1 CORINTHIENS #18 - LE CORPS

(1 Corinthiens 12:1-12:31)

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre dix-huitième leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Corinthiens.

Prions:

Père, nous Te remercions pour le Saint-Esprit qui vit dans notre coeur et qui nous montre Christ. Alors que nous regardons dans Ta parole, nous prions que Tu puisses nous guider et nous garder. Guide-nous dans toute la vérité et garde-nous des idées des hommes. Rends-nous capables de fixer fermement notre foi sur le Seigneur Jésus-Christ, et ensuite transforme-nous à Son image de gloire en gloire. Viens à notre rencontre là où nous en sommes et emmène-nous à la place où Tu désires que nous soyons. Nous Te le demandons dans le nom merveilleux du Seigneur Jésus. Amen.



RESUME

Très bien, nous sommes dans la quatrième leçon des chapitres 12 à 14. Nous avons déjà passé plusieurs leçons dans l'introduction de ces merveilleux chapitres, et dans cette leçon nous allons commencer à voir quelques sérieux commentaires sur les chapitres en eux-mêmes. Nous avons vu plusieurs leçons autour de ces chapitres pour nous permettre d'éclaircir plusieurs points au sujet des différentes approches que nous avons dans ces trois chapitres. Je n'essaie pas de vous faire comprendre chaque verset et je ne comprends pas tous les versets dans ce passage. Mais j'aimerais que vous compreniez le fil conducteur du Saint-Esprit. Il me semble très important que nous comprenions la direction que le Saint-Esprit imprime à ce passage.

Nous avons parlé de la merveilleuse provision du Seigneur à travers les dons spirituels. Dans Son grand amour pour chaque chrétien, le Saint-Esprit nous a donné dons sur dons, aides sur aides. Ce sont des dons pour servir, des dons pour encourager, des dons pour nous soutenir, des dons pour nous garder et pour nous protéger. Il y a d'autres dons qui nous permettent de nous rassurer. Il y a des dons pour grandir de l'enfance à la maturité. C'est l'objectif de chaque don. Il n'y a pas de don qui ne soit pas donné à un enfant. Le fait que vous ayez des dons montre que vous êtes dans l'immaturité. Dès que Dieu voit un besoin, Il pourvoit au besoin. Dans le coeur de l'homme il y a un cri et dans le coeur de Dieu il y a une réponse. Cela se passe tout le temps de cette façon. Il s'agit de la grande nature du coeur de Dieu. Il s'agit de la grâce de Dieu. Les dons spirituels sont le suprême exemple de cette merveilleuse vérité que Dieu nous rejoint tout le temps là où nous en sommes. Il vient à notre rencontre là où nous sommes le plus faible et ensuite Il nous fortifie sur ce point et Il utilise le don qu'Il nous donne pour édifier les autres.

Dans cette leçon nous allons commencer à discuter de l'image que Paul utilise pour illustrer certains grands principes et les imprimer dans notre coeur. Le chapitre 12 peut être résumé par le mot « unité », le chapitre 13 par le mot « amour » et le chapitre 14 par le mot « édification. »

Bien qu'il y ait des détails très intéressants dans ces chapitres, ces trois mots, unité, amour et édification montrent ce que le Saint-Esprit a à coeur. Quoi que vous ressortiez d'autre dans ce chapitre, quoi que vous discutiez d'autre au sujet des dons, Dieu désire que vous puissiez voir l'unité des chrétiens. Il aspire à ce que vous puissiez voir l'importance de l'amour, le fruit de l'Esprit. Il désire que nous puissions tous voir la finalité de l'édification, de faire grandir le Corps à l'image de Christ. Si nous pouvons comprendre ces trois points, même si nous ne saisissons pas totalement les autres détails, nous avons alors saisi ce que Dieu a sur le coeur. Voilà ce que Dieu a prévu. C'est cela le message de 1 Corinthiens 12 et 14. C'est la raison pour laquelle le Saint-Esprit a inspiré ces trois chapitres. Si nous comprenons tout le reste et que nous ratons ces trois idées, alors nous avons raté le point important de ces trois chapitres. Ce sont les points importants et c'est ce que nous allons voir dans cette leçon.

Très bien, prenons le chapitre 12 qui traite de l'unité. Laissez-moi vous suggérer une simple approche pour ce chapitre. Toute l'inspiration du Saint-Esprit tourne autour de cette illustration. Le Saint-Esprit a choisi une illustration autour de laquelle tournent tous les principes de cette section. Je veux parler du corps humain, des membres du corps et des relations avec la tête.

Voici ce que j'aimerais faire dans cette leçon. J'aimerais répondre à deux questions ou plutôt donner deux réponses à la première question. J'aimerais montrer pourquoi c'est une si merveilleuse illustration. Pourquoi est-ce que le corps humain est une parfaite illustration de ce que le Saint-Esprit aimerait faire dans cette section? Ensuite j'aimerais vous montrer quatre principes que Dieu donne ici. J'aimerais faire quatre comparaisons entre le corps humain et le Corps de Christ, le peuple de Dieu.

Les versets 12:12-27 disent: « Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps -ne serait-il pas du corps pour cela? Et si l'oreille disait: Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, -ne serait-elle pas du corps pour cela? Si tout le corps était oeil, où serait l'ouïe? S'il était tout ouïe, où serait l'odorat? Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. L'oeil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur, tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. » Puis Paul liste certains dons.



LE CORPS VIVANT, UNE ILLUSTRATION DU PEUPLE DE DIEU

La première question est, pourquoi est-ce que le corps humain est une merveilleuse illustration du Corps de Christ, le peuple de Dieu? Comprendre cette simple illustration, c'est éviter beaucoup de confusion qui prévaut aujourd'hui parmi le peuple de Dieu. Je pense que si vous allez demander à une douzaine de chrétiens de donner une illustration de l'église, qu'est-ce que l'église, quel est l'objectif de l'église, pourquoi elle existe, vous aurez probablement une douzaine d'illustrations différentes.

Laissez-moi vous donner quelques mauvaises conceptions et mauvaises idées au sujet de l'église que nous avons parfois à l'esprit et auxquelles j'ai été confronté. J'aimerais en faire la liste et dire un ou deux mots au sujet de chacune d'elles.

Dans l'esprit de nombreuses personnes, l'église est une entreprise. Une entreprise est un endroit où l'on fabrique des biens manufacturés et de nombreuses personnes ont pour idée que c'est l'objectif de l'église. C'est un endroit où vous allez pour produire quelque chose pour Dieu.

D'autres personnes ne sont pas d'accord avec cela. Elles disent que l'église est un hôpital et que c'est cela l'objectif de l'église. C'est un endroit qui est fait pour les malades, pour ceux qui ont des besoins, pour ceux qui sont blessés, pour ceux qui sont des invalides moraux. Elles disent que personne ne devrait être laissé de côté et qu'il y a une place pour tout le monde. Pour elles, l'église est donc un hôpital.

D'autres encore disent que l'église est une équipe. Elles disent qu'il y a un travail à faire, qu'il faut que les gens coopèrent, que tout le monde doit aller dans la même direction pour accomplir un objectif commun.

Mais d'autres personnes pensent encore que l'église est comme une université, comme une école. Pour elles, c'est une institution d'entrainement, c'est un endroit où vous apprenez, où vous étudiez au sujet du Seigneur, au sujet des façons de faire de Dieu. C'est un endroit où l'on rassemble des informations. C'est un endroit où l'on peut être christianisé. C'est un endroit où l'on peut être enseigné sur les façons de faire de Dieu et les choses de Dieu. C'est un endroit pour recevoir de la doctrine.

Quelqu'un d'autre encore dira qu'il voit un peu l'église d'une façon différente. C'est davantage comme une armée, comme une académie militaire. C'est un endroit où vous vous préparez contre les assauts de l'ennemi. C'est un endroit de discipline, de règles et d'observances. C'est un endroit où les chrétiens ont été instruits et enseignés au sujet de la stratégie guerrière offensive et défensive. Il ne s'agit pas d'un jeu. Ils disent que nous ne combattons pas contre la chair et le sang, mais contre les dominations, les autorités, les puissances et les dignités dans les lieux célestes.

Et bien entendu, il y a des personnes qui pensent que l'église est un club social. C'est comme un sanctuaire dans lequel le peuple de Dieu se rassemble pour avoir de la communion avec d'autres personnes qui partagent le même esprit. C'est une sorte de retraite qui permet de se retirer d'un monde mauvais. C'est comme si vous avez l'odeur du monde sur vous et lorsque vous avez une occasion de vous rassembler avec le peuple de Dieu, avec des personnes qui ont le même esprit, vous entrez dans un sanctuaire où vous pouvez simplement vous réjouir dans le Seigneur avec le peuple de Dieu. C'est comme une sorte de fraternité de personnes partageant les mêmes idées.

D'autres disent que l'église est plus comme une famille. C'est une place d'amour mutuel et d'intérêt les uns pour les autres et que nous sommes liés les uns aux autres. Ils disent que nous sommes frères et soeurs en Christ. C'est un endroit où l'on se partage les problèmes les uns avec les autres. C'est un endroit où nous prions les uns pour les autres, où nous nous soutenons les uns les autres. Après tout nous sommes une seule famille. Dieu est notre Père et nous sommes liés les uns aux autres en Christ.

Très bien, est-ce que vous voyez que selon votre approche de l'église, vous allez mettre en avant des choses différentes? En fait, vous allez même dans des directions différentes. Un des endroits va produire des travailleurs. Un autre endroit sera rempli d'invalides moraux. Un autre endroit aura un ensemble de programmes et de stratégies sur comment gagner le voisinage, le monde et évangéliser. Un autre endroit soulignera l'importance de la séparation, de la discipline, l'importance d'une vie bien réglée et de la discipline devant le Seigneur. Dans un autre endroit, c'est la communion qui est mise en avant et là on trouvera des dizaines d'occasions de se retrouver et cela pour toutes sortes de raisons comme le souper ou le bowling. Un autre endroit peut être une place de dialogue. C'est un endroit où vous pouvez juste vous asseoir et profiter l'un de l'autre.

Ce que je vous ai partagé n'est pas du tout exhaustif. Si vous parlez avec une douzaine de personnes, elles viendront avec une douzaine d'illustrations différentes. Pour certaines, l'église chrétienne est comme un pèlerinage. Pour d'autres, c'est comme une scène, c'est un théâtre où vous allez une fois ou deux fois par semaine. Certaines personnes considèrent l'église comme un musée où vous allez pour étudier de vieilles reliques et admirer le passé. Certaines personnes pensent que l'église est comme un temple. Vous ne devriez rien faire d'autre qu'adorer. Ils disent que c'est un endroit où l'on adore et loue Dieu. Et bien entendu d'autres voient cela comme un cimetière et je pense que vous pouvez comprendre pourquoi. Quelle que soit votre approche de l'église, vous savez que cela va affecter votre association. En fait cela va affecter toute votre vie.

Les différentes manifestations que j'ai listées de ces différents points de vue au sujet de l'église, poussent à la production, à la miséricorde, à la coopération, à l'entrainement, à la discipline, à la communion, aux relations. Tout cela ce sont des éléments de la vérité. Ce n'est pas faux. Mais dans le génie de Dieu et par le miracle de l'inspiration, le Saint-Esprit a sélectionné une illustration de l'église qui comprend tout cela. Cela embrasse toutes ces différentes approches de l'église et devient la grande illustration de l'église dans la bible.

Il y a sept images de l'église dans le Nouveau Testament et le corps est la grande image que Dieu a donnée. En fait ce n'est pas tout à fait exact, parce que lorsque vous avez un cadavre, vous avez également des doigts, des membres, des jambes et une tête. Mais le cadavre n'est pas l'image de Dieu de l'église. Ce n'est pas un corps, mais un corps vivant qui est l'image de Dieu pour l'église. Voilà l'illustration parfaite de Dieu de l'église, le Corps de Christ.

Très bien, pourquoi est-ce que cette illustration est-elle parfaite? La première réponse est parce que c'est vivant. Parce que c'est organique. Dieu a choisi une chose vivante pour illustrer ce qu'est Son peuple, et il y a une différence qualitative entre une chose vivante et une chose qui ne l'est pas. Tout l'univers est en réalité divisé en deux sections. Ce qui est vivant et ce qui ne l'est pas. Les scientifiques reconnaissent tous cela. Ils reconnaissent qu'il y a des choses non vivantes comme les minéraux et les fossiles. Et qu'il y a des choses vivantes. Voilà une différence qualitative.

Il y a quelque chose qu'une pierre précieuse n'aura jamais en comparaison avec un ver de terre, c'est la vie. C'est quelque chose qui défie toute analyse. Voilà l'illustration que Dieu nous donne. Dieu va illustrer le Corps de Christ à partir de cette merveilleuse illustration.

Si vous comprenez les principes de la biologie, vous pourrez également comprendre les principes de la vie chrétienne. Parce que Dieu utilise la biologie en tant que grande illustration de la vie chrétienne.

Le chrétien moyen pense que c'est la géographie qui est la grande illustration de la vie chrétienne. En tous les cas c'est ce que vous êtes amenés à penser lorsque vous entendez son témoignage. Il dit quelque chose comme: « Je suis sauvé. Je n'irai pas en enfer. Je vais aller au ciel. » Vous voyez, ça c'est de la géographie, mais il ne s'agit pas de la vie chrétienne. Cela fait partie de la vie chrétienne, loué soit Dieu pour cela, mais la vie chrétienne est de la biologie. Il s'agit du principe de la vie. Nous parlerons davantage du principe de la vie alors que nous avancerons, mais il s'agit de la première réponse à notre question. C'est parce que cela contient la vie que Dieu a choisi cette illustration.

La seconde raison pour laquelle c'est une si merveilleuse illustration est à cause de la relation entre chaque membre du corps et la tête. Tout le fonctionnement du corps dépend de la relation des membres avec la tête. Si vous prenez ce passage de 1 Corinthiens ainsi que Colossiens 2 et 3 vous verrez que Christ est comparé à un cerveau. Ce que le cerveau est pour le corps, Christ l'est pour l'église. Le cerveau est celui qui donne. Toute vie physique qui n'est pas correctement reliée au cerveau va avoir un terrible problème et tout membre de mon corps qui n'est pas correctement relié à la tête aura un terrible problème. La vie est une chose, un corps paralysé a également la vie - mais la relation avec la tête est une autre chose et c'est pour cette raison que c'est une parfaite illustration, c'est parce que Christ est la tête. Christ est Celui qui donne au corps et les membres sont reliés à la tête comme vos membres sont reliés à votre cerveau. Tout au sujet du corps tourne maintenant autour de deux faits - l'esprit animé qui passe dans le corps pour donner la vie - et la relation au centre de la vie, c'est la relation de tous les membres avec la tête.

Le principe de la vie chrétienne qui est compris dans ces grandes vérités est, je pense, l'illustration la plus complète. Le corps est rempli avec la vie et chaque membre doit être relié à la vie de façon adéquate. Cela devient donc une merveilleuse illustration.

Laissez-moi maintenant vous donner un peu plus de détails en vous donnant quatre principes simples en comparant le corps humain avec l'église, le Corps de Christ.



LE CORPS EST UNI PAR UNE VIE COMMUNE

Nous avons mentionné ces quatre principes dans notre précédente leçon et j'aimerais maintenant les développer. Le premier principe est celui de l'unité. De la même façon que tous les membres forment un seul corps, tous les chrétiens (veuillez souligner le mot tous) forment un seul Corps de Christ. Si jamais le chapitre 12 enseigne quelque chose, il enseigne que tous les chrétiens sont un en Christ Jésus. Pourquoi sont-ils un? Ils sont un parce qu'ils partagent une vie commune. C'est cela qui fait qu'ils sont un seul corps. Vous voyez, lorsque vous sortez par la porte, moi je ne sors pas par la porte parce que je ne partage pas votre vie. Votre esprit est en vous, mais en Christ nous sommes tenus ensemble par une vie commune. Il est clair qu'il existe des distinctions. Il existe certainement des distinctions entre nous et parmi nous, mais il y a une vie commune dans tous les chrétiens.

Dans les onze premiers versets du chapitre 12, le Saint-Esprit est mentionné neuf fois par son nom.

• Verset 12:4: « Mais le même Esprit. »
• Verset 12:5: « Mais le même Seigneur. »
• Verset 12:6: « Mais le même Dieu qui opère tout en tous. »
• Verset 12:7: « Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. »
• Versets 12:12-13: « Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. »

Dans mon corps humain, la même vie qui fait bouger mon bras, fait aussi bouger mon nez, remuer mes oreilles et bouger mes jambes. C'est la même vie qui anime tous les membres de mon corps. Vous voyez, en moi, il y a un petit esprit appelé Ed Miller. Ed vit dans ce corps. C'est l'esprit de vie en moi et aussi longtemps que l'esprit de Ed Miller vit dans ce corps il va contrôler les membres. Mais un jour, selon la Bible, l'esprit va quitter le corps et ensuite tous mes membres, peu importe à quel point ils peuvent être forts, tomberont par terre et ils resteront là jusqu'à ce que quelqu'un ramasse le corps parce qu'il sera mort. Mon nez ne pourra plus bouger. Mes yeux ne pourront plus cligner. Mes oreilles n'entendront plus. Je ne serai plus capable de bouger mes bras ou mes jambes.

De la même façon, c'est l'illustration de Dieu pour l'église. De la même façon qu'il y a un esprit qui anime chaque membre de mon corps, il y a un Esprit et seulement un Esprit dans toute l'église, et ainsi tous les membres partagent une vie commune. Il s'agit de l'Esprit de Dieu. Il s'agit du Dieu trinitaire, Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Dans Sa révélation de Lui-même aux hommes, Dieu a fait que Christ soit central dans la trinité. Nous parlons donc de regarder à Christ, mais c'est l'Esprit de Dieu qui nous anime et qui nous donne la vie.

Chaque chrétien a cet Esprit. Si vous êtes sauvés, vous avez l'Esprit de Dieu en vous. Tous les chrétiens dans le monde entier ont le même Esprit. Les chrétiens chinois ont l'Esprit de Dieu. Les chrétiens allemands ont l'Esprit de Dieu. Les chrétiens juifs ont l'Esprit de Dieu. Les chrétiens africains, indiens et américains ont l'Esprit de Dieu. Ils ont tous la même Vie. Et Dieu dit que si quelqu'un n'a pas Son Esprit alors il ne Lui appartient pas (cf. Romains 8:9). Il s'agit d'une Vie commune. Nous sommes un.

Les versets 12:2-3 disent: « Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits. C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit: Jésus est anathème! et que nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit. »

Bien entendu, vous savez que Paul parle ici d'autre chose que seulement de mots. Tout le monde peut dire les paroles « Tu es Seigneur », sans que cela ait de valeur. Par exemple en Matthieu 7, Jésus dit que beaucoup de personnes diront: « Seigneur, Seigneur mais n'entreront pas dans le Royaume de Dieu. » Est-ce que vous voyez pourquoi Dieu commence de cette façon? Il montre que tous les chrétiens sont fondamentalement un. Peu importe à quel point ils sont différents. Peu importe à quel point ils ne sont pas d'accord entre eux. Peu importe à quel point ils sont dissemblables. Nous sommes tous un. Dieu commence par dire que nous avons un ennemi commun. Nous sommes différents mais pas l'un de l'autre. Notre différence est avec les personnes non sauvées, avec les idolâtres, avec le monde, avec les impies.

Je ne vais pas passer trop de temps là-dessus, mais c'est quelque chose que j'ai à coeur, et plus j'étudie cette section plus cela devient important à mon coeur. Vous savez que nous sommes si souvent décentrés. Les chrétiens aiment mettre l'accent sur le fait qu'ils sont différents les uns des autres au lieu de souligner à quel point ils sont différents du monde. Pourtant Dieu ne met pas l'accent sur les différences entre nous. Dieu met l'accent sur le fait que nous sommes profondément différents du monde. Mais dans cette section, nous formons un corps, nous sommes les mêmes. Aucun homme ne peut appeler Christ le Seigneur si ce n'est par l'Esprit de Dieu; nous partageons donc la même Vie.

Il est pitoyable de voir le peuple de Dieu s'élever les uns contre les autres, les frères contre les frères, les soeurs contre les soeurs, les assemblées contre les assemblées, les églises contre les églises et les dénominations contre les dénominations. Dans certaines attitudes que les gens manifestent, vous pouvez voir l'opposé du fruit de l'esprit. Il y a un esprit de jugement, de la fierté, de la jalousie, de l'envie, de l'amertume, de la haine et tout cela parce que quelqu'un n'est pas d'accord avec quelqu'un d'autre.

Vous entendez parfois des mots très forts qui sont appliqués aux chrétiens. Il est incroyable de voir à quel point certains chrétiens peuvent parfois être méchants. On dit de certains chrétiens qu'ils appartiennent à des sectes. Je suis contre les sectes, mais nous devons faire attention à savoir si les gens appartiennent à des sectes avant de les catégoriser ainsi. N'appelez pas trop vite des groupes de personnes sectes, faux enseignants ou hérétiques. J'ai entendu des chrétiens dirent d'autres chrétiens qu'ils étaient possédés. Voici ce que j'ai entendu dire: « Même mort, je n'aimerais pas aller dans cette église. Je ne veux rien avoir à faire avec eux. Je hais cette église. Restez au loin de cette église. C'est du poison. »

Vous savez tous que nous avons tous nos petits crédos personnels et que nous essayons de faire que les gens nous suivent et qu'ils pensent comme nous. Les chrétiens rompent la communion avec les autres chrétiens sur les sujets les plus secondaires qui soient.

Certaines personnes posent la question: « Est-ce que Christ va venir avec la tribulation? Pendant la tribulation? Après la tribulation? Si vous n'êtes pas d'accord avec moi alors je ne peux pas avoir de communion avec vous. Nous ne pouvons pas nous retrouver ensemble. » D'autres posent la question: « Comment est-ce que vous baptisez les gens? Est-ce que vous les immergez? Est-ce que vous versez juste un peu d'eau sur la tête? » Est-ce que vous voyez à quel point cela devient important pour les gens? Pensez juste un instant à cela. Nous sommes un seul Corps, et pourtant nous avons tant de différents.

Ephésiens 4 dit que nous n'aurons pas l'unité de la foi jusqu'à ce que Jésus revienne. C'est pour cette raison que nous devons préserver l'unité de l'Esprit jusqu'à ce que nous soyons tous arrivés à l'unité de la foi. Nous ne pourrons pas avoir l'unité de la foi. Il y aura tout le temps un groupe qui croira dans les anciens et un groupe qui croira dans les pasteurs. Mais ce n'est pas une raison pour rompre la communion. Il y aura tout le temps des personnes qui croiront que vous pouvez être sauvés pour toujours et d'autres que vous pouvez perdre votre salut. Mais vous ne pouvez pas rompre la communion pour cela! Nous avons une vie commune! Il y aura tout le temps ceux qui seront contre la guerre et d'autres qui penseront que les chrétiens sont les plus grands combattants que Dieu a sur la terre. Vous ne pouvez pas rompre la communion lorsque vous avez une vie commune. Certains seront pour que les femmes enseignent et d'autres contre. Mais cela n'a pas d'influence sur la communion.

Combien il est incroyable de voir certaines situations! Personnellement peu m'importe à quel point les gens peuvent être émotionnels, formels ou ritualistes. S'ils sont sauvés, vous êtes un avec eux. S'ils sont sauvés, je suis un avec eux. Dieu nous a unis ensemble avec la même vie, c'est l'Esprit de Dieu. Le Dieu trinitaire a fait que nous soyons un et s'attend à ce que nous reconnaissions cette unité.

Que penseriez-vous si tout d'un coup je commençais à me frapper dans l'oeil, à arracher mes cheveux, à tordre mes doigts et à mordre mon bras? Qu'est-ce que vous penseriez? Vous penseriez probablement qu'Ed a un problème à la tête. Vous auriez raison. C'est comme cela que les choses se passeraient si je commençais à faire cela et pourtant c'est ce que nous faisons lorsque nous critiquons le peuple de Dieu. Nous nous enfonçons le doigt dans l'oeil. Nous tordons nos propres doigts. Nous mordons notre bras. C'est pour cette raison que Paul utilise le mot « cannibale » et qu'il dit que les chrétiens se dévorent les uns les autres. Les chrétiens « se mangent » entre eux. L'église, le peuple de Dieu agit souvent comme ces enfants autistes qui se blessent eux-mêmes tout le temps et qui ont besoin d'être protégés.

Voilà le premier parallèle, il s'agit du principe de l'unité. Nous partageons tous une vie commune. En lien avec cela j'aime Ephésiens 4:3 qui dit: « Conservez l'unité de l'Esprit par le lien de la paix. » Veuillez noter que le texte dit « conservez. » Il n'est pas écrit « créez l'unité ». Vous ne pouvez pas créer l'unité. Certaines personnes essaient de faire converger toutes les dénominations et églises ensemble ou d'avoir des occasions pour se rencontrer. Ils disent que nous devons avoir des temps d'unité en commun. La réalité est que Christ nous a déjà fait un. Vous n'avez pas besoin de faire que les chrétiens soient un. A travers Sa mort et Sa résurrection, Dieu a déjà fait que nous soyons un et tout ce que nous devons faire c'est le reconnaître.

Certaines personnes disent qu'elles ne désirent pas être un avec certains chrétiens. Elles disent: « Je ne désire pas être un formaliste. Je ne désire pas être un liturgiste. Je ne me sens pas un avec les personnes qui n'ont pas la même confession de foi que moi. » La réalité est que nous sommes un. Que vous l'aimiez ou non, que vous le choisissiez ou non, nous sommes un avec tous les chrétiens.

Laissez-moi faire le lien avec le message de 1 Corinthiens qui est la Seigneurie de Christ. Si je rentre dans la Seigneurie de Christ, quelle sera une des choses sur laquelle je vais le plus insister dans mon ministère? Quelqu'un dira peut-être: « Si Christ est réellement Seigneur, un des plus forts accents que je mettrai sera sur gagner des âmes, l'évangélisation. Vous devez être un chrétien actif engagé dans les programmes, la gestion des biens et la prière. » Non, ce n'est pas premièrement cela. Si je rentre réellement dans la Seigneurie de Christ, une des plus grandes expressions de cela sera que je reconnaîtrai l'unité du peuple de Dieu. Non seulement je reconnaîtrai l'unité du peuple de Dieu, mais je contribuerai également à l'unité du peuple de Dieu. Je pousserai le peuple de Dieu à être uni.

Si quoi que je dise dans des études bibliques ferme votre coeur envers le Corps de Christ, à un quelconque des chrétiens où qu'il soit, si quelque chose que je dis vous ferme à un des dons ou des ministères, alors j'ai raté mon objectif en tant qu'enseignant parce que le Corps est un. Si quoi que ce soit dans ma vie vous conduit à penser même un seul instant que tous les chrétiens ne sont pas un, qu'il y a un groupe qui a quelque chose de plus qu'un autre alors ce n'est pas bon. Tous les chrétiens ont tout parce que tous les chrétiens ont tout en Christ. Tous les chrétiens ont la vie. Tous les chrétiens ont la vie abondante! Ils n'en profitent pas tous de la même façon, mais chaque chrétien a toutes choses parce qu'il est Christ. Et si un accent que met un chrétien en avant vous pousse à croire que certains chrétiens ont des choses que les autres n'ont pas, alors il est décentré et je prie que je ne fasse jamais partie de ceux qui poussent les gens à penser cela.

Nommez n'importe laquelle des dénominations auxquelles vous pouvez penser et que vous pensez à la limite. Vous êtes un avec tout vrai chrétien dans ces dénominations et si vous êtes un avec chacun de ces chrétiens peu importe ce que vous ressentez au sujet de leur position doctrinale. Vous êtes un avec eux et je suis un avec eux. De la même façon que mon corps humain contient une vie identique, de la même façon chaque chrétien sur toute la terre contient la même vie, la vie de Dieu.



LE CORPS EST EN HARMONIE À TRAVERS LA TETE

Le second principe de la comparaison entre le corps humain vivant et l'église vivante est l'harmonie. L'harmonie est comme l'unité mais c'est un peu différent. Vous voyez l'unité dit que toutes les parties sont unes. L'harmonie dit que les parties vont bien les unes avec les autres. Elles sont adaptées les unes aux autres. Laissez-moi vous énoncer le principe avant de l'illustrer. Toute l'harmonie dans le corps se fait à travers la tête. Cela est vrai dans l'image et dans la réalité. Il n'y a aucune exception à cela. Toute l'harmonie entre les membres se fait à travers la tête.

Les versets 12:25-26 disent: « Afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. » Auparavant je pensais que ces versets me donnaient une direction sur la façon de me comporter et sur ce que je devais ressentir. Avant je lisais ces versets comme si c'était comme cela que les choses devaient être plutôt que comme elles sont déjà. J'essayais de me mettre dans les chaussures des autres personnes et de voir ce qu'elles ressentaient. En effet le verset 12:26 dit: « Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. »

Par exemple lorsque quelqu'un perdait un bien-aimé, j'essayais de me mettre à sa place. J'essayais d'entrer dans ce qu'il ressentait en me demandant ce que je pourrais ressentir si je perdais un bien-aimé, un enfant, un parent, une soeur ou un frère. Lorsque la maison de quelqu'un brûlait, je me demandais comment je réagirais si je perdais toutes mes possessions. Lorsque quelqu'un était au chômage, je me demandais ce que je ressentirais si moi aussi je n'avais pas de travail. Si quelqu'un était invalide, je me demandais ce que je ressentirais si j'étais coincé dans ma maison. J'essayais de me mettre à leur place.

Est-ce que c'est cela que Dieu veut dire dans le verset 12:17? Du côté positif, Il dit si un membre était honoré alors tous les membres se réjouissent. Est-ce que Dieu nous demande d'essayer d'entrer dans l'exaltation d'un frère ou d'une soeur? Est-ce que Dieu dit: « S'ils reçoivent une promotion alors soyez heureux et ayez les mêmes sentiments qu'eux ressentent. S'ils se réjouissent alors vous devez vous réjouir avec eux. » Vous voyez tout comme d'autres parties des Ecritures, c'était devenu pour moi un jeu où je prétendais quelque chose. Par exemple Colossiens 3:23 dit: « Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes. » Moi, je pensais que cela signifiait comme si c'était le Seigneur. J'essayais donc de faire les choses comme si c'était pour Jésus.

Mais il ne s'agit pas de faire comme si c'était pour Jésus, nous n'avons pas à jouer à un jeu. Dieu ne veut pas que nous jouions à un jeu ou que nous prétendions quelque chose. Dieu ne nous demande pas d'essayer de sympathiser avec les autres personnes en nous mettant à leur place. Regardez à nouveau les versets 12:25-26. Vous voyez, Dieu ne nous dit pas ici comment nous devrions réagir ou ce que nous devrions ressentir. Il nous parle de faits. Il dit que si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui. Cela n'est pas ce que cela devrait être, c'est ce que c'est. Il dit que lorsqu'un membre souffre alors tous les membres souffrent, et que si un membre est honoré alors tous les membres sont honorés.

Laissez-moi vous poser cette question: si jamais un chrétien de Sibérie tombait dans le péché cette nuit même, est-ce que vous en souffririez? La Bible dit que vous souffrirez. Il est dit que si un membre souffre, alors tous les membres souffriront avec lui. Si des chrétiens partagent l'évangile en Corée cette nuit, est-ce que vous vous réjouirez? La Bible dit que c'est le cas. Laissez-moi vous dire de quelle façon vous vous réjouirez. Voici comment cela fonctionne dans l'image, puis nous verrons comment cela fonctionne dans la réalité.

Il y a quelque temps, notre fils David a joué au basket-ball et s'est foulé la cheville. Est-ce que tous les membres de son corps ont ressenti cela? Dans un sens oui, parce que lorsqu'il est entré à la maison, tout son corps était couché par terre. Mais lorsqu'il s'est levé, nous avons vu qu'il y avait beaucoup plus de pression sur sa bonne jambe que sur sa mauvaise jambe; il y avait donc une merveilleuse coopération entre tous les membres de son corps. En fait les jours qui ont suivi, tous les membres de son corps sont restés à la maison au lieu d'aller au travail; ce n'est pas uniquement la cheville qui est restée à la maison. De quelle façon est-ce que tous les membres de son corps ont su qu'il a été blessé à la cheville?

Si je me coupais le doigt avec un couteau, est-ce que mon oreille serait affectée par cela? La Bible dit que tous les membres ressentent cela. Comment cela se fait-il? La réponse est parce que c'est enregistré dans la tête. C'est la tête qui ressent la douleur. Comment David a su que sa cheville avait mal? C'est sa tête qui lui a dit, c'est la seule façon par laquelle il a pu le savoir. C'est parce que c'est enregistré dans sa tête et pas dans sa cheville. C'est le cerveau qui vous dit ce qui fait mal. Vous voyez, mon oeil n'a pas besoin d'essayer d'avoir mal parce que mon pied a mal. Mon doigt n'a pas besoin de ressentir la douleur à mon épaule. Chaque membre de mon corps n'a pas besoin de ressentir chaque douleur qu'il y a dans mon corps. C'est la tête qui ressent tout cela. Et comme c'est enregistré dans la tête, tout le corps est affecté. Tout est enregistré dans la tête. Quoi qu'il arrive à un des membres, c'est enregistré dans la tête.

C'est pour cette raison qu'en Actes 9:4-5 il est dit: « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. » Paul aurait pu répondre: « Mais ce n'est pas Toi que je persécute, je persécute les chrétiens. Ce sont les gens que je poursuis, pas Toi. » La réalité est que Paul a persécuté Jésus, parce qu'Il est la tête et tout ce qui arrive au corps est ressenti dans la tête. C'est pour cette raison que nous lisons en Esaïe 63:9: « Dans toutes nos afflictions Il a été affligé. » Christ ressent les sensations liées à nos infirmités. C'est pour cette raison qu'il est si important de vivre en union avec la tête.

Dans la mesure où mes mains vivent en union avec ma tête et que mes pieds vivent en union avec ma tête, lorsque mes pieds sont blessés, mes mains le sauront à cause de cette union avec la tête. Il n'y a pas de vie indépendante dans mes mains. Il n'y a pas de vie indépendante dans mes pieds. En fait, il n'y a pas de vie propre dans les membres de mon corps. C'est pour cette raison que pour fonctionner, chaque membre de mon corps doit maintenir un contact avec le centre vital, avec la tête.

Je peux couper mes pieds, mes mains, mes bras, mais je vivrai encore. Pourquoi est-ce que je ne vais pas mourir? C'est parce qu'il n'y a pas de vie en eux. Leur seul espoir d'avoir la vie est qu'ils restent en contact permanent avec le centre vital qui est la tête. Ils ne peuvent vivre que s'ils sont en union avec la tête.

Il n'y a pas de cerveau dans les mains, les mains sont très stupides. Elles ne savent rien. Elles sont si stupides que les mains ne savent même pas qu'elles sont des mains. C'est pour cette raison que j'ai dit que nous ne devions pas rechercher nos dons. Vous n'avez pas besoin de connaître vos dons de la même façon que les membres de votre corps ne savent pas qui ils sont. Aucun membre de votre corps ne sait qui il est. Mais alors comment est-ce que tout cela fonctionne? C'est parce que les membres vivent en union avec la tête. Et alors que les membres vivent en union avec la tête, Dieu leur dit ce qu'ils doivent faire. C'est le cerveau qui dit cela et c'est tout ce qu'il y a de plus automatique.

C'est notre seule espérance pour vivre en harmonie les uns avec les autres. Il ne s'agit pas d'essayer d'entrer dans les problèmes de chacun et d'essayer de ressentir ce qu'ils ressentent et d'être tristes lorsqu'ils sont tristes. Mais il faut vivre en union avec la tête, c'est la tête qui ressent toutes choses, c'est la tête qui est affligée.

Les chrétiens de Corinthe n'avaient pas compris cela. Ils avaient des problèmes pour vivre les uns avec les autres. Ils avaient des problèmes d'harmonie. Ils ont essayé de mettre sur pied des programmes pour essayer d'harmoniser tout cela et vivre ensemble. Les chrétiens essaient encore de faire cela. Ils pensent qu'il faut des occasions de se rencontrer afin que les mains puissent connaître les pieds. L'idée est que les chrétiens doivent se rencontrer pour se connaître. Mais ce sont des sottises; malgré mon âge, mon oreille n'a jamais rencontré mon genou. Et il y a de grande chance pour que mon oreille ne soit jamais présentée à mon genou. Pourtant, mon oreille et mon genou vivent en harmonie lorsqu'ils sont correctement reliés à ma tête. Toute l'harmonie passe à travers la tête.

Imaginez que mes yeux voient un danger, est-ce qu'ils vont dire à mes pieds: « Pieds courez! » De quelle façon les yeux vont-ils contacter les pieds? Il suffit qu'ils soient chacun un avec la tête car l'harmonie passe par la tête. Lorsque vous voyez un danger avec vos yeux, le cerveau l'enregistre et il dit aux pieds de courir. Tout se passe via la tête. Il n'y a pas d'harmonie qui ne vienne pas de la tête. Comment mes pieds peuvent-ils éviter de trébucher l'un sur l'autre? La réponse est: à travers la tête. Toutes les choses doivent passer par la tête. Comment mon corps sait quand il doit boiter, quand il doit manger ou quand se reposer? La réponse est que la tête le dit. Cela passe tout le temps par la tête.

Le secret de l'harmonie entre tous les chrétiens n'est pas d'essayer de se connaître les uns les autres. C'est un raisonnement humain. C'est de la psychologie chrétienne. Les chrétiens disent: « Faisons une réunion pour se connaitre les uns les autres. Faisons des choses intimes ensemble. Recherchons nos intérêts communs. Faisons une grande dénomination, ayons un crédo commun que nous pouvons signer pour que nous soyons un. » Non, vous ne serez pas un. Le secret de l'harmonie de tous les chrétiens est que lorsque vous et moi vivons pour le plaisir de la tête, nous sommes un et personne ne peut nous séparer. Mais nous ne sommes pas un en essayant d'être un. Nous sommes un parce que nous sommes membres du même corps, nous avons la même vie et toute harmonie passe par la tête. C'est bien entendu en Christ, qui est la tête.

Tous les chrétiens partagent cette tête commune. Je n'ai pas besoin de dire mes besoins à mes frères chrétiens. On se pose parfois la question de comment nos besoins vont être pourvus. C'est en fait la tête qui connaît vos besoins. C'est tout ce qui est nécessaire. La tête sait toutes choses. Si vous vivez en union avec la tête et que les autres membres vivent en union avec la tête, alors tous les besoins de tous les membres du corps de Christ seront pourvus. Nous avons juste à vivre en union avec notre tête commune qui est le Seigneur Jésus.

Lorsque tous les membres vivent en union avec la tête, il peut y avoir une merveilleuse harmonie les uns avec les autres. Mais ce dont nous avons besoin n'est pas des sermons sur l'harmonie et comment vivre avec les autres chrétiens. Nous avons besoin de sermons sur comment retirer la vie de la tête, comment se saisir de Christ, comment s'attacher à cette source d'eau vive qui pourvoit à tous les besoins des membres qui sont dans le corps.

Ne pensez pas que nous sommes des îles isolées, chaque chrétien est un membre du même corps. Ne pensez pas que votre état rétrograde est uniquement votre problème. Non, c'est enregistré dans la tête. Et si vous êtes rétrogrades, tout le corps en est affecté. Lorsque vous êtes bénis, vous n'êtes jamais bénis pour vous-mêmes. Toutes les bénédictions que Dieu donne sont une bénédiction missionnaire. Dieu vous bénit pour que le reste de la terre puisse être béni. Il s'agit d'une bénédiction corporative. Il n'existe rien de tel qu'une bénédiction individuelle. Certaines personnes pensent simplement: « Libre à moi, si je veux rester un bébé chrétien, c'est mon problème. » Non, cela affecte tout le corps. Parce que tout est enregistré dans la tête.

Ce sont de grandes vérités spirituelles et nous avons besoin de les comprendre de façon spirituelle. Tous les chrétiens partagent une vie commune. Toute harmonie passe à travers la tête. Que ce soit dans l'image ou dans la réalité, il n'y a pas d'harmonie qui ne passe pas par le centre vital qui est Christ.



LE CORPS EST FAIT DE MEMBRES VARIES

Le troisième principe de comparaison entre le corps humain vivant et l'église vivante est la variété. Nous sommes différents, nous ne sommes pas les mêmes. Le principe de l'unité n'implique pas l'uniformité. Nous ne sommes pas tous les mêmes, Dieu nous a créés uniques. Vous êtes vous, je suis moi et nous ne serons jamais l'un l'autre. Nous serons tout le temps différents. Chaque chrétien est différent. Le nez est différent de l'oreille, la main est différente du pied, la jambe est différente du bras. Laissez-moi juste vous donner trois vérités liées à la variété.

Premièrement, la variété est nécessaire pour faire un corps. Vous ne pouvez pas avoir de corps sans variété. Le verset 12:12 dit: « Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. » Vous pouvez lire les versets 12:12-21 et vous trouverez que le même accent est mis. Nous sommes de nombreux membres, mais un seul corps. Le verset 12:21 dit: « L'oeil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous. »

Qu'est-ce que cela signifie? Dans quel sens est-ce que l'oeil a besoin de la main? L'oeil a-t-il besoin de la main pour être une main? Est-ce que l'oeil peut tout de même voir si les deux mains sont attachées? L'oeil n'a pas besoin de la main pour être un oeil. L'oeil a besoin de la main pour être un corps. C'est de cela dont Paul parle ici. C'est pour être un corps que nous avons besoin les uns des autres, ce n'est pas pour nous aider à accomplir notre fonction particulière. L'oeil a besoin de la main pour être un corps.

Le verset 12:19 dit: « Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? » Nous avons des membres pour avoir un corps. Imaginez une équipe de sport: chaque joueur peut jouer individuellement, mais pour être une équipe il faut chaque joueur. Ainsi nous avons besoin les uns des autres pour être un corps. Ce n'est pas pour que vous m'aidiez à mieux fonctionner et que je vous aide à mieux fonctionner en tant que membre. Prenez l'image d'une voiture. Est-ce que le volant a besoin des roues? Est-ce que la batterie a besoin de la courroie de distribution? Ils ont besoin les uns des autres pour être une voiture.

C'est ce que Dieu nous dit ici. Dieu avance dans une direction avec tout le Corps. Dieu a un plan pour toute l'église sur la terre. Il met en oeuvre un programme rédempteur avec un Corps. Nous ne vivons pas simplement en tant que membres individuels de ce Corps, mais Dieu agit tout le temps avec le Corps et parfois Il agit contre l'intérêt du membre individuel pour réaliser l'objectif du Corps et Il répond à la prière du Corps et néglige la prière de l'individu, parce qu'Il agit avec le Corps.

C'est pour cette raison qu'il est si frustrant de trouver des chrétiens clonés. Certaines écoles bibliques clonent les chrétiens. Certains séminaires clonent les chrétiens. Certaines églises clonent les chrétiens. C'est comme s'ils avaient un moule et qu'ils désiraient que tout le monde soit le même. Ces chrétiens utilisent le même langage, le même ton et le même sourire rigide. Ils en sortent tous en se ressemblant.

Frères et soeurs en Christ, nous avons besoin de laisser de la place à Dieu pour agir. Dieu a fait de nous des individus et Dieu a fait de nous des êtres uniques. Nous devons Lui laisser de la place pour bouger, nous ne devons pas Le laisser dans une petite boîte. Soyez vous-mêmes. N'essayez pas de copier un autre chrétien dont vous avez lu un livre, que vous avez entendu ou que vous connaissez. Ne copiez personne. Soyez des originaux, pas des copies, parce que sans variété il ne peut pas y avoir de Corps.

Les versets 12:4-6 parlent de diversité de dons, de diversité de ministères et de diversité d'opérations. Imaginons qu'il y ait un grand bâtiment en train d'être construit. Si vous arrivez sur le site et que comme moi vous ne comprenez rien, vous trouverez qu'il y a beaucoup de confusion. Dans certains endroits vous voyez de grandes machines qui semblent faire des trous. Il y a des camions qui vont et viennent. Ici il y a une palette de briques et ici un tas de ferraille. Il y a des outils posés par terre ici et là. Il y a toutes sortes de choses. Lorsque vous regardez à cette confusion, vous vous demandez ce qui peut bien se passer ici. C'est parce que vous n'avez pas vu le plan de l'architecte. Vous allez donc trouver le contremaître pour poser cette question: « Excusez-moi monsieur, quel outil va être utilisé pour réaliser ce bâtiment? » Mais il rigole lorsque vous dites cela et répond: « Quel instrument au singulier? Non, la question est quels instruments au pluriel. Il va y avoir des marteaux, des scies, des couteaux, des tournevis, des perceuses, des meuleuses, des pelles, des pioches. Il y aura de nombreux outils différents. Nous avons besoin d'une grande variété d'outils pour que le projet avance. » Je suggère que c'est cela la signification du mot utilisé au verset 12:4 qui dit: «Il y a diversité de dons ».

Puis je pose une deuxième question au contremaître: « De quelle façon tous ces outils vont-ils pouvoir accomplir le travail? » Et il répond: « Le travail au singulier? Il y a de nombreux travaux. Il n'y a pas qu'un travail, il y a de nombreux travaux. Certains vont devoir couper du bois, certains vont devoir couper de la ferraille, certains vont devoir couper du verre. Il va y avoir des plombiers qui travaillent, des électriciens, des charpentiers, des peintres, des maçons et des plâtriers. Il y a de nombreux travaux à faire. Certains outils sont faits pour certains travaux et d'autres outils pour d'autres travaux. Certains outils vont être utilisés pour différents travaux. » Cela correspond au verset 12:5 qui dit: « Il y a diversité de ministères. » Il y a de nombreux outils et il y a de nombreux travaux.

Peut-être que vous posez cette question: « Je vois qu'il y a de nombreux outils et de nombreux travaux, mais il doit y avoir une seule méthode? Ils fonctionnent tous de la même façon, n'est-ce pas? » Mais l'homme répond: « Une seule méthode, au singulier? Non, tout le monde fait les choses de façon différente. Il y a de nombreuses méthodes, même des ouvriers qui utilisent le même outil ont leur façon de faire propre et distinctive. Il y a une quantité de méthodes. Chacun travaille selon sa propre méthode. » Cela correspond au verset 12:6 qui dit: « Il y a diversité d'opérations. » Il y a de nombreux outils et il y a de nombreux travaux et de nombreuses méthodes. C'est cela la variété.

C'est la manifestation de l'Esprit. Comment vous pourrez utiliser vos outils, vos travaux et vos méthodes? Comment je pourrai utiliser mes outils, mes travaux et mes méthodes? A chacun est donné la manifestation de l'Esprit; nous sommes tous différents. C'est cela la variété. Chacun d'entre nous fera les choses de manière différente. Ce n'est pas parce que Dieu a fait quelque chose dans votre vie de cette façon que Dieu fera aussi la chose de cette façon dans ma vie. Il y a une diversité d'outils, il y a une diversité de travaux et il y a une diversité de méthodes, et chacun d'entre nous a son unique manifestation de l'Esprit. Le Saint-Esprit n'est jamais à court de variété, il n'est jamais à court de nouveauté. Il a tout le temps de nouvelles possibilités ou idées. La variété est nécessaire pour faire un corps.

Le deuxième fait au sujet de la variété est que la variété qui est dans le corps repose sur la souveraineté de Dieu.

• Verset 12:11: « Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. » Veuillez noter cette expression: « Comme il veut. »
• Verset 12:18: « Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. »
• Verset 12:27-28: « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Et Dieu a établi... »

Dieu a établi comme Il l'a voulu, comme Il l'a désiré, la variété qu'il y a dans le corps, la diversité parmi nous, repose sur la souveraineté de Dieu. Dieu m'a mis là où je suis et Dieu vous a mis là où vous êtes. Selon les versets 12:20-25, certains membres du corps sont faibles, certains membres du corps sont forts. Il est clair que le pied n'a pas la délicatesse de l'oeil. Dieu nous a placés tous en tant qu'individu là où nous sommes.

Dans ce passage Dieu donne deux listes d'instructions. Il donne des instructions pour les membres faibles et des instructions pour les membres forts. Aux membres qui sont faibles Il dit deux choses. Dans les versets 12:14-16, il dit: « Ne désespérez pas si vous êtes des membres qui sont faibles. Ne vous dépréciez pas. Ne pensez pas que vous n'êtes personne. Dieu vous a mis là où vous êtes. » Puis dans les versets 12:17-19, Il dit: « Ne soyez pas jaloux de ceux dont vous pensez qu'ils sont dans une place plus proéminente. »

Il donne aussi deux instructions aux membres plus forts. Dans les versets 12:20-22, il dit: « Soyez humbles. Ne pensez pas que vous êtes meilleurs que quelqu'un d'autre à cause de vos outils, de vos travaux et de vos méthodes. » Puis dans les versets 12:25-27, Il dit: « A travers la tête vivez en sympathie avec tous les autres membres du corps. Soyez un. » Que Dieu puisse nous donner un contentement surnaturel avec l'endroit où nous avons été placés. La variété du corps dépend de la souveraineté de Dieu.

Si vous connaissiez les informations que Dieu a à Sa disposition et que vous ayez à choisir un chemin pour votre vie, vous ne changeriez rien de votre vie. Si vous saviez ce que Dieu sait, vous ne changeriez rien de ce que Dieu a fait. Peu importe à quel point les choses à travers lesquelles vous êtes passées peuvent sembler terribles cela faisait partie du plan de Dieu jusqu'où Il vous a emmené maintenant. C'est la variété, et la variété du Corps repose sur la souveraineté de Dieu. Il ne s'agit pas d'argumenter au sujet de la souveraineté de Dieu, il s'agit d'un endroit où l'on peut se reposer. Nous avons tous besoin de savoir que Dieu nous a placés là où nous sommes. C'est Dieu qui nous a placés là.

Le troisième fait au sujet de la variété est qu'il semblerait que certains membres agissent contre d'autres membres. Il y a un paradoxe dans la variété, mais tout cela agit pour le bien commun, pour l'édification de chaque membre. Prenez par exemple les pièces d'une machine ou d'un moteur comme les pistons, les roues et les courroies. Ils ne vont pas tous dans la même direction. Mais malgré cela ils font que la machine peut se mouvoir dans une même direction. Il est intéressant de voir ces différents éléments aller dans des directions différentes et pourtant la voiture va dans une seule direction.

C'est le point qui est souligné ici; ainsi, les chrétiens semblent parfois aller dans des directions opposées mais c'est Dieu qui fait bouger le corps. Prenez par exemple le calvinisme et l'arminianisme. Les calvinistes disent: « Dieu fait tout. » Les arméniens disent: « Les hommes font tout. » Ce sont comme des pièces d'une machine qui vont dans des directions opposées. C'est ce que l'on croit mais ce n'est pas réellement le cas. L'accent qu'ils ont mis semblait aller dans une direction opposée mais lorsqu'ils étaient à genoux ils priaient tous les deux: « Seigneur, aie pitié de moi un pauvre pécheur! »

Personnellement, je désire partager le dénominateur commun dans ces vérités. Charles Simeon a dit de ces deux extrêmes: « La vérité n'est pas dans cette extrême ou dans cette extrême. Elle n'est pas non plus au milieu des deux extrêmes, mais c'est la pleine acceptation des deux extrêmes. » C'est tout à fait exact. Il peut y avoir un paradoxe dans la variété. C'est pour cette raison qu'il est important de réaliser, dans la prière, ce que Dieu a sur le coeur, Son grand programme de rédemption. Lorsque Dieu répond, Il exauce tout le temps d'abord la prière du Corps avant de répondre à la prière du membre. Il exauce tout le temps la prière liée à toute une vie avant celle qui est liée à un moment de la vie. Il semble peut-être que Dieu n'écoute pas réellement ou qu'Il n'entend pas réellement, mais en réalité Il fait concourir toutes choses pour le bien de tout le Corps envers Son objectif de rédemption.

Quel que soit notre travail, quel que soit notre outil, quelle que soit notre méthode, en tant que membres du corps de Christ, nous devons tout le temps nous soumettre à Lui et vivre en union avec la tête.



LE CORPS EST SAIN ET SAUF DANS SON UNION AVEC LA TETE

Le quatrième principe de comparaison entre le corps humain vivant et l'église vivante est ce que j'appelle le principe de la sécurité. L'union du corps avec la tête est saine. Pour illustrer cela, j'utilise l'illustration de la baignade. Vous voyez, Dieu a si bien construit votre corps qu'il est imperméable. Vous ne pouvez pas faire couler votre corps. Ce n'est pas possible. Aussi longtemps que votre tête est au-dessus de l'eau, votre corps est sain et sauf. Les problèmes apparaissent lorsque la tête va sous l'eau.

Prenez maintenant ce principe dans la réalité spirituelle et voyez quelle incroyable chose vous avez. Cela nous est rapporté en Ephésiens 1:20-23. Christ notre tête est montée au ciel, Il a laissé l'église sur la terre. Est-ce que vous ne pensez pas parfois que vous allez couler? La réalité est que nous sommes sains et saufs parce que la tête est au-dessus de l'eau. Notre Christ exalté est assis à la droite de Dieu le Père, et nous sommes aussi sains et saufs que cela peut l'être, parce que le Corps ne peut pas couler. Nous verrons un jour lorsque nous serons dans notre corps ressuscité que Satan n'a pu que blesser le talon (cf. Genèse 3:15). Il peut parfois sembler qu'il a atteint la tête. Parfois, lorsque vous voyez des chrétiens qui tombent dans le péché vous vous dites: « Satan a touché la tête. » Mais en fait, il ne peut pas toucher la tête et le Corps ne peut pas couler.

J'ai entendu des gens dire: « Ne pensez-vous pas qu'un jour vous pourrez glisser entre Ses doigts et être perdus? » La réalité est que je fais partie de Ses doigts, je fais partie du Corps de Christ. Je ne peux pas glisser entre Ses doigts et être perdu. Je suis le Corps de Christ, vous êtes le Corps de Christ et il y a une sécurité là-dedans. Il y a une sécurité à savoir qu'un jour je pourrai aller au ciel. Etre un membre de Christ me donne également la sécurité et l'assurance de ce que je peux vivre la vie chrétienne maintenant. Peut-être que vous me demanderez: « Mais comment cela se fait-il? » Retournons à la biologie.

Une des lois les plus fondamentales de la biologie est qu'il n'y a pas de génération spontanée. En d'autres termes, seule la vie peut faire venir la vie. La mort ne peut pas apporter la vie. D'où la vie vient-elle? La réponse est de la vie. La vie fait venir la vie. Les pommes viennent des pommiers. Les poires viennent des poiriers. Les insectes viennent des insectes. Les oiseaux viennent des oiseaux. Qu'est-ce que cela signifie pour le Corps de Christ? Quelle vie avons-nous en nous? C'est le Saint-Esprit. C'est cette Vie qui apporte la Vie et rien d'autre.

Je n'ai pas compris cela pendant des années dans ma vie chrétienne. J'ai essayé de générer la vie spirituelle, de faire de la génération spontanée. J'ai essayé de faire que les choses se passent. Je pensais que si je priais davantage, si j'étudiais davantage, si j'allais davantage à l'église, si j'avais des moments de méditations, si je distribuais des traités, si je témoignais, alors je serais un meilleur chrétien. Non, ce n'est que l'Esprit de Dieu qui peut apporter la Vie.

La vie apporte la vie et nous avons cette vie. C'est pour cette raison que je dis que le corps en relation avec la tête est une merveilleuse illustration de l'assurance et de la sécurité. Cela me donne l'assurance que lorsque je mourrai, je serai avec Lui. Et cela me donne l'assurance que je n'ai pas à lutter maintenant dans un effort sans Christ pour essayer que des choses se passent dans ma vie et pour devenir le chrétien que je sais que Dieu aimerait que je sois.

Je peux me relaxer, tout est intuitif, tout est automatique. Mes mains n'ont pas à penser avant qu'elles ne bougent alors qu'elles vivent en union avec la tête, tout est automatique. La vie chrétienne se passe également de cette façon. Tout ce après quoi vous devez travailler dans votre vie chrétienne n'est pas de Dieu. Si vous avez une lutte avec quelque chose, si vous agonisez, alors oubliez tout cela. Cela n'est pas la vie chrétienne.

Il s'agit de la Vie, de la Vie abondante et c'est à cela que Dieu nous appelle tous. Je suggère donc que le corps humain est une merveilleuse illustration des façons de faire de Dieu dans l'église. Cela nous parle d'unité, de variété, d'harmonie et de sécurité. Dans notre prochaine leçon nous commencerons à parler de la voie par excellence. Ce que j'ai partagé dans cette leçon n'était pas la voie par excellence.

Prions:

Père céleste combien nous Te remercions, pas pour notre faible compréhension de ce passage, mais pour tout ce que Tu sais que cela signifie réellement. Nous Te demandons de laisser de côté tout ce que nous croyons que cela signifie et de manifester dans notre coeur, tout ce que Toi Tu sais que cela signifie. En tant que membre de Ton Corps, enseigne-nous à vivre en union avec notre tête commune. Enseigne-nous comment profiter tout naturellement de cette Vie qui coule si librement à travers nous afin que des fleuves d'eau vive puissent couler de notre être intérieur. Merci de manifester cela en nous à cause de Jésus. Nous le demandons en Son nom. Amen.

1 Corinthiens #19