mes entrailles? - On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l'Éternel demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu. » Vous voyez, l'Ancien Testament montre la même chose que le Nouveau Testament. Dans l'Ancien Testament, vous trouvez la pensée de Dieu sous forme d'image. Dans le Nouveau Testament, vous trouvez la réalité sous une forme pleinement développée. Mais il n'y a aucune différence dans le message entre l'Ancien et le Nouveau Testament.

Voilà pour le début de 1 Corinthiens 13 la voie par excellence. La voie par excellence est la Vie de Dieu reproduite dans le chrétien et sans la Vie de Dieu, sans le fruit de l'Esprit, peu importe ce que vous avez, peu importe en quelle quantité vous l'avez, vous n'avez rien. La vie chrétienne est la Vie de Christ, c'est la Vie de Dieu. C'est Son caractère dans notre vie. Sans cela, nous n'avons rien, nous ne sommes rien et nous ne servons à rien. C'est si facile de mesurer nos vies en fonction des dons spirituels. Si jamais cette section signifie quelque chose, elle signifie que vous pouvez avoir un don sans avoir la Vie de Dieu. Des Corinthiens, il est dit qu'il ne leur manquait aucun don. Ils avaient les dons.

Une des illustrations les plus claires de cela dans le Nouveau Testament se trouve dans Matthieu 7:21-23 qui dit: « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. » C'est une illustration vraiment forte du fait que vous pouvez avoir les dons sans avoir la Vie de Dieu. C'est le cas de milliers de personnes.

Je ne veux pas insister davantage là-dessus, si ce n'est pour vous donner mon propre témoignage. Je n'ai pas compris cela pendant des années. On m'a enseigné que j'étais supposé faire toutes ces choses comme aimer mon prochain, tendre l'autre joue, faire un second mille, et vivre au niveau de tous ces standards. J'ai essayé de vivre ainsi pendant sept longues années. Je me suis consumé en essayant de faire ces choses. Vous possédez deux « paradis » si Dieu commence à vous montrer que Lui seul peut reproduire Sa vie en vous. Je puis vous dire que le jour où Dieu a manifesté cela dans mon coeur, j'ai été libéré. Je ne dis pas que j'ai reçu une seconde bénédiction, mais, il est clair que j'ai redécouvert la première. (NdT c'est-à-dire Christ Cf. Ephésiens 1:3) J'ai été sauvé en 1958, mais c'est en 1965 que j'ai commencé à voir pour la première fois que ma vie chrétienne dépendait de Dieu et non pas de moi et que seul Dieu peut produire la vie de Dieu. J'ai abandonné les horribles luttes sans Christ dans lesquelles j'étais en essayant de produire ces choses. Notre unique responsabilité est de Le laisser faire, d'être disponible et de ne pas résister alors qu'Il se manifeste en nous.

Avant j'avais peur de dire aux chrétiens, arrêtez de vivre la vie chrétienne, parce que cela sonnait « non chrétien! » Mais maintenant je n'hésite plus, la vie est trop courte. Un de ces jours, je serai dans la tombe et je serai heureux de l'avoir dit! Arrêtez de vivre la vie chrétienne. Laissez tomber. Dieu ne s'est jamais attendu à ce que quelqu'un imite ou copie Sa vie. Il désire vous conformer à Christ, c'est cela la vie chrétienne et ce n'est rien d'autre.



LES CARACTERISTIQUES DE L'AMOUR

Prenons maintenant la section des versets 13:4-8a qui répond à la question « quelles sont les manifestations de l'amour? » En d'autres termes, quelles sont les manifestations de la Vie de Dieu? Posez-vous simplement la question: « est-ce que ces choses sont présentes et abondantes dans ma vie? » Je vais juste vous donner la liste tirée de ces versets 13:4-8a.

• patient
• plein de bonté
• pas envieux
• pas vantard
• pas orgueilleux
• pas malhonnête
• pas centré sur soi
• pas irritable
• ne soupçonne pas le mal
• ne se réjouit pas de l'injustice
• se réjouit de la vérité
• excuse tout
• croit tout
• espère tout
• supporte tout
• ne périt jamais

Est-ce que vous pouvez dire que c'est ainsi que vous vivez tous les jours? Pour apprécier ces manifestations de l'amour, qui toutes procèdent de la vie de Dieu, laissez-moi faire le lien avec la vérité de 1 Jean 4:8 qui dit: « Dieu est amour. » Nous pensons habituellement que Dieu aime et que Dieu a de l'amour. Mais ce verset ne dit pas cela, il dit: « Dieu est amour. » 1 Corinthiens 13 nous donne une description du caractère de Dieu. Pour personnaliser tout cela, je vais passer en revue cette liste et simplement mettre le mot Jésus où Dieu a mis le mot amour. Dieu est amour et par conséquent je peux le remplacer par Jésus.

Est-ce que ces choses sont vraies? Jésus est patient. Jésus est bon. Jésus n'est pas envieux. Jésus ne se vante point. Jésus n'est pas orgueilleux. Jésus n'est pas malhonnête. Jésus n'est pas centré sur Lui. Jésus n'est pas irritable. Jésus ne soupçonne pas le mal. Jésus ne se réjouit pas de l'injustice. Jésus se réjouit de la vérité. Jésus excuse tout. Jésus croit tout. Jésus espère tout. Jésus supporte tout. Jésus ne périt jamais. Est-ce que cela correspond à Jésus? Oui, parce que Dieu est amour. Si vous ne voyez pas toutes ces choses comme étant la Vie de Dieu, la Vie de Jésus, le caractère de Christ, vous ne comprendrez jamais pourquoi c'est la voie par excellence.

Ce serait la voie la plus difficile si cela ne s'appliquait pas à Christ. Mais c'est la voie la plus excellente parce que cela s'applique à Christ. L'amour est la Vie de Dieu, et 1 Corinthiens 13:4-8a, décrit le caractère de Christ, la manifestation de cette Vie, ce qui en sort. Une des grandes erreurs que font les chrétiens, c'est de courir après les manifestations de la Vie de Dieu et d'essayer de les produire par eux-mêmes. Nous sommes tous coupables de cela. Par exemple avez-vous déjà désiré ou même prié pour avoir de la patience, pour que Dieu fasse que vous soyez patients? Prier pour la patience n'est pas scripturaire. Certains chrétiens prient pour avoir la patience comme si c'était une dose de médicament. Je ne sais pas ce que les chrétiens attendent en demandant à Dieu de la patience. Peut-être qu'ils s'attendent à recevoir une cuillère de patience. Mais ce n'est pas quelque chose que vous pouvez mettre dans une bouteille pour en prendre une gorgée. C'est la manifestation de la Vie de Dieu. Dieu est amour et l'amour est patient. Est-ce que vous voyez comment Paul développe cela?

Combien souvent avons-nous essayé d'être bons? Peut-être que vous vous dites: « Cela, c'est facile. Je peux ne pas avoir la Vie de Dieu, mais je peux sûrement être bon. » Non, vous ne le pouvez pas, pas plus que mon chien ne peut lire. La vie doit produire du fruit selon son espèce. Ce n'est pas votre vie qui peut produire la bonté. C'est la Vie de Dieu qui peut le faire. Vous ne pouvez en aucune façon être bon. Il y aura un motif égoïste quelque part si vous essayez d'être bons. Vous le ferez pour être loués ou vous le ferez parce que cela vous fait vous sentir bien, vous le ferez pour vous-mêmes d'une façon ou d'une autre. Il n'y a aucun moyen par lequel vous puissiez être bons.



DIEU NE DONNE PAS LA PUISSANCE, IL EST NOTRE PUISSANCE

Avez-vous déjà essayé de ne pas être envieux? Avez-vous déjà essayé de ne pas être jaloux? Vous êtes-vous déjà dit: « J'ai décidé de ne pas être jaloux. » Vous voyez, nous demandons à Dieu de nous aider à ne pas être exaspérés. Mais Dieu ne répondra jamais à cette prière. Il ne vous aidera jamais à ne pas être exaspérés. Peut-être avez-vous déjà prié: « Aide-moi à ne pas être amer. Aide-moi à ne pas avoir un esprit qui ne pardonne pas. Aide-moi à ne pas avoir d'animosité dans mon coeur. Donne-moi la puissance pour supporter et endurer toutes choses. » Il ne répondra jamais à ces prières. C'est la raison pour laquelle les chrétiens deviennent frustrés. Dieu ne désire pas vous aider. Il désire ETRE votre aide. Cela n'est pas la même chose. C'est une direction toute différente. Dieu ne désire pas vous donner la puissance. Il est votre puissance. C'est la Vie de Christ. Il ne désire pas vous donner de la force. Le Seigneur est ma force. (cf. Psaume 28:7) Il ne vous donne pas le salut. Le Seigneur est mon salut. Il ne vous donnera pas la patience. Dieu est amour, et l'amour est patient. Dieu ne veut pas vous donner de l'aide, mais Il aimerait être votre aide. Il veut être votre salut.



LA CHRISTIANISME C'EST CHRIST

Nous retrouvons là un des principes les plus basiques de toute la Parole de Dieu. Ce principe est que le Christianisme est Christ. C'est la Vie de Christ. Dieu nous a donné Son Fils. Colossiens 3:11 dit: « Christ est tout et en tous. » S'il est vrai que Christ est tout alors il ne reste rien d'autre. Cela semble assez simple. Christ est tout. Et s'Il est tout, il ne reste rien d'autre. Nous avons la fausse idée que le christianisme est comme une pile de choses, une pile de vertus mises toutes ensemble. Nous avons la douceur, la bonté, la joie, la paix, la vérité, et nous pensons que lorsque nous mettons tout cela ensemble, nous avons la vie chrétienne. Mais cela ne marche pas de cette façon. La vie chrétienne c'est Christ. Ce n'est pas croire certaines doctrines. Ce n'est pas dire: « Très bien, j'ai grandi, maintenant je crois ce que tu crois. » Ce n'est pas cela le christianisme. Le christianisme, ce ne sont pas des pensées profondes. Le christianisme, ce n'est pas un comportement. Ce n'est pas une formule pour avoir la victoire qui dirait: « Si vous appliquez ceci alors vous aurez cela. » Ce n'est pas la bonne approche. Dieu ne vous donne pas la puissance pour bien faire les choses. C'est ce que certaines personnes pensent. Elles disent: « Je fais confiance à Dieu pour avoir la puissance pour faire les bonnes choses. Mais Dieu ne vous donnera pas la puissance pour faire les bonnes choses. Il désire vous donner Son Fils Jésus. Jésus est toutes ces choses que l'on trouve dans 1 Corinthiens 13. C'est Lui la Vie de Dieu. C'est cela la voie par excellence.

Laissez-moi bien souligner cela avec des portions bien connues des Ecritures. En Jean 14:6, Jésus dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » Le chemin que Dieu donne est Christ. La vérité que Dieu donne est Christ. La Vie que Dieu donne est Christ. Il ne donne pas Son Fils et quelque chose d'autre appelé la vérité. Il ne donne que Son Fils. Peut-être que vous vous dites parfois: « Je vais prier pour que Dieu me donne de la lumière. » Il est la lumière du monde. (cf. Jean 8:12) Il ne vous donnera pas la lumière, Il est la lumière. Il est le pain de vie. Il est le chemin, la vérité et la vie. Christ est notre espérance. (cf. 1 Timothée 1:1) Christ est notre paix (cf. Ephésiens 2:14) Christ est notre salut. (cf. Luc 2:30) 1 Corinthiens 1:30 dit: « Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption. » Christ est toutes ces choses.

Si jamais nous désirons grandir dans le Seigneur, nous devons voir que le christianisme est une personne et que cette personne est Christ. Ce n'est pas une liste de dons, de grâces, de bénéfices, ou de bénédictions. L'amour n'est pas une chose. La puissance n'est pas une chose. L'humilité n'est pas une chose. La douceur n'est pas une chose. Pendant des années, j'ai pensé que lorsque j'ai été sauvé, Dieu m'a donné le pardon, la miséricorde et la grâce, et que maintenant que je suis chrétien, Il va me donner l'humilité, la douceur et la bonté. Non, lorsque j'ai été sauvé, Il m'a donné Jésus. Et maintenant Il me redonne à nouveau Jésus. Il ne me donne pas une montagne de choses, des dons, des grâces ou des bénédictions. Le christianisme a toujours été, est actuellement et sera toujours le Fils de Dieu.

Laissez-moi vous donner quelques suggestions pratiques avant que nous attaquions la dernière partie. Comme l'amour est la Vie de Dieu et que toutes les autres choses ne sont qu'une manifestation de cette Vie et que c'est Dieu qui manifeste Sa vie, voilà ma première suggestion. Ne vous exténuez pas en essayant de produire une Vie que seul Dieu peut produire. Chaque vie doit produire la vie selon son espèce, et l'amour est la Vie de Dieu. Dieu doit produire la Vie en vous. N'essayez pas d'être comme Dieu, ne courez pas après ces manifestations en essayant d'être doux, bons, en essayant de ne pas être jaloux, en essayant de ne pas être envieux, en essayant de ne pas avoir d'amertume, en essayant de supporter toutes choses et en essayant d'être optimistes. Oubliez cela! Tout cela c'est la Vie de Dieu. C'est la Vie de Christ et il n'y a que Lui qui puisse produire cela.

La seconde suggestion est: laissez Dieu vous débarrasser complètement de toutes manifestations, de tous dons, de toutes grâces, de tous bénéfices et de toutes les choses spirituelles afin que vous puissiez toucher la Vie, afin que vous puissiez toucher Dieu Lui-même, afin que vous puissiez avoir Christ Lui-même. Votre responsabilité c'est de laisser faire Dieu. Vous voyez, jusqu'à ce que vous soyez délivrés des choses spirituelles, vous ne jouirez pas de la vie chrétienne. Les choses spirituelles sont des supports. Elles vous préparent, pour faire du ravalement de façade. Mais avant que l'échafaudage ne soit enlevé, vous ne pouvez pas profiter du bâtiment. Avant que vous vous débarrassiez de toutes ces autres choses, vous ne pourrez pas toucher la Vie. Vous ne pourrez pas toucher Christ. Plus le mur des bénédictions spirituelles est grand, plus il faut un grand échafaudage et plus il est difficile de voir Christ. Nous pensons que si nous avons toutes ces choses spirituelles, comme la joie, la paix, l'amour, la patience, le ministère et le service il sera facile de voir Christ. Non c'est plus dur. Plus nous avons de bénédictions spirituelles, plus il nous sera dur de voir Christ.

Vous voyez, le Christianisme n'est pas la puissance de faire les bonnes choses. La sainteté, ce n'est pas comment vous vous comportez, c'est ce qu'Il est! Il est saint. Ce n'est pas la façon dont vous vous comportez. C'est ce que Dieu est. La patience n'est pas ce que vous avez, le pardon n'est pas ce que vous faites, l'amour n'est pas une attitude que vous montrez. C'est Christ. Lorsque nous avons Christ, nous avons tout ce qui est en Christ. C'est le caractère de Christ. Lorsque vous avez Christ, vous avez cela. Ensuite Il manifestera tout cela à travers vous.

Les personnes qui ne comprennent pas cela, risquent d'être très fâchées lorsque je dis par exemple: « Je loue ma sainteté. Je remercie ma justice. Je prie mon amour. J'adore mon humilité. » Elles diraient sûrement: « Mais qu'est-ce qui se passe avec Ed? Il va très mal. Comment peut-il prier sa sainteté et sa justice? Et comment peut-il adorer son humilité? » C'est parce que ma justice est une personne. Christ est ma justice. Bien sûr que je prie ma justice. C'est parce que Christ est ma justice. Et j'adore mon humilité, parce que c'est une personne. C'est Christ Lui-même, c'est une personne, c'est le Seigneur Jésus Lui-même. C'est cela le christianisme.

1 Corinthiens 13:4-8 sera vôtre, dans la mesure et uniquement dans la mesure, où Christ manifestera Sa Vie en vous. C'est cela la Vie de Christ. Et c'est tout ce que c'est. Vous voyez, Dieu ne vous a jamais appelés à vivre la vie chrétienne, et il ne m'a jamais appelé à vivre la vie chrétienne. Il n'y a qu'une seule personne qui ait jamais vécu la vie chrétienne. Son nom est Jésus. Et il n'y a qu'une seule personne qui puisse à nouveau vivre la vie chrétienne. Son nom est Jésus. La seule différence est que maintenant Il désire la vivre en vous et en moi. Mais c'est la même Vie de Christ. Vous voyez nous n'avons pas besoin de choses comme la douceur, la bonté et la joie. Nous n'avons pas besoin de cela. Ce dont nous avons besoin c'est le caractère de Christ que Dieu produit en nous et ensuite lorsque nous aurons Christ, nous aurons toutes ces choses.

Par conséquent ne lisez pas cette section en disant: « Oh, j'aimerais tellement que toutes ces choses soient en moi. Je souhaiterais avoir de la patience comme cela. » Est-ce que Christ est en vous? Alors tout cela est en vous, parce que c'est en Lui. Toutes choses sont en Lui. Et si vous avez Christ alors vous avez toutes ces choses. Alors de quoi d'autre avez-vous encore besoin? Vous avez juste besoin de désirer que la Vie de Christ puisse se manifester elle-même à travers vous. Vous voyez, vous n'avez pas à courir après toutes ces choses. Qu'est-ce que l'amour? C'est la Vie de Dieu. Quelles sont les manifestations de l'amour? La réponse est le caractère de Christ. Ce que Paul fait ici c'est décomposer le caractère de Christ dans toutes ces formes variées pour nous en montrer les différentes manifestations.

Comment puis-je avoir cela? Les versets 13:8b-13 disent: « Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant. Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu. Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande de ces choses, c'est l'amour. »

Comment puis-je avoir cela? Si cette section nous apporte une réponse, cela peut se résumer en un mot « progressivement. » Comment pourrez-vous expérimenter cette Vie de Christ? La réponse est de façon progressive. Je ne vais pas à nouveau expliciter ce que signifie « quand ce qui est parfait sera venu », parce que nous en avons déjà parlé. Mais considérons-le comme un principe. Plus nous avançons vers ce qui est parfait, ou comme le dit le verset 13:13 « voir face à face » moins nous aurons besoin des dons et plus nous expérimenterons les manifestations de la Vie de Dieu. Il est vrai qu'un jour, dans nos corps ressuscités, nous n'aurons plus besoin de tous les échafaudages, de tous les dons, et de toutes les aides. Mais dès maintenant, alors que nous grandissons en Christ, alors que nous Le voyons Lui et que nous Le laissons produire Sa Vie en nous, nous avançons vers cette communion face à face dont parle Paul, nous devenons des chrétiens matures et indépendants de nos besoin des dons, et nous pouvons déjà profiter de la manifestation de la Vie de Christ.

Le verset 13:13 dit: « Mais la plus grande de ces choses, c'est l'amour. » Certaines personnes sont perplexes par rapport à cela. Est-ce que Dieu veut dire que l'amour est permanent et que la foi et l'espérance sont temporaires? Si vous lisez attentivement, vous verrez que la foi et l'espérance demeurent. Certaines personnes enseignent que nous n'aurons plus besoin de la foi et de l'espérance une fois que nous serons au ciel. Laissez-moi vous poser cette question: est-ce qu'il viendra un jour ou votre foi sera transformée en vue et où vous n'aurez plus besoin de foi? Aurez-vous besoin de la foi dans le ciel? Aurez-vous besoin de l'espérance au ciel? Je crois que la Bible enseigne que vous en aurez besoin. Ces trois choses demeurent, la foi, l'espérance et l'amour. Je crois que l'infinité de Christ nous donne l'assurance que nous aurons besoin de l'espérance et de la foi pour toujours.

Vous, vous serez éternels mais jamais infinis. Vous n'êtes éternels qu'à un seul bout. Dieu est éternel à chaque bout. Vous pouvez poursuivre ce qui est infini mais vous ne pouvez jamais le dépasser. Par conséquent le ciel est progressif. Et alors que les siècles passeront, vous connaîtrez toujours mieux et davantage Christ. Il y aura toujours un futur au ciel. Vous ne verrez jamais la fin de Dieu. Vous ne verrez jamais la fin de Christ. Et alors que les siècles passeront, même avec vos nouvelles capacités, même avec vos nouvelles révélations de Dieu, comme Il est infini, il n'y aura aucune possibilité pour vous de commencer à en venir à bout. Il y a actuellement des chrétiens qui font confiance et qui espèrent. Ma mère est au ciel et elle fait confiance à Dieu pour recevoir un corps de résurrection. Elle ne l'a pas encore, elle l'espère encore. Aussi longtemps qu'il y aura un futur au ciel, il y aura de la place pour la foi et pour l'espérance.



L'AMOUR INCLUT TOUT

Mais pourquoi est-il dit que l'amour est le plus grand de toutes choses? C'est à cause du verset 13:7 qui dit: « l'amour croit tout, il espère tout. » En d'autres termes, la foi et l'espérance sont incluses dans l'amour. C'est pour cela que l'amour est le plus grand, de la même manière que le tout est plus grand que la partie. Vous voyez? L'amour est le plus grand parce tout est inclus en lui. C'est pour cela que Dieu emploie ce mot pour décrire toute la Vie de Dieu. Si vous demandez: « Comment est Dieu? » Je répondrai « Il est l'amour. » Si vous me dites: « C'est trop grand, décompose cela. » Alors je dirais: « L'amour est doux, l'amour est patient, l'amour supporte tout... » L'amour est la Vie de Dieu et seul Dieu peut produire la Vie de Dieu. Et toutes choses sont incluses en cela. Toutes les choses sont incluses dans la Vie de Dieu.



NOUS NE SOMMES PAS ENCORE ARRIVES

Laissez-moi encore vous partager quelques principes provenant de cette dernière section. Le premier nous vient de la façon dont les mots enfant et homme sont utilisés dans les versets 13:11-12. Vous voyez, il parle ici du temps et de l'éternité. En d'autres termes, l'enfant représente notre situation actuelle, dans ce temps présent, et l'homme dans l'éternité, lorsque ce qui est parfait sera venu, alors vous serez matures. Ma suggestion est donc celle-ci: soyez très prudents au sujet de ceux qui pensent qu'ils sont arrivés quelque part. Vous ne serez pas arrivés avant que vous ne soyez au ciel, et même là-bas, comme c'est progressif, vous ne serez pas réellement arrivés. Vous serez constamment en train d'arriver. Je pense que ce qu'il est dit au verset 13: 12, c'est que notre plus haute vision des choses spirituelles maintenant, peu importe à quel point nous connaissons Dieu, peu importe à quel point nous avons étudié, peu importe à quel point notre communion est intime avec Lui, peu importe à quel point une personne est spirituelle, maintenant, elle ne sait rien. Elle voit à travers un miroir et c'est sombre. Il y a des nuages, il y a du brouillard.

Parfois après avoir étudié la Bible, il vous semble que vous savez quelque chose. Mais nous ne savons rien du tout. Mes amis, nous sommes en train de parler de connaître Dieu! C'est infini. Nous ne pouvons que « gratter la surface », nous ne sommes que des bébés. C'est pour cela qu'il importe qu'aucun homme, qu'aucune femme et qu'aucun groupe ne se lève et prétende qu'il sait quelque chose. Nous ne savons rien. C'est pour cela qu'il est si risqué de suivre des individus. J'espère que ma connaissance de Dieu pourra vous aider, et j'espère que votre connaissance de Dieu pourra m'aider. Nous sommes appelés à apprendre à Le connaître au siècle des siècles; alors qui sommes-nous pour dire que nous savons quelque chose. Combien il est fou de mettre notre confiance dans un soi-disant « géant spirituel » qui croit qu'il sait quelque chose. Personne ne sait rien. Nous sommes tous en train de lutter pour connaître un peu, nous n'avons qu'une goutte d'un océan infini. Nous n'avons qu'un grain de sable de toutes les plages du monde. Nous n'avons qu'une feuille de toutes les forêts du monde.

Nous ne savons rien. Par conséquent ma suggestion est: soyez très prudents avant de regarder à un homme, à un livre ou à un groupe. Continuez d'apprendre à connaître le Seigneur, et si jamais quelqu'un peut vous aider, saisissez cela pour vous en nourrir et vous emmener dans de verts pâturages. Mais ne mettez pas aveuglément toute votre confiance en quelqu'un. Avec toute son expérience, Paul, lui qui a été au troisième ciel, a dit: « Nous voyons comme à travers un miroir, nous ne voyons que de façon trouble, nous ne savons rien. Nous avançons ici-bas comme des pèlerins. » Voilà ma première suggestion. Ne pensez pas que vous êtes arrivés et ne donnez pas beaucoup de crédit en quelqu'un qui dit qu'il est arrivé. Personne n'est arrivé et nous n'arriverons pas avant que nous Le voyions face à face.



LA CROISSANCE VERS LA MATURITE EST PROGRESSIVE

Ma seconde suggestion est, bien que nous ne puissions pas avoir une pleine maturité avant d'être au ciel, nous pouvons tout de même en avoir déjà un avant-goût ici-bas. Alors que ce qui est parfait arrive, alors que nous sommes de plus en plus proches de l'arrivée de Christ, de la manifestation de Christ, alors que nous Le regardons face à face, alors que nous regardons de plus en plus à Christ, le verset 13:8 sera aussi de plus en plus vrai dans votre vie. Plus vous regardez à Christ, plus votre besoin de dons s'estompera et Dieu commencera dès lors à démonter l'échafaudage, et à manifester sa Vie en vous et par vous. La seule façon par laquelle un enfant peut devenir un homme est de grandir. Il n'existe pas de chemin rapide et facile. On ne peut pas avaler une pilule et devenir mature. Il serait bien de juste avoir à lire un livre, à mémoriser une formule et à suivre dix étapes pour devenir mature en Christ. Non les choses se font comme lorsqu'une mare gèle; c'est si lent et si imperceptible, que même l'oeil le plus exercé ne peut pas le voir se produire.

Parfois lorsque des personnes que nous n'avons pas vues depuis longtemps viennent nous voir, ils disent de nos enfants: « Oh! mais comme ils ont grandi. » Mais moi je ne le remarque même pas. C'est parce que cela s'opère de façon si régulière et devant mes yeux. Si je m'absentais et que je revienne, je pourrais sans doute dire que je le vois. N'espérez pas voir beaucoup de choses dans le domaine de la croissance dans votre vie. Continuez à regarder à Jésus pour les soixante-quinze prochaines années. Ne faites rien d'autre, si ce n'est de regarder à Jésus pendant les soixante-quinze années à venir. Si cela ne marche pas, alors reconsidérez les choses! Mais donnez-vous au moins soixante-quinze ans juste pour regarder à Christ sans rien faire d'autre, et lorsque vous regarderez en arrière, vous verrez toute la croissance que vous désiriez avoir.

Alors que vous regardez uniquement à Christ, ces autres choses vont sortir de votre vie, et de façon incroyable, la Vie de Christ sera produite en vous. Et ensuite toutes ces choses avec lesquelles nous luttons seront aussi faciles à réaliser que de respirer, aussi spontanées que de voir et d'entendre. La Vie est intuitive, elle est toujours intuitive. Ce sera une chose automatique et lorsque quelqu'un vous regardera, il dira: « Oh! mais tu es vraiment patient. » Et vous répondrez: « Ah bon je ne l'ai même pas remarqué. » C'est parce que ce n'est pas vous. C'est Christ, c'est la Vie de Christ qui se manifeste elle-même.

Comme toujours, nous terminons au même endroit! Regardez à Jésus. Regardez à Christ seul. N'essayez pas d'être un chrétien. Passez juste votre temps à connaître Dieu, à connaître Jésus, et laissez Dieu faire son oeuvre. Il produira Sa propre Vie en vous.

Prions:

Père, combien nous Te louons de ce que toutes ces choses que nous avons regardées sont vraies au sujet de notre Seigneur Jésus. Seigneur, nous sommes si reconnaissants de ce que Tu as rendu la vie chrétienne si facile. C'est simplement la manifestation de la Vie de Christ. Nous sommes également reconnaissants de ce que chaque vie doit produire la vie selon son espèce parce que nous avons été si frustrés en essayant de produire la Vie de Dieu dans notre âme. Fais-nous la grâce de Te croire, de nous reposer et de savoir que Tu t'occupes de produire Ta Vie en nous. Nous Te remercions tellement pour notre salut. Au nom de Jésus. Amen.

1 Corinthiens #20