1 CORINTHIENS #1 - INTRODUCTION

Par Ed Miller

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre première leçon sur cette merveilleuse épître de 1 Corinthiens.

Chaque fois que nous en arrivons à l'étude d'un nouveau livre, je pense qu'au lieu de simplement retrousser nos manches pour nous plonger directement dans le livre en commençant au chapitre 1 verset 1, il est préférable de débuter en prenant de la hauteur et en ayant une vue d'ensemble du livre. Je suis convaincu qu'il est possible de rater le message d'un livre en y plongeant directement. Par conséquent nous avons habituellement une ou plusieurs leçons d'introduction avant de voir le livre plus en détails. L'objectif d'une leçon d'introduction est de saisir l'esprit du livre, de suivre le fil rouge du Saint-Esprit, et de voir ce que Dieu a prévu avec ce livre.

Je parle en insensé, mais si Dieu devait aller dans votre Bible et enlever 1 Corinthiens, que perdriez-vous que vous ne puissiez trouver ailleurs dans la Bible? Qu'est-ce que Dieu a prévu pour nous avec le livre de 1 Corinthiens? Voilà l'objectif d'une leçon d'introduction. Il s'agit de considérer le livre dans son ensemble et d'en faire ressortir ce sur quoi Dieu met l'accent, et la direction qu'Il donne.

Nous ne verrons que quatre choses dans cette leçon. J'aimerais vous donner l'arrière-plan du livre. Puis j'aimerais vous donner le plan du livre. J'aimerais suggérer ce qui est, je pense, le thème du livre. Et enfin, j'aimerais vous indiquer la contribution particulière qu'apporte 1 Corinthiens, c'est-à-dire, ce que Dieu aimerait faire dans nos vies à travers ce livre. Après cela, nous pourrons commencer une étude sérieuse du livre.



CORINTHE, UNE PLACE FORTE DE SATAN

Notre premier principe, concernant l'étude de ce merveilleux livre, est de l'étudier à la lumière de son contexte historique. Si nous désirons apprécier le message de 1 Corinthiens, il nous sera utile d'étudier l'ancienne Corinthe. A quoi ressemblait-elle? Quel genre d'endroit était-ce? Qu'est-ce qui était particulier à son sujet? Laissez-moi vous la décrire par une simple phrase, et ensuite, vous montrer à partir de l'arrière-plan, quatre ou cinq choses qui prouvent mes arguments. Corinthe était une place forte de Satan. C'était le pays de Satan. Tout ce que nous apprenons sur Corinthe prouve que Satan y avait son trône.

Je n'ai jamais été très fort avec les cartes. Je ne suis à l'aise ni avec les cartes routières, ni avec les cartes de géographie des pays bibliques, et toutes les autres. Pourtant, il peut nous être très utile de visualiser dans notre tête, à quoi ressemblait Corinthe. Corinthe était en Grèce. A cette époque, la Grèce était presque divisée en deux. Elle était constituée de deux provinces et Rome chapeautait le tout. La province du Nord était appelée la Macédoine. La ville de Philippe était la capitale de la Grèce du Nord. La Province du Sud était appelée l'Achaïe. Corinthe était la capitale de la Grèce du Sud. La Grèce est une péninsule. Elle est entourée de trois mers: à l'Est s'étend la mer Egée, au sud se trouve la mer Méditerranée et à l'Ouest la mer Ionienne.

Corinthe est située sur une bande de terre de six kilomètres qui sépare la mer Ionienne et la mer Egée. Cette bande de terre est appelée l'isthme de Corinthe; elle relie la péninsule du Péloponnèse à la Grèce continentale. Il était dangereux de naviguer autour de cette péninsule; les eaux étaient très dangereuses et traîtres. Il y avait du vent fort, une côte rocheuse, de nombreux récifs; par conséquent, les gens n'aimaient pas la contourner. Ce qui rendait l'isthme de Corinthe si stratégique, c'est qu'à l'Est se trouvait l'Asie, et à l'Ouest, l'Europe. Tous ceux qui désiraient se rendre d'Asie en Europe ou d'Europe en Asie, trouvaient qu'il était plus aisé de passer par Corinthe. C'est ainsi que cette ville est devenue la porte du passage entre ces deux régions. Tout le trafic passait par Corinthe. De chaque côté de cette bande de terre de six kilomètres, il y avait un port.

Le port à l'Est accueillait tous les gens d'Asie, et le port de l'Ouest accueillait tous les gens d'Europe.



CORINTHE, UNE VILLE TRES RICHE

Une des conséquences de tout cela, c'est que Corinthe était extrêmement riche. C'était une cité commerciale très florissante, parce qu'elle était un pont entre l'Est et l'Ouest, entre l'Asie et l'Europe. Comme les gens de Corinthe étaient des hommes d'affaires avisés, ils ont imposé une taxe de péage sur tout ce qui transitait. Un de mes commentateurs l'appelle « la place de marché du monde ancien. » C'est exactement ce qu'elle était. Corinthe vivait dans le luxe. Nous disons que nos pays occidentaux sont riches, et qu'ils sont remplis du matérialisme; et c'est vrai. Mais au moins, dans nos pays, ces richesses sont réparties. Essayez d'imaginer toutes les richesses dans une petite ville. Elle regorgeait d'or, d'argent, de diamants, et de toutes sortes de marchandises d'Europe et d'Asie.

Les hommes ont essayé plusieurs fois de creuser un canal à travers ces six kilomètres de terre, mais ils ne furent pas capables d'y parvenir. Nous avons retrouvé de nombreuses évidences qui montrent qu'ils ont essayé. A la place, ce qu'ils ont fait, c'est une voie terrestre par laquelle ils faisaient transiter les petits bateaux sur des rondins, à travers Corinthe, d'un port à l'autre. Ils ne pouvaient pas faire cela avec les grands bateaux; alors ils en déchargeaient la cargaison qu'ils transportaient à dos d'esclaves de l'autre côté de l'isthme, et qu'ils rechargeaient sur un autre bateau qui attendait dans l'autre port. Voilà une chose qui faisait de cette ville une place forte de Satan. Il y avait de l'argent partout où vous regardiez.

Selon les érudits, Corinthe était une des villes les plus riches de l'ancien monde, même plus riche que Rome. On a dû mal à réaliser à quel point cette petite ville était riche. Il est vrai que l'argent en lui-même ne corrompt pas. C'est l'amour de l'argent qui corrompt, mais c'est un des éléments, et mis ensemble avec les autres éléments, vous verrez de quelle façon c'était une place forte de Satan.

Corinthe n'était pas seulement une ville riche à cause de sa situation géographique, et de ses deux ports stratégiques. En raison de son emplacement, c'était également un point stratégique militaire très important puisqu'en temps de guerre, on pouvait également utiliser cette route. Corinthe est la seule ville qui avait sa propre marine. Il y avait de nombreux bateaux qui allaient et venaient vers les ports et, comme il y avait de nombreux pirates, il fallait protéger les navires.



CORINTHE, UNE VILLE TRES RAFFINEE

Qui plus est, Corinthe est connu pour être une ville de raffinement. Vous avez peut-être entendu parler de Cicéron; c'était un orateur et un philosophe romain très connu. Rome se glorifiait de ce qu'il était leur homme d'état le plus intelligent. Il a vécu entre l'an 100 et 40 avant Jésus-Christ, et il a écrit au sujet de Corinthe. Le titre de l'article qu'il a écrit sur Corinthe était « la lumière de toute la Grèce. » Il parlait de lumière intellectuelle. Corinthe était vraiment l'endroit de la culture et du raffinement. Si vous aviez marché à travers Corinthe, vous auriez croisé de grandes universités. Ils avaient des écoles de langues et ils débattaient au sujet de leur philosophie. Rappelez-vous que Corinthe est grecque, et ils aimaient beaucoup discuter et débattre.

Lors de mes études, j'ai dû suivre un cours que je n'aimais pas; c'était l'urbanisme. Je me rappelle avoir dû apprendre les trois sortes d'architectures grecques. L'une des architectures les plus raffinée s'appelait « Corinthe. » De Corinthe venait également un bronze de grande qualité; on l'appelle l'airain de Corinthe. Il avait une grande réputation. Corinthe était une des cités les plus riches et les plus raffinées du monde antique.

Outre cela, on trouve cette autre chose au sujet de Corinthe; je pense que vous savez que nos jeux olympiques viennent de la Grèce antique. Tous les quatre ans, ils organisaient des jeux en l'honneur de leur dieu Zeus. Nos jeux olympiques ne concernent que le sport. Mais ce n'était pas le cas à l'époque. En Grèce, où ces jeux ont débuté, ils avaient également une compétition de musique, de chant, d'art oratoire, de philosophie et de débat. Il en était ainsi tous les quatre ans.

Tous les deux ans avaient lieu ce que l'on appelle les jeux isthmiques. Ils les appelaient ainsi parce qu'ils se pratiquaient sur un isthme. Et où était le seul isthme de cette région? La réponse est bien entendu: Corinthe. Les jeux isthmiques étaient un peu comme des phases éliminatoires pour les jeux olympiques. Par conséquent, les amoureux du sport et de l'art, convergeaient du monde entier vers Corinthe. Les jeux athlétiques de Corinthe se terminaient souvent dans la violence. C'est de là qu'est devenue populaire l'idée de livrer des chrétiens aux lions, parce qu'une de leurs épreuves, consistait à organiser des combats entre des hommes et des bêtes féroces. Maintenant, essayez d'imaginer la cité que j'essaie de vous décrire. Pensez à la cité la plus riche que vous puissiez imaginer, remplie de culture, de philosophie, de raffinement, et de compétitions athlétiques.



CORINTHE, UNE VILLE TRES IMMORALE

Corinthe était également connue pour son culte. Je ne veux bien sûr pas parler du culte du seul vrai Dieu des cieux et de la terre. Chaque cité antique avait son propre dieu ou déesse. Par exemple, les gens d'Athènes adoraient Minerve. Les gens d'Ephèse adoraient Diane. Corinthe avait également sa déesse. Leur déesse s'appelait Vénus. Son autre nom était Aphrodite. Elle est appelée la déesse de l'amour mais dans un sens bien particulier. Moi, je l'appellerais plutôt la déesse de la luxure. Il y avait, à cet endroit, une montagne qui culminait à 600 mètres, sur laquelle ils avaient construit le temple de leur déesse. A tout moment, il y avait dans ce temple 1000 femmes qui se nommaient prêtresses. En réalité, c'était plutôt un réseau organisé de prostituées. Pour rendre un culte à Vénus, les adorateurs multipliaient les relations sexuelles. Je vous fais part de tout cela pour montrer le genre d'adorateurs qui pouvaient bien être attirés par un tel endroit. Ce culte était soutenu par les dépenses publiques de la ville.

Ce culte du plaisir et de la volupté a fini par donner le mot « corinthianiser. » Cela signifie avoir un comportement sexuel à la « corinthienne. » Voilà ce que ce mot a fini par signifier. Lorsque vous parlez de Corinthe, vous parlez de corruption, vous parlez d'immoralité. Corinthe n'était pas uniquement la ville la plus riche et la plus raffinée dans le monde mais à cause de ce culte, elle était également la cité la plus vulgaire et la plus immorale. Le péché et la licence étaient partout. L'ivrognerie, l'immoralité, l'homosexualité et la prostitution religieuse était rampante. Vous n'avez jamais vu une ville comme celle-ci.

Voyez-vous pourquoi je dis que Corinthe est une place forte de Satan? Vous ne comprendrez pas réellement le message de 1 Corinthiens avant que vous ne saisissiez ce qu'était cette ville. Parce que l'Evangile de Dieu est entré dans la place forte de Satan et a fait une chose merveilleuse. A moins que nous ne voyions ce qui s'est passé lorsque l'Evangile est entré à Corinthe, nous ne pourrons pas apprécier le message du livre de 1 Corinthiens.



CORINTHE, UNE VILLE TRES COSMOPOLITE

Une autre chose qui faisait de Corinthe un haut lieu de l'impureté était la nature cosmopolite de la ville. Ce que je veux dire, c'est que Corinthe était un mélange de personnes très différentes. Vous ne pouviez pas simplement aller à Corinthe et dire: « Voilà à quoi ressemble un Corinthien. » Corinthe était remplie de banquiers, de marchands, de commerçants, d'amoureux du sport, d'aventuriers, de personnes qui désiraient tout simplement pécher, d'intellectuels, d'artistes, de philosophes, d'ivrognes, d'homosexuels, d'adultères et de voleurs. On y trouvait des romains, des grecs, des asiatiques, des italiens, des européens, des esclaves affranchis et des phéniciens. Tout ce monde se retrouvait à Corinthe.

C'est à Corinthe que l'on pouvait aller pour s'amuser, si l'on avait un peu d'argent. Corinthe était l'endroit où toutes sortes de pécheurs se croisaient. Il nous est difficile d'imaginer une ville comme celle-là. Pour donner une idée à quoi cela ressemblait, un de mes commentateurs a appelé Corinthe « Le Paris de l'antiquité. » Je comprends ce qu'il voulait dire en parlant ainsi, mais cela n'est pas assez fort. Un autre commentateur décrit la ville comme une fête perpétuelle. Elle ne s'arrêtait jamais du début à la fin de l'année. Vous pouvez penser à Paris, à Londres, à Chicago, à New-York ou à Las Vegas, mais toutes ces villes sont des paradis en comparaison avec ce qu'était Corinthe. Vous ne pouvez pas imaginer ce qu'était cette ville, pourtant, c'est très important si vous désirez comprendre le message de ce livre.

L'arrière-plan de Corinthe met en lumière le message du livre destiné aux Corinthiens. Qu'est-ce que l'apôtre Paul a vu pendant son deuxième voyage missionnaire, lorsqu'il a mis les pieds à Corinthe? Il a vu tous ces bâtiments décorés d'or et du fameux airain de Corinthe. Il a vu le luxe et l'amusement partout. Il a coôtoyé des sportifs de tous les coins de monde qui se rencontraient à cause des jeux isthmiques. Alors que l'apôtre Paul parcourrait les rues, il voyait le Colisée, les amphithéâtres et les musées. Une encyclopédie biblique décrit Corinthe comme: « La cité du vice par excellence du monde romain. » C'est dans cette ville que le Seigneur a envoyé l'apôtre Paul. C'est dans cette ville qu'il est resté pendant 1 an et demi. Et c'est dans cette ville que le Saint-Esprit a appelé des gens à Lui, et qu'Il a commencé une église. C'est une merveilleuse illustration de la puissance de la grâce de Dieu.

Cette lettre aux Corinthiens n'est pas la première que Paul leur a écrite. Il mentionne une lettre qui a été perdue au verset 5:9. Par conséquent nous avons plutôt 2 Corinthiens et 3 Corinthiens, parce que 1 Corinthiens a été perdue. Mais peu importe le numéro, pour bien apprécier 1 Corinthiens, nous devons l'approcher en nous posant la question: « Qu'est-ce qui arrive lorsque l'Evangile de Christ arrive dans la place forte de Satan? » C'est cela le message de 1 Corinthiens. Dieu fait des choses merveilleuses lorsque l'Evangile arrive dans la place forte de Satan.



L'EVANGILE DE CHRIST PEUT FONCTIONNER PARTOUT

Pour ne pas se contenter de faits, mais essayer d'être pratique, laissez-moi vous donner quelques principes de vie. Le premier principe peut être explicité par ses mots: « L'Evangile de Christ peut fonctionner partout. » C'est une merveilleuse vérité. Cette ville de Corinthe est un des endroits les plus terribles de la terre, et vous ne vous attendriez pas à ce que Dieu y fasse naître une église. Je ne crois pas que j'exagère lorsque je dis que Corinthe était une des villes les plus abjectes de toute l'histoire. Si vous la comparez à Sodome, vous verrez qu'il n'y a rien au sujet de Sodome qui n'était pas vrai de Corinthe, à part qu'elle a été détruite. Bien entendu, le jugement de Dieu a été différent sur ces deux villes.

Actes 18 décrit l'arrivée de Paul à Corinthe. Voici ce que dit Actes 18:1-9: « Après cela, Paul partit d'Athènes, et se rendit à Corinthe. Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d'Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de sortir de Rome. Il se lia avec eux; et, comme il avait le même métier, il demeura chez eux et y travailla: ils étaient faiseurs de tentes. Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. Mais quand Silas et Timothée furent arrivés de la Macédoine, il se donna tout entier à la parole, attestant aux Juifs que Jésus était le Christ. Les Juifs faisant alors de l'opposition et se livrant à des injures, Paul secoua ses vêtements, et leur dit: Que votre sang retombe sur votre tête! J'en suis pur. Dès maintenant, j'irai vers les païens. Et sortant de là, il entra chez un nommé Justus, homme craignant Dieu, et dont la maison était contiguë à la synagogue. Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés. Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j'ai un peuple nombreux dans cette ville. Il y demeura un an et six mois, enseignant parmi les Corinthiens la parole de Dieu. »

Quelle incroyable phrase que celle d'Actes 18:9 où Dieu dit: « J'ai un peuple nombreux dans cette ville. » Lorsque Dieu apparaît à Paul, il n'y a pas encore d'église à Corinthe. Les gens étaient encore des idolâtres et des meurtriers. Corinthe était une place forte de Satan, et lorsque Dieu dit: « J'ai un peuple nombreux », Il utilise le temps présent pour Son dessein accompli. Il a déjà prévu que plusieurs personnes allaient être sauvées. C'était comme si c'était fait. Dieu avait un peuple à Lui dans ce terrible environnement.

Voici maintenant ce que dit 1 Corinthiens 6:9-11: « Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu. » Est-ce que vous avez vu cette liste? Impudiques, idolâtres, adultères, efféminés, infâmes, voleurs, cupides, ivrognes, outrageux, ravisseurs... Regardez le genre de personnes qui composaient l'assemblée de Corinthe. Vous pensez peut-être qu'il y a des problèmes dans votre église, mais quand même pas comme à Corinthe!

En Zacharie 3, on voit Satan accuser le Grand Prêtre Josué devant Dieu. Il a regardé vers Josué et a dit à Dieu: « Il est sale; il a mérité le feu de l'enfer. » En Zacharie 3:2, Dieu répond: « L'Éternel dit à Satan: Que l'Éternel te réprime, Satan! Que l'Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem! N'est-ce pas là un tison arraché du feu? » N'est-ce pas un verset merveilleux? « N'est-ce pas là un tison arraché du feu? » Il arrive que nous entendions des témoignages dramatiques. Nous entendons le témoignage d'ivrognes qui sont sauvés; de politiciens qui sont sauvés; d'homosexuels qui sont sauvés; de personnes qui ont abusé d'enfants qui sont sauvées. Dans ces moments, mon coeur se réjouit et je me dis: « Quelle grâce de Dieu! » Oui, Dieu est capable de toucher des personnes comme celles-là; ce sont des tisons arrachés du feu.

Toute l'église de Corinthe était faite de tisons arrachés du feu. Il n'y avait pas uniquement une ou deux personnes qui avaient des témoignages forts dans cette congrégation. Mais il y avait des ivrognes, des homosexuels et des voleurs convertis sur chaque banc. Je ne pense pas qu'un pasteur oserait se lever à Corinthe et demander: « Est-ce que quelqu'un a un témoignage? » Il n'aurait jamais le temps de prêcher. Il ne serait jamais capable de terminer la réunion. Ce n'est pas possible à Corinthe. J'aime la façon dont Actes 18 se termine. Comment se fait-il que des personnes vivant à Corinthe ont pu mettre leur foi en Jésus-Christ? Actes 18:27 nous donne une petite indication; il dit: « Ils crurent par la grâce. » N'est-ce pas une merveilleuse petite phrase? Ils crurent par la grâce.



LA FOI EST UN DON DE DIEU

La foi pour mettre sa confiance en Dieu est un don de la grâce de Dieu. Ce n'est que par la grâce que nous pouvons croire. Si la grâce de Dieu peut fonctionner ici, elle peut fonctionner partout. Si la grâce de Dieu peut toucher des personnes comme celles-ci à Corinthe, alors c'est un sujet de grand encouragement. Si jamais j'ai vu un sujet d'espoir dans le Nouveau Testament, alors je le vois dans mon étude du livre de 1 Corinthiens. Si Dieu peut toucher ces personnes, si Dieu peut atteindre cette population et choisir pour Lui-même, un peuple saint, mis à part et sanctifié, alors je n'ai pas à désespérer lorsque je regarde à mon propre coeur de « corinthien », ou lorsque je regarde autour de moi, et que je vois d'autres personnes qui sont comme des « corinthiens », c'est un message d'espoir. Nous ne devrions jamais désespérer. Le Saint-Esprit à travers l'apôtre Paul nous donne toutes les raisons pour être encouragés à ne pas douter de la grâce et de la puissance de Dieu.

En lien avec cela, j'aime 2 Corinthiens 10:4, qui dit: « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. » C'est ce que l'apôtre Paul a fait par la puissance de l'Esprit à Corinthe. Il a renversé les forteresses de Satan. Il était en plein dedans, il y est resté 1 an et demi et a regardé ce que la grâce de Dieu a réalisé.



SEUL L'EVANGILE PEUT CHANGER UN COEUR

La seconde chose que j'apprends de ces réalités, c'est que l'éducation, l'intellectualisme, le raffinement et la culture ne peuvent pas gérer de façon efficace les problèmes de moralité. Corinthe était une cité de sagesse, mais c'était également le haut lieu de l'immoralité. Une des plus grandes pensées qui se dressent contre l'Evangile c'est cette fausse idée qui nous vient du monde, et qui prétend que d'une façon ou d'une autre, l'éducation est la solution à tous les problèmes de la vie. Ce n'est pas le cas. Si vous désirez voir des gens éduqués, allez à Corinthe. Cela n'a jamais solutionné aucun problème, cela les crée plutôt. L'éducation, l'intellectualisme, sans Jésus, conduit à l'impureté. Cela ne nous en éloigne absolument pas.

Certaines personnes disent: « La tête fait la différence. » Ce n'est pas vrai, pas si la tête n'est pas centrée sur le Seigneur. D'autres personnes disent: « Nous avons besoin de raffinement et ensuite les gens seront meilleurs. » Non, ils ne seront pas meilleurs, ils seront pires. Il n'y a aucun procédé par lequel l'éducation rendra les personnes meilleures. La raison pour laquelle j'insiste là-dessus, c'est que cette pensée est entrée dans l'église et cela s'est répandu parmi le peuple de Dieu. C'est un grand danger que ce raffinement qui n'est pas soumis. Je pense que c'est un obstacle au vrai évangile. Le vrai raffinement est un résultat de la connaissance de Jésus-Christ. Tout raffinement qui n'est pas le résultat d'une connaissance de Dieu n'est pas réel. Et cela conduit au péché.

Certaines personnes pensent que l'on peut, en éduquant les gens, leur communiquer une bonne morale. Vous ne pouvez pas le faire, pas plus que vous pouvez légiférer sur la moralité en faisant passer une loi. Il vous faut un changement qui vient de l'intérieur. Et le cas des corinthiens illustre cela.

Cela est vrai d'une façon large mais c'est également vrai d'une façon spécifique. Les gens pensent qu'en ayant des cours d'éducation sexuelle ou en mettant un homme corrompu dans un environnement propre, tout pourra changer. Ils pensent qu'aller dans un groupe pour faire une thérapie et parler de leur péché les aidera. Des millions d'euros sont dépensés chaque année pour essayer de changer les taudis en paradis. Des millions sont dépensés pour essayer de faire changer les alcooliques. Mais cela ne marchera pas plus que de mettre en garde les jeunes gens au sujet du danger de l'abus des drogues et de l'alcoolisme. Cela n'a jamais marché, cela ne peut pas marcher et cela ne marchera jamais. Cela n'est pas la solution. Seul l'évangile peut changer un coeur de « corinthien », et c'est sur quoi est mis l'accent dans ce livre.

Non seulement l'intellectualisme séculaire est quelque chose qui ne marchera pas, mais l'intellectualisme religieux ne marchera pas non plus. Un des sujets des quatre premiers chapitres est la sagesse du monde. Alors que nous parcourrons le livre et que nous regarderons les chapitres en détails, je passerai beaucoup de temps sur cette sagesse du monde parce que les gens sont vraiment touchés par cette sagesse. Il est triste de voir cet intellectualisme entrer dans l'église de nos jours. La première chose qu'ils regardent, ce sont les capacités intellectuelles. Ils veulent connaître les diplômes, les écoles et les universités dans lesquelles les gens sont allés. Tout cela n'est pas faux en soi mais cela peut être un symptôme de cette sagesse du monde.

1 Corinthiens 1:17-20 dit: «Ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Évangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine. Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents. Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? » J'aimerais m'arrêter sur cette expression: « convaincu de folie. » Je ne connais pas le grec mais je suis reconnaissant de ce que Dieu nous a donné des gens qui connaissent le grec et le traduisent en anglais. Le mot grec pour « folie » dans le verset 12:20 est « Moraino. » Est-ce que cela vous fait penser à un mot anglais? C'est de là que vient notre mot « moron.(1) »



NOTRE ENVIRONNEMENT N'EST PAS UNE EXCUSE POUR NE PAS AVOIR UNE VIE SAINTE

Voilà deux choses que j'ai apprises de cet arrière-plan. Premièrement, la grâce de Dieu peut fonctionner partout. Deuxièmement, l'intellectualisme n'est pas un remède pour l'immoralité, pas plus que les richesses ou le luxe. Le troisième principe que je vois, c'est que l'environnement dans lequel on se trouve n'est pas une excuse pour ne pas vivre une vie sainte. Lorsque nous considérons un environnement comme celui qu'il y avait à Corinthe, nous avons tendance à baisser le standard. Nous nous demandons: « Mais que pouvons-nous réellement attendre d'un groupe comme celui-là? Regardez l'arrière-plan, regardez d'où il vient. Nous ne pouvons pas trop en attendre de personnes comme celles-ci. Elles sont illettrées, elles n'ont pas appris à lire. Elles n'ont pas été aimées étant enfant. Elles ont été négligées. Elles ont été mises de côté et blessées. Leurs parents étaient alcooliques, il y avait toujours de la bagarre. Que pouvez-vous attendre de personnes venant d'un environnement comme celui-là? »

Corinthe nous donne la réponse. Et alors? Qu'est-ce que cela a à voir avec une vie sainte? Dieu s'attend à ce que nous vivions une vie sainte, quel que soit l'environnement duquel nous venons. Dieu ne va pas baisser son standard juste parce que vous avez eu des difficultés dans votre jeunesse. Lorsque Dieu apporte l'Evangile de Christ, cela nous élève au-dessus de notre environnement; peu importe à quel point il est mauvais. Il s'attend à ce que vous viviez dans les lieux célestes. Il n'y aura jamais une autre ville comme Corinthe; Il n'y aura jamais plus de problèmes que ceux que l'on rencontre à Corinthe. Dieu s'attendait à ce qu'ils profitent de Son Christ, qu'Ils vivent par l'Esprit de Dieu, et qu'ils vivent des vies saintes et séparées. Paul est allé chez les Corinthiens et a dit: « Ne savez-vous pas que vos corps sont le temple du Saint-Esprit? Il vit en vous. » Paul ne leur a pas dit: « Je sais que vous êtes passés par des moments difficiles, que vous n'avez pas été aimés et que vous avez grandi dans un environnement défavorable. » Ce sont des bêtises. Paul a dit: « En tant que croyant, je m'attends maintenant à marcher dans une vie sainte et à vivre dans une relation et une union avec Christ. » Voilà ce à quoi Paul s'attendait.

Dieu prend la situation la plus grave possible, celle qui pourrait être pire que Corinthe, et Il pose ce principe, si cela marche ici, cela marchera partout. Dieu l'a fait marcher à Corinthe de telle sorte que nous n'ayons jamais aucune excuse dans quelque génération ou âge que ce soit, où la grâce de Dieu ne puisse fonctionner. Dieu essaie simplement de nous montrer à quel point notre Seigneur Jésus est tout-suffisant. Ah! Combien l'Evangile de la grâce de Dieu est suffisant! Dieu n'abaissera jamais Son standard à cause de notre environnement.



PLAN DE LIVRE

Pour bien entrer dans ce livre, j'aimerais maintenant vous donner une vue d'ensemble de 1 Corinthiens. En d'autres termes, j'aimerais vous donner un plan du livre. Il est assez facile de trouver un plan pour ce livre. Il a une introduction et une conclusion, et le milieu du livre fait la liste de huit problèmes auxquels les Corinthiens faisaient face. Je vais vous donner les huit problèmes avec leurs références et j'aimerais que vous notiez à quel point ces problèmes incluent tous les autres problèmes possibles. Il n'y aura jamais une église qui fera fasse à un problème qui n'est pas inclus dans ces huit problèmes. Le Saint-Esprit a intentionnellement sélectionné une église où sont représentés tous les problèmes que nous pourrons rencontrer, et Il en donne ensuite la solution, de telle sorte que toutes les églises puissent connaître, pour toujours, la solution à leurs problèmes.

Voici donc le plan du livre que je propose.

• Versets 1:1-9: Introduction
• Chapitres 1-4: Le problème des divisions. On trouve ici, le traitement complet du sujet de la division dans le Nouveau Testament. Parfois, on parle d'une église ou d'un groupe, et on dit: « Cette église s'est coupée en deux. » Et bien, l'église de Corinthe était coupée en quatre. Dieu utilise ici un cas aggravé.
• Chapitre 5: Le problème de la pureté personnelle. Là encore il prend une illustration extrême car un homme de l'église a une relation immorale avec sa belle mère.
• Chapitre 6: Le problème des différends personnels. Les chrétiens se traînaient en justice les uns aux autres et cela devant des juges païens.
• Chapitre 7: Le problème du mariage. Ici Paul parle de divorce, de séparation. Je peux vous dire que je n'échangerai pas le chapitre 7 de 1 Corinthiens contre un seul des livres que j'ai lus au sujet du mariage. Et j'en ai lu des quantités. Il y a plus dans ce seul chapitre 7 que dans tous ces autres livres. Ce chapitre ne traite pas le problème en surface mais en profondeur.
• Chapitres 8-10: Le problème des pratiques discutables. Qu'en est-il des sujets dont la Bible ne parle pas? Eh bien, c'est cela le sujet de ces chapitres! Dieu pose ici de grands principes de telle sorte que nous puissions savoir comment nous comporter dans tous les aspects de la vie.
• Chapitre 11: Le problème des images et des symboles. C'est illustré par le voile des femmes et le repas du Seigneur. Il y a de terribles abus qui sont commis parce que les hommes regardent à l'image plutôt qu'à la réalité.
• Chapitres 12-14: Le problème de l'abus des dons spirituels. Souvent, lorsque quelqu'un mentionne 1 Corinthiens, c'est à cela qu'il pense. Mais il y a d'autres choses dans 1 Corinthiens en dehors des langues. Nous traiterons du sujet des dons spirituels, mais que cela ne vous voile pas tout le reste de ce qu'il y a dans ce livre. C'est un incroyable livre et il inclut bien davantage que les chapitres 12 à 14. Mais c'était un grand problème pour eux et nous devons voir la réponse de Dieu à ce problème.
• Chapitre 15: Le problème des fausses doctrines. C'est un chapitre très connu à propos de la résurrection. La raison pour laquelle le Seigneur nous a donné ce grand chapitre sur la résurrection c'est à cause des fausses doctrines. C'est parce que certaines personnes niaient la résurrection que nous avons ce chapitre.
• Chapitre 16: Conclusion

Voyez-vous ce que je veux dire, lorsque je dis que ce sont des problèmes qui incluent tous les autres. Ne diriez-vous pas que lorsque vous avez solutionné le problème des divisions, le problème de la pureté personnelle, le problème des différends personnels, le problème du mariage, le problème des pratiques discutables, le problème des images et des symboles, le problème des dons spirituels et le problème des fausses doctrines, vous êtes très proches du millénium? Ce sont des problèmes tout inclusifs, et Dieu nous donne dans ce seul livre la réponse à tous ces problèmes.



LA RACINE DE TOUT PROBLEME EST LE PECHE

Laissez-moi maintenant vous donner ce que je pense être le thème de 1 Corinthiens. Le thème est bien entendu en lien avec ces huit problèmes. Pour me permettre de vous donner le thème, laissez-moi poser et répondre à deux questions. Nous avons vu qu'il y a huit problèmes à Corinthe. Mais qu'est-ce qu'ils ont tous en commun? La réponse est: le péché. Si on analyse bien et finement, en fin de compte, tous les problèmes dans la vie sont des problèmes liés au péché. Dans la mesure où le problème du péché est réglé dans votre vie, tous les autres problèmes seront également réglés dans votre vie. Car, en vérité, tous les problèmes sont liés au problème du péché. C'est une vérité tellement simple et tellement basique que des milliers de chrétiens ne la perçoivent pas.

Le monde est très anti-biblique dans son approche des problèmes. La Bible est tellement simple; elle vous emmène directement au coeur du problème. Elle dit: « C'est le péché, mettez-vous en règle avec Dieu, et les problèmes seront réglés. » Par contre, le monde essaie de traiter le problème de façon plus raffinée. Dieu, Lui, traite les problèmes pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire liés au péché; mais ce n'est pas le cas du monde. Soyez prudents, en tant que chrétiens, avant d'incorporer dans votre vocabulaire les expressions que le monde utilise pour « enrober » le péché. Par exemple le monde dira: « Cette personne a un problème de personnalité. », « Elle a un problème de tempérament. » ou « Elle a un problème émotionnel. » Le monde dira: « Cette personne a besoin d'un ajustement. » Il dira également: « Celui-là a un tempérament fort, et celui-ci a un trouble du comportement. » Ce sont là les mots du monde, mais la Bible ne sait pas ce qu'est un complexe. Qu'est-ce qu'un complexe de culpabilité? Ce sont les mots du monde, la Bible ne sait rien de cela. La Bible ne parle pas de complexes d'infériorité.

La Bible parle de culpabilité mais pas de complexe de culpabilité. La Bible ne connait pas le mot alcoolique, elle ne connaît que le mot ivrogne. Soyez très prudents; veillez à ne pas utiliser le langage du monde, parce que cela nous éloigne du vrai problème. Si vous utilisez les mauvais mots, vous vous retrouverez avec le mauvais problème et la réponse que vous apporterez ne sera pas la vraie réponse. Si vous changez les mots, quel que soit le problème, la réponse ne peut pas être la bonne réponse. Si le problème n'est pas le problème, alors la réponse n'est pas la réponse. Par conséquent, vous devez aller au vrai problème. Le vrai problème est le péché. Et avant que vous n'arriviez au vrai problème, vous n'aurez pas la vraie réponse. Tout ce que vous ferez, c'est ce que le monde fait, c'est-à-dire essayer de bricoler quelque chose pour que le tout tienne, gérer les choses à la surface, et ensuite, tout cela éclatera à nouveau, sous une forme ou une autre. Et cela, parce que le monde n'a pas de solution. La Bible appelle le péché, péché. Un homme qui regarde une femme pour la convoiter est un adultère! La Bible dit les choses clairement. Lorsqu'il y a le feu à votre maison, vous n'appelez pas les pompiers en disant: « Excusez-moi, je pense que ma maison a de la fièvre. » C'est exactement ce que fait le monde. Mais nous devons appeler le feu: feu, et Dieu appelle le péché, péché. Par conséquent essayez de faire sortir de votre tête tous ces mots comme complexe, faiblesse ou troubles, si vous désirez être un homme ou une femme de la Bible.



SEIGNEUR JESUS-CHRIST, LE TITRE PREPONDERANT DANS LE LIVRE

Sachant que dans 1 Corinthiens, la Bible présente le péché comme le dénominateur commun des problèmes; la question maintenant c'est: qu'est-ce que 1 Corinthiens nous présente comme étant la solution toute inclusive? Comme tous les livres de Nouveau Testament, 1 Corinthiens est plein de Christ. Voici quelques titres de Christ dans 1 Corinthiens:

• La puissance de Dieu.
• La sagesse de Dieu.
• La justice.
• La sanctification.
• La rédemption.
• Le Seigneur, notre gloire.
• La pâque
• La rocher spirituel
• Le fiancé
• La tête
• Le premier fruit
• Le dernier Adam

1 Corinthiens est vraiment plein de Christ. Partout où vous regardez, vous voyez un autre endroit où il y a Christ. Mais il y a un titre de Christ qui est distinct des autres. C'est un titre qui est davantage utilisé dans 1 Corinthiens que dans le reste du Nouveau Testament mis ensemble. C'est un titre qui est utilisé, encore et encore et encore.

Considérons juste l'introduction formée par les versets 1:1-9. C'est là où Dieu nous prépare pour ce qu'Il va développer dans le livre.

• Verset 1:2: Seigneur Jésus-Christ
• Verset 1:3: Seigneur Jésus-Christ
• Verset 1:7: Seigneur Jésus-Christ
• Verset 1:8: Seigneur Jésus-Christ
• Verset 1:9: Jésus-Christ notre Seigneur

Vous trouvez le titre complet « le Seigneur Jésus-Christ » onze fois dans 1 Corinthiens. Vous trouvez quatre fois le titre Seigneur Jésus. Et Il est appelé quarante-neuf fois Seigneur. Je vous rends attentif à cela parce que vous ne le trouverez dans aucun autre livre. 1 Corinthiens présente soixante-quatre fois Jésus en tant que Seigneur. De même que le péché est le coeur et l'essence de tous les problèmes, individuels ou corporatifs, de la même façon la Seigneurie de Christ, est la solution toute inclusive, à tous les problèmes.

Il y a une grande majesté, une grande autorité, dans ce titre complet: le Seigneur Jésus-Christ. A travers tout ce livre où le Saint-Esprit gère tous ces problèmes, les divisions, l'impureté, les différends, le mariage et tout le reste, Il détourne toujours leurs yeux loin des problèmes et les dirige vers la Seigneurie de Jésus-Christ. Vous ne trouverez pas un seul livre, dans le Nouveau Testament, qui soit davantage rempli de la Seigneurie de Christ, que dans le livre de 1 Corinthiens. C'est un des plus grands principes que vous pourrez apprendre dans la vie et c'est le message principal de 1 Corinthiens.

Le problème est le péché, et la solution est l'union avec Christ, en tant que Seigneur. Je pense qu'au moins 99 pour cent, et peut-être plus encore, mais au moins 99 pour cent de vos problèmes seraient solutionnés si vous vous soumettiez à Jésus-Christ en tant que Seigneur. Au moins 99 pour cent de vos problèmes seraient solutionnés si vous connaissiez en réalité la Seigneurie de Christ dans votre vie. Cela est vrai de tous les chrétiens. Ce qui est vrai de tous les chrétiens est également vrai de toutes les églises, les écoles bibliques, les séminaires et les missions. Toujours à nouveau, je suis accusé d'être trop simpliste, et cela, parce que je n'ai qu'une seule réponse à donner à tous les problèmes et c'est: « Regardez à Jésus. » Peu importe qui vient vers moi; quel que soit leur problème, je finis toujours par dire: « Regardez à Jésus. »

Avant je pensais qu'être un conseiller était une bonne chose. Mais je sais que ce n'est pas bon pour moi, et je mets en garde celui qui conseille afin d'être très prudent et ne pas se faire co-conseiller avec le Seigneur Jésus. Esaïe 9:6 dit: « On l'appellera Conseiller. » Vous devez donc être prudents lorsque vous conseillez quelqu'un. J'ai été conseiller, lorsque j'étais pasteur; je pensais avoir toutes les réponses; c'est une des raisons pour laquelle j'ai quitté. J'ai vu que je n'avais rien; les gens venaient vers moi et me chargeaient de tous leurs problèmes. Comme j'étais le pasteur, je pensais que je devais gérer toutes ces choses. Les gens venaient avec des problèmes plus ou moins importants, mais il y en avait tellement; ils disaient quelque chose de ce genre: « Ne m'interrompez pas, je dois me décharger de cela. » Et ensuite ils déchargeaient tous leurs malheurs sur moi et j'entendais tant de choses horribles. Ensuite ils disaient: « Qu'est-ce que je devrais faire? » Mais j'avais déjà du mal à gérer ma propre vie; même dans ma propre vie, je ne savais pas ce que j'étais supposé faire.

Je puis vous dire que les choses ont changé, et je ne me racle plus la gorge avant de dire cela; je ne vais pas rester tranquillement assis et laisser quelqu'un se crucifier lui-même en ma présence en ressassant tous ses problèmes. Je peux sembler être rude, mais je ne vais pas laisser quelqu'un se décharger sur moi. Premièrement, parce que je ne veux pas les entendre; ils peuvent en parler au Seigneur Jésus, et se décharger sur Lui s'ils le désirent. Et deuxièmement, cela ne les aidera pas de « déballer » tout ce qu'ils ont sur le coeur. C'est beaucoup plus difficile de se tourner vers Christ, après avoir passé vingt minutes sur tous vos problèmes.

Le livre de 1 Corinthiens vous délivre de ce genre de chose. La solution à toute chose est la Seigneurie de Christ. Vous n'avez pas besoin de tourner autour de vos problèmes, courez directement vers Jésus. Courez directement vers la Seigneurie de Christ. La réponse est toujours aussi simple que les problèmes semblent compliqués. Parfois lorsque nous pensons à nos problèmes, nous avons mal à la tête, alors que la solution est vraiment simple. Je ne fais pas preuve d'une trop grande simplification lorsque je dis que la Seigneurie de Christ, est la seule réponse. C'est réellement le cas, et plus vite nous recourrons à cela, mieux nous irons.



L'UNION AVEC LA SEIGNEURIE DE JESUS-CHRIST EST LA SOLUTION A TOUS NOS PROBLEMES

Avec ces deux vérités à l'esprit, le problème de base à Corinthe était le péché; et le fait que le Saint-Esprit dans ce livre répète toujours à nouveau Seigneur Jésus, Seigneur Jésus, soixante-quatre fois, nous pouvons en déduire le thème du livre. Le thème du livre peut être explicité par ces mots: à travers notre union avec Jésus-Christ en tant que Seigneur, nous avons la solution à tous les problèmes, qu'ils soient individuels ou corporatifs, peu importe. Si le problème du péché n'est pas solutionné dans votre vie, alors aucun problème ne sera solutionné dans votre vie. Et dans la mesure où le problème du péché est réglé dans votre vie alors vous avez la joie et la liberté dans le Seigneur. A tout moment dans notre vie si Christ règne en tant que Seigneur absolu, alors tous les problèmes de ma vie sont solutionnés.

Je me rappelle lorsque cette vérité a commencé à « résonner » dans ma vie, je passais par un temps très difficile dans ma vie chrétienne. J'entendais des choses comme: « Donne simplement tout à Jésus. Regarde simplement à Jésus. Repose-toi en Christ. Christ est la réponse, décharge-toi simplement sur Lui. » Cela semblait si bon et merveilleux. Alors que j'essayais de faire Christ Seigneur de ma vie, je suis tombé dans un problème encore plus grand que ceux que j'avais en essayant de faire Christ Seigneur de ma vie. Je peux vous dire que vous êtes dans un sale pétrin lorsque la solution devient plus problématique que le problème. Et c'est là où j'étais. La solution se montrait pire que le problème original. Mais on me répétait: « Tout ce que tu as à faire c'est d'avoir Christ pour Seigneur. »

Par conséquent, j'avais besoin de faire que Jésus soit Seigneur. Vous devez savoir par quoi vous passez dans des cas comme celui là. Vous levez la main lors des appels, vous signez une carte d'engagement, vous vous avancez, vous pleurez, vous priez, vous vous consacrez et reconsacrez et vous faites tout ce qui est possible pour faire qu'Il soit Seigneur. Ensuite j'ai dédié chaque partie de mon corps de façon individuelle. Je lui ai donné mes yeux, mes oreilles, ma bouche, ma langue. Puis j'ai traversé ma maison et je lui ai consacré mes meubles, mes livres, mes enfants, mon épouse mais je ne me sentais toujours pas soumis. Alors je me disais: « Je dois sûrement retenir encore quelque chose. Je ne dois pas bien le faire. Peut-être que je ne le crois pas réellement. Je dois avoir un péché secret. »

Eh bien mes amis, il est merveilleux de savoir et c'est une joie de vous annoncer que la Seigneurie de Jésus-Christ n'est pas un problème. C'est plutôt la solution à tous vos problèmes. En lien avec cela, j'aime la fin du verset 12:3 qui dit: « Nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit. » D'après ce que je comprends de 1 Corinthiens et de son message spirituel, c'est le verset 12:3 qui est le verset clé. Il n'est pas question ici de juste prononcer des mots mais de le dire en réalité. C'est l'oeuvre de Dieu de faire Christ Seigneur de votre vie. Ce n'est pas mon affaire, et ce n'est pas votre affaire. De la même façon que les juifs ne pouvaient pas offrir d'animaux à Dieu, mais que c'était la responsabilité du prêtre de l'apporter à Dieu, de la même manière, vous devez donner votre vie au Saint-Esprit qui est celui qui vous présentera. Il faut un miracle de Dieu pour avoir Christ en tant que Seigneur dans votre vie. Ce n'est pas simplement une décision que nous prenons, c'est un puissant miracle de Dieu. C'est le Saint-Esprit Lui Seul qui peut faire que Christ soit Seigneur de nos vies. Et lorsqu'Il fait cela alors tous nos problèmes sont résolus, qu'ils soient personnels, individuels ou corporatifs. Voilà le message de 1 Corinthiens.



ETRE UN CHRETIEN NON PROBLEMATIQUE

Laissez-moi encore vous donner un autre principe avant de terminer cette leçon d'introduction. Nous en verrons encore d'autres dans notre prochaine leçon avant d'aller dans le livre en lui-même. En débutant un des livres de la Bible, il est utile de se poser cette question. Quelle est la chose principale que Dieu aimerait accomplir dans notre vie à travers l'étude de ce livre particulier? Nous verrons de nombreuses choses : comment gérer les pratiques discutables et qu'est-ce que l'ordre de l'église? Nous verrons de nombreuses choses, mais quelle est la chose principale que Dieu aimerait accomplir dans notre coeur alors que nous étudions 1 Corinthiens ensemble? Je ne crois pas qu'il s'agisse de savoir comment être au clair au sujet du mariage ou du divorce, comprendre les dons spirituels ou connaître le corps que nous aurons. Nous verrons toutes ces vérités, mais je crois que la chose de base est la suivante. A travers l'étude de 1 Corinthiens, Dieu aimerait faire de nous des chrétiens « non problématiques. »

Je prie qu'à travers cette étude de Corinthiens, nous puissions être davantage « non problématiques » que nous ne l'avons jamais été avant. Veuillez remarquer que je n'ai pas dit: libre des problèmes. Est-ce que vous voyez la différence entre être « non problématiques » et libre des problèmes? Dieu ne vous a pas promis que vous n'auriez pas de problème, Il vous a promis qu'Il allait régner en tant que Seigneur sur tous vos problèmes, et que vous ne serez pas la victime d'un des problèmes qu'il y a dans votre vie.

En réalité, si jamais il y a dans la Bible un livre qui nous enseigne à nous attendre à avoir des problèmes, c'est bien 1 Corinthiens. Il vous dit même le genre de problème auxquels vous pouvez vous attendre. Si vous êtes dans une église, vous pouvez vous attendre à des divisions, vous pouvez vous attendre à des problèmes de pureté, vous pouvez vous attendre à ce que des personnes aient du mal à vivre ensemble, vous pouvez vous attendre à avoir des problèmes au niveau des mariages. Un chrétien victorieux n'est pas libre des problèmes, il est libre au milieu de ses problèmes. Le Psaume 23:5 dit: « Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires. » Il ne dit pas en l'absence de mes ennemis mais en leur présence. Il y aura des problèmes mais Christ règnera sur eux. Au milieu des problèmes nous aurons une attitude comme n'ayant pas de problème.

N'est-ce pas une chose merveilleuse que d'être près d'un chrétien qui n'a pas de problème? Si vous trouvez quelqu'un qui profite vraiment de Christ et de la Seigneurie de Christ dans sa vie, et où Christ a toute liberté d'action, alors il ne passera pas son temps à se plaindre tout le temps en vous parlant de ce problème et de celui-ci. Il y aura comme une bouffée d'air frais dans la présence d'un tel chrétien.

Laissez-moi illustrer cela à travers Paul. Le coeur de Paul était si « non problématique » et était si positif dans son approche des problèmes. Lorsque je pense à la façon dont il traite les problèmes des Corinthiens, je suis vraiment abasourdi. Lorsque j'essaie de penser à la façon dont je les aurais traités, cela donne l'exact opposé de ce que Paul a fait. Il a pris ces problèmes comme des occasions glorieuses pour présenter un Christ victorieux. Voici quelques illustrations.

Voici ce que dit le verset 1:4: « Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet... » En lisant cela je me dis: « Comment? » De ce que je sais des Corinthiens, je n'aurais pas commencé comme cela. Comment pouvait-il exprimer son appréciation envers eux? Nous verrons que ces personnes étaient si charnelles, et elles faisaient des choses si terribles. Un homme couchait avec sa belle-mère et les frères se traînaient en justice les uns contre les autres.

Laissez-moi le dire de cette façon. Ne laissez pas les problèmes vous rendre aveugles à ce que Dieu est en train de faire. Paul savait que Dieu était très actif dans la vie de ces Corinthiens. Nos problèmes semblent si souvent prendre la place de toutes les autres choses, occuper toute notre vie. J'ai rencontré des personnes qui n'avaient pas d'autres mots dans leur vocabulaire que « problème. » C'est tout ce que vous pouviez entendre d'eux. C'est vraiment déprimant d'être près d'eux. Mais Paul voyait que Dieu était en train de faire de grandes choses et il n'a pas laissé toutes ces affaires l'aveugler en ce qui concerne la bonne main de Dieu dans leur vie. Paul était fidèle lorsqu'il fallait reprendre et avertir, mais laissez-moi vous montrer à quel point il était positif et centré sur Christ, lorsqu'il s'occupait de ces problèmes. Il détournait toujours leurs yeux des problèmes. Voici quelques exemples.

1 Corinthiens 6:16 dit: « Loin de là! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. » Est-ce que vous voyez de quoi il parle ici? Regardez maintenant ce qu'il fait. 1 Corinthiens 6:17 dit: « Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. » Ce verset est probablement le plus grand passage dans le Nouveau Testament sur l'union avec Christ et quelle a été la raison pour laquelle il a dit cela? C'est à cause de relations sexuelles avec une prostituée. C'est comme si Paul disait: « Oh! quelle grande illustration. Laissez-moi vous parler de l'union avec Christ. » Paul réagit en tournant leur regard vers le Seigneur. Personnellement, je me serais plutôt offusqué. J'aurais dit: « Quoi? une prostituée! Je ne peux pas le croire, je crois que nous devons parler ensemble. » Mais Paul dit: « Vous avez des unions avec des prostituées. N'avez-vous pas entendu parler de votre union avec Christ. » Et il les a immédiatement détournés de cette chose immorale, pour tourner leurs yeux vers Jésus-Christ.

1 Corinthiens 6:1 dit: « Quelqu'un de vous, lorsqu'il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les injustes, et non devant les saints? » En effet, les chrétiens de Corinthe se trainaient en justice les uns les autres. Les versets 6:2-3 disent: « Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde? Et si c'est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie? » Quelle chose incroyable? C'est une vérité qui nous coupe le souffle. Nulle par ailleurs dans la Bible vous apprenez que vous jugerez les anges. Ce n'est écrit que là. Je ne sais pas ce que cela signifie, mais cela sonne bien! Et quelle est la raison qui a poussé Paul à écrire cette incroyable vérité? La raison c'est que les chrétiens se trainaient les uns les autres en justice. Paul leur dit: « Vous n'êtes pas capables de rendre un jugement entre vous, mais ne connaissez-vous pas vos privilèges? Un jour, vous allez juger les anges. »

J'essaie de vous montrer l'attitude de Paul envers le péché. Il ne s'occupait pas des problèmes comme nous, nous le faisons habituellement. Nous, nous l'aurions pris à part pour le sermonner en lui disant, de façon si sérieuse et solennelle: « Regarde Frère, il y a certaines choses qui ne vont pas, et tu as un témoignage terrible. Ce que tu as fait est horrible. Regarde ce que tu as fait. » Voilà comment nous gérons tout cela. Mais ce n'est pas ainsi que faisait Paul. Il gère glorieusement les problèmes. Il voyait les problèmes comme une occasion de présenter un Christ complet. Que ce soit l'immoralité ou que ce soient les différends personnels. C'est ainsi, même au chapitre 15, lorsqu'il traite des fausses doctrines. Vous ne trouverez pas la première mention de l'enlèvement dans Matthieu, Marc, Luc ou Jean. Non, la première mention de l'enlèvement se trouve dans 1 Corinthiens 15:51-52 qui dit: « Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

Quelle vérité! C'est la première fois que cela apparaît dans la Bible. Nous ne mourrons pas, nous serons changés en un instant. Quelle est le sujet qui a amené Paul à parler de cela? Il se trouve en 1 Corinthiens 15:12 qui dit: « Comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? » C'est une fausse doctrine qui l'a poussé à partager cela! C'est comme s'il disait: « Il y a une fausse doctrine dans l'église. Laissez-moi vous parler de l'enlèvement. » Ensuite il commence à partager les grandes et glorieuses vérités de Christ. Paul remercie Dieu pour ces personnes malgré leurs problèmes. Malgré leur immoralité, il dirige leurs regards vers leur union avec Christ. Et lorsqu'il les entend parler de procès entre chrétiens, il annonce ce grand privilège qu'ils auront dans le futur, à savoir, qu'ils seront amenés à juger les anges. Lorsqu'ils étaient sur le point d'abuser de leur corps, il leur montrait que leur corps était le temple du Saint-Esprit. Il les détournait constamment de leur problème pour les orienter vers le Seigneur. Voilà ce que je veux dire par « non problématique. »

Ne serait-ce pas merveilleux, si chaque chrétien avait cette attitude de « non problématique » envers tous les autres? La racine des problèmes est le péché et la réponse est la Seigneurie de Christ. C'est dans la mesure où nous Le connaissons, et où nous jouissons de Lui en tant que Seigneur, que tous les problèmes sont réglés. Si l'évangile a fonctionné à Corinthe, il pourra fonctionner partout, à la maison, à l'école, à l'usine, au bureau, dans la famille, dans l'église, cela marchera partout. La Seigneurie de Christ est la solution de Dieu, à tous les problèmes, qu'ils soient individuels ou corporatifs. Lorsque nous sommes en règle de façon verticale, nous sommes également en règle de façon horizontale. Je ne peux pas être en règle avec mon épouse, si je ne suis pas en règle avec le Seigneur. Et lorsque je suis en règle avec le Seigneur, je suis en règle avec ma femme. Chaque fois que vous êtes en règle de façon verticale, vous êtes en règle dans toutes les relations de la vie. Il faut que vous vous occupiez des fondations et le livre de 1 Corinthiens fait cela. 1 Corinthiens nous dirige vers Christ. J'espère que cela vous mettra en appétit pour le livre de 1 Corinthiens. Corinthiens est vraiment un livre victorieux. Malheureusement ce livre de 1 Corinthiens est souvent approché comme étant un livre de problèmes. Ce n'est pas un livre de problèmes. Il est rempli de Christ, et nous allons l'étudier, non pas pour y voir des problèmes, mais pour voir Christ et pour Le connaître.

Prions:

Père, nous Te remercions pour Ton Saint-Esprit. Père, nous Te demandons de faire que Christ soit Seigneur dans nos vies. A travers notre étude de 1 Corinthiens, nous Te prions que Tu puisses faire de nous des chrétiens « non problématiques. » Merci de nous amener plus loin dans notre union avec Jésus en tant que Seigneur, à travers l'étude de ce livre très pratique. Nous Te le demandons et le réclamons dans le nom merveilleux de notre Seigneur Jésus. Amen.

1 Corinthiens #2

(1)En anglais « moron » signifie idiot, fou, stupide. (NdT). [retour]